Soutenez le forum !
1234
Partagez

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ]

Xin Han
Xin Han

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Jeu 15 Avr 2021 - 1:23


Le voyageur







Le moine avait enfin trouvé refuge dans un village Shinobi, son but était de se reposer avant de repartir pour de nouvelles aventures. Han se trouvait devant la porte principale du village, devant lui se trouvait quelques habitants dudit village. Il n'y avait pas mal de monde sur la grande place, des enfants qui jouaient aux ninjas, des vieux qui étaient assis sur un banc, des adultes qui discutaient de tout et de rien, bref... un village des plus banal. Le Xin remarqua aussi quelques Shinobis qui faisaient leur ronde, ils arboraient tous fièrement le bandeau du village de Kumo.


- Bon... j'ai une petite faim, mais je ne sais pas quoi manger.


Des civils passèrent à côté du moine, ce dernier était pensif, ils le regardèrent brièvement. Une odeur de pain chaud vint caresser les narines du voyageur, le crâne d’œuf se laissa guider par ce doux parfum. Le moine se rendit dans une boulangerie, le patron lui adressa la parole.


- Bonjour, que puis-je faire pour vous ?


Han remarqua qu'il y avait plusieurs gâteaux dans une vitrine, il avait tellement faim qu'il aurait pu dévorer tout ce qui se trouvait dans la vitrine, mais en tant que moine, il devait se détourner de toutes tentations.


- Une baguette, s'il vous plaît.


- Ah ! Vous tombez à pic, elles sortent tout juste du fourneau.


Le boulanger apporta une baguette au chauve, ce dernier le salua en s'inclinant légèrement. Le moine marchait dans les rues agitées de Kumo, il mangeait sa baguette en regardant autour de lui, il marchait à l'aveuglette. Derrière lui, un Ninja était en train de l'épier, il avait reçu l'ordre de surveiller l'étranger, le temps de son séjour au village. Après avoir marché quelques minutes, le type au crâne luisant arriva dans un terrain d'entraînement. Il se posa au pied d'un arbre, il continuait de manger son pain.



@Metaru Hideko


Dernière édition par Xin Han le Lun 19 Avr 2021 - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11408-un-moine-terminee
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Jeu 15 Avr 2021 - 12:51

Tout juste venait-elle de déjeuner que Hideko se hâta de rejoindre les terrains d’entraînements. Vêtue d’une ample robe bleu marine qui laissait passer la chaleur et de sa sacoche shinobi ; ses cheveux nouées en plusieurs tresses qui se rejoignaient à l’arrière de son crâne, elle sortit de l’académie et jeta un rapide coup d’œil sur les terrains afin d’en trouver un inoccupé.
Sur les deux premiers terrains s’entraînaient deux groupes de shinobis, probablement des genins comme elle, qui pratiquaient la dernière technique qu’on leur avait appris à l’académie. Hideko rejoignit donc le troisième terrain, mais avec une toute autre idée en tête.
Arrivée sur les lieux, elle commença par une série d’échauffements basiques : cinq tour de terrain, étirements des membres et quelques autres exercices. Enfin prête, elle se plaça au milieu, face aux cinq mannequins qui se trouvait au sud du terrain. Fermant les yeux, elle visualisa ses cibles puis commença à se concentrer. Quand elle fut enfin prête, elle effectua une série de signes. Une dizaine d’armes se modélisèrent autour d’elle, une dizaine qui en devint une vingtaine, une trentaine, puis une quarantaine. Là, la jeune femme se concentra encore d’avantage pour en former une dernière dizaine. Une veine gonflée de sang apparut sur son front, témoin de l’intense effort qu’elle produisait. Lorsqu’elle y parvint, elle les projet sur le mannequin le plus à sa droite.
Le pauvre mobile en bois fut pulvérisé sous le choc des projectiles qui l’assaillirent, mais Hideko n’était toujours pas satisfaite : elle parvenait à forger la cinquantaine d’armes qui composaient la technique, mais il lui fallait encore beaucoup trop de temps pour se faire, un temps qu’elle n’aurait pas le luxe de pouvoir se payer en combat.
Comment pouvait-elle faire pour accélérer la création de sa technique ?
Malgré après avoir passée des heures à réfléchir sur le sujet, Hideko ne voyait pas d’autres moyen de s’y entraîner, encore et encore, jusqu’à ce qu’elle y soit parvenu. Si c’était la seule solution, alors elle le ferait autant de fois que nécessaire.


Plusieurs curieux s’arrêtent pour l’observer. La jeune femme aux cheveux argentés passait rarement inaperçue : que ce soit sa beauté naturelle, quoi que pas exceptionnelle non plus, les cicatrices qui couvrait la totalité de ses jambes ou l’acharnement qu’elle faisait preuve durant ses entraînements ; son attitude poussait naturellement à la curiosité.
Un homme en particulier attira l’attention de Hideko : il s’installa contre la cime d’un arbre derrière les mannequins et resta là à observer les shinobis en train de s’entraîner tout cassant la croûte. Outre son comportement un peu étrange, son attirail et son apparence détonnèrent tout particulièrement : il devait être un moine, comme en témoignait sa tenue d’apparence monacale et son crane rasé.
Hideko l’observa quelques secondes pour voir s’il était décidé à rester là et lorsqu’elle le comprit, elle se reconcentra pour continuer à s’entraîner sur sa nouvelle technique. A nouveau elle concentra son chakra dans son corps puis effectua une série de mudras. Les projectiles se forgèrent par dizaines jusqu’à ce qu’ils eurent atteint le nombre de cinquante, puis Hideko les projeta contre le second mannequin.
Plusieurs lames manquèrent leur cible et vinrent s’écraser plus loin, devant le moine qui était assit là. Comptait-il réellement rester là à ne rien faire ou comptait-il bouger ? Hideko elle n’avait aucunement envie de s’arrêter là, mais elle ne voulait pas non plus risquer de blesser un innocent. Aussi elle s’arrêta et posa ses mains contre ses hanches, fixant l’homme d’un regard appuyé, lui indiquant clairement qu’il devait bouger.

─ Vous là ! Vous pouvez bouger ? Dit-elle d’un ton qui ne laissait aucune place à la discussion.


Tech en question:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Xin Han
Xin Han

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Ven 16 Avr 2021 - 3:11


La rencontre







Alors que Han finissait sa baguette, des projectiles vinrent se planter près de ses pieds. Han regarda les Kunaïs et les Shurikens, puis il fut interpellé par une voix qui lui avait demandé de bouger d'ici. Le chauve se leva, il ramassa les projectiles et il les apporta à Hideko.


- Excusez-moi, je crois savoir que ceci vous appartient.


Il remit les armes à leur détentrice, d'ailleurs le moine félicita la jeune femme pour sa maîtrise des armes.


- Votre maîtrise dans ce domaine est remarquable.


Han complimenta Hideko, mais cet idiot avait oublié de se présenter.


- Veuillez excuser mon impolitesse. Je m'appelle Xin Han, et je suis un moine du Pays du feu. J'ai reçu l'asile dans votre village, le temps de me poser quelques jours.


Han jouait franc jeu, il ne voulait pas cacher son identité à Hideko, d'ailleurs il ne l'avait pas fait lors de son interrogatoire. Le moine regarda autour de lui, il observa quelques Shinobis qui étaient en train de s'exercer. L'un des Ninja cracha une boule de feu en direction de son partenaire d'entraînement, ce dernier répliqua avec une technique Suiton, les deux attaquent s'annulèrent. Le Xin remarqua qu'il y avait pas mal de bon Ninja sur ses terrains d'entraînement. En parlant de Ninja, le Shinobi qui suivait l'homme au crâne luisant était dissimulé dans les buissons, il surveillait l'étranger. Han voulait faire une démonstration de ses talents à Hideko, alors il ramassa quelques projectiles qui traînaient par terre.


- Cela fait longtemps que je n'ai pas lancé une arme.


Le Xin envoya un Shuriken suivi d'un Kunaï dans un mannequin, le Shuriken se planta dans le ventre de ce dernier, tandis que le Kunaï s'était planté dans l'arbre derrière la cible. À côté de cet arbre, se trouvait le Ninja qui surveillait Han, il était planqué dans les buissons, mais il avait bien failli se prendre le projectile dans le visage. Le chauve s'adressa de nouveau à la jeune Genin, sur un ton amical.


- Bon, il va falloir que je m'entraîne un peu. D'ailleurs, j'aurais besoin d'aller faire un tour à la bibliothèque, mais je ne sais pas où elle se trouve...


Han avait besoin d'un guide, Hideko pourrait faire l'affaire, mais était-elle trop occupée par son entraînement ?





Dernière édition par Xin Han le Lun 19 Avr 2021 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11408-un-moine-terminee
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Dim 18 Avr 2021 - 13:44

Contre toute attente, le moine ramassa les projectiles qui s’étaient écrasés devant lui et se dirigea vers Hideko.
Qui était donc cet énergumène ? N’avait-il donc pas compris la première fois ?
La colère commença à l’envahir. Arrivé à son niveau, le moine lui tendit les lames et lui dit que ceci lui appartenait.
Se moquait-il donc d’elle ?
Hideko les prit, les serrant dans sa main, se retenant de réagir de manière impulsive face à cet homme qu’elle ne connaissait pas.
Il venta sa maîtrise du métal. De telles compliments n’allaient rien changer, mais ce qui s’en suivit si : il se présenta sous le nom de Xin Han, moine du Pays du Feu qui venait de recevoir l’asile dans le village.
Un moine du Pays du Feu ? Celui-là même dont Yahiko était l’Empereur ? Vraiment ?
Cette annonce la prise au dépourvu. Sa colère disparut complètement, dévorée par une curiosité et intérêt sans pareil.
Avait-il voyagé jusqu’ici ? Si tel était le cas, alors devait avoir parcouru les terres qui les séparaient et les pays qui les contrôlaient.
Après quelques secondes de silence, stupéfaite par cette annonce, Hideko se reprit et se présenta à son tour.

─ Bonjour. Je m’appelle Metaru Hideko, Shinobi des nuages. Dit-elle simplement.

Pour seule réaction, Han ramassa une des épées qui gisait au sol et la lança contre le tronc d’un arbre qui se dressait derrière eux. La lame vint se planter perpendiculaire à l’arbre. Pour sûr sa force et sa précision étaient impressionnants. Il devait être un de ces moines guerriers dont les histoires comptaient parfois les mérites.
Le bosquet juste à côté de l’arbre visé bougea, ce qui attira l’attention de la jeune femme. Ce n’était qu’après qu’elle comprit qu’un Shinobi s’y dissimulait et que Han avait délibérément visé près de lui. Voilà un bien mauvais ninja pour surveiller cet étranger, le village aurait pu confié cette mission à un shinobi plus expérimenté et surtout plus discret.
Au fond qu’importait, si Han était suivi et le savait, cela pouvait aussi le conditionner à ne agir impunément, ce qui pouvait être en soi une stratégie tout à fait viable.
Hideko mit de côté ce sujet de peu d’importance et se reconcentra sur ce qui l’intéressait vraiment : Han. Celui-ci désirait s’entraîner, mais avant cela faire un tour à la Grande Bibliothèque. Sa demande de lui indiquer le chemin – sous-entendue – ne passa pas inaperçue et Hideko en profita pour proposer son aide.

─ Je vais vous y conduire. Donnez moi juste le temps de nettoyer le terrain d’entraînement.

Elle s’imposa clairement, ne laissant pas la possibilité à son interlocuteur de refuser son aide : Hideko n’allait pas laisser passer une telle opportunité d’en apprendre plus sur le Pays du Feu et plus généralement, du monde qui s’étendait à l’extérieur des frontières du Pays de la Foudre.
Elle fit une série de signes puis commença à faire disparaître toutes les armes qui gisaient sur le sol terreux du terrain d’entraînement, puis profita de ce temps pour entamer la discussion.

─ Comme ça vous venez du Pays du Feu ? Vous avez du faire un long voyage… Et vous êtes un moine ? En quoi consiste votre mission ? Ou plutôt devrais-je dire votre engagement.

Rien de mieux que de montrer de l’intérêt à quelqu’un pour le mettre dans de bonne disposition. Elle écouta avec attention ses paroles, tout en se concentrant sur sa tâche.
Quand elle eut finit de faire disparaître toutes les armes qui jonchaient le sol, elle jeta un dernier coup d’œil pour vérifier que le travail était bien fait, puis proposa à Han de se mettre en route.

─ Vous me suiviez ?

Tous deux se mirent en route, sortant des terrains d’entraînements pour s’engager sur un chemin menant vers le quartier haut, là où se trouvait la Grande Bibliothèque.

─ Et vous venez donc du Pays du Feu ? Je n’ai encore jamais eu l’opportunité d’y aller. Comment est-ce là-bas ? Je veux dire, comment est-ce qu’on vit chez vous ?


_________________
Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Xin Han
Xin Han

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Lun 19 Avr 2021 - 22:04


En route !







Hideko se présenta à son tour, le moine salua cette dernière après qu'elle lui révéla son identité.


- Enchanté, Metaru Hideko, du village des nuages.


La jeune fille lui proposa son aide pour le guider dans le village, Han en fut ravi, d'ailleurs le Ninja espion soupira en entendant la proposition.


- Il va encore bouger longtemps, le crâne d'œuf... ? J'en ai marre.


Hideko nettoya le terrain d'entraînement, mais elle en profita pour poser quelques questions au chauve, ce dernier se gratta le crâne.


- Cela fait beaucoup de questions, mais je vais tenter d'y répondre.


Le moine chauve s'appuya contre un arbre.


- Effectivement, je viens bien du Pays du feu. Concernant mon périple, j'ai voyagé jour et nuit en affrontant les éléments, j'ai dû mettre au moins un mois pour arriver jusqu'ici... Je suis effectivement un moine, mon engagement consiste à venir en aide à ceux qui en ont besoin, je ne fais pas de distinction. Les moines n'ont pas d'ennemis, c'est bien connu.


La jeune Metaru demanda à l'homme au crâne luisant de le suivre, le jeune moine exécuta les ordres de la future Kunoichi. Ensemble, ils marchaient en direction de la bibliothèque, le Ninja espion suivait discrètement Han et Hideko.


- Je me demande comment ça va se finir, prévoit-il de prendre la gamine en otage ? Devrais-je l'attaquer avant qu'il n'agisse, non ! La petite sera se débrouiller toute seule, en plus je ne suis pas assez payé pour ça.


Han remarqua l'indiscrétion de son pisteur, mais le moine ne sourcilla pas. La jeune genin posa de nouveau quelques questions, Han était là pour répondre. D'ailleurs, c'était prévisible de la part d'un genin de poser autant de questions, étant donné que ses jeunes recrues n'avaient pas le droit de quitter l'enceinte du village.


- Vous êtes bien curieuse... Disait-il en souriant.


Le duo marchait dans les rues de Kumo, les civils vaquaient à leur occupation, tout comme les Shinobis. Han répondit finalement à la gamine, mais cette fois-ci, il tutoya la genin.


- Tu sais le Pays du feu est un Pays comme un autre, par contre il n'y a aucun village majeur sur ses terres. Chaque Pays possède un grand village Ninja, le Pays du feu lui possède l'empire. Tu as sans doute déjà entendu parler de l'empire, il se fait appeler Teikoku.


Le moine se laissait guider par la jeune Hideko.


- En ce qui concerne les conditions de vie. Tout dépend du milieu dans lequel on vit, les peuples ayant juré allégeance à l'empire souffrent rarement de famine, contrairement aux autres villages indépendants qui doivent vivre avec les attaques de bandits. Ce n'est pas que l'empire est séparatiste, mais il ne peut pas être partout à la fois. D'ailleurs, j'essaye d'intervenir auprès de ses indépendantistes.


Sur le chemin menant à la bibliothèque, le moine remarqua le bandeau de Kumo sur Hideko. Han posa une question à la Metaru.


- Dis-moi, pourquoi t'entraînes-tu ? Pourquoi souhaites-tu devenir une Kunoichi ? Le monde ne manque pas de Ninja.


Le moine et la genin arrivèrent devant la bibliothèque, le jeune chauve remercia la genin en saluant cette dernière.


- Je te remercie pour ton aide, Metaru Hideko. Souhaites-tu m'accompagner ? J'ai besoin de faire quelques recherches sur les terres du Pays de la foudre, pour mes futurs voyages. Si cela t'intéresse, je pourrai te parler encore du Pays du feu.


L'espion Ninja se planqua derrière une charrette, il était déterminé à épier les moindres faits et gestes de l'étranger, sous le regard énervé du propriétaire de la charrette.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11408-un-moine-terminee
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 12:05

Le moine lui fit remarquer qu’elle l’avait assaillit de question, ce qu’elle ne pouvait nier. Sa curiosité avait quelque peu pris le dessus, aussi devait-elle faire attention afin de pas mettre son interlocuteur mal à l’aise. Cependant, tant qu’ils pourraient trouver en l’autre un bénéfice, il n’y a pas de raisons que la conversation cesse de manière inopportune.
Han lui conta son voyage : un long périple de plus de 30 jours, marchant jour et nuit, contre vents et pluies, afin d’arriver jusqu’ici. Tout cela ne devait pas avoir été de tout repos : ainsi était-ce la raison de son arrêt ici ? Il aurait pu tout autant s’arrêter dans un autre village. Non. S’il avait fait tout ce chemin pour venir à Kumo, ce devait peut-être justement être pour la Grande Bibliothèque, pour le savoir qui s’y trouvait. Ce lieu, unique en son genre dans tout le pays, attirait nombre de curieux, assoiffés de connaissance, comme l’état Hideko. Pendant toutes ces heures passées entre ces quatre mur, elle avait eu le temps de remarquer les gens de passage, qui se différenciait bien souvent par leur tenue ou leurs manières.
Le moine expliqua que sa mission était de venir en aide à tous ceux dans le besoin. Aussi, il dit ne pas avoir d’ennemis, comme tous ces camarades.
Était-ce réellement le cas ? Était-ce seulement possible ? Tout le monde avait des ennemis, quelles que soient ses croyances, ses idéaux ou son style de vie. Il y avait forcément quelqu’un qui ne l’accepterait pas. Il n’avait pas l’air ignorant, mais peut-être se fourvoyait-il sur le monde. Le Yuukan était un endroit sombre où chacun essayait de survivre et de vivre comme il le pouvait. Au fond, personne n’était à l’abri des caprices des puissants, personne. S’il n’avait pas d’ennemi aujourd’hui, alors, un jour ou l’autre, il s’en ferait. Tâche à lui de le remarquer avant qu’il ne soit trop tard.
Tandis qu’ils s’étaient mis en marche, une voix se fit entendre derrière eux : celle du ninja qui le pistait. De toute évidence il s’agissait d’un débutant dont les fautes agaçait de plus en plus la jeune femme. Son impatience grandissait, une impatience qu’elle ne dissimulait aucunement et elle savait qu’elle ne résisterait pas longtemps à l’envie de le chasser de là.
A nouveau, Han souligna la curiosité franche de Hideko. La jeune femme n’y répondit rien, ses propos ne nécessitant aucune réponse : c’était la vérité. Elle était curieuse et ne le cachait pas, peut-être à tord. Après tout, au début elle désirait l’approcher de manière plus… discrète, en se faufilant discrètement tel un serpent afin d’arriver à obtenir les informations qu’elle désirait. Sa nature l’avait poussé à adopter une approche plus directe. Cela avait au moins l’avantage de montrer que ses intentions étaient sincères.
Han continua à parler, racontant comme l’on vivait au Pays du Feu. Fait dont elle n’avait pas connaissance : il lui appris qu’il y résidait des séparatistes qui n’acceptait pas le règne de l’Empire. Ceci ne l’étonna guère : le Teikoku était encore jeune et son pouvoir fragile, seul le temps lui permettrait de se consolider et d’arriver à stabiliser les régions sous son contrôles, le temps et la clairvoyance dans sa gouvernance. Yahiko y parviendrait-il ? Elle l’espérait et se surprit elle-même à souhaiter ainsi le bien pour une contrée qu’elle ne connaissait que depuis peu. Bon nombre de ses camarades lui en tiendrait rigueur : les kumojins portaient contre le Teikoku une rancune tenace. Hideko n’ayant pas souffert de leur invasion, elle n’était pas du même avis, même si elle le comprenait.


Tandis qu’il passaient le pont au-dessus du fleuve séparant la partie moyenne et la partie haute du village, Han lui se montra curieux des raisons qui l’avait poussé à devenir une shinobi. A cette question, elle prit quelques secondes pour réfléchir avant de répondre. Hideko n’était pas du genre à dévoiler ses intentions, aussi banales soient elles, mais elle n’était pas non plus du genre à mentir inutilement. Aussi allait-elle lui dévoilée une partie de la vérité.

─ Car c’est la manière que j’ai trouvée pour survivre et vivre, gagner de l’argent et payer les factures. Dit-elle simplement.

Ses parents étant décédés, il pouvait être difficile pour une jeune femme comme elle de subvenir à leurs besoins, à elle et à Aya, sa petite-sœur. Cette raison était l’une de celles qui l’avait convaincu à entrer dans les rangs, une raison très terre à terre, mais honnête.
Enfin, ils arrivèrent à la Grand Bibliothèque. Han la salua et l’invita à l’accompagner dans ses recherches sur le Pays de la Foudre, lui proposant de lui parler du Pays du Feu si elle acceptait. Hideko esquissa un sourire à ces dernières paroles.

─ Faisons ainsi. Mais avant que nous entrions...

Hideko se retourna brusquement et se dirigea vers la charrette où se trouvait leur poursuivant. Là, elle s’arrêta devant et s’exprima d’une voix forte et autoritaire.

─ Je prends le relai. Dîtes à vos supérieures que Hideko Metaru s’occupe de cet homme pour la journée.

L’homme voulu protester, mais Hideko le fusilla du regard et reprit la parole.

« Vu votre absence totale de discrétion, cela ne fera pas une grande différence. » Dit-elle d’un ton particulièrement cassant.

Le shinobi protesta à nouveau, mais décida finalement de s’en aller, jurant contre la jeune femme qu’il menaçait de représailles pour l’avoir ainsi relevé de ces fonctions.
Hideko retourna vers Han et s’adressa à lui, l’air détendue.

─ Voilà qui est mieux. Entrons.

Tous deux entrèrent dans l’imposant bâtiment. Hideko salua l’hôte qui tenait l’accueil. Tous deux se connaissant : Hideko les connaissait tous ; ses nombreuses venus à la Grande Bibliothèque faisait d’elle une cliente régulière.

─ Suivez-moi, je vous amène jusqu’au rayonnage qui vous intéresse. En attendant, je souhaite vous renvoyer la question que vous venez de me poser : qu’est-ce qui vous a poussé à devenir moine ?


_________________
Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Xin Han
Xin Han

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Sam 24 Avr 2021 - 8:46


La bibliothèque







La petite avait du caractère, chose utile dans le monde Shinobi. Elle engueula publiquement le Ninja qui était chargé de la surveillance du moine, Han fit un sourire en regardant ailleurs, certains passants rigolaient en assistant à cette scène. Le Ninja plia bagage, Metaru avait pris la responsabilité du moine, chose qui ne lui déplaisait pas. Ils entrèrent dans la bibliothèque, la jeune femme posa une question au chauve.


- Pourquoi je suis devenu moine... ? Dans un sens, on peut dire que je l'ai toujours été, depuis mon enfance, j'ai été conditionné pour devenir un moine. Je ne connais que cette vie, et elle me plaît amplement.


Dans la bibliothèque, une femme du clan Suzuri se présenta au duo.


- Bienvenue dans la bibliothèque du village de Kumo. Je vous prierais de ne pas faire trop de bruit, tout ce que vous abîmerais, vous le payerais. Merci de ne pas voler les livres, et surtout de ne pas cracher dedans, compris ?


Han hocha la tête de haut en bas.


- Je voudrais consulter les cartes de la région de Kaminari, ainsi que celle de Kaze No Kuni.


La responsable de l'accueil examina le duo.


- Vous avez l'air correct, les cartes se trouvent dans la zone des archives, une assistante va vous y conduire.


Une femme se présenta au duo, puis elle demanda à ce dernier de le suivre, elle conduisit nos amis à la salle des archives. Sur le chemin, le Xin posa une question à Hideko.


- Ta sœur, elle aussi était-elle une Ninja ?


L'assistante sortit la carte de Kaminari No Kuni, dessus, il y avait plusieurs descriptions de lieu, de petit village, d'animaux, ect... L'assistante se plaça dans un coin de la bibliothèque, elle restait muette et immobile, tout en fixant le duo. Han s'assit autour d'une table, il examina la carte de Kaminari, il sortit un carnet de sa poche, le chauve au crâne lustrant prenait des notes. Il pointa du doigt un lieu, puis il demanda à la Genin si elle pouvait le renseigner, malgré son statu de Genin, Hideko avait sans doute déjà dû s'aventurer hors du village.


- Dis-moi, connais-tu cet endroit ?


Han voulait s'assurer de la véracité des informations de la carte, et si la Metaru pouvait confirmer ces informations, cela serait plus qu'appréciable. Han pointait du doigt une forêt qui se trouvait près du village, sans doute une sorte de passage menant au village.


- Tu sais s'il y a des pillards, ou même s'il y a des animaux mangeur d'hommes dans cette forêt ?


Alors que Han avait demandé l'avis de la jeune Genin, l'assistante interrompit le moine.


- Je vais répondre, je suis infiniment plus calé sur le sujet que votre ami, sans vouloir vous offenser.


L'assistante regardait de haut la jeune Genin, lui faisant comprendre qu'il y avait un monde entre la chair à canon et les savants, son air supérieur pouvait en énerver plus d'un. Cette femme était le stéréotype de la bibliothécaire coincé. Elle avait un chignon, de petites lunettes lui tombant sur le bout du nez, la quarantaine.





Dernière édition par Xin Han le Mar 4 Mai 2021 - 23:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11408-un-moine-terminee
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Mar 27 Avr 2021 - 20:59

Han répondit avoir été naturellement guidée dans cette voie. Avait-il grandit dans un monastère ? Ses dires semblaient s’y prêter et il s’en contentait.
Pour elle aussi, une voie avait été toute tracée, mais jamais elle n’aurait pu s’en contenter. Si ce tragique accident n’était jamais arrivé, si son père n’était pas mort, jamais elle n’aurait été libérée. Hideko aurait du se contenter d’une vie de soumission et de souffrance, une vie bridée. Sa vie a commencé quand la sienne, celle de son géniteur, s’est terminée et cela, jamais elle ne pourrait le nier.
Alors qu’ils étaient entrés dans l’imposante salle où étaient disposés tous les livres accessibles au public, une jeune femme les interpella et leur donna quelques consignes assez... étranges. Des gens avaient-ils réellement crachés dans des livres ?
En tout cas, elle devait être nouvelle, car jamais encore Hideko ne l’avait vue et elle connaissait la plupart de ceux qui travaillaient en ce lieu.
Han lui fit directement part de sa demande, avait-il donc oublié qu’elle lui avait proposé de l’amener directement aux cartes dont il parlait ? Un rictus d’agacement se dessina sur son visage.
Leur interlocutrice les examina attentivement, puis répondit à la demande de Han en citant les archives, puis elle alla chercher un assistance pour les accompagner.
Encore une fois, Hideko connaissait les archives, elle y avait naturellement accès en tant que shinobi du village. Han, s’il l’avait un peu mieux écouté, aurait pu se contenter de la suivre, mais ce qui était fait était fait.
Une seconde femme se présenta à eux. Hideko la salua, elle la connaissait de visu, l’ayant déjà vu ranger des parchemins lorsqu’elle avait révisé tardivement. Elle invita à la suivre jusqu’à la salle et tous deux se mirent en marche.
Han profita de ce temps pour demander à Hideko si sa sœur était elle aussi une ninja. Pourtant elle n’avait jamais parlé de sœur ? Ni de frères d’ailleurs, jamais encore elle n’avait évoqué sa famille. Aussi, elle préféra éluder le sujet.

─ Je n’ai pas de sœur, ni de frère d’ailleurs. Pourquoi me demandez-vous cela ?

Cela ne la dérangeait pas de parler d’elle, mais il en était tout autrement pour Aya.
Quand ils arrivèrent au niveau du rayonnage contenant les cartes, l’assistante sortie celle du Pays de la Foudre et la tendit à Han, puis elle resta en retrait pendant que ce dernier l’observait. Hideko, quant à elle, se tenait légèrement en retrait, laissant Han analyser la carte.
Han pointa un endroit, lui demandant si elle le connaissait et si des pillards ou des animaux dangereux y sévissait. Hideko s’approcha et vit qu’il parlait de la forêt bordant l’est de la Montagne où était perché le Village Caché des Nuages, celle-là même qu’elle avait tant traversée par le passé.
Soudain, l’assistante prit la parole, coupant l’herbe sous le pied à Hideko, d’un ton légèrement prétentieux, mais Hideko n’était pas de celles qui se laissaient faire. Aussi, elle se retourna et s’exprima avec confiance et détâchement

─ Veuillez m’excuser, mais j’ai longtemps emprunté la route qui traverse cette forêt avec ma famille. Je me permets donc de répondre à ses questions.

Rien ne servait de répondre à l’agressivité par l’agressivité, aussi, elle continua.

« Oui je le connais bien et oui, il y a parfois des pillards sur ces routes. En l’occurrence, il y a une route qui traverse la forêt et qui longe le fleuve, dans sa partie nord. Ensuite cette route se divise en deux, l’une qui part vers le sud, l’autre vers l’ouest. »

C’était à cet endroit que l’accident ayant causé la mort de ses parents et le kidnapping d’Aya avait eut lieu. Pourtant, elle en parla de manière totalement détaché, comme s’il s’agissait simplement d’un lieu qu’elle connaissait bien.

« Et il y a effectivement des pillards. En ce qui concerne les animaux sauvages, il y en a évidemment et ils empruntent parfois la route, mais ils n’affrontent jamais les convois, trop risqué. Par contre un homme seul, peut-être qu’ils seraient tenté, si vous entrez dans leur territoire, de vous attaquer. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Xin Han
Xin Han

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Mar 4 Mai 2021 - 22:57


Au revoir







La jeune Metaru était en train de fournir de nombreuses informations au moine, ce dernier notait tout ce qu'elle disait dans son carnet de voyage, il n'en perdait pas une miette. Il en profita pour dessiner brièvement la zone de la forêt de l'est, histoire d'enrichir ses connaissances. Le village de Kumo était un très beau village, mais ce qui impressionnait le plus le moine, c'était la position géographique où se situer le village, montagnes comme protection naturelle, celui qui avait construit Kumo était un génie. Han était admiratif.


- J'aime beaucoup votre village, et cette bibliothèque est énorme, des centaines de milliers d'ouvrages doivent s'y trouver.


L'assistante était dans le coin, elle regardait la petite Metaru en silence, puis son regard se posa sur le moine.


- Excusez-moi, pourrais-je avoir la carte de Hi no Kuni ?


- Tout de suite, monsieur.


L'assistante déposa la carte de Hi no Kuni sur la table, puis elle retourna dans son coin, à l'abri de la lumière, dans la pénombre... Han consulta cette carte, il nota quelques informations dans son carnet. Il pointa du doigt une zone, puis il regarda Hideko.


- Tu vois, ici. C'est à peu près dans cette zone que j'ai rencontré un petit village, ce dernier été opprimé par des brigands de grand chemin, mais avec l'aide d'un type du Teikoku nous avons chassés ses malfrats loin du village.


Hideko pouvait aisément lire la carte, le temps que le moine termine ses notes. Mais un peu plus loin, un homme ayant la cinquantaine se posa à une table avec une encyclopédie, puis il regarda à gauche et à droite.


- Héhéhé... La voix est dégagée.


Le type emmagasina de la bave dans la bouche, puis il s'apprêtait à tout cracher sur le livre. Mais l'une des surveillantes lui envoya un violent coup de pied dans le torse, le bonhomme tomba de sa chaise.


- On ne crache pas dans les livres !


- C'est pas moi !


La surveillante lui fit une clé de bras pour le punir, puis il fut conduit à l'extérieur de la bibliothèque. Han avait enfin terminé, il ferma son carnet de notes et se leva de sa chaise.


- Bon, je pense que j'ai tout ce qu'il me faut pour mon voyage.


Le moine remercia l'assistante pour son aide, puis avec Hideko, ils se dirigeaient vers la sortit. Sur le chemin, Han répondit à la question précédemment posée par la Genin.


- Désolé, si je t'ai offensé tout à l'heure ce n'était pas le but recherché. Je pensais que tu avais une jeune sœur ou un jeune frère à ta charge, tu es bien trop responsable et matures pour ton jeune âge, mais je me suis trompée.


Han et la Metaru quittèrent la bibliothèque, le moine remercia Hideko pour son aide précieuse, sans qui, il n'aurait jamais trouvé la bibliothèque si facilement.


- Bon, je te souhaite bonne chance. Je dois y aller, il se fait tard.


Le moine s'inclina devant la Metaru, puis il se dirigea en direction d'un hôtel pour y passer la nuit.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11408-un-moine-terminee
Metaru Hideko
Metaru Hideko

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Empty
Mer 5 Mai 2021 - 11:35

Tout en répondant aux questions de Han, Hideko vit se dernier les annoter sur son carnet avec attention. Lors de ses pérégrinations, ce moine devait avoir vu de nombreuses terres. Combien de personnes différentes avait-il pu rencontrer ? Quelles cultures, habitudes et autres coutumes pouvait-il connaître ? Hideko était envieuse d’un tel homme qui pouvait voyager librement, sans aucune attache, sans aucune mission autre que celle à laquelle il se dévouait. Elle aussi avait choisi sa mission, mais elle l’avait fait afin de se libérer. Si elle avait pu, elle aussi aurait préféré pouvoir voyager de part le monde.
Un jour, peut-être.
Une fois ses notes prises, Han complimenta le village et sa bibliothèque qui était unique en son genre dans tout le Yuukan, tout du moins c’est ce qu’il se disait.

─ Elle est exceptionnelle oui. Dit-elle avec un léger ton satisfaite.

Combien de temps déjà, depuis son arrivée au village et sa sortie de l’hôpital, avait-elle passé ici ? Bien trop pour pouvoir le compter.
Le moine se tourna vers l’assistante et lui demanda une carte du Pays du Feu, ce qu’elle fit immédiatement. La jeune femme se faisait discrète depuis que Hideko lui avait répondu assez sèchement. L’ayant déjà rencontré, Hideko ne l’aurait pas cru d’une telle composition, mais peu importait.
Han nota quelques informations présente sur la nouvelle carte qui était disposé devant lui, puis il indiqua à Hideko une zone où se tenait un petit village assailli par les brigands. Il était parvenu jusqu’à ce dernier et avec l’aide d’un soldat de l’Empire, il avait mit les bandits en déroute, libérant ainsi les villageois.
Hideko écouta et observa en silence, acquiesçant aux paroles de Han d’un simple hochement de tête. Derrière eux, un homme se fit attraper en train de cracher dans un livre. Il y avait vraiment des gens qui faisaient ça ? Si elle ne l’avait pas vu de ses propres yeux, jamais elle ne l’aurait cru. En l’occurrence, une surveillante s’occupa de son cas et tous deux purent terminés leurs affaires en toute tranquillité.
Quand Han eut terminé, tous deux se relevèrent et se dirigèrent vers la sortie remerciant au passage l’assistante de son aide.
Une fois à l’extérieur, il s’excusa pour sa question indiscrète, celle posant sur Aya, expliquant ce qui l’avait amené à penser que Hideko avait bel et bien une petite sœur.

─ Pas de soucis. Dit-elle simple avec un léger sourire.

Leur visite terminée, Han remercia Hideko de son aide et lui souhaita bonne chance.

─ Je vous en prie, c’est moi qui vous remercie. Dit-elle avec respect.

Tous deux s’en allèrent dans des directions opposées. Par acquis de conscience, quand elle fut un peu éloignée, assez pour ne pas être vu par Han, Hideko invoqua Atsuo, caracal pisteur, à qui elle demanda de garder un œil discret sur le moine. Ayant congédié le shinobi qui était chargé de le surveiller, elle ne pouvait pas partir s’en s’assurer que la relève ne s’en chargerait et elle ne saurait faire mieux qu’Atsuo et ses sens aiguisés pour le suivre de loin, en tout discrétion, bien plus que n’avait su le faire le précédent shinobi.
Finalement, Hideko n’avait pu en apprendre que très peu sur les paysages et les expériences qu’avait pu voir et vivre Han. Elle était quelque peu déçue, ayant espéré en apprendre bien plus lorsqu’il s’était présenté à elle. Sa curiosité devrait attendre un autre jour pour être rassasiée.


Invocation:
 

_________________
Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ] Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Visite guidée [ Feat Metaru Hideko ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: