Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma)

Zaiki Minako
Zaiki Minako

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Dim 18 Avr 2021 - 21:45
Je me souviens bien que Kumo et Iwa ont attaqué Teikoku et que ce dernier s'est vengé en annexant notre village, tuant des personnes. Papa était gravement blessé en voulant protéger les civils. Je n'ai pas pu l'aider car j'étais encore en formation de Shinobi, contre la volonté de maman. Ma mission est de visiter un lieu abandonné pour les réparations. L'assemblée calcinée, là où les plus grands ninjas de Kumo se rassemblent.

Sirotant son thé matinal, Minako se rassure en se disant que cette exploration ne se fera pas seule. Elle imagine les araignées et autres insectes qui pourraient grouiller à l'intérieur, une appréhension s'installe car elle en a une grande peur. Une peur rationnelle en soi, car la demoiselle possède cette allergie cutanée qui lui fait atrocement mal lorsque l'une de ces créatures l'attaque. Le nom de son coéquipier est Amatera Hatoma. Tiens, ce nom ne me dit rien. pense-t-elle.

Elle se prépare, prenant soin de prendre son katana et un sac en bandoulière contenant deux carnets de notes vierges, 3 stylos bleus et une lampe torche. Minako écrit une note pour son papa lui disant qu'elle est en route pour sa nouvelle mission.

La kunoichi se met en route pour cette assemblée, pensive. Elle appréhende ce qu'il pourrait se trouver à l'intérieur, surtout si un fantôme farceur vient leur jouer des tours. Car oui, elle croit en la présence d'esprits. Ses chaussures à grosse semelles font un certain bruit quand elle marche, ce qui lui donne une idée de technique sonore à développer plus tard. Minako arrive devant ces ruines qui l'impressionnent.

Dire que des personnes ont dû mourir à l'intérieur. Je dois vraiment entrer dedans ? Punaise, je n'ai pas l'impression de me comporter comme une ninja avec ce mode de pensée. Mais… ça me fait froid dans le dos. Au fait, il est où ? Suis-je en retard ? Il est déjà entré ? Non pas possible, j'aurai bien vu… ?

Minako tient son katana accroché à sa ceinture noire, un peu stressée par ces potentielles découvertes.
On se calme, nous ne serons pas seuls et hors de question qu'on se sépare.
La jeune femme reste à portée de vue pour que son collègue la voit. Normalement, avec sa tenue blanche actuelle, impossible de la louper. Les batailles ont dû être difficiles à mener. La bâtisse a conservé cette noirceur, signe d'un terrible incendie l'ayant ravagé. C'est comme une photo, qui l'a figé dans le temps. Les vitres extérieures cassées, des briques présentes non loin de ces murs, et les traces de cendres toujours présentes sont comme inchangées.

Ordre de mission:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Mar 20 Avr 2021 - 10:56
Cela faisait maintenant presque deux ans que nous étions dans ce village et ma vie de Shinobi avait à peine commencée. J'avais réussi grâce à mes capacités à devenir un Genin, ce rang était censé représenter le début d'une grande aventure. Il fallait cependant avouer que les tâches allouées aux ninjas de ce rang n'avaient rien de palpitantes. Je ne voulais cependant pas me plaindre, mes parents avaient tout sacrifié, leur moindre économie, leur avenir, pour nous permettre de nous installer dans ce village et me permettre d'accomplir ce rêve si cher à mes yeux. C'est donc avec cette philosophie que j'attaquais une nouvelle journée, aujourd'hui il était de mon devoir d'accomplir une mission de rang C. D'après les informations à ma disposition cette dernière consiste à évaluer les dégâts d'un endroit du village qui aurait cramé. L'histoire de ce village m'échappait encore sur plusieurs points pour être honnête.

Après une préparation minutieuse il était temps de sortir pour me rendre à l'endroit indiqué sur l'ordre de mission, je devais pour cette mission avoir une coéquipière du nom de Zaiki Minako. Au fond de moi j'espérai simplement ne pas faire ou dire de connerie. Ce genre de mission était crucial pour tenter d'instaurer de bonnes relations avec les ninjas de ce village. Père ne cessait de me dire que les bonnes relations étaient plus importantes que mes propres capacités. C'est donc optimiste que j'arrivais sur les lieux, voyant au loin une jeune femme qui semblait attendre devant la ruine.

« Salut, c'est moi ».

Ces simples mots venaient d'être prononcés tandis que ma main droite se balança de gauche à droite pour saluer la personne attendant. C'est en m'approchant que je pouvais commencer à contempler l'ampleur des dégâts du bâtiment. Ce dernier était totalement brûlé, signe d'une grande violence, le regarder faisait froid dans le dos. Mes yeux se posaient sur ma présumée coéquipière pour la regarder de plus près alors que mon corps se trouvait à moins de deux mètres de cette dernière. Il s'agissait d'une jeune femme aux cheveux noirs, de grands yeux bleus et une taille assez petite. Elle devait faire pratiquement vingt centimètres de moins que moi.

« J'espère qu'il n'y a pas de fantôme là-dedans, je n'ai pas envie de mourir aujourd'hui »

Ces mots venaient d'être prononcés sur un ton léger, voulant briser la glace, il s'agissait plus d'une boutade qu'autre chose.

« Bon c'est pas tout, mais tu es prête ? »

Un grand sourire dominait mon visage suite à ces propos, tandis que mes yeux étaient plongés dans ceux de la jeune dame.
Revenir en haut Aller en bas
Zaiki Minako
Zaiki Minako

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 18:10
Minako lui répond d'un « Salut ! » bien chaleureux et se rapproche de son coéquipier. Il lui paraît assez jeune, et comme souvent, les garçons font bien au moins 20 centimètres de plus qu'elle.

J'aime bien sa chevelure rosée, et il m'a l'air bien joyeux au vu de son expression faciale. Voilà qui me rassure un peu. S'il avait un comportement similaire à Aizen-sensei je crois que j'aurai fais une syncope.

« Pour ma part c'est plutôt les insectes qui m'inquiètent, je n'ai pas très envie d'avoir une crise d'allergie à l'intérieur. » lui dit-elle, sincèrement, en réponse à la réflexion de Hatoma sur les fantômes. « Bref, oui, puisqu'on est prêt, on peut y aller. »

C'est ainsi que la petite équipe passe l'entrée, creusée à même la roche, sur ce pic de montagne. La luminosité à l'intérieur est pour le moment assez suffisante pour y voir de nombreux débris sur le sol. On peut voir que le plafond est parsemé de trous.

Ce sera difficile pour nous de parcourir les couloirs aux étages sans risque de tomber. Si seulement je maîtrisais le doton afin de créer des sol temporaires afin de marcher dessus… La haine. Bref, on peut y aller. Grâce à notre enquête, bientôt, ils n'auront plus besoin de ce bâtiment temporaire et pourront se réinstaller en ce lieu empli d'Histoire.

Le papier peint jaunâtre est déchiré, abîmé par de l'humidité. De la moisissure s'est installée sur des coins entre les murs et le sol. Ce dernier est couvert d'une moquette poussiéreuse, grise, quasiment noire de saletés. On y voit de nombreux trous dessus. Des larves de mites ont dû apprécier dévorer ces tissus. Des portes en bois menant à diverses salles sont cassées voire inexistantes. En général ce sont des bureaux, divers et variés, avec de l'ameublement en bois, couché et détruit avec le temps qui passe. Au bout du couloir, il y a des escaliers qui ont l'air encore en état.

Toujours à l'entrée de ce long couloir, Minako observe, ce chemin qui, selon elle, est assez malaisant, car celle-ci imagine la panique des personnes ayant travaillé aux bureaux au moment des faits. La demoiselle sort un carnet et un stylo de son sac.

« J'ai de quoi prendre des notes pour nos observations au cours de l'exploration, tu veux que je t'en donne un aussi ? »

Elle ose s'avancer, tout doucement, car la prudence est très importante. Des petits craquements se font sous les pieds de la kunoichi, comme si elle écrasait des insectes tapis dans la moquette. Minako est toute pâle car elle a horreur d'imaginer de telles créatures. Au loin, une souris court d'une pièce à l'autre en couinant, mais la musicienne n'a pas fait de bond, car elle n'est pas effrayée par les rongeurs. Une voix résonne dans la tête de Minako, que seule elle entend, car il s'agit de sa double personnalité.
Arf, c'est nul comme mission, il n'y a même pas de castagne. C'est juste ce que t'appelle de l'exploration urbaine.
- Oh ta gueule Mitsai. Celle-ci est importante, si on veut que notre patrie renaisse de ses cendres on doit aller jusqu'au bout de celle-ci !

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 20:26
Comment pouvez-t-on avoir peur de choses aussi petites que les insectes ? C'est tout à fait incompréhensible pour ma part, mais je ne fis pas de remarque quant aux paroles de ma nouvelle coéquipière. Cette dernière semble distante, parfois ailleurs comme perdue dans ses pensées. Il m'est difficile d'être très à l'aise avec ce genre de personne, déjà que la communication et le relationnel ne font pas parties de mes compétences. Le moment est de toute façon mal choisi pour penser à ce genre de choses, nous sommes là pour accomplir une mission pour le village. C'est donc sans plus perdre de temps avec des bavardages inutiles que ma coéquipière et moi-même entrons dans ce lieu qui semble remplis d'histoire. J'espère au moins que le bâtiment ne va pas s'écrouler une fois que nous serons à l'intérieur, ce serait con de mourir lors d'une mission de rang C.

L'intérieur de la bâtisse est très abimée, elle n'a clairement pas été épargnée par le temps. Notre mission consiste donc à constater tous les dégâts, noter le plus d'observations, ainsi que de constater l'ampleur des travaux à effectuer en cas de réparation éventuelle. La jeune femme brise le silence me proposant de quoi noter mes éventuelles observations. J'accepte poliment, après tout, j'ai complètement oublié de prendre de quoi noter alors que c'est le seul objectif de la mission. Assez rapidement toutes mes constatations se retrouvent couchées sur le papier. Il faudra clairement faire beaucoup de travaux pour que ce lieu retrouve sa vie d'antan.

« Bah dis donc, c'est bien abimé tout ça, va falloir beaucoup de travaux s'ils veulent espérer remettre tout cela en état de fonctionner. Regarde y a même des trous dans le mur et il manque des portes. »

Je fais en sorte d'observer minutieusement chaque recoin du bâtiment de manière à être sûr de ne rien rater. Tout est marqué sur le papier que m'a donné la jeune femme, il ne faut pas faire les choses à moitié quand il s'agit d'une mission, même si cette dernière peut paraître insignifiante. Il n'y a pratiquement aucun bruit en ce lieu, hormis celui de la plume en train de coucher les lettres sur le papier de ma coéquipière et moi-même. C'est après un long moment d'observation que je me décide à parler.

« J'dois t'avouer que je ne suis pas doué pour ce genre de mission, donc si ça te dérange pas, tu pourras regarder mes notes à la fin ? Je ne voudrais pas rendre quelque chose de trop dégueu. »

Cette mission ne s'annonce pas palpitante, mais cela ne doit pas m'empêcher d'essayer de tisser des liens avec cette nouvelle connaissance. Même s'il faut l'avouer, cela ne fait clairement pas partie de mes points forts. C'est donc peu après avoir attendu la réaction de ma coéquipière que je reprends de plus belle, en lui montrant du doigt l'escalier.

« Tu penses qu'il est temps de voir l'état de l'étage ? En espérant que la structure tienne le coup, j'ai pas envie de me casser une jambe. »
Revenir en haut Aller en bas
Zaiki Minako
Zaiki Minako

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Sam 24 Avr 2021 - 13:44
C'est le moment. Il leur faut monter ces escaliers. Minako n'a pas le courage, car les deux ninjas ont bien dû voir que leur plafond a de grands trous, laissant filtrer la lumière du soleil.

« Le pire serait qu'on soit à deux à ne pas pouvoir se déplacer s'il nous arrive des bricoles… Euh. »

Minako a une petite idée. Elle crée un clone d'elle-même.

« Le but c'est que mon clone monte l'escalier pour qu'on soit sûr de ne pas risquer une chute. J'imagine qu'avec l'élément doton on pourrait créer un escalier temporaire pour qu'on continue l'exploration sans encombre, mais je n'ai pas ça. »

Le clone commence à monter l'escalier avec prudence. L'escalier grince, les craquements du bois se font entendre. Une fois la dernière marche atteinte, le clone est immobile.

« Il n'y a pas de sol, vous ne pourrez pas passer. Il semblerait aussi que même si on peut créer un sol temporaire il n'y aie rien à voir. Aucune porte, il ne vous reste qu'à visiter toutes les salles de ce qui reste au rez-de-chaussée. »

L'originale est déçue, déjà que le plafond qu'ils ont sur la tête a énormément de trous, elle pensait qu'en haut de ces escaliers ils pourraient voir quelques trucs intéressants. Le clone marche dans l'escalier lorsque ce dernier s'écroule, faisant disparaître ce double.

« Ouch. Heureusement qu'on n'y était pas. »

Des cris de souris surgissent, et nombreuses sont ces créatures qui fuient la cage d'escalier s'écroulant sur elles. Elle écrit sur son carnet qu'il y a besoin d'une dératisation des lieux lorsqu'elle se fige, voyant une toute petite araignée pendue devant elle. Elle sait qu'elle ne doit surtout pas se faire mordre, elle n'a aucun moyen de soulager de crise d'allergie. Elle recule, terrifiée à cette idée et tombe sur la moquette. Sur sa main, elle a une drôle de sensation. Une autre araignée. La panique s'installe en elle et, elle l'écrase, sans réfléchir une seconde. Se relevant rapidement, elle s'excuse face à Hatoma.

« Je… en fait j'ai une allergie cutanée à ces bêtes là, je n'ai pas envie que ça me morde à des endroits peu recommandé, sinon euh.. Ma peau gonfle, et ça fait vachement mal.. je sais que je suis nulle, désolée. Euh… Du coup, on va mieux étudier les restes de salles… »

Minako s'avance dans la première salle qu'elle voit. Il y a des cendres et des débris de bois par terre. De nombreux morceaux de chaise, des débris de murs et même du plafond sont éparpillés sur le sol. La lumière du soleil illumine ce lieu complètement ravagé. De petites carcasses d'animaux ornent la pièce délabrée. Elle avance et prend note des débris qui restent. Jusqu'ici, elle a noté qu'il n'y a aucun étage, que le seul escalier restant est tombé, qu'il y a de la moisissure et des souris qui se sont installées dans l'assemblée abandonnée.

« T'imagines quand même ? L'ancien empereur du Teikoku aurait craché une flamme si grosse que ça a détruit l'assemblée comme ça, c'est fou. Au fait, mon père s'était battu dans la zone en question, il est revenu sévèrement brûlé sur son bras droit. »

Pendant ce temps, sur le poignet de la jeune fille, une araignée la mord. Elle sent les pas de celle-ci sur sa peau, et la panique fait qu'elle l'écrase contre sa peau. Je ne vais pas m'en sortir avec ces bêtes-là. En plus ma crédibilité envers mon camarade descend.

« On devrait mettre en commun toutes nos observations pour qu'on puisse rendre notre récapitulatif rédigé. Après ça, les supérieurs pourront envoyer des maçons pour réparer ce bâtiment. Comme ça notre raikage pourra avoir un vrai bureau confortable pour travailler ! »

Le poignet de la jeune fille commence à enfler, la douleur commence à se ressentir. Merde. Voyons. Ils n'avaient plus leur crème qui atténue la douleur d'une crise d'allergie. Faut vite que j'aille à l'hôpi…

« Pu… Bref. On finit avec la mission d'abord, mon poignet attendra. »

_________________


Dernière édition par Zaiki Minako le Jeu 29 Avr 2021 - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Mar 27 Avr 2021 - 20:37
La jeune femme semble faire preuve d'un calme à toute épreuve malgré ses propos et ses peurs. Il est facile de voir qu'elle est bien plus expérimentée que moi pour les missions ou la vie de shinobi. C'est sans aucune hésitation que cette dernière crée un clone pour l'envoyer vérifier les étages, une stratégie admirable évitant tout accident. Les nouvelles du clone sont brèves, il n'y a plus d'étage, le seul niveau accessible est celui où nous nous trouvons. J'en viens rapidement à me dire que ce serait mieux de tout simplement tout raser pour reconstruire à neuf, cela coûterait sûrement moins chère et serait moins long. Cela est cependant impensable, d'après les paroles prononcées par ma coéquipière un peu plus tôt ce lieu est important pour les Kumojins, une sorte de symbole. Plus la mission avance, plus la jeune femme m'adresse la parole et plus je me sens pitoyable et inutile. La seule chose qui m'importait lors de mon entrée à Kumo c'était de devenir un shinobi dont mon père peut être fier. Pour cela, je n'ai fait que me concentrer sur mes capacités physiques, le combat, la tactique et à aucun moment je ne me suis pas intéressé à l'aspect intellectuel ou culturel du shinobi. Ma rencontre avec Nara-sensei m'avait déjà fait comprendre beaucoup là-dessus, mais le chemin à parcourir me semble de plus en plus long et parsemé d'embûche.

Malgré tout, ce n'est pas le moment de penser à cela, la mission doit passer avant tout. Cette dernière n'est pas difficile et au vu des directives Kumo ne s'attendaient pas à un rapport détaillé sur chaque réparation à effectuer, sinon ils nous auraient envoyés des experts dans le domaine. Il ne s'agit là que d'un simple repérage quant aux futurs travaux à effectuer en ces lieux. Je me contente simplement de regarder minutieusement chaque mur, sol, plafond et d'en estimer au mieux l'état avant d'écrire tout cela sur papier.

La genin semble avoir quelques soucis quand une araignée lui mord le poignet, d'un geste rapide elle l'écrase comme un vulgaire insecte. Elle semble vouloir cacher son embarras dû à la douleur, allant même jusqu'à ignorer cette blessure. Tout en affichant un sourire je mets la main dans ma sacoche pour sortir une petite fiole avant de tendre ma main vers celle de la jeune femme.

« Viens, j'ai une sorte de crème pour ça. Ma mère en faisait souvent à cause des insectes dans la maison ou dans les champs. Mon père aussi faisait certaines allergies, cela arrive même aux plus forts. Il ne faut pas sous-estimer ce genre de blessure. »

J'attends que ma coéquipière tende sa main pour pouvoir lui administrer cette crème faite maison qui devrait assez rapidement soulager la douleur et empêcher que cela empire. Mon visage change pour laisser paraître une certaine tristesse.

« Je ne sais pas quoi te dire pour ton père ou même pour les habitants de ce village. Je n'ai rien vécu de tout cela et il y a encore peu de temps j'ignorai tout de ce qui s'était passé. »

Mes yeux se relèvent pour fixer la genin, mon sourire refait surface. Spontanément avec l'aide de ma bonne humeur légendaire d'autres mots viennent égayer ces lieux bien sinistres.

« Notre mission est d'empêcher que cela arrive à l'avenir, nous ne pouvons pas changer ce qui s'est déjà passé. »

Puis tout en m'éloignant un peu d'elle pour la laisser se reprendre tranquillement de ces évènements, je reprends une dernière fois la parole.

« Allons jeter un œil dans les autres pièces pour voir si leur état est similaire ou pire que celui de cette pièce, nous pourrons ensuite mettre en commun ce que nous avons trouvés. »
Revenir en haut Aller en bas
Zaiki Minako
Zaiki Minako

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Ven 30 Avr 2021 - 15:01
« Gné ? Hé bien, euh… merci. »

Minako met la crème en question, pendant que son coéquipier tire une drôle de tête par rapport à cette bataille dont il n'a rien connu. "Notre but est de réussir à nous surpasser, et j'espère que tu seras un grand. Tu m'as l'air de savoir écouter ton cœur, toi. Tu vas réussir."

« J'approuve, c'est pour ça qu'on continue la visite, et tiens je te rend ta crème. »

Minako avance, laissant son camarade la suivre. Il y a des salles qui n'ont plus d'ameublement, qui sont seulement recouvertes d'une couche de cendres et de poussière. Les autres pièces sont fort vides, de plus, il n'y a plus de murs externes dans certaines salles, écroulées dedans. La montagne est tout de même encore assez large, il est possible que les futurs employés arrivent à reconstruire une assemblée similaire creusée à l'intérieur. Il y a des odeurs de cadavres d'animaux qui arrivent au nez. Minako ne laisse rien paraître bien qu'elle soit mal à l'aise par rapport à ça.

« Hé bien, on dirait qu'à part la salle de tout à l'heure, dans la plupart des autres on ne peut même pas entrer bien loin. »

Minako lui tend son carnet avec ses notes, écrites proprement avec son stylo bleu pailleté, afin qu'il les lise.

« Oh excuse moi, j'ai complètement oublié de me présenter ! Enfin, on a nos noms sur nos missions mais… Je m'appelle Minako, une musicienne ninja. »

On entend des personnes marcher et rigoler. Des sons de caillou se font entendre. Des paroles étouffées se font entendre. Des squatteurs qui fument du joint sûrement, au vu de l'odeur qui se rapproche ? Toujours est-il qu'on ne voit personne actuellement. Minako active une technique de sensorialité.

«Tiens. Dans la salle de tout à l'heure inaccessible car trop de débris de murs, il y a des gens. 3 peut-être ?»

Le trio arrive vers les deux ninjas. Ils crient "AAAAH DES FANTÔMES" puis partent en courant, fuyant ce triste lieu.

Fay'note HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Lun 10 Mai 2021 - 15:00
La visite continue. Mes yeux regardent attentivement chaque recoin, mur, sol, plafond avec une certaine attention. Même s'il faut l'avouer, parfois, j'ai du mal à comprendre ce qu'il me faut écrire par rapport à leur état. Une certaine tristesse m'envahit tandis que je vois ces lieux délabrés, brûlés, cassés. Je ne peux m'empêcher de penser à la vie qui, autrefois, parcourait ces lieux. Kumo veut sûrement reconstruire cet endroit dans un futur plus ou moins proche pour ce genre de raison. D'après les dires de Minako-san il est facile de comprendre que nous nous trouvons dans un symbole du village. C'est un peu près à ce moment que coéquipière me fait part de se remarque sur l'état des lieux. La jeune femme me tend ensuite son carnet dans lequel elle a pris ses notes avec un certain soin. Je prends le temps de tout lire, ses notes sont bien mieux que les miennes, ordonnées, écrites avec une grande lisibilité. Puis, la genin se présente, me faisant part du fait que nous ne nous étions toujours pas présentés.

« Amatera Hatoma, utilisateur du shôton »

Au même moment je sors un kunai de ma poche pour le recouvrir d'un magnifique cristal rose. C'est en quelque sorte une manière de montrer ma capacité à la jeune femme, au cas où elle ignore ce qu'est le shôton. Des bruits se font entendre non loin de notre position, des rires, des paroles incompréhensibles. Je me mets sur mes gardes, ne sait-on jamais. Trois personnes arrivent vers nous, mais semblent immédiatement effrayés et s'enfuient comme des couards. Des fantômes ? Dans un geste lent je me retourne pour regarder derrière moi, rien. Un souffle de soulagement se fait entendre, j'ai eu peur un instant qu'il y ait vraiment des fantômes.

L'endroit devant nous paraît presque inaccessible sauf en dégageant certains débris. D'un geste je fais apparaître un clone à mes côtés pour lui demander de m'aider à dégager les débris, ce qui est fait plutôt rapidement. J'indique ensuite à Minako que nous pouvons passer, de manière à aller voir les dégâts dans cette autre partie de l'assemblée. Peut-être qu'il y avait encore des squatteurs dans les environs ou peut-être que ces derniers avaient abimés les lieux davantage.

« J'espère qu'ils n'ont pas dégradés cet endroit davantage. »

Mes pas me mènent vers un nouveau couloir celui-là semble moins attaqué que les précédent. Comme si les débris l'avait protégé en quelque sorte. Il est possible de voir un peu de couleur sur les murs, une ou deux portes semblent même pratiquement entières. Bien que cela ne change pas grand-chose, de toute façon les réparations seront à peu près les mêmes. Ce lieu est à reconstruire de zéro, c'est certain. Je soupire avant de poser les yeux sur ma coéquipière.

« Tout se ressemble ici, c'est dingue les dégâts qu'il y a eus. Le village aura beaucoup de mal à reconstruire tout ça, en fait, ce serait mieux de tout reprendre à zéro. »

Après ces paroles je rends son carnet à Minako-san tout en lui tendant mes notes.

Notes de Hatoma:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zaiki Minako
Zaiki Minako

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Lun 17 Mai 2021 - 9:53
" C'est ma foi sympathique cette capacité. Mais… c'est ce que fait mon amie, Chiaki ! Qui sait, bien inspiré, il pourrait créer des œuvres de cristal magnifiques qui serviront forcément à Kumo " Minako trouve que c'est dommage que Chiaki aie honte de son pouvoir et ne veuille pas l'utiliser. Mais elle respecte son amie. " Tant qu'elle est heureuse, c'est tout ce qui compte. "

Elle remercie Hatoma et son clone qui sont assez forts physiquement pour déplacer les morceaux de murs qui encombrent le passage. On trouve derrière ces débris un sac dans lequel il y a des champignons. S'agirait-il de champignons hallucinogènes ? Il semblerait que les trois jeunes qui sont partis en aient mangé. Minako fait la moue.

« Mouais. On comprend pourquoi ils ont détalé comme des lapins. J'apporterai ça au Kyuubu, avec un peu de chance ils vont étudier les empreintes et attraper ces trois là. »

Minako récupère le sac. Elle sait qu'elle ne va pas être interrogée pour cela car elle a la confiance de son père. Elle va par ailleurs noter cet incident en ce qui concerne ces champignons. Ils avancent dans le couloir dans lequel les couleurs sont un peu plus vives que celui d'avant. Elle approuve les dires de son coéquipier : reprendre tout à zéro. Elle sourit en lisant les écrits de Hatoma, se disant qu'il est vraiment naturel dans les mots employés. Cela lui plaît bien.

" Il a un petit quelque chose qui fait qu'il est vraiment tranquille. Il n'a pas l'air de se prendre la tête à trouver les bons mots, tout ça. Est-ce moi qui cherche trop compliqué pour avoir l'air aussi cool que lui ? De ce que je lis et de ce que je vois sur son comportement, ça a l'air tellement simple de paraître détendu. "

« Même sur les écrits on est d'accord. On va pouvoir transmettre un rapport complet. »

Dehors, Minako se pose sur un muret stable et écrit aux côtés de son camarade. Grâce à ces notes qu'il a prises, elle peut mieux rédiger cela. Elle envoie un clone apporter les champignons au poste du kyuubu en leur indiquant que ça vient de l'assemblée calcinée. Le rapport que la kunoichi a rédigé avec les notes prises par les deux est le suivant.

Citation :
Amatera Hatoma et Zaiki Minako, nous-mêmes, avons effectué la mission qui consiste à analyser les dégâts des lieux de l'assemblée calcinée. Nous souhaitons vous faire part de nos observations.

Nous avons fouillé toutes les parties explorables de l'assemblée. De ce qu'on a vu, c'est qu'il n'y a que le rez-de-chaussée qui nous était accessible. Le seul escalier présent s'est écroulé après qu'un clone soit monté en premier pour analyser en hauteur ce qu'on pouvait visiter. Il n'y a plus de mobilier, des murs externes à la montagne écroulés dans les pièces vides.

Des traces de moisissures et des rongeurs se sont installés dans les lieux abandonnés. Impossible pour nous d'explorer davantage tellement les débris nous bloquent l'accès. De plus, si nous nous retrouvons tous deux blessés à l'intérieur, je doute que des personnes extérieures puissent nous entendre.

3 personnes ont profité de ce lieu délabré pour manger en douce des champignons hallucinogènes et ont fui. Nous reportons cet incident au poste du kyuubu, plus enclin à arrêter ces squatteurs. Nous pensons qu'une remise à neuf totale des lieux est à prévoir au vu de la manière dont l'assemblée est en ruines.

Nous espérons que le rapport est suffisant pour que les personnes travaillant dans le domaine puissent reconstruire l'assemblée.

J'espère qu'on a été utile sur la mission. J'ai tellement peur de l'échec. Tellement peur de tout faire rater. J'ai l'impression que ce n'est pas pour moi ce style de travail.

« Je pense qu'on en a fini avec ça, pas besoin de tourner en rond. En espérant qu'ils réussiront à remettre à neuf l'assemblée. »

Le bruit du vent fait que le son entendu au niveau de l'assemblée est similaire à un cri. Un cri de Banshee. Minako sourit en entendant cela. Ce cri familier qu'elle pourrait reproduire à perfection. Intérieurement elle sait que c'est Mitsai qui a ce rôle d'esprit criard, mais cela, elle ne le dira pas. Car elle n'est pas possédée par quelconque yurei que ce soit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma) Empty
Dim 23 Mai 2021 - 10:01
La mission touche pratiquement à sa fin, il n'y a rien de plus que deux genins sans expérience dans le bâtiment peuvent faire. Nous devions seulement visiter la structure, noter l'ampleur des réparations à faire et tout mettre dans un compte rendu. Pour ma part, ces points me semblent remplis, nous n'avons plus rien à visiter. Le premier étage est totalement inaccessible, nous avons donc visité entièrement le premier étage. Les pièces se ressemblent pas mal et à part quelques endroits où les dégâts sont un peu moins lourds, tout est pareil. Kumo aurez mieux fait de nous envoyer escorter quelqu'un qui s'y connait en bâtiment de manière à nous assurer que rien ne lui arrive.

Je prends la peine de regarder ma coéquipière, qui, sans que j'aie le temps de dire le moindre mot, me conforte dans mon idée. Elle pense qu'il n'y a plus rien à faire ici, à part les squatteurs qui se sont enfuit il n'y aura rien de palpitant à mettre dans le rapport. C'est donc après un soupir que je confirme ses dires.

« Effectivement, je ne sais pas ce que le village attends de nous, mais je ne vois pas comment nous pouvons nous rendre plus utile sur cette mission. L'endroit entier est à refaire, il n'y a rien à sauver et ça va leur prendre longtemps. »

Suite à ses mots je me retourne pour me rendre vers la sortie en faisant signe à Minako de me suivre. Le reste du trajet se passe sans encombre, je prends tout de même la peine de regarder à nouveau entièrement les lieux de manière à être sûr de ne rien avoir manqué. Ces murs cramés, ce mobilier détruit, ces portes inexistantes, c'est dur de croire que tout ça était autrefois un lieu de vie. J'aurais vraiment aimé voir à quoi cela ressemblait quand c'était plein de monde.

Quelques minutes seulement nous permettent de sortir de ces lieux, je me trouve maintenant devant l'entrée, la même que nous avions passé il y a tout de même environ trois heures. La lumière extérieure me brûle les yeux, c'est comme si ça faisait longtemps que je ne l'ai plus vu. Je prends soin de regarder si Minako est toujours là et ne s'est pas perdue, une fois dehors je me retourne de manière à me trouver face à elle.

« Il ne reste plus qu'à faire un beau rapport des écrits que nous avons collectés et le rapporter au bureau des missions. Je dois t'avouer que je ne suis pas doué avec ce genre de choses comme tu as pu le remarquer. »

En tout cas, cette mission aura au moins eu pour bénéfice de me permettre de faire une nouvelle rencontre. La jeune femme semble intéressante, bien qu'un peu distante à mon goût. J'espère que nous pourrons à nouveau nous rencontrer pour une mission ou un entraînement, pour ensemble, devenir de meilleur Shinobi.

« Je suis en tout cas heureux de t'avoir rencontré Minako, j'espère qu'on se reverra en mission ou autre. »
Revenir en haut Aller en bas

[MISSION C] Panser les plaies du passé. (feat Hatoma)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Assemblée calcinée
Sauter vers: