Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune]

Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Lun 10 Mai 2021 - 19:25
Star system

Afin de redonner un peu de baume au cœur aux habitants de Kiri après les récents événements, le village a décidé d'organiser un concert ouvert au public. Pour cela, ils ont fait venir une star bien connue de tout le Yuukan : Beyonzu. Cette chanteuse traditionnelle sera accompagnée de tout son orchestre. Vous êtes chargés d'être ses gardes du corps pendant tout son séjour à Mizu, de son arrivée au port jusqu'à son départ. Attention, elle a de nombreux fans complètement hystériques.

Récupérer Beyonzu au port à son arrivée
S'assurer que son séjour se passe sans encombre
S'assurer que le concert se déroule parfaitement
Ramener Beyonzu au port pour son départ




Ouvrant doucement le parchemin qui venait de lui être remit. Misaki s'attendait à tout. Elle en avait vue de toutes les couleurs dernièrement et ne savait pas trop quoi pensée quanta ce que cet ordre de mission pouvait bien contenir. D'un côté, elle s'était coltiner des missions de lavement des égouts, de sauvetage de chat et autres corvées en tout genre. De l'autre, elle avait infiltrée une base pirate en construction et elle s'était frottée à une Yasei Serpent l'ayant presque tuée. Tout était possible et elle n'avait absolument pas la moindre idée vers quoi se dirigerait cette fameuse mission.

À l'aide de sa dextre, elle déroula tranquillement le parchemin et posa son regard sur l'encre composant les mots de l'ordre de mission. Si cette mission tournait plus du côté de la corvée que de l'exploration de ruine mystérieuse, elle avait un petit je-ne-sais-quoi qui attirait la Yukijine. D'abord, il s'agissait la d'une mission qui devait avoir un lien avec son désire de rejoindre la Kenpei. Il s'agissait après tout de la protection rapprochée d'une personnalité, chose qui revenait généralement dans leur cours. Et puis, Misaki possédait une Kekkai Genkai pouvant aisément être manipuler défensivement, elle se démarquait d'ailleurs par son éventail de technique de protection qu'elle possédait – enfin, pour une genin bien entendu -

C'est en lisant le nom de la personnalité qu'elle se devait de protéger que les yeux de la Yukijine s'illuminèrent. Elle avait déjà rencontrée cette Beyonzu lors de son dernier passage au pays de l'eau. Elle avait assister à un de ses concerts en compagnie de sa mère et de ses frères et soeurs. Il s'agissait sans doute d'un des rares souvenirs positif que la genin avaient de sa famille. Petit moment hors des tracas claniques, elle avait pu profiter d'un court moment agréable en compagnie de cette famille qu'elle aimait tant, malgré tout.

Le sourire aux lèvres, la tête dans les nuages, Misaki se préparait rapidement à aller rejoindre son partenaire de mission, Yasei Masamune. Elle avait de plus en plus la chance de rencontrer des membres de ce clan pourtant si fameux au village caché de la brume. Elle avait passé un grand laps de temps sans en croiser et soudainement, PAF, elle en rencontrait trois, les uns après les autres. Si elle avait eu la chance d'assister à une démonstration des capacités d'une Yasei Yuben. Elle était bien curieuse de savoir la nature de l'animal dans lequel il pouvait se transformer. Enfin, sans doute aura-t-elle la chance de le voir tôt ou tard ?

[...]


Il ne lui avait pas fallu très longtemps pour se préparer. Une fraiche brise salé envahissait les narines de la genin à mesure qu'elle se rapprochait du point de rencontre. Elle pouvait déjà entendre le bruit des vagues venir rencontrer violement le bord des quais et des structures. L'océan était bien agité en cette chaude journée d'été. Une tempête était-elle à l'horizon ? Elle ne pourrait pas le dire. Ne s'étant jamais vraiment intéressée au domaine nautique, elle n'était absolument pas compétant sur le sujet. D'intense coup de vent ralentissait son pas, alors qu'elle devait affronter cette force invisible pour continuer d'avancer. Se cheveux, complètement dépeigner virevoltait dans tous les sens. Elle essayait de coincer une mèche de ses cheveux dorées derrière son oreille, sans grand succès, le coup de vent suivant la délogeait. Vraiment un temps de merdre pour un concert.

Arrivée au quai, elle n'eut pas très longtemps à attendre avant l'arrivé d'un homme à l'allure bien unique. C'est lui qui avait abordé la genin en premier et, en le toisant du regard, elle ne savait pas trop quoi penser de ce mystérieux Yasei qu'elle n'avait jamais rencontrée.



_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yasei Masamune
Yasei Masamune

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Mar 11 Mai 2021 - 14:08
Le buste de Nehebkau venait de se courber alors que sa main tendue récupérait le rouleau pour la toute première mission qu’il devrait effectuer en duo avec une autre personne. Les missions, classées selon leur ordre d’importance et de dangerosité était du rang D pour le plus faible, au rang S pour les missions de très hauts rangs. Les missions les moins importantes étaient les plus nombreuses et pouvaient être données au village par n’importe qui : autre ninja, fermiers, marchands, civil lamba, etc. L’objectif pouvait varier, mais c’étaient pour une très grande majorité des missions de gardiennage, des corvées, du baby-sitting, etc. Rien de très intéressant en soit, mais ce type de mission rapportait au village une petite somme d’argent, qui, accumulée avec les autres missions de rang faible, valait très gros. Ensuite, à partir des missions de rang B et A, les shinobis les effectuant pouvaient alors sortir du village et possiblement affronter d’autres ninjas de factions ennemies. Le risque de mort augmentait. Mais bien entendu, la récompense augmentait également. Les missions étaient un très gros axe économique pour toutes les nations.

Notre reptile aux brûlures venimeuses venait ici dans l’espoir de ce voir accorder le droit de participer sa première mission. Cela faisait très peu de temps qu’il était arrivé au sein de la capitale du pays de la brume. Il prenait tout juste ses marques, même s’il se perdait souvent dans les différents quartiers, toujours le nez dans ses livres religieux. En quête d’argent et d’informations, le meilleur moyen était de partir en mission pour le compte du village. Ainsi, il augmenterait son prestige, son réseau et possiblement ses capacités, en fonction bien entendu des missions qui lui seraient confiés. Notre Hyksos s’était donc présenté à un homme à qui il fit sa demande. Celui-ci vérifia quelques informations avant d’aller chercher un rouleau avec un ordre de mission. Une fois l’ordre récupéré, il sortit du bâtiment juste après qu’un ninja messager affirma se charger de prévenir la coéquipière de Nehebkau. Il avait acquiescer sans opposer aucun résistance et n’avait demandé aucune information sur la mission. Après tout, il n’avait que peu de force de proposition pour le moment.

A peine passé le pas de la porte, il se saisit du parchemin avant de l’ouvrir entièrement, afin de lire l’ordre de mission et de découvrir qui serait son compagnon pour cette nouvelle aventure. Ce serait une kunoichi qui serait auprès de lui. Une femme du nom de Yuki Misaki. Yuki, ce nom était terriblement familier au polymorphe. Il l’avait déjà lu dans un livre, il savait pertinemment que cette famille de renom appartenait au pays de la pluie et vivait au sein de sa capitale. C’était une famille pouvant grâce aux dons du chakra, créer et manipuler de la glace sous toutes ses formes. Ce serait un véritable délice de curiosité et d’informations que de voir cette fameuse Misaki user de ses dons. Il avait rendez-vous avec elle sur les quais du port de Naragasa. Cela faisait bien quelques jours qu’il n’y avait pas mis les pieds. Pas depuis sa rencontre avec ce mystérieux individus qui avait développé chez lui une étrange sensation de méfiance.

La mission elle consistait simplement, mais purement à une escorte. C’est à dire qu’ils devaient tous les deux protéger une personne pendant un laps de temps donné, qui pouvait être un voyage d’un point A à un point B, pendant un travail, etc. Pour la mission qui les concernait, ils devraient protéger une chanteuse du nom de Beyonzu pendant la durée de son séjour à Kiri Gakure. Le village avait organisé un concert de cette fameuse star afin de redonner du baume au coeur des Kirijins. Cependant, cette femme était assez célèbre et soulevant le coeur de ses fans, il faudrait que les deux Genin soient au taquet afin d’éviter qu’une personne mal intentionnée vienne gâcher le séjour de la rockstar, ou pire que cela empêche le concert d’avoir lieu. En passant ses yeux sur l’intitulé de la mission, le reptile vint à penser qu’il s’agirait plus ici d’une mission où il serait l’homme à tout faire, l’assistant d’un star dont la gloire aurait fait tripler ses chevilles. Mais un ordre était un ordre, et son nom était inscrit en gros sur le parchemin donc il ne pourrait s’y soustraire. Rangeant l’ordre de mission, il se rendit d’un pas pressé sur les quais. La star allait bientôt arriver.

Une dizaine de minutes plus tard, Nehebkau arrivait sur les quais, cherchant de son regard reptilien une source de chaleur ressemblant à une jeune femme dont les veines étaient traversées par du chakra de glace. C’est ainsi que son regard tomba sur une jeune femme blonde qui attendait effectivement au point de rendez-vous. Sans attendre, il s’approchait d’un pas léger, le regardant fixement dans les yeux afin qu’elle comprenne qu’il viendrait l’aborder. La femme avait la peau blanche, les cheveux plutôt longs qui tombaient à l’avant et à l’arrière de ses épaules. Habillé de vêtements ayant quasiment la même couleur que ses yeux, elle avait une apparence chaleureuse. Apparence qui ne serait pas rendu avec notre grand brûlé.

« Je me nomme Masamune. J’ai rendez-vous avec une certaine Yuki Misaki. Est-ce toi ? Dit-il en la regardant fixement avant de tourner son regard en direction de l’immensité bleu de l’océan. Au loin, l’on pouvait voir un grand bateau à fier allure arriver lentement en leur direction. Il semblait bien distinct des bâtiments marchands que Nehebkau avait l’habitude de voir. Il s’agissait là très certainement d’un convoi spécial, qui transportait non pas des marchandises, mais uniquement des personnes. Sans porter de nouveau son regard sur la femme qu’il pensait être Misaki, notre reptile continua dans ses propos. Penses-tu qu’il s’agisse là du bâtiment amenant notre chanteuse ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11753-yasei-masamune-termine#102315
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Mar 11 Mai 2021 - 15:38

[Misaki] - C'est bien moi ! Enchanté de faire votre connaissance, Masamune-san ! Dit-elle en effectuant une légère inclinaisons vers l'avant.

Deux mèches dorées tombèrent le long de son visage. En se relevant, elle essaya de nouveau des les coincer derrière ses oreilles, tout en offrant un sourire chaleureux à l'homme qui sera son partenaire pour la journée. Un rafale éclata, faisant perdre légèrement l'équilibre à la Yukijine qui se rattrapa l'instant d'après. Définitivement, cette température allait causer de plus ne plus de problème.

Il ne fallut pas attendre très longtemps avant l'arrivé de la star. Masamune indiquait une embarcation aux allures excentrique qui se dirigeait vers le port. Il ne faisait absolument aucun doute dans l'esprit de Misaki ; ça devait être Beyonzu.

[Misaki] - Vous avez fort probablement raison ! Je ne vois pas qui d'autre ça pouvait bien être.

Après tout, même le Daimyo du pays, l'homme de le plus influent de l'eau, n'avait pas un navire aussi hors du commun. Sans doute là les fameux caprices des stars ? Attendant sagement l'arrivé de la princesse, Misaki laissait aller son imagination. Elle réfléchissait, d'un côté, aux tenants et aboutissent de la mission de protection. De ce qui devait être fait pour offrir l'environnement le plus sécuritaire à la star de renommée internationale. De l'autre côté, sa tête d'adolescente partait dans des fantaisie de grandeur. Comme quoi elle allait dramatiquement sauver la vie de cette personnalité publique et enfin être reconnu à sa juste valeur par sa famille. Rien de bien utile à la mission.

Une fois amarré, les bateaux – parce qu'il y en avait plus qu'un – installèrent divers passerelle. Une véritable armée de travailleur se mirent en branlent et sortirent des embarcations divers caisse remplis d'accessoire, de vêtement et d'outils en tout genre. Les deux genins étaient complètement ignorée par la populace au service de la star. Au bout de quelques minutes, ce fut au tour de la star de monter le bout de son nez, mais elle n'était pas seule. Elle était accompagnée de véritable gorille au bras plus gros que le torse de Misaki. Elle était venu avec sa propre garde rapprochée. À quoi allait bien pouvoir servir les deux envoyés de la brume ?

Un vieil homme s'avança en direction des deux protagonistes. D'un regard hautin, il toisa la fille des glaces, puis l'homme-serpent. Il se racla la gorge et alors qu'il s'apprêta à ouvrir la bouche, une bourrasque de vent le déchapeauta. Rapidement, il récupéra son couvre-chef au vol, le remit en place et continua comme si de rien n'était. La scène avait fait sourire la genin qui avait du se retenir pour ne pas rire, ce qui énerva clairement leur interlocuteur.

[Homme] - Beyonzu vous remercie pour l'attention que lui donne la brume, mais vos services ne seront pas nécessaire. Bonne journée. Dit-elle en agrémentant ses paroles d'un mouvement de la main en signe de “Vous pouvez dégager”.
[Misaki] - J'ai le regret de vous informer que vous le vouliez où non, vous êtes invitez de la brume et nous vous accompagnerons tout au long de votre séjour ici.

La réponse de Misaki se voulait sec et sans équivoque. D'abord énervé par l'attitude de ce qui semblait être le responsable des effectifs de Beyonzu, elle voulait être clair qu'il n'y avait pas matière à discutions.

[Homme] - Aussi compétant soyez-vous, nous ne faisons confiance qu'à nos propres hommes pour assurer la sécurité de notre employeur. Ajoutait-il en haussant le sourcil
[Misaki] - Notre devoir est d'assurer tant la protection de votre employeur que celle des habitants de la brume. Sachez que notre intention première est d'assurer la sécurité de Dame Beyonzu, mais nous représentons aussi les intérêts de la brume en nous assurant que vos faits et gestes ne mettent pas en périple la sécurité du village. Que vous le vouliez ou non, nous sommes là pour rester.

L'homme, de plus en plus énervé. Poursuivit en tournant les talons, en remontant le mentons et en expirant un léger soupire.

[Homme] - Soit.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yasei Masamune
Yasei Masamune

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Mer 12 Mai 2021 - 9:51
La jeune femme assura à son homologue Kirijin qu’elle était bien la prénommé Yuki Misaki, la deuxième prétendante de cette mission d’escorte. Un simple signe de tête de notre reptile vint en réponse aux propos de sa collègue du jour alors que le bateau accostait non loin d’eux. Les deux compères se mirent alors juste sur le côté du navire en attendant le débarquement. De nombreuses personnes vinrent installer des passerelles en bois prévues pour recevoir un poids assez elevé, permettant ainsi de décharger des hommes, des caisses ou mêmes des animaux. Mais pour ce jour, c’étaient des sortes de valises en tout genre, des caisses extrêmement bien emballées ainsi que bon nombre de personnes qui sortaient du bâtiment flottant. Les yeux de Nehebkau roulèrent sur chacun des individus qui marchaient sur cette passerelle avant qu’ils ne se fixent sur une seule personne : une femme, l’air plutôt frêle avec un air désinvolte. Ce devait très certainement être elle. Cette jeune femme était entourée par de nombreuses personnes dont certains semblaient être de véritables molosses, entraînés pour le combat et la protection. Visiblement, elle aussi avait déployé les grands moyens afin d’assurer sa propre protection.

Mais alors que notre reptile observait les molosses et leur attirail de combat, il fut sorti de sa réflexion par sa compagnon du jour qui était aux prises avec un homme un peu plus âgé que le reste de la tribu. L’homme remerciait la jeune femme de la sollicitude de Kiri concernant la protection de Beyonzu, mais que cela ne serait pas nécessaire car ils assureraient eux-même le protection de la rockstar. Misaki ne l’entendant pas de cette oreille vint se placer en opinion contraire et assurer qu’ils resteraient en place pour assurer la protection de la star et du reste de l’équipe qui l’accompagnait. Nehebkau vint se placer à côté de lui, à une distance anormalement proche en plongeant son regard changé en yeux de serpent dans celui de l’homme qui semblait un peu surpris de la forme des yeux de Nehebkau.

« Nous ne vous dérangerons pas.. » dit-il de façon grave. Il n’y avait dans sa façon de parler aucun moyen de rétorquer quoi que ce soit. Notre héros vint en soutien à Misaki, même si cela n’avait pas réellement été nécessaire. Il s’avérait que cette jeune femme avait du mordant, un caractère qui plaisait beaucoup à notre religieux. Alors que l’homme avait tourné les talons, il tomba nez-à-nez avec Nehebkau. Il accepta avec un agacement non dissimulé. Mais il devrait faire avec et il le savait. Après un soupir d’abandon, il contournait le sang-froid avant de se diriger vers Beyonzu en lui parlant de deux ou trois choses dont le duo ne pouvait rien entendre. Quelques minutes plus tard, la jeune femme s’extirpa des griffes de ses molosses afin de venir à la rencontre du duo. Toujours avec un air dédaigneux dans le regard.

« Excusez le comportement de Ryuuzaki. Il est mon agent, mais aussi mon oncle. Un peu sur-protecteur le bonhomme. Je suis Beyonzu, mais vous pouvez m’appeler Akara. Nous allons visiblement passer un moment tous ensemble alors autant que vous m’appeliez par mon prénom.. » Dit-elle avant de tourner les talons, se dirigeant de nouveau vers son oncle.

Tout d’abord, Nehebkau fut frappé par la différence qu’il y avait entre le comportement d’Akara et celui qu’il attendait d’elle. Notre reptile était quasiment certain qu’elle serait imbue de sa personne, qu’elle n’allait même pas calculer les deux Genins. Et pourtant, c’était tout le contraire. Elle avait une voix extrêmement douce et chaleureuse, comme si elle voulait prendre soin des autres rien qu’en paroles. Il s’attendait à avoir des problèmes de comportement avec elle alors qu’au final, ce serait son agent qui allait réellement poser problème. L’homme plutôt méfiant se voulait protecteur envers sa filleule et ne laisserait bien passer. Il faudrait donc pour Misaki et Nehebkau qu’ils soient irréprochables. Sans quoi, les autorités de la brume en entendraient parler. La jeune femme revint alors vers eux avec un sac dans la main, suivit de près cette fois-ci par tous les gorilles.

« Il parait que mon oncle à réservé une suite dans une grande auberge du centre-ville. Nous y allons ? » Dit-elle avec un grand sourire. Notre invertébré acquiesça d’un simple signe de tête avant de se tourner et de se diriger vers le centre ville. Les deux Genins étaient à la tête du cortège, suivit de très près par Akara et Ryuuzaki, puis ensuite vinrent toutes les valises avec les molosses. Effectuant un petit mudras discret, le serpent propulsa alors discrètent ses sens à la recherche d’un quelconque chakra, d’une quelconque présence qui se rapprocherait trop rapidement du cortège. C’était une technique de détection primaire qui serait bien utile si la situation se gâtait. Toujours à côté de Misaki, Nehebkau se rapprochait d’elle afin de lui parler, sans planter son regard sur elle, toujours concentré sur les alentours, au cas ou.

« Tu proviens du clan Yuki c’est bien ça ? Ce sont des manipulateurs de glace ? »

Spoiler:
 


Dernière édition par Yasei Masamune le Jeu 13 Mai 2021 - 19:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11753-yasei-masamune-termine#102315
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Mer 12 Mai 2021 - 18:43

Misaki était restée surprise en voyant des yeux de reptile venir remplacer les globes normaux de son coéquipier de mission. Elle qui était pourtant si curieuse de connaître l'animal dont il tirait ses pouvoirs, elle venait d'obtenir une information importante. Sans être capable d'identifier quoi exactement, elle savait maintenant qu'il s'agissait forcément d'un reptile. Crocrodile ? Alligator ? Dragon de comodo ? Serpent ? Lézard ? Il y en avait tant...

Masamune lui avait cependant ouvert une porte pour qu'enfin, elle puisse nourrir cette curiosité qui ne lui servait absolument à rien. En effet, il questionnait Misaki quanta la nature de son chakra et de ses capacités. Bien entendu, provenant d'un clan connu pour sa maîtrise de l'art Hyôton, de deviner ce dont elle était capable devenait un véritable jeu d'enfant.

[Misaki] - C'est bien ça ! Dit-elle en offrant un sourire à son interlocuteur. Mon clan est capable de manipuler la glace et la neige. Quoi que, dans mon cas, j'ai vraiment plus poussée ma maîtrise de la glace. Je suis aussi une kunoichi sensorielle.

La fille des glaces ne percevait aucune malice chez son interlocuteur. Elle avait offert les informations concernant ses capacités dans l'espoir qu'il lui partage les mêmes informations à son tour. Ça et aussi parce que c'était important, selon elle, de connaître les compétences d'un allié en pleine mission et ce, afin de pouvoir établir de meilleur plan d'action si jamais les choses devaient toujours au vinaigre.

[Misaki] - Et toi ? Étant Yasei, tu dois être capable de prendre forme animal ? J'ai cru voir des yeux de reptile, c'est bien ça ?

Elle jouait la nouille sympathique. Technique de manipulation de l'information bien inconsciente de sa part, elle ne voulait pas non plus forcer les choses.

[...]

Une fois les choses complètement sortie sur navire, le groupe se mit en direction de l'endroit choisi pour le concert. Il s'agissait d'un grand espace vide en plein coeur de la zone en reconstruction. Tout près de la tour du Mizukage, Misaki ne pouvait s'empêcher de penser à Saji et à la capacité de concentration monstrueuse qu'il allait devoir avoir s'il voulait pouvoir continuer de travailler sans être incommoder par le brouhaha de la foule et de la chanteuse.

Ils avaient été un peu mit à l'écart par le groupe de garde du corps et par l'oncle en question. S'il avait dû accepter la présence du duo, ils étaient plus tolérer qu'accepté. En fait, on pouvait clairement distinguer deux camps. Eux et les shinobis. Après, s'ils voulaient que les deux genins ne soient rien de plus que des plantes vertes et qu'ils les laissent tranquille, qu'ils s'amusent. Tant qu'ils ne les empêches pas de faire ce pourquoi ils sont là, c'est-à-dire s'assurer que tout allait bien se passer.

En deux temps trois mouvements, l'équipe technique s'était mit au travaille et la construction de la scène bâtait son plein. Misaki et son coéquipier s'étaient séparés les tâches. D'un côté, l'adolescente analysait tout ce qui sortait des caisses pour la construction de ce fameux plateau. De l'autre, l'homme-serpent s'occupait de la partie sécurité. Misaki avait proposer cette séparation dans l'espoir que Masamune, de par son sexe et son gabarie, seraient probablement plus prit au sérieux qu'une adolescente frêle comme Misaki.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yasei Masamune
Yasei Masamune

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Jeu 13 Mai 2021 - 21:45
Cette Misaki était plus qu’agréable. Toujours souriante, elle répondit à la demande de son homologue Kirijin par l’affirmative. Elle faisait bien partie intégrante de ce célèbre clan donc la glace parcourait les veines au lieu du sang. Une façon imagée de parler de ces hommes et ces femmes qui maîtrisaient l’art de manipuler la glace. C’était l’information principale que notre héros aux pupilles verticales avait lu dans l’un des nombreux livres de la bibliothèque de la brume. Cependant, il y avait mentionné que la glace. La neige n’avait pas été mentionné dans le manuscrit qu’il avait feuilleté quelques semaines auparavant. Souhaitant posséder un maximum d’informations sur le village, ses uses et coutumes, son peuple et bien d’autres choses; Nehebkau avait longuement tourné les pages des manuscrits où étaient inscrits tant d’informations. Sur l’histoire et sur les différents clans du pays de la pluie. La neige cependant n’avait pas été inscrite, pourquoi ? Peut-être que les informations contenues dans ces bouquins n’étaient que des généralités et que la majorité des membres du clan Yuki, comme Misaki d’ailleurs, maîtrisaient mieux la glace que la neige. Après tout, qu’était-il réellement possible de faire en maîtrisant la neige ? La possibilité éventuellement de contrôler les températures négatives ? De s’en soustraire ? De déclencher des amas de neige, comme des avalanches ? Tant de questions vinrent à l’esprit de Nehebkau concernant ce fameux clan, cette famille qui avait participé à la grandeur de la brume.

Mais il n’aurait ni le temps ni l’occasion de poser toutes ses questions, car le binôme était avant toute chose en mission, et sa réussite était une priorité absolue. Cependant, alors que le convoi avançait en direction des quartiers réservés pour la chanteuse Beyonzu, Misaki renvoya la question au reptile. Elle se demandait quel type de Yasei il était. Le sens à pendre dans cette questions était de savoir quel était son animal totem. En quoi il pouvait se métamorphoser. Il est vrai que tous les membres de ce clan, même si Nehebkau ne se considérait pas vraiment comme un Yasei étant originaire du peuple Hyksos, ne se métamorphosaient pas tous avec le même animal. Certains étaient des reptiles comme lui, d’autres de la famille des primates, des mollusques, des insectes, des oiseaux, des cétacés, et bien d’autres encore. Il y avait tellement de possibilités dans les totems des polymorphes que le grand brûlé comprenait l’excitation de connaître le totem précis d’un Yasei. Ce n’était certainement pas la même chose chez elle, car dans sa famille, tous maîtrisaient la glace. Ou la neige du coup. Nehebkau réprimait un petit sourie en coin alors que sa compagne de mission lui assurait avoir aperçu des yeux de reptiles.

« Bien observé.. Il marquait une courte pause avant de plonger son regard verdâtre dans le sien. Tout d’abord hésitant à ouvrir la bouche pour prononcer le nom de son totem, il vint finalement par le faire. Aussi répugnant que les gens pensent que sont ces animaux, le serpent est un animal absolument incroyable, faiseur de prouesses dont les hommes ne seront jamais capable. Il marquait de nouveau une courte pause avant de tourner la tête, visiblement attiré par un bruit soudain. Un homme passant que le côté, qui n’avait rien à voir avec le convoi venait de laisser tomber ce qu’il avait dans les mains, provoquant un bruit métallique au contact du sol. Rien à signaler. La totalité de mon peuple possède le totem du serpent. Et je n’en fais pas exception. ».

C’est pour cette raison que notre protagoniste avait beaucoup de mal à se considérer comme Yasei, car son peuple était celui du totem du serpent, les Hyksos. Toute une religion existait sur ce peuple et sur leur totem. Sousei le créateur, dieu de l’argile et de la création, Rinjuu dieu de la mort, et l’on ne compte le nombre de dieux encore connus dans les écrits. Paradoxalement, Nehebkau avait lu de nombreux écrits également sur les Yasei. Leurs racines étaient très profondes même si tout ne semblait pas être contenu dans les livres. Il s’était renseigné un peu sur cette famille, et visiblement, il y avait au sein du village de la brume un personnage éminent qui avait beaucoup fait pour le clan ces derniers années. Une certaine Reikan. C’était bien entendu dans les prochaines actions de notre reptile, un passage nécessaire afin d’avoir des réponses à bien des questions. Ou tomberait-il sur une profane fanatique, ne pouvant seulement lui embrouiller l’esprit. Il n’y avait après tout qu’une seule façon de connaître la réponse : rencontrer Reikan.

La discussion allait cependant couper court alors qu’ils arrivèrent au lieu de destination. Akara vint alors dans ses quartiers avec un ou deux gorilles. Les deux compagnons se séparent pour couvrir une zone plus large. Misaki elle souhaitait se charger d’inspecter la mise en place de la scène alors que Nehebkau lui serait chargé d’escorter sans repos la jeune chanteuse, où qu’elle aille. Ce fut donc ce que notre héros s’apprêtait à faire. Mais au moment d’entrer dans les quartiers de la chanteuse, il fut brutalement arrêté par deux des gardes du corps. Un plaqua sa main droite contre le torse du reptile alors que celui-ci avançait d’un pas pressé, un autre lui attrapait l’épaule comme pour le retenir. Un en avant, un en arrière. La tension montait alors d’un cran alors que l’oncle vint apparaître derrière l’homme qui se trouvait devant le Genin. Il fit un grand sourire avant de lui lancer un regard satisfait.

Il fit passer son bras devant le molosse avant de gentiment tapoter la joue du Genin, comme s’il flattait son chien. Un tel bipède se comportant de cette manière avec lui était insupportable. La réaction fut immédiate. De la main gauche il vint attraper le poignet de l’oncle de la star avant de redresser la main avec son pouce, pliant donc le poignet de Ryuuzaki d’un façon très peu plaisante, et assez douloureuse. Il émit une plainte avant que le gorille derrière le sang-froid vint l’attraper totalement par l’arrière afin de le faire reculer. Aux prises avec les deux molosses, la situation était en train de dégénérer. Mais une chose vint attirer l’attention de tous : un cri de détresse d’Akara. Immédiatement, Nehebkau lâchait le poignet de l’oncle avant de faire demi-tour accompagné du premier gorille. Notre protagoniste les yeux rivés sur le couloir tentait d’avancer, mais en vain, il était toujours maintenu. L’homme à la chevelure bleue vint attraper le doigt de son opposant avant de le tordre, laissant la douleur relâcher son étreinte. Un simple coup de pied plus tard, il était libre.

Courant rapidement dans le couloir, il vit alors un homme sortir rapidement de la pièce où tous se trouvaient. Il avait dans les mains une sorte de sac qu’il tenait précieusement sur sa poitrine. En voyant Nehebkau se diriger vers lui, il fit volte face et se mit à courir. Les hurlements de tous continuaient alors que d’autres molosses débarquaient par les escaliers derrière. Concentrant son chakra, il prit une grande respiration avant de cracher une petite quantité d’eau qui prit la forme d’une boule d’eau équivalente à deux ballons de football. Le crachat aqueux vint s’écraser sur le dos du voleur. Mais il n’avait pas le temps de venir l’achever, car un autre homme vint sortir de la pièce et se diriger vers son homologue. Mais sur le passage se trouvait Nehebkau. Le combat s’engageait alors, au taijutsu bien entendu. Les malfrats n’avaient pas l’étoffe de shinobis, ils n’étaient que de pitoyables voleurs ici pour tirer un butin. Et pas n’importe lequel, celui d’une chanteuse célèbre. Un coup de pied à la gorge et le voleur fut propulsé en arrière, pile dans les bras des molosses qui s’en occupèrent.

« Êtes-vous blessés ? Demandait alors le Genin en entrant dans la pièce. Un molosse prenait soin de Ryuuzaki qui s’était visiblement battu avec le voleur. Akara elle plutôt choquée fit un simple signe négatif de la tête avant de continuer : le premier homme m’a volé mon sac avec mon amulette. Je ne peux chanter sans. »

Ce fut suffisant pour le polymorphe qui prit alors le fuyard en chasse. Celui-ci, bien que décontenancé par l’attaque de Nehebkau avait réussi à se révéler et à se diriger vers la deuxième sortie. Une fois dehors, il avait l’homme en visuel. Celui-ci courait vraiment vite pour un simple voleur. Peut-être que le fait de risquer la prison était pour lui une raison suffisante de pousser les capacités de son corps dans ses retranchements et ainsi augmenter ses capacités de course. Mais il ne faisait pas attention. Il se dirigeait actuellement vers l’endroit où était en train de se monter la scène par les techniciens. Heureusement, vers l’endroit où Misaki se trouvait. Espérons maintenant qu’elle arriverait à comprendre ce qui était en train de se passer, et qu’elle réussirait à intervenir pour arrêter le voleur…

_________________
[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Captur13

せいめいたい - Forme Serpent
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11753-yasei-masamune-termine#102315
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Ven 14 Mai 2021 - 16:18

[Misaki] - Oh ? Ses yeux pétillaient d'intérêt. Je n'ai jamais vu de serpent de ma vie ! Ils ont tous les yeux comme toi ?

L'adolescente, originaire du pays de la neige éternelle, n'avait jamais pu apercevoir un animal de cette espèce. Le climat du pays des tempêtes enneigée n'offrait pas un habitat vivable pour les reptiles et autres espèce à sang-froid. Elle en avait cependant entendu parler et avait même vu quelques peintures dans des livres, mais son savoir s'arrêtaient là. En fait, elle avait déjà affrontée une représentante des Hyksos. Victime de la résonnance, elle avait perdu toute trace d'humanité et était bloqué dans une transformation partielle. C'est d'ailleurs contre cette démone aux corps de serpent que Misaki avait failli, pour la première fois, mourir en pleine mission et qu'elle était revenu au village accompagné d'une blessure psychique sous la forme d'un trauma.

Cependant, sachant la nature de sa transformation, Misaki ne put s'empêcher de repenser à son affrontement avec cette femme-serpent. Anxieuse de nature, elle sentait les premiers signe d'une attaque de panique venir l'envahir. Capable de se calmer d'elle-même, elle n'osait pas imaginer ce qu'il se passerait si elle venait à assister à une transformation partielle de son homologue. Elle n'était finalement pas aussi prête à passer par dessus son trauma qu'elle l'espérait. Elle qui avait passer les dernières semaines, depuis son retour, à parfaire ses capacités et son panel de connaissance dans le but de ne plus se sentir aussi prise au dépourvu face à l'évocation émotionnelle qui venait avec son traumatisme, la simple évocation du totem de son coéquipier avait su la mettre dans un état d'hypervigilance et de panique psychique. Ça n'augurait rien de bon.


[Misaki] - Je crois qu'il vaudrait mieux se séparer pour couvrir plus large. Je vais aller inspecter les caisses et l'installation de la scène. Pourrais-tu t'occuper de la protection rapproché de Beyonzu ?

Il ne s'agissait là rien de plus qu'une tentative d'évitement face à celui qui commençait à la rendre anxieuse, bien malgré lui. Sous le couvert d'une demande légitime, en considèrent la quantité de chose à surveiller, ça se voulait être une façon pour elle de s'éloigner le temps de reprendre le contrôle sur son monde intérieur.

[...]


Le duo, alors séparé, vaquait à leurs occupations. Trop concentrer sur sa tâche, elle ne s'était pas rendu compte de l'altercation entre son partenaire et les gorilles chargés de la protection de la star. Misaki s'afférait à examiner tous le matériel présent dès l'ouverture des caisses. Elle avait donner l'ordre aux travailleurs de ne pas ouvrir la moindre boîte tant qu'elle ne serait pas présente. Au plus grand déplaisir des employés. Ça avait grandement ralenti la vitesse à laquelle les travaux avançaient, mais il s'agissait là d'une étape nécessaire, selon la Yukijine. Certain avait bien essayer d'ignorer la demande de l'adolescente, prétextant qu'elle n'avait aucun pouvoir sur eux. Préfèrent envoyer un message direct, Misaki avait enfermé les boites des travailleurs récalcitrant dans une épaisse couche de glace, tout en leurs jetant un regard sévère. La sécurité du village était quelque chose d'important pour Misaki et il n'était pas question que quelqu'un essai de rentrer quelque chose de dangereux et surtout pas aussi près du bureau du mizukage. Méfiante de nature, elle ne pouvait s'empêcher de penser au pire. Et si, dans l'une des caisses, il y avait une arme dissimuler capable d'anéantir un bâtiment au complet ? Sans doute avait elle l'imagination un peu trop fertile.

Cependant, un petit quelque chose capta son attention. Elle n'avait pas non plus entendu le cri de celle qu'elle se devait d'assurer la sécurité, puisque trop loin de la scène, mais les mouvements rapides d'un homme en pleine course n'étaient pas passer inaperçu, aux yeux de l'adolescente. En fait, de sa position, elle voyait quelqu'un courir vers elle, alors poursuivi par son collègue et des membres de la sécurité. Il ne lui fallu pas très longtemps pour faire un plus un dans sa tête. Misaki réalisa un unique mûdra et, dans une explosion de fumé, deux clones firent leurs apparitions.

[Misaki] - Continuez l'inspection des boites.

Ordonnait-elle à ses créations. Pourquoi n'avait-elle pas pensée à ça plus tôt ? Bonne question... C'était une technique qu'elle ne maîtrisait que depuis peu de temps et elle n'avait pas encore le réflexe de l'utiliser à son plein potentielle.



Tandis que les amas de glace vivant se mirent au travail. Misaki concentra du chakra dans ses pieds et chargea en direction de l'homme qui fuyait ses collègues. Alors qu'elle fonçait sur lui, elle réalisa une série de signe incantatoire. Arrivé à la hauteur de sa cible, elle cracha une quantité importante d'eau qui enferma le fuyard dans une bulle d'eau.



Attendant l'arrivé de ses collègues, elle relâcha sa technique, laissant tomber au sol sa victime, maintenant tout trempé.

[...]

Sous arrestation, le criminel en fuite déballa son sac. Il s'agissait d'un fan de la chanteuse qui savait que cette dernière possédait un porte-bonheur. Une sorte de babiole ayant une très forte valeur sentimentale pour la star. Voulant s'en emparer, il avait tendu un piège à la chanteuse, mais malheureusement pour lui, il n'avait pas prit en considération que le village enverraient des shinobis pour assurer la sécurité de l'événement.

Le concert battait son plein. Misaki avait répartie ses clones dans la foule tandis qu'elle et Masamune bloquait les deux accès à la scène. Trop concentrer sur sa tâche, elle n'avait même pas la chance de profiter elle-même du spectacle.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yasei Masamune
Yasei Masamune

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Sam 15 Mai 2021 - 12:26
Un simple digne affirmatif de la tête pour confirmer à Misaki qu’effectivement, tous les totems du serpent pouvaient se métamorphoser partiellement et donc avoir le regard du serpent. Mais cette nouvelle mit la jeune femme mal à l’aise et cela se voyait, elle décidait alors de se séparer pour qu’ils puissent couvrir des terrains différents et des postes distincts. Nehebkau allait s’occuper de suivre la star pendant que la manipulatrice de la glace allait inspecter les caisses. Notre héros tiqua. Il faudrait qu’ils en reparlent.

*******

Le souffle court, notre reptile était toujours en train de courir derrière le voleur de sac qui se dirigeait malencontreusement au devant d’une arrestation certaine. Avec un regard en arrière, il remarquait que plusieurs molosses étaient en train de la suivre, dont celui qui s’était fait tapé par le serpent. Voulaient-ils attraper le voleur ou bien Nehebkau ? Il n’y aurait qu’une seule façon de le savoir. Redressant son regard sur le concerné, il continuait à courir avec les cheveux dans le vent. Mais alors qu’il s’apprêtait à constituer une série de mudras afin de lancer une nouvelle attaque Suiton, il fut totalement stoppé par une intervention extérieure. Comme il l’avait espéré, ce fut sa compagne de mission, Misaki qui venait d’intervenir. Au loin, elle avait put voir la scène et s’interposer très rapidement. Composant elle une série de mudras, elle fit apparaître une grande quantité d’eau qui se transformait en prison aqueuse autour de l’homme qui, surprit, laissait tomber le sac contenant l’amulette porte-bonheur de la chanteuse Beyonzu.

Lorsque Misaki relâchait sa technique, l’homme s’écroula sur le sol avant que le serpent ne fonde dessus pour l’immobiliser. Un bras derrière le dos en clé afin de l’empêcher de se mouvoir, il attendait l’intervention des gorilles qui ne se fit pas attendre. Mais contre la mauvaise personne. Alors que le serpent se retournait afin de les voir arriver, ceux-ci toujours dans la course, vinrent s’écraser sur Nehebkau, comme une plaquage de rugby contre lui. Se débattant en premier lieu, il finit par totalement se laisser faire, n’ayant pas la force de se battre contre autant de molosses que de doigts sur une main. Tout de même, l’un d’eux vint à la rencontre du voleur avant de l’attacher avec une corde. Il sera remit aux forces de Kiri. Mais concentrant de nouveau toute son attention sur ce qui était en train de se dérouler, Nehebkau vit que l’homme qu’il avait frappé au thorax avec son pieds se dirigeait lentement vers lui en armant son bras pendant que les autres le tenaient. Il voulait très certainement se venger de cet affront qu’il lui avait fait subir.

« Relâchez-le ! Immédiatement ! »

Se mit alors à hurler Ryuuzaki qui arrivait en courant en direction de l’attroupement. Celui-ci avait les sourcils froncés et semblait dans une colère noire. Nehebkau savait qu’il allait passer un quart d’heure compliqué. Après tout, il avait frappé l’un des gardes du corps au niveau du thorax avant d’intervenir pour attraper les voleurs. Ils finirent par le relâcher alors qu’un peu plus loin, la manipulatrice de glace ne pouvait qu’observer la scène. L’oncle d’Akara prit la sac qui était dans les mains de l’un des gardes avant d’en sortir l’amulette. Il vint ensuite près du serpent avant de se tourner dos à lui, face aux molosses. « Vous êtes complètement incapables ! Je pensais que c’était une mauvaise idée d’avoir des shinobis de Kiri dans les pattes, mais heureusement qu’ils étaient là finalement. Sans eux, les voleurs auraient déjà été loin avec l’amulette. Il levait le doigt en pointant tous ceux qui étaient aux prises avec Nehebkau. Nous en reparlerons une fois de retour à la maison ! » Dit-il en baissant le bras, se retournant de nouveau vers le serpent. Il remercia infiniment les deux shinobis avant de partir retrouver la chanteuse, fière de lui rendre l’amulette.

Le grand brûlé se tournait alors vers Misaki en haussant les épaules, montrant en même temps son incompréhension face à la situation.

****

Le concert allait débuter, sans aucune encombre supplémentaire. Cependant, tout pourrait arriver pendant le déroulement du concert. Ce ne serait qu’un amas de peuple excité par la musique, sur un fond extrêmement bruyant. Il faudrait donc se déployer en conséquence. Copiant Misaki sur la disposition de ses clones de glaces, le serpent fit apparaître quelques clones qui entouraient la scène ou chantait actuellement Beyonzu. Le véritable Nehebkau lui bloquait les entrées principales avec sa compagne de mission. Comment tout cela allait-il se dérouler ?

_________________
[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Captur13

せいめいたい - Forme Serpent
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11753-yasei-masamune-termine#102315
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Sam 15 Mai 2021 - 15:53

Le concert battait son plein. Il n'y avait eu que quelques altercations avec les membres de la sécurité. Rien qui ne vaille la peine qu'un des deux shinobis de la brume se déplace. Quelques curieux ici et là qui avait essayer de se faufiler afin d'aller à la rencontre de la star. Aucune animosité, aucun désir agressif, ils souhaitaient seulement obtenir la signature de cette fameuse Beyonzu. Arpentant la foule, les clones de fille des glaces se faisait volontairement particulièrement visible. L'objectif était d'indiquer aux gens venant assister au concert que des shinobis étaient présent. Tactique se voulant principalement dissuasive. Il y avait, après tout, un adage bien simple que lui avait enseigné ses années à l'académie : « La simple présence d'un shinobi est une intervention en soi. Parce qu'il est présent, il réduit les chances qu'une situation survienne. »

Tout au long du concert, la véritable Misaki et son partenaire Yasei s'échangeaient des regards communicatifs. De simple geste de tête indiquant qu'il n'y avait rien à signaler. Peut-être étais-ce dû à la nature des dernières missions de la Yukijine – ou bien à son anxiété généralisée -, mais Misaki s'attendait au pire. Elle se voyait déjà en train de se jeter devant la star dans un élan dramatique pour protéger, au prix de sa propre vie, une personnalité connue. Bien entendu, son imagination particulièrement fertile jouait pour beaucoup dans ses réflexions et puis, ils étaient au coeur même d'une des plus grandes institutions militaires de la planète. Ici-même, à Kiri, les shinobis avaient terrasser un dieu capable de soulever la mer, difficile d'imaginer que quelqu'un tenterait quoi que ce soit face à une armé ayant cette réputation.

Une fois le concert terminé et la foule dispersé, il ne restait que de ce moment particulièrement rafraichissant qu'un espace vide et couvert de détritus. Alors que l'équipe technique démontait la scène et nettoyait les cochonneries qu'avait fait la populace, Misaki s'approcha de son coéquipier, un sourire chaleureux au visage.

[Misaki] - Il semblerait que le concert se soit passé sans la moindre embuche.

a avait un petit je-ne-sais-quoi de rafraîchissant. Une petit mission bien tranquille au coeur de ce village qu'elle aimait tant lui faisait du bien. Bien loin des aventures au coeur de ruine infesté de démone, encore plus même, de repaire de pirate et de brigand jettojutsuiste, elle en avait presque oubliée à quel point le village caché de la brume pouvait être bien paisible par moment. Les derniers mois avait été difficile pour Misaki et le plus gros restait encore à venir. Peut-être parviendrait-elle à se reposer une fois la menace de l'homme au chapeau éradiquer.

[Misaki] - Je... Elle baissait la tête, le regard perdu dans son monde intérieur. Je tenais à m'excuser pour ma réaction de tout à l'heure. Ses deux mains froissaient son chandail tandis qu'elle poursuivit nerveusement. Tu ne t'en es peut-être pas rendu compte, mais je nous ai volontairement séparée de cette mission. Sache que ce n'est pas contre toi, bien loin de là.

Le petit coeur de la genin battait à pleine vitesse. Pourquoi cherchait-elle à dire tout ça à son partenaire ? Elle aurait tout simplement pu tenir ça sous silence, mais à la place, elle s'en allait aborder quelque chose que peu de gens savaient. Étais-ce dû à nature du totem que possédait son partenaire de mission ? Que pouvait bien être son objectif derrière cette conversation ?

[Misaki] - Il n'y a pas très longtemps, j'ai dû affronté ce que je crois être une membre de ton clan. La résonnance l'a coincé dans une transformation animal partielle et elle en avait perdu la tête. Nous n'avons pas eu le choix... C'était une situation de vie ou de mort et nous avons dû la tuer. Je m'excuse.

_________________

#19bcf5
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Yasei Masamune
Yasei Masamune

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Empty
Dim 16 Mai 2021 - 9:44
Le son était extrêmement puissant. Les techniciens n’y avaient pas été de main morte au niveau de la régie du son. La chanteuse faisait ce qu’elle savait faire de mieux alors que le public, venu en très grand nombre, profitait du spectacle qui s’offrait à eux. Ils sautaient, dansaient et chantaient sans se soucier du regard des autres. Pendant ce temps, les deux shinobis de la brume ainsi que leurs nombreux clones guettaient la moindre faille dans la système de sécurité, mais surtout la moindre personne voulant porter atteinte au bon déroulement du concert. Mais rien ne fut.. Quelques groupies en furies, mais rien de plus, rien que les molosses ne pouvaient pas gérer eux-mêmes. Alors que Nehebkau tournait son regard reptilien vers Akara, il fit autour de son cou l’amulette qui avait été volé quelques heures auparavant. Alors que Misaki était resté avec la chanteuse, Nehebkau lui avait emmené les deux voleurs pour les livrer à le Kenpei de Kiri, la police de la brume.

Pendant de longues heures, le concert battait son plein, les gens profitaient et s’amusaient, ce qui était devenu de plus en plus rare visiblement. Puis, lorsque le spectacle se termina, la populace rentrait chez elle, en laissant derrière un amas de détritus que les agents de la chanteuse et de Kiri vinrent nettoyer en deux temps trois mouvements. Bien que ce n’était pas son travail, le serpent vint mettre ses clones à contributions pour donner des bras supplémentaires. Un soulagement pour les agents d’entretiens qui ne manquèrent pas de remercier le polymorphe. Pendant plus d’une heure ensuite, les bagages rempilées, le convoi s’apprêtait à partir en direction du port Naragasa. Ils ne pouvaient visiblement pas perdre un instant.

Mais alors qu’ils commençaient à tous repartir, toujours escorté par les deux Kirijins, Misaki vint à la rencontre de Nehebkau afin de s’excuser de son comportement pendant cette mission, qu’elle avait volontairement fait en sorte qu’ils soient tous les deux chacun d’un côté. Tout d’abord surpris d’un tel aveux, notre protagoniste ne laissait rien paraître et continuait de marcher en compagnie de la manipulatrice de glace alors que celle-ci continuait. Elle expliquait alors au sang froid qu’elle avait du affronter une membre de son clan, une totem serpent également. Celle-ci avait visiblement été prise de folie et portant atteinte à la vie de Misaki, elle avait été obligé de l’éliminer. Pourquoi lui disait-elle tout ça ? N’était-ce pas mieux de tout garder pour elle ? Plusieurs options s’offraient alors au héros de cette histoire : la première était de laisser passer cette histoire, sans rien dire; la deuxième était de prendre la vie de la Yuki, en vengeance à celle de sa famille qui était tombée; la troisième n’était pas envisageable. Nehebkau était beaucoup de chose, mais la rancune et la vengeance ne faisaient pas parti de son vocabulaire.

« Sache que je ne ressens aucune haine à tes propos.. Disait-il en marquant une courte pause, plongeant son regard bleuté dans le sien. Tu as tes raisons et donc tes excuses n’ont pas lieues d’être. Ce pouvoir qui est le nôtre est difficile à contrôler et la folie peut rapidement nous atteindre. C’est le fardeau de notre peuple. »

Il marquait une nouvelle pause.

« Allons raccompagner Akara. » Dit-il en continuait sa route, s’éloignant un peu de la kunoichi de glace. Pendant de longues minutes, ils marchèrent en direction du port avant de finalement arriver sur les quais. Le bateau était déjà amarré et l’équipage attendait de pieds ferme. Tous se mirent à charger les caisses et l’équipement du concert alors que Akara et son oncle vinrent respectivement remercier les deux Kirijins pour leur efficacité. Ryuuzaki s’excusa une nouvelle fois d’avoir douté de leur utilité et disparut sur le navire. Ce fut la même chose pour la chanteuse qui remerciait les deux pour leur efficacité lors de ce vol d’amulette. La mission touchait à sa fin.

Ainsi vint la citation sur le rapport de mission :

« La chanteuse et son équipe sont tous saufs et le concert s’est déroulé sans encombre. Deux individus ont essayés de voler une amulette porte-bonheur, mais ils ont tous les deux été appréhendés et remis à la Kenpei en attendant leur jugement. Beyonzu et son équipe sont repartis à bord du navire. »

_________________
[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune] Captur13

せいめいたい - Forme Serpent
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11753-yasei-masamune-termine#102315

[Mission C] - Star System [Ft. Yasei Masamune]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: