Soutenez le forum !
1234
Partagez

Remise à niveau [Amatera Hatoma]

Nara Aizen
Nara Aizen

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Lun 19 Avr 2021 - 19:50

C’était une demande inédite et toute particulière qu’avait reçu Aizen de la part du village. Il était réquisitionné pour aider à l’intégration d’un tout jeune Genin. Sa mission consistait en une visite pédagogique et une mise à jour de ses informations sur la scène internationale. Forcément il soupira à la lecture d’une telle demande. Que ce soit l’indignité de la tâche qui lui était confiée ou alors le fait qu’un adolescent soit Genin sans même être conscient du monde dans lequel il vivait, rien ne lui allait. Mais comme bon soldat qu’il était il ne rechignait jamais à une tâche qui lui incombait. D’autant plus que ce genre de demande témoignait finalement d’une confiance envers lui.

Le Chûnin s’en alla de bonheur pour rejoindre directement le domicile du jeune homme. Adresse qui lui avait été indiqué par l’administration Kumojin grâce au dossier sur lui. Il était inutile de donner rendez-vous au Genin à un endroit précis du village car justement il ne connaissait que peu ce dernier. Aizen aurait pu attendre longtemps si le garçon s’était perdu et il n’avait pas que ça à faire.

Il nourrissait tout de même un petit espoir. Si ce jeune adolescent sortit de nulle part avait pu devenir Genin ce n’était clairement pas grâce à ses connaissances sinon Aizen ne devrait pas effectuer cette basse besogne mais alors grâce à quoi ? Peut-être que le jeune homme possédait un pouvoir tout à fait particulier qui lui avait permis de se faire remarquer ou peut-être qu’il était tout simplement très fort au combat et aux arts ninjas en général.

C’était avec cette idée en tête que le Nara arriva devant le domicile, à l’adresse indiquée. Il espérait bien glaner quelques informations en plus de devoir en fournir, ce devait être du donnant donnant. Aizen attendit devant l’habitation et une fois l’adolescent sortit il le salua d’un geste de la main.
« Amatera Hatoma ? »
Dit-il d’un air interrogatif afin d’interpeller le garçon alors qu’évidemment il y avait peu de chance que ce soit quelqu’un d’autre.
« Je me nomme Nara Aizen et suis le Chûnin en charge de te faire visiter le village et de te présenter quelques sujets d’actualité. »
Il laissa le temps au jeune homme de s’approcher et il le toisa de haut en bas afin de le jauger. Dans le silence le plus total il l’observa ainsi pendant plusieurs secondes d’un air sévère. Finalement, après cette courte analyse, il reprit son sourire chaleureux qui le caractérisait tant puis continua :
« Nous allons débuter par la visite du village, suis-moi. Et pendant que nous marchons commence donc par me parler de toi, qui es-tu ? Comment es-tu arrivé à Kumo et pourquoi ? N’hésite pas à être exhaustif. »
Et ils commencèrent à déambuler dans les rues de Kumo.


Spoiler:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Mar 20 Avr 2021 - 11:40
Aujourd'hui se trouve être un jour particulier, en effet, je dois recevoir une sorte de remise à niveau de la part d'un gradé du village. Je suppose que c'est normal quand on vient d'un village de paysans ou les informations sur le monde extérieur arrivaient rarement. D'après les informations qui m'avaient été transmises hier l'homme qui devait me servir de tuteur se prénomme Nara Aizen. Bon, après ce n'est pas comme si savoir cela allait changer quelque chose à vie étant donné, qu'au final, je ne connais personne au village.

C'est donc excité comme une puce que je me prépare à sortir pour profiter de la connaissance d'un ninja émérite. C'est après un simple geste de la main à destination de ma mère que je quittai les lieux. À l'extérieur un homme semblait attendre et c'est sans la moindre hésitation que ce dernier s'adressa à moi.

« Amatera Hatoma ? »

Alors que je m'apprêtais à répondre à l'homme reprit de plus belle, me laissant à peine le temps d'acquiescer d'un geste de tête

« Je me nomme Nara Aizen et suis le Chûnin en charge de te faire visiter le village et de te présenter quelques sujets d'actualité. »

A-t-il fini de parler ? Je peux répondre ? Par politesse, ou plutôt par peur de le vexer je laisse un blanc s'installer quelques instants le temps de m'approcher et d'examiner l'homme qui doit me servir de guide.

« Nous allons débuter par la visite du village, suis-moi. Et pendant que nous marchons commence donc par me parler de toi, qui es-tu ? Comment es-tu arrivé à Kumo et pourquoi ? N'hésite pas à être exhaustif. »

Une chose est sûr, cet homme est très sûr de lui et n'a pas de temps à perdre. Il faut dire qu'un chûnin doit avoir d'autres préoccupations que de s'occuper d'une jeune recrue inculte. Sa dernière phrase me laisse cependant dubitatif, il veut que je sois exhaustif, autrement dit, l'inconnu fait preuve d'une certaine curiosité à mon égard. C'est donc une fois que nous étions en marche que je décide de me présenter.

« Bonjour Nara-sensei, qui je suis ? Bah je suis Hatoma, un simple paysan qui a toujours rêvé de devenir ninja. Comment je suis arrivé à Kumo ? À pied, mes parents n'avaient pas d'argent pour nous payer un voyage en charrette, je peux vous dire que c'était fatiguant. »

Le chûnin peut croire que je me fous de lui en répondant si simplement à ses questions, mais à vrai dire, je n'ai aucune idée de ce qu'il veut savoir, ni de l'origine de ses questions. Je croyais que c'était à moi d'apprendre aujourd'hui.

« Alors, comme ça vous êtes Chûnin ? Vous devez être fort, plus fort que moi je suis sûr. Vous avez déjà tué des gens ? Moi oui, ils étaient deux, c'était pour protéger mes parents. Père dit que c'est le commun des ninjas... »

Mon ton est un peu plus triste qu'à l'habituel, il faut dire que malgré tout ce temps je n'ai jamais reparlé de cet évènement marquant. Pourtant, mon visage continue d'afficher un grand sourire, pour tenter de cacher le traumatisme.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Aizen
Nara Aizen

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Ven 23 Avr 2021 - 13:40

Le jeune garçon répondit très simplement aux questions du Nara sans chercher à aller plus loin. Sa façon de parler témoigner de son jeune âge et il semblait avoir beaucoup à apprendre. Le Chûnin était justement là pour ça en ce jour. Mais enseigner à quelqu’un nécessitait bien d’en savoir un minimum sur son élève. Le Nara n’était pas encore rassasié de ces maigres informations alors il posa de nouvelles questions.
« Pourquoi rêver de devenir un ninja ? Qu’est-ce qu’un ninja pour toi ? »
Une question importante à laquelle chaque shinobi devait savoir réponse bien qu’il n’y avait pas de bonne ou mauvaise réponse. Aizen ne s’attendait pas à se faire interroger en retour mais l’adolescent témoignait d’une curiosité propre à son âge. Et le sujet était la puissance. Ce sujet intéressait donc le jeune homme.
« Sans doute plus fort que toi oui… Mais quelles sont tes capacités au juste ? Connais-tu le clan Nara ? Ta leçon peut commencer par ça d’ailleurs. Les trois clans majeurs du village, les connais-tu ? »
La question qui suivit étonna le Chûnin bien qu’il n’en montra rien, à la façon dont le Genin se comportait il n’aurait pas dit de lui qu’il était déjà capable de tuer. Mais les apparences étaient parfois trompeuses et ça Aizen était bien placé pour le savoir. Le jeune garçon gardait le sourire, à son âge cela ne sembla pas l’affecter plus que cela malgré un changement de ton. Aizen avait aussi tué pour la première fois bien plus jeune, son propre père. Cela ne lui avait pas fait grand-chose si ce n’était que de le libérer afin qu’il puisse emprunter la voie que la lumière lui avait réservé.
« Pour ce qui est de tuer, cela fait partie des possibilités du métier de shinobi, tout comme mourir. Ce n’est pas quotidien mais il faut être prêt à ne pas hésiter une seule seconde quand il est nécessaire de tuer sinon c’est un camarade qui pourrait bien mourir à la place de ton ennemi. Qu’à tu ressenti en tuant ces gens ? »
Au final il avait certes face à lui qu’un enfant, il n’en était pas moins capable de tuer. Chose dont certains shinobis du village étaient sans doute encore incapables de faire. Il ne restait plus qu’à savoir quel était son niveau au combat et en mission et peut-être qu’il avait avec lui une bonne recrue en devenir.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Sam 24 Avr 2021 - 23:43
L'homme ressemble de plus en plus à un vrai professeur. Ses questions sont pertinentes et font bouillir mon cerveau. Il semble beaucoup s'intéresser à la vie des autres sur des sujets plus ou moins vague dont la réponse exacte n'existe pas. Malgré le fait que réfléchir ne fasse pas parti des capacités les plus développées chez ma personne, je me prête au jeu. Il me faut un petit moment avant de répondre. Tout en continuant d'écouter les dires du chuunin, je continue de le suivre tout en réfléchissant à sa question. Le jeune homme m'interroge ensuite sur une question qu'apparemment tous les shinobi de Kumo doivent connaître. Étant donné qu'il me pose cette question directement après avoir mentionné son clan les « Nara » je suppose que ce nom en fait partie. Bien sûr, les deux autres me sont totalement inconnus. Malheureusement, il ne s'agit pas de la seule chose que j'ignore. En fait, il serait plus facile de parler du peu que je sais plutôt que de mentionner l'immensité de mon ignorance sur ce village et sa situation.

Après avoir réfléchi un moment, je pense enfin avoir trouvé une réponse acceptable quant à la première question du Nara. J'hésite un petit moment à la lui donner, par peur de raconter n'importe quoi ou de décevoir. Pourtant, il est sûr que ne pas répondre ou répondre totalement à côté ne doivent pas être des solutions envisageables. C'est donc tout en premier une profonde inspiration que je m'élance, tout en ayant pris soin d'accélérer le pas pour me retrouver devant le jeune homme de manière à lui faire face et à le regarder dans les yeux.

« Je ne sais pas. Je ne sais pas ce qu'est être un shinobi, ni pourquoi je veux le devenir. Depuis tout petit je rêve de pouvoir faire quelque chose de ma vie, sauver des gens, les voir sourires. Cela peut sembler totalement idiot et une raison insuffisante pour donner sa vie à un village en tant que ninja. Tout ce que je sais, c'est que chaque jour que je passe ici, à chaque fois que j'accomplis un acte en tant que shinobi de Kumo, je suis heureux. »

Cette réponse peut sembler enfantine, pourtant, elle vient du cœur. Pendant ce moment de réflexion, je me suis dit qu'il valait mieux donner une réponse honnête et idiote plutôt que de chercher à en inventer une. Je suis persuadé que la vie de shinobi se dessine tous les jours et que même si certains ont des objectifs clairs et des raisons de devenir ninja, au final ce qui compte c'est le chemin parcouru. J'espère que cette réponse satisfait le chuunin.

« Mes connaissances sont inexistantes sur ces sujets, jpense que les Nara en font partie, vu la fierté avec laquelle vous parlez de votre nom, mais sinon je n'en sais rien. »

Pour ce qui est de mes capacités plutôt que de lui faire un long discours je sortis un kunai de mon étui pour l'entourer de cristal. Il m'est également possible de parler du doton, mais à ce jour, aucune technique de cet élément ne figure dans mon répertoir. Ce qui m'intrigue le plus dans tout cela c'est ses dernières paroles, le kumojin me parle de tuer comme d'une banalité dont il faut s'affranchir sans la moindre hésitation. C'est donc ça le monde des shinobis ? Tuer ou être tuer ?

« Je ne souhaite pas que cela devienne une habitude à prendre à la légère. Ce jour-là je n'avais aucune maîtrise de mes capacités, j'ai laissé ma haine et ma peur me dominer. C'est aussi l'une des raisons pour laquelle je suis devenu un ninja. Pour devenir assez fort pour pouvoir protéger les gens que j'aime, sans pour autant avoir à tuer. »

Suite à ces mots je me mets à nouveau à fixer le sol. Ce que je viens de dire sonne faux, tellement faux. J'ai même du mal à me convaincre moi-même de ce mensonge, ne plus tuer à nouveau ? C'est impossible et j'en suis conscient.

« En vrai, je dis ça, mais je n'hésiterai pas à recommencer si quelqu'un s'en prend à mes parents ou menace la vie d'un innocent sans défense... Tout ce que j'ai ressenti ce jour-là. C'est un soulagement. C'est pour cette raison que depuis je me sens mal, je me sens mal de ne pas avoir ressenti de la pitié pour ces hommes. »
Revenir en haut Aller en bas
Nara Aizen
Nara Aizen

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Dim 25 Avr 2021 - 11:53

Mais que faisait le recrutement de Kumo pour qu’un gamin comme cela soit déjà Genin. Ses intentions semblaient bonnes, il avait peut-être même un très bon potentiel de par ses idées et ses actes passés. Mais il était encore fragile dans certaines pensées, pourquoi était-il déjà Genin ? Aizen ne comprenait pas ce fonctionnement, du jour au lendemain Hatoma pourrait se retrouver au milieu d’un champ de bataille et voir ses camarades mourir au combat. Serait-il capable de supporter ce genre de situation ? Mais Aizen, comme toujours, allait faire preuve de pédagogie afin de tenter d’éduquer ce Genin vers la voie qu’il devrait emprunter, la voie de la force où aucune faiblesse ne pouvait être acceptée. Cela commençait par les bases et la vision philosophique de l’existence des shinobis.
« Tu as raison le shinobi a pour rôle de protéger les siens. Mais attention, tu n’apporteras pas forcément le sourire à tout le monde. Notre rôle est de servir notamment les intérêts du pays, bien sûr ces derniers sont censés être en adéquation avec le bien de la population. Mais parfois tu devras espionner, détruire, tuer… Nous avons des pouvoirs qui dépassent les capacités humaines normales, avec ça va de grandes responsabilités. Nous devons protéger mais aussi guider le peuple vers… »
Il hésita une seconde à dire la Lumière. Tout ce qu’il faisait il le faisait dans le but de servir Kougen, la Source Lumineuse. Elle était au-dessus de tout et son omniscience dépassait de loin l’entendement des humains. Elle guidait Aizen vers la vérité et lui se devait de guider les hommes vers elle. Il se ravisa et donna une réponse plus conventionnelle.
« Une société unie qui pourra avancer dans la même direction. »
Ne pas connaître les clans majeurs du village voulait dire ne pas connaître la naissance même du village de Kumo. Les hommes se trouvant dans les terres reculées du pays de la foudre étaient donc à ce point ignorant, Aizen devait reprendre les bases sans noyer le garçon dans un flux de données imbuvables.
« Je vois… Tu as donc beaucoup à apprendre alors je vais essayer de te donner les informations importantes. »
Tout depuis le début, l’histoire du village avait commencé lorsque ce dernier avait été rejoint par les trois clans majeurs, Shitaderu, à l’époque, avait su se rendre attractif et les Nara avaient notamment sentis l’ambition de la Foudre pour de nouvelles choses.
« Il y a encore quelques année cette ville s’appelait Shitaderu. Elle était surtout connue pour son avancée dans le domaine scientifique. De par cette réputation la ville était attirante et de nombreuses familles sont venus renforcer sa population, dont des shinobis. Parmi eux trois clans qui sont aujourd’hui les clans majeurs du village : les Metaru, les Suzuri et les Nara. Dès lors, la ville a été rebaptisé Kumo qui est maintenant le village militaire de Kaminari. Notre rôle est de servir le pays et de défendre ses intérêts aux ordres du Daimyo Kojima Kaemon. Le village quant à lui est dirigé par un Raikage élu par votes : l’actuel est le Yondaime Meikyû Raizen. »
Il en avait tellement dit et pourtant si peu à la fois. Le garçon devait absolument prendre conscience de sa faiblesse sur le sujet. Il devait se cultiver s’il voulait devenir un bon shinobi. Savoir combattre était une chose mais la vie de ninja ne se résumait pas qu’à cela. Surtout à Kumo où on devait respecter une certaine réputation d’hommes d’esprit.
« Je te conseille de passer du temps à la bibliothèque de Kumo. Elle constitue sans doute la plus grande source de connaissance de tout le Yuukan et fait la fierté du village au niveau culturelle. Nous allons passer devant comme ça tu sauras où elle se situe. Si tu te sent perdu à l’intérieur tu pourras demander Metaru Anzu. C’est une Jônin qui est en bonne voie pour devenir la représentante de ce lieu emblématique. Si elle a du temps elle pourra peut-être t’aider afin d’affiner tes connaissances. »
Ainsi il précisa au jeune garçon pourquoi il voulait qu’il entreprenne cette démarche. Aizen ne serait pas là pour le contrôler, il fallait qu’il agisse de son propre chef sur ce sujet.
« Si le shinobi a des objectifs clairs il a aussi des outils lui permettant d’atteindre ces derniers. Ne néglige pas l’outil que constitue la culture et la connaissance, surtout dans ce village. Ce sont des points très importants que tu te dois de développer si tu veux aider au mieux la population. »
Pour un garçon de son âge non habitué d’un enseignement militaire il avait répondu avec une maturité à laquelle le Nara ne s’attendait pas. Avoir des faiblesses face à un tel évènement était normal mais le fait qu’il ait déjà pu en prendre conscience seul était un gain de temps significatif pour son ascension dans le monde shinobi.
« Je suis agréablement surpris de ta maturité à travers tes mots. Car tu as raison, il faut être maître de ses émotions. Mais fais attention, parfois tu devras tuer juste parce que c’est un ordre et non pas seulement pour protéger d’un danger immédiat. Je ne dis pas que tu dois écouter les ordres sans réfléchir, c’est bien la différence entre nous shinobis et de simples mercenaires : nous pensons. Nous ne devons pas massacrer des innocents même si c’est l’ordre d’un supérieur. Pour autant, parfois, pour le bien du plus grand nombre et du pays il faudra tuer. »
Bien qu’il fût conscient de tout ça il n’avait pas encore les armes pour affronter, pour maîtriser ses divers sentiments qu’il pouvait éprouver face à un tel évènement. Aizen voulait le rassurer, il n’avait aucune raison de s’en vouloir s’il avait tué il avait eu raison et c’était tout ce qu’il y avait à faire.
« Concernant les personnes que tu as tué afin d’en protéger d’autres, tu n’as aucun remord à avoir. Tu ne dois pas avoir pitié, ils se sont tués tous seul en voulant faire du mal à autrui. Tu n’avais guerre d’autre choix que de les tuer sinon d’autres mourraient à leur place et des personnes innocentes. Mais tu as aussi raison, plus tu seras fort et plus tu pourras arrêter les gens sans pour autant avoir à les tuer. »
Maintenant qu’ils avaient vu le passé il était temps de renseigner le jeune homme sur le présent et l’avenir. Les choses les plus importantes dont il devait avoir conscience car le tout animerait sa vie pour les prochains mois voire années.
« As-tu entendu le message de Sakaze Tôsen, alias l’Homme au Chapeau ? Celui que tout le monde a entendu dans son esprit. Qu’en penses-tu ? Connais-tu les objectifs actuels de Kumo qui par force du destin sont aussi les objectifs du Yuukan tout entier ? »
Ils allaient parler de la chose inévitable qui approchait : la guerre.


Information:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Jeu 6 Mai 2021 - 17:43
L'homme fait preuve d'une grande patience malgré mon ignorance. Il répond à mes questions une à une en rentrant dans les détails de manière à être sûr que j'en saisisse les grandes lignes. Pourtant, il semble se retenir sur un point, peut-être le chuunin a des informations qui ne peuvent m'être apportés pour le moment. Je ne m'attarde pas sur ça plus longtemps ceci dit, cette conversation est bien plus passionnante pour ma part. Des pouvoirs qui dépassent les capacités humaines ? C'est vrai, nous shinobi sommes bénies par le chakra ce qui nous donne des pouvoirs, parfois surhumain. Pourtant, je ne me sens pas supérieur aux hommes qui n'ont pas de pouvoir, au contraire, je respecte d'autant plus celui qui n'a rien et qui se bat tous les jours pour sa survie. C'est pour cette raison qu'il me faut protéger tous ces hommes, car, beaucoup en sont incapables.

J'écoute sans l'interrompre ou même bouger sa tirade historique qui a pour but de m'enseigner un peu plus sur le monde qui m'entoure. Son conseil est sage, je dois passer plus de temps à la bibliothèque pour apprendre, encore et encore, cela ne me servira à rien d'exceller dans le combat si mes connaissances sont insuffisantes sur tout le reste. Sa longue phrase qu'il prononce par la suite m'atteint particulièrement. Le Nara me fait part des objectifs d'un shinobi, mais m'indique que le bien du pays doit passer avant tout. Donc, si un ordre ne me paraît pas être la meilleure chose pour ce pays j'ai le droit d'y désobéir ? Cela me paraît inconcevable en l'état des choses, mais je suis encore un jeune shinobi qui ne comprend rien à la vie. Sûrement que le jour où je serais face à ce genre de dilemme mon discours ne sera plus le même. Ce qu'Aizen-sama dit ensuite me soulage, ce dernier m'indique qu'il ne faut pas avoir de remords quant à mes actions, que cela m'avait permis de sauver des vies. Bien sûr, j'en étais déjà conscient au fond de ma personne, mais j'avais besoin de l'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre. Sa dernière phrase parle de ce fameux message que tous semblent avoir entendu dans leur tête il y a de cela un petit moment maintenant. Je réponds immédiatement après qu'il a fini sa phrase, avec une grande vivacité, les dents serrées, montrant une certaine colère.

« Je ne suis pas d'accord avec lui, pas du tout. Cet homme est la folie incarnée, nous ne pouvons pas le laisser faire. Il dit que le chakra a conduit l'homme à sa perte, que nous l'utilisons pour montrer notre supériorité sur les gens qui n'ont n'en pas. Peut-être que certaines personnes le font, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. De plus, l'Homme n'a jamais attendu de posséder ce pouvoir pour tuer, massacrer, se faire la guerre. Depuis toujours les hommes cherchent à avoir plus de pouvoir, jalouse sans cesse ce que leur voisin possède. Certes, grâce au chakra certain ont un avantage considérable sur ceux qui en sont dépourvus. Cependant, même sans ce pouvoir les choses seraient les mêmes, les pauvres seraient traités comme des moins que rien, massacrés, abusés, le riche l'emporterait toujours. Au moins maintenant avec ce pouvoir, certains peuvent s'élever, devenir fort, changer de condition. »

Je marque une petite pause histoire de reprendre mon souffle, toutes ces paroles, jamais je n'aurais cru les prononcer ou même les connaitre. Il m'est impossible de me reconnaître dans ces mots, depuis quand sont-ils dans ma tête ? Depuis quand ces idées sont en moi ? Un peu déboussolé je reprends lentement mes esprits en fixant mon interlocuteur dans les yeux.

« Je ne connais pas les objectifs de Kumo ou du Yuukan quant à ça, mais je suppose que vous souhaitez l'arrêter ? Si c'est le cas, je ferais tout pour devenir beaucoup plus fort d'ici là pour pouvoir agir. »

Après ces paroles, je retrouve mon sourire, un sourire naturel, chaleureux. Puis une dernière fois je reprends la parole.

« Vous avez raison Aizen-sama, mais ni vous, ni personne ne m'empêchera d'essayer de rendre le sourire à tout le monde ou de tenter de tous les sauver. »
Revenir en haut Aller en bas
Nara Aizen
Nara Aizen

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Ven 7 Mai 2021 - 21:33

Le genin laissa parler sa colère. Colère dirigeait envers celui qui se voulait être l’ennemi du monde shinobi, du monde entier. Aizen se demandait bien pourquoi Hatoma prenait cette histoire tant à cœur. Certains ne voulaient absolument pas perdre leurs pouvoirs qui leur permettaient d’effectivement être supérieurs aux Hommes sur le plan physique. Il était qu’un paysan condamné à survivre avec le peu que lui rapporterait la culture de la terre et l’élevage des animaux. Mais il voulait un autre avenir pour lui et sa famille et il voyait peut-être dans le chakra la seule possibilité de s’élever vers un autre niveau de vie. Il ne voyait pas le chakra comme une arme inégale mais plutôt comme un outil permettant d’estomper des inégalités qui existaient déjà depuis la nuit des temps.

Aizen regardait l’adolescent avec compassion, il ouvrit la bouche et sa voix se voulait rassurante. Il ne fallait pas s’énerver, il fallait abattre cet ennemi de sang-froid sans rien éprouver pour lui car c’était la seule chose à faire pour un futur radieux du Yuukan. Sa folie ne pourrait que déséquilibrer le Yuukan si jamais il arrivait au bout de ses plans.
« Encore une fois il y a une grande maturité dans tes paroles. Quels que soient ses arguments cet homme a prouvé à maintes reprises qu’il était un danger pour tous, même pour ceux dépourvus de chakra. Son plan est idiot, il est tel un enfant bercé d’un doux rêve qui ne peut exister. Car même s’il réussissait son projet cela ne réglerait aucun problème, comme tu l’as dit. Et effectivement nous ne pouvons pas le laisser agir et vu ses pouvoirs le capturer paraît impossible. La seule solution est de mettre fin à ses jours. Par sa mort beaucoup d’autres seront sauvés. »
Le jeune homme semblait habité d’une détermination très naïve. Mais aussi crédules soient ses idées ou objectifs ils pouvaient néanmoins être des éléments moteurs pour qu’il puisse devenir plus fort. Car son objectif paraissait impossible même pour le plus fort des hommes. Il tombera de haut le jour où il découvrira qu’il devra parfois de ses propres mains arracher le sourire des gens. En tant que Chûnin c’était aussi le rôle de Aizen de préparer les recrues à ce genre d’événements, pour éviter qu’ils ne perdent pieds dans un moment critique.
« Reprenons la visite. » Dit Aizen d’une façon neutre.
Il y avait beaucoup de choses à voir à Kumo alors Aizen décida de se concentrer sur les plus importantes, surtout les lieux concernant directement la carrière d’un shinobi. Ils passèrent tout d’abord devant un des bâtiments les plus importants de tout Kumo : le Complexe Scientifique. Aizen s’arrêta et se tourna vers la bâtisse avant de reprendre la parole.
« Tu as devant toit sans doute le plus grand symbole de science de tout le Yuukan. Ce lieu n’est pas si vieux et pourtant il est déjà très réputé. C’est ici que les avancées scientifiques de Kaminari voient le jour, les laboratoires et tout ce qui touche à la science se trouve au troisième étage. Quant aux deux premiers ils composent notre hôpital. Tu te rendras sans doute souvent ici car tu vas devoir te blesser au cours d’entraînements afin d’être prêt à la réalité du terrain. »
Il se tourna vers le Genin pour lui montrer qu’il ne plaisantait pas.
« Se blesser avec ses alliés permet de ne pas faillir face à l’ennemi. »
Il tourna ensuite les talons intimant à Hatoma de le suivre vers leur prochaine étape. Ils arrivèrent devant un bâtiment qu’il n’avait pas vraiment besoin de présenter tant son environnement laissait deviner de quoi il s’agissait. De l’extérieur on pouvait entendre de nombreux bruits métalliques et ressentir la chaleur du métal brulant. Ils étaient devant la Raffinerie.
« Tu dois aussi connaître ce lieu : la Raffinerie. C’est ici que l’illustre clan des Metaru s’attèle à nous forger les meilleures armes de tout le Yuukan. Je peux te l’assurer : Kumo est le leader en termes d’armement et l’acier Metaru est très réputé. N’hésite pas à faire appel à leurs services si tu veux le meilleur. En tant que Kumojin tu aura toujours un bon prix. »
Ils continuèrent et arrivèrent dans les hauteurs du village, ils longèrent les terrains d’entraînement devant lesquels le Nara ne s’arrêta pas mais dit quelques mots à leurs sujets.
« Tu as une multitude de terrains d’entraînement à Kumo. Tu peux y aller seul et parfois rencontrer des camarades avec lesquels il ne faudra pas hésiter à demander un entraînement. Même avec moi si tu le souhaite, c’est bien de cultiver son esprit mais il faut avant tout s’élever dans les arts ninjas. »
Le message était passé, si le Genin souhaitait s’entraîner alors le Nara pourrait l’y aider. Loin d’être simplement gentil il prenait son rôle au sérieux afin d’être le meilleur Chûnin du village. Mais surtout il savait que les Genins d’aujourd’hui pourraient être des voies déterminantes dans le futur au cas où Aizen serait éligible à se présenter à des élections pour devenir Raikage.

Ils arrivèrent devant leur destination finale, le plus grand bâtiment, le plus prestigieux et se trouvant au plus haut du village : la bibliothèque.
« Voici la bibliothèque, la visite s’arrête ici mais si tu as d’autres questions nous pouvons continuer. »
Aizen en avait déjà parlé, nul besoin d’en dire plus.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Mar 18 Mai 2021 - 3:39
L'homme semble changer de regard tandis que mes paroles continuent d'être écoutées. Il fait preuve d'un calme impérial quand il répond, affirmant certains de mes propos. Nara-sama pense également que cela ne changerait rien, qu'ôter le chakra à la population n'est d'aucune utilité. La mort est la seule solution pour cet individu, tel est la réponse que mon interlocuteur donne. Sans prendre de gants, il répond, puis m'indique qu'il est temps de reprendre la visite. Devant moi se trouve maintenant un grand complexe, assez récent et d'une importance capitale, selon les mots de Nara-sama. Le bâtiment comporte également l'hôpital. La visite se poursuit sans accro, le chuunin prend son rôle très au sérieux et explique avec sérieux les différents lieux que nous visitons ainsi que leurs fonctions. La raffinerie est-elle qu'on peut l'imaginer, malheureusement, pour le moment je ne souhaite pas utiliser d'armes lors de mes combats, elle me sera donc peu utile. Peu après, il m'emmène vers un lieu bien familier, les terrains d'entraînement. Cet endroit je le connaissais très bien, j'y passe le plus clair de mon temps, bien souvent seul. Avant aujourd'hui l'entraînement physique était tout ce qui comptait, aujourd'hui grâce à cet homme j'ai compris qu'il y a beaucoup plus que cela. La fin de sa phrase ne me laisse pas indifférent, Nara-sama indique qu'il serait prêt à m'entraîner si tel est mon souhait. Bien sûr, il est hors de question de laisser passer une occasion pareille.

« Un entraînement avec vous serait un honneur Nara-sama. C'est quand vous voulez. »

Une flamme semble brûler dans mes yeux, l'entraînement est une chose qui me plaît particulièrement. Il m'est possible de passer des heures à m'entraîner, pendant des jours, sans rien faire d'autre. Tout en espérant qu'un jour, cela servirait à quelque chose et que si ma vie est perdue, qu'au moins quelqu'un soit sauvé.

Devant ma personne se trouve la bibliothèque de Kumo, lieu dont m'a parlé plusieurs fois Aizen-sama aujourd'hui. En tout cas, il est sûr que je reviendrais ici pour en apprendre un peu plus sur le village, histoire de ne pas passer pour un imbécile auprès de mes futurs rencontres.

Mon interlocuteur s'arrête ici, indiquant que c'est la fin de la visite, prenant tout de même soin de demander si j'ai une dernière question. Effectivement, j'en ai une qui me trotte dans la tête depuis un petit moment maintenant. Timidement je m'avance devant l'homme pour laisser mon regard se plongeait dans le sien. Le regard crédule d'un enfant laisse place à un regard perdu et quelque peu dérouté par les propos du chuunin.

« Pensez-vous qu'un jour je pourrais être un grand Shinobi ? Puis-je être égoïste au point de n'espérer que cela ? »

Ses simples mots sont prononcés sans la moindre hésitation, bien sûr, ma question ne porte pas sur mon futur, mais plus sur le chemin qu'il faut parcourir pour y arriver. La formulation peut sembler une fois de plus quelque peu hasardeuse, mais je n'ai pas trouvé de meilleurs mots pour cela.

« En tout cas, j'espère que vous m'aiderez à devenir un atout pour ce village, quelqu'un sur qui on peut compter. Je ne souhaite pas être un boulet et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir, pour un jour pouvoir être un grand Ninja. Bien sûr je ne suis pas bête, je sais que le chemin à parcourir seras longs et pleins d'embûches, mais je sais qu'avec des personnes comme vous, je pourrais y arriver. »

La fin de mes mots laisse apparaître sur mon visage un sourire large et sincère. Cette rencontre, m'a déjà fait grandir et je sais au fond de moi que cela ne fait que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Aizen
Nara Aizen

Remise à niveau [Amatera Hatoma] Empty
Mar 18 Mai 2021 - 11:26

Le Genin jusqu’ici très silencieux pour rester attentif à la visite ne cacha pas son engouement immédiat pour un entraînement. Il ne semblait pas craindre le Chûnin et n’hésita pas une seule seconde. Alors le Nara l’entraînerait, comme d’autres avant lui. Cette envie n’était évidemment pas purement altruiste, il était curieux de savoir ce dont était capable ce gamin plein d’entrain. Ses talents étaient-ils à la hauteur de son ambition ? Il allait le découvrir.
« Alors soit. Je t’entraînerais mais sache que ce ne sera pas de toute repos. »
Un grand shinobi, cela pouvait vouloir dire bien des choses. Mais il comprenait le sens que ça avait dans la bouche de Hatoma. L’adolescent n’était pas difficile à comprendre, il se laissait lire tel un livre ouvert. Il voulait devenir un héros, il voulait sauver les gens et leur donner le sourire. Tout cela ne dépendait que de lui. Absolument personne d’autre n’aurait jamais son destin entre ses mains alors il pouvait bien devenir tout ce qu’il désirait s’il s’en donnait les moyens.
« Tu peux devenir tout ce que tu souhaites. Ta seule limite ce sera toi qui te l’imposeras. »
Aizen joua l’étonnement. Comment le Genin pouvait-il se trouver égoïste ?
« Egoïste ? »
Il le voulait, être le ninja dont le nom pendrait à toutes les lèvres. Faire le bien pour être reconnu, pour apporter la gloire et la richesse sur sa famille, était-ce vraiment si égoïste ? Tout acte altruiste cachait son lot d’individualisme. Même un acte complétement désintéressé, c’était au minimum inconscient. Car lorsqu’un individu aidait un autre cela pouvait lui procurer du plaisir. En se procurant du plaisir à soi-même en aidant autrui on était dans un acte égoïste dans un sens.
« Comment devenir plus fort sans un soupçon d’égoïsme ? Si tu ne penses pas un minimum à tes envies tu ne pourras pas développer ton plein potentiel. Néanmoins tu dis vouloir sauver les gens, leur redonner le sourire et c’est un plaisir bien altruiste plus qu’égoïste. »
Aizen devenait sans aucun doute une étoile montante parmi les professeurs disponibles pour toutes les nouvelles recrues. Il multipliait les enseignements et entraînements dans le but d’aider la nouvelle génération à s’améliorer. Il se faisait une réputation de professeur sévère mais juste, avec lequel on pouvait devenir plus fort. Mais comme il l’avait déjà dit s’il faisait cela c’était bien que derrière cela lui servait d’une certaine façon. Et en plusieurs points. Grâce à ses multiples enseignements il pouvait ainsi inculquer sa vision à ses élèves. Mais il apprenait aussi d’eux, il découvrait de nouvelles capacités et se faisait surprendre. Jamais un homme restant dans son coin à cultiver sa puissance personnelle pourrait atteindre les sommets qu’il atteindrait en multipliant les rencontres. De plus il le savait : la pouvoir d’un Homme ne se mesurait pas qu’à sa puissance pure mais aussi à son influence, à ses alliés. Et qui de mieux que la nouvelle génération pour se former son lot de futurs alliés ?
« Je ferais de mon mieux et puis tu sais un professeur apprend aussi de son élève. C’est bien pour cela que j’enseigne sans arrêt à des personnes différentes. On a toujours à apprendre des autres, chacun peut nous apporter pour notre développement personnel. Tu comprends ? La bienfaisance est au service de l’égoïsme justement. »
Le Genin venait ainsi de recevoir sa première leçon bien que seulement philosophique elle était tout aussi importante. Quelque soit ses choix il fallait être un total résonnance avec eux pour espérer pouvoir progresser.
« Nous en avons terminé pour aujourd’hui. Tu seras tenu au courant quant à la date de l’entraînement. »
Sur cette dernière phrase le Nara tourna les talons et rentra chez lui, laissant seul Hatoma qui, s’il avait été vraiment attentif, saurait retrouver son chemin tout seul.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586

Remise à niveau [Amatera Hatoma]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: