Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Ekko Snow
Visite médicale | Ishin EmptyAujourd'hui à 11:46 par Miyamoto Teruyo

» [Iwa] Daiki Iranos
Visite médicale | Ishin EmptyAujourd'hui à 8:57 par Daiki Iranos

» Renaissance ✘ ft Akio et Ken
Visite médicale | Ishin EmptyAujourd'hui à 8:22 par Zaiki Minako

» Tester ses pairs [Ft Sugimoto Kenzo]
Visite médicale | Ishin EmptyAujourd'hui à 4:00 par Sugimoto Kenzo

» 果し合い Hatashiai [Miyuki]
Visite médicale | Ishin EmptyAujourd'hui à 0:55 par Kogami Akira

» L'hégémonie de la violence
Visite médicale | Ishin EmptyAujourd'hui à 0:43 par Kogami Akira

» 征服者 Le conquérant — Akira
Visite médicale | Ishin EmptyAujourd'hui à 0:19 par Kogami Akira

» Barrière divine - 3eme édition
Visite médicale | Ishin EmptyHier à 23:36 par Kentoku Akio

» Rendez-vous à O.K Iwa
Visite médicale | Ishin EmptyHier à 22:59 par Oterashi Yanosa

» A l'aube d'une nouvelle ère
Visite médicale | Ishin EmptyHier à 22:26 par Han Musashi

Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Partagez

Visite médicale | Ishin

Sharrkan
SharrkanEn ligne

Visite médicale | Ishin Empty
Dim 18 Avr 2021 - 23:07
Le temps passait et les symptômes persistaient ; pire encore, ils s'intensifiaient. Ce n'était plus de temps en temps que les cauchemars apparaissaient, c'était presque chaque nuit... Et avec, toutes les conséquences qui les accompagnaient. Sharrkan se réveillait de plus en plus souvent dans des endroits aléatoires, résultats de ses crises de somnambulisme. Il avait même tenté de s'enchaîner avant de dormir, quitte à être inconfortable plutôt qu'à aller promener n'importe où de façon inconsciente, mais cela n'avait pas suffit. Chaque fois qu'il rentrait, il trouvait les entraves totalement brisées, peu importe leur nature.

Et puis... il semblait que dans ses expéditions nocturnes, il ne soit pas capable d'utiliser son Shakuton, car il se retrouvait toujours mort de froid. Et le désert la nuit, ça caillait sévère. Donc en plus de tout, il devait se traîner un rhume... ? C'en était presque paranormal. Sans parler de ces terribles douleurs musculaires qui ne le quittaient plus. Lui qui croyait être au top de sa forme, il s'avérait que les trucs qu'il faisait la nuit étaient terrible pour ses muscles. Peut-être qu'il tapait des sprint jusqu'à s'écrouler ?

Et avec l'histoire autour des Kurogo et tous les cadavres qu'il avait vu ce jour-là, son stress s'était encore amplifié. Enfin bref, ce n'était plus possible de continuer comme ça ; Sharrkan allait finir par mourir de fatigue ou devenir fou. S'il voulait prendre un nouveau départ en retournant à Kumo, il devait être au top de sa forme et donc... se faire soigner, qu'importe en soit la cause.

Heureusement, un docteur qu'il connaissait bien avait fait son retour dernièrement sur ses terres natales. L'argenté risquait fortement de se heurter à son cynisme et pourtant, c'était le médecin en qui il avait le plus confiance pour confier ses problèmes. Ils se connaissaient depuis longtemps maintenant, et étant tous deux Kazejins expatriés à Kumo, ils avaient tissé une forte amitié. En plus de ses connaissances en médecine, le Kazama avait une forte expérience de vie ; nul doute qu'il trouverait un remède à toutes ses souffrances.

« Hey Ishin... Je sais que t'es pas spécialement venu à Kaze pour ça, mais t'aurais le temps pour une consultation ? »


_________________

Visite médicale | Ishin Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Kazama Ishin
Kazama Ishin

Visite médicale | Ishin Empty
Lun 19 Avr 2021 - 2:07
Revenir au pays après plus d’une décennie d’absence et se retrouver dans une lutte de pouvoir, ce n’était pas tout à fait l’idée que tu te faisais en revenant sur les terres qui t’ont vue naitre. L’affaire Kurogo t’avait laissé des traces dont tu avais encore du mal à t’en remettre. En effet, quelques jours auparavant un satané marionnettiste n’avait guère hésité à te blesser sérieusement à l’épaule par le biais de son pantin. En temps normal tu n’étais pas une personne qui maudissait les autres, mais pour cet individu tu fis une exception, et cela valait également pour les personnes qui maniaient cet art. Oui, ce clan tu le haïssais au plus profond de toi.
Bien que blessé et pas remis entièrement de tes blessures, tu ne supportais plus d’être en période de convalescence et contre tout attente tu repris le chemin du travail. Aider la population était la raison de ce retour et perdre un instant de plus à ne rien faire, c’était tout bonnement impensable ni même inimaginable. Tu te préoccupais bien plus de l’état de santé des patients que de la tienne, ce qui n’était pas étant à la vue de ton caractère qui était principalement tourné vers l’entraide et le service pour les autres. Pour ne pas te voir travailler il fallait te voir mort et même dans cet état tu ne serais pas capable de connaitre le repos.
En feuilletant la pile de dossier qui se trouvait sur le bureau, une personne que tu connaissais depuis un certain temps maintenant fit son apparition. L’argenter, le glouton, la grande tige ; bref tant de dénominations que tu donnais à ce pauvre Sharrkan. Que te voulait-il ? Lorsque vous étiez à Kumo, celui-ci passait plus de temps dans le restaurant que tu gérais avec ton épouse qu’à te rendre visite à l’hôpital. Malgré ton statut de restaurateur tu étais également un médecin au service de la cité des nuages et tu ne l’avais jamais vu arpenter les couloirs de ta seconde activité. Peut-être voulait-il les petites pilules bleus pour stimuler sa libido ? Cette idée te fit grandement sourire et tu gardais cet air amusé.
« Une consultation ? Humm… Laisse-moi deviner…A force de t’empiffrer t’as fini par être constipé, c’est ça ? Combien de fois je t’ai dit de ralentir sur la bouffe hein. Tu pourrais faire un effort. » un tel discours aurait pu en choquer plus d’un de part la familiarité que tu employais sans cesse peu importe la personne qui te faisait face.
D’un geste de ton bras valide tu lui conseillas de prendre place sur l’une des chaises laissées vacante, tu t’asseyais derrière le bureau comme à ton habitude avec une cigarette en bouche.
« Plus sérieusement, t’es ici suite aux différents effets secondaires liés à l’apesanteur ? Si c’est le cas, je suis navré de vous avoir fait subir ce petit désagrément. Mais il le fallait. » tu pris un instant pour l’observer afin de discerner d’éventuelles séquelles qui pouvaient se lire sur son visage, pour l’instant rien n’indiquait que c’était ta technique qui était à l’origine de sa visite. « Content de voir que tu ailles mieux. Bon, vas-y dis-moi ce qui t’amène. » ponctuas-tu d’un sourire.

_________________
Visite médicale | Ishin Unknown
(En attente d'une meilleure signature)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin?highlight=Medic+Incoming https://www.ascentofshinobi.com/t11272-journal-d-un-medecin-k-ishin#97173
Sharrkan
SharrkanEn ligne

Visite médicale | Ishin Empty
Dim 25 Avr 2021 - 21:36
Sharrkan éclata de rire en entendant la remarque du médecin. Cela lui rappelait les remarques d'Anzu à l'époque du Fukkatsu et encore plus loin, son premier séjour à Kumo. Car Ishin savait assez bien de quoi il parlait : lorsqu'ils se trouvaient encore tous les deux dans la cité des Nuages, l'argenté avait passé plus de temps au restaurant tenu par la famille Kazama que sur les terrains d'entraînement. Heureusement, Sharrkan n'avait jamais eu besoin de faire attention à son poids.

« Tu sais que j'ai un métabolisme rapide ! Il faut bien du carburant pour alimenter la machine de muscles que je suis. »

Bon, c'était un peu exagéré. Le Kazejin était plutôt mince et sec et avec sa taille, il avait plutôt du mal à gagner de la masse que le contraire. Mais ce n'était effectivement pas pour ça qu'il venait voir Ishin ; ni pour le tour de manège qu'il leur avait offert lors de leur combat contre le marionnettiste.

« Non plus, ce n'est pas comme si c'était la première fois que tombais dans un de tes sceaux, de toute façon. »

Avec un sourire, l'argenté s'installa sur la chaise qui lui était désignée. L'expérience aurait même pu être marrante s'il n'y avait pas un assassin expérimenté qui tentait de mettre fin aux jours de ses coéquipiers au même moment. Heureusement, le vent avait tourné en leur faveur.

Sharrkan reprit ensuite un air plus sombre, réfléchissant à ce qu'il allait dire ensuite. C'était maintenant que le plus compliqué arrivait.

« C'est... Depuis quelques temps, j'ai des cauchemars récurrents et des crises de somnambulisme. Je me réveille dans des endroits aléatoires et c'est super chiant, parce que je commence la journée en étant déjà crevé. Ca doit être le stress ou un truc dans le genre... Même si je me sens pas spécialement plus stressé que d'habitude. »

Chose qui pouvait sembler peu contraignante à première vue, mais c'était tout le contraire : c'était un enfer, à en devenir fou. Les cernes se creusaient sous les yeux de Sharrkan et même ça semblait secondaire par rapport à tous les autres effets secondaires qu'il devait endurer constamment. Mais il faisait confiance à Ishin... il trouverait probablement un remède.

_________________

Visite médicale | Ishin Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Kazama Ishin
Kazama Ishin

Visite médicale | Ishin Empty
Mar 1 Juin 2021 - 15:05
Il t'arrache un sourire amusé, la blague contenant une part de vérité dans une grosse exagération. Il était vrai que son métabolisme demandait plus d’apport en nutriments que ceux de la plupart des humains ordinaires de ce monde. En revanche, en ce qui concernait cette montagne de muscles évoquée… en l’examinant plus en détails de ton regard perçant, tu ne pouvais pas aller dans son sens. Pour tout dire, sa morphologie représentait un de ces mystères que la science renfermait, un parmi tant d’autres, qui rendait l’étude du corps humain si passionnante à tes yeux.

Effectivement, vous n’en étiez pas à votre coup d’essai tous les deux, l’hypothèse que ta capacité spéciale soit à l’origine de ses troubles était selon toi qu’une maigre piste que tu voulais écarter au plus vite pour trouver la véritable cause. Tu l’écoutais t’en dévoiler davantage sur les événements fâcheux dont il était victime, un cas étrange, exagéré oserais-tu dire, de somnambulisme. Des expéditions nocturnes à répétition, contre sa volonté et qui à terme, de tout évidence, finiraient par le tuer.

Il semblait exténué, éreinté, agacé par toute cette folie, également. Son corps devenu incontrôlable, son esprit mis à rude épreuve et incapable de comprendre, de lever le voile sur toute cette histoire. « Je vois... » Intrigué, tu ressens le besoin de notifier tout ça sur une feuille, de garder une trace écrite des symptômes, de ce qu’ils provoquent, des possibles causes qui te viennent déjà en tête. Un mot ressort de l’amas de notes prises au fil du récit de ton ami Sharrkan, un pour les relier tous. Écris en gros, gras, entouré.
Parasomnie.

« Généralement, les épisodes de somnambulismes ne sont pas dangereux et ne durent que peu de temps, l’histoire de quelques dizaines de minutes. Toi, t’es de l’autre côté du tableau, la face dangereuse. » Cela ne doit pas le rassurer, mais tu n’es pas devenu médecin pour raconter des bobards aux gens afin de leur ôter leur peur. « Le stress est une piste, c’est une des causes possibles du somnambulisme, tout comme l’alcool ou le manque de sommeil. » Il parlait de cauchemars récurrents, de quoi perturber son sommeil, déclencher ses crises et l’entraîner dans un cercle vicieux.

« Est-ce que tu te souviens de ce que tu fais durant tes épisodes ? La moindre petite image qui revient quand tu ne dors pas, comme un étrange souvenir ou un flash éveillé ? » Peu de chance que ce soit le cas, tu en avais bien conscience, les patients ne se souviennent généralement de rien. Il fallait tout de même poser la question, juste pour savoir, des fois que. « Et ces cauchemars qui reviennent sans cesse, de quoi parlent-ils ? Qu’est-ce qui te tourmente dans ton sommeil ? »

Il était tout à fait possible que son subconscient cherchait à lui parler, comme il était plausible qu’il soit la proie de stress post-traumatiques, après tout il en avait bavé ces derniers temps.

_________________
Visite médicale | Ishin Unknown
(En attente d'une meilleure signature)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin?highlight=Medic+Incoming https://www.ascentofshinobi.com/t11272-journal-d-un-medecin-k-ishin#97173
Sharrkan
SharrkanEn ligne

Visite médicale | Ishin Empty
Ven 25 Juin 2021 - 22:20
Sharrkan resta stoïque en entendant le médecin lui dire que ses crises de somnambulisme étaient de la partie dangereuse du spectre. En même temps, il n'était pas idiot : il voyait très bien les conséquences que cela avait sur sa santé, et il imaginait assez bien celles qui surviendraient si tout cela continuait. Il serait certainement moins confortable s'il devait entendre qu'il était condamné et qu'il allait mourir prochainement, il était néanmoins capable d'entendre juste ce diagnostic. L'argenté n'était pas du genre à se voiler la face.

« J'ai justement arrêté l'alcool, mais pour le sommeil... c'est plus compliqué. Je dors, mais je me réveille épuisé. Presque comme si je ne dormais pas du tout, au final. En même temps si je passe mes nuits à cavaler le désert, c'est pas étonnant, mais je sais pas quoi faire de plus. »

Si c'était vraiment le manque de sommeil qui causait cet état, il était tout simplement pris dans une spirale infernale. Peut-être qu'il gagnerait une prescription pour un médicament capable d'assommer un cheval... et ainsi avoir une vraie nuit réparatrice.

« Je ne me souviens de rien. Je m'endors chez moi et je me réveille n'importe où sauf à l'endroit où je me suis endormi mais entre les deux, c'est le trou noir total. A part les cauchemars, bien sûr. Mais je ne sais même pas si je me déplace les yeux ouverts. »

Toute cette histoire était insensée. Il était d'ailleurs tellement perdu au réveil, qu'il lui fallait plusieurs minutes pour réaliser où il se trouvait. Et parfois... il n'en avait aucune idée. L'argenté devait donc marcher en se référant au soleil jusqu'à retomber sur un point de repère connu.

« Il y a quelques points qui reviennent souvent dans les cauchemars, mais le gros point commun c'est que je ne contrôle pas ce que je fais. Comme dans tous les rêves tu vas me dire, mais là c'est différent... Je me rends compte que je n'ai pas le contrôle, et je ne peux rien y faire à part attendre que ça s'arrête. Dans les rêves normaux, quand on se rend compte, on se réveille souvent après. Et souvent je marche en rêve, mais je ne sais pas où. »

Il soupira. C'était exténuant.

« Vous avez un remède pour moi, docteur ? »

_________________

Visite médicale | Ishin Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Kazama Ishin
Kazama Ishin

Visite médicale | Ishin Empty
Sam 24 Juil 2021 - 10:08
Comme s’il ne dormait pas du tout, finalement. Tu connaissais ce genre de problème pour y avoir été confronté à quelques occasions, à la différence près qu’ici, les crises semblaient d’un niveau nettement supérieur à celles rencontrées par tes précédents patients. Etait-ce dû au fait qu’il s’agissait cette fois d’un shinobi et non d’un humain ordinaire ? Tu ne pouvais pas te prononcer pour le moment, mais y réfléchissait déjà. Ce point n’était pas à exclure, comme lui-même l’avait souligné, son métabolisme ne répondait pas de la même manière qu’un être dépourvu du chakra.

 « T’en fais pas, on va trouver quel mal te ronges. T’as bien fait de venir me voir, j’ai déjà quelques pistes en tête. Confiant, tu restes convaincu de pouvoir le soigner. N’est-ce pas ce qui rend ce métier si palpitant à tes yeux, de pouvoir être la source qui combat les maladies les plus mystérieuses et redoutables ? D’être le cerveau à l’origine d’un vaccin contre un virus à la propagation rapide et imprévisible, les mains qui soignent la gangrène dans les organismes fatigués ? 

Dans un rêve habituel, ou même un cauchemar, le corps ne bouge pas. Le cerveau est actif, mais le corps se repose. Ce que tu traverses n’a rien de normal, mais je pense savoir comment découvrir ce que ton esprit essaie de te dire. Car il s’agit bien de cela à tes yeux, un message qui doit être déchiffré.  » Le subconscient de Sharrkan qui prend le dessus, tente de se faire entendre.

Un lieu à atteindre, une personne à retrouver, un objectif à accomplir. Il y a quelque chose de profondément enfoui en lui qui cherche à se révéler, à mettre le Kazejin sur la voie. Et ensemble, ils allaient le découvrir. Mieux qu’un remède, je te prescris la solution. Va t’allonger sur le canapé là-bas s’il te plaît. Sur ces mots, tes yeux désignent le mobilier à la teinte sombre qui orne la pièce.

 « Je l’utilise habituellement pour mes siestes, de quoi ressourcer mon esprit après une pénible consultation… Je m’y allonge aussi quand j’ai besoin de me concentrer, quand je suis confronté à un cas qui me dépasse. Tu laisses ton ami prendre place, sur le dos, et lui demande de fermer les yeux, de faire le vide dans sa tête. Je veux te soumettre à une séance d’hypnose, tenter d’y voir plus clair dans ses rêves éveillés desquels tu ne tires aucun souvenir exploitable. » 

Des médicaments ne régleraient pas réellement le problème, ils ne feraient que l’anesthésier, le repousser durant un temps. Une fois que son corps ce serait habitué, les cachets ne feraient plus le même effet et les crises reviendraient.  « Nous allons plonger dans ton subconscient afin de trouver ce qui ne va pas, ce qu’il cherche à te dire, te faire accomplir. Une fois que tu auras mis le doigt dessus, tu pourras le solutionner en journée, les yeux parfaitement ouverts et surtout, conscient de ce que tu fais. » 

Tu invites ton camarade à la relaxation, à suivre le son de ta voix, caler sa respiration sur ton rythme de parole, se détendre et faire abstraction de tout le reste. Fermer les yeux, obéir, s’endormir. Pour toi, ton rôle est d’endormir son esprit conscient, pour aller chercher l’inconscient, le solliciter, l’inviter à venir et rendre ses effets réels. Alors Sharrkan entrera en état d’hypnose.

_________________
Visite médicale | Ishin Unknown
(En attente d'une meilleure signature)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10714-medic-incoming-k-ishin?highlight=Medic+Incoming https://www.ascentofshinobi.com/t11272-journal-d-un-medecin-k-ishin#97173
Contenu sponsorisé

Visite médicale | Ishin Empty
Revenir en haut Aller en bas

Visite médicale | Ishin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: