Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale

Narrateur
Narrateur

[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale Empty
Jeu 25 Mar 2021 - 20:00
Hélas, vous n'aviez pas pu accéder à la finale du grand tournoi de Toriire.

D'aucuns auraient même pu dire, la hchouma d'avoir perdu dans un truc aussi con.

Mais cela ne devait en rien entacher votre potentiel à faire rire le peuple ni votre détermination à renforcer les liens entre vous, comme l'avait voulu l'Ombre de l'Eau en vous autorisant cette petite escapade à l'Est de l'île-mère de l'Archipel. Vous deviez continuer à avancer, en marge de vos camarades retenus pour la suite de la compétition. Et si eux allaient encore devoir subir l'angoisse de lutter afin de remporter la victoire pour l'honneur de leur équipe, vous, vous pouviez vous prélasser pépère pour vous amuser. Quoi que vous déteniez encore l'occasion de pouvoir éblouir toute foule de vos talents, en marge de vos petits copains qui allaient en baver encore un peu.

DUJAKI:

Dans le jardin de l'épreuve, un petit être marin aux dents pointues vint vous trouver, vous les gros losers, pour vous indiquer de prendre place sur l'herbe fraiche et l'écouter.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je m'appelle Dujaki et je suis ici pour vous permettre de participer à cette finale, sans toutefois espérer la remporter. Vous l'aurez compris, aujourd'hui le but n'est plus celui de gagner mais bien de s'amuser comme des mabouls. Alors commençons tout de suite, si vous le voulez bien!

En sautillant, Dujaki se précipita vers le chevalet à présentation qui trônait pas loin de lui et devant vous tous. Et tranquillement, il sauta sur place pour attraper sa baguette avec une dextérité de poisson-samourai improbable. Après avoir jeté un œil à Oa un peu plus loin, il initia un coup de vent par son bâton pour soulever la première page.

première page du présentoir:

A-A-Attends attends zebi, c'est pas ce qui était prévu cette merde là... Vivi va me fumer...

Anxieux et oppressé, le minime animateur observa un peu partout en espérant ne pas croiser le regard de Viviane. Puis, après s'être assuré que sa boutade allait passer inaperçue, il réitéra le mouvement afin de faire dégager cette putain de page et révéler un portrait de Nobuatsu Saji, le Nanadaime Mizukage.

deuxième page du présentoir:

Haletant la gueule ouverte après sa bourde, Dujaki essuya son front dégoulinant de sueur et fit comme s'il remontait par réflexe le fut qui aurait dû couvrir sa raie – pas manta, pour le coup. Ses esprits retrouvés, il se retourna à nouveau vers vous en tapotant du bout de sa baguette le dessin du Chef des Sabreurs, que tout le monde connaissait sous son masque légendaire.

Faites-vous plaisir à dessiner notre cher Mizukage sans son masque, maintenant. Et soyez inventifs, surtout! Après tout, on ne sait pas ce qui se cache réellement sous tant de tissu...

spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Imekanu
Imekanu

[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale Empty
Lun 29 Mar 2021 - 15:06

[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale Jsf1



Aussitôt les deux équipes kirijins s’étaient protégées de l’assaut du paresseux furieux, aussitôt, ils avaient décidé de ne pas se laisser faire. Cependant, aller à l’encontre de la consigne donnée, frappa l’épreuve d’une disqualification. Imekanu soupira et haussa des épaules, elle avait préféré défendre les siens plutôt que de les combattre, elle ne voyait pas le mal à cela. Elle n’était donc pas déçue, au contraire, elle n’y voyait que du bon. À la fin de l'épreuve, elle ferma les yeux pour remercier les kamuys d'avoir fait en sorte qu'aucun ne soit réellement blessé. Elle penserait à leur faire une offrande en retournant au temple.

Enfin, la troupe fut reçue par un autre animal à la peau bleu et reflétant le soleil : une sorte de requin. Il annonça alors que les huit participants allaient pouvoir participer à la suite des événements, mais que le but n’était pas de gagner, mais de s’amuser… Est-ce que la consigne de taper ses camarades était aussi dans ce but ? La native de Saroruncasi se demandait alors si elle avait compris le fond de cet événement.

Il se dirigea vers une sorte de présentoir, curieuse, elle porta son regard azuré sur celui-ci. La première illustration proposée fit sursauter Imekanu de peur, en voyant un visage de si près et d’une qualité à en redire. Elle secoua la tête de gauche à droite, dévisageant la créature d’eau. En tournant la page, celle-ci fit disparaître le frisson parcourant l’échine de l’urumie. Un visage bien familier se présenta à eux. L’épreuve était simple, utiliser ses talents de dessinateur pour imaginer sur un parchemin, à quoi ressemblerait leur cher Mizukage sans ce masque. Imekanu s’était déjà posé la question et ne s’était pas attardée sur le sujet. Maintenant, qu’on le lui demandait, elle se ferait un plaisir de calquer cela sur un support.

Après avoir eu le droit à la distribution de parchemin et de sorte de bâton de bois, la jeune femme s’accorda un instant pour tester le matériel. C’était assez surprenant comme procédé et elle appréciait le toucher et le rendu. Regardant de gauche à droite si les autres avaient commencé, elle posa un doigt sur ses lèvres et fit mine de réfléchir. Saji était quelqu’un de très mystérieux… Il ne plaisantait pas beaucoup et se montrait toujours sérieux. Dans son timbre de voix, elle avait pu remarquer aussi qu’il était plus âgé qu'elle. Il était aussi bien plus grand, bien plus musclé, bien plus fort. D’ailleurs, il était très puissant. Son masque ne lui laissait pas voir la lumière du jour, alors il devait être très pâle. Elle l’imaginait aussi avoir un visage assez fin. Comme tout guerrier puissant, la moustache devait faire partie intégrante de sa panoplie. Oui, elle l’imaginait devoir ranger celle-ci, tombant après son menton, à chaque fois qu’il mettait son masque. Mais il ne voulait pas la couper, car elle devait être symbolique… Son regard devait être sévère, elle l’imaginait bien avoir de gros sourcils épais et sombres. Sûrement bien plus vieux qu’elle, il devait aussi avoir des stigmates de son âge, alors la genin en ajouta sur quelques parties de son visage. Cette petite grosseur sur sa joue droite était sûrement due à un combat bien difficile avec un guerrier de la brume...

À force d’avoir un masque collé à son crâne et pour éviter la transpiration et la gêne, elle se questionna alors sur sa capillarité. Cela serait trop gênant d’avoir beaucoup de cheveux, elle s’imaginait alors qu’il n’en avait plus ou que quelques pousses rebelles irradiaient de son crâne. Oui, c'était sans doute cela…

Lorsqu’elle prit du recul pour voir son œuvre, elle trouvait que cela correspondait bien à ce qu’elle imaginait. Les traits n’étaient pas parfaits et les formes non plus, elle qui aimait l’art des tatouages et qui était très manuelle, elle avait apprécié faire cet exercice. Une fois terminé, elle se leva et apporta alors sa réalisation au petit squale qui dirigeait la finale. Tout sourire, toute fière, l’urumie brandissait fièrement son parchemin avant de reculer et d’attendre la suite...


Spoiler:


_________________
[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale Puxa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7228-imekanu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t7285-imekanu-carnet-de-bord#61135 https://www.ascentofshinobi.com/u914
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale Empty
Sam 10 Avr 2021 - 23:53

S'il y avait une chose que Misaki n'était, c'était une artiste. La genin était, profondément, dépourvu du moindre talent artistique. S'en était triste. L'annonce de ce défi s'était ressenti chez cette jeune genin comme si une enclume venait de lui tomber sur la tête. Vous auriez pu lui annoncer qu'elle avait le cancer, qu'elle aurait sans doute eu la même impression. D'abord, ce tournois truqué c'était terminé sur le coup de tête INJUSTE d'un arbitre complètement barjo. Voilà que l'épreuve final était de dessiner le visage du Mizukage. Elle était tellement certaine qu'elle allait échouer cette épreuve, et elle allait l'échouer avec une telle force, que son avenir au coeur des forces militaires de Kirigakure ne se remettrait sans doute jamais de l'ignominie qu'elle allait produire.

Elle jeta un regard à son enseignante. Elle la suppliait mentalement de la sortir du pétrin dans lequel elles étaient. Ken, lui, avait déjà fichu le camp et avait décider de simplement retourner au village. Il avait abandonné ses coéquipières. Elle était belle, la fraternité Kirijine.

Misaki se saisit des quelques instruments qui lui avait été donné. Déjà, ses adversaires avaient débuter la création de leur portrait de la plus haut tête du village. Elle avala un peu de salive, si seulement elle avait pu s'étouffer avec et mettre fin à cette torture. Elle avait commencer par peindre couleur peau le contour du visage. Elle y ajoutait ensuite des yeux... DES YEUX DE FEU. C'était sans doute la seule bonne idée qu'elle avait eu. Après tout, impossible que le MIZUkage ait autre chose qu'un regard enflammé.

Elle y avait ajouter des sourcils, mais avait mal rincer son pinceau et y avait incorporé une différente teinte couleur peau. C'était ignoble, mais les sourcils étaient parfait. Enfin, ils étaient surtout pas symétrique. Elle ajouta une bouche à la dentition aussi blanche que le manteau hivernal du pays de la neige. Un seul sourire suffisait à faire tomber les filles... et à aveugler ses ennemies ! Il manquait cependant quelque chose. SON NEZ. N'ayant aucune idée de comment elle pouvait bien illustrer le nez du sabreur. Elle peint le premier qui lui venait en tête. Elle y ajoutait ensuite une moustache des plus excitante et forcément, il devait avoir la tête rasé.

L'épreuve était terminé. Misaki dévoila avec gêne sa création. Elle en pleurait presque.

Spoiler:

_________________
[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Ryûken
Ryûken

[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale Empty
Mar 13 Avr 2021 - 0:22
S‘il y avait une chose que Ryûken était, c'était un artiste. Le genin était, profondément, doté d’un considérable talent artistique. S'en était incroyable. L’annonce de ce défi, alors qu’il trottait tranquillement aux alentours du tournoi depuis quelques heures, l’avait poussé à participer de manière plus-ou-moins clandestine. Puisque de toute façon, cette finale destinée aux losers intéressait moins de personnes que l’autre, les surveillants de l’examen se montraient laxistes et pas franchement regardant quant aux participations des shinobi.

Bandeau kirijin fièrement accroché au front pour se fondre dans la masse, le genin de l’équipe numéro neuf s’attela donc à la tâche. D’abord, il prit une grande inspiration et travailla sur sa respiration quelques secondes pour trouver un calme permettant la maîtrise du pinceau. Une arme redoutable que trop peu de personnes respectaient en ce bas monde. Après tout, quoi d’autre que l’Art permettait de transmettre plus d’émotions ? Et ces dernières dictaient la raison des Hommes. Bref, Ryûken n’était pas là pour donner un cours de philosophie à ces vils gredins mais pour éclabousser la foule présente de sa fibre artistique.

Quelle chance de n’être qu’un spectateur assistant à sa magnifique représentation… Depuis sa naissance, toutes ses connaissances le jugeaient comme un expert du dessin. Que ce soit son père ou Honryū, clairement à vomir dans ce domaine si l’on veut être honnête, personne ne pouvait rivaliser avec les tracés du jeune prodige de la Brume. Comme quoi, le fil de l’Épée n’était pas la seule discipline dans laquelle le Bâtard surclassait ses pairs.

Trêve de pensées inutiles, plutôt que de philosopher ou de chercher une inspiration visiblement absente chez ses camarades, l’adolescent laissa sa brosse colorée parler pour lui. Guidé par l’âme de sa toile plutôt que par des réflexions parasites, l’Artiste fit danser son poignet dans une valse entraînante qu’on ne pouvait refuser. Les yeux parfois fermés, la nuque se dodelinant selon les reliefs, chaque touche apportait un peu plus de vie au chef d’œuvre en construction.

Pour l’enfant d’Ashikage, ce mystérieux Mizukage masqué cachait un visage angélique, peut-être trop pur pour régner sur une région aussi barbare et remplie d’analphabètes. Bref, Kiri quoi. Décollant lentement son pinceau après une dernière retouche, Ryûken le déposa dans un verre d’eau prévu à cet effet. Il soupira longuement, s’imprégnant de l’esquisse peut-être trop belle pour être donnée gratuitement… avant de saluer les personnes présentes qui applaudissaient. À la vue de sa merveille, il ne faisait aucun doute que ces félicitations lui étaient attribuées.

Sourire au coin des lèvres, l’orphelin quitta les lieux dans l’instant, laissant anonymement son œuvre aux mains des examinateurs. Puissent-ils comprendre toute l’ampleur de cette composition, ou demeurer ignorant du mouvement artistique que venait de lancer Ryûken en cette journée d’été 204. Le futur parlera pour lui.


Spoiler:

_________________
"Venge."

[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier

[Tounoi inter-équipes de la Brume] Petite finale

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tounoi inter-équipes de la Brume] Première finale
» [TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 1
» [TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 2
» [TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 3
» [TOURNOI INTER-ÉQUIPES DE LA BRUME] Groupe 4

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: