Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Ekko Snow
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyAujourd'hui à 9:13 par Ekko Snow

» [Iwa] Daiki Iranos
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyAujourd'hui à 8:57 par Daiki Iranos

» Renaissance ✘ ft Akio et Ken
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyAujourd'hui à 8:22 par Zaiki Minako

» Tester ses pairs [Ft Sugimoto Kenzo]
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyAujourd'hui à 4:00 par Sugimoto Kenzo

» 果し合い Hatashiai [Miyuki]
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyAujourd'hui à 0:55 par Kogami Akira

» L'hégémonie de la violence
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyAujourd'hui à 0:43 par Kogami Akira

» 征服者 Le conquérant — Akira
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyAujourd'hui à 0:19 par Kogami Akira

» Barrière divine - 3eme édition
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyHier à 23:36 par Kentoku Akio

» Rendez-vous à O.K Iwa
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyHier à 22:59 par Oterashi Yanosa

» A l'aube d'une nouvelle ère
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  EmptyHier à 22:26 par Han Musashi

Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez

[Libre] Un moment confus entre deux épreuves

Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  Empty
Ven 30 Avr 2021 - 19:55
Il était dans l’académie de Kumo, pas pour la première fois mais aujourd’hui c’était différent. Cet amas de genin provoquait une tout autre tournure à ce « simple endroit ». Atorasu avait envie de rester ici indéfiniment. Les larmes, les rires, l’adrénaline des épreuves rendaient vivants cet endroit, tout le monde rêvait d’arriver dans les dernières épreuves pour montrer au grand jour ses capacités devants les Chunins, les Jonins et tout autre grade qui pouvait décimer ce tas en une technique. Attiser la curiosité d’une unité, d’un Heidans voir DU Kage faisait rêver les plus petits en voie de devenir les plus grands.

Atorasu se trouvait devant le comptoir, qu’il avait eu du mal à atteindre, le brouhaha de la fatras ne pouvait qu’attirer les oreilles curieuses du Ji-Ongu. C’était là qu’il se retrouva devant tout les profiles. « Et la... je lui ai lâché ma meilleure technique ET BAM... Épreuve une, les doigts dans le nez. ». Du garçon sombre et beau gosse qui attirait le regard des célibataires, aux filles qui pleuraient, car elles avaient « raté » alors que tout le monde savait qu’elles allaient avoir la meilleure note... tous les profils étaient présents. Ici, le Ji-Ongu n’était personne. Personne ne faisait attention à lui, son physique qui était couvert de la tête aux pieds, n’étonnait personne aujourd’hui, car tout le monde admirait la prestance et le charisme du groupe isolé; les quelques Jonins qui restaient entre eux pour surveiller le moindre faux pas d’un mal intentionné. Avec eux, des femmes et des hommes avec un bracelet qui représentait le logo de Kumo, qui surveillaient les alentours et qui se faisaient interroger par quelques genins intéressaient par ce projet, devenir l’un d’eux, un Kyuubu.

La première épreuve était terminée et l’équipe triple A avec Akagi et Akio l’avait remporté haut la main, une note lui attendait, laquelle ? Il ne savait pas, mais, ce qu’il savait c’était que les qualités réacquises pour un Chunin ont été respectées. Sans la mission avec Hita et Ikari, Atorasu n'aurait sûrement pas proposé certaines idées contre La pile. D’ailleurs il aurait bien voulu recroisaient ces derniers ainsi que Iroha qu’il n’avait toujours pas connu, ni même vu.


Petite remarque :
 

_________________
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Kentoku Akio
Kentoku Akio

[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  Empty
Sam 1 Mai 2021 - 13:53
Après la première épreuve, tous les genins étaient de retour dans l'enceinte de l'académie, pour un moment de décompression. Certains n'avaient jamais été dans une situation de stress comme celle qu'ils avaient traversés. D'autres étaient plus à l'aise avec cet état de fait. Comme Akio. Son équipe avait répondu de la meilleure des manières à la problématique imposée, ils avaient réussi leur première étape d'examen et désormais ils pouvaient entrevoir une issue positive. Revenant donc dans les coursives où il avait passé toute sa formation, le Céleste fut surpris de voir l'émulsion positive en sortir, dans une explosion de discussions, de rires, de débriefing endiablés. Certains sensei avaient fait le déplacement pour avertir leurs élèves de certains ajustements à réaliser avant le départ de la seconde étape.

Akio avait aperçu Atorasu proche du comptoir, mais ne souhaita pas aller le déranger. Il était important de souffler durant le laps de temps qui leur était accordé. Quant à lui il alla tranquillement se placer sur une table adjacente, où un autre shinobi était assit. Il lui demanda si il pouvait s'asseoir, ce à quoi le second répondit par l'affirmative. C'est là que tranquillement le Taijutsuka sortit de son sac un petit livre qu'il commença à feuilleter. Rien de tel pour se remettre les idées en place et partir sur une base saine pour la prochaine épreuve. Un combat ? Une énigme ? À dire vrai, dans cette pièce, personne ne savait à quoi s'en tenir, excepté les gradés, regroupés entre eux, toisant tantôt durement, tantôt amicalement les aspirants les entourant.

Leur comportement laissa à Akio un petit sourire en coin. Ces faux airs qu'ils se donnaient l'amusait. C'était du théâtre, une façon de faire monter la pression. Une petite fringale vint lui couper l'envie de lire, c'est alors qu'il se décida à avancer lui aussi proche du comptoir où de quoi se restaurer avait été placé. Essayant de se frayer un chemin, il croisa du regard des connaissances, ses coéquipiers et d'autres qui transpiraient soit la confiance, soit l'amertume d'un échec. Arrivé proche de son but, il tendit la main pour se saisir d'un jus de fruit, d'une gourde d'eau et d'une orange. Suffisant pour se rafraichir. Il retourna s'asseoir, laissant trainer ses oreilles à l'écoute des ragots et potins. De sorte à savoir les idées et les craintes des autres participants.

Certains avaient usé de beaucoup de techniques pour se sortir de la première épreuve, d'autres avaient dévoilé leurs atouts maitres. Il avait la chance, le concernant, de ne pas avoir ouvert la moindre porte céleste. Si certains le connaissait car il en était le seul utilisateur du village, ils n'étaient pas nombreux et la probabilité de tomber sur eux aux prochaines épreuves était réduite. Tout était de bonne augure pour le jeune genin aux cheveux blancs.

« Bon et bien, plus qu'à attendre la suite... »

Se laissant aller à ce petit commentaire, sourire aux lèvres, il replongea dans son livre pour s'aérer l'esprit avant de replonger tête baissée dans les délicates épreuves concoctées par les gradés de Kumo.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  Empty
Sam 1 Mai 2021 - 17:40
Une effervescence de mouvement, cri, lamentation, rire et pleurs semblaient resonner à tous les coins de l’académie Kumojin. Akagi marchait tranquillement dans la cour cherchant à rejoindre la cantine afin de manger avant la prochaine épreuve. L’utilisation de chakra lui creusait l’estomac et autant reprendre un maximum de force avant d’entamer le second tour. Durant sa marche il aperçut Akio et Atoretsu. Chacun vacant à ses occupations. Ensemble ils avaient réussi la première épreuve. La fuite jusqu’au village avait été sous haute tension, tous s’attendant jusqu’au dernier moment de voir débarquer l’éclair de Kumo pour anéantir leurs espoirs mais finalement ils avaient triomphé. La stratégie créer sur le chemin avait porté ses fruits et maintenant les trois compères de la première épreuve jouissait chacun à leur façon de l’accalmie avant la prochaine épreuve.

Arrivé à la cantine, Akagi s’empressa de prendre un plateau et de récupérer différent mets disponibles à cette époque de l’année. Il alla se poser à un angle de la pièce, le mur dans le dos et s’empiffra avec joie. Une fois son estomac remplit. Il retourna dans la pièce qui accueillait l’ensemble des genins, ainsi que les jonins et autres gradés présents pour regarder ou organiser le tournoi. L’annonce de la seconde épreuve se ferait vraisemblablement dans cette pièce, aussi décida-t-il d’aller se positionner une nouvelle fois dos à un mur histoire de pouvoir contempler tout son saoul la scène qui se déroulait devant ses yeux. Kumo semblait revivre à cet instant, la marque du teikoku totalement oublié, tous les shinobis présents avaient le même objectif. Impressionner. Outre l’objectif de gagner le tournoi, tous souhaitaient impressionner les gradés et se faire sa place dans la tête des habitants et la hiérarchie kumojin. Lui-même ne cracherait pas sur un moment de gloire pendant ce tournoi afin de redorer son honneur blessé depuis la chute de Kumo.

Akagi trouva une chaise et s’assit dessus, il passa quelques minutes de plus à regarder la salle et décida de se reposer. Il appuya sa tête contre le mur après avoir placé la table entre lui et quelconque individu venant le voir pour ne pas être pris par surprise durant son somme et essaya de se reposer. Rien ne valait de mieux qu’une sieste après un repas. Son énergie en serait totalement renouvelée pour la suite des aventures du tournoi chuunin. Cependant le brouhaha constant l’empêcha de trouver le sommeil. Il décida alors de se lever et se rapprocha d’un membre du clan metaru appartenant au Kyuubu qu’il avait reconnu plus tôt. Akagi voulait discuter avec lui des modalités de protection d’un tel évènement et des dispositifs mis en place par le Kyuubu. Le genin intéressé d’entrer dans ce corps souhaitait comprendre son fonctionnement et l’examen représentait une occasion particulière de comprendre l’envergure du travail caché que le Kyuubu effectuait pour ce genre d’évènement.

_________________
[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Daishi Ken
Daishi Ken

[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  Empty
Mer 5 Mai 2021 - 17:40
Trop pressé à réaliser la première phase, trop pressé de faire ses preuves, trop heureux d'être avec Hideko mais en plus sa Minako est présente, il est si heureux. Tout ceci fait que Ken n’a pas pris la phase 1 au sérieux, il a remarqué un corbeau mais c'est normal d’en trouver en forêt, il n’a donc pas relevé. Ken était heureux de vite proposer ses clones explosifs et se mettre en avant, écouter à peine les conseils de Hideko. Il trouve Minako par contre si silencieuse, elle a certes proposé de rendre ses pas silencieux. Il n’a pas compris le pourquoi puisque lui à côté ferait un maximum de bruits !

Ken n’a pas compris la suite, alors que le plan semblait parfait, le caracal a son poste, tout est parfait. Hideko lance ses chaînes. Toutefois, Minako sort un kunai et le met sous la gorge de Hideko. Ken est comme bloqué, stupéfait, il regarde avec une terreur palpable, les yeux exorbités.

Minako tu fais quoi ? Tu nous trahis? Mais pourquoi? pourquoi tu fais ca? Minako ! je t’aimais ! p…. pourquoi tu nous fais ça ? Tu me dégoûte, tu m'as trahi, tu as trahi Hideko ! Je veux plus te voir….

Ken n’a qu’une envie, il ferme le poing et commence à courir vers Minako, le poing menaçant, il lui fixe le nez avec une rage comme on ne lui a jamais connu. Il court rapidement lorsque Minako parle d’une voix qu’il ne connaît pas.

- C'est dommage, vous y étiez presque.


Ken ce freine d’un coup. Il fixe Minako se demandant ce qu'est cette voix. Il ne comprend rien. Minako se dissipe et devient d’un coup une autre personne. Anzu probablement, il ne l’avait jamais vue. Elle leur annonce leur échec mais que la stratégie était bonne avant de partir sans attendre. Ken cherche à droite, à gauche. Minako était en réalité derrière elle. Il se souvient du plan.

C’est quoi ce délire? Elle ne pouvait pas trahir puisque Minako original était toujours à côté de moi…. j’ai…. J’ai fauté envers elle… J'espère qu’elle me pardonnera… Je te jure que je ne mettrais plus jamais ta fidélité en doute Minako….. Excuse-moi. Je ne suis qu’un idiot.

Il aide Hideko à se relever et appelle ses clones, récupère les parchemins et fait exploser les clones suffisamment loin d’eux pour ne pas être déranger par le souffle. Il va à l’académie de ninja en gardant le silence. Enfin, il va voir Minako en surmontant son mal être. Le fait qu’il l’ai traité e pourriture. Il est heureux de ne pas l’avoir crier, mais il la pensé. Il ce sens mal.

“Dit Mina, heuuuu…. jeeeee…… je...heuuuuuu….. enfinnnnn…… Jeeeee…..pa…...pardon….pardon, nous avons perdu c’est de ma faute !!!! j’ai rien compris, je t’ai vue menacée Hideko et c’est la Jonnin qui a pris sa place, je t’en ai tellement voulu sur le coup. HOOO MINAKO PARDON !!!! pardon !!!!! je t’en pris excuse moi….. j’ai été nul sur toute la ligne j’ai trop honte !!!!!”

Ken, visage sur les genoux de Minako est en larme, trop honteux de l’avoir insultée et d’avoir été si nul lors de la phase 1.

Ken lui sourit maussadement.

“ Merci Minako… “ Il la fixe dans les yeux, sa gorge se noue, une sensation étrange lui arrive dans le ventre. Il est comme pris de vertige, il a chaud, il rougit, il est comme fiévreux. Il se relève soudain se rendant compte qu’il lui a touché les genoux. il lève un genoux en l’air prenant une posture ridicule de défense .

“HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!! EXCUSE MOI !!!! je t’ai touché les genoux j’ai honte PARDON MINAKO !!!!! Je ne suis qu’un gros maladroit je ne sais pas ce qu’il ma prit pardon pardon, je suis qu’un idiot, jeeee… Ne crois pas que j’ai voulu le faire exprés, c'était qu’un reflexe.”


Il se calme difficilement, la porte fermée l'empêche de fuir. Voyant que Minako ne lui en veux pas, il finit par se calmer. Elle lui apprend alors rapidement par une démonstration rapide ce qu’est le “Henge”.

“HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!! QUOI QUOI QUOI QUOI ????? ON PEU FAIRE CA ????? QUOI QUOI QUOI QUOI?????? C’EST QUOI CETTE FUMISTERIE??? QUOI ??? Je ne comprends rien… attend tu peux prendre l’apparence de ce que tu veux ? Genre heuuuuu tu peu etre une personne, soutien gorge ou une chasse d’eau??????”

Ken ouvre grand les yeux complètement fasciné et éberlué !

Ken éclate de rire, et même applaudit ! <

‘‘C’est tellement extraordinaire ! j’aurais, jamais j’aurais cru que ce serait possible sérieux ! C'est trop marrant !!!! mais tu peux garder la pose longtemps? Par contre il y a pas l’odeur, c’est un peu bête une poubelle qui ne sens pas mais j’adore l’idée !!!!’’

Ken fixe Minako, sans doute pour lui changer les idées,

“Yellowtiger? hummm le nom claque mais de la torrine de tigre..? heuuuuu bizarre non? mais ça me mettrait d’applomb c’est clair ! ”

Ken se laisse guider dans la cantine. Il fait la moue quand il sait qu’il n’y a pas de yellowtiger, c’etait bien la peine de le teaser sur la boisson...

“Tu as peur de la suite de la première phase? Je veux dire, on a bien morflé lors de la phase 1. Tu as pas peur de la suite ?”

Ken cache sa crainte comme il peut, il a entendu dire que la difficulté des épreuves allaient être de plus en plus grande, sachant qu’ils ont été tous les trois mauvais. Il a peur pour la phase 2 Il s’imagine mordant la poussière ou pire, que Minako perd la vie. Il tremble de froid et d'effroi et a une perte de conscience quelques instants. Comme perdu, il n’avait songé que Minako puisse mourir, jusqu'à maintenant. Cette pensée le foudroie.

“Crois tu que l’on…. heuuuuu…. que…… comment dire.. je pense que l’on devrait.. hummmmm”

après un moment de réflexion pour chercher ses mots.

abandonner

“Je…. non oublis.” Dit Ken d’une voix eteint, il crains que Minako vois en lui un minable.


Ken se dirige vers la salle de classe avec Minako, il ne dormait pas trés bien en se moment, sa nullité lors de la première phase le ronge tellement. Il n’est pas dans les meilleurs dispositions pour la phase 2. L’angoisse, la honte, la peur tout ses sentiments parasite le ronge. Le thé le réconforte surtout accompagné de sa meilleur amie, voir sa seule amie. Il n’a quasiment jamais fait de missions. Il s’isole énormement donc à pars Minako, Aizen et Hideko il ne connait presque personne. Il a peu d’amis voir aucun au dela de Minako et Hideko mais Hideko est ce une amie ou une soeur d’arme? Il ne savait pas bien “quoi faire” de Hideko.

Il aspire bruyement le thé afin de le refroidir. Il en oubli quelques instants ses soucis.

« Je ne sais pas, il paraît que la première épreuve est un avant-goût de ce qui nous attend. »


“J’ai entnedu pour ma part, que la phase 3 est la pire, que l’on pourrait en mourrir… certain parle de faire du un contre un contre un examinateur… d’autres encore que se serait une sorte de bataille royal entre nous. D’autres encore, que se serait un combat entre equipe, du trois contre trois. Entre nous, ça m'angoisse pas toi? Je préfèrerais qu’ils se taisent au lieu de rien dire et donner du stresse pour rien.”

Ken baisse les yeux. et change de sujet, il ouvre son coeur à Minako, il se vide complêtement de toutes ses angoisses, ses peurs.

“Tu sais, au début, je t’en ai voulu un peu de m’avoir voler mon premier baiser… mais j’ai compris maintenant que c'était un cadeau que tu ma fais. J’emporterais le goût de tes lèvres partout où j’irais, même dans l'au-delà. Je n’ai pas vraiment réfléchi, ni même pris le temps de te remercier. Je préfère que se sois ma meilleure amie plutot que Rukina”

il regarde Minako et éclate de rire.

“Elle me touche a chaque fois que je la vois ta grand mère, tellement attachante, mais bon m’imaginer lui donner mon premier baiser HAHAHAHA.”

Ken boit à nouveau un peu de son thé. Il aimerait dire tant de choses a Minako, tellement de secrets, tellement d’aveu. Tout deux garde le silence, osant a peine se regarder, un silence presque génant s’installe quand soudain Minako eu une sorte de révlation.

« Gné ? Ah… Je t'ai compris, d'un sens ce n'est pas un mal d'abandonner, mais attendons de voir cette épreuve. Tant qu'on est en équipe, moi je dis que non, on ne va pas fuir ! Ensemble, nous allons montrer notre puissance. »

Ken sourit

“Promis ma Nana, je n’abandonnerais jamais en ta présence a mes cotés ! Je….. j’ai besoin….. j’a…..jeeeee…… heuuuu….. h….j’aim….j’aimerais……”

Ken laisse en suspend sa phrase.

Te protéger.

“Nous sommes aussi sœur et frère d’arme, et rien que pour ça, jamais je ne t'abandonnerai, même si je dois en mourir".

et aussi parce que… je… hummmm Ken souffle un peu de dépit, Il fixe son amie. Minako a toujours été sublime dans la pénombre, son teint un peu pâle lui donnait un air presque fantomatique et ses yeux intenses qui dévore les âmes de ceux qu’ils scrutent. Il adorait que Minako se repaît de son âme, il aimait se perdre dans ses océans infini et la pénombre s’y prêtait parfaitement.

Minako sort son carnet de musique, ce qui intérésse fortement Ken.

« J'ai comme idée de créer deux partitions qui peuvent aider, à la manière de ce dont tu nous a parlé lors de notre mission. L'une sera pour apaiser et l'autre pour encourager, ce sera tellement utile ! T'sais je suis déçue de ne pas avoir réussi plus tôt… Car je ne sais pas si tu as vu l'incident à l'assemblée calcinée mais c'était ouf ! »

Ken fit maussadement la moue.

“Tu as des cinglés partout, c’est pour ca que j’ai choisi d'être ninja… par la musique rendre le monde meilleur. C’est dégueulasse ce qu’il s’est passé. Pour ma part, je pense à une musique qui fait rire. On a besoin de rire dans ce monde bien trop fou, bien trop sérieux. J’aimerais un monde ou personne se prend au sérieux, dans le plus grand respect de l’autre. Ma musique qui fait rire va illuminer le monde. Tu verras, des enfants au grand parents. Des mécréants aux amants. Je voudrais entendre le monde rire ! hummmm”

Il se tait un peu honteux en se rendant compte qu’elle n’avait pas fini.
“Je t’en pris excuse moi, continue s’il te plait”

Elle lui raconte ce qu'elle a vu au sujet d’un oiseau de feu comme dans les contes pour enfant, le fameux phénix survolant les ruines. Que elle et Aizen ont été voir un lieutenant du Ningen.

« Après baaaah. Hideko-san, Akagi-san et un autre ninja que je ne connaissais pas sont venus, et puis, Aizen-san m'a dit d'aller chercher des membres du kyuubu. Après, je ne sais pas du tout ce qui a pu se passer. Oto-san m'a dit de rentrer. Du coup bah je suis dé-gou-tée. Si j'avais déjà acquis cette partition d'apaisement, je l'aurai joué sur le principal concerné pour essayer de calmer ça. »

Ken prend son amie dans l’un de ses bras, sans se rendre compte, l'émotion du moment, il sent qu’elle en a besoin, il la sert contre lui. Il ferme ses yeux, respirant les cheveux de Minako, elle sens si bon. Son coeur s’emballe. Soudain, son regard s’ouvre sur la partition. Il cajole son amie tout en fixant les notes. Dans son esprit, une musique s’esquisse. Il ouvre de gros yeux.

Il lui sourit

“Je pense avoir percé ton mystère…..”

Prenant son propre carnet de note, il recopie plus ou moins ce qu’a écrit Minako, réfléchissant à deux sur une meilleure combinaison. Il sort de son sac son Dizi.

“Je sais combien un musicien qui prête son carnet à un autre musicien est une marque d’un trés profond respect, c’est comme si un samouraï prête son fourreau à un autre samouraï. C’est pourquoi, je voudrais essayer sur toi notre mélodie, si tu le veux bien….”.

Sans un mot de Minako, Ken commence à jouer de sa musique, il y place dedans un peu de sentiment, c’est un essai, il ne souhaite pas la troubler avant l’épreuve. Il lui joue ceci. il lui lance un faible Genjutsu à l’Onkyoton pour lui apaiser les tensions.




_________________
Moi Ken, déclare que dés à présent, mon talent de musicien inondera le monde. Que ma musique atténue les blessures, que mes andante aident à se renforcer, que mon adagio ébranle les cœurs et les esprits. Que mes lento échauffent les amoureux et rajeunit le gâteux. L’Onkyoton réussira là où la guerre VA échouer.


LIVE ONKYOTON DE KEN

.

THEME DE KEN



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11373-daishi-ken-le-taiko-de-kumo https://www.ascentofshinobi.com/t11421-dossier-12457887-daishi-ken
Zaiki Minako
Zaiki Minako

[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  Empty
Mer 5 Mai 2021 - 17:42
"Quoi ? Que fait Mitsai ?" pense-elle, prête à foncer sur son clone pour le corriger. Mais elle s'arrête, se rendant compte qu'il s'agit en réalité de leur examinatrice. Elle a la haine, elle s'est senti nulle. Vraiment. Nulle et inutile. "Désolée Kenny, désolée mad'moiselle Hideko." Notre donzelle se demande ce qu'il va se passer, maintenant. Dans tous les cas, elle reste sur ses gardes, car elle a peur qu'il se passe un imprévu ou que la phase 2 soit déclenchée par "hasard" quand ils sont tous les 3 tout seuls. Finalement, ils peuvent retourner à l'académie ninja.

“Dit Mina, heuuuu…. jeeeee…… je...heuuuuuu….. enfinnnnn…… Jeeeee…..pa…...pardon….pardon, nous avons perdu c’est de ma faute !!!! j’ai rien compris, je t’ai vue menacée Hideko et c’est la Jonnin qui a pris sa place, je t’en ai tellement voulu sur le coup. HOOO MINAKO PARDON !!!! pardon !!!!! je t’en pris excuse moi….. j’ai été nul sur toute la ligne j’ai trop honte !!!!!”

« Kenny… » Minako reste sans voix. Elle aurait bien des choses à lui dire, mais ce n'est pas le moment. Elle voit bien qu'il s'en veut, pour une raison qui lui est inconnue encore. Elle a vu Ken foncer sur la jonin qui a pris son apparence. Elle est rassurée d'un sens, car elle sait qu'il pourrait la punir si jamais elle le trahit réellement, enfin, selon ce qu'elle a imaginé en le voyant agir.

« T'sais, c'est pas grave. Mad'moiselle Anzu nous a eu, et moi aussi j'ai été furieuse. J'ai cru que Mitsai a pris le contrôle sur l'un de mes clones et je l'ai incendié pour rien. Je ne t'en veux pas, viens… Viens dans mes bras. On va y arriver, ensemble. Je suis sûre qu'on réussira les prochaines épreuves. N'abandonnons pas. »

Je te prenais pour l'un de ces aristos cucul… Je crois que je me suis trompée. Tes larmes sont sincères. Je l'entends. Excuse-moi.

« Ça va aller ? Normalement, cette technique que mad'moiselle Anzu a utilisé, devrait être une base acquise à l'académie. Tu n'en as jamais entendu parler ? Ça consiste à prendre l'apparence de quelqu'un d'autre. C'est pour duper les gens… un peu comme ce qu'on a subi. »

Minako lui fait une démonstration, en se transformant en Ken. Elle le regarde, attendant de voir sa réaction. Elle rigole en l'entendant et en le voyant réagir.

“HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!! QUOI QUOI QUOI QUOI ????? ON PEU FAIRE CA ????? QUOI QUOI QUOI QUOI?????? C’EST QUOI CETTE FUMISTERIE??? QUOI ??? Je ne comprends rien… attend tu peux prendre l’apparence de ce que tu veux ? Genre heuuuuu tu peu etre une personne, soutien gorge ou une chasse d’eau??????”

« Ah ah ah ! Ouais en tout ce que je veux ! Regarde ! »

Minako se transforme en benne à ordure qu'on trouve dans les salles de classe.

«Ouais bon là euh… c'est pour espionner mais c'est nul. Tous ceux qui arrivent à détecter le chakra nous repèrent avec ça, haha.»

La ninja reprend sa forme initiale, souriante.

« Bref. Tu veux boire quelque chose ? J'ai bien envie d'un Yellowtiger là. »

Le yellowtiger est une boisson énergisante à base de citron et de torrine de tigre. Minako l'emmène à la cantine.

« Ah zut ils n'en n'ont pas. Bon bah, du thé frais à la menthe, ça te dit Kenny ? »

Minako l'emmène ensuite dans une salle de classe, afin qu'ils puissent se reposer un peu, ensemble. Tous les deux. Buvant leur boisson ensemble.

“Tu as peur de la suite de la première phase? Je veux dire, on a bien morflé lors de la phase 1. Tu as pas peur de la suite ?”

« Je ne sais pas, il paraît que la première épreuve est un avant-goût de ce qui nous attend. »

Elle ne sait pas du tout à quoi s'attendre sur les deux autres épreuves. Elle espère réussir à donner le meilleur d'elle-même. Et surtout, que ce sera encore une fois un travail d'équipe. Car elle pense qu'à trois, ils peuvent survivre.

“Je…. non oublis.”

Minako réfléchit à ce que Ken voulait lui dire. « Gné ? Ah… Je t'ai compris, d'un sens ce n'est pas un mal d'abandonner, mais attendons de voir cette épreuve. Tant qu'on est en équipe, moi je dis que non, on ne va pas fuir ! Ensemble, nous allons montrer notre puissance. »

Minako sort son carnet de musique, ce qui peut intéresser son compagnon.

« J'ai comme idée de créer deux partitions qui peuvent aider, à la manière de ce dont tu nous a parlé lors de notre mission. L'une sera pour apaiser et l'autre pour encourager, ce sera tellement utile ! T'sais je suis déçue de ne pas avoir réussi plus tôt… Car je ne sais pas si tu as vu l'incident à l'assemblée calcinée mais c'était ouf ! »

Elle lui raconte ce qu'elle a vu : un oiseau de feu grandissant et survolant les ruines. Elle a raconté qu'elle est allée voir et a rencontré Aizen auprès d'un homme disant être un lieutenant du Ningen. Qui est, en fait, un ex prisonnier du nom de Nara Joben.

« Après baaaah. Hideko-san, Akagi-san et un autre ninja que je ne connaissais pas sont venus, et puis, Aizen-san m'a dit d'aller chercher des membres du kyuubu. Après, je ne sais pas du tout ce qui a pu se passer. Oto-san m'a dit de rentrer. Du coup bah je suis dé-gou-tée. Si j'avais déjà acquis cette partition d'apaisement, je l'aurai joué sur le principal concerné pour essayer de calmer ça. »

Minako laisse son camarade se mettre contre elle.

“Je sais combien un musicien qui prête son carnet à un autre musicien est une marque d’un trés profond respect, c’est comme si un samouraï prête son fourreau à un autre samouraï. C’est pourquoi, je voudrais essayer sur toi notre mélodie, si tu le veux bien….”.

« C'est normal, nous sommes deux musiciens et frères d'armes, et… amis ? N'est-ce pas ? »

Minako écoute la mélodie de son ami. Cette mélodie, que toute personne présente dans la pièce peut entendre, est tellement belle et apaisante. Attentive, elle écoute son ami. Elle se sent bien au point où elle se voit toute seule avec lui dans la salle de classe.

C'est vrai, nous étions deux avec Tanako-sensei. On était dans la même classe si je ne m'abuse ? Est-ce que je me souviens de lui ? Peut-être. Voyons… ah oui, si discret en classe. Je passais mon temps à jouer au foot avec les garçons et à la bagarre, pendant qu'il était dans son coin. Je ne me souciais pas de lui. J'étais dans mon monde, avec Ryuku et Koyama. Koyama… Promis, un jour, je viendrai te voir, je viendrai te demander des explications. Juste pour savoir.

Sur le visage de Minako, qui était surnommée la yurei à l'époque, un sourire se dessine. Elle est heureuse d'être avec son camarade. Heureuse qu'ils soient ensemble. Elle est sûre qu'ensemble, ils peuvent réussir à survivre aux épreuves. On peut aisément voir que ce duo de jeune genin est fait pour rester ensemble. Ça se voit aisément.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Contenu sponsorisé

[Libre] Un moment confus entre deux épreuves  Empty
Revenir en haut Aller en bas

[Libre] Un moment confus entre deux épreuves

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Examen Ninja de Kumo
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: