Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission B] - Les Sabres Rouges

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Lun 3 Mai 2021 - 15:39

Le déferlement prévisible et répétitif des vagues qui venaient terminer leurs courses contre les structures du port Naragassa avait un petit je-ne-sais-quoi qui apaisait la genin. Les effluves de poisson, de sueur de marin et d'eau saline apportait confort et béatitude dans l'esprit de la Yukijine qui, en cet instant et en ce moment, paniquait intérieurement. Elle était là, devant le bateau qui allait la conduire, de nouveau, à l'île de Kaiba. Cette mission d'infiltration et de cueillette d'information, réalisée par l'équipe cinq du village caché de la brume, venait de prendre un autre tournant pour l'adolescente.

Plus tôt dans la semaine, Misaki, Ken et son enseignante, Gozan Arukisa, avaient été chargé d'enquêter sur l'apparition d'un groupuscule corsaire dans cette île aux passées lié à la piraterie. Ça avait un petit quelque chose d'étrange, pour la genin, que de voir le rapport rédiger par son équipe fait partie intégrale de son nouvel ordre de mission.

Si elle était stresser en ce moment, c'est parce qu'elle allait devoir éradiquer ce groupe de bandit des mers une bonne fois pour toutes et ce, sans son enseignante. En effet, en recevant l'ordre de mission, il était indiqué qu'elle allait se joindre à Hayame Atsumi, Jônin qu'elle avait eu la chance de rencontrer auparavant et Sendai Mayumi, genin avec qui elle était en train de noué un fort lien d'amitié. La route de la Yukijine semblait rencontrer de plus en plus cette adolescente au chakra rosé, ce n'était pas quelque chose qu'elle détestait, bien loin de là, mais elle s'en voulait encore des blessures qu'elle lui avait occasionné en perdant le contrôle lors de leur duel. Si c'était chose du passée et qu'elle avait pu aborder le sujet autour de takoyaki, Une petite partie de l'adolescente se sent encore redevable face à cette collègue qu'elle avait mise en danger.

Attendant sagement l'arrivée de ses deux collègues, Misaki laissait aller son imagination autours des tenants et aboutissants de cette mission et de ce qu'elle exigerait d'elle. L'adolescente, n'ayant absolument aucun talent pour l'infiltration – même que ses techniques tournent carrément dans l'autre sens – commençait dore et déjà à réfléchir à une approche. Elle avait encore en tête la disposition des bâtiments dans cette base de fortune, elle avait encore d'enregistrer les signatures chakriques des pirates qui se trouvaient sur place, il y a de cela quelques jours. Elle s'imaginait déjà que cette information ne serait plus valide, la rotation du personnelle de cette base pirate devait être bien trop importante pour que ça soit encore d'actualité. Enfin, elle le saura une fois arriver là.

Ses pensés furent interrompu par le capitaine du bateau qui allait les conduire sur l'île. Il s'agissait du même homme qui l'avait accompagné la première fois qu'elle allait là, mais aussi lors de sa mission B avec Tokage. Mission qui avait bien failli lui coûter la vie. Le capitaine et la genin échangèrent quelques plaisanterie, quelques rires. Elle commençait à s'en faire un ami. C'était un vieux monsieur gentil, quoi qu'il puait un peu...

Il ne lui fallu pas attendre très longtemps avant l'arrivée de ses deux collègues. Voyant Atsumi au loin, elle lui avait envoyer là main avant de la saluer, un gros sourire au visage.

[Misaki] - Atsumi-Senseï ! S'exclamait-elle en inclinant légèrement son dos vers l'avant

Comme à son habitude, deux longues mèches de cheveux dorée tombèrent le long de sa joue.

[Misaki] - Ça fait plaisir de vous revoir!Poursuivait-elle avec sincérité.

Et alors que Mayumi arrivait, elle lui accordait le même sourire qu'à sa précédente collègue.

[Misaki] - Mayumi ! Comment vont tes blessures ?

Étais-ce là une façon pour Misaki de se déculpabiliser? Ou bien, voulait-elle savoir si sa partenaire était apte à 100% à réaliser cette périlleuse mission que les attendait?



_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Mar 4 Mai 2021 - 2:54





Affalée contre le moelleux de son matelas, le corps recroquevillé tel un vulgaire foetus, Mayumi s’abandonnait à la contemplation du silence et du vide, étouffée par le torrent d’émotions qui la submergeait depuis sa précédente mission. Son regard, duquel on avait arraché tout éclat, se perdait dans la lassitude et le teint morne recouvrant la chambre par cette grise journée. À l’image de son for intérieur, déchiré de toutes parts, brisé en un millier de morceaux de verre aussi tranchants que des lames de rasoir, il lui semblait que le temps lui-même avait été dépouillé de toute joie, de toute sa lumière. Comme autrefois. Comme en ce jour, où, ne laissant derrière elle que les flammes dévorant sa dernière demeure en Yuki no kuni, elle avait fui sa terre natale à la recherche d’un faible espoir, par-delà les mers.

Clignant lourdement des paupières, elle expira bruyamment son mal-être.

Cela faisait quelques jours, tout au plus, que sa mission auprès de son sensei, Kaguya Shitekka, et de son coéquipier au sein de la huitième formation de la cité Brumeuse, s’était soldée par l’assassinat d’un riche entrepreneur mizujin. Une aventure macabre, aux péripéties aussi peu ragoûtantes qu’obscènes. Ce qu’elle s’était crue brave et courageuse d’oser faire fi de ses principes, sur le moment, de s’imposer des œillères face à un geste qui la répugnait au plus haut point, sans y être préalablement, et convenablement préparée : Arracher la vie à autrui. Pour le bien du village, elle avait plongé tête première dans la part d’ombre figurant au plus profond d’elle-même. Pour le bien de civils innocents, elle s’était détournée, l’espace d’un instant peut-être, de ce qui animait chacune de ses actions depuis ses débuts en tant que kunoichi, préférant le sang à la justice, le meurtre à la préservation de la vie. Et aujourd’hui, la réfugiée en payait le triste prix, pataugeant au milieu de cette étendue dysphorique, détachée d’une part de soi, comme étrangère à sa propre personne et à un monde pourtant si… familier.

Son poing vint violemment percuter le matelas, le déformant légèrement à l’impact.

À présent, l’enfant de chakra doutait, prisonnière d’une colère sourde… mais envers qui, ou quoi? Et quelle route emprunter, dorénavant? Comment redonner au monde sa couleur d’antan, ses teintes aussi vives, mais pourtant si agréables pour ses prunelles rosées ? Comment surmonter l’épreuve ? Était-ce là le destin qui attendait tous les guerriers de l’ombre, ceux bravant les interdits pour le plus grand bonheur de tous? Tant de questions, si peu de réponses. Cela ne lui plaisait pas. Pas du tout.

Sans crier gare, un bruit vint l’extirper de ses sombres élucubrations. Quelqu’un toquait à sa porte. Son corps, comme épris d’une envie soudaine d’extrême lenteur, se glissa péniblement hors des couvertures jusqu’à ce que, de sa dextre gracile, il en vint à ouvrir à cet inconnu qui posa aussitôt sur la jeune femme un œil dubitatif, presque désapprobateur. Elle soupira.


« Sendai Mayumi, genin? Cela fait deux jours que nous essayons de vous contacter. Voici pour vous : vous êtes attendue au port Naragasa dans trois heures, exactement. Soyez à l’heure et préparée, c’est une mission d’importance. »



[...]



La brise saline caressait la peau délicatement rougie de ses joues tandis que l’immaculée déambulait sur les quais bordant le port de Kiri la grande à la recherche du navire dont la missive faisait mention. Virevoltant au gré des vents, ses mèches argentées se plaisaient à la chatouiller ou à lui masquer la vue tout au long de son déplacement. Elle huma alors quelque peu le parfum environnant, sans pour autant parvenir à le sentir. Elle observait les lieux, les immenses entrepôts et la foule circulant à proximité des étales des marchands, sans pour autant les voir. Elle percevait les hurlements des marins, le bruit du dur labeur quotidien et des vagues se brisant contre les bâtiments amarrés, sans pour autant les entendre. Quelque chose clochait, évidemment. Dire que la kunoichi n’était pas dans son assiette aurait été un euphémisme. Elle espérait seulement que cela ne serait pas visible de ses coéquipières ou que cela n’affecterait pas ses capacités.

Quand, enfin, son attention vint se poser sur la silhouette d’une kunoichi qui ne lui était pas inconnue, discutant avec un homme qui, lui, l’était, la kirijine alla sans tarder à sa rencontre. Visiblement, elle était la dernière arrivée… et en retard? Elle soupira à nouveau, puis s’imposa un timide sourire, mal à l’aise. Cela ne lui ressemblait pas.

La voix de la Yuki vint rapidement la sortir de sa torpeur. Au moins, pensa-t-elle, elle pourrait compter sur la présence rassurante de la splendide représentante de ce célèbre clan kirijin. Une amie rencontrée au détour d’une véritable chasse au pervers dans les rues du village, qui comptait désormais énormément à ses yeux.


« Oh, Misaki, je… Oui, oui ça va, je crois… Contente d’être en ton agréable compagnie, une fois de plus. »

Fit-elle, en se frottant maladroitement le bras droit parasité de tremblements légers alors qu'une discrète quinte de toux ponctuait ses derniers mots. La maladie, comme toujours. Ses billes rosées se détournèrent ensuite vers la seconde femme à la chevelure blonde, celle qui guiderait la formation dans la réalisation de leurs objectifs. D’une brève inclinaison de la tête - ce qui n’était pas coutume pour la rescapée, qui préférait d’ordinaire la courbette complète  - elle salua ensuite sa supérieure hiérarchique. Et d’une voix aussi monotone que dénuée de vie, elle se lança dans de biens maigres présentations.

« Vous êtes Atsumi-sensei, je présume..? Enchantée de vous rencontrer. Je suis Sendai Mayumi, Genin. Pardon pour le retard… Quand partons-nous? »

Demanda-t-elle sans plus attendre. Avec un peu de chance, cette nouvelle aventure, et en si bonne compagnie, aurait tôt fait de l’éloigner de sa tourmente. Du moins, c’est ce qu’elle espérait.

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Sam 8 Mai 2021 - 14:21
Feuilletant avec attention le rapport très complet sur sa mission, Atsumi fronça légèrement les sourcils. Ce n'était pas la première affaire de ce genre qu'elle devait traiter, et cette histoire d'esclavagisme commençait à devenir un peu trop omniprésente au sein de l'archipel à son goût. Cette « tendance » cachait-elle une véritable pratique courante sous-jacente ? Elle devait en avoir le cœur net.

Parmi les deux genins qui lui avaient été attitrés pour la mission, un nom ne lui était pas inconnu. La jeune Misaki avait déjà bénéficié d'un moment avec elle au cours duquel Atsumi lui avait transmis quelques ficelles de sa maîtrise en sensorialité. L'autre nom ne lui disait trop rien, mais ce n'était pas la première fois qu'elle travaillait avec des têtes inconnues, tout se passait toujours bien et les genins étaient toujours très content du rôle qu'il jouait dans les missions. Rien de différent pour cette fois, donc.

Terminant d'emballer un sac contenant le strict nécessaire, la demoiselle noua ses cheveux en un chignon serré qui apportait un peu de dureté à son visage plein de douceur. Elle quitta sa maisonnette dont elle était si fière de façon à arriver pile à l'heure. C'était ainsi, elle n'était jamais en avance, jamais en retard.

Pour cette fois, l'heure du rendez vous avait été fixée en début de soirée, afin d'arriver de nuit et de tenter une approche subtile. Se glissant avec discrétion dans les rues encore bien animées du village, elle arriva au port à temps. Une silhouette se dessinait déjà au loin, celle de Misaki.

« Tout le plaisir est pour moi Misaki »
dit-elle, en lui posant une main sur l'épaule. « C'est l'occasion parfaite de mettre tes nouveaux talents en pratique. »

Enfin, elle se rendit compte que la deuxième genin ne se présentait pas, du moins pas dans l'immédiat. Tout personne arrivant après Atsumi était automatiquement en retard, puisqu'elle était pile à l'heure. Patientant un petit instant en échangeant quelques banalités avec la Yuki, elle aperçut enfin leur coéquipière. Difficile de dire si il sa nonchalance était innée, mais elle ne semblait pas dans le meilleur état.

Décidant de faire l'impasse pour le moment, elle lui retourna formellement ses salutations, ne mentionnant pas ce retard.

« Enchantée, Mayumi. Nous partons de suite, le bateau est prêt, on attendait plus que toi. » dit-elle, d'un ton neutre, leur indiquant à toutes les deux d'un geste de la main d'embarquer en premier.

Indiquant d'un geste de la tête au capitaine de partir, elle se rapprocha des deux genins afin de leur faire un petit briefing.

« Bien. Je suppose que vous avez lu l'ordre de mission, mais je vous ai quand même apporté quelques documents pour vous renseigner d'avantage. » dit-elle, en leur tendant une petite feuille comprenant un court résumé de la situation ainsi que des représentations de l'endroit.

« Nous devons à la fois libérer un maximum d'esclaves en vie, et s'assurer de démanteler correctement ce réseau. Ce n'est pas la première affaire de ce genre que je traite, plusieurs choses me laissent penser que cette base n'est pas unique dans l'archipel. »

« J'aimerais tenter une approche par voie terrestre en toute discrétion mais tout va dépendre de la situation une fois sur place. Est-ce que l'une de vous à une remarque ou une question ? » dit-elle, sur un ton très sérieux.

_________________



Kyoi Atsumi:


Dernière édition par Hayame Atsumi le Lun 10 Mai 2021 - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Lun 10 Mai 2021 - 12:52
Prêtes à braver les flots pour débouter la menace pirate, vous embarquez donc sur le vaisseau affrété par l'administration kirijine pour votre voyage jusqu’à Kaiba. La brise marine est au-rendez-vous, la mer est peu agitée, les marins connaissent leur rôle à la perfection, la traversée ne devrait pas être très longue.

A bord, vous remarquez inévitablement la présence d’un inconnu. Un musicien masqué, portant un chapeau étrange, est posé contre le bastingage. Il porte une tenue sombre contenant des lames à l'intérieur de la veste et tient un violon entre ses mains. Un signe de tête entre lui et le capitaine vous informe que sa venue n’est pas anormale. Au milieu du trajet, celui-ci se met à jour de son instrument. Doté d’un talent certain, il accompagne magnifiquement les travaux des mousses qui vous entourent. Sa mélodie donne réellement l’impression d’embarquer pour une aventure pleine de trésors cachés et de corsaires véreux. D’ailleurs, les matelots semblent apprécier sa présence, cette touche d’originalité égaye un peu leur travail difficile.

Spoiler:

Au bout de quelques minutes, il lâche son outil de travail dans les airs et étrangement, celui-ci reste en lévitation. Ce phénomène est d’autant plus impressionnant que l’archet continue de frotter sur les cordes. La ritournelle se poursuit donc. Autour de vous, à l’exception du capitaine, vous pouvez remarquer que les marins n’ont absolument pas réagi à ce qui vient de se passer. Au contraire, ils ont l’air de poursuivre mécaniquement leur tâche. Les yeux écarquillés, leur mouvement semblent légèrement robotiques, comme si leur corps effectuait des mouvements paramétrés à l’avance.

L’artiste se dirige vers vous.

- Je suis un membre du Kyoi. Je viens vous informer que notre unité met à disposition un vaisseau infiltré pour votre mission. Arrivé à Kaiba, un capitaine et son équipage peuvent tenter de vous faire entrer discrètement par la voie maritime. Si c’est la voie que vous choisissez, celui-ci vous attendra à l’emplacement 37 du port. Cette information marque la fin de mon message et il n’y aura pas plus d’échanges entre nous pour ce jour.

Aussitôt ces informations livrées, le mystérieux message retourna à sa position initiale afin de reprendre son instrument toujours dans les airs. Dès lors qu’il reprit la main sur la mélodie, les matelots changèrent de comportement et eurent de nouveau des attitudes plus naturelles.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Lun 10 Mai 2021 - 16:02

Une légère brise faisait virevolter les cheveux de la Yukijine au vent. Elle essaya de coincer ses mèches plus rebelle derrière son oreille tandis qu'elle écoutait le message du représentant du Kyoi. Si, de prime abord, elle était bien méfiante de cet homme, le tout se calma alors qu'il s'identifiait. Suite à un court discourt, il mit fin à la conversation en leur demandant de ne pas discuter avec lui.

Elle aurait bien appréciée pouvoir remercier l'homme venant de remettre une information importante. Si ce n'était pas bien grave, son petit côté civiliser la démangeait. L'opportunité de pouvoir infiltrer directement la caverne par le biais d'un navire avait un je-ne-sais-quoi d'intéressant, mais comportait sans doute un très grand lots de risque. En effet, tous les yeux seraient tournés sur l'embarcation et son contenu. Après, si le Kyoi était dans le coup, il était clair pour la genin que l'équipage et son contenu auraient toutes l'apparences de corsaire et tout le tralala. Ils ne faisaient pas les choses à moitiés, ce Kyoi.

[Misaki] - J'ai vais être complètement franche avec vous. Dit-elle en catimini à ses deux coéquipières. Dans un monde idéal, j'aimerai à la fois détruire la base ET éliminer le chef. Voir même tous les corsaires et pirates de la base.

Un désir ambitieux, certes, mais pas complètement irréaliste. Il était clair pour Misaki que de seulement détruire la base ou de seulement éliminer le chef n'était pas, individuellement, des solutions viables. Une base, ça se reconstruit. Un chef, ça se remplace. Il fallait, au minimum, détruire la base ET éliminer le chef. Elle désirait cependant éliminer aussi les corsaires et pirates insignifiant de la place. Pourquoi ? S'agissait-il d'un désir égoïste de vengeance pour les esclaves ? Sans doute inconsciemment. Consciemment par contre, elle se le justifiait moralement de la façon suivante.

[Misaki] - Je crois qu'il est important d'envoyer un message haut et fort que d'installer un tel repaire au pays de l'eau vient avec un risque inimaginable ; la fureur de la brume. Elle agrémentait le tout en tapant dans une de ses mains avec son poing.

Misaki déroulait ensuite un parchemin sur lequel un plan très sommaire de la côte avait été peint. Petit geste que Misaki avait posée avant le départ du groupe et basé sur ses souvenirs de la place. On n'y retrouvait aucun bâtiments, aucune tour, seulement un contour très léger de la côte vu de haut. S'il ne s'agissait pas là d'un plan détaillé des environs, bien loin de là, c'était un support visuel qui allait servir à agrémenter la suite des dires de la fille des glaces.

[Misaki] - Il y a trois entrée possible. Selon moi, tous ont des avantages et tous ont des inconveignants. À l'aide de son indexe, elle pointait une sorte de crevasse peint à côté d'une maison. Premièrement, il y a cette brèche dans la pierre. C'est par là que nous nous sommes échappées avec Arukisa. À l'intérieur de la caverne, il y a une petit paroi rocheuse à peine assez grande pour deux personnes de petites tailles, mais impossible d'effectuer le moindre mouvement sans courir le risque de tomber dans le vide. C'est un point d'accès sans le moindre garde, mais il faut être capable de voler pour y avoir accès. On pourrait toujours essayer de marcher sur les mûrs, mais ce ne serait définitivement pas quelque chose de facile et sans technique pour amortir une éventuelle chute, on irait droit vers notre mort. Si nous lançons une attaque de là, il serait très facile pour eux de simplement quitter par bateau ou à pied, mais c'est sans doute l'approche la plus discrète.

Misaki avait passée plus d'une journée couchée sur la plateforme rocheuse qu'elle décrivait. Alors qu'elle enregistrait les signatures chakriques des pirates, elle réfléchissait déjà à comment elle pourrait bien prendre d'assaut cette caverne, avenant le cas où elle aurait la chance de mettre fin à ce règne barbare. Pointant ensuite le point d'entrée par lequel les bateaux arrivent, elle poursuivit ses explications.

[Misaki] - Nous pouvons aussi pénétrer par la voie maritime, mais il s'agit sans doute là du point d'entrée le moins subtile des trois. Tous les yeux sont tournés sur cette entrée et les tours à harpons aussi d'ailleurs. C'est d'ailleurs là que le principal des forces corsaires se trouve, occupé à décharger les différents navires qui accostent, il y a toujours du mouvement dans ce coin. C'est direct et si on parvient à entrer subtilement, c'est une bonne place pour après ça faire tomber le chaos, mais ça nous coupe beaucoup au niveau de la discrétions. La nuit par contre, il fait assez noir pour rendre une infiltration beaucoup plus facile. Le problème étant que, la nuit, il est quasiment impossible de naviguer les récifs qui protège l'entrée maritime et un bateau en pleine nuit serait probablement immédiatement suspect. Quand nous étions là, aucun navire n'est partie ou n'a accosté pendant la nuit. Elle pointait ensuite le côté de la côte où une genre de plage était peint. Ça, c'est l'entrée terrestre. C'est par là que nous étions entrée avec Arukisa. Il y a des patrouilles et même une vigie avec deux gardes en pénétrant à l'intérieur de la caverne. Ils peuvent très facilement sonner l'alerte et le moindre faux pas se retourneraient contre nous. Le jour, cette endroit est probablement aussi vivant que le port Naragassa. Il y a des va-et-vient constant autant par voie terrestre que aquatique.

Elle croisa ensuite les bras.

[Misaki] - Pour ce qui est du plan que j'ai a proposer, il faut garder en tête deux choses. Je l'ai créé alors que j'étais couchée sur la plateforme et je ne savais pas, à ce moment-là, qui allait faire partie de cette mission. Je ne savais même pas si j'allais être moi-même de la partie. Il faut dire que j'ai été bien chanceuse sur ce point. Il faut aussi garder en tête qu'une approche discrète est particulièrement difficile pour moi, on tombe vraiment dans une zone de faiblesse de mon côté. Mon Hyôton n'est pas une Kekkai Genkkai qui fait dans la dentelle. Impossible pour moi de cacher mes techniques. Dit-elle en faisant référence à sa première rencontre avec Atsumi. Ni de les faires disparaitre après leurs créations. Ajouta-t-elle en envoyant un sourire à l'Églantine. Mes techniques, une fois lancée, restent sur place tant qu'elle n'auront pas fondu et elles sont assez voyante. Elle prit une grande inspiration avant de poursuivre. Personnellement, je préconise une approche directe et chaotique. Poursuivait-elle en pointant à la fois l'entrée maritime et l'entrée terrestre Je pourrais envoyer un clone entrer directement soit sur l'eau, soit sous l'eau en pleine nuit. Difficile à voir, surtout sous l'eau, il pourrait réaliser une technique pouvant répandre une grande quantité de glace qui engloberait le sol de la caverne et même l'eau, piègent les gens et les navires à l'intérieur du quai. Le clone pourrait ensuite disparaître ajoutant un peu de chaos à la situation du point de vue pirate. Profitant de cette distraction, nous pourrions pénétrer par voie terrestre et abattre les deux vigies pendant qu'ils ont leur attention tournée sur ce qui se passe de l'autre côté de la caverne. Je peux nous créer une paire de patin à glace afin d'annuler l'impact négatif de ma technique sur nous, mais je dois être près de vous, d'où le clone. À partir de là, ça nous laisse le champ libre pour le reste de la mission. Les esclaves ne pourraient certes pas s'enfuir, mais c'est la même chose pour les pirates, à moins qu'ils possèdent la capacité de manipuler le chakra et de se mouvoir sur mon terrain. Si tel est le cas, ça nous faciliterait sans doute aussi l'identification du chef.

Au final, la décision appartenait à Atsumi. Peu importe ce qu'elle choisirait, Misaki ferait du mieux qu'elle peut pour suivre la jônin. Elle ne possédait, cependant, qu'une seule technique discrète et encore. Il s'agissait d'une technique à vocation meurtrière apprise par Tokage.


Résumé:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Mar 11 Mai 2021 - 17:29





Si la Sendai avait l’habitude des petites barques de pêcheurs et autres constructions maritimes du genre de par ses premières années en territoire mizujin auprès des vaillants habitants d’un hameau pittoresque et isolé au nord de l’île principale, naviguer sur pareille embarcation la plongea rapidement dans de biens sombres élucubrations. La taille du navire, la brise saline, les mouvements ondulatoires de la houle, les vagues se fracassant contre la coque du bâtiment… Autant de choses aussi insignifiantes, de prime abord, eurent soudainement l’audace de faire surgir d’entre les abysses de sa conscience le souvenir d’une effroyable traversée depuis le pays des neiges éternelles. Peut-être était-ce là l'œuvre d’un quelconque mécanisme de défense psychologique, mais ni la musique, ni le brouhaha ambiant ne semblaient parvenir à attirer l’attention de la belle églantine appuyée contre le bastingage, l’esprit plongé dans un état évident de stupeur, comme insensible à toutes choses égayant d’ordinaire le moindre de ses sens. Et pourtant...

Le court briefing de la jônin à la crinière blonde, suivi du discours du pseudo-artiste en parures sombres, ramenèrent bientôt l’immaculée sur terre, dans l’ici et maintenant. Se tapotant légèrement les joues pour s’assurer de sa présence mentale parmi ses coéquipières, la genin inspira longuement avant de poser toute son attention sur les documents offerts par Atsumi, puis sur le plan élaboré par la princesse des neiges. Hochant distraitement la tête, ses méninges en ébullition - une première, en ce triste jour - elle fit mine de songer brièvement à une toute autre approche que celle préconisée par la belle aux prunelles céruléennes. Entrer en force et tout bousiller ? Peut-être. C’était une manière efficace de voir les choses, rapide d’exécution, mais cela comportait son lot de risques, et la possibilité de voir nombre d’innocents massacrés, ce que refusait catégoriquement l’Églantine. Elle balaya l’idée d’un bref mouvement de tête. Leur fallait-il opter pour la discrétion? L’antre des pirates, cependant, lui paraissait fortement gardé. Comment faire fi de leurs défenses, les contourner efficacement? Il devait sans doute y avoir un moyen de combiner les forces de chacune des voies, tout en minimisant les risques pour leur vie, comme celle des esclaves.


« Je suis d’accord avec Misaki... sur presque tous les points. »

Les prunelles de la malade dévièrent vers l’horizon tandis qu’elle déposait sa dextre contre l’épaule de celle qu’elle aimait déjà plus que tout. Prise d’une nouvelle quinte de toux qui la déstabilisa l’espace d’une seconde, elle se racla finalement la gorge, avant de se lancer.

« Si… Si cette base n’est, en effet, pas la seule, comme vous l’avez suggérée, Atsumi-sensei, je crois que l’idéal serait de capturer le chef de ce repère, histoire de l’interroger éventuellement. Peut-être pourra-t-il nous guider vers d’autres emplacements..? Sa vie est sans doute plus précieuse pour Kiri qu’on ne pourrait le croire. C’est pourquoi... »

Le fine courbe de son menton vint se coincer entre le pouce et l’index de sa main gauche, alors qu’elle plaquait son bras droit contre son abdomen, tout juste sous sa poitrine.

« J’abonde aussi dans le même sens que vous, Atsumi-sensei : il nous faut aussi choisir l’approche discrète... en donnant l’assaut sur un autre front. Ne mettons pas tous nos œufs dans le même panier, et utilisons tout ce qui s’offre à nous. Deux idées me viennent à l’esprit. Je m’explique... »

Se replongeant dans le silence histoire de mettre de l’ordre dans ses idées, son regard passa d’une blonde à l’autre, puis vint s'échouer sur le rivage que formait la silhouette de ses doigts. Ce qu’elle allait proposer à ses partenaires mènerait-il à la mort d’une ou de plusieurs autres personnes? La discrète présence du Kyôi ne laissait rien présager de bon, et cela l’angoissait plus que tout. Anxieuse, Mayumi inhala à nouveau un peu de cette brise marine, comme pour tamiser cet obscur sentiment qui semblait poindre en elle…

« Ma première idée est d’utiliser ce que nous offre le Kyôi pour concentrer toute leur attention sur la voie maritime, tandis que vous, Atsumi-sensei, pénétrerez par la voie terrestre et contournerez leurs défenses, suggéra-elle en mimant les contours d’un navire. Misaki, J’ai combattu avec toi. Je sais que tes capacités ne passeront pas inaperçues. Je propose que l’on pénètre ensemble le repère des Sabres rouges par l’intermédiaire du navire, en dissimulant notre intrusion sous le couvert d’une livraison de marchandise. Quelques caisses, des bouteilles d’alcool, pourraient suffir, je crois. Si on y cache des parchemins explosifs, ce serait peut-être possible de détruire une partie de leurs entrepôts et d’attirer l’attention de toute la bande sur la déflagration. Tu auras alors le champ libre pour utiliser ta glace et piéger un maximum de pirates. Pendant ce temps… L’éclat rosé de ses iris se tourna vers la jônin. Atsumi-sensei s’occupera de cibler la tête dirigeante et de libérer les esclaves, dans l’ombre. »

Mayumi expira bruyamment par les narines. Elle n’était pas totalement satisfaite de son plan, mais ne pouvait imaginer mieux dans les circonstances. Son état, mental comme physique, l’affligeait d’un millier de maux tous plus énergivores les uns que les autres. Son attention vacillait entre les dernières lueurs du jour, agrémentant l'horizon de timides nuances multicolores, et la présence rassurante de sa Yuki bien-aimée.

« Ou alors. Tout en utilisant une fois de plus ce que nous offre le Kyôi, nous pourrions emprunter les trois passages, simultanément. Misaki ira de son approche, tandis que vous, Atsumi-sensei, passerez par la voie terrestre. Pour ma part, je suis en mesure de créer un oiseau chakratique. Ce ne serait pas difficile de passer par la voie des airs, même si j’épuiserais beaucoup de ma réserve de chakra. J’irai libérer les esclaves, tandis que Misaki s’occupera du groupe de pirates et, vous, de leur chef. Qu’en pensez-vous? »



Résumé:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Lun 17 Mai 2021 - 22:19
Impressionnée par le sens de l'initiative des deux genins, qui l'avait prise au mot, la jonin resta silencieuse pendant toute la durée de leur prise de parole, notant dans un coin de sa tête un certain nombre de remarques. Bien entendu, elle avait elle même un plan en tête, plan modifié depuis l'intervention de ce curieux personnage du Kyoi.

Subjuguée un instant par la mélodie parfaite qui émanait de son instrument, elle n'avait toutefois pas manqué de relever toutes les informations importantes.

Lorsque Mayumi termina d'exposer son plan, la blonde respira un bon coup, avant de commenter successivement les plans de deux genins.

« Misaki, la brèche dans la pierre dont tu as parlé représente une solution tentante, mais comme tu n'as pas manqué de le mentionner elle est longue et potentiellement dangereuse. Cependant, je pense qu'il serait intéressant de garder cette éventualité pour se constituer une solide porte de sortie si le besoin se présentera.

Tu as tout à fait raison de présenter l'entrée principale comme la plus à risque en terme de discrétion. C'est un endroit avec un très grand flux, surveillé et guetté par tous. Mais si on ne voyait pas là une occasion sur laquelle bondir ? Il y a moyen d'utiliser ce flux si important à notre avantage ?  Il ne faut pas oublier qu'une fois l'alerte d'une attaque donnée, la protection des têtes dirigeantes sera grandement renforcée, il se pourrait même qu'ils quittent l’île pour diriger les opérations de loin. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. »


Avec un air malicieux, elle garda le suspens de la suite de sa réflexion pour plus tard. Elle se tourna ensuite vers la Sendai.

« Quant à toi Mayumi, je te rejoins sur un point : Les ressources misent à disposition par le Kyoi sont précieuses et peuvent grandement nous aider. Je préconise leur utilisation. Néanmoins, la suite de ton plan me semble un peu … brutal. Comme je l'ai dis précédemment, une fois l'alerte donnée, les chefs iront se mettre en sécurité avant même que l'on puisse connaître leur identité. »

Se redressant légèrement en étirant son dos, la demoiselle s'équipa d'un grand sourire.

« Nous n'allons pas nous séparer, et nous n'allons pas attaquer les corsaires sur le port. Du moins pas au début. Pour faire tomber une pyramide, les gens ont tendance à croire qu'il faut commencer par la base pour progresser petit à petit vers le sommet. Cette fois, je veux atteindre la tête d'un coup, puis éliminer la pyramide depuis son sommet, jusqu'à la base. Ainsi, nos chances de succès seront démultipliées. Une fois le chef éliminé, nous pourrons mettre en place vos plans d'élimination. Ils sont corrects et me semblent bien réfléchis, félicitations. »

« Nous allons arriver sous couverture, depuis le bateau du Kyoi, pour garantir une infiltration parfaite. Il nous suffira donc de nous mêler au flux constant de corsaires, prétextant une livraison. A ce titre, nous nous métamorphoseront en prenant soin de cacher tout signe d'appartenance au village. Ensuite, libre à nous de progresser au sein des lieux pour trouver où se cache la tête pensante de cette organisation peu recommandable. La séparation à ce moment de la mission sera envisageable afin de mieux récolter des informations. Nous mènerons l'enquête sans éveiller les soupçons, jusqu'à exécuter leur chef. Ensuite, on avisera. Soit l'on organise une série d'attentat coordonnés pour les annihiler, soit l'on prend le commandement de la base en se faisant passer pour le défunt chef. A voir en fonction des occasions qui nous seront données. »

Ceci étant dit, elle se releva, et fit signe au capitaine qu'elles acceptaient l'aide du Kyoi pour s'infiltrer dans la base.

« Misaki, veux-tu bien nous donner une impulsion en te métamorphosant en première ? Tu es la seule à avoir vu à quoi ressemblent les membres de ce réseau, par conséquent tu es la plus à même de réaliser une couverture cohérente. »


Résumé:

_________________



Kyoi Atsumi:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Mar 18 Mai 2021 - 17:18
La fin du voyage se passe sans autre événement ou interruption quelconque. Les matelots se coordonnent à la perfection et le capitaine joue divinement des vents marins afin de vous mener rapidement à destination.

Arrivé à Kaiba, le vaisseau déguisé du Kyoi vous attend pour repartir aussitôt. Le corsaire au commande est sur le quai, devant son navire. Son teint foncé vous indique qu’il n’est assurément pas originaire de Mizu, probablement de Kaze ou de Kumo. Son physique musclé, sa tenue de combat légère et son sabre affûté accroché à sa taille ne font aucun doute sur le fait que c’est un homme qui ne craint pas l’affrontement. D’ailleurs, ses multiples cicatrices laissent à penser qu’il a frôlé la mort plusieurs fois. Il tient une pipe à la main qu’il porte à sa bouche entre deux annonces.

Spoiler:

- Départ dans cinq minutes !! Hurla-t-il à son équipage.

Sur les quais, la foule grouille. Après Naragasa, le port de Kaiba est certainement le plus actif de l’archipel. Sa réputation auprès des flibustiers de toutes les mers attirent encore beaucoup d’activités, légales ou non. D’ailleurs, l’ambiance n’est pas du tout aussi conviviale que chez son aîné. Ici, la testostérone coule à flot, les forbans crachent, se toisent au moindre regard de travers et semblent toujours en train de préparer un sale coup.
Néanmoins, au milieu de toute cette agitation, le capitaine vous repère malgré votre dissimulation. Son œil entraîné ne lui fait pas défaut et lorsque trois inconnus s’approchent de sa nef, il en déduit aisément que vous êtes les envoyées de Kiri.
Avant de vous adresser la parole, il inspire et consume une grande bouffée de tabac avant de la cracher devant lui. La fumée se répand doucement jusqu’à encercler votre groupe dans une sorte de nuage opaque flottant vous coupant des regards curieux des alentours pendant quelques secondes.

- Je suis le capitaine Kateb, le Kyoi m’a informé de votre possible venue. On part sur le champ, il faut absolument arriver avant la tombée de la nuit. Des nuages menaçants arrivent par le nord et la mer risque d’être agitée en arrivant près des récifs qui entourent la baie. Il faut se dépêcher.

Aussitôt son discours terminé, les volutes blanchâtres se dissipèrent pour vous dévoiler la planche menant sur le pont. Kateb vous devance et vous fait signe de la main de monter.

- On prend le large ! Ordonna-t-il à son équipe. Souquez les artimuses !

Au pas, les boucaniers se mirent au diapason. Tandis que certaines se mirent instantanément à défaire les cordages, d’autres descendirent les voiles. Le chef de troupe se mit à la barre et prit sa longue-vue. Il observa les nuages dont il avait fait mention plus tôt. En effet, avant de quitter le port, vous pouvez sentir une brise soudaine parcourir l’entièreté du pont. Quelques vaguelettes commencent à se former au raz de l’eau

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Ven 21 Mai 2021 - 22:43

Yarrsaki:

Encore sur le premier bateau, Misaki réalisait les quelques mudras nécessaires à l'activation de sa métamorphose. Elle disparut sous le couvert d'une légère fumée. Une fois dissipée, une nouvelle personne avait pris la place de la fille des glaces. Elle avait hésité à reprendre l'apparence qu'elle avait prise alors qu'elle infiltrait un bar corsaire du port de Kaiba. Il y avait, cependant, certaines attaches qui venaient avec cette transformation que Misaki préférait mettre de côté. À la place, une version masculine de la blonde avait fait son apparition. Même taille, même corpulence, elle avait raccourci ses cheveux, changée son sexe, changé sa voix et peint ses yeux dans un noir aussi sombre que l'âme d'Otsuge. Elle avait aussi transformé ses vêtements en quelque chose de plus décontracté.

[Misaki] - J'ai vu toutes sortes de corpulence, d'attitude et de voix. Dit-elle d'une voix masculine.Mais une des seules choses que je n'ai pas vues, c'est des femmes corsaires.

Simple métier sexiste ou manque de chance ? Forcément, ça devait bien exister, mais trois sur un même bateau, ça serait trop tiré par les cheveux et attireraient nécessairement l'attention.

[...]


Yarrsaki, la version masculine de Misaki, venait tout juste de monter à bord du second navire. Accompagnée de ses deux collègues de mission, elle salua le capitaine du second navire d'un simple « Ahoy ! ». N'y connaissant absolument rien au températures et à la navigation, elle allait devoir faire confiance au capitaine du bateau Kyôi. Après, elle ne doutait absolument pas de la validité de l'information transmise par l'inconnu à la pipe. D'importants nuages faisaient leurs apparitions et la mer se voulait être de moins en moins clémente.

Anxieuse de nature, elle se voyait déjà essayer de traverser le récif protégeant l'entré qu'elles convoitaient. Elle espérait sincèrement que le navigateur de ce navire savait ce qu'il faisait. Elle n'avait absolument pas envie de finir en brochette à cause d'une fichue tempête. L'apparition de cette catastrophe naturelle donnait envie à la genin de changer de plan et d'y aller à pied, mais ça n'aurait pas changé grand-chose à la situation. En fait, elles n'auraient sans doute pas pu se servir de la crevasse près de la maison, pas sous le pluie et sans technique pour voler.

À mesure que le bateau voguait en direction de la côte ouest de l'île de Kaiba, l'anxiété gagnait en importance dans la psyché de la genin. C'était un drôle de mélange entre anxiétés de performance, un stress positif pouvant l'amener à se dépasser et crise de panique, car doutant de ses capacités. En fait, la présence d'un aussi grand nombre d'adversaires forcerait sans doute la genin à utiliser cette technique qui avait fait un ravage pendant son entraînement avec Mayumi et Ryûken. Elle paniquait intérieurement, car elle n'avait pas beaucoup de contrôle sur son jutsu et se voyait déjà en train de blesser des esclaves... Apercevant au loin les récifs, elle prit une grande inspiration afin de chasser le doute dans sa tête.

Se retournant vers ses collègues, elle cita quelque peu l'évidence. Enfin, une évidence pour elle, qui reconnaissait l'endroit, mais pas tant pour les deux autres kunoichis.

[Misaki] - On arrive. L'entrée est juste là. Dit-elle en poitant l'endroit du doigt.


_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Dim 23 Mai 2021 - 18:34





Le brise marine caressait doucement la chevelure argentée de la Sendai tandis que les notes de musique de ce soi-disant artiste accompagnaient les voix mélodieuses de ses deux coéquipières détaillant leur plan. Sur le pont de ce navire animé, où s’affairaient bruyamment de vaillants marins, il apparut bientôt clair à l’immaculée que cette aventure allait s’avérer des plus palpitantes... Malgré l’état bancal de la kunoichi et l’évidente source d’angoisse qui découlait de sa présence sur le bateau — les effets d’un véritable traumatisme, issu de sa périlleuse traversée depuis le pays des neiges éternelles. Sans intervenir davantage par le verbe quant à la stratégie mise en place pour parvenir à éradiquer la menace pirate, la genin aux prunelles rosées avait fait montre de sa compréhension du plan de la jônin d’un bref hochement de la tête. Y avait-il seulement place à contestation, après tout?

Mené de main de maître, le bâtiment en vint bientôt à proximité du port grouillant d’activité de Kaiba. Il était temps pour le trio de peaufiner leur déguisement, en vue de leur infiltration au moyen du vaisseau mis à leur disposition par le Kyôi. La Yuki, forte des informations obtenues lors de sa précédente mission en ces lieux, leur indiqua bientôt la marche à suivre, avant de se dissimuler sous les traits d’un vrai beau gosse aux boucles d’or : Yarrsaki était né. De même gabarit que la blonde, celui-ci arborait cependant des splendides iris aussi ténébreux que la nuit. Cette petite démonstration inspira fortement la Sendai qui en inspecta chaque détail, des vêtements aux traits désormais masculins de son corps, en passant par la voix et l’attitude du faux garçon. Confiante de pouvoir reproduire approximativement l’apparence du corsaire fictif, elle se lança enfin dans sa propre métamorphose...


« À présent, je suis… Mahoy ! »

Une voix bercée par la testostérone, au timbre suave, annonça la naissance d’un personnage nouveau. Des volutes de fumées blanchâtres se dessina petit à petit la silhouette élancée d’un jeune homme à la chevelure immaculée, serti de magnifiques prunelles céruléennes. Un poil plus grand que la Sendai d’origine — elle ne faisait qu’un mètre soixante, après tout — Mahoy se tenait là, fièrement, le dos bien droit. Sa tête était coiffée d’un impressionnant couvre-chef à plume et sa musculature, finement sculptée, se drapait des plus beaux tissus bleutés ainsi que de bijoux et breloques divers, témoignant de l’opulence de celui qui se voulait faussement corsaire. Des richesses, des trésors ? Cet homme paraissait s’être tout accaparé. S’il y avait eu un seigneur des pirates dans cet univers, il n’aurait pu s’agir que de lui…


Mahoy:


[...]




D’un geste théâtral de la dextre, Mahoy salua brièvement le capitaine du second navire, faisant mine de saisir l’intégralité des propos du gaillard au teint basané avant de quitter les quais de ce port de flibustiers mizujin pour gagner le navire infiltré. Si la genin dissimulée sous les traits du boucanier n’y connaissait vraisemblablement rien en navigation, elle possédait somme toute quelques bases de par ses nombreuses années à côtoyer les pêcheurs du hameau où elle avait posé le pied, peu après son arrivée sur les terres de l’Eau. Et puis, il ne fallait pas de si grandes connaissances sur le sujet pour comprendre qu’approcher des récifs, en cas de temps maussade, représentait un risque important pour la suite d’une traversée.

Ce… détail… cependant, vint davantage inquiéter la kunoichi que la présence de n’importe lequel des fourbants de cette base en construction. Les forces de la nature, après tout, elle les avait subies à maintes reprises. Tempêtes de neige, mer agitée, vents violents : elle savait pertinemment la destruction que ces calamités pouvaient générer sur une population, un environnement, ou des structures construites de main d’homme. Aussi se tint-elle sur ses gardes tout au long du trajet, prête à faire appel à son chakra pur si l’occasion devait, à son grand dam, se présenter. À proximité de ses partenaires de mission, elle leur souffla d’ailleurs aux oreilles :


« Si jamais quelque chose doit mal se passer, près des récifs… je peux tenter de protéger le navire avec mon chakra pur. Mes créations sont éphémères. Elles ne laisseront aucune trace après utilisation. Ça ne servira peut-être pas, mais je préférais prévenir... »

Notant la panique qui paraissait accabler son amoureuse, l’ancienne yukijine se laissa discrètement aller à une brève étreinte, déposant fermement sa main sur l’épaule de son… compagnon. Cela serait, sans l’ombre d’un doute, le dernier signe d’affection envers la blonde pour le reste de leur aventure.

Malgré les vents qui se levaient, le ciel qui semblait se tapisser de sombres présages et les vagues qui s’amusaient à se fracasser contre la coque du bateau, le début du trajet fut sans réels accros. Les marins, parfaitement synchronisés, vaquaient courageusement à leurs occupations alors que le chef, à la barre, observait l’horizon d’un œil attentif. C’était un beau spectacle, que de voir cet équipage à l'œuvre, dans une parfaite communion avec leur vaisseau. Mais en allait-il être ainsi jusqu’à leur arrivée? Cela restait à voir, d’autant qu’au loin, la menace du récif se dessinait.



Résumé:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Jeu 27 Mai 2021 - 22:15
Écoutant avec attention les commentaires la Yuki, Atsumi fit le choix de prendre tout de même une apparence féminine.
« Il y a des exceptions partout après tout, je me ferais discrète. Je suis Maahri» dit-elle, abordant une apparence légèrement modifiée, bien que le plus marquant soit ses nouveaux vêtements.

Arrrrrrtsumi:


Ceci étant dit, et le plan était exposé, elle s'isola un instant, aussi bien pour laisser à Misaki et Mayumi un peu d'intimité (elle croyait avoir observé quelques gestes de tendresse qui ne mentaient pas) que pour se préparer mentalement au déroulement de cette mission. Avec le temps, elle commençait à prendre l'habitude de s'infiltrer avec des compagnons, mais les missions en solitaire restaient sa spécialité. Elle réfléchissait à une façon de veiller au bon déroulement des événements tout en impliquant un maximum le duo des genins qu'elle allait avoir à ses côtés.

Sa réflexion était troublée parfois troublée par les conditions météo. Le vent surpuissant et la mer agitée venait donner au paysage un air inquiétant. Était-ce prémonitoire ? Arrosée de temps à autre par une gerbe d'eau salée, la blonde abandonna toute idée de garder une chevelure en parfait état. Toute cette iode était mauvaise pour l'équilibre hydratation du cheveux. Soupirant un bon coup, elle approcha à nouveau ses coéquipières lorsque le large se montra. Difficile de bien distinguer le paysage qui se dessinait en raison de la tempête qui faisait rage.

« C'est peut-être un mal pour un bien » dit-elle, descendant les quelques marches qui l’amenait vers le pont, tenant d'une main ferme son chapeau qui menaçait de s'envoler « Avec ce temps, un bon nombre de navires aux alentours vont se diriger vers l'endroit, et les équipages déjà présent ne reprendront pas le large de sitôt. On va pouvoir justifier notre venue et se mêler plus facilement aux autres pour frapper un grand coup. »

S'autorisant un peu de chaleur, elle s'approcha de ses deux genins et posa une main sur leur dos.

« On reste calmes. Une fois à l’intérieur, la couverture prime sur tout. Comportez vous comme on attendrait de vous que vous vous comportiez, ne parlez pas à qui que ce soit si vous pouvez l'éviter, et restez bien avec moi. Les ordres arriveront lorsque la situation sera stable. Nous sommes trois membres du même équipage. Notre chef est quelque part sur l'ile et nous avons quartier libre avant de ré-embarquer avant demain. »

Abordant avec sérénité cette infiltration, la blonde retoucha une dernière fois quelques éléments de sa tenue.

_________________



Kyoi Atsumi:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Ven 28 Mai 2021 - 14:55
En arrivant à proximité des récifs, la houle commence à faire tanguer sérieusement votre embarcation. Tant bien que mal, la capitaine garde la tête froide et dirige ses hommes d’une poigne de fer. Les nuages menaçants sont au-dessus de votre tête et une pluie battante s’abat maintenant sur vous, provoquant un cliquetis assourdissant sur le bois du pont. Des volutes de brumes passagères traversent votre route et coupent parfois la vue sur plusieurs mètres. Les litres d’eau qui tombent sur vos têtes ne tardent pas à humidifier lourdement les vêtements des personnes présentes sur la navire. Les mouvements sont fatigants et les conditions horribles. Des vagues se fracassent sur la coque et les voiles s’agitent dans tous les sens. Le bruit abyssal des fonds marins est très inquiétant, les forces océaniques vous mettent à l’épreuve.

Malgré cela, le capitaine Kateb fait preuve d’une détermination exceptionnelle. Les deux mains posées sur sa barre, il ne flanche pas, et donne ses ordres avec autorité. Son inflexibilité face aux conditions est presque héroïque. Le regard toujours vers l’avant, il pousse ses hommes à se dépasser. D’ailleurs, vous pouvez sentir toute l’expérience et la solidarité de l’équipage qui ne panique pas au milieu de la tempête. Cette harmonie chaotique vous permet de ne pas voir l’embarcation finir empaler sur un récif et vous, de ne pas finir au milieu de ces eaux tumultueuses. La vigilance des hommes de bords et la vôtre permettent de zigzaguer entre les rochers, de frôler parfois la catastrophe, mais aucun dégât assez important pour couler votre navire.

Comme un signe du destin, la tempête se calme dès lors que vous réussissez à passer cette barrière naturelle. A croire qu’un sorcier maléfique aurait jeté un sort sur vous pile à cet endroit stratégique.

- On arrive ! Baissez la grand-voile ! Hurla Kateb avant de porter un regard vers vous pour vous faire comprendre que le moment de vérité approche.

Réduisant sa vitesse, le vaisseau longe la plage menant à l’entrée du tunnel. En arrivant aux abords de la caverne, vous apercevez le garde faisant sa ronde. Il regarde le bateau d’un simple coup d'œil bref et fait un signe de main. De toute évidence, le Kyoi a bien planifié votre arrivée. Ce n’est pas la première fois que ce drapeau entre dans cette baie. Le tunnel menant à la cité corsaire en construction est éclairé seulement par la lumière affaiblie du jour. La tour de garde au bout de l’immense galerie est bien occupée par deux archers qui eux ne quittent pas des yeux le pont de votre navire. Ils font signe au capitaine de ralentir encore plus le navire le temps qu’ils inspectent l’équipage. Un à un, ils observent chacun des hommes sur le pont. Lorsqu’ils s’arrêtent sur vous, l’un d’eux vous observe un peu plus longuement puis murmure quelque chose à son acolyte. Le second s’avance vers le bord de la tour et fait finalement un geste indiquant au capitaine de circuler.

Vous voilà maintenant prêt à accoster incognito sur le petit port de cette base navale clandestine.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Mar 1 Juin 2021 - 0:44
Descendant avec une démarche dont la grâce laissait à désirer pour une demoiselle comme Atsumi. Mais bon, il fallait savoir faire des concessions pour le bien de l'immersion, elle en avait plus que l'habitude.

« Pour l'instant, on repère les lieux et et tente de trouver où se trouve le boss. Essayez de localiser quelques endroits où l'on pourrait placer quelques … cadeaux. » dit-elle, en balayant d'un air méfiant la foule qui se présentait à elle.

Par où commencer ? Difficile de savoir quelle direction prendre de prime abord. Autant s'enfoncer dans le domaine, ça serait toujours ça de fait en repérage. Les premières pistes se manifesteront d'elles même bien assez vite, Atsumi croyait en sa chance.

« Faufilons nous un maximum, j'ai besoin de comprendre plus de choses sur la configuration des lieux pour mener l'enquête, soyons discrètes. »

Pour le moment, elle était sur le qui-vive, la situation ne laissant que très peu de place aux initiatives. Elle se devait de garder les deux genins près d'elle, avant leur laisser éventuellement plus de liberté, comme elles en avait discuté sur le bateau. Elle devait également s'assurer un maximum de leur sérieux avant de les lâcher comme ça dans la nature.

S’enfonçant toujours plus dans le port, Atsumi était à la recherche d'indices ou du moins une première piste. L'objectif était clair : Trouver le chef, et s'infiltrer le plus discrètement possible afin de faire tomber directement la tête de l'organisation. Si il demeurait introuvable, en revanche, elle ne repartirait pas d'ici sans faire passer un message clair …

_________________



Kyoi Atsumi:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Mer 2 Juin 2021 - 23:29

Misaki aurait bien apprécié un peu plus de liberté. Elle ne trouvait pas super subtile l'idée d'avoir trois membres du même équipage qui se déplaçait ensemble. Elle comprenait la nécessité de rester près d'Atsumi et c'est quelque chose qu'elle respecterait étant donné qu'il s'agissait là d'un ordre direct de la tête dirigeante de l'équipe, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'ils seraient plus gagnants de se séparer. Elles couvriraient plus large, plus rapidement, et ça réduisait le risque de sortir de la masse.

Pour le moment, l'ordre principal donné par l'Hayame avait été de faire de la reconnaissance. Si Misaki connaissait dore et déjà l'endroit, elle n'avait pas eu la chance de l'observer d'aussi près, la dernière fois qu'elle y était. Pour le moment, elles avaient la chance d'avoir une opportunité en or pour justifier le fait qu'elles se promenaient sans réel but. Si questionner sur les raisons de leurs flânages, elles pourraient aisément dire qu'elle cherchait à tuer le temps, car prisonnier de ce port à cause de la tempête.

Se refusant de rester directement à côté de la Jonin, Misaki s'éloignait du groupe. Pas assez pour qu'elles se perdent de vue, voir même quelques pas tout au plus, mais elle ne voulait pas être juste à côté de ses partenaires de mission. La recherche d'Atsumi était très claire, elles voulaient identifier qui était le/les chefs de ce réseau de criminel. Prenant un peu d'avance sur le groupe, elle essaya, tant bien que mal, de guider ses partenaires en direction des quelques bâtiments qu'elle aurait bien pu identifier comme plus cruciaux à la présence d'un leader.

Joignant ses deux mains derrière sa tête, imbriquant ses doigts les uns dans les autres, Misaki balayait du regard les ruelles du repaire. Arborant une démarche et une attitude non calète, elle essayait d'adopter le persona d'un jeune pirate naïf et curieux de la vie. Elle combattait l'intense envie de se mettre à chanter une chanson pirate. En fait, la seule chose qui faisait qu'elle n'avait pas commencé à prononcer quelques notes avait été la demande d'Atsumi de ne pas parler à personne. Elle ne voulait pas attirer l'attention et bien que les chants corsaires étaient bien fréquent, il valait mieux se taire et passer le plus inaperçu possible.

Son attention était vraiment centrée sur les souvenirs qu'elle s'était faite de la dernière mission. Elle cherchait activement à ne pas percuter personne, ne pas marcher sur les pieds de personne et à ne pas donner de raison à quelqu'un de s'énerver contre elle. Elle n'était pas très douée en dissimulation, mais elle pouvait au moins essayer de se fondre dans le décor. Malheureusement, ça voulait dire sacrifier la demande de leur chef de trouver des endroits cruciaux où y déposer des notes explosives. Elle avait dore et déjà une idée qu'elle souhaitait exploiter sur le sujet, mais allait devoir attendre le okay de son boss. Elle aurait mis quelques notes ici et là dans une caisse d'alcool – en y rempilant l'étiquette – et auraient été portées ses caisses “KABOOM” dans les différents entrepôts du port, en aidant l'équipe qui s'occupait de vider la cargaison du navire.

De toute façon, elle connaissait sa douce moitié assez bien pour savoir que s'il y avait une chose qu'elle observerait, ça serait bien les endroits ou foutre un maximum de bordel.


Résumé des actions:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Sam 5 Juin 2021 - 14:17




Se laissant aller à un long bâillement inaudible, Mayumi, sous les traits de l’élégant corsaire Mahoy, posa enfin les pieds sur les quais de la base pirate en construction – ce qui ne fut pas pour déplaire à la rescapée de Yuki no kuni en proie à une certaine angoisse lorsqu'il était question de voyage maritime. Sans la moindre parole échangée avec ses coéquipières, elle les suivit, traînant de quelques pas sur le duo de blondes pour clore la marche, en queue de peloton. Son comportement dénotait une fatigue évidente, une lassitude certaine, comme si l'unique désir dont l'immaculée se languissait avait été celui de descendre une impressionnante quantité d'alcool salvateur – ce qui, dans les circonstances, n'était pas complètement faux. En vérité, la genin aurait largement préféré la compagnie d'une chope à celle d'une supérieure hiérarchique, ou celle de sa seule bien-aimée à la présence d'une multitude de ces joyeux corsaires.

Au rythme de ses pas, la Sendai en vint à l'évidence qu'elle représentait peut-être une menace pour la réussite de la mission, ou, du moins, le maillon faible du groupe. Son corps, en ce jour, la faisait terriblement souffrir, tel un millier d'aiguilles transperçant de part en part sa chair meurtrie. Sa dextre, parasité par de légers tremblements incontrôlables, se resserrait nerveusement contre les pans du manteau posé contre ses épaules pour tenter de contenir les excès de toux qui l'accompagnaient aléatoirement depuis trop d'années déjà. Celle qui avait désiré faire pied de nez à la mort elle-même et reprendre la pleine maîtrise de son existence depuis ce réveil du coma récoltait désormais ce qu’elle avait si docilement semé dans son sillage…

Mais l’heure n’était plus à d’aussi sombres élucubrations. À présent, le repérage des cibles à abattre débutait. Mais que chercher ? Que lui fallait-il observer ? Évidemment, comme la plupart des cités portuaires, cette base en construction ne manquait ni d'activité, ni de structures sur lesquelles poser son attention, et la genin, qui semblait avoir développé un intérêt pour l’infiltration et le chaos, jeta rapidement son dévolu sur certains éléments précis du décor. Discrètement, ses pupilles dévièrent sur les alentours, se fixant d’abord sur les entrepôts de marchandise et de matériel divers. Pouvaient-elles voir ce qui s’y déroulait? Étaient-ils lourdement gardés ? Combien étaient-ils? Que contenaient-ils? Puis, l’éclat de ses prunelles rosées s’échoua sur les dispositifs défensifs de la planque, observant d’abord la tour que l’équipe avait déjà croisée, les hommes possiblement armés patrouillant les quais ou ceux montant la garde de part et d’autre de la base, dont ceux postés à proximité de ces fameux lance-harpons. L’endroit détenait-il de nouveaux moyens de défense, depuis la venue de son amoureuse? Un dernier détail ne manqua pas d’échapper à l'œil averti de la Sendai : où étaient donc les esclaves? Étaient-ils à moitié vêtus, pieds et poings enchaînés, comme dans l’imaginaire de la belle églantine ? L’antre de la piraterie possédait-il des dortoirs pour les accueillir, ou pire, des cages? Où se concentraient-ils, travaillaient-ils?

Chose certaine, l’immaculée ne s’attardait pas plus qu’il ne le fallait sur ce qu’elle observait. Un intérêt un poil trop soutenu aurait pu offrir un prétexte suffisant aux corsaires pour lui chercher des noises. Sous le couvert d’une démarche quelque peu nonchalante – et pourtant intérieurement toujours aux aguets – et les traits empruntés de par son emploi de la métamorphose, rien ne laissait présager, à court terme, que le malheur n’en vienne à s’abattre sur elle et ses coéquipières...




Résumé des actions:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Dim 6 Juin 2021 - 19:41
Dans la base, l’ambiance qui règne est assez austère. Malgré l’absence présumée des autorités kirijines, les pirates sur place semblent sur le qui-vive. Chacun a une tâche précise à accomplir en ces lieux. De ce fait, vous voyez peu de corsaires déambuler dans les allées sans raisons. Certains portent des marchandises entre les entrepôts. D’autres nettoient des armes. Une poignée surveillent les esclaves qui bâtissent les extensions en construction. D’ailleurs, dès votre arrivée sur le quai, vous pouvez apercevoir de nombreux hommes asservis en train de trimer sous la fermeté des ordres de leurs geôliers. Tous ne sont pas en train de travailler, une partie est enfermée dans des cellules sommaires, faites de bois ancien, et construites sur des pilotis. Ces cachots de fortune sont surveillés par trois hommes armés qui font des aller-retour. A l’intérieur des geôles, les bagnards sont apeurés et marqués par la violence des surveillants.

La base est construite sur un îlot semblable à une colline dont le partie haute est collée contre la paroi de roche. La terre semble occupée par les bâtiments principaux déjà construits et les extensions à venir se font sur l’eau. A en juger la direction prise par les corsaires portant des marchandises, la plupart des entrepôts de stockage forment le premier cercle en partant de l’eau, au plus près des quais recevant les navires. Certains sont bien remplis et vous pouvez apercevoir divers objets de valeur tels que des sculptures ou des bijoux. Néanmoins, ce qui attire l'œil, c’est la quantité impressionnante d’armes stockées qui pourraient équiper toute une armée. Des grandes portes, ouvertes et surveillées par quatre gardes, y donnent accès.
Au-dessus se trouvent les habitations, et en montant vers le sommet, les bâtisses semblent plus cossues, mais vous n’avez aucune idée de leur utilité.

Autour de la caverne, comme prévue, de grands harpons visent la zone où vous vous trouvez. Au nombre de huit, seuls quatre sont occupés. Ils sont placés dans des alcôves creusées dans la roche et atteignables par un tunnel parcourant circulairement la caverne. Son unique entrée est une petite ouverture accessible par une échelle sur un ponton que vous devrez rejoindre par les eaux, il n’est pas relié à la base actuellement. D’ailleurs, vous voyez une barque accrochée juste en bas.

Près de vous, vous voyez un pirate arriver des hauteurs de la base et vous l’entendez s’adresser à l’un de ses confrères surveillant les esclaves.

- Zukô a dit d’accélérer la cadence !

Aussitôt, le geôlier, affichant un sourire carnassier, s’empare de son fouet et commence à lever son bras au-dessus de sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Mar 8 Juin 2021 - 12:20
Gardant un visage de marbre en entendant le bruit singulier et brutal du fouet s'abattre sur les esclaves sans défenses , Atsumi se promit qu'elle mettrait fin à leur calvaire au plus vite.

Ayant une bonne vue d'ensemble sur le lieu, la blonde balaya avec attention l'intégralité de ce qui se présentait à elle. La demoiselle en avait assez vu. Plusieurs options s'offraient à elle, mais une seule allait permettre au trio d'acculer suffisamment les complices de ce réseau atroce.

S'éloignant le plus possible des oreilles indiscrètes, la demoiselle s'adressa directement aux deux jeunes femmes. Difficile pour Atsumi de prendre cette décision, elle qui travaillait si peu en équipe, et qui devait confier une grande responsabilités à deux genins, mais elle savait qu'elles mèneront leur tâche avec brio.

« J'en ai assez vu, je pense que nous routes vont se séparer temporairement ici. Je pars à la recherche de la personne à la tête de tout ça. Quant à vous, préparez un sabotage en règles. On suit en partie le plan de Mayumi : Cachez des parchemins explosifs dans un maximum de boites ou autres et répandez les sur le port et les entrepôts si possible. Ne les faites pas exploser, c'est une composante qui me servira de pression supplémentaire pour obtenir une réédition sans violence. Néanmoins, si les choses dégénèrent …. Je vous invite tout de même à ne pas prendre cette décision à la légère. Restez ensemble, et veillez l'une sur l'autre. » dit-elle, en fouillant dans une de ses poches. Elle en sortit un parchemin explosif qui lui restait. Elles en auront plus besoin qu'elle.

Ceci étant dit, elle s'engouffra d'avantage dans le domaine, jusqu'à se trouver un recoin tranquille, à l'abri des regards, un coin qui lui permit d'effectuer sa première technique : Un jutsu de camouflage. Avec ça, plus besoin de se soucier de sa couverture, elle pourra se glisser ou elle voudra.

Déterminée, la blonde reprit la route avec toujours le même objectif : Trouver le chef de cette organisation immonde.


Spoiler:

_________________



Kyoi Atsumi:


Dernière édition par Hayame Atsumi le Ven 11 Juin 2021 - 9:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Mar 8 Juin 2021 - 16:38

« Zukô ! »

Ce nom résonnait dans l'esprit de la genin. S'agissait-il la du prénom du chef de ce repaire corsaire ? Peut-être n'était-il rien d'autre qu'un bras droit donnant les armes ? Peut-être était-il simplement son boss directe et qu'il n'avait aucun lien avec le gros méchant loup que devait abattre le trio – quoi qu'elle ne crût l'organisation assez évoluée pour avoir ce genre de répartition de tâche-. Dans tous les cas, l'équipe de kunoichi avait obtenu une information qui pouvait s'avérer être très utile dans l'accomplissement de leur mission.

Cependant, en apercevant le geôlier lever le fouet en direction des esclaves, la fille des glaces grinça mentalement des dents. S'assurant qu'aucune émotion ne paraisse, souhaitant encore une fois attirer le moins l'attention sur elle, elle tourna les talons de la populace en compagnie des deux autres femmes de la brume.

Là, Atsumi détaillait son plan pour la suite des événements. D'un côté, elle souhaitait que les deux genins parsème ici et là des caisses explosives qui pourrait éventuellement être utilisées comme du chantage voir même, comme un dommage collatéral. Si elle comprenait l'importance d'une telle action, après tout, dans cet environnement, un maximum de chaos était à l'avantage du trio, elle ne pouvait s'empêcher de penser aux ressources qui pourraient sans doute être confisquées et misent à contribution pour Kiri.

Se mettant en route en direction du navire qui les avait amenés dans l'antre des pirates, Misaki dissimula dans sa besace le parchemin offert par la jônin. Ça lui en faisait un gros total de deux ! Trop peu pour être suffisant, elles allaient devoir être stratégique dans le lancement des caisses. Après, sans doute que Mayumi en avait un en sa possession et il n'était pas impossible de penser que le Kyoi en gardait quelque part sur le navire.

De retour sur le navire, le plan était simple. Camoufler le plus de parchemin possible dans des caisses que le duo irait porter dans les différents entrepôts du port en construction. N'ayant que trois parchemins et ne sachant pas si le Kyoi en avait sur eux, leurs placements étaient assez cruciaux. Dans un monde idéal, elle aimerait en cacher un dans une caisse pleine de bouteilles d'alcool et remplacer l'étiquette par un parchemin – s'il y en avait -. Sinon, ce serait sous le couvercle de sorte que, si les gardes des entrepôts leur demandaient d'ouvrir la caisse pour en vérifier le contenu, il suffirait d'un petit coup de poignet pour cacher le parchemin sur soi en plaquant le couvert de la caisse contre ses vêtements le temps de l'inspection.


Résumé des Actions:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Ven 11 Juin 2021 - 2:15






Sous les assauts sonores de coups de fouet fendant l’air, à l’abri des regards et oreilles indiscrètes, la jônin à la chevelure dorée offrit enfin une chance au duo de genins de démontrer leurs compétences et de prendre en charge la suite des événements tandis qu’elle partirait en solitaire à la chasse au gros requin (et pas aux bébés requins, doo doo doo...). Forcée de serrer les pans de ses vêtements entre ses doigts pour éviter de surréagir face aux émotions qui la tourmentaient, c’est une Mayumi plongée dans un mutisme évocateur qui acquiesça d’un hochement de tête aux indications de leur supérieure hiérarchique avant que celle-ci ne laisse en plan ses deux acolytes.

Désormais, l’heure était à la recherche de cibles à piéger et de matériel pour dissimuler les parchemins explosifs. Le plan était simple : trouver des caisses de marchandises ou des points sensibles sur les structures environnantes afin d’y apposer les armes destructrices… et attendre. Le tandem, malheureusement, ne détenait qu’une quantité limitée de sceaux. Il leur fallait donc évaluer avec précision et justesse les endroits où frapper, afin de causer un maximum de dommages et de provoquer le chaos sur la base pirate. Une tâche qui, évidemment, s’avérerait particulièrement complexe, d’autant plus que la planque paraissait fortement gardée.

Fortes de la confiance qu’avait placé en elles Atsumi, néanmoins, les amoureuses ne tardèrent pas à mettre en œuvre leur plan. Elles jetèrent d’abord leur dévolu sur le navire mis à leur disposition par le Kyôi afin d’initier les préparatifs loin des regards ennemis. Sitôt sur le bateau, Mayumi s’engouffra dans les entrailles du bâtiment flottant en quête des objets nécessaires à leur entreprise explosive. Les réserves d’alcool et de munitions - pour peu que le navire en soit serti - furent bien entendu dans la ligne de mire de la genin aux prunelles rosées, au grand dam, sans doute, des membres d’équipage, qui seraient dépourvus de tout rhum et autres charmantes boissons pour le voyage de retour.

Dans la cale du navire, là où était entreposé l’essentiel du matériel, la kunoichi à la chevelure d’argent se décida enfin à rompre le silence après avoir discrètement inspecté l’étendue faiblement éclairée par la lueur des chandelles. Se croyant seule, elle souffla d’une voix de prime abord troublée, dans un murmure presque inaudible, quelques mots à sa partenaire de vie.


« C’était… insupportable à voir, n’est-ce pas..? Je… je veux les libérer, tous. Ces pirates vont payer cher. »

Puis, faisant mine de réfléchir, elle poursuivit, d’une voix nettement plus assurée.

« Voici ce que je te propose, à partir de maintenant : on va offrir des caisses en cadeau aux Sabres Rouges. Nous leur dirons que c’est une offrande du capitaine Kateb, pour leur hospitalité. De l’alcool ou des armes leur plairaient sans doute. Dans tous les cas, la cargaison devra obligatoirement parvenir jusqu’à l’intérieur des entrepôts. Je crois que c’est leur point faible, et ce qu’ils contiennent pourrait bien amplifier la déflagration causée par notre petit bout de parchemin… C’est tout à notre avantage. Disons que pour détourner leur attention et affaiblir leurs troupes, c’est sans doute le moyen le plus efficace. »

La Sendai prit une courte pause, histoire de remettre de l’ordre dans ses idées et d’observer les alentours. Ses iris lorgnaient les tas de marchandises disposées dans les tonneaux et boîtes en bois, disséminés un peu partout autour d’elles. Y avait-il seulement ce qu’elles désiraient ?

« Il nous faudra faire attention à l’endroit où l'on dissimulera les parchemins explosifs. As-tu une idée où nous pourrions les mettre ? Pour ma part, je crois que l’une de nous deux devrait s’infiltrer avec la marchandise. Ce ne sera peut-être pas possible de pénétrer les bâtiments, donc je te suggère ceci : l’une de nous devrait conserver au moins l’un des deux parchemins explosifs sur elle, puis se métamorphoser… en objet. Un objet identique à ce que contiendrait la caisse. Une fois à l’intérieur, elle aurait tout le loisir de disposer des sceaux, à des endroits précis. »

Le sourire qui illumina ses traits trahissait son envie de se jeter corps et âme dans cette infiltration. Et pourtant, la jeune femme savait sa place ailleurs.

« Je sais que tu peux compter sur la sensorialité pour guider tes pas, Misa. J’ai pu le constater quand on poursuivait l’Homme-cheval. Voudrais-tu entrer dans l’entrepôt ? Une fois à l’intérieur, s’il n’y a personne, tu auras tout le loisir d’inspecter les alentours avec ton don. Je ferai réagir mon chakra pour te signaler ma présence ou si un problème survient. S’il nous faut… prendre la décision de tout faire sauter, je te suggère de causer un boucan d’abord pour attirer un maximum de pirates près de toi, avant de les piéger dans ta glace. Ensuite, et seulement ensuite… On fait exploser l’entrepôt. »

Si son choix s’arrêtait sur la Yuki, ce n’était, en réalité, pas pour ses compétences en sensorialité ou pour sa maîtrise de ses capacités héréditaires. En fait, l’immaculée fuyait. En proposant à sa bien-aimée de déclencher ce qui s’avérerait être une véritable bombe, la kunoichi cherchait à fuir le traumatisme causé par sa précédente mission auprès de son sensei, Kaguya Shitekka.

« Pour ma part, je prévois de trouver un moyen de libérer les esclaves. Dans l’idéal, une explosion permettrait peut-être d’attirer les geôliers à toi. Sinon, une bombe fumigène pourrait faire le travail… Ou, sinon... »

Cette dernière idée, elle préféra la garder pour elle.

« Hm. Je compte insuffler mon chakra pur à même le matériau composant les cellules pour créer un énorme golem. Ça fera d’une pierre, deux coups : libérer les esclaves de leurs cachots, tout en permettant d’attaquer un éventuel assaillant. Qu’en penses-tu? »


Résumé:


_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Dim 13 Juin 2021 - 15:00
En arrivant sur le navire, les pirates qui vous accompagnaient vaquent toujours à leurs occupations. Opérant des manœuvres lambdas, ils passent inaperçus dans le décor. Le capitaine Kateb vous lance un regard étonné lorsqu’il vous voit remonter sur son vaisseau. Finalement, quand il vous voit fouiller à la recherche des caisses, il descend dans la cale et vous fait un signe discret de la main. Caché de tous, il peut désormais vous adresser brièvement la parole.

- J’ai quelques caisses, certaines sont remplies d’alcool mais d’autres sont vides. C’est tout ce que j’ai à vous fournir. Mais attention, tout ce qui rentre dans la base est fouillé. Mais ne trainez-pas ici, vous allez attirer l’attention. Dit-il un peu agacé.

Sans un mot de plus, il remonte sur le pont auprès de ses hommes. Assurément, il n’y a pas d’autres matériels mis à votre disposition. Et, comme vient de vous l’indiquer le capitaine, des gratte-papiers vous attendront à l’entrée des entrepôts, après les gardes, afin d’inspecter les caisses et de noter leur contenu. Les marchandises stockées sont vérifiées systématiquement. Non pas pour arrêter la contrebande mais pour s’assurer qu’aucun intru ne pénètre la base sans autorisation.

De son côté, Atsumi réussit à progresser sur les chemins sinueux qui parcourent le port clandestin. Sa technique n’est pas du tout décelée par les marins qu’elle croise et qui ne se doutent de rien. En avançant, les premiers bâtiments sont donc les habitations. A travers les fenêtres, on peut apercevoir des lits de fortune ainsi que du mobilier en bois. En pleine journée, tous les flibustiers sont en activité, il y a peu de chances que certains se reposent tranquillement chez eux. Néanmoins, une bâtisse attire l'œil par le drapeau, ayant comme motif un chaudron, qui flotte au-dessus. Une source de lumière est visible à l’intérieur et de la fumée sort d’une des fenêtres. Un peu plus haut, une bicoque très petite, on peut en déduire que c’est une pièce unique, est gardée par un homme de grande taille. Stoïque, il ne bouge pas de son poste. Il n’y a aucune fenêtre, aucune autre entrée que la porte gardée. On peut apercevoir un homme rentrer en montrant un document au garde. Puis, quelques secondes plus tard, il en ressort avec un prisonnier et redescend vers les cellules.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Mer 16 Juin 2021 - 19:33
Seule, à la fois sous couverture mais aussi sous dissimulation, la jeune espionne se faisait discrète. De son point de vue, elle pouvait scruter les horizons sans être vue, ce qui était précisément l'objectif.

Elle ne pouvait oublier les deux genins qu'elle avait laissé derrière elle. Le moindre pas de travers lui retomberait dessus, inévitablement, et il était hors de questions qu'elle gache plusieurs années de carrière à cause de deux jeunes ignorantes. Elle se chargerait de corriger les soucis d'elle même.

Quoi qu'il en soit, le plan était en cours, et il serait inutile de revenir en arrière. Regardant de près les lieux, elle discerna quelques habitations sans intérêt ainsi qu'une battisse protégée. Elle resta plantée un moment afin d'observer d'éventuels mouvements ou visages par les fenêtres mais elle ne vit pas grand chose, si ce n'est un homme qui vint chercher un prisonnier.

« Sûrement un point où s’approvisionner en main d’œuvre. »
pensa-t-elle avant de reprendre son chemin.

Sa cible n'était probablement pas ici, du moins pas maintenant. Elle devait de toute façon en voir plus avant de décider quoi que ce soit, sauf signe évident que ce qu'elle cherchait était ici. Elle continua donc de raser les murs en gardant son regard le moins fixe possible, histoire de capturer un maximum d'image dans sa tête sur un temps réduit. Elle garda néanmoins en tête ce logo de chaudron. Était-ce un camp de cuisine ? Et quel était ce document qui avait servi de laisser-passer à cet homme ? Si elle avait l'occasion d'en voir un de plus près, elle pourrait le subtiliser ou tenter d'en faire une réplique fidèle.

Il y avait encore de nombreuses questions en suspend, mais la traque ne faisait que commencer.

_________________



Kyoi Atsumi:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Ven 18 Juin 2021 - 1:30

Misaki ne comprenait pas trop pourquoi un matelot retournant sur son navire était quelque chose qui attirerait nécessairement l'attention. Le capitaine semblait particulièrement tendu à l'idée de revoir le duo et les raisons derrières son désire de ne plus les revoirs sauf si elles souhaitaient quitter l'endroit en vitesse lui échappaient complètement. Dans tous les cas, elle n'était définitivement pas faite pour la subtilité. Son panel de technique était carrément tourné très loin de ça et, surtout, elle ne semblait pas comprendre les règles de base d'une infiltration réussite... version Kyoi.

Dans tous les cas, ils ne pouvaient leur offrir qu'une maigre caisse et rien de plus. Si elles pouvaient s'en servir en guise de « cadeau de la part du capitaine » afin d'infiltrer un des entrepôts, il n'y avait aucune raison pour que deux matelots aient porté une caisse d'alcool. L'idée de Mayumi de s'infiltrer sous la forme d'un objet lui paraissait assez facile pour entrer dans l'entrepôt. Enfin, le défi serait plus de sortir que de rentrer, mais pour ça, Misaki avait bien une petite idée.

[Misaki] - Pourquoi ne pas infiltrer un clone d'ombre ? Si jamais il y a le moindre pépin, il n'a qu'a disparaitrez et ramener son expérience.

Mais qui des deux genins allaient payer le coût en chakra requis pour la transformation et le clone ? Mayumi avait une réserve plus petite que la fille des glaces, mais les clones de Misaki étaient plus limités en termes de technique utilisable et elles n'explosaient pas simplement sous la forme d'un simple « pouf ».

[Misaki] - Je te laisse t'occuper de cette partie. Je vais aller jeter un coup d'oeil aux esclaves et à leurs habitations, voir si je ne pourrais pas trouver une faille quelconque.

Elle ne pouvait qu'accorder le bénéfice du doute au capitaine du navire et si effectivement, les deux genins avaient attiré l'attention en retournant au bateau, elles allaient devoir essayer de diminuer tout ça. Le plan de Misaki était bien simple.

[Misaki] - Va porter la caisse avec un clone transformé en Henge. Tu diras que c'est un cadeau de la part du capitaine et même s'il l'inspecte, tant qu'ils ne tapent pas la bouteille qui est ton clone, ça devrait aller. Pendant ce temps, je vais aller jeter un coup d'oeil aux esclaves et si on demande, ça serait pour voir s'il y en aurait qui serait intéressant à acheter. De cette façon, on à l'air de deux matelots qui venons de nous faire donner des nouvelles ordres par le capitaine. Laisse ton deuxième clone ici, prêt à intervenir au cas où. Je vais partir en premier pendant que tu prépares tes choses. Ça aura l'air moins louche.

Sur ses derniers mots, elle remit à Mayumi le parchemin que lui avait donné Atsumi. Elle en garderait qu'un seul avec elle, dissimulé dans son pantalon. Repartant d'où elle venait, elle faisait confiance à Mayumi pour la suite des choses? Bien entendu, elle était stressée à l'idée qu'il arrive quoi que ce soit et qu'elle ne soit pas là pour l'aider, mais la mission passait avant son stress et puis elle ne serait pas bien loin.

Arpentant d'une façon tout aussi non calète, Misaki était à la recherche d'information sur les esclaves et d'endroits qui pourraient potentiellement représenter un point faible pour les corsaires. Elle aurait bien voulu aller saboter les tours, mais le chemin était tellement en dehors des sentiers battus que si elle venait a être repérée, elle serait immédiatement vue comme un agresseur et ça déclencherait sans doute une baston, ce qu'elle ne souhaitait pas sans l'aval d'Atsumi qui la le lui ferait payer.

Résumé des Actions:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Dim 20 Juin 2021 - 5:06





« Excellente idée, Misa. Ça nous évitera aussi le souci de devoir dénicher une manière de s'extirper de l'entrepôt. »

La suite des propos de sa compagne, néanmoins, ne fut pas pour lui plaire. Sa tentative de fuite échouait lamentablement, et la jeune femme se voyait mal tenter de justifier un refus basé sur un traumatisme passé. Mise à nue face à ses propres démons depuis un moment déjà, il était l'heure, pour la genin, de revêtir à nouveau le masque de la détermination, d'une volonté à toutes épreuves. Ce ne fut cependant pas sans une pointe d'hésitation, de frustration, dans la voix, et un long pincement au cœur, qu'elle accepta, timidement, le rôle que lui décernait malheureusement la Yuki.

« Misaki, je… Bon, d'accord. Je ferai ce qu'il faut pour m'infiltrer dans l'entrepôt et déclencher l'explosion, si jamais… on devait en arriver là. »

C'est donc avec le visage tordu par l'appréhension que Mayumi composa aussitôt l’unique mudra propre à la création de clones d’ombre tangibles. D’entre les volutes blanchâtres apparurent les silhouettes de copies parfaites, prêtent à accomplir le but de leur éphémère existence. Sans un mot, la première s'empara d’une caisse pleine de bouteilles d’alcool et en inspecta l’apparence sous toutes les coutures, détaillant sous un œil scrutateur chaque aspect des contenants de verre tandis que la blonde offrait ses dernières explications.

« Ça me va. On se retrouve à proximité des entrepôts, en cas de pépin. Une fois la caisse offerte, j'irai gratter quelques informations de plus dans les alentours. »

Le duo se sépara enfin. Mayumi confia l'un de ses parchemins explosifs à son ersatz. Et alors que celui-ci se changeait en une bouteille en tout point identique à ses semblables, la seconde copie vint trouver refuge à l'abri des regards indiscrets, entre les caisses et tonneaux comblant l'espace de stockage du navire. Si celle-ci ne disparaissait pas des suites d'un trop grand éloignement avec l'originale, elle leur servirait sans doute de soutien si les événements devaient prendre une tournure inattendue… ou fâcheuse.

« Bon… C'est parti. »

Murmura la Sendai pour se donner la force de poursuivre son entreprise. Sa dextre vint mêler le clone métamorphosé avec les autres bouteilles de verre sombre, avant d'emporter le lot en direction des entrepôts fortement gardés. L'heure de pénétrer l'antre des marchandises de contrebande était finalement arrivée.

Tout au long de ce court déplacement, l'imagination de la belle églantine se perdait déjà dans un dédale d'idées plus ou moins utiles pour la suite de choses. L'une d'entre elles, cependant, retint son attention plus que toutes autres. L'immaculée la mit d'ailleurs en application sitôt qu'elle arriva dans le champ de vision des gardiens. Quitte à attirer quelque peu l'attention sur sa personne, ce geste banal lui permettrait peut-être d'obtenir des renseignements plus aisément auprès des corsaires. Ainsi, d'une main peu agile, elle soutira l'un des contenants de l'emprise du cachot de bois rugueux, puis l'observa distraitement l'espace d'une seconde ou deux, comme pour inspecter la marchandise… mais se prit volontairement le pied contre l'une des planches composant le sol, et échappa maladroitement l'objet, qui se fracassa en un millier de morceaux de verres tranchants tout en répandant un épais liquide aux arômes d'épices sur la structure.

« Ah… merde ! Le chef va m'tuer… »

Le choix des mots, tout comme la fausse maladresse, n'étaient pas anodins. À vrai dire, ils répondaient même à plusieurs objectifs : attirer l'attention, même faiblement, des corsaires dans les alentours afin d'aider Misaki à approcher les esclaves, mais aussi tester la réaction et les nerfs des pirates à l'aide d'un geste banal et qui ne posait aucune menace ou encore démontrer aux flibustiers à proximité des entrepôts que la caisse ne contenait, en effet, que des offrandes alcoolisées. Et ce n'était pas tout…

« Oy', mes braves ! Lança Mayumi aux surveillants de l'entrepôt, d'une voix bercée par la testostérone. Cadeau du Cap'taine Kateb. Pour votre hospitalité, j'crois bien. Vot' planque nous a sauvé la peau, avec c'te tempête à l'horizon. »

Passant nerveusement la main dans sa chevelure immaculée, Mayumi, sous les traits du farouche Mahoy, tendit la caisse à ses vis-à-vis. Elle semblait hésitante, mais cela n'était que pour ajouter à son jeu d'actrice.

« Je… Ça d'vait être une bonne douzaine de bouteilles de rhum épicé, mais… J'crois bien en avoir fracassé une sur votre plancher… Haha... »

Elle fit mine de songer, puis soutira une petite bourse pleine de ryôs d'un sac pendu à sa taille et tendit quelques pièces aux marins. Ses yeux guettaient, de gauche à droite, l'arrivée soudaine d'un chef imaginaire.

« Écoutez, si vous dites rien à personne… et surtout pas au Cap'taine... j'pourrais peut-être vous offrir une chope, hein? Y'aurait pas une taverne ou un bar, ici, où j'pourrais trouver une bouteille pour remplacer celle-là..? »

Inspirer la pitié, le mépris, pour paraître inoffensive et se frayer plus facilement un chemin jusqu'à l'information désirée. Là était le véritable objectif de cette pathétique scène.


Résumé:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Lun 21 Juin 2021 - 19:11
Continuant son chemin, Atsumi décide donc de ne pas s’arrêter sur les deux bâtiments qui sortent du lot. Sa furtivité lui permet de poursuivre sa progression incognito. Elle évolue vers le sommet de la base et au fur et à mesure de son avancée, elle peut apercevoir qu’il y a moins de pirates qui circulent dans les allées. Néanmoins, ceux qu’elle croise sont plus armés et semblent aux aguets. Sabre à la main, ils circulent autour d’un bâtiment qui domine la colline. A travers une fenêtre, on peut apercevoir un homme assis devant un bureau, en train d’écrire une lettre. Sa plume trempée dans l’encre noire, il termine sa missive et se lève. La porte s’ouvre et on peut l’entendre s’adresser à un des sbires en lui refilant le papier.

- Amène ça au capitaine Hakana, dis lui que ça vient de Zuko et que c’est urgent. Dit-il avec une voix rauque et dominante.

Devant la Miraculée se tient donc le responsable de la base. L’homme retourne dans la bâtisse à sa position initiale. Visiblement, il est occupé à remplir un tas de paperasses. En observant de plus près le lieu, une plateforme formant une sorte de tour de guet forme le dessus de la bâtisse où il se trouve. On peut donc supposer qu’un accès par le haut est possible pour s’infiltrer à l’intérieur. Néanmoins, aucune échelle ou autre passage ne permet d’accéder à la plateforme par le bas.

Du côté de Misaki, sa quête d’information la dirige vers les pontons menant aux cellules. Construites au-dessus de l’eau, elle peut apercevoir les prisonniers entassés à l’intérieur. Les barreaux sont faits de bois pourris et ce qui sert de porte ne semble pas très solide. Néanmoins, pour s’échapper, les malheureux sont obligés de passer par les eaux sans quoi ils retourneraient directement dans la base. Trop affaiblis pour tenter une échappée marine, on peut comprendre pourquoi aucun ne tente l’impossible. Seuls trois hommes surveillent les esclaves, légèrement armés, ils n’ont pas l’air très affutés. Ils font plus office de surveillants que de réels gardes. En voyant le henge de Misaki s’approcher, l’un d’eux réagit immédiatement.

- C’est toi la relève ? Ça fait cinq heures que je piétine ici, prends donc un peu ma place. J’en ai marre. Dit-il avant de croiser le chemin de Misaki pour s’enfoncer dans la base.

La jeune Yuki se trouvait désormais au plus près des prisonniers, avec la possibilité de passer à l’action.

Le stratagème de la Sendai réussit à tromper la surveillance des archivistes qui inspectent les caisses entrant dans l’entrepôt. En la voyant ouvrir son présent et en sentant l’odeur reconnaissable du rhum, ils font signe aux gardes d’aller déposer les bouteilles à l’intérieur. Un des pirates attrape la caisse contenant le clone déguisé et s’en va la déposer à l’intérieur. Une fois cachée de la vue de tous, le double est ainsi libéré de sa forme de verre et peut sortir de son contenant de bois. Dans l’entrepôt, des dizaines de produits sont entreposés les uns sur les autres, certaines piles montent jusqu’au plafond. La copie peut apercevoir différentes écritures sur les caisses, certains signes sont parfaitement reconnaissables, comme les bouteilles dessinées à la peinture rouge sur une douzaine d’entre elles. Cette quantité d’alcool stockée au même endroit pouvait assurément faire un bon combustible.
A l’extérieur, les paroles de Mayumi n’eurent pas vraiment l’effet escompté. Au début, son tour de passe-passe sembla attirer la sympathie des corsaires devant elle mais ses derniers mots suscitèrent le doute. La mine renfrognée du garde qui se tenait devant elle traduisait son incompréhension.

- Une taverne ? Les ordres de Zuko sont clairs, on n’est pas ici pour se pinter la gueule à longueur de journée. Tu veux nous attirer des ennuis ? Remets toi au boulot, au lieu de dire des conneries. Lui lança-t-il avec véhémence.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges Empty
Jeu 24 Juin 2021 - 19:20
Continuant sa route toujours sous couvert de sa dissimulation, Atsumi s’enfonçait plus profondément sur l'île aux pirates. Les rues devenant de moins en moins peuplées, elle remarquait un léger changement d'ambiance. Les personnes présentes ressemblaient d'avantage à des gardes qu'à des corsaires et capitaines de passage. Elle le sentait, elle touchait au but.

Les hommes effectuaient des rondes autour d'une battisse qui surplombait les lieux, perchée en haut d'une colline. Si il ne s'agissait pas d'un lieu important, Atsumi pouvait rendre son bandeau.

Se faufilant discrètement en étant sure de ne heurter personne, Atsumi se rapprocha pendant qu'un homme impressionnant conversait avec un autre. La mention du nom de « Zuko » lui confirma qu'elle était sur la bonne voie. C'est lui qui donnait les ordre ici, non ? Son bout de papier en main, le sous-fifre s'en alla le porter au « Capitaine Hakana ». Lui laissant la voix libre.

Cogitant un instant, la blonde se demanda quelle était la meilleure marche à suivre pour s'infiltrer. Elle privilégia deux pistes.

La première consistait à intercepter le messager sans se faire remarquer, avant de prendre son apparence. Elle reviendrait ensuite vers le dénommé Zuko en prétextant une réponse à donner à l'abri des oreilles. C'était risqué, étant donné qu'elle s'exposait à divers soucis de logique, sans compter qu'elle devait cacher le corps de cet homme. Elle n'était pas tout à fait partante pour le tuer, du moins pas tout de suite.

La deuxième repose simplement sur la recherche d'une entrée, ou d'un moment parfait pour infiltrer le domicile de ce Zuko. Elle voulait qu'ils soient seuls, son plan reposait principalement sur une conversation avec le pirate en chef.

Observant du mieux qu'elle pouvait la battisse, elle détermina que le meilleur moyen d'entrer était encore par là-haut. Sortant deux Kunais de sa poche, elle tenta de les planter directement contre la façade avec l'aide de son chakra futton pour améliorer sa force. Elle pourra se hisser assez rapidement là-haut si ses lames pénétraient suffisamment la matière

Résumé:

_________________



Kyoi Atsumi:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929

[Mission B] - Les Sabres Rouges

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mission A] Mission périlleuse dans une crique pas si idyllique que ça
» Sabres et sables [PV : Nobuatsu Saji]
» Les Arcanes Rouges
» Quelques mois plus tard [Libre Iwa, SAUF ROUGES héhé]
» [Mission] A mission improbable, solution inconfortable! [avec Amaya]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: