Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko

Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko Empty
Mer 21 Avr 2021 - 7:37
L'entraînement, sûrement la notion la plus importante pour un Shinobi. Si j'ai réussi à comprendre une chose depuis mon arrivée au village, c'était que pour évoluer, que ce soit en grade ou humainement, il fallait s'entraîner sans relâche. C'est pour cette raison que j'ai décidé, aujourd'hui, de devenir plus fort. Malheureusement, je n'ai aucune idée de la marche à suivre pour faire cela, j'ai bien essayé d'inventer des techniques, seul, mais à part avoir failli perdre un bras, je n'ai pas obtenus de résultat. Il me faut donc trouver quelqu'un capable d'enseigner des techniques qu'il connaît déjà. C'est, selon moi, la partie la plus difficile. Il ne faut pas oublier que ce village et ses habitants restent des mystères pour ma personne. C'est donc en quête d'une solution que je me trouve aujourd'hui dans les rues de Kumo. L'académie Ninja me semblait être le lieu à visiter, après tout, c'est ici qu'on apprend. C'est après quelques minutes de marche que je me retrouve donc debout devant un panneau proposant des enseignements divers et variés. Sans trop réfléchir, d'abord, car ce n'était pas mon fort et ensuite, car cela n'aurait absolument rien changé. Je prends l'une des affiches au hasard avant de me rendre à l'accueil. Devant ma personne se trouve une dame derrière un bureau, souriante, dégageant une aura de bienveillance sans limite. Timidement je lui tends l'affiche.

« Bonjour, vous souhaitez solliciter un entraînement auprès de Metaru Hideko ? »

« Oui »

« Très bien, laissez-moi vérifier ses disponibilités... Elle a l'air d'être au village, en tout cas pas de mission aujourd'hui de prévu. Tenez, c'est son adresse, tentez votre chance chez elle directement. »

Après ce court échange je sors de l'académie de manière assez rapidement. Mélangé entre l'excitation d'un entraînement et la timidité provoquée par le fait de devoir quémander un entraînement à une inconnue. Je sais cependant, que pour devenir le ninja dont mon père pourra être fier, il me faudra surmonter un nombre d'obstacle bien plus intimidant que celui-là. C'est donc avec cette motivation que je me rends à l'endroit indiqué par la dame de l'académie ninja, espérant trouver sans trop de difficultés celle que l'on nomme Metaru Hideko. Par chance les fiches fournies à l'académie comportent également une photo de la personne concernée, sûrement pour permettre une meilleure mise en relation. C'est donc après quelques minutes de marche que je me retrouve devant le lieu indiqué, c'est en levant mes yeux de la fiche que je vois non loin une jeune femme qui venait de sortir. Elle n'était pas très grande par rapport à moi, environ 1m50 pas plus, des cheveux d'un blanc magnifique comme je n'en ai jamais vu. La jeune femme dégageait une assurance certaine. Alors qu'elle s'approche de ma direction je laisse entendre timidement quelques mots.

« Metaru Hideko-sensei, entraînez-moi s'il vous plaît. »

C'est immédiatement après m'être rendu compte de la bêtise de mon intervention que je rougis avant de faire plein de gestes avec mes mains en face de moi avant de reprendre de plus belle.

« Haaa pardon, j'ai été trop direct, je suis Amatera Hatoma, je suis nouveau ici, je viens d'un village de paysans mes parents m'ont emmené ici pouvoir devenir un Shinobi. Vous êtes forte ? Excusez-moi je suis bête, bien sûr que vous l'êtes, il fait beau aujourd'hui. »

Je n'ai visiblement pas encore l'habitude pour les mondanités, c'est l'une des choses que je souhaite travailler très rapidement. Par chance après ce monologue sans queue ni tête je réussis à la fermer pour laisser mon interlocutrice s'exprimer. Tandis que le vent faisait virevolter mes cheveux roses je tentais de cacher ma gêne en remontant mon écharpe sur la moitié de mon visage. Tout ce que je souhaite à cet instant, c'est prendre mes jambes à mon cou sans me retourner, mais je devais devenir plus fort, pour mon père, pour moi.

Taille:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Metaru Hideko
Metaru HidekoEn ligne

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 13:13

En cette matinée estivale, Hideko avait prise sa matinée, espérant pouvoir se reposer et récupérer du stress, des tensions et de la fatigue accumulée ces derniers mois. Sa vie depuis son entrée dans l’armée n’avait pas été de tout repos : chaque jour était différent. Chaque journée apportait son lot de nouveauté, son lot de défi, son lot de victoires et de défaites.
Confortablement installée dans son lit, la jeune femme y traîna plus tard qu’à son habitude, profitant de ce temps se détendre, mais tandis que son corps, lui, y parvenait, son esprit ne pouvait cesser de penser.
Le rendez-vous avec les médecins, pour récupérer Aya, sa petite-sœur, n’avait lieu que dans quelques jours. Aussi, son esprit ne cessait de débattre, émettre des arguments et les contredire, se préparant au mieux à l’événement à venir. A plusieurs occasions déjà elle fait des cauchemars sur le sujet : les médecins lui refusaient la garde d’Aya et elle perdait toute possibilité de la voir, à jamais. Là aussi, son esprit la préparait au pire, mais cela n’avait que peu de sens.
Un autre genre de questionnement la tiraillait : celui qui découlait de ses découvertes, à la suite de ses lectures des parutions du Kunaï émoussé. Tout cela lui avait fait comprendre une chose : le monde était vaste, infiniment vaste. Elle n’était qu’un brin d’herbe de ce champ immense battu par le vent, un vent provoquée par la nature et par les puissants.
Tout ce monde qui s’était ouvert à elle l’effrayait autant qu’il la passionnait : elle avait envie de le découvrir, de repousser les frontières de ce qu’elle savait, mais à ces idées, une peur viscérales l’envahissait. Pour elle qui n’avait connu que l’atelier de son père et la maison familiale, il s’agissait là d’un monde totalement inconnu et un défi perpétuel que de l’affronter.
Toutes ces certitudes avaient volées en éclat, comme le reste de son monde. Une seule chose était sûre : elle devait continuer à devenir plus puissante. Sans cela, elle resterait à jamais ce petit brin d’herbe que quiconque pourrait écraser.
Aussi, elle avait compris un élément important : Hideko ne pouvait continuer à se battre seule comme elle le faisait. Tous ces puissants, toutes ces personnes de pouvoirs n’étaient pas seuls : il l’étaient car ils étaient accompagnés, entourés, protégés. Tous ces dieux, tous ces êtres extraordinaires à la puissance qui dépassait l’imagination pouvaient être vaincus, mais ils ne pouvaient pas l’être seul.
Hideko devait devenir plus puissante et elle devait acquérir des alliés. A son arrivée à Kumo, elle ne voyait le village que comme un outil lui permettant de devenir plus forte. Qu’elle sotte elle avait été : le village était bien plus que cela. C’était une place privilégié ou affronter les meilleurs shinobis, se faire des alliés, monter les grades de l’armée. Ainsi, elle pourrait acquérir du pouvoir. Du pouvoir politique, du pouvoir dans les arts shinobis, du pouvoir dans ses alliés. La relation devait être gagnante gagnante : en servant le village elle servait ses intérêts et le village l’aider à accéder aux siens. Elle ne voulait pas être comme ces manipulateurs imbus d’eux même, dont la soif de pouvoir pouvait tout brûler sur son passage : le peuple, les gens comme elle en souffrirait inexorablement. Ce peuple, ces gens comme elle, elle voulait les protéger, car qui le ferait sinon ? Certainement pas les seigneurs, certainement pas les puissants, car étaient ceux qui pensaient ainsi. Le Seigneur de la Terre semblait être un homme de valeur. Raizen, lui aussi, lui semblait être un homme de valeur. Pour l’instant, sa liste de personnes respectueux s’arrêtait là.
La journée avançant, l’heure du déjeunait approchait et la faim commençait à la tirailler. Hideko se releva lentement, puis commença à se préparer.
Par quoi commencer ? Que devait-elle faire pour y parvenir ? Et surtout, à quelle fin ? Avait-elle réellement envie de faire tout cela uniquement pour survivre ? Pour être plus puissante ?
A nouveau, la question que lui avait posé le Raikage résonnait dans son esprit. Pour qu’elle raison devait-elle se battre ? Qu’elle raison en valait la peine ? Protéger les autres ? Protéger les faibles ? Démettre les puissants ? Protéger sa sœur ? Tant de questions qui restaient sans réponses.
Alors qu’elle venait de finir de se préparer, elle se rappela que ses tiroirs étaient vide : pour manger, elle devrait sortir faire quelques courses.
Les courses pouvaient attendre, avant toute chose, elle devait manger. Aussi, elle se hâta d’aller manger à une petite auberge au coin de la rue, puis retourna chez elle.
Sur le chemin du retour, elle fut interrompue par un jeune garçon, un adolescent, qui l’interpella par son prénom et lui demanda de l’entraîner. Surprise, Hideko s’arrêta et se retourna, regardant d’un air interrogateur ce jeune homme aux cheveux roses.
Tout de suite, il se reprit et se présenta comme étant Hatoma Amatera, un nouveau shinobi, probablement donc un genin. Son discours était quelque peu… décousu, passant du coq à l’âne. Sa gêne se lisait sur son visage comme dans ses paroles. Comment la connaissait-il ? S’il était venu directement à elle, c’était qu’il avait obtenu des renseignements, ou que l’on avait aiguillé.

─ Bonjour jeune homme. Dit-elle d’un ton apaisant. Tu es un jeune aspirant ou un genin ?

Bien que préférant le vouvoiement afin de créer une distance et montrer du respect à son interlocuteur, ici, Hideko préféra le tutoiement : cela lui permettrait de mettre à l’aise Hatoma. Elle se souvint de la fois où Akio, lui aussi, était venu la quémander, ou plutôt la faire quémander, afin qu’elle ne lui apprenne sa technique d’entrave.
Cet après-midi, Hideko avait prévu de s’entraîner, seule, mais disposait de quelques heures avant cela. Aussi, elle avait du temps à lui consacrer et ne refuserait pas d’aider une jeune pouce désireuse de progresser.

« Si tu me parlais un peu de toi et que tu m’expliquais ce que tu veux ? Suis-moi, je suis en train de rentrer chez moi, il faut que j'y passe de toute façon. Tu me diras ça sur le chemin. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 17:28
C'est la première fois que je me trouve dans ce genre de situation, face à une personne inconnue, à quémander un entraînement. Pourtant, bizarrement, je ne ressens aucune honte ou peur. Simplement une sorte d'embrassement dû à mon incapacité à communiquer de manière claire et précise avec autrui. Cela, m'a déjà par le passé porté préjudice. J'ai du mal à comprendre les attentes des personnes à mon égard et encore plus de mal à exprimer de manière claire, mes envies. Heureusement, cette jeune femme semble comprendre parfaitement ce genre de situation, tentant tant bien que mal de désamorcer la chose. Sa patience et sa gentillesse semblent transparaître dans chacun de ses gracieux gestes. Ses paroles sont d'un calme impérial, comme si chacun de ses mots prononcés ont pour but de me mettre à l'aise. Malgré cela, ses derniers mots me laissent plus que perplexe. Chez elle ? Pourquoi faire ? Père m'avait dit qu'un jour une femme m'inviterait chez elle, mais j'étais loin de me douter que ce jour soit si proche.

C'est sans dire le moindre mot que je me retrouve à suivre mon interlocutrice, tout en cherchant ce qu'il m'est possible de lui répondre suite à ses interrogations. Elle ne semble pas savoir comment je l'ai trouvé, malgré la simplicité de la chose. C'est donc tout en tendant rapidement cette affiche que mes mains avaient arrachée du mur il y a peu que mes paroles brisèrent le silence.

« C'est vous, regardez, j'ai trouvé ça sur un tableau de tutorat à l'académie. Je vous avoue que je l'ai arraché au hasard, n'ayant pas trop pris le temps de me renseigner d'avantage aux services que vous offrez, Metaru-sensei. »

La jeune femme semble affiché un certain intérêt pour ma personne, en tout cas, elle se demande, sans aucun doute, qui est le jeune homme qui ose l'importuner. Il m'est toujours difficile de répondre à ce genre de questions, car, au final, je ne sais jamais ce qu'attends mon vis-à-vis. Voulait-elle connaître toute ma vie depuis le début ? Ou simplement, qui je suis aujourd'hui ? Dans tous les cas, il n'y a pas grand-chose à dire sur mon compte. Je décide donc de laisser ma voix se faire entendre tandis que nous étions côte à côte marchands vers son domicile.

« Je n'ai malheureusement pas grand-chose à dire sur ma personne, je viens d'un petit village de paysans. Un jour deux hommes sont venus pour tenter de nous tuer et faire je ne sais pas quoi avec ma mère, ce jour-là mon pouvoir s'est éveillée et mon père m'a dit que ce serait égoïste d'empêcher le monde d'en profiter. »

Suite à ses paroles mes yeux se baissent pour fixer le sol. Je continue de chercher mes mots, leur sens et comment expliquer clairement à la femme aux cheveux blancs mes attentes. Il est facile pour moi de me rendre compte qu'aujourd'hui encore il m'est impossible de m'exprimer correctement. Que ça soit ce sentiment de contradiction qui me suit que mon shôton a empalé ces deux hommes ou ce sentiment d'égoïsme qui me poursuit depuis que père m'a permis de devenir un shinobi. Mon paternel m'a dit de faire attention à qui je révèle mes capacités, même au sein de ce village, car, certains voudront en profiter. Pourtant, la femme qui marche à mes côtés, ne semble pas dégager la moindre malveillance. Je décide donc, pour une fois, d'y aller clairement, sans me retenir. C'est tout en sortant un kunai de ma poche avant de l'entourer de Cristal que je décide enfin de parler.

« Je cherchais quelqu'un capable de m'apprendre quelques trucs, j'aimerais devenir utile à ce village et à ses habitants, mais aussi, à moi-même. »

Il ne me reste plus qu'à attendre de voir ce que ma nouvelle rencontre peut faire pour moi, si tentait est qu'elle éprouve l'envie de m'aider. C'est à peu près à cet instant que dans un éclair de lucidité mon visage se mit à rougir, laissant paraître une gêne immense.

« Par-contre, on va faire quoi chez vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Metaru Hideko
Metaru HidekoEn ligne

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 18:20

Amatera acquiesça et la suivit sans un mot. Quelques minutes de marche seulement les séparaient de sa résidence ; tous deux se dirigèrent vers l’appartement où résidait Hideko, point d’arrêt obligatoire pour qu’elle puisse récupérer son équipement shinobi avant d’aller aux terrains d’entraînement, que ce soit pour elle, ou pour lui.
Le jeune homme lui tendit une affiche sur laquelle était dessinée son visage, celle-là même qui était placardé à l’académie et qui désignait les tuteurs pouvant enseigner des techniques à d’autres shinobis.
Les responsables n’allaient pas être content de s’être à nouveau fait dérober une affiche. Pourtant c’était évident : si elles étaient placardées, ce n’était non pas pour que le premier inconnu ne les prenne, mais pour qu’il puisse s’en servir pour mémoriser le visage et le lieu de résidence de son potentiel futur tuteur afin de pouvoir le rencontrer. Qu’importait, le mal était fait.
La façon de s’exprimer de Amatera la fit tiquer quelque peu. Les services qu’elle offrait ? Pour peu, elle pourrait croire qu’il la prendrait pour une prostituée. Entre cela et son accent, cela ne faisait aucun doute : c’était bien un garçon venu des terres, fils de paysan et éduqué comme tel. A cela elle ne voyait rien de mal, étant fille de forgeron et de marchand. Tout le monde était fils de quelque chose : dans l’armée cela comptait peu, ils étaient tous shinobis.

─ Je comprends mieux oui. Ces affiches sont là pour montrer les tuteurs disposés à enseigner leurs techniques. Par contre, la prochaine fois, ne l’arrache pas. Contente toi de retenir mon visage. Dit-elle d’un ton quelque peu autoritaire, sans pour autant paraître agacée.

Par la suite, ses dires confirmèrent ce qu’elle pensait : il était bien fils de paysan. Un jeune garçon dont les pour pouvoirs s’étaient éveillés pour protéger sa mère de deux brigands venus les détrousser. Un jeune garçon naïf. Faire quoi avec sa mère ? La violer, mais cela, ce n’était pas à elle de lui expliquer, mais à lui de le comprendre.
Alors qu’ils s’approchaient de chez elle, il continua à parler, expliquant qu’il cherchait quelqu’un capable de lui enseigner son savoir. Amatera nourrissait l’envie d’être utile au village, à ses villageois, aux autres, ainsi qu’à lui-même. Être utile à lui-même ? Que voulait-il dire par là ?
Dans toutes ses explications, il n’avait pas pris la peine de répondre à sa question principale : était-il un genin ou un jeune aspirant ? Vraisemblablement un genin, sinon il n’aurait pas eu accès au tableau des tuteurs, mais ça, elle voulait en avoir le cœur net.
Enfin, à nouveau, ses propos la firent tiquer. Qu’allaient-ils faire chez elle ?

─ Tu ne vas rien faire chez moi. Tu m’attendras dehors pendant que je prends le nécessaire, puis nous irons aux terrains d’entraînements. Lui dit-elle d’un ton calme, mais concis.

Avec ce genre de jeune recrue complètement perdue, mieux valait faire preuve d’un peu d’autorité afin qu’ils ne puissent pas trop s’égarer.

─ Tu n’as pas répondu à ma première question. Es-tu un aspirant ninja ou un genin ? Cette fois-ci son ton se fit plus autoritaire.

Enfin arrivés à destination, Hideko lui indiqua d’attendre dehors, puis elle entra chez elle. Là, elle prit sa sacoche et ressortit aussitôt, vérifiant devant le pas de la porte, encore fermée, que tout était bien verrouillé. Son esprit apaisé, elle ouvrit la porte, puis la referma une fois passée.

─ Allons-y.

Tous deux se mirent en marche vers les terrains d’entraînement. Il était maintenant important de savoir ce que désirait apprendre ce jeune homme et pour se faire de lui poser les questions adéquates.

« Si tu as fait appel à moi c’est donc que tu veux apprendre des techniques. Est-ce que tu sais ce que tu veux apprendre ? »

Hideko marqua une courte pause afin que son interlocuteur puisse correctement intégrer toutes ces questions.

« Quelles sont tes capacités ? Pouvoir clanique, si tu en as un, affinités et autres maîtrises. »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 21:14
D'après les mots de mon interlocutrice cette affiche que je tiens si fièrement dans mes mains aurait dû rester accrocher au mur. C'est immédiatement dès qu'elle finit sa phrase que mes mains cachèrent cette affiche dans ma poche. Bien sûr, cela n'a aucune utilité vu que ma culpabilité n'est plus à prouver. Après tout, ce n'est pas comme si cela peut m'envoyer en prison, enfin, j'espère. C'est à peu près à ce moment que ma nouvelle rencontre me rassura sur un point, il n'est point question d'aller chez elle, mais simplement de l'accompagner pour récupérer son équipement. À regarder de plus près il est vrai que cette dernière ne semble pas avoir sur elle l'essentiel du shinobi. Après tout nous sommes dans l'enceinte du village et il n'est donc pas nécessaire de se promener en permanence avec tout l'attirail. C'est donc sans le moindre mot, buvant chacun des mots de la jeune, que je continue de la suivre. Mon interlocutrice me fait alors remarquée qu'une de ses questions reste toujours sans réponse, celle portant sur mon grade au sein du village.

« Genin »

Je tiens à être le plus précis pour ne pas me perdre dans un de mes interminables monologue sans queue ni tête. Arrivés devant son domicile, la jeune femme me fait signe d'attendre ici, puis après un petit moment ressorti. Puis enfin, elle entra dans le vif du sujet. À vrai dire sa question reste assez compliqué pour moi, je n'ai pas réfléchi au sujet de l'entraînement, à vrai dire, je n'ai pas réfléchi tout court. Elle tient également à savoir mes capacités quelque qu'elles soient, ce qui est compréhensible.

« Hmmm, à part le shôton que je vous ai montré plus tôt je crois que je maîtrise le doton. On nous a fait le test avec la feuille pour la nature du chakra à l'académie et la mienne s'était effritée. À vrai dire je n'ai pas encore appris de technique de ce domaine. Je suis sorti de l'académie il y a peu, je connais les bases et c'est à peu près tout. Pour ce qui est de ce que je voudrais apprendre... Une technique me permettant de me protéger ou de protéger les autres, serait pas mal. »

Mon éventail de technique est assez faible au vu de mon récent début dans le monde des ninjas donc à peu près n'importe quelle technique peut faire l'affaire. À cet instant je me rends compte que cela devient concret, je vais enfin avoir un entraînement. Bien que j'ai eu pas mal d'entraînements à l'académie cela était différent. En effet, à l'académie les enseignements n'étaient pas personnalisés et concernaient toute la classe. Ici, j'ai l'honneur d'avoir quelqu'un pour m'enseigner son savoir à moi et rien que moi. C'est au moment où je pus enfin apercevoir le terrain d'entraînement que ma bonne humeur légendaire revint à la charge. D'un coup, sans crier gare, je me mets à courir vers ce dernier en criant.

« Metaru-sensei regardez c'est le terrain d'entraînement, vite on va s'entraîner. »

C'est sans faire réellement attention à la réaction de ma nouvelle sensei que je m'élance pour atterrir sur le terrain d'entraînement avant de tendre les bras vers le ciel, comme pour exprimer une immense joie. C'est comme si aujourd'hui signe le début de ma vie de shinobi, cet entraînement, va sans doute être très intéressant.

« Metaru-sensei, par ici.»
Revenir en haut Aller en bas
Metaru Hideko
Metaru HidekoEn ligne

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko Empty
Mar 27 Avr 2021 - 0:29

Amatera lui dévoila qu’il maîtrisait le Shôton, comme elle avait pu l’apercevoir sur le kunaï recouvert de cristal qu’il lui avait tendu pour argumenter sa demande d’entraînement. Le jeune genin maîtrisait aussi le Doton, un élément qu’il pouvait contrôler, mais dont il ne connaissait encore aucune technique. Lui aussi sortait de l’académie, tout comme ce fut le cas de Minako et Ken, deux genin rencontré il y a quelques semaines à peine.
Enfin, il lui dévoila l’objet de leur rencontre : Amatera désirait apprendre une technique lui permettant de se protéger et de protéger ses camarades. Hideko possédait tout un éventail de technique pour se faire. Aussi, elle avait l’embarras du choix, mais devait toutefois prendre en compte l’inexpérience de son élève du jour : mieux valait qu’elle se contente d’une technique de faible niveau pour commencer, afin qu’il puisse apprendre en de bonnes condition la maîtrise de son affinité. Devait-elle lui enseigner un mur ? Ou comment faire un bouclier ? Dans tous les cas, le mieux était de lui donner le choix et que lui-même choisisse selon ses préférences.
Si elle lui enseignait une technique trop puissante, elle risquait de lui proposer un défi trop élevé. Le mieux était encore de le tester : Hideko désirait savoir quel était réellement le niveau de ce jeune genin et rien de mieux pour se faire qu’une petite passe d’arme.
Quand ils arrivèrent aux terrains, Amatera se mit à courir tel un enfant ébahit par une surprise qui se découvrait devant lui. Cette scène la fit sourire : il lui paraissait être tel un enfant tout juste sorti de l’école ; son innocence était rafraichissante, mais cela pouvait aussi se trouver être le plus grand obstacle qu’il aurait à affronter.
Le monde ne faisait aucun cadeau. Le monde était sombre et difficile. Nombreux seront les défis qu’Amatera aurait à affronter, la mort faisant partis de ceux-là, mais pour l’instant, l’heure n’était pas à un recadrage avec la réalité, mais à la consolidation de ses bases.
Le temps aurait tôt fait de briser ses illusions.
Hideko suivit ses invitations jusqu’à ce qu’ils ne parvienne au terrain numéro trois, vide de tout shinobi. Là, Hideko s’arrêta et l’interpella.

─ Bien ! Dit-elle d’un ton énergique. Nous y voilà. Avant toute chose, il faut s’échauffer et rien ne vaut un petit entraînement pour se faire, n’est-ce pas ?

Son ton se voulait encourageant et rassurant. L’objectif n’était pas de le battre, mais simplement de tester ses capacités.

─ Ne t’inquiète pas pour moi, mets toi en position, fais les étirements nécessaires, puis engage le combat dès que tu seras prêt.

Aussitôt, Hideko commença à s’étirer chaque membre.


N.B.:
 


Dernière édition par Metaru Hideko le Jeu 6 Mai 2021 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko Empty
Jeu 6 Mai 2021 - 18:14
Cela fait longtemps que ces terrains n'avaient pas croisé mes yeux, quelques semaines, mois à vrai dire. Cela me rappelle tellement de souvenir, souvent, je suis venu ici, seul. L'entraînement physique était la seule chose sur laquelle je comptais, enfin, avant. Depuis la rencontre avec Nara-sama, cela a bien changé, j'essaie de passer un peu plus de temps à la bibliothèque. J'ai remarqué que parler avec les habitants, ou les écouter est aussi une bonne façon d'en apprendre plus sur ce village et son passé. Les yeux pétillants d'impatience je regarde Hideko-sensei.

Je marche jusqu'au terrain numéro trois aux côtés de Metaru-sensei, sans savoir exactement ce qu'elle a en tête comme entraînement. Très rapidement je comprends quand cette dernière m'indique que nous allons combattre. Le combat est l'aptitude sur laquelle je me suis reposé, depuis le début, il m'est donc impossible de décevoir mon interlocutrice. Il faut lui montrer de quoi est capable le genin fraîchement sortis de l'académie en face de sa personne. Sans plus attendre je me mets en position et au moment où la jeune femme fait ses étirements j'attends patiemment de voir le moment le plus opportun, quand son regard n'est plus sur moi pour composer immédiatement une série de mudra. Cela peut paraître lâche, mais quand on fait face à un adversaire clairement plus puissant que soit il faut faire preuve d'une certaine stratégie. Une fois ma série de mudra finies des chaînes sortent du sol pour tenter d'attraper le bras droit de mon opposante. Immédiatement je récupère deux kunaï dans ma poche pour les lances sur le côté gauche de Hideko-sensei, celui qui n'est pas entravé de manière à l'obliger à se défendre. Tandis que mon corps s'élance vers elle, un kunaï en main, pour tenter de porter une attaque au corps à corps tandis qu'elle se débat de ma technique et de mon lancer de kunaï.

« Je ne comptes pas y aller doucement Metaru-sensei, donnez tout ce que vous avez. »

J'ai un grand sourire sur le visage, cela fait longtemps que je n'ai pas combattu. Se battre contre une personne d'un rang supérieur me permettrait également de comprendre un peu mieux mes faiblesses et de tenter d'y pallier. J'espère seulement que mon opposante ne trouve pas mon assaut grossier ou impolie, en effet, ne pas attendre qu'elle finisse de s'étirer peut paraître tellement lâche vu de l'extérieur.

Face à Hideko, se trouve un jeune homme au grand sourire, heureux de pouvoir s'entraîner. Les yeux pétillants de joie, le cœur battant la chamade quant à son excitation. Ce jeune homme c'est moi, Amatera Hatoma.

Revenir en haut Aller en bas
Metaru Hideko
Metaru HidekoEn ligne

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko Empty
Jeu 6 Mai 2021 - 20:39

Quelle ne fut pas sa surprise de voir, du coin de l’œil, à sa droite, Hatoma effectuer une série de mudra. Elle n’eut pas le temps de réagir que des chaînes de cristal vinrent s’arnacher son bras, chaînes qui étaient fermement maintenus, enfoncée dans le sol.

─ Quoi ?!

Hideko se retrouvait penchée vers le bas, un genoux posé au sol, dans une position inconfortable, tandis que Hatoma lui envoyait déjà un kunaï.
Comment osait-il l’attaquer alors même qu’ils n’étaient pas près ?!Llà n’était pas l’objectif de cet entraînement et une attaque aussi présomptueuse la mit dans une profonde colère. Le visage fermé, elle vit son adversaire envoyé deux kunaïs sur son flan gauche. Ses équipements encore dans sa sacoche, elle dut s’armer en urgence d’un kunaï pour parer les deux projectiles, tandis qu’Hatoma profitait de cette diversion pour foncer sur elle.
Une dizaine de mètre les séparait, largement assez pour se défaire de son attaque et contre attaquer.
Si Hatoma voulait du combat en conditions réelles, alors il allait être servi et ses paroles, incitant Hideko à donner tout ce qu’elle avait, ne firent que nourrir les flammes de sa colère.
Hideko amena sa main gauche à sa main droite et fit une série de mudras, puis elle cracha une boule de feu en direction de Hatoma. Les flammes passèrent juste à côté de ce dernier et vinrent s’écraser contre le point d’origine des chaînes de crystal, les brisant et libérant par la même occasion Hideko. Là, elle se releva et se mit en position de combat. Son adversaire s’approchait. Hideko concentra son chakra dans ses muscles, puis décocha un puissant coup de pied sur le bras droit de sa cible, de toutes ses forces.


Situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t10834-kumo-equipe-3-hogo https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

[Entraînement] Un entraînement Hidéal Pv. Metaru Hideko

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kaminari no Kuni, Pays de la Foudre
Sauter vers: