Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[MC] Renforcer les remparts [Yugure]

Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Lun 5 Avr 2021 - 10:58
Spoiler:

Un autre jour, une autre tâche à accomplir. Cette rengaine routinière, si elle avait toujours eu sa place dans la vie de chacun des shinobis du village et même des civils qui y habitaient, dans l’exercice de leur profession respective, trouvait ces dernières semaines un écho particulièrement puissant dans l’enchaînement nécessaire des constructions, restaurations et aménagements en tout genre qui devaient être opérés au sein de l’ancienne Rokkusu. La dévastation apportée par Yonbi avait été d’un tout autre calibre que les destructions qu’avaient pu dispenser les mercenaires endoctrinés par Mamushi l’année précédente, et avait requis une organisation du travail plus rigoureuse que jamais. Et si Iwa voyait bientôt pointer le bout du tunnel, à force d’efforts collectifs et de sacrifices, demeuraient malgré tout plusieurs chantiers à boucler, plusieurs projets à mener à bien pour pouvoir assurer à nouveau pleinement la sécurité de ses résidents. Et quand il s’agissait de gros œuvre, les autorités du village avaient fini par clairement identifier à qui faire appel en priorité.

Entre deux voyages dans la chaîne de montagne de l’Atorasu, loin au nord-nord-est, où l’Oterashi avait initié son propre chantier visant à doter la région d’un immense pont aérien qui redéfinirait sans doute à jamais la façon d’organiser les transports dans ce secteur, le guerrier sans visage s’était vu confié une fois de plus une mission de reconstruction. Tout le monde était occupé, les effectifs étaient saturés : tous ceux capables de manier le Doton, en particulier, se voyaient réquisitionnés à tour de bras. Cette fois, c’était à la périphérie, sur les remparts eux-mêmes qu’allaient devoir se porter son attention : il n’allait cependant pas s’y rendre seul.

Shimajima Yugure. Le jeune homme, à la candeur aussi touchante que superflue voire handicapante dans le monde dans lequel il évoluait, avait depuis leur dernière rencontre recouvré sa mobilité, suite à la greffe réussie des jambes artificielles mises au point par Aimi et des experts venus en renfort de la Coalition. Une certaine Metaru Mairu de Kaminari, ainsi que Shinrin Hanzo du Teikoku. Pas de quoi vraiment avoir l’esprit à la fête, tant il s’agissait d’un palliatif à un état autrement difficilement supportable pour n’importe qui, mais mieux valait voir cette réussite pour ce qu’elle était : un succès, ni plus ni moins.

Tôt le matin, le jour suivant la réception de cet ordre de mission où figurait le nom de son coéquipier, Yanosa se prépara donc prestement dans ses quartiers spartiates au Dojo Assimilateur. Si il avait rarement besoin de ses outils ninja sur le terrain, il gageait que cette fois, ils ne lui seraient absolument d’aucun utilité. Par la voie des airs, il avala alors la distance le séparant de la périphérie, atteignant sans mal un point donné sur les remparts qui se noyaient dans les montagnes entourant la cité, là où le rassemblement avait été convenu dans le parchemin. Ses muscles sous ses bandages cicatriciels, pourtant rompus à l’exercice le plus rude et soutenu qui soit, le tiraient anormalement fort, réveillant d’autant plus vivement les douleurs de ses innombrables cicatrices. Nerf à vif ambulant qu’il était devenu, le Tellurique ne perdait même plus de temps à comparer l’intensité de ses maux d’un jour à l’autre, mais difficile de ne pas ressentir instinctivement la différence : il poussait ces temps ci son corps dans des retranchements dangereux sans aucune considération pour la viabilité d’un tel rythme sur le long terme, mais aussi sûrement qu’il souffrait, l’Oterashi n’y prêta pas attention.

Repérant depuis les cieux le point de rendez-vous, il identifia sans mal la silhouette de Yugure en contrebas. Amorçant sa descente, il l’acheva un tantinet rudement, son corps lourd et drapé de bandages fléchissant sous le coup de la chute maîtrisée à quelques pas devant l’apprenti d’Aimi. Non sans expirer longuement en serrant les dents, le Chûnin se retourna ensuite de trois quart pour porter son regard rougeoyant sur le jeune eiseinin.

« Yugure. Content de te revoir sur pieds. Littéralement. »

Yanosa balaya la zone autours d’eux. Une portion comme une autre du périmètre défensif d’Iwa, faite de murailles hautes et épaisses imbriquées dans les montagnes comme pour compléter leur formation protectrice. Le passage de Yonbi, même ici, était toutefois plus que visible : des impacts, à l’intérieur des enceintes, des portions ébréchées, effondrées, des lampées de magma durci,… La liste de réparations à opérer était longue.

« ...On a du boulot, c’est le moins qu’on puisse dire, j’espère que tu te sens d’attaque pour utiliser ton Doton à son meilleur niveau. »


@Shimajima Yugure

_________________
[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 13:16
Après seulement quelques jours après sa greffe de prothèse Yugure était convoquer pour une mission, néanmoins pas trop dangereuse. Celle-ci concernait la remise en état des défenses d’Iwa qui avaient presque intégralement démoli par Yonbi, le Dieu Singe. Bien sûr la construction a déjà été démarré par les ouvriers mais l’ordre de mission semble de parler de fissures inatteignables. Ce qui est assez étrange comme ordre de mission. Il s’exclame, devant le rouleau qu’il a devant les yeux.

- D’accord, ça a l’air trop simple pour que ce soit vrai. Ça pue les ouvriers qui ont découvert une poche de lave qui est restée bloquée dans les fondations.


Lorsqu’il est seul, Yugure ne ressent pas le besoin de parler correctement ou en mettant des formes contrairement lorsqu’il est avec les autres ninjas du village. Mais en réalité le garçon a peur. Peur de quoi vous vous demandez probablement ? Connaissez-vous l’expression « Quand on tombe de cheval, la meilleure chose à faire est de remonter aussitôt en selle… » ? Cette expression est plus que lourde de sens. En effet, l’Eisenin en herbe n’a pas vraiment eu le temps de remonter aussitôt en selle dû à sa longue convalescence à l’hôpital. Ses démons du passé concernant sa propre incapacité à pouvoir aider, et également sauver, ses proches comment à plus que ressurgir. Il est devenu médecin pour sauver des vies mais est-ce suffisant ? Lorsque Taishi est venu le voir à l’hôpital il lui avait parler de la noblesse de ses convictions mais qu’elles ne seraient pas suffisantes et au fond il a raison. Il n’est encore pour l’instant que trop faible et à peine reconnu par son village, au vu de son grade Genin. Alors qu’il se dirige vers le lieu de rendez-vous il tombe nez à nez avec son coéquipier de mission : Yanosa. Yanosa n’est pas n’importe qui, il a été le sensei de son rival Shuhei qui, un jour, l’avait traité d’infirmière et il l’avait bien remis à sa place lors d’un entrainement. Quelque chose dont il était plus que fier même si pendant un instant il a perdu le contrôle et a tout fait pour gagner ce combat, quitte à mettre en danger la vie de son adversaire.

- Merci, professeur de l’Art de la Terre.

Dis-t-il avec un léger sourire en coin. Lorsqu’il était à l’hôpital le colosse était venu le rendre visite et l’avait permis de ne pas perdre espoir et l’a même aidé à s’exercer à mieux maîtriser une de ses plus grandes faiblesses : le Doton.

- J’ai hâte de mettre en exécution la pratique vous m’avez enseigné.

Dis-t-il avec un sourire bien plus large que d’habitude pour tenter de cacher sa peine et son inquiétude. En effet, son interlocuteur ne semble pas vraiment le genre de personne à parler d’émotions ou de sentiments.

- Oui, je suis plus que prêt c’est sûr ça ! D’ailleurs je me demandais. Vous avez une idée de la raison pour laquelle ils font appel à nous ? J’ai dû mal à croire que ce soit un simple problème s’ils préfèrent appeler des ninjas sortant de l’hôpital au lieu des ouvriers …

« Peut-être qu’il en sait plus sur la mission dû à son grade ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Mar 8 Juin 2021 - 9:00
Tandis que son jeune coéquipier lui répondait avec un degré de solennité auquel il ne s’était jamais vraiment habitué et qui le mettait passablement mal à l’aise, le guerrier tellurique passa en revue les environs. Le duo se trouvait actuellement à la pointe sud du village, sur les hauts remparts qui fermaient la chaîne de montagne qui séparait les deux entrées différentes des Crocs Rocheux, dont l’une était depuis longtemps condamnée. C’était, à n’en point douter, la zone de défense la plus cruciale de la Cité de la Roche, car au loin derrière eux en contrebas se trouvaient les quartiers résidentiels encore partiellement en travaux, et si ce point d’entrée n’était pas stratégiquement le plus judicieux à adopter de la part d’assaillants potentiels, il n’en restait pas moins que si ce pan des remparts présentait des failles, elles pouvaient être exploitées de façon dramatiques. Et c’était précisément à cet endroit, de surcroît, que les dégâts engendrés par Yonbi avaient été les plus sévères.

« … Appelle-moi simplement Yanosa. Je tiens autant du professeur que toi du tueur né. »

Du tacle ou du compliment, il aurait été difficile de dire quelle valeur pouvait vraiment avoir cette analogie lancée à la face du Shimajima. Rien dans le ton ou la posture du Tellurique ne trahissait de quelconque mépris ou de reproche, mais rien ne communiquait le contraire non plus. Une plaie ambulante et monolithique enroulée dans des bandages cicatriciels, voilà à quoi il ressemblait.

« … Pourquoi nous ? Regarde autours de toi, Yugure, regarde bien. »

Il laissa quelques instants à son coéquipier pour s’exécuter.

« Aucun ouvrier ne grimpera jusqu’ici. Si nous nous assurons de défendre ces régions autours du village, c’est pour sauver des vies, pas pour que des civils la perdent en se lançant dans des chantiers d’altitude extrêmement périlleux. Sans parler du fait… que nos caisses ne permettent pas de payer tout le monde. Nos salaires à nous shinobis sont fixes : les prestations des ouvriers, elles, sont proportionnelles aux travaux qu’on leur demande d’effectuer. On se doit de leur donner du travail… mais pas au point de se mettre dans le rouge. Simple leçon d’économie. »

Bien malgré lui, Yanosa avait dû emmagasiner un bon nombre de bases dans ce domaine durant sa petite adolescence avant son départ forcé pour l’école militaire. Lorsque plus récemment il avait manigancé pour récupérer le leadership de l’entreprise de ses parents, il s’était également assuré de maîtriser différents facteurs clefs pour pouvoir vérifier que ses géniteurs, désormais simples employés, faisaient bien le travail qu’il leur demandait. Un sujet bien éloigné de celui qui les amenait ici ce jour-là.

« … Regarde, là, dit-il en pointant du doigt une section de rempart entre deux monts où de la lave avait durci sur le dessus, et où des fissures affreusement inquiétante courant sur toute la hauteur se laissaient contempler. Autant commencer par ici, c’est le point le plus proche. Il va falloir déblayer la lave durcie vers l’extérieur, mais ça va appliquer beaucoup de pression sur la structure : l’un de nous devra donc colmater et stabiliser la muraille pendant que l’autre la déblaye. Tu t’es amélioré avec ton Doton : c’est donc toi qui t’occupera du premier rôle. »

Il marqua une pause en commençant à s’avancer sur le bord de leur position, prêt à s’élancer vers leur premier chantier. Il se retourna cependant soudainement, plongea son regard dans celui de Yugure.

« … C’est bon pour toi ? »

_________________
[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Mar 8 Juin 2021 - 11:08
L’Eisenin en herbe ne sait pas comment prendre la remarque de son camarade de mission du jour. En effet, ses convictions ne portent pas vraiment autour de la mort d’autrui mais plutôt de les sauver. En même temps, n’est-ce pas normal lorsqu’on a voulu apprendre les arts ancestraux médicales ninja ? Et pourtant il y a quelque chose qui le dérange profondément dans ce que vient de lui dire le guerrier tellurique. Est-ce qu’il ne vient pas de se faire traiter de pleutre ? Comme lorsque Shuhei a osé le traiter d’infirmier ? Par contre il n’a pas vraiment la force de remettre en place la personne qu’il a en face de lui contrairement à son élève. Enfin, il vient à peine de sortir de l’hôpital après tout, il ne faut pas lui en demander tant. Il déglutit et ravale sa haine. Après tout ils ont une mission à faire. Il répond avec un sourire en coin.

- Pourtant vous avez réussi à enseigner une technique avancée de Doton à un estropié qui avait perdu tout espoir d’être un jour utile. Je ne pense pas que vous soyez SI mauvais que ça. De plus, il me semble, que vous êtes un senseï pour le moins réputé au sein du Village de la Roche ?


« Enfin j’ai surtout entendu des histoires de Shuhei et Karasu qui se faisaient victimiser par lui. Sans parler lorsqu’il a mis KO Senken sans aucune raison. C’est vrai que de ce qu’on raconte sur lui il n’a rien d’un pédagogue ». Puis il regarde tout autour de lui comme lui demande le colosse aux bandages avant d’écouter attentivement son camarade.

- J’avoue que je n’aurais jamais pensé à ça et qu’on ne nous enseigne pas l’économie à l’académie d’Iwa. Je préfère la première explication sur le fait de ne pas perdre des civils mais je pense que celle la plus proche de la réalité est la seconde, malheureusement. D’ailleurs vous pensez que les ouvriers sont mieux payés que les ninjas ou l’inverse ?

Enfin, vu son maigre salaire en tant que Genin qu’il a dû compenser en faisant plein de missions de bas rang avec Senken pour payer leurs factures ainsi que de quoi boire et manger, l’Irounin est convaincu que les ouvriers sont mieux payés qu’eux mais ça ne coûte rien de demander l’avis d’un supérieur hiérarchique. Une nouvelle fois, son regard se pose à l’endroit que Yanosa lui demande de regarder.

- Vous avez une idée de comment faire partir la lave ? Un Borukan ne pourrait pas tout simplement la faire évaporer ?


Il a entendu beaucoup de choses à leur sujet mais il n’a aucune idée si c’est vrai.

- Oui je vais tenter de maintenir la structure sinon mon Doton s’est beaucoup amélioré … Grâce à vous. A priori le mur devrait tomber que d’un côté je pense avoir les techniques idéales pour les maintenir.

Son regard ne flanche pas tandis que Yanosa le fixe pour répondre avec la plus grande franchise.

- Oui ça va aller… Hormis si un second Dieu se cache dans ces décombres.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Mer 9 Juin 2021 - 10:28
« Je fais simplement ce que je dois… J’imagine en corollaire que toi aussi, tu t’acquitteras de tes devoirs, et te montreras capable de prendre des vies lorsque ce sera nécessaire. »

Il avait asséné sa réplique aussi sèchement qu’une conversation neutre pouvait le permettre et encore une fois, le jeune Genin originaire de Kaze pourrait y voir autant une preuve de confiance en ses capacités qu’une pique lancée dans l’ombre d’un énoncé purement informatif, et il y avait là matière à susciter la perplexité.

« Nous gagnons plus que la plupart à compter du grade de Chûnin. Étant donnés les risques pris au quotidien dans notre profession, c’est plutôt normal. Bien sûr, dès qu’on se met à considérer les revenus des propriétaires terrestres, des chefs de compagnies ou autres nobles ramollis… nous nous situons là bien en retrait. C’est pour ainsi dire… « le jeu ». Mais aucun civil, quelle que soit sa richesse, ne peut espérer toucher du doigt le pouvoir de création qui est le nôtre. »

L’Oterashi, comme emporté, avait mis l’emphase sur cette dernière phrase, habité par la conviction que, si leurs talents particuliers avaient surtout vocation à guerroyer et à perpétuer des violences millénaires et instinctives, ils pouvaient également servir à bâtir un monde nouveau, émancipé de ses carcans d’autan. Ils incarnaient l’évolution, et il ne laisserait pas Tôsen le convaincre du contraire.

« Non, ça ne marche pas comme ça Yugure. Un Borukan aurait autant de contrôle sur cette masse de lave durcie que moi sur le sommet de cette montagne. Je vais faire passer des flux de roche en dessous dans les moindre interstices pour faire levier, et utiliser le Mitsudo pour alléger le poids de ce bloc. »

Sur quoi, par une série d’appuis déterminés et puissants, le guerrier calciné se rendit sur le rempart qu’il avait désigné plus tôt, sentant dès lors sous ses pieds l’intégrité structurelle douteuse de la paroi sévèrement abîmée. Attendant que le Shimajima soit en position où il le jugerait le plus pertinent, soit à la base du rempart soit accroché à mi-hauteur de ce dernier grâce à une fine couche de chakra, Yanosa guetta sa mise en place tout en envoyant de fins flux boueux passer dans les interstices qui pouvaient exister entre le bloc durci et le sol du rempart. Quelques mudras plus tard, son flux d’énergie stabilisé, il plaqua les deux mains sur le bloc, les flux boueux désormais solidifiés et toujours reliés à son corps pour pouvoir exercer l’effet de levier.

« ...Tu es prêt Yugure ? Je te laisse commencer la stabilisation, essaye de colmater au mieux la fêlure la plus grosse et maintiens ton effort pendant que j’excise ce truc. Ne te relâche surtout pas avant que je t’en donne la permission, compris ? C’est parti… en douceur... »

Et ainsi, leur première manœuvre pouvait commencer.

_________________
[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Jeu 10 Juin 2021 - 10:06
Yugure n’est pas prêt de prendre des vies, loin de là même. Mais il ne sait pas que, dans le futur, on lui demandera juger un traître et qu’il n’est clairement pas prêt pour ce genre de situation. Pour l’instant, ce que lui dis Yanosa, lui passe un petit peu au-dessus de la tête et ne l’atteint pas. Il n’est même pas sûr d’être de nouveau un vrai ninja après tout ce qu’il a perdu et c’est sa première mission en dehors de l’hôpital. Au pire, se dis-t-il, même s’il échoue aujourd’hui il a toujours ses pouvoirs médicaux qui peuvent bénéficier à n’importe qui dans le monde. Mais, néanmoins, la prochaine phrase va asséner un couteau dans le corps de l’Eisenin anciennement estropié.

- Ça doit être pour ça que je n’ai pas vu la différence.


En effet, l’adolescent est un Genin depuis longtemps maintenant et l’espoir d’être un jour promu semble s’éloigner de plus en plus. Surtout après avoir perdu ses jambes lors de la bataille contre le Dieu Singe ce rêve, d’enfin gagner de l’argent et un salaire convenable, s’est éteint depuis longtemps.

- C’est vrai qu’au moins on a toujours le chakra. Je suis sûr que si j’ouvrais un cabinet de médecin je gagnerais plus qu’avec mon grade de Genin. Mais est-ce une vie que j’ai envie de vivre ? De calme, repos et de tranquillité ? Hors de question.


Encore une fois, il dissimule son abattement par un sourire. C’est vrai que Yanosa, lui, doit gagner beaucoup d’argent et il n’imagine même pas le salaire de sa sensei Aimi avec la gestion de l’hôpital sans parler de son grade et son importance proéminenter dans le village. Tandis que d’autres, comme Senken et lui, ont du mal à joindre les deux bouts et même à manger autre chose que du riz tous les jours. Cela fais tellement longtemps qu’il rêve de viande cuite à la Kazejine mais difficile de trouver des gens qui font de la cuisine exotique par ici. Il a bien essayé de cuisiner une fois mais il a échoué lamentablement et il a dû tout jeter. Il se souvient spécialement de ce jour parce que Senken l’avait engueulé en disant qu’il faisait, littéralement, flamber l’argent de leur dur labeur.

- Merci, je croyais que les Borukan savaient maîtriser tout type de lave mais apparemment je me suis trompé.

« C’est étrange avec notre Doton on peut utiliser sans soucis la pierre ou la roche autour de nous ».

- C’est compris.


Dis-t-il sans savoir comment finir sa phrase. Est-ce que « Yanosa » suffit vraiment ? Dans tous les cas, le Kazejine exécute des mudras pour faire jaillir du sol une colonne qui va du sol jusqu’à la partie supérieure du rempart, pour éviter que la partie du dessus leur tombe dessus si jamais la fêlure venait à s’agrandir. Il serait dommage de mourir tous les deux écrasés.



Puis, il tente de colmater la brèche avec la technique que lui a apprise Yanosa. Mais serait-ce suffisant ?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Ven 11 Juin 2021 - 8:40
Le Tellurique sentit dans son dos en contrebas la création de matière rocheuse, art dans lequel il excellait lui-même particulièrement, et il sut dès lors qu’il ne lui faudrait plus tarder à exciser cette masse de lave durcies pour éviter que Yugure ne flanche devant l’effort. Sans se ménager, Yanosa poussa et souleva dans le même temps, infiltrant ses flux de pierre toujours plus profondément sous la masse noirâtre et augmentant l’intensité du chakra Mitsudo qu’il continuait à diffuser à l’intérieur de celle-ci. Et sous peu, les résultats ne tardèrent pas à se manifester. Le bloc, solidaire et d’une densité impressionnante, commença à se craqueler à sa base et à se soulever, mais sous ses pieds, le guerrier calciné sentait également la stabilité du rempart fondre comme neige au soleil, menaçant de faire s’écrouler tout ce pan fragilisé et de les condamner à le rebâtir entièrement.

« Yugureee…. ! »

Une semonce, une seule, qui heureusement suffit à stimuler suffisamment le Genin pour le pousser à renforcer encore davantage et avec application le contrefort qu’il avait initialement créé, permettant à l’Oterashi de transformer l’essai en laissant toute son énergie physique et spirituelle se déverser sur la masse durcie désormais désolidarisée du rempart. Un grand craquement retentit, suivi d’un roulement assourdissant et d’un frottement qui frôlait l’alarmant. Puis, passant le seuil, expirant profondément, Yanosa rejeta la masse sombre dans le vide vers l’extérieur de l’enceinte, où elle alla s’écraser dans les reliefs escarpés et naturellement mortels qui formaient le reste de la frontière ancestrale de la cité de la Roche. Lentement, sondant l’intégrité du sol sous ses pieds, le Tellurique retourna sur ses pas, regardant ensuite en contrebas pour avoir Yugure en visuel ainsi que ses contreforts.

« Bon travail. Je vais injecter de la boue dans les fissures depuis le haut qui se solidifiera à l’intérieur. De ton côté, sécurise les contreforts pour qu’ils soient pérennes. »

Il s’exécuta, repérant les points de fragilité sur le chemin de ronde désormais peu ou prou dégagé et y faisant couler depuis son corps des flots de boue qu’il solidifia petit à petit pour recréer du lien entre toutes les sections fragilisées. Son œuvre ici accomplie, il reparut au bord de la haute paroi défensive pour s’adresser à nouveau au Shimajima.

« Si tout est bon de ton côté, j’ai repéré un trou béant un peu plus loin du coté est. Je crois... que la lave là- bas a complètement oblitéré le rempart qui s’y trouvait et a tout fait s’écrouler. Il faudra certainement tout recréer de zéro. »

D’un bond ample et précis, l’Oterashi se propulsa en contrebas pour se rapprocher de Yugure et étudier de plus près le fruit de son travail. Son regard, sans le laisser paraître, s’attarda également sur les jambes du jeune kazejin, mais ne fit pas grand mystère de ce qui lui passa alors par la tête.

« … Ces jambes. Tu t’y fais, ça ira pour suivre ? Compléter ces réparations est primordial, mais moins que ton rétablissement : si tu as le moindre doute il faut m’en informer, ne présume pas de tes forces. Compris ? »

Spoiler:

_________________
[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Ven 14 Jan 2022 - 17:03
On peut dire ce qu’on veut mais Yugure est vraiment un suiveur dans cette mission. Comme si toutes ces semaines passées à l’hôpital avaient amoindri ses compétences, sur le terrain en tout cas. Ses capacités médicales, quant à elle, n’ont cessé d’augmenter à une vitesse ahurissante. Très vite propulsé au grade de médecin temporaire au sein de l’hôpital pour aider en temps de crise que vient de traverser le village après l’attaque de Yonbi. Il y avait tellement de blessés, de personnes à l’agonie, cela n’a fait que renforcer la conviction du Shimajima à vouloir sauver le plus de gens possibles et, heureux, d’avoir fais le choix de se diriger vers les arts médicaux à l’Académie d’Hashira. L’Académie en elle-même n’est pas vraiment un bon souvenir entre brimades et rejet dû à leur nature d’immigré de Senken et lui. Être moqué de toujours porter les mêmes vêtements ou d’avoir tous les jours les mêmes bentos comparés aux autres étudiants à qui leurs parents leur faisaient des repas, ou le cuisinier du domaine s’ils étaient vraiment riches.

Lui et son frère n’ont toujours rien eux mais ils s’en sont sortis. Envers et malgré tout et ont réussi à être diplômé à l’école avant de devenir des Genin.

En tout cas, son partenaire du jour répondant au nom de Yanosa, est d’une redoutable efficacité. Il est aisé de dire que ce n’est pas la première fois qu’il répare Iwa. En même temps, après chaque attaque, Iwa ressemble encore et toujours à un gruyère.

L’Eisenin teste un petit peu la solidité du matériau en secouant légèrement les fondations à l’aide de l’hyperforce dont sont munis les gens aux capacités médicales.



- Ouais tout à l’air de bien tenir. C’est capable de résister à un tremblement de terre en tout cas, par contre face à une seconde attaque de Dieu j’en doute fortement.

Après avoir écouter la prochaine cible de sa mission, Yugure suit Yanosa jusqu’au prochain endroit à réparer. Etonnement le colosse semble s’inquiéter de son état. Toutes les rumeurs dites à son sujet sont-elles fausses ?

- Elles sont vraiment étranges. Je ne les sens pas vraiment et la seule chose qui me rassure est d’entendre le bruit de mes pas sur le sol. Je n’ai aucune autre information pour savoir si je réussis à marcher vu que je n’ai plus aucune sensation dans tout le bas du corps. Et toi, ça va ?

En tant que Médecin il est normal de s’inquiéter de l’état de santé de son coéquipier. Après avoir entendu sa réponse, et être arrivé à destination, il dira.

- Ah oui je vois ! Ça a l’air d’être la dernière brèche.

Après une série de longs mudras Yugure fais sortir du sol deux piliers pour maintenir le temps que Yanosa infuse à nouveau le bâtiment de sa roche si spéciale.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Ven 14 Jan 2022 - 19:29
Apercevoir un être aussi menu et physiquement tout à fait ordinaire comme Yugure être capable de faire trembler les fondations d’une muraille de pierre géante aurait eu de quoi stupéfier n’importe quel civil, voire une bonne partie des shinobis un peu trop crédules. Le guerrier de pierre pour sa part en observant cette manifestation de force brute ne put simplement pas s’empêcher de faire un rapprochement entre la faculté du jeune kazejin d’origine à secouer les montagnes avec celle qu’il avait lui-même. Ce pouvoir, le Mitsudo, qui lui aurait permis sans mettre ses muscles sous une pression inhumaine de soulever des monceaux de débris gigantesques par le seul truchement de son chakra. Le Chakra, encore et toujours, catalyseur et outil à la fois de toutes les fantaisies que pouvaient bien imaginer les Hommes, et qui pouvait autant arborer les traits d’une arme de mort que celle d’un matériau brut qui ne demandait qu’à être mis en forme pour donner naissance à un autre genre de civilisation.

« Restons réalistes quant à la portée des travaux, tu veux bien. »

Les deux shinobis de la Roche se dirigèrent sans attendre vers le second point du secteur à se trouver parfaitement éligible, si ce n’était même plus que le premier, à une rénovation en profondeur en raison des dégâts qui y avaient été infligés par les gerbes de lave projetées violemment hors du cratère d’où avait émergé Yonbi. Une brève occasion, quoi que qualitative pour le jeune Shimajima d’expliquer ce qu’il pouvait ressentir avec ces prothèses greffées à ce qui avait subsisté de ses cuisses. Et de poser, de façon assez innocente pour éviter tout emportement de la part du guerrier tellurique, une question en retour qui n’alla pas sans remuer des souvenirs encore très vivaces et douloureux dans l’esprit du Chûnin.

« ...J’ai connu mieux. Mais je n’ai pas à me plaindre, tous mes membres sont à leur place. La douleur…. Est un petit prix à payer. Un prix que je payais déjà bien avant cette bataille, de toute façon. »

Son regard dériva un instant à nouveau vers les jambes artificielles de Yugure juste avant qu’ils n’arrivent à destination.

« ...Tu t’en sors plutôt bien en tout cas » lâcha-t-il sobrement, sans vouloir laisser s’installer le vague compliment qui se terrait dans ces paroles.

Le chantier était à présent devant eux, et celui-ci s’annonçait paradoxalement beaucoup plus simple à aborder pour les deux soldats d’Iwa que le précédent. En l’absence presque totale de base à reprendre, en effet, il s’agissait dès lors pour Yanosa et son coéquipier de créer à partir de rien la protection manquante à cet endroit du rideau défensif de la cité. Une tâche qui aurait été assez colossale pour faire pâlir n’importe quel ouvrier civil, mais qui paraissait à présent presque triviale à l’Oterashi, de même qu’à l’élève d’Aimi qui avait depuis le temps appris à raffermir son contrôle sur son Doton ainsi que la qualité de ce dernier. Instinctivement, Yugure sut par quoi commencer les rénovations, ce qui suscita chez l’agent du Sazori un vague haussement de ce qui lui tenait lieu de sourcils, se passant dès lors de commentaires en se mettant à son tour au travail.

« Dans ce quadrant-ci en tout cas. Mais il faut bien laisser un peu de travail aux ouvriers, sans parler du fait… qu’on a pas que ça à faire. »

Disant cela, immobile sur un maigre piton rocheux, le guerrier dépossédé de visage envoya de larges et longs flux rocheux pour former d’autres murailles, qui allèrent se lier aux piliers créés par Yugure et créèrent rapidement l’égide protectrice dont avant besoin ce secteur dans un grand ballet de roche faussement fluide.

« … Tu apprends vite. Si jamais tu voulais te perfectionner au corps-à-corps, surtout avec ces choses… tu sais où me trouver. Aimi… n’a plus autant de temps qu’avant, la faute à ses nouvelles fonctions. »




_________________
[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Dim 23 Jan 2022 - 14:26
Yugure voulait vite en finir et peut-être qu’il s’est un peu trop laissé porté par l’optimisme. Il faut l’avouer, sauver des vies humaines ou, du moins, apaiser leurs souffrances est bien plus intéressant que … Ce qu’il a voulu éviter toute sa vie : Le Doton.

Pourquoi souhaite-t-il tant que ça éviter ce genre de travaux ? Tout cela remonte à bien longtemps. Venant d’une famille de potiers du Pays du Vent, il a toujours voulu éviter cette profession. C’est l’une des raisons qu’il a voulu fuir pour avoir une vie trépidante et intéressante plutôt qu’être un paysan au milieu de nulle part dans le désert.
Lorsqu’à l’Académie d’Iwa il a appris que son affinité était le Doton il n’a pu s’empêcher de penser qu’il était maudit : Lui qui a toujours voulu éviter la manipulation de la terre cuite voilà que la manipulation de la terre était son affinité. Mais, ses derniers temps, il s’est amélioré dans cette compétence notamment grâce aux entrainements répétés de Yanosa qui aimait bien le faire voler jusqu’aux hauts plateaux pour qu’il s’entraîne.

- Avant cette bataille ?

S’interroge Yugure.

- Tu étais blessé avant qu'on combatte ce terrifiant Dieu ?

L’adolescent ne connait pas trop bien Yanosa hormis les rumeurs et ce que Senken ou Shuhei pouvait raconter sur lui.

- Oui enfin .. J’essaye. Je sais au moins maintenant que si je perds mes jambes une deuxième fois elles pourront être facilement remplacées.

Avec un léger sourire en coin. L’Eisenin a toujours essayé de trouver l’optimisme dans chaque petite chose de la vie. Un trait de caractère qui semble bien contradictoire avec la personnalité de son frère qui n’est nul autre que le manipulateur de limailles.

- J’imagine qu’un ninja digne de son nom possédant les pouvoirs d’un Eisenin devrait se spécialiser au corps à corps. Notre analyse de l’anatomie nous rend redoutable et capable de retourner le corps d’un adversaire contre lui-même. Je voudrais mettre mes talents au service de l’immobilisation, l’incapacité de se battre, mais jamais au service de la fin de la vie. Je ne pense pas que je serai un bon élève pour vous avec cet état d’esprit.

Ne peut s’empêcher de prononcer Yugure d’un léger sourire gêné face à Yanosa. Un élève entêté et compliqué, voilà ce qu’il était.

- Tout va bien ? Nous pouvons continuer ou vous voulez un peu vous reposer ?

L’Irounin commence à analyser le maître de la roche voulant s’assurer de son état de santé après avoir déployé autant de chakra en une seule fois. Il reste tous les deux des blessés de guerre.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Empty
Dim 6 Fév 2022 - 21:08
A la question que lui avait posé le jeune Shimajima dans la fouée de la précédente concernant son état, le guerrier de pierre n’avait pu se résoudre à répondre immédiatement, la faute aux résurgences de souvenirs encore prégnants dans son esprit marqué par les traumas. L’Oterashi avait eu cette chance, au bout du compte, de ne jamais perdre un bras ou une jambe en dépit des océans de violence qu’il avait déjà dû traverser. Que ce fut à l’école militaire loin au nord, à Iwa, ou lors de l’un de ses nombreux affrontements potentiellement mortels contre des adversaires toujours plus dangereux, Yanosa était toujours parvenu à « éviter » une blessure qui lui aurait fondamentalement coûté sa capacité à combattre. Malgré tout, le poids des épreuves successives, des deuils, des seuils de douleur aux limites sans cesse repoussées, avaient indéniablement érodé la pensée du Chûnin enrubanné au fil des ans. Le visage tendu, des flashs erratiques lui rappelant exactement comment tout s’était déroulé cette fameuse nuit, Yanosa finit par inspirer profondément en regardant devant lui avant de formuler sa réponse.

« … J’ai été un an dans le coma. Une offensive de shinobi venus de Mizu. De Kiri. Je n’étais pas au fait de mon Assimilation, à l’époque. Un jutsu Fuuton m’a frappé, après que mon unité ait été mise au tapis. A mon réveil, les cicatrices… On ignore pour quelle raison, elles n’ont jamais vraiment guéri. La meilleure hypothèse était que certains centres nerveux avaient été touchés, mais peu importe le pourquoi au final. »

L’Oterashi ne ressentit pas le besoin d’en dire plus, à plus forte raison quand il avait déjà l’impression d’en avoir dit long. Tout ce qu’il espérait, c’était que Yugure ne rebondirait pas sur le sujet de ces problèmes nerveux qu’il avait mentionné, et sur lesquels moult médecins, y compris l’ancienne tête du Shishiza, s’était déjà penchés à maintes reprises. Si solution il y avait eu, celle-ci aurait depuis le temps été découverte par l’un ou l’autre des éminents eiseinin de la Roche : en l’occurrence, ce n’était pas le cas.

Au maigre trait d’humour de Yugure, le guerrier de pierre ne put s’empêcher de répondre avec un tout aussi maigre sourire néanmoins chargé d’un respect indéniable. Contrairement à d’autres shinobis qui s’étaient trouvés cruellement et violemment estropiés par le Dieu Singe, le jeune homme venu du pays des vents faisait montre d’une résilience en apparence à toute épreuve, se tournait vers l’avenir avec bien à l’esprit ce qu’il avait encore pour lui et ce qu’il pourrait faire pour le protéger. Un état d’esprit finalement pas si éloigné de celui de Yanosa, mais qui se manifestait dans les faits de façon bien différente. A l’image de la philosophie du combat au corps-à-corps que détailla par la suite le Shimajima, bien conscient du devoir qui lui revenait de parfaire ses compétences dans le domaine mais incapable d’envisager d’employer ces dernières pour faucher des vies à tour de bras. Une nécessité devant laquelle l’Oterashi rechignait également par la pensée, mais qu’il finissait malgré tout par embrasser de façon pleine et entière, incapable de se défiler.

« La technique pure ne se soucie pas de la finalité. C’est l’intention qui dicte le résultat d’une attaque, pas la façon dont elle a été intégrée. Et puis, j’ai beau certainement moins m’y connaître que toi ou ta sensei en anatomie, je sais de façon assez certaine que des doigts brisés empêcheront qui que ce soit de s’employer au Ninjutsu. Même si ma méthode pour arriver à ce résultat différera assurément de la tienne... »

Soucieux de terminer proprement ce dernier pan de chantier, l’expert bâtisseur focalisa un instant sa concentration sur les finitions à apporter au rempart, envoyant presque nonchalamment quelques flux rocheux renforcer et pérenniser la structure. Sur le côté, il sentit alors Yugure l’approcher, main tendue, et marqua un mouvement de recul, les sourcils froncés sous ses bandages.

« Qu’est-ce qu- Je vais bien. Ne t’inquiète pas pour moi, je terminais de fortifier la structure. »

Il observa une dernière fois son travail, expirant par le nez.

« ...On en a fini. Rentrons nous occuper de la paperasse.. la journée est loin d’être finie. »

_________________
[MC] Renforcer les remparts [Yugure] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine

[MC] Renforcer les remparts [Yugure]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire des Remparts
» Besoin de se ressourcer et se renforcer | PV Watari
» Départ vers les remparts
» Au delà des Remparts, là où le Feu se frotte à la Foudre
» [MISSION/B] RENFORCER NOS RANGS (I)

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: