Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon

Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon Empty
Mar 4 Mai 2021 - 12:49
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon Xhvf

Dans les derniers instants précédents le crépuscule matinal, la cité des héros se fortifiait de ses enceintes de brouillard. Au loin, les premières lueurs coruscantes du seigneur des cieux perçaient à travers l'horizon. Le corps qui gisait dans cette chariote aux portes de la Brume, lui aussi, semblait se jouer de l'autorité des ténèbres.

A la faveur de la pénombre, les agents de la Brume se rassemblèrent sans inquiéter les citoyens de la cité de Kiri. Seules les écharpes nuageuses arpentaient les ruelles à l'aube de l'aurore. Ses fils et filles les plus fidèles, celles et ceux qui se fondirent le plus profondément dans l'obscurité de la Brume, veillaient sur trois soldats. Les ombres du Mizukage, les Spectres du Kyōi, ne cessaient de redéfinir le périmètre qui entouraient Takahashi Miya, Yamanaka Kiyon et Kaguya Shitekka.

Les vainqueurs d'Obon furent mandatés par leur chef suprême pour en finir avec l'Esprit fou de la Côte qui menaça la tranquillité des insulaires. Alors que l'orient devenait de plus en plus imminent, ils se dirigèrent conjointement vers les marais qui portaient les stigmates de batailles anciennes. L'enfant de Saroruncasi tirait lui-même une charrette couverte d'un linceul. Derrière ce tissu d'un blanc maculé, se trouvait un corps pas tellement mort. Avec ses traits endormis, Zukei Toshiro se jouait du trépas depuis voilà plusieurs jours. Extirpé du royaume des morts, il fut contraint à l'exil dans celui des songes, le temps que son sort soit décidé. La figure mortifère du samourai commandant aux flots s'inscrivait durablement dans l'esprit du Kaguya, alors que le groupe arriva en face des marécages brisés. Les autorisations fournies par Nobuatsu Saji facilitèrent les contrôles à la sortie du village.

Dorénavant loin de toute oreille trop curieuse, il était temps pour les agents de la Brume de se concerter. Les mains du Spectre lâchèrent doucement prises sur la charrette, alors que ses iris de rapace se posèrent sur les silhouettes de ses acolytes.

« Bon, que faisons-nous à présent ? »
Une fois l'attention de ses pairs retenue, il se lança.
« Mizukage-nispa nous a mandatés pour en apprendre davantage auprès de cet… homme, Zukei Toshiro. Mais le choix nous appartient quant à l'endroit où on pourra lui tirer les vers du nez sans risquer que la mer nous tombe sur la tête. Pour éviter que l'interrogatoire tourne au drame, je propose de nous enfoncer au cœur de l'île. C'est logiquement l'endroit le plus éloigné de l'océan. Histoire d'être plus en sécurité, l'idéal serait de s'aventurer en altitude, loin des cours d'eau et d'éventuelles habitations. On devrait pouvoir trouver un refuge de pèlerins en montagne assez facilement pour ensuite questionner ce samourai. »
Sa proposition formulée, Shitekka préleva de son œil inquisiteur l'approbation qui naissait ou non sur les traits de ses acolytes, avant de poursuivre son rôle de chef d'escouade.
« Kiyon, en ta qualité de Yamanaka, est-ce que tu pourras assurer l'interrogatoire ? Tes dons claniques nous seront précieux pour conduire l'interrogatoire, que ce samourai le veuille ou non. Miya, quant à toi, je compte sur toi pour surveiller l'état de notre homme. En ce qui me concerne, je m'engage à vérifier son chakra pour évaluer le risque qui nous attend. »
Le souvenir de cette source intarissable d'énergie pénétra l'esprit du guerrier. Après Sanbi, jamais le balafré n'eut vécu pareille expérience terrifiante. Maintenant accoutumé à l'impensable, il formula un unique mudra, avant que son troisième œil ne se pose sur le cadavre endormi. En réalité, ses perceptions s'étendirent tout autour du cortège mortuaire. Une précaution digne du ninja paranoïaque qu'il était, alors qu'il veillait à ce qu'aucun intrus n'attente au succès de leur mission.



_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon Empty
Jeu 6 Mai 2021 - 16:30
L'Archipel du Pays de l'Eau était un endroit atypique dans lequel ses habitants devaient constamment s'adapter à quelques phénomènes. Caprices de la nature et autres aléas, la dense brume qui parfois remplissait les rues de la Citadelle bleue lui faisait revêtir le nom par laquelle elle était connue : Kirigakure no Sato; le Village caché dans la Brume. Mais alors que les premières lueurs roses commençaient à transpercer ces quelques effluves humides, quelques shinobis, eux, étaient dressés avant que le soleil ne soit entièrement levé.

Parmi eux, Miya, Shitekka et Kiyon fondaient à travers les toitures et ruelles de la ville jusqu'à rejoindre une charrette contenant un joyau tout aussi tranchant que précieux : Zukei Toshiro. Une relique d'un temps ancien en plus d'être un possible vaisseau contenant des données sur l'ennemi de la Coalition : le Ningen. Aucune relation n'avait été établie entre le Relevé et les sbires de l'Homme au Chapeau. Jamais n'avaient-ils été évoqués et aucune allégeance n'était avérée. Pourtant, il était fait établi que la méthode offensive d'assauts par mercenaires relevés était facture de Kojima Reijiro.

« Alors pourquoi ? Pourquoi avoir envoyé Zukei Toshiro sur les côtes d'Obon ? Aussi puissant soit-il, jamais cette offensive isolée n'aurait suffi à faire plier la Brume, ils devaient bien le savoir. Pourtant elle ne cachait aucune diversion. Alors quel intérêt à le faire venir ? Saboter l'un des Greniers du Pays ? Il y avait tant de moyens plus efficaces et plus discrets que cet attentat ... Je suis encore dans le flou quant aux objectifs de notre Samouraï. »

Ces considérations perturbaient Kiyon tandis qu'il avançait jusqu'aux Marécages Brisés avec le reste de son groupe. Entourés de Spectres du Kyoi et de membres de l’Hémicycle, le Yamanaka se sentait dans la confidence et dans les affaires importantes de la Cité. Depuis cet affrontement sur la Côte, il sentait enfin qu'il avait un rôle à jouer. Mais il était très loin d'être la seule pièce de ce puzzle qui ne tournait pas autour de lui mais plutôt de la structure que formait le trio Shitekka-Miya-Kiyon. Cette équipe officieuse avait fonctionné de manière très organique malgré l'improvisation au point où le Mizukage a décidé de leur refaire confiance pour l'escorte de l'otage ainsi que son interrogatoire.

En ce sens, la tête désignée de cette Unité prit la parole et exposa l'ébauche de son plan à laquelle l'Épouvantail se raccrochait :

- Nous devons absolument éviter le moindre point d'eau, pour sûr. L'éloigner des établissements civils me paraît également relever du bon sens. J'approuve donc l'idée, mais nous devons appliquer les mesures les plus extrêmes possibles. Nous avons tous vu de quoi était capable cet homme, sa dangerosité n'est pas à sous-estimer. Il serait donc à placer sur le point le plus en hauteur de toute l'île, selon moi. Tant mieux s'il s'agit du centre de Mizu, mais si ce point se trouve sur une autre île nous devrons nous contenter de l'île centrale. Trop l'éloigner du champ d'action du Village de Kiri serait dangereux, je pense, si une action rapide devient nécessaire.

L'Enfant de l’Ostéogenèse confia ensuite son rôle à chacun des acteurs de l'Unité. Une assignation à laquelle le Maître-Esprit ne put qu'acquiescer. Il était confiant quant à la logique de son assignation et, soyons honnêtes, il appréciait mener les interrogatoires, un domaine dans lequel tout son art pouvait s'exprimer tant au niveau illusoire que dans les arcanes claniques.

- Bien.

Maintenant que les choses étaient établies, il ne se déroulait plus que l'expectation du réveil de leur butin de guerre, le Samouraï. Ce sentiment tendu arracha de quoi déglutir à Kiyon. L'avenir de quelque chose se jouerait en fonction de ce qui serait tiré de cette mission, il ne savait pas quoi mais il en avait conscience. Par souci de sécurité et de polyvalence, il prit quand même le temps de mobiliser deux clones et les poser à ses côtés, de manière à ce que son champ de vision balaye deux autres angles. Le Chunin faisait confiance aux shinobis du Kyoi qui l'entouraient pour monter la garde mais mieux valait mettre toutes les chances de son côté. Surtout que personne n'était à l'abri d'une trahison ou d'une dissimulation au sein des rangs même des sentinelles aux côtés de l'Unité.



_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Takahashi Miya
Takahashi Miya

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon Empty
Dim 9 Mai 2021 - 20:25
Après avoir combattu l’Esprit de la Côté, l’équipe Kirijine à laquelle tu étais affectée retrouva les terres brumeuses du village. Et si vous sortiez de l’affrontement sans grosse égratignure, vous ne vous présentiez pas les mains vides puisque c’était bien votre adversaire que vous rameniez chez vous. Cela pouvait paraître risqué, surtout lorsque vous connaissiez grâce aux talents sensoriels du Kaguya la puissance chakratique de ce dernier. Peut-être que cette puissance était capable de détruire tout le village. Peut-être qu’en une fraction de seconde, l’espoir de trouver des réponses pouvait devenir un véritable cauchemar. Quelque chose qui était peu probable puisque cet adversaire avait été soigneusement mis hors d’état de nuire par les techniques claniques du Yamanaka. Tu pris en charge la transport des corps inanimés des malheureuses victimes, indiquant les quartiers de la morgue où ils seraient inspectés de la tête aux pieds. Et tu eus une pensée pour les familles qui avaient vu partir un de leurs proches pour l’île commerciale d’Obon et qui allaient apprendre la macabre nouvelle. Mais ils pouvaient avoir confiance en vous pour leur rendre justice. Vous aviez juste besoin du point de vue et de l’aval du Mizukage avant de poursuivre votre mission.

Conformément aux indications du Nobuatsu, vous alliez déplacer l’Esprit de la Côté dans l’espoir de lui soutirer les informations que vous n’aviez pas pu avoir lors de votre première rencontre. Mais avant, tu décidas de prélever – en t’assurant de ne pas troubler son sommeil – des fragments de sa peau cadavérique et des liquides qui la couvraient, curieuse de pouvoir les exploiter ou non à tête reposée. Tu pris soin aussi de lui administrer un calmant, accompagnant le jutsu de Kiyon pour éviter le moindre risque lorsque vous parcouriez les ruelles du village. Ruelles que vous ne parcouriez pas seuls puisque dorénavant, vous étiez accompagnés d’une équipe des forces spéciales de Kiri, le Kyōi. Des silhouettes que tu n’avais jamais vues auparavant, que l’on t’avait juste mentionnées au Complexe Shinobi. Tu écoutas attentivement les consignes du Jōnin, faisant rapidement abstraction du groupe qui vous entourait. Déjà lors du transport, tu contrôlais l’état de votre prisonnier. Il n’y avait aucun intérêt à ce vous transportiez un corps sans vie en dehors du village, encore moins pour l’interroger. L’organisation et la coordination militaire de Kiri s’entremêlant avec les forces médicales de l’Hôpital générale, c’était principalement pour cela que tu avais décidé de devenir une kunoichi. Un rappel qui te fit sourire, malgré le sérieux de la situation.

Outre le fait que tu avais rencontré un Edo Tensei pour la première fois, tu n’avais jamais foulé les terres des marécages brisés avant ce jour. Des circonstances complétement inédites mais qui forçaient vos capacités d’adaptation. Un exercice auquel tu n’étais peut-être pas préparée mais tu allais faire de ton mieux. Restant suffisamment proche de celui qui se nommait Zukei Toshiro, tu pus observer le tremblement de ses paupières. Doucement, tu rompis le silence qui t’était pourtant caractéristique, prévenant tes camarades.

Ca y est, il va bientôt se réveiller.

Par réflexe, tu fis un pas en arrière, tes yeux fixant toujours le visage mortifère du Samouraï. Et tu espérais que, cette fois, il vous permettrait d’en savoir plus sur ce qui l’anime, sur ce qu’il souhaite. En somme, sur ce qu’il est.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Anciens Samouraïs
Anciens Samouraïs

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon Empty
Mer 12 Mai 2021 - 22:46

Le jour n’était pas encore levé quand la brume stagnait encore dans le village. Si l’air offrait un parfum iodé, nul vent pour souffler ce brouillard encore lourd, réduisant considérablement le champ de vision de n’importe quel voyageur s’aventurant sur les routes humides de l’île. Rassemblées à l’entrée du village, Kaguya Shitekka avait été désigné comme leader de cet escapade mystique aux objectifs d’une importance capitale. Accompagné de celui et celle avec qui il avait su lutter contre le monstre endormis, deux autres silhouettes encapuchonnées firent leur apparition.

Les yeux masqués dans l’ombre, le visage camouflé sous leur écharper sombre, les deux hommes, dans une série de mouvements fluides et silencieux, ils rejoignirent eux aussi le groupe, se présentant à leur tour.

« Lui, c’est Iwazaki Hanzo, moi c’est Yuki Tetsuo. Notre mission c’est de vous permettre de réaliser la vôtre. Nous serons vos yeux et vos oreilles pour le trajet et pendant toute la durée de l’interrogatoire. Nous sommes sous tes ordres Shiteka, mais si jamais nous sommes amenés à agir, écoutez nos directives. »

Sans plus de cérémonie, saluant le groupe, les deux hommes laissèrent place à une volute de fumée grisâtre.

Maintenant que les présentations d’usage et les objectifs de la mission rappelés à chacun, vous vous mettez en route. Après quelques minutes de marche en dehors du village, si la brume commence à se dissiper, c’est pour être remplacée par une petite pluie qui de part sa fraicheur commence à vous glacer le dos. Au-dessus de vos têtes, le ciel gris menaçant s’étant à perte de vue. Rien ne laisse présager que la météo vous sera plus favorable dans les heures à venir. En revanche, en observant les nuages et leurs mouvements, vous vous rendez rapidement compte que le ciel s’assombrit lourdement sur les cimes de l’île, là où vous souhaitez vous rendre.

Quelle sera donc votre décision ? Continuer votre route ou opter pour d’autres options.

Quant à vos actions, Shitekka, tu es en mesure de confirmer que pour l’heure, vous êtes seuls avec votre ennemi. Tu détectes d’ailleurs un léger flux de chakra émanant du samouraï.
Kiyon quant à toi, grâce à tes clones vous couvrez sans mal un large champ de vision. A plusieurs reprises tu détectes des mouvements dans les environs, mais ce ne sont que des animaux de passage, surement effrayé par l’approche de votre groupe.
Miya, si tu pensais que le tremblement de paupière était un signe annonciateur d’un réveil imminent, finalement il n’en était rien. Peut être un mauvais rêve … ou peut être autre chose.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: