Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

De retour

Sharrkan
Sharrkan

De retour Empty
Sam 24 Avr 2021 - 20:02
L'Arche Grise n'avait pas changé depuis sa dernière visite. Pas étonnant, vu que cela ne faisait que deux saisons depuis que Sharrkan était passé sous la structure de métal pour la dernière fois. Une moitié d'année seulement et pourtant, tant de choses s'étaient passées ces derniers mois... l'organisation de Kaze n'avait chômé ; sa dernière visite sur les terres de la Foudre semblait remonter à une éternité. Si ce moment pouvait sembler idéal pour réfléchir et faire un point sur le passé, il était pourtant avisé de se concentrer sur le présent et le futur qui l'attendrait après avoir passé ces portes.

Avec satisfaction, l'argenté constata que la sécurité s'était largement renforcée au point d'entrée de Kumo : ce n'était plus l'endroit de libre-passage qu'il avait traversé la dernière fois, sans aucune résistance. Les shinobis présents avaient l'air particulièrement regardants sur le protocole et bien entendu, Sharrkan comptait s'y plier sans faire d'histoire. Il accrocha à son cou le bandeau que Raizen lui avait donné avant de se présenter à l'avant-poste.

« Bonjour, je suis Sharrkan. Je reviens de Kaze et Raiz-... le Raikage a dû vous prévenir de mon retour, normalement. »

C'était encore étrange de dire ça, même si le poste lui allait parfaitement. Mais il faudrait encore que le manieur de chaleur s'habitue à appeler Raizen par son titre de façon non ironique, dans les moments officiels au moins.

_________________

De retour Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Ten no Ikari
Ten no Ikari

De retour Empty
Dim 25 Avr 2021 - 22:29




Retour ?



Une journée tranquille s'annonçait pour moi, même si la tranquillité ne me faisait pas forcément plaisir pour autant. J'aimais bien quand les choses bougeaient. Mais aujourd'hui, j'avais été assigné à l'entrée du village, au niveau de l'Arche Grise, pour contrôler les allers venus qui s'y déroulaient. Avec les derniers évènements qui s'étaient produits, l'accès aux villages shinobis s'étaient vus grandement réduits, et bien mieux contrôler. Et c'était pour le meilleur, j'en étais sûr. Mais l'un des rôles des officiers de la Kyubu était justement de surveiller ces allers-venus. Et bien que je préférais être au coeur de l'action, je m’acquittais de ma tâche avec beaucoup de sérieux. Fort heureusement pour ma part, la journée avait été plutôt tranquille, et à part quelques marchands des villages aux alentours bien connus des forces de l'ordre, les passages n'étaient pas légions. Je profitais donc de mon temps libre pour continuer de m'entraîner virtuellement, reproduisant des schémas dans ma tête, tentant de me mettre dans le plus de situations possibles pour pouvoir être en mesure de les gérer plus tards.

Mais alors que j'étais assis en tailleur quelque part au-dessus de l'arche grise, un nouvel arrivant se fit repérer. Mes collègues en bas m'annoncèrent rapidement que nous avions à faire à un shinobi, et sur ces paroles, je descendis immédiatement pour attendre sa venue devant l'arche grise. A mesure qu'il avançait, j'étais en mesure de distinguer peu à peu ses traits et sa chevelure argentée. Son teint halé pouvait faire penser à un shinobi originaire de Kaminari, mais aussi de Kaze. Cette teinte plus foncée n'était pas exclusive à ses deux pays, mais il fallait avouer que le soleil tapait plus fort près des nuages et dans le désert que dans les autres régions. Toutefois, en s'approchant un peu plus, je pus apercevoir autour de son cou un bandeau ninja. Et que je sache, les citoyens du Vent ne possédaient pas de tels attirails. Un shinobi des Nuages alors ? Cela restait encore à prouver. Arrivé à l'avant-poste, le shinobi n'attendit pas une seule seconde pour se présenter. Il disait s'appeler Sharrkan, et revenir de Kaze. Il mentionna par la suite Raizen, mais se reprit rapidement pour référer à son titre officiel de Raikage, et que celui-ci avait prévenu de son arrivée.

-Yo, M'sieur Sharrkan ! J'espère qu'ça vous dérange pas trop qu'on vérifie un peu tout ça, haha !

Fis-je avec mon habituel sourire. Jetant un coup d'oeil derrière moi à l'un des sous-officiers qui tcheckaient les mouvements des shinobis en mission, ce dernier se mit à chercher rapidement dans ses registres, puis leva la tête vers moi et fit non de la tête. Donc ce Sharrkan, bien qu'il "revenait" de Kaze, n'avait pas été en mission là-bas. Il n'était donc certainement pas à proprement parlé un shinobi de Kumo. Et pourtant il arborait notre bandeau frontal autour du coup. Jetant un deuxième coup d'oeil derrière moi, mais cette fois-ci de l'autre côté, je me tournai vers le second sous-officier qui était chargé de s'occuper de ceux qui possédaient un mot de prévention, comme celui que semblait clamer notre visiteur. Et pendant ce temps, je m'approchai du ninja avec un air jovial. Puis je me penchai vers son bandeau et tandis la main vers ce dernier.

-Oh ! Vous avez le bandeau des shinobis de Kumo, pourtant vous ne semblez pas figurez sur nos registres, haha ! Comment ça s'fait m'sieur ?

Bien que cela semblait être innocent, mon ton couvait une curiosité inquisitrice. Car s'il possédait un bandeau de Kumo, il l'avait bien pris quelque part. Et il valait mieux pour lui que ce ne soit pas sur le corps d'un de nos shinobis. Pendant ce temps, ma main saisit délicatement le bandeau pour le retourner, tenter de voir une marque distinctive sur ce dernier ou un signe qu'il aurait été falsifié. Et pour m'assurer que je n'avais pas à faire à un imposteur, je laissai délibérément un très mince arc électrique s'échapper de mon petit doigt pour caresser sa clavicule. Le choc était juste suffisant pour être réellement désagréable, mais peu douloureux. Juste assez pour annuler une technique de clonage ou de Henge, sans être dangereuse pour notre invité. Après cet arc, je retirai vivement ma main, faisant mine d'avoir été aussi surpris que ce dernier. Continuant dans mon petit jeu de rôle, je finis par rigoler et passer une main derrière ma tête d'un air désolé.

-Haha gomen gomen ! J'suis un peu "électrique" parfois haha. Ça doit être de l'électricité statique, terminai-je avec un clin d'oeil.

Je ne me permettais pas de faire ça avec tous ceux que je croisais, mais face à un shinobi, je préférais être prudent. Qui plus est, un shinobi qui n'était pas de notre village, mais se baladait avec un bandeau des nôtres sur son cou. Je me tournai ensuite à nouveau vers celui qui était censé m'annoncer que ce Sharrkan avait bien été annoncé par le Raikage, mais ce dernier était encore en train de chercher. Je supposais que j'allais devoir papoter un petit peu plus avec notre cher ninja aux cheveux argentés.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sharrkan
Sharrkan

De retour Empty
Lun 26 Avr 2021 - 1:53
Alors qu'il s'avançait vers l'avant-poste, Sharrkan fut accueilli par trois shinobi, dont un blond un peu trop enthousiaste qui prit les devants sur ses deux collègues. Le Kazejin n'était pas du genre à être dérangé par un peu de familiarité, même si cela pouvait paraître surprenant venant d'une personne chargée d'accueillir les étrangers. Rendant son sourire au blond qui lui semblait quelque peu familier, l'argenté écarta les bras comme pour consentir à une fouille.

« Pas de problème, ça me rassure même de voir que Kumo est aussi bien organisé maintenant. Vous pouvez aussi fouiller mes bagages, si c'est le protocole. »

Comme il l'avait prédit, la procédure d'entrée et de sortie du village avait totalement changé, pour le mieux. Ce qui était normal, après tout : entre le moment où le Teikoku avait décidé de se retirer et celui où Raizen avait été élu, il y avait eu un moment de flottement où le village avait été particulièrement vulnérable... Ou alors, c'était la même chose lorsque l'Empire était en place ? En tout cas, ce n'était plus le cas actuellement.

Le shinobi attrapa le bandeau que Sharrkan avait accroché à son cou et ce dernier se demanda s'il avait pris la bonne décision en faisant ça. Si Raizen avait "oublié" de prévenir, alors l'argenté n'aurait l'air que plus suspect auprès de ces officiels. Et s'il avait réussi à éviter la prison à Kaze, ce n'était pas pour y atterrir dès son arrivée à Kumo sur un malentendu...

Alors qu'il réfléchissait à quels mots employer pour ne pas se mettre dans une position délicate, Sharrkan sentit une légère décharge électrique sur sa clavicule, proche de la main du blond qui examinait encore son bandeau. Cette minuscule décharge n'était rien comparé à celle qu'il avait reçu de Mukuro, qui avait tenté de le tuer. Son dos en portait encore la cicatrice, d'ailleurs.

Pas assez pour le faire tressaillir cependant, les "excuses" du shinobi lui fit comprendre qu'il n'était pas aussi innocent qu'il voudrait le faire croire. L'argenté ne l'avait pas vu faire de mûdra, pourtant... il avait l'impression qu'il venait de passer un test.

« Ne vous faites pas de soucis, j'avais presque oublié qu'il y en avait autant à Kaminari. De l'électricité statique, je veux dire... »

Son sourire s'agrandit ; c'était le genre de jeu que le Kazejin appréciait particulièrement. Oubliant ses intentions de ne pas créer plus de malentendu, il lança sur le même ton innocent, au shinobi qui consultait les registres :

« Sharr-kan, vous êtes sûr ? C'est avec deux "R" et un seul "K". Les gens confondent souvent. »

Avec une expression faussement peinée, il soupira avant de reporter son attention sur le blond.

« Oh, je suppose que je n'y suis pas alors. Ou plutôt, que je n'y suis plus... »

Un sourire particulièrement narquois s'afficha sur son visage alors que l'argenté laissait flotter un moment de suspens, permettant à ses paroles de s'imprégner. Il savait bien ce qu'il sous-entendait avec cette nuance, même s'il n'était apparemment pas dans le registre des déserteurs. Mais avant de faire paniquer les gardes, il ajouta :

« Ne vous inquiétez pas, je plaisante. J'étais Genin à Kumo et je suis parti avec le Fukkatsu lorsque l'Empire nous a vaincu. Vous avez dû me voir aux côtés de Raizen et Sazuka pendant le discours, si vous étiez là. Je n'ai pas rejoint les rangs directement parce que je devais m'occuper d'affaires personnelles. Puis j'ai croisé Raizen en combattant le Dieu à Kaze, il m'a proposé de revenir et j'ai accepté. »

Entre-temps, l'expression de Sharrkan était redevenue beaucoup plus naturelle et sincère. Il n'y avait aucune malice dans ses dernières paroles, simplement la vérité.

« Vous savez tout, Monsieur l'Officier. »

_________________

De retour Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Ten no Ikari
Ten no Ikari

De retour Empty
Jeu 29 Avr 2021 - 15:26




De retour !



Pas le moins du monde dérangé par les contrôles qui lui était imposé, notre visiteur argenté semblait même s'en réjouir. Il nous invita même à fouiller ses bagages, ce que mes collègues et moi fîmes avant d'établir que tout était en ordre. Mais plus que sa légèreté et sa compliance, c'était l'aisance et la familiarité avec laquelle il parlait de Kumo qui m'interpela. Visiblement, ce n'était pas la première fois qu'il venait dans la cité des Nuages, et quelque chose dans le ton qu'il employait semblait suggérer une certaine affection. Qu'il pouvait très bien feindre. Et c'est la raison pour laquelle je préférais rester sur mes gardes. Une fois que mes collègues eurent fouillés les affaires de notre invité, ces derniers me firent un signe de la tête avant de retourner à leurs occupations. Me laissant tout le loisir de discuter avec ce dénommé Sharrkan. Et ce dernier semblait bien malin par ailleurs.

Bien que légèrement surpris dans un premier temps, son visage se para rapidement d'un sourire malicieux lorsqu'il comprit certainement le vrai sens de cette petite décharge électrique. Jouant donc le jeu avec un brin d'amusement, sa réponse ne put que me faire sourire. De l'électricité statique, il y en avait en effet pas mal à Kumo, n'est-ce pas ? Rigolant à sa petite boutade, j'affichai un air joyeux. Il s'adressa ensuite à mes deux collègues derrière moi, demandant de bien vérifier si son nom apparaissait sur la liste. Sharrkan avec deux "r" et un seul "k". Apparemment les gens confondaient souvent, même si je me devais d'avouer que ce n'était pas un nom que j'avais souvent entendu. M'enfin. Ce n'était pas non plus à moi d'en juger. Passer ces quelques éléments, nous passâmes à la partie qui m'intéressait réellement : l'explication du bandeau qui trônait autour de son cou et sa familiarité des lieux.

Et le début de ses explications me fit tiquer. Il n'était plus de Kumo ? Que cela signifiait-il ? Etait-ce un ancien déserteur qui était revenu pour ré-intégrer les forces du villages ? Je fronçai les sourcils. S'il pensait que cela allait être aussi facile, il allait vite déchanter. Mais avant que je ne devienne plus incisif, je terminai d'écouter ce qu'il avait à dire. Et bien que sa plaisanterie pourrait s'avérer être de mauvais goûts pour beaucoup, elle ne manqua pas de me faire sourire. Donc comme ça, au final il avait été genin à Kumo autrefois, et était parti en même temps que le Fukkatsu. Maintenant qu'il mentionnait cette organisation "clandestine" de Kumo, je me rappelai l'avoir vu aux côtés de Sazuka, de Raizen et de bien d'autres ce jour là. Ce jour où, après le retrait des forces de l'Empire, les gradés qui étaient partis avec le Fukkatsu avaient organisé une réunion. Mon regard s'éclaira en effet sous le rappel de cette pensée. Comment avais-je pu oublier ? En fait, je savais bien pourquoi j'avais oublié. Aux côtés de Sazuka et Raizen, deux puissances de la nature qui avait émoustillé mes sens du combattants, j'en avais oublié tout le reste. Mais je me rappelai l'avoir envisagé aussi, il avait l'air fort.

-Oooh ! Héhé en effet je me rappelle ! C'était donc toi ce jour là ! Il va donc falloir qu'on s'affronte un jour, héhé ! J'ai d'ja affronté Anzu-sempai et Yondaime-sama ! Si on peut appeler ça un combat, terminai-je en me grattant la tête.

Quoi que, à l'époque, je n'étais pas encore aussi expérimentée qu'aujourd'hui. J'étais curieux de comparé mes progrès à mes résultats d'antan. Puis quelques instants plus tard, l'un des gardes derrière se leva avec enthousiasme et m'interpella pour me tendre un petit papier.

-En effet, notre Raikage a laissé un mot concernant ce jeune homme.

J'acquiesçai de la tête avant de me tourner à nouveau vers le jeune homme. Même si je le reconnaissais et que tout indiquait qu'il venait en de bonnes intentions, il avait pu se passer bien des choses durant son voyage à Kaze. Je me décalai toutefois de l'entrée pour laisser passer l'argenté au teint halé.

-Héhé vous pouvez y aller, M'sieur Sharrkan ! Vous s'rez surveillé un peu l'temps que vous voyez Raizen-sama !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Sharrkan
Sharrkan

De retour Empty
Jeu 29 Avr 2021 - 19:43
L'argenté avait laissé planer le doute un moment avant de rapidement désarmocer la "blague" en voyant l'air contrarié des gardes. S'ils avaient décidé de lui tomber dessus en entendant ça, Sharrkan n'aurait même pas cherché à se défendre ; il l'aurait bien cherché, après tout. S'il les avait même laissés fouiller dans ses bagages, ce n'était pas pour opposer une résistance maintenant. Heureusement, il ne s'était pas trompé en présumant que le blond avait un certain humour et ce dernier afficha même un sourire en réponse.

Enfin, l'évocation de la fameuse assemblée du Fukkastu sembla réveiller des souvenirs chez l'Officier. Une journée qui était restée gravée dans les esprits de tout le peuple Kumojin, après tout. Et ce jour-là, sur l'estrade improvisée, Sharrkan avait déclamé le plus long discours de sa vie ; battant presque Raizen en terme de monologue. Et c'était peut-être ça qui allait lui ouvrir les portes de Kumo.

« Haha si t'as déjà combattu ces deux-là, tu risques de t'ennuyer avec moi. Mais pourquoi pas ? Lorsque je serai bien installé... »

L'argenté envoya un sourire au blond. Pour avoir combattu Anzu et Raizen, Sharrkan était bien conscient des fossés qui les séparaient. Néanmoins, il s'était aussi amélioré depuis et avait même appris de nouvelles capacités ; et il était curieux de savoir s'il tiendrait plus longtemps face à eux que la dernière fois.

Finalement, un des gardes retrouva la note que Raizen avait laissé pour lui. Heureusement que le Raikage n'avait pas oublié ce "petit" détail, car il en aurait entendu parler pendant un moment... Et enfin, les portes de Kumo s'ouvraient à nouveau pour le Kazejin, impatient de constater les changements du Village Caché des Nuages.

« Merci. »

_________________

De retour Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141

De retour

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Arche Grise
Sauter vers: