Soutenez le forum !
1234
Partagez

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji]

Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Jeu 20 Mai 2021 - 20:25






Le postérieur posé contre un banc de bois à proximité d’une boutique offrant pâtisseries bien sucrées et breuvages rafraîchissants, Mayumi profitait de cette journée estivale pour se complaire dans la dégustation d’une collation plus que bienvenue en compagnie de sa bien-aimée aux cheveux d’or. Chaque mouvement empreint d’allégresse, la belle églantine savourait ce temps de repos bien mérité après un énième échange de coups avec un mannequin ligneux, sur l’un des terrains d’entraînement bordant le célèbre Complexe Shinobi du village de la Brume. Le franc sourire déformant les lèvres charnues de l’immaculée témoignait de cet instant de pure joie, pourtant aussi éphémère que les plus sublimes créations de chakra pur de l’ancienne yukijine. Il n’y avait, pour une fois, ni lourdeur, ni situation de crise, pour venir troubler la timide paix qui semblait s’être confortablement installée sur le duo béni par les projectiles d’une quelconque divinité de l’amour. Du moins, c’est ce que la Sendai croyait…

Car les périodes de calme n’étaient que de bref passage dans cette vie chaotique et diablement rythmée qu’était celle des shinobis de Kirigakure no Satô. Leur petite pause à peine terminée, l’estomac comblé par la présence nouvelle des délectables aliments, le couple reprit sa balade matinale en direction des murailles de cette impénétrable forteresse brumeuse. La foule était particulièrement dense dans les rues de la cité militaire et le brouhaha, incessant. Le beau temps y était sans doute pour quelque chose, se disait la kunoichi aux prunelles rosées. Les marmots se chamaillaient gaiement dans les ruelles sinueuses, bâton à la main, cherchant, dans toute leur naïveté juvénile, à imiter les plus célèbres membres du clan des sabreurs. Quelques adultes aigris leur ordonnaient vivement de cesser d’être, ce qu’au fond, ils étaient : de simples enfants voulant s’amuser et rigoler par cette rayonnante journée d’été. D’autres vaquaient tranquillement à leurs occupations, déambulant ici-et-là ou discutant de banalités entre eux. Une ambiance plutôt paisible, en somme, et qui plaisait agréablement à la belle églantine éprise de ce genre de tableaux bercés par une savoureuse légèreté.

Mais, comme décrit plus tôt, ce calme ambiant n’était pas là pour durer, car bientôt, un hurlement strident retentit non loin du tandem aux traits angéliques. Tous les yeux tournés vers la jeune femme aux joues rougies par la colère, celle-ci désigna instinctivement de son index levé la silhouette d’un mystérieux personnage qui tentait, par tous les moyens, de s’extirper des conséquences de son monumental échec. Recouvert d’un vêtement étincelant, mais de sombre apparence — qui n’était désormais plus inconnu pour l’enfant de chakra, suivant cette répugnante affaire qui les avaient conduites, elle et Misaki, aux abords du port Naragasa, en quête d’un dégoûtant malfaiteur — l’homme à la musculature d’acier avait aussitôt pris les jambes à son cou dans une direction encore inconnu. Sans s’attarder davantage, Mayumi chargea, enjoignant du même geste à sa partenaire de vie de l’accompagner dans ce qui allait bientôt déboucher sur une bien grotesque conclusion.


« Misaki, il ne faut pas le laisser s’échapper ! C’est un autre pervers ! »

La poursuite fut longue et éreintante. Les jeunes femmes se devaient d’éviter la populace qui paraissait se foutre éperdument de la course effrénée des kunoichis. Bientôt, les portes de la cité Brumeuse se dessinèrent à l’horizon. Ce digne successeur du premier pervers s’apprêtait-il réellement à fuir par une entrée pourtant si bien gardée? Quelle folie lui traversait donc l’esprit? S’il parvenait à atteindre et à se dissimuler dans les marécages brisés entourant les murs de Kiri, cependant, les genins allaient se retrouver en bien mauvaise posture. Évidemment, le présumé pervers profita de l’effet de surprise pour échapper au contrôle des gardes et s’engouffra dans le brouillard, rapidement suivit par la réfugiée des terres enneigées et la jeune représentante du clan des glaces.

Comment allaient-elles pouvoir lui mettre la main au collet, à présent? La question fut, en vérité, bien vite résolue, puisqu’à peine leurs pieds furent-ils posés au centre de cette étendue poisseuse que les contours du fuyard émergèrent d’entre les volutes blanchâtres et opaques. Celui-ci, faisant dos aux kunoichis, ne sembla pas percevoir leur arrivée.

Mayumi échangea un regard complice avec son amoureuse tout en plaquant son doigt contre ses lèvres. Sous cette tension palpable, dans un silence absolu, la genin à la chevelure argentée joignit les doigts, puis entreprit la modélisation, à même sa dextre libre, d’un fouet de chakra rosé et souple, dont elle se servit aussitôt pour capturer l’une des jambes du fugitif en costume ténébreux. L’objectif de sa technique ? Faire chuter le pervers dans cet épais mélange d’eau, de plantes en décomposition et de boue, afin de parvenir à le capturer plus aisément. Allait-elle réussir son action? Et s’agissait-il réellement de ce criminel prit en charge quelques minutes plus tôt ? Probablement. Ou pas...


Résumé:

_________________
Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Ven 21 Mai 2021 - 22:31

La tête dans les nuages, le bras autour de son amoureuse, Misaki savourait à pleine dent ce petit moment plaisant. Aujourd'hui aurait dû être une journée calme, dépourvue de péripétie et surtout, hors de tout merdier. Ça adonnait que Mayumi et elle étaient libres en cette chaude journée d'été et, après tout ce qu'elles venaient de vivre dernièrement, elles avaient tout simplement décidé de prendre du temps pour eux, loin des tracas et d'être simple là, l'une pour l'autre. De pâtisserie florissante et sucrée accompagnée d'une boisson rafraichissante en cette humide journée estivale jusqu'à marche sur le bord de l'eau, bras dessus bras dessous, à simplement s'aimer.

Complètement perdue dans son monde intérieur, elle qui le fuyait normalement, elle ne s'était complètement pas rendu compte des événements qui s'étaient déroulés devant elle. Elle réfléchissait à sa relation avec la Sendai et aux impacts que leurs comportements allaient avoir sur le futur de leur carrière de kunoichi, encore fallait-il qu'elles en aient encore une après ce qui allait suivre. La fille des glaces était tellement déconnectée, perdue dans ses pensées que ce fut Mayumi qui la sortit de cette torpeur en lui prononçant le mot « pervers ».

Alors que sa bien aimée courait pour rattraper celui qui s'était adonné à un geste obscène, Misaki courrait pour rejoindre Mayumi, sans trop savoir qui elle pourchassait. Sachant juste qu'elle ne serait pas partie de la sorte sans une bonne excuse, l'adolescente faisait confiance à sa compagne – n'ayant pas encore compris qu'elle l'attirait dans toutes sortes de coups fourrés -.

Au bout de plusieurs longues minutes de course-poursuite, elles furent amènes aux portes du village. Pour que deux kunoichis n'arrivent pas à rattraper quelqu'un, ça en disait long sur ses capacités sportives. Peut-être était-il même capable de manipuler le chakra ? Cette énergie vitale capable de prendre plusieurs formes et même, de terrasser un dieu.

Alors qu'elle parvenait à finalement rejoindre sa douce moitié, elle la remarqua en plein composition de mudra. Un long fouet composé d'un chakra rosé filait en direction d'une silhouette indissociable. Dans les marécages brisés, une épaisse brume rendait difficile l'identification visuelle de cette personne aux courbes si masculine. Comprenant qu'il devait sans doute s'agir là de ce qu'elles avaient essayé de rattraper, Misaki réalisa les mudras nécessaires à sa technique signature. Dans son esprit, il valait mieux coupait les opportunités de retraite du malotru en rendant le terrain plus difficile à pratiquer. Il avait de très bonnes capacités de course et il valait mieux le handicaper sur ce sujet.

Posant une main au sol, Misaki rependit une épaisse couche de glace sur une zone colossale. L'idée était que s'il tombait victime du fouet de son amoureuse, peut-être serait-il piégé dans un mélange de glace et de boue ? De toute façon, même si ce n'était pas le cas, l'important pour l'adolescente était d'obtenir l'avantage du terrain. Elle n'avait pas envie de lui courir après pendant des heures et encore moins dans un marécage.

Cependant, cette technique est aussi handicapante pour son adversaire que pour sa propre personne. Réalisant de nouvelles mudras, elle fit apparaître des patins glacials à ses pieds ainsi qu'au pied de Mayumi. S'approchant de sa douce, elle reconnut la combinaison que portait le pervers qu'elles avaient arrêté quelques jours plus tôt. Était-ce le même homme ou bien un autre membre de ce culte Sajiniste qui avait fait surface dernièrement ? Oh, si seulement elle savait qui se tenait réellement devant elle...

[Misaki] - Rend-toi ! Tu ne pourra plus nous échapper ! Hurlait-elle au Mizukage, le prenant pour quelqu'un d'autre.



_________________
Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Dim 6 Juin 2021 - 16:30
Une journée étrange, c’était le moins qu’on puisse dire. Ce matin, il avait reçu la visite d’un groupe d’aspirants ninjas dans le cadre d’un stage de découverte qu’il avait accepté d’animer pour expliquer le travail du chef de la Brume et le fonctionnement des instances supérieures, le système politique centralisé autour d’un seul homme depuis la fondation du village tandis que les Heidan constituaient également des piliers essentiels à l’harmonie de cette société qui avait pour spécificité d’être gouvernée par des ninjas. Une société qui contrastait avec le reste du pays où les seigneurs locaux étaient généralement issus de la noblesse ou des rangs de l’armée, ici il existait une hiérarchie ninja qui avait été reprise dans le reste du monde par les autres villages cachés. Plus tard, ce même jour, il eut la surprise de rencontrer deux genins dans le cadre d’une mission d’investigation de pervers sévissant à Kiri, elles étaient à la recherche d’un certain pervers en costume de latex noir qui n’était pas sans rappeler sa propre tenue de combat, qui n’était évidemment pas inspirée du fétiche sadomasochiste de certains détraqués de la Brume, contrairement à ce que l’on pouvait croire. Et pourtant, il ne pouvait laisser une telle affaire entacher son image et leur suggéra une piste qui n’était autre que son tailleur. Il s’essuya le front, la crise fut évitée de justesse.

Après plusieurs heures à tergiverser avec Hyôsa Baku qui venait lui faire un compte-rendu des récentes patrouilles à l’intérieur et à l’extérieur des murs de Kiri, il décida de se lever de son siège pour assister à son rendez-vous dans les Marécages Brisés, il avait prévu d’aller se promener pour prendre un peu l’air, profiter de ce bref temps de repos en dehors du bureau pour faire autre chose que d’être vissé sur une chaise à lire des rapports de mission. Il prévint ses gardes du corps de ne pas l’accompagner cette fois-ci car il souhait être seul, il était très peu probable qu’il se fasse attaquer aux Marécages Brisés vu qu’ils venaient de monter le niveau de sécurité à Kiri depuis la dernière attaque il y a quelques mois, ils restaient sur le qui-vive mais au pire, il serait là pour éliminer personnellement la menace, il était particulièrement lassé ces derniers mois de ne pas avoir eu de combat digne de ce nom. Sous un voile de brume, il était difficile de voir très loin ou de se repérer au sein des tourbières qui permettaient naturellement de ralentir les tentatives d’intrusion ennemies et qui justifiaient aussi la position stratégique du village. Seules les personnes ayant vécu assez longtemps à Kiri pouvaient être à même de marcher sans que leurs pieds ne se prennent dans les eaux bourbeuses et malodorantes.

Mon heure est enfin venue.

Le Nobuatsu se retourna, le souffle haletant et surpris de ne pas avoir décelé la présence de cette voix familière. Il la reconnut. C’était celle de Yuki Sôsuke, le Nidaime Mizukage qui avait rendu l’âme après qu’il l’ait combattu aux côtés de Arukisa. Une vision de ces derniers instants le frappa, avant qu’il ne finisse en un amas de cendres se dispersant dans le vent, ses dernières paroles lui revinrent à l’esprit comme autant de fragments qu’il tentait de recomposer pour trouver la réponse à une question qui le tourmentait. La voix de son prédécesseur vint de nouveau le hanter.

J’ai toujours rêvé d’un monde meilleur… mais de ce que j’ai vu, ce qui nous attend est...

Un monde meilleur...

Son âme retrouva le repos avant qu’il ne puisse finir sa phrase. Distrait par cette étrange vision qui s’évanouit aussitôt, il sentit tout d’un coup quelque chose s’enrouler autour de sa jambe, ce qui provoqua chez lui une réaction de défense. Dégainant la lame de son fourreau, la tentacule rose lui fit perdre pied, pire encore, son corps bascula en avant à l’horizontale jusqu’à ce que son corps ne soit qu’à quelques centimètres du sol, quelque chose le retenait de tomber et lui permettait de flotter. C’est alors qu’une impressionnante vague de glace se répandit sur le terrain pour arriver dans sa direction, ce qui lui permit alors de localiser de manière approximative l’origine des attaques qui lui étaient envoyées. Il s’éleva rapidement dans les airs, jusqu’à être hors de portée de l’arène de glace qui avait complètement cristallisé les eaux stagnantes dans la zone. A cause de la brume, il lui était difficile de reconnaître le visage de ses adversaires, mais il pouvait voir qu’ils étaient deux.

Des intrus à Kiri? Comment avaient-ils pu passer la patrouille et surtout... Ce jutsu Hyôton signifiait qu'il était contre un utilisateur de glace du clan Hyôsa ou Yuki. Ce n’était pas la première fois qu’il affrontait un maître de la glace, puisqu’il avait déjà eu affaire à Yuki Sôsuke et ses blizzards dévastateurs. Il composa alors des mudrâs à une main à grande vitesse avant d’envoyer depuis l’épée qu’il tenait dans sa main droite un souffle de feu prenant la forme d’un tigre jaillissant depuis les cieux et venant refermer ses crocs sur la Yuki.



Résumé du tour:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Dim 6 Juin 2021 - 19:03





Ce fichu fétichiste comptait-il réellement aggraver sa situation en résistant à son arrestation? La réplique face au fouet chakratique de la Sendai et à la splendide patinoire de la Yuki ne laissa que peu de place au doute dans l’esprit de Mayumi. S’étant rapidement élevé dans les cieux, hors de portée du duo de kunoichis, l’adepte de l’Incandescent Étalon ne cessait de surprendre l’immaculée par sa farouche détermination à user de moyens si peu conventionnels pour s’échapper aux justicières en herbe. À travers la brume recouvrant les étendues marécageuses bordant l’impénétrable cité kirijine, il semblait désormais difficile de distinguer la silhouette du malfaiteur en tenue étincelante. Allait-il fuir, à présent, où tenter le tout pour le tout, quitte à se lancer tête première sur la voie de la criminalité en agressant sauvagement le tandem amoureux ?

La réponse à cette question ne tarda point, se dessinant bientôt sous l’égide d’un imposant félin de flammes désireux de savourer, par ses crocs acérés, la chair de l’héritière du clan des neiges. Pour l’enfant au chakra pur, cependant, il était inadmissible de laisser ainsi l’homme masqué attenter à la sécurité de sa douce moitié. Sans un mot, sans un coup d’oeil en direction de sa bien-aimée, les mudras s’enchaînèrent automatiquement avant que ne s’élèvent vers la flamboyante menace les bras tendues de la belle églantine, qui fit aussitôt jaillir de ses paumes cette énergie d’une pureté sans égale. De cette aura imitant l’éclat de prunelles de l’ancienne yukijine émergea la courbure d’une sphère vidée de toute chose, n’attendant plus que d’accueillir la force du tigre incandescent en son centre. Tel un trou noir chakratique, la bête en approche fut attirée doucement dans le néant, tourbillonnant et s’évaporant à mesure que le mélange d’énergies physique et spirituelle se faisait aspirer par le jutsu de la femme à le chevelure d’argent… jusqu’à s’évanouir dans sa totalité.

Si la menace de cette contre-attaque n’était plus, son souvenir, lui, restait gravé dans la mémoire de la kirijine aux iris rosés, lui rappelant au passage le grotesque affrontement avec le métamorphe chevalin drapé du même costume moulant. Le duo avait-il affaire au chef d’une branche annexe du culte de l’Étalon? Les étonnantes capacités du malfrat aux mains baladeuses ne mentaient pas : à première vue, cet homme aurait aisément pu écraser le précédent pervers, en termes de maîtrise des arts shinobis. Qui donc était-il? Comment parvenait-il à se mouvoir ainsi dans les airs, sans avoir recours à une quelconque plateforme ou créature céleste ? Était-ce cet étrange sabre qui lui offrait cette si merveilleuse capacité ou l’une ou l’autre de ces mystérieuses capacités héréditaires grouillant de par le Yuukan? Pour en avoir le cœur net, il n’y avait pas trente-six solutions.


« Misaki, je vais tenter de le distraire. Profites-en pour le faire descendre... Je veux voir son arme de plus près. »

Les mots furent presque soufflés d’entre les lèvres charnues de l’églantine tandis qu’elle projetait une première salve de flèches d’énergie condensée directement contre leur cible, avant de s’avancer à coup de patins à glace plus près sous la position du fuyard. Durant son court trajet, la genin en profita pour composer des signes incantatoires en tout point similaires aux précédents, annonçant la venue d’une prochaine volée de projectiles éphémères, qui tentèrent de percuter sous un angle différent le corps du Nobuatsu. Son unique but ? L’occuper afin d’ouvrir la voie aux assauts de sa partenaire de vie.

Résumé:

_________________
Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Dim 6 Juin 2021 - 19:51

Un immense tigre fonçait dans sa direction, tandis que l'inconnu que semblait pourchasser la genin flottait là, dans les airs, comme si de rien n'était. Un peu frustrée par la situation, elle ne pouvait s'empêcher de penser que tous les êtres vivants semblaient avoir la capacité de voler dans ce fichu village. Ce n'était pas la première fois qu'elle réaliser ce jutsu en plein coeur d'un combat et chaque fois, elle fut accueillit par quelqu'un s'envolant dans les airs. Ça n'augurait rien de bon pour son duel contre son enseignante, qui allait avoir lieu quelques jours tard.

Avant même qu'elle n'eût la chance de réaliser quelques mudras, Mayumi se jeta en face de l'adolescente et réalisa l'une de ses techniques héréditaires. Dans un vortex églantine, le tigre de feu n'était plus. Absorbé par l'églantine, le chakra qui composait le prédateur félin ne devient rien de plus que quelques papillons rosés s'envolant pendant quelques battements avant de disparaitre dans le néant de la vie. C'était toujours un spectacle aussi manique que d'assister à cette démonstration des arcanes claniques de sa bien-aimée.

Puis, sous le joug des ordres de sa douce moitié, elle se devait de trouver une façon de faire descendre celui qu'elle affrontait. Oh ! Si elle avait su qu'il s'agissait du véritable Mizukage, comment elle n'aurait jamais osé lui lancer de tels assauts? Cependant, n'ayant aucune idée de la réelle identité de son assaillant, elle décida d'y mettre les bouchés doubles. Il ne semblait pas vouloir se rendre et son geste était bel et bien une déclaration de guerre pour la fille des glaces. Si elle n'avait pas envie de lui prendre la vie, elle n'allait quand même pas lésiner les coups.

Profitant du premier assaut de la Sendai, Misaki réalisa une première série de signes. À cause de l'importante brume présente dans les marécages gelés, à cause de la distance qui séparait le Sabreur de la Yuki et parce qu'il était dans les airs, elle n'eut d'autre choix que de s'aider par le biais d'une technique de sensorialité. Si son amoureuse ne semblait pas en avoir de besoin, puisqu'elle se rapprochait à grand coup de patin de leurs cibles, ce n'était pas le cas de la combattante à distance manipulant l'Hyôton.

Réalisant de nouveaux signes incantatoires, Misaki cracha une quantité importante de glace qui prit alors la forme d'un imposant dragon glaciale filant droit sur l'homme au tenu de cuir. D'une puissance similaire à la technique qu'il venait lui-même de lancer, la gélule de la bête s'ouvrit dans le but de se refermer avec intensité sur le Nobuatsu, espérant le faire tomber au sol. S'il s'agissait là d'une technique très tape-à-l'œil, son utilisation lors de ce duel n'était rien d'autre qu'une diversion. S'il s'agissait bien entendu d'un plus, si jamais la technique entrait en contact avec le Mizukage, elle ne comptait pas du tout sur ça. Non, à la place, elle profita de la diversion offerte par la brume, par la Sendai et par sa propre technique pour réaliser de nouvelles mudras.

Cette fois-ci, sa technique se termina par un nouveau mudra. Un signe bien unique à la technique que Misaki appelait ; « La mudra du fusil ». Levant le pouce vers le ciel, pointant sa cible à l'aide de son indexe et de son majeur, l'adolescente prenait en joue la signature chakrique du Nobuatsu qu'elle détectait dans la brume. Attendant le moment où il se protègerait, elle y relâcherait une balle faite de glace concentrée. Si, en temps normal, cette technique se voulait être mortelle, elle y fit quelques ajustements. Son objectif n'étant bien entendu pas de tuer son adversaire, puisqu'elle ne voulait que le mettre sous état d'arrestation, le projectile qu'elle relâcherait aurait une forme bien différente. Plutôt que d'être un pique de glace aux propriétés perforantes, il s'agirait plutôt d'une petite Boulle de la grosseur d'un Ryô.

Bien entendu, recevoir de plein fouet cette technique laisserait son adversaire avec quelques côtes cassées et il en perdrait sans doute sa respiration. C'était tout du moins ce sur quoi elle comptait, espérant lui faire perdre la concentration et le faire tomber au sol, là où sa dulcinée lui passerait les menottes.



_________________
Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 18:30
Face à ces deux adversaires, le Nobuatsu se montra particulièrement prompt à utiliser le pouvoir de son épée afin de profiter de l’avantage de la hauteur et éviter d’être gêné par le terrain gelé, il pouvait de ce fait mieux apercevoir les silhouettes de ceux qui avaient fait intrusion sur les terres de la Brume dont il avait la charge de protéger. Il savait déjà que l’un d’entre eux était un Yuki ou Hyôsa, tandis que l’autre avait l’air de maîtriser la modélisation de chakra sous sa forme la plus pure. Il se demandait comment ces individus avaient pu traverser les Marécages Brisés sans se faire intercepter par les patrouilles ou sans se faire piéger à l’intérieur des eaux marécageuses couvrant tous les accès jusqu’à Kiri. Cela pouvait donc signifier qu’ils étaient familiers avec les lieux, voire qu’ils appartenaient déjà au village de la Brume. Existerait-il des personnes infiltrées dans leurs rangs?

Des traîtres dans les rangs de Kiri… Ils auraient profité de ce bref intermède du chef du village pour l’attaquer par surprise et l’isoler du reste des Kirijins. Une embuscade qui a dû demander des années de préparation, il pouvait s’agir de déserteurs ninjas qui vouaient une haine inconditionnée à leur égard, ou encore des évadés de Wasure ayant autrefois vécu à Kiri. Si pour l’instant il retenait encore ses coups afin d’évaluer la force de ses adversaires, il pouvait remarquer à leur coordination qu’ils faisaient preuve d’un travail d’équipe impressionnant, ils faisaient peut-être partie d’une organisation criminelle qui commençait à sévir sur l’Archipel et dont il n’aurait pas entendu parler…

Voyant son tigre élémentaire de feu se faire littéralement absorber par l’un de ses adversaires, il put en comprendre qu’elle pouvait non seulement manipuler le chakra mais le siphonner d’une certaine manière… Cela lui rappelait les capacités d’un certain Sendai Ikaku lors de la guerre civile de Kiri où il tenta de protéger la Godaime Mizukage. Le Nobuatsu savait donc peu ou prou à quoi s’attendre au vu des capacités manifestées par ces individus qui ne lui adressèrent pas la moindre demande ou raison de leur attaque: il pouvait tout simplement s’agir de mercenaires engagés par une tierce personne commanditaire souhaitant sa mort ou du moins pour le capturer vivant.

Il composa une série de mudrâs à une main comme il l’avait fait tout à l’heure pour le tigre de feu, sauf que cette fois il finit sur le signe du serpent. A travers la brume, une véritable nuée de flèches roses fusèrent dans sa direction et se plantèrent directement sur lui, on pouvait entendre l’impact de ceux-ci au contact de son corps. Ce n’est qu’après qu’une nouvelle salve de projectiles arriva depuis un angle différent.. en-dessous de lui. Comme pour l’attaque précédente, toutes les flèches de chakra pur semblèrent l’atteindre de plein fouet sans que pour autant il ne montre la moindre réaction de douleur, pas le moindre cri. Pourtant, il se pencha vers le bas afin de faire face à la source de ce deuxième assaut d’où semblait provenir les projectiles. On pouvait remarquer que sur le torse et dans la plante des pieds les flèches étaient logées sur une sorte d’écorce terrestre particulièrement épaisse recouvrant son corps tout entier.

Vous pouvez me dire au moins pourquoi vous m’attaquez?

Au moment où il baissait la tête pour fixer l’adversaire en dessous, un dragon de glace le percuta en pleine tête pendant que son attention restait fixée vers le sol sans pourtant être véritablement dérangé par la virulence de l’impact. C’était plutôt le dragon de glace qui éclata en mille morceaux face à la solidité de l’armure en pierre du Sabreur. Ce dernier se redressa pour observer l’attaque suivante mais vu l’épaisseur de la brume, il ne put voir que son adversaire faisait un geste avec ses doigts et les pointait vers sa position. Il ne put réagir à temps qu’il sentit une puissant coup lui faire reculer l’épaule gauche. La puissance du tir avait suffi à le faire bouger légèrement, et laissé un trou dans l’épaulière où son armure serait donc plus vulnérable désormais même si la taille de l’attaque ballistique n’était guère propice à détruire rapidement une cuirasse de cet acabit, si ce n’est pièce par pièce.

Qui vous envoie?

Lévitant juste au-dessous de Mayumi, celle-ci s’était rapproché de lui pour l'attaquer depuis un angle plus opportun mais ce qui la plaçait directement à portée d’une offensive de la part de l’épéiste masqué. Son corps se propulsa avec une célérité impressionnante vers le bas, il descendit en piqué avec sa lame et une fois au niveau de Mayumi effectua une série de coups avec une précision digne des plus grandes épéistes. Il ne frappait guère avec le tranchant mais chaque effleurement serait ressentie chez sa victime comme une véritable blessure, et des saignements qui la rendrait véritablement affaiblie en affectant de manière temporaire son sens du toucher. Réputé pour sa maîtrise supérieure du kenjutsu, il avait appris à neutraliser ses adversaires sans pour autant faire couler la moindre goutte de sang, ce qui lui était particulièrement utile quand il lui fallait les capturer vivants. Aussi, sa philosophie vouait une importance assez grande à la vie humaine, ainsi il ne tuait que quand il le jugeait nécessaire. Même s’il se doutait que ce mode de pensée pourrait un jour lui coûter cher.






Spoiler:






_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Harusame Natsumi
Harusame Natsumi

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Mar 13 Juil 2021 - 17:58




Ce cultiste n’avait définitivement rien du malfaiteur du dimanche ou de cet ignoble homme chevalin que le duo avait affronté lors de leur précédente chasse aux pervers. Sa résistance était impressionnante. Sa puissance, sans égale parmi les adeptes du Grand Étalon, semblait déjà supérieure à tout ce que le tandem avait pu rencontrer jusqu’à maintenant. Loin de se douter qu’il s’agissait en vérité du Mizukage en personne, les justicières en herbe se donnaient corps et âme pour neutraliser ce farouche adversaire aux capacités plus que mystiques. Or, malgré un enchaînement de techniques bien ficelé, un splendide bal où valsaient, main dans la main, le chakra pur des Sendai et la glace des Yuki, rien ne parvint à percer les défenses impénétrables du malfrat en tenue étincelante, dont le corps s’était recouvert d’une épaisse cuirasse de roche rappelant les armures portées par ces valeureux samouraïs.

Plutôt que de céder face à la pression exercée par les combattantes, l’homme préféra feindre la surprise et simuler son innocence en questionnant les jeunes femmes sur les raisons qui les poussaient à intervenir aussi férocement à son encontre. Si la Sendai ne voulait définitivement pas se laisser attendrir par cette approche qu’elle jugeait faussement naïve, une mimique pour le moins hésitante vint néanmoins trahir le doute qui avait su s'immiscer, l’espace d’une seconde peut-être, dans son esprit. Entre les pouvoirs extraordinaires du cultiste, son usage du sabre et cette voix en tout point identique à celle du célébrissime Cavalier de Feu… Quelque chose clochait véritablement, à vrai dire. À qui avaient-elles donc réellement affaire? Se pouvait-il que… Impossible.

De peine et de misère, la genin en vint à chasser ce malaise naissant et à se ressaisir. Face à un être doté de facultés aussi stupéfiantes, la moindre hésitation pouvait s’avérer fatale. Et elle le savait très bien. Plutôt que de s'engouffrer dans des hypothèses qui auraient tôt fait de la distraire du réel enjeu, la Sendai conserva la même dureté face aux agissements du fuyard aux mains baladeuses. Sa prochaine action ne vint pourtant ni par les poings, ni par l’usage chakra. D’une voix ferme, mais pourtant toujours aussi sibylline, l’immaculée enjoignit le criminel de cesser toute résistance inutile.


« Au nom de la Brume, rendez-vous maintenant, sajiniste ! Votre secte en a déjà bien assez fait pour ruiner la réputation de notre Mizukage. »

Cette déclaration allait-elle refroidir les ardeurs du voyou ? Mayumi n’eut point le loisir d’en douter longuement. Car, bientôt, l’épéiste chargea à toute vitesse dans sa direction, brandissant sa lame tel un sinistre présage à l’offensive qui allait suivre. Et quelle offensive ! D’une précision inégalée, les frappes initiales ne laissèrent qu’une infime marge de manœuvre à la kunoichi visiblement désemparée par cet assaut frontal. Tant bien que mal, l’Ancienne s’adonna à une esquive rapide… qui s’avéra, malheureusement, insuffisante face à l’enchaînement de coups tous plus destructeurs les uns que les autres, laissant l’enfant au chakra pur dans une bien piètre condition, le corps ensanglanté et parsemé de douloureuses coupures. Entre les engourdissements et cette impression de lourdeur provoqués par l’assaut illusoire - mais qui ne l’était pas, aux yeux de l’églantine - c’est désormais la panique qui menaçait d’engloutir celle qui regrettait sa témérité. À présent, il lui fallait impérativement battre en retraite, mais comment?

D’un geste lent et tremblotant, perturbé par l’attaque de son adversaire, la dextre de la kunoichi vint dénicher les contours d’un parchemin explosif dissimulé dans sa besace de ninja tandis qu’elle s’apprêtait à insuffler juste assez d’énergie dans ses membres inférieurs meurtris pour déguerpir de cette fâcheuse position, à la merci de son opposant. La mâchoire contractée, la genin offrit donc ce dernier cadeau, qu’elle laissa simplement tomber entre elle et l’homme en tenue moulante avant de bondir prestement vers l’arrière et de déclencher l’explosion, profitant de la surface gelée, de la force exercée par ses jambes et du souffle brûlant de la déflagration pour se propulser maladroitement au plus près de sa partenaire à la chevelure dorée... Auprès de laquelle, elle ne put que plier le genou et déposer les mains contre le sol. Aux coupures s'ajoutaient maintenant de vives brûlures, une garde-robe à refaire... et un égo quelque peu malmené.

Résumé:

_________________
Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] X8eh
Merci à Aimimoumi pour le kit  ! <3
Theme of Natsumi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9255-harusame-natsumi-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10943-dossier-shinobi-harusame-natsumi#93917
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Mar 13 Juil 2021 - 18:47

Les pupilles océaniques de la Yukijine virevoltaient dans tous les sens, à mesure qu'elle analysait et réfléchissait aux tenants et aboutissants de ce duel. Plus le temps avançait et plus les possibilités de réussite du duo s'amenuisaient. Les chances de victoire se rapprochaient de plus en plus vers zéro et avec une défaite imminente, les risques de blessure grave et de mort se rapprochaient d'une réalité certaine. De nature méfiante et analytique, elle avait vu son adversaire – plutôt son armure – encaisser la technique la plus puissante de son répertoire sans broncher. Elle voyait bien qu'elle avait fait mouche, mais à cette distance et dans cette brume, difficile pour elle d'évaluer avec certitude l'étendu des dégâts qu'elle avait causés. Une chose était certaine, l'armure tenait bon et le sajiniste était sain et sauf.

La suite des événements s'était déroulés rapidement et Misaki n'avait pu n'être qu'une spectatrice de l'enchaînement de frappes du Mizukage. Les conditions et la visibilité rendaient impossible pour l'adolescente de vraiment voir les taillades qui apparaissaient sur le corps de celle qu'elle aimait. Elle n'était pas en mesure d'avoir la certitude que son adversaire n'infligeait que des blessures mineures et avec sa psyché d'anxieuse, elle ne pouvait que prévoir le pire. De toute façon, elle avait prise pour habitude de se préparer au pire et d'espérer le meilleur.

Voyant Mayumi mettre la main dans sa besace, elle comprit rapidement ce qu'elle allait en sortir. Le lien qui les unissait et la connaissance qu'elle avait de son amoureuse lui indiquaient qu'elle aurait recours à son parchemin explosif, chose qu'elle avait toujours utilisée jusqu'à présent. Que ce soit dans le 1v1v1 entre le couple et Rŷuken, leur propre entraînement ou les missions qu'elles ont faites ensemble. Cependant, alors que le parchemin explosait, Misaki ne put s'empêcher de crier le nom de celle qu'elle aimait. Véritable réflexe qu'elle aurait préféré retenir, car ça donnait de l'information à cet adversaire qui les surclassait complètement.

[Misaki] - MAYUMI !

Réalisant quelques mudras, deux masses de glace apparaissent et prenaient petit à petit la forme de la genin. Rapidement, le tas de glace imitait les couleurs de la genin et trois Misaki se trouvaient maintenant au coeur des marécages gelés.

[Misaki] - Vous savez quoi faire !

Leur ordonnait-elle. Bien entendu qu'elles savaient quelle était la suite des événements, elles étaient... elle ! Le clone à la droite de Misaki posait un genou au sol tout en réalisant une série de mudras. Maintenant le signe du chien, une tempête de neige commençait à faire son apparition au coeur même de la brume. Commençant d'abord doucement, les flocons se multipliaient rapidement et transportaient le chakra de la Yukijine jusqu'à son adversaire qui, s'il venait à entrer en contact avec son jutsu, tomberait dans une illusion de sa création. Il se verrait prit au coeur d'un véritable blizzard, d'une véritable tempête, il aurait de la difficulté à voir plus loin que le bout de son nez. Son objectif ? Offrir à Mayumi l'opportunité de fuir son adversaire, car dans la tête de la genin, la fuite était la seule solution.

Elle ne voyait aucune issue dans laquelle elle parviendrait à survivre à cet affrontement et dans cette situation, son instinct prenait le dessus. Protéger la vie des siens et fuir. Son accent était passé d'agresseur à protecteur et elle essayait de mettre en place les meilleures conditions pour que Mayumi et elle puissent survivre et voir le soleil se lever une nouvelle fois.

Simultanément, le deuxième clone de la genin réalisait à son tour une série de mudras et faisait exploser un amas de glace entre Mayumi et Saji, envoyant une multitude d’éclats de glace sur le Mizukage. Elle ne s'attendait pas à ce que cette technique fasse le moindre dégât, elle s'en servait surtout dans l'objectif de surprendre son adversaire, s'il décidait de poursuivre Mayumi qui fuyait dans sa direction.

En même temps, la véritable Misaki donnait quelques coups de patin afin de se mettre dans une position d'interception, souhaitant accueillir Mayumi dans ses bras. Une fois cela fait, elle comptait profiter de ses clones, de son genjutsu et de la brume pour retrouver le confort des murs de la brume. Enfin... c'était son plan... mais ses plans avaient tendance à ne pas aller exactement comme prévu.



_________________
Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Dim 18 Juil 2021 - 23:47
Concentrant son assaut sur l’adversaire le plus proche de lui, celle-ci sembla surprise par son attaque qui lui laissa contempler le danger auquel elle était exposée en le combattant. Les effets ne tardèrent pas à se manifester, puisque le genjutsu fut suffisamment puissants pour l’entraver dans ses mouvements et la forcer à une manœuvre défensive où elle relâcha depuis sa sacoche une note explosive. Le Nobuatsu plaça ses bras en croix devant lui afin de ne pas se faire toucher par les éclats de glace brisés par l’explosion… A peine abaissait-il ses bras qu’il voyait l’individu qui avait pris de l’avance tandis que deux silhouettes non-identifiées s’approchaient pour couvrir sa fuite, des silhouettes qu’il soupçonnait d’être des clones étant donné qu’il n’avait aperçu que deux adversaires jusqu’ici, à moins qu’il ne s’agisse de renforts.

S’ils tentaient de l’avoir par le surnombre, alors ils seraient vite déçus par le résultat: l’épéiste sentant le froid raidir ses muscles et son champ de vision être obstruée par un blizzard d’une ampleur impressionnante décide de se concentrer sur son ouïe afin de localiser dans quelles directions se trouvaient ses adversaires en se basant sur leur voix et leurs mouvements. Il n’eut donc guère besoin de la vue pour se soucier de trouver la position des intrus vers lesquels il se rapprocha à grande vitesse. Dans sa course aérienne, il sentit des projectiles ricocher contre son armure et l’ébrécher en relative profondeur, il pouvait sentir quelques craquelures indiquant que la pierre était sur le point de céder. Les yeux fermés, il se contenta de plonger à vive allure dans les abysses glaciales, comptant sur son ouïe pour repérer la moindre menace arrivant dans sa direction et sur sa capacité de lévitation pour prendre ses adversaires de vitesse.

Trop concentré sur le combat pour interpréter en profondeur le sens caché des paroles de l’ennemi, il eut malgré tout un moment d’hésitation qui lui fit questionner l’identité des envahisseurs. La voix de cette dernière qui l’avait sommé de s’arrête lui était familière… Il n’avait pas tout à fait saisi les propos au milieu de l’action et peut-être était-ce juste le fruit de son imagination. Celle qui avait crié le nom de “Mayumi” se situait plus loin, et visiblement à l’origine de cette technique de glace qui l’empêchait de voir correctement. Il décida de se placer en plein centre du groupe d’ennemis, profitant de la brume pour masquer son arrivée en plein cœur de la formation et non loin de celle qui en criant venait d’annoncer sa position, et dont les déplacements étaient facilement perceptibles grâce au son qu’ils produisaient sur la patinoire.

Lâchant une note explosive, il forma un trou au milieu de la patinoire, un cratère dans lequel il pourrait atterrir et ne pas glisser. Une entrée en scène pour le moins spectaculaire pour ses adversaires, après quoi il relâcha sa prise sur son épée légendaire, tournant autour de lui de plus en plus vite, formant un tourbillon tranchant menaçant de découper tout ce qui se trouve sur son chemin, et ce dans la zone tout entière. Or, c’est à ce moment-là que le Nobuatsu comprit d’où venait cette sensation de déjà vu… Se pourrait-il que?


Spoiler:



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Lun 19 Juil 2021 - 1:18

Citation :
Nous avons changer l'ordre de poste avec l'accord de Saji

À travers tous les scénarios que la genin avait bien pu concevoir, elle ne s'imaginait pas devoir faire face à un adversaire capable d'affronter deux shinobis en même temps. Certes, elles n'étaient encore que des genins, mais dans ce duel, elles étaient complètement hors de leurs niveaux. Tout ceci poussait une fantaisie dans l'esprit de l'adolescente qu'elles devaient être en train d'affronter le mizukage lui-même. Elle avait cependant chassé cette idée rapidement, car il y avait deux détails qui ne faisaient pas de sens pour elle.

Premièrement, bien que le mizukage était un combattant hors pair, il était difficile d'imaginer qu'il soit sorti du village, même s'il reste tout près, sans un accompagnement du Shiden. Cette unité spéciale qui veillait à la sécurité de l'ombre et qui aurait sans aucun doute arrêté le duel avant même qu'il n'ait commencé. Deuxièmement, elle était certaine que l'homme qu'elle affrontait était le même que celui qui avait agressé une civile quelques instants plus tôt. Bien entendu, il était tout à fait possible que les conditions climatiques des marécages aient plus que brouillé ses perceptions sur ce point-là.

Dans tous les cas, elle n'avait pas eu le temps ni l'opportunité d'aller valider ses perceptions, car en quelques instants, leurs adversaires chargeaient droit sur le duo, ignorant complètement le clone au passage. Détruisant le sol avec un sceau explosif, Misaki ne pouvait que serrer les dents face à la solidité manquante de cette technique sur laquelle elle dépendait trop. C'était un point qu'elle allait définitivement améliorer, si elle venait à survivre à cet affrontement.

Alors qu'elle était prête à récupérer Mayumi qui avait chargé dans sa direction, son adversaire se mit entre les deux genins coupant le désir de Misaki de récupérer son amoureuse et de prendre ses jambes à son cou. Voyant qu'elle était relativement blessée, Misaki ne voyait plus qu'une seule alternative à ce duel et elle savait que ce ne serait pas quelque chose de simple.

Tandis que le Nobuatsu atterrissait, Misaki concentrait une partie de son chakra dans ses pieds et faisait quelque chose qu'elle n'aurait jamais cru faire – étant elle-même une combattante à distance, - c'est-à-dire charger en direction de son adversaire, préférant rejoindre le corps à corps. Cependant, le mizukage n'avait pas dit son dernier mot et une multitude de frappes de son sabre venait et revenait en direction de la princesse des glaces. Recouvrant ses bras d'une épaisse couche de cette substance cristalline, elle bloquait les divers assauts à son égard. Elle ne pouvait qu'espérer que Mayumi allât être en mesure de se défendre de son côté. De les séparer les deux avait été l'un des pires scénario pour le duo. Pour ce qui était de ses clones, ils disparurent en envoyant des piques de glace en direction du Nobuatsu, mais si son attaque d'avant fait qu'entailler cette armure, il n'allait probablement même pas sentir le coup.

[Misaki] - MAYUMI ! Hurlait-elle à s'en époumonerVA CHERCHER LES GARDES !

La voix de Misaki pullulait des diverses émotions qui l'habitaient présentement. Peur, terreur, détermination et autorité se mélangeaient à une voix qui était anormalement sérieuse. Pour l'une des premières fois de sa vie, Misaki venait de donner un ordre sa partenaire. Comme elle, elle n'était qu'une genin et n'avait aucunement plus d'autorité que sa moitié, mais face au sérieux de la situation, l'expérience dominait le grade et elle ne pouvait espérer que Mayumi accepte de répondre à la demande qu'elle venait de faire.

Tout en criant ses quelques mots, Misaki réalisait une série de mudras. À la fin des quelques signes incantatoire, une immense quantité de glace faisait son apparition autour de la genin et du mizukage. Elle avait vu la vitesse qu'il pouvait avoir et elle savait qu'il serait peut-être capable de s'extirper de son tombeau glacial, mais elle ne pouvait qu'espérer le prendre au piège, offrant à Mayumi l'opportunité d'aller chercher de l'aide. Elle espérait aussi piéger à l'extérieur du tombeau cette lame qui volait dans tous les sens.


_________________
Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Sam 19 Mar 2022 - 21:23
Debout au milieu du cratère laissé sur le sol gelé, la terre originellement limoneuse et instable s’était enveloppée de manière temporaire du moins d’un manteau cristallin du fait des pouvoirs de son adversaire qui ne laissaient aucun doute sur son appartenance au clan des neiges. Pour l’heure, il ne savait définir si ce ninja était un déserteur de Kiri ou s’il était un cas à part, un vagabond ou mercenaire travaillant pour une organisation ennemie. Quoi qu’il en soit, le combat se précipitait vers son dénouement alors qu’il faisait la démonstration du pouvoir de sa lame télékinétique qui découpa l’air autour de lui afin de trancher les adversaires autour de lui. Son épée vibra à une vitesse impressionnante mais c’est sans compter l’intervention critique de l’adversaire qui semblait être un peu plus aguerrie que sa partenaire, dans la mesure où celle-ci s’interposa pour la défendre au péril de sa vie. Usant de nouveau de son pouvoir en bloquant les coups répétés de l’épée pour que celles-ci ne puissent atteindre son complice qui s’échappait tout en lui permettant de se défendre personnellement de l’assaut.

De peur que la tempête tranchante ne blesse son compagnon, elle érigea autour d’elle une immense prison de glace qui fit barrière et dans un même temps avait vocation à y piéger le Nobuatsu pour le dissuader d’une éventuelle poursuite. Quoique l’arène de glace était remarquable de par sa structure et son immensité, la terre elle-même se recouvrit d’une nouvelle couche de glace, les ricochets l’acier contre la glace libérèrent alors des lézardes qui se creusèrent de plus en plus jusqu’à former des craquelures visibles sur toute la surface… puis des morceaux de glace tombant du plafond manquant de peu d’écraser les deux combattants qui se faisaient face. Voyant que sa lame était sur le point de briser complètement le dôme glacier, mais qu’une pluie de gravats était en train de leur tomber dessus, il composa une série de mudrâs, terminant sur le signe du tigre concentrant une grande quantité de chakra enflammé depuis son bras jusqu’à la pointe de la seconde lame qu’il dégaina.

Jusqu’à ce qu’il s’arrête au milieu de son action en entendant le nom de “Mayumi”.

Son adversaire hurla à la dite “Mayumi” de s’enfuir afin d’appeler les “gardes”. Faisait-elle référence aux gardes de Kiri, puisqu’il s’agissait du village à proximité? Et puis le nom de Mayumi résonnait de manière familière dans son esprit, il connaissait bien une kunoichi portant ce nom dans son immense registre de ninjas composant les rangs de la Brume, mais il s’agissait peut-être d’une coïncidence. Faisant confiance à son instinct, et voyant les débris de glace leur tomber tous les deux dessus, il sauta dans les airs de manière à intercepter le plus grand nombre possible de projectiles en les découpant en deux, mais aussi pour dévier les plus petits.

Retombant au sol, il fit face à la personne qu’il était en train d’affronter et qu’il reconnut comme étant une ninja de la Brume au bandeau qu’elle portait, il lui semblait l’avoir vu lors d’un de ses rapports de missions: Yuki Misaki. Au même moment, son armure de pierre se désagrégea, laissant apparaître le shôzoku noir de jais du Nobuatsu, attrapant sa lame légendaire qui lui revint comme un aimant avant de la ranger dans son fourreau.

Yuki Misaki c’est bien ça? Ta maîtrise du Hyôton est impressionnante…

Il réfléchit à un moyen d’analyser et comprendre ce qui bien pu causer ce quiproquo, mais plutôt que de s’éterniser dans les Marécages Brisées où leur affrontement avait certain attiré l’attention de plusieurs personnes aux alentours. La situation était assez embarrassante pour lui d’avoir confondu un de ses propres ninjas avec l’ennemi. Il se gratta la tête pour réfléchir à quelque chose et il préféra aller au plus simple:

Je t’invite à aller boire ou manger quelque chose, et en échange pas un mot de tout cela à Dame Kaya? Ton amie peut nous rejoindre si tu veux. Alors?

En surface, on aurait dit de la corruption, c’est vrai. Bon ok c'était vrai en partie car il ne voulait pas que cela parvienne aux oreilles du Kunaï émoussé. Il fallait plutôt voire cela comme une proposition de réconciliation et d’accord tacite de mettre tout cela derrière eux. Malgré le prestige du rôle qu’il endossait et la réputation qui le précédait, il demeurait une personne sociable et pleine de bonnes intentions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Empty
Dim 20 Mar 2022 - 0:54

Posant ses iris céruléens sur les mouvements de son adversaire, qu'elle ne lâchait pas des yeux, une multitude de pensées envahissait l'esprit de la Yukijine. Son chakra, aux abords du gouffre, la porterait dans l'inconscience si elle venait à tenter quelque chose d'autre. Un ultime sacrifice, une ultime tentative. Une dernière technique qui signerait son arrêt de mort, car s'il avait des intentions nocives, il pourrait lui ouvrir la gorge sans la moindre résistance, alors que son inconscient tomberait au sol.

Heureusement, cependant, ce dernier ne semblait que se défendre des éclats de glace qui tombaient ici et là de son propre dôme. Véritable pluie cristallisée, ce dernier tranchait dans ses créations et épargnait aussi la manipulatrice de l'Hyôton, ce qu'elle trouvait particulier. S'en suivit un spectacle qui, en soi, était même plus terrorisant pour l'adolescente que le duel en soi.

En effet, alors que le Nobuatsu s'approchait d'elle et prononçait son nom, un nom que le pervers qu'elle traquait ne pouvait pas connaître, la dureté de la réalité lui frappait sans doute aussi fort qu'aurait frappé une des multiples queues de Sanbi. Son coeur, alors qu'elle comprenait que celui qu'elle venait d'attaquer devait être le Mizukage, sautait un battement.

[Misaki] - Ah.euuh...hmm Balbutinait-elle alors que son "surmoi" reprenait le dessus. Sa... Saji-Sama ?

Questionnait-elle, visiblement en train de paniquer. Cette jeune femme, un peu trop imaginative, envoyait son esprit dans les pires scénarios possible et inimaginable. Elle se voyait déjà devoir s'ouvrir le ventre devant une foule en rétribution. Elle s'imaginait finir sa vie au coeur des geôles administrée par son propre clan... et sachant pertinemment le sort que lui réserveraient ses geôliers, elle préférait la première option. Puis... Saji la complimentait sur sa glace, la ramenant d'un coup sec à la réalité.

[Misaki] - Euuh... Merci ! Et... Que dire... Vous n'êtes pas à la tête du village pour rien...

Répondait-elle honnêtement. Dans ce duel, Misaki avait nettement été surclassée. Même en compagnie de celle qu'elle aimait, elle n'était parvenue qu'à creuser un trou dans une armure, rien de plus. Bien entendu, elle parviendrait peut-être un jour au niveau de maîtrise que venait de démontrer le Nanadaime, mais pour l'heure... Elle en était bien loin.

Finalement, toute l'anxiété s'évacuait du corps de la Yukijine, alors que Le Cavalier de Feu l'invitait à manger ou boire quelque chose. Une invitation qui aurait été bien étrange, si Saji avait eu des intentions malveillantes à son égard. Souriante, Misaki ne pouvait qu'accepter, mais leur rencontre devrait attendre. Mayumi n'était pas particulièrement en état et elle aurait besoin d'aide pour se rendre jusqu'à l'hôpital. D'autant plus qu'il valait sans doute mieux laisser la poussière retomber.

[Misaki] - J'apprécie l'invitation et je la garde en réserve pour une autre fois. Pour l'heure, je vais amener Mayumi à l'hôpital, mais ce n'est que partie remise... Je... J'adorerais échanger quelques mots avec vous autour d'un bon repas. (lire : Takoyaki).

Dit-elle en aidant celle qu'elle aimait à se relever. Visiblement confuse, Misaki lui jetait un regard de feu... sans doute aussi ardant que les flammes que pouvait produire le Nobuatsu. Un regard, qui voulait tout dire.

_________________
Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal

Erreur sur la personne [PV Misaki & Saji]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les rejetons de la nouvelle génération où personne n'est d'accord et où personne ne s'aime [élémentaristes/libre]
» Suggestion FT : PDD erreur corrigeable
» 17h32 - La pire erreur
» Sans erreur [Raizen, Kenshin, Tsukiko]
» Une drôle de personne [Avec Masami]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Marécages brisés
Sauter vers: