Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Ekko Snow
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyAujourd'hui à 9:13 par Ekko Snow

» [Iwa] Daiki Iranos
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyAujourd'hui à 8:57 par Daiki Iranos

» Renaissance ✘ ft Akio et Ken
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyAujourd'hui à 8:22 par Zaiki Minako

» Tester ses pairs [Ft Sugimoto Kenzo]
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyAujourd'hui à 4:00 par Sugimoto Kenzo

» 果し合い Hatashiai [Miyuki]
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyAujourd'hui à 0:55 par Kogami Akira

» L'hégémonie de la violence
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyAujourd'hui à 0:43 par Kogami Akira

» 征服者 Le conquérant — Akira
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyAujourd'hui à 0:19 par Kogami Akira

» Barrière divine - 3eme édition
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyHier à 23:36 par Kentoku Akio

» Rendez-vous à O.K Iwa
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyHier à 22:59 par Oterashi Yanosa

» A l'aube d'une nouvelle ère
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE EmptyHier à 22:26 par Han Musashi

Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Sam 17 Avr 2021 - 20:24

Alors que tous étaient assemblés, le Meikyû se présenta pour faire face aux nombreux individus qui représentaient le corps même de Kumo. Que ce soit les genins, les chunin ou même les jonin, il ressentait toujours un certain sentiment de satisfaction en les observant, voyant que la nation Kumojine avait su renaître de ses cendres.

Malgré tout, ce n’était pas pour autant qu’ils devaient se contenter de cela. C’était d’ailleurs là tout l’objectif d’être présent pour organiser un événement d’une telle envergure.

S’approchant ainsi de l’assemblée qui regroupait bien des gens avant qu'ils ne soient réparties, le Meikyû prit une courte inspiration. Se permettant ainsi de regarder chacune personne dans un silence toujours aussi lourd, on pouvait prendre le temps de contempler ses apparats assez simples.

Ne portant en aucun cas son chapeau, seul un bandeau portant l'emblème de Kumo ornait son épaule. Lui remémorant son uniforme du Kyuubu, c’était fort probablement un des seuls éléments qui mettait l’accent sur son grade. N'aimant ni les idées de grandeur ni de supériorité, il faisait ainsi face à ce qui composait l'essence même du village : Ses membres.

-Bonjour à tous. Nous sommes réunis pour ce qui semble visiblement être le tout premier Examen Ninja de Kumo, un moyen pour vous de tester vos aptitudes et de vous mettre à l’épreuve dans des cas réels.

Paraissant terne par rapport à ses discours habituels, il donnait toutefois l’impression qu’il allait beaucoup parler, un élément qui n’était pas forcément vrai pour une fois.

- Ainsi, à travers les nombreuses épreuves qui ont été soigneusement planifiées par l’administration du village, les genin auront l’opportunité d'expérimenter et d’avoir un avant-goût de certains dangers ou plutôt enjeux auxquels ils devront faire face dans la réalité. Que ce soit seul ou en équipe, vous serez tous amenés à mettre à l’épreuve vos aptitudes. Certains seront poussés dans leurs retranchements tandis que d’autres devront remettre en question tout ce qu’ils savent...

Se permettant un sourire, la voix de Raizen s’accentua :

-Que ce soit l’excitation, la crainte, la peur ou l’incertitude, quelles que soient les émotions qui vous traversent, elles sont normales, vivez les pleinement. Devant les nombreux dangers qui nous guettent, il nous arrive bien souvent de ne pas avoir l’opportunité d’échouer et d’apprendre. Voyez ainsi ce moment comme un moyen efficace de pouvoir faire des erreurs, apprendre et vous dépasser sans être menacé par des situations avec autant d’enjeux. Par contre, ce n’est pas pour autant que ce sera facile… loin de là même... ne sous-estimez pas cet examen...

S’arrêtant calmement pour signaler qu’il s’apprêtait à terminer son pseudodiscours, il précisa :

-Ce n’est pas tous les jours qu’il y a des apprentissages à faire dans la défaite et même dans la victoire, car souvent, la défaite signifie la mort. Ainsi, il est important que vous puissiez garder un oeil sur ce que vous pensez améliorer après ces nombreux défis que vous risquez de rencontrer.

Repensant à la manière dont il avait graduellement gravi les échelons pour sa part, il ne pouvait s’empêcher d’émettre un certain sourire d’excitation. Laissant dès lors une certaine lueur briser ses iris à l’aura sombre, il termina.

-Si vous serez testé de manière collective et dans vos aptitudes à travailler en équipe, sachez qu’il sera aussi important que vous puissiez être utile seul. Autrement, vous pourriez devenir un poids lourd pour votre propre personne ou même votre équipe dans certaines situations. Ainsi, profitez de ce tournoi pour vous dépasser, sortir de vos zones de confort, mais surtout pour dévoiler l’étendue de vos aptitudes.

En effet, au-delà de triompher ou non lors de ce tournoi, seule une constante demeurait, la nécessité d’apprendre sur soi. Autrement, tous n’avaient pas compris la réalité parfois cruelle de la vie. Après tout, il y avait des moments dans lesquels triompher coûte que coûte était important et celui-ci n’en faisait que brièvement partie. Bien qu’il y avait des risques, il était surtout important qu’ils apprennent leurs failles, leurs erreurs, les zones de progrès, comment mieux travailler en équipe, comment repousser leurs limites, sortir de leur zone de confort et bien plus, car sur le champ de guerre, l’inexpérience n’était pas une excuse… et ils étaient tous responsables du stade de leur développement. Ainsi, éviter de se confronter à la réalité pouvait être couteux, d'où la nécessité d'organiser ce genre de moments...

Changeant ainsi l'angle de son discours, il poursuivit :

-Pour les gradés, je pense que cela s'appliquera aussi à vous, même si vous serez sollicité sur des éléments différents. Il n'y a rien de mieux que des affrontements pour peaufiner là ou vous en êtes et je pense que vous saurez apprendre de vos pairs, mais aussi des jeunes étoiles de Kumo.

- Pour finir, certains d’entre vous sont d’ailleurs plus expérimentés que d’autres, plus vieux, plus entrainés. Malheureusement, dans la réalité, il y aura toujours plus fort que soit et ce n’est pas pour autant qu’on devra se permettre d’abandonner ou de faire preuve d’évitement pour autant. Ainsi, voyez plutôt cela comme une opportunité de vous confronter à divers enjeux qui vous feront grandir. Sur ce, je cède maintenant le flambeau aux organisateurs de ce tournoi qui coordonneront les hostilités.

Se courbant respectueusement devant toutes les recrues du village, Raizen se tourna pour quitter les lieux avant de s’arrêter brusquement.

-J’oubliais…

Levant ainsi son bras avec fierté, son brassard possédant l’emblème de Kumo était clairement mis de l’avant.

-Montrez-moi ce que les Kumojines savent faire, dépassez-vous !

Se tournant ainsi pour leur sourire, il était lui-même fébrile à l’idée de les voir en action. Étrangement, une parcelle de lui aurait bien aimé participer à cet exam, mais il avait plus ou moins fait son temps. C’était l’heure de l’éveil de la relève et il devait se concentrer sur tous les éléments à suivre. Après tout, ce tournoi n'était qu'une pierre parmi tant d'autres… et bien des éléments allaient suivre celui-ci.

Spoiler:
 


_________________
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Metaru Hideko
Metaru HidekoEn ligne

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Sam 17 Avr 2021 - 23:28

Hideko se tenait là, droite au milieu de cette foule, droite au milieu de tous ces gens, tous ces shinobis, tous ces guerriers et guerrières. Tous s’étaient rassemblés en ce lieu à l’appel du Raikage, Meikyû Raizen. Qu’allait-il leur annoncer ? Qu’est-ce qui pouvait si important pour pouvoir justifier de regrouper ainsi tous ces hommes et ces femmes ?
Hideko ne le savait pas, mais ses questions ne tarderaient pas à trouver réponse. L’excitation était palpable, toute la foule semblait animée d’une insatiable envie d’en savoir plus. Tous parlaient à voix basse.
Plusieurs secondes passèrent, des secondes qui se transformèrent en minute, jusqu’à ce qu’enfin le Raikage fasse son apparition. Tous se turent.
Raizen les fixa un à un dans les yeux. La tension qui les habitait redoubla. Le silence se poursuivit, sans que personne n’ose le briser, jusqu’à ce qu’enfin, il n’ait commencé à s’exprimer.
Il les salua, puis entama directement l’objectif de cette réunion : l’annonce de l’ouverture du tout premier Examen Shinobi des Nuages.
Hideko n’en revenait pas : elle avait évidemment déjà entendu parler de tels examens, comme celui qui s’était déroulé au village de la Brume, dont la portée avait été internationale, mais jamais elle n’avait imaginé que cela se produirait ici, à Kumo.
C’était l’occasion parfaite : celle de montrer ce dont elle était capable, celle de montrer tous les progrès qu’elle avait fait depuis son entrée dans l’armée et celle de combattre et de s’améliorer. Plus encore que de le montrer aux autres, elle voulait se le prouver à elle-même. Elle allait gagner, quoi qu’il puisse en coûter, en faisant preuve de la même détermination, de la même rage et de la même clairvoyance que dans ses précédentes expériences.
Le Raikage continua son monologue en annonçant, sans entrer dans les détails, de quoi allait se composer cet examen. Des enjeux, des dangers, des défis. Seul ou en équipe. Tout cela pouvait composer la vie d’un shinobi, tout cela faisait parties des épreuves qu’il aurait un jour, tôt ou tard, à surmonter.
Le reste de son discours ne fit qu’augmenter à tous leur excitation. Hideko balaya la foule du regard : sur certains visages se dessinait la peur, d’autres la crainte, d’autres l’envie, d’autres encore la joie. Tous étaient différents, tous aurait leur chance de prouver ce dont ils étaient capables, genins comme gradés. Certains en sortiraient perdant, humiliés, déchus. D’autres en sortiraient vainqueurs, plus forts qu’ils ne l’avaient jamais été, plus glorieux qu’ils n’auraient pu l’espérer être.
Hideko ferait partie des seconds. Elle le serait même si elle devait briser les os de tous ceux qui se dresseront devant elle. Elle le serait même si elle devait briser ses propres os.
La victoire serait sienne. Alors que le Raikage prononça ses derniers mots, tous se mirent à crier et Hideko cria aussi fort qu’elle le put, avec toute la détermination qui l’habitait.


_________________
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Sighid10
Grand merci à Zenjirō pour cette magnifique signature !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Nara Joben
Nara Joben

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Dim 18 Avr 2021 - 0:16


Des bruits de claquement et le lourd roulis de son boulet labourant le sol parèrent son arrivée d’un brouhaha ronflant. Traînant derrière sa lugubre allure le lourd fardeau de son passif d’incarcéré, la Furie des Ombres se détacha de sa position pour s’avancer un peu plus près de la position du Raikage qui s’exprimait de vive voix devant tout un peuple attentif, comme suspendu à chacune de ses paroles. Chaque phrase fut accompagnée de son lot de murmures, de regards furtifs et d’inspirations profondes. Ce qui se disait là n’était pas rien. Surtout pas pour le fustigé qui, une lettre froissée dans la main libre, fut tout à coup parcouru d’un terrible frisson : celui d’une pulsion meurtrière, passagère mais galvanisante.

Il avança encore, comme s’il avançait dans les flammes de l’enfer et qu’elles réchauffaient ses membres refroidis. Les paroles de Raizen résonnèrent en lui comme un écho très juste. Il mentionnait l’erreur, la défaite et le goût du risque comme des enseignements essentiels, des fondamentaux qui trouvaient en sa personne un retentissement particulier : il buvait ses paroles. Il n’avait eu, hélas, l’occasion de le rencontrer plus tôt ; il s’était contenté d’attendre l’occasion de le voir d’un peu plus près. L’homme se tenait non loin de lui, grandiloquent, puissant comme un astre éthéré tombé sur le plan matériel.

Il ne sut à cet instant réprimer son excitation. Autour de lui, les kumojins se répandaient en soupirs, en non-dits, en silences insoutenables. Ils habillaient toute l’adrénaline de ces promesses de sang d’un sentiment de peur nimbée de couardise. Il détestait ce sentiment, cette timidité absolue, ce puritanisme de bonne sœur. Confiant, il cracha par terre. Il était rare qu’un homme puisse à ce point trouver une résonnance en lui : pour une fois, il était d’accord. L’erreur et la défaite devaient être apprivoisées, il n’y avait que cette condition pour grandir et faire de la cité non pas un ramassis de demi-portions, mais une puissance militaire digne de ce nom. Il souleva la chaîne de son boulet au-dessus de lui en brandissant le poing, inspira un grand coup et gueula sans vergogne :

« QUE LE SANG ET LA SUEUR INONDENT NOS ARÈNES !!! HOOOOOY !!! »

Il voulut, bel et bien, faire naître une clameur et à travers elle répandre l’ivresse du pugilat qui ne demandait qu’à s’emparer des cœurs.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11630-nara-joben-100#101222
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Dim 18 Avr 2021 - 7:17
Le respect. Voilà ce que dégageait le Yondaime Raikage. Atorasu s'attendait plus à une foule en délire qui criait son nom, mais la masse en voulut autrement. La masse voulait l'élever plus haut qu'il n'était déjà. Le méritait-il ? Amplement. Ses exploits avaient fait le tour du Yuukan. Rares étaient les personnes qui ne le connaissaient pas et parmi eux, aucun ne voudrait le connaître, impossible. Dans le cas contraire, ces gens étaient des fous.

Bizarrement Atorasu, bien que de nature silencieuse, ressentait lui aussi cette envie de rien dire. Lorsqu'il parlait, les lèvres étaient agrafées l'une contre l'autre. Il n'aurait réussi à dire aucun mot, sauf lorsque Le Salvateur faisait des pauses. On pouvait presque croire qu'un jutsu était appliqué à l'ensemble du peuple de Kumo, mais non, l'énergie qu'il dégageait faisait battre le coeur des plus petits, agenouiller l'avidité des plus grandes.

Ses exhortations faisaient vibrer le corps de tous, qu'on le déteste ou pas. Il était impossible de ne pas ressentir quelque chose. Meikyu Raizen était l'une des rares personnes qu'Atorasu admirait encore un peu. Cette annonce d'examen des Génin dévoila une nouvelle route à Atorasu pour sortir de ce village pour partir et sentir un vent de Liberté. Avec les rares missions faites endehors de Kumo, le Jiongu se rendit rapidement compte qu'il n'était pas fait pour être ici, pour rester sur place. Être genin ne permettait pas à Atorasu de sortir de Kumo en revanche, être chunin... cela changeait tout....

Si Atorasu venait à perdre au premier, deuxièmes ou troisièmes, quatrièmes... xième tour, il allait devoir revoir le panel de ses techniques, son aptitude à gérer une situation... bref, tous. Raizen avait raison, pour tous les genins qui allait y participer, ils allaient tous devoir sortir de leurs zones de conforts afin de partir pour mieux revenir.

Sur les dernières paroles du Yondaime. Tout le monde cria son prénom en applaudissant de toutes leurs forces le Raikage. Sans rien faire, sous ces applaudissements, Atorasu le regarda partir, cet homme au grand charisme, cet homme qui croyait plus que tout en son pays et à chaque Kumojines qui y habite.

_________________
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Metaru Akagi
Metaru Akagi

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Dim 18 Avr 2021 - 10:12
Le Raïkage se tenait face à eux, symbole de puissance de la nation Kumojin. Héros de Kaze, dit le Salvateur. Akagi était fier d’appartenir à Kumo, village du savoir et d’appartenir à son clan le plus emblématique. Il savait que son village se relevait difficilement d’une période sombre, et que la faiblesse de celui-ci devait être éradiquer. Le Metaru ne connaissait pas Raizen, uniquement de réputation. Sa réputation ne pouvait qu’éclairer le chemin de la grandeur que tous les shinobis du village devaient suivre. Le genin se posait régulièrement des questions quand à l’administration et son fonctionnement. Cherchant à savoir si leur dirigeant prendrait les décisions difficiles menant au renouveau de Kumo.

Le discours de Raizen en ce jour fit vibrer le Metaru. Ne l’ayant que côtoyer au cours de l’assemblée Metaru, Akagi n’avait que peu eu la chance de l’écouter s’exprimer surtout dans un cadre si officiel. Ses paroles étaient justes et empreintes de sagesses. Les difficultés existaient en dehors des murs de la cité et ainsi il n’y aurait pas de handicap pour les genins les plus expérimentés face aux nouveaux venus. Le Metaru en était heureux. Il cherchait toujours la difficulté dans ses combats et avoir enfin la possibilité de se confronter à ses compères lors d’un examen qui exacerberait les passions de chacun ne pouvait que l’exciter.

Sur le visage d’Akagi, un sourire s’élargissait alors que Raizen finissait son discours. Il savait que Kumo comptait de nombreux genins puissants mais rien ne l’empêcherait de savourer ce moment. Dans tous les cas il sortirait grandi de cette expérience. Il se donnerait à fond, poussant ses capacités au maximum, se dépassant à chaque combat dans l’objectif de vaincre et de prouver sa valeur autant à ses pairs qu’à lui-même. Rattraper ce retard qu’il avait accumulé. Devenir une puissance sur qui compter pour un jour redorer le blason du clan qui comme celui du village fut bafoué par les scélérats du Teikoku. Akagi voulait que ce tournoi soit aussi un message fort au monde. Kumo renaissait de ces cendres et plus personnes ne pourra la prendre à ses citoyens.

Une autre voix s’éleva dans les airs, alors que tous clamaient leur excitation à la fin du discours du Raïkage. Cette voix il ne la reconnu pas mais le genin la mâchoire crispée sentit la vérité de ces paroles aussi. Oui, le sang allait couler dans les arènes Kumojin. Le sang et la sueur pour que les shinobis du village des nuages s’élèvent tous ensemble et au prix de leur chairs apprennent les dures réalités du combat. Une partie en sortirait vainqueur prouvant leurs qualités, d’autres perdraient mais ils apprendraient de leurs faiblesses et sauraient ensuite comment s’améliorer pour les futurs combats à mener. Oui, cet examen tombait à point nommer pour relancer le village vers le chemin de la gloire et prouvait la volonté du raïkage de faire avancer Kumo vers sa nouvelle grandeur.

_________________
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Zaiki Minako
Zaiki Minako

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Dim 18 Avr 2021 - 10:24
"J'ai appris que tu allais participer à un concours instauré par les autorités Kumojin afin de vous tester. Tu te souviens de ce que je t'ai dit n'est-ce pas ?"

"Oui, je m'en souviens. Duper et aller jusqu'au bout de l'attaque pour que mes enchaînements soient efficaces, et réussir à travailler en équipe de sorte à ce qu'aucun d'entre nous ne soit sacrifié. Comme au shogi."

Kaito est heureux d'entendre ça de la bouche de sa fille, constatant qu'elle n'a pas pris le comportement égoïste de feu sa mère. Il embrasse sa fille sur le front et il l'accompagne pour ce grand jour. Minako arrive à temps pour écouter le discours de leur supérieur en chef, le raikage. Elle a pu rejoindre Ken entre temps, car lui aussi est présent pour le concours. La jeune fille ne s'inquiète pas, car elle sait qu'ensemble, les deux musiciens peuvent se débrouiller. Cependant, une fois séparés, elle appréhende leurs défaites et leur mort. La jeune demoiselle sait qu'elle ne le devrait pas.

"Ça ira, c'est fait pour nous tester et savoir ce sur quoi nous devons travailler pour améliorer notre art du ninja en plus de notre Onkyoton. On va y arriver. Montrons la puissance de l'onkyoton !"

Elle sursaute en entendant cette grosse voix criant « QUE LE SANG ET LA SUEUR INONDENT NOS ARÈNES !!! HOOOOOY !!! » Elle se demande qui a dit cela.
Un homme qui doit énormément apprécier le combat peut dire ce genre de chose. Oui, je pense qu'on peut en faire couler du sang. Désolée papi, je ne devrai pas utiliser ton katana à ces fins là, mais...

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Dim 18 Avr 2021 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Kentoku Akio
Kentoku Akio

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Dim 18 Avr 2021 - 10:37
Enfin, voici venu le temps de savoir si oui ou non, Akio avait sa place dans ce monde shinobi. Il était arrivé une missive, conviant les genins à un examen Chunin. Le Céleste l'avait réceptionné un sourire non dissimulé habillant son visage.

Toujours la lettre en main, il s'était rendu comme un nombre important de jeune ninja, sur le lieu du discours. En face de l'assemblée, le Raikage s'exprimait. On pouvait facilement sentir dans les rangs kumojin une effervescence qui faisait plaisir à appréhender. Le regard du plus grand shinobi du village vint brièvement croiser celui du Kentoku, qui ne détourna pas les yeux, conscient qu'il s'agissait d'une technique théâtrale pour capter l'attention d'un auditoire. Dans la foule rassemblée, des ninjas connus, d'autres moins, mais tous buvaient les paroles du Meikyu.

Repensant aux épreuves traversées depuis son entrée dans les rangs genins, de ses progrès et de ses ambitions, Akio était persuadé de réussir. Le discours n'allait pas dans un sens très joyeux pour les participants, mais peut importait réellement. Il n'envisageait que sa réussite. Si il devait pour cela réduire les espoirs de certains collègues pour y arriver, il le ferait. Ses atouts ? Sa faculté de réflexion, son intellect plus que sa force au combat, lui qui n'avait encore jamais gagné un affrontement amical. Par choix peut-être ? Tous l'apprendraient en temps et en heure.

Alors que le discours touchait à sa fin, une onde de remarques, de cris, et d'excitation semblèrent telle une vague déferler sur le village. Au milieu de ce brouhaha, Akio conservait sa convocation, fermement au creux de sa main. Une voix se leva plus haute que les autres, un homme d'un certain âge appela à ce que le sang coule dans l'arène. Si les termes étaient crus, il n'avait pas tord pour autant, cependant cela n'évoqua que du mépris de la part du Taijutsuja, persuadé qu'une telle façon de pensée ne pouvait mener nulle part, si ce n'était à devenir un chien de guerre que l'on lâchait sur un champs de bataille pour déconstruire les rangs ennemis.

« Encore un qui a dû s'entrainer aux charges trop près d'un arbre.. »

Les camarades entourant Akio ne purent réprimer un rire collectif. Le Kentoku se savait apprécié, de part sa joie de vivre et également du fait qu'il était toujours prêt à apporter un coup de main à quiconque en avait besoin. Il avait juste voulu détendre une atmosphère rendue terriblement sombre après cet appel à la violence exacerbée. Rompant le groupe, Akio commença à se déplacer vers l'académie, afin de remplir son bulletin de participation et ainsi entrer de plein pied dans l'examen.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Ten no Ikari
Ten no Ikari

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Dim 18 Avr 2021 - 18:37




Tournoi de Kumo : Discours du Kage



Il allait commencer. Le tournoi de Kumo. Depuis que j'étais à Kumo, il n'y avait jamais eu d'évènements de pareil ampleur. Après tout, le passage de l'Empire s'était fait sentir, et nous commencions tout juste à reprendre notre rythme de croisière. Une des preuves que les choses allaient de mieux en mieux, pour le moment en tout cas, c'était bien le fait que ce tournoi ait lieu. Il n'aurait pu voir le jour dans le cas contraire, et pour cela je remerciais du fond du coeur notre Raikage et ceux qui avaient organisé cette petite compétition. J'avais eu la chance de participer au tournoi de la Brume, un tournoi international qui m'avait permis de rencontrer des ninjas des quatre coins du Yuukan. Mais à cet examen chunin, peu de Kumojins avaient participé. J'en avais découvert beaucoup sur les capacités que je pouvais faire en dehors des Nuages, mais je n'en savais pas beaucoup plus sur les capacités des hommes qui combattaient à mes côtés dans le maintien de la paix et l'ordre du village caché de Kumo. Et on allait y remédier maintenant.

Si mon excitation était palpable, ce n'était pas seulement parce que j'allais mieux connaître mes alliés. C'était aussi parce que j'allais pouvoir assister à des combats et des arts ninjas que je ne connaissais probablement pas encore. Et j'allais pouvoir combattre moi-même des hauts gradés du village ! L'excitation, la curiosité et la soif d'apprendre faisait bouillir mon sang de bien des manières et j'avais hâte d'y être. Mais avant de commencer, il y avait un discours du Raikage. Et en repensant au Raikage, j'eus un petit pincement au coeur. C'était bien dommage qu'il ne participe pas à ce tournoi. D'un autre côté, il était d'un autre niveau...Mais alors que j'analysais ces éléments, une petite idée me vint en tête. Et si je parvenais à convaincre les examinateurs que le vainqueur du tournoi des gradés aurait la chance d'affronter notre Raikage ?? Dans un combat de démonstration de la force de notre chef. Cela pourrait être intéressant non ? A cette petite idée, un nouveau sourire germa sur mes lèvres. Un sourire plein de malice et d'impatience tandis que je me dirigeais vers l'assemblée.

Arrivé sur place, le Raikage vêtu d'une tenue humble, à l'image de son caractère, ne portait que pour seul signe distinctif le bandeau de Kumo attaché à son épaule. Si on pouvait appeler ça un signe distinctif. Mon bandeau frontal était quand à moi entreposé sur mon front, comme son nom l'indiquait, relevant quelques mèches blondes tentant de retomber devant mes yeux. Le regard que le Yondaime nous lança par la suite était intense, et je le lui rendis une fois que je croisai son regard où on pouvait voir l'ombre d'un sourire dans les rides entourant mes yeux. Puis il commença son discours. Un discours que j'écoutai d'une oreille distraite, laissant plutôt mon esprit s'évader vers les possibilités qu'allaient m'offrir ce tournoi. Parmi les personnes présentes, quelques têtes familières que je zyeutais de loin. D'autres, moins familières, que j'avais hâte de découvrir. La brise qui parcourait l'assemblée ne manqua pas de faire mes cheveux remuer. Et alors que le discours du chef du village caché s'achevait, le poing levé je m'apprêtais à mon tour à partir le sourire aux lèvres.

Mais dans la foule, une voix s'éleva dans une tentative non dissimulée de galvaniser les troupes avec des mots qui, s'ils me parlaient, me semblaient un poil violent. Curieux, mais pas réellement inquiet, je tournai mon regard vers la destination de la voix en question pour faire la connaissance d'un homme a l'attitude un poil...rustique. Plein de cicatrices, son visage semblait portait bien plus que les vestiges du temps sur ce dernier. Mais plus encore que sa dégaine singulière, c'était bien le boulet attaché à la chaîne qu'il brandissait qui m'interpella. C'était un étrange accoutrement, décidément. Une énergie sauvage se dégageait du jeune homme, et je gravai son visage dans ma mémoire. Je ne savais pas si c'était un gradé ou un genin, mais j'avais hâte de le voir combattre. Car après tout, on en apprenait beaucoup en regardant un homme se battre. Un dernier sourire au bout des lèvres, je m'éclipsai.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Nara Aizen
Nara Aizen

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Lun 19 Avr 2021 - 8:42

Cela devait être la première fois que Aizen voyait un tel rassemblement des forces Kumojins au même endroit. Bien sûr tous ne pouvaient pas être présents mais la plupart étaient là. D’ailleurs, le Nara qui s’efforçait à lier le plus de liens possibles au sein de Kumo, reconnaissait beaucoup des visages présents en ce jour. Mais il n’était pas le seul, le Raikage aussi connaissait beaucoup d’entre eux et il prit son temps pour regarder chaque personne qui composée la petite foule devant lui.

Les premières paroles du Kage annoncèrent la couleur car sans détour il révéla la raison évidente de la présence des personnes réunies. Il parla ensuite des Genins, les personnes qui seraient le plus mises à l’honneur lors de ce premier examen de l’histoire de Kumo. Aizen perdit son regard dans la foule, il croisa le regard de nombreux Genins qu’il connaissait. Il pouvait sans rougir prétendre être l’un des Chûnins phares dans leur formation. Il fallait dire qu’il côtoyait plus de Genins que de ninjas de son grade ou supérieur. Son regard se figea avec insistance lorsqu’il se posa sur ses élèves Akio et Akagi. Ce regard ne voulait dire qu’une chose dont les mots n’étaient pas nécessaires : ne me décevez pas.

Malgré le fond du discours du Kage qui voulait exprimer un danger certain lors de cet examen ses mots restaient trop légers aux oreilles du Nara. Les Genins, les futures forces de Kumo dans la guerre qui était déjà lancée, se devaient de savoir affronter la mort sans peur. Aizen osait espérer que cet examen ne ressemblerait pas vaguement à un jeu et que les dangers seraient réels afin que la nouvelle génération prenne conscience de ce que voulait signifier vraiment être un shinobi.

Mais il fallait bien reconnaître que le discours était galvaniseur, même pour le Nara qui était justement dans ce corps des gradés évoqué. Lui aussi serait mis à l’épreuve et de diverses façons. Que ce soit en tant que superviseur ou combattant il serait regardé par deux fois. Même par trois fois car le résultat de ses élèves ferait forcément écho à son statut d’enseignant. Tout autant de manières de se faire remarquer afin de booster sa carrière ce qui pourrait l’aider à se rapprocher de ses objectifs. Mais c’était aussi tout autant de manières de se planter. Comme ses élèves, il n’avait pas le droit à l’erreur.

Une fois que le discours fut fini et que la foule commença à se disperser Aizen partir rejoindre ses élèves afin de leur adresser un mot …. D’encouragement ? C’était comme ça que l’on pouvait appeler ça mais à sa façon.

En chemin il croisa des visages familiers en commençant par la jeune Metaru aux cheveux clairs.
« Hideko, tu es peut-être déjà trop forte pour une Genin mais fais attention la position de favoris n’est jamais facile à assumer. »
Il détourna le regard de Joben qui lui, contrairement aux autres, avait déjà su se faire remarquer bien que ce ne soit sans doute pas de la bonne façon. Mais il avait raison, il fallait que le sang coule afin d’éduquer Kumo à cette nouvelle ère qui les attendait.

Il aperçu un autre visage qu’il connaissait à peine mais qu’il serait difficile d’oublier bien que ce dernier préférerait se fondre dans la masse.
« Atorasu, j’espère te voir à l’œuvre avec ce que je t’ai appris. »
Aizen ne doutait pas que la technique qu’il lui avait enseignée donnerait de grandes difficultés à des Ninjas de ce niveau. Il croisa également Ikari, un autre gradé qu’il risquait peut-être de devoir affronter selon les dires du Kage.
« Ikari, peut-être nous aurons l’occasion de nous affronter de nouveau. »
Le sourire de Aizen cachait une certaine amertume, il espérait bien ne pas se faire ridiculiser comme la première fois surtout devant un public. Son regard se fit plus sévère lorsqu’il croisa Minako, si elle participait il espérait qu’elle ait prise un peu plus conscience du rôle qui était le sien en tant que Genin.
« Minako, tu pourras me montrer à quel point tu t’es améliorée. »
Aizen ne laissait pas de place au conditionnel dans sa phrase, elle devait s’être améliorée si elle voulait espérer ne serait-ce que survivre. Enfin, il arrivait au niveau de ses deux élèves et il savait déjà ce qu’il devait leur dire.
« Akio, le jour où tu pourras montrer à tous que le travail peut surpasser le talent inné est enfin arrivé, ne manque pas ta chance. »
Il se tourna en suite vers son élève Metaru.
« Akagi, c’est ici que sera mesuré ta détermination à atteindre tes ambitions, tu as enfin la maitrise de ton avenir entre tes mains. »
Aizen avait tout dit, chacun avait ses objectifs propres mais pour Aizen seul le résultat compterait.




_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Sakai Iroha
Sakai Iroha

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Lun 19 Avr 2021 - 17:26
Le village s’était assemblé pour assister à une élocution du Yondaime Raikage. Les festivités étaient aussitôt annoncées, le premier Examen Ninja de Kumo allait avoir lieu. Il permettrait de tester les aptitudes de chacun et pouvoir les mettre en pratique en situation réelle. Tu étais souriante à cette nouvelle, c’était l’occasion rêvée pour te mettre à l’épreuve. Tu écoutais attentivement les informations qu’apportait le Yondaime Raikage pour ne pas perdre une miette sur ce qui allait se dérouler.

L’examen serait alors composé de plusieurs épreuves, sans plus d’informations sur le thème de ces dernières. Il fallait s’attendre à être poussé dans ses retranchements et ouvert à l’expérience. C’était l’opportunité de voir toutes les facettes du métier. Il fallait vivre pleinement cet instant visant à s’améliorer. C’était une chance de se préparer à l’affrontement, tu avais le droit d’échouer pour mieux te relever. Il était important d’apprendre de ses erreurs, il ne fallait pas seulement viser victoire, mais acquérir de l’expérience.

Tu avais besoin de ce type de compétition pour atteindre ton objectif. Le travail d’équipe était inclus dans les critères d’évaluation, il était important de garder ça à l’esprit. C’était peut-être l’occasion de rencontrer ton coéquipier de l’équipe 4, tu n’étais pas la seule élève du Jonin Anzu. La deuxième partie du discours concernait les gradés, l’examen était d’une grande ampleur pour le village caché des nuages. C’était intéressant d’apprendre de vos ainés en les voyant confronté à la difficulté.

Tu te tenais assez éloignée du centre de la foule, préférant ne pas attirer l’attention de tes pairs. Tu n’étais pas un ninja reconnu, mais tu aimais rester discrète. Les réactions de la foule semblaient montrer des participants motivés. Tu apercevais au loin la silhouette d’Aizen et d’Hideko, après un peu d’hésitation tu décidais de rester cantonnée à ta place, éloignée de leur position.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10742-sakai-iroha-fiche-terminee#92910 https://www.ascentofshinobi.com/t10842-sakai-iroha-dossier-shinobi#92989 https://www.ascentofshinobi.com/u1286
Kao Kan
Kao Kan

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Ven 23 Avr 2021 - 20:43
Depuis le temps, on aurait pu croire que Kao Kan était lassé des Examen Chûnin. Mais étrangement... ce n'était pas le cas. Il était toujours autant motivé en entendant l'annonce, mais cette fois encore plus, et pour cause : l'examen était celui de Kumo ! Rien à voir avec la mascarade organisée par le Teikoku pour asseoir son autorité sur le Village des Nuages, cette fois-ci, c'était pour de vrai. Et quoi de mieux pour montrer que le Kumo se relevait bel et bien, que d'organiser des événements ?

Le Raikage avait prononcé son discours devant la foule qui attendait impatiemment de recevoir la nouvelle, avant que chacun ne laisse exploser son enthousiasme. Certains plus discrètement que d'autres, et certains de façon plus, uhh... originale, mais c'était l'esprit qui comptait. Le blondinet ne fut pas en reste, affichant un immense sourire et levant un poing en l'air.

Il en attendait beaucoup de cet examen. Celui de la Brume avait été génial, mais la dernière épreuve... lui avait laissé mauvais goût. Alors oui, bien sûr, l'électrique savait que ces tournois étaient organisés pour que les Genin puissent montrer leur puissance et leur savoir-faire, mais... Kan n'arrivait pas à apprécier ces duels où le seul but était de blesser un autre Genin, jusqu'à le mettre hors-jeu ou le forcer à abandonner. Par deux fois déjà, il avait tenté de modifier les règles, n'ayant au final que peu de succès.

En revenant de Kiri, il avait partagé son point de vue avec le Raikage, qui avait été compréhensif. Alors... oui, il espérait un peu, tout en gardant en tête que cela restait un examen chûnin organisé dans un village militaire. Mais c'était inutile de s'inquiéter pour ça maintenant ; car aujourd'hui, c'était un jour de fête !

_________________
0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Daishi Ken
Daishi Ken

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Mer 19 Mai 2021 - 19:57
Ken à reçus la veille au matin un ordre du raikage en personne afin d’assisster à l’examen de shunin. Bien qu’il soit débutant, il a vue là l’occasion de se faire connaître. Faire de l’Onkyoton, un art ninja aussi utile voir encore plus utile que les cuisiniers ninja. Grisous était folle de joie en écoutant son petit fils. Il avait enfin l’occasion de se distinguer surtout devant le raikage. La pression est énorme pour le jeune genin. Allait t’il s’en sortir ou encore être ridicule ?

D’un commun accord, le duo d’artiste se rejoigne pour faire la route jusque au lieu de rendez vous indiqué par le raikage. L’homme est très impressionnant. Meme si un inculte ne sachant pas qu’il est le raikage, sera forcé de reconnaître qu’il dégage une puissance et un charisme énorme . D’ ailleurs Ken collectionne les magasines qui parle de son héros favoris. La version comics des aventures de Raizen, bien que exagéré était juste épique. Savoir que son héros était là, presque a sa porté. Ken en oublia un instant son amie. Raizen en personne, en face de lui, lui parlant. C’est d’ailleurs lui qui lui avait mit en tête que de rejoindre le Kubyuu en temps que traqueur ou en affaire interne, en temps que soutien Onkyoton. Voilà un bon départ pour montré au monde la supériorité de cet art noble.

Il lui souhaita la bienvenu dans cet examen qui est là pour tester les aptitudes du shinobi. Cela lui fit sourire « Bienvenu », vue qu’il a été convoqué… Politesse oblige. Ils avaient vue juste, Minako et lui concernant le fait que c’est une mise en situation reel. Permettre de démontré qu’ils ne sont pas là pour jouer a la dinette, et surtout, de montré ce qu’ils ont appris et recevoir peut être des conseils pour progresser. Ken eu une décharge de peur en entendant « SEUL ». Il s’est toujours arrangé pour ne jamais être seul. Que se sois en taijutsu ou ninjutsu ou tout autres arts, il déteste faire du mal aux autres. C’ était une sensation qu’il déteste ressentir, la souffrance chez les autres.

Ken soudain ouvre grand les yeux, le raikage parle de la peur, il avait alors l’impression que son héro s’adressa directement à lui. Le soucis n’ était cependant pas de sous estimé l’examen, mais au contraire, de le sur estimé. Ken ayant été convoqué il n’a eu d’autre choix. Il se voyait mal devant Minako de dire « Ho et puis non, je n’ai pas envie, je vais aller dans les gradins pour te soutenir aller salut ». Non il se sentait obligé d’ être là pour elle et joindre l’utile a l’agréable. Toutefois le discours de son héros le gonffle peu à peu a bloc. Quand Raizen finalement lui annonce qu’il devrait surement affronter de puissant ninja en un contre un, lui qui n’a aucune technique offensive ni defensive, il se demande ce qu’il fait içi. A la première phase en un contre un, Ken allait perdre, il en avait conscience. Il montrera alors son courage, ou plutôt, sa folie.

Je ferais de mon mieux, Raizen-dono.

Spoiler:
 

_________________
Moi Ken, déclare que dés à présent, mon talent de musicien inondera le monde. Que ma musique atténue les blessures, que mes andante aident à se renforcer, que mon adagio ébranle les cœurs et les esprits. Que mes lento échauffent les amoureux et rajeunit le gâteux. L’Onkyoton réussira là où la guerre VA échouer.


LIVE ONKYOTON DE KEN

.

THEME DE KEN



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11373-daishi-ken-le-taiko-de-kumo https://www.ascentofshinobi.com/t11421-dossier-12457887-daishi-ken
Contenu sponsorisé

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE Empty
Revenir en haut Aller en bas

0/01. PRÉ-PHASE 1 : DISCOURS DU KAGE

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Examen Ninja de Kumo
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: