Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen]

Metaru Akagi
Metaru Akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Sam 1 Mai 2021 - 21:34
Le marteau divin



Akagi marchait d’un pas résolu vers la demeure de son senseï en cette matinée de l’été deux cent quatre. Depuis leur dernier rencontre Akagi avait cherché à approfondir encore sa maitrise du ninjutsu. Aizen lui ayant appris, via sa technique de maintient de trois bêtes pour attraper la cible, un nouveau niveau de technique et de gestion du chakra, le genin avait cherché à améliorer ses techniques sur cette base. En ce jour, il voulait faire une démonstration à Aizen d’une technique qu’il avait mis au point pour avoir son avis et déterminé si des améliorations étaient encore réalisable.

Le Metaru résident du même quartier de Kumo que le Nara n’eut pas à marcher longtemps avant d’arriver à sa demeure. Il toqua à l’entrée massive de la demeure classieuse d’Aizen. Une dame ouvrit la porte et lui demanda la raison de sa venue. Elle repartit à l’intérieur, une fois qu’il se fut exécuté, et le Nara se présenta devant son élève quelques minutes plus tard. Akagi le salua et expliqua les raisons de sa visite une seconde fois. Une fois sa requête acceptée, ils se dirigèrent ensemble vers le terrain d’entrainement le plus proche. Vaste étendue plane le terrain en question serait parfait pour la démonstration que le genin voulait faire. Le Metaru travaillait d’arrache-pied pour combler le retard qui l’avait mené a être toujours genin à presque trente ans. Demander des conseils à même plus jeune que lui pour y arrive ne le déranger en rien, présenter une technique puissante qu’il avait créé pour en connaitre ses faiblesses non plus.
Enfin sur le terrain d’entrainement Akagi expliqua :

« Donc comme je vous le disais, j’ai créé une technique supérieure qui me parait intéressante. Je voudrais profiter de votre œil critique et votre recul pour me dire ce qu’il vous parait être les faiblesses de celle-ci. Peut être pourrais je encore l’améliorer à terme. Reculez vous, la zone d’emprise est plutôt vaste. »

Akagi réalisa les mudras nécessaire, et plaça ses mains au dessus de sa tête de celle-ci naquit progressivement un marteau immense, des reliures ouvragées bordées le manche et la tête de celui-ci dans un entrelacement faisant penser à des racines d’un arbre, finissant sur des symboles runiques bordant l’ensemble de la tête. Ce vaste marteau dont la tête était immense, il l’abatit de toute sa force et puissance sur le sol de la zone du terrain qu’il visait. Le sol se rompit, s’affaissant où le coup avait porté et remontant au bordure du marteau. Tout ce qui se trouvait sous le marteau était écrasé en lambeau, simple poussière de ce qui pouvait exister avant. L’onde de choc souffla un nuage de poussière puissant sur les deux shinobis.

Akagi toussa quelque fois et se tourna vers Aizen :

« Alors ? »

Le genin était fier de sa création, il travaillait encore sur sa vitesse d'exécution mais en l'état la technique lui plaisait déjà énormément. La puissance se ressentait lors de la création de ce marteau divin et le vrombissement du sol lors de l'impact le faisait frémir d'enthousiasme.
Technique utilisée:
 

_________________
Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 


Dernière édition par Metaru Akagi le Dim 2 Mai 2021 - 16:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Dim 2 Mai 2021 - 16:23

Aizen reçut ce jour une visite pour le moins étonnante. Non pas par l’identité du visiteur qui n’était autre que son élève Akagi mais par la raison de cette dernière. Le Metaru voulait simplement que Aizen le suive afin qu’il donne son avis sur une technique qu’il aurait créé. C’était bien la première fois qu’il lui faisait une demande de la sorte alors piqué de curiosité et sérieux dans son rôle de sensei le Nara accepta.

Pendant le trajet Aizen se disait que depuis des années le Metaru avait dû ravaler son égo à plusieurs reprises. Encore Genin à un âge avancé il devait faire face chaque jour à des gens plus expérimentés que lui et pourtant parfois bien plus jeunes, comme l’était son sensei. Demander de l’aide à plus jeune lui avait peut-être pesé au départ mais tout laissait à penser qu’à ce jour il s’en fichait royalement. Son élève était dans le vrai, l’égo, comme l’honneur ou l’orgueil étaient des sentiments futiles. Celui qui ne ravalait pas son égo ne pouvait que se complaire dans sa médiocrité en se contentant d’évoluer seul jusqu’à arriver à la fatale stagnation qui l’attendait. Celui qui osait demander de l’aide même à moins fort que lui ne pouvait qu’évoluer ne serait-ce que par son ouverture à la multitude de possibilités.

Cette visite de Akagi survenait peu de temps après qu’il ait apprit cette technique de haut rang que Aizen lui avait enseigné. Sans doute la technique la plus puissante qu’il n’ait jamais réalisé. Et pourtant il disait avoir mis au point seul une technique supérieure. Envisageait-il avoir le niveau de dorénavant imaginer et exploiter des techniques d’une complexité semblable aux hydres canins divins ? Aizen ne doutait pas en son élève pour libérer des techniques à la destruction puissante mais d’une envergure moindre ou vitesse basique ces dernières étaient bien souvent inutiles. Mettre de la puissante dans un jutsu n’avait rien de bien compliqué si ce n’était insuffler plus de chakra que dans la même technique du rang inférieur. Mais le Metaru le confirma que ce n’était pas une telle banalité qu’il allait lui montrer puisse qu’il lui demandât de se décaler afin de ne pas être pris dans la zone de destruction de la technique.

Lorsque le Metaru réalisa les mudras et que sa création commença à se matérialiser dans ses mains Aizen compris son erreur. Si son élève avait réussi à appréhender les hydres canins divins ce n’était pas pour rien, sa progression était fulgurante et il avait un tout autre niveau que celui qu’il avait à leur dernier affrontement. Quand Aizen constata la forme finale du marteau invoqué par Akagi il n’eut pas besoin d’attendre l’impact pour comprendre l’ampleur de la technique. Dans un fracas tonitruant le marteau vint briser le sol dans une grande zone devant eux. Le sol trembla et un épais nuage de poussière se souleva, accompagné çà et là de débris de terre et de roche.

Et ce n’était pas le moins du moindre essoufflé par sa prestation que le Genin demanda simplement au Nara son avis. Il voulait des défauts à son jutsu ? Se fichait-il de lui ? Bien sûr que son sort avait des défauts mais aucun ninjutsu n’était parfait et ça Akagi le savait déjà très bien. Où voulait-il en venir réellement par cette démonstration ? N’était-ce pas simplement une tentative d’impressionner son sensei ? Le visage empli de fierté du Metaru laissait ce songe au Nara. Mais il se prêta au jeu.
« Ta technique est lente, on la voit venir. Mais son ampleur est si grande que personne ne serait capable de l’esquiver. A part si on se trouve déjà aux extrémités de la zone d’action il est impossible de sortir de cette dernière… »
Le Nara ne savait pas ce que Akagi attendait de son sensei, voulait-il encore améliorer la technique ? La rendre plus rapide sans faire fluctuer son ampleur en ce cas la technique serait d’un niveau tout à fait supérieur à celui d’un Genin. Quoiqu’il en fût le Metaru avait atteint un niveau qui lui permettait sans doute de rivaliser avec son sensei sur certains points. Loin d’éprouver une quelconque honte dans la demande qu’il allait formuler lui aussi savait ravaler sa fierté lorsque cela pouvait lui permettre d’avancer vers d’autres horizons alors il annonça simplement :
« Apprend-moi. »
Demande sans doute choquante pour son élève de la part du Nara qui jamais ne demandait d’aide. Lui qui lui avait tant enseigné lui proposait maintenant d’échanger les rôles le temps d’un instant. Preuve de la confiance et la considération qu’il avait dorénavant en lui.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Dim 2 Mai 2021 - 20:54
Akagi réfléchissait au retour d’Aizen. Rien qui sortait de ce qu’il pensait déjà. L’entendre de la bouche d’un autre cependant le rassura d’une part et déclencha un déclic dans sa façon d’aborder la technique. Plutôt que l’utiliser de manière frontale en combat, il devrait apprendre à cacher l’apparition de celle-ci aux yeux de l’adversaire. Pour cela il faudrait qu’il focalise son attention autrement. Intéressant, divers schéma tactique emplissait déjà son esprit. Alors qu’il allait proposer à son senseï d’aller se désaltérer en compensation de l’avoir déranger pour finalement peu, ce dernier lança à Akagi :

« Apprend-moi »

Le Metaru ne s’y attendait pas, ainsi cette technique intéressait le Nara. Lui qui paraissait toujours sûr de lui et autodidacte demandait à son élève de lui apprendre ce jutsu. Akagi était quelque peu incrédule, mais il sentit aussi le respect qui émanait de cette demande. Le Nara était extrêmement exigent avec lui-même et les autres. Si l’ombre lumineuse qui lui faisait face lui demandait cet apprentissage, il devait avoir accepté que son élève avait fait des progrès et avait confiance en ses capacités. Extérieurement Akagi décida de ne rien montrer. Il était heureux de cette demande mais il ne se complairait pas dans une quelconque débauche d’émotion pouvant résulter à l’annulation de celle-ci. Il connaissait désormais le Nara et comme lui, il aimait rentrer directement dans le vif du sujet. Il hocha simplement la tête :

« Très bien, senseï »

Prouvant par ce simple retour, qu'il ne pensait pas avoir pris la place du Nara même en ce jour avec cette demande et qu'il le respectait d'autant plus. Akagi n’avait pas l’habitude d’enseigner. Il décida d’utiliser son esprit logique pour trouver la meilleure façon de transmettre son savoir. Il commença donc par la base, montrant une nouvelle fois, les mudras qu’il avait utilisé pour créer ce marteau divin. Il faudrait les adapter pour l’affinité du Nara mais il ne se faisait pas de soucis quant à la capacité d’Aizen sur ce point. Le shinobi à la tunique immaculée devait savoir réaliser des structures aussi grande et Akagi avait du mal à savoir ou placer ses conseils sachant son senseï shinobi bien plus accompli que lui-même. Il se lança tout de même :

« Une fois les mudras réalisé, je crée la tête du marteau en suspension au-dessus de ma cible, le début du manche proche de mes mains, la création débutant à ce point. Le bout de la tête du marteau est très éloigné de moi et donc il faut que mon chakra soit diffusé par l’intermédiaire du métal en cours de création pour finir cette création complètement sans qu’elle s’effondre pendant le processus.

Je pense qu’une première bonne étape et de voir ce que vous arrivez à créer en flottaison dans le ciel. Si votre technique ne tient pas en l’air avant de s’abattre celle-ci n’aura aucune force. De plus la densité de la création doit être extrêmement importante afin de rendre l’impact au sol d’autant plus puissant. Ne sachant pas quel est votre point faible sur ce genre de création, je pense qu’il est de bon ton de faire un essai et d’ajuster ensuite.»


Akagi essayait d’être clair, il espérait l’être suffisamment pour permettre à Aizen d’appréhender les notions de base. Son élève du jour était rapide de réflexion, mais lui était il professeur à la hauteur, Akagi allait vite le constater.

_________________
Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Lun 3 Mai 2021 - 21:56

Akagi acquiesça simplement cette demande. S’il était étonné d’une ce comportement inédit chez son mentor il n’en montra rien. Cela tombait bien Aizen n’avait pas envie de perdre du temps avec de telles futilités. Prendre sur lui afin de se faire enseigner par quelqu’un de moins expérimenté que lui dans le domaine ninjutsu était déjà difficile à avaler sans qu’il ne faille en rajouter.

Néanmoins, bien qu’il mérite son titre d’expert en ninjutsu, il était surtout connu pour sa maîtrise des ombres. Il était capable de leur donner la forme qu’il désirait, il maitrisait leurs mouvements à la perfection alors même qu’il pouvait en faire apparaître massivement ou très rapidement. Pour ce qui était de sa maîtrise élémentaire c’était un autre sujet. Certes il pouvait créer des choses bien plus massives que tout ce qu’aurait pu imaginer le Metaru mais jamais rien qui ne soit vraiment en mouvement ou exploitable comme une arme. Il utilisait surtout son Doton pour se défendre et il créait donc de grands murs ou dômes fixes, souvent aidé de la présence de roche aux alentours. A vrai dire son unique technique offensive terrestre était celle qu’il avait appris à son élève. Les hydres canins divins étaient certes très efficaces mais ils étaient d’une taille réduite et le fait de les alimenté constamment en chakra aidait à leur manipulation. Mais cette fois il s’agissait d’autre chose et Aizen ne savait comment faire une création si massive et pourtant si manipulable au bout d’un manche qui semblait ne vouloir qu’une seule chose : se briser.

Aizen écouta attentivement les premières explications de son élève et pourtant professeur du jour. Il commença par lui remontrer les mudras. Aizen ne mit pas longtemps à convertir dans sa tête les mudras pour une manipulation du Kinton à ceux pour du Doton. Ses connaissances dans le ninjutsu étaient tout de même ceux d’un expert et il commençait à bien connaître les manipulateurs de métal pour les avoir vu plusieurs fois à l’œuvre que ce soit Akagi ou Hideko. En suite il expliqua l’ordre de création du marteau, jusqu’ici rien que Aizen n’aurait pas pu trouver tout seul. Il était évident qu’il fallait commencer par créer le manche pour en suite finir par le bloc plus massif qui devait être soutenu par un manche justement déjà bien solidifié. Il indiqua le processus chakratique qu’il fallait insuffler dans la création pour qu’elle aboutisse correctement. Toujours rien de compliqué jusqu’ici et Aizen n’en tena pas rigueur à Akagi qui prenait les bases des bases car c’est comme cela qu’on enseignait correctement. Il ne reproduisait peut-être que simplement tout ce que Aizen avait fait avec lui jusqu’ici. Une fois les explications terminées le Metaru proposa simplement au Chûnin de réaliser un essai afin de mettre en avant les difficultés sur lesquelles il pourrait tomber. Cette fois c’était une tout autre méthode que ce que Aizen avait eu l’habitude de faire avec ses élèves. Il respecta la décision et pris place pour faire une tentative comme demandé.

Aizen réalisa de rapides mudras sans une once d’hésitation, il était sûr de la combinaison à utiliser et ne douta pas une seule seconde en ses connaissances. Il mit un genou au sol acceptant comme souvent de salir sa belle tenue afin de poser une main sur la terre. Ile leva l’autre main au ciel. Son but était dans un premier temps d’utiliser la roche environnante pour faire sa création plutôt que de rajouter de la difficulté en partant de rien. La terre et la roche se mis à grimper par capillarité le long de son bras puis passa dans son dos pour rejoindre l’autre bras levé vers le ciel. De la terre commença à s’accumuler dans sa main et Aizen envoya tout le chakra nécessaire à une création de ce niveau. Mais le résultat fut très décevant. Une grande tige de roche bien solide fit son apparition, une tige bien trop grande. Elle ne sembla ne jamais prendre fin et se brisa sous l’effet de son propre poids. Aizen qui observait la scène les yeux vers le ciel soupira et fit un bon afin d’éviter de se prendre un des multiples morceaux de roches qui retombaient.
Aizen comprit immédiatement son erreur, il envoya directement toute la quantité de chakra nécessaire à une création de ce niveau et le manche de l’arme se créa très rapidement sans laisser le temps au Nara de tenter de finir sa création. Avant même que Akagi ne puisse intervenir Aizen s’avança sans un mot pour refaire une tentative alors que les restes de son échec jonchaient le sol çà et là.

Il effectua de nouveau les signes et prit la même position que précédemment. La tige représentant le manche de l’arme de destruction désirée commença à grimper vers le ciel mais cette fois Aizen pris bien plus son temps. La technique était bien trop lente en l’état mais c’était surtout pour être sûr de maîtriser cette première étape. Seulement au bout de quelques mètres la structure commença à présenter des failles. Le début du manche proche de la main du Nara commença à s’effriter telle de la terre normale dénuée de chakra alors que le bout du manche qui avait déjà de plus en plus de mal à avancer ressemblait maintenant plus à de la boue qu’à de la roche solide.

Au final le Nara se rendit compte qu’il utilisait déjà bien plus de chakra que nécessaire pour une technique de ce niveau. De la sueur commençait déjà à perler sur son front le tout agrémentait de la crasse dû à la poussière soulevée par ses tentatives. Sans surprise la structure plia et tomba mollement sur le sol. Aizen se releva et regarda de façon sévère son élève, déçu de sa piètre prestation son attitude montrait que cette fois il attendait des conseils.



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Jeu 6 Mai 2021 - 20:28
Akagi regarda le Nara s’exécuter. Il posa une main au sol et commença à essayer de créer le marteau des dieux. Le genin regarda d’un air critique, son senseï souhaitait utiliser son environnement afin de créer une structure qu’il devait maitriser à la perfection. Ce premier point serait à corriger mais il voulait le laisser continuer son essai. Celui-ci se résultat à la création d’une sorte de perche qui ne semblait jamais ce finir en effet, le Nara avait du vouloir faire trop vite ne laissant pas le temps à sa création de prendre du volume de plus celle-ci cassa sous son poids ce qui indiquait qu’Aizen n’enveloppait pas sa création de chakra.

Le Nara sans un mot réitéra l’expérience, concentré et pensant avoir compris sa première erreur très certainement. Gardant sa position au sol, il retenta l’expérience. Cette fois-ci procédant bien plus doucement. Cependant le résultat ne fut pas plus probant que le premier, au lieu de créer une longue tige, il ne réussit pas à créer quoique ce fut de solide. Il regarda alors Akagi intesément sans prononcer le moindre mot. Le genin hocha la tête :

« Bien, différent points sont à revoir. Le premier est le plus logique concerne la composition de votre création. Habituellement vos création sortent du sol comme j’ai pu le voir, que ce soit le mur, vos hydres canins. Ici la matière venant du sol il faut éviter de l’utiliser. La masse volumique de celle-ci n'est pas égale pour la même quantité de matière récupérer car les minéraux ne sont pas en égale quantité. Hors pour garder en flottaison votre technique, il vous faut maitriser sa masse à la perfection. cela vous aidera aussi à déterminer la quantité de chakra à utiliser. Si vous choisissez d'utiliser le sol, forcément le sol des différents zone de combat que vous allez parcourir sera différent ainsi la densité et la masse des éléments que vous utiliserez seront différents influent grandement sur le chakra nécessaire pour tenir en l’air votre création. Mon premier conseil et donc de créer vous-même votre matière pour vous faciliter les choses.»

Le genin s’arrêta laissant son senpaï prendre la mesure de ses dires avant de continuer. En effet le sol était toujours composé de différents minéraux, l’utiliser comme matière première limitait la dépense en chakra mais rendait difficile la gestion de la densité de sa création et ici tout était question de masse et densité pour rendre l’impact d’autant plus grand. Si il laissait faire ainsi, son senseï serait capable de gérer à la perfection une création sur le territoire kumojin qui aurait potentiellement un impact équivalent à la sienne mais peut être aurait il un soucis hors des murs un jours dû à un sol plus argileux par exemple, sa technique n'aurait pas du tout la même portée.

« Mon deuxième conseil sera sur votre façon de voir la technique. En effet, il vous faut vous imaginer que vous envoyer votre chakra avec la forme souhaité en l’air et que vous remplissez ensuite cette forme de matière. Ne pensez pas qu’il faut créer la forme pas à pas avec la matière que vous utilisez. Préconstruisez l’enveloppe et remplissez la.»

Le genin comprenait qu’il pouvait être difficile d’appréhender cette notion surtout pour un utilisateur de la terre qui se reposait la plupart du temps sur l’élément existant pour ses créations. Il décida donc de proposer de travailler en étape.

« Je vous propose d’avancer par étape maintenant que j’ai pu voir votre base. Premièrement je souhaiterais que vous travailliez sur la matière. N’utilisez pas votre environnement à terme la densité sera trop faible.
Créez un bloc d’un mètre sur un mètre le plus dense possible. Imaginez vous que vous devez créer votre création la plus lourde mais faire tenir son poids dans un mètre cube. L’exemple de votre mur serait le bon, imaginez que vous devez créer un cube de pierre d’un mètre aussi lourd que votre mur de protection en pierre.
La technique finale sera bien plus vaste que ce cube d'un mètre mais devra être composé de la même matière afin d’engendrer les dégâts les plus importants possible, lors de sa chute. »


Akagi croisa les bras et regarda le Nara dans les yeux attendant de voir comment il allait s'y prendre pour faire tenir la masse d'un mur immense dans un mètre cube de surface. Lui-même avait longtemps lutter pour rendre son marteau plus lourd que tout ce qu'il n'avait jamais construit et s'était penchée sur la structure du métal avec attention.

_________________
Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Sam 8 Mai 2021 - 21:54

Aizen comprit alors où voulait en venir le Metaru par sa méthode d’approche. Il avait laissé au Nara tout le loisir de faire une première tentative afin de choisir comment accès leur travail. Après ses deux échecs il était temps pour le Chûnin d’écouter l’analyse de son élève et professeur du jour. Savoir-faire était une chose mais était-il capable d’expliquer ?

Il commença d’abord par lui expliquer qu’il ne fallait pas utiliser la roche de son environnement mais la générer directement depuis son propre chakra. C’est ce qu’Aizen comptait faire plus tard mais apparemment c’était indispensable pour maîtriser à la perfection sa création. En effet la terre et son contenu était inégale. Que ce soit la nature des minéraux qui la composait et leur densité tout changeait entre chaque portion de terre. Utiliser cette terre c’était déjà se mettre des bâtons dans les roues en utilisant un élément non maîtrisé. Alors qu’en le créant soit même avec son chakra certes ce serait plus dur dans un premier temps mais cela permettrait de tout maîtriser. Aizen compris son erreur, là où il avait voulu gagner du temps il en avait en fait perdu.

Après lui avoir indiqué ce qui n’allait pas dans ses tentatives il lui donna un conseil plus visuel. Aizen devait visualiser la forme avec son chakra avant de la remplir avec son Doton pour modéliser son marteau. Le Nara comprit où résiderait une partie de la difficulté afin d’appréhender cette technique. Il n’avait pas pour habitude de concevoir une création terrestre à partir de rien et il utilisait bien souvent son environnement pour cela. Bien qu’il soit capable de le faire jamais ce n’était avec une forme si complexe.

Une fois la phase des critiques et conseils passée Akagi entama son explication quant à l’exercice qui serait celui de Aizen afin de progresser. Finalement il s’engageait, comme souvent le faisait le Nara, dans un enseignement étape par étape. Et la première étape consistait en la simple création d’un cube de faible envergure comparée à l’objectif final. Mais créer un cube était très simple, le problème était la densité à mettre dans ce dernier. L’objectif du Chûnin était de faire rentrer dans ce cube la même quantité de matière qu’il utilisait pour faire le mur qu’il avait appris à Akagi. D’ailleurs le Genin se débrouillait très bien dans son enseignement, la consigne était claire avec un exemple concret pour permettre à Aizen de bien comprendre où il devait aller.

Aizen ne sortit pas de son silence, il se décala simplement pour avoir de l’espace et s’atteler à la tâche qui lui était demandé. Il ferma les yeux pour se concentrer, il avait déjà en tête la taille du cube qu’il devait créer, jusque-là rien de compliqué. Il inspira un bon coup puis fit de rapides mudra à la suite de quoi il écarta les mains devant lui. La distance entre les paumes de ses mains était de très exactement un mètre, tout était millimétré. Comme précisé par Akagi il avait déjà la forme du cube en chakra dans son esprit et il ne lui restait plus qu’à le remplir de roche, avec la même quantité que ce qu’il devait utiliser pour son mur.

Aizen ouvrit les yeux et la zone cubique qu’il avait imaginé dans son esprit commença à se remplir d’un mélange de terre et de roche. Il ne lui fallut que quelques secondes avant que le cube ait pris forme. Mais ce dernier bien en main le Nara savait que la densité n’était pas du tout suffisante. Il était loin d’avoir mis la même quantité que pour son mur dans l’espace de ce cube. Il ferma à nouveau les yeux pour ressentir la matière. Cette dernière était bien pleine mais parsemé çà et là de petites cavités qui s’étalaient tel un réseau d’une fourmilière. Il se concentra pour remplir chacune de ses cavités aussi minuscules furent-elles. Il prit un peu plus de temps pour cela, quelques minutes où un regard extérieur aurait pu croire que le Nara restait immobile à rien faire. Pourtant son visage était crispé et il suait à grosse goûte montrant l’effort tant physique que mentale qu’il était en train de réaliser. Après avoir obtenu un cube parfaitement plein il comprit que ce n’était pas suffisant, le cube était encore trop léger. Pourtant plus aucun espace n’était présent à l’intérieur. Mais comment faire pour le rendre plus dense alors ? Il fallait rapprocher la matière entre elle à une plus petite échelle. Aizen essaya, il s’imagina serrait ses mains pour qu’elles se touchent, ce qu’il voulait ? Faire rapetisser le cube afin d’en augmenter sa densité.

Aizen avait l’impression d’être un enfant essayant de pousser un mur. Il avait beau essayer cela ne changeait rien. Pourtant il persévéra. Un bruit se fit entendre, la terre commença à craqueler, Aizen sentit enfin que ça bougeait mais il comprit trop tard de quoi il s’agissait. Lorsqu’il resserra ses mains pour tenter de réduire sa taille en gardant la quantité de matière le bloc de roche explosa. Il tourna la tête mais ça ne lui permit pas de réchapper à plusieurs égratignures dû aux morceaux de roches qui partirent en tous sens. Il se secoua les mains, se frotta le visage puis soupira. Il se tourna enfin vers son professeur du jour.
« Je ne comprends pas comment augmenter la densité du bloc. Selon moi il y avait déjà le maximum de matière possible pour l’espace choisi. Et si j’essaie de condenser voilà le résultat… »
Il balaya d’un geste de la main le sol jonchait des morceaux de roches témoignant de son échec, un de plus.



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Lun 10 Mai 2021 - 15:20
Aizen se lança sur son premier essai, se décalant d’Akagi. Le genin le vit écarter les mains. Il prévoyait de créer entre celle-ci son cube de roche à la densité augmentée. Le Nara créa ce cube sans trop de difficulté, puis il dû constater un manque, Akagi ne pouvait estimer la masse de la roche à distance mais il comprit que son senseï n’était pas satisfait quand il le vit fermer les yeux et se concentrer à nouveau. Des gouttes de sueurs perlaient sur son front seules témoins de l’effort intense auquel était soumis le corps et l’esprit du Nara. Rouvrant les yeux le Nara ne semblait toujours pas satisfait. Il essaya de comprimer son bloc afin de rajouter de la matière et donc sûrement de la masse. Le Metaru se dit que l’approche était différente que pour son métal mais attendit d’en voir le résultat. Soudain la roche craquela et explosa sous l’effort soumis par Aizen, celui-ci fut égratigné par certains morceaux volant dans toutes les directions. Il se rapprocha d’Akagi et lui signifia son incompréhension.

Akagi le regarda réfléchit rapidement, il connait peu le doton. Donner la clé de la réussite au Nara il ne le pouvait pas de ce fait, cependant il pouvait l’aider à orienter sa réflexion en lui expliquant comment lui-même faisait pour le kinton. Il commença :

« Quand je souhaite augmenter la densité de mon métal, je choisis premièrement une matière parmi tous les métaux à ma disposition qui a de base une densité importante et je n’utilise que celle-ci. Ensuite quand je crée, cette matière, je commence directement à un niveau microscopique en imbriquant les plus petites parcelles de matières les unes à côtés des autres en laissant le moins de place possible. Oui je sais c’est très lourd et la concentration nécessaire pour tenir tout au long de la création cette finesse est extrême. Je pense que c’est applicable en partie sur le doton mais je ne suis pas un expert de cette affinité. Créer à un niveau microscopique afin d’augmenter la densité d’une matière et la façon que j’utilise pour ma part. »

Akagi réfléchit encore un instant et proposa une alternative au Nara:

« Ce que vous avez voulu faire sur la fin, était bien de comprimer le bloc de un mètre afin de rajouter à nouveau de la matière. Imaginer vous faire cela pour chaque élément de matière que vous créez avant de l’ajouter dans le bloc. Ainsi ils auront déjà atteint leur taille minimale et les risques de casses seront moindres car à une échelle bien plus faible. Encore une fois c’est une proposition, seul vous connaissant le doton pouvez déterminer qu’elle est la bonne solution. »

Le genin se demandait si cela serait suffisant, son élève du jour était doté d’une intelligence peu commune. Avec ses indications il était confiant quant au fait que le Nara relèverait le défi pour passer à l’étape suivante.Akagi était pour la première fois enseignant d’une technique shinobi, il n’avait encore jamais transmis son savoir sur ce domaine. Bien entendu à son âge il avait déjà pu apprendre les principes de la forge à certain jeune MEtaru, comme les savoir du clan se passait des uns aux autres mais ce n’était en rien comparable et il essayait de garder une logique d’enseignement. Appliquant ce qu’il avait déjà vu fonctionner de l’enseignement d’Aizen que le Metaru trouvait efficace et sa propre façon de faire basé sur la pratique.

_________________
Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Mer 12 Mai 2021 - 20:46

Alors que Aizen écoutait attentivement les conseils avisés du Metaru il comprit son erreur. Il avait cherché à partir de la forme finale pour ensuite l’améliorer en augmentant sa densité. Mais Akagi lui intima l’idée de faire l’inverse. Il fallait partir de la plus petite forme possible et évoluer vers la forme finale. Ainsi entre chaque centimètre de structure ajouté la densité pouvait être contrôlé et condensé au maximum sans risquer que le tout s’effondre.
« La roche et le métal sont des éléments très proche de par leur nature solide. Les conseils que tu me donnes peuvent fonctionner pour moi. Je ne maîtrise sans doute pas autant la terre que ce que tu maîtrise l’acier mais je pense que commencer le plus petit possible afin de rajouter de la matière jusqu’à la forme finale est une bonne idée. »
Aizen semblait avoir la parole un peu plus libérée. Il était de plus en plus à l’aise dans ce rôle d’élève qu’il n’exerçait que très rarement. Il fallait dire que l’aisance d’Akagi dans ce rôle n’y était pas pour rien. Ses explications étaient précises et pédagogiques. Tout comme Aizen avait l’habitude de faire il ne donnait pas la solution telle quelle servit sur un plateau. Il conseillait, guidait, afin que l’élève trouve la solution par lui-même. Car en plus des différences naturelles entre ces deux éléments il était important de comprendre que chacun percevait ses techniques et son chakra d’une manière très personnelle. Il n’était pas très pertinent d’essayer d’imposer sa vision à quelqu’un pour qu’il l’applique à la lettre, cela pouvait vite devenir contre-productif.

Aizen se remit alors en place, sachant à présent quoi changer pour réaliser une nouvelle tentative. Il effectua les mêmes signes incantatoires que précédemment puis plaça ses mains devant lui. Cette fois elles étaient bien plus proches jusqu’à presque se toucher. Il avait pour intention de modeler dans un premier temps un cube d’un centimètre sur un. Il mit plusieurs longues secondes à faire ce qui lui aurait normalement pris qu’une fraction de ce même temps. Mais il se concentra pour que la matière contenue dans ce cube minuscule soit la plus dense possible. Bien que très petit l’effort restait considérable.

En effet normalement le Nara se contentait de former de la roche de façon instinctive. Mais voilà qu’il était en train de visualiser la composition interne de son cube afin d’en analyser chaque minéral à son état microscopique. Ainsi, alors que le cube était déjà formé, il en changea la nature plusieurs fois en bougeant et transformant jusqu’à son cœur. Il continua ainsi jusqu’à être satisfait de la composition de son cube. Il ouvrit les yeux et posa son petit cube dans la main. Il souffla quelques instants pour récupérer et se remit en position. Il recommença cette étape pas moins de cent fois, rajoutant centimètre par centimètre avec autant d’application à chaque fois. Bien qu’il commençait à prendre l’habitude de la manipulation chaque étape rajoutait de la surface supplémentaire donc il prit beaucoup de temps mais sa patience paya. Au bout de trois quarts d’heure son cube d’un mètre sur un était formé.

Il lâcha sa création au sol et le cube s’écrasa dans un bruit tonitruant témoignant de sa dense composition. Il fit même un renfoncement dans le sol de quelques millimètres prouvant que son poids était imposant. Aizen semblait satisfait de sa création alors il posa une main à plat dessus puis regarda son élève d’un air curieux.
« Je pense que cette étape est validée. Je t’écoute pour la suite. »
Aizen avait bien des idées sur comment procéder pour la suite des évènements mais sa demande témoignait de la confiance qu’il attribuait à Akagi. Il attendait ses consignes qu’il voulait suivre à la lettre afin de maîtriser la technique sans délais.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Dim 16 Mai 2021 - 15:16
Aizen se déplaça à nouveau et se prépara une nouvelle fois à faire un essai. Le genin s’échinait à être plus clair et imagé possible dans ses explications. La facilité de compréhension d’Aizen aidait aussi à ce que pour le moment l’apprentissage se passa sans accro. Akagi avait rarement vu le Nara dans un tel état de concentration, il s’appliquait à réaliser chaque nouveau cube de matière et l’imbriquer avec précision dans sa structure globale. Tel un artiste réalisant une mosaïque petit élément était placé avec expertise dans la position la plus adéquate pour rendre au chef d’œuvre son impact visuel final. Ici cependant l’objectif finale ne résidait pas dans une quelconque décoration extérieure mais bien rendre le cube finale plus lourd que tout ce qu’Aizen avait pu créer jusqu’ici dans un espace très resrtreint. Après presque une heure de création et de concentration extrême le senseï du Metaru relâcha sa technique. Elle n’était qu’à quelques pieds du sol et pourtant le choc contre celui-ci souleva déjà un monticule de terre de chaque côté du cube et une vibration importante se fit sentir.

Akagi sourit, bien, comme Aizen lui expliqua avec justesse cette étape était plus que maitrisée désormais. Prêt à enchainer l’homme vétu de blanc le regarda avec sérieux attendant les prochaines étapes. Le Metaru hésita un instant. Deux chemins s’offraient désormais à lui. Connaissant les capacités d’Aizen et sa maitrise du Ninjutsu le genin décida de sauter une étape qui se révelerait superflux pour le Nara. Pour n’importe qu’elle shinobi n’ayant pas une maitrise supérieure de l’art du Ninjutsu le Metaru aurait pris le temps de lui demander de réaliser le même cube au sol mais avec un manche désormais donnant une première forme à la technique. Cependant cet exercice ne poserait pas de soucis à Aizen, Akagi en était convaincu. Il décida donc et lui asséna :

« Excellent, vous avez rendu ce cube aussi lourd qu’il est possible. Maintenant on va revenir à l’autre point qui posait problème initialement. La création aérienne. Avant de créer le marteau complet. Il vous faut maitriser la création aérienne. De ce fait, on va rester sur une structure moins large. Vous allez créer ce même cube juste au-dessus de vous. Puis de plus en plus haut, jusqu’à être à une hauteur similaire que lorsque je crée le marteau complet. Pour cela il vous faudra créer de la matière supplémentaire entre vous et le bloc d’un mètre cube. Matière qui me sert de manche dans le cas de ma technique, donnant sa forme au marteau. A vous de voir quelle forme vous souhaitez utiliser. L’exercice ne sera accompli que lorsque vous aurez créé ce cube d’un mètre de côté à une hauteur similaire à celle de ma technique initiale. Ne pensez pas encore à son maintient finale mais uniquement à sa création. »

Akagi s’arrêta, encore une fois ses explications lui semblait claires, cependant seul les prochains essais probants ou non du Nara prouverait si c’était bel et bien le cas. Il ne rappela pas à Aizen ses conseils initiaux concernant la réalisation de la forme puis le remplissage, le genin savait que son senseï se rappellerait de ces détails primordiaux. En attendant le genin s’écarta du membre du clan de l’ombre afin de pouvoir observer la création du Nara sans se tordre le cou quand celle-ci gagnerait en hauteur. En s’éloignant Akagi réfléchissait en même temps de son côté, le temps qu’Aizen réalisait des essais, le Metaru réfléchissait lui aussi à des techniques à créer afin d’améliorer sa panoplie offensive et défensive. Akagi se disait qu’à la fin de la journée, il profiterait de la présence de son senseï pour lui demander quelque conseil sur diverses créations qu’il souhaitait entreprendre.

_________________
Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Lun 17 Mai 2021 - 17:49

Akagi avait observé son professeur mais élève du jour en gardant le silence. Une tâche à laquelle était habituée le Nara qui était déjà resté des heures ainsi à ne rien faire. Pour autant rien n’était pas le mot tout à fait exact. On pouvait en apprendre beaucoup sur une personne rien qu’en l’observant s’exercer. Et ce devait bien être la première fois que le Metaru avait l’occasion d’avoir son sensei dans un tel état. L’exercice ne mettait jamais celui qui le pratiquait dans sa meilleure disposition physique. Transpiration, grimaces, crispation, tout un tas de visions possibles ne mettant pas en valeur. Or Aizen était quelqu’un qui portait une grande importance à son apparence comme le prouvait ses manières ainsi que ses vêtements. Pour autant il n’avait pas peur de se salir les mains. Que ce soit pour s’entraîner seul ou avec quelqu’un si la sueur et le sang devait couler alors il fonçait comme tout autre. Car même le plus grand des seigneurs n’aurait pu gagner sa position sans effort. Derrière tout grand homme aussi majestueux puisse-t-il paraître se cachaient de nombreuses heures d’effort sous le signe de la douleur. Aizen n’avait pas peur de se montrer ainsi devant quelqu’un car le résultat permettait d’effacer les souvenirs du travail passé.

Le Metaru sembla hésiter quelque peu. Aizen lui laissa le temps, son indulgence était tout à fait méritée. En effet Akagi s’exerçait au devoir d’enseignement en ninjutsu sans doute pour la première fois alors qu’il n’avait pas été prévenu. Il était venu à la base pour recueillir une expertise de son sensei mais c’était finalement à lui de la donner. Et pour un cours improvisé il se débrouillait plus que bien. Le Nara offrait aussi un élève des plus réceptifs, expert en ninjutsu il suffisait à Akagi d’être clair dans ses explications pour qu’il puisse faire des pas de géants dans cet apprentissage.

Après sa courte réflexion le manipulateur de métal valida la première étape réalisée avec brio et proposa de passer à la suite. Aizen devait générer un bloc identique mais à distance. Il devait être séparé de sa création de très exactement la hauteur finale de la technique, le tout relié et soutenu par un manche fait de la même matière. Le Nara comprit ce que cela impliquait. Pour pouvoir soutenir un bloc de cette densité il fallait créer un manche de la même densité. Sinon il s’effondrerait sous le poids du marteau au bout. Il se souvint également des conseils précédents de son élève : il devait préconstruire la forme désirée en l’imaginant avec son chakra avant de la remplir avec la matière.

Le Nara ayant tout saisi de l’explication se contenta d’acquiescer et de reprendre position pour se remettre au travail. Il effectua les mêmes signes incantatoires que précédemment et leva ses deux mains au ciel. Il leva également la tête, il imagina son bloc tout en haut, si haut qu’il semblerait bien ridicule vu la taille visée. Entre ce cube imaginaire fait de chakra et ses mains se trouvait un manche, un simple cylindre. Lorsque son chakra fut en résonnance avec cette forme il pouvait commencer à la remplir. La roche commença à naître entre ses mains et à s‘élever vers le ciel. L’avancée fut lente, très lente pour ne pas reproduire les erreurs des premières tentatives. Le Nara s’attelait à concentrer la densité maximale dans le volume remplit à chaque centimètre où il avançait. La position étant désagréable il baissa la tête et ferma les yeux pour se concentrer d’autant plus usant de ses dons en méditation acquis grâce aux arts samouraïs. Il avait la forme bien en tête et n’avait pas besoin de regarder en hauteur pour suivre son avancée, il la ressentait.

Comme précédemment il pensa légitimement que plus il avancerait et plus il irait vite dans la progression de sa construction surtout pour un cylindre plein qui ne gagnait pas volume. Mais plus la construction du cylindre progressait et plus il avait du mal à en contrôler la densité. Bien conscient du problème et dans un excès d’orgueil il continua tout de même se disant que ce serait suffisant. Mais il le savait pourtant pour ce genre de technique l’approximation n’était pas permise. Une fois arrivé au sommet même un œil aguerri n’aurait pas pu dire que la structure avait un problème et pourtant elle en avait bel et bien un. La densité bien que suffisante en haut du manche était légèrement différente de celle en bas. Rien de très gênant pour le maintien du manche en lui-même mais pour la suite… Aizen tenta quand même d’entreprendre la construction finale au bout du manche. La roche commença à s’agglutiner et à former un cube mais le Nara avait de plus en plus de mal à organiser la matière à une petite échelle, la distance était trop grande pour faire preuve d’autant de minutie. Il persévéra tout de même et il lui fallut le double du temps pour finaliser le cube mais ce dernier s’effondra sui lui-même emmenant avec lui la structure qui le soutenait.

Dans un élan d’agacement le Nara dégaina son arme et repoussa absolument tous les débris de violents coups de katana. Il concentra son chakra dans son arme et réduisit en poussière chacun des morceaux pour cette fois ne pas se faire toucher par un seul d’entre eux. Ce petit exercice lui permit d’huiler son corps meurtrit par sa position qu’il avait dû tenir pendant plus de deux heures. Soufflant tout en rengainant son arme il ouvrit enfin les yeux, car il les avait gardés fermé pour repousser tous les débris témoignant de son état avancé de méditation.
« Je pense comprendre la difficulté qui s’impose à moi. Plus la distance est élevée et plus j’éprouve du mal à réaliser ce que je peux maintenant faire sans problème à courte distance. Comme tu me l’avais conseillé j’ai rempli la forme préalablement imaginé à l’aide de mon chakra. Cependant je l’ai fait du bas vers le haut. Mais je me demande s’il ne serait pas plus pertinent de le faire du haut vers le bas en faisant monter la structure petit à petit. »
Voilà la solution qu’envisageait le Nara. Il voulait créer d’abord le haut du marteau puis progressivement faire monter sa création vers le ciel jusqu’à qu’elle atteigne sa forme finale. Cette stratégie lui permettrait en théorie de maîtriser la densité du début à la fin puisque chaque parcelle de roche ajoutée serait faite directement à proximité entre ses mains. Il pensait qu’ainsi sa structure tiendrait bien plus la route. Il préféra néanmoins demander confirmation à son élève avant de s’engager dans cette voix pour éviter de perdre une nouvelle heure pour rien ainsi que du Chakra bien que pour le moment le Chûnin ne ressentait aucune faiblesse à ce niveau.



_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Lun 17 Mai 2021 - 21:04
Une fois de plus en position Aizen tenta la création proposée par son élève. Sa concentration était telle qu’une aura palpable paraissait flotter autour du profil du Nara. Les mouvements précis et lents de l’homme d’albâtre donnaient naissance à une structure grandissant à vue d’œil. Plus doucement que lors de sa première tentative de début de journée, Akagi constatait qu’Aizen s’évertuait à bien recréer la même densité dans le manche que dans le cube qu’il avait réalisé auparavant. Le visage du Nara se crispait de plus en plus au fur et à mesure que sa structure prenait de la hauteur, en effet la tention et la concentration nécessaire pour créer cet édifice qui s’éloignait peu à peu du corps source du chakra demandait un effort supplémentaire. Akagi constata avec étonnement que dès son premier essai Aizen gardait un rythme de création constant et plutôt déjà rapide s’il comparait avec ses premiers essais, sans compter les échecs bien entendu. Rien de bien étonnant.

Arrivant au point d’orgue de la création, le fameux cube représentant pour le moment la tête du marteau. Le Nara procéda avec minutie le temps filant alors que sa création se finalisait. Akagi crut le voir réussir du premier coup, une part de lui restait étonné quand l’autre se disait que son senseï avait une maitrise du ninjutsu encore supérieur à ce qu’il pensait. Soudain alors que le jutsu prenait forme le cube s’effondra et l’ensemble de la structure s’écroulait menaçant de toucher Aizen. Celui-ci dans un élan de ce qui semblait être de la rage naissant de son mécontentement. Balaya à une vitesse fulgurante, de son katana, l’ensemble des débris l’approchant.

Il se tourna ensuite vers son élève et s’approcha retrouvant son air habituel et sa contenance. Il expliqua son point de vue d’une voix posée. Son idée était bonne, Akagi se disait qu’il était simple d’avoir comme premier élève un homme de la trempe d’Aizen au final, il faisait lui-même la moitié du travail. Akagi réfléchit tout de même pour voir s’il pouvait apporter une aide supplémentaire à Aizen. Lui-même ne procéder pas de la façon proposée par le Nara pour la création de son marteau mais l’approche dépendait des individus. Il réfléchit donc sur sa façon de faire afin de voir si elle pouvait orienter Aizen dans sa façon de créer la technique, finalement il lui répondit :

« C’est une bonne idée à mon sens. Commencer par l’aspect le plus technique proche de soit afin de faciliter sa création et le pousser vers sa position finale en créant le manche ensuite. Cela facilite surement la création et doit même permettre de gagner en vitesse d’exécution à terme. Il faudra que j’y pense aussi de mon côté car je ne fais pas comme cela actuellement. Comme je vous le disais de mon côté je visualise la forme et la remplie de matière. Je la remplie en commençant du bas mais aussi du centre. Je m’explique. Je crée de bas en haut comme une colonne vertébrale fine mais robuste qui sert de maintient durant toute la création au fur et à mesure du remplissage de cette forme dans mon esprit. »

Akagi s’arrêta puis reprit :

« Cela peut tout à fait s’appliquer à votre idée aussi. En plus de créer la structure la plus lointaine en premier puis la pousser vers le haut, vous pouvez créer dans le manche au fur et à mesure de son ‘’remplissage’’ une tige centrale qui avancerait légèrement plus vite que le reste servant de clef de voute et assurant l’intégrité de l’ensemble. »

Le genin se tût, il se disait qu’en en parlant à voix haute et en échangeant sur la technique, il découvrait lui-même une manière potentiellement plus efficace et rapide pour créer son propre jutsu. Comme quoi l’apprentissage ne s’arrêtait jamais.

_________________
Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Mar 18 Mai 2021 - 8:55

Akagi confirma que l’idée du Nara était bonne mais il ne se contenta pas de cela. Il développa la manière dont lui procédait afin de proposer à Aizen de s’en inspirer. Le Metaru construisait avant tout une sorte de tige centrale, colonne vertébrale de la structure. Cette tige lui permettait de consolider toute la structure plus rapidement. Aizen compris rapidement et trouva l’idée excellente. Plus fine, cette colonne permettait de consolider la structure rapidement. Il pouvait ainsi se concentrer sur les finitions de sa structure sans se soucier de son intégrité globale préalablement assurée par cette première création. Aussi, vu que cette tige centrale était plus fine, elle était plus rapide à faire et permettait ainsi à terme d’accélérer le temps de création. Néanmoins cela voulait dire réaliser deux constructions en parallèle, la tige centrale et le corps à part entière de l’arme. Cela demandait sans doute un grand effort de concentration et une maîtrise parfaite de la densité de la matière utilisée. Car à terme la tige centrale et le reste du corps de la création devaient être indissociables.

Akagi ne se gêna pas non plus pour noter l’idée du Nara quant à la méthode de création qu’il envisageait de réaliser. Faire le plus compliqué au départ et à proximité pour éprouver moins de difficulté. Qui disait plus de facilité disait plus de rapidité dans la réalisation et au combat c’était un argument de taille. Peut-être que pendant cet apprentissage le Nara n’était pas le seul à apprendre. Même si l’on créait une technique de toute pièce on avait toujours à apprendre et il fallait sans cesse chercher à s’améliorer. C’était d’ailleurs la première intention du Metaru quant à sa visite à son sensei, il voulait lui montrer sa technique pour trouver de possibles axes d’amélioration.

Le Nara comprenant bien comme améliorer sa prochaine tentative acquiesça de nouveau les paroles de son élève puis se mit en place. Il réalisa encore ces mêmes mudra et commença par placer ses mains très proches. Il les écarta petit à petit afin de laisser la place à la matière pour se développer. Il lui fallut moins de temps pour générer un cube de la taille désirée même si c’était encore loin d’être acceptable pour une utilisation en combat réel.

Une fois le cube créé une différence notable était visible. De ce cube sortait déjà un début de corps, plus mince que ce qui était attendu. Appliquant les conseils de son élève le Nara avait dès le départ du cube relié une colonne vertébrale de roche au cœur de ce dernier. Il prit cette tige bien en main et le marteau était déjà manipulable en l’état bien que d’une taille ridicule. Aizen observa quelques instant la création sous toutes ses coutures puis se remit au travail. Il voulait vérifier que tout allait bien cette fois pour ne pas s’engager de nouveau vers un échec lui faisant perde temps et chakra.

Il reprit donc à deux mains ce début de manche et la création commença à s’élever ver le ciel. La création monta plus vite que la fois précédente et on aurait pu croire que le Chûnin bâclait son travail. Mais en fait il allait deux fois plus vite car il appliquait simplement le conseil du Metaru en plus de le lier à son idée. D’une main il insuffler son chakra seulement dans cette colonne vertébrale centrale afin d’en ajouter des morceaux ce qui allait assez vite vu que la taille était réduite par rapport au reste. De l’autre main il utilisait son chakra pour compléter le corps de la création en ajoutant cette couche qui venait recouvrir la tige centrale. Coupler cette technique à son idée de créer toujours au plus proche et de faire monter sa création ainsi permettait de rendre le travail très fluide. Un œil aguerri aurait pu voir la tige centrale qui dépassait toujours et la matière qui se rajoutait autour après car comme l’avait dit Akagi la création de cette tige prenait moins de temps.

Aizen était tellement à son aise dans la création qu’il prit la liberté d’incruster des liserés sur toute la longueur du manche du marteau. Composés d’une roche plus clair cela permettait d’ajouter du style et de la finesse à sa création pour que ça ressemble plus à une arme plutôt qu’à un monticule de roche empilé.

Une fois la création bien finie le Nara la pris bien en main et la manipula dans de amples mouvements afin d’en tester la solidité. Bien moins impressionnant que le marteau du Metaru il n’empêchait que ce dernier semblait fonctionnel. Dans un dernier mouvement en emmenant le marteau en arrière le Nara vint sauvagement l’écraser devant lui. Sa création souleva un petit nuage de poussière lorsque qu’elle vint s’écraser sur le sol devant lui. Cette première ébauche tenait la route.

Aizen se tourna vers son professeur du jour, la fierté se dessinant sur son visage. Décidément il se disait qu’il offrait à Akagi un élève bien trop talentueux et que cet exercice de professorat était sans doute bien plus facile qu’il ne l’aurait été avec quelqu’un d’autre. Néanmoins l’apprentissage n’était pas fini. Aizen se disait que le Metaru allait sans doute lui proposer d’attaquer une réelle tentative de créer l’arme à son échelle réelle. Il attendait ses indications.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Mer 19 Mai 2021 - 18:57
Akagi regarda Aizen écouter ses conseils et réaliser avec facilité la création suite à leurs derniers échanges. Il alla jusqu’à ajouter des détails stylistiques sur le manche maintenant que la création lui était plus aisée. Le Metaru ne pouvait qu’être satisfait de la vitesse d’apprentissage du Nara. Bien entendu cette rapidité prouvait de sa compréhension supérieure des arts ninjas mais Akagi sentait aussi que sa méthode d’enseignement dans la lignée de ce qu’il avait vu faire par l’homme de blanc restait de bonne facture. Ragaillardi par ce constat, il laissa son esprit vagabonder alors que le Nara finissait la création de son arme tutoyant les cieux. Akagi s’imaginait lui-même chef d’équiper et transmettre son savoir à des genins plus jeunes moins expérimentés. Cette pensée lui plaisait cependant malgré son âge et ses capacités qui s’améliorait il trouvait qu’un point crucial manquer à son curriculum pour lui permettre de prétendre à un tel honneur. L’expérience de combat réel, il avait bien réalisé quelques missions avec des affrontements. Notamment avec sa cousine Mairu dans les bains d’un Onsen mais trop peu à son goût pour se targuer de connaitre les risques réels et pouvoir influencer les générations à venir quant aux choix à prendre face à une situation donnée. Le Metaru souhaitait devenir un jour chef d’équipe, souhaitait être un pierre angulaire du système Kumojin et propulser les jeunes générations vers le haut. Cependant lui-même avait encore beaucoup de chemin à parcourir et sous l’égide de son chef d’équipe actuel, se tenant non loin de lui, il s’était grandement améliorer et il voulait encore profiter des coméptences et de l’esprit d’analyse de celui-ci avant de déployer ses ailes seules. La meilleure façon de s’envoler était d’être placer sur un haut promontoire avant de sauter. Le sien devait encore gagner en hauteur et il le ferait à la force de ses poings et en faisant couleur le sang de ces ennemis. Une fois ce dernier manque levé, il se jugerait digne de transmettre.
Le genin retourna au présent et vit Aizen écraser le marteau, tout du moins cette première ébauche au sol. L’envergure n’était pas encore là mais la maitrise, oui. Akagi sourit. Rien ne servait d’attendre plus longtemps et d’ajouter d’autres étapes. Le Metaru pensait Aizen prêt pour une tentative à l’échelle réelle. Il allait lui prodiguer ses derniers conseils :

« Parfait. Bon je pense qu’on ne va pas tergiverser plus longtemps. Vous maitrisez la création à distance et en combinant votre idée de création à petite distance de la structure la plus complexe avec celle de ma structure squelette et du remplissage vous ne devriez pas avoir de problème pour créer désormais le marteau complet… Cependant un conseil, son poids final sera réellement incommensurable… La difficulté reposera à pousser cette matière vers le haut durant votre création désormais, vous pouvez le faire mais je vous conseil ne de pas vouloir vous précipiter pour cette première fois afin de pas courir à l’échec. Un seul déséquilibre avec l’envergure de la technique et la structure est perdu... Prenez votre temps. La vitesse viendra avec l’usage.»

Akagi regarda droit dans les yeux Aizen, en effet le Metaru avait constaté par deux fois durant l'entrainement que le Nara s'était précipité, il voulait s'assurer qu'il comprenait bien les risques avec une structure de cette taille. Akagi songea alors qu'il attendait qu'Aizen s'essaya, avoir passé beaucoup de temps d’entrainement et d’apprentissage avec le chef d'équipe et qu'un lien de respect s’était tissé à son sens entre eux cependant pas de lien amical tout du moins pour le moment. Akagi se disait que des suites de cette apprentissage, il proposerait bien au Nara de se détendre afin de prendre le temps d’apprendre à se connaitre. Après tout, faisant partie de la même équipe, mieux connaitre ses coéquipiers équivalaient avec une meilleure entente entre eux et ainsi une meilleure coordination et ainsi une efficacité décuplée. En plus bien entendu de mêler le pratique à l’agréable. La convivialité dans une équipe était pour le Metaru primordiale. Une équipe dissonante risquait de ne pas s’entendre en cas de danger et de courir à sa perte. Akagi se décidait intérieurement d'inviter le Nara de suites de l'apprentissage alors qu'il le regardait se mettre en place.

_________________
Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Mer 19 Mai 2021 - 23:55

Bien que Aizen était concentré dans son apprentissage le fait que le Metaru soit plus songeur qu’à l’accoutumée ne lui échappa pas. Il n’y préta néanmoins pas plus attention que cela se disant que ce dernier devait se concentrer dans son acte d’enseignement. En effet pour certains enseigner pouvait demander plus de ressources intellectuelles que pour apprendre. Pour apprendre il suffisait d’écouter bêtement les instructions et les appliquer, grossièrement. Transmettre son savoir n’était pas inné et il fallait s’y exercer pour performer. S’entraîner à entraîner, un paradoxe cocasse et pourtant plutôt logique.

Bien qu’il débutait dans l’enseignement du Ninjutsu une certaine maturité dans la transmission du savoir était présente chez le Metaru. Son âge n’était sans doute pas la seule explication à cela bien qu’en partie. En effet s’il avait mis si longtemps à se mettre aux arts ninja avant cela il avait dû se concentrer sur la forge plus classique dont les membres de son clan détenaient les secrets ancestraux. Ainsi il savait déjà donner la leçon, il avait dû le faire avec les plus jeunes là où ça pouvait être le plus compliqué. Pour autant avoir à sa charge un élève talentueux et d’expérience n’était pas forcément bénéfique. En effet un élève qui comprend trop vite peut justement aller trop vite et sauter des étapes, très vite lors d’un apprentissage l’élève peut acquérir de mauvais réflexes qui seront plus dur à corriger plus tard. De plus quelqu’un d’expérience avait ses habitudes, il avait déjà en fonctionnement bien huilé. Le sortir de sa route habituelle par son enseignement demandait de grandes ressources en adaptabilité de la part du professeur. La difficulté était donc tout de même élevée quel que soit l’élève.

Et voilà que le Nara commençait à voir le bout du périple. En effet le Metaru, directeur des opérations, lui annonça qu’il était temps de s’essayer à la technique finale, dans son envergure réelle. Consciencieux il se permit plusieurs conseils très pertinents.

Pour commencer il jugea que la difficulté résiderait dans le poids de la création. En effet puisque la méthode de Aizen consistait à créer la plus grosse partie dès le départ cela voulait dire supporter beaucoup plus de poids tout le long de la création du manche. Le Nara n’avait même pas pensé à ce détail et il se mordit une lèvre, honteux d’avoir omis un tel détail. Pour autant le Metaru jugea que cela était possible de cette manière alors il lui faisait confiance et même s’il appréhendait il se sentait prêt.

Au-delà de cela son élève insista sur le fait que le Chûnin devait prendre son temps, le moindre écart dans la structure, le moindre déséquilibre et le tout s’effondrait menaçant directement l’utilisateur. Il était vrai que le Nara n’avait jamais vu une personne réaliser une technique dans sa vitesse de réalisation idéale du premier coup. En effet pour atteindre la vitesse de réalisation désirée il fallait bien plus de temps et même dans des techniques qu’il maîtrisait déjà le Nara s’était rendu compte qu’il gagnait en vitesse au fil du temps. Il fallait s’habituer à la technique, l’utiliser plusieurs fois en situation réelle avec d’atteindre un résultat satisfaisant. On ne pouvait pas décemment espérer atteindre un tel niveau de maîtrise en quelques heures ou jours. C’était un art où il fallait savoir être patient.

Aizen se mit en place et réalisa ses mudras sans montrer une once d’hésitation dans sa manœuvre. Il leva les deux bras bien tendus vers le ciel, paumes vers le haut. Sur chacune de ses mains un bloc de roche commença à se former. Bien que relativement lente l’identique précision d’avancée des blocs était bluffante. Lorsqu’ils furent assez grands pour se toucher les deux blocs fusionnèrent afin d’en former un plus grand qui prit alors la forme d’un parallélépipède rectangle. Ce dernier continua de grandir. Le Nara se concentrait au maximum de ses capacités, les yeux fermés, afin d’ajouter la même quantité de matière en chaque centimètre carré de surface. La difficulté résidait également dans la densité qui devait être répartie équitablement dans le volume qui ne faisait que croitre. Le moindre manquement dans un de ces deux paramètres et c’était toute la structure qui s’effondrerait. Mais au-delà de cela Aizen découvrit la nouvelle difficulté qui s’imposa à lui et dont Akagi l’avait prévenu : le poids. Ses bras puis ses jambes commencèrent à fléchir avec que ce ne soit son dos puis tout son corps qui menaça de se briser sous le poids colossal que commençait à représenter le bloc de roche d’une densité extrême.

Mais avant que son faible corps ne cède sous la pression rocheuse il eu une idée. Le Nara commença à créer le manche comme il l’avait fait auparavant. Pourtant le bloc principal du marteau de guerre n’était pas finalisé, sans doute que le Metaru ne comprendrait pas dans un premier temps en voyant ce comportement. Néanmoins il pourrait vite voir où son sensei voulait en venir. Il continua le manche sans élever sa création et fit rejoindre ce dernier jusqu’au sol où il se planta de façon naturelle grâce au poids du bloc qu’il supportait. Ainsi le marteau à peine entamé et déjà si lourd tenait en équilibre sur le sol, planté bien droit. En effet de sa forte densité maîtrisait en chaque endroit résulté un centre de gravité parfaitement centré qui permettait au marteau de rester ainsi en équilibre. Ainsi le Nara avait astucieusement trouvé une solution pour pouvoir continuer à faire sa création sans en avoir à supporter le poids. Il pu alors continuer sans peine le reste de sa création jusqu’à que cette dernière s’élève à la hauteur voulue.

Aizen s’empara alors du marteau, une arme de roche d’une forme qu’il n’avait pas l’habitude de manipuler, très lourde. Pourtant il n’y avait aucune difficulté car cette technique qui demandait de la précision dans sa réalisation n’en demandait pas autant dans son utilisation. De grande envergure il suffisait de la faire s’écraser de tout son poids devant soit pour semer un chaos de roche lourde sur une large zone. Et c’est ce qu’il fit. Il bascula l’arme en arrière en restant solide sur ses appuis puis d’une grande amplitude il vint tout envoyer en avant. Très vite le poids et la gravité naturelle reprirent leurs droits et la masse du marteau vint s’écraser devant le duo dans un vacarme assourdissant de roche.

Le Nara sentit qu’il avait quelques morceaux de roches dans les mains, il les lâcha et attendit. Il ne voyait rien, la technique avait soulevé un immense nuage de poussière dans lequel il avait été plongé et qui avait mis fin au blanc de sa tenue. Il se dépoussiéra les cheveux d’un mouvement de la main mais compris que c’était vain puis il se frotta les yeux pour essayer d’y voir plus clair. Une fois son élève réapparu il lui offrit un sourire dont il était coutume après une telle réussite. Car c’est comme ça qu’il estimait sa tentative, son élève était-il du même avis ? Le Nara observa enfin la zone devant lui, elle était jonchée de roche et fissurée par endroit témoignant de la force de l’impact. Mais seul Akagi pouvait donner le verdict final. Ainsi le Nara demanda simplement :
« Alors ? »


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Metaru Akagi
Metaru Akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Empty
Ven 21 Mai 2021 - 16:35
Akagi constata que son Senseï continuait à prouver inlassablement son aisance à la manipulation du Ninjustu. Une fois leur dernier échange terminer, il se mit au travail établissant sa création sur la base de leur idée commune et créa l’armature du marteau les mains vers le ciel. Tout se passait bien, il avançait pas à pas mais le poids de la création semblait lui poser des difficultés comme l’avait estimé le Metaru. Akagi se préparait tout de même une telle création d’un poids si important n’importe qui pouvait se tromper et risquer la mort sous une masse de cette envergure. Il se tenait non loin du Nara prêt à l’aider même si le genin ne doutait pas de son senseï, prudence restait mère de sureté.

Aizen continua sans fléchir pendant un bon moment, les yeux fermées la concentration de celui-ci poussée à son paroxysme. Soudain le Nara semblait faiblir face à la charge de chakra qu’il créait et alors que le Metaru se demanda comment l’aider, AIzen trouva une parade rapide il s’appuya sur le sol pour s’aider, gagnant même en vitesse de création. Akagi hocha simplement la tête devant l’esprit pratique d’Aizen. Rien ne servait d’ajouter quoique ce soit. Un problème était apparu une solution dans la foulée. Son Marteau de terre s’éleva alors comme engendré du sol lui-même et vint tutoyer les cieux, prêt à marquer de son courroux la zone qui lui faisait face.
Aizen s’empara du marteau et dans un tonnerre l’abattit au sol provoquant l’éventration du sol et une onde de choc mêlant vibration sismique, pierre et poussière qui fit tituber le genin. Devant ce spectacle comment pouvait on douter de l’aboutissement de l’apprentissage. Akagi n’en doutait pas, le spectacle de désolation face à eux répondait à lui seul à la question que lui posait pourtant Aizen.

« Alors »

Le genin sourit comprenant que son senseï que la question était plutôt rhétorique, il hocha simplement la tête en guise de réponse et ajouta :

« Bien vu le coup de l’appui sur la terre. Reste à savoir une seule chose, comme vous le faites habituellement, finit il dans un sourir»

Akagi ne sentait pas réellement le besoin de comparer sa création à celle du Nara mais avait décidé de rejoindre l’enseignement d’Aizen ou il défiait régulièrement son élève pour s’assurer que la technique était comprise. Cette fois-ci cependant l’affrontement ne semblait pas judicieux, s’attaquer à coup de marteau de cette envergure l’un l’autre ne semblait pas judicieux mais comparer l’envergure des dégâts feraient l’affaire. Il regarda avec attention la trace laissé par sa démonstration en début de journée et celle du Nara. Un peu déçu, il ne put que constater que rien ne pouvait laisser deviner qu’Aizen venait d’apprendre la technique en comparant simplement les dégâts. Il comprenait que son senseï maîtrisait le ninjutsu à la perfection, chose que cette journée n’avait cessée de lui prouver. Il ajouta donc :

« Je m’incline, mais j’ai bien l’intention d’améliorer encore sa puissance avec les idées qu’on a échangé aujourd’hui. »

Le Metaru se remémora ses diverses questions et idées qu’il avait eu durant la journée et proposa à Aizen :

« Aizen-senseï, que diriez vous d’échanger un verre de saké ou un repas, histoire de prendre le temps de discuter ? Nous avons jusqu’ici enchainé les entrainements et les apprentissages mais n’avons jamais réellement pris le temps de discuter. Comprenez moi bien, je suis très content de pouvoir me focaliser sur l'amélioration de ma maitrise mais je pense que l'on gagnerait à mieux se comprendre. Qu’en pensez vous ? On pourrait faire ça avant le tournoi chuunin ? »

_________________
Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen] Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi

Le marteau divin [Apprentissage / Ft Nara Aizen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: