Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken]

Nara Aizen
Nara Aizen

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken] Empty
Mar 30 Mar 2021 - 23:26

Aizen avait encore reçu un ordre de mission. Parfois déçu des choix de Kumo cette fois il l’était loin de l’être car la missive représentait clairement comment devait se comporter un puissant village. Le calme d’un établissement lambda, un bar, était perturbé par des fauteurs de trouble. Il semblait même que des shinobis aient participés à certaines altercations. La situation était devenue tellement critique que le bar avait dû fermer ses portes. Pour sa réouverture les autorités de Kumo semblaient craindre, sans doute à raison, que des nouveaux débordements aient lieu. Ainsi un trio de shinob,i dont Aizen était à la tête, était missionné pour faire régner l’ordre.

Aizen aimait cette mission car elle était importante tant dans le fond que dans la forme. Ils devaient empêcher que ça dégénère en agissant au cas où mais ils étaient surtout là pour dissuader. C’était tel que Aizen imaginait les shinobis, à leur vu les citoyens lambdas se devaient de les respecter, les craindre. C’était que comme ça que l’ordre était possible.

Il devait être accompagné de deux Genins, ce n’était pas la première fois que l’on remettait des débutants entre ses mains même pour une mission compliquée. Loin de représenter un risque létal pour l’équipe de shinobi toute la difficulté de cette mission résidait dans le fait de garder le contrôle de l’établissement. Car il était bien évidemment impossible pour eux de blesser un seul civil du village. Il savait que les autorités étaient très attentives à ce genre de détail et il était le plus à même de maîtriser des gens sans leur faire le moindre mal. Quant à ses coéquipiers… Un nom inquiéta quelque peu le Nara : Zaiki Minako. C’était surtout Mitsai qui l’inquiétait car si elle faisait des siennes alors la situation pourrait devenir hors de contrôle. Le premier pas vers la réussite de cette mission consistait à paraître irréprochable aux yeux des employés et des clients.

C’est pourquoi Aizen avait donné rendez-vous, deux heures plus tôt que l’heure d’ouverture du ba,r à ses deux camarades de mission. Il voulait déjà les briefer sur comment il comptait mener à bien cette mission mais aussi faire une inspection des lieux comme recommandé par la missive et pas la logique de surcroit. On ne pouvait pas maîtriser une situation dans un environnement inconnu.

Devant l’entrée du bar Aizen accueillit Minako et Ken, il se présenta car il ne connaissait que l’un des deux.
« Bonjour, je suis Nara Aizen. Minako tu me connais déjà et toi tu dois être Ken. Je serais le chef de cette mission et je vais directement commencer en vous présentant l’angle d’approche qu’on utilisera. »
Peut-être un peu abrupte pour ceux qui ne le connaissaient pas, Aizen avait pour habitude de rentrer directement dans le vif du sujet sans chercher à tourner autour du pot. Pour autant il parlait de façon calme tout en restant souriant accompagné d’une voix mélodieuse.
« Il ne faut aucunement prendre cette mission à la légère. Sa difficulté est grande bien qu’elle ne réside pas dans sa dangerosité. En tant que Genin vous devrez être au maximum de vos capacités de concentration afin d’être au niveau aujourd’hui. Toute la réussite dépendra de notre professionnalisme et de notre vitesse de réaction. Le premier écran, le premier rempart si je puis dire, à tout débordement sera la dissuasion. Notre présence ne doit pas passer inaperçu et nous devons fièrement représenter le corps des shinobis. Rien que cela pourrait permettre à certains de calmer leurs ardeurs avant mêmes qu’elles ne naissent. »
Aizen toisa volontairement avec insistance ses compagnons de haut en bas afin de voir ce qu’un regard pesant générait chez eux. Car en ce jour ils seraient beaucoup regardés alors il ne fallait pas qu’un simple regard les mette mal à l’aise. Après quoi le Nara s’adressa directement à Minako pour poser une question qui se voulait importante pour cette situation.
« Minako, j’espère que Mitsai ne fera pas des siennes aujourd’hui. Ton comportement doit être irréprochable, tu comprends ? »
Elle n’avait pas forcément besoin de répondre, la seule réponse acceptable pour le Chûnin serait l’affirmative. Aizen reprit enfin.
« Bien. Afin de maîtriser au mieux notre environnement et anticiper tout problème nous allons d’abord faire un état des lieux intérieur et extérieur après avoir rencontré le personnel du bar bien sûr. En attendant, avez-vous des questions ou des remarques concernant la suite des actions ? »
Aizen les regarda un à un, leur laissant la parole. Il espérait qu’ils se rendaient compte de la mission qui les incombait, être bien au chaud dans l’enceinte de Kumo ne signifiait pas une absence totale de risque bien au contraire : cela rendait la chose plus complexe.


Ordre de mission:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken] Empty
Dim 11 Avr 2021 - 10:11
Après le décès de sa mère, la jeune fille n’a pas arrêté de courir partout. En effet, après avoir terminé les réparations et autres coutures, Minako est partie rendre les vêtements à tous les clients, Nara Aizen y compris. Elle n’a pas pris le temps de se reposer. C’est ainsi qu’elle va passer du temps auprès de Ken. Elle lui raconte ce qu’il s’est passé récemment.

“Je me sens trahie, en ce moment. Takeba, mon ami, a tué ma mère et ma grand-mère. Enfin… Je ne devrais pas le considérer comme tel. J’espère qu’il finira en prison à perpétuité. Son procès arrivera dans trois jours il me semble.”

Ce serait rigolo qu’il se fasse tuer par ses codétenus n’est-ce pas ?
- Oh chut Mitsai. Il n'y a que le karma qui tranchera sur son sort à ce pignouf.
- Ksksks, tu prends mes tics de langage.


“Ça me fait mal, Kenny, je sais qu'un ninja ne doit pas pleurer, mais c'est difficile. Obligé d'intérioriser jusqu'à ce que je puisse extérioriser en cachette, mais… je me sens assez en sécurité avec toi pour tout raconter.”

Le lendemain. Minako a passé la nuit à dormir sur le canapé de la salle à vivre de la maison de mamie Grisou et Ken. Elle s’est réveillée assez tôt et a reçu un ordre de mission. De plus, dans la matinée, elle lit un message du chef d’équipe indiquant le lieu et l’heure du rendez-vous. Lorsque son ami est bien réveillé, la demoiselle lui annonce la nouvelle.

"Apparemment on a une mission ensemble ! Regarde ! C'est trop bien ! Notre première mission en duo !! Je suis trop contente ! On doit apparemment veiller à la protection des clients dans un bar qui ouvre de nouveau aujourd'hui. En plus coïncidence de fou je connais l'un des employés qui est le grand frère de Chiaki, une amie à moi !"

La jeune femme est très heureuse de pouvoir travailler auprès de Ken, ce garçon pour qui elle a des sentiments étranges, similaire à de l'amitié mais en un peu plus puissant. Sa tenue d'aujourd'hui est composée d'un crop-top à manches longues et d'un pantalon ample blancs, de la matière de certaines tenues qu'elle a réparé il y a quelques semaines. Chaussures fermées à talons plats noirs, et katana blanc à petites fleurs de sakura rose dans le dos.

"Je connais le chef d'équipe, j'ai déjà combattu contre lui une fois, il a un style tellement classe."

Sur la route, Minako lui explique un peu comment est leur chef d'équipe du jour.

"Aizen-san peut manier les ombres, et il a un style de combat similaire à celui d'un samouraï. On s'est battu, fer contre fer, et il m'a inspiré pour créer une technique qui amplifie le son de mes coups de sabre ! Par contre, vu que la mission ne consiste pas à jouer de la musique, il faut éviter de sortir les instrus aujourd'hui, vu qu'on doit se comporter comme des policiers en quelque sorte."

Le duo est arrivé sur place en même temps, parlant encore et encore, comme indiqué par Nara, deux heures en avance devant le bar.

"Bonjour Aizen-san."

La jeune femme écoute attentivement ce que raconte leur chef d'équipe du jour, sachant qu'aucune information ne doit lui passer inaperçu. Elle ne réagit pas lorsque le chef d’équipe l’observe, car en effet, elle sait qu’un ninja ne doit pas être impressionné par les personnes qui peuvent les fixer du regard.

Mina ? Je crois qu’il cherche où est ta poitrine. Espèce de planche à pain.
- C’est pas vrai ! Ce sont mes soutif qui font cet effet de petite poitrine !
- Han la menteeeuuse !
- Mais ! Du coup il a dit quoi ?
- Il dit que tu dois rester sage ! C’est important.


Sans un mot, Minako acquiesce lorsque Aizen lui parle de son alter ego. La jeune fille n’a pas besoin d’expliquer que Mitsai a compris la leçon lors de ce combat dont elles se souviennent bien. Mitsai doit rester sage et ne manipule donc pas le corps de Minako sans son consentement.

Gnagnagna, comportement irréprochable, gneu gneu gneu. Il devrait la fermer ce rabat-joie ! C'est pas moi qui fout la merde d'abord ? Si ?

Minako, intérieurement, dispute son alter, lui disant qu'elles ont besoin d'être tranquilles pour le travail du jour, à moins d’avoir des sanctions liées à un mauvais comportement. La petite ninja réfléchit, ne sachant quelle chose pertinente dire. Elle sait que son camarade est déjà passé par ici, il pourrait donc donner des informations que le chuunin ne connaît pas. Cela dit, elle se souvient que Takeba et sa troupe venaient souvent et finissaient ivres. Surtout lui et Ryuku.

“Je pense savoir qui venait souvent se battre dans le bar, mais cette personne n’est pas prête de revenir car elle est actuellement incarcérée, ce qui nous fait une menace en moins, sensei. ”

Une jeune fille vient devant le bar. Cette jeune donzelle a hâte de faire son premier jour de stage dans le bar. Elle salue les trois ninjas, se présentant comme Fujimoto Chiaki, petite sœur de l'un des employés, Fujimoto Yuri, et étant une stagiaire dans le bar. Elle exprime également sa joie de voir trois ninjas présents pour veiller à ce que cette journée de réouverture se passe bien. Elle les informent qu'elle attend son frère qui pourra accompagner les valeureux shinobis à l'intérieur de l'enseigne.


Dernière édition par Zaiki Minako le Sam 1 Mai 2021 - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Daishi Ken
Daishi Ken

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken] Empty
Sam 24 Avr 2021 - 16:26
*** La veille au soir ***


Ken se sent bien plus adulte, il a fini par comprendre l’importance de devoir parfois se battre pour protéger ceux qu’il aime. Il hait la bagarre mais parfois c’est essentiel. Il le comprend de mieux en mieux avec le temps, lorsque Minako lui rend visite et lui raconte ses aventures. C’est toujours des choses affreuses la plupart du temps. Ken comme toujours lui, reste assez silencieux quant à son passé. Il n’aime pas trop parler de lui et elle sait tout de lui. Il se considère lui-même comme une personne peu intéressante, il ne comprend pas que Minako aime sa présence, mais il adore la sienne. Minako à toujours se petit je ne sais quoi qui la rend belle et attachante. Minako est une personne si intéressante, toujours des choses à dire.

Ken apprend par exemple que l’ami de Minako est l’assassin de sa mère et de sa grand-mère, comment pouvait-elle encore définir ce type d’ “ami”. Ken espérait qu’il finira en tôle voire pire, tout sera tranché dans trois jours. Avec de la chance, un malade mentale aura des envies un peu… physique et on lui jettera des savonnettes au pied en lui demandant de les ramasser. Bim

“Ça me fait mal, Kenny, je sais qu'un ninja ne doit pas pleurer, mais c'est difficile. Obligé d'intérioriser jusqu'à ce que je puisse extérioriser en cachette, mais… je me sens assez en sécurité avec toi pour tout raconter.”

Minako… Nous ne sommes pas que des ninjas, se soir par exemple, ce n'est pas ton collègue qui te parle, mais ton ami. Pleur donc, hurle, cris. Je suis là pour toi, tu sais, si tu n'extériorise jamais tu risques la dépression et le ninja en toi ne pourra plus s'exercer. C’est pour ça que nous sommes pas ninja non stop, que l’on à des pauses entre chaque mission. Il ne faut pas oublier que tu es aussi une villageoise de Kumo. En ce titre, tu as le droit de pleurer. Aller viens, confie toi à moi. Donne moi tes larmes.

Ken prend son amie dans les bras, et l’invite à relâcher la pression, sans se rendre compte, il pose rapidement ses lèvres contre ses cheveux, le temps de respirer la crinière de Minako et reprend sa place, comme si rien n'était. C’est ainsi que la soirée se clôture, Ken prend place dans sa chambre, un peu dégouté que Minako ait tellement insistée pour dormir sur le canapé, normalement c'était à lui de dormir sur le canapé.



*** Le lendemain matin ***

Ken se lève un peu gêné pour Minako, il aurait dû se lever sur le canapé mais bon. Elle avait tellement fait des pieds et des mains pour prendre le canapé, qu'il n’a pas pu refuser, même Grisou se demandait pourquoi la jeune fille voulait dormir seule dans son coin alors qu’elle à un futon pour les invités. Minako sautait de joie elle lui tend un message, il n’a pas le temps de lire qu’elle explosa


"Apparemment on a une mission ensemble ! Regarde ! C'est trop bien ! Notre première mission en duo !! Je suis trop contente ! On doit apparemment veiller à la protection des clients dans un bar qui ouvre de nouveau aujourd'hui. En plus coïncidence de fou je connais l'un des employés qui est le grand frère de Chiaki, une amie à moi !"

Hola, hola calme toi Minako, laisse moi lire.

Ken lu l’ordre de mission et en tomba des nues. Non seulement il connaît le bar pour avoir déjà été en mission là-bas, le Kumo Bingo Club, mais en plus, il connaît le patron: Masaaki Kahei. Tellement de souvenir par rapport à sa mission avec Hideko.

j’y ai travaillé ! C'est fou ça ! Je connais ce bar ! La personne en question c’est pas un type grand au cheveux noir? HAAAAA Notre première mission en duo, je peux te dire qu’ils vont apprécier notre duo ! Avec de la chance je pourrais à nouveau faire un concert chez eux. C’est tellement bon de faire un concert ! Je travaille sur une nouvelle musique, si j’en ai l’occasion je la chanterais ! La seule ombre au tableau c’est se Aizen, tu le connais tu m’en à deja parlé il me semble, tu crois que ca va aller avec lui ?

"Aizen-san peut manier les ombres, et il a un style de combat similaire à celui d'un samouraï. On s'est battu, fer contre fer, et il m'a inspiré pour créer une technique qui amplifie le son de mes coups de sabre ! Par contre, vu que la mission ne consiste pas à jouer de la musique, il faut éviter de sortir les instrus aujourd'hui, vu qu'on doit se comporter comme des policiers en quelque sorte."

C’est incroyable ! Samouraï, Ombre… Oui je sais pour les policiers, j’aurais aimer chanter à nouveau pour Masaaki, c’est vraiment dommage !

Ken etait si excité à l’idée de travailler avec Minako. Sachant qu’a son damne, il ne chantera pas, il préfère prendre des vêtements plus apte au combat qu’aux chants, laissant tomber le kimono ample et magnifique pour un kimono discret noir et un Katogan. Finalement, ils arrivent devant le bar. Ken garde le silence ne sachant quoi dire. Un silence pesant se fait sentir. Il observe Aizen sans dire un mot, finalement, l’homme prit la parole.



Devant l’entrée du bar Aizen accueillit Minako et Ken, il se présenta car il ne connaissait que l’un des deux.

« Bonjour, je suis Nara Aizen. Minako tu me connais déjà et toi tu dois être Ken. Je serais le chef de cette mission et je vais directement commencer en vous présentant l’angle d’approche qu’on utilisera. »
Ken reste pantoie, on l’accuse toujours d’etre une pipelette mais sur se coup, Aizen le coiffe au poteau, il voulait se présenter mais préféra garder le silence. Le chef parle.


« Il ne faut aucunement prendre cette mission à la légère. Sa difficulté est grande bien qu’elle ne réside pas dans sa dangerosité. En tant que Genin vous devrez être au maximum de vos capacités de concentration afin d’être au niveau aujourd’hui. Toute la réussite dépendra de notre professionnalisme et de notre vitesse de réaction. Le premier écran, le premier rempart si je puis dire, à tout débordement sera la dissuasion. Notre présence ne doit pas passer inaperçu et nous devons fièrement représenter le corps des shinobis. Rien que cela pourrait permettre à certains de calmer leurs ardeurs avant mêmes qu’elles ne naissent. »

Ken soutien le regarde de Aizen comme lui a conseiller Hideko, “il ne vaux mieux rien dire et montrer un regard dur, que de parler et paraitre idiot”. Ken applique donc la leçon, de plus Aizen parle vrai. Ce n'est pas la même mission, il fallait une autre approche. Chanter ne résoudra pas les problèmes. “Notre présence ne doit pas passer innaperçu”, voilà un chef qui ne parle pas comme Hideko, elle est plus sur la discrétion que de rentrer dans le lard. Ken n’a pas le temps de réfléchir et assimiller tout ça que Aizen reprend son monologue.


« Bien. Afin de maîtriser au mieux notre environnement et anticiper tout problème nous allons d’abord faire un état des lieux intérieur et extérieur après avoir rencontré le personnel du bar bien sûr. En attendant, avez-vous des questions ou des remarques concernant la suite des actions ? »

Aizen le regarde, Ken prend ceci comme une autorisation de parler alors a son tour il se lache.

Je détiens quelques informations, se bar s'appelait le Kumo Bingo Club, j’avais pour mission de travailler pour Masaaki Kahei qui est toujours le patron. J’ai travailler avec Hideko Metaru, notre mission à été de mettre hors d’etat de nuire un voleur qui usait de l’Onkyoton pour endormir ses cibles par un genjutsu puissant, une fois tous endormi, il faisait les poches de ses victimes et changeait de bar. Nous avons réussi à le mettre hors d'état de nuire. Se n’etait pas simple, j’ai du en effet user de Fujo pour espionner les filles car le voleur etait en réalité une femme…. Du coup euuuuux…. bennnnn…. je connais bien les lieux ! J’avais en plus fait un concert. Alors certes je sais que nous ne sommes pas là pour pousser la chansonnette, mais se pourrait être utile non? Aprés tout le chef semblait avoir aimer ma préstation et si il y a des voleurs, peut etre que passer pour un artiste pourrait faire de moi une victime potentiel et ainsi faire que l’ennemi se trahi?
On fait quoi si il y a pas de voleur? c’est vrai on est là pour surveiller mais rien nous dit qu’il se passera quelque chose. Du coup serais ce pas une bonne idée que je m’inscrit comme chanteur? Au pire, j’ai un Genjutsu pour appaiser les gens, si il faut je chante et j’appaise l’assemblée? Vous en dites quoi hein ? Je pense que pour surveiller les artistes c’est encore mieux d’en devenir un non? Je connais les loges et tout, ça peu etre utile non? Je pense que sinon, je peu rester dehors et laisser des clones dans des endroits stratégiques des sortes de caméras de surveillance sur patte non? Vous en dites quoi? Je me dit aussi que si je suis sur scène, je pourrais surveiller toute la scène et les clients durant les musique.... Qu'en dites vous serieux ?



Aprés un interminable monologue, Ken fini par réussir à se calmer et attend la réaction de ses compagnons concernant ses idées. Il a eu peu à attendre, un homme ouvre la porte. Ken le reconnait c’est Fujimoto Yuri, le videur

- YO KENNY, Mina et heuuu, vous devez être Aizen? On vous attend, vous pouvez entrer !
-Salut Yu ! Merci on arrive. Il fait une passe avec la main pour dire bonjour comme un fils de la rue.

Ken fixe Minako et Aizen, s' ils ont des choses à dire concernant ses idées.

_________________
Moi Ken, déclare que dés à présent, mon talent de musicien inondera le monde. Que ma musique atténue les blessures, que mes andante aident à se renforcer, que mon adagio ébranle les cœurs et les esprits. Que mes lento échauffent les amoureux et rajeunit le gâteux. L’Onkyoton réussira là où la guerre VA échouer.

.

Crédit - KEN DAISHI
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11373-daishi-ken-le-taiko-de-kumo https://www.ascentofshinobi.com/t11421-dossier-12457887-daishi-ken
Nara Aizen
Nara Aizen

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken] Empty
Lun 26 Avr 2021 - 10:58

Après que chacun se soit exprimé un certain Yu comme l’avait dénommé Ken, apparemment surnommé Kenny, invita l’équipe à rentrer. Chacun des deux Genins semblaient déjà avoir plus d’informations que ce dont disposait Aizen. Le Nara n’aimait pas trop être moins préparé que ses subordonnés mais c’était aussi là le rôle de chef d’équipe que de savoir exploiter les informations dont disposaient chaque membre de l’équipe. Avant de rentrer à l’intérieur, Aizen reprit là où leur discussion s’était arrêté pour répondre à chacun.
« Minako, quoi qu’il arrive si tu vois quelqu’un que tu sais capable de poser des problèmes il faudra nous le signaler, discrètement bien sûr. N’oublions pas que la clef d’une équipe est la communication. La préparation est aussi une étape importante, c’est ce que nous faisons actuellement. »
En suite il devait se pencher sur les paroles de ce Daishi Ken. Il avait beaucoup parlé mais avec pertinence. Le fait d’être visible en tant que Ninja était important pour cette mission qui ne demandait aucune discrétion, au contraire. Il fallait être vu pour dissuader tels des panneaux "chiens méchants" dans une propriété privée. Néanmoins sa proposition était très intéressante de par son utilité en cas de rixe et Aizen comptait bien accepter de l’exploiter comme proposée.
« Ken, tes informations sont les bienvenues et tes connaissances du terrain nous seront utiles. La mission est sensiblement différente de ce que tu avais à faire avec Hideko. Ici nous devons empêcher toute escalade de violence quelle qu’en soit la raison. Peut-être il y aura des tentatives de vols ou tout simplement des disputes pour un quelconque sujet. Quoi qu’il en soit c’est pour cela que nous devons rester visible afin de dissuader dans un premier temps. Nous représentons l’autorité du village et chacun saura ainsi qu’en se confrontant à nous ils risquent gros. Néanmoins, dans cette idée d’apaiser tout début de tension possible des clients ton idée me paraît excellente et en plusieurs points. Tu pourras comme tu l’as si bien dit avoir une meilleure vue d’ensemble mais surtout tu passeras pour un simple chanteur. Ainsi tu pourras nous proposer un appui auxquels de potentiels dissidents ne s’attendrons pas. »
Aizen se tourna ensuite vers Minako, chacun aurait donc un rôle à jouer.
« Quant à nous deux Minako nous serons bien en vue à l’intérieur du bar pour montrer la présence des forces Kumojins. Nous déambulerons dans le bar tel des chiens de garde. »
Il se tourna de nouveau vers Ken, qui n’avait pas eu qu’une seule bonne idée mais bien deux.
« Concernant les clones oui il faut en placer un maximum mais pas à l’intérieur du bar, en tous cas pas où serons les clients. Le but n’est pas non plus d’étouffer la clientèle, nous sommes là pour les rassurer avant tout pas pour instaurer un climat autoritaire. »
Il se devait de bien connaître le terrain avant de décider où placer les clones. Il était déjà sûr qu’il en mettrait à l’extérieur mais il pouvait aussi en dissimuler à l’intérieur comme dans les vestiaires s’il y en avait.
« Bien. »
Dit-il pour donner les derniers ordres avant que chacun commence à agir.
« Nous allons entrer dans le bar et nous présenter à l’équipe et eux aussi se présenterons à nous, il est très important de connaître toute l’équipe avec qui nous allons devoir collaborer. Ensuite, Ken, tu pourras aller te changer afin de passer pour un simple artiste. Minako et moi nous ferons un tour des lieux à l’intérieur et à l’extérieur afin de connaître le terrain comme il se doit. Je vous dirais ensuite où placer des clones. Tout cela vous convient ? »
Aizen avait beau être autoritaire et donner des ordres clairs ce n’était pas pour autant qu’il était fermé à des propositions ou remarques bien au contraire comme il l’avait montré avec Ken. Il fallait que ces dernières soient pertinentes néanmoins pour éviter de l’agacer. Pour le moment il était satisfait et gardait un sourire constant qui pouvait s’entendre dans le ton de sa voix.

Lorsque Aizen pénétra dans le bar il fit signe à ses camarades de le suivre. Une fois à l’intérieur ils purent voir toute l’équipe rassemblée qui les attendait. Le Chûnin fit un léger mouvement du buste pour saluer le petit groupe et pris la parole.
« Bien le bonjour, nous sommes l’équipe shinobi envoyé pour s’assurer de la sécurité des lieux pour la réouverture. Je me nomme Nara Aizen, chef de cette mission. Voici Zaiki Minako et Daishi Ken que vous connaissez déjà si j’ai bien compris. »
Il laissa l’occasion au directeur du bar de s’exprimer afin de présenter son équipe également. Aizen repris la parole aussitôt pour préciser le début de leur plan afin d’assurer la meilleure sécurité possible.
« Nous avons discuté avec mes coéquipiers et nous trouvons judicieux que Ken puisse se faire passer pour un artiste de la soirée. Ainsi, sur scène, il aura une meilleure vision d’ensemble et pourra agir en tant qu’appui inattendu face à de possibles contrevenants. Aussi, nous aurions besoin de faire une visite des lieux afin de bien connaître le terrain sur lequel nous allons agir. A l’issue nous placerons des clones dans des endroits discrets pour qu’ils puissent intervenir en cas de besoin. »
Aizen en avait terminé, il n’avait pas besoin de noyer l’équipe du bar dans les informations. Il était souriant mais clair dans ses paroles qui témoignaient d’un grand professionnalisme. Ils n’avaient pas le droit à l’erreur et il en était bien conscient.


Spoiler:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Zaiki Minako
Zaiki Minako

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken] Empty
Mer 28 Avr 2021 - 16:13
La clé d'une équipe est la communication. Qu'est-ce que c'est ce concept étrange encore ?

Minako se pose cette question, ma foi étrange. C'est vrai qu'elle a réussi à communiquer lors de sa première mission effectuée avec ce membre du clan Metaru, mais elle ne pensait pas que c'était plus important que les capacités personnelles. Elle regarde Ken, puis Aizen. Un peu déçue de ne pas jouer avec son ami sur scène, bien évidemment, mais d'un autre côté, elle est rassurée d'être directement en salle aux côtés de celui qui l'a inspiré pour sa technique d'acouphène au sabre. Elle est totalement d'accord avec les idées de placer des clones par ci par là discrètement, ainsi que pour le reste.

Je m'occuperai de placer des clones dans les vestiaires pour femme. Ce n'est pas que je n'ai pas confiance, mais… Ken a peur de la gente féminine, et… Non. C'est l'un de mes clones qui sera là bas. En plus avec mes capacités de couturière…

Elle est enjouée par la mission et n'hésite pas à le montrer, tout en conservant une allure sereine et droite.

« Ok. Je pourrai sûrement placer un clone dans les vestiaires pour fille, en plus comme je m'y connais en couture, mon clone pourra être utile là bas. »

Minako est contente car elle pourrait l'impressionner, même si elle ne montre pas sa joie telle une enfant. Sa siamoise fantôme n'aime pas du tout ça, mais elle est prête à obéir à son hôte pour le bien de la mission. Et surtout, Mitsai a peur de ce charmant chef d'équipe. De plus, elle lui a promis qu'elle ne prendrait plus jamais le contrôle du corps de Minako.

Le Kumo Bingo Club est composé d'abord d'une partie bar : un grand comptoir sépare le barmaid du client. 5 grands tabourets en bois y sont placés. Quelques tables hautes et des tabourets, les mêmes que ceux qui sont devant le comptoir sont un peu plus loin dans la même zone. Les WC sont à côté du comptoir. (Bon il y a un côté homme et un côté femme, tout de même.)

Ensuite, la partie restaurant. Une grande plancha sépare les 5 chefs cuistots des clients. Cela leur permet de cuisiner devant la clientèle, ainsi, la mise en confiance se fait aisément. Plusieurs tables pour 6 personnes sont présentes. La table roulante passe tout de même afin que les assiettes soient servies de manière efficace.

Quant à la troisième zone, il s'agit de la scène sur laquelle les artistes peuvent chanter. Des tables rondes pour 3 personnes sont présentes pour les clients désireux de regarder la scène. Des rideaux rouges cachent cela dit la scène, on ne peut pas la voir à moins de la regarder directement en coulisse. Les portes des loges sont visibles, juste à côté de la scène.

Yuri a fermé la porte derrière les 3 shinobis, afin que le personnel et eux puissent discuter. Chiaki les a suivis aussi. « Hey suis-je bête, je ne t'avais pas reconnue ! J'étais tellement pressée de pouvoir commencer mon travail, hé hé. C'est toi qui va veiller sur nous je suis trop contente ! » s'exclame Chiaki, reconnaissant sa copine. Minako lui répond en retour qu'elle est contente elle aussi de se montrer utile sur la mission.

« Du coup tu vas pas chanter toi ? C'est vrai t'es vraiment géniale, tu pourras enflammer la scène. »
« Euuuuuh, non. Je n'ai pas le droit de chanter, sinon mon médecin va me taper sur les doigts. »
« Hein ? Pourquoi ? T'as trop forcé sur ton entraînement ? Ou alors c'est… »
« Mon entraînement oui. J'essaye de développer un nouveau style mais ça m'avait fait cracher du sang la dernière fois, du coup je respecte ce que mon docteur a dit. »
« Oh. Dommage. »
« T'inquiète j'ai un camarade qui peut chanter, je te jure il est doué ! »
« Ooh trop bien, je suis contente ! C'est toi le chanteur hein ? » tout en se mettant face à Ken. « Oh ? Mon frère m'a parlé de toi je crois nan ? Mon frère c'est Yuri, il m'a dit que t'es un gars cool. »

« Calme toi Chiaki, laisse-les respirer et observer, afin qu'ils puissent réfléchir à une manière de se montrer efficace. Tu pourrais aussi leur faire visiter les lieux, n'est-ce pas ? »
« Ah oui, désolée Yu'. Moi j'suis Chiaki et commence à travailler en tant que barmaid ici. Je vais vous faire tout visiter ! »

Chiaki les emmène faire le tour, y compris dans les coulisses, les loges et sur scène. Minako observe autour d'elle, réfléchissant à ce qu'elle pourrait suggérer. Son regard se pose sur les toilettes.

Il paraît qu'il s'y passe des choses étranges des fois. Et s'il y avait des fumeurs de joint là-dedans en soirée ? Il faut un clone aux toilettes ! J'aimerai le dire à haute voix mais passerai-je pour une parano ? Ou pire, une débile ? Nan. Il a dit pas de clone là où il y aurai les clients.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Daishi Ken
Daishi Ken

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken] Empty
Sam 8 Mai 2021 - 19:24
Ken ne connaissait pas Aizen, sauf au travers des récits de Minako. Il paraît qu’il y est question de faire d’elle, son arme, un truc comme ça. Ken sourit en se disant que si Minako était l’arme d’Aizen alors Ken en serait une aussi ou alors le fourreau de cette arme. Une arme dans une arme un peu comme les Kamas qui vont de paire.

Le gennin, étant son subordonné garde le silence, attendant qu’Aizen, son supérieur, passe en premier la ruelle, puis Minako. Il essaye d’apprendre ce qu’il peut de se ninja. Faire des missions, ou au moins celle ci, sera surement instructif. Il était fier d’avoir autant d’informations à fournir, c’est si important d'être préparé quand on va en mission avec un haut gradé ou non. Il l'a appris pratiquement à ses dépends lors de sa mission avec Hideko. Aizen, en plus déjà félicité pour ses idées. Ken était ravi, il a fait bonne impression alors qu’il a juste repris la tactique qu’il avait mis en place avec Hideko.

Ken, bien que Aizen ne lui parle pas, écoute et apprend, Minako à reçu l’ordre de signaler en toute discrétion si elle voit du danger. Aizen ne s’est pas adressé à Ken, pourtant il en fera tout autant, il a raison, la communication est la clé. A ce sujet, il se félicite d’avoir appris à Minako Dengon Angouka. La discussion silencieuse. Une manière de parler à base de son, qui en plus, ne demande aucun chakra, juste de la logique. Un message codé. Comme le morse. Peut-être auraient t’ils dû signaler a Aizen cette technique?

Aizen semble réfléchir et donne de précieux conseils à Ken, il lui dit d’oublier sa mission avec Hideko, qui sera bien différente. En effet, avec Hideko il devait arrêter deux voleurs, la, arrété de potentiel escalade de violence. Il se demande s' il n’y a pas un rapport avec le fameux carnet qu’il a trouvé et donné au lieutenant Tsukaima contenant à l'intérieur des preuves concernant une possible montée d’un groupe de ninja voleur criminel. Ken aurait peut-être dû aussi donner cette information, trop pressé de se faire bien voir, il en a complètement oublié d’en parler. Ce dernier eut un sourire encore juvénile trahissant son inexpérience, son besoin de prendre des coups. Il avait l’impression d'être devant un maître d’école. Comme toutes ses missions jusque-là, il réfléchit vite et bien. Mais son cœur était bien au-delà du cœur qu’on attend d’un shinobi. Il allait sûrement à nouveau prendre cette mission pour un jeu, comme sa précédente. Le souci de l’académie. Il protégeait bien trop les futurs élèves. Sortie de là, il n’est pas rare que la plupart des ninja aient une vision enfantine de leurs métiers et ressortent avec bien trop peu de techniques. Voir aucune pour les moins doués.

Pure spéculation Ken, Ne va pas leur dire des conneries non plus a quoi ca t’avanceras? en plus tu as pas de preuve qu’ils vont revenir ici, au pire tu leurs diras de faire attention alors qu’ils feront deja attention. De mémoire, dans le carnet il y avait la banque, le complexe scientifique, les Kyubuu eux même. Toutefois, aucune preuve qu’ils vont revenir ici… Au pire je pourrais en parler encore? Pourquoi même en parler? qu’est ce que ca va apporter à la mission? devrait ou non en parler? Que faire… Que ferais Hideko? Que ferais Minako? Elle lui en parlerait sûrement mais à qu’elle but?

Ken est réveillé et rappelé à l'ordre. Son chunnin lui informe que même une simple dispute doit être immédiatement neutralisée. Il sourit en acquiesçant à son Chuunin, il pense a son Kusuri no Taïsen, son chant d'apaisement. Aizen lui rappelle également, que son but est de se faire voir, se montrer. Hideko était plus furtif. Ce sera plaisant de voir une nouvelle façon de remplir une mission. Par une personne bien plus expérimentée qui plus est. Hideko ne lui a jamais donné de conseil. Etant une Gennin elle aussi, peut être ne s’est t’elle jamais considéré comme son supérieur? Ou par manque d'expérience, elle n’a jamais pris le temps de le conseiller ?

Aizen semble toutefois un peu brouillon pour Ken, passant de Minako a Ken puis a Minako a Ken. N’aurait t’il pas été plus simple qu’il finisse avec Minako avant ? C'était assez amusant pour Ken de voir ça mais il tâchait de faire passer ça pour de la motivation. Aizen etait réputé pour sa férocité contre l’insubordination. Ken à intérêt à se tenir à carreau. Il le sait que trop bien.


Lorsque le jeune homme parla de jouer les caméras de sécurité, il vit les yeux de Aizen briller, il regretta aussitôt son idée. Combien de temps devra-t-il tenir ses clones? dix minutes? une demi-heure? une soirée? Il avait dit ça comme ça, pour se faire mousser. Le voilà servi, Aizen le félicite presque pour cette idée. C’est vrai que l’idée était excellente, mais pourrait t’il tenir? tout le souci repose à ce sujet. Il détestait se retrouver sans chakra, il était à chaque fois comme fiévreux. Une sensation horrible qu’il a horreur de répéter mais il se force pourtant, car c’est ainsi que le chakra se développe. Plus on se vide, plus ça se remplit. Le prof de l’académie avait conclu par une “histoire drôle” salace de son cru mais Ken l'a oubliée. Il n'aura pas le choix, il faudra tenir. Au pire, peut-être que Minako pourrait le remplacer en cas de fatigue? Elle a des clones également… Aizen est t’il au courant? J’imagine que oui vu qu’ils ont fait un entraînement. Minako, il en était certain, lui lança un regard amusé en lui disant qu’elle va gérer ce qui est féminin, donc à savoir les vestiaires et peut-être les toilettes. Devant les yeux intéressés d' Aizen concernant cette idée de “caméra vivante”, elle explosa comme excitée se proposant de gérer ce qui est féminin.


« Ok. Je pourrai sûrement placer un clone dans les vestiaires pour fille, en plus comme je m'y connais en couture, mon clone pourra être utile là bas. »

- SUPER MERCI !!! car bon heuuuu…. voila quoi…. heuuu…. enfin je t’ai déjà raconté, tu sais avec Hideko, ce que j’ai du faire tout… Heureusement que tu es là ! Pas envie de me retrouver encore coincé dans le vestiaire des…

Ken ne finit pas sa phrase, se rappelant que Aizen est là.

- HEuuuu oublions…

Merci MInako, ça me fait plaisir de t’avoir auprès de moi, comme tu sais, j’en ai marre de devoir aller dans les endroits féminin, je vais finir par passer pour un pervers si ça continue j’en ai vraiment marre de devoir me tapper les toilettes des filles.


Aizen lui casse ses réflexions par un “bien” claquant qui le fait sursauter. Ken suivra ses instructions à la lettre.

En résumé: Je dois dire bonjour a monsieur Yuhei Masaaki, a mes anciennes connaissances, ensuite J'irais aux vestiaires pour que je puisse me préparer pour le concert, heureusement que j’ai toujours un kimono de rechange dans mes affaires pour les missions diplomatique. Il n’y avait aucun problème, le plan était parfait.

Lorsque le Gennin entre dans le bar. Aussitôt ses sens sont assaillis par ses odeurs bien particulières, à commencer par la pisse dans la ruelle à l’endroit ou le bâtiment d'à côté forme un angle droit. Ainsi donc, on n'a pas pris ses remarques en considération. L’odeur de pisse viciée lui semble d’ailleurs bien plus forte qu’avant. Il n’est pas peu heureux d'entrer dans le bâtiment. Yu lui colle une forte claque sur l’épaule. Ce dernier, étonné, sourit à Ken. La dernière fois Ken à presque volé alors que maintenant, sans bronché, il a encaisser le coup.

- Pas mal Kenny ! pas mal ! Tu as gagné en muscle ou je rêve?
-Et pas qu' en muscle Yu ! Pas qu’en muscle. Ken, sans rien dire, s’éloigne. Il avait hâte de revoir l’endroit où il a fait son premier concert. Dire qu’il remettra le couvercle ! Ken s’arrête, devant lui Aizen se présente et présente l’équipe. Ken allait dire “SALUUUT” quand Aizen le désigne mais il se ravisa au dernier moment. Masaaki s’avance, un homme entre deux âges, plus proche de la cinquantaine que de la quarantaine. Il tend la main à Aizen, il patiente et se racle la gorge.

“Bien…. moi je suis le patron du Kumo Bingo Club. Oui je sais ce que vous allez dire…. Le nom n'est pas très reluisant. Je changerais sûrement quand votre mission sera un succès. Disons que de base il devait surtout être un lieu pour accueillir les ninjas. Mais depuis, la bonne clientèle se fait de plus en plus rare. Les ninjas eux, ne sont jamais réellement venus, enfin pour les plus pretigieux "

Masaaki fixe Ken, comme s' il avait peur que Ken révèle quelque chose. Ken lui rend son regard, en lisant l’inquiétude chez le patron. Il ne comprend pas cette crainte, ni pourquoi il est fixé ainsi. Lorsque Ken était là, il y a eu certes des violeurs potentiels, ils sont sûrement encore en taule. Il y a eu ses voleurs. Soudain Ken comprend l’inquiétude, se pourrait t’il que le patron baigne dans cette affaire ? Peut-être devrait-il isoler Aizen pour le mettre au courant?

Encore des spéculations… Peut-être y réfléchissait-il? Ca veut rien dire ça réaction, Je suis quasiment en face de lui, rien de surprenant à ce qu’il me fixe après tout. Encore parler pour ne rien dire. Si jamais il y a encore un doute, j’en parlerai. Mieux vaut surement prévenir pour rien et passer pour un con que de rien dire et mettre en danger.


“ Bref mon club commence à m’échapper. C’est pour ça que j’ai demandé de faire appelle a vous les ninjas de Kumo afin de m’aider à redresser mon club, à virer ses minables pour que les Ninjas puissent venir se reposer et se détendre. Je vais maintenant vous présenter l’équipe.

D’abord, notre équipe de cuisiniers, il y a Barashi Kashiko la chef de brigade, si vous avez un soucis, voyez avec elle. Il y a Mitsuhiko Jinai notre apprenti ninja cuisinier, Makoto Matsuara un autre apprentis, Mitsuki Nanami le sous chef et enfin Ishibara Genzo notre cuisinier ninja, il s’occupe de nos apprentis. Je vous ferai visiter la cuisine après.

Le coin bar, adjacent à la cuisine, est géré par Gamora Gon ici présent. La sœur de Fujimoto Yuri, notre videur que vous connaissez. Elle s'appelle Chiaki, elle est débutante, elle a commencée il ya peu. Soyez gentils alors avec notre Chiaki adorée hein? hahaha. Dit t’il en posant une main sur son épaule en la caressant vigoureusement, s’en etait presque malaisant, comme si… Ken s’en secoue la figure de dégout.

Là bas vous avez nos extras, en gros, quand on a une grosse soirée de prévus, comme aujourd'hui, nous faisons appel à eux en renfort. Il y a Yaguyo Jinn, Mitsui Katsuhiko, Paloma Jiraya, Han enzo, Kushi Nanami. Vous voyez cette grande table? et bien c’est eux qui la gèrent. Ils sont là pour faire un dîner spectacle, vous savez des trucs de ninja pour impressionner les enfants. Quand les enfants sont heureux les parents crachent… Enfin, c’est un truc de commerçant, passons….passons. Je ne vais pas vous ennuyer avec ça.

Nos serveuses et serveurs. Nous avons Mara Keï, Kakaroto Goku, Kabuta Henzo, Jon Yoshi, Hamato Yoshi. J’ai pris de trois extras de plus au cas où. Bayushi Kojiro, Kakita Moreï et Byaku Kana. Je vous laisse faire connaissance, avez vous des questions avant que je me retire ) J’ai à faire ailleurs.”


How…. concernant Daishi-san? J’ai rien contre le fait qu’il chante, c’est une très bonne idée…. ”



surtout pour moi…. héhé, Ryo facile…..


“ Il pourra faire comme la fois dernière si j’ai bonne mémoire, votre musique n'était pas mauvaise du tout Daishi-san… Soyez à nouveau le bienvenue dans la petite troupe ! Pour le reste Aizen-san, je vous laisse faire ce qu’il y a de mieux pour réussir votre mission. J’ai pleinement confiance dans nos fier ninja de Kumo, c’est un privilège de vous recevoir, sachez que c’est un honneur pour moi que vous soyez parmi nous ce soir, les enfants vont adorer voir de vrai ninja ! ”

et les parents cracheront leurs ryo d’autant plus hahahaha….

“ Je vous laisse maintenant entre les mains de Gon, disons qu’il est mon bras droit, quand je ne suis pas disponible, c’est lui qui gère le tout. En cas de soucis, hors cuisine, c’est à lui à rendre des comptes ou demander des comptes hein Gon ? ”

Masaaki donne une tape dans le bas de son ami et co gérant et monte par un escalier dérobé dans ses bureaux. Gon avance vers nous, un homme si menu et grand, il donne l’impression d’avoir été écartelé régulièrement. Il porte des lunettes, les cheveux brin foncé voir noir en pointe comme une flamme calcinée. Les dents blanches mais un air faussement chaleureux.

“ Bienvenu très estimé ninja de Kumo, qu’elle privilège de vous avoir ici. Enfin, je ne vais pas répéter notre cher directeur. ” D’un geste, Gon vous invite à le suivre.

“ Allez les enfants, chacun repart se préparer pour se soir, elle est finie la pause ALLER ALLER ALLER !!!! Suivez moi Shinobi-san Je vous fais le tour du propriétaire. ”

Accompagné de Gon, les shinobis font le tour du lieu mais Ken connait déjà ces lieux et limite il s’en ennuie. Toutefois, quand ils passent par les cuisines, sa curiosité est piquée. Il revoit encore Hideko dans le coin du bar avec son armure noir etrange entre un d’apréhender la criminelle. Aussitôt il touche sa poche se rappelant du vol de pièce à conviction qu’il a commis. Par chance, personne n’a pensé a fouillé son logement pour remettre la main sur le carnet de musique de Jinn.

Un sourire à ses lèvres se dessine, il a pratiquement déchiffré le chant du sommeil. Son premier Genjutsu offensif. Il le mettra au service de Kumo. Voir avec de la chance, au service de Minako. Entre le genjutsu du sommeil et son idée. Soudain il est tiraillé par une voix presque criarde, on dirait une craie sur un tableau ou au mieux, une souris qui couine comme étant coincée dans ses oreilles. Il se retourne, c'est cette fille, Chiaki. Il en sursaute de surprise alors qu’ils se dirigent vers les vestiaires.

SÉRIEUSEMENT ? c’est quoi cette voix… Elle est malade? J’espère que oui bon sang mais c’est pas possible, elle est obligée de crier pour parler? Pendant son service je veux bien mais là….. Elle est si heureuse que ca de revoir Minako? Bon sang elle peu pas etre heureuse plus loin serieux ? mes oreilles, bon sang !!!! “JE SUIS TROP CONTENTE” ouais bennnn merci pour nous, si tu veux nous remercier tais toi ! ou parle normalement…


Ken sert les dents pour supporter la voix de cette fille. Il reçoit en plus un gros coup de poing dans l’estomac. Sa meilleure amie lui a caché une chose aussi importante que son état de santé. Il le balance a Chiaki sans soucis alors qu'à lui, elle lui a dit qu’elle attendait les résultats, qu’elle ne savait pas. Ken eu sur le visage, un masque de tristesse et de dégoût, il chancelle de cette nouvelle horrible. Il pensait qu’entre eux il n’y avait pas de secret. Il lui révèle absolument tout. Il espérait que pour elle c'était pareil. Ken a comme un vertige. Il se sent trompé, une douleur stomacale. Il se secoue la tête.

Peut être a t’elle fait ça pour pas que tu t’inquiète? Regarde dans quel état tu es maintenant ! Regarde toi? Ne crois-tu pas que c’est normal qu’elle te cache des choses si importantes? Vois comme tu es au tapis, elle a voulu veiller sur toi et pauvre débile… aller chiale encore, tu ne sais faire que ça….


Ken essaye de se reprendre ses esprits, il espère que personne n’a remarqué son état. Minako lui apporte toutefois un petit sourire en disant a Chiaki qu’il était doué. Aussitôt la folle lui saute dessus.

« Ooh trop bien, je suis contente ! C'est toi le chanteur hein ? » tout en se mettant face à Ken. « Oh ? Mon frère m'a parlé de toi je crois nan ? Mon frère c'est Yuri, il m'a dit que t'es un gars cool. »

Ken recule dérangé, elle était si proche de lui qu’il pouvait sentir son odeur, au moins, elle ne sentait pas mauvaise, au contraire, une odeur de bonbon, une odeur originale.

Yu, amusé, aide quand même Ken qui semble en difficulté. Il demande à ce que sa sœur se calme et si on pouvait continuer la visite. Gon acquiesça

- Oui, excellente idée ! Nous perdons du temps. Allons-y Chiaki, je vous en prie. procédé. Dit t’il en écartant un bras indiquant à la fille la suite du parcours.

Arrivé au toilettes, Gon fixe Chiaki d’un air dur.

-Vous me ferez un plaisir d’astiquer les sols Fujimoto, j’aimerais pouvoir manger par terre, je vous rappelle qu’une barmaid ne s’occupe pas QUE du bar, mais aide en salle aussi, et comme vous êtes la plus jeune par mis nous, donc vous êtes de corvé de nettoyage des sanitaires, faites vite, il y a le coin homme ensuite qui vous réclame et vous êtes déjà bien en retard. Je ne souhaite qu’aucun clients masculin ne vois une femme dans leurs sanitaires merci. Si ça arrive, cette honte sera impardonnable. Faite….VITE…. mais bien ! Rejoignez moi ensuite au bar pour vos leçons.

Sans un mot, Chiaki fonce sous l’escalier dérobé chercher de quoi faire le grand nettoyage des sanitaires comme le lui a demandé Gamora-senseï. Se dernier lui présente les vestiaires.

- Si j’ai bien compris, vous devez vous changer?

-En effet oui…. Dit ken de façon bien plus sec qu'il ne l'aurait voulu. Gon semblait de plus en plus con avec les jours.

-Vous connaissez donc le chemin, vous étiez déjà parmi nous, donc je vous en prie. Si vous voulez me parler, je vais à mon poste me préparer pour ce soir.

Ken géné, fixe Aizen, cette histoire lui trotte dans l’esprit, il finit par craquer et lui dire au sujet de ses doutes concernant le carnet ce qu’il y a lu, la probable organisation. Il passerait peut-être pour un con mais au moins, il aura fait son devoir de ninja.

_________________
Moi Ken, déclare que dés à présent, mon talent de musicien inondera le monde. Que ma musique atténue les blessures, que mes andante aident à se renforcer, que mon adagio ébranle les cœurs et les esprits. Que mes lento échauffent les amoureux et rajeunit le gâteux. L’Onkyoton réussira là où la guerre VA échouer.

.

Crédit - KEN DAISHI
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11373-daishi-ken-le-taiko-de-kumo https://www.ascentofshinobi.com/t11421-dossier-12457887-daishi-ken
Nara Aizen
Nara Aizen

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken] Empty
Mar 11 Mai 2021 - 23:20

Minako montrait un certain enthousiasme quant à son rôle dans la mission notamment concernant la surveillance. Aizen ne savait pas qu’elle savait aussi faire des clones, elle avait dû progresser depuis leur dernière rencontre car il n’avait pas souvenir qu’elle maîtrisait des techniques de ce niveau. Le Chûnin tint tout de même à légèrement recadrer la Genin, il ne fallait pas brûler des étapes.
« Minako, je pense qu’il serait plus judicieux de décider du placement des clones une fois que nous aurons fini la visite en détail. Je ne dis pas que c’est une mauvaise idée, mais n’allons pas trop vite. »
La phrase sonnait plus comme un conseil bienveillant plutôt qu’une remontrance. Ils étaient maintenant entourés du personnel du bar et devaient tenter de renvoyer l’image d’une équipe soudée. Etre en désaccord devant témoin n’était pas appréciable pour la confiance que le personnel aurait en l’équipe missionnée.

Ken balbutia une phrase incompréhensible ressemblant plus à un enfant hésitant qu’à un ninja. Aizen lui jeta un regard noir, où se croyait-il ? Ils devaient avant tout passer pour des professionnels auprès de l’équipe du bar pour être crédibles. Comprenait-il qu’ils n’étaient pas là pour s’amuser ? Aizen laissa passer pour cette fois en espérant que ce que son regard voulait signifier suffirait à le remettre sur le droit chemin.

Une jeune femme faisant partie du personnel interpella Minako. Aizen fit comme s’il ne prêtait pas attention à la conversation mais il tendit tout de même une oreille. Leur discussion semblait beaucoup trop familière, elles semblaient bien se connaître. Le Nara ne montra rien de son mécontentement, après tous il allait pas leur demander de faire semblant de ne pas se connaître. Néanmoins il espérait que leur amicalité n’entrave en rien le sérieux de son équipe et le bon déroulement de la mission. Il ferait attention à ce détail pour plus tard.

Enfin vint la présentation de l’équipe du bar. Aizen était autant étonné de la taille de l’équipe qu’il était de celle de l’établissement. Il comprenait encore plus la difficulté de leur mission, maintenir le calme dans un endroit aussi grand où un détail pouvait faire basculer toute la salle en une fraction de second relèverait du miracle. Les clients voulants sans doute profiter un maximum de la réouverture n'auraient sans doute pas la main légère sur l’alcool. Une soirée sans modération, ils devraient à trois maintenir et prévenir tout type de débordement.

Aizen abandonna l’idée de retenir l’identité de tous les individus. Il comprit que les plus importants étaient : Masaaki Kahei, le patron ; Barashi Kashiko, chef de la cuisine et Gamora Gon gérant du bar et bras droit de l’établissement. Le Nara avait maintenant bien en tête les visages et les noms de ses contacts privilégiés pour cette soirée de réouverture. Il était important de savoir quelle était la juridiction de chacun au sein du bar afin de travailler avec efficacité. Bien que trop détaillée ) son goût Aizen était satisfait de la présentation de l’équipe, le patron leur fit vite faux bon mais il les laissa entre de bonnes mains et ils avaient maintenant toutes les informations nécessaires.


Lors de la visite Aizen ne laissa rien au hasard. Il regarda chaque recoin de chaque pièce sans hésiter à ouvrir des portes qui auraient été oubliées par leur guide. Il repéra d’ailleurs une porte qui semblait bien fragile et donnant sur l’arrière du bâtiment. C’était sur ce genre de détail qu’il fallait être attentif. En effet cette porte pouvait permettre à n’importe qui de filer en douce ou de rentrer de la même manière. Lorsque Gon en eut fini avec eux ils avaient encore un peu de temps pour se préparer, le personnel avait déjà entamé la mise en place.

Le Nara écouta le témoignage de Ken qui semblait inquiété par la possibilité d’une organisation criminelle dans le coin. Le Chûnin le remercia pour cette information bien qu’il ne puisse rien en faire sur le moment ça permettrait de faire avancer une enquête plus tard au besoin. Dans tous les cas il lui rappela qu’ils devaient rester attentifs à tout individu pour cette soirée.

Aizen ne chôma pas et fit le tour de propriétaire plusieurs fois, il voulait connaître chaque recoin de la salle par cœur. Il visualisa certains endroits qui étaient plus propices pour se soustraire à l’observation de l’équipe de shinobis. Une fois le tour intérieur terminé il fit le tour extérieur. Il monta même sur le toit de la bâtisse.
« Parfait. » Dit-il alors à lui-même.

Il venait de trouver un endroit parfait pour disposer un clone. Il invoqua deux clones d’un seul mudra. D’ici le clone aurait une vue imprenable sur toute approche ou fuite. Il descendit du bâtiment avec son deuxième clone. Et le plaça à l’arrière du bâtiment, toujours à l’extérieur proche de cette porte fragile. Il était un peu en retrait pour rester discret et ne pas gêner. Empêcher quelqu’un de rentrer était bien mais en voyant le clone de Aizen un malfrat pourrait décider de faire demi-tour et entrer par autre part, alors que s’il ne le voyait pas Aizen n’aurait plus qu’à l’attraper une fois la porte passée.

Aizen rentra de nouveau à l’intérieur et invoqua de nouveau un clone. Il plaça ce dernier dans les coulisses, une infime quantité de personnes étaient autorisées à circuler ici alors il serait facile de surveiller les allers et venues. Aizen avait donc placé trois clones de manière stratégiques afin de surveiller efficacement sans gêner la clientèle, l’endroit devait rester agréable à vivre, c’état un endroit de détente après-tout.

Le Nara laissa la liberté à ses coéquipiers de placer des clones aussi s’ils le voulaient. Il leur avait déjà indiqué après tout les consignes quant aux placements de ces derniers. Il les rassembla une dernière fois avant que les portes n’ouvrent pour les premiers clients qui n’allaient pas tarder.
« J’ai placé un clone sur le toit, un à l’arrière du bâtiment mais un peu en retrait et un dans les coulisses. Et vous ? »
Son regard interrogateur passait du jeune homme à la jeune femme. Ils devaient chacun connaître les emplacements des uns et des autres afin de tous avoir les mêmes informations. Après avoir obtenu la réponse il continua pour donner ses premières consignes.
« Pour commencer Minako nous allons être avec le videur à l’extérieur. L’intérieur va rester vide au départ donc ce serait peu pertinent qu’on y soit en début de soirée. De plus nous faire voir à l‘entrée par les clients sera rassurant pour certain et dissuasif pour d’autres. D’entrée de jeu en arrivant ici les clients sauront que des shinobis sont ici et qu’il ne faudrait pas trop faire mauvaise figure. »
Comme il l’avait répété mainte fois la dissuasion était leur premier rempart face à tout débordement. Ainsi la soirée était lancée. Ken était à l’intérieur pour tenir son rôle d’artiste espion tel leurs yeux sur toute la salle depuis son piédestal. Mais dans un premier temps il n’aurait que son chant et sa musique pour s’occuper car en début de soirée ce genre d’établissement mettait du temps à se remplir.

Comme prévu Minako et Aizen se placèrent devant l’entrée de l’établissement pour accompagner le videur. Durant la première heure tout se passa très bien et les profils des visiteurs étaient très différents. Des familles venaient pour profiter du spectacle, des collègues de travail pour boire un verre après une rude journée ou encore des jeunes voulant simplement faire la fête. Le videur dû recaler certaines personnes comme des mineurs tentant de rentrer. Les enfants étaient ravis de voir des shinobis mais certains adultes aussi. Aizen répondait avec le sourire chaleureux qu’on lui connaissait. Pour le moment il n’y avait eu aucun profil laissant penser à de possibles ennuis à l’intérieur. Bientôt ils devraient rentrer car la salle commençait à se remplir de plus en plus. De plus le videur ne craignait rien vu qu’une réplique du Nara se trouvait sur le toit. D’ailleurs ce dernier vu quelque chose au loin, il fit un sifflement pour attirer l’attention de son original puis un simple signe de tête. Aizen avait bien eu raison de ne pas rentrer à l’intérieur trop tôt car les premiers ennuis semblaient pointer le bout de son nez.

Un groupe de cinq jeunes approchaient et leur démarche laissait à penser qu’ils n’étaient pas au début de leur soirée. Il était pourtant encore tôt et leur état d’ébriété pour un début de soirée laissait imaginer des problèmes pour la suite des évènements. Le videur d’expérience ne mit pas longtemps avant d’arriver à la même conclusion alors il demanda aux jeunes gens de faire demi-tour avec professionnalisme. Mais contrairement aux personnes précédentes ce groupe là refusa catégoriquement. Ils commencèrent à entourer le videur et à le menacer. Aussi impressionnant qu’il puisse paraitre à un contre cinq cela pouvait mal finir pour lui. Aizen analysa la situation et conclut qu’ils avaient à faire qu’à une bande de vauriens de bas étage, juste des jeunes ayant trop bu. Rien ne pouvant pas être géré par un seul shinobi, même débutant.
« Minako. »
Annonça Aizen pour attirer l’attention de la jeune fille qui devait aussi observer la scène. Il parlait assez doucement pour qu’elle soit la seule à l’entendre. De toutes façons les jeunes perturbateurs semblaient avoir complètement ignoré leur présence, grave erreur pour eux.
« Occupe-toi de me virer ces vauriens. Sans les blesser évidemment, ils restent des citoyens du village. Mais fais preuve d’autorité. »
Voilà que sa consigne était donnée, il aurait pu s’occuper de leur cas en quelques secondes mais vu qu’ils ne représentaient pas un grand danger il décida de laisser cette tâche à la Genin pour voir de quoi elle était capable en situation réelle. Pour un ninja qui était censé être apte à tout moment d’être envoyé à la guerre cette besogne pouvait sembler ridicule, il espérait ne pas être déçu.


Techniques utilisées:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586

La sécurité est de mise [Mission B/Libre/Zaiki Minako/Daishi Ken]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: