Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Le fils du chaos [Solo]

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Le fils du chaos [Solo] Empty
Sam 17 Avr 2021 - 5:51

Soupirant calmement, le Meikyû venait tout juste de finaliser quelques dossiers, lui laissant finalement un peu de temps pour sa propre personne. Marqué par des cernes flagrants, un mélange d’insomnie et de préoccupation s’était établi en sa personne tandis qu’il savait ce qu’il lui fallait.

Renouant ainsi avec ses habitudes du passé, il éteignit les quelques lampes afin de n’en laisser qu’une allumée. Illuminant ainsi vaguement la pièce et la table devant laquelle il était assis, une grande respiration fut suffisante à le plonger dans un calme surnaturel.

Brisant le silence d’un seul et unique geste, une carte et quelques pièces apparurent sur la table. Représentant le Yuukan, ces quelques pièces représentaient de nombreux partis prenants, c’était un moyen comme un autre pour lui d’illustrer l’état de la situation actuelle afin de n’être nulle autre que son seul et unique bourreau.

Se permettant ainsi de se mettre en perspective, l’ombre de Kumo s’adonna à une longue réflexion, naviguant d’une idée à l’autre tandis qu’il commençait son propre jugement.

À quel point Raizen était-il un bon dirigeant pour Kumo ?

Peu importe de quelle manière il retournait la situation, il en arrivait au même constat. S’il considérait le début de son mandat et la mise en place d’infrastructures solides comme étant un réel succès, la deuxième moitié de son mandat était quant à un lui un échec aussi lamentable que cuisant.

Ils avaient certes de meilleures relations avec l’externe, mais force était de constater que le plein potentiel des Kumojines n’était qu’à ses prémisses, un élément parmi tant d’autres qu’il devait résoudre.

Prenant ainsi le temps de prendre le pouls de la situation, de nombreuses paroles firent surface. Au final, Kururi avait raison lorsqu’elle disait qu’il avait passé trop de temps à l’extérieur pour daigner se montrer pertinent à l’interne. Elle ne s’était pas forcément trompée lorsqu’elle avait dit cela. C’était d’ailleurs pour cette raison que Raizen avait décidé de s’entourer d’un conseil, un conseil qui était malheureusement incomplet à ce jour. Principalement composée de piliers et de fondations solides, même si Shindo et Keisuke étaient deux personnes pour lesquels il avait énormément de respect, à ce jour, seule Mairu représentait le vent de fraîcheur et de jeunesse dont Kumo avait réellement besoin. Toutefois, ce conseil ne pouvait être composé de deux personnes.

Ainsi, il allait devoir trouver des moyens de remettre sur pied les espoirs de demain…, car c’était sur eux que l'avenir de Kumo reposait.

Ayant vu approximativement trois générations de Kumojine défiler devant lui, se pouvait-il que le Meikyû en eût perdu ses repères ? Ayant graduellement vu la génération avec laquelle il avait évolué et sur laquelle il s’était fait les dents disparaître, si certains étaient morts, d’autres étaient dans des contrées lointaines. C’était notamment le cas de Sazuka, une personne aussi marquante qu’importante pour le jeune homme.

Ainsi, si cette première génération n’était plus qu’une ombre du passé ou plutôt des souvenirs dont il était un des rares porteurs, la seconde demeurait présente, mais avait aussi souffert de certaines disparitions marquantes.

Beaucoup moins nombreuses qu’elle aurait pu l’être à la suite de nombreuse confrontation qu’ils avaient rencontrée, de nombreux chemins s'étaient écartés. De ce fait, seules quelques personnes de confiance sur lesquels certains piliers reposaient demeuraient.

Ainsi, c’était de cette manière qu’ils se devaient d’inspirer la relève, la génération future qu’était celle-ci.

Comprenant dès lors de mieux en mieux ce qu’entendait Shuuhei lorsqu’il faisait mention du manque de mobilisation des plus jeunes au sein du village, Raizen ne pouvait s’empêcher de se demander là où il avait échoué.

S’il était vrai que de nombreux projets commençaient à se mettre en place et que certains connaissaient une croissance fulgurante , il était tout de même possible qu’il ait péché. Se demandant ainsi d'où venait cette erreur, il déplaçait certaines pièces sur le canevas qui servait de carte afin de mieux visualiser l’organisation actuelle. Or, peu importe de quelle manière il remuait le tout, il en arrivait à la même dualité : était-il plus pertinent de pousser les nouvelles recrues dans leurs retranchements en courant le risque que plusieurs se brûlent les ailes ou devait-il être patient avec eux ? Si la patience se traduisait par un rendu plus ou moins satisfaisant, il était tout de même clair qu’il y avait une certaine dose de progrès à prévoir. Or, il manquait de cas réels ou plutôt de cas vivants. Pour la plupart, lorsqu’il consultait leurs dossiers et leurs réalisations, il réalisait une chose : ils n’avaient pas encore pour la plupart fait face à un réel danger de vie ou de mort...

-Mhmm…

Percevant dès lors sa discussion avec Aimi sous un tout nouvel angle, la nécessité de se préoccuper de l’interne, de la sécuriser et de la faire fleurir prenait un tout nouveau sens, beaucoup plus prenant et compliqué qu’il ne l’aurait cru.

Or, à travers tout cela, une question sincère se posait : Meikyû Raizen était-il toujours la personne que le village de Kumo avait jadis élue pour diriger un tel village ? Était-il la meilleure option pour le fameux village de Kumo?

N’ayant aucune difficulté à se poser des questions aussi difficiles que douloureuses, c’était là toute sa force. Voyant ainsi au-delà des perceptions, il se posa la question sincèrement, épluchant les pour et les contre de sa montée au pouvoir combiné aux éléments qu’il pourrait réalisé et que Kumo pourrait réaliser sous la direction d’autrui. Ayant pour objectif d'être le meilleur choix pour cette faction tout au long de son mandat, il n'avait aucun mal à remettre en question l'absence d'égo qu'il avait, dévoilant par le fait même une absence totale d'égo puéril.

Flirtant ainsi avec une remise en question assez sévère, mais cruciale, bien que très individuelle comme exercice, il n’était pas seul. Au contraire, ses ancêtres l’accompagnaient dans ce moment particulier. Le bousculant ainsi de réflexions, mais aussi de commentaires aussi sévères que réels, seule une respiration agitée dévoilait le combat interne qu’il menait…

Or à travers tout cela, il n’y avait qu’un moyen de le savoir. Se torturer pouvait être agréable pour certains, mais ne menait à rien. Il fallait du concret…, du réel, quelque chose qui saurait illuminer Kumo comme Kaminari pour les faire baigner dans leur plein potentiel, un désir aussi altruiste qu’égoïste d’amener la faction là où elle ne l’avait jamais été…, un lieu où le passé ne serait qu'un doux souvenir.

-Non…

C’était plus que cela. Au contraire, Raizen éprouvait un désir sincère de l’amener au-delà de tout cela, à un stade où aucun de ses prédécesseurs ne l’y avait mené. Un endroit dans lequel seule la douce étreinte explosive du potentiel transcendant son entéléchie subsisterait. Or, était-il la bonne personne pour cela ?

S’adonnant ainsi à un exercice de questionnement interne, il s’adonna à une expérience solitaire visant à mettre sur table sa vision pour le village et les mécanismes à mettre en place.

Si au début, le tout fut entamé par une série de failles ou plutôt de zones névralgiques à colmater, aussi naturels qu’une marche, ses idéaux fusaient à toute vitesse, dévoilant concrètement de quelle manière il voulait faire avancer le village et ce qui n’avait pas fonctionné par le passé. Il poursuivit cet art de la remise en question jusqu’à atteindre l’ébauche d’un résultat final...

Particulier, ce moment lui permettait d’ailleurs de prendre du recul, remettant en perspective les différentes étapes qu’il avait vécues. Que ce soit sa renaissance durant laquelle il avait appris à s’adapter dans son nouvel environnement, affrontant échec après échec, son ascension durant laquelle il avait atteint un record personnel de progression ou sa chute découlant directement de la perte de leur village, Raizen entrevoyait les prémisses de l’ère de la passation : Moment durant lequel, il léguait son héritage aux héritiers qu’ils représentaient. Toutefois, était-ce réellement ce qu’il fallait ?

Ayant combattu les préceptes faux et rigides du clan Meikyû dans tous les aspects de sa vie, n’était-il pas en train d’imposer une série de dogmes ou plutôt de caractéristiques qui l’avaient forgé à une génération différente ?

Canaliser et déchainer étaient deux manières de procéder auprès du potentiel. Toutefois, les deux étaient aussi de violents antipodes. D’un côté, trop canaliser pouvait finir par inhiber, créant une inertie non profitable. De l’autre côté, trop déchainer pouvait provoquer un chaos réel qui ne mènerait à rien d’autre que de la destruction.

Ainsi, face à cette dualité, que devait-il réellement faire ? Lui qui s’était plutôt adonné à l'exercice visant à canaliser la génération future, avait-il était en tort ? Devait-il changer d’approche au regard de son échec ?

Puisant dès lors dans ses réflexions les plus profondes, malgré la fatigue, il arrivait étrangement à garder sa concentration. Ne se laissant ainsi que très peu distraire par les maux de tête qui commençaient à s’accaparer de son corps, cette guerre était plus que mentale, elle était spirituelle.

Le bouclier de Kumo surnommé le Salvateur devait-il passer à l’offensive et libérer la tempête qui dormait…? Quel serait d’ailleurs le prix de son éveil ?

Concluant sur ses questionnements dont il avait les prémisses de sa réponse, seul l'ombre d'un sourire chaotique brisa l'ambiance calme et lourde de la pièce. Né du chaos et forgé par les enfers de l'éclectisme, s'il y avait bien une chose que Raizen savait faire c'était bien cela... Sa réponse trouvée, il ne restait plus qu'à espérer qu'elle se manifeste en du concret, ni plus ni moins.


_________________
Le fils du chaos [Solo] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

Le fils du chaos [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: