Soutenez le forum !
1234
Partagez

Exposer son plan [Teruyo]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Exposer son plan [Teruyo] Empty
Ven 14 Mai 2021 - 10:26
Kisuke boitait avec sa câne en se dirigeant jusqu'à l'Académie - centre politique du village. Il avait rendez-vous avec une notoriété publique, et il était presque en retard par la faute de sa maudite jambe qui n'avançait pas aussi vite qu'il le voulait.

Teruyo, un vétéran à la récente ascension météorique. C'était un parcours atypique de rester genin pendant de longues années pour finir, après un court temps passé en chunin, à la tête du village. Avec d'autres - il n'était pas le seul, c'était un triumvirat après tout.

En se renseignant, on lui en avait parfois parlé dans des termes peu amicaux. Pourtant, quand le sujet était poussé, personne n'avait su expliquer pourquoi. Ou personne n'avait voulu le dire. Il y avait peut-être un secret derrière cela. Des rumeurs. Kisuke n'était plus vraiment informé de ce qu'il se passait dans le corps shinobi depuis sa mise à pied. Vaguement, il pouvait comprendre que tout n'était pas partagé à la populace - surtout quand l'on jouait avec des volcans en plein milieux d'iwa, et des attaques fréquentes sur le village. Mais il se méfiait des rumeurs quand on ne lui fournissait aucun fondement.

Sur papier, il n'avait pas fait de fautes graves, contrairement à un sandaime kage qui s'était barré sans prévenir personne, ou à un Akimoto qui avait gravement blessé un dignitaire étranger dans une réunion diplomatique. Il était exemplaire, et Kisuke le traiterait de cette manière.

Il s'inclina respectueusement devant le haut responsable iwajin.

Je vous remercie, Teruyo-sama, d'avoir accédé à ma requête.

Il avait accepté son rendez-vous, mais Kisuke se doutait que son temps de parole serait limité - au plus hautes les responsabilités, au plus le temps libre disparaissait. Alors il ferait la version courte avant tout. Car avoir une approbation pour son plan était vital. Il aurait bien l'air stupide si on venait lui dire par la suite qu'iwa ne voudrait pas de lui ou qu'on prennait mal sa prise d'initiative.

Je me nomme Kisuke Hyuga. J'étais un shinobi au service de la branche principale. Au cours d'une mission je me suis fait capturé et j'ai été forcé de mutiler mes tenketsus pour garder la vie. C'était il y a quelques années. J'ai monté un dossier technique pour tenter de retrouver l'usage de mon chakra en vue de réintégrer les forces iwajins.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Exposer son plan [Teruyo] Empty
Ven 14 Mai 2021 - 11:28

Si se tenir sur l’un des trois sièges du Triumvirat avait quelque chose de gratifiant de prime abord, cela demandait aussi quelques sacrifices personnels mais aussi de recevoir missives et courriers à foison dont certaines paraissaient plus étranges les unes que les autres. Parmi toutes ces notes, il y avait cette demande farfelue d’un homme qui disait avoir découvert un liquide visqueux noir et qui souhaitait monter une expédition pour en extraire davantage. Soi-disant que cela pourrait révolutionner notre mode de vie, notre mode de consommation, voire même la manière dont nous pourrions nous déplacer. Si d’ordinaire l’illuminé c’était moi, pour le coup, cet homme en tenait une bonne couche. Pour autant, dans une situation normale, j’aurais pu donner quelques crédits à cette théorie, mais en l’état actuel des choses avec un village encore à moitié en ruine et dont l’économie était au plus mal, ce n’était pas là priorité.

Et puis, parmi les demandes quotidiennes, il y en avait de plus classiques, comme ce Kisuke Hyuga qui souhaitait une entrevue. Ancien shinobi, j’avais rapidement survolé son dossier après avoir accepté doléance. Désormais retiré de ce que l’on pourrait appeler le service actif, j’étais curieux de connaitre les besoins d’un tel homme. Comme d’autres, comme Seiki ou Ashida, les derniers évènements à Iwa avaient peut-être fait ressurgir en lui quelque chose.

C’est avec quelques minutes de retard que l’un des intendants des lieux m’annonça l’arrivée de mon invité du jour. Occupé à préparer du thé, c’est dos à la porte que le boiteux fit son entrée en scène, entrée des plus solennelles et étrange à mes yeux. Me retournant après les salutations d’usages, c’est avec deux tasses de thé chaud, une dans chaque main, que j’écoutais, interloqué, le discours d’un homme qui semblait bien plus vieux que moi.

Souriant, je retournais à mon bureau, posant une tasse devant moi gardant l’autre en main, buvant une longue gorgée avant de m’asseoir dans mon confortable fauteuil. Grattant l’arrière de ma tête, je répondais d’un ton amical à tout cela.

« Oh ! C’est bien normal, j’étais curieux de connaitre ta demande. Et puis, ne t’embête pas avec ces titres et autres suffixes, je ne suis qu’un shinobi du village, je ne mérite pas tant d’égard de la part de qui que ce soit. »

D’un geste de main amical, j’invitais le Hyuga à s’asseoir et à profiter de la tasse de thé posée devant lui. Détournant la tête, j’ouvrais un tiroir à côté de moi et en sortais une petite assiette avec quelques biscuits posés à l’intérieur que je plaçais entre nous, tout en prenant un que j’observais avec suspicion.

« Hum … j’espère qu’ils ne sont pas trop secs … » dis-je en le goutant.

Tirant une mine légèrement déçue, j’écoutais la doléance qui m’était faite, hochant doucement la tête. Puis, un silence s’installa entre nous deux, de longues secondes avant que je ne brise le mutisme ambiant.

« Ah ! Pardon, j’attendais la suite de ta demande, je n’ai pas eu le sentiment qu’il y avait une question dans ton discours. Du coup, dis-moi en quoi je peux t’aider ? De quoi as-tu besoin ? »

Une miette aux commissures des lèvres, je croisais les doigts, mains posées sur le bureau, buste penché en avant, et sourire amical sur le visage.


_________________
Exposer son plan [Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Exposer son plan [Teruyo] Empty
Ven 14 Mai 2021 - 13:26
Kisuke s'empressa avec joie de boire le thé et de goûter les petits biscuits. Il raffolait de ce genre d'encas, et tout extravagant qu'il était, il n'hésita pas à s'empiffrer avec quatre biscuits en même temps dans la bouche. Et le pire, c'est qu'ils étaient bons !

Pas mauvais ! Je pourrais avoir la recette ?

Cela pourrait toujours être un atout intéressant à développer pour sa pharmacie/taverne. Des petits biscuits, par paquet de dix. Mais déjà Teruyo-san lui parlait, et il se concentra sur lui. Ses réponses. Ses questions. Il semblait humble - c'était une bonne chose pour iwa dans son ensemble. Mais certaines règles de bienséances étaient particulièrement ancrées dans Kisuke de par son éducation de branche secondaire (pas toute, évidemment, comme le prouvait les deux biscuits restants dans sa bouche). Le vouvoyement serait sans doute d'application un petit temps.

Et bien, je voulais d'abord voir si cette demande constituait un problème, mais j'en déduis que ce n'est pas le cas.

Il observa son interlocuteur, et trouva une miette innocente aux commissures des lèvres. Difficile de concilier que cet homme était un des dirigeant du village.

Deux choses pourraient m'aider, et une question pour la suite. Tout d'abord, une salle propice à l'opération au calme - je pense qu'il y a de quoi à l'Académie. Ensuite, un Hyûga expert en tenketsu. De réputation, j'en connais deux aux villages qui satisferaient certainement en terme de compétences. Je leur ai envoyé des demandes, j'espère qu'au moins l'une d'entre elle sera acceptée mais ils sont assez occupés...

Tsuyoshi ou Toph. Deux pointures du clan - c'était le moins qu'on puisse dire. Leurs styles étaient radicalement différents, mais tous deux étaient des éminences grises du clan Divin. Ils avaient le problème d'être de la branche principale néanmoins, ce que Kisuke n'exprima pas à voix haute. Ils pouvaient refuser tous les deux, et il serait sans recours possible. Heureusement, il avait déjà discuté avec Tsuyoshi et il semblait approchable. Raisonnable. La Godaime... était un cas très particulier et il ne savait pas du tout comment la prendre.

Ce n'était pas tout.

Ensuite, si l'opération est un franc succès et que je retrouve l'usage de chakra... Et bien, le plus probable c'est que j'ai besoin d'un temps de réadaptation, voir que je ne retrouve qu'un niveau partiel de mon niveau d'antan. Il faudra organiser ma réintégration au sein des shinobis. Je n'ai techniquement jamais suivi l'enseignement de l'Académie, puisque j'avais déjà une petite carrière derrière moi avant d'arriver aux Territoires de la terre, mais... Cela devrait être envisagé. Administrativement, que devrais-je faire ?

Un peu humiliant sans doute pour quelqu'un de son intellect et de son passé bien expérimenté. Néanmoins, c'était nécessaire d'un point de vue purement clinique. Ils n'étaient pas dans un manwha pour gosses, les montées de puissances infinies n'existaient pas dans la réalité. Il devrait réapparendre, réapprivoiser son corps et ses tenketsus, et des professeurs d'Académies étaient les mieux placés pour l'aider.

Une fois son byakugan débloqué, cela pourrait également le faire. Cela serait une de ses premières priorités.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Exposer son plan [Teruyo] Empty
Ven 14 Mai 2021 - 15:12

S’il était vrai que mon comportement et mon tempérament pouvaient parfois surprendre les personnes avec qui je discutais, ce Kisuke, lui, ne semblait pas être dérangé outre mesure par cette attitude faussement cavalière ou nonchalante. Preuve en était, cette réaction pleine de bonhommie où le Hyuga, à peine invité à partager cette collation, décida d’en profiter pleinement, tout comme je l’aurais fait il y a quelques temps, ou plutôt, tout comme je l’ai eu fait il y a de cela des mois, devant un autre Hyuga à l’époque, Intendante de surcroît. Comme quoi, les rôles s’inversaient désormais. Observant l’autre goinfre de cette tablée, je souriais chaleureusement avant de prendre quelques biscuits en main, avant qu’il n’y en ait plus, et m’adossais dans l’assise confortable en cuir de mon fauteuil.

« La recette ? Ah ! J’en sais rien, j’ai acheté ça à une petite échoppe mobile il y a quelques jours. Kansô shi Sugi le nom il me semble. »

Finalement, les banalités d’usage ayant à mes yeux une importance capitale, les gens se dévoilant parfois bien plus en discutant de tout et de rien, révélant alors leur véritable nature. Et ce Kisuke ne semblait pas y échapper. Si sa demande était d’un sérieux les plus complet, et relevait peut-être d’une certaine nécessité, la manière dont il s’empiffrait parlait aussi pour lui.

« Des salles, ce n’est pas ce qu’il manque. Surtout que tout n’a pas reprit son cours normal. Tu devrais pouvoir travailler au calme sans problème. En revanche, pour ce qui est d’un expert en tenketsus, effectivement, il y a bien deux personnes de ta famille à qui tu peux parler. Je ne pense pas avoir besoin de te dire qui. En revanche, je ne saurais être décisionnaire à leur place. Mais si tu en exprime le besoin, je peux leur faire un courrier en ta faveur pour ce que ça vaut. Mais sache toutefois que chacun d’eux est fort occupé en ce moment, personne ne saurait garantir leurs disponibilités. »

Puis, à mesure que les explications suivantes venaient, par la même occasion, les questions et demandes aussi contrairement aux premières paroles de mon interlocuteur, je fouillais dans un second tiroir, sortant ici et là quelques liasses de papier afin d’en sortir une vierge, tirant également une boite finement ciselée d’un bois noble, cadeau offert lors d’un de mes anniversaires. J’en sortais alors un petit pinceau ainsi qu’un flacon contenant de l’encre et d’une main vive et délicate, je glissais sur le vélin quelques lignes avant de tendre le parchemin fraichement marqué au Hyuga.

« Tient, voilà, c’est fait, tu peux te prémunir du titre de génin du village. A toi de voir quand tu souhaiteras l’utiliser. Quand tu te sentiras prêt, remets-le aux bureaux de l’administration, ils feront le nécessaire. A noter au passage qu’à l’académie, tu devrais pouvoir trouver toute l’aide nécessaire pour t’améliorer une fois que tu auras retrouvé l’usage de tes tenketsus. Il y a suffisamment de professeurs qui seront à même de t’aider. »

Puis, réfléchissant quelques longues secondes, les yeux fixés dans le vide, je me retournais vers mon interlocuteur avant de poursuivre la conversation.

« Sache également une chose, les Hyuga ne sont peut-être pas les seuls à pouvoir t’aider. Il y a potentiellement d’autres personnes en mesure de te venir en aide. Bien entendu, je ne garanti aucun résultat, mais leur poser la question ne pourra pas faire de mal. La première personne à qui je pense est Chiwa Aimi. Elle a fait parti des précurseurs en termes de greffe et dans cette optique, les greffons mécaniques étant fonctionnels, il y a nécessairement un flux chakratique qui circule. L’autre personne c’et Hayai Taishi. Avant d’être greffé, il a su se créer des jambes artificielles. La encore, avec un flux de chakra circulatoire. Tu peux toujours leur poser la question. »

Finalement, prenant le dernier biscuit restant, le dernier biscuit restant souvent dans l’assiette, les gens hésitant à être le dernier à s’empiffrer.

« Bien, est-ce tout ? As-tu besoin d’aide pour autre chose ? »

_________________
Exposer son plan [Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Exposer son plan [Teruyo] Empty
Ven 14 Mai 2021 - 20:45
Pas de recette, mais une adresse a traquer. Cela suffirait au Hyûga. Il retrouverait ce secret, au péril de sa vie !

Rapidement et efficacement, le shinobi commenta ses dires et accepta ses deux requêtes. Il proposa même d'appuyer la demande auprès de ses cousins. A vrai dire, il n'avait rien de plus à offrir, cela comblait toutes les attentes de Kisuke, et bien au-delà. C'était rare que tout se passait selon ses plans, il fut momentanément surpris avant de se reprendre.

C'est ... parfait.

Pire encore, le shinobi lui donna des informations à caractère militaire, et sans doute confidentielle, de manière complètement transparente. Le Hyûga ne s'attendait pas à un tel traitement, surtout envers quelqu'un de la très simple branche secondaire, subordonnée envers et contre tous. Il se disait... que peut-être que ce genre de gouvernement à long terme pouvait être très bénéfique pour iwa.

Ou peut-être pas. Cela finirait sans doute comme d'habitude en guerre civile.

J'ignorais les compétences de ces personnes, et leurs travaux seraient effectivement des plus intéressants. Peut-être qu'avec un Hyûga plus modeste ils pourraient mener à bien ce que j'ai en tête, voir améliorer le processus. Je vais leur envoyer de la correspondance. C'est une excellente suggestion.

Ce n'était pas tout à fait le même sujet, puisqu'il s'agissait de greffe là où Kisuke avait toujours son propre corps. Néanmoins, tant l'un que l'autre auraient eut l'obstacle des tenketsus pour rétablir le chakra et ceci était le point important, critique. N'importe quelle information complémentaire à ce sujet était de facto intéressant. C'était une donnée particulièrement pertinente que Teruyo venait de tendre au civil, et il lui en était reconnaissant. Puis vint-la question. Dernière, sans doute.

Avait-il besoin de quelque chose de plus ? Un sourire satisfait à ces lèvre, Kisuke répondit.

Non, rien d'autre pour le moment. Je ferais sans doute une demande d'équipe, si l'opération se révêlait satisfaisante, mais cela suivra son cours. Je vous remercie pour votre aimabilité. Vous avez été d'une grande aide.

Il s'inclina devant son interlocuteur, la conversation probablement terminée, et avec un biscuit encore caché dans sa manche. Prêt à partir, il se tenait à disposition d'une potentielle requête supplémentaire même si, à ce stade-ci, cela semblait peu probable.

Il aurait fort à faire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Exposer son plan [Teruyo] Empty
Lun 17 Mai 2021 - 21:40

Finalement, l’échange entre nous deux aura été bref et le plus surprit fut surement mon invité à en juger par ses premières paroles suite à ma remise d’un parchemin le réintégrant dès qu’il serait en état de le faire. Puis, le temps que la discussion se poursuivais, j’entamais la rédaction d’un courrier que je ferais parvenir à celle qui serait la plus à même d’accéder à ma requête. Même dans ma position, demander de l’aide à Tsuyoshi ne serait surement pas la meilleure chose qu’il soit compte tenu du ressentiment fort qu’il semblait vouer à mon encontre.

« Parfait, je ne saurais le dire, mais c’est déjà un bon début. La majeure partie de ce qu’il y a à faire pour que tu recouvre tes capacités et rejoignes le service actif ne dépend que de toi et des efforts que tu fourniras. »

Au final, maintenant que le Hyuga avait obtenu ce qu’il était venu chercher, et surement bien plus, la discussion se termina rapidement entre nous deux. Lui comme moi étions forts occupés et aucune de nous n’avait réellement le temps de discuter de tout et de rien, même si en connaitre davantage sur cet étrange énergumène m’intéressait tout particulièrement. Mais cela ne serait que partie remise, d’autant plus si, comme il le disait lui-même et le souhaitait, il comptait revenir en tant que shinobi actif. Les efforts fournis et les actions réalisées permettraient à elle seules de longues heures de discussion, sans parler de toutes les implications médicales inhérentes à ce renouveau.

« Je t’ai donné ces noms, mais rien ne dit que cela te sera bénéfique. Ce sont des pistes qu’il te faudra explorer pour savoir si cela était bien fondé de ma part ou non. Et ce sera surement d’autant plus compliqué que Taishi comme Aimi sont malheureusement tous deux forts occupés en ce moment. »


Terminant mon thé tiédi, la dernière remarque de mon invité me fit sourire et me fit intervenir une dernière fois avant qu’il ne quitte la pièce.

« Je vais suivre ton évolution avec grand intérêt, sache-le. Et dans le bon sens du terme hein. Toph m’a aidé par le passé que ce soit de manière directe, ou même indirecte sans qu’elle s’en rende compte. Maintenant que je peux venir en aide aux autres, il est normal que je le fasse. Il est juste cocasse que ce soit un Hyuga. Mais je ne te retiens pas, tu dois avoir fort à faire. Je garde un œil sur toi Kisuke. Bonne chance. » terminais-je alors.


_________________
Exposer son plan [Teruyo] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Exposer son plan [Teruyo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: