Soutenez le forum !
1234
Partagez

Limonade [Solo]

Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Limonade [Solo] Empty
Lun 12 Avr 2021 - 18:11


Il pleut sur Ame no Kuni. Comme à chaque saison, le temps n'épargnait personne dans ce foutu pays. Même l'été à son comptant d'averses, le ciel craquant à cause de la vague d'air chaud, et d'air froid, qui se rencontrait tout là haut, au dessus de nos têtes. Certains y voyait le signe d'un dieu quelconque, ou d'une entité qui vouerait sa vie à faire de la nôtre un enfer. Tora n'était pas de ces partisans, mais plutôt de celui, clair et simple, pratique et neutre, de la science météorologique. Restant très terre à terre, le jeune criminel avait la tête sur les épaules, malgré que la plupart de ses contemporains ne sauraient trouver de logique dans ses actions. Comment un enfant de bonne famille, avec de la richesse, des appuis, et des pouvoirs comme lui, faisait en tant que criminel de bas étage dans le pays de la pluie ? Dans un sombre tripot comme il fréquentait maintenant, à cet instant précis ?

Il ne saurait vous le dire, et cachera son incertitude derrière un sourire de façade et son éternel cache œil en diamant. L'argent, c'était le nerf de la guerre. Sa substance même. L'argent, c'était ses raisons, et ses envies, ses pulsions. L'argent était autant objectif que moyen, que chemin et que ligne d'arrivée. Il était un début, une fin. L'alpha, l'oméga, et tout ça.

Il s'accouda au comptoir, à la moins bonne place de toute, mais il s'en fichait. Le barman le remarqua après une dizaine de minutes, il connaissait ce manège. Il connaissait ces habitudes, elle était commune à tout le tripot du monde entier.

- Une limonade, fraîche, sans glace. Que j'lui dis. Gros silence dans la salle. Pas un ne moufte, ils regardaient tous le nouveau venu, et sa commande complètement ridicule. Soudain, l'un des gaillards assis à côté de Tora, sur une table précaire et des chaises encore plus bancales, s'esclaffa sans crier gard.

Ca ne sentait pas bon.

- Un truc te fais marrer, l'ami ? Dit Tora en voyant que le rire de son compatriote était inextinguible, et que s'il ne l'ouvrait pas, il aurait le droit à des brimades jusqu'à son départ du bar. Il faut dire que la clientèle de ce genre d'endroit, a la mentalité d'un gamin de six ans, qui découvre encore qu'il peut pisser debout. Bref, cette métaphore colorée, prouve que le niveau était bas, mais Tora n'était pas du genre à se laisse faire, et encore moins à relever ce fameux "niveau". Il était attaché à des valeurs de respect, de puissance, et d'honneur. Dans ses trois cas, il n'y avait ni l'intelligence, ni la diplomatie.

On lui manquait de respect ? Vraiment ?! Il but d'une traite son verre et se leva.

- Je t'ai parlé mon gars ? Tu t'bidonne dans ton coin depuis presque dix minutes, tu voudrais pas partager ta drôlerie avec nous ?! Que fait le Tigre Rouge, montrant les dents, la main sur son sabre qui pendouille à sa hanche. Un modèle particulier, fait pour découper les membres, et ne faire aucun cadeaux. Personne n'avait encore goûté à sa réputation sanglante, dans le coin. Il avait été un bon petit gars, et s'était fait discret un long moment, il était peut être temps qu'on apprenne à le connaître dans la Capitale.

Tellement occupé dans sa colère, qu'il n'avait même pas entendu la réponse de son interlocuteur, il s'obtina :

- ALLEZ RACONTE CE QUI TE FAIT MARRER, RACONTE ! Qu'il cria à tue tête. Un deuxième gars s'interposa entre eux, sentant l'échauffourée arrivée, et voulant l'éviter. Malheureusement en sortant sa lame de son étui, il venait de mettre fin à la patience de Tora. Il tira sa lame d'un mouvement vif, et frappa dans un deuxième temps. Une tête vola. Et le monde ne fut plus que chaos.

Oh oui, qu'il aimait l'odeur du sang, de la sueur et de la peur.


_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Limonade [Solo] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas
Nagamasa Tsuki
Nagamasa Tsuki

Limonade [Solo] Empty
Mar 13 Avr 2021 - 18:31
La fumée s'échappa de ses lèvres, et se mêlant au volutes environnant dans la petite salle aveugle qu'il occupait, lui laissa un gout de nuage doux amer. La lumière était tamisé, et parfois elle étincelait, tantôt elle vacillait au rythme de sa respiration et de ses taffes machinalement prise sur l'instrument qui trônait fièrement sur la table basse devant lui. Le long bâton en argent dans la bouche, il tirait, indifférent du monde qui l'entourait. Le goût du tabac, acre en bouche, lui laissait un meilleur sentiment que ses derniers mois passés à Ame no Kuni. Il ne se passait jamais rien de passionnant, le pays était aussi chiant que la pluie qui lui donnait son nom. Imperturbable, fréquent et surtout, prévisible. Cette risible cambrousse sans aucun intérêt financier réel, si ce n'était sa position géographique, et ses connexions avec le marché noir.

Tora était bloqué dans ce foutu pays depuis des mois, parce que les affaires étaient au plus bas. Autant en tant qu'artisan, qu'en tant que pourvoyeur du chaos. En gros, ses activités criminelle souffraient du manque d'argent général, et la boutique itinérante qu'il gérait était au plus mal. Il aurait été prêt à accepter n'importe quoi. Tuer des innocents, c'était pas une passion mais un gagne pain. Même s'il lui était arrivé la pire des choses, qui était de rendre tout cela banal. De nos jours, on se tuait pour un mot déplacé, on se battait pour un regard mal lancé.

Et Tora ne faisait pas exception à la règle, il s'en rendait juste compte. Son sceau appliqué sur la main droite, renfermant "Fukushu" sa lame de prédilection, il se sentait en relative sécurité malgré son état second.

Il n'en était pas à son premier essai dans ce bar à narguilé, bien spécifique de la région d'Ame. C'était le seul point fort de cette ville par ailleurs, car rien ne semblait être digne du regard du Tigre Rouge. Il ne jugeait pas, mais il ne retenait pas ses yeux de prendre tout de haut. La pauvreté des sols, la pauvreté des gens, la situation économique et sociale, tout ça, il en souffrait comme tout le monde. Que la guerre soit sur le point d'éclater n'arrangeait pas les affaires ; Les convois étaient mieux lotis, mieux gardés, moins facilement prenable.

Et la sécurité n'était pas le seul problème, la population aussi, ouvrait plus l'oeil, et l'omniprésence de l'armée leur redonnait suffisamment de courage pour témoigner. Il devait faire attention, ne laisser aucun témoins, pas une trace. En conséquence de quoi, il leva un bras mollement, avec suffisamment de force pour rester en l'air tout seul et dit à la dame qui ne manqua pas d'arriver :

- Une Limonade bien fraîche, sans glace. Qu'il lui dit d'un ton neutre, blasé, contrarié. Oui, plus il pensait à sa situation plus il se sentait bloqué dans son ascension.

_________________
Baigné dans la lumière, lune de sang.

Limonade [Solo] 8ok0
Revenir en haut Aller en bas

Limonade [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie :: Murashigure
Sauter vers: