Soutenez le forum !
1234
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir

Narrateur
Narrateur

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Dim 2 Mai 2021 - 12:00

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir 99219
Suzuri Takeshi - Chef du Clan Suzuri & De la Grande Bibliothèque de Kumo

Quelques jours passèrent avant que les équipes de genins ne soient appelées pour la seconde phase, plusieurs jours qui permirent à ces jeunes recrues de récupérer de la fatigue et des blessures de la première phase.

La troisième et dernière équipe fut appelée sur le terrain numéro 3. Celui-ci avait été complètement modifié afin d’être adapté aux besoins des examinateurs : il se composait d’une grande et unique forêt parsemée, où l’on pouvait y voir quelques rares puits de lumière.

Tout autour se dressaient les gradins, afin que chacun puisse observer les performances de l’équipe 2. Des examinateurs s’y trouvaient aussi, dispersés sur toute la longueur afin de ne rien louper de ce combat qui allait, sans nul doute, s’avérer être épique.

Suzuri Takeshi, le jeune chef de clan se trouvait à l’entrée, au sud de la forêt. Là, le chef de la Grande Bibliothèque attendait que les trois genins ne viennent jusqu’à lui. Quand ils arrivèrent, il les observa d’un regard plein de jugement, examinant leurs visages avant de prendre la parole.

« Bonjour. Derrière moi se trouve le terrain d’entraînement numéro 3, ou plutôt la forêt qui le compose maintenant. Votre objectif durant cette phase sera simple : vous devrez survivre ou tentez de me vaincre. »

Takeshi s’approcha du genin le plus à droite, puis marcha lentement face à eux, les fixant d’un regard lourd qui en disait long.

« Tout au long de votre vie vous aurez à vous confronter à des situations périlleuses. Pour mener à bien votre mission, vous devrez y survivre, même lorsque vous rencontrerez des adversaires plus forts que vous. Là est l’objectif de cette épreuve : vous devez d’abord m’attaquer afin de me défaire, puis vous devrez vous défendre contre ma contre attaque, si vous échouez à me neutraliser du premier coup même si cet échec est fort probable. Si vous en avez ensuite l'énergie, vous pourrez poursuivre les hostilités ou faire ce que votre énergie vous permettra de faire... »

Ayant un sourire en coin, il semblait être quelque peu hautain devant les trois jeunes recrues, puis termina son discours.

Créant une certaine distance auprès de ceux-ci, il se recula quelques peu, laissant la merveilleuse forêt dans laquelle il était lui inspirer les prémisses de l’histoire qu’il comptait rédiger.

« Comme toute histoire ou récit, il y a souvent des éléments déclencheurs une fois le sujet amené… Ainsi, je vous laisse deviner ce à quoi il ressemble. »

Dès lors, trahissant plus ou moins ce qu'il avait dit, Suzuri Takeshi sortit un rouleau puis un pinceau avant de se mettre à dessiner tel un artiste. Faisant dès lors apparaître à travers ses coups de pinceau une multitude de serpents d'encre, ceux-ci se dirigent vers ses adversaires dans le but d’immobiliser le haut de leur corps afin de restreindre leurs aptitudes à pouvoir se défendre. Ainsi, telle une vipère, il attaquait le nerf de la guerre des shinobis, permettant ainsi de divulguer toute la beauté que comportait l’art du contrôle... Le combat était commencé et avant leur première offensive, ils allaient devoir se débarrasser de cela ou s'en prémunir.

Spoiler:
 
Consignes pour la deuxième épreuve de l'Examen Chuunin :

Objectif :
-Vous défendre et attaquer votre ennemi afin de le mettre en difficulté
-Vous défendre de sa contre-attaque et contre-attaquer si vous en avez la possibilité
-Tous les membres de l’équipe doivent survivre
-Deux réponses par personnage sont attendues au total

Règles complémentaires :
Chaque participant, lors du second tour, doit répondre en suivant le même ordre de post que défini au premier tour : si vous postez en premier au premier tour vous devrez poster en premier aussi au second tour. L’ordre est libre d’être choisi à votre convenance.
@Kentoku Akio @Metaru Akagi @Ji-Ongu Atorasu

Voici les règles et indications générales à suivre :
Vous avez 48 heures pour poster quand ce sera votre tour.
Deux fois durant tout l'événement vous pourrez demander un maximum de deux délais uniques de 12h.

En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté.
Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

Revenir en haut Aller en bas
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Dim 2 Mai 2021 - 15:38
C’est à votre tour allez-y.

Ils y étaient arrivés, à la moitié de l’examen, cette fois-ci, ils avaient intérêt à redoubler d’énergie pour réussir cette nouvelle épreuve. Atorasu ne prononça pas un mot, sûrement subjugué devant tous ces regards qui étaient fixés sur lui et son équipe, mais il suffirait de quelques pas dans cette sombre forêt pour que ces derniers ne soient plus visibles par lui et ses coéquipiers.

Juste là devant l’entrée, se trouvait un homme qui n’était pas inconnu aux yeux du Ji-Ongu, qui passait du temps dans la Grande Bibliothèque de Kumo. Suzuri Takeshi était l’un des hommes les plus importants que portait le village, de par son son double grade en tant que chef de son propre clan et de la bibliothèque. Il accueillit Akagi, Akio et Atorasu d’une nonchalance qui pouvait en irriter plus d’un. Un simple coup de tête suffit pour saluer son supérieur qui allait devoir visiblement affronter lors d’un duel 1 vs 3. Alors qu’une partie de lui frimer intérieurement de par l’inégalité de ce combat, une autre partie revint rapidement reprendre le dessus en n'oubliant pas de qui était l’homme labelle chevelure verte en face de lui.

Visiblement, le Suzuri s’approcha de lui pour réciter l’épreuve qui attendait les trois genins. Droit comme un pique, sous son masque, le regard d’Atorasu ne lâcha pas ceux de Takeshi. Sans dire un mot, il but les paroles de l’adversaire qui finit par reculer de quelques pas.

Atorasu prépara ses mains, voyant l’attaque arrivait, et les dernières paroles que le Suzuri prononça ne furent pas très bien compris par Atorasu. Voyant sortir le rouleau et le pinceau, le genin n’avait pas tort, mais ses équipiers avaient l'air aussi sur leurs gardes alors, pour éviter toute problématique il lâcha rapidement et sèchement  :

- Ne faites rien, je m’en occupe.

Voyant les serpents arriver en trombe sur le groupe, il joignit ses mains, en ne lâchant pas de vu son adversaire, puis effectua des mûdra pour réaliser un épais et large mur qui arrêtera la vague de serpent qui venait sur eux, et presque instantanément après il effectua plusieurs mudras puis toucha le sol

- Allez-y, Passez par au-dessus.... Je l’ai peut être bloqué le bas de son corps, faites juste attention de ne pas tomber dedans vous aussi. Dit-il sereinement.

L’assaut était lancé et Atorasu était prêt à tout pour faire gagner son équipe. Sous les pieds du Suzuri, le sol commençait à devenir ductile, ses pieds étaient collés au sol, jusqu’à que toute la partie inférieure de son corps sera enfoncée dans le sol. Les mains liées au sol, derrière la muraille, Atorasu dit au garçon de le faire signe dès le moment où le jutsu commençerait à devenir trop handicapant pour eux.
Opla:
 

_________________
2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Metaru Akagi
Metaru Akagi

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Dim 2 Mai 2021 - 19:39
Ils y étaient. Entrant sur le terrain d’entrainement entouré de gradin où le peuple kumojin et les examinateurs attendaient de découvrir de leurs yeux de quel bois se chauffaient les genins kumojins. Akagi sentit la fierté l’envahir alors qu’il s’approchait, auxs côtés Akio et Atoretsu, d’un homme svelte à la chevelure verte. Le chef de clan des Suzuris se tenait devant lui bien droitement. Les surplombants de tout son assurance. Bien qu’il le souhaitât, Akagi ne prit pas le temps de lever la tête vers la foule, entièrement dévoué à la tâche du jour. L’ampleur de celle-ci s’avérait encore d’un cran au-dessus de la première. Comme le compris le shinobi forgeron alors que le Suzuri expliquait l’objectif. Bien qu’échapper à Ikari n’était déjà pas un parcours de santé, serait d’un autre niveau. Voilà l’état d’esprit de l’état major pousser ses recrues à dévoiler leur capacité sans retenue.

Takeshi les toisa pendant son discours, rien d’étonnant cependant. Chef de clan et chef de la bibliothèque, l’homme avait son parcours, au combien prestigieux, comme estrade naturelle pour prendre ses compatriotes de haut même. Il fallait ajouter que le Suzuri paraissait sans délecter d’après le Metaru.

Proche de la fin de son monologue Takeshi recula dans la forêt qui les entourait tous les quatre. Théâtre verdoyant de la scène à venir, celle-ci couvrait l’ensemble du terrain d’entrainement en ce jour. Takeshi déploya soudainement son rouleau et commença à peindre des créatures qui prirent vies les unes après les autres. Envoyant une masse noire d’encre vers les genins. Celle-ci composé de serpent fonçait sur eux. Akagi au centre de la formation des trois genins s’étaient préparé à une attaque du Suzuri pendant sa présentation afin de ne pas être pris au dépourvu et alors qu’il voulait protéger ses coéquipiers, Ato lança qu’il s’en occupait. Akagi ne se posa pas de question, en ce jour face à un chef de clan hors de question de perdre son temps en discussion inutile. Voyant les mudras de son coéquipier, il comprit que ce qu’il avait en tête était la même chose que l’idée première du Metaru.

Akagi pensa charger le raz de marée de serpent et profiter du mur sortant de terre pour prendre de la hauteur rapidement. Puis envoyer un jutsu puissant venant du ciel vers le Suzuri cependant trop de risque. Akio étant un adepte du corps à corps, il s’élancerait surement vers le suzuri. Il risquait de se retrouver dans la zone d’attaque du Metaru. Pas le temps de communiquer, Akio ne connaissait pas ce jutsu, il ne pouvait anticiper cette attaque du Metaru. L’instant pour prendre des décisions et surprendre le chef de clan était une courte fenêtre qui se refermait rapidement. Akagi réalisa des mudras et créa deux clones au niveau du mur qui sortait du sol se retrouvant propulsés directement en hauteur. Il se déplaça sur la droite mettant de la distance entre lui et ses coéquipiers en restant caché à la vue de Takeshi par le mur puis se transforma par l’intermédiaire d’un Henge en arbre. Il se fondit dans la masse de la forêt à son côté. D’avance si le Suzuri sortait vainqueur de cette première passe et envoyait une contre-attaque Akagi pourrait ainsi le surprendre à nouveau. Le facteur surprise pour un shinobi valait de l’or. Dans le même temps, l’un de ses clones sautait du mur sur le Suzuri, afin de l’atteindre par son explosion et engourdir de potentiel mudra s’il le touchait. Dans son saut il envoya une bombe fumigène sur sa droite et celle du mur derrière lui, à gauche du Suzuri comme pour couvrir une attaque, le nuage de fumée n’englobant pas Takeshi toujours visible. Il s’agissait d’un leurre pour Akio. En effet ce dernier se trouvant à gauche de la formation des genins au départ du combat, attaquerait probablement par la droite du Suzuri, étant le chemin le plus court. Avec ce leurre Akagi souhaitait focaliser l’attention de l’adversaire sur un autre point. Permettant à son coéquipier Akio de gagner du temps pour son attaque qui viendrait immanquablement.

L’autre clone lui envoyait une hache de foudre qui tournoyait vers le côté gauche du Suzuri afin de l’obliger à se déplacer de l’autre côté si d’avance il le pouvait encore. Une attaque venant du haut du mur pour combiner avec l’attaque venant du sol d’Ato. En visant la gauche de Takeshi, un nouvelle fois, Akagi le forçait encore à garder sa concentration de ce côté et il évitait de barrer la route à Akio.

Résumé du tour:
 

_________________
2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Lun 3 Mai 2021 - 0:11
Cette fois-ci, la récréation avait assez durée. Les équipes de l'examen étaient conviées sur les terrains d'entrainements. Terrains largement modifiés afin de rendre les scènes bien plus intéressantes pour les spectateurs, et pour les genins, qui allaient retrouver des zones proches de celles rencontrées en entrainement. L'équipe des triples A, du surnom qu'ils s'étaient eux-mêmes donnés, arriva donc sur son terrain, largement arboré. Encore une forêt donc ? Mais cette fois-ci, il n'allait surement pas être question de fuir. Les gradins bondés ne semblaient attendre qu'un affrontement. Des cris nourris résonnaient et donnaient légèrement le tournis au Céleste. Combattre devant un public, il avait déjà fait, aussi bruyant, non.

Face à eux se tenait un personnage qu'il avait déjà aperçut lors de ses longues journées à étudier les ouvrages de la bibliothèque. Chevelure verdâtre reconnaissable et prestance légèrement hautaine. Suzuri Takeshi, le chef de son clan et directeur de la Bibliothèque annonça être l'adversaire du trio pour cette épreuve. Survivre ou le vaincre. Si la facilité pouvait guider les trois aspirants chûnin à chercher la défense, il paraissait clair, dans le regard de chacun, qu'il était temps de montrer à tous les capacités offensives qui étaient les leurs.

Après une ouverture littéraire, et tandis que le protagoniste du jour avait pris un peu de distance, son rouleau se déplia et un flot impressionnant de serpents éphémères surgit pour tenter d'engloutir l'équipe face à lui. Tandis qu'Akagi semblait vouloir faire quelque chose, c'est Atorasu qui prit l'initiative de la défense. Un mur de très bonne facture vint bloquer la marée menaçante, laissant l'opportunité à ses deux camarades de lancer leur offensive alors qu'il essayait à présent d'immobiliser leur adversaire.

« Bien joué Ato', on se lâche pas, on se fait confiance. Ensemble ! »

Le garçon aux cheveux blancs se surprenait à être familier avec l'utilisateur des fils noirs, mais là n'était pas la question. Le Métaru se mit rapidement en marche, et sans dire quoi que ce soit d'autre, Akio également.

Il ouvrit instinctivement la quatrième porte céleste, dans une onde de choc modéré. La douleur l'assaillit très rapidement après cet acte, mais il était nécessaire. La position initiale du Suzuri était trop lointaine pour une quelconque charge, qui plus est le sol ne le permettait pas non plus sans perdre un temps précieux. Le Kentoku repensa à son combat contre Hideko et décida d'user du même stratagème. Il explosa alors une fumigène au pied du mur, à gauche. La fumée arrivant jusqu'en haut, il sauta sur celui-ci et toujours à couvert se projeta en avant avec la vélocité naturelle des portes à la suite de mudra.

Du point de vue de Takeshi, une hache de foudre arrivait sur sa gauche tandis qu'un Shuriken Fûma fonçait sur sa droite. Sauf que ce shuriken en mouvement, c'était Akio. Et quand il fut assez proche de son adversaire, il cessa l'utilisation de son déguisement pour redevenir lui-même, les yeux blancs et la peau rougeoyante. S'en suivit une frappe d'une violence et d'une vitesse impressionnantes, dont la cible était évidemment le Suzuri, en contrebas. Si il savait que ce dernier était l'un des meilleurs atouts du village, il n'en demeurait pas moins un artiste. Et Akio se demandait si un tel personnage était apte à gérer un déferlement de puissance pareil au corps à corps.

Peut importe cette première offensive. Le trio avait réduit la distance. Et parmi eux, le Kentoku était celui dont il fallait le plus se méfier dans une telle situation.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Narrateur
Narrateur

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Ven 7 Mai 2021 - 16:52

Alors que Takeshi venait de libérer une salve importante de serpents vers ses opposants, il ne put s’empêcher d’arquer un sourcil de surprise en voyant une bonne quantité d’entre eux se heurter violemment à un mur solide qui les fit exploser. Voyant le reste des serpents poursuivre leur chemin sur les côtés en rejoignant le pays des merveilles, le Chef de Clan ne put s’empêcher d’avoir une légère pensée pour Nara Keisuke. Ne pouvant s’empêcher de se demander s’il affrontait réellement des genin au regard de l’envergure de la première technique, ce qui suivit fut tout aussi impressionnant.

L’homme qui ne jurait que par le contrôle était ainsi agréablement surpris. En effet, sans s’en rendre compte, le sol à ses pieds commençait soudainement à se ramollir, l’entrainant peu à peu dans le sol tandis qu’autre chose se préparait fort probablement.

Toutefois, bien qu’il aurait voulu se concentrer davantage sur tout cela, il savait pertinemment qu’il n’avait ni le luxe ni le loisir de laisser son inattention prendre le contrôle. Ainsi, il fit quelques pas, réalisant qu’il continuait d’être entraîné dans la boue.

Ne pouvant courir le risque d’être totalement immobilisé et ne sachant pas à quel type de technique il aurait droit, bien que non suffisant, Takeshi opta pour un arbitrage qui n’était qu’une mise parmi tant d’autres tandis qu’il se laissait tranquillement avaler par la terre.

Ainsi, alors que des fumigènes apparaissaient à de nombreux endroits, ne pouvant prendre aucune chance, il opta pour la défensive la plus pertinente qu’il connaissait.

Laissant libre cours à son art créatif, il utilisa sa vitesse de réaction afin de composer une combinaison défensive pertinente. Lui qui excellait dans l’art du contrôle se devait de trouver une composition avantageuse bien qu’il espérait sincèrement avoir le temps de tout faire avant que ses bras ne soient immobilisés. Après tout, tant que ses bras étaient libres, c’était tout ce qui comptait.

Ainsi, alors que les côtés étaient visés, il libéra rapidement d’un sceau quatre bibliothèques autour de lui sur laquelle explosa l’une des haches. Pendant ce temps, alors qu’un autre clone venait d’effectuer un bond important et qu’Akio se dirigeait vers lui, il opta pour une technique d’envergure pour sa réactivité, mais aussi pour sa flexibilité. Dès lors, il cracha en composant quelques mudras un dôme aquatique qui vint non seulement le protéger du bond effectué par le clone, mais créa aussi une distance au regard de la zone de frappe de l’Akio tout en renversant les bibliothèques autour de lui en direction opposée de lui. Malheureusement pour lui, en voyant venir l'Akio, jamais il n'aurait cru que celui-ci avait pour objectif initial de percuter violemment le sol, encore moins dans une zone qui finirait tout de même par le déstabiliser au point de voir son pinceau tomber.

Ainsi, alors que son corps était enfoncé au sol et qu’une importante quantité d’eau venait d’exploser suite à la frappe dans le sol, il ressentit dès lors l'impact de la frappe déstabilisante se répercuter de ses jambes jusqu'à sa colonne vertébrale après sa défensive aquatique qui n'avait servie qu'à repousser le clone bondissant dans sa direction pour l'amener plus loin et tenir Akio un peu plus éloigné, sans freiner sa frappe pour autant.

Décontenancé par tout cela et à mi-chemin dans le sol, il maudissait intérieurement Keisuke alors qu’il lui avait clairement demandé d’éviter à tout prix les groupes problématiques sachant qu'il n'était pas vraiment le meilleur des combattants. Malheureusement pour lui, Keisuke n’en avait fait qu’à sa tête, optant pour le hasard, un peu comme ce serait le cas dans la réalité...

Étant tout de même satisfait de leur ingéniosité, Takeshi ne pouvait qu’apprécier leur talent et leur symbiose alors qu’il cherchait à regagner son pinceau et ses idées.

Se devant ainsi de faire avec les moyens de bord, bien qu’il aurait clairement aimé déverser la totalité de son chakra raiton dans une décharge de zone, il savait pertinemment qu’il y passerait aussi ou plutôt que ce ne serait pas l'offensive la plus pertinente pour les neutraliser. Pour les fins de cet examen, il devait leur donner un certain défi.

Ainsi, il n’eut nul autre choix que de lutter pour reprendre son pinceau, ce qui leur accorda un certain moment de réaction avant l’apocalypse. Bien qu’il n’aimait pas forcément cette notion d’attaque désespérée, il se devait de faire avec. Regagnant ainsi son arme première, il se mit à tracer du mieux qu’il le pouvait avec le peu de temps qu’il avait une technique qu’ils ne connaissaient que trop bien. N'ayant aucunement le temps de réfléchir, Takeshi venait de reproduire le premier élément lui venant en tête, une nouvelle horde de serpents qui cette fois-ci semblait beaucoup plus redoutable que la première.

-Quitte ou double, si vous arrivez à vous sortir de cela et me montrez que vous avez l’ascendant, vous aurez officiellement passé cette seconde épreuve ! Par contre, n’oubliez pas que je n’ai besoin que d’un seul d’entre vous pour retourner cette situation !

En effet, peu importe de quelle manière ils démontraient qu’ils pouvaient survivre contre une telle offensive, il était important pour le Chef de la Bibliothèque de jouer le jeu jusqu’à la fin, leur permettant ainsi de se confronter à une situation réaliste dans laquelle au bord du gouffre, n’importe qui pouvait opter pour une solution même désespérée, surtout comme dans un combat groupé comme celui-ci.

Loin d’être un combattant, il demeurait tout de même un génie de la créativité, du maintien et du contrôle. Ainsi, s'il devait les amener dans le paroxysme de leur réflexion, ce serait en les amenant dans une situation de perte de contrôle. Qui plus est, il était surtout présent pour mettre au défi leurs réflexions communes, en espérant pouvoir possiblement changer la tournure du combat.

Après tout, s’il arrivait à en emprisonner rien qu’un seul, alors dans un cas réel, il serait dans une situation dans laquelle le chantage était possible.

Ainsi, le prélude venait de laisser place à la horde de serpents pour laquelle il n’avait besoin que d’une seule personne pour avoir le moindre espoir… Une arme à double tranchant, qui était tout de même un élément de chance pour eux. En effet, bien qu'il aurait pu opter pour une offensive plus hostile ou meurtrière, ils étaient tombés sur Takeshi, le créatif qui aimait tout contrôler au détritus de faire mal à ses adversaires.

Or l'art était-elle réalité et les serpents pouvaient-ils atteindre les hauteurs en longeant un mur ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Mar 25 Mai 2021 - 15:55
Les mains posées au sol, la vision du combattant était accablé par le gigantesque mur qu’il avait lui-même créé. Finalement, ce mur était loin d’être important, inutile, il ne faisait que brouiller la vue du Jiongu. Un simple coup de vent détruirait la totalité du mur. Ce dernier avait fait son travail, mais, cela n’avait pas la moindre importance finalement. Atorasu avait beau avoir les mains bloquées au sol, il savait parfaitement ce qui se passait de l’autre côté du mur. Les yeux fermaient, ils animaient le combat sous son masque. Non pas parcque il était abdiqué mais car à quelques mètres au-dessus de lui, un clone, celui d’Akagi, lui décrivait la totalité de la scène dans chaque détail. Il parlait tellement vite que le genin devait faire preuve d’une grande concentration pour imaginer la scéne.

Il profita de la situation jusqu’au moment où le dôme d’eau fit son apparition. Il ne savait plus rien. Il se retrouvait désarmé, face au mur. N’ayant que pour guide les bruits du combat et les quelques huant du public derrière lui. Avait-il sa place, ici, à rien faire ? Pendant que son équipe se battait de l’autre côté. Le publique commençait à fulminer et étape après étape, ces cris ébranlaient les idées d’Atorasu. Elles changeaient tellement qu’il en oubliait même sa propre utilité. Alors qu’il voyait encore mentalement le Suzuri s’enfoncer dans le sol, son esprit et le publique ne voyait qu’un homme inutile qui avait les mains parterre.

Un grincement de dents et un tel battement de coeur qui s’accéléraient au fil du temps. Le Kumojin allait lâcher son emprisonnement pour rejoindre Akagi et Akio. Il concentra du chakra sous ses pieds, prêt à se propulser vers le haut. Alors qu’il était prêt à partir, quelque chose le retenait, il n’arrivait pas décoller ses mains du sol. Il les regarda. Et vit plusieurs fils autour de ses mains qui le maintenaient au sol. Cet élan et cet échec laissèrent quelques personnes du public dans la déception. Lui, en revanche fut surpris par la formation non volontaire des fils sur ses mains. Il prit ça comme un signe et cela le ramena sur terre, lui et son esprit. Les bruits de déceptions, les huant, les insultes ne lui faisait plus rien. Il resta concentré sur les bruits du combat et n’entendît plus grand-chose d’autre en réalité. Il était isolé avec le combat qu’il ne voyait pas.

Un appel. un appel, une demande d’aide, une demande, un cri, un hurlement... son prénom. Voilà ce qu’avait entendu l’Immobile. Il ne savait pas si c’était Akio ou Akagi. L’un ou peut-être l’autre qui l’appela, voir les deux en même temps. Atorasu ne savait toujours pas. Ce dont il était sûr c’était qu’ils avaient besoin d’aide, ou d’un dernier coup pour finir une bonne fois pour toute avec ce combat. Les mains toujours au sol. Toujours sur ses appuis, prêt à encaisser la charge qu’il allait supporter, il annula sa technique maintenu et prépara la même technique qu’il fit lors de la phase précédente :

Une quantité phénoménale de fils se créa dans le bas du dos du Jiongu qui partira et touchera en deux temps le mur. Le premier. Une partie des fils créèrent une sorte d’entrée pour qu’il ait enfin  une vision sur le combat pour ensuite aller vers l’adversaire. Dans un deuxième temps. Les fils qui n’avaient pas touché le mur, pouvaient profiter d’aucun obstacle pour aller à toute vitesse sur la cible qui se faisait absorber par le sol. La quantité de fils était tel qu'Akio et Akagi pouvaient croire qu’ils allaient être touchés par ce tsunami de fils, mais malheureusement, cette dernière ne visait une seule personne.

Oui. Cette technique était destiné et convergé vers une seule et unique personne : Le Pilier Du Savoir, Suzuri Takeshi.

Opla:
 

_________________
2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi


Dernière édition par Ji-ongu Atorasu le Mer 26 Mai 2021 - 1:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Metaru Akagi
Metaru Akagi

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Mar 25 Mai 2021 - 17:54
Akagi attendait patiemment alors que les bruits de l’affrontement faisaient écho à ce qui se passait, caché dans son henge végétal. Akagi voyait Ato hésiter à intervenir, aller au combat pour aider au mieux ses coéquipiers. Cependant sa technique d’emprisonnement était déjà d’une aide plus qu’importante pour l’équipe et il semblait le comprendre. Soudain son premier clone raïton celui qui avait sauté vers le suzuri fut détruit par le manieur d’encre. Akagi décrouvrit la scène avec plus de précision. Un tourbillon d’eau l’avait touché alors qu’il s’approchait de la cible, de grandes bibliothèques tombaient au sol lors du passage de celui-ci. Alors que son clone fut frappé et disparut de ce monde, Akio lui était aussi réorienté par ce dôme et sa frappe toucha le sol.

Son deuxième clone criait les informations du cours des évènements à Ato dont la vision était encore caché pour le garder informer mais s’arrêta à un tournant plus qu’important du combat. Il disparut, Akagi reçu cette information primordiale. En soit le genin pouvait quitter la zone de combat mais loin de lui cette envie où cette idée. Il se battait en équipe avec Ato et Akio, il apporterait tout son soutien à ses coéquipiers pour terminer cette épreuve ensemble. Le Metaru connaissait la manière de pensée d’Akio désormais. Coéquipier pour le tournoi mais aussi en dehors, après avoir passé du temps en entrainement et mission ensemble, Akagi savait qu’au vu de la position du céleste au moment de la disparition de son clone, celui-ci pousserait pour garder l’avantage de la perte du pinceau. Une seule chose ne pouvait se passer. L’attaque et le Metaru lui rendrait la pareille pour prendre le Suzuri au dépourvu.
Akagi réalisa des mudras rapides, créant un manteau de foudre autour de lui afin d’augmenter sa vitesse. Il chargea en concentrant du chakra dans ses pieds, contournant facilement le mur comme il se trouvait en bordure de celui-ci quittant forcément sa forme végétale dans le processus. Akio était déjà en action et Akagi venait lui apporter assistance criant au passage à Ato ce que son dernier clone en disparaissant lui avait apprit :

« Le pinceau est au sol !»

Bien sûr, Takeshi ne serait pas démuni pour autant mais Akagi décida de faire confiance au shinobi au cheveu blanc à proximité pour leur faire gagner les précieuses secondes nécessaire pour asseoir leur avantage et permettre au Metaru de combler les quelques mètres le séparant du combat. Dans tous les cas cette épreuve, ils ne pouvaient que la gagner ensemble autant avoir pleine confiance dans les capacités de chacun.

En pleine course Akagi fit attention au bibliothèque au sol s’appuyant dans sa course sur les arrêtes solides de celle-ci qui était tombées au sol pour ne pas perdre en vitesse et réalisa de nouveau mudras. Il créa cette fois ci dans sa main un puissant marteau de guerre qu’il balança dans la foulée de sa course vers le haut du corps du Suzuri dans une suite de frappe ou il déchaina toute sa violence. Frappes à la vitesse décuplée par son manteau de foudre afin d’ajouter à l’enchainement précédant de son coéquipier. L’objectif de leur manœuvre était clair, détruire les outils de création du suzuri... ses bras et l’occuper assez longtemps pour empêcher toute riposte, afin de remporter cette épreuve de l’examen chuunin en gardant l'avantage.
Résumé du tour:
 

_________________
2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Mar 25 Mai 2021 - 20:26
Parfois le temps semble s'arrêter, ou du moins ralentir à un niveau proche de l'arrêt. Cet instant en était. Au sol après sa frappe, Akio leva les yeux. Devant lui, le pinceau tournoyait sur lui-même, à l'opposé, la toile servant de réceptacle à l'art Suzuri. Leur adversaire ? Fixé au milieu, par Atorasu, semblant désorienté et luttant pour récupérer son bien. Le temps s'accélère. Il fallait agir vite. Le cerveau du Céleste fonctionnait à plein régime, ils ne devaient pas perdre l'initiative de la déstabilisation précédente. Sous la quatrième porte Céleste, et à cette distance, rien ne pouvait l'empêcher de réaliser la suite de son mouvement. Du coin de l'œil, il voyait Akagi, qui semblait bien avoir compris ce qui allait arriver.

Le Genin aux cheveux blancs accéléra soudainement, le sol sous ses pieds sembla s'affaisser sur lui-même. Il devait intercepter la moindre possibilité d'offensive de leur cible. Des trois membres de l'équipe, il était le plus près, le plus rapide, le plus violent. Il arriva en une charge auprès du peintre, qui tentait toujours de se saisir de ses affaires.

« Oh non, c'est hors de question ! »

Le déferlement qui suivit fut rapide, précis, brutal. Un enchainement simple mais qui se révélait rapide et dévastateur sous l'afflux des portes célestes. Le premier coup sur la main qui tentait de réceptionner l'outil volant, le second sur ce dernier pour l'expulser encore plus loin. Le reste continua de frapper les membres supérieurs de Takeshi. Durant ce laps de temps, Akagi se précipita sur la cible, acculée. Akio fit un bond en arrière et commença à réaliser une chorégraphie avec ses mains. Dans le même temps, tandis qu'Akagi terminait son action, il hurla un nouvel ordre à Atorasu.

« Atorasu ! C'est à toi ! »

Alors qu'Akagi terminait à peine son enchainement, une étonnante et pourtant véloce attaque de fils noirs suivit un grondement. Le mur du Ji-Ongu avait été ébréché par ce dernier afin de faire passer une attaque des plus dangereuses vers leur adversaire du jour. Dans ce laps de temps précis, Akio avait terminé son jutsu et deux gros sarcophages de roche vinrent englober les bras et mains du Suzuri.

Il était fait comme un rat. Les enchainements des deux coéquipiers de l'équipe une, successifs, l'avaient empêché de pouvoir riposter ou préparer sa défense, d'autant plus qu'Atorasu le maintenait immobilisé. Akio avait attrapé ses bras pour l'empêcher de réaliser des mudras au moment où Akagi terminait son assaut. Et désormais le troisième membre du trio allait porter le coup final.

Une telle action, de par sa complexité, ne pouvait que rapporter des points au trio. Et si jamais ils réussissaient à blesser sérieusement et à capturer leur adversaire ? Un éminent membre du village de Kumo ? Leur réussite serait totale. Si on les laissait aller au bout de leur offensive ? En ce qui concernait Akio, les muscles sifflaient, il allait bientôt refermer les portes, de toute façon le combat touchait à son terme.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Narrateur
Narrateur

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Jeu 27 Mai 2021 - 18:04

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir 99219
Suzuri Takeshi - Chef du Clan Suzuri & De la Grande Bibliothèque de Kumo

Alors que Takeshi préparait sa réplique, tant d’événements se produisirent en l’espace d’un instant. Ainsi, alors que celui-ci venait tout juste de récupérer son pinceau, ce fut avec assez de surprise qu’il entama le début de sa technique, dessinant ainsi un lot de serpent assez important qui allait venir sceller la suite du combat.

Or, alors que celui-ci s’adonnait à cet exercice, un homme se présenta soudainement devant lui. Beaucoup trop proche pour être forcément protégé, mais beaucoup trop rapide pour être ignoré, celui-ci opta pour une frappe visant principalement à désarmer Takeshi dans le but de le rendre presque inoffensif pour la suite du combat.

Au même moment, profitant de ce court moment de prise de contrôle, le second communiquait verbalement des informations à celui qui semblait vraisemblablement être caché derrière son mur. Semblant s’être lui-même privé par malchance d’une visibilité sur le terrain, le tout allait forcément être quelque peu coûteux. Pendant ce temps, l’original était caché, se permettant ainsi de revêtir une armure de foudre dans l’objectif d’utiliser ce court moment de prise de contrôle pour renverser la vapeur.

Devant ce travail d’équipe assez notable, si plusieurs venaient tout juste de retenir leur souffle, d’autres se préparaient à tout moment à agir. Après tout, l’objectif n’était ni de tuer des élèves ou le moindre pilier du village. Or, qu'allait-il se passer ? Suzuri Takeshi allait-il réussir sa technique à temps ?

Dès lors, les réponses ne tardèrent pas à arriver tandis qu’une horde de serpents venait tout juste d’apparaître sur le terrain, inondant par le fait même tous les gens devant lui dont Akio qui venait tout de même réussir à faire mouche à un certain degré. Rapides, les portes célestes combinées à sa charge lui avaient permis de se rendre à temps pour poser une gêne à son adversaire en arrivant devant lui. Toutefois, représentant autant une bénédiction qu’une malchance, l’absence de vision qu’avait Atorasu sur le terrain était particulière. Regroupant une zone moyenne, il avait malgré lui piégé temporairement son allié, le ralentissant dans sa combinaison de vitesse et sa charge, absorbant par le fait même une partie de son efficacité. Ainsi, Akio fut le premier à être submergé de serpents qui emprisonnèrent totalement le corps visible de celui-ci.

En effet, à cet instant précis, on pouvait toutefois voir une technique de Takeshi beaucoup plus faible, car partiellement contré par son adversaire qui avait su le frapper sur la fin de sa technique grâce à son ascendant. Libérant dès lors une horde de serpents incomplète assez similaire à la première qu’il leur avait envoyée, le reste se produisit très rapidement.

En effet, perçant le mur d’une offensive pour mieux pouvoir attaquer, Atorasu tout comme son partenaire se retrouva dans une situation similaire, se faisant ainsi ensevelir par des serpents qui profitèrent des trous pour se faufiler et saisir le Jiongu.

Pendant ce temps, seul Akagi semblait s’en être bien tiré. Ayant un contrôle externe de la situation et ayant plus ou moins profité de la combinaison de ses alliés pour charger à courte vitesse pour venir surprendre Takeshi. C’est donc avec une accélération de vitesse et une charge rapide sur une courte distance qu’il fut en mesure de combler l’écart sur le terrain pour finalement venir surprendre Takeshi avec un marteau visant à abattre une sentence finale sur l’homme sans défense. Au même moment, suite à la seule et unique frappe qu'Akio avait pu provoquer avant d'être prisonnier, son pinceau venait toutefois de temporairement quitter ses mains. Une chose était ainsi certaine : Il allait devoir choisir entre son pinceau et la défense.

Tentant ainsi le tout pour le tout, il fit apparaître l’élément le plus rapide lui traversant l’esprit : une bibliothèque à l’aide d’un sceau fuinjutsu. Lui permettant dès lors de faire apparaître très rapidement celle-ci, contre toute attente, la frappe d’Akagi était plus rapide qu’il ne l’aurait cru, détruisant par le fait même sa bibliothèque avec puissance au point où Takeshi fut forcé de se protéger à l’aide de ses bras, provoquant dès lors une fracture importante dans son bras droit qui avait encaissé le reste du choc de l’offensive.

Lâchant dès lors une gerbe de sang sur le moment, le combat était dorénavant terminé.

-Ce combat est terminé …

Douloureux, on pouvait voir une souffrance importante chez Takeshi alors que ses bras étaient rouges de douleur, mais aussi de fractures. L’un était certainement plus impacté que l’autre, notamment celui qui avait reçu la frappe d’Akio et le coup de marteau d’Akagi en frontal. En effet, en arrivant dans ce combat, il avait fort probablement encaissé plus de dégât qu’il ne l’aurait cru.

Pourtant, ce n’était pas terminé. En effet, des fils se dirigeaient vers lui assez rapidement malgré l’immobilisation, comme si ce n’était pas suffisant.

Par chance, ses paroles eurent l’effet désiré. En effet, un rempart à base de terre rapide fut promptement formé pour venir intercepter la technique du Jiongu qui aurait fort probablement gravement blessé celui-ci. Après tout, rien n’indiquait qu’il pouvait encore utiliser ses mains. Si tel était le cas, pouvait-il composer des mudras à une main ? Ce mystère risquait de demeurer inconnu pour le moment.

Restant ainsi dans le sol, il prit tout de même une respiration pour digérer la douleur alors qu’il ne pouvait pas forcément s’extirper du sol dans lequel il était forcément coincé après s’être enfoncé aussi rapidement…

-Félicitations, vous passez cette épreuve.

Agissant plus ou moins comme s’il était en posture de parler, bien que Takeshi semblait s’être retrouvé bloqué dans une situation qu’il n’avait su maîtriser, il demeurait tout de même très pragmatique du combat sachant que c’était son rôle et qu’il n’avait pas combattu pour tuer. Autrement, il n’aurait certainement pas opté pour une immobilisation. Malgré tout, ceux-ci avaient montré des signes trop prometteurs pour qu’il ose tenter quoique ce soit visant à saboter leur futur même si un choc électrique hyperconducteur était tentant sur un terrain rempli d’encre et d’eau… Peut-être la prochaine fois songea-t-il.

-Vous avez très bien géré la première offensive, j’ai été assez impressionné par votre sens de l’initiative, mais aussi votre approche au combat. M’emprisonner était une très bonne idée surtout pour ensuite venir m’attaquer en pince en combinaison, ce que selon moi vous avez réussi avec brio malgré mes défenses. Cependant, le fait de combattre sans forcément avoir une visibilité de ce qu’il se passe derrière vous a plus ou moins aussi désavantagé.

Marquant une grève pour digérer la douleur alors qu’il toussait de nouvelles gerbes de sang provoqué par les chocs reçus, celui-ci poursuivit alors que des shinobis médicaux venaient calmement l'extirper du sol afin qu’il puisse l’examiner et qu’il puisse se tenir debout.

-Le temps que je reprenne mon pinceau, le fait qu’Atorasu n’avait aucune visibilité sur le terrain a été assez désavantageux pour vous sachant que sans technique adéquate ou communication, Akio se serait fort probablement retrouvé dans le sol au même titre que moi. C’est d’ailleurs cet élément qui l’a empêché de capitaliser sur sa vitesse pour m’atteindre pleinement. Toutefois, le reste de vos offensives a suffit à couper la plupart de mes angles de sorties. Cependant, il y a fort à parier qu’en dehors d’une simulation, j’aurais utilisé une technique qui aurait eu pour objectif de vous infliger de lourds dégâts de zones, ce qu’aujourd’hui, vous n’avez pu freiner que partiellement en fonction de votre arbitrage. Dans un cas réel, j'aurais fort probablement tenté de tuer la première personne disponible pour vous déstabiliser.

Gardant un visage sérieux, il porta dès lors son attention sur chacune des trois personnes en commençant par Akio.

-Ta vitesse et ta puissance représentent deux atouts assez importants et l’ouverture des portes t’aurait fort probablement libéré de bien des éléments lors d’une première capture. Toutefois, je ne suis pas certain que ça aurait été le cas alors que tes portes étaient déjà activées dans le cas où nous sommes actuellement. Cependant, je m’égare. Ton approche au combat était sans faille jusqu’à ce que tu estimes que malgré l’état du terrain, que tu serais en mesure de m’empêcher d’utiliser un pinceau que j’avais déjà commencé à récupérer et utilisé. Je dois t’avouer être particulièrement perplexe des motifs pour lesquels tu n’as pas tout simplement provoqué une nouvelle déstabilisation de zone pour me faire reperdre mon pinceau…

L’observant avec beaucoup de réflexion, à un certain degré, Takeshi se demandait si l’excitation du moment ne l’avait pas influencé. Toutefois, il comprenait que quelqu’un ayant baigné dans la vitesse et dans la surprise utilise son atout au moment opportun. Toutefois, avec la brève fenêtre de temps qu’ils avaient, il aurait fortement été plus conséquent qu’il tente quelque chose de plus sécuritaire sachant que le tout avait déjà marché une fois.

Le cas échéant, il y avait fort à parier qu’ils auraient terminé le combat avec un ascendant total au regard des opportunités que la suite aurait ouvert.

-Je ne sais pas vraiment quel élément tu maîtrises, mais je pense qu’il aurait été intéressant que vous renforciez mon immobilisation totale sachant que par chance, je ne suis pas un shinobi ayant besoin de mobilité pour combattre. Autrement, je me serais probablement envolé sur un de mes oiseaux pour m’extirper de votre combinaison au début, surtout que vous avez tous ciblé le même endroit, un élément dont il faudra faire attention pour éviter de vous faire contrer par une seule et unique technique.

Ayant un léger sourire fier devant cette possibilité, Takeshi termina son commentaire.

-Finalement, en tant qu’atout, n’hésite surtout pas à utiliser les portes célestes en cas de nécessité sachant que sur le long terme, le tout peut te désavantager. C’est très important lorsque tu as une technique aussi taxante sur le corps. Dans un combat plus important, en cas de fuite, sur la durée, le tout aurait pu être un peu couteux.

Promenant ensuite son visage sur Atorasu, le chef de la bibliothèque prit une courte pause tandis qu’il regagnait ses sens criblés par la douleur.

-Atorasu, ton initiative du début a été pertinente et a littéralement ouvert le combat pour la totalité de ton équipe. Ton offensive a été très ingénieuse. Cependant, autant rester derrière ton mur te protégeait de nouveau, autant ton manque de visibilité a été coûteux par la suite. Par chance, tu as su écouter tes coéquipiers et cesser ta technique pour participer différemment à l’offensive, mais je pense toutefois qu’il aurait été pertinent de trouver un moyen d’avoir de la visibilité sur l’ensemble du terrain dans ce genre de circonstances. La pire chose qui aurait pu t’arriver c’était de devoir lâcher cette technique pour te protéger, ce que tu as plus ou moins du faire pour d’autres raisons. Or, en étant de l’autre côté du mur, tu aurais pu évaluer la situation et désamorcer ta technique pour ne pas réduire le champ d’action de tes alliés. Toutefois, malgré l’immobilisation, tes techniques représentent un réel atout sachant que tu n’es pas aussi dépendant de tes mains que bien des shinobis.

Souriant, le Suzuri avait longtemps vu des éléments sur les Ji-Ongu dans plusieurs livres. Fascinante, cette compétence semblait étrangement être une version plus humanoïde des assimilateurs sur certaines de ses facettes.

-Quant à toi Akagi, je pense que tu as su gérer avec brio le terrain. Utiliser tes clones pour communiquer et te donner de la visibilité a été assez intéressant. Combiné avec l’opportunité que Akio t’a donné en arrivant à m’atteindre, tu as pu t’approcher pour m’offrir le coup final en plus d’avoir eu confiance en tes coéquipiers pour opter directement pour une course plus rapide qu’usuelle malgré la technique qui venait d’apparaître. Le tout a d’ailleurs porté fruit. Au final, tu as opté pour le rôle de soutien avec tes clones et tes fumigènes, mais le tout a bel et bien permis de rendre l’ensemble de votre travail d’équipe solide.

La communication était l’essence de toute chose en combat d’équipe et Akagi s’était particulièrement démarqué sur cet aspect en aidant Atorasu à libérer sa technique à temps.

-Globalement, vous avez une très belle dynamique d’équipe. Toutefois, portez attention aux petits détails lors de vos combats et surtout, gardez un visuel sur le terrain. Je ne connais pas l’ensemble de vos techniques, mais si l’un d’entre vous est le principal porteur de lourdes techniques défensives, il est plus qu’important de pouvoir vous appuyer sur lui et de lui donner tous les facteurs de succès nécessaire pour pouvoir mieux vous protéger ou faire des arbitrages, car dans un tel combat, mon réflexe en tant qu’opposant aurait été de me sacrifier avec vous au lieu de vous immobiliser, ce qui aurait pu être fatal. Ainsi, mettez constamment toutes les chances de votre côté.

Dur et sévère, Takeshi gardait tout de même beaucoup de classe même dans cette défaite des plus instructives. Ainsi, alors qu’il essuyait ses vêtements, un katana à sa ceinture était visible, signe clair qu’il n’avait pas forcément utilisé l’ensemble de ses cartes. Arme d’apparat, celle-ci était toutefois particulièrement spéciale. Après tout, les pinceaux n’étaient pas les seuls outils de peinture. Tout véhicule lorsqu’entre de bonnes mains pouvait être utilisée en guise d’outil pour tracer l’esquisse de sa créativité.

-Bon courage pour la suite.

Effectuant ses salutations de la tête, il était clair qu’il ne pouvait bouger ses bras comme il le voulait. Dès lors, des eisei-nin étaient présent pour le guérir, mais aussi pour soigner les blessures physiques qu’Akio détenait suite à l’ouverture des portes. Pendant ce temps, des serpents disparaissaient soudainement dans une marée d’encre.

Quittant ainsi les lieux, le Suzuri eut une petite réflexion pour Keisuke alors qu’il se disait que le hasard avait bien fait les choses en lui attribuant ce groupe. L’Avenir de Kumo était bel et bien entre de bonnes mains.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir Empty
Revenir en haut Aller en bas

2/04. PHASE 2 : Survivre contre le pilier du savoir

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Examen Ninja de Kumo
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: