Soutenez le forum !
1234
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal

Partagez

Aller de l'avant | Suna NFS

Sharrkan
Sharrkan

Aller de l'avant | Suna NFS Empty
Lun 19 Avr 2021 - 3:15
Kaze no Kuni n'avait pas connu un moment de repos depuis le jour où le Dieu du désert avait été éveillé et avait semé la destruction et la mort sur son passage. Alors que tous devaient panser leurs plaies, faire le deuil de leurs défunts et reconstruire leurs vies réduites en cendres, un nouvel événement était venu semer le chaos pour les protecteurs du désert. Le Yoake, froidement exécuté d'une façon plus qu'étrange, sans laisser d'indices ou de témoins... dont les soupçons retombèrent sur les membres du Suna no Fukaku-Sha.

Ne pouvant laisser courir de telles rumeurs et bien décidée à assumer le rôle qu'elle souhaitait prendre, l'organisation se lança dans une enquête périlleuse pour retrouver le coupable de ces meurtres et le traîner en justice. En parallèle, ils se lancèrent dans un projet fort ambitieux, désireux de frapper un grand coup : faire tomber les esclavagistes du Colisée, débarrasser Kaze de ce fléau une bonne fois pour toute. L'organisation se scinda alors en deux, chaque groupe travaillant d'arrache-pied pour réaliser son objectif.

L'enquête les mena à la morgue de Taiyô pour tenter de récupérer des indices, puis chez leur alliée Manako afin de récolter des informations. Deux nouvelles pistes furent suivies : une à la Porte du Vent de l'Est, repère des Kurogo, où Sharrkan rencontra une informatrice de ce clan et assista à la mort de leur propre informateur, le Rat, finalement rattrapé par ses années de fourberie. La deuxième mena Ishin et Mitsuhide aux Quartiers du Dernier Soupir. Une fois de plus, il leur fallut sauver l'Antiquaire des marionnettistes, qui plus est... de l'assassin qu'ils recherchaient. Après un combat acharné, le meurtrier finit par goûter à sa propre médecine et succomba sous les assauts coordonnés du trio ; sans pouvoir témoigner de son implication ou partager ses raisons. Mais la trace de son chakra trouvé sur les corps ne laissait aucun doute.

Ils avaient partagé avec leurs confrères chaque information récoltée lors de la mission, ainsi que le moyen de trouver les Kurogo comme l'informatrice l'avait indiqué. Maintenant, ils devaient décider de la marche à suivre et de quelle façon annoncer le résultat de leur enquête de façon la plus convaincante possible. Ils avaient le témoignage de l'Antiquaire et peut-être qu'ils pourraient apprendre d'autres choses grâce à cette Ginkin. Mais tout restait à faire...

_________________

Aller de l'avant | Suna NFS Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Keijiro
Keijiro

Aller de l'avant | Suna NFS Empty
Dim 25 Juil 2021 - 12:21
Tu marchais en direction du lieu de rendez-vous. Tu avais retrouvé un semblant de calme depuis quelques jours, mais ce n’était que celui avant la tempête. Car rien n’était terminé. Si vous aviez mis un grand coup dans la fourmilière en faisant tomber le Colisée et son directeur, vous n’en aviez pas le moins du monde fini avec votre combat pour la Liberté. Il restait toujours des choses à obtenir, des informations à aller récupérer et surtout, des jugements à donner.

Le tien avait été réalisé. Moria était mort, sous tes coups durant l’attaque du Colisée. Quel coup le destin t’avait destiné pour ce jour-là. Tu en rigolais encore en le voyant rendre son pantalon plus foncé qu’il ne l’était. Même si tu n’appréciais pas forcément donner la mort « gratuitement », celle-ci t’avait fait le plus grand bien.

Toi, le Commandant de l’Armée Libre de Kaze n’était plus enchaîné, tout comme tes confrères gladiateurs qui faisaient maintenant partie – pour certains – de tes hommes. Il était sûr que bons nombres d’entre eux n’étaient pas des combattants dans l’âme et avaient donc refusés ton offre, mais un nombre considérable était encore venu garnir les rangs de l’organisation.

Arrivé sur place, tu regardais dans la salle. Pas grand monde pour l’instant si ce n’était Sharrkan. Le saluant poliment, tu lui demandais comment celui-ci se portait.

— Comment vas-tu, mon ami ?

Tu ne savais pour l’instant pas grand-chose de leurs missions, mais si Sharrkan était là et ne portait pas un masque de mort, cela devrait dire que la mission s’est plutôt bien déroulée.

Patientant quelques minutes afin d’attendre que tous les retardataires se pointe, tu lançais la séance. Cela ne te semblait pas forcément, mais tu avais quelques choses à faire et à dire. Tout de suite.

— Je ne suis peut-être pas l’hôte de cette réunion. Mais, j’aimerais en profiter pour qu’on se recueille tous quelques instants pour nos frères Kazejins tombés aux combats ces derniers jours.

Ton regard passait de l’un à l’autre avec le plus grand sérieux du monde. Oui, la prise du Colisée en elle-même avait été une réussite, mais une réussite tâchée de sang.

— Merci. Tu marquais une petite pause avant de poursuivre. J’aimerais aussi en profiter pour parler avec vous de quelque chose en lien avec tout ceci. Il nous faut organiser une sépulture digne de nos camarades. Sans différences de parti, les gardes, les maîtres, le directeur et nos frères, tous sans exception méritent une dernière demeure digne de leur vie. Nous sommes tous Kazejins. Une stèle devant un tombeaux non loin du Colisée pourrait faire parfaitement l’affaire. Qu’en pensez-vous, camarade ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9167-keijiro-terminee#77295 https://www.ascentofshinobi.com/t9480-keijiro#80020 https://www.ascentofshinobi.com/u876
Ashina Mitsuhide
Ashina MitsuhideEn ligne

Aller de l'avant | Suna NFS Empty
Sam 31 Juil 2021 - 0:09


Cénacle
Encapuchonné, les prunelles à la flamboyance écarlate se voilent d’une orée noirâtre, fuyant les regards inquisiteurs de ce que tu dépasses de ta carrure frèle, fragile. Dévier l’attention de ceux scrutant leurs semblables à la recherche d’une reconnaissance. Tu devais être invisible, insondable, inexistant. Tes récentes prises de position ne t’octroyaient plus le luxe de passer inaperçu au sain de l’essaim granuleux de ces faciès que tu gouvernes. Affiquet en place, tu te dérobes au rôle qui t’incombe le temps d’un instant. Crucial, il l’était. Itération nouvelle d’un rassemblement de tes alliés pour édifier l’après, car bien des choses sont devenu muable dans le théâtre désertique de cette tundra.

En personne, tu te déplaces en vacillant sous le poids accablant d’une fatigue latente émanant de ce titre de Régent surplombant ta carcasse cacochyme. Cernes comme ultime témoin, ta rétine nervurée peine à se focaliser sur l'environnement qui te traverse. L’utilisation abusive du dédoublement de l’ombre te permet d’être à la hauteur de la tâche, mais au prix de ton essence vitale qui s’érode, indubitablement. Tu le sais, et pourtant tu persistes. Original des tiens, duplicata éparpillé au sein de Taiyô, encore et toujours tel le veilleur invisible des steppes.

Endroit atteint, tu libères légèrement ton chakra pour signifier à tes homologues ta présence. Battant ouvert, tes salutations sont succinctes.

Mes frères.

Nuque courbée, ton regard de grenades s’oriente directement sur le grand Commandant de l’Armée libre. D’un mouvement de tête solennelle tu acceptes la demande de jadis ton Capitaine. La nouvelle de la prise du Colisée représente une véritable avancée dans le paysage figé de l’esclavagisme de ce pays du vent à la brise devenue dérangeante. Commandant, Enfant du Désert et Tueur de Dieu pour enfin, occire ce symbole exécrable promulguant les souillures de l’âme les plus infâmes. Un emblème coûtant la vie de biens des hommes et femmes, mourant pour la noble quête de liberté. Un ultime hommage. Voilà ce que désire Keijiro. Voilà ce qui sera fait.

Une noble initiative. Nécessaire, même. Nous avons la chance d’avoir de grand manipulateur du cristal à nos côtés maintenant. Nous bâtirons une grande stèle cristalline, magnifique, imbibée de chakra et ne pouvant jamais s’éroder. Nous inscrirons le nom de toutes ces personnes qui se sont éteintes pour que la liberté ne soit plus un concept, un idéal, mais bien une réalité. Tu le sais, je n’ai qu’une parole, Keijiro.

Une brève pause. Faciès sérieux.

Une grande commémoration aura lieu avec qui désire se recueillir. Un ultime hommage. Je vais faire les préparatifs nécessaires. Après ces luttes acharnées, il est temps pour Kaze de panser ses affres et pleurer ses disparus.

Long soupire. Poing serré, il faut cependant continuer, encore et toujours.

Bien. Un invité se joindra à nous pendant cette réunion. Il se présentera de lui-même, mais vous pouvez le considérer comme l’un des nôtres. Nous avons longuement discuté et Kaze ne peut s’amputer d’un bretteur de son acabit.


_________________
Aller de l'avant | Suna NFS 0_new_10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731
Contenu sponsorisé

Aller de l'avant | Suna NFS Empty
Revenir en haut Aller en bas

Aller de l'avant | Suna NFS

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Taiyô
Sauter vers: