Soutenez le forum !
1234
Partagez

Retour au village de Torii - PV Yugure

Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Lun 19 Avr 2021 - 22:27
Spoiler:


Maintenant que les choses avaient été annoncées à chacun, il était important de mettre en branle nos plans pour que l’on puisse avancer. L’avenir était incertain face aux menaces de l’homme au chapeau et aujourd’hui, s’il était important de consolider nos relations avec les autres villages et d’envisager d’autres alliances avec des ennemis de toujours, il était tout aussi primordial de ne pas négliger notre propre population ainsi que celles et ceux qui travaillaient avec nous.

Assis derrière mon bureau, je prenais connaissance de toutes les missions qui s’étaient déroulées ces derniers mois et étudiais avec attention tous les rapports pour lesquels le Manazuru pourrait être impliqué. J’avais déjà fait le tri, ayant exposé les grandes lignes aux membres de notre unité lors de notre dernière réunion et aujourd’hui, c’est pour une mission en apparence simple que je convoquais un jeune genin. Si ce dernier ne tarda pas à arriver, précédé d’un de mes assistants qui l’invita à entrer et une fois les présentations et discussions d’usages passées, je l’invitais à s’asseoir dans l’un des fauteuils, quelques feuilles à la main. Après quelques longues secondes, je posais finalement mes notes sur le bureau, levant mon regard vers celui de mon interlocuteur.

En cette saison, estivale, la fenêtre ouverte pour éviter de cuir à l’étouffé dans la pièce, une petite brise chaleureuse empli la pièce, m’obligeant à poser ma main d’un geste vif sur ce petit paquet qui virevoltait doucement.

« Oups ! Attends, je vais fermer la fenêtre ».

Alliant le geste à la parole, en quelques secondes la pièce retrouva son calme naturel et après avoir servi à chacun de nous une tasse de thé chaud, je reprenais mon discours, soufflant quelques peu sur le liquide pour éviter de me bruler.

« Bien Yugure, je suppose que tu te doutes pourquoi j’ai demandé à te voir ? Comme tu le sais déjà, à la suite de la dernière réunion, j’ai souhaité que chacun de vous accomplisse une mission bien précise et bien entendu, toi aussi. En revanche, n’étant pas un membre à part entière de notre unité et cette dernière manquant d’effectif, la mission que je te confie se fera en duo avec un autre shinobi et tu l’auras deviné, ce shinobi, c’est moi. »

Laissant le temps au tout nouveau novice de prendre en compte cette annonce, j’en profitais pour sortir d’un tiroir un rapport bien plus conséquent.

« Tiens. » dis-je en tendant la liasse.
« Voici le rapport de mission. Comme tu le sais, j’attends de cette mission de la diplomatie, que l’on rencontre ces personnes et que l’on assure que tout va bien pour elles. Compte tenu des premières relations, il y a fort à parier que cela ne sera pas de tout repos. Il pourrait même avoir de l’animosité à notre encontre. Tu es donc là pour t’assurer que tout va bien et surtout pour régler les problèmes éventuels. Quant à moi, je serais là pour te seconder, tu seras le responsable de cette mission. Je compte sur toi, j’ai toute confiance en ta réussite. »

Buvant une gorgée de ce liquide parfumé et chaud, je souriais chaleureux à mon interlocuteur.

« Tu as des questions ? Si c’est pas le cas, alors mettons nous en route. »


Spoiler:
@Shimajima Yugure

_________________
Retour au village de Torii - PV Yugure Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Lun 7 Juin 2021 - 18:42
Yugure avait été convoqué par une des personnes avec le plus haut rang de tout Iwa : le chef du Manazuru. Le poste qu’il convoitait depuis longtemps parce qu’il l’aurait permis de réaliser tous ses rêves : Exécuter des missions diplomatiques tout en voyageant et découvrant le monde. Néanmoins, cette rêverie semble difficile d’accès. En même temps, c’est normal qu’on envoi par n’importe qui décider de la diplomatie du village et semble une Unité Spéciale plus difficile d’accès qu’assurer la sécurité du village par exemple. C’est donc, avec grand étonnement, qu’il a appris qu’il avait été choisi pour une mission de récupération d’artefact à Kaze. Une mission qui s’est plutôt bien déroulée hormis si on oublie que le temple était piégé et qu’il n’avait pas assez de chakra pour à la fois protéger les membres de son équipe qu’un ninja étranger qui avait été surpris par les pièges qui a fini par mourir doucement d’hémorragie. Mourant à côté d’inconnus dans un temple maudit loin de tous. Rien que cette idée l’horrifiait et il espérait, que si un jour il venait à mourir, ce ne serait pas dans ces conditions. L’Eisenin n’est toujours pas sûr de ses capacités venant de sortir de l’hôpital et ayant encore du mal à s’habituer à ses prothèses qui ne ressemble en rien à ses anciennes jambes. Mais tant qu’il peut remarcher il ne va pas s’en plaindre. Mais est-ce pour autant qu’il pourra voyager ? En tout cas, c’est l’heure de faire ses preuves.

Il s’incline légèrement en guise de respect avant d’aller s’asseoir. N’étant ni à l’aise ou confortable, autant physiquement que par cette convocation. Il tient fermement le thé que vient de lui servir Teruyo mais ne le bois pas encore. C’est une manière, pour lui, de contenir son stress.

La première auquel pense Yugure avant de répondre est « On doit vraiment manquer d’effectif si même le chef du Manazuru doit s’y mettre. En même temps, vu le cataclysme qu’a provoqué Yonbi, ce n’est pas étonnant qu’il doit manquer des effectifs dans toutes les unités ». L’Eisenin en herbe refuse de le dire à voix haute mais jamais il n’aurait deviné que son camarade mission aurait été le chef en lui-même. Pour l’instant, n’osant pas dire un mot, il saisit la liasse pour y lire l’ordre de mission.

- Merci, en tout cas, je vais tout faire pour effacer la dernière bévue qu’ils auraient pu avoir avec les personnes précédentes.

C’est la première phrase qu’il finit par dire à son supérieur hiérarchique avant de continuer.

- J’ai en effet une question. Je ne connais pas très bien la gestion d’Iwa ni les ressources dont elle dispose mais au vu de l’attaque qu’on a subi dans quelle proportion pouvons-nous aider les habitants de Torii ? Je pense notamment à de la nourriture ou des matériaux de constructions. Le village de la Roche en possède-t-elle vraiment assez pour en partager ? Ou alors, nous allons devoir ruser et leur offrir que des promesses vides pour arriver à nos fins ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Mer 9 Juin 2021 - 22:07

Yugure ne semblait pas spécialement à l’aise de prime abord, saluant respectueusement la personne que j’étais, me faisant sourire allègrement au passage par ce geste apprécié par certain et pour lequel je n’avais que peu d’intérêt. Tout dans sa manière d’être laissait transparaitre cette sorte de malaise, jusqu’à cette manière de s’asseoir ou de tenter de boire le thé que je lui offrais de bon cœur. Mais pouvais-je lui en vouloir ? Nullement. Après tout, je me souviens avoir été à sa place à une époque, tout autant gêné par la situation, ne sachant trop comment réagir face à quelqu’un dont le statut était loin d’être le mien. Mais pour ma part, je me voulais rassurant et amenait rapidement le sujet, espérant mettre bien plus à l’aise le jeune genin. Maintenant que j’avais exposé la situation, j’attendais sagement l’intervention de l’eiseinin, curieux de voir ce qu’il avait à dire sur tout cela.

« Bévue ? Qu’est-ce qui te fait penser qu’une bévue a été faite ? » demandais-je en souriant.

Me levant en attendant la réponse, je ramassais me nouvelle besace, et invitais le jeune shinobi à me suivre. Nulle course effrénée, nul saut entre les toits, une marche toute simple, nous laissant tout loisir de discuter le temps d’arriver aux portes du village. Le temps était agréable bien que la température commence à atteindre un mercure relativement élevé pour la saison, mais nous rapprocher de Torii devrait rafraichir notre environnement de par la présence de son lac.

« Effectivement, Iwa a été touchée en son cœur. Tu le sais peut-être, mais plusieurs missions ont permis de faire venir des artisans du pays afin qu’ils puissent aider à rebâtir notre village. Ta question est légitime. Pouvons-nous les aider ? La seule réponse possible que l’on doit se donner c’est que nous le devons. Ces gens font partie de notre pays. D’une manière ou d’une autre, ils nous ont apporté leur soutien lorsque nous en avions besoin. Il est donc normal de s’assurer que tout va bien pour eux. Quant à savoir ce que nous sommes en mesure d’offrir, il faudra déjà attendre de voir ce qu’ils désirent. »

Laissant planer mes dernières paroles en arrivant aux crocs rocheux, je commençais à m’étirer et à sautiller sur place à quelques reprises, mon petit bidon bedonnant flottant au passage.

« Et pour répondre à ta question sur le fait de devoir ruser ou non, de devoir mentir ou non, faire des promesses vides ou non, je te répondrais par une autre question dont j’attends que tu m’apportes ta réponse. Quel est le but de la diplomatie selon toi ? »

Sur ces derniers mots, je m’élançais en dehors du village, saluant au passage les quelques gardes me gratifiant d’un geste de la main chaleureux en retour.


_________________
Retour au village de Torii - PV Yugure Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Jeu 10 Juin 2021 - 16:31
Yugure ne sait pas vraiment si Teruyo le teste ou non. Mais a priori, il considère ça comme un test. Pourquoi ? Le Kazejine se dit qu’il n’est sûrement pas arrivé en position en tant que chef du Manazuru par hasard. Un poste qu’il semble occuper depuis quelques temps déjà maintenant. Profitant qu’ils sont encore dans le bureau il va exprimer sa pensée.

- Vous avez parlé de possible animosité au vu de comment se sont déroulés les premières relations.


Souligne-t-il avec grand sérieux. D’habitude Yugure est toujours d’humeur relativement jovial avec un sourire en coin mais il a l’impression de jouer toute sa carrière de ninja. En effet, l’Unité de Diplomatie du village de la Roche est ce qu’il souhaite le plus au monde rejoindre par-dessus tout. Même les moqueries de Yanosa, lui disant qu’il prend l’Unité Spéciale pour un club de voyage, ne l’ont pas atteint. C’est un rêve qu’il souhaite atteindre : pouvoir voyager et à la fois résoudre les problèmes entre personnes par la diplomatie.

- Mais de toute façon, j’imagine que je verrais tout ça une fois sur place. Mais merci de m’avoir prévenu un ninja doit toujours être préparé à n’importe quelle éventualité.


Néanmoins, malgré tout le stress qu’emmagasine en ce moment même l’Eisenin en herbe, il ne peut s’empêcher de sourire face à la réponse de Teruyo. Pas un sourire moqueur ni hautain mais plus un sourire de soulagement : il semble être totalement sur la même longueur d’ondes que ce dernier quant au fait d’aider les gens dans le besoin. Le Chakra devait améliorer la vie des gens pas la rendre plus difficile.

L’adolescent venant du Pays du Vent ne répond pas tout de suite à la question posée par le chef du Manazuru. Il le suit rapidement à l’extérieur du village et, une fois que plus personne n’est à portée d’oreille, il lui dit.

- La but de la diplomatie, selon moi, est de résoudre des problèmes en évitant d’utiliser la force. La force peut prendre diverses formes : Envoyer une armée pour un Daimyo, une poignée de shinobis pour faire pression grâce à leurs fantastiques pouvoirs de chakra, faire un siège pour affamer une population. Mais je pense que la question est plus complexe que ça. C’est-à-dire « Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour éviter un conflit ? ». Et je pense, qu’à cette question, certains n’hésiteraient pas à répondre qu’un enlèvement ou un assassinat peut permettre de sauver beaucoup de vies ou d’obtenir les objectifs fixés.


Le Genin ne semble pas à l’aise avec cette idée mais Teruyo n’en est rien comme son sensei Aimi et il est hors de question de lui confier ses doutes ou ses craintes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Jeu 10 Juin 2021 - 23:26

Yugure était encore jeune et cela se ressentait dans ses réponses. Jeunesse était souvent synonyme d’expérience à de rares expressions comme Toph, et dans le cas présent, cela se vérifiait encore, notamment par les remarques de mon partenaire du jour. Pour autant je ne lui en voulais nullement. C’était même tout le contraire. L’occasion était là pour lui d’en apprendre davantage et c’était l’un de mes rôles entre autres en tant que jonin d’aider un genin à développer ses talents, autant physiques qu’intellectuels.

« J’ai en effet parlé d’animosité. Mais animosité et bévue ne sont pas synonyme. L’un et l’autre pourraient être liés, mais ce n’est pas le cas. Tu l’apprendras petit à petit, mais en termes de diplomatie, les mots ont leur importance et il est primordial de faire attention à ce que l’on dit, on ne sait jamais comment pourrait réagir notre interlocuteur. »

Finalement, après avoir descendu les quelques marches et mis les pieds dehors, ébloui par le soleil compte tenu de l’écart de luminosité, je poursuivais la conversation le temps de m’acclimater à ma nouvelle vue.

« Détrompe-toi, il n’est jamais bon d’attendre d’être confronté à une situation pour réagir. Il est impossible de tout prévoir, mais savoir à quoi s’attendre un minimum est un prérequis nécessaire à toute négociation. »
lui dis-je en lui tendant le rouleau de mission que j’avais gardé en main.

Jusqu’à ce que nous sortions du village, le reste de nos échanges se fut discret. Ce n’est qu’à l’extérieur des murs, peut être libéré de cette ambiance particulière qu’offrait le village que Yugure se lança dans une diatribe plus poussée. Sautant d’arbres en arbres, de branches en branche, j’écoutais avec attention les paroles du genin. Souriant, je ne pouvais que montrer ma satisfaction face à cette réponse.

« C’est une réponse pertinente que tu offres. Il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis, même si tes dernières paroles peuvent être amenées à discuter. »

Laissant flotter mon compliment quelques secondes, je poursuivais mes explications.

« En effet, la diplomatie nous amène à conduire des négociations avec différents acteurs de notre environnement. Cela peut être des pays, majoritairement, ou des entités plus petites comme des groupes ou des petits villages comme Torii. Le but est effectivement de résoudre les situations sans avoir recourt à la violence. Globalement, on pourrait résumer nos tâches aux activités suivantes … »

Tandis que je continuais ma phrase, j’énumérais ma liste en levant mes doigts un à un, accentuant l’importance de chacun des points énoncés.

« … Représenter Iwa et Tsuchi, protéger les intérêts du village et du pays, négocier des traités de toutes sortes, informer nos partenaires de points ou évolutions importants au sein du village et finalement, développer nos relations, amicales de préférence, avec nos partenaires. Cela peut passer par l’économie du pays, la culture, les innovations technologiques. Les greffes développées par Aimi sont un bon exemple à cela. »

Après ces explications, il restait un point sur lequel il me semblait important de discuter. La question avait été posée maintes et maintes fois par de nombreuses personnes à de nombreuses époques et aujourd’hui, j’étais curieux de connaitre l’avis du genin.

« Bien. Tu parlais aussi des limites que l’ont pouvait ou devait s’imposer. Du coup, pour éviter un conflit, est-ce moral d’en venir à éliminer une personne ? C’est le même genre de question au final que « serais-tu près à tuer un bébé pour sauver dix personnes ? ». La question pourrait sembler difficile, mais la réponse l’est surement plus encore. »

_________________
Retour au village de Torii - PV Yugure Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Ven 14 Jan 2022 - 22:20
Le temps est relatif parait-il. Ici c’est le cas. Grâce à leur discussion animé Yugure ne voit même pas le temps passer et ils semblent arrive bientôt au village en question renseigné sur l’ordre de mission.

- Je pense que si tout le monde communique et parvient à mettre leur animosité de côté nous pouvons résoudre tous les conflits sans avoir à recourir à la violence. Mais pour cela, le Yuukan aurait besoin d’un tribunal juste et impartial. Une justice à la fois aveugle et compréhensive dénue de toute corruption. C’est lorsque les citoyens de ce monde ne croient plus en la justice que tout va mal et crée tous les conflits du monde. Ça et les personnes qu’on a peur d’arrêter et dont l’appétit ainsi que l’ambition sont bien trop grands.

L’Eisenin réfléchit un instant avant d’hésiter la phrase suivante. Serait-ce pris pour de la trahison ? Voir un manque de foi envers le nationalisme dont les gens aiment tant faire preuve ?

- Et le monde ne devrait pas avoir de frontières. Chacun devrait être libre de vouloir vivre où ils veulent et devenir ce qu’ils veulent. Tout le monde devrait bénéficier de la chance que Senken et moi avons eu de pouvoir devenir des shinobis. En effet, je pense que …

Mais avant de pouvoir continuer sa phrase ils arrivent très vite à Torii et, leur présence n’étant pas forcément cachée, des villageois commencent à s’attrouper. Et ce n’est pas vraiment une foule heureuse qui semble accueillir les deux shinobis. Ils sont acceuillis par des lancers de tomates pourries et une foule qui les huent.

- On en marre des shinobis ! Vous avez détruit nos maisons ! Qui va rembourser pour mon commerce ? Je vais faire faillite maintenant et je suis trop vieux pour reprendre un boulot manuel.

Mais cette plainte rejoint beaucoup d’autres. Certains se plaignent qu’Iwa a menti en disant que leur village était sûr et florissant. Une place idéale pour faire du commerce. Comme un petit rêve fiscale qui venait de s’éteindre.

- Et quoi ? En plus on va devoir payer des impôts ? Alors qu’on nous a déjà tout pris et qu’on a nulle part où dormir ? Que comptez-vous faire exactement ? Nous donner à manger et espérer qu’on travaille pour vous gratuitement ?

Il semblerait que le message de l’Homme au chapeau ait ravivé un feu de contestation et de haine envers le monde Shinobi. Yugure lance un regard d’appel à l’aide vers Teruyo, semblant déborder par la situation.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Mar 18 Jan 2022 - 23:48

« Même si je suis le premier à prôner la paix, convaincu que les conflits peuvent être évités, il me semble totalement utopique d’espérer pouvoir un jour être témoin d’une justice impartiale faisant office sur le monde. Les pays peuvent vivre en paix, chacun s’occupant du propre bonheur de sa population, mais faire œuvrer autant de gens ensemble est impossible tant les cultures de chacun sont différentes. Les uns et les autres ne sauraient surement pas faire preuve d’une ouverture d’esprit suffisante pour comprendre et accepter les divergences qui existent dans nos modes de vie respectifs. Difficile d’unifier Kaze et Kiri par exemple. En revanche, chacun de son côté, chacun œuvrant pour sa paix, voilà une solution, utopique aussi, mais surement moindre. »

Yugure semblait avoir un avis tranché. S’il était bon d’avoir des convictions, il était parfois dangereux d’avoir une position si radicale.

« Si la paix entre les pays est une chose complexe à réaliser, un monde unifié est impossible et chercher à le faire mènerait à des guerres sans fins. Je te poserais juste une question. Qui pour diriger un tel monde ? Qui serait accepté par tous ? Qui saurait unifier ? Et surtout qui seraient tous les autres qui perdraient leur territoire et leur pouvoir ? Des pays se sont déchirés pour moins que ça, des gens sont morts inutilement dans des guerres pour moins que cela. »

Finalement, sur ces échanges particuliers, nous arrivâmes finalement à destination. Dire que nous arrivions à bon port serait mal venu étant donné la manière dont nous étions accueillis par une population en colère, surement aux abois et qui n’avaient que leurs insultes à nous cracher au visage faute de pouvoir faire autre chose.

Ainsi, face aux tensions qui nous ciblaient, ciblé par une tomate qui s’était écrasée sur son visage, le chunin se tourna vers moi, comme désemparé par une situation qu’il ne maitrisait pas. Et c’était bien là le problème. Nous ne maitrisions rien car nous n’avions rien entrepris jusqu’à présent. Nous étions arrivés avec notre population sans prendre en compte suffisamment ceux qui nous accueillaient et voilà le résultat.

Retirant une feuille de choux fanée qui ornait ma chevelure, le ton grave, je regardais celui qui avait été par le passé mon élève et qui aujourd’hui officiait dans le grand bain diplomatique du Manazuru m'adressant à lui d'un ton neutre.

« C’est ta mission. A toi de gérer cette affaire du mieux possible. »

Bien sûr, il n’était pas question d’envenimer les choses, j’étais d’ailleurs présent si cela s’avérait nécessaire, mais pour l’heure, mis à part une colère des villageois, il n’y avait rien de dramatique et tout pouvait encore rentrer dans l’ordre.


_________________
Retour au village de Torii - PV Yugure Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Shimajima Yugure
Shimajima Yugure

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Dim 23 Jan 2022 - 20:06
Le Jonin Teruyo, chef du Manazuru, lui donne beaucoup de matière à réfléchir. L’idéaliste jeune adolescent n’a jamais pensé jusque-là pour tout dire. Il ne connait pas assez du monde extérieur pour connaître comment mettre au point son monde utopique. Et, lui, qui était-t-il pour imposer sa vision idéologique du monde à d’autres personnes ? Les mots suffiront-t-ils à convaincre ? Et si non possède-t-il seulement la force de pouvoir les vaincre et imposer son idéologie.

Aux yeux du jeune Kazejine, il ne possède ni l’un ni l’autre. Il n’est qu’un simple médecin dont l’apprentissage de base vient d’être terminé par un coup du sort : d’avoir plein de patients à soigner dû au nombre phénoménal de blessés qu’avait fait Yonbi, le dieu Singe. Il ne peut s’empêcher brièvement de lancer un regard haineux vers Teruyo, ou plutôt vers ce qu’il contient. Savons-nous seulement le but final d’enfermer des dieux dans des simples ninjas ? Et pourquoi l’Homme au Chapeau, l’ennemi du Yuukan, semble heureux de cette nouvelle. N’est-ce pas un piège ? Ne risquent-ils pas de tous les libérer, détruisant leur hôte, lors de la bataille finale ? Rien ne semble plus sûr et cette stratégie semble hasardeux.

Mais, actuellement, il a face à lui une foule en colère pas vraiment heureuse.

- Rembourser euh … Impôts ?

Yugure n’a jamais eu vraiment d’éducation en économie. Yanosa lui a enseigné quelques vagues notions lors d’une mission de réparation des murs d’Iwa mais ça s’arrête à ça. Il faut l’avouer que l’académie ne possède pas vraiment un programme économique la manipulation du chakra étant déjà assez compliqué à gérer comme ça.

- Ecoutez … Je …

De la bonne volonté. Hormis ça l’Irounin n’a pas grand-chose à apporter. Si cela ne dépendait que de lui en devrait distribuer toutes les richesses parmi les gens qui sont dans le besoin mais il n’a aucun pouvoir décisionnel, n’étant qu’un simple Genin.

- Ecoutez, je suis Shimajima Yugure, médecin pour le village d’Iwa. Je ne peux pas vous promettre des maisons, des ryôs ou même des emplois. Je suis devenu ninja uniquement pour être capable de soigner des gens. Tout ce que je peux vous promettre est que pour tous vos problèmes médicaux vous pourrez toujours venir chez moi et je vous soignerais sans jamais rien vous demander en échange. C’est vraiment tout ce …

Le discours idéaliste ne semble toucher que quelques personnes parmi dans la foule mais il faut avouer que pour les plus pragmatiques ils ne sont pas convaincus du tout par Iwa envoyant un jeunot à belle gueule pour les convaincre.

- Voici nos revendications : qu’Iwa distribue une partie de ses richesses parmi les plus pauvres et que même le plus pauvre des paysans ne soit obligé de vivre dans le besoin. Que vous la, les shinobis, construisez des maisons et nous les donner gratuitement. Ca vous coûte quoi vous ? Du chakra qui se reconstitue tout seul ? Pourquoi devrions nous payer plusieurs années d’économie pour quelque chose qui vous coûte seulement une journée de repos ? Pourquoi est-ce toujours aux petites gens de payer le prix des erreurs des shinobis ?

Le jeune shinobi semble perdu continuant de lancer des regards perturbés vers Teruyo.

- Ce sont tous des très bonnes idées et je ne demanderai que ça de vous aider mais je ne sais pas si je peux …


Très vite, interrompu par un des villageois agacés.

- Envoyez-nous quelqu’un habilité à négocier alors si, vous, vous semblez bien incapable.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9196-fini-shimajima-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Lun 31 Jan 2022 - 21:39

Les choses ne se déroulaient pas finalement comme je l’espérais. C’était là tout l’intérêt de ce genre de mission après tout, s’assurer des capacités des aspirants de notre unité spéciale afin de leur apporter les connaissances et les outils nécessaires pour mener à bien ce genre de mission. Cette dernière n’était catégorisée qu’au rang C, mais si cela reflétait un certain niveau pour nous qui étions totalement détachés de la vie de nos commanditaires, pour ces derniers, quelle que soit la lettre qui soit marquée sur le parchemin qui nous avait été remis, c’était leurs vies et leur avenir qui se jouait là.

Si le système actuel des unités spéciales admettait aujourd’hui en leur sein qu’à partir du rang de chunin, ce qui se déroulait là montrait clairement les limites de notre système. Tout chunin qu’ils étaient sans un appui et des connaissances appropriées, nos shinobis n’étaient pas préparés. C’est la raison d’être de cette transgression que j’applique au sein du Manazuru, acceptant les genins prometteurs en tant qu’aspirant pour leur donner le temps de parfaire leurs talents.

Pour autant, compte tenu de la situation, je ne blâmais pas le moins du monde Yugure pour son manque d’expérience. Seul le système et mon manque de temps était responsable de la situation dans laquelle il se trouvait. Ainsi, face à la colère de nos interlocuteurs, l’eiseinin fit la seule chose qui lui semblait louable, proposant son aide d’une manière à laquelle il ne pourrait nullement répondre.

Posant une main amicale sur l’épaule du chunin, je me positionnais légèrement devant lui, accaparant rapidement la colère qui le ciblait.

« Je comprends le désarroi de votre situation et je peux vous garantir qu’Iwa tient à entendre vos demandes. »
« Alors comme il dit, envoyez-nous quelqu’un qui décide ! On veut pas de vous ! »
« Il ne sera pas nécessaire d’envoyer d’autres personnes. Je me présente. Miyamoto Teruyo, membre du Triumvirat d’Iwa. Vous avez sans nul doute vu passer cette information dans le Kunai Emoussé. »

Nos détracteurs semblaient quelque peu stupéfiés et les discussions entre eux, attestant de la véracité de mes paroles semblaient les calmer un minimum.

« Bien, avant tout, au nom d’Iwa, je tiens à vous remercier pour toute l’aide que vous avez apporté au village. Sans votre accueil, des milliers de personnes seraient mortes lors de l’émergence de Yonbi. »

Le geste accompagnant la parole, je me pliais en deux de longues secondes avant de me redresser.

« Je tiens également à vous présenter mes excuses à titre personnel pour ne pas avoir mandaté de shinobis plus tôt afin de voir dans quelle situation vous étiez. »

Une fois encore, la tension diminua, les épaules des plus vindicatifs s’affaissèrent également.

« Pour commencer, nous savons que vous avez vécu un long moment en autarcie et à l’heure actuelle, il n’est pas prévu d’impôt concernant votre village. Je ne dis pas qu’il en sera ainsi dans le futur, mais cela ne se fera pas sans quelques avantages pour vous. Je suis conscient que l’accueil de la population iwajine a été compliquée pour vous et de fait, ici et maintenant, je m’engage à ce que l’on vous vienne en aide dans les prochaines semaines et les prochains mois. »

Alors que certains allaient lever la voix pour rétorquer de ces premières annonces, d’un regard amical affublé d’un sourire, je levais la main, empêchant quiconque de me couper la parole.

« Vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes en guerre avec un ennemi des plus redoutable. Pour autant, je vais mandater plusieurs missions au fil du temps, sans pour autant réduire nos défenses vous le comprenez surement. Dans un premier temps, il va falloir vous aider à vous installer plus convenablement. Par la suite, avec tous les gens qui sont venus sur ces terres, il va falloir à nouveau rétablir des récoltes et pour cela réhabiliter des terres agricoles. Enfin, nous feront en sorte de développer la forêt si possible pour palier les besoins en menuiserie que nous avons eu pour la reconstruction d’Iwa. Finalement, si vous viviez dans une certaine autarcie, nous pourrions faire en sorte de rendre l’accès à Torii plus difficile en modifiant les chaines rocheuses environnantes. Cela n’empêchera pas les gens de venir s’ils le veulent vraiment, mais vous pourriez bénéficier d’un peu plus de tranquillité à l’avenir. »

Un silence accueilli mes différentes propositions. Me reculant de quelques pas, je me rapprochais de Yugure, lui murmurant quelques paroles amicales.

« Rassure-toi, tu n’as rien fait de mal. L’expérience aide pour beaucoup, ainsi que ma position pour ce qui est des choses que je suis en mesure d’offrir ou non. »

Relevant la tête, je me tournais vers les quelques fortes têtes qui parlaient plus que les autres.

« Avez-vous pris une décision où avez-vous besoin de plus de temps pour discuter et vous concerter ? » terminais-je.


_________________
Retour au village de Torii - PV Yugure Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Retour au village de Torii - PV Yugure Empty
Lun 11 Juil 2022 - 18:26

Face à mes proposition franches, directes, pleines de conviction, les autorités de Torii restèrent sans voix. Eux qui agissaient avec un peu de vindicte dans leur discours, ce qui était ma fois bonnement tout à fait compréhensible à la vue de la tournure des évènements, ils ne s’attendaient surement pas à ce qu’Iwa accepte de les aider, du moins, peut être pas aussi rapidement, et peut être pas autant que ce qui était proposé.

Ainsi, après avoir demandé un temps de discussion à l’écart, me laissant l’opportunité d’observer le lac, paisible, qui s’étalait sous nos yeux, un toussement dans mon dos vint me sortir de cette sorte de douce mélancolie. En retrait Yugure observait ce qui se passait jusqu’au moment où le porte-parole du village, un autre homme que le premier, celui dont le charisme faisait surement de lui le chef de ce groupe en vint à prendre la parole pour chacun et devant tout le monde.

« Nous vivions en paix sans vous. Aujourd’hui nous ne pouvons revenir en arrière. Pour autant, nous acceptons les propositions commerciales que vous proposez à plusieurs conditions. Premièrement, comme vous l’avez proposé, l’accès à notre région devra être rendue plus difficile pour celui ne connaissant pas les lieux ou le chemin à suivre. Ensuite, si vous voulez que l’on puisse vous fournir vivre et bois, il faudra que vous nous fournissiez les structures adaptées. »

Souriant, j’acquiesçait au fur et à mesure de l’énoncé des demandes jusqu’à ce qu’une réponse soit attendue de ma part.

« Eh bien, je pense que nous pouvons arriver à un accord. Mais pour cela, comme garantie, je demanderai plusieurs choses. Premièrement, en cas d’alerte, Torii sera à nouveau une zone refuge pour les habitants d’Iwa. Un impôt sera demandé au village dès lors que les installations forestières et agricoles seront pleinement opérationnelles. Pour ce point-là, pour nous assurer et vous assurer que le meilleur sera mis en place, nous feront appel aux mêmes artisans qui ont reconstruit Iwa pour mettre en place ce dont vous avez besoin. Dernier point, il est possible que pour des raisons de surveillance du territoire l’on ait besoin d’établir un point d’observation non loin, dans les montagnes surement. Je tenais à vous informer de cette possibilité, le sujet étant encore à l’étude. Est-ce que cela vous convient. »

Finalement, malgré des débuts difficiles, voilà que les négociations prenaient fin par la signature d’un contrat commercial entre nos deux entités. Tous les problèmes n’étaient pas encore résolus, mais c’était en bonne voie grâce aux efforts de chacun. Le reste était entre les mains d’Iwa pour améliorer les choses.


_________________
Retour au village de Torii - PV Yugure Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Retour au village de Torii - PV Yugure

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Umimori - Retour aux sources [ ft Umimori Tomeina ]
» Du temple au village, du village aux démons ; Début d'une nouvelle quête. [Solo]
» Le silence [ Yugure ]
» en 192, à Yugure
» Retour à la maison [Retour à Iwa]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: