Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission B] - Les Sabres Rouges

Aller à la page : Précédent  1, 2
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Ven 25 Juin 2021 - 15:08

« Slap my ass and call me Sally¹ »

Si elle s'attendait à une telle occasion en or, on lui aurait surement dit qu'elle était folle. Voulant simplement aller glaner quelques informations, Misaki venait de se faire prendre pour la relève par un pirate écoeurer de n'être qu'un simple garde de pacotille. Ne sachant pas trop quoi faire pour contribuer à cette mission, elle venait de trouver sa place. Elle n'avait pas les capacités d'infiltration d'Atsumi et n'avait pas l'esprit de destruction de Mayumi. Difficile pour elle de se glisser subtilement vers les tours avec les harpons, qu'elle aurait souhaité détruire celle-ci avant toute chose, mais ils étaient tellement isolé de l'endroit, qu'elle ne pourrait s'y rendre sans sonner l'alarme. Difficile pour elle d'exploiter des faiblesses par le biais de parchemin explosif, elle se disait qu'il était préférable pour elle de faire quelque chose dans quoi elle avait des forces, plutôt que de faiblesse.

Voilà qu'on lui offrait une opportunité de se placer à une position de choix, advenant le cas où elle allait devoir partir en vitesse avec les esclaves. En effet, elle considérait être l'une des meilleures personnes pour cette tâche. D'abord, on venait de lui donner la justification parfaite pour être près d'eux. N'ayant pas eu le choix d'accepter, puisque l'autre tata était partie sans lui demander son avis. Si une évasion par la mer n'était pas possible, dû à leur condition physique, la fille des glaces avait la possibilité de geler cette étendue d'eau et n'aurait qu'à leur créer des patins à glace, ce qui ouvrait une opportunité d'évasion, advenant le cas où ce n'était pas possible de rejoindre le navire du Kyoi.

Ainsi, elle acceptait sa nouvelle tâche et alla prendre place, sans rien dire et en sifflotant. S'installant de côté, elle gardait un oeil à la fois sur les prisonniers et sur ce qui se passait en direction de la terre ferme. Elle essayait d'enregistrer une voie rapide pour rejoindre le navire qui les avait amenés ici, en cas de pépin. Si elle pouvait essayer de fuir avec eux maintenant, elle sonnerait cependant l'alarme et ça ruinerait le plan d'Atsumi. D'autant plus qu'elle pourrait aisément utiliser l'explosion créée par Mayumi comme diversion.

Le plus gros défi représentait une absence de communication avec les deux autres kunoichis qui l'accompagnait. Elle faisait confiance aux deux parties pour réussir leur partie de son plan improvisé. Elle connaissait les ordres qu'Atsumi lui avait donnés et n'agirait que si l'alarme sonne ou qu'elle lui envoie un quelconque signal. Elle connaissait déjà la nature chakrique la jônin, dû à un entraînement réaliser ensemble et saurait reconnaître un signal de sa part.

¹ : Expression anglophone signifiant de la surprise.
Résumé1D

RP un peu court, mais comme elle n'agit pas tout de suite, y'a moins de contenu sans partir dans du blabla dans sa psyché.

Misaki accepte la position de garde et s'infiltre dans l'équipe chargé de surveiller les esclaves. Elle n'agit pas pour le moment, ne souhaitant pas sonner l'alarme, mais elle interviendra si c'est le cas. Elle se positionne un peu sur le côté, pour avoir les esclaves dans son champ de vision, mais aussi une partie du port.


_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Mar 29 Juin 2021 - 0:08




Et ainsi, le plan fonctionna à merveille.

Les gardiens et archivistes n’y avaient vu que du feu — ou du moins, cela n’allait pas tarder. Le clone à peau de verre, habilement dissimulé parmi ses semblables dans la caisse de bois, avait su passer outre l’étroite surveillance des corsaires et se voyait maintenant doté d'une position des plus avantageuses, à proximité de grandes quantités de ce qui allait s'avérer comme un parfait combustible et à l'abri des regards. Hors du champ de vision de quiconque, l'infiltrée ne tarda donc pas à délaisser son apparence trompeuse afin d'accomplir la tâche que le duo de genin lui avait confiée, portant aussi rapidement que possible son attention sur les boîtes empilées marquées de peinture rouge. Silencieuse, s'assurant de l'absence de toutes âmes autres que la sienne, l'ersatz de l'immaculée jeta son dévolu sur l'une des caisses stockées au pied de cette énorme pile de marchandise, puis souleva l'un des contenants plein d'alcool pour glisser, au fond de la structure ligneuse, le parchemin explosif que Misaki lui avait offert. Tout était prêt. Le matériel fut remis à sa place et la kunoichi décida, par pure précaution, de déposer une seconde caisse par-dessus la marchandise piégée afin d'éviter que l'on ne puisse découvrir son œuvre en avant-première. Un malheureux incident, après tout, pouvait si vite survenir. L'objectif accompli, il ne restait plus qu'à attendre le signal de sa supérieure hiérarchique pour provoquer la déflagration et donner le coup d'envoi aux festivités.

Mais la copie de la Sendai n'en resta point là, et, pour pallier à son impatience — ou sa nervosité? — en vint à inspecter discrètement les alentours, ses prunelles églantines lorgnant chaque recoin de cet espace de stockage en prévision du moment tant attendu. Quelle était la configuration de cet entrepôt? Y avait-il d'autres personnes, plus loin, à l'intérieur, ou d'autres éléments d'intérêt pour l’accomplissement de leurs objectifs? Y avait-il un moyen de s'en extirper, sinon en passant par les portes principales?

Peu désireuse d'être aperçue entre ces murs et satisfaite de sa ronde, la seconde Mayumi préféra finalement rentrer au bercail et se camoufler parmi les tas de marchandises, près de la bombe à retardement. Son œil guetta tout mouvement tandis qu'elle se réfugiait derrière les piles, prête à provoquer l'explosion.



[...]



« Je… Oui, vous avez raison, les ordres de Zuko… Je retourne bosser ! »

La véritable églantine, quant à elle, ne se fit pas prier lorsqu’on lui somma de retourner à ses activités plutôt que de chercher à picoler et s’éloigna d’un pas rapide de l’entrée des entrepôts. Non loin de ces derniers, elle s’engouffra entre deux bâtiments, à l’écart de toute surveillance pour attendre la suite des événements...


Résumé:

_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Sam 10 Juil 2021 - 23:50
Si la porte principale semble difficile à atteindre sans attirer l’attention, Atsumi parvient à contourner la vigilance des quelques pirates aux alentours qui se concentrent sur l’entrée habituelle. Ainsi, ses deux kunais se plantent sans soucis dans le bois qui constitue les murs de la bâtisse. La base est encore jeune et tous les bâtiments sont faits de ce matériau facilement maniable mais peu solide. Dissimulée, la Miraculée prend doucement de la hauteur pour avoir une vue totale sur la cité naissante. Ce point culminant domine les lieux. En atteignant le sommet, elle atterrit sur un toit plat. Au milieu de celui-ci, une ouverture permet d’y accéder depuis l’intérieur du bâtiment. Visiblement, l’endroit sert aussi de vigie par moment. Une des cloches permettant de sonner l’alerte ne fait que conforter ce sentiment. En s’approchant du passage, Atsumi peut apercevoir une longue échelle qui descend vers le fond de la pièce principale. Celle-ci est assez spacieuse, elle contient le bureau qu’on pouvait observer de l’extérieur, un lit, une table avec plusieurs chaises ainsi que des coffres débordants de parchemins.

Zuko est toujours positionné au-dessus de sa paperasse, le nez plongé dans celle-ci, il tourne complètement le dos à l’échelle. Il est à la merci d’Atsumi si celle-ci décide de descendre.

Du côté de Misaki, l’ambiance n’est pas folle. Les deux autres gardes ne font que marmonner, râlant contre le supérieur qui leur a filé cette corvée. Surveiller les prisonniers n’est pas la tâche la plus passionnante. Malgré tout, ils gardent leur poste. Les bagnards sont toujours amorphes, attendant leur triste avenir.

- Franch’ment p’tit, ça t'fout pas les boules toi de devoir surveiller ces esclaves pendant des heures ? Raconte nous quelque chose pour nous distraire tiens ! Tu viens d'où toi, c'la première fois qu'on te voit par ici. Dit finalement l’un d’eux en se tournant vers le faux pirate.

Si la Yuki ne passe pas à l’action, elle risque de rester planter des heures sur ce ponton à attendre.

Enfin, le clone de Mayumi ne trouve rien d’autre qu’un entrepôt banal. Identique à ceux qu’on peut trouver sur les quais du port Naragasa, il est de taille moyenne et comporte uniquement des piles de marchandises. Aucun individu ne circule à l’intérieur. Néanmoins, une porte arrière semble donner accès sur une cour derrière le bâtiment. Rapidement, elle peut constater que celle-ci est fermée à clé. Tout à coup, la Sendai peut apercevoir une ombre longer le mur en bois depuis l’extérieur et se diriger vers l’entrée verrouillée. Les pas s’approchent de la porte et elle entend distinctement un son métallique qui ne fait aucun doute sur ce qui est en train de se produire. Quelqu’un s’apprête à entrer.

Quant à la vraie Mayumi, elle est à l'abri des regards, mais pour combien de temps ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Dim 18 Juil 2021 - 13:30
Atteignant enfin sa cible, Atsumi s'accorda un discret soupir de soulagement. Escalader de la sorte était difficile, même pour une kunoichi confirmée comme Atsumi. Sans l'utilisation de futton, sa force dépassait à peine celle d'un civil lambda, en témoignent ses petits bras peu épais.

Scrutant les horizons un petit instant, elle n'hésita pas un instant avant de s’engouffrer d'un saut dans la petite pièce. Déployant l'intégralité de ses talents de discrétion et d’assassinat, elle bondit sur Zuko, utilisant le kunai qu'elle avait déjà dans la main pour lui trancher la gorge aussi simplement que ça. Sa dissimulation fut rompue à la seconde où son cœur cessa de battre. Rapidement, elle ferma l'ouverture par laquelle elle était arrivé.

Elle aurait pu tenter de dialoguer avec lui, mais leur infériorité numérique couplée à l’inexpérience de ses compagnons rendait la marge d'erreur beaucoup trop fine. Peu désireuse de danser sur un fil, la blonde décida simplement de mettre fin à ses jours, prenant la suite des opérations sous son visage dès cet instant via un simple Henge qui faisait tout à fait l'affaire. Atzuko analysa avec attentions les documents sur lesquels sa victime travaillait quelque instants plus tôt, et prit la peine de déplacer le cadavre dans son lit, avant de le couvrir pour dissimuler sa blessure. Elle jeta également un œil sur les coffres aux parchemins, essayant de voir si elle pouvait tomber sur des informations compromettantes.

Elle décida enfin de sortir de la pièce, la verrouillant si il y avait moyen de le faire, désormais sous l'apparence du grand Zuko. Sortant du bâtiment de la même manière qu'elle l'avait vu faire elle fit signe à un garde de s'approcher.

« J'ai des raisons de croire que des intrus ont infiltré notre base. Sonnez l'alerte, il faut cesser les activités. Tout le monde à l'ordre de se rassembler au port, y compris les esclaves, coupez tous les départs, ET EN VITESSE ! Je vais m'adresser à tout le monde, préparez moi un semblant d'estrade.»

Sans même le savoir, la garde rapprochée de Zuko allait participer activement à la fin de cette funeste activité insulaire. Elle espérait que ses deux coéquipières n'allait pas paniquer et tout faire sauter, auquel cas elle devrait composer avec ces événements et bricoler un nouveau plan illico.

Spoiler:

_________________



Kyoi Atsumi:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Dim 18 Juil 2021 - 15:53

[Misaki] - Fin' ! S'l'a merde, ouais ! Répondit-elle au commentaire de son interlocuteur.

Misaki était quelqu'un de patient et méthodique. Elle avait identifié un emplacement de choix pour patienter sous couverture, tout en lui ouvrant des opportunités pour donner un coup de main aux esclaves advenant le cas que quelque chose sonne l'alarme.

Dans sa tête, elle s'était fait une multitude de scénarii dans laquelle elle se débarrasserait des deux tâches en quête en divertissement. Parmi tous les plans possible et inimaginable qui lui étaient venus à l'esprit, elle s'était arrêtée sur un en particulier. Planter un kunai dans la gorge, nuque ou le cœur d'un des deux pirates et coller un sceau explosif dans le dos de l'autre pirate pour le faire chanter.

Dans tous les cas, ça fonctionnait mieux si elle n'avait pas l'attention sur elle, mais malheureusement, elle allait devoir inventer une histoire, car elle n'avait pas l'intention d'être celle qui déclencherait les hostilités. Elle était trop bien placée pour profiter de l'effet de surprise, d'autant plus qu'elle se disait que même si l'alarme était sonnée, elle n'allait pas être la première personne à qui ils allaient penser, en cherchant des quelconques intrus. Ça lui offrirait sans doute les secondes nécessaires à la réalisation de son plan pas foireux du tout.

[Misaki] - J'aimerai bien avoir des histoires à raconté, mais y'a rien d'intéressant à dire. J'ai grandi sur l'île d'Asosan. Ma famille était pauvre et je me suis poussé de là dès que j'en ai eu l'occasion. J'voulais aller rejoindre l'île principale et j'me suis caché dans la cale du premier bateau q'j'ai vu. Sauf que je me suis fait prendre et vous savez ce qu'on réserve aux extras quand ça arrive... Elle faisait semblant de se trancher la gorge avec son doigt Une fois sur la planche, le cap' ma donner deux choix. Nourrir les poissons ou le servir... J'v'ous laisse deviner ce que j'ai choisi... Du coup me vl'a et j'p'réfère surveiller de la vermine que d'f'inir au fond de la flotte.

Ce n'était pas l'histoire la plus brodée qui existait et c'était un peu simple, mais elle se disait que ça devait sans doute suffire pour deux idiots prient à surveiller des esclaves sans volontés. Sans doute n'était-il pas bon à autre chose ?

Résumé1D
Misaki invente une histoire quelconque dans le but d'occupé les gardes. Elle décide de ne pas réagir tout de suite, préférant profiter de l'avantage stratégique de sa position. D'ici là, elle préfère profiter de son infiltration et garder le statut quo jusqu'au dernier moment.


_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Ven 23 Juil 2021 - 10:39
A l’instant où il sentit une présence derrière lui, Zuko put également goûter, une dernière fois, à la froideur du métal de la lame qui lui trancha la gorge. Dans un dernier souffle, il tenta de crier pour alerter quelqu’un, levant le bras en panique dans un geste théâtrale désespéré, mais son sang se vidait déjà sur le sol et aucun son ne sortit de sa bouche. Lourdement, il tomba dans une mare rougeâtre.

Atsumi avait réussi son coup. Le corps du dirigeant était dissimulé sous le lit, mais les traces de son sang sur les planches en bois du sol demeuraient encore. En fouillant les parchemins, la Miraculée découvre des tas de lignes de compte. Les entrées et sorties du tas de marchandises illégales qui circulent dans la baie. Même les affaires frauduleuses nécessitent un peu de gestion. Finalement, rien de très passionnant. Seulement, une carte attire l'œil de la jônin. On y voit l’Archipel de l'Eau, grossièrement dessinée. Sur ce qui semble être l’île de Kaiba, à l’endroit où vous vous trouvez, une croix noire est gribouillée. Aucune indication sur sa signification n'est donnée. Or, on en distingue d’autres, une demi-douzaine en tout, parsemés sur toutes les îles de Mizu. Jugeant qu’il y avait peut-être quelque chose à comprendre, Atsumi emporte le document avec elle.

La porte verrouillée, c’est sous les traits de Zuko que la jônin sort donc du bâtiment. Dès lors que ses ordres sont donnés, les premiers hommes se mettent en action. Ils sont tellement habitués à suivre les consignes qu’ils ne posent pas de question et commencent à alerter tout ceux qu’ils croisent. Ainsi, l’information descend rapidement du haut de la colline pour en atteindre le rivage jusqu’aux pontons où se trouve Misaki et les prisonniers.

Après avoir écouté l’histoire racontée par la Yuki, le pirate commence alors à ouvrir les portes des cellules.

- Qu’est-ce qu’c’est ces histoires encore… Allez aide moi gamin. Z’avez entendu les grouillots, vous avancez vers le centre du port et sans un mot ! Le premier qui bouge les lèvres sait ce qu’il attend ! Dit-il en attrapant le fouet accroché à sa taille.

Du côté de Mayumi, au moment où la porte s’ouvrit, son clone disparut afin de ne pas attirer les soupçons. L’homme, venu récupérer une caisse, passa donc sans remarquer l’intrusion. Quant à la vraie Sendai, celle-ci resta dissimulée dans sa cachette, attendant la suite des événements.

En quelques minutes, tous les hommes et femmes présents sur la base furent regroupés à l’endroit voulu par le faux Zuko. Néanmoins, les hommes dans la tour de garde restèrent à leur poste afin d'empêcher toute entrée et sortie. Entassés, les esclaves restaient entourés de plusieurs gardes qui ne les quittaient pas des yeux. Au total, on pouvait compter une bonne trentaine de pirates pour autant de prisonniers. En guise d’estrade, un tas de caisses vides fut empilé pour donner de la visibilité au dirigeant qui ne devait pas tarder à arriver pour expliquer la raison de ce rassemblement soudain.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Lun 26 Juil 2021 - 17:24
Traversant la base dans le chemin inverse, cette fois sous un autre visage, Atzuko préparait dans sa tête les détails de la suite de son plan. Son intervention allait déterminer la suite de son plan.

Arrivant en s'efforçant d'adopter la démarche et l'attitude d'un homme dont elle ne savait rien, elle grimpa sur les caisses, lui permettant de surplomber la petite assemblée, Atzuko s'éclaircit la gorge.

« Vous vous demandez sans doute pourquoi je vous ai tous convoqué ici. Je vais faire preuve de transparence avec vous car l'heure est grave. Il m'est parvenu de source sure que des intrus ont pénétré l'île cette semaine. Je ne sais pas qui, quand ou combien de personnes ont été présentes, mais mes espions ont tout de suite compris que quelque chose ne tournait pas rond. Ces intrus étant parti, il faut donc agir. Il est possible que le village caché de la brume soit impliqué, et dieu seul sait que nous ne sommes hélas pas de taille. »


Cherchant Misaki et Mayumi dans la foule, elle repéra cette première.

« Misaki, Mayumi, vos services m'ont été fort utiles, montrez aux gardes le bateau où ils doivent déplacer tous les esclaves, attachez les bien fermement. Nous allons embarquer et rentrer à la maison pour se faire oublier quelques temps. Je donne congé à l'ensemble des travailleurs présent sur cette base le temps que tout cela se tasse, vous serez très vite informés de la suite des événements, ne vous relâchez pas ! Et donnez moi un bon coup de propre dans cet endroit, en se croirait dans une porcherie !  » dit-elle, en descendant de l'estrade, se rapprochant de la genin.

En prononçant leur nom, et en évoquant la « maison » Atsumi espérait que les deux genins comprendraient qu'il ne s'agissait de personne d'autre que leur cheffe d'équipe pour cette mission, et qu'elles avaient l'ordre d'embarquer tous les esclaves sur le bateau du Kyoi pour les sortir de là sans tarder. Le temps était compté. Quel délai leur faudrait-t-il avait que la garde rapprochée de Zuko découvre son corps ? Quelques minutes ? Quelques heures ? Carrément plusieurs jours ? Si tout le monde croyait à son mensonge, les kunoichis avaient un très bonne marge. Si le doute était semé …

Le parchemin comprenant les possibles autres bases en poche, Atsumi conserva son Henge. S'approchant de la genin pendant que la foule se dissipait, elle lui glissa rapidement à l'oreille :

« Où est Mayumi ? On s'en va tout de suite. Embarque quelques minutes après moi sur la bateau, rase les murs, ne parle à personne. »


Stratégie risquée, mais elle garantissait le moins de morts et le moins de casse, tout en permettant de libérer les esclaves dans leur intégralité, et en vie.

_________________



Kyoi Atsumi:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Lun 26 Juil 2021 - 18:41

Un peu après avoir échangé quelques mots avec les autres gardes des esclaves, une alerte éclatait sur la base. Le coeur de la genin sautait un battement, alors qu'elle se préparait à intervenir. D'abord perdu dans la confusion générale, on vint informer les trois gardes - dont Misaki faisait maintenant partie - qu'ils devaient amener les esclaves avec eux, ordre de Zuko. Apparemment, la base aurait été infiltrée et le boss de la place avait un message à faire passer. Son coeur sautait un nouveau battement.

Que devait-elle faire ? Était-elle réellement compromise ? Atsumi avait elle échoué et aurait été capturé par ce Zuko, voire pire, serait-elle morte ? Elle n'avait aucune façon d'entrer en contact avec sa cheffe d'équipe et n'avait aucune information sur la réussite ou l'échec des actions entreprises par Mayumi. Définitivement, cette mission avait pris une tournure à laquelle elle ne s'attendait pas et la menait dans une zone d'inconfort.

La seule chose qu'elle avait en tête était les ordres prononcés par Atsumi avant que le trio se sépare : «  Néanmoins, si les choses dégénèrent …. Je vous invite tout de même à ne pas prendre cette décision à la légère. » Les choses avaient-elle dégénérée au point de faire exploser le parchemin ? Les choses avaient-elle assez dégénérée au point de devoir agir par elle-même et essayer de fuir avec le plus d'esclaves possible ? Après tout, elle n'avait aucune nouvelle d'Atsumi, aucune nouvelle de Mayumi - et les entrepôts n'avaient pas explosé avec l'alarme qui venait de sonner, avait-elle même réussi à infiltrer la place ? -

Le lieu de rencontre était somme toute plus près du bateau du Kyoi que là où est présentement Misaki. D'autant plus qu'elle se doutait bien que tous les esclaves n'étaient pas présents dans les prisons, certains devaient être en train de travailler. D'aller à cette rencontre pourrait permettre à Misaki de regrouper tous ceux qu'elle souhaitait sauver au même endroit, plutôt que de partir avec une partie seulement des effectifs.

Dans tous les cas, elle accompagnait les gardes et les esclaves jusqu'à ce Zuko. Elle était prête à tout moment à faire exploser l’entrepôt - enfin, en espérant que Mayu ait réussi cette partie de sa mission. Elle détesterait l'idée de faire exploser le parchemin dans la besace de Mayu...-

Ses pupilles céruléennes valsaient au travers de la foule, identifiant les esclaves et cherchant la tête de sa compagne - sans succès, elle n'était pas là.- Écoutant avec méfiance le discours de ce Zuko, en entendant son nom et celui de Mayumi, son coeur sautait une nouvelle fois un battement. Elle comprit, en apercevant le regard soutenu de Zuko, qu'il devait sans doute s'agir d'Atsumi. Après tout, il l'avait appelé par son vrai nom et l'avait identifié dans la foule alors qu'elle était dans sa transformation. D'autant plus que le message qu'il envoyait avait clairement un double sens que la kunoichi vive d'esprit comprit immédiatement.

Elle avait trouvé son discourt étrange et espérait qu'il allait suffire à convaincre les pirates. De nature anxieuse, une partie d'elle ne pouvait que douter de la réussite de la tentative de la jônin. Pas qu'elle doutait d'elle, mais Misaki vivait sous l'adage : « Se préparer au pire, espérer le meilleur et prendre ce qui s'en vient. » Sur ses gardes, elle vit Zuko s'approcher d'elle et lui échanger quelques mots. Alors qu'elle lui demandait où était Mayumi, ça confirmait que Zuko était en réalité Atsumi.

Elle lui répliquait rapidement.

[Misaki] - On a du se séparer, elle va sans doute nous rejoindre au bateau. Si elle n'y est pas déjà.

Sur ses mots, elle coupait le contact avec Zuko afin de ne pas attirer davantage l'attention. Prête à exécuter ses nouveaux ordres. Craintive, elle essayait de rester le plus discrète possible.

Résumé1D
Misaki à un petit doute interne de ce qu'elle doit faire compte tenu qu'elle n'a aucune nouvelle de Mayumi ou d'Atsumi. Elle décide d'accompagner les gardes et les esclaves. Elle choisit de ne pas intervenir immédiatement en assumant que tous les esclaves ne sont pas présents dans les prisons et qu'il doit en avoir en train de travailler (si ce n'est pas le cas, me faire signe et j'éditerais). Elle souhaite tous les réunir au même endroit afin de maximiser sa fuite, ne sachant pas si Atsumi ou Mayumi ont réussi leur part de la mission et qu'elle est prise avec : "Une alerte est sonnée, car il y a des intrus."

Comprenant, avec le discourt d'Atsumi, que c'est elle sous Henge, elle écoute ses ordres et reste prête à les effectuer. Elle cherche à se faire le plus discrète possible.


_________________
[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Narrateur
Narrateur

[Mission B] - Les Sabres Rouges - Page 2 Empty
Jeu 29 Juil 2021 - 16:21
En écoutant le discours d’Atsumi, les corsaires sont d’abord surpris que des intrus aient pu mettre un pied dans la base. La sécurité à l’entrée du tunnel étant tout de même assez dissuasive. Ils affichent des visages étonnés mais également agacés. Dès lors qu’ils apprennent l’arrêt immédiat des projets en cours, ils comprennent que l’affaire est sérieuse et dramatique pour le futur de leur petite confrérie. Le poing serré, ils pestent entre eux mais abdiquent devant les ordres de leur chef. Visiblement, la possible présence de la Brume parmi eux les rend également soucieux et ils se jettent des regards accusateurs. Vous pouvez constater que l’unité et la confiance ne font pas forcément partis des qualités de ces hommes, leur association est encore trop fraîche pour cela.

- Ah ces enfoirés de Kirijins…. Toujours là pour nous chasser. Depuis qu’ils sont là, nous ne faisons que survivre ! Râla l’un d’eux. J’espère que le jour viendra où nous les enverrons tous dans le fond des abysses ! Dit-il avant de tourner le dos pour exécuter les ordres. Vous avez entendu Zoku ? Faites monter les gardes ! Et vite ! Hurla-t-il sur ses hommes.

Le plan fonctionne comme prévu. De toute évidence, les desseins de cette base sont trop importants pour prendre le risque de tout faire échouer.

Misaki montre la voie à suivre et les esclaves passent un à un le pont menant au bateau du Kyoi qui vous a amené. Ayant entendu le discours, le capitaine Kateb accueille les prisonniers et les envoie directement dans la cale. Il se met même à jouer les pirates autoritaires en beuglant sur les plus épuisés pour les obliger à se dépêcher et ne pas éveiller les soupçons.

Atsumi, toujours sous les traits de Zoku, rejoint rapidement le navire partant. Elle est suivie quelques minutes plus tard de la Yuki et la Sendai qui a attendu le moment opportun pour sortir de sa cachette.
Tandis que certains commencent également à préparer leur départ, d’autres corsaires encore sur la base retournent à leur occupation, prêts à tuer le temps sur un lieu qui tournera désormais au ralenti jusqu’à ce qu’ils s’aperçoivent de la supercherie.

Le navire s’éloigne doucement du quai et commence alors à quitter la caverne en passant dans le tunnel menant à la sortie et à la lumière du jour. Le capitaine Kateb lâche rapidement les commandes de son vaisseau pour venir jusqu’à Atsumi, il le dévisage de la tête aux pieds.

- Mission accomplie j’ai l’impression. Vous pouvez vous reposer, on prend le relais jusqu’à Kiri. Nous allons nous occuper des esclaves, ne vous en faites pas.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

[Mission B] - Les Sabres Rouges

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Mission A] Mission périlleuse dans une crique pas si idyllique que ça
» Sabres et sables [PV : Nobuatsu Saji]
» Les Arcanes Rouges
» Quelques mois plus tard [Libre Iwa, SAUF ROUGES héhé]
» [Mission] A mission improbable, solution inconfortable! [avec Amaya]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: