Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Trancher les cieux

Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Trancher les cieux Empty
Mer 12 Mai 2021 - 20:47

Comme de nombreuses fois Aizen se retrouvait seul ce matin-là sur un des terrains d’entraînement du village. Il aimait bien profiter de la légère fraicheur de la nuit encore présente à l’aube des matins d’été.

Il aimait souvent se retrouver ici pour s’exercer aux techniques qu’il maîtrisait déjà. Ou parfois il travaillait seulement des mouvements basiques, les répétant en boucle comme une danse minutieusement chorégraphiée. Il était important de réviser sans cesse ses basiques et ses connaissances déjà acquises. Se complaire dans son oisiveté technique ne pouvait emmener qu’à une seule chose : la régression.

Néanmoins le Nara ne voulait pas simplement maintenir ses capacités, il voulait les élever. Éviter la stagnation était une chose encore plus difficile. Il fallait sans cesse se remettre en question et tenter d’innover. Et ce dernier point pouvait passer par la composition de nouvelles techniques. Ce type d’entraînement était bien plus rare pour le Chûnin tant il était difficile. Recopier une technique connue était plutôt simple quelque soit son niveau le seul facteur à prendre en compte était le temps. Mais créer une technique de toute pièce demander un autre niveau d’investissement. Même pour une technique faible encore fallait-il trouver si oui ou non cette technique était possible.

En effet l’imagination humaine était sans limite. C’est ainsi que souvent le Nara se retrouvait coincé à cause de ses idées. Il voulait parfois mettre au point des techniques mais était obligé d’abandonner le projet en se rendant compte qu’elles étaient impossibles à mettre au point. Il n’était pas question de volonté, certaines choses étaient impossibles en ce monde et ceux qui disaient le contraire du haut de leur candeur n’était que des idiots pour lui.

Et justement ce jour là il se retrouvait en ces lieux afin de mettre au point une nouvelle technique, si toutefois cette dernière était possible. Le Nara s’était drôlement amélioré durant ces derniers mois, il avait notamment réussi à s’approprier les pouvoirs des arts samouraïs mais avait aussi apprit à manipuler le chakra Futon. Et un point commun existait entre eux : la capacité à trancher. Le Nara avait bien assimilé cette technique avec son katana mais il s’était rendu compte que cette utilisation n’était peut-être pas la plus efficiente. En effet il avait bien remarqué qu’augmenter le tranchant de son arme différenciait grandement de sa capacité à trancher le chakra. Pourtant il aurait aimé pouvoir faire les deux sans distinction, d’un même mouvement, d’une même technique.

Il pensa alors au Futon. Affinité qu’il ne maîtrisait que depuis peu, ses talents en Ninjutsu lui avait permis de rapidement évoluer sur le sujet si bien qu’il le maîtrisait presque aussi bien que le doton. Pourtant ces deux affinités étaient très différentes et surtout ne permettaient pas de faire la même chose. En ce jour l’idée du Nara était simple : associé son chakra Futon à son katana afin de créer une tranche de vent qui saurait couper n’importe quel obstacle, il voulait pouvoir trancher les cieux eux-mêmes.

Et ainsi il s’exerçait sur le terrain d’entrainement et il visait le vide devant lui. Pas besoin d’objet cobaye pour le mouvement car le chakra futon était clairement visible à l’œil nu et pour le moment il ne voyait rien. De loin les rares passants à cette heure-ci aurait pu croire que le jeune homme s’entraînait à donner de simples coups d’épée. Mais un œil averti aurait pu voir qu’il en était tout autre chose. La seule chose qui pouvait témoigner du chakra futon présent dans son katana était les légers mouvements de poussières qui se soulevait sur le passage de sa lame. C’était tout ce qu’il était capable de faire : un ridicule courant d’air. Que pouvait-il lui manquer pour parvenir à son objectif ?


@Ten no Ikari

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Trancher les cieux Empty
Mer 19 Mai 2021 - 11:47




Trancher les cieux



C'était une journée qui semblait commencer comme les autres, à la différence que le soleil ne s'était pas encore entièrement levé. Par delà les montagnes et les nuages de Kumo, les rayons orangés de l'aube commençaient tout juste à montrer le bout de leur nez. Mais qu'est-ce que je pouvais bien faire dehors à cette heure-ci, alliez vous me demander. Et la réponse était aussi simple que la question elle-même, si vous me connaissiez un minimum : m'entraîner. Car si j'étais très content de mon poste au sein de la police de Kumo, les patrouilles, la paperasse ainsi que la surveillance de l'Arche prenait un temps fort considérable. Toutefois je ne désirais en rien perdre les acquis que j'avais déjà fait miens, et bien plus encore, je cherchais à les perfectionner. Mais ces derniers temps, si je me levais aussi tôt, ce n'était pas seulement pour m'entraîner aux techniques que je maîtrisais déjà. Ou du moins pas seulement. J'avais tout un tas d'idée pour de nouvelles techniques, et si je voulais un jour arriver à les concrétiser, il fallait que j'y travaille. Alors je profitais de chaque occasion que je pouvais trouver.

Aujourd'hui était donc l'une de ses journées où je m'étais mis à la recherche d'un terrain d'entraînement pour pouvoir m'entraîner à ces nouvelles techniques. Je sautais de toit en toit, comme à mon habitude, survolant les citoyens du village caché des Nuages qui commençaient doucement à arpenter les rues, pour les plus matinaux. Des travailleurs manuels acharnés et talentueux pour certains, des éminents scientifiques et médecins pour d'autres. Un sourire étira mes lèvres en pensant aux Kumojins, éprouvant ma fierté d'appartenir à cette population pleine de ressources. Toutefois, je ne m'attendais pas à trouver qui que ce soit sur les terrains d'entraînement à cette heure-ci. Ils étaient souvent occupés, mais plus tard dans la journée. Mais plissant des yeux, j'aperçus au loin une silhouette que je reconnus immédiatement. Un manteau immaculé qui, même d'ici, ne semblait avoir aucun pli, des cheveux bruns soigneusement coiffés en arrière, une carrure fine mais grande et pleine d'assurance. Du Aizen tout craché. S'il était là avant moi, c'était qu'il avait dû se réveiller drôlement tôt au vu du temps que devait prendre sa préparation.

En m'approchant encore un peu, je remarquai qu'il répétait inlassablement le même mouvement. Un coup au katana, franc, sans bavure. Toujours le même. Certainement répétait-il ses katas pour pouvoir perfectionner ses techniques, comme tout bon samouraï. C'était certes moi qui l'avait aidé sur cette voie, mais il allait sans dire qu'il avait progressé en grande partie grâce à lui-même, sa détermination et sa persévérance. Je me demandais où il en était dans son maniement du katana et de l'art du Iaido. Toutefois, en approchant un peu plus, je finis par apercevoir quelque chose qui m'avait échappé au début. Ce qu'il faisait, ce coup qu'il répétait, n'était pas un simple coup. La poussière et les feuilles qui étaient sur son chemin, et ce sur plusieurs mètres, s'envolaient. Soulevées par une force que je ne reconnaissais pas comme étant celle des samouraïs. Etait-ce grâce au chakra neutre ? J'en doutais, j'en connaissais moi-même les secrets, et s'il était possible de trancher à distance, ce qu'il faisait semblait être légèrement différent. Je finis par atterrir à quelques mètres de mon camarade chunin et le saluai en levant la main.

-Yo M'sieur Propre ! T'es bien matinal haha, j'pensais trouver personne ici.

Puis penchant la tête sur le côté d'un air curieux et intrigué, je passai une main à l'arrière de ma tête avant de continuer.

-Tu sembles travailler sur un truc, mais si j'me trompe pas, c'est pas l'art samouraï si ?

Après tout, j'avais grandi au sein de la famille Nagamasa, une famille bien connue de samouraïs, et n'avais jamais assisté à de telles manifestations. La rapidité, le tranchant, la précision, c'était quelque chose. Cela semblait en être une toute autre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Trancher les cieux Empty
Mer 19 Mai 2021 - 17:29

Aizen commençait doucement à s’agacer de ne réussir à soulever que de la poussière ou au mieux des feuilles mortes. S’il n’était pas capable de faire mieux qu’avec son tranche-chakra alors son idée était inutile. Et alors qu’il se pensait seul outre les quelques passants qui ne faisaient pas attention à lui une voix l’interpella.

Cette voix il la connaissait et lorsqu’il se retourna la chevelure blonde confirma son sentiment. Ten no Ikari, la bête de foudre qui n’appartenait à aucun clan, d’après ses dires. Il s’adressa à lui comme toujours avec une légèreté qui dérangeait Aizen. Celui-ci n’en montra rien arborant comme à son habitude son sourire de surface. Il savait devoir garder de bonnes relations avec tous ses camarades et Ikari ne faisait pas exception bien qu’il n’appréciait guère ce genre de personnage. Il semblait tellement tout prendre à la légère le Nara le trouvait indigne de son grade de Chûnin et d’officier à la Kyuubu, il manquait de sérieux. Pour autant il ne pouvait nier sa force, Le Nara s’était fait humilier par cette dernière. Lors de leur affrontement Ikari avait su se montrer bien plus malin et puissant que Aizen. Il s’était amélioré mais son comparse avait dû en faire autant. Il se demandait bien qui en sortirait vainqueur à ce jour. Mais il n’avait pas le temps pour de telles pensées.

S’il s’était évertué à maîtriser le Futon l’électrique qu’il avait devant lui n’y était pas pour rien. Il avait décelé une grosse faiblesse face à la foudre et il voulait s’en prémunir. Organisé, le Nara souhaitait petit à petit combler toutes ses lacunes au combat. Il avait commencé pas travailler sur l’art des samurais justement pour être moins faible au corps à corps afin de surprendre pour un Nara qui bien souvent se battait à distance. Il avait déjà l’impression de perdre son temps mais il répondit tout de même amicalement à son camarade en profitant pour souffler un peu pendant cette pause qu’il espérait courte.
« Ikari, essaie de m’appeler par mon prénom ce sera plus simple. »
Face à un Genin ou plus faible que lui le Nara se serait montré sans pitié face à un tel manque de respect. Mais il adopta un ton léger et sans agressivité pour intimer à son camarade que ce genre d’appellation ne lui plaisait guère.
« Ton observation est presque exacte. Je travaille effectivement sur un nouveau style de défense mais je commence à me demander si ce que j’imagine est possible finalement. »
Le Nara décela une curiosité à peine camouflée chez son homologue pour avoir où il en était dans la maîtrise des arts samouraï.
« Non cette fois rien à voir avec les arts samouraïs c’est autre chose que je cherche à faire. »
Quant au Nara il n’avait pas besoin de se demander si l’homme en face de lui maîtrisait maintenant l’art du Iaido, vu son niveau de départ par rapport à Aizen si lui en était capable alors aucun doute que Ikari ait aussi réussi. Mais pouvait-il réellement lui révéler ce qu’il était en train d’essayer de faire ? Rien que donner l’information à son camarade qu’il maîtrisait le futon lui ferait perdre une longueur d’avance en cas de nouvel affrontement.

Néanmoins il constatait qu’il n’avançait pas et depuis le départ Ikari semblait avoir une longueur d’avance sur le kenjutsu. En pesant donc le pour et le contre le Nara déduisit qu’il aurait plus à y gagner à lui en parler plutôt qu’à le garder pour lui courant le risque de ne jamais réussir de toute façon. Ainsi il reprit pour répondre à son interlocuteur d’un air plus gêné que lasse.
« Je maîtrise le Futon depuis peu. J’essaie d’utiliser mon chakra du vent via mon katana pour en accentuer le tranchant et la portée. Un peu comme avec le chakra neutre. Mais comme tu peux le constater, en vain. »
Effectivement le Nara était déjà capable de faire ça avec le chakra neutre mais il espérait grâce au futon pouvoir repousser la foudre tout en pouvant trancher des matières des plus solides. Il aurait pu le faire via un via un simple ninjutsu mais cela demandait des mudras et donc un temps d’exécution sensiblement plus long. Face à la foudre notamment il se devait absolument de gagner en rapidité et utiliser son sabre plutôt que le ninjutsu était sa réponse à la problématique. Mais il demeurait coincé dans une impasse semblant infranchissable.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Trancher les cieux Empty
Dim 30 Mai 2021 - 22:53




Trancher les cieux



Lorsque j'arrivai, ma voix attira immédiatement l'attention du chunin qui me donnait dos, concentré sur sa dure besogne. En se tournant vers moi, c'était avec son habituel sourire mesuré qu'il me répondit. Visiblement, bien que son sourire ne semblait dégagé aucune trace d'agacement, ses paroles semblaient bien dire le contraire. Ce qui renforçait mon impression comme bien souvent qu'il était difficile de réellement savoir ce qu'Aizen ressentait. Si j'étais généralement un livre ouvert en terme d'émotions -ou du moins la plus part du temps-, Aizen pouvait être vu comme tout mon contraire. Si l'on pouvait dire de moi que j'étais spontané, Aizen semblait bien plus calculateur. Mais j'appréciais particulièrement l'embêter. Et si il y avait une chose qui semblait importante pour le Nara, c'étaient bien les apparences. Alors quel meilleur moyen de le taquiner que sur ce point.

-Yosh yosh, j'y penserai M'sieur Propre ! fis-je avec un petit clin d'oeil

Il embraya donc naturellement sur le problème qui l'amenait, se demandant si ce qu'il essayait de faire était en fait réalisable. Visiblement, c'était une technique axée sur la défense grâce à son katana, mais qui ne reposait pas sur les arts samouraïs mais bien autre chose comme je l'avais initialement envisagé. Toutefois il hésita visiblement avant de me dire ce sur quoi il travaillait, et j'imaginais qu'il devait se demander si je pourrais l'aider avec cette chose. Et connaissant un minimum le chunin, s'il jugeait mon aide inutile, il éluderait certainement le sujet. Mais ce ne fut pas le cas, et rapidement il m'exposa sa problématique. Le fûton, cette affinité qui était par définition ma némésis, faisait maintenant partie des cordes à l'arc de notre cher Nara. Ce qui voulait dire que les prochaines fois qu'on s'affronterait, la bataille serait d'autant plus ardue pour ma personne. Mais ce n'était pas le sujet du jour.

Aujourd'hui, il rencontrait des soucis pour user du futon de la même manière qu'il pouvait le faire avec les techniques samouraï. Et si je me demandais pourquoi il n'usait pas simplement des arts samouraïs, je compris rapidement la raison qui se cachait derrière. De ce que je savais de cette affinité, elle possédait un tranchant comparable à la manière de manier le chakra des samouraïs. Mais elle était aussi effective pour découper la foudre, et bien d'autres éléments qui requéraient une séparation entre physique et intangible pour les samouraïs. Mais cela requérait un maniement différent du katana et du chakra. Et si le fûton était une affinité qui se mariait bien avec l'utilisation du kenjutsu, le raiton aussi. Et mon camarade me savait spécialiste de cette affinité. Et il semblait qu'aujourd'hui, je possédais une technique très semblable à ce qu'il désirait faire.

-Oh ! Je vois. Eh bien, je peux faire à peu près la même chose en raiton. Même si je pense qu'en fûton, elle sera sûrement plus polyvalente...terminai-je d'un air pensif.

Je me mis à chercher une grande feuille tombée au sol, et lorsque j'eus trouvé mon bonheur, je la ramassai et la lançai dans les airs. Prenant mon katana, je le sortis et d'un mouvement de haut vers le bas, je frappai l'espace devant moi. Et pendant ce mouvement, je laissai le chakra se déferler dans mon katana puis le projeter par la lame de celle-ci. De la foudre traversa mon katana pour déchirer l'espace devant moi, et ainsi découper la feuille en deux de manière nette. Puis me tournant vers Aizen, je me risquai toutefois à poser une question avant de commencer.

-Mais du coup...Comment vois-tu le fûton dans cette technique ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Trancher les cieux Empty
Mar 1 Juin 2021 - 21:29

Le Chûnin foudroyant le provoquait-il ? Aizen venait de lui dire de ne pas l’appeler ainsi et il recommençait. Était-ce un test qu’il faisait pour voir quelles étaient les limites du Nara ? Aizen était loin de se faire avoir par ce genre de tentative alors il ne répondit à la taquinerie de Ikari que par un simple sourire gêné. En temps normal il serait partit mais pour l’heure il avait besoin de lui. Un jour il lui ferait payer tous ses affronts et c’était bien pour ça qu’il travaillait le Fûton finalement. Il fallait qu’il rattrape cette humiliation qu’il avait subi lors de leur premier affrontement.

Mais il devait revenir au sujet principal, Ikari était-il capable d’aiguiller le Nara ? Peut-être qu’il serait lui-même l’instigateur de sa propre défaite car nul doute qu’avec cette technique Aizen n’aurait plus rien à craindre de la foudre. Ce fut finalement après quelques instants de réflexion que Ikari annonça savoir faire ce que décrivait le Nara mais via la foudre. Afin d’imager ses propos Ikari réalisa une démonstration. D’un coup de katana vif il trancha une feuille qu’il venait de jeter en l’air. Mais sa lame ne rentra pas en contact avec la feuille. De la foudre se matérialisa sur le katana et en prolongea la lame. La feuille finit coupée nette.

Aizen était subjugué, c’était exactement une telle chose qu’il voulait réaliser. Peut-être que le foudroyant avait beaucoup moins de mal à réaliser cela grâce à sa nature d’assimilateur. En tous cas il avait bien eu raison de lui en parler. Même si la nature de la foudre différait de celle du vent le principe pour utiliser son chakra à travers l’arme était sans doute proche. Le Nara savait déjà le faire avec du chakra neutre, pourquoi n’y parvenait-il pas avec le vent ?
« Comme tu le sais les arts samurais permettent aussi ce genre de prouesses. Seulement si nous pouvons trancher du solide et de l’intangible nous ne pouvons faire les deux à la fois. »
Aizen baissa les yeux pour les poser sur son arme, réfléchissant un instant à sa réponse. Il savait que ce fidèle allié était redoutable et c’était pourquoi il voulait développer plus de défenses grâce à elle plutôt que de se contenter de ses protections Doton qui étaient en plus de cela beaucoup moins esthétiques à son goût.
« Comment je vois cette technique ? J’aimerais créer une lame de vent dans la continuée de mon katana, une lame de grande envergure tant dans la longueur que dans la largeur. Cet air sous pression serait alors capable de trancher la plus solide des matières comme de repousser les éléments les plus puissants. »
Comme à son habitude le Nara voulait concevoir quelque chose de puissant mais aussi de polyvalent et c’est pour ça qu’il avait pensé à utiliser le vent via son arme. Maintenant il savait que cela était possible, Ikari lui avait montré avec la foudre.

Le Nara se saisit également d’une feuille au sol et lança en l’air. Il trancha d’un coup vif et au lieu de découper la feuille cette dernière fut légèrement repoussé par un faible courant d’air, presque imperceptible. Il se tourna vers Ikari.
« Tu peux m’aider ? »
Pourquoi n’y parvenait-il pas ?


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Trancher les cieux Empty
Ven 4 Juin 2021 - 14:15




Trancher les Cieux



Lorsque je réalisai ma fameuse technique, découpant la feuille au passage grâce à mon raiton, Aizen parut pour le moins surpris. Et agréablement qui plus est. Au vu de son regard presque émerveillé, j'en déduisis que c'était exactement ce qu'il voulait faire, mais dans la version qui correspondait à son affinité : le fûton. Pendant une fraction de seconde, je fus tenté de le taquiner à nouveau sur les étoiles que je voyais dans ses yeux, mais je préférai m'abstenir. Après le sourire gêné que j'avais reçu un brin plus tôt, je me doutais que le taquiner ne l'aiderait pas dans l'apprentissage de cette nouvelle technique sur laquelle il s'était lancé. Même si c'était vraiment, vraiment très tentant. Je me demandais si à force de l'embêter, j'arriverais à percer la carapace qu'il mettait derrière son sourire de façade. Et plus important, je me demandais ce qui s'y trouvait. Peut-être était-il juste simplement trop gentil....mais j'en doutais. Au vu des quelques expressions presque meurtrières que j'avais vu apparaître sur son visage à quelques reprises, il devait surement plutôt cacher un démon dans sa cave intérieure.

Comme il le fit remarquer, les samouraïs étaient capables de faire la même chose, à la différence que nous ne pouvions pas trancher intangible et tangible dans le même coup de sabre. Même avec le raiton, ce n'était pas possible d'ailleurs. Le fûton était l'un des seuls éléments, combiné avec l'art du kenjutsu, qui pouvait réaliser ce genre de prouesses. Bien évidemment, contre du katon, le problème resterait le même, mais je ne doutais pas que grâce aux arts samouraïs, le Nara saurait faire face au problème convenablement. Je hochai donc la tête à la première partie de sa réponse, et lorsque la seconde vint, j'acquiesçai à nouveau, visualisant très bien ce que le Nara voulait faire. Si nous parvenions à transposer mon raiton à son fûton, les choses se passeraient certainement à merveille. Mais une faille existait dans le raisonnement du maître des ombres. Et c'était certainement la source du problème et de ses échecs, comme sa démonstration qu'il venait de faire.

-Huum...Tu cherches à trancher et à repousser en même temps. P'tet que ça vient d'là le problème. Tu devrais te concentrer sur l'un des deux principalement. Par exemple, avec la technique que je viens d'te montrer, j'me concentre sur la haute capacité vibratoire du raiton pour découper, mais pas sur son potentiel électrisant.

Pour illustrer mes propos, je repris deux feuilles qui traînaient au sol. La première, je la tins entre mes doigts, et faisant y circuler un courant, des étincelles jaillirent de mes doigts et je grillai la feuille en quelques instants. La seconde, je la lançai comme la première fois, et d'un coup je la découpai net. Il y avait certes quelques traces de brûlures à l'endroit où elle était découpai, mais celles-ci étaient fines et mineures.

-Voici deux manières distinctes d'utiliser le raiton. Toutefois, si j'essaie de faire les deux en même temps...

Prenant une troisième feuilles, je la lançai et donnai un coup en relâchant de l'électricité comme plus tôt. A la différence que cette fois-ci, je tentai de mêlai les deux effets. Le résultat fut...médiocre. Un courant électrique s'échappa de mon katana, mais n'infligea que de légères brûlures à la feuille en la repoussant légèrement, ne réussissant aucun des deux effets montrées un peu plus tôt.

-Peut-être plus tard pourras-tu combiner les deux, après tout j'suis pas un expert en fûton, mais pour l'instant ce serait mieux de te focaliser sur un de ces aspects ! terminai-je avec un sourire. Alors lequel choisis-tu ?

J'avais déjà ma petite idée sur celui qui serait le mieux. Face à de gros blocs, un fin courant d'air reproduit par le katana ne serait pas suffisant à repousser l'entièreté du bloc. Par contre, découper en deux les matières solides et la plus part des autres matières aussi serait bien plus efficace. Cela le serait moins face à des nuages, mais le fûton possédait de nombreuses techniques capables de palier à ce problème.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

Trancher les cieux Empty
Mar 8 Juin 2021 - 22:22

Choisir l’un des deux effets cités plus tôt, voilà ce que lui proposait le foudroyant. Plus que simplement proposer il lui démontra pourquoi tenter de réaliser les deux effets à la fois serait problématique. Ainsi il montra qu’il pouvait électriser une feuille jusqu’à la brûler mais qu’il ne pouvait pas faire la même chose tout en la tranchant en deux. A chaque fois que le Nara voyait la foudre se formé il en éprouvait presque de dégoût bien qu’il garda le sourire. Il n’en pouvait plus de voir set affinité et il espérer pouvoir la surpasser grâce au futon.
« Je vois… Je cherchais à créer une technique trop polyvalente. S’il est vrai que le vent peut trancher et repousse faire les deux à la fois surtout fia un katana n’était pas une idée pertinente. »
Perfectionnisme, polyvalence, le Nara tentait toujours d’être le plus rentable possible dans ce qu’il faisait mais parfois cela le mettait en défaut. Effectivement sans l’aide de son collègue peut-être qu’il serait resté face à ce mur que représentait sa tentative sans jamais allait en arrière pour trouver son erreur. Le mieux était parfois l’ennemi du bien, le Nara devait apprendre à ne pas vouloir en faire trop sous peine de ne rien faire du tout.

Aizen réfléchit un moment, c’est vrai qu’il aurait préféré faire les deux effets à la fois mais comme le disait Ikari il aurait tout le loisir de se concentrer sur ça plus tard, il devait au moins maîtriser l’un des deux effets à l’aide de son katana. Il n’avait pour le moment développé aucune défense de vent, pourtant il savait à quel point cette affinité pouvait être efficace pour repousser tout danger qu’il soit physique ou non. Grâce au ninjutsu pure il pourrait érigeait de grands murs venteux qui pourrait progresser dans une direction pour repousse une attaque. De par sa forme le katana ne privilégiait pas ce genre de technique, lé décision était donc pas si difficile à prendre.
« Sans doute que je le pourrais avec du ninjutsu pure même si ce sera difficile. Mais dans un premier temps je pense que le katana est plus favorable à une technique de tranche, laissons donc de côté l’effet de repousse pour aujourd’hui. »
Ainsi il voulait faire comme Ikari avec sa foudre. Il était donc tout indiqué pour l’aider à y parvenir bien que les deux éléments présentaient de grandes différences. En effet les deux avaient la capacité de trancher la matière, le futon était sans doute même plus efficace.
« Je vais essayer de me concentrer là-dessus. » Dit le Nara en prenant une nouvelle feuille et en tenant fermement son arme.
Il commença à insuffler son chakra malaxé en futon dans son arme puis tranchant la feuille. Cette dernière fut coupée nette en deux mais il avait l’impression que c’était bien le métal de son arme et non le futon qui avait fait la plus grande partie du travail. Lorsque Ikari faisait cela la foudre était bien visible, et c’était elle qui coupait la feuille. Il devait trouver un moyen de faire passer abondamment son futon dans son arme, comme il le faisait avec le chakra neutre.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Ten no Ikari
Ten no IkariEn ligne

Trancher les cieux Empty
Dim 20 Juin 2021 - 14:11




Trancher les cieux



La polyvalence. C'était quelque chose pour lequel je n'étais pas encore très fort, il fallait me l'avouer. Mon style de combat, bien que dynamique et rapide, restait toutefois basé sur principalement sur le corps-à-corps et ma vitesse. Bien évidemment, je connaissais d'autres techniques pour palier à la distance et pour tenter d'adapter un peu mon style...mais ce dernier restait tout de même grandement basé sur le corps-à-corps. Je savais que contre des adversaires spécialisés en distance ou en dissimulation, je risquais d'avoir beaucoup de mal, mais je comptais bien perfectionner mon corps-à-corps et mes techniques raiton pour pouvoir palier à ces désagréments. En attendant, pour revenir à la technique que je tentais d'enseigner à Aizen, cette dernière requérait en effet de se concentrer sur un aspect en particulier, et éviter de se disperser. Ironique, lorsqu'on parlait de l'affinité du vent, non ?

Il se mit alors réfléchir de longues secondes, certainement essayait-il de déterminer ce qui était le mieux à faire dan son cas. Il était vrai qu'il était tentant de vouloir profiter au mieux de la polyvalence du fûton, cette affinité qui était aussi bonne au corps-à-corps qu'à distance. Certainement que cette affinité était l'une des meilleures pour le combat pur, même si le raiton réussissait à tenir la comparaison. Lorsque mon interlocuteur finit par revenir à la conversation en cours, il semblait avoir fait son choix, et celui-ci se portait sur le facteur découpant. Certes il ne pourrait pas repousser avec, mais trancher était dans bien des situations amplement suffisantes. Séparer une attaque en deux en la découpant permettait la plus part du temps de s'en prémunir. Et comme il le faisait si bien remarquer, s'il voulait marier les deux, il pouvait toujours faire appel au ninjutsu qui permettait un contrôle plus complexe des affinités. D'où la nécessité de faire des mudras, du moins pour la plus part des shinobis.

-Yosh ! C'est parti alors !

C'étaient des paroles encourageantes, même si j'étais persuadé que mon compère chunin n'en avait nullement besoin. Il prit alors une feuille qu'il tint entre ses doigts, puis il infusa son arme de chakra fûton et tenta de trancher la feuille. Et il réussit...mais il vit immédiatement là où résidait la faille de cette réussite transformée en échec. C'était l'acier qui avait tranché la feuille, non pas grâce au chakra du vent mais à cause de l'acier lui-même. La force venteuse infusée dans l'arme s'était révélée dérisoire pour la réussite de cet exercice. Bien qu'il savait comment utiliser le chakra neutre pour pouvoir renforcer son arme, cela était certainement différent pour le fûton. Me grattant le menton, je finis par prendre la parole.

-Hum...comment tu vois le fûton ? Parce que j'sais que moi, c'pas pareil quand j'essaie de le faire avec le chakra neutre qu'avec le chakra raiton.

J'avais rencontré quelques difficultés d'ailleurs à ce propos avec le chakra neutre au début. Le raiton me venait plus naturellement, au vu de mes prédispositions naturelles pour cette affinité et mon métabolisme particulier. Mais j'avais appris à manier ce chakra un poil différent du mien. Et je décidai une fois de plus de faire une petite démonstration pour illustrer mes propos même si cette dernière serait plus théorique que visuelle. Vu que je ne comptais pas tester cette pratique sur Aizen. Prenant mon katana, je fis passer du chakra raiton dans mon katana. Le chakra bleuté recouvrit ma lame d'une couche vibrante d'éclairs.

-Lorsque j'use du raiton, j'utilise les hautes vibrations et l'énergie de la foudre pour améliorer son pouvoir de perforation.

Suite à cela, je cessai de faire passer le flux de raiton dans mon arme et, faisant le calme dans mon esprit en laissant le chakra neutre passer de mon corps à mon katana, je revêtis ce dernier d'une couche de chakra neutre.

-Lorsque je fais appel aux arts samouraïs, j'utilise le chakra neutre pour...comme qui dirait parfaire le fait que mon katana soit une extension de mon corps. Et renforcer par ce fait ses propriétés naturelles. Et toi, comment vois-tu le fûton ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739

Trancher les cieux

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: