Soutenez le forum !
1234
Partagez

Les branches d'un arbre partagent les mêmes racines.

Shinrin Songshu
Shinrin SongshuEn ligne

Les branches d'un arbre partagent les mêmes racines. Empty
Jeu 13 Mai 2021 - 1:04
Ô Forêt profonde, Terre légitime des ancêtres Shinrin. Songshu comptait bien y retourner un jour et y rétablir la suprématie de son clan. Chaque chose en son temps, mais peut-être avait-il assez attendu. Il pouvait mourir demain, le Clan pouvait mourir demain, le Monde pouvait mourir demain. Une guerre mondiale se déroulait, le futur était incertain. Agir n'était plus une option ou un acte à remettre au lendemain. Si le Ligneux comptait encore rester dans l'ombre, il était malgré tout temps d'activer les rouages qui annonceraient le mouvement vers l'hégémonie sylvestre.

Seul, Songshu ne pouvait rien faire. Se tourner vers son propre clan n'était pas non plus la meilleure option tant certains ont juré fidélité à l'Empire du Feu. Ce n'est pas parce que les gens vous sont proches qu'ils seront fidèles. Alors vers qui se tourner s'il ne peut pas se confier aveuglément à ceux pour qui il compte pourtant œuvrer ? Qui pourrait bien l'accompagner si même les branches de son propre arbre n'étaient pas les plus fiables ? Si les branches pouvaient choir, il devrait alors se tourner vers ce qui le soutiendrait sans conditions, vers ses racines.

L'Hayashijin ne connaissait qu'une personne qui pourrait partager ses ambitions alors que son projet n'était pas encore structuré, il ne connaissait qu'un être qui n'avait plus rien à perdre, il ne connaissait qu'un shinobi assez fou et intelligent pour mettre en œuvre un plan qui tiendrait la route, il ne connaissait plus qu'un frère.

Quittant le cœur d'Urahi pour en rejoindre la banlieue qui tutoyait les bois, le Domaine où se trouvaient la belle-sœur et le neveu de Songshu reçut sa visite. Après avoir passé le temps que lui incombait sa responsabilité d'oncle avec Shinpachi II, il offrit quelques sachets de thé à Funka. Le Shinrin voyait en ce bourgeon de sa famille l'avenir du clan, celui qui avait reçu la volonté de Shinpachi, la malice d'Hanzo et la conviction de Songshu. Il le chérissait pour ce qu'il représentait en s'assurant qu'il serait la succession qu'il attendait.

Même s'il aurait aimé que cela soit le cas, le Shinrin ne s'était pas rendu sur place pour lustrer les liens qui l'unissaient à sa famille ou pour renforcer le pouvoir de l'amour et de l'amitié. Cela ne l'empêcha pas de prendre des nouvelles d'autrui et de distraire le fils de l'Exilé, mais une fois ce temps passé il s'attela vite à la recherche d'une des pies laissés sur le domaine. Avec grand détachement, il s'agissait d'une des rares traces laissées par Hanzo mais qui, surtout, permettait d'assurer une liaison qui, même si elle était peu pratique, était la seule en vigueur et gardait une relative confidentialité.

Ayant tous les deux pris des chemins séparés, la mort de Shinpachi laissa un vide dans la relation que partageaient les frères. Depuis son absence, rares étaient les moments passés ensembles. Même si le temps avait fait son œuvre, il demeurait cet indicible et inconditionnelle confiance à laquelle l'un comme l'autre était prêt à s'abandonner sans discuter. Ainsi, rendu maladroit par le caractère inédit des conditions dans lesquelles Songshu devait faire ses salutations, ce dernier coucha ces quelques mots sur le papier :

@Shinrin Songshu a écrit:
Mon cher frère,

Je te sais encore en vie et j'espère que ces lignes te parviendront en bonne santé. Cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas vus, pas depuis la disparition de Shinpachi, je le crois. Je n'ai pas eu l'occasion de te dire au revoir, ni de te souhaiter bonne chance et n'ai su le faire avant aujourd'hui dans ces quelques mots que j'écris envahi par ton souvenir.

Funka va bien et ton fils encore mieux. C'est également la première fois que je leur rends visite depuis un bon temps car comme puisse t'en être témoin cet oiseau messager c'est de votre domaine que je t'envoie cette lettre. Comment vas-tu ? Ton nom fait toujours des remous parmi les soldats de l'Empire. Chez les Lieutenants aussi, c'est d'ailleurs à ce sujet que je souhaite m'entretenir avec toi.

Certaines choses ne peuvent être écrites, mais j'ai une information à te confier et surtout quelques considérations à t'apporter. Si te voir m'emplirait de joie, c'est avant tout par inquiétude pour ta sécurité que je souhaite m'entretenir avec toi. Je te propose que les arbres du Pays du Bois servent de lieu de réunion et que leurs branches nous servent de bouclier quant à la confidentialité de sa teneur. Renvoie une lettre qui me sera destinée si tu souhaites établir les conditions de cette rencontre.

Que la brise forestière fasse battre tes ailes,
Ton frère.



_________________
Les branches d'un arbre partagent les mêmes racines. Unknow11

Tout le mérite de la signature revient à Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548 https://www.ascentofshinobi.com/t11778-shinrin-songshu#102556 https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

Les branches d'un arbre partagent les mêmes racines. Empty
Dim 16 Mai 2021 - 23:43
L'on disait couramment que le dos d'un homme qui a perdu son frère est à découvert. Pour sûr au-delà de ce proverbe d'outre-terre se farde une réalité bien amère, bien cruelle. Et fort heureusement, dans le cas d'Hanzo sa perte fut adoucie par l'existence de son benjamin qui, bien que lié qu'à demi-sang, représentait un fraternel pur et intime, dépassant par cela plantureusement le simple cadre d'une relation clanique.

Il était le prolongement de sa personne, son partenaire dans le vice, son jumeau des enfers. Et bien que d'une autre mère, à entrevoir uniquement leur personnalité l'on aurait pu les confondre en de maintes occasions. Deux diablotins, deux aigrefins pour qui la perspective d'une vie monotone sonnait creux, trouvant alors dans le mal un bien à leurs maux d'ennui.

Plume trempée, yeux luisants, il était l'heure de recoudre deux flammes du purgatoire.



Les branches d'un arbre partagent les mêmes racines. Arima_Mokkou_28No_background_and_black_color_drawing29

A toi, mon sang,

Sache qu'il m'est bien plaisant que de parcourir l'expression de ta calligraphie. Que les Anciens m'en soient témoins, je n'ai aucune crainte ou embarras à avouer que manqué tu m'as, jeune frère. A bas les regrets, nous rattraperons tout cela incessamment.

Merci également pour tes nouvelles, il me tardait que de m'enquérir sur la situation de Funka et de mon rejeton. Autrement sache que je vais bien, mais… (gribouillages de pensées raturées violemment) … même s'il serait difficile que de noter une quelconque trace de joie dans mes péripéties récentes, j'ai connu pire.

Ne traitons pas plus du sujet de ma sécurité par l'encre, il faut croire que le ciel se pare parfois d'espions. Si j'aurais béni une excursion à tes côtés dans la terre de nos aïeux, je dois malheureusement décliner cette proposition. Sans pouvoir t'en dire plus, sache que je ne cesse de repenser à ce jour d'automne où nous avions aperçu ce poulet sans tête qui volait mieux qu'un aigle. Il me tarde de retourner à l'endroit où il fut transpercé d'un large épieu de bois…

Que la sylve soit ta gardienne,
Ton frère, à jamais.


_________________
Les branches d'un arbre partagent les mêmes racines. Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo

Les branches d'un arbre partagent les mêmes racines.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: