Soutenez le forum !
1234
Partagez

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Lun 28 Juin 2021 - 19:17
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Xhvf

L'impatience grondait en Shitekka. Pareil à l'orage, il suffisait d'un instant pour que la tempête éclate. Mais de là à savoir qui des paroles ou des actes seraient perçus en premier, tout dépendait des nerfs du balafré. Des heures que l'escouade s'évertuait à transporter l'Esprit de la Mer en de bonnes conditions. A le questionner sur son passé, sur quelques informations utiles dans leur quête de défense de l'Archipel. Après plusieurs minutes passées à tourner en rond, Shitekka commençait sérieusement à douter de l'utilité de cet homme. Certes, son inquiétude teintée d'énervement s'avérait légitime, pour celui qui renaissait dans un nouveau monde, corrompu par le chakra. Mais passé la grogne, l'enfant des os espérait entrevoir un semblant de coopération entre les deux générations de protecteurs. Il n'en était rien. Une relation asymétrique continuait de se dessiner. Zukei Toshiro faisait asseoir son respect de l'honneur comme valeur directrice de cet entretien.

Malgré son expérience en jeux d'argent, il devenait de plus en plus difficile pour le Kaguya de sang-mêlé de dissimuler son mécontentement. Si d'ordinaire un masque de chair couvrait ses émotions, il devait s'en remettre dorénavant à la faveur de la pénombre. Ses phalanges manquaient de craqueler sous la pression de son poing. Ses dents, elles, se contenaient. La dernière intervention orale du spadassin ne leur apprenait pas grand chose. Et malgré la pertinence des propos du blondin, l'énergie du Yamanaka commencerait à manquer si la coopération ne s'établissait pas entre lui et son interlocuteur. L'enfant de Saroruncasi en venait même à se demander si un examen de la psyché de la part du Yamanaka s'avérerait toute aussi infructueuse. Dans un soupir étouffé, il fut surpris par l'appel mental de Kiyon.

La précision du porte-parole du groupe sonna presque sans intérêt pour le Jōnin. Elle était nécessaire pour le groupe, mais pour celui qui avait presque abandonné tout espoir auprès du Zukei, savoir que le mensonge se distillait dans la vérité des propos du Yamanaka l'importait peu. Il rumina dans son coin avant de prendre l'initiative, dans cette conversation invisible qui se tenait au nez et à la barbe du non-mort.

« Très bien, faisons comme ça. A ton signal, on intervient. Miya, j'essayerai de l'immobiliser en premier, tu prendras ensuite le relais pour faciliter le travail de Kiyon. Pour le moment, il a l'air relativement calme. C'est ce que dit son chakra, en tout cas. »
Cette perspective réveilla l'intérêt de Shitekka pour la mission. Alors que dehors la pluie continuait de tomber avec fracas, le silence de la grotte offrirait peut-être au Spectre un peu d'action. A vrai dire, l'homme disposait déjà de son opinion quant au sort de l'Esprit samourai. Et il n'attendait dorénavant plus qu'un signal, qu'il vienne de Kiyon ou de cet homme, pour appliquer son opinion de manière concrète.

Spoiler:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Takahashi Miya
Takahashi Miya

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mer 30 Juin 2021 - 17:43
La discussion prenait une toute autre orientation puisque c’était au tour du Samouraï de faire part de sa confusion. Si vous ignoriez l’auteur de son retour et les conditions dans lesquelles cela s’était produit, vous espériez bien que ce dernier vous aide à trouver des réponses ou au moins effacer quelques doutes. Seulement, celui qui se nommait Zukei Toshiro semblait beaucoup plus préoccupé parce ce qu’il avait vu de vous lors de votre premier affrontement. Lui, qui vivait à une époque antérieure aux maîtres du chakra, ne comprenait pas comment vous arriviez à réaliser vos techniques. Et à travers son discours, tu pouvais comprendre la frustration qu’était la sienne. Tu pouvais imaginer l’étonnement, voire la peur, que cela pouvait lui provoquer. Pour lui, maitriser les éléments relevaient de la sorcellerie, certainement parce qu’il ne connaissait rien du chakra. Et Kiyon décida de lui expliquer cela, ce que cette essence sur laquelle se basait vos ouvrages permettait de faire. Grâce au chakra, Kiyon pouvait manipuler l’esprit, Shitekka créait des structures osseuses et toi, tu pouvais soigner des blessures. Enlever le chakra rendrait ta pratique complétement différente, moins efficace. Automatiquement, tu faisais le lien avec le but de l’Homme au Chapeau et la nécessité de l’arrêter. Et tu espérais que cet interrogatoire allait vous aider.

Inspectant scrupuleusement les mouvements de votre prisonnier, tu ne déviais que très rarement ton regard. Quelques fois, ton regard se posait sur le Yamanaka lorsqu’il reprenait son discours, quelques fois sur le Kaguya pour t’assurer qu’il ne percevait rien d’anormal grâce à ses dons sensoriels. Tu en oubliais presque qu’il y avait les membres du Kyōi et vos clones derrière vous, le tiens gardant soigneusement le petit coffre qu’il avait découvert précédemment. Et puis il y avait le Kiyon originel qui, grâce à ses talents claniques, parvenait à vous faire passer un message depuis sa position. Une communication télépathique à laquelle Shitekka participa, avant que tu fasses de même.

D’accord. Je n’ai pas encore utilisé de chakra, je pourrais vous en fournir à tout moment si vous en avez besoin.

Parce que l’Iroujutsu ne permettait pas que de soigner les blessures et de profiter d’une force incroyable. Tu étais aussi en mesure de partager ton chakra avec autrui, pour que tes camarades qui auraient entamé leur réserve puissent poursuivre leurs actions. Aussi, tu avais compris le plan énoncé par Kiyon et de concert avec Shitekka, tu étais prête à agir. Si cela devait se produire, tu espérais fortement que la fouille de son esprit s’avèrerait concluante, que vous pourriez retourner au village avec des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Anciens Samouraïs
Anciens Samouraïs

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Lun 5 Juil 2021 - 21:51

Une contrition sincère, du moins en apparence. Se plier à l’étiquette du dogeza pour manifester son repenti et sa déférence envers son interlocuteur marqua nettement le samouraï qui, s’il pouvait encore marquer de son facies décharné la surprise, l’aurait surement fait. Pour celui qui avait servi toute sa vie, jusque dans la mort, certaines paroles du shinobis étaient vides de sens, mais pas ces dernières. En ces mots, Zukei se remémorer son passé et ce qu’il avait vécu, ce pourquoi il s’était battu toute sa vie et ce pourquoi il avait protégé ces terres les années durant.

Si jusqu’à présent, le samouraï était assis au sol, adossé au mur, de gestes souples et lents, ne dénotant aucune intention guerrière, Toshiro se redressa et se positionna en seiza, pliant ses jambes sous ses cuisses, s’asseyant sur ses talons. Portant machinalement sa main gauche à la hanche, non pas pour chercher sa lame, mais par habitude, le dos droit, l’ancien maître d’arme ferma les yeux de longues secondes avant de les ouvrir, fixant son regard sévère sur Kiyon.

« J’entends tes paroles. Entre la réalité de mon passé et la réalité de votre présent, mes mots n’ont plus le même sens. En revanche, j’entends ceux qui sortent de ta bouche. Si de la vilénie transpire, je pressens aussi une once de vérité dans ton discours. »

Tel un métronome, le goutte à goutte perlant d’une stalactite quelconque résonnait dans la grotte. Les mains desséchées malgré l’humidité dans laquelle elles étaient posées, le Samouraï observait ses doigts, comme cherchant à sentir quelque chose. C’est à cette instant que tu sens, Shitekka, une onde de chakra parcourir le corps du mort-vivant. Ce flux est léger, fluide, et calme. Puis, aussi soudainement qu’il était apparu, cet effluve se dissipa.

« Mon honneur me dicte de continuer à protéger ces terres qui étaient miennes autrefois. Je répondrais donc à vos questions. Mais cela aura un prix. Je vous aide, vous m’aidez. Je répondrais à tout ce que vous voulez savoir et en échange, je recouvre ma liberté, libre de parcourir ces terres à la recherche de celui qui m’a fait ça et de mettre un terme à sa vie. Telles sont mes conditions et elles sont non négociables. »

Le regard morbide du samouraï était fixé sur Kiyon qui, même avec ce regard cadavérique posé sur lui, pouvait sentir toute l’intensité de cette œillade sinistre.

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mer 7 Juil 2021 - 0:02
À une vitesse toute relative, des petits pas étaient franchis. Ceux qui se placeraient en observateur de cet entretien pourraient conclure que l'instant charnière marquant le début de l'interrogatoire venait enfin d'être franchi. Tout vient à point à qui sait attendre, mais surtout s'y prendre. Ce ne fut pas mince affaire et plusieurs fois le Maître-Esprit crut ne plus pouvoir récupérer les informations pour lesquelles le Village de la Brume avait mandaté l'Unité mais un subtil soulagement le traversa lorsque le discours de Zukei Toshiro se fit moins braqué.

- Nous avons besoin de vous. Comme je vous l'ai dit, les informations dont vous pourriez disposer ont le potentiel de sauver plusieurs vies. Vos conditions seront donc les nôtres si c'est le prix à payer. Je vous le jure sur l'honneur. Malheureusement, ce n'est pas à moi de prendre cette décision ... Shitekka ? Consentez-vous à garantir sa liberté, à vous en porter garant ?

Mains sur les genoux, Kiyon tournait son cou pour faire face au regard du Béni par l'Ostéogénèse. Les pupilles du clone se plongeaient avec ardeur dans les siennes tandis que l'original, toujours en retrait, s'invitait dans l'esprit de ce même interlocuteur.

« Je t'en supplie, Shitekka. Ce n'est pas à moi que revient cette décision, ce n'est pas à moi de te dire quoi faire, mais je te prie de me faire confiance une fois de plus. Jure sur l'honneur que cet homme recouvrera sa liberté et nous obtiendrons des informations qui pourraient bien être d'une importance capitale pour le Village et le reste du monde shinobi. Nous pourrons toujours l'exécuter après avoir obtenu ce que nous cherchons si tu le juges nécessaire. »

Encore une fois, Kiyon avait son propre avis sur le sort qui devait être réservé au Samouraï déchu, mais ce n'était pas à lui d'émettre cet arrêté ou de prononcer son jugement. Pour l'instant, les données à cueillir passaient avant le procès du Réprouvé. Son cas serait étudié plus tard, pragmatiquement et indépendamment des promesses émises entre les quatre roches de cette caverne.

Une fois que le consentement du Kaguya fut acquis ou en tout cas exprimé (et si tel était le cas), alors l'Épouvantail put formuler sa première question, non sans laisser un espace à ses camarades pour qu'eux aussi puissent formuler les leurs. En effet, si jusqu'ici les quelques acrobaties langoureuses du jeune homme avaient monopolisé le temps de parole alloué depuis une dizaine de minutes, les négociations semblaient à présent terminées, laissant toute place au reste de l'Unité pour elle aussi intervenir.

- Je vous remercie du fond du coeur. Vous, Zukei Toshiro, et vous Shitekka. Comme vous l'aurez compris, nous nous dressons contre les auteurs de ce sort nécromantique qui vous a ramené parmi nous mais la compréhension de son procédé nous échappe encore. Vous souvenez-vous de votre réveil en notre monde ? De qui était à vos côtés, comment cela s'est passé, quels en sont vos souvenirs ? Cela nous aiderait déjà beaucoup si nous pourrions isoler des éléments du fonctionnement de ce rituel.

Première partie des informations demandées par la Brume. La Cité lui avait fait suffisamment confiance pour lui confier à lui et au reste de cette Unité l'extraction des souvenirs de l'Esprit de la Côte. Il ne pouvait décevoir ceux qui l'avaient chargé d'une tâche si importante et qui pourrait, qui sait, avoir le potentiel de changer le cours entier de la suite de cette guerre contre le Ningen. Et tous les moyens seraient bons pour les obtenir. Le regard du Samouraï avait beau être glaçant, la ferveur de Kiyon demeurait ardente. Et si sa gorge s'était asséchée plus d'une fois lors de cette entrevue, l'interrogatoire commençait enfin à prendre la direction que cet ordre de mission leur avait intimé de prendre.


Spoiler:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mer 7 Juil 2021 - 12:10
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Xhvf

Le silence avait caractérisé Kaguya Shitekka depuis les prémices de l'interrogatoire. Impassible, quoiqu'un peu irascible, l'homme aux balafres confia la lourde responsabilité de prendre en main la parole de l'Esprit de la Côte à son acolyte Yamanaka Kiyon. Il y eut des hésitations. Des errances dans le discours du samourai. Des doutes qui conduisirent Shitekka à se préparer au pire. Chaque silence entre le guerrier des temps anciens et ses hôtes accentuait le risque de précipiter la fin de cette entrevue surnaturelle.

Mais au prix d'une longue négociation, Zukei Toshiro commença enfin à manifester des signes de coopération. L'homme, sensible à la bienséance et le respect de l'honneur, s'accordait avec la pensée du Yamanaka quant au bien-fondé des deux parties de désirer protéger l'Archipel. Le non-mort proposa dès lors une offre irrévocable auprès de son auditoire. Les conditions de cette offre empêchaient à Yamanaka Kiyon de prendre l'initiative. Il se tourna naturellement vers son supérieur hiérarchique : Kaguya Shitekka. Il y eut un long blanc entre l'appel du Chūnin et l'intervention du Jōnin. On parlait après tout de relâcher Zukei Toshiro sur les terres de l'Eau pour le laisser accomplir son propre devoir. La décision s'avérait périlleuse.

Avec une certaine retenue, l'enfant de Saroruncasi quitta son support minéral et se dirigea vers le samourai et le Yamanaka. Son œillade sévère s'apaisa alors que dehors la pluie demeurait battante. Le balafré décroisa les bras. Puis, enfin, délivra son verdict.

« Votre aide nous est précieuse pour protéger les habitants des Terres de l'Eau, Zukei Toshiro. Et votre volonté de protection de l'Archipel transcendant les époques vous honore. Nous ne pouvons nous permettre de refuser votre soutien dans ces conditions. Pour cette raison, je consens à accepter votre offre. Moi, Kaguya Shitekka, j'en prends l'entière responsabilité. A l'issue de cette discussion, je m'engage à ce que mes camarades et moi-même vous libèrent d'ici en votre qualité de Protecteur de l'Archipel. »
Le Jōnin fit un signe de la tête vers Kiyon, lequel poursuivit l'interrogatoire, probablement plus apaisé. Son intervention terminée, l'homme au regard mordoré recula de quelques pas. Plutôt que de rester totalement en retrait, il préféra adopter une posture plus diplomate. Son allure semblait montrer qu'il tenait à faire patte blanche dans un climat de dialogue et d'entente, afin de créer un rapport plus horizontal entre les deux parties. Il avait pris une lourde décision, et il ne pouvait se permettre de se dérober de la conversation, quand bien même il n'était plus à la manœuvre. Shitekka devait assumer son choix, et il tenait à montrer à cet homme pour qui l'honneur occupait une place prépondérante dans son système de valeurs qu'il était digne de confiance.

Spoiler:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Takahashi Miya
Takahashi Miya

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Jeu 8 Juil 2021 - 17:16
Face aux explications du Yamanaka, l’Esprit de la Côte semblait convaincu. Du moins, il semblait de moins en moins dubitatif. Quand bien même il venait de découvrir l’existence du chakra, il croyait à ses paroles, ce qui facilitait le dialogue. Au fond de toi, tu espérais que vous puissiez coopérer. Car il valait mieux que votre prisonnier dise ce qu’il savait de lui-même, plutôt que vous lui fassiez cracher le morceau. Tu te doutais que cela ne serait pas un problème pour votre unité, en particulier grâce aux talents claniques de Kiyon. Comme énoncé télépathiquement par ce dernier, vous pouviez sonder son esprit, à condition qu’il soit immobilisé. Mais finalement, cela ne semblerait pas nécessaire. Sauf que Zukei Toshiro avait émis une condition. Il répondrait à vos questions que si vous lui promettiez de le libérer après l’interrogatoire. Et pour le coup, jamais tu ne te serais doutée que la situation prendrait ce tournant.

Pour toi, sa proposition était osée. Vu qu’il s’agissait de votre prisonnier, il n’était naturellement pas en position de négocier. D’autant plus avec les zones d’ombre qui entouraient le personnage. Et puis, la possibilité qu’il ne sache rien était toujours présente, surtout après le début de l’interrogatoire peu concluant. Mais, malgré sa condition de revenant, il paraissait particulièrement attaché à sa liberté. Liberté qui n’avait pas à sa place ici, en somme. Pourtant, tes camarades ne semblaient pas de cet avis, si bien que le Yamanaka accepta la proposition et attendit l’approbation du Kaguya, représentant de l’autorité pour cette mission. C’était à lui de prendre la décision finale, et tu lui faisais suffisamment confiance pour savoir qu’il prendrait la bonne.

Néanmoins, ne jouissant pas de la communication télépathique qu’avait dressé Kiyon, tu fus surprise d’entendre Shitekka se porter garant. Si son aide était nécessaire pour en apprendre plus sur la nécromancie, le libérer serait une catastrophe. Ce qui s’était passé sur l’île d’Obon en était le témoin. Tu n’imaginais pas, en rentrant au village, annoncer que vous aviez libéré le bourreau de nombreux civils. Le visage fermé, tu ne comprenais pas pourquoi. Mais tu ne pouvais la contester pour autant. Tu demeurais frustrée, muette. Et tu espérais qu’ils avaient une idée derrière la tête, quelque chose qui justifierait cette décision.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Anciens Samouraïs
Anciens Samouraïs

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Dim 11 Juil 2021 - 15:11

Cœur suppliant pouvait-il être sincère ? L’expérience du samouraï lui dictait que non, trahit bien trop souvent par celles et ceux en qui il avait confiance. Mais face à cette volonté de protéger ces terres, Zukei voulait y croire une nouvelle fois. Le mort-vivant en avait connu des gens qui sous le couvert d’un discours et d’une gestuelle bien rôdée s’accordaient à se montrer digne de confiance, et aujourd’hui, cet interrogateur, quelle partition jouait-il ? Était-il sincère ou n’était-ce là qu’une énième préparation pour une fois encore être poignardé dans le dos, comme lorsqu’il fut attaqué en lâche pendant un duel d’honneur entre samouraïs.

Si jusqu’à présent le Toshiro n’avait eu qu’un seul interlocuteur, les autres se murant dans un certain silence, la fine lame savait désormais qui était le chef de ce groupe. Sans le vouloir, le suppliant donnait là quelques informations utiles qui pourraient ne servir à rien, ou tout au contraire. Si ce Shitekka était celui qui décidait, sa force devait être certaine. De plus, si ce n’était pas lui qui s’occupait de l’interrogatoire mais le Yamanaka, c’était que ses compétences devaient être plus martiales qu’intellectuelles, et inversement. Restait cette jeune fille qui gardait le silence, une présence presque effacée, une présence vraiment utile ? Elle n’était qu’une pièce rapportée et la faiblesse de ce groupe.

Finalement, le Kaguya daigna enfin répondre, acceptant la proposition, faisant preuve d’engagement. Mais libérer un homme ne voulait pas pour autant dire qu’il ne serait pas traqué ou attaqué d’une certaine manière. Il y avait de nombreuse possibilité quant à jouer sur les mots, et ayant côtoyé son maître et les plus grands de son époque, Zukei savait ce qu’il pouvait en être. Pour autant, à l’énoncé du verdict, le samouraï hocha de la tête en guise d’acquiescent et se tourna vers Kiyon afin de répondre à ses interrogations.

« Lorsque je me suis éveillé, j’étais seul, émergeant de ma tombe avec fracas. J’ai entendu une voix dans ma tête, elle résonnait comme si elle surgissait d’une grotte. Son emprise était là, comme si ma tête était enfermée dans un étau. Je l’entends encore me donner l’ordre de me rendre à votre village et d’y semer le chaos. Pour autant, petit à petit, cette emprise c’est fait plus faible, puis de manière ténue jusqu’à ce qu’à force de volonté, je reprenne le fil de mes pensées et le contrôle total de mon corps. »

Depuis cet accord passé entre le mort et les vivants, les discussions devenaient un échange d’informations que chacune des parties décidait de donner à l’autre et ainsi de suite.

« Qui est donc ce nécromancien ? Qui est l’homme qui m’a fait sortir de ce repos mérité ? Quel est son but ? »

Les yeux du samouraï montraient une détermination certaine, comme si le regard mort ne l’avait jamais été et que sans leur lividité, n’importe qui aurait pu voir cette étincelle de vie jaillir dans ses pupilles.

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mer 14 Juil 2021 - 11:17
Bien des informations venaient d'être apprises. Si Kiyon avait déjà participé à la transmission de données secrètes vers son village via diverses missions de récolte d'informations, l'ampleur de ces dernières n'avait jamais atteint une telle échelle. Une partie des subtilités de cette guerre qui était en train d'être menée contre l'Homme au Chapeau semblait se dévoiler à l'orée des quelques informations obtenues sur la technique d'éveil des morts. Ce témoignage précieux était sans précédent et permettait, un petit peu, de se mettre à la place du réincarné. Le procédé que le Samouraï décrivait se résumait en quelques parties : Réveil et sortie de tombe, remise d'ordres par une voix distante et spirituelle, emprise sur le corps réanimé et exécution du mandat intimé.

Cependant, la partie la plus intéressante des nouvelles ne se situait pas ici mais plutôt dans la suite des choses. Toshiro révélait aux kirijins que l'emprise du sort sur la volonté du défunt se faisait de plus en plus faible au fil du temps. Question de distance ou de durée ? Peut-être les deux, mais même le Réprouvé ne saurait répondre à cette question, se disait Kiyon. Aussi grande puisse être la volonté de l'Esprit de la Côte, ce haut-fait ne pouvait être que le résultat d'une fissure laissée dans l'étau imposé au relevé. Restait encore à savoir comment cette fissure se créait, mais cela sera l'affaire des études menées par le Village voire la Coalition des suites de cet interrogatoire.

Prenant soin de digérer cette information et de l'assimiler afin de la transmettre ultérieurement et avec exactitude à leur Mizukage, l'Épouvantail fermait les yeux en acquiesçant avant de collecter ses quelques propres vérités et les communiquer à son interlocuteur :

- N'étant pas au sommet des instances décisionnaires de mon village, certaines informations m'échappent et certaines vérités me sont inconnues. De ce que je sais, le Nécromancien se nomme Kojima Reijiro. Je crois qu'il vient du Pays de la Foudre mais je ne suis pas sûr.

D'un air quelque peu embarrassé, il regardait Shitekka. En guise de Rang supérieur, il supposait que ce dernier disposait de plus d'informations que lui à ce sujet et il lui intimait de bien vouloir partager celles-ci en l'invitant du regard. Il était toujours libre à lui de faire part d'une version dont la vérité aurait été altérée ou non.

- Toujours est-il que ce Reijiro n'est "que" le Nécromancien, pas le chef. De ce qu'on sait, c'est le fidèle bras droit de l'ennemi du Pays de l'Eau et de ce monde, Sakaze Tôsen. Aussi appelé "Homme au Chapeau" c'est de lui dont il était question lorsque précédemment je vous parlais d'un homme qui cherchait à anéantir tout chakra. Ses méthodes trahissent une logique douteuse quant à ses intentions, si vous me demandiez mon avis, mais nous sommes obligés de le prendre au sérieux s'il est capable de mobiliser des éléments tels que vous pour nuire au village.

Le chunin prit quelques instants pour collecter ses pensées et reprendre la parole en s'ouvrant à son interlocuteur :

- Pour être tout à fait franc avec vous, je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi il vous a envoyé saccager le Pays de l'Eau. L'Assaut allait forcément pouvoir être contenu ne serait-ce que par la force du nombre, alors la destruction ne saurait être l'idée derrière la tête de celui qui vous a relevé. Il est possible que la Bataille d'Obon soit une distraction, mais j'ignore vraiment à quoi elle aurait pu bénéficier. Rien ne nous a été transmis à ce sujet. Auriez-vous une idée de pourquoi ce chaos vous a été mandaté ?

Une sympathie commençait presque à croître en Kiyon. Pas spécialement impressionnable, il devait quand même saluer la force de volonté du Samouraï qui l'avait amené à briser ses chaînes, mais surtout, il y avait de quoi être fasciné par ce que représentait la possibilité de tenir cette discussion avec une véritable relique d'un passé particulièrement sombre et flou. Malgré tout, le souvenir des cadavres entassés autour de Zukei Toshiro sur la plage d'Obon venait ternir cette image et rappeler au Maître-Esprit pourquoi le Revenant avait été appréhendé en premier lieu. Ce fut d'ailleurs cette pensée qui éloignait le Yamanaka de sa précédente confession un peu plus personnelle pour revenir aux questions plus officielles qui avaient été mandatées au nom de la Brume :

- Mais avant tout, et si ce n'est pas trop douloureux, j'ai besoin de vous demander de nous reparler de votre mort. Savez-vous où vous avez été enterré, où est-ce que Reijiro est venu vous cueillir ? Il aurait mené une expédition au sein de nos terres pour vous retrouver ? Mais plus important encore, je me dois de vous demander si vous avez connaissance du lieu où vous avez été réanimé, autour de qui et du pays dont il est question. Pourriez-vous au moins nous décrire ses alentours et paysages ?

La discussion se fluidifiait et les informations devenaient de plus en plus précieuses. Kiyon était prêt à tout échanger pour transmettre tout cela au Village, y compris sa propre vie.

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Dim 18 Juil 2021 - 0:40
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Xhvf

Après de longues discussions stériles entre le Yamanaka et son détenu, ce dernier consentit enfin à se montrer coopératif. Si un bref vent de soulagement soufflait dans les tréfonds de cette grotte, il fut vite balayé par la tension qui continuait de régner. La liberté offerte par le Jōnin de Saroruncasi avait un prix. Son engagement. Shitekka prenait véritablement pour la première fois de cette mission une responsabilité importante, en pactisant avec l'Esprit de la Côte. Ce même spadassin qui n'hésita pas à ôter la vie de quelques malheureux innocents pour un prétexte encore flou au demeurant. Par chance, plutôt que de s'étendre sur cette boucherie et nuire à l'intérêt de la mission, Kiyon préféra davantage répondre aux attentes de son interlocuteur avant de poursuivre la série de questions.

A ce stade de la mission, les informations révélées par le Yamanaka ne mettait pas la Brume dans une position inconfortable. Au contraire, il ne faisait qu'accroître le lien fragile de confiance qui s'instillait entre le guerrier des temps anciens et les soldats des temps modernes. Afin de prolonger cet effort, le balafré consentit à livrer quelques informations supplémentaires au sujet du Nécromancien.

« Cet homme, le Nécromancien, s'en est déjà pris à l'Archipel de l'Eau et à ses protecteurs en utilisant sa capacité à relever les morts. Et il semblerait qu'il n'hésite pas à récidiver en s'en prenant à votre personne, et en cherchant à créer à nouveau le chaos au sein des îles de Mizu. »
L'identité de Kojima Reijiō demeurait assez floue aux yeux de Shitekka. A vrai dire, il manquait d'informations tangibles à ce sujet susceptible d'intéresser suffisamment son interlocuteur. Plutôt que d'enrober la vérité afin de rallier davantage la lame du samourai à la cause de la Brume, il préféra retourner au silence, dans l'ombre de la paroi rocheuse contre laquelle il se reposait précédemment. Kiyon menait suffisamment bien la danse au cours de cet interrogatoire. Fidèle à sa parole, le Kaguya se contenta d'intervenir quand nécessaire. La situation l'en dissuada. S'il laissa son chakra au repos par précaution, ses oreilles, elles, restaient grandes ouvertes quant aux possibles nouveautés qu'apporteraient le témoignage de l'Esprit de la Côte.

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Takahashi Miya
Takahashi Miya

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mar 20 Juil 2021 - 18:00
La nécromancie avait ses secrets et avec l’aide de l’Esprit de la Côte, vous vous efforciez d’en délimiter les zones d’ombre. Quelque part, vous vous demandiez comment tout cela s’était produit, comment cette homme revenu d’entre les morts pouvait de nouveau fouler les terres qu’il avait connu il y a de cela énormément d’années. Plusieurs générations vous séparaient et pourtant, vous arriviez, au final, à communiquer. Si pour le moment tu n’avais pas voulu intervenir, tu écoutais attentivement chaque élément, qu’ils proviennent de tes camarades ou de votre prisonnier. Directement, le nom de Kojima Reijiro se glissa dans la conversation, l’acolyte nécromancien de votre antagoniste. Si tu avais déjà entendu son nom, tu ne connaissais rien de lui, mis à part son aptitude à défier la nature et une vague chronologie des ses dernières apparitions. Tout comme le chapelier, il ne se montrait pas sans raison. Le reste du temps, il devait certainement laisser le travail aux défunts qu’il réanimait.



Votre prisonnier se rendait compte de l’emprise qui pesait sur lui et d’après lui, il semblait dorénavant débarrasser de cette dernière. Pourtant, un détail dans son discours n’en était pas un pour toi. Quelque chose qui réveilla ta voix, quittant transitoirement le silence que tu affectionnais tant. Un geste de la main pour attirer le regard du Yamanaka à un moment où il ne parlait plus, tu espérais ne pas trop le déranger dans la construction de l’interrogatoire.

Y semer le chaos, comment ? Cette voix vous a-t-elle donner des indications, comme des lieux ou des personnes à attaquer ?

Tournée vers Zukei Toshiro, tu retrouvais ton Automatiquement, tu pensais à l’Ombre de l’Eau. S’il fallait attaquer un village, l’un des moyens pour y parvenir serait de s’en prendre à son dirigeant. Mais le Mizukage était bien entouré, le cibler au village serait une mission beaucoup trop compliquée, impossible si l’ennemi était seul. D’ailleurs, attaquer qui que ce soit à Kiri serait risqué, avec toutes les forces mobilisées aux entrées. Mais surtout, il fallait comprendre pourquoi. Kiyon finit par le questionner sur les circonstances de son réveil et tu espérais que cela mènerait à quelque chose. Les souvenirs du samouraï vous paraissait flous mais il semblait se donner du mal pour répondre à vos questions. Au final, un samouraï restait un homme de parole, qu’il soit mort ou vivant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Anciens Samouraïs
Anciens Samouraïs

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Dim 25 Juil 2021 - 10:56

Toujours assis en seiza, l’ancien samouraï était attentif aux moindres paroles qui étaient prononcées, faisant fit des stimuli externes qui lui rappelaient qu’il marchait de nouveau parmi les vivants. Si la fine lame pensait depuis le début avoir à faire avec le décisionnaire du groupe, les derniers échanges prouvèrent que ce n’était pas le cas. Bien que ce soit éphémère, son égo fut piqué par cette situation, comme si sa propre personne n’avait pas l’importance suffisante pour être interrogé par le responsable du groupe. Cependant, les informations transmises par le subalterne étaient suffisamment intéressantes et importantes pour que le réanimé balaye rapidement ce sentiment désagréable.

A genoux sur le sol caillouteux et boueux, Toshira frappa d’un coup sec le sol avec son poing. Quelques gouttelettes furent projetées par la petite onde de choc quand l’âme errante prit la parole.

« Kojima Reijiro et Sakaze Tôsen. Deux noms gravés dans ma mémoire, deux ennemis qui subiront ma traque pour m’avoir sorti de ma déchéance et pour m’avoir forcé à attaquer cette terre que j’avais juré de protéger. »

L’interrogateur prit quelque temps pour réfléchir, laissant à chacun le loisir d’observer la détermination solide dans le regard du samouraï, le regard d’un homme qui dépouillé de tout, jusqu’à son propre salut et son repos, avait désormais un nouvel objectif à accomplir. Cependant, l’attention du mort fut à nouveau accaparée par les questions qui lui étaient posées et avec cela une évolution notable dans le tempérament du mort.

Si jusqu’à présent les échanges étaient fluides, parfois tendus mais désormais cordiaux sur le fond, notamment depuis quelques temps, Toshiro semblait désormais dérangé face aux questions du Yamanaka. Il secouait doucement la tête, comme si quelque chose n’allait pas, comme si une certaine douleur avait fait son apparition.

« Je … J’ai … »

Les interventions de Shitekka et Miya ne semblèrent pas arranger les choses.

« Arghh … Je … non ! Je … je ne veux … pas ! » commença-t-il à hurler en prenant sa tête à deux mains

Kiyon, toi qui avais au préalable demandé « si cela n’est pas trop douloureux », tu pouvais, dès lors, te rendre compte que c’était le cas. De ton côté Shitekka, le chakra si calme du samouraï commençait dès lors à s’agiter. Tu pouvais sentir que ce n’était pas un contrôle que le mort exerçait dessus, mais plus une réaction automatique.

Chacun à votre manière, à voir votre prisonnier agir de cette manière, pouvait désormais imaginer que la situation était en train de dégénérer et que continuer à poser certains types de questions ne pourrait qu’empirer l’état du samouraï jusqu’à un point de non-retour.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Dim 25 Juil 2021 - 22:07
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Xhvf

La rudesse des lieux fut temporairement ignorée au profit de l'espoir qui se profilait entre les lèvres de l'Esprit de la Côte. Sa coopération soudaine poussa les émissaires de la Brume à attendre des réponses à leurs questions. Forcé de jouer le jeu, le visage de Kaguya Shitekka s'était détendu, bien que ses bras demeuraient croisés. Il ne faisait que soutenir Kiyon dans sa démarche, maintenant avec plus d'insistance que précédemment. Mais tout fut bouleversé lorsque Zukei Toshiro réagit aux questions formulées par ses geôliers. Son état devint instable, à l'image de son chakra que Shitekka avait perdu de vue. Cela ne l'empêchait néanmoins pas d'être attentif à la confusion dans l'élocution du non-mort. Ou encore les signes qui ne trompaient qu'exprimaient son corps.

Sans plus tarder, Shitekka quitta son support rocheux et interpella ses acolytes d'un signe de la main. Il s'avança de sorte à ne pas être vu par l'Esprit de la Côte en proie à quelque migraine, et invita les siens à agir. Une légère fatigue animait ses traits. Mais l'urgence primait sur son état de santé. Aussi, son chakra commanda à son squelette de maîtriser l'homme, avant qu'il ne s'emballe davantage. Son échine s'exécuta et s'étira par l'extrémité inférieure pour serpenter aux pieds du Samourai afin de l'immobiliser. Comme la première fois, l'objectif s'annonçait clair : figer sur place l'Esprit de la Côte afin de neutraliser toute offensive.

Pour avoir combattu une première fois le personnage sur l'île d'Obon, le Kaguya s'avérait familier avec cette étrange attitude. A la seule différence qu'ici, l'escrimeur des temps anciens apparaissait comme perdu, démuni de ses moyens. Quelque chose clochait. En revanche, il était une certitude qui intimait à Shitekka d'agir vite. Il savait que restreindre les mouvements de cet homme, même désarmé, serait bien insuffisant. Ainsi, dès lors que sa technique prit forme, il invita ses alliés à prendre part à l'action.

« On oublie l'interrogatoire. On passe au plan B. Kiyon, tu sais ce qu'il te reste à faire. Miya, je vais avoir besoin de ton aide. On doit à tout prix le retenir. »
Probablement que l'appel du Jōnin avait fait écho à travers le couloir où se trouvait des copies conformes de Miya, Kiyon et Shitekka lui-même. Une assurance que des renforts se tenaient prêts à intervenir si jamais la situation dégénérait davantage. Mais pour l'heure, la priorité se trouvait dans cette petite cavité creusée par les flots du temps. Avec ou sans le consentement de Toshiro, les représentants de Kiri allaient mener à bien cette mission. Le balafré comptait bien là-dessus, malgré l'incertitude qui planait sur la suite des évènements…


tldr:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Takahashi Miya
Takahashi Miya

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Lun 26 Juil 2021 - 17:10
La conversation que vous entreteniez avec l’Esprit de la Côte permettait de confirmer l’emprise que le nécromancien avait sur lui. Et aussi étrange que cela puisse paraître, il semblait maintenant complétement déconnecté de la personne qui l’avait ramené d’entre les morts. Tu ne savais pas si le lien était brisé définitivement ou si cela était temporaire. Et tu espérais que le Yamanaka à tes côtés pouvait en apprendre plus. Que ce soit au travers de ses questions ou bien par le biais de ses aptitudes claniques, peut-être pouvait-il découvrir la nature de cette connexion. Cela vous permettrait très certainement de mieux comprendre le fonctionnement de la nécromancie mais aussi les méthodes employées par Kojima Reijiro, bras droit du chapelier. Et peut-être que vous en apprendriez davantage sur les plans de votre antagoniste. Des suppositions qui se construisaient au fur et à mesure dans ta tête et qui s’intensifiaient à chaque parole et réaction de votre prisonnier. D’ailleurs, ce dernier semblait maintenant en vouloir aux deux hommes que vous aviez mentionnés. Une frustration que tu pouvais comprendre, que tu partageais au final. Mais son constat n’en faisait pas un allié pour autant, surtout après ce que vous aviez vu sur l’île d’Obon.

Puis, l’Esprit de la Côte semblait dérangé par quelque chose. S’arrêtant dans son discours, tu pouvais clairement discerner les signaux de douleur sur son visage. Seulement, rien ne lui était arrivé. Tu te redressas rapidement pour t’approcher de ce dernier, suffisamment près pour examiner son corps. Et il ne semblait pas blessé, du moins, pas physiquement. Shitekka réagit aussitôt, amorçant alors le plan établi depuis le début. Faisant appel à ses dons de Kaguya, il utilisa une technique osseuse pour immobiliser le prisonnier, te laissant le temps d’agir à ton tour. Tes doigts se joignirent pour former des mudras, une succession de signes comme témoin d’une technique en préparation. Des étincelles se créèrent à l’extrémité de chacun de tes doigts et se rassemblèrent pour construire un faisceau électrique. Ce dernier s’étendit alors vers l’Esprit de la Côte pour enrouler chacun de ses membres et neutraliser tout signal de commande motrice. Tu demeuras stoïque, tes mains dévoilant un mudra unique. Concentrée, pour la suite de la mission.

Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Jeu 29 Juil 2021 - 0:32
Alors que la voie de la discussion et de la diplomatie avait été celle empruntée volontairement par Kiyon afin de mener cet interrogatoire, la force des choses en décidait autrement. Au moins, cela lui montrait qu'il avait pu avancer aussi loin que cela lui avait été permis sans dépendre totalement de ses capacités et l'Épouvantail trouvait une petite fierté en ce fait. Mais pas le temps de s'attarder sur le gonflement de son ego, les choses sérieuses semblaient commencer. Face à l'apparent obstacle qui venait se dresser face à eux, Shitekka prit la décision d'enclencher la seconde phase d'action de leur plan qui de toute manière était vouée à être exécutée tôt ou tard.

Car en effet, aussi volontaire puisse le Samouraï avoir été rendu par le Yamanaka, seul un voyage dans son esprit permettrait d'extraire la pleine vérité des choses et les éventuels détails omis ou tus. Malgré son rôle empathique de shinobi bien intentionné, pas une seule seconde la conviction de Kiyon n'avait fléchi par rapport à ce qu'elle lui intimait depuis quelques nuits. Zukei Toshiro devra mourir. C'est un élément dangereux, incontrôlable, instable et qui a tué plusieurs civils du Pays de l'Eau. Lui-même savait qu'il ne devait pas être en vie alors au final l'escouade lui rendrait bien un service, non ?

Sortant de son air apaisé et chaleureux, le clone qui se tenait face à l'Esprit de la Côte se redressa athlétiquement tandis que ses camarades formulèrent leur signes incantatoires l'un après l'autre afin d'enchaîner leurs tentatives d'immobilisation sans les lancer en même temps. Alors que l'arc foudroyant de Miya éclairait de sa lumière les quelques parois de cette grotte afin de venir paralyser leur otage, l'Épouvantail formait ses propres incantations qui se termineraient sur le signe du Cheval. Une fois cette combinaison verrouillée, un courant d'air engloba le clone pour faire danser les quelques mèches de ses cheveux dans des volutes envoutantes.

Futon : La Vallée du Lotus Blanc
ལུང་པ་ཀུ་མུད

Que les autres membres de son unité aient réussi à maintenir sur place Zukei Toshiro ou non, l'attention de ce dernier sera subjugué par l'Illusion du Maître-Esprit dès que celui-ci posera les yeux sur lui pour au bout d'un certain temps finir par le faire tomber dans les limbes de cette technique qui avait déjà servi à sceller son sort lors de la Bataille des côtes de l'Île d'Obon.

Pendant ce temps-là, le Kiyon originel qui était dispersé parmi les clones de Shitekka et Miya plus loin dans et hors du couloir rocheux parcourait ce dernier après avoir entendu l'ordre du Jonin de cette unité. Formulant lui aussi quelques signes, sa silhouette était cachée derrière celle de son clone qui se dressait dos à l'entrée du renfoncement dans lequel l'Unité se trouvait, sans parler de la pénombre du passage en lui-même.

Sans résultat apparent, cette malaxation de son chakra fit malgré tout briller sa main droite de quelques flammes bleues éthérées lorsqu'il délia ses mains. Apparemment, ces dernières cachaient un quelque chose réservé à l'Esprit de la Côte pour la suite des événements. Le masque du Kiyon négociateur était tombé, le shinobi de Kiri revenait et armé de tout son pragmatisme il n'hésiterait pas à piétiner toutes les promesses précédemment faites. Car depuis le début son objectif n'a toujours été qu'apporter les informations demandées par le Village caché dans la Brume au Mizukage. Il n'a jamais été question de libérer une menace pour les habitants de cette île quoi que son jeu d'acteur innocent puisse avoir laissé penser à l'Interrogé.

Ninpo : L'Esprit Pécheur
ངེམ་པོ་ཀླད་པ


Résumé:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Anciens Samouraïs
Anciens Samouraïs

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Lun 2 Aoû 2021 - 21:57

Les dernières questions posées au samurai avaient provoqué en lui un quelque chose. Un déclic s’était opéré, malheureusement pour vous, ce n’était pas celui auquel vous vous attendiez. Les mains décharnées posées sur les côtés de son crâne, bien que mort, Toshiro semblait se tordre de douleur. Et se tordre était un moindre mot. Abandonnant sa posture qu’il tenait dignement, le mort se complaisait dans des positions inhumaines qui auraient brisées les os à plus d’un être vivant. Pour autant, cela ne semblait pas déranger ce corps malmené par la mort. Une chose était désormais certaine, si vous vous demandiez si votre prisonnier dans son état pouvait ressentir une quelconque douleur, maintenant vous en étiez persuadés, encore plus en observant sa figure qui semblait totalement tordue par le supplice qu’il semblait vivre. Malgré tout, le samurai était encore conscient, répétant sans cesse malgré tout quelques mots simples.

« Non ! Je … non, j’ai … non … »

La lutte qui se tenait devant vous semblait à sens unique tant l’ancien protecteur de Mizu semblait accablé par la peine. Dans cette optique, il ne vit nullement le Kaguya préparer son attaque et voir liane osseuse se diriger vers lui. Ce ne fut qu’à partir du moment où la colonne vertébrale commença à faire son office que Zukei tenta de réagir en vain, lâchant sa lourde tête pour tenter d’agripper le lien organique qui le retenait. Relevant son visage vers vous, les traits encore plus tirés que par la mort, la peau sèche presque déchirée, la mâchoire serrée, votre prisonnier portait vers Shitekka un regard plein de haine et l’harangua d’une voix presque tremblotante.

« Lâche ! Traitre ! Voilà donc ce que vaut la parole d’un shinobi ? Je … »

Malheureusement, les effets cumulés des éclairs de Miya et surtout de la brise de Kiyon eurent raison de la volonté du samurai qui balbutia malgré tout quelques dernières paroles avant de sombrer dans une béatitude factice.

« Encore … »

Finalement, le mort retomba lourdement sur le sol, un corps inerte et mort semblable à celui que vous avez transporté jusqu’ici. Votre prisonnier est désormais à votre merci, libre à vous d’agir à votre guise lui qui ne saurait se défendre.


Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mar 3 Aoû 2021 - 17:21
Bien que le Samouraï eût été éveillé il y a de cela maintenant quelques heures, il régnait à présent le sentiment que la mission débutait enfin. Si le Yamanaka avait insisté pour d'abord mener l'interrogatoire sans coercition ce fut bien pour se prouver quelque chose et pouvoir déclarer ne pas avoir à se reposer sur le chakra pour être un fin interrogateur. Mais jamais il n'avait été exclus que la force ne soit employée plus tard. Et c'est à cela que l'Unité allait maintenant assister. Mais demeurant chercheur avant d'être tortionnaire, le Maître-Esprit prit quand même soin d'endormir Zukei Toshiro avant de venir tenter de s'aventurer dans les abysses de son esprit. À moins qu'il ne s'agisse que d'une question de pratique et de confort ou de sécurité ? Voire même d'imposition, en l'instant, de la supériorité des shinobis sur le temps révolu des Samouraïs ? Qui pouvait bien savoir ?

S'avançant au sein de la grotte au rythme des jérémiades et douloureuses contorsions de leur cible, les getas du Kiyon originel virent leur son se faire étouffer par celui des complaintes du Réprouvé. Mais lorsque le silence reprit place dans la gorge nécrosée de celui sorti de sous terre, l'écho des pas du shinobi semblait un instant retrouver le monopole des sons émis dans cette grotte tandis que chacun n'aurait su dire mot face au sérieux de la situation qui se déroulait face à leurs yeux. Jusqu'à ce que la mélodie au rythme de la marche régulière du kirijin ne cesse une fois arrivé face au corps qui se retrouvait dans le même état que lorsqu'il avait pénétré cette galerie de pierre.

Toujours sans mot dire, une main droite brillante de flammes bleues éthérées plongeait sur le front asséché de l'Esprit de la Côte en plein naufrage onirique. L'Épouvantail, par ce contact, lançait l'Esprit Pécheur qui lui permettrait de naviguer parmi les souvenirs de sa cible afin d'en tirer les ultimes informations recherchées par Kiri. Le clone qui avait mené la partie orale et négociée de cet interrogatoire aux airs d'entretien demeurait sur les lieux, maintenant l'Illusion qui plongeait Zukei Toshiro au sein d'un sommeil bien mérité même si, et c'est ce qui était largement sous-entendu sans être dit par les kirijins présents, c'est un repos éternel que chacun ici présent jugeait digne d'être apporté au Damné.

Tandis que le Yamanaka se concentrait pour plonger dans le miasme que représentait la conscience du Réanimé, le second clone de Kiyon qui avait été posté à la surveillance avec les autres jugeait bon de rappeler au reste de la petite Unité spéciale :

- Ne démordez pas. Le Samouraï est neutralisé mais ne baissez pas votre garde. Les informations qui pourraient être récoltées pourraient avoir le potentiel de changer le cours de la Guerre qui nous attend.

Ne relâchant pas ses efforts de sentinelle, le clone se demandait également ce qui pouvait bien être trouvé dans l'esprit d'un Réanimé maintenant que son propriétaire avait mis les voiles à destination des souvenirs du réveil de Toshiro.


Résumé:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Jeu 5 Aoû 2021 - 21:56
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Xhvf

Soudain, l'urgence prima sur l'interrogatoire. Il suffit de quelques instants pour que chaque membre de la mission se mette en action. Il eut suffi d'une seule rencontre, destinée à sauver l'île d'Obon, pour former une curieuse entente entre Kiyon, Miya et Shitekka. Les trois ninjas agissaient de concert avec précision et complémentarité, comme s'ils furent membres de la même escouade depuis toujours. Pourtant, lorsque le Kaguya interpella les siens pour passer au plan B, rien n'avait été réellement décidé à l'avance. Tout dépendait des techniques dont disposaient chacun. Et en ce sens, le trio de la Brume disposait des armes pour refroidir les ardeurs de l'Esprit de la Côte.

Un lierre osseux enserra son emprise sur le corps du samurai zélé. Puis vint un électrochoc qui tétanisa l'ensemble de son corps. Avant qu'enfin le psychomancien n'exerce son art à son paroxysme. Une fois encore, en l'espace de quelques secondes, Zukei Toshiro fut dompté, et sombra dans le monde des rêves, aux frontières avec celui dont il revenait en tant que non-mort. Le Jōnin se garda de réagir à la vive réaction de sa cible. Sa parole importait peu.

A ses yeux, seul comptait l'intérêt suprême de l'Archipel. Son île. Son peuple. Et tout le reste qui permettait aux siens de survivre. En tant que shinobi, Shitekka se moquait bien d'apparaître comme un homme d'honneur et de principes. A l'exception des coutumes de Saroruncasi et du culte des kamuys, bien entendu.

Une goutte d'eau perla du plafond, avant de chuter sur le front du Kaguya. Elle se mêla à la sueur qui s'accentua lors de la crise du revenant, et dégoulina le long de son visage. Si en apparence l'intervention coordonnée des trois guerriers de la Brume sonnaient comme une organisation habilement ficelée, elle restait à l'appréciation du pouvoir immense qui sommeillait littéralement dans le corps décharné de l'Esprit de la Côte. En somme, entre coup de chance et maestria, il n'y avait qu'un pas. Malgré le terrain à leur avantage, et le sabre hors de portée du tueur d'Obon, Shitekka n'oubliait l'immense pression qui reposa sur leurs épaules lorsque l'océan manqua de peu d'engloutir toute l'île.

« Bon travail, glissa le Jōnin, tout en épongeant son front. »
Maintenant que l'Esprit de Côte s'assoupissait, Shitekka décida d'annuler sa technique afin d'économiser un peu de chakra. Ce qui ne l'empêchait pas pour autant d'être extrêmement aux aguets. Là où précédemment il préféra prendre ses distances avec l'interrogatoire, il demeura aux côtés de Miya et Kiyon, prêt à dégainer son squelette. L'avertissement du lecteur d'esprit fut immédiatement pris en compte par le chef de l'escouade. Le Jōnin hocha de la tête et laissa l'interrogatoire se poursuivre à une toute autre échelle. L'entretien ne se déroulait plus en compagnie de Zukei Toshiro. Il se jouait directement dans son propre crâne.

Dans un léger soupir trahissant fatigue et espoir d'en apprendre enfin plus, Shitekka observa ses deux acolytes. Le souvenir de leur mission commune commença à créer quelques automatismes auprès du natif de Saroruncasi. Le balafré s'humecta les lèvres et interpella le Yamanaka. Son regard dériva progressivement vers Miya tandis qu'il reprenait la parole.
« Tout va bien, niveau chakra ? Tout va maintenant dépendre surtout de tes réserves de chakra, Kiyon. Miya, j'espère que ça va pour toi aussi. Ta technique de transfert de chakra nous sera très certainement utile à présent. »
Les deux ambres de l'hôte de Kotan-kor-kamuy se détournèrent enfin vers la silhouette écroulée de l'Esprit de la Côte. Plus un mot ne sortait de sa bouche. Mais secrètement, Shitekka espérait que son esprit soit fécond en données à fournir auprès du Yamanaka. Attentif au moindre soubresaut qui traverserait l'enveloppe décharnée du guerrier des temps anciens, il se posta dès lors derrière lui. Prêt à restreindre une fois encore les mouvements du guerrier bicéphale : tantôt allié, tantôt menace pour le Pays de l'Eau…


tldr:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Takahashi Miya
Takahashi Miya

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Dim 8 Aoû 2021 - 15:38
L’Esprit de la Côte semblait lutter contre une force qui vous échappait, quelque chose qui ébranlait son âme – s’il en avait toujours une – et qui compromettait la suite de l’interrogatoire. Automatiquement, tu te demandais si ce n’était pas une intervention du shinobi qui l’avait ramené à la vie, Kojima Reijiro. Peut-être qu’il avait encore une connexion avec ce dernier, même si votre prisonnier vous assurait qu’il ne ressentait plus cette emprise sur lui. Quelque part, il devait y avoir un lien indéfectible entre l’invocateur et le revenant, surtout dans ces conditions. Déjà que cette homme avait des capacités hors du commun, avec l’Homme au Chapeau à ses côtés, il pouvait être encore plus imprévisible. Le samouraï pourrait très bien retrouver sa folie meurtrière et vous attaquer. Sa douleur pourrait être le témoin de sa résistance contre les tentatives du nécromancien. Et vous deviez réagir pour éviter que la situation ne dégénère, quel qu’en soient les raisons. Alors, vous vous fiiez au plan précédemment établi. Récupérer des informations en contournant l’interrogatoire, puiser directement à la source. Avec l’aide du Kaguya, tu pus neutraliser les mouvements de votre prisonnier afin que Kiyon puisse utiliser une technique permettant de sonder l’esprit d’autrui. Avec cette technique, le Yamanaka pourrait retrouver les souvenirs de sa cible et les exploiter, si souvenirs il y avait et s’ils étaient suffisamment précis.

Les éclairs qui jaillirent de tes doigts finissaient par entourer le corps cadavérique de votre prisonnier, l’empêchant de se mouvoir le temps que Kiyon agisse. Si votre réaction ne semblait pas plaire à l’Esprit de la Côte, vous n’aviez pas d’autre choix pour poursuivre votre mission, lui qui ne pouvait plus vous répondre. Aussitôt, le Yamanaka réutilisa son illusion pour assoupir le revenant, te permettant de désolidariser tes doigts et stopper ta technique. Après l’intervention de Shitekka, tu t’approchas de Kiyon avant de réaliser de nouveaux mudras, différents des précédents. Apposant tes mains sur ses épaules, une lueur bleutée vint les entourer. Une partie de ton chakra s’en allait et rejoignait la circulation du Yamanaka pour la compléter. Après tout, lui seul pouvait poursuivre la mission et pour cela, il ne fallait pas que ses réserves de chakra ne s’épuisent.


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Anciens Samouraïs
Anciens Samouraïs

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mer 11 Aoû 2021 - 21:33

Si vous n’étiez pas à l’origine de l’état actuel du samouraï, si vous étiez amené à le découvrir en l’état, aucun de vous n’aurait pu se douter que le décharné était plongé dans un profond sommeil et pas seulement un cadavre. L’absence de trace de vie était un état de fait et donnait parfaitement le change à qui n’était pas au courant. Mais pour vous, il en était tout autre, votre collaboration vous avez permit de réussir là où d’autres auraient échoué. Maintenant que l’ancien samouraï était endormi, plongé dans un paisible sommeil d’apparence, votre mainmise sur son corps ne semblait plus nécessaire, et à juste titre pour l’heure. Plongé dans ce songe artificiel, Zukei n’était plus en mesure de réaliser quoi que ce soit. C’était là le parfait moment pour continuer la suite de votre mission.

Alors que le Kaguya restait sur ses gardes, Miya, relâchant son étreinte électrique, ses petits éclairs crépitants sur la peau desséchée disparaissant, elle commença à partager avec l’enquêteur une partie de son chakra, s’assurant que l’instigateur principal de votre hypothétique réussite parvienne à continuer son exploration spirituelle.

Quant à Kiyon, sa maitrise des arts mentaux lui permettait d’une part de maintenir celui qui aurait pu devenir une Calamité sans votre intervention, mais commençait également à fouiller l’esprit du mort. Pris de douleurs sans précédent face aux questions évoquées précédemment, le Yamanaka entrait dans un dédale spirituel des plus chaotique.

Si ta technique te permettait de fouiller à ta guise, l’état du mort et de sa psyché toute particulière te faisait entrevoir quelque chose que tu n’aurais jamais imaginé. Les sensations que tu éprouvais à mesure que tu fouillais l’esprit était de celles vécues par le mort. Si l’apparence de Toshiro était paisible, son esprit était en ébullition et toi, tout autant que lui tu ressentais la douleur qui le prenait.

Maitre manipulateur, ton esprit se retrouve dans une immensité sombre, parsemée de volutes violâtres qui tournoient autour de toi. Ta perception des distances ou même du sol sont difficile à évaluer mais tu perçois ici ou peut être plus loin quelques nuages blanchâtres animés. En s’approchant du premier, tu es témoins des derniers souvenirs vécus par le mort, de vos échanges récents et de ce qu’il vient de vivre. Tu ressens alors cet honneur dont il faisait mention, mais aussi ce désarroi et cette colère vis-à-vis de votre trahison.

Un peu plus loin, un autre nuage te plonge dans votre premier affrontement, te remémorant comment s’est déroulé votre combat, mais aussi quelque temps avant son réveil, cette voix d’outre-tombe qui a fait sortir de sa torpeur le samouraï. Tu ressens l’emprise du nécromancien dans ton esprit, comme un étau dans ta tête, tu sais que pour Zukei, la lutte était impossible.

Il reste un dernier nuage brumeux que tu peux explorer et dans lequel, tu le vois, lui, vivant, couvert de sang, se battant férocement face à plusieurs samouraïs. La scène se situe dans un village que tu ne reconnais pas, les maisons sont en train de bruler, des civils gisent au sol, hommes, femmes et mêmes des enfants, des coups de sabres visibles sur leurs corps. Tu sens une profonde colère, un profond désespoir, mais aussi un amour sans fin dans cette scène apocalyptique.

Le reste de l’esprit n’est que chaos grouillant de noirceur, des brumes épaisses et opaques obscurcissent l’esprit du mort sans que tu ne parviennes à voir au travers. Tu pourrais t’y aventurer, mais à tes risques et périls.

Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Sam 14 Aoû 2021 - 16:16
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Xhvf

L'Esprit de la Côte fût une fois de plus maîtrisé. Soumis à l'illusion du psychomancien, l'escrimeur d'outre-tombe gisait au sol dans une position recroquevillée, à la manière d'un scarabée immobile attendant que quelque rapace vienne le prélever. Le calme reprit ses droits au sein de la caverne. Pour Shitekka et Miya, le retour à l'ombre s'imposait. L'action se jouait dorénavant entre Kiyon et son obligé. Une lutte intestine invisible aux yeux de ses camarades. Un voyage au monde des souvenirs qui échappait aux yeux de Shitekka. En dépit du silence apparent qui rassurait les forces en présence, la tension demeurait intacte.

Le balafré de Kiri surveillait intensément l'interrogatoire se poursuivre. Zukei Toshiro avait montré à ses yeux qu'il n'était pas fiable, qu'il le veuille ou non. A tout instant, l'homme représentait un danger imminent. Une bombe à retardement dont le contrôle leur échappait. A vrai dire, le Kaguya se demandait même si ses efforts en cet instant étaient bien pertinents. Son regard se fixait sur le moindre geste suspect. Un doigt qui bougeait de trop. Une respiration inquiétante. Le moindre mouvement était soumis à l'examen paranoïaque du Kaguya de sang-mêlé.

Le Jōnin retombait en cet instant dans ses travers. Un rien suffisait pour le faire réagir. La fatigue creusait les traits de son visage. Et l'impatience accentuait ses gestes. Une différence infime pour un quidam lambda. Mais pour l'œil expert de quelque ninja, rompu dans l'art de maîtriser chaque muscle, chaque articulation à son meilleur potentiel, trahissait la crainte permanente qu'inspirait la présence surnaturelle de Zukei Toshiro. La bataille d'Obon avait inscrit sa marque dans la chair du guerrier, malgré le triomphe de la Brume sur la nouvelle menace venue des mers.

Alors que l'humidité s'épandait le long des parois de la cavité rocheuse, le bruit des gouttes d'eau constituait une torture à ses oreilles. Là, au cœur du silence, l'éclat de l'eau sur le sol exaltait à l'extrême l'instinct du guerrier, qui s'épuisait inutilement. Sa tête se tournait brusquement vers la moindre source sonore, en vain. L'eau représentait pourtant un risque pour les envoyés de la Brume. L'Esprit de la Côte le leur avait prouvé. Dans un bref moment de répit mental, l'enfant de Saroruncasi lorgna sur la paroi humide qui se trouvait à sa droite.
La goutte cachait l'océan, songeait-il.

L'inquiétude s'accentuait également à la vue du visage du Yamanaka. Celui-ci, plongé en pleine plongée dans la matière grise du cadavre vivant, montrait des signes alarmants de sa chute toujours plus profonde au sein de l'inconscient du non-mort. Sa peau, déjà d'ordinaire claire, devint plus blême. Sa main, parcourue de spasmes, exprimait toute la peine qu'éprouvait le Kirijin à cueillir les informations souhaitées à même la mémoire de sa cible. Les craintes de l'aborigène de Saroruncasi s'intensifièrent alors qu'un léger filet de sang s'écoula du nez de son acolyte Chūnin.

Entre deux coups d'œil sur le corps inerte du Zukei, Shitekka serra les dents puis le poing. Incapable d'agir autrement qu'en constatant son impuissance, il se demandait bien ce que pouvait ressentir et vivre le blondin en triturant les méninges du macchabé. Faute de mieux, il demeura prêt pour l'action, noyé dans l'ombre qui enveloppait la maigre lueur des torches.


tldr:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mar 17 Aoû 2021 - 15:49
Tandis que les quelques pauvres et petites torches de la caverne faisaient danser les formes ombrées des flammes sur les parois, la main de Kiyon restait fixée sur le front de celui qui ne cessait de naviguer entre la mort et la vie. Si les personnes présentes sur les lieux avaient été dispensées de tout contexte elles n'auraient su dire que Zukei Toshiro n'était qu'un corps dans un état larvaire qui n'attendait que d'être réveillé et non pas un simple cadavre.

S'aventurant dans les méandres des souvenirs du Réanimé, le Maître-Esprit nageait dans ce qui ressemblait plus en l'instant à un miasme brumeux qu'une mer sereine. Quelques scènes permirent de relever le discours précédemment tenu par le Samouraï. L'Épouvantail assistait à la première mort de Toshiro, notamment, un combat seul contre plusieurs mais pas de traces de shinobi qui lui aurait planté le dos comme il le soutenait plus tôt. En même temps, s'il avait pu les voir il n'aurait pas été surpris.

Entre autres et un petit peu plus tôt, il passait brièvement sur les scènes de leur tout premier affrontement sur les côtes de l'Île d'Obon. S'il n'avait rien à découvrir a priori de cette histoire puisque l'ayant vécue, il put cependant ressentir les déboires du Sabreur et ce fut des suites de cette expérience que l'emprise violente et perfide du Nécromancien sur son jouet put être appréhendée par le Yamanaka.

Une sueur froide le traversait tandis que son souffle s'altérait face à ce spectacle. Son enveloppe charnelle alors dut serrer sa mâchoire pour maintenir son emprise et continuer le voyage. Quoi qu'on en dise, si le Kirijin avait pour habitude de jouer avec l'esprit des gens ce n'était pas tous les jours qu'il disposait de l'autorisation de s'y aventurer. Face à l'ardeur de la tâche, il appuya un peu plus la pression de sa paume sur le front de l'embrumé alors que les émanations de son chakra commençaient à accentuer le mouvement de ses cheveux.

Mais Kiyon était déterminé, si le Village de Kiri lui avait confié une mission il ne pouvait se permettre de faire dans la demi-mesure et de ne pas se donner à fond. De précieuses informations pouvaient être collectées au prix de sa résignation à bien vouloir suer quelques gouttes sur son front. Alors si ce qui se tenait devant lui n'étaient que des nuages sombres et dangereux, il n'hésiterait pas à s'y aventurer. Que risquait-il ? L'échec ? Au moins il sera sûr d'avoir tout fait en son pouvoir. Un piège mental mortel pour celui qui y pose le pas ? Alors il mourra pour sa patrie, comme il l'a toujours secrètement voulu. Ce fut donc tête la première qu'il plongea dans ces brumes épaisses et opaques alors que de l'extérieur de cette prison onirique son véritable corps commençait à sentir le goût du sang qui s'échappait de ses narines pour couler jusqu'à former quelques tâches sur le sol minéral de cette caverne humide.


Résumé:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Takahashi Miya
Takahashi Miya

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Jeu 19 Aoû 2021 - 17:00
Il n’y avait que les pensées et les souvenirs du Samouraï pour vous faire avancer dans votre mission désormais. Et cela ne semblait pas être une mauvaise idée puisque, grâce aux talents du Yamanaka, vous pourriez contourner la censure consciente ou inconsciente qui avait rompu le dialogue avec votre prisonnier. Une manière de reprendre l’interrogatoire hors des méthodes classiques, certes, mais il s’agissait surtout de votre dernière carte... Quitter le village avec le corps inconscient de l’Esprit de la Côte, trouver un endroit sûr et l’explorer, réveiller le meurtrier d’Obon. Tout cela dans l’unique but de trouver les informations que ce dernier pouvait détenir, que ce soit sur sa miraculeuse réapparition ou ses motivations. Revenir à Kiri sans rien serait frustrant, surtout parce qu’il s’agissait de ton tout premier interrogatoire. Et tu espérais qu’il serait concluant, que vous pourriez en apprendre plus sur la Nécromancie ou même sur les plans du chapelier. En attendant, il fallait laisser le temps à Kiyon de s’aventurer dans les pensées de Zukei Toshiro. Seul. Ni Shitekka ni toi ne pouviez l’assister dans le processus. Mais, malgré votre récente rencontre, tu te doutais qu’il n’allait pas abandonner et qu’il allait faire de son mieux. Pour que la capture du Samouraï ne soit pas vaine mais surtout pour remplir les instructions de votre mission.

Il ne fallait pas avoir de don de sensorialité pour comprendre la quantité de chakra utilisée. Le phénomène était visible à l’œil nu, le Yamanaka verrouillant son emprise sur le Samouraï pour mieux utiliser ses capacités claniques, et la tâche s’avèrerait complexe. Une fois le transfert de chakra terminé, tu enlevas aussitôt tes paumes pour retrouver ta place, dans un coin de la grotte. Tu fixas le Kaguya quelques instants, vous n’aviez rien d’autre à faire qu’attendre. En parallèle, ton clone qui attendait dans l’allée de la grotte inspectait attentivement le coffre qu’il avait trouvé précédemment. Une découverte inattendue qui lui permettait de s’occuper de son côté. Au moins, vous ne risquiez pas de revenir au village les mains vides.


Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Anciens Samouraïs
Anciens Samouraïs

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Dim 22 Aoû 2021 - 15:35

La grotte était bercée dans un étrange silence. Presque. Maintenant que les discussions n’avaient plus court, il y avait peu de choses pour briser la quiétude des lieux. Si l’orage continuait à faire rage à l’extérieur, la mélodie pluvieuse ne parvenait pas si loin dans les entrailles de la terre. En revanche, le goutte à goutte de certaines stalactites frappant quelques petites flaques brunasses au sol rendait les lieux plus vivants. Peut-être à cause de la pluie qui s’était intensifiée, le sol absorbant l’averse, les murs de la grotte semblaient de plus en plus teintés d’une certaine humidité, certaines parois ruisselant légèrement au toucher.

Dans cette configuration, votre groupe continuait son interrogatoire. Si deux des shinobis étaient attentifs, aux aguets, les sens en alerte, prêts à intervenir si nécessaire, au final, seul le troisième œuvrait réellement pour l’heure. Maintenant son illusion active, laissant le samouraï voguer sur une mer de songe, le Yamanaka continuait son exploration spirituelle.

L’esprit du mort n’était finalement qu’un océan de noirceur. Après avoir exploré les souvenir qui apparaissaient en surface de cet psyché torturée, Kiyon décida de poursuivre son exploration. Cette dernière n’était pas sans risque. Vouloir a tout prix des informations avait justement un prix. Toujours entouré de noirceur, de de brouillard fétide et de miasmes noirâtre, le chunin tentait d’avancer, un pas après l’autre. Chacun d’eux semblait plus difficile à réaliser que le précédent. Une sorte de mélasse noire collait aux pieds. Petit à petit, à mesure que le shinobi avançait, cette mélasse prenait petit à petit son emprise sur l’esprit du psychomancien. D’abord au niveau des pieds, puis à mis mollet, désormais, ce cloaque infame lui arrivait jusqu’au cuisses. Devant, quelles brumes grisâtres étaient visibles. Etaient-elles loin ou proche ? Difficile à dire dans cet esprit mort sans réel repaire de distance. En regardant en arrière, le Yamanaka pourrait se rendre compte que les trois zones qu’il avait explorées peut de temps avant étaient relativement loin. Avait-il vagabondé si loin ? Non, impossible. La réponse était simple, les méandres spirituelles qu’il tentait d’explorer l’attirait inlassablement vers les abysses. Pire que tout, il semblait impossible pour l’heure d’échapper à cette force étrange. Le retour sur la terre ferme des souvenirs semblait être la solution pour s’échapper de l’esprit du samouraï.

A l’extérieur de l’esprit du mort, Kiyon semblait impacté par son exploration spirituelle. Tremblotant, de larges gouttes de sueur perlaient de son front. Froid au toucher, le plus inquiétant était surtout le sang qui coulait de sa narine gauche, preuve d’une intense lutte ou réaction de la part du Yamanaka.

De l’autre côté, le clone de Miya qui tenait fermement le coffret inspectait attentivement l’objet qu’elle soutenait. De la taille d’une boite à bijoux, la boite en bois était finement gravée par diverses arabesques entrelacées, donnant à l’ensemble une esthétique étrange. Si un sceau permettait de maintenir durablement fermé l’écrin, le plus étrange était encore son poids qui semblait bien plus anormal, d’autant plus pour une taille si petite. Il fallait bien au clone ses deux mains et une force certaine pour supporter toute cette masse. Que pouvait donc bien contenir cet étrange reliquaire pour qu’il soit aussi lourd. Seul son ouverture vous apporterait une réponse.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mer 25 Aoû 2021 - 1:15
Un épais miasme, voilà ce dans quoi Kiyon nageait en l'instant. L'absence de direction aurait pu le noyer, pourtant il savait clairement où il devait aller. Alors il avançait, si on pouvait parler d'avancée. Des petits pas étaient franchis au prix de la bonne santé de son enveloppe corporelle. Car si la migraine qui l'assaillait pouvait clairement être retranscrite dans son voyage onirique, cette même difficulté s'exprimait différemment depuis la scène qui était visible par ses petits camarades d'unité.

Sueurs froides et tremblements, un pays gelé semblait avoir pris la place de celui de l'Eau à en croire les frissons qui saisissaient le Chunin. Mais Zukei Toshiro avait un potentiel inestimable à ses yeux. Une relique d'un autre temps, une époque qui n'a jamais pu être explorée par qui que ce soit de contemporain. Ce qui se déroulait aujourd'hui était unique pour lui, le Village de Kiri et plus largement le monde shinobi. Kiyon ne pouvait se permettre de considérer l'état de son corps comme un paramètre. Il se donnerait à fond, que cela lui coûte la convalescence ou la mort. Il transmettrait ce qui devra être transmis.

Alors tandis que jusque là sa main libre tenait un signe incantatoire maintenu, il prit cette main pour la poser elle aussi sur le front de l'Interrogé. Toujours plus motivé à servir sa patrie, le jeune homme laissait échapper un raclement de voix qui intensifiait les effluves du chakra qui faisait danser ses mèches. Signe ultime de la profondeur dans laquelle il souhaitait s'enfoncer, ses paupières s'ouvrirent également dans l'intimité de cette caverne pour ne révéler des orbites si révulsées qu'aucune pupille ne pouvait y être distingué. La deuxième narine, elle, laissait échapper un autre flot de sang. La lèvre supérieure de l'Épouvantail, d'ordinaire la seule peinte de mauve, se sentait moins seule maintenant que l'inférieure se voyait coloriée du carmin qui s'échappait des narines du Shinobi dans un état désormais bien plus grand que second.


Résumé:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Empty
Mer 25 Aoû 2021 - 17:51
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Xhvf

De longues minutes de silence nourrissaient les craintes de Shitekka. Si ses ambres fixaient toujours avec attention la silhouette carapaté du spadassin d'outre-tombe, la fatigue grandissante jouait sur ses nerfs. À ce moment-là, impossible pour le Jōnin de déterminer si l'humidité qui s'écoulait de son front était le fruit de quelque goutte d'eau venu du plafond ou le produit de son corps en sueur. Avec son regard creusé par le chakra qui s'évaporait de son être, et le mental mis à rude épreuve par la constante surveillance de Zukei Toshiro, Shitekka commençait à s'inquiéter de l'état de son acolyte. Yamanaka Kiyon avait plongé dans l'inconscient du samurai déchu depuis déjà quelques minutes.

Si l'on faisait abstraction de ses clones, au chevet de leur créateur, l'homme demeurait taiseux depuis tout ce temps. Aucune nouvelle de sa progression dans l'empire nébuleux des souvenirs. Pas un mot sur sa condition. Rien. Seul son souffle irrégulier, accentuée par sa mine moribonde à mesure que l'interrogatoire invisible se prolongeait, suggérait l'effort de sa démarche. Le Kaguya serrait le poing lourdement, alors que son camarade s'aventurait en solitaire dans ce voyage vers l'inconnu. Comment faire pour l'aider ? L'enfant de Saroruncasi hésita à plusieurs reprises à s'enquérir de l'état de Kiyon, parfois assisté d'une tape sur l'épaule. Il n'en fut rien. Le risque était trop grand, pour celui qui ignorait bien des choses de la plongée dans le psyché d'un revenant.

L'inquiétude se creusait néanmoins sur les traits fatigués du Jōnin. Yamanaka Kiyon montrait des signes de plus en plus dangereux. Son enveloppe charnelle manifestait une lutte pénible à travers un saignement de nez toujours plus prononcé, un teint de plus en plus pâle. La vie s'abandonnait à fleur de peau du psychomancien. Cela, l'enfant de Saroruncasi ne put s'empêcher de rester inerte. Il sollicita en premier lieu l'attention de l'Irounin d'un geste brusque de la main.

« Miya ! Son état se dégrade… tu sais ce qui lui arrive ? J'ai peur qu'il ne réussisse pas à aller jusqu'au bout. Tu devrais pouvoir faire quelque chose… améliorer son état, lui redonner un peu plus de ton chakra, que sais-je encore… mais si Kiyon tombe, alors la mission sera un fiasco. »
Shitekka en avait dorénavant la certitude. Quelque chose de critique se jouait sous ses yeux. Quelque chose de crucial auquel il n'avait pas accès. Même si son champ d'action, aux côtés de Miya, s'avérait limité, alors il ferait son maximum pour contribuer à la réussite de la mission. Mais surtout à la survie de son camarade Yamanaka.

Prenant la mesure du temps précieux qui se défilait devant ses yeux, Shitekka tenta de trouver une solution. Malgré les prédispositions de Miya pour les arts médicaux, le reste du groupe manquait d'informations sur l'état de Kiyon et de son obligé. Shitekka fit les cent pas autour de la carcasse de Zukei Toshiro. Il fallait faire quelque chose. Mais quoi ? Le balafré essuya son front avec sa main, sa cervelle crépitant à la recherche de quelque solution. Il fallait le contacter à tout prix. Mais comment ? L'intense concentration du Chūnin, et surtout son regard absent, laissaient suggérer qu'il était bien trop occupé dans les méandres de sa cible pour répondre à une sollicitation extérieur.

En laissant son regard vagabonder brusquement autour de lui, le Jōnin trouva une piste. Il ne s'agissait nul autre qu'un des autres clones du Yamanaka, posté en retrait dans le couloir ombragé de roche. Ses iris mordorés se posèrent sur la copie du psychomancien, alors qu'il se dirigea précipitamment vers lui. Sa main effleurait la surface humide de la paroi, frissonnant face à la présence croissante de l'eau. L'unique allié de l'Esprit de la Côte en ces lieux.

« Hé, toi ! Kiyon a réussi à me parler directement dans mes pensées. Tu penses que ça serait possible de faire la même chose pour essayer de le contacter ? On doit savoir ce qu'il se passe dans la tête de ce samurai… »


tldr:
 

_________________
[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon - Page 2 Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264

[A/KIRI] L'Esprit tourmenté d'Obon ✢ Takahashi Miya • Yamanaka Kiyon

Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: