Soutenez le forum !
1234
Partagez

Sourires et banc de parc. { A. Hatoma & B. Miho }

Bakuhatsu Miho
Bakuhatsu Miho

Sourires et banc de parc. { A. Hatoma & B. Miho } Empty
Mer 5 Mai 2021 - 2:08
Miho avait décidé d'aller se balader un peu. Dehors, il faisait beau et la température était superbe. Il était environ midi. Aujourd'hui, c'était son jour de repos. La verte avait donc du temps à perdre. Pour le moment, s'entraîner n'était pas dans ses envies. Dans son cas, visiter le village seule n'était pas vraiment une bonne idée. L'ancienne esclave allait probablement se perdre, tête en l'air comme elle est. De toute façon, ça aussi, elle n'en avait pas envie. Alors, elle était là, accroupie dans un joli petit parc, occupée à caresser la tête d'un chien. La maîtresse de l'animal lui souriait, les joues rosées. Elle semblait timide. Miho ne remarqua pas son air, elle continuait de complimenter le grand chien blanc qui se trouvait face à elle.

T'es une belle grosse boule de poils touffue toi, hein ? C'est qui le bon garçon, c'est qui ? Eh bien, c'est toi !

Hum... Pardon, je ne veux pas paraître rude, mais je risque d'être en retard et...

Oh, je comprends parfaitement ! Désolée, j'ai un faible pour les chiens, héhé ! Bonne journée !

Après avoir salué la jeune fille et son compagnon poilu, la Bakuhatsu se dirigea vers un banc. Elle soupira en posant son arrière-train sur celui-ci. Qu'est-ce que je peux faire ? Il y a bien quelque chose qui pourrait m'occuper... Ses paupières se fermèrent lorsqu'une agréable brise vint faire danser ses mèches de cheveux et les feuilles des arbres, l'ombre de ces derniers recouvrant presque entièrement le banc. J'adore déjà cet endroit. C'est magnifique, c'est paisible. Son sentiment de bien-être fut remplacé par de la culpabilité et de la tristesse. Son cœur se serra. Les paupières toujours closes, son sourire s'effaça peu à peu. Si seulement maman était là... Elle ne devrait pas être encore coincée à Ka-... Huh ? Une voix familière vint la sortir de ses pensées. Un doigt s'était également posé sur l'une de ses joues. En levant son regard vers un adolescent à la tête rosée, un nouveau sourire se dessina sur son visage. Ses yeux vifs brillaient.

Hatocchi ! Tu profites de cette belle journée, toi aussi ? Installe-toi ! Lui lança-t-elle joyeusement, tapotant le banc pour qu'il s'assoit à sa gauche. Je suis heureuse de le voir.

Depuis son arrivée dans la demeure des Amatera, Miho avait tout de suite su que cette petite famille était composée de bonnes personnes. La Genin appréciait déjà beaucoup Yami et Yume... Et surtout Hatoma, leur garçon. Quelqu'un de positif et de bienveillant comme ce dernier lui faisait un grand bien à avoir dans sa vie. Il était rapidement devenu son ami. Au début, la jeune fille se sentait un peu seule à Kumo, mais sa rencontre avec le rose lui avait permis de s'ouvrir plus aux autres. Elle était reconnaissante. En cet instant, elle n'avait que Hatoma et le bien-être de celui-ci en tête. Comment allait-il ? Que faisait-il, aujourd'hui ? Plusieurs questions se bousculaient dans le crâne de Miho, prête à lui demander tout ça quand le moment se présentera.


Spoiler:
 

_________________
#c74c97
××× ain't nothin' gonna break-a my stride. i'm runnin' and i won't touch ground ! ×××



code : anaëlle.
break my stride - matthew wilder.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11666-throw-a-stranger-an-unexpected-smile-bakuhatsu-miho
Amatera Hatoma
Amatera Hatoma

Sourires et banc de parc. { A. Hatoma & B. Miho } Empty
Mar 11 Mai 2021 - 20:50
Cela fait un moment maintenant que je partage ma chambre avec une jeune femme du nom de Miho. Cette dernière est une ancienne esclave qui n'avait connu que la peur, la haine et le dégoût. Le village a donc décidé de la placer sous la tutelle de mes parents, enfin, il s'agit surtout d'eux qui ont insisté. L'esclavage était jusque il y a peu, une notion inconnue pour ma part. Le nom m'est familier, mais pas la nature même de cette dernière. Comment des personnes peuvent-elles consciemment abuser des autres de la sorte ? Les forcer à travailler pour rien, les battre et parfois pire. Je ne peux m'empêcher de ressentir un dégoût et une colère immense envers ces personnes. Aujourd'hui, la jeune femme ne semble pas être présente, la chambre est vide, calme. J'interroge donc mes parents à ce sujet.

« Maman, tu sais où est Miho ? »

« Elle a dit qu'elle allait prendre l'air, je n'en sais pas plus, pourquoi ? »

Cette question peut sembler anodine, mais à vrai dire, je ne sais même pas pourquoi je la cherche. Cela fait simplement bizarre de ne pas la voir ou de ne pas l'entendre alors qu'elle partage ma vie depuis un petit moment alors. Cette pensée me conforter dans l'idée de devenir un grand Shinobi, car, aujourd'hui il y a une personne de plus à qui je veux redonner le sourire et protéger à tout prix. Bien sûr Miho se trouve également être une kunoichi, donc elle est potentiellement capable de se défendre seule.

Sans un mot je décide de sortir pour partir à la recherche de la jeune femme aux cheveux verts. Il ne me fallut pas longtemps avant de l'apercevoir, assise sur un banc, l'air pensif, probablement perdue dans ses pensées. Ses cheveux verts semblent virevolter légèrement grâce au vent présent, ses yeux roses eux semblent plongés dans les abysses du vide. Malgré le temps passés ensemble, j'ai du mal à imaginer vers où se dirige ses pensées. Elle doit sûrement penser à son passé, peut-être même à sa famille, sa vraie famille, pas les esclavagistes.

Lentement je m'approche d'elle tout en laissant entendre son nom plusieurs fois. Aucune réponse ne fait entendre de la part de ma colocataire. Je décide alors de m'approcher un peu plus et de poser mon index sur sa joue pour tenter de la faire réagir. La réaction ne se fait pas attendre et comme d'habitude elle est vive et pleine de vie. « Hattochi » c'est le surnom qu'elle a décidé pour moi, il n'est pas si mal et mes parents semblent même s'en amuser. Sa main tapote la place libre à côté d'elle pour m'indiquer de m'asseoir. Après l'avoir simplement salué d'un simple mot, je décide de suivre le mouvement et de m'asseoir.

« T'es pas si difficile à trouver finalement. Je me disais qu'avec tes cheveux et les miens on devait nous remarquer facilement. »

Ces quelques mots n'ont pour but que de commencer la conversation, il faut dire que depuis peu sans raison apparente j'avais du mal à entamer les discussions avec la genin. Pourtant, à ses côtés je me sens bien, mieux même par rapport à quand elle n'est pas là. Peut-être que cela vient du fait que nous nous côtoyons tous les jours ou simplement, car c'était une fille.

« Ne me demande pas pourquoi, j'avais envie de te voir, tu n'étais pas à la maison je t'ai donc cherchée. J'espère que je ne te dérange pas. »

La journée est belle, les enfants s'amusent devant nous, les villageois sont heureux. Les animaux se mêlent à la fête, les oiseaux chantent. C'est un jour parfait, c'est exactement pour ce genre de moment que j'ai envie de me battre, quitte à y laisser la vie.

« Comment tu te sens ? Je veux dire... C'est... Mes joues sont roses, bien plus que d'habitude. Il fait beau aujourd'hui. »

Pourquoi ? Pourquoi est-ce que j'ai autant de mal à ses côtés dernièrement, comme si mes mots ne veulent pas sortir. Mes yeux se posent sur elle, son visage est toujours aussi doux et radieux, malgré son passé. Elle sourit, grandement même.

« Désolé, je suis simplement content que tu sois là. »
Revenir en haut Aller en bas

Sourires et banc de parc. { A. Hatoma & B. Miho }

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: