Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Duel d'artistes [feat Suzuri Rukia]

Zaiki Minako
Zaiki Minako

Duel d'artistes [feat Suzuri Rukia] Empty
Jeu 22 Avr 2021 - 18:15
Sur un terrain d'entraînement, assez vaste, on peut voir un grand homme aux muscles très bien dessinés, chevelure blonde platine tombant sur les épaules, accompagnée d'une jeune femme mesurant au moins quarante centimètres de moins que lui, à la chevelure longue noire corbeau. À côté d'eux se trouve un mannequin en métal, un visage assez banal et un torse sculpté dessus.

« J'ai demandé à la forge de me faire cette version du mannequin d'entraînement afin de perfectionner mon taijutsu. Connaissant ton style de combat, ma fille, il pourra te servir. Tu comptes bien combiner ton onkyoton avec ta maîtrise du kenjutsu n'est-ce pas ? »

« Oui papa, exactement. Le but final étant de pouvoir assourdir la cible quelques instants, lui faire perdre de l'équilibre et ensuite lui porter une attaque de manière fourbe ! Mais pour l'heure, si j'arrive à au moins provoquer une petite douleur aux tympans ce sera déjà bien ! »

L'homme sourit à son enfant, fier de cette volonté que la jeune donzelle a. Les rares personnes pouvant assister à ce genre d'entraînement peuvent aisément remarquer une complicité entre Kaito et Minako. Le père laisse son enfant seul après avoir réceptionné un message venant de l'un des oiseaux appartenant au services d'informations de Kumo.

Minako reste devant ce mannequin, katana dégainé, tenant le manche dans ses deux mains. Elle ferme ses yeux de saphirs, restant calme et concentrée.

« Pour Kenny ! Je dois réussir à le protéger. Si je ne peux pas me défendre toute seule, je serai forcément un boulet pour lui. Je vais réussir moi-même. Comme une grande. » se dit-elle, se motivant à s'entraîner.

La jeune femme frappe le mannequin sans volonté en particulier, à part étudier le son produit de base sans aucune technique. Ensuite, elle se met en position et se concentre sur sa lame, y mettant la volonté d'amplifier le son de celle-ci. Ensuite, elle se remet à taper la sculpture de métal. Le son s'y fait plus puissant qu'à l'instant. Minako continue à frapper, plusieurs fois avec cette technique et s'arrête. Elle a une sensation étrange dans ses propres oreilles, telles des acouphènes, ça siffle dans ses tympans.

« Il me faut une pause pour m'en remettre un peu. Ça a l'air de fonctionner. J'en suis ravie. » pense-t-elle, se mettant en position de lotus sur le sol, devant sa cible inanimée, rangeant son sabre dans son fourreau couleur ivoire et le posant par terre devant elle. Elle se demande ce que ça pourrait donner en combat réel, si cette technique est si efficace que cela. Si non, elle devra ultérieurement améliorer sa manière d'utiliser son onkyoton avec sa maîtrise actuelle du kenjutsu.

« Papa compte sur moi pour devenir réellement forte aussi bien physiquement que mentalement. C'est pour ça que je dois m'entraîner, il faut que je me donne à fond pour l'examen de Kumo. J'en suis vraiment excitée. Tient, au fait, il faudrait que je me remette à m'entraîner sur du Genjutsu sonore que je peux utiliser avec une clochette, afin de duper et donner des coups en traître à la cible. Que pourrai-je imaginer... »

La jeune fille, immobile et muette comme une carpe, le regard vide sur son sabre, est pensive. Elle se dit qu'il est bien grand pour elle, tout de même.
« Il faudra que je fasse des économies pour me faire forger des armes. Papi m'a dit que les wakizachi et les tantō sont plus petits que son katana qui est devant moi. Et si je m'en faisais une sorte de daishō miniature idéale pour mes 1,54m ? Bon, je verrai ça plus tard. Je peux facilement manier ce katana. Son nagasa mesure 60 centimètres, et je peux tout de même bien m'en servir, mais si je peux me faire une version plus petite plus tard, ce sera mieux. »

La demoiselle sort de son sac une gourde d'eau et un cahier de musique, ainsi qu'un ocarina en bois. Cet instrument ne fait pas partie de son arsenal, car celui-ci de part sa composition n'est pas résistant, et la jeune demoiselle serait totalement immobilisée par sa mélodie. Elle n'a pas encore trouvé de partition efficace à jouer, ni aucune stratégie d'attaque lorsqu'elle est seule. Minako ouvre son cahier de musique. Il s'agit d'un petit cahier d'exercice qui permet de créer soi-même ses propres partitions.

« D'abord, il me faut savoir quel effet aura mon illusion, et à partir de ça, imaginer une mélodie correspondant. Mmmmh. Je ne sais pas. En général les ninjas pensent offensif. Pourquoi on ne ferait pas des illusions positives pour la cible ? Je ne sais pas moi, une musique qui pourrait apaiser un ennemi enragé pour éviter les combats inutiles… Mouais, ça pourrait faire lâche de ma part. Arf, c'est vrai, mamie Grisou m'a dit de tout faire pour sacrifier le moins de personne possible si je veux intégrer la police. »

Elle écrit dans son cahier, sur sa première page blanche, vierge, en kanji "Partitions illusoires". Sur la suivante, en titre "Partition apaisante". La demoiselle réfléchit aux sons qu'elle pourrait jouer pour que cela fonctionne. Derrière elle, il y a des rochers qui mesurent environ 10 mètres de hauteur. Il n'est pas impossible qu'un ninja l'observe de dos, mais Minako ne sent aucune présence, et elle s'en fiche car actuellement, elle est occupée à imaginer l'utilité de son art.

Spoiler:
 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako

Duel d'artistes [feat Suzuri Rukia]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: