Soutenez le forum !
1234
-10%
Le deal à ne pas rater :
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
179 € 199 €
Voir le deal

Partagez

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi]

Ryûken
Ryûken

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Lun 19 Avr 2021 - 17:27

Un hurlement déchira le silence imposé par les morts. Les flammes dansaient et ravageaient le bois du gigantesque bâtiment présent en haut des marches sur lesquels trônaient un corps tout de blanc vêtu. L'ange venait d'être vaincu. Son aspect, immortel jusqu’ici, éclata pour ne laisser qu'une peine insurmontable à contrôler pour le jeune garçon qui assistait à la scène, impuissant et désemparé devant le meurtre de son Messie. Ryûken vit alors une créature s'avancer doucement, serpentant en osmose avec l'incendie dévorant l'espace, avant de se jeter à son visage en écartant la gueule.

***

Ses oreilles bourdonnèrent un instant après son réveil en sursaut. Une main vint se plaquer contre son visage puis dégagea sa chevelure qu’il attacha rapidement de manière négligée. Ses petits yeux voyagèrent jusqu’à la fenêtre de son piètre appartement, d’où il pouvait apercevoir le lever du soleil. Ni une, ni deux, l’adolescent sauta de son lit direction la salle d’eau pour se préparer pour cette nouvelle journée en tant que Genin. Après seulement quelques semaines au village, la routine commençait à lentement s’installer mais dérangeait déjà le garçon. Il attendait impatiemment son sabre légendaire, et ne tarderait pas à faire accélérer les choses si les Sages du Dojo des Sabreurs ne s’en occupaient pas eux-mêmes.

Equipé d’un simple katana d’entraînement des plus classiques, l’apprenti épéiste prit alors la direction du Complexe Shinobi. Contrairement à d’habitude, Ryûken souhaitait mesurer ses compétences face à d’autres adversaires que les traditionnels initiés qu’il affrontait chaque jour. Il fallait dire que la plupart d’entre eux n’avait pas le quart de son talent, et le Bâtard ne comptait pas commencer à stagner. Il fallait qu’il trouve plus fort, qu’il cherche à combattre contre des adversaires au style différent du Kenjutsu, et cet endroit lui semblait propice.

Arrivé particulièrement tôt sur les lieux, le Chien Errant entreprit une routine d’échauffement des plus classiques. Après quelques courses pour échauffer ses muscles, le Sabreur en herbe révisa quelques Katas contre des mannequins d’entraînement présents et encore libres de tout shinobi dans la cour. Un avantage de se lever aux aurores. Deux dizaines de minutes passèrent avant qu’il ne se considère apte à affronter n’importe qui, observant ses quelques compères avant de s’avancer au milieu du terrain vague.


- Hm. Quelqu’un souhaiterait-il se battre ? Le perdant paye la bouffe à l’autre.

Une demande envoyée à la volée sans aucune gêne. Le garçon se fichait clairement de déranger les personnes aux alentours, ou bien même de se prendre un vent intersidéral en cas de non-réponse. Confiant en ses capacités martiales, l’inexpérimenté shinobi attendait donc un potentiel adversaire prêt à mettre en jeu quelques ryôs. Au Dojo, il se servait de l'égo de ses camarades pour gratter des repas gratuits tous les midi, et ce n'était pas le Complexe qui allait l'effrayer.

Qui aura le courage de relever ce défi ?

_________________
"Venge."

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Lun 19 Avr 2021 - 17:53

Le complexe shinobi du village caché de la brume était probablement l'un des endroits les plus fréquentés de Misaki depuis son intégration aux forces militaires, sans compter le domaine Yuki – bien entendu.- Là, elle avait fait l'apprentissage de divers techniques allant d'une prison aqueuse à un mur de glace majestueux. Elle avait aussi fait les frais d'adversaire Yamanesque et de leurs illusions. C'était une place qui inspirait confiance et détermination chez la Yukijine qui, pour une fois, n'était pas là pour chercher la bisbille.

Non, elle était en direction de l'administration du complexe afin d'aller faire son rapport sur la capture d'un criminel pervers, le tout accompagnée de sa coéquipière du moment, Sendai Mayumi. Les deux genins venaient de traverser les terrains d'entraînement et pouvait apercevoir un homme à la chevelure paysanne passer de groupe en groupe afin de leur demander un quelque chose que la fille des glaces ne put attendre. Enfin, jusqu'au moment où il posa son regard sur les deux adolescentes et se mit en route dans leur direction.

Portant une attention plus détaillée à l'individu en question, Misaki put le reconnaître immédiatement. Il s'agissait d'un homme qu'elle avait déjà croisée par le passé. En effet, Ryûken et Misaki avaient effectué une mission ensemble dans les égouts du village. Sur le coup, la fille des glaces s'était trompée dans en saluant ses coéquipiers et faute de l'avoir corrigé, elle était persuadé que l'homme qui s'avançait vers elle était Sendai Eien. En voyant qu'il ne souhaitait pas tout simplement passer son chemin, puisqu'il avait abordé d'autres groupes et qu'il la fixait du regard, Misaki prit les devants et le salua.

[Misaki] - Sendai Eien, ravis de te voir. Dit-elle en s'inclinant légèrement vers l'avant

Une légère confusion était visible sur le visage de Mayumi. Elle qui avait rencontrée le véritable Eien ne devait sans doute pas comprendre pourquoi Misaki venait d'appeler un inconnu par ce nom. Le jeune homme incapable de faire le moindre mûdra abordait le même discours qu'il avait eu avec les groupes précédents. Il était à la recherche d'un adversaire pour s'entraîner et était prêt à parier un repas.

Misaki jeta un regard à sa collègue et, en levant les épaules, répondit à Ryûken avec une voix douce, mais sérieuse.

[Misaki] - Je serais bien intéressée par des Takoyaki à tes frais !

Dit-elle avait une assurance et un égo qui ne lui ressemblait pas. De nature anxieuse, Misaki avait, semble-t-il, prit de plus en plus confiance en ses capacités au fil des affrontements et des missions des dernière semaine. Étais-ce stupide de sa part ? Ou bien seulement enfantin ? Elle avait bien le droit d'être fier de ses accomplissements.

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 5:52




Dévalant d’un pas décidé les étendues verdoyantes du Complexe shinobi où s'exerçaient nombre d’aspirants et de guerriers expérimentés, Mayumi soupira longuement. La journée avait été éreintante pour la kunoichi et sa cadette aux prunelles céruléennes qui l’accompagnait, achevant toutes deux la mission que leur avait confiée les hautes instances de la Brume. Couronnée de succès, cette véritable chasse au pervers dans les rues de la fière cité avait passablement énervé la native des terres enneigées de Yuki no kuni, qui n’attendait plus que de déposer son rapport pour aller déverser sa fureur et son dégoût sur de pauvres mannequins innocents.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, de nulle part, avait surgi un adolescent arborant une longue chevelure sombre, attachés à l’occasion, sans doute, d’une séance d’entraînement au katana, comme en témoignait la présence du sabre de banale apparence que le jeune garçon portait fièrement à sa taille. Tenant des propos sans équivoque, celui-ci proposait à quiconque voulait bien l’entendre de combattre en duel, offrant de parier sur de la nourriture pour élever, ne serait-ce qu’un tantinet, l’enjeu du défi qu’il désirait s’imposer. Instinctivement, l’enfant de chakra offrit un timide sourire au nouveau venu, puis écarquilla les paupières en remarquant sa compagne du jour s’avancer et le saluer…

Le nom qu’elle utilisa, cependant, ne concordait d’aucune manière avec le garçon qui leur faisait face. Lui, Sendai Eien? Impossible. La manipulatrice de chakra pur grimaça de confusion. De toute évidence, la fille des glaces se fourvoyait complètement quant à l’identité de leur vis-à-vis. Voulant éviter à sa nouvelle amie la honte de s’être ainsi trompée, la genin s’empressa de tapoter discrètement l’épaule de la blonde, puis lui chuchota doucement quelques mots dans l’oreille, inaudible de ceux qui les entouraient.


« Euh… Misaki… Ce garçon… Ce n’est pas Sendai Eien. J’ai combattu mon… cousin… Et ce n’est définitivement pas lui, je te l’assure. »

Mayumi s’empourpra légèrement, mal à l’aise, tandis que son regard rosé décrivait la silhouette de l’étranger. Un second sourire plus tard, la belle églantine s’inclina à son tour, posant la paume de sa dextre contre son buste alors que sa chevelure valsait agréablement au gré du mouvement souple, gracieux. Un geste doux, bercé par l’habitude, telle la signature d’un être éthéré, désirant marquer son passage dans la vie de ceux qu’elle croisait, même brièvement. Dans les faits, c'était aussi un excellent moyen de s'extirper d'une situation embêtante.

« Enchantée, jeune homme. Je suis Sendai Mayumi, genin. J’imagine que vous vous connaissez déjà, toi et Misaki..? »

Sans l’ombre d’une malice, la Sendai observa tour à tour la Yuki et le sabreur, avant de reprendre, de sa voix hautement mélodieuse.

« Je veux bien participer, moi aussi... Je ne refuserais pas un bon repas. Et si on combattait tous les trois ? Pas d’équipe ou d’entente secrète. Celui ou celle qui pliera le genou en premier devra payer pour les deux autres, à défaut de quoi, il devra mettre la note sur le bras de son sensei, s’il fait partie d’une équipe, bien sûr. Qu’en pensez-vous? »

Secrètement, Mayumi avait presque envie de perdre ce duel et de faire payer son sensei, Kaguya Shitekka. Mais ça, elle le garderait pour elle. Il valait mieux ne pas s’attirer davantage d'ennuis auprès de celui-ci, si cela devait malencontreusement parvenir jusqu’à ses oreilles. M'enfin...

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Ryûken
Ryûken

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 19:45
- Comment ça tu ne te bats pas contre un gamin ?! Hey, Reviens par-là ! Pf…

Un long soupir accompagna son nouvel échec, tandis que ses yeux se mirent à ratisser la zone en quête de nouveaux adversaires. Décidément, la plupart des genin préféraient s’entraîner dans leur coin contre de pauvres mannequins de bois plutôt que de croiser le fer. Ryûken leur en voulait un peu, mais soit, ils progresseraient moins vite que lui ! Toujours armé de son pauvre sabre émoussé, l’adolescent décida de s’élancer dans la direction de deux silhouettes féminines qu’il n’avait pas encore identifié. En s’approchant, il put évidemment reconnaître Yuki Misaki, jeune ninja qui l’avait accompagné lors de sa deuxième mission au sein du village de la Brume. Une fille chez qui il reconnaissait quelques compétences d’organisation, mais que valait-elle kunaï en main ? Ainsi, le Bâtard ne tarda pas à leur proposer ce fameux duel pour des Takoyaki.

- A mes frais ? HAHA ! dit-il en forçant un rire pour ponctuer l’ironie de la phrase.

- Si tu arrives à me toucher ce serait déjà pas mal. T’as p’t’être préparée une ou deux cartes pour t’aider ?...

D’humeur taquine, la Yuki avait réveillé son interlocuteur qui ne s’était pas gêné pour rebondir en faisant référence à leur mission partagée quelques jours plus tôt. Un sourire au coin des lèvres, il roula des yeux pour enfin observer la troisième personne qui venait à son tour de le saluer. Ryûken, de son côté, ne s’inclina ni pour l’une ni pour l’autre. Une faute d’éducation vestige de son enfance au-delà des enceintes du village.[/o]

- Sendai Mayumi ? Ah, euh, hum… Oui on s’connait déjà avec Misaki on a nettoyé les égouts du village ensemble. Enfin, c’était pour une mission hein, rien d’autre.

[i]Qu’est-ce que cela aurait pu être d’autre, de toute manière ? L’hésitation dans ses paroles venait du nom de famille de la jeune femme, qui allait peut-être sceller toute la plaisanterie mise en place par Eien le premier jour de leur rencontre. Peu importait aux yeux de Ryûken, simplement, il ne voulait pas non plus passer pour un imposteur devant ses camarades. Avec un peu de chance, les deux cousins ne se connaissaient pas ? Il préféra faire le mort et avancer sur cette histoire de duel.


- Ton idée m’semble parfaite, d’autant plus celle de mettre le repas sur la note de notre senseï ! Je fais partie de l’équipe 9, si jamais.

L’adrénaline commençait à réveiller ses membres ramollis par l’attente de nouveaux challengers. S’étirant la nuque comme le ferait son mentor, le gamin se demandait si les deux jeunes femmes n’allaient pas tout de même s’allier contre lui pour gagner un repas ? De son côté, il n’aurait sûrement pas hésité, mais heureusement tout le monde n’était pas aussi opportuniste.

- Bon bah du coup c’est parti ! On se bat jusqu’au KO ou jusqu’à ce que l’un d’entre nous abandonne ou ne puisse plus combattre, ça vous va ?

Enfin ! L’heure de se dégourdir les jambes venait de sonner. L’Initié du Grand Dojo prit de la distance et laissa ses camarades se poser de manière à créer un triangle équilatéral. Pas d’alliance, aucune information sur ses adversaires directs, l’idée de foncer dans le tas ne semblait sûrement pas imaginable pour la plupart des combattants. Mais le Chien Errant ne connaissait que ça, alors… Il lança un kunai en l’air.

- Prêtes ? Lorsqu’il touche le sol, c’est parti. Bonne chance.

Un sourire carnassier déforma soudain son visage. Passionné depuis tout petit, l’échange martial représentait le seul domaine où Ryûken se débrouillait un tantinet. Nul socialement, tactiquement, et piètre shinobi, le jeune homme ne pouvait compter que sur son Kenjutsu pour exister au milieu de ses concurrents.

L’arme lancée plus tôt s’enfonça dans la terre boueuse du complexe Shinobi.

Dès cet instant, Ryûken dégaina son sabre et infusa une dose de chakra dans ses pieds, fusant à toute vitesse dans la direction de Misaki. Se faisant, il délia une bombe fumigène de sa ceinture qu’il lança entre leur position et celle de Mayumi, histoire de gêner sa vision et de gagner du temps sur ses potentiels assauts.


Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 20:24

« Ah ! Si prévisible... »

Soupirait mentalement l'adolescente. À peine le kunai dans les airs, Misaki savait d'or et déjà qu'elle allait être la cible de Ryûken. Bon, avoir prise elle-même l'initiative dans le lancement du combat, elle aurait fait la même chose. Le jeune sabreur avait fait une référence anecdotique aux cartes que possédait la genin pour l'aider. L'homme n'avait absolument pas tord. Elle lui avait tendu un piège, dans la subtile provocation qu'elle lui avait formulé l'instant d'avant, en disant qu'il serait celui qui paierait. Pour elle, qui avait grandit dans un univers de manipulation et de schème politico-dramatique, les gamins dans son genre était définitivement les plus facile à contrôler. Derrière son sourire et sa gentillesse, se cachait une femme au coeur probablement aussi froid que ses créations. Pourquoi tant d'effort dans sa direction ? Son attitude générale enfantine et la plaisanterie qu'il lui avait fait avec Eien – qu'elle lui fera regretter un jour à celui là – faisaient en sorte que c'était de lui qu'elle avait envie de se débarrasser le plus. Elle voulait que son senseï à lui paie la facture.

D'autant plus, que son sabre indiquait des compétences sur le plan rapproché et au combat corps à corps. Elle avait affronté son ancien coéquipier, Okogoto Ken qui possédait Samehada à l'époque. Il avait débuter leur affrontement de la même façon que venait de le faire l'aspirant shinobi incapable de réaliser le moindre mûdra. Misaki connaissait bien ses faiblesses et pour une adepte du combat à distance, elle avait passé des semaines à ce préparer exactement pour ce genre de situation. Elle avait, dans ses cartes, un combo de technique qui mettrait fin immédiatement au duel, elle l'avait développer exactement pour ce genre d'action, mais elle trouvait ça plutôt ordinaire de dévoiler un tel atout dans un combat amical, alors qu'elle aurait peut-être à s'en servir contre lui, alors que les enjeux seraient plus élevé qu'un repas.

Une fois le kunai au sol, tandis que Ryûken chargeait dans sa direction, la manipulatrice de la glace réalisa les quelques mûdras nécessaire à une technique pour laquelle elle allait, un jour, être mondialement reconnue. Cette technique qu'elle a développée afin de définir son style de combat et celui de son équipe. Une fois les signes incantatoires réalisée, Misaki déposa sa main droite au sol, sa main dominante. Elle avait un sourire au visage. Un sourire calme, mais qui en disait long. Elle anticipait déjà la suite de l'affrontement.

[Misaki] - Bienvenu sur mon terrain !

Dit-elle en fixant le kenjutsuiste dans les yeux. Sur ses mots, elle répandit une quantité important de chakra Hyôton sur le sol. À mesure que son chakra se répandait, une épaisse, une résistante et une très glissant couche de glace faisait son apparition, recouvrant le sol d'une énorme zone en piègent les ressources naturelle, tel que la terre et la roche, mais aussi le kunai que le sabreur avait lancé l'instant d'avant. La glace se répandit jusqu'à Mayumi et bien plus loin encore, jusqu'à atteindre quelques terrains d'entraînement. Misaki venait de poser son échiquier sur la zone où se déroulerait le combat.



Normalement, la prochaine technique qu'elle emploierait aurait mit fin à l'affrontement, piègent le genin dans une prison de glace, incapable de faire le moindre mouvement pour l'éviter, mais non, elle avait choisi une autre avenue. Cette zone particulièrement glissante venait avec un gros désavantage. Elle même – et ses alliées – n'étaient pas immunisé aux effets néfaste de sa technique. Pour s'en prémunir, elle s'était pourvu d'une technique dont l'utilité était à désirer, dans une autre situation, mais cruciale face à sa propre technique.

Misaki réalisa deux mûdra, celui du coq et du chien. À la fin de ceux-ci, une paire de patin à glace apparu à ses pieds, venant lui permettre des déplacements normaux sur ce terrain anormal. Misaki était complètement dans son élément. L'une des forces de l'Hyôton était justement face à plusieurs adversaire, alors qu'elle ne peut nuire à personne. Étais-ce la le début de l'apparition d'un égo démesurer chez la Yukijine ? Ou bien est-ce le fruit de son anxiété et de son imagination fertile ?




Résumé du tour:
 

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Mer 21 Avr 2021 - 4:41





« Et moi, je fais partie de la huitième. Parfait. Faisons honneur à nos équipes respectives et donnons le meilleur de nous-mêmes ! »

L’heure avait sonné. Distancée de quelques mètres de ses deux adversaires, Mayumi inspira doucement tandis que le garçon au sabre balançait un kunaï dans les airs, s’envolant l’espace d’une seconde avant de retomber lourdement au sol, emporté par la puissance de la gravité. Durant ce court laps de temps qui lui parut en réalité s’étirer sur une petite éternité, l’immaculée en profita pour faire le point sur le peu d’informations qu’elle possédait au sujet de ses opposants.

D’abord, il y avait l’adolescent en lui-même, vraisemblablement adepte de kenjutsu, à en juger par la présence du katana qu'il arborait fièrement. Celui-ci, de toute évidence, devait tout particulièrement affectionner les assauts au corps-à-corps, et chercherait sans doute à réduire la distance qui les séparait dès les premiers instants du duel, afin de porter une frappe décisive et d’imposer son rythme. Du moins, c'était son hypothèse. Ensuite, il y avait son ancienne partenaire de mission, la jeune Yuki Misaki. Issue du célèbre clan de manipulateurs de glace de Kirigakure no Satô, il ne faisait aucun doute dans l’esprit de la Sendai que celle-ci exploiterait abondamment ses talents héréditaires lors de cet affrontement. Quelle forme cela prendrait-il, par contre ? Ce point restait à éclaircir. Néanmoins, si son don offrait la même polyvalence à la blonde que le chakra pur des Anciens à la native du pays des neiges éternelles, alors la rescapée pouvait s’attendre à tout et devrait, dès le lancement des hostilités, rester sur ses gardes face à cette terrifiante capacité de modélisation…

Lorsque le tranchant de l'objet métallique s'enfonça finalement dans la terre boueuse recouvrant cette partie du terrain d'entraînement, l'assaut initial fut lancé par le bretteur, qui chargea sans tarder en direction de la Yuki, arme à la main, tandis qu'il faisait éclater une bombe fumigène pour brouiller la vue de la Sendai sur le spectacle à venir. La scène désormais masquée par les volutes de fumée mauve, la belle églantine recula de quelques pas afin d'éviter toutes mauvaises surprises en provenance de l'épaisse purée de pois - elle avait eu sa leçon, auprès de son sensei - puis contempla brièvement le voile opaque, un brin angoissée. Qu'allait-il advenir de la blonde, à présent, et que ressortirait-il de cette échauffourée? Elle ne pouvait en être certaine, et ce paramètre inconnu l'embêtait fortement.

La réponse, heureusement, ne tarda pas. Le sol se recouvrit bientôt d'un large manteau gelé, formant une patinoire infranchissable pour quiconque ne daignait pas chausser ses patins. Ingénieux, pensa l'immaculée. De cette manière, Misaki privait ses adversaires d'une grande liberté de mouvement, pour peu que ceux-ci restent en contact avec la surface extrêmement glissante du froid miroir. Un avantage qui s'avèrerait potentiellement déterminant, dans cet entraînement.

Piégée sur place, son champ de vision toujours réduit par le rideau violacé, l'enfant de chakra en avait assez. Intérieurement, elle bouillait. À présent, il était temps de s'inviter dans ce combat. Elle n'en pouvait plus de n'être qu'une triste spectatrice dans cet échange de coups. Aussi effectua-t-elle, sans attendre davantage, une série de mūdras, modélisant à même ses réserves énergétiques une imposante créature ailée, imitant la silhouette d'un aigle. D'une teinte pure, cristalline, rappelant la beauté des fleurs de l'églantier, l'oiseau chakratique lévita à proximité de Mayumi, qui embarqua aussitôt sur sa création pour s'envoler plusieurs mètres au-dessus du terrain d'entraînement. Loin des affres du fumigène et de cet enfer glacé, la genin s'était dotée d'une vue imprenable sur ses adversaires, bien au-delà de leur tête.

Mettant son plan à exécution, la dextre de l'ancienne yukijine vint alors se glisser dans sa besace. Elle en sortit un simple kunaï, qu'elle décora avec un mesquin plaisir d'un parchemin serti d'un sceau explosif. Un sourire en coin, la Sendai laissa tomber le projectile entre les deux shinobis, admirant un bref instant sa chute avant de former un unique signe incantatoire tandis que l'arme arrivait enfin près du sol. L'explosion retentit, assourdissante, balayant les deux shinobis et soufflant au passage ce qu'il restait du nuage mauve. La force de la déflagration causerait, assurément, de lourdes blessures, si celle-ci n'était pas parée d'une quelconque manière… Comment ses adversaires allaient-ils réagir à cet assaut? Fébrile, Mayumi attendait d'en obtenir la réponse…





Résumé:
 

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Ryûken
Ryûken

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Mer 21 Avr 2021 - 12:33
Le vent s'était levé et agitait la chevelure de nos trois protagonistes présents sur l'un des terrains d'entraînement du Complexe Shinobi. Chacun représentait fièrement son équipe, et en un sens, la nouvelle génération des shinobi de Kiri. Même si l'idée faisait sourire, personne ici ne souhaitait devenir le genin qui allait ramener une facture à son senseï. Mais l'heure des réflexions s'envola pour laisser place au combat. Chacun venait de dévoiler une partie de ses capacités en engageant cette rixe, échangeant des informations cruciales sur leur style de combat et permettant ainsi une première analyse.

Malheureusement pour Ryûken, son instinct écrasait son résonnement. Peu importe les signes envoyés par ses camarades, il n'était pas du genre à étudier le plan parfait pour abattre ses cibles. Le Chien Errant comptait uniquement sur sa faible expérience pour le guider dans ses choix. Lancé à la poursuite de la Reine des Neiges, il l'observa enchaîner sa suite de symboles bizarres le temps qu'il ne l'atteigne. Ses prunelles suivirent sa main se poser sur le sol, et ne purent que constater la création de son nouvel empire. La vague de glace qui se projeta dépassait largement les attentes du jeune adolescent, engloutissant l'entièreté du terrain sous son joug polaire. Une technique redoutable, surtout contre un combattant au corps à corps, qui semblait déjà sceller l'issue de ce combat mal engagé par la tête brûlée.

Cependant, le Chakra présent sous les semelles de ses tongs pleines de boue sembla soudainement s'adapter au terrain. Sans qu'il n'ait besoin de prendre la moindre pause, sans qu'il n'ait recourt au moindre signe incantatoire réservé aux vieilles sorcières, Ryûken continua ses quelques mètres manquants et atteignit la jeune femme sans aucun encombre malgré le tombeau de givre. Ce qui, pour sûr, dût étonner et bien surprendre la jeune fille peut-être trop confiante après son ô combien magnifique technique. Il profita donc du temps qu’elle mit pour étoffer ses nouveaux mudras et créer une paire de patins pour rejoindre son corps à corps et entamer ce pour quoi il était fait : le Kenjutsu.

A peine arrivé, le katana du shinobi habile fit un demi-tour dans sa paume dans le but de venir s’enfoncer dans le nez de Misaki. Profitant de ce premier coup pour mesurer les compétences de la Yuki et briser sa potentielle garde, Ryûken jongla et transféra directement son sabre de sa main droite à celle de gauche tout en pivotant sur son flanc, soulignant une de ses rares qualités au passage : Une ambidextrie parfaite.

Après cette première frappe à l’aide de son pommeau histoire de réveiller la jeune femme, l’initié du Dojo enchaîna directement avec une technique beaucoup plus punitive : un enchaînement de coups différents plus rapides les uns que les autres. Évidemment, le Genin frappait du plat de son sabre plutôt que de la lame pour cet entraînement, infligeant des dégâts contondants en cherchant à assommer ou fracasser plutôt qu’à découper. Il gardait à l’esprit que la famille de ses concurrents ne souhaitait sûrement pas les enterrer si jeunes. Et puis, qui allait payer le repas s’il les éliminait ?

Toujours décoré d’un sourire aussi fier qu’enjoué, le Bâtard repéra l’oiseau maintenant présent au-dessus d’eux qu’à l’ombre qu’il projetait au sol. Ses yeux alertes purent alors constater qu’un petit cadeau venait d’en être largué. Il bondit simplement en arrière en plaçant ses bras en croix et ses genoux à hauteur d’abdos, encaissant tout de même une petite partie de l’explosion qui venait de le surprendre. Les brûlures, superficielles mais bien présentes, venaient d’annihiler les manches de son beau kimono. Il cracha par terre puis reprit son souffle, tout en essayant de récupérer une visibilité sur ses adversaires après la disparition du nuage de fumée provoqué par le parchemin explosif de la Sendai.

Ryûken l’avait presque oubliée, celle-là. Il ne ferait pas deux fois la même erreur. Le but n’était pas de gagner mais bien de ne pas être le premier éliminé, et la jeune femme à l’abri sur sa grosse poule de malheur allait sûrement poser quelques problèmes.


Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 0:35

Dire que Misaki était dans le caca était un euphémisme. Une véritable figure de style pour atténuer la marde dans laquelle elle se trouvait. Elle avait définitivement sous-estimé le paysan en face d'elle... Et elle allait payer le prix. Elle était restée complètement surprise par le fait que son adversaire n'avait absolument pas été affecté par sa technique. Cette glace, pourtant si glissante, avait été complètement ignorée. Rendu complètement inutile. Elle qui dépendait de l'incapacité de son adversaire à se rendre à elle, aurait été simplement mieux de seulement partir en courant, mais non, son ego avait prit le dessus et l'avait mise dans de beaux draps.

La suite des événements s'étaient faite, de la part de la genin, de façon purement instinctive. La seule chose, c'était que l'instinct de Misaki baignait dans de l'anxiété, de la panique et un trauma. Par chance, son adversaire n'était pas au courant de cette partie et semblait se tenir bien loin des choses qui pourraient le faire ressurgir. Sauf que quand elle tombait dans un état d'impuissant, son premier réflexe était de reprendre le contrôle de la situation, coûte que coûte et ce, peut importe la dépense chakrique qui l'accompagnait.

Une fois arrivé à elle, il lui visa le visage d'un coup de sabre. Misaki se pencha simplement, esquivant la première attaque, un coup de pommeau, d'une série de coup dédié à sa, pourtant si jolie, face. C'était la suite des événements qui allait rester graver dans la mémoire de l'adolescente. Dans une danse presqu'envoutante, Ryûken enchaîna une série de coup sur la fille des glaces. Instinctivement, elle parvient à esquiver quelque uns, mais la plus part avait connecter et si elle n'avait pas bénéficier de la clémence de son adversaire, qui avait choisit d'utiliser le côté contondant de son arme, qui sait si elle s'en serait ressortie vivante. En effet, bien qu'elle était parvenu à éviter quelques lames, de justesse, un coup lui avait été porté au niveau des côtes, lui en brisant une ou deux. Un second, au niveau du coude, lui avait envoyé une décharge dans le bras. Pour le reste, il s'agissait de bleus ici et là sans trop d'incidence, mais qui s'accumulerais aisément si elle ne faisait rien pour se sortir de cette situation.

Misaki savait déjà que son point faible était le corps à corps. Ryûken l'exploitait. En temps normal, elle aurait bénéficier du support de son enseignante, leur style de combat s'était développer ensemble et elle était ici dépourvu de son aide. En dépendait-elle trop ? Sans doute, mais là n'était pas le temps de réfléchir au tenants et aboutissant de sa relation avec la Gozan.

Au moment de réagir, une explosion retentit près d'elle. Dans l'échange de coup et de tentative d'esquive, Misaki s'était déplacée un peu plus loin que l'emplacement ou le kunai explosait, mais pas assez pour ne pas en ressentir les effets. L'explosion venait rajouter au problème qu'elle avait et surtout à l'anxiété qui l'envahissait. Elle en était ressortie soufflé, ses vêtements ruinés et avait des brulures sur le côté droit.

Prise de peur, elle réalisa ensuite la seule technique qui lui venait en tête, celle qu'elle avait voulu utiliser au départ, mais qu'elle avait jugée qu'il valait mieux ne pas s'en servir. Encore une fois, ce n'était plus son esprit rationnelle qui avait prit le contrôle, mais bien son stress et son anxiété.

Misaki profita du nuage de fumé lever par l'explosion du parchemin pour prendre les secondes nécessaire à la réalisation de sa technique. Elle put sentir son chakra Hyôton parcourir son corps, refroidissant celui-ci de quelques degrés. Cette énergie vitale se concentra dans sa gorge et elle cracha une important quantité de glace en direction de Ryûken. Elle aurait voulu pouvoir avoir le luxe d'impliquer Mayumi dans le combat, qui semblait être Misaki vs Ryûken, mais elle ne pouvait ignorer le danger qu'il représentait, il avait fait ses preuves au yeux de la genin. Cette glace menaçait d'immobiliser complètement et rapidement son adversaire, tandis qu'elle maintenait le mûdra du chien.


Résumé du tour:
 

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Ven 23 Avr 2021 - 1:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 5:32




La bataille faisait rage entre les trois aspirants ninjas. Du haut des cieux, pourtant, confortablement perchée sur sa majestueuse création ailée, Mayumi semblait plongée dans un oasis de paix et de quiétude, loin du danger que représentaient la valse tranchante du katana et la froideur des techniques de la Yuki. Dégustant avec fébrilité la belliqueuse danse que lui offraient ses opposants, quelques mètres plus bas, la Sendai restait malgré tout sur ses gardes. Les mèches d’argent de sa chevelure doucement bercées par les vents, l’immaculée se permit un instant de passivité tandis qu’elle analysait ses adversaires, sans aucune gêne ni pression venant de leur part. Tous deux pris dans le feu de l’action, la kirijine voyait-là une manière de s’accaparer de précieuses informations, notamment sur la personnalité et les ressources que possédaient ces aspirants ninjas. Pour une jeune femme assoiffée de connaissances, c’était un véritable cadeau. Ces éléments s’avèreraient, à n’en pas douter, cruciaux, si celle-ci voulait parvenir à triompher face aux deux shinobis.

De toute évidence, la patinoire imposée par la blonde n’avait nullement dérangé le bretteur, qui poursuivit sa course comme si de rien n’était, parvenant même à s’imposer au moyen d’un impressionnant enchaînement face à la manipulatrice de glace. Un assaut bien ficelé, qui, visiblement, parvint à déstabiliser, puis à atteindre sa cible, qui encaissa douloureusement une partie de cette série de frappes. Comment l’adolescent était-il parvenu à se déplacer si aisément sur cette surface aussi lisse que glissante ? La réponse était évidente : tout comme pour se maintenir à flot ou grimper à la verticale, l’usage de chakra était en cause. Une idée aux abords simplistes, mais qui pouvait, comme l’avait, à son grand malheur, constatée Misaki, éviter une sérieuse débandade face à des jutsus comme le sien.

Heureusement pour cette dernière, son instinct de survie lui avait permis de s’en sortir sans être trop lourdement handicapée par l’assaut de son opposant… Du moins, jusqu’à ce que l’enfant de chakra ne choisisse ce parfait moment pour déclencher son bombardement. D’un unique signe incantatoire, l’explosion avait retenti, forte, brûlant tout de son souffle ardent, faisant voler en éclat une partie de la patinoire tout en annihilant les dernières volutes du nuage mauve. Si le bretteur à la couette s’en était tiré avec de légères brûlures, il en allait autrement pour la blonde, débordée et distraite par son confrère.

Cette triste vision sous les yeux, Mayumi soupira longuement. Celle qu’elle considérait comme une amie semblait à bout de nerfs, passablement ébranlée par la pression exercée sur sa personne. Son corps, ainsi que ses réactions, le criaient. Malheureusement pour celle-ci, l’entraînement ne faisait que débuter. La Sendai avait envie de lui porter secours, de combattre à ses côtés, de l’épauler contre le bretteur. Et pourtant, lorsque la Yuki tenta de piéger son adversaire en le recouvrant d’un épais manteau gelé, l’immaculée décida d’agir… en la prenant d’assaut, elle. De par ses observations, la kunoichi en était arrivée à une pénible conclusion : de sa position, elle craignait davantage la puissance de son ancienne partenaire de mission, que le kenjutsu de l’étranger.

Tentant de passer outre le malaise initial, la réfugiée dénicha l’angle idéal tandis qu’elle composait, au même moment, une série de mudras, projetant de ses tenketsus juste assez de chakra pur pour modeler, puis matérialiser une dizaine de flèches d’énergie condensée. Dégoûtée par son choix, elle hésita brièvement avant de les envoyer vers la combattante. Lorsque les projectiles fendirent l’air dans leur mouvement rectiligne, visant ouvertement la main maintenant le fameux mudra du chien de la Yuki, la Sendai se crispa l’espace d’une seconde. Elle reprit alors, sans plus tarder, un second enchaînement de signes incantatoires, histoire de sculpter deux flèches additionnelles, qu’elle propulsa de la même façon sur la blonde. La cible, cette fois, différait, visant ostensiblement chacune des jambes de la fille des glaces.


« Pardon… Misaki. Ce n’est rien de personnel... » souffla la genin, désolée.

Comment celle-ci allait-elle réagir à un nouvel assaut, provenant, désormais, de son ancienne acolyte ? Et que ferait l’adolescent dont l’immaculée ne connaissait pas encore le nom ? Le duel battait son plein, et personne ne pouvait encore en prédire le résultat.




Résumé:
 

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Ryûken
Ryûken

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Ven 23 Avr 2021 - 0:09
Menant la danse d’une chorégraphie travaillée, le Chien Errant finit par trouver un faux pas chez sa partenaire. Il l’exploita sans pitié, tabassant ses côtes d’un revers de la lame avant de vouloir en finir d’un violent coup au visage. Heureusement pour elle, la fille des Glaces put bloquer ce dernier assaut en parant à l’aide de son coude, qui encaissa à la place de son joli minois. L’enchaînement aurait à coup sûr été bien plus efficace lors d’un véritable combat, et s’il se battait contre un initié au Dojo des Sabreurs, ce dernier aurait déjà abandonné selon les règles de leurs échanges d’escrime. Mais ici, ce duel de shinobi se poursuivrait jusqu’à ce que l’un des trois combattants se retire. Et la demoiselle pourtant atteinte ne semblait pas démotivée.

Écarté par le souffle de l’explosion qui avait endommagé la glace au sol dans un petit périmètre, l’adolescent prit le temps d’observer ses deux opposantes. L’une d’elle, toujours à couvert sur son maudit piaf, semblait pour l’instant inatteignable pour l’expert en Kenjutsu. La seconde, endommagée par sa première initiative, avait déjà perdu quelques plumes.

« Des requins qui se mangent entre eux, cela arrive tous les jours dans la nature. Lorsque l’un d’entre eux est blessé et que les autres sont affamés… »

Une phrase que son senseï lui avait transmis quelques jours plus tôt, et qui, sans résonner actuellement dans son esprit, guidait les choix qu’il allait prendre. Le membre de l’équipe 9 savait déjà sur quelle cible se concentrer s’il souhaitait mettre un terme à cet entraînement et gagner son repas. Cependant… Il n’appréciait pas vraiment l’attitude de la fuyarde qui surplombait la joute. Ainsi, et il était assez rare pour le souligner, Ryûken hésita.

Mais il ne pût prendre le temps de réfléchir bien longtemps, car à peine venait-il d’arracher une partie pendante de la manche droite de son kimono que la kuroichi le prit pour cible. Une fin de série de mudrâ apparut à son regard alerte tandis que la fumée de l’explosion se dissipait, l’alarmant quant à l’arrivée d’une potentielle technique. Il connaissait maintenant le pouvoir de son adversaire et mesurait la puissance de ses capacités grâce au terrain qu’elle avait entièrement modelé à sa convenance, c’est donc sans la sous-estimer que le Genin sur ses gardes accueillit le Jutsu.

De la bouche de son adversaire fusa un faisceau de glace chargé de l’anéantir. Ou bien de le glacer sur place ? Il n’en savait rien et ne prit pas le temps de le découvrir. En effet, la silhouette de chakra englobant ses pieds tripla de volume et le fit esquiver dans la foulée, prouvant une nouvelle fois sa maîtrise prodigieuse du déplacement shinobi. Loin des pouvoirs destructeurs de son opposante, Ryûken ripostait avec grâce d’un bond en diagonale dans sa direction, avant de reprendre son chemin pour atteindre son corps à corps. Mais alors qu’il s’apprêtait à peut-être clôturer cette bataille, le bombardement de Mayumi mit un terme à sa course effrénée.


- Défend-toi !

Plutôt que de profiter d’un assaut pour la distraire et la condamner entre choisir de se défendre d’un côté ou de l’autre, Ryûken lui laissait l’occasion de s’en sortir en la prévenant des attaques de la Sendai. Cela restait un chacun pour soi, et il ne comptait pas donner une victoire gratuite à celle qui n’avait – d’après lui – pas encore mérité quoi que ce soit. Il profita de l'instant pour envoyer une volée de kunai sur cette dernière.

Se faisant, l’épéiste rabattit simplement son sabre à ses côtés, finissant d’arracher la manche gauche de son habit qui pendouillait depuis l’explosion du kunai. Il attendait maintenant la suite des évènements, curieux de savoir comment allait tourner la situation. Le jeune homme en avait presque oublié cette histoire de repas, trop enjoué par le moment présent.


Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Ven 23 Avr 2021 - 1:10

Voyant que son adversaire était parvenu a éviter la glace emprisonnant que venait de le lui cracher Misaki. Elle abandonna le mûdra maintenant sa technique. Inutile de garder cette glace active si tout ce qu'elle avait pu attrapé était ses propres espoirs de terminer cet affrontement sur une victoire. Cet affrontement lui laissait un goût amer dans la bouche. D'un côté, elle trouvait ça super excitant et allait probablement passer les prochains mois à analyser ce combat afin d'en extirper toute sa moelle. C'était riche d'information pour son propre développement et elle n'allait pas laisser la moindre seconde de cet affrontement tranquille. De l'autre, elle était particulièrement blessée, ses réserves chakrique en avait prit un sale coup et jusqu'à présent, ça avait été un pas pire deux contre un.

Difficile de dire si c'était dû à l'alerte du futur sabreur légendaire ou bien si c'était parce qu'elle gardait un oeil sur la Sendai, mais les mots prononcés par le genin aux aptitudes shinobique déficiente avait amené la Yukijine à réaliser les quelques mûdras nécessaire à une défense contre les attaques qui filait dans sa direction. Un peu comme elle venait de réaliser, Misaki cracha une importante quantité de glace qui prit la forme d'un mur complètement opaque qu'elle colla directement sur elle. La masse glacial séparait Misaki Les dix projectiles de la genin percuta la création cristalline de la fille des glaces, fragilisant sa structure.

Alors que la seconde attaque filait dans sa direction, la genin réalisa de nouveau mûdra et trois clônes d'elle apparu à ses côtés à peu près au même moment que les deux projectiles rosés vint mettre fin aux jours de sa protection, qui s'effondrait en un tas de glace laissant dévoiler trois Misaki aux blessures identiques. Autant essayer d'équilibirer ce combat, si ses deux adversaires souhaitait poursuivre ce duel en tous sur La Paniquée.

Plusieurs idées de riposte germait déjà dans sa tête. La menace la plus pressante se trouvait devant elle, dans ce paysans aux capacités martiales impressionnante. Mayumi avait cependant eu la vie facile jusqu'ici et souhaitait qu'elle aussi soit un peu la cible d'attaque. Sauf que si elle attaquait Ryûken, il n'aurait surement pas d'autre choix que de s'en prendre de nouveau à elle...

La fille des glaces préférait ne rien faire. Le fait que ses clones existaient sur le champ de bataille, lui donnait une opportunité en or. Elle ne savait si ses adversaires possédait des capacités sensorielle leur permettant de détecter la véritable Misaki. Elle souhaitait recueillir un peu d'information sur cette possibilité... et surtout respirer un peu. Si elle continuait ses dépenses chakriques à un tel niveau, elle ne tiendrait pas la route encore longtemps.

[Misaki] - Merci !

Lui répondit l'une des trois Misaki. La remerciait-il car il l'avait prévenu de l'attaque qui s'en venait ? Ou parce qu'il lui avait offert les quelques secondes les plus importantes du combat jusqu'à présent pour elle et lui avait offert l'opportunité de respirer un peu ?

Résumé du tour:
 

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Ven 23 Avr 2021 - 3:08





Tandis que les projectiles chakratiques poursuivaient leur course effrénée en direction de la blonde aux prunelles céruléennes, l’écho d’un cri avait retenti, attirant momentanément l’attention de l’immaculée sur son origine pourtant évidente. L’adolescent au sabre, avait, semblait-il, su s’échapper des griffes de l’impressionnante et potentielle prison glacée et avertissait désormais la Yuki de l’offensive de la Sendai, qui menaçait de lui infliger de multiple blessures aux membres et de lui faire rompre son emprise sur son jutsu. Une tentative, désormais futile, d’augmenter davantage la pression sur son opposante et d’ouvrir la porte à un nouvel assaut du sabreur sur cette dernière. Aussi la volée fut-elle stoppée sans grande difficulté par la création d’un épais mur opaque, qui encaissa d’abord sans broncher la première salve, avant de s’effondrer à la seconde, révélant un trio inédit de manipulatrices des glaces.

Subissant à son tour les assauts d’une poignée de projectiles métalliques en provenance du seul garçon dans ce duel, le regard de l’églantine se posa lourdement sur celui-ci tandis que les kunaïs passaient d’un bord et de l’autre de l’enfant de chakra, laissant de fines entailles sur la peau délicate de ses bras à leur passage. Frustrée d’avoir vu ses plans ainsi chamboulés par celui dont elle ne connaissait pas le nom, la kunoichi le foudroya du regard alors qu’elle concentrait du chakra sur la plante de ses pieds, tel un funeste présage à ce qui allait bientôt suivre. Une colère sourde animait à présent chacune des actions de la rescapée, qui comptait bien faire payer son adversaire pour son manque flagrant de collaboration.

Sans plus attendre, l’oiseau cristallin replia ses ailes, entraînant sa passagère dans une chute de quelques mètres, qui, elle l’espérait, ne lui entraînerait que peu de dégâts. Profitant de ce court moment, Mayumi composa les mudras qui seraient à l’origine de sa réplique envers le genin rebel… Mais le contact douloureux avec la glace répandue au sol la déstabilisa dans sa lancée. L’atterrissage avait été, bien entendu, plus violent que prévu. Une vilaine grimace révélait au grand jour la souffrance qui paralysait, bien que temporairement, les muscles des jambes de la Sendai, qui enchaîna péniblement sur la modélisation d’un fouet de chakra souple, mais juste assez long pour atteindre les membres inférieurs de Ryûken. Elle tenta alors de se saisir de ceux-ci d’un mouvement agile de la main pour le faire trébucher, tandis qu’elle fouillait de sa main libre dans sa besace pour dénicher une bombe fumigène, qu’elle fit éclater à mi-chemin entre sa position et celle de la Yuki.

La première étape de son attaque était désormais terminée, mais la kunoichi ne comptait pas terminer cet assaut sur une note aussi légère. Sans plus tarder, celle-ci en entama la phase suivante, projetant son chakra pur sur les éclats de glace brisée par la précédente déflagration et celle composant la patinoire sous ses pieds. Ceux-ci se joignirent allègrement pour former un imposant golem gelé et animé, qui s’avança dès lors en direction du bretteur pour le fracasser entre ses énormes paumes. L’impact fut brutal et fit se désagréger rapidement la créature, qui s’effondra au sol sans demander son reste.

Mayumi n’espérait pas grand-chose de son enchaînement. À vrai dire, l’angoisse commençait même à s’établir confortablement dans son esprit. Sa petite séance de vol à dos d’oiseau avait gaspillé une partie non négligeable de ses maigres réserves chakratiques. L'essoufflement s’emparait peu à peu de son corps diminué par les affres de la maladie qui l’affligeait, chaque jour, de ses maux les plus vils. Combien de temps tiendrait-elle encore face à ses adversaires et, surtout, exempte de toutes nouvelles crises hémoptysiques? Elle ne le savait guère, et souhaitait, intérieurement, que l’un de ses opposants ne daigne enfin lever le drapeau blanc pour mettre un terme à cet affrontement...



Résumé:
 

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Ryûken
Ryûken

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Ven 23 Avr 2021 - 16:23

Ryûken se contenta d’observer la scène de son point de vue de spectateur. Les projectiles envoyés par la froussarde s’empalèrent brutalement dans le mur tout juste dressé par la Dame des glaces. D’apparence solide et bien épais, la puissance déferlée par la pluie de flèches de la Sendai suffit finalement à le disloquer entièrement. Les pupilles de l’Impatient, habituées à analyser des coups de Katana ou des jutsu plus basiques, brillaient d’une curiosité dévorante. Les deux genin lui faisaient découvrir de nouvelles facettes du monde shinobi, chacune ayant un arsenal de techniques à l’opposé du sien. Encore très proche de la Yuki, il ne prit pas la peine de répondre à son remerciement, déjà concentré sur la suite des évènements.

C’était à peine s’il avait souligné la présence des deux clones aux côtés de Misaki, tant le Sabreur se focalisait sur la mademoiselle qu’il n’avait pas encore pu combattre. Il souhaitait tester ses capacités à elle aussi, mesurer son talent et sa faculté à se défendre de ses assauts. Puis comme un miracle, la jeune femme sembla lire dans ses pensées et se laissa chuter de son oiseau qui venait soudainement de disparaître. Ryûken ne perdit pas un seul instant et se lança dans la direction de Mayumi pendant qu’elle tombait. Mais ses mains s’agitèrent et alerta le Sabreur en herbe d’un danger imminent.

Ainsi, il aperçut le fouet rosé se matérialiser et fuser en direction de ses jambes. Tout de suite, le gamin infusa sa lame de vent pour riposter et annihiler cette tentative de la dame au chakra pur. Dans un enchaînement de deux tranches horizontales, il expulsa deux vagues de Fûton assez tangibles pour modifier la trajectoire du fouet qui partit dans le décor. Débarrassé de cette menace, il dût cependant directement faire face à la nouvelle, bien plus coriace.

Une création diabolique mise au point par la sorcière aux cheveux blancs. Un véritable golem se nourrissant de la glace aux alentours venait de naître au milieu de l’arène, se dressant fièrement sur chacune de ses jambes pour défendre sa maîtresse qui avait visiblement choisi de s’en prendre à lui. Le titan gelé se mit à courir dans sa direction, mais plutôt que de fuir, l’entraver ou bien de l’esquiver, le gamin aux capacités martiales développées décida de partir l’affronter de front. Une véritable tête brûlée au sourire démesuré, prenant un malin plaisir à défier le monstre venu d’ailleurs.

Arrivé à son niveau, Ryûken changea de posture et renforça chacun de ses appuis pour s’encrer sur place. Il plaça son fameux sabre en opposition du coup de la créature, soutenant sa lame de sa seconde main pour être certain de pouvoir l’encaisser sans broncher. Tous ses muscles se contractèrent, aidés par une diffusion de chakra continue qui lui permettait de se renforcer lors des parades au corps à corps, et subirent le courroux du colosse. Le choc fut brutal, un des genoux déjà fléchis du jeune homme toucha le sol sous l’impact, mais la Bête disparut dans l’assaut en se brisant sur le Genin toujours présent sous les morceaux de glace.

Il se releva l’air neutre, avant de jeter par terre le bout de lame qui lui était resté dans la main droite, dont la paume était meurtrie d’une entaille qui saignait légèrement. Le sabre d’entraînement venait de se briser en deux. La suite allait être plus délicate. Il espérait que ses camarades ne cachaient pas encore leur jeu, car le sien venait d’être amputé. Son regard observa Misaki puis Mayumi, s’interrogeant sur la suite des évènements. Qui allait, cette fois-ci, oser briser ce moment de flottement ?


Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Ven 23 Avr 2021 - 23:29

La suite des événements s'étaient déroulée à distance d'une quelconque interaction avec la fille des glaces. Le duel avait shifter entre Mayumi et Ryûken, ce qui l'arrangeait parfaitement. Elle voulait bien profiter des quelques instants pour reprendre son souffle et essayer de calmer son esprit qui partait dans tout les sens que lui offrait ses adversaires. Elle n'allait très certainement pas s'en plaindre. Cependant, si elle était capable de physiquement reprendre des forces, mais il y avait d'autres enjeux qui ne permit pas à la genin à se calmer mentalement.

Premièrement, elle était de nature anxieuse et une quantité importante d'adrénaline pompait dans son corps, rendant un apaisement quelconque quasiment impossible. Tout du moins, pas tant que cette substance sécréter en situation de danger était aux niveaux que ce qui se pompait dans ses veines en ce moment.

Deuxièmement, elle venait de subir des enchaînements de coup suivi d'une explosion l'ayant blesser assez sérieusement. Si elle tenait encore debout, ce n'était qu'une question d'endurance personnelle et de résilience mentale, rien de plus. Impossible pour elle de se calmer, alors qu'elle pourrait à tout moment se prendre une nouvelle attaque.

Finalement, Mayumi venait tout juste de lui lancer un fumigène. Si elle aurait bien voulu voir quels allaient être les effets de son fouet couleur bonbon, l'esprit paniqué de la Yukijine ne pouvait se résoudre à penser à autre chose que le fait qu'elle n'aurait pas lancer cette purée de pois pour lui cacher la vue si ce n'était que pour l'attaque et la surprendre à partir de celle-ci. Impossible de se calmer alors qu'une attaque potentielle s'en viendrait dans sa direction. D'autant plus qu'elle pouvait entendre un mouvement de matériaux quelconque se déplacer dans une direction qu'elle ne parvenait pas à identifier clairement. Elle aurait pu faire usage d'une technique de détection, elle était après tout une fier utilisatrice de la sensorialité, mais son petit esprit d'anxieuse n'avait qu'une seule idée en tête, tout donner.

Dans le ici et maintenant, la seule chose à laquelle pouvait réfléchir Misaki était que la meilleure des attaques était l’offense. Elle qui, dépourvu de la vue à cause d'un genjutsu, s'était vidé de chakra en formant des mûrs inutiles. Elle qui, habituellement, était plus sur la défensive que sur l'offensive et qui possédait des capacités de protection supérieur à la moyenne. Elle n'avait en tête que la destruction des sources de danger potentiel. Étais-ce la un changement dans le plus profond de sa psyché? Changement qui était en train de s'opérer grâce aux diverse missions et entraînements des dernières semaines? Si l'utilisation qu'elle allait en faire allait être particulièrement démesurée, il s'agissait la de l'apparition d'une nouvelle force chez la genin.

Les deux clones de Misaki réalisèrent la même série de mûdra. Une longue série de huit mûdras, annonçant l'arriver d'une des plus impressionnante technique que possédait l'adolescente. Dommage que ses adversaires n'avaient pas pu voir l'utilisatrice du Hyôton réaliser les signes incantatoires. Le nuage de fumé, encore bien présent sur le champ de bataille, cachait la vision qu'ils pouvaient avoir de Misaki et de ses clones. Ensemble, dans un timing sans nom, les deux amas de glace vivant posèrent leurs mains sur le sol, rependant une quantité énorme de chakra sur la zone en face d'eux, là où se trouvaient ses deux adversaires.

Si elle n'avait aucune idée de l'emplacement actuel de ses adversaire, elle n'avait absolument pas besoin de cette information. À mesure que son chakra Hyôton traversait le terrain entraînement, de long pique de glace, aux bouts arrondit pour ne pas tuer personne, faisaient leurs apparitions. L'attaque provenait du sol et de tous les côtés. Le fait qu'il s'agissait de deux techniques en un avait créé une véritable forêt cristallisé et tandis qu'elle observait devant elle, elle posa un genou au sol, puis deux. Elle n'était plus capable de tenir debout. Ses clones disparurent, Misaki n'avait plus de chakra, impossible pour elle de poursuivre le duel. Ses adversaires étaient-ils même en mesure de continuer?

Résumé du tour:
 

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Sendai Mayumi
Sendai Mayumi

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Sam 24 Avr 2021 - 6:59




La première quinte de toux se fit discrète, mais alerta brusquement Mayumi sur sa condition réelle, tandis que se révélait, d’entre les volutes poussiéreuses et les éclats gelés valsant dans les airs, la jeune silhouette du sabreur, un katana brisé dans la main. Du coin des lèvres de la belle s’échappait désormais un timide filet sanguinolent, glissant tranquillement jusqu’à se perdre sous l’étendue courbée de son menton. Avait-elle été atteinte par un quelconque sortilège ou les mouvements habiles de la lame du bretteur ? Pas du tout. Il n’en était rien. Pourtant, la kunoichi commençait à flancher. Son corps menaçait de se briser. Son esprit sombrait dans l’inquiétude, terrifié par l’angoissante perspective d’être à nouveau emporté dans le néant de l’inconscience, les ténèbres du coma. La triste réalité rattrapait la Sendai, et le choc en était bien plus brutal, bien plus difficile à encaisser que n’importe quelle chute d’un oiseau de chakra. La maladie frappait encore. Les symptômes apparaissaient peu à peu, comme une funeste sentence, un sinistre présage. L’églantine devait se rendre à l’évidence : bien qu’il lui restait suffisamment d’énergie pour poursuivre cette bataille à trois, et notamment son assaut sur le garçon, continuer ainsi risquait de meurtrir davantage son corps déjà abimé et, potentiellement, de l’entraîner dans la mort. Sa limite avait bien été franchie.

D’un revers tremblotant de la main, l’immaculée interrompit le flot carmin qui s'écoulait de son visage, puis déposa péniblement ses prunelles rosées sur les miroirs de l’âme de son opposant, tels les pétales des fleurs de cerisiers s’échouant sur la rive d’un paisible lac. Arriverait-il à lire en elle comme dans un livre ouvert, à ressentir toute la détresse qui risquait de la submerger, d’un instant à l’autre. Percevrait-il l’impuissance qui accablait la jeune femme, tel un millier de briques sur ses épaules? À quelque part, elle l’espérait. Elle espérait l’entendre prononcer les mots qu’elle se refusait à formuler. Par crainte, peut-être, ou par honneur, par orgueil. Celle qui rejetait d’ordinaire toute compassion, toute sympathie envers elle-même se voyait à présent contrainte de quémander… Il lui fallait abandonner. 

Mais alors que les paroles auraient dû franchir les parois de sa cavité buccale, un grondement sourd se fit entendre, tandis que du sol jaillissaient de nombreuses piques de glace. Mayumi tenta de bondir, mais ses jambes se dérobèrent, affaiblies par la douleur et les tremblements qui l’affligeaient depuis sa dernière offensive face au sabreur. Les structures cristallines vinrent la percuter avec force, de part et d’autre de son corps, et dans tous les sens, faisant se rompre ses côtes, puis les os de ses bras et de ses jambes. Tentant par tous les moyens d’éviter une véritable débandade, la kunoichi referma les doigts de sa dextre sur un sceau habilement dissimulé dans sa paume, libérant une onde rosée qui enveloppa rapidement sa frêle silhouette, prête à absorber le chakra de tout ce qui entrerait en contact avec sa peau… Néanmoins, ce ne fut pas suffisant, et même complètement inutile. L’assaut des stalagmites était bien trop important, et l’absorption, complètement inadaptée à pareille force de frappe. Le calvaire allait ainsi se poursuivre, fracassant tout sur son passage, ne laissant au final qu’une Sendai paralysée, étendue de tout son long et détruite aussi bien physiquement que psychologiquement.

Incapable de bouger, peinant même à respirer, la genin expectorat d’importantes quantités d’hémoglobine. Ses pensées étaient brouillées par la douleur. Elle n’avait rien pu faire face à l’ultime offensive de la désespérée. Son fumigène s'était retourné contre elle. Et une fois de plus, elle avait mordu la poussière. Une fois de plus, sa propre faiblesse l'avait plongée dans la tourmente. Une fois de plus, l'impuissance totale, et les larmes ruisselant sur ses joues… Une fois de plus, la défaite.


Résumé:
 

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] M197
Merci à Yami & Aimimii pour le kit ! <3
Theme of Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10219-sendai-mayumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t9375-sendai-mayumi-la-belle-eglantine https://www.ascentofshinobi.com/u1301
Ryûken
Ryûken

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Sam 24 Avr 2021 - 21:34
Le calme reprit son règne l’espace d’un instant. Une pause éphémère, silencieuse, qui laissait en suspend la joute martiale échangée jusqu’à présent. Ryûken renforça l’emprise qu’il avait sur la garde de sa demi-épée. Que penserait Honryu s’il le voyait dans cette situation ? Il l’engueulerait assurément pour ne pas avoir fini le combat quand il en avait l’occasion. Tant pis, le genin allait devoir se contenter de sa lame brisée pour clôturer le duel.

Mais alors qu’il s’apprêtait à s’élancer en direction de la Sendaï, histoire de lui faire morde la poussière une bonne fois pour toutes, ses sourcils se froncèrent d’incompréhension. L’air de Mayumi avait changé. Le bâtard savait lire la détresse dans ses yeux et reçut l’appel à l’aide sans pour autant savoir le déchiffrer. Quelque chose venait d’ébranler son envie de s’en prendre à elle et d’en finir, quelque chose d’extérieur à leur simple entraînement shinobi.


- Euh… Ça va ?

Un premier craquement survint et alerta le tympan du Chien Errant. Ses sens s’alertèrent et guidèrent ses prunelles jusqu’à l’ultime participante de ce duel. Du moins, jusqu’au nuage de fumée qui venait de s’en dissiper, révélant la demoiselle en plein enchaînement de mudra. Mais le premier assaut avait déjà été lancé, et dévoila toute sa puissance en faisant émerger d’énormes stalagmites sur tout le périmètre l’encerclant. Aussi doué fit-il, les semelles chargées d’une énorme quantité de chakra, sa vitesse et son agilité ne lui permirent que de garder un espoir de s’en sortir indemne. Car la Yuki venait de tous les condamner.

Un bond réflexe le projeta vers l’arrière, fuyant l’apparition des piques contondants qui semblaient le poursuivre telle une lionne chassant sa proie. Poussé dans ses retranchements, son instinct le guidait et soulignait toute la dextérité dont pouvait faire preuve l’apprenti Sabreur, enchaînant les esquives et autres cabrioles pour se sortir in-extremis de ses prédateurs. Affamés, ces derniers ne le lâchèrent pas si facilement, finissant malheureusement par le rattraper avant qu’il ne puisse définitivement s’enfuir.

Un énorme pieu vint s’enfoncer violemment dans un de ses flans, stoppant sa respiration sur le coup tout en fracturant une de ses côtes. Un second percuta violemment son estomac, l’éjectant sur plusieurs mètres avant qu’un dernier ne fracasse son dos de plein fouet, le sortant ainsi de la zone ravagée par les innombrables sculptures de glace. Ici, Ryûken glissa encore sur plusieurs mètres dans un roulé-boulé ralentissant sa vitesse, puis atterrit aux pieds d’un inconnu spectateur du combat. A la limite de l’inconscience, les yeux entrouverts, ce fut son tour de cracher un peu de liquide carmin.

Refusant d’admettre sa défaite, ses mains se resserrèrent sur la terre comme s’il cherchait à se redresser, en vain. Le membre du Dojo perdit connaissance.



Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki MisakiEn ligne

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Dim 25 Avr 2021 - 15:35
d3fhha7-15438fab-a691-44e9-8302-bb24debc5c44
.:: Infirmerie du complexe shinobi ::.

Misaki ouvrit tranquillement les yeux. La première chose qu'elle aperçu était le plafond blanc de l'infirmerie du complexe shinobi du village caché de la brume. Elle reconnu l'endroit immédiatement, s'étant réveillée de la même façon quelques jours auparavant, suite à un duel avec Yamanaka Kiyon. Elle se releva dans son lit et porta instinctivement sa main à l'arrière de sa tête cherchant une nouvelle fois cette bosse à l'arrière de son crâne, comme la dernière fois. Rien. Elle n'était pas là pour ça après tout.

Reprenant tranquillement ses esprits, elle remarqua que son corps était couvert de pansement. Plus spécifiquement, son côté droit. Elle se remémora l'explosion de la note lancé par Mayumi qui lui avait laissée plusieurs brûlure sur son côté dominant. Ses côtes étaient aussi immobilisé à l'aide d'un tissu médical, sans doute pour permettre une meilleure guérison suite à la fracture occasionnée par le sabre du futur sabreur.

Du coin de l'oeil, elle pu apercevoir un mouvement blanchâtre. Elle tourna la tête vers la droite, remarquant l'arrivée d'une infirmière à ses côtés. Elle pu aussi remarquer la présence de deux lits aux habitant familier. Les deux genins qu'elle venait juste de combattre étaient d'or et déjà réveillé. Mayumi salua l'adolescente en voyant que celle-ci commençait à prendre connaissance de son environnement. Constatant l'étendu des bandages présent sur ses collègues de baston et en se remémorant leur état avant qu'elle ne lance sa technique finale, un sentiment de culpabilité percuta la fille des glaces.

[Misaki] - Désolé...

Dit-elle en baissant les yeux aux sol. Elle avait honte d'avoir perdu le contrôle à ce point. Ce n'était pas son genre, mais les événements des derniers temps commençait à avoir un impact indésirable sur sa psyché. Les quelques mots échangés par ses collègues lui fit un peu de bien, mais ne chassait pas complètement ce sentiment d'avoir mal fait.

[Misaki] - J'y suis aller un peu fort... J'ai perdu le contrôle... Je m'excuse.

Dit-elle d'une voix saccadé et hésitante. Elle savait bien qu'il s'agissait là des risques du métier, des risques d'accepter des duels ici et là. Il n'empêche qu'elle ne pu s'empêcher de repenser à l'étendu de la technique qu'elle avait utilisée. Elle avait non seulement risquée la vie de ses camarades – bien qu'elle avait modifiée sa technique pour la rendre non-léthale – mais aussi des gens qui se trouvaient près d'eux, car c'était une technique qui ne faisait pas la différence entre alliée et adversaire, elle prenait pour cible toutes personnes présent dans son rayon d'action. Le fait qu'il n'y avait pas d'autres lits occupé lui indiquait qu'elle en était peut-être ressorti chanceuse.

[Misaki] - Vous savez quoi! J'accepte la défaite de cet affrontement! Je vous invite à aller manger des Takoyaki ce soir! La seule chose, c'est que c'est moi qui choisit l'endroit. Rajoutait-elle, le sourire au visage. Et invitez vos senseï aussi ! J'ai le sentiment qu'ils ont déjà eu vent de notre affrontement... Peut-être que derrière un verre de saké et de la bonne bouffe, ils ne nous engueulerons pas trop...

C'était là plus une façon pour elle de se déculpabiliser de la situation. Elle qui, de toute façon, avait les moyens de payer le festin à six personnes y voyait là l'opportunité parfaite pour essayer de calmer son esprit face aux gestes un peu trop intense qu'elle avait posée. Elle qui voulait finir cette journée sur une bonne note et surtout, elle qui voulait mitigé la réaction de leurs enseignants...

_________________
Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Koei no Honryū
Koei no Honryū

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Dim 25 Avr 2021 - 18:33





ゴキブリ皆殺し



Au pied d’un énorme cerisier que les fleurs avaient déserté, le Sabreur de Kirigakure no Satô s’autorisait une pause bien méritée. À vrai dire, entre les recherches sur le projet de pacte de son élève, son propre entraînement martial, la communion avec Samehada et ses missions en dehors du village, malgré qu’il fut dans la fleur de l’âge, Honryuu commençait à fatiguer. N’étant capable de faire des nuits correctes, il avait atteint un état où la fatigue n’était rien de plus qu’une compagnonne avec qui il fallait compter à l’instar de son énorme sabre enserrée de sa strate d’une blancheur toujours immaculée.

Là, à moitié somnolent vers le centre du village, non loin d’un temple shinto qu’il fréquentait parfois, sa position lui assurait une presque mainmise sur toute la ville s’il devait s’adonner à la traque ou la surveillance d’une personne de son choix. Un placement inconscient qui en disait long sur son subconscient.

Ce fut d’abord un chakra inconnu qui s’agita parmi tant d’autres. Puis Peau de Requin en vint à reconnaître celui de son disciple. Etait-il encore en train de causer des problèmes ? Mué par son incompatibilité avec le repos plus que par la simple curiosité, il croisa ses doigts toujours à moitié avachi contre le tronc veineux et une version de lui-même apparut face à lui. Il lui fit signe de la main d’aller surveiller.

Véritable miroir du réel Honryû, il avait via les dons de Samehada une bonne idée d’où chercher précisément.



[...]

Ce qui se passait sous les yeux de l’ersatz du Torrent avait de quoi étonner le plus aguerri des shinobis. Les trois gamins semblaient bien décidés à en découdre en y allant crescendo.

Le fessier sur les talons, positionné sur le toit d’un des passages menant à la bibliothèque, son point d’observation lui donna une position d’analyse parfaite.

Il y avait dans ce combat quelque chose qui chagrinait le Honryuu témoin de la rixe. Ryûken était hésitant, à peine à son niveau des jours sans. Qu’est-ce qui lui passait par la tête ? Était-ce ignorant au point de sous-estimer les kunoïchis ? Ça n'avait pas l’air d’être le problème ici, en connaissant bien le Chien Errant.

Son adaptabilité en début de combat était étonnamment respectable ; l’utilisation de son adhérence et sa rapidité pour couper les mûdras l'étaient tout autant. Les deux jeunes femmes semblaient pleines de ressources, rien d’étonnant qu’il fut poussé dans ses retranchements. Cependant, il n’avait pas sous les yeux son disciple à plein régime. Cela lui laissa le goût amer de l’inaccompli. À quoi cela servait-il de lui inculquer autant de katas si ce n’était pour ces moments précis ?

Il comprenait les décisions du prodige. De là à les cautionner…

Venait-il de parer l’assaut du golem avec sa simple épée… ? S’il avait été plus démonstratif il se serait sûrement frappé le front.

La Sendai était-elle malade ? Il put discerner les muscles de son corps se tendre sans raison. Du sang.

Puis une quantité non négligeable de chakra se mit en branle. Un chakra aussi froid que la pire des nuits à Yuki no Kuni. Une Genin maîtrisait déjà une arcane de telle ampleur ? D’un bond agile, il chargea.



Non pas vers son élève, pas plus que vers leur combat mais plutôt vers une petite troupe de Genin occupés à admirer l’affrontement. Son énorme épée se retrouva entre ses mains et il les poussa du flanc de Samehada vers l’extérieur pour les protéger d’un pic de glace assez énorme pour les empaler, si sa pointe n’avait été modifiée intelligemment par la Yuki. Il ne connaissait que trop bien ce clan imbu de lui-même ; celui-là même qui n’avait pas voulu plier devant Sôsuke des années auparavant.

Epoussetant son vêtement -un kimono noir noué à la ceinture par une cordelette brodée de kanjis- il se dirigea ensuite vers le lieu des bélligérances pour constater que les marmots étaient tous écroulés ; tous blessés plus ou moins gravement. Il prit leurs pouls respectifs et positionna chacun des corps sur l’immense Samehada avant de la jeter sur son épaule, sa triple prise posée dessus comme de simples sacs à pommes de terre. Des os brisés, des égos aussi. La jeunesse qui se faisait, tout simplement.

[...]

« Oui c’est ça. Rien de grave. Je ferai le rapport aux instances moi-même. Surveillez la Sendai ; elle semble atteinte de quelque chose qui n’a rien à voir avec l’affrontement. » Samehada posée à la verticale et tenue par le pommeau de la main de Honryuu, tachée du sang des trois imbéciles avides de gloire précoce, il attira l’attention d’une des infirmières.



« Quand le gamin se réveillera, dites-lui qu’il ne pourra plus jamais utiliser ses jambes. Ca devrait le faire un peu flipper. » Lâcha-t-il avec l’air le plus froid et sérieux du monde, s’assurant qu’elle le ferait avant de tourner les talons et d’emprunter le couloir, disparaissant dans un nuage de fumée.


[...]

Sous son cerisier,
l’air amusé mais pas surpris,
le Torrent souriait,
devant l’ardeur de la jeunesse à refuser l’hétéronomie.

Tssssk. Gaki..

Assimilant les informations et le vécus assimilées par son clone, il fit bouger le cure-dent entre ses lèvres, affichant un début de sourire. De satisfaction ?


_________________


Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Unknown
泣いて 暮らす も 一緒、笑って 暮らす も一緒
So long as my body doesnt relent ; This blade shall never know the meaning of mercy —
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11573-men-are-better-governed-by-their-vices-than-by-their-virtues-honryu
Contenu sponsorisé

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Qui veut gagner des takoyaki ? [PV Misaki, Mayumi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: