Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen

Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Mer 5 Mai 2021 - 5:57
Cela allait faire quelques jours qu'Atorasu avait fini la première partie de l’examen. Il attendait patiemment la lettre de convocation pour la seconde épreuve où il avait réussi, à l’aide de ses deux coéquipiers, à vaincre en duel de vitesse, la flèche de Kumo : Ten no Ikari. Après une prestation qui valut les félicitations de quelques jurys et d'autres genins, Atorasu s’était isolé quelques jours dans son manoir pour reprendre des forces, aucun contact extérieur si ce n’était son vieil ami Shuyona. Le calme et la tranquillité étaient le domaine d’Atorasu, puis il en avait bien besoin, sa dernière mission, l’hôpital puis maintenant l’examen, tout s’enchaînait, un nouveau Shinobi naissait et le Ji-ongu commençait à s’y faire à l’idée.

Du haut de ses maigres 18 ans, ses responsabilités augmentées de jour en jour et l’examen qui commençait si bien pour lui n’était que la représentation de ce somptueux processus de métamorphose que vivait Atorasu. Un homme végétait et difforme qui, petit à petit, commençait à préparer sa marque dans Kumo. L’abortif força son développement, deviendra ce que personne ne voulait qu’il soit (si ce n’était sous quelques paroles perfides de leur part), il ne lâche rien, que ça soit pour lui, pour sa famille, pour eux... pour vous. La mort, sa douleur et son deuil apaisaient ses ardeurs tantôt pernicieuses, tantôt salutaires.

« j’éspère que tu ne me vois pas ici bas... Maman. Ne joue pas les innocentes, tout ceci n’est rien d’autre que le fruit de ta propre déloyauté et j’en paye les conséquences. »

Mais pour l’instant laissons-le dans le doute et le silence et revenons là où il était, le jour où il a décidé de prendre l’air après s’être reposé des dernier événements. Toujours avec son immuable masque, sa cape noire qui cachait un style vestimentaire particulièrement ecclésiastique, Atorasu était proche d’un lac non loin du terrain d’entraînement. Il y avait personne dans ces heures-là si ce n’était une personne dont leurs chemins s’étaient croisés plus d’une fois.

-Tient...

Il s’approcha de lui, le bel homme n’avait pas l’air d’avoir vu le genin, tout en gardant une certaine distance, il lui lança quelques paroles de sa voix caverneuse :

-Vous devez connaître la nouvelle, non ? Atorasu parlait bien évidemment de son équipe. Vos deux élèves ont du talent. Et cela m’étonne pas plus que ça bizarrement.

Il était un peu plus choqué lorsque ces derniers lui avaient raconté le Sensei qu’ils avaient : Nara Aizen. Cet homme qui avait appris à Atorasu une technique qui lui a été particulièrement profitable ces derniers temps.

-J’ai une certaine chance d’être avec eux. J’espère qu’on ira le plus loin possible.

Il le pensait réellement. Ils avaient tous deux unes certaines capacités à s’adapter, à avoir de bonnes idées et à réussir les choses parfaitement; de bons petits ninjas. Atorasu ne bougea pas, droit et raid comme un poteau, il ne regardait même pas le chunin mais le canard qui se baladait dans le lac en compagnie de ses petits qui le suivaient.

-Hum... Je n’ai pas eu le temps de vous remercier, la dernière fois, lors du discours du Yondaime Raikage, mais merci d’avoir dit à ces jeunes de me raccompagner.

_________________
L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Nara Aizen
Nara Aizen

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Mer 5 Mai 2021 - 19:46

Aizen avait pris un certain plaisir à joueur le méchant pour cette première phase de l’examen Chûnin. Il ne s’attendait pas forcément à tomber face à une équipe qui ne tenterait rien outre la parole. Il ne leur en voulait pas, sans doute qu’il aurait fait la même chose dans une telle situation. Néanmoins il aurait apprécié être surpris et se faire piéger par un plan astucieux bien qu’il doutait que cela soit possible.

En parlant de surprise une équipe était sortit du lot lors de ces premières épreuves et Aizen fut ravi d’apprendre que sur les trois membres deux étaient de son équipe. Ils ne pouvaient qu’être fier, de ce qu’il avait entendu ils avaient réussi à fuir leur poursuivant avec brio. Et c’était d’autant plus impressionnant lorsque l’on savait qui avait été leur examinateur : Ikari. Sa réputation quant à sa vitesse n’était plus à faire. En tant qu’assimilateur Raiton il avait la capacité de se transformer en foudre et de se déplacer comme tel. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre qu’il était difficile de lui échapper. Et pourtant ils avaient réussi. Si Aizen ne doutait pas que Akio puisse rivaliser avec une telle vitesse il n’avait sans doute pas pu compter sur ses capacités individuelles de ce côté-là. Car l’épreuve devant être réussie en équipe s’il avait utilisé les portes célestes alors il aurait réussi à fuir mais seul. Ils avaient dû faire preuve d’une grande cohésion pour arriver à leur fin.

Et le troisième membre de leur équipe, Aizen le connaissait également : Ji-ongu Atorasu. Celui-là même à qui il avait enseigné une technique auparavant. Le Nara ne doutait pas que ce Genin ait activement participé à la réussite du groupe. En effet la technique puissante et rapide que lui avait enseigné le Nara n’était pas anodine quant à son niveau global. Il avait au minimum le niveau de Akagi qui avait sacrément évolué ces derniers temps si ce n’était plus. Un Genin à la puissance d’un Chûnin comme souvent ils s’en cachaient dans les troupes.

Et ce jour-là, alors que Aizen s’apprêtait à s’entraîner sur l’un des terrains prévus à cet effet, le destin mis sur sa route celui-là même qui venait de passer dans ses pensées. Et quand Aizen pensait au destin il pensait à Kougen car rien n’était dû au hasard. Si leurs routes devaient se croiser à nouveau c’était qu’il y avait une bonne raison. C’est le jeune homme qui interpella le Nara qui ne l’avait jusqu’alors pas encore vu. Il complimenta ses élèves et bien sûr sa personne par la même occasion. Aizen le savait, la réussite de ses élèves ferait écho à son enseignement. Il espérait qu’ils continueraient à le mettre ainsi en valeur.
« Effectivement je suis au courant. » Dit Aizen avec le sourire avant d’écouter la suite.
La place de favoris n’était bien souvent pas la plus confortable. Encore moins pour ceux qui goutaient pour la première fois à la victoire. Car tout le monde devait être au courant de leur petit exploit et cela ne les servirait par forcément. C’est pourquoi le Nara, l’air plus sévère, voulu mettre en garde le manipulateur de fils.
« Mais prenez garde, cette réussite n’assure en rien le futur de votre examen. »
Il ne fallait pas qu’ils prennent la grosse tête. Tout pouvait basculer en un instant et l’examen ne faisait que commencer, en une épreuve ils pouvaient passer des meilleurs aux pires. Ils devaient en rester conscient et garder la tête sur les épaules.

Atorasu ajouta quelque chose de plus personnel. Faisant écho à la décision du Chûnin de demander aux civils de raccompagner Atorasu après son apprentissage de l’autre fois. Il ne regardait pas le Nara dans les yeux qui lui le fixait bien, il semblait dans le vague comme toujours. Aizen savait comment le remettre dans des pensées qui devaient être les siennes avant les nouvelles épreuves qui l’attendaient. Bien que Aizen ne sache pas encore en quoi consisterait la suite de l’examen il se doutait que le combat serait bientôt de la partie.
« Pas la peine de me remercier. J’allais m’entraîner, tu veux te joindre à moi ? »
Sans attendre de réponse Aizen alla se mettre en place sur le terrain d’entraînement, montrant de sa main l’espace vide face à lui.
« Battons-nous, je te laisse l’honneur d’ouvrir les hostilités. »
Le signal ainsi donné, le Nara attendait que le Genin engage le combat.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Jeu 6 Mai 2021 - 7:10
Il était donc au courant de la finale. C’était plutôt logique quelque part. Rares étaient les personnes qui avait réussi la première épreuve qui était normalement la plus simple. Cela ne choquait pas le moins du monde le Ji-ongu qui était au courant de la difficulté des épreuves. Peut-être qu’ils avaient des épreuves plus durs que nous ? Il se conforta dans un mensonge qu’il inventât de toutes pièces car les épreuves étaient sûrement conçues pour que chaque groupe puisse réussir. Finalement, cette question n’était rien d’autre qu’un logiciel directement installé en lui pour éviter toute forme de narcissisme de se développer.

-Oui je le sais bien. J’ai peut-être le vilain défaut de m’inquiéter peu de fois. Il avait toujours les yeux toujours rivés à l'endroit initial où se trouvait la petite famille canard, sauf que celle-ci avait bougé. En revanche, Aizen, je ne suis pas du genre à crier « Victoire » trop vite.

Atorasu était sûrement le contraire et à crier sa défaite parfois trop rapidement. Il était loin d’être l’homme confiant qu’on pouvait tous croire. Cette aptitude était loin de lui faire défaut pour un Shinobi, un certain perfectionnisme et une remise en question permanente lui permettaient d’être plus fort de jour en jour.

Le Nara prononça quelques paroles qui fit dériver les yeux du Ji-ongu vers lui. Cet homme savait attirer les yeux sur lui, que ça soit les femmes ou les hommes. Le genin remarqua que Aizen, avait, lui, déjà les yeux posaient sur lui.

- Si vous n’acceptez pas mes remerciement.Acceptez au moins mes félicitation pour votre jeu d’acteur à l’examen.

Une fois les chevilles bien gonflées, Atorasu attendit quelques instants dans les yeux du Nara avant de répondre à sa demande d’un acquiescement de la tête. De sa main droite, qu’il leva légèrement il vouait lui faire une dernière remarque.

- Je suis d’accord mais allons-y tranquillement. J’ai une seconde épreuves dans très peu de temps et j’espère pouvoir y aller sans un bras, une jambe ou une vie cassé.

Il attendit la réponse du Chunin et fit ce qu’il allait être le plus judicieux selon lui face à une personnes plus forte que lui et un examen qui était encore tout proche; Alors qu’il commença sa course vers le Nara, le masque filaire d’Atorasu bougeait et s’enfonçait dans son faciès jusqu’à y faire apparaître ses courbes. Les fils recouvrait la totalité du corps du Ji-ongu. Son habillage particulier donnait une certaine carrure à ce dernier mais la chose qui commençait à recouvrir son corps lui donnait une physique monstrueusement imposant.

Armure:
 
Résumé du tour:
 

_________________
L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Nara Aizen
Nara Aizen

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Sam 8 Mai 2021 - 9:28

Aizen ne se permit qu’un regard lorsque le Genin le félicita pour ce qu’il appelait son jeu d’acteur lors de l’épreuve qu’il avait soumis à l’équipe composée exclusivement d’assimilateurs. Il trouvait cette remarque inappropriée mais n’avait pas de temps à perdre en une leçon de morale. Ce qui le gênait le plus, au fond, était sans doute que tout le monde soit au courant de sa prestation. Au final il n’avait joué que son rôle comme chaque Chûnin, jouer au terroriste ou au poursuivant ne changeait rien.

Atorasu accepta la proposition du Nara, précisant qu’il ne fallait pas que l’affrontement aille trop loin pour ne pas le pénaliser pour la suite de son examen. Aizen n’avait aucune intention de pénaliser le Genin et encore moins l’équipe dans laquelle il était. Néanmoins il était persuadé qu’un petit entraînement quelques jours avant la prochaine épreuve lui permettrait de s’exercer de façon plus réaliste que seul face à un ennemi imaginaire. Le Chûnin voulu le rassurer sur le sujet.
« Ne t’inquiète pas, tu ne cours aucun risque. »
Après tout le Nara n’avait jamais grièvement blessé un subalterne avec lequel il s’était entraîné. Akagi et Akio étaient déjà sortis avec de belles blessures mais jamais rien d’incapacitant.
« Profite en néanmoins pour tester tes combos. »
Le Genin quant à lui pouvait se permettre d’envoyer ses plus puissantes attaques sur le Nara surtout s’il espérait l’inquiéter un tant soit peu.

Le shinobi aux fils noirs se mit à courir vers lui, sur sa course et sans mudra comme toujours de nombreux fils se mirent en mouvement sur son corps. Si bien qu’en quelques instants il ne ressemblait plus qu’à une masse informe de fils et était méconnaissable. Il savait donc se former des armures grâce à ses fils, Aizen ignorait la résistance de cette dernière mais il semblait être passé d’un homme frêle à un homme solide comme un rock.

Aizen en déduisit que son adversaire voulait venir directement au corps à corps. Il ignorait sans doute qu’il maîtrisait les arts des samouraïs. Le Nara était tout à fait enclin à le laisser approcher pour engager une bataille au corps à corps mais on n’était jamais trop prudent. Il préféra dans un premier opter pour la mise à distance de son adversaire. De plus ce dernier possédait une armure alors il pourrait s’il le voulait en profiter pour encaisser des coups de sabres sans se soucier de sa défense et se concentrer sur l’attaque. Accepter une approche pourrait alors être dangeureux.

Ainsi alors que le Ji-ongu approchait le Nara fit des signes puis son ombre se mit en mouvement. L’ombre fila vers le Genin avant de s’élever en plusieurs lames qui tentèrent de le trancher en plusieurs endroits. Il devait sans doute reconnaître cette technique qui était très proche de celle qu’il lui avait montré l’autre jour. La vitesse était néanmoins bien moins élevée. Une fois cette attaque lancée le Nara enchaîna sur un autre mudra pour tenter de capturer avec son ombre celle de son adversaire et de le priver de toute liberté de mouvement. Si jamais il se faisait attraper par cette deuxième technique alors le combat serait déjà décevant.


Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Sam 8 Mai 2021 - 10:52

Le combat avait commencé et Atorasu était déjà presque aussi prêt de son adversaire pour commencer le combat. Le Nara, se trouvant à quelques mètres du Jiongu, lança sa première technique. Atorasu vit une ombre s’élancer vers lui avant qu’elle se transforme en plusieurs lames. La technique était exactement la même que celle qu’il avait apprise avec son adversaire du jour, quelques semaines plus tôt. La petite différence en était la vitesse qui fut beaucoup moindre que celle qu’il connaissait.

Voyant donc les lames arrivaient, il fit un bond latérale pour esquiver les lames qui continuèrent leurs routes jusqu’à la rencontre avec un obstacle. La première technique était évité et Atorasu dans les airs souffla, satisfait de sa première micro-performance. il réfléchit à s’il devait lancer une première technique dans les airs, en répondant à celle que venait de lancer Aizen. Alors qu’il se prépara à lancer, la technique du professeur sur lui même, la technique ne voulait pas s’enclencher. Sur le coup, Atorasu le prit comme une sorte de message du destin.

Une fois atterrit droit comme un pique, il se prépara à reprendre sa course pour foncer à toute vitesse sur le Nara mais une nouvelle fois quelque chose l’en empêchait. Il fut quelques secondes pour comprendre que l’ombre de son adversaire était anormalement grande et qu’elle allait jusqu’au pied du Ji-Ongu. Bien évidemment ce n’était pas normal, et Atorasu s’en doutait. Une technique typique des Nara.

Atorasu ne bougea donc pas mais Aizen qui pouvait penser que le combat était déjà fini pourrait sentir plusieurs piques qui sortiraient de terres pour le transpercer toutes la partie inférieur de son corps. Le Jiongu comptait jouer sur l’effet de surprise qu’il ne pouvait normalement pas utiliser de techniques; En réalité derrière son dos, Atorasu forma deux mains pour qu’elles effectuent un mudrâ et ainsi effectuer une technique.

Quite à être immobilisé, autant fair en sorte qu’il y ait égalité entre les deux shinobi.


Résumé du tour:
 



_________________
L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Nara Aizen
Nara Aizen

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Dim 9 Mai 2021 - 18:31

Atorasu fit simplement un bond sur le côté bien que son esquive soit atypique. En effet il avait utilisé un de ses membres comme piston pour s’éjecter sur le côté. Aizen était bien curieux en voyant cela de connaître la composition exacte du corps des Ji-ongu. Tout son corps semblait être fait de fils et il pouvait détacher ses membres comme bon lui semblait. Le Nara se demandait même si lui couper un membre définitivement était possible ou s’il pouvait simplement le rattacher avec ses fils.

Mais il ne vit pas arriver la technique suivante dans l’ombre de la précédente. Lorsque le Genin tenta de continuer sa course il fut bloqué. Aizen pu voir son corps lutter vainement pour se libérer de cette emprise déconcertante. Être bloqué par une emprise des ombres était toujours bizarre la première fois, prisonnier de son propre corps on ne pouvait que constater, impuissant.

Ainsi c’était déjà fini. Le Genin ne pouvait sans doute rien faire face à une telle situation, il aurait dû réagir avant. Aizen comptait bien le libérer pour continuer l’affrontement car il n’était pas vraiment pédagogique de juste s’arrêter ici. Il voulait s’adresser à lui avant pour lui faire la leçon.
« Tu vois je… »
Aizen arrêta sa phrase car la terre se mit à bouger au pieds de son adversaire. Des pics de roches partirent dans la direction du Nara. Dans un réflexe d’urgence il sortit sa lame et fit appel à son chakra pour être le plus rapide possible. Il dévia les pics de leur route pour qu’ils viennent s’écraser derrière lui. Une douleur vive… Il baissa son regard et une de ses jambes était ensanglantée. Bien que rapide l’effet de surprise eût raison de lui et il s’était fait plus que frôler par un projectile qu’il n’avait pas eu le temps de correctement dévier.

Il leva le regard en essayant d’ignorer sa douleur, car il ne pouvait laisser son adversaire sans surveillance. En effet en dégainant son arme le Nara avait automatiquement brisé sa manipulation des ombres, le Ji-ongu était de nouveau libre de tout mouvement. Mais comment avait-il fait pour utiliser son affinité dans cet état ? Aizen était bouche-bée. Néanmoins il n’avait pas le temps de se poser tant de questions et devait riposter avant que le Genin ne le fasse, il ne pouvait pas perdre fasse à un Genin tout de même.

Son katana dans une main il avait toujours son autre main libre pour lancer des jutsus. Il devait garder encore son adversaire à distance surtout maintenant qu’il avait une jambe blessée. De quelques signes de sa main libre et après l’avoir posé sur le sol un dôme très spéciale prit naissance au-dessus du Ji-ongu. Il était troué et n’avait aucune vocation à protéger. Dès lors la petite zone sous ce dôme était parcourue d’une multitude d’ombres. Le Nara lança ensuite la même technique d’ombre que précédemment afin de perforer son adversaire. Il utilisa les ombres de sa ruche terrestre afin de rendre la trajectoire de sa technique des ombres plus imprévisible dans l’espoir de toucher cette fois.

Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Lun 10 Mai 2021 - 8:25

L’effet de surprise avait donc fait effet, la technique n’étant pas très élaborée, avec une technique aussi rapide que celle du Nara suffisait pour dévier une bonne partie des « pics » mais pas la totalité. Aizen s’était donc retrouvé avec un projectile dans la jambe. Libérer Atorasu en profita pour faire n mudrâ et créer deux clones de lui.

L’épée que sortit le Nara, impressionna le Jiongu, non pas par la dextérité et le talent dont il avait fait par, pour esquiver l’effet de surprise, mais de par le fait qu'Aizen était un Samouraï en plus d’être un Nara. Atorasu avait du mal à y croire, cet homme

Mais Atorasu, une nouvelle fois perdu dans ses pensées un petit tremblement de terre et une gigantesque ruche le fit revenir sur terre. Il voyait toutes ses zones d’ombre apparaître et le sort d’Atorasu et ses clones étaient donc déjà écrits. Pour se défendre, l’un des clones s’éloigna de quelques pas et fit sortir de  son armure un amas de fils, qui fileraient vers la ruche, et qui forma en une imposante main pour cacher les ombres formés.  Le but de ce mouvement était de recouvrir toutes les ombres que le Nara avait créées en une unique ombre, celle de la main d’Atorasu.

Mais la technique n’avait pas suffi, Aizen fit naître une nouvelle fois plusieurs lames, qui s’élancèrent vers le Jiongu. Les lames étaient en quantité inférieures grâce à la technique au préalable, mais cela ne suffit pas pour empêcher les lames de naître et de foncer sur le clone et Atorasu. Le clone joignît ses mains et une énorme muraille se forma sous les pieds d’Atorasu qui le suréleva de plusieurs mètres. Une partie des ombres viendraient donc s’écraser contre la muraille alors que les autres détruiraient le clone qu’avait fait Atorasu. Toujours sur la muraille, Atorasu fonça vers Aizen, ainsi que le le dernier clone (si Aizen est sur la muraille), où sinon il ferait en sorte de se mettre à son niveau et de se rapprocher le plus de lui en restant sur son mur.


Résumé du tour:
 

_________________
L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi


Dernière édition par Ji-ongu Atorasu le Jeu 13 Mai 2021 - 7:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Nara Aizen
Nara Aizen

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Mar 11 Mai 2021 - 22:17

Une fois libéré le Ji-ongu en profita pour agir immédiatement, faisant apparaître deux clones de lui. Bien que semblant pour la plupart du temps nonchalant il était habité par un réel instinct combattif. Ce dernier lui permettant d’agir rapidement et judicieusement. Aizen était clairement étonné du haut niveau que lui proposait le Genin et il n’était pas encore au bout de ses surprises.

En effet, un des clones de son adversaire fit apparaître une énorme main faite que de fils qui aurait pu réduire la structure terrestre du Nara en miette. Mais il l’utilisa dans un tout autre but, en effet l’ombre générée par cette création filaire était imposante et permettait de recouvrir la plus grande partie des ombres de la ruche terrestre. Son sens du combat était aiguisé, utiliser de l’ombre pour combattre l’ombre d’un Nara était osé. Son manque de confiance en lui de tous les jours semblait complétement disparaître au combat. Le Nara n’était pas déçu de cette rencontre.

Néanmoins le Nara ne fit pas totalement chou blanc, son ombre détruisit un clone adverse alors que ce dernier préservait l’original de tout danger en le surélevant sur une muraille impressionnante. Le Genin surplombait maintenant le Nara depuis sa position.

Le Nara avait ainsi que peu de temps pour analyser la situation et riposter le plus justement possible face à deux adversaires. Le Genin était toujours derrière son armure qui elle était intacte. Pourtant lui était déjà blessé à la jambe et cela il ne pouvait pas l’admettre. Il se décida, l’adversaire lui montrait un haut niveau ainsi il pouvait se permettre d’attaquer avec plus de puissance et férocité son adversaire sans craindre de le blesser grièvement. Il était rare pour le Nara d’utiliser de puissantes techniques face à un subordonnée mais ce dernier s’en révélait digne.
« Tu ne me laisse guère le choix… » Se chuchota-t-il à lui-même en rengainant son épée.
Ainsi, après plusieurs mudras réalisés avec une seule main, l’ombre du Nara se mit de nouveau en mouvement vers le dernier clone de Atorasu qui était encore au sol. Contrairement aux fois précédentes l’ombre ne se matérialisa pas en lames mais simplement en silhouettes difformes qui se mirent à danser devant le clone. De son autre main, et au même moment où son ombre s’élançait, le Nara lâcha une bombe fumigène qui explosa à ses pieds.

Ensuite il réalisa de nouveaux mudras et son ombre se mit encore en mouvement mais cette fois à une tout autre échelle. Elle s’élargit afin de noyer toute la zone devant lui d’ombres qui se matérialisèrent en une multitude de lame. De par leur nature les ombres étaient capables de monter sur le mur où était perché l’original Ji-ongu. Les lames d’ombres noyèrent la zone prenant ainsi dans leur ligne de mire le clone encore au sol. Le but du Nara était simple : attaquer aussi bien la zone au sol que le haut de la muraille.

Une fois son offensive lancée et sans même savoir s’il avait fait mouche le Nara réalisa de nouveau mudras pour sa camoufler dans le sol. Il commença à contourner la dernière position qu’il connaissait de son adversaire tout en essayant de commencer à voir s’il avait reçu des dégâts ou s’il avait réussi à en réchapper. Sa jambe le lancé à chaque pas, le ralentissant de façon signification mais il serrait les dents pour continuer à se mouvoir.


Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Jeu 13 Mai 2021 - 7:35
Le clone et Atorasu s’approchèrent à grande vitesse de l’ennemi mais une nouvelle fois un ombre fonça vers le clone qui était le plus proche du Nara. Instinctivement, le clone se protégea en mettant ses mains devant son visage mais... il ne se passait rien si ce n’était qu’une ombre qui dansait. La technique avait réussi à faire son effet, le clone était arrêté. Il comprit bien rapidement que ce n'était pas une technique offensive alors, il contourna cette ombre pour renfoncer vers Aizen. Dès lors où l’ombre fut passé, une lame transperça le clone qui disparut immédiatement.

Sur sa muraille, il vit toute l’action, les lames foncèrent à toute vitesse sur lui, il ne les vit pas arriver. La première lame Atorasu l’attrapa à mains nues, sous son bras, grâce à son armure aucune douleur quelconque ne se faisait ressentir mais en revanche, toutes les autres lames, ils se les prirent en pleine face...

Il était toujours sur la muraille, une lame sous le bras, et tout les autres planter dans son armure. Grâce à celle-ci, les lames n’ont fait quasiment aucun effet. Quelques goute de sang sortit de l’armure maintenant presque inutile. La vitesse de la technique avait réussi à perforer l’armure. Les blessures étaient minimes sur son corps, sous son armure. Atorasu leva la tête, et ne voyait plus le Nara, il fit une petite impulsion en arrière pour enlever les lames de son corps.

Au même moment, des fils parcouraient le muraille puis le sol. L’homme masquait, fit quelques pas, marchait dans une direction, sur la muraille, puis trottinait, puis courait dans une direction. Une source de chakra bougeait, contournait Atorasu, à une vitesse anormale et allait commencer à passer sous la muraille. Je t’ai... Il s’arrêta.

Il effectua une mudra avec ses mains dans le dos. Aizen sentira donc une puissante force le remonter, à la surface, sur la muraille. En voyant la source de chakra remonter à la surface, Atorasu lança la puissante technique qu'Aizen lui-même lui avait appris sauf que quelques secondes, avant de sortir de terre, Aizen sera transpercé de sa propre technique. Bien qu’il ne veuille pas l’utiliser, Aizen se l’était permis. Le ténébreux lança la technique en direction du point où il était censé sortir. Sous terre, Aizen se sentira aspirer vers le haut pour sortir de terre mais alors qu’il sera toujours sous terre, sa propre technique perfora son corps.

Résumé du tour:
 

_________________
L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu
Nara Aizen
Nara Aizen

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Lun 17 Mai 2021 - 12:36

La première partie du plan du Nara se passa comme prévu. Gêné par la danse des ombres le clone de Atorasu ne put rien faire face au flot de lames d’ombre qui envahissait la zone et il disparut une fois transpercé par l’une d’elle. Quant à l’original il se débattait au milieu des ombres tel un animal féroce. Fort de la protection de son armure il n’eut pas peur d’attraper une des lames d’ombres à bras le corps et encaissa les autres sans broncher. Malgré la protection efficace le sang commençait enfin à couler chez l’adversaire. Ce fut d’un sourire satisfait que le Nara camouflé dans le sol put observer cela en commençant à contourner la position. Il était inacceptable pour lui qu’il soit blessé face à une Genin sans pouvoir lui porter le moindre coup.

Ce dernier constata bien vite que le Nara n’était plus face à lui, il était visible nulle part. Aizen restait attentif sachant pertinemment que son adversaire pouvait avoir des capacités de détection. Mais rien n’allait en ce sens. En effet le Genin semblait perdu à faire des allers et retours sur sa muraille comme s’il avait perdu quelque chose. Et il avait perdu de vue une chose importante sur le champ de bataille : son adversaire. Il comptait bien lui donner une bonne leçon sur la polyvalence chez un shinobi notamment au niveau sensorialité. Comme il l’avait fait avec ses deux élèves. Mais alors qu’il jubilait déjà d’une victoire à portée de main il sentit quelque chose. La terre bougea et la gravité sembla complétement changer de direction. Aizen fut tirer par le haut par une force inconnu. Dans le même temps des fils de Atorasu s’élancèrent vers lui à une vitesse ahurissante. Cette technique ne lui était pas inconnue puisque c’était grâce à Aizen qu’il avait pu la maîtriser. Il connaissait donc le grand danger qui fonçait vers lui.

Le Nara n’eut qu’une fraction de seconde pour réfléchir et il comprit bien vite qu’il n’aurait jamais le temps de faire un mur ou autre protection solide. Il allait devoir prendre les coups et il ne pouvait imaginer à quel point cela allait être douloureux. Néanmoins il savait une chose : s’il ne faisait rien la victoire serait sans équivoque décernée à son adversaire et il ne pouvait accepter une telle humiliation.

Il dégaina son arme d’un mouvement propre aux samouraïs tout en abandonnant sa dissimulation vraisemblablement inutile. D’une rapidité lui aussi extrême il tenta de parer les membres filaires qui lui foncèrent dessus. Il parvint à en repousser seulement quelques-uns, peut-être deux, il ne savait pas. Réfléchir était dès lors devenu difficile tant la douleur était intense, il regarda son corps. Les fils étaient plantés ça et là formant des trous par lesquelles du sang s’écoulait abondement. Mais au même instant où le Ji-ongu devait savourer sa victoire peut-être qu’il sentait déjà son corps paralysé. Car dans un élan ultime d’envie de ne pas échouer Aizen avait réalisé un unique mudra avec son autre main, juste avant que son katana ne rentre en contact avec les fils de son adversaire. Ainsi leurs ombres étaient de nouveau connectées.

Et alors que le Genin était peut-être coincé dans la position dans laquelle il avait lancé sa dernière offensive le Nara réalisa de douloureux mudras afin de lui aussi lancer sa dernière attaque. Son ombre se mit en mouvement à l’instar des fils de son adversaire bien qu’encore une fois il choisit de ne pas y mettre la même vitesse. A quoi bon vu que son adversaire devait être immobilisé après tout. Cette ultime tentative avait pour but de mettre son adversaire dans le même état que lui afin de ne pas concéder la défaite, il y tenait. Lorsqu’il finit son attaque il tomba à terre, inconscient.


Résumé du tour:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ji-ongu Atorasu
Ji-ongu Atorasu

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Empty
Dim 30 Mai 2021 - 16:35
Il le ressentait. Ce corps remontait le long de la muraille. Il était prêt lancer sa technique. En effet quelques-unes d’entre elles furent parées ... mais rien de bien impressionnant pour le Nara qui se fit transpercer par les quelques fils du Jiongu.

Il ne fallait pas se le cacher. Atorasu se sentit pendant quelques instants, comme inatteignable. Son cœur ne cessait de cognait contre sa poitrine mais cela ne l’empêcha pas d’être fière de son attaque. Un sourire se dessinait sous son masque suite à l’empalement de son adversaire.

Un chunin. Atorasu avait sû tenir tête à un chunin et pas tout le monde en avait la capacité. Il était content de lui. Le difforme ne pouvait s’empêchait de s'autocomplimenter en voyant les blessures d’Aizen... son maître d’un jour.

Mais la raison le revint en voyant que ce dernier n’était pas au point. Alors qu’il voulait faire un pas et arrêter le combat, il se rendit rapidement compte qu’il ne pouvait plus bouger. les yeux plongeaient dans ce du Nara. Il allait dire quelques mots pour stopper une bonne fois pour tout le massacre... Mais il était trop tard, la dernière technique était lancée et le genin ne pouvait se prendre que de plein fouet cette offensive finale. Il tenta quelques mouvements mais en vint... L’armure n’avait plus de résistance. Son cœur ne s’arrêter plus. Il ferma les yeux et... un cri.

Il ne pouvait plus rien faire, il était à terre. Le sang jaillissaient de son corps. Il avait une parfaite vu sur le ciel qui était partiellement dégageait. Pourquoi il avait accepté cet entraînement ? Lui même ne savait pas finalement...

L’ego avait parlé, l’ego avait pris le dessus sur ce coup-là... comme pour Le Nara d’ailleurs, car Atorasu était sûr que le bel homme aurait pu arrêter la technique avant l’impact. Il aurait pu demander d’arrêter le combat avant de lancer sa dernière offensive.

Néanmoins, à la différence du genin, le chunin avait respecté sa parole qu’il donna au début du combat : Aucuns organes vitaux étaient touchés et Aizen avait sû viser avec précision des endroits qui ne seraient pas un problème.

Dans sa flaque de sang qui commençait à se mêler à celui de l’ennemi, apaiser par les mouvements des nuages qui défilaient sous ses yeux, Atorasu se laissa emporter, par un profond sommeil et par les ninjas qui avaient entendu son cri.

Résumé du tour:
 

_________________
L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen Xakk

By Celle qu'on Aime Tousssi

Masuku nashi ∥ マスク無し
The theme of Atorasu according to Mayumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8211-un-hero-tragique-de-plus-termine?nid=2#68873 https://www.ascentofshinobi.com/t8772-carnet-d-un-jiongu

L’ombre d’un fils ∥ Nara Aizen

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: