Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Mission B] Les fantômes de Kumo [Anzu, Akio]

Metaru Hideko
Metaru Hideko

[Mission B] Les fantômes de Kumo [Anzu, Akio] Empty
Sam 17 Avr 2021 - 16:48
Missive:
 

Le soleil commençait à peine à se coucher, la chaleur de la journée laissait peu à peu à une fraîcheur que tous accueillaient à bras ouvert. Cet été plus que tous les autres lui paraissaient sans fin, mais peut-être était-ce justement parce qu’elle se rendait maintenant compte du temps qui passait. Car avant, Hideko ne comptait ni les jours, ni les mois, ni les années ; peu importait que le calendrier puisse avancer, puisque sa vie, elle, restait toujours la même vie ennuyante et éreintante qu’elle avait toujours connu. Ce passé là était révolu.
Alors en partance pour son appartement, après une journée remplie de cours et d’entraînements, Hideko fut convoquée à l’accueil de l’académie. Cette invitation ne souffrait d’aucune question : il s’agissait là d’une mission qui lui été attribuée. Les missions s’étaient enchaînées ces derniers temps : à peine avait-elle le temps d’en finir une et de se reposer un peu qu’elle s’en voyait attribuer une nouvelle ; cette vérité ne la peinait aucunement, car elle y voyait là l’opportunité d’acquérir de l’expérience, se démarquer et gravir les échelons.
Le premier jour, celui de son entrée dans les rangs shinobis, elle se demandait comme elle pourrait bien faire pour rattraper son retard par rapport à tous ces adolescents et adolescentes, ces hommes et ces femmes qui étudiait la voix du ninja depuis leur tendre enfance. Son acharnement à étudier et s’entraîner quotidiennement, saisissant toutes les opportunités qui se présentait à elle pour en bénéficier, tout cela portait finalement ses fruits, mais elle était encore loin, très loin de son objectif.
Surtout, la réponse qu’elle avait reçu à sa première lettre avec Yahiko lui avait apporté un nouvel objectif : celui de le revoir. Pour se faire elle n’avait d’autre choix que de gravir les échelons afin de pouvoir sortir du village : à cette fin, elle y userait de la même détermination et du même acharnement que depuis ses débuts.
Vêtue d’une robe légère d’un bleu clair qui laissait passée l’air, profitant ainsi de la moindre brise pour se rafraîchir, elle se dirigea vers la salle de réunion qui lui avait été indiquée à l’accueil. Arrivée devant la porte en bois, elle tourna la poignée et salua les deux shinobis présents. Tour à tour ils se présentèrent puis ils lui expliquèrent en quoi consistait son attribution et qu’elle ne fut pas son heureuse surprise d’apprendre qu’elle ferait partie de l’équipe chargée d’enquêter sur le groupuscule qui faisait chanter les commerçant. A une première occasion déjà elle avait pu mener l’enquête, épaulée dans cette tâche par Akio.
Akio… elle lui devait des excuses pour son comportement lors de leur dernier entraînement. Encore une fois elle n’avait su contrôler sa rage, encore une fois elle avait grièvement blessé un camarade. Comble du malheur, elle avait refusé son invitation à posteriori et s’était en allée sans un mot. Pourtant, le jeune homme n’avait pas mérité un tel traitement : c’était elle, sa faiblesse, qui l’avait enragée à ce point. Hideko le savait, il s’agissait là de son plus grand point faible. Sa propension à perdre le contrôle et se déchaîner contre son adversaire l’amènerait à courir des dangers inconsidérés. Elle devait parvenir à se contrôler, à déchaîner cette rage de vaincre, ce brasier qui brûlait en elle, tout en gardant le contrôle sur lui. Comment faire ? Pourquoi était si en colère ? Contre qui l’était elle ? Contre quoi ? Ça elle ne le savait pas, mais elle savait où elle devait chercher.
Elle écouta avec attention les explications de ses supérieurs, puis lu le dossier qu’ils lui tendirent. En plus de @Kentoku Akio, qui était encore une fois de la partie, les deux genins se verrait confiés à une jonin. Qu’elle ne fut pas sa surprise quand elle entendit le nom de @Metaru Anzu prononcé. Ainsi celle qui avait sauvé sa petite sœur allé à nouveau croiser sa route. Se souvenait-elle encore de Hideko ? Elle aurait tôt fait de le découvrir.


La réunion se poursuivit pendant plus d’une heure, puis Hideko fut libérée. Aussitôt, elle se hâta vers l’hôpital afin de rendre visite à Aya, car ce jour n’était pas un jour comme les autres : elle voulait demander rendez-vous avec les médecins en charge de sa petite-sœur. Il était temps pour Aya de rentrer chez elle, temps pour les deux sœurs, seule survivante de leur tragédie, de se retrouver. Elle le savait :les négociations seraient âpres, mais Hideko n’accepterait pas un refus ; Aya devait venir habiter chez elle, sans quoi elle ne parviendrait jamais à se rétablir complètement.
Sa pause attendrait, elle devait aussi aller rendre visite à Aya avant que l’heure pour se faire ne soit passée.
D’un pas pressé, elle longea le fleuve puis prit le premier pont sur sa gauche afin de rejoindre l’hôpital. L’imposant bâtiment était accroché aux sommets du village, dominant ce dernier de toute sa puissance.
Quand elle y fut finalement arrivée, elle se présenta directement à l’accueil. Une jeune eiseinin du nom de Miya se tenait derrière le comptoir, chargé d’accueillir les nouveaux arrivants et de les aiguiller dans le dédale qui composait l’hôpital. Hideko elle n’avait pas besoin de cela : elle connaissait le chemin pour rejoindre la chambre d’Aya sur le bout des doigts. Aussi, elle avait fait la rencontre d’une grande partie du personnel médical et se faisant ne prenait plus la peine de se présenter. Tout juste hochait-elle la tête afin de saluer l’hôte ou l’hôtesse de son arrivée.
Contrairement à ses habitudes, elle alla à la rencontre de Miya et lui fit par de sa demande. Celle-ci fouilla dans ses fiches, puis informa Hideko qu’il était possible de les rencontrer à la fin de la semaine.
La date était fixée, le sort en était jetée. D’ici là, elle devait se préparer au mieux afin de les convaincre de lui rendre Aya. Il en allait de sa survie.



Le lendemain matin, Hideko se prépara : vêtue d’une robe noire courte et proche du corps, elle se chaussa avec une paire en tissu lui permettant une grande mobilité, tout en lui permettant de rester totalement discrète ; elle fixa son armement à l’intérieur de sa roche dans un repli prévu à cet effet et enfila ses jambières et ses gantelets au cas où le combat se montrerait nécessaire ; sa chevelure nouée en une multitude de tresse, elle sortir de son appartement et se dirigea vers la place de Kumo, lieu de rendez-vous du petit groupe.
Ayant marché d’un pas pressée, elle du reprendre son souffle une fois arrivée sur les lieux. L’excitation de la veille avait perduré jusqu’en cette chaude matinée, matinée durant laquelle allait s’amorcer une mission chère à ses yeux.
Ses deux camarades ne tardèrent pas à arriver. Dans un premier temps, Akio apparu à l’une des entrées de la place. Hideko le salua afin de le guider jusqu’à lui puis, lorsqu’il fut à sa portée, ouvrit la discussion.

─ Bonjour Akio, comment vas-tu ?

Le jeune homme commença à lui répondre, mais la jeune femme ne lui en laissa pas le temps et renchérit.

─ Je voulais m’excuser pour la dernière fois...

Devait-elle s’excuser de l’avoir blessé ? Il pourrait ressentir cela comme un insulte, car ce serait ainsi que Hideko prendrait un telle comportement. Aussi, elle décida de se contenter de s’excuser pour son comportement.

« Je suis parti sans un mot, ou presque… et je n’aurai pas du. »

Elle s’inclina légèrement en signe de respect, puis se releva, l’air gênée.

« Je m’excuse. »



Dernière édition par Metaru Hideko le Jeu 22 Avr 2021 - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

[Mission B] Les fantômes de Kumo [Anzu, Akio] Empty
Lun 19 Avr 2021 - 15:57
Une mission de rang B venait d'être assigné au Genin, et pas n'importe laquelle. Cette mission il la voulait depuis le départ. Elle constituait la suite de l'enquête sur le groupe extorquant des marchands sur la place du village. Enquête qu'il avait mené de main de maitre avec l'aide d'Hideko. D'ailleurs elle était elle aussi de la partie, comme une certaine Anzu, encore une Métaru, Jônin qui plus est. Fallait-il vraiment dépêcher une gradée aussi importante pour une mission comme celle-ci ? Certes le danger était clairement présent, mais un Chûnin aurait pu suffire. Commençant à préparer ses affaires, Akio lu les remarques que ses supérieurs avaient pu écrire sur l'ordre de mission, ainsi que les réels objectifs qui allaient être les leurs. Toujours pas d'intervention... C'est une petite pointe de déception qui commença à surgir au fond de lui. Il fallait ici approfondir les connaissances de la police de Kumo en s'assurant les services de la jeune femme que le Céleste avait observé dans un immeuble d'habitation comme d'une source.

Un autre questionnement travaillait le Kentoku, et celui-ci concernait la façon d'être d'Hideko, dont le comportement lors de l'entrainement avait frôlé l'irrationnel et le très limite, tant sur le déferlement de puissance que la réaction sociale : elle avait détalé sans avoir pris la peine de s'installer avec son camarade pour prendre une collation pourtant bienvenue. Quelle allait être la Métaru lui faisant face ? Il le saurait bien assez tôt et se décida à sortir de chez lui pour se rendre tranquillement sur le lieu du rendez-vous qui n'était autre que la place marchande.

Tee-shirt blanc léger, veste noire à peine sorti de chez lui qu'il fut saisit par la chaleur ambiante. Nous n'étions qu'en matinée et déjà s'en était presque insoutenable.

Il avança jusque sur la place et fut le second arrivé. En effet au loin, impossible de se tromper à la couleur de la chevelure, Hideko était déjà présente. Elle lui fit signe pour le guider jusqu'à elle. Akio ne se fit pas attendre et pressa le pas jusqu'à l'atteindre pour la saluer mais elle prit l'initiative.

« Bah écoute.. »

Même pas eu le temps de répondre que la Métaru enchainait sur des excuses par rapport à son comportement. En effet si celui-ci n'était pas commun et quelque peu irrespectueux, le Céleste ne lui en tenait pas rigueur. Tout le monde avait des démons à combattre, et lors de leur affrontement il était clair que la demoiselle avait croisé les siens.

« Ne t'excuse pas pour si peu Hideko, vraiment ! J'ai bien compris que quelque chose n'allait pas. Puis quelques aspirants intéressés par le taijutsu sont venus me voir après, j'ai distribué la nourriture, répondu à quelques questions puis je suis parti me faire soigner. D'ailleurs... »

Il marqua un temps d'arrêt, prenant faussement un air grave et toisant sa comparse du regard.

« J'ai quelques nouvelles techniques dans mon sac, et la prochaine fois je te le dis, nous ne connaitrons pas le même résultat. Bref ! J'ai hâte d'en apprendre encore plus sur cette affaire, elle me tient à cœur. Je suis certain qu'on peut et qu'on doit aider cette jeune femme. »

Cessant alors de monopoliser la parole, le Kentoku commença à regarder autour de lui dans l'espoir de découvrir la silhouette de leur chef d'équipe du jour. Il avait hâte de voir une kunoichi de ce niveau en action. Et espérait que cette mission permettrait de dévoiler le potentiel danger que courrait Kumo. Si un groupe agissait dans l'ombre pour mettre à mal son organisation, les forces militaires que représentait notre trio se devait d'agir rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Anzu
Metaru Anzu

[Mission B] Les fantômes de Kumo [Anzu, Akio] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 15:27
Une nouvelle mission lui a été attribuée, c'est du moins ce qu'elle a compris de l'homme qui est parti en courant en laissant la missive derrière lui après avoir manqué de se faire aplatir par un boulet, quelle idée aussi de ne pas passer par la porte d'entrée comme tout le monde pendant qu'elle fait ses expérimentations ? Enfin, la missive lui indique tout ce qui s'est produit jusque là, mais ça lui paraît encore incomplet, heureusement, les deux personnes avec qui elle doit travailler pour cette mission se sont occupés de la précédente qui a conduit à celui-ci, elle va pouvoir avoir un peu plus d'informations de leurs parts, et puis, ça lui permettra de pouvoir les juger sur comment faire un rapport oral à un supérieur, il faut croire qu'elle commence à se sentir l'âme d'un examinateur à force.

Elle finit par arrivé après avoir retirer la poudre qui s'est trouvé sur son corps dans une tenue plus confortable, plus ouvert aussi que son nouvel habit, mais qui lui permet une bien plus grande liberté au niveau des mouvements que son yukita. Elle a cependant toujours avec elle son ombrelle, encore ouvert la couvrir contre le soleil. Elle s'approche du lieu de rendez-vous, reconnaissant bien évidemment cette Metaru dont elle a sauvé sa soeur, mais pas le jeune homme qui l'accompagne. Sans doute un autre Genin, d'où sa présence ici pour une mission de plus haut rang, une mission rang B nécessite la présence d'un Chunin ou d'un Jonin, et il faut croire que personne n'a envie de se bouger pour aider ces deux personnes. Elle soupire, c'est encore pendant ses expérimentations qu'elle se fait appeler, enfin.

- Hideko, Akio.

Dit-elle pour dire bonjour et avoir leur attention, pendant qu'elle les observe tous les deux, deux jeunes gens inexpérimentés mais pleins de potentiel, au moins, elle n'est pas tombé sur des idiots.

- Je serais celle qui vous accompagnera pendant cette mission. Maintenant, avant qu'on débute cette mission, y-a-t-il autre chose que vous voulez me dire ou qui ne figure pas sur cette missive ?

C'était bref, mais une mission rang B est bien loin d'être une mission très facile à prendre en main.

_________________

[Mission B] Les fantômes de Kumo [Anzu, Akio] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Hideko
Metaru Hideko

[Mission B] Les fantômes de Kumo [Anzu, Akio] Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 12:01

Akio ne semblait pas lui en tenir rigueur, tout du moins c’était ce qu’elle croyait et cela la soulageait. Le jeune homme était loin d’être un sot, aussi espérait-elle qu’il puisse comprendre que dans ce monde, chacun porte son fardeau et que pour certain il était plus difficile que d’autres de le porter.
Aussi, il lui annonça avoir ajouté un certain nombre de techniques à son panel, ce à quoi elle sourit. Elle aussi s’était durement entraîné depuis leur dernière rencontre, elle aussi avait fait de nombreux progrès et ne se laissait plus surprendre par la même stratégie deux fois. La prochaine fois qu’ils combattraient, sa victoire serait sans appel ; elle y ferait preuve de la même détermination, de la même rage de vaincre, mais s’en perdre le contrôle d’elle-même.
Hideko devait laisser le passé au passé et aller de l’avant. Maintenant qu’elle avait trouvé des réponses à ces questions, d’innombrables autres questions s’étaient posées : c’était sur cela qu’elle devait se concentrer, ça et récupérer Aya.
Akio ne s’attarda pas plus sur le sujet et réorienta la conversation vers leur mission du jour, expliquant que cette affaire lui tenait à cœur, désirant aider la jeune femme. Hideko, elle aussi, désirait l’aider et la libérer de la cage dans laquelle elle s’était retrouvée. Elle connaissait ça mieux que personne.
Une voix féminine appela Hideko, venant de sa gauche, une voix qui ne lui était pas inconnue : c’était celle d’Anzu. La jeune femme était arrivée, les choses sérieuses allaient pouvoir commencer.


Hideko était particulièrement contente de savoir que ce serait Anzu qui les accompagnerait : cela lui donnerait l’occasion de faire plus ample connaissance avec celle qui avait sauvé Aya.
La jonin ne prit pas la peine de se présenter, expliquant qu’elle serait en charge de les accompagner durant cette mission. Allait-elle logiquement prendre la direction des opérations ? Ou allait-elle leur laisser ? Sa phrase laissait planer le doute alors qu’Hideko pensait que Anzu prendrait logiquement le rôle de chef. Enfin, elle s’enquit d’informations supplémentaires qui n’auraient pas été inscrites dans la missive.
Hideko prit la parole, d’un ton affirmé.

─ Bonjour Anzu-san. Je ne sais pas qu’elles sont les informations qui vous ont été données, donc je vais vous résumer en deux mots notre première mission, qui a amené à celle que nous allons réaliser maintenant.

Elle marqua une pause, prenant le temps d’ordonner sa pensée afin d’être le plus clair possible.

« Le village avait reçu des plaintes concernant un homme qui se présentait aux marchands en difficulté pour leur proposer un marché : une augmentation de leur clientèle contre 30 % de leurs bénéfices. En cas de refus, il pouvait devenir violent. Nous avons menés l’enquête, Akio et moi-même et avons trouvé que la situation est plus complexe qu’il n’y paraît. »

Les faits étaient posés, place aux résultats de leur enquête.

« Il s’est avéré que cet homme était un henge, couplé à une clone. Nous l’avons compris grâce au nuage de fumée qui se produisait quand il disparaissait des lieux. Nous avons ensuite repéré une femme suspecte se déplaçant sur les toits, femme que nous avons suivi. »

Hideko prit soin de raconter le plus fidèlement possible les faits, parlant du travail effectué comme d’un tout, d’un travail d’équipe minutieusement abouti.

« Notre hypothèse était la suivante : cette femme devait être la shinobi responsable de ces chantages. »

Cette idée directrice résumait le résultat de leurs réflexion et justifiait la suite de leurs actions.

« Nous l’avons vu rentrer chez elle, puis nous avons vu 2 autres hommes d’aspect musclés qui semblaient la faire chanter, comme l’indiquait son comportement avant et après qu’ils soient partis. L’un de ces deux hommes était justement identique au Henge de la femme. »

Tous les faits étaient posés, ne restait plus que la fin de leur réflexion, réflexions que Hideko avait émise dans son rapport et qui semblait avoir été jugé plausible par les autorités, puis que la mission qu’on venait de leur confié se basait dessus.

« Notre idée est donc que cette femme doit elle-même être victime du chantage d’un groupe plus important dont font partie ces deux hommes. »

Ses explications furent succinctes mais aussi complètes et ordonnées que possible. Aussi, elle espérait que cela permettrait à Anzu de saisir les événements et la situation dans laquelle ils évoluaient.

« Voilà, vous avez toutes les informations en notre possession. »

Avant que l’un de ses deux collègues n’intervienne, Hideko voulait éclaircir la personne qui porterait la responsabilité de la mission.

─ Si je me peux me permettre une dernière intervention, vous avez dit que vous nous accompagnerez pendant cette mission. Vous voulez dire que vous allez la dirigé, non ?

Sa question était clairement dirigée afin de ne pas froisser son interlocutrice : elle proposait une échappatoire, Anzu pouvant simplement répondre par l’affirmative si elle le désirait sans pour autant sentir son autorité remise en question.



Rapport de la précédente mission:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

[Mission B] Les fantômes de Kumo [Anzu, Akio] Empty
Dim 25 Avr 2021 - 19:16
La Jonin d'expérience arriva alors, de façon très contrôlée, presque froide. Akio la regarda sans pour autant la dévisager. Tout semblait montrer l'étendue des responsabilités des plus hauts gradés du village. Cette dernière commença par expliquer brièvement son rôle avant de demander si les deux genins possédaient des informations intéressantes ne figurant pas sur l'ordre de mission. C'est Hideko qui se décida à donner tous les détails possibles en possession du duo, ce à quoi Akio ne trouva rien à redire. Le résumé était clair, concis. La Métaru termina sur une question innocente en direction de sa supérieure, demandant si elle accompagnerait ou dirigerait. Si la logique était respectée, alors la réponse serait superflue. Le Céleste prit alors la parole pour venir préciser certaines notes et interrogations.

« Si je puis me permettre, je suis resté plusieurs minutes à observer la femme en question et les deux hommes l'interpellant. Ils étaient dans le logement de celle-ci, qui semblait véritablement abattue. Plus que ça, je suis presque certain qu'à leur départ, elle a versé des larmes, je la voyais sangloter. »

Il s'arrêta brièvement pour mieux structurer ses pensées, relisant une nouvelle fois l'ordre de mission.

« Elle habite dans un immeuble, clairement surveillé par le groupuscule. Des salamandres, j'en ai vu plusieurs peintes sur certains murs là-bas. Si chantage il y a, nous devrons fortement nous méfier : la femme est kunoichi, elle sait se défendre. Ne surtout pas prendre cette affaire à la légère. »

En effet le groupe suspecté des multiples faits similaires dans la capitale semblait avoir fait du quartier en question sa base d'opération. Une telle façon de faire n'évoquait à Akio que les manœuvres d'un groupe mafieux. Ce n'était pas bon du tout et ils devaient mettre un terme à ces agissements. Continuant alors ses paroles, il en vint à la suite des actions du trio.

« Ce que je vous propose, c'est de vous emmener sur le toit d'où j'ai pu observer la femme en question. De là-haut nous aurons un angle intéressant sur le bâtiment ainsi que sur certaines rues du quartier. »

En attendant leur réponse, il commença à faire une projection intérieure pour se rappeler où avait-il perçu les fameuses salamandres, pour le moment suspectés d'être le signe de reconnaissance du groupe. Il était persuadé l'avoir vu sur la façade de l'immeuble d'habitation, ainsi que sur l'un des terrains d'entrainements, au niveau des structures des gradins. Des lieux importants ou bien simplement des signes d'un mouvement grandissant ? À l'heure actuelle, il était encore trop tôt pour tirer des conclusions.

Décidé à mener le groupe sur le lieu d'observation, Akio ouvrit la marche. Se déplaçant aisément dans les artères du village, on sentait à mesure où on s'approchait du quartier un changement d'ambiance. Tant dans les effluves que dans les visages, les regards devenaient de plus en plus froids, les habitants croisés, distants. Moins d'enfants jouaient dehors. Bientôt le Céleste bifurqua dans une impasse à l'abri des regard. Il commença à courir le long du bâtiment avant d'atteindre le toit. Plat, ce dernier se voyait marquer en de certains endroits par de la peinture écaillée. Face à eux s'étendait un bâtiment aux balcons assombris par un soleil à l'opposé. C'est là qu'il pointa son doigt, en direction d'un appartement au cinquième étage.

« Là, c'est où j'ai pu observer notre potentiel victime de chantage. Mais visiblement elle n'est pas chez elle... »

Au travers du vitrage, pas de signe de vie. Cependant plusieurs objets semblaient renversés à l'intérieur. Est-ce qu'elle avait rencontré des problèmes ? Jetant un regard furtif dans les rues du quartier, Akio pu s'apercevoir que personne ne les avait vu monter. Un point pour eux. Sur l'entrée du bâtiment, une grande salamandre était peinte.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992

[Mission B] Les fantômes de Kumo [Anzu, Akio]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: