Soutenez le forum !
1234
Partagez

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo]

Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Mer 31 Mar 2021 - 14:25
Un puissant vent soulevait la chevelure de l’adolescent, qui, carte du village en main, avançait en direction du point de rendez-vous que son mentor avait marqué d’une croix rouge. Apparemment, Ryûken allait rencontrer quelqu’un qui pouvait lui enseigner beaucoup de choses nécessaires à son développement en tant que sabreur. Le jeune homme se demandait pourquoi son mentor ne s’occupait pas personnellement de ces leçons, mais peut-être n’avait-il simplement pas le temps ? Ou la motivation ? Après tout, cela faisait un an qu’ils voyageaient ensemble et Honryu l’avait déjà fait progresser de manière considérable. Il devait sûrement avoir des responsabilités envers le village qui empiétait sur son temps libre.

Les pas déterminés du bâtard le menèrent sur un petit terrain d’entraînement reculé, à l’abri des regards les plus curieux du complexe shinobi. Ses sourcils se froncèrent légèrement en remarquant la place vide. Déjà qu’il était un peu en retard, n’ayant pas fait attention au temps, personne ne semblait l’attendre ici. Son professeur du jour était-il déjà parti ? Ryûken ne l’espérait pas, et sans perdre plus de temps, dégaina son sabre de mauvaise facture pour commencer à répéter certains katas appris au Grand Dojo. Réviser ces mouvements lui semblait affreusement inutile, mais il savait que cela comptait aux yeux des sages qui décidaient du futur des initiés.

Aux yeux d’un expert, la tenue du sabre et la posture de l’épéiste paraissait excellente pour son jeune âge. Cependant, et c’était là que pêchait le garçon, ses déplacements et son jeu de jambe manquaient cruellement d’élégance et de panache. Malgré son faible gabarit qui ne le ralentissait pas dans ses enchaînements, on pouvait sentir qu’il collectionnait certaines lacunes à ce niveau-là. Mèches flottantes au gré du vent et de ses demi-tours, sa lame d’entraînement presque émoussée fendait l’air qui représentait son affinité primaire.

De temps à autre, le genin s’entraînait à charger son arme de fûton, dessinant ainsi les premières esquisses de ses futures techniques shinobi. Un répertoire qu’il devait commencer à créer s’il espérait s’améliorer et devenir le combattant que son père était. Ryûken connaissait le chemin à parcourir pour accéder au statut qu’il souhaitait, celui d’un sabreur exceptionnel et libre qui ne concèderait rien à personne. Il ne lui restait plus qu’à travailler.



_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Nagamasa Yoritomo
Nagamasa Yoritomo

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Mer 31 Mar 2021 - 14:58




NE PAS CONFONDRE VITESSE ET PRECIPITATION
@Ryûken
Complexe Shinobi Pays de l'Eau



Aujourd’hui encore, Yoritomo prenait ses nouvelles fonctions de Chûnin à la lettre et avait prévu de rencontrer un jeune genin recherchant de l’expérience. Ce n’est qu’une continuation de sa rédemption d’avoir été autant inutile par le passé. Cette fois-ci, il y avait une autre raison de la rencontre à venir, c’était une demande d’un ami du samurai en personne, Honryu, qui voulait que l’adolescent qu’il va rencontrer découvre un style différent des célèbres sabreurs.

N’ayant rien de particulier à faire avant cela, Yori arrive en avance sur le terrain le plus reculé du complexe puis décide de se poser tranquillement un peu plus loin, comme pour cacher sa présence, voulant rester tranquille. Presque caché aux yeux de tous, il se met au sol, en tailleur et commence à méditer, chose qu’il fait souvent en ce moment, comme pour se nettoyer de toutes ces années de beuveries.

L’heure est là, le jeune Genin qui arrive un tout petit peu en retard ne semble pas avoir vu le chûnin, ce dernier qui remarque cela, décide de ne rien dire quand il voit que le jeune sort son arme pour commencer des passes dans le vent. Le samurai analyse le moindre de ses mouvements et il commence à comprendre pourquoi son ami sabreur voulait qu’ils se rencontrent.

Que ce soit le manque de classe dans les déplacements qui étaient une des premières choses apprises chez les Nagamasa, ou la tentative de chakra fûton dans l'arme, il était à présent clair pour Yoritomo qu’il aurait un rôle à jouer dans la formation du jeune.

« Tu tiens parfaitement ton arme, mais tu te déplace n’importe comment, je comprends mieux pourquoi Honryu t’a envoyé à moi. Nagamasa Yoritomo, j’imagine qu’il t’a brifé ? »

Le samurai sort de l’ombre pour se rapprocher du terrain pendant ses mots tout en regardant l’adolescent dans les yeux. Aucune méchanceté ne se fait entendre ou voir, c’est juste sa manière de juger un homme à son regard. Simple et direct, comme à son habitude.





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11567-la-mort-est-comme-le-vent-toujours-a-mes-cotes
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Mer 31 Mar 2021 - 17:52
Un coup, suivi d’un second plus rapide, les perles céruléennes du genin suivaient les mouvements habiles de sa lame sans se déconcentrer. Ces mouvements devaient absolument s’ancrer dans sa mémoire musculaire. S’il ne prenait pas grand-chose au sérieux au quotidien, l’entraînement faisait partie des moments qu’il avait appris à respecter au côté de son paternel. D’ailleurs, il ne se passait pas un seul instant sans que Ryûken ne se rappelle ses remontrances à chaque nouveau geste. Le ronin transmettait une voie du sabre très particulière, misant la plupart de son art sur ses offensives sanguinaires. Ce qui expliquait d’ailleurs son maniement de deux sabres en simultané, pourtant très déconseillé par la plupart des sabreurs. L’adolescent, lui, se contentait de la simple épée confiée par Honryu, qui lui permettait au moins de ne pas perdre la main.

Tandis qu’il s’imaginait la voix de son père en train de l’engueuler sur ses gestes approximatifs, une seconde vint se mêler à ses pensées et l’arrêter dans son entraînement. Au départ, le bâtard crut rêver, puis ses yeux définirent une silhouette quelques mètres plus loin. Il rabattit sa lame en direction du sol, sur son flanc, avant de répondre à l’inconnu. Aucun doute, cet homme visiblement épéiste était bien la personne envoyée par son mentor. Un sourire presque naïf vint étendre les lèvres du garçon qui rattacha ses cheveux défaits par le vent.


- Ryûken, enchanté.

Présentations échangées, l’adolescent revint au sujet principal de leur entrevue. Il se déplaçait n’importe comment ? C’était loin d’être la première fois qu’il recevait cette remarque, bien que Ryûken ne la saisissait pas encore tout à fait. Il se contenta d’hocher la tête tout en fronçant légèrement les sourcils, signe de son sérieux.

- Oui, Honryu m’a dit que vous seriez apte à m’apprendre des choses. Il n’a pas été plus bavard à ce sujet… Enfin, si vous le connaissez, ça ne devrait pas vous étonner.

Le mentor de l’apprenti Sabreur n’était pas du genre à tenir de long discours, du moins s’il ne trouvait pas cela nécessaire. Peut-être préférait-il simplement que son disciple cherche les réponses par lui-même, plutôt que lui tracer un enseignement strict et dicté par ses consignes. Après tout, Ryûken et Honryu ne partageaient pas vraiment une relation d’élèves-professeurs, leur amitié était plus fraternelle que cela.

- Du coup… Vous entendez quoi par « tu te déplaces n’importe comment » ? J’me déplaçais même pas là ! Je révisais juste quelques katas.

_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."


Dernière édition par Ryûken le Jeu 1 Avr 2021 - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Nagamasa Yoritomo
Nagamasa Yoritomo

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Mer 31 Mar 2021 - 18:31




NE PAS CONFONDRE VITESSE ET PRECIPITATION
@Ryûken
Complexe Shinobi Pays de l'Eau



Voilà une bien meilleure attitude que son prédécesseur, il est facile de reconnaître ici un sérieux qui ne date pas d’hier. L’adolescent semble vraiment vouloir apprendre et montre des signes de motivations qui ne trompent pas, le regard vif, les cheveux attachés et des phrases directes, courtes et concises. Voilà qui arrangeait bien les affaires de Yoritomo qui est loin d’être le plus bavard, surtout à jeun. Un côté solitaire datant de son arrivée à Kiri pendant la construction et leur ami commun est l’un des seuls qui a pu s’approcher autant de lui.

Une connaissance commune qui pourrait être bénéfique pour le jeune genin, mais certainement pour le samurai qui finira par apprendre également. Après tout, il n’y a jamais que le disciple qui peut découvrir de nouvelles choses. Un regard jeune, des idées plus vives et d’autres générations peuvent forcément être bénéfiques un jour ou l’autre. Yori ayant toujours été ignoré par ses parents lors des entraînements et apprentissages, c’est quelque chose qu’il ne reproduira pas envers les jeunes kirijins.

« Je veux dire par là que tu manque d’élégance, de classe, tes mouvements manquent de fluidité et tu dois essayer d’être en déplacement le plus souvent possible pour être plus préparé à esquiver ou parer. »

Le samurai fini par rejoindre sur le terrain son élève du jour et dépose sa main droite sur son katana. Il plie très légèrement ses genoux et se met en position de combat.

« Essaye de me suivre des yeux. »

Ne connaissant aucunement le niveau et le véritable potentiel de Ryûken, le brun préfère le prévenir qu’il va lui montrer de la rapidité et quelques attaques qui seront d’une fluidité parfaite. Après tout, les Nagamasa sont connus pour avoir un savoir faire à l’épée qui rivalise largement avec les sabreurs.

Yoritomo commence par une charge d’un bout de terrain à un autre à une très grande vitesse, puis enchaîne par une trentaines coups de taillades et attaques directes dans le vent. Si le genin suit bien et connaît bien les zones sensibles d’un corps humain, il pourrait presque imaginer une personne se faire découper dans tous les sens.

Le Nagamasa finit par une attaque fétiche des siens avec un Iai encore plus rapide et fluide que l'enchaînement précédent. Il range son arme dans son fourreau et se tourne vers l’adolescent pour tout de suite faire attention à la réaction de celui-ci. Yori pense que si le petit traîne avec Honryu depuis longtemps, il aura déjà vu ce genre de vitesse et enchaînement. Les deux épéistes ont juste un style très différent, n’étant pas de la même école.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11567-la-mort-est-comme-le-vent-toujours-a-mes-cotes
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Jeu 1 Avr 2021 - 21:00
Les paroles de l’instructeur, sincères et censées, ne brusquèrent pas le Sabreur en herbe déjà au courant de ses défauts. Cependant, il souhaitait surtout apprendre à les gommer, et se demandait actuellement en quoi l’épéiste face à lui pouvait le faire progresser. Si Honryu l’avait envoyé prendre des leçons auprès de ce précepteur, c’est qu’il pouvait forcément l’instruire dans un domaine, quel qu’il soit. Ainsi, respectant son mentor et ses choix, Ryûken ne pouvait pas être vexé par les reproches envoyés par Yoritomo. Visiblement, celui-ci insistait sur ses déplacements et son jeu de jambes, un domaine que l’adolescent n’avait jamais réellement travaillé outre mesure. Cela lui semblait logique de recevoir quelques cours particuliers à ce sujet.

Comme demandé par le samurai, le jeune homme se contenta alors de l’observer dans sa démonstration. Plissant légèrement les yeux pour se concentrer sur sa silhouette fléchie vers l’avant, la bourrasque due au départ soudain du Nagamasa souleva la chevelure tout juste recoiffée du Genin. Les prunelles azures du garçon s’écarquillèrent de surprise et son cou s’activa pour l’aider à suivre les déplacements de l’expert qui venait de traverser le terrain d’entraînement. Son Kenjutsu, puissant mais précis, aussi rapide qu’élégant et emplit de finesse comme la lame du katana qu’il manipulait termina de convaincre l’apprenti. Son aîné avait beaucoup de choses à transmettre, et Ryûken ne comptait pas chômer.


- Impressionnant…

Le samurai en avait-il encore en réserve ? Pouvait-il être aussi puissant qu’Honryu ou son père ? Le shinobi n’avait pas assez d’expérience pour en juger aussi rapidement. Une chose était certaine, la personne qui se trouvait face à lui avait de la bouteille.

- Je comprends pourquoi vous critiquez mes déplacements, mais comment atteindre votre aisance ? Que ce soit au sabre, ou en vitesse pure, je ne comprends pas.

Ryûken releva son sabre face à lui puis concentra une bonne dose de son énergie dans ses pieds. S’il connaissait la théorie, la maîtrise de son chakra ne répondait pas présent. En effet, et comme put l’observer Yoritomo, la charge qui suivit fut rapide mais le chakra se dissipa trop rapidement pour que le Genin ait le temps de parcourir une longue distance.

- Vous voyez ? Je ne comprends pas ce que je fais de mal. Pourquoi je n’arrive pas à garder ma vitesse plus longtemps ? C’est frustrant.

Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."


Dernière édition par Ryûken le Ven 2 Avr 2021 - 1:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Nagamasa Yoritomo
Nagamasa Yoritomo

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Jeu 1 Avr 2021 - 23:27




NE PAS CONFONDRE VITESSE ET PRECIPITATION
@Ryûken
Complexe Shinobi Pays de l'Eau



Aucun doute, même si le jeune genin semble impressionné, il avait quand même réussi à suivre tous les déplacements, mouvements et gestes de son aîné. Rien de plus normal pour l’élève d’un shinobi plus que respectable.

Yoritomo écoute attentivement les questions posées, demandant comment. Chose à laquelle tout jeune utilisateur de chakra se confond un jour. Comment réussir à atteindre un niveau qui semble si lointain ? Ils passent tous par ce questionnement intérieur qui peut en faire abandonner certains, seuls les plus motivés continuent leur route et l’apprentissage se fait toute leur vie.

Le samurai regarde alors faire Ryûken avant de lui répondre le plus convenablement possible. Après tout, il faut d’abord analyser avant d’apporter des réponses, sinon cela ne servirait qu’à embrouiller en plus l’esprit du disciple. En effet, la vitesse est présente, mais il manque totalement de puissance pour aller beaucoup plus loin.

« Il faut que tu contrôles mieux ton chakra, tu utilises tout ce que tu concentre dans tes pieds pour être sûr d’avoir la vitesse, mais du coup tu oublies d’y mettre la puissance. Regarde bien mes jambes. »

Le Nagamasa se remet en position et concentre du chakra dans ses pieds, il prend un appui modéré contre le sol et charge comme le genin venait de le faire. Il se positionne à côté de l’adolescent de nouveau et recommence la même scène, mais cette fois-ci, même si c’est léger, le disciple pourrait voir que l’appui est plus prononcé. Cette fois-ci son bond se fait plus long, beaucoup plus long.

« Tu vois, ton esprit, ton corps et ton chakra doivent ne faire qu’un et ils font tous les trois les efforts ensemble pour parvenir à ton objectif. Essaye, mais concentre toi uniquement sur la puissance de ta charge, peu importe la vitesse. »

Le samurai se met sur le côté du terrain d'entraînement et se pose en tailleur sur le sol. À partir de là, il ne pourrait qu’être observateur, sachant très bien que le genin n’y arriverait pas du premier coup. Il en profite pour se mettre à méditer, regardant d’un oeil l'entraînement bien entendu.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11567-la-mort-est-comme-le-vent-toujours-a-mes-cotes
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Ven 2 Avr 2021 - 10:36
Une main déposée sur le pommeau de son sabre, l’autre recoiffant les quelques mèches rebelles qui tombaient sur son visage, le genin écoutait attentivement les conseils du Nagamasa. Grâce à la justesse de ses propos, Ryûken réalisa rapidement les choses qu’il devait régler pour son prochain essai. Ne pas se concentrer sur la vitesse, mais sur la puissance… Il ne devait donc pas fluidifier la diffusion de son chakra, mais la concentrer.

- J’vais essayer, laisse-moi quelques essais !

Malgré ses échecs jusqu’à présent, l’apprenti Sabreur ne doutait jamais de ses compétences. Il faisait confiance à son propre potentiel, à son talent, persuadé qu’il pouvait réussir n’importe quel exercice s’il s’en donnait les moyens. Ainsi, il se décala de quelques pas avant de se mettre en position pour charger. Ses pieds s’encrèrent au sol, créant des appuis tenaces, puis vinrent s’alimenter en chakra dans la foulée. Les yeux postés sur la distance qu’il souhaitait parcourir, Ryûken se rappela une dernière fois les paroles de Yoritomo avant de s’élancer.

Le premier essai ne fut malheureusement pas concluant. Presque similaire au premier, le shinobi avait fait l’erreur de diffuser son chakra comme il le faisait d’habitude. Un réflexe musculaire qu’il avait pris à force de viser la vitesse plutôt que la puissance. Savoir allier les deux allait évidemment être plus compliqué que prévu, mais rien n’était impossible pour le jeune homme avide de compétences.

Le second fut plus prometteur, bien que raté, et l’envoya beaucoup plus loin que le précédent. Cependant, sa « charge » ressemblait plus à un bond qu’autre chose, ce qui ne le satisfaisait pas du tout. A trop se concentrer sur la puissance, il en avait oublié les fondamentaux de l’exercice. Une erreur qu’il ne souhaitait pas répéter, et qui à force de tentatives, semblait doucement disparaître. Alors que le temps passait et que les essais s’enchaînaient, l’observateur en pleine méditation pouvait se rendre compte des progrès de son élève du jour.

Le neuvième fut la bonne. Energie condensée en un point précis sous ses semelles, le bâtard aux genoux fléchis vers l’avant fut projeté à une vitesse prodigieuse sur une distance plus que raisonnable. Mais alors qu’une traînée de poussière retombait doucement derrière lui, Ryûken ne sut contrôler la célérité de sa charge et se vit projeter sur plusieurs mètres à l’arrivée. Un roulé-boulé duquel il se releva un sourire vainqueur aux lèvres. Tapant sur ses habits pour en enlever la crasse accumulée par cette chute, il déposa ses pupilles sombres sur le samurai.


- Alors ?! C’était comment ? Ne me dis pas que tu regardais pas !

En effet, à première vue le précepteur ne semblait pas forcément concentré sur l’apprentissage de son disciple. Et ce dernier, plein d’égo, espérait bien avoir été observé durant cette tentative plus qu’honorable au vue de la puissance transmise dans sa propulsion.

_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Nagamasa Yoritomo
Nagamasa Yoritomo

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Lun 5 Avr 2021 - 17:09




NE PAS CONFONDRE VITESSE ET PRECIPITATION
@Ryûken
Complexe Shinobi Pays de l'Eau



Après la démonstration du Chûnin, c’est au tour du jeune sabreur de s’y mettre et il semble faire signe d’une grande motivation et envie de réussir. C’est la mentalité à adopter pour évoluer et même si le plus vieux ne le montre pas, il éprouve du respect envers l’adolescent. L’heure n’était plus au show, mais à l'entraînement, d’où la mise à l’écart voulu du Nagamasa qui ne voulait pas gêner. Surtout qu’il sait très bien que cela ne se fera pas en deux essais et dix minutes.

En pleine méditation, Yoritomo ne loupe rien pour autant et voit Ryûken essayer encore et encore, commençant à comprendre comment ça fonctionne, mais n’arrivant pas forcément à mettre en place la pratique. Aucun doute que la théorie n’était pas la plus dure à intégrer, mais c’est toujours plus simple à dire qu’à faire.

C’est au bout de quelque temps que le samurai assiste à une presque réussite du sabreur, malheureusement il chute complètement à l'atterrissage et finit par rouler sur plusieurs mètres, n’étant pas loin de se prendre le mur du fond. Quand le genin se relève, fier de lui-même et parle de cette manière à son aîné, celui-ci se relève et charge juste à côté, à quelques centimètres à peine, du premier pour lui mettre une petite claque derrière la tête.

« Premièrement, petit, ne doute jamais de ma capacité d’analyse et de ma qualité d'entraîneur. Deuxièmement, si tu penses avoir réussi avec ton petit sourire, tu vas être déçu car tu es loin d’y être. Recommence ! »

Même si Yoritomo est plus patient et moins strict que sa famille, il n’en reste pas moins un Nagamasa. S’il faut des fois mettre de petites tatanes pour faire comprendre les choses, il ne manquera pas de la faire. Rien de bien méchant, loin de là, c’est à peine s'il l’avait effleuré. Le but premier était surtout de montrer à son élève du jour à quel point la précision et l’arrivée sont importantes dans une charge.

Cette fois-ci, le sensei reste debout à l’endroit où le jeune est censé arrivé avec sa charge. Il plante son sabre, encore dans son fourreau, dans le sol puis s’adosse contre lui.







Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11567-la-mort-est-comme-le-vent-toujours-a-mes-cotes
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Mar 6 Avr 2021 - 22:59
La joie du garçon ne fût que de courte durée. Réjoui par la puissance de sa dernière tentative, le samurai n’avait pas manqué de lui remettre les idées en place en lui rappelant le but premier de l’exercice. La vitesse ou la distance ne suffisaient pas, il fallait que le geste soit assez précis pour être utile au combat. Actuellement, le geste de Ryûken le laisserait en pâture aux potentiels ennemis assoiffés de sang. Râlant tout bas pendant qu’il se frottait la tête pour oublier le vilain taquet que le Nagasama venait de lui mettre, il se retourna pour lui faire face pour un nouvel essai.

Inspirer. Expirer. Diffuser lentement son chakra dans ses jambes, plus précisément entre les mollets et la voute plantaire. Accentuer la charge énergétique pour cumuler de la puissance dans les jambes. Fléchir légèrement les genoux, pencher le buste en avant et serrer les dents. Une recette simple qui ne demandait qu’à être maîtrisée par le petit bonhomme qui s’élança dans un nouvel essai. Le Bâtard dépassa largement Yoritomo et manqua de manger le sol à nouveau. Il ne pouvait se contenter de ça.


- Je recommence.

Le Chien Errant n’avait pas laissé le choix à son professeur du jour, conscient qu’il devait réussir à contrôler son geste pour que cela soit vu comme une réussite. Peut-être que le samuraï ne s’attendait simplement pas à voir Ryûken réussir aujourd’hui, mais les pensées de l’apprenti sabreur allaient dans l’autre sens. Il était hors de question de ne pas livrer au moins une tentative décente. Une fois la distance séparant nos deux protagonistes suffisante, l’adolescent chargea de nouveau et chuta dans sa course.

- Encore.

Sans être gêné par ses échecs à répétition, le nouveau shinobi de la Brume réessaya inlassablement l’exercice jusqu’à ce qu’une tentative sorte enfin du lot. Le dosage en chakra semblait correct, la posture aussi, et son esprit concentré guida ses muscles jusqu’aux pieds du Nagamasa silencieux qui patientait de l’autre côté du terrain d’entraînement. Ainsi arrivé, Ryûken ne perdit pas une seule seconde et tenta d’asséner une petite tape derrière la tête de Yoritomo pour rembourser l’assaut précédent. Ensuite viendra peut-être la célébration et les félicitations, mais il n’avait pu se contenter de remercier l’homme qui l’avait beaucoup aidé jusque-là. Il devait absolument lui rendre la pareille, ou au moins essayer.

_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Nagamasa Yoritomo
Nagamasa Yoritomo

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Jeu 8 Avr 2021 - 19:29




NE PAS CONFONDRE VITESSE ET PRECIPITATION
@Ryûken
Complexe Shinobi Pays de l'Eau

Premier nouvel essai raté, Yori peut voir le genin foncer encore plus loin que lui et réussir difficilement à ne pas chuter. Il y a quand même du mieux, tout à l’heure il s’était ratatiné. Le brun est quand même satisfait de voir que Ryuken, cette fois-ci, ne jubile pas et décide de recommencer sans même avoir besoin de lui dire quoi que ce soit. Il y a de la motivation et de la détermination chez ce jeune. Un sourire au coin de la joue droite discret peut se faire voir sur le plus vieux.

Une autre chute, mais rien de dramatique, il ne se laisse pas abattre et retourne à sa position de départ. Encore d’autres, mais plus les essais se font, plus le samurai sent que ça vient, les charges semblent de plus en plus précises et correctes. Aucun doute, la bonne est pour bientôt, ça se sent.

Enfin, l’adolescent réussit une charge très correcte et essaie même d’en profiter pour se venger de son sensei du jour en voulant lui tapoter sur la tête. Yoritomo, n’étant pas dupe et l’ayant anticipé, esquive sur place avant de sortir son sabre du sol pour venir le déposer à une vitesse ahurissante sur la nuque de l’élève. Bien sûr, il ne fait que le poser doucement, avec le fourreau, arrêtant net son geste au bon moment pour ne causer aucun dégât.


« Beaucoup mieux, mais comme tu peux le voir, réussir une charge ne fait pas tout et tu t’es laissé distraire par la joie et l’envie de revanche, contre un vrai ennemi, tu serais mort. »

Incapable de féliciter Ryuken sans le rappeler à l’ordre en même temps, Yoritomo range son sabre à sa taille, mais montre clairement sur son visage une satisfaction qui ne trompe pas. Le petit n’avait pas abandonné et n’a pas eu besoin de plusieurs jours, ce qui est un très bon signe.

« Faisons un petit break pour le moment, tu dois avoir utilisé tellement de chakra que tu n’arriveras plus à le manier correctement, il faut savoir bien le gérer également. »

Le Nagamasa se pose en tailleur contre le sol, ferme les yeux et respire un bon coup avant de rouvrir ses pupilles pour vérifier que le chien errant a suivi son conseil. Plus jeune, on a tendance à vouloir trop en faire.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11567-la-mort-est-comme-le-vent-toujours-a-mes-cotes
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Ven 9 Avr 2021 - 2:39
Les sourcils du garçon s’haussèrent lorsque sa paume n’heurta rien d’autre que le vent. Yoritomo, visiblement sur ses gardes, avait sûrement anticipé son geste et la charge ne l’avait évidemment pas surpris. Rien d’étonnant jusque-là, puisque c’était lui-même qui venait de lui enseigner cette technique. Le samurai enchaîna son esquive par une riposte immédiate, venant ainsi frôler la nuque du Genin trop enthousiaste et calmer ses ardeurs par la même occasion. La différence de niveau résonnait comme une évidence. Ryûken expia sa déception d’un soupir avant de reculer de quelques pas. Il tirait une moue boudeuse à l’égard de son professeur du jour.

- Contre un ennemi je ne me serai pas contenter d’un coup derrière la tête ! M’enfin oui, tu as raison, c’est vrai que ce n’est pas encore très convaincant. La prochaine fois je ferai bien mieux.

Le Bâtard comptait profiter de son arrivée au village de la Brûme pour s’entraîner de manière intensive. Véritable diamant à polir, son potentiel ne demandait qu’à être exploité. Il ne pouvait pas se permettre d’attendre des années avant de réduire l’écart avec son mentor qu’il voyait comme un objectif de puissance à atteindre. Après tout, ce dernier n’avait que quelques années de plus, pourtant sa maîtrise des arts shinobi dépassaient largement ceux de l’adolescent.

- Ok, c’toi l’chef pour aujourd’hui t’façon. D’ailleurs, tu l’connais d’où toi Honryū ?

Le vouvoiement avait complètement disparu. Inconsciemment, l’apprenti sabreur se sentait plus proche de son interlocuteur après ce premier échange martial. Eduqué entre bandits et malfrats, les règles de politesse lui étaient assez étrangères et s’il ne se forçait pas, il les oubliait souvent. La fatigue révélait sa vraie nature très éloignée des formules hypocrites que l’on pouvait s’échanger en ville.

- D’ailleurs j’t’ai jamais vu au Grand Dojo. T’es pas un sabreur de Kiri ? Tu fais pas partie du conseil ? demanda-t-il en jetant un coup d’œil au katana qu’il tenait tandis qu’il semblait méditer.

La fougue de la jeunesse commençait à libérer son flux incessant de question, motivée par une curiosité sans égale. Ryûken, fraîchement libéré du poids de son paternel, découvrait le monde et ne pouvait s’empêcher de vouloir l’explorer dans ses moindres recoins. Il devait savoir, comprendre, assimiler les choses les plus anodines.

- Et tu serais d’accord pour te mesurer à moi de façon sérieuse, dans quelques mois ? Histoire de mesurer mes progrès ?

Peut-être que l’audace du gamin allait être perçue comme de l’arrogance, mais il ressentait le besoin d’évaluer son niveau par rapport aux membres du village. Arrivé récemment, Ryûken n’arrivait pas encore à jauger ses compétences shinobi par rapport à celles de ses pairs.

_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Nagamasa Yoritomo
Nagamasa Yoritomo

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Ven 9 Avr 2021 - 9:14




NE PAS CONFONDRE VITESSE ET PRECIPITATION
@Ryûken
Complexe Shinobi Pays de l'Eau

Yoritomo repense à sa rencontre avec Honryu, mais n’arrive même pas à se souvenir de quand ça date, ni de comment. À vrai dire, les deux épéistes sont ici depuis la création du village et donc se sont vus bien plus jeune. En entraînement ? En mission ? Beaucoup de possibilités. Peu importe, il n’arrivera pas à s’en souvenir, sans doute un autre qui a disparu avec le saké.

« Nous sommes des shinobi de Kiri depuis sa création, nous sommes frères d’armes depuis autant de temps. »

Pas besoin de rentrer dans les détails, le petit n’avait pas besoin de savoir qu’ils ont passé autant de temps à boire des coups ensembles qu’à s’entraîner ou faire des missions, voire plus de temps même, surtout pour le samurai.

La jeunesse, la curiosité, beaucoup de questions, vraiment beaucoup. Le brun se demande comment Honryu, une des personnes les moins sociales qu’il connaît, s’était vu pris d’affection pour Ryuken. Après tout, tant mieux, pense-t-il, cela le rendra sans doute moins amère et distant avec les autres.

« Les sabreurs sont loin d’être les seuls experts du combat à l’arme petit. »

Dit-il en se relevant tranquillement, prenant son arme qu’il pose dans ses paumes et les tend vers son interlocuteur.

« Comme tu peux le voir, ce katana n’a rien de spécial, mis à part qu’il est dans ma famille depuis des générations. »

Très rare que le Nagamasa montre et parle des siens aux autres, aujourd’hui il fait exception à la règle pour l’élève de la seule personne qu’il pourrait voir comme un ami dans ce bas monde. Il y a une sacré différence entre 10 000 Nuits Froides, son katana, et Peau de Requin, le sabre d’Honryu.

« Continue d’apprendre avec ton maître et je suis sûr que tu m’offrira un combat très intéressant dans plusieurs mois. »

Une promesse venait d’être faite, comme pour lui donner encore plus l’envie de s’améliorer. Yoritomo ne doute pas des capacités de Ryuken, qui semble être assez motivé et à l’écoute pour devenir un sabreur puissant dans les mois, années à suivre. Le samurai n’en trouve encore que plus de motivation pour lui-même, les nouvelles générations poussant au cul, devenant de plus en plus doués à un âge de plus en plus jeune.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11567-la-mort-est-comme-le-vent-toujours-a-mes-cotes
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Ven 9 Avr 2021 - 18:54
Un sourire apparut sur les flancs des lèvres du Genin, pensant au fait que Yoritomo avait dû rencontrer son mentor lorsqu’il était adolescent. Comment pouvait-il bien être à cet âge-là ? Avait-il d’avantage de potentiel ? Il garda cependant ses questions pour lui-même, pas certain que le moment était venu d’aborder des sujets plus personnels. Et puis la faim commençait à se faire sentir au creux de son estomac.

Il écouta le samurai en continuant d’observer son Katana à l’allure bien plus noble que le sabre gigantesque du Torrent. Bien qu’il ne savait toujours pas ce qui se cachait sous la tonne de bandages qui le recouvrait entièrement, le style des deux combattants ne pouvaient qu’être différent au vue de la silhouette de leurs armes respectives. Il admit alors la possibilité qu’il pouvait exister d’autres Clan spécialisés dans le combat à l’épée, même si les « Sabreurs de Kiri » étaient décrits comme l’élite du village. Peut-être un semblant d’orgueil ou de compétition existait entre ces différentes familles maniant la lame ?


- Oh je ne savais pas du tout… Du coup tu n’utilises qu’un Katana brut ? Et tu en tires le maximum ? Ça ressemble un peu à ce que je fais actuellement avec mon sabre, même si je suis loin de ta maîtrise en Kenjutsu. Enfin, de ce que j’ai pu voir.

Un hochement de tête vif suivit les mots du Nagamasa qui venait d’accepter un duel dans un futur proche. C’était parfait ! L’adolescent trépignait déjà d’impatience, pressé de pouvoir se mesurer à plus fort que lui. Il fallait tout de même qu’il progresse pour ne pas se ridiculiser, ce n’était pas le but de l’exercice. Le Bâtard sembla prêt à faire son au revoir, avant qu’une idée vicieuse ne vienne pointer le bout de son nez au milieu de son esprit. Honryū ne lui avait jamais montré les secrets de son arme, mais peut-être que son interlocuteur allait pouvoir l’aider…

- Ah et d’ailleurs, tu sais ce que cache Honryū sous ses bandages ? Elle ressemble à quoi son arme ? Tu veux bien m’dire ?

Les yeux du gamin brillaient d’une curiosité avide d’en apprendre plus sur ce mystérieux artéfact. Que la réponse soit positive ou négative, Ryûken remerciera une dernière fois Yoritomo avant de partir comme il était venu, en trombe. Direction la maison pour se rassasier ! Il était pressé de montrer ses progrès à celui qu’il considérait comme son grand frère.

_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 12:28
Le lendemain.


Bien que Ryûken avait évidemment compris la théorie et le principe d’une charge à longue distance, car après tout, ce n’était qu’une question de distance à parcourir en plus de la charge qu’il maîtrisait déjà, le jeune adolescent sentait bien qu’il ne maîtrisait pas encore ce nouvel outil de son arsenal shinobi à la perfection. Il allait donc falloir s’améliorer encore un peu sur l’exercice pour pouvoir prétendre à utiliser cette technique en plein combat. C’est pour cette raison qu’il revint sur les lieux de son entraînement de la veille, toujours aussi motivé et déterminé à l’idée d’améliorer ses déplacements.

Le genin déposa son sabre d’entraînement à terre puis s’échauffa doucement, enchaînant quelques mouvements classiques pour réveiller ses quelques rares muscles encore endormis. Il choisit une cible comme objectif d’arrivée après sa charge, puis conclut sa mise en forme par des étirements au niveau de la nuque. Il était prêt. Prêt à maîtriser cette arcane secrète qui lui permettrait de parcourir quelques mètres en plus par rapport à ce qu’il savait déjà faire. Qui pouvait penser que ce serait si compliqué… Pas lui, évidemment, toujours impatient et plus pressé que n’importe qui d’autre quant à sa progression.

Bref, l’adolescent s’attela donc à son nouvel exercice préféré : après avoir concentré du chakra dans les semelles de ses tongs boueuses, il s’élança sur une longue distance tout en essayant de garder une trajectoire rectiligne et assez rapide pour que cela soit considéré comme une véritable charge et non pas une simple course. Il répéta inlassablement le cas pratique, travaillant ses appuis pour chercher à être de plus en plus précis malgré la célérité de l’action. Au bout d’un moment, il marque le sol d’une croix pour être certain d’arriver pile à l’endroit visé.

Les tentatives et différents essais s’enchaînaient inlassablement sous le soleil tombant du début de soirée. Il concentrait toujours plus de chakra dans ses pieds, parcourait toujours plus de distance et devenait de plus en plus précis. Cela le fatiguait évidemment, car la quantité d’énergie brûlée à chaque nouvel essai correspondait tout de même à un gros pourcentage de sa réserve totale. Mais il ne se laissait pas abattre pour autant, repartant au charbon après de courtes pauses où il se contentait de boire un peu d’eau. Son instructeur n’était plus là, mais Ryûken profitait de ces moments pour se rappeler de ses différents conseils. Son mentor, Honryu, aurait sûrement honte en apprenant que l’apprenti Sabreur en était encore là malgré les enseignements de Yoritomo.

Mais Kiri ne s’était pas faite en un jour, et une maîtrise dans n’importe quel domaine demandait une pratique récurrente. C’était afin d’habituer son corps, transformer toute cette réflexion en des réflexes musculaires. La charge devait être une extension de son envie d’aller vite, pas un véritable jutsu à lancer lorsque l’on en ressentait le besoin. Il fallait que cela devienne un véritable réflexe.


_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 13:00
Le surlendemain


Vent frais, soleil à son Zenith, l’initié du Dojo des Sabreurs foulait à nouveau l’herbe de son terrain d’entraînement préféré. Les cheveux attachés correctement et un air sérieux au visage, l’adolescent s’avança lentement jusqu’à la croix gravée dans la terre. Face à lui, une deuxième avait été ajoutée, afin d’optimiser ses allers-retours incessants dans le but de maîtriser l’arcane ultime de la course. Car si jusqu’à présent, le jeune homme savait courir, il allait devoir apprendre à voler. Enfin non, concrètement il n’allait pas voler, mais c’était juste une métaphore pour dire qu’il allait, finalement, aller plus vite. Vous avez compris quoi.

Il était l’heure. Après un nouvel échauffement quotidien et quelques étirements, le Sabreur en herbe était prêt à affronter ses vieux démons. Pour améliorer son expérience, Ryûken s’amusait à imaginer quelques scènes loufoques qui le pousseraient à prendre la fuite ou poursuivre quelqu’un. Par exemple, l’adolescent pensa un instant à la réaction que pourrait avoir le Torrent s’il parvenait à lui voler son épée Peau de Requin, puis fit une tentative de charge pour tenter de lui échapper. Peut-être devenait-il fou… Mais c’était le prix à payer pour devenir un véritable marathonien.

Les tentatives s’enchaînèrent alors jusqu’à son épuisement, retournant la terre et l’espace dans un océan de poussière soulevée par ses déplacements rapides. Seul dans cette partie du Complexe, nul doute qu’un passant l’avait déjà pris pour un décérébré en l’observant de loin, mais cela n’importe guère au Chien Errant. Le ridicule ne tuait pas, après tout. La Honte de Kiri continuait donc, étape après étape, à décortiquer chacune des maigres lacunes de sa course pour l’améliorer continuellement. Bientôt… Plus personne dans le Yuukan ne pourra plus lui apprendre quoi que ce soit au sujet de la course. Un domaine dont il se revendiquerait sûrement expert après toute cette pratique.



Le sursurlendemain, le sursursurlendemain, et le restant de ses jours jusqu’à ce qu’il ne soit expert en charge.

Qu’il neige, qu’il vente, qu’il pleuve… Ou bien qu’il fasse beau puisque l’on était en saison du soleil, le shinobi de la Brume revenait inlassablement à la source de tous ses maux. Cet endroit maudit qui pourrissait son sommeil et hantait ses nuits. Le théâtre de son malheur. Il arriva donc et s’installa comme tous les autres jours. C’en était presque devenue son activité préférée, étrangement, alors qu’il la haïssait pourtant de tout son cœur. Une véritable ambivalence, qui caractérisait le garçon au quotidien.

Bref, il vint s’échauffer et s’étirer doucement, avant de charger dans le vide tous les jours, sans manquer une seule session d’entraînement. Il avait tant appris, à répéter inexorablement ses efforts pour gagner en précision et vitesse sur ses charges, que le mouvement lui semblait maintenant beaucoup plus naturel. C’est ainsi que grâce à ses échauffements, ses efforts, ses charges et sa manière magnifique de courir, Ryûken pût se rendre compte qu’il maîtrisait dorénavant la technique.

Était-ce pour autant une raison pour arrêter de charger ? Sûrement pas, le Bâtard fusait entre les différents terrains d’entraînement pour impressionner tout le monde de son talent. Enfin, jusqu’à ce que sa réserve de chakra ne lui mette un stop et le force à rentrer chez lui. L’équipe 9 sera fier de ses progrès, et c’est tout ce qui lui importait.


_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Ryûken
Ryûken

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 15:43
Le soleil, le vent, l’heure, la date, le jour… Plus rien n’avait d’importance aux yeux du jeune shinobi de la Brume. Son objectif bien en tête et armé d’un regard assassin, il fléchit les genoux et se pencha légèrement en avant. Une main vint se déposer sur le fourreau de son sabre et épousa doucement sa paume. Il souffla. Ses prunelles céruléennes voyagèrent alors jusqu’au pommier présent à plusieurs dizaines de mètres d’ici, où un fruit étincelant d’un rouge flamboyant brillait d’une couleur captant ses iris. La voilà, sa cible.

Le temps sembla se dilater, ralentissant pour venir s’harmoniser avec les battements de son cœur étrangement lents. Le Bâtard régnait d’un calme absolu. La sérénité dont il faisait preuve à l’aube de cette ultime épreuve résonnait avec sa confiance. Il ne doutait plus. Cet exercice, répété des centaines de fois, dont il avait décortiqué chaque parcelle de théorie possible, ne recelait à ses yeux plus aucun secret. Il lui suffisait de conclure, de se prouver que ce jutsu allait pouvoir lui servir en combat. Ainsi, le genin tira lentement sur sa lame d’entraînement, dévoilant son arme à la vue de tous.

Un simple sabre de mauvaise facture, confié par son senseï il y a quelques semaines de cela. Il lui permettait de perfectionner son Kenjutsu le temps qu’il récupère une des fameuses armes légendaires du Dojo. Fallait-il encore que Ryûken fasse ses preuves et soit accepté par ses futurs confrères membres du conseil. Et cela passait par la maîtrise de ses déplacements en plein combat. Un point sur lequel avait insisté son instructeur samurai, qui lui avait transmis toutes les instructions nécessaires à l’élaboration d’une charge plus longue que celle qu’il savait déjà faire.

Ses pieds s’encrèrent dans le sol et s'infusèrent de chakra, soulevant un peu de poussière au passage. D’un geste habile, l’initié fendit l’air pour rabattre sa lame sur un côté, avant de plaquer sa deuxième main sur sa garde et de relever l’épée au-dessus de sa tête, vers sa tempe droite. Dans cette position adaptée, ses appuis ainsi que la tenue de son sabre lui permettraient de pouvoir mener un assaut à la fin de la supposée charge réussie. Il fallait encore que tout se déroule comme prévu.

Le Chien de chasse s’élança à toute vitesse, fusant au travers du terrain d’entraînement le temps d’un clignement d’œil, et découpa la pomme en deux au passage. Arrivé au bout de sa course effrénée, le gamin rechargea instantanément ses pieds en énergie spirituelle tout en faisant un demi-tour agile, puis rebondit en direction du fruit fraîchement tranché. Armé de sa vitesse prodigieuse, le shinobi rattrapa le morceau de pomme avant même qu’il ne touche le sol. Un franc succès, lui prouvant que ses vulgaires tentatives de la semaine passée n’étaient que des prémices de sa maîtrise actuelle. Fier, il croqua dans sa Pink Lady et s’en alla l’esprit tranquille.


_________________
"Venge."

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier

Ne pas confondre vitesse et précipitation [PV Yoritomo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: