Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Puissance exponentielle [Ft Raizen]

Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Dim 23 Mai 2021 - 11:00

Allongé dans un coin d'herbe, les yeux rivés vers le ciel, le jeune Akio réfléchissait à son parcours et à son avenir. Ces derniers temps, il se sentait plus fort, et l'ambition s'en trouvait nourrie. La sixième porte était sienne, la confiance l'accompagnant également. Mais il savait aussi pertinemment qu'il lui manquait beaucoup trop de choses pour devenir un shinobi de renom, notamment au niveau de ses offensives. Le vent balayait ses cheveux, le sable et la poussière se baladant en nuages vinrent l'obliger à fermer brièvement les yeux, tourner sa tête. Lorsqu'il pu les rouvrir, une évidence : face à lui s'érigeait la grande bibliothèque de Kumo, là où il avait pu rencontrer l'Ombre de la Foudre. Et si le temps était venu de réclamer son aide afin d'obtenir son enseignement ? Le courant était bien passé entre les deux hommes à leur première rencontre, et peut-être que le Raikage aurait des commentaires à faire sur la progression du jeune genin.

S'étirant lentement, Akio se redressa du sol. La vie autour continuait, le village s'était parfaitement ressaisit de l'occupation et enfin la joie revenait aux travers des différentes rues et commerces de Kumo. Ici et là des enfants jouaient à la balle, des aspirants s'entrainaient aux techniques académiques, avec plus ou moins de réussite. L'herbe et les feuilles naviguaient au gré de l'intensité venteuse, plutôt importante sur les plateaux de Kaminari. Se remettant sur ses jambes, le Céleste se décida à se rendre auprès des bureaux du Meikyû. Curieusement d'ailleurs, ces derniers étaient aujourd'hui très peu fréquentés. Après quelques questions auprès de l'accueil du bâtiment, il lui fut indiqué que le Chef du village avait des obligations pour encore au moins une heure. Fixant la porte close face à lui, le Kentoku demanda à ce qu'on remette à Raizen-Sama une note, lui indiquant son passage au sujet d'une demande de perfectionnement de haut niveau de son Taijutsu. Le rendez-vous était fixé au terrain numéro un du village, un terrain assez bien conçu, avec deux petites tribunes. Terrain souvent privilégié par le Céleste car il permettait aux élèves de l'académie d'observer des affrontements de shinobis plus expérimentés.

C'est donc d'un pas résolu que le garçon s'en alla au travers du dédale kumojin pour se rendre au terrain indiqué. Ce dernier était vide, et c'était assez rare pour être signalé. Quelques personnes prenaient leurs collations dans les gradins, à peine ombragés par différents arbres centenaires.

Posant ses affaires, Akio regarda si son illustre professeur arrivait. Ce qui n'était pas le cas. Pas d'affolement cependant, l'heure tournait certes mais la réunion ne devait pas encore avoir connu son épilogue. Il était donc temps de s'échauffer tranquillement. Sortant de la porte annexe de l'académie, l’un de ses anciens professeurs fit son apparition. Ce dernier salua le Taijutsuka avant de venir l’approcher pour lui signifier son intérêt quant à l’exercice qui allait avoir lieu. Akio l’invita avec un grand sourire à s’installer dans les gradins. Les personnes déjà présentes comprirent rapidement que quelque chose d’important allait arriver.

De son côté le Genin commença son échauffement, attendant l’arrivée de son illustre supérieur. Il n’était pas question de se blesser bêtement sous le regard de la personne la plus importante du village. La réflexion sur l’orientation du futur entrainement était claire : obtenir une arme pour contrer les défenses de ses adversaires. Par la vitesse ou la force brute, Akio était certain que le Raikage devait avoir une large gamme de technique adaptable à ses portes célestes et capable de briser les protections adverses. Le shinobi le plus illustre du village allait peut-être devenir le premier à observer le garçon aux cheveux blancs débloquer le sixième verrou chakratique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Sam 29 Mai 2021 - 2:12

Diriger un village n’était pas forcément quelque chose de simple. Or, Raizen ne pouvait s’en plaindre sachant que ses jours étaient tous différents. Lui permettant ainsi de participer à une diversité d’activités qui résonnaient étrangement bien avec toute l’essence de sa personne, aujourd’hui était toutefois une journée différente.

Revenant aux sources, sa présence était attendue sur un terrain d’entrainement, un élément auquel il s’adonnait un véritable plaisir : participer au développement de la prochaine génération.

Représentant la relève, mais aussi les fondations mêmes du village, participer au développement de leurs aptitudes et les voir évoluer était très pertinent, surtout lorsqu’ils partageaient des affinités communes.

Arrivant sur le terrain à l’aide d’un sourire important, en ce jour, Kentoku Akio était l’élève tant attendu. L’ayant rencontré lors d’une visite anodine à la bibliothèque, ce jeune homme s’était fortement révélé prometteur au fur et à mesure des mois et des missions. Lui permettant ainsi de consolider une expérience hors norme en peu de temps, cet élève de l’équipe d’Aizen était sensiblement intéressant à suivre.

-Salut Akio !

Arrivant dès lors en plein milieu de l’arène, on pouvait voir que l’ombre était vêtue d’accoutrement sembles ne semblant en aucun cas nuire à ses mouvements. Portant ainsi un pantalon simple et un haut pâle, seul le brassard doré aux côtés de son bandeau sur son bras représentait le symbole du village.

-J’ai été agréablement surpris de te voir déposer une note donc, j’ai fait dès que possible. Je me suis justement dit que ce serait un moment pour moi te voir en action, mais aussi de voir comment je pourrais t’aider.

Lui souriant, bien que Keisuke aurait été idéal pour lui venir en aide, Raizen avait forcément plus d’un tour dans son sac.

-Si tu le permets, il semble y avoir quelques personnes dans les estrades. Commençons simplement, tu veux ?

Composant quelques mudras, le Meikyû posa la main sur le sol sur lequel il était situé. Se faisant ainsi emporter dans les airs par un gigantesque rempart, il regardait présentement l’homme aux cheveux pâles de haut.

-Brise ce mur avec ton taijutsu s’il te plait.

Clair, net, simple et précis, Raizen l’observait, lui ayant demandé un exercice assez pertinent visant à évoluer à quel endroit il se situait. Le demandant toutefois sans poser de question, Raizen démontrait clairement qu'il s'attendait à ce que celui-ci réussisse.

La suite risquait d’être intéressante.

@Kentoku Akio




_________________
Puissance exponentielle [Ft Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Sam 29 Mai 2021 - 23:24
La présence du Raikage commença à se faire sentir lorsque les curieux dans les gradins se retournèrent, surpris de l'invité de marque qui entrait désormais sur le terrain d'entrainement de l'académie. Akio suivit le mouvement et fut pris de court par la façon de l'aborder du Raikage. Bien plus amical que ce à quoi il s'attendait, il tiqua quelques instants avant de lui rendre son salut. En plus respectueux bien entendu.

Une nouvelle fois, il fut surpris quand Raizen lui expliqua avoir été "agréablement surpris" de la demande du genin. Ce qui ne manqua pas de créer chez ce dernier un sourire satisfait. Le dirigeant s'impliquait dans la progression des plus jeunes. Sauf que la suite le fit de suite moins sourire. Un rempart s'extirpa d'un sceau, un vrai rempart à la solidité clairement visible. L'ordre était simple : user de Taijutsu pour le briser. Vraiment ? Le Meikyû le toisait désormais du haut de son invocation.

Akio délaissa son sourire chaleureux pour commencer à observer de plus près l'infrastructure. Il fit le tour, tapa légèrement la pierre du dessous du poing. Clairement son Taijutsu naturel ne suffirait qu'à l'endommager, mais en aucun cas le briser. Il se recula quelques mètres plus loin et sembla hésiter. Le Raikage voulait-il mettre en avant l'incapacité de ce dernier à briser une telle défense ou bien voulait-il voir de suite le Céleste user des portes pour exploser le rempart en un coup ? Il leva les yeux vers le dirigeant du village, qui le fixait toujours. Et là il se mit à rire, avant qu'une force désormais connue de beaucoup au village ne fasse irruption. Les yeux blancs et la peau rougeoyante, une onde de choc se dégagea du Genin.

Ouvrir la quatrième porte devenait assez courant pour lui, son corps le supportait de mieux en mieux. Si les muscles souffraient tout de même, Akio était capable de maintenir son état actuel pendant quelques minutes. Et si il le fallait, il connaissait maintenant une nouvelle étape de sa fameuse capacité.

Fixant le mur, Akio se projeta tout d'un coup vers ce dernier, en sautant pour prendre de l'altitude. Il se rua alors dans sa chute, de la même façon qu'il avait fait vaciller Takeshi lors de l'examen. La frappe impacta le mur, et la puissance déployée en plus par les portes explosa la base de la structure par l'onde de choc. Désormais fragilisée, la muraille sembla trembler et bientôt elle commença à s'effondrer sur elle-même.

Reculant d'un bond rapide, le Céleste se posta face au résultat qui prenait forme sous ses yeux. À peine essoufflé par le déferlement de puissance, il sentit néanmoins déjà ses muscles se raidirent fortement. Il était clair que cet entrainement s'étalerait sur plusieurs jours tant le genin allait devoir enchainer les aller-retours entre le terrain d'entrainement et l'hôpital. Prenant une légère respiration pour réguler son rythme cardiaque, il s'adressa alors à l'Ombre de la Foudre.

« Autant de suite entrer dans le vif du sujet, sans les Portes Célestes je n'ai pas les moyens techniques de briser de telles défenses. Et concernant les blessures liées, je ne suis qu'en quatrième porte, ne vous inquiétez pas pour moi, j'ai... quelques ressources supplémentaires avant de devoir me rendre à l'hôpital. »

Il le verrait bien assez tôt. Et de toute façon, Akio savait pertinemment que le genre de technique qu'il souhaitait acquérir allait le mener à devoir utiliser la sixième porte céleste. Le jeune garçon se demanda comment un shinobi illustre tel que le Raikage allait accueillir le fait qu'un Genin ait pu atteindre un tel niveau en taijutsu. Désormais il attendait les premières indications de son éminent enseignant sur la suite de l'apprentissage, et ce vers quoi ils allaient se diriger.

Techniques utilisées:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Mar 1 Juin 2021 - 6:55

Observant calmement Akio, Raizen eut un sourire agréable en le voyant entrer directement dans le vif du sujet. Souriant, il était clairement heureux d’y voir un homme qui était prêt à tout pour apprendre et qui n’était surtout pas intimidé par son imposant mur. Après tout, celui-ci était très solide. Apte à freiner des offensives aussi lourdes que particulières, il était donc intéressant d’y voir le Kentoku y aller de puissantes et lourdes frappes.

Craquant dès lors le mur sous l’omniprésence de ses frappes, bien que le résultat était intéressant, voire imposant, il demeurait tout de même particulier d’observer le mécanisme des portes célestes à l’action.

Lui faisant énormément penser à ses propres techniques, Raizen ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine fascination pour cette aptitude. Après tout, il lui avait fallu développer un atout pour être en mesure de frapper suffisamment fort pour générer un impact aussi imposant.

Pourtant, Akio semblait déjà s’approcher de ce niveau malgré les coûts apparents et assez contraignants.

Soupirant ainsi, le Meikyû fit un bond pour venir rejoindre le genin. Amortissant sa chute de manière inconnue , on aurait dit que le sol s’était à un moment adapté pour permettre à Raizen d’y prendre appui pour amortir sa chute.

Fait anodin comme un autre, le Meikyû observait les dégâts infligés au mur, voyant ainsi celui-ci briser en de nombreuses parties, sans forcément l'être de manière à blesser les gens derrière le mur.

-Pas mal du tout ! C’est déjà très bien compte tenu de la solidité d’un tel mur. Par contre, de ce que je vois, pour le moment, tu me sembles surtout en mesure de détruire un mur…

Souriant tandis que le Meikyû s’approchait d’une partie intacte du mur qui était un peu plus aux extrémités, il posa dès lors la main sur la surface froide.

-Vu le coût de ta montée en puissance et le fait que les portes infligent un stresse important à ton corps, se contenter de détruire des obstacles n’est pas du tout à ton avantage. Tu pourrais te retrouver contre un adversaire qui effectuerait des murs à longueur de journée pour restreindre tes aptitudes de déplacement, mais aussi t’épuiser, un peu comme un labyrinthe…

En effet, le meilleur moyen de sceller un combattant en taijutsu était bien souvent d’utiliser son poing fort contre lui :

-Ainsi, à un certain degré, l’ouverture des portes pourrait même être un piège contre certains combattants qui pourraient patienter jusqu’à ce que tu sois suffisamment affaiblie… ou que tu utilises les portes pour t'immobiliser...

Tapotant calmement le mur, il ajouta :

-Va de l’autre côté du mur un moment.

Attendant patiemment que celui-ci s’y rendre, Raizen clarifia l’objet de son désir.

-Je te propose donc d’apprendre à retourner la moindre surface solide contre son opposant. Que tu sois l’hôte ou qu’ils soient l’hôte, détruire un mur ne sera plus qu’une formalité. Pour ne pas gaspiller une seule once de ton énergie, autant joindre l’utilise à l’agréable.

Activant son sceau, le poing de Raizen se serra simplement tandis qu’il venait soudainement de prendre du recul. Avec aisance et souplesse, il effectua un bref, mais simple transfert de poids qui fut plus que suffisant.

Dès lors, le mur céda, mais une importante quantité de débris volèrent aussi en éclat dans la région de l’endroit ciblé, percutant ainsi avec aise tous les gens se trouvant derrière le mur, c'était un moyen idéal de condamner quelqu’un par sa propre défense tout comme un moyen d'utiliser un rempart intrusif à bon escient… Évidemment, Raizen s'était assuré de ne pas frapper là où se situait Akio bien qu'il avait confiance en celui-ci pour se protéger en cas de nécessité.

-Est-ce qu’apprendre une telle technique t’intéresserait ? Je pense qu’avec les portes, celle-ci serait assez simple à apprendre pour toi sachant que tu as déjà les fondements, mais qu’il te manque quelques éléments…

Lui posant la question, Raizen préférait confirmer que celui-ci était partant avant de poursuivre le reste des hostilités.

Spoiler:
 


_________________
Puissance exponentielle [Ft Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Dim 6 Juin 2021 - 11:49
L'aisance du Raikage était impressionnante. Si lors de leur première rencontre, les deux protagonistes s'étaient contentés d'un débat philosophique et scientifique, cette fois-ci Akio appréciait de pouvoir enfin avoir une démonstration d'une très légère partie des aptitudes du plus grand shinobi du village. Ecoutant tranquillement le chef du village qui venait d'atterrir avec une douceur surprenante au sol, il ne pu qu'acquiescer aux remarques pleines de certitudes du Meikyu. S'exécutant il se déplaça derrière le mur déjà ébréché. À quelques mètres de la structure.

Cette dernière allait être la démonstration de ce que l'Ombre voulait apprendre au jeune genin. Restant néanmoins aux aguets, il fixa le rempart exploser sous ses yeux. Pourtant rien n'indiquait une frappe vraiment violente, mais la structure s'était transformée en une réserve de projectiles des plus dangereux. D'un bond vif, Akio s'éloigna de l'angle de tir de son supérieur, qui annonça alors que le Céleste n'en était pas si loin sachant qu'il avait déjà les fondements. Oui peut-être, mais il allait devoir bien fixer la quantité d'énergie nécessaire pour ne pas surexploiter ses portes célestes. S'approchant à nouveau de son éminent homologue, son visage semblait indiquer un réellement contentement par rapport à la technique proposée.

« Une telle technique pourrait clairement gommer l'une de mes faiblesses. Eviter de contourner les défenses, passer au travers et les retourner contre l'adversaire, pour l'acculer. Oui j'aime cette hypothèse, avançons en ce sens. »

Il marqua une pause, attrapa son poignet droit avec sa main gauche, ouvrit la main droite en la regardant. Quelle porte devait-il ouvrir pour débloquer une puissance suffisante pour briser de la sorte un mur de cette ampleur ? Il ne devait pas l'anéantir mais plutôt entrainer l'obstacle face à lui dans une direction précise.

« Il y a tant de détail à ajuster, notamment dans le dosage. Les portes sont capricieuses, c'est très complexe de gérer la puissance déployée. En quatrième porte ? En sixième porte ? Je ne sais pas encore laquelle utiliser pour "envoyer" les débris à votre manière. »

Au détour de son dialogue, Akio avait laissé filtrer le fait qu'il était capable désormais d'ouvrir la sixième porte à volonté. Allait-il devoir utiliser ce niveau de puissance ? Pas certain, elle était bien trop brutal. À ce niveau le mur exploserait littéralement, sans contrôle.

Le Kentoku fixa son supérieur, afin de commencer à étudier tout d'abord la théorie de la technique, avant d'aborder la pratique.

« Bon, alors, comment déployez-vous votre énergie pour provoquer cet effet ? Un coup fixe, ou une onde de choc ? Dites-moi tout, je tenterais alors un essai pour commencer à baliser le cheminement qui me mènera à une telle maitrise. Je débuterais d'ailleurs en quatrième porte, qui me parait suffisante dans un premier temps. »

Se plaçant en position d'attente, Akio fixait Raizen avec une vraie concentration, prêt à capter tous les détails permettant d'atteindre la perfection du mouvement.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kentoku Akio le Sam 12 Juin 2021 - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 4:25

Impressionné, Akio semblait faire preuve d’une créativité assez pertinente. En effet, lui permettant d’éviter de devoir contourner des murs, entre ses mains, cette arme pouvait devenir une arme de destruction fatale, surtout contre les combattants les plus défensifs ou les adeptes du doton.

-Tu as tout compris. Sinon, tu peux commencer sur la quatrième porte si tu le désires ou même sans aucune porte. En fait, tu as déjà la force nécessaire de réaliser une telle technique et même davantage. Par contre, tu dois apprendre à développer ton contrôle pour déployer sa puissance en un seul et unique point avant que le tout ne puisse exploser d’un seul coup.

Souriant, Raizen attrapa deux roches au sol avant d’en lancer une première pour venir la frapper. La réduisant en miettes il précisa :

-En ce moment, lorsque tu frappes, ton point d’impact se transmet de ton poing à ta cible, la martelant ou plutôt la détruisant. Dans le cas suivant, il va falloir que tu puisses condenser la puissance de ton poing pour ne former qu’un tout. Ainsi, ce ne sera pas ton poing qui frappera la surface, mais bien la propagation de ta puissance qui propulsera non seulement la roche, mais qui l’amènera aussi à son poing de rupture à retardement tout en propulsant le tout.

Souriant, le Meikyû voyait déjà comment visualiser cet enseignement au regard des acquis d’Akio.

-Il te faudra toutefois te concentrer sur ta respiration, mais aussi sur ta puissance en un seul et unique coup, comme si c’était une lame aiguisée. Aide-toi aussi de ton corps pour faire un transfert de poids adéquat…

Ramassant plusieurs roches, ils allaient commencer par la base.

-Si cela te convient, commençons de manière simple pour que tu comprennes le mouvement. Je compte t’envoyer une multitude de roches. Ton objectif sera donc de frapper la roche afin de la propulser à plus d’un mètre avant qu’elle n’explose en plusieurs miettes. Si elle explose en touchant ton poing, ce sera un échec. Si celle-ci ne fait que partir dans une direction sans exploser, ce sera aussi un échec sachant que devant un mur, celui-ci ne tombera fort probablement pas, surtout s’il est bien ancré dans le sol.

Souriant, Raizen précisa :

-Ensuite, en fonction du mouvement et de ta manière de le retenir, on pourra tester le tout avec les portes. Je pense toutefois que visualiser la frappe et la technique dans ta conscience, l’imbriquer dans ton corps et développer une mémoire musculaire te permettra de travailler tes acquis sans forcément avoir recours à l’amplification de tes performances ou l'hôpital.

Après tout, l’art d’utiliser sa force résidait dans la maîtrise de cette puissance. Qui plus est, Akio ne pouvait certainement pas se permettre d’être constamment blessé sous l’effet de l’ouverture des portes. Or, ce n’était pas pour autant que cet exercice serait facile. Après tout, dans un cas réel, le mur serait immobile ce qui faciliterait fort probablement la concentration de sa puissance et son contrôle.

Toutefois, dans le cas de cet exercice, Raizen allait faire varier la vitesse de rotation des roches de manière à le forcer à s’adapter et à développer son contrôle avec suffisamment de précision, force et vitesse. Ainsi, l’exercice qui pouvait sembler simple et facile ne l’était vraiment pas.

-Dès que tu es prêt, nous commencerons.

Prêt, le Meikyû avait plus d’une centaine de roches à ses pieds n’attendant que d’être projetés.

_________________
Puissance exponentielle [Ft Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Jeu 24 Juin 2021 - 0:37
Calme, humble, patient et à l'écoute, Akio se révélait une nouvelle fois être un élève des plus studieux. Il n'essaya pas de rédiger des notes, juste l'écoute lui suffisait pour comprendre où son illustre professeur voulait le mener. Inspirant et inspiré, le Raikage débitait des conseils et des instructions sur la suite de l'apprentissage. Mais l'un de ceux-ci posa question au jeune Genin, qui cependant n'en montra rien : Pouvait-il vraiment exécuter une telle technique sans la puissance développée par les Portes Célestes ? Dans l'état actuel des choses, ça lui paraissait compliqué, demandant trop de facultés physiques qu'il n'avait pas forcément acquis.

Alors qu'il était en quatrième porte ouverte, il se disait qu'il fallait bien faire fructifier cette ouverture pour ne pas avoir usé d'un tel pouvoir, si lourd, pour juste exploser un mur d'exemple du chef du village. Fixant celui-ci, alors qu'il faisait perdurer le dialogue en annonçant la suite de l'exercice : renvoyer des pierres que Raizen lui lancerait. Le Céleste acquiesça machinalement au petit défi. Sauf que son sentiment changeait à mesure où les rochers se rassemblaient devant son homologue.

Sous l'afflux des portes célestes, la douleur allait devenir handicapante. Il n'avait pas encore usé de beaucoup d'énergie, refermer le verrou chakratique maintenant ne deviendrait pas handicapant. Il s'exécuta alors, et son corps, sa silhouette, sa puissance, revinrent à leurs états normaux.

Les muscles étaient tendus, mais encore une fois, il se sentait apte à poursuivre. Naturellement. Il se mit en position face à plus d'une centaine de roche prête à être propulsée. Il leva les yeux pour croiser le regard du Raikage.

« Je... très bien Raikage-Sama, je me sens prêt. Envoyez-moi vos roches. »

Il essaya de ne pas trahir sa douleur interne. Pourtant son biceps droit, celui qui avait servi lors de la frappe précédente, était si tendu que la rupture était prévisible d'ici peu de temps. Seul moyen qui se présenterait alors : une nouvelle ouverture de porte céleste. Il fallait néanmoins garder à l'esprit que ce n'était pas un jeu.

« Je vais donc me concentrer exclusivement sur la fluidité nécessaire et entrainer mes muscles à un geste, durant cette lapidation. »

Dans l'idée, il fallait rapidement trouver une solution pour conserver l'intégrité des pierres qui allaient voler vers lui, juste les dévier. Et donc ne pas les frapper directement par un mouvement contraire ? Physique élémentaire, Akio devait les accompagner. Une enveloppe de chakra sur ses mains ? Main ouverte et paume en avant pour avoir la surface la plus tendre ? Le Céleste fixa ses mains, les ouvrant, les fermant et les tournant. Il allait tenter cette façon d'agir, ce serait un test parfait

« Je pense avoir une piste sur la méthode à adopter. Allons-y je meurs d'envie de m'y essayer. »

Le Kentoku se concentra quelques instants, se mettant en position à plusieurs mètres de distance du son illustre supérieur. Paumes vers l'avant, faisant circuler son chakra légèrement sur ses mains, formant comme une paire de gant afin de ne pas brutaliser les futurs projectiles, tandis que ses mouvements iraient à l'encontre du mouvement originel des roches.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Sam 26 Juin 2021 - 6:24

Voyant très clairement que l’Akio était prêt à passer à l’action, Raizen ne put s’empêcher de sourire : il était prêt.

Répondant dès lors à cette énergie et cette fougue importante, il récupéra trois pierres de tailles moyennes avant de plonger son regard dans celui de son élève pour la journée. Voyant dès lors une concentration hors norme, le Meikyû utilisait son expertise en taijutsu pour évaluer ses compétences, sa position, sa concentration, sa posture, mais aussi sa technique.

Ainsi, devant le moindre élément à reprocher, il comptait prendre des notes conséquentes afin de l’aider, lui offrant dès lors des instructions qui sauraient l’aider.

Or, pour l’heure, il y avait bien plus important à gérer. Dès lors, Raizen opta pour une approche particulière.

-Commençons par deux séries de 3 pierres tu veux bien. J’aimerais que tu me révèles ce que tu penses des deux séries après les avoir frappés…

Lançant dès lors la première pierre de la série, le lancer fut normal. Suffisamment lent , mais assez rapide pour ne pas être une nuisance, c’était le lancer parfait pour un tel exercice. Lui permettant ainsi de s’habituer au rythme quelconque de frappe, il poursuivit avec un deuxième et un troisième lancer très similaire, lui laissant dès lors la possibilité entre chaque frappe de s’acclimater et de se préparer au prochain en lui donnant confiance.

Ramassant dès lors trois nouvelles pierres, il réitéra le tout. Or, cette fois-ci, il ajouta une certaine variation. Commençant par lancer une roche plus rapide afin de la surprendre, la seconde fut lancée plus lentement que lors de la première série, testant ainsi son tempo et la lecture du moment. Concluant dès lors cette première phase de l’entrainement par un dernier lancé, celui-ci était doté d’une rotation qui nécessitait un certain contrôle pour éviter de rebondir dans une mauvaise direction…

-Qu’as-tu pensé des deux séries ?


Ramassant de nouvelles pierres alors qu’il avait pris le temps d’observer le jeune homme à l’oeuvre, il désirait voir ce qu’en pensait le jeune Akio pour travailler collectivement les pistes d’accueil et éviter de lui donner toutes les étapes nécessaires.

Après tout, au-delà de l’esprit, il fallait convaincre l’âme et le corps de son potentiel et de ce qu’il était capable...


_________________
Puissance exponentielle [Ft Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Dim 27 Juin 2021 - 18:57
Le Raikage allait enfin passer à la vitesse supérieure. Il annonça la couleur au genin qui acquiesçait en retour pour signifier qu'il était bel et bien prêt. Il allait donc avoir le droit à une double série de trois pierres, rien d'insurmontable pensa-t-il instinctivement. Mais son instructeur était si expérimenté que l'exercice ne pouvait pas être aussi simple qu'il n'en avait l'air. Prudent, il commença à mettre en place une respiration particulière, proche d'un état méditatif qu'il allait devoir synchroniser avec les roches lui fonçant dessus. D'ailleurs la première pierre vola dans sa direction.

Pas plus rapide que ça, aucun effet particulier... Un test parfait. Alors qu'elle arrivait à portée de coup, Akio expulsa l'air pour accompagner son mouvement du bras. La paume contre la roche, il la fit dévier de sa trajectoire, tout en lui faisant continuer sa route derrière lui. Mais elle alla toucher le sol, sans exploser comme le souhaitait Raizen. Elle ricocha par terre avant de stopper sa course. Pas assez de puissance. Le regard d'Akio se fixa à nouveau sur l'endroit du lancer des pierres tandis qu'une seconde, identique dans son mouvement approchait. Il expira à nouveau avant d'opposer sa paume en l'irriguant de chakra. La roche vibra à son approche, parcouru quelques centimètres en direction contraire et explosa... Cette fois-ci il avait été trop radical.

Le troisième projectile vint encore une fois dans une trajectoire standard. De la même façon que pour la seconde pierre, Akio exécuta son rituel mais ne laissa pas sa paume fixe. Il fit un petit moulinet du bras au moment de l'impact. La roche vola plus loin et se scinda en deux, sans pour autant se désintégrer...

« Super... C'est raté pour cette première série. »

La seconde se montrait déjà. Et la première pierre se distingua de suite, alors que sa vélocité n'avait rien à voir avec les précédentes. Le Céleste récupéra son appui arrière, exécuta dans la précipitation sa respiration avant, machinalement, d'expulser une légère dose de chakra de la paume de sa main lors qu'il impacta la roche. Cette dernière vola et explosa deux mètres plus loin. Pensant que tout allait se dérouler très vite, son rythme fut interrompu par la course de la seconde pierre, plus lente même que la précédente série.

Trop de préparation mena cette fois-ci à un échec, une roche qui explosa à l'impact et qui vint érafler la peau du Taijutsuka. La troisième enfin, avait une vitesse normale mais tournait. La pression devait donc être inverse à sa rotation pour ne pas voler dans n'importe quelle direction. Il observa une seconde la roche tournoyante avant de la frapper et d'expulser une légère dose de chakra aux environs du pouce. La pierre fut retournée, équilibrée, sans rotation, mais elle aussi se retrouvait tout au plus fendue. Elle vint atterrir aux pieds de son Supérieur, qui serait surement désappointé de ces premiers essais.

Dès lors, le Meikyu demanda son avis à Akio, ce dernier, se redressant et adoptant une position plus adéquate, fixa dans les yeux le chef du village pour lui répondre.

« J'ai tenté d'y appliquer une méthode que je pensais identique à la votre. Selon des règles physiques logiques, mais autant l'ajustement sur la première série se passait bien sans réussite au bout des trois lancers, autant sur la deuxième succession de lancer, je pense avoir réussi celui de la roche rapide, là où je ne me suis pas posé de question et durant lequel j'ai agis par instinct, mais les deux autres, trop différents, m'ont mis en difficulté sur la globalité. »

Il était clair qu'un défaut du jeune genin apparaissait au grand jour, et nul besoin d'être un grand intellectuel pour le comprendre. Akio en tira de suite une conclusion des plus logiques.

« Je réfléchi donc trop... » Il s'arrêta quelques secondes. « J'ai du mal à gérer ma puissance au naturel, c'est le problème d'avoir consacré toute ma jeune vie aux Portes Célestes, ça agit comme un écueil duquel il est complexe de sortir. »

Désormais il attendait les remarques de son illustre Sensei avant de subir sans nul doute une seconde étape du lancer de pierre. À laquelle il fallait impérativement mieux réagir.


Dernière édition par Kentoku Akio le Mer 11 Aoû 2021 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Lun 12 Juil 2021 - 6:04

Attentif, Raizen était fort probablement aussi captivé qu’Akio dans l’apprentissage de cette technique. Appréciant de voir quelqu’un ayant d’autres aptitudes mettre en oeuvre les siennes, il l’aperçut rater la première série, puis s’adapter difficilement sur la seconde. Signe clair du piège qu’il lui avait plus ou moins tendu, le Meikyû était toutefois plus que satisfait de voir qu’il avait presque réussi à se synchroniser adéquatement avec le projectile rapide tout comme il avait une très bonne compréhension de son environnement.

Rassurants, ils étaient en bonne posture pour la suite de cet entrainement.

-C’est exactement cela. Au final, il est important d’être concentré et de maîtriser sa respiration, mais mieux encore, il faut être en contrôle de sa puissance à travers les différents types de moments que nous allons rencontrer.

S’étirant légèrement, Raizen ajouta :

-Cette technique te sera utile pour frapper des murs statiques, mais aussi des techniques solides mobiles. Si tu ne pourras fort probablement pas frapper les techniques conçus pour être rapide sans les anticiper ou avoir le vent dans les voiles, l’idée est de pouvoir briser le rythme de la moindre surface qui vient dans ta direction, qu’elle soit rapide, qu’elle vienne avec une rotation ou qu’elle soit lente.

Lui faisant dès lors remarquer le but principal de cet exercice, le Meikyû se précipita ensuite sur la suite des choses, l’élément qui importait le plus au final.

-Si tu as compris cela, nous allons poursuivre avec un autre exercice avant de revenir vers celui-ci. Une fois que tu auras complété ces deux exercices, tu auras tous les moyens nécessaires pour ajuster la technique en temps réel sur différentes surfaces.

Posant dès lors une main au sol pour y libérer un petit muret solide en pierre d’environ deux mètres, le Meikyû poursuivit.

-On va faire un exercice très basique qui va te permettre d’apprendre à contrôler ta puissance. Sachant que tu n’as pas les portes d'ouverture, l’objectif sera de t’habituer à la sensation et l’appel de ton corps dans ce mouvement afin de créer une mémoire musculaire. J’aimerais donc que tu frappes vers l’avant du plus fort de tes capacités en utilisant ton souffle et en effectuant un transfert de poids. Toutefois, je te demanderais de libérer la puissance de ton poing à 1 centimètre du mur et d’éviter à tout prix de le toucher. L’idée est qu’avant même qu’il y ait un contact, que tu aies l’impression de déverser suffisamment de puissance pour créer un impact ou plutôt une onde te permettant d’annuler la puissance venant en direction opposée pour lui imposer tes propres règles.

Effectuant une brève démonstration dans l’air, Raizen n’eut aucunement besoin d’un mur pour qu’on puisse sentir l’onde frapper l’air, prête à briser le moindre élément allant dans sa direction pour le retourner en direction opposée.

-Ainsi, nous pourrons repasser aux pierres dès qu’on verra un signe d’onde ou le moindre affaiblissement du mur, et ce, sans les portes célestes…

Difficile, mais faisable, Raizen voulait surtout qu’Akio apprenne à visualiser et déverser la totalité de ses aptitudes de manières assez fluides. Ainsi, en visualisant la stature d’une telle technique sans même utiliser les portes, il apprendrait à mieux faire qu’un avec les aptitudes de son propre corps pour mieux relâcher ses impulsions sans contact.

Après tout, pour tout utilisateur de taijutsu, il était rassurant d’avoir un contact avec une surface. Pourtant, tout l’art du taijutsu résidait bien souvent dans tout ce qui se passait une fraction de seconde avant le contact.

-Ah et dernier élément. Tu peux y aller aussi lentement ou aussi rapidement que tu veux sachant qu’il n’y a pas forcément de formules gagnantes ou peut-être que si …

Lui laissant une marge de doute pour l’inciter à tester et mettre son corps dans une situation particulière, bien que cela allait possiblement prendre une quantité de temps assez phénoménale, une fois en transe naturelle avec son corps, il arriverait plus facilement à se synchroniser avec d’autres éléments tiers en imposant tout simplement son propre rythme.

_________________
Puissance exponentielle [Ft Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Mer 11 Aoû 2021 - 23:18
Le puit de savoir et de sagesse qu'était le Raikage plaisait en tout point au Genin. Dès leur première rencontre, à la bibliothèque, il était clair qu'ils partageaient une compréhension et un intérêt pour le monde. L'apprentissage n'était finalement que la continuité idoine pour créer un possible lien indéfectible entre les deux intellectuels. Alors Akio se taisait, buvant les paroles de son homologue sans s'intercaler dans les descriptifs qu'il étalait. Un tel engagement envers lui, il ne l'avait que trop peu expérimenté durant son enfance et le début de sa vie d'adulte. Et ça lui plaisait ainsi.

Puis il observa, écouta ce que la suite allait lui imposer. Lui utilisateur invétéré des Portes Célestes allait devoir appliquer une recette sans ces dernières. Pourtant tout indiquait que la technique qu'il voulait apprendre partageait le fonctionnement des frappes sous la sixième porte et leur faculté unique à faire se compresser l'air sous la vigueur des coups. Il ne dit cependant rien. Raizen savait tout ça, et il voulait surtout que tout devienne plus simple en forçant le corps et les muscles à une mémorisation du mouvement adéquat. Alors il se plaça devant le petit muret créé pour l'occasion puis répondit à son illustre interlocuteur.

« Je connais le phénomène que vous cherchez à produire. Il s'agit d'un déversement d'énergie cinétique en un point précis. J'ai pu l'expérimenter au travers d'un exercice avec Aizen-Sama. Tout est une question de poids dans un mouvement à l'arrêt brutal... Mais je l'ai expérimenté sous l'impulsion de mes capacités particulières... Et bien souvent le pas entre la théorie et la pratique n'est pas le plus simple. »

Il se plaça face à la cible de fortune, serrant le poing tout en le fixant. Il frappa légèrement le poing dans l'air, comme pour faire chauffer les muscles de son bras. Mais c'est tout son corps qu'il allait devoir mettre en action. Il détourna les talons pour prendre de l'élan, pas beaucoup, deux pas à peine. Souvent prendre plus d'élan ne servait à rien, le mouvement d'un corps qui n'était pas propulsé de façon progressive n'était jamais plus véloce qu'au lancement.

Pourtant, priver un bébé de sa capacité à pleurer, il n'était plus capable de s'exprimer. Enlever à un cuisinier le sens du goût et ses plats n'auraient plus la même saveur. S'en était pareil pour Akio à qui on venait de supprimer la possibilité de se battre selon ses aptitudes. Et il allait s'en rendre compte assez rapidement.

Prenant une impulsion, il s’élança comme si tout son corps ne répondait qu’à un objectif précis : Accumuler rapidement la plus haute vitesse possible et tout transmettre à son poing. L’épaule tourna, on pouvait clairement observer le dessin de tous les muscles mis à contribution. Le coup parti et se stoppa aussi net à une distance d’à peine un centimètre. Sous certains angles, il avait frappé le mur, lui était persuadé que non, l’absence de marque sur les doigts de sa main le témoignant. L’air avait bougé, compressé entre le mur et son membre, la poussière s’était extirpée des pierres, mais rien de plus. Un échec cuisant. Son corps ne savait pas comment s’y prendre. Lui ne le savait pas plus. Sur l’instant il se sentit idiot, se tourna machinalement vers son supérieur, l’air déconfit. Il s’était sentit faible comme rarement auparavant. Ne pouvait-il rien faire sans la puissance que lui octroyait les portes ? Aizen avait eu raison lors de leur conflit ouvert dans le bosquet de Kumo ? Cette dernière pensée, il la balaya, refusant d’accepter ce point de vue idiot.

« Vous vous doutiez que j’échouerai en usant de ce principe, n’est-ce pas ? Je dois réfléchir au process… Sortir de ma réflexion continue. »

Avait-il réellement laissé échapper un détail aussi infime soit-il qu’il pouvait remettre en cause toute la physique d’une telle attaque ? Il observa son bras, puis son poing, releva les yeux vers le muret. Le simili impact était simplement nettoyé de sa poussière… Rien de plus. Frustré il s’éloigna de nouveau, la main droite toujours serrée. Il se concentra, sentant malgré tout l’énervement de l’incompréhension monter au fond de lui. Cette colère de l’inconnu, il commença à la canaliser dans un souffle rythmé.

Il se tourna de nouveau vers le mur, reprit ses appuis comment lors de la tentative précédente. Il arma alors son bras, toujours en gardant une cadence particulière pour sa respiration puis il cessa. Gardant l’ensemble de son ressentiment dans un souffle coupé. Il propulsa rapidement son corps puis stoppa son coup à une infime distance du mur. Il ouvrit en dernier lieu la main, comme pour donner une dernière impulsion à son chakra, en libérant son souffle. Cette fois-ci, une légère vibration vint balayer la surface de la pierre, sans la menacer pour autant. Sans même ouvrir des portes célestes, Akio sentait ses muscles siffler, lui faire comprendre que des frappes dans le vide pouvaient devenir problématique à la longue.

D’ailleurs l’usage même momentané de son pouvoir, qu’il avait utilisé précédemment, avait fait souffrir en profondeur son corps. Et la fin de ses ressources s’approchait. Reprenant une position plus consensuelle et moins belliqueuse, il se tourna vers le dirigeant du village, un peu gêné de devoir lui demander de remettre à demain la suite de l’apprentissage.

« Raikage-Sama, pourrait-on reprendre demain aux aurores ? Je sens mes muscles se tendre, surement à cause de l’usage précédent des portes célestes et des essais successifs depuis… Dès demain, je mettrais les bouchées doubles, et nous pourrons finaliser, je l’espère, cet apprentissage. »

Il restait là, à attendre le verdict du Meikyû. Il abusait de son temps, et un refus serait logique compte tenu de son emploi du temps qui devait être rempli comme il n’était pas possible d’imaginer. Ses yeux se figèrent, cherchant l’approbation dans le regard de son supérieur, tandis que déjà, des chaleurs qu’il connaissait trop bien se faisaient sentir au niveau de son biceps droit.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Dim 15 Aoû 2021 - 20:44
Observant Akio, le Meikyû ne pouvait s’empêcher de sourire. Lui rappelant vaguement sa maîtrise graduelle de ses aptitudes, plus Akio prolongeait ses techniques, plus on pouvait y voir une amélioration. Allant ainsi d’un transfert de poids et d’une charge inefficace, il frappa une fois, puis deux fois.

Légèrement découragé de l’impact, le Meikyû pouvait lire la frustration naissante combinée à la fatigue qui lançait les muscles du jeune shinobi. D’un seul regard, il arrivait à le voir sachant qu’au fur et à mesure de l'entraînement, Akio avait ralenti, un peu comme s’il vivait graduellement le cumul de fatigue issue des portes.

Représentant une force dévastatrice qui pouvait jouer des tours à son utilisateur, les utiliser nécessitait forcément d’être prêt à tout pour gagner moyennant un coût qui pouvait être violent. Or, était-il possible de n’éveiller que temporairement les portes célestes pour éviter les contrecoups ? Mieux encore, pouvait-il activer les portes de manière à ne nourrir qu’un seul membre de la même manière qu’il le faisait à travers ses sceaux ?

Plusieurs questions demeuraient chez le Meikyû qui allait au-delà du nécessaire pour le moment. Pourtant, cela démontrait que son flair demeurait toujours actif. Sortant toutefois de ses pensées, il applaudit légèrement avant de soudainement changer de rythme d’un seul coup pour arrêter son geste à la dernière minute. L’espace d’une fraction de seconde, Akio pouvait presque appréhender le son qu’il aurait dû entendre. Pourtant rien, si ce n’est qu’un dernier claquement qui résonna, une seule et une unique seconde après. Pourtant, cette seconde avait fait toute la différence, brisant totalement le tempo au point tel que son dernier claquement eut un effet unique et supplémentaire, comme si c’était l’applaudissement de trop.


Syncope


Observant Akio, il poursuivit :

-Tu t’es très bien débrouillé et je pense que ton corps se familiarise de plus en plus avec la sensation. Toutefois, cette tension que tu ressens dans tes muscles vient fort probablement de deux choses : L’utilisation des portes, mais aussi un changement de rythme brusque et soudain.

Souriant, Raizen poursuivit :

-En tant que combattant au corps à corps, tu d ois être au courant des différents types de muscles que nous pouvons développer. Si certains développent leurs fibres lentes sous l’aspect de l’endurance, d’autres travaillent leurs fibres rapides de manière à être plus explosif et plus impactant. Or, bien que l’on puisse penser que cette technique nécessite la deuxième option, elle nécessite plutôt une combinaison des deux, un dynamisme qui ne peut être obtenu qu’en mémorisant et s’adaptant à la sensation avant même d’y véhiculer de la force ou de l’explosivité pour éviter d’aggraver encore plus ses blessures.

Satisfait, Raizen avait vu ce qu’il voulait pour la journée.

-Ne t’en fais pas, nous pourrons nous croiser dans deux jours à la même heure si tu veux. N’hésite pas à visualiser cette sensation et ressentir la frustration qui s’est emparé de toi dans la douleur et convertit tout cela comme une puissante expiration et libère tout sur un seul instant.

Libérant dès lors un sceau de sa main, il lui offrit un rouleau :

-Tu y trouveras quelques exercices pour renforcer les muscles de tes bras, ce dont je te conseille pour le futur sachant qu’une fois débloqué, tu pourras t’aventurer sur un éventail de techniques conséquentes.

Passant sa main dans sa chevelure, il ajouta :

-Je te conseille un jour assez relax demain. Tu peux si tu le veux pratiquer tes transferts de poids, mais surtout ne force pas trop tes muscles. La guérison est tout aussi importante. Le jour d’après, tu seras plus que prêt à tester cette technique.

Après tout, l'entraînement n’était pas toujours aussi brutal et intense qu’on pouvait le penser. Il était parfois bien différent et bien plus enrichissant. La visualisation, le mouvement, la méditation, guérison et bien d’autres éléments représentaient des attributs connexes à développer pour mieux s’accaparer de certaines techniques.

-On commencera donc par tester quelques roches la fois d’après avant de s’attaquer à l’épreuve ultime. Il te faudra fort probablement un peu de temps pour que ce soit parfait, mais ne sois pas si difficile avec toi-même et entre en communion avec ton corps, écoute-le et laisse-le s’exprimer, tu y découvriras bien des moyens de relâcher la totalité de ton pouvoir.

Finissant sur cette phrase il ajouta :

-Les portes célestes te permettent d’élever les limites de ton corps. Que se passe-t-il quand au-delà des limites de ton corps, tu explores les limites de ton esprit et entre suffisamment en communion avec la totalité de ta personne pour déployer ton potentiel à son paroxysme ?

Après tout, lorsque la totalité d’une personne atteignait cette fameuse zone, de nombreuses choses étaient possibles. Or, pour ce faire, Akio devait apprendre à accepter ses forces, mais aussi ses faiblesses, chose que le Meikyû avait aussi eu à traverser à travers son parcours. Ses deux doigts cicatrisés en étaient une preuve assez fidèle.

Ainsi, Raizen ne pouvait s’empêcher d’aller légèrement au-delà du cadre de cette technique, car en tant que maître en taijutsu, il voyait en ce jeune homme quelqu’un qui avait le potentiel suffisant de le dépasser dans cet art d’ici quelques temps. Or, tout ne dépendait que de lui au final.

-En maîtrisant cette technique, tu t’en approcheras davantage et ça t’apprendra à ressentir les éléments au-delà d’un contact.

C’était ainsi qu’Akio découvrirait la longueur d’âme ou l’énergie cinétique comme il l’appelait.

Spoiler:
 



_________________
Puissance exponentielle [Ft Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Sam 21 Aoû 2021 - 22:40
Fidèle à l'image impeccable qu'il s'efforçait à refléter au quotidien, le Raikage accepta la demande d'Akio, celle de marquer un temps de pause plus ou moins conséquent afin de revenir en pleine possession de ses moyens. Ecoutant tranquillement les dernières indications du plus grand shinobi du village tout en commençant à ranger ses affaires, il marqua une pause pour récupérer un document où étaient indiqués plusieurs exercices de fond afin de bien préparer son corps au travail qui l'attendait. En effet, s'étant souvent reposé sur les capacités qui étaient siennes, et malgré un gros travail physique pour en arriver là, le jeune garçon n'avait jamais su comment s'y prendre sur le fond. Autodidacte par nature, animé par la découverte et l'envie de se dépasser, c'était bien la première fois où il était confronté à un allié dans sa quête perpétuelle de perfectionnement.

Les dernières phrases que le Meikyû prononça arrachèrent un sourire sincère au Céleste. Se rappelant de leur discussion métaphysique.

« Cette histoire de zone, d'harmonie. Ca fait écho avec notre première discussion, à la bibliothèque... À moi de retrouver ces basiques et m'éloigner de l'approche étriquée du scientifique. Je serais ici dans deux jours, comme convenu. Et je vous remercie de ce temps que vous m'accordez. »

Akio effectua sa révérence, avant de s'étirer l'avant-bras droit, celui qui avait encaissé le plus de sollicitations. Il était clair que dans toute cette histoire il avait oublié ce qui faisait également un bon combattant, à savoir son instinct. Cérébral et calculateur, il devait se reconnecter à son essence.

----------

« Tu vas arrêter de bouger oui ? Sinon j'aurais jamais fini. »

Mori ne cessait de monter en tension, à mesure où elle dispensait ses soins sur son ami, qui lui n'arrêtait pas de gesticuler, de changer de position, de lire et d'effectuer des mouvements dans le vide. Elle avait beau connaitre Akio depuis l'enfance, son caractère d'acharné, elle ne s'y était jamais habituée.

« J'ai beaucoup de travail Mori, tu pourrais accélérer ? »

La lumière si caractéristique des techniques médicales cessa. L'eisenin le fixa longuement, alors que les deux amis se retrouvaient dans une chambre de consultation de l'hôpital. Ses bras se relâchèrent pour venir se rejoindre sur sa jambe droite, alors qu'elle était assise de moitié sur le lit, dans le dos d'un Kentoku dont la tête était tournée.

« Et bien, tête de mule, peut-être que si tu trouvais un autre moyen de te défendre que d'exploser ton corps, tu pourrais travailler un peu plus ? Je te jure... »

Là, elle marquait un point. Témoignage de cet état de fait, Akio ne répondit pas, et se contenta de lire encore les notes de Raizen. Les soins durèrent encore une petite heure, et la moitié de la journée s'était déjà écoulée. Treize heures à l'horloge et du retard dans ses "devoirs". Plus de temps à perdre. Akio fonça au terrain d'entrainement le plus proche pour continuer de s'exercer à ce fameux transfert de poids. Mais surtout au changement psychologique de l'apprentissage.

Bien plus relâché, moins sous tension. Durant plusieurs heures il effectua les mêmes gestes en boucle, sans même ressentir la moindre gêne dans ses muscles. Comme si ils ne pouvaient plus fatiguer. Il tentait de gommer les sentiments parasites mais ils demeuraient. La lassitude, l'idée destructrice de perdre son temps. Tous ces relents négatifs, il les plaçait dans ses coups, et commençait à en voir le bénéfice. Parfois il semblait comme propulser quelque chose de sa paume, de ses poings. Jamais de façon efficiente, mais le fait était que ça fonctionnait. Bientôt vingt-deux heures au cadran, et il ne souhaitant toujours pas s'arrêter.

Ce ne fut qu'au hululement d'une chouette qu'il comprit que le temps de l'Homme sur cette journée était dépassée. Et alors que la température avait drastiquement chutée, que son corps empli de transpiration en était devenu moite et que son regard, à peine aidé par le crépitement des flammes de l'éclairage public désuète ne lui servait plus pour se guider, qu'il se décida de rentrer.

----------

L'heure des retrouvailles. Sur le terrain d'entrainement, c'était un nouvel Akio qui se présentait. Plus frais, sûr de lui et de ses capacités, il se tenait au milieu, sous un soleil évocateur et pourtant bien clément comparé à l'estival, qu'il continuait en boucle les mouvements conseillés par l'Ombre de Kumo. Sa fluidité était nouvelle et bien visible pour un observateur averti. Il attendait avec impatience la suite de son entrainement. Aujourd'hui il était clair que le travail allait payer.

S'adressant à son supérieur, en effectuant une référence des plus légères, sa voix trahissait ses nouvelles certitudes.

« Dites moi quoi faire, Raikage-Sama. Je suis fin prêt. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Ven 27 Aoû 2021 - 20:31

Revenant sur le lieu d’entrainement comme prévu, Raizen en avait profité pour gérer certaines situations avant de regagner le terrain dans lequel Akio l’attendait. Appréciant particulièrement ce genre de situations, le tout lui permettait de renouer avec son caractère quelque peu pédagogique en dehors de ses fonctions de Raikage qui représentaient son quotidien.

Malgré tout, passer son savoir aux générations futures était aussi important que pratique. Après tout, en plus de lui permettre de découvrir les générations futures, cela lui permettait surtout et avant tout de garantir qu’il travaillait toujours bel et bien pour le développement de ces gens plein de potentiels, d’aptitudes et riches en développement.

Dès lors, un Akio plus que prêt lui faisait désormais face, signe pertinent que celui-ci était plus que prêt à en découdre.

Ne pouvant s’empêcher de sourire, Raizen entama le tout en discutant :

-J’ai longtemps repensé à ce que tu disais Akio à propos du fait de t’éloigner de ton approche étriquée et scientifique…

Souriant, il poursuivit :

-Tu ne devrais pas forcément trop t’en éloigner. Utilise-la simplement pour mieux encadrer ton développement. Quant au reste, prend le temps de ressentir cette harmonie, prend le temps de la vivre.

Terminant , il ajouta :

-Cette dose d’adrénaline qui domine ton organisme lorsque tu ouvres tes portes, mémorise là, jusqu’à ce que tu atteignes un jour la zone, un moment d’extase durant lequel cette adrénaline continuera son chemin de manière continue et perpétuelle.

Lui donnant quelques mots d’encouragement, s’il était vrai que le Meikyû était là pour finaliser l’enseignement de cette technique. Il préférait aussi voir plus loin et donner des mots pour le futur.

-J’aime la lueur que je vois dans tes yeux, je vais donc en profiter pour préparer en avance ton second et dernier exercice.

Invoquant à côté de lui le fameux rempart, Raizen lui permettait indirectement de visualiser son objectif et par conséquent la finalité à atteindre.

Pourtant, un défi de taille demeurait : celui de réussir l’exercice de l’expulsion.

Ramassant dès lors des pierres, si elles étaient nettement plus grosses, elles étaient tout aussi punitives. Or, sans démontrer le moindre signe d’inquiétude, le Raikage savait avec pertinente qu’Akio réussirait.

-Prépare-toi… J’aimerais que tu me montres le progrès que tu as fait au regard de cet exercice.

Lui envoyant dès lors une série de trois pierres, la première était rapide, la seconde lente et la dernière avait une rotation.

Lui imposant ainsi trois types de surfaces possibles qu’il pouvait rencontrer, c’était maintenant l’Heure pour Akio de montrer tout le fruit de ses efforts.

-Puisque je n’ai aucun doute sur ta réussite, une fois terminée, j’aimerais que tu ouvres les portes et te prépare à frapper le mur que j’ai dressé.

Marquant plus ou moins la fin possible de cet enseignement, Raizen appréciait énormément l’ultimatum qui était accordé à Akio. Impliquant l’absence d’échec, sans le savoir, celui-ci s’était frotté pendant tout l’exercice à plus difficile et plus ardue. Ainsi, en ouvrant les portes et en ayant la bonne technique, en dehors d’une surdose de puissance, il ne pouvait y avoir qu’une seule finalité : la réussite.

Spoiler:
 

_________________
Puissance exponentielle [Ft Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Dim 5 Sep 2021 - 20:17
Rejoint par son illustre professeur, Akio écouta attentivement les nouvelles directives, les nouveaux conseils en observant aussi ce qui l'attendait. Assez logiquement il allait repartir pour un test avec les jets de pierre, tandis qu'aux côtés du Raikage s'érigeait à nouveau un mur d'envergure. Objet qu'il allait devoir, cette fois-ci, éventrer pour démontrer son potentiel et ses larges progrès. Cette histoire de Zone était omniprésente dans le discours du Meikyu, qui évoqua aussi le fait, pour le jeune homme, de ne pas s'éloigner de son approche cartésienne des choses mais simplement d'y ajouter une valeur supplémentaire.

Les projectiles qui allaient lui être lancés différaient des précédents par leur taille. Bien plus gros, ils nécessiteraient un léger surplus de puissance. Gardant ce détail en tête, il s'ancra au sol, prêt à l'action. Quelque chose avait changé dans l'attitude des deux shinobi. Akio se sentait bien plus prêt et habile que la veille, Raizen paraissait bien plus assuré, comme si il avait déjà perçu la réussite du jeune homme face à lui, qui n'en releva pas le moindre détail. Bien trop concentré sur son travail.

Les roches furent lancées, et l'exercice s'avéra en tout point semblable au précédent. Aucun piège, simplement le besoin de valider une étape. Alors le Céleste usa de son perfectionnement pour prendre la mesure de chaque trajectoire, vitesse du projectile et de sa rotation. Dans des mouvements fluides, il dévia complètement les courses de chacune, d'au moins quatre-vingt-dix degrés, sans jamais les toucher. Son regard ne transpirait aucune émotion, mais sa concentration était palpable. Les minéraux allèrent s'écraser autour de lui. C'est là qu'il releva son regard vers l'obstacle entre lui et un apprentissage réussi. Il serra ses poings en les regardant tour à tour. Il devait donc dès à présent faire montre de ses capacités pour débloquer son plein potentiel.

- Bien je vais donc ouvrir la sixième porte...

Comme si l'autorisation d'en user de la part du Raikage l'avait libéré d'un poids, il s'exécuta et fit sauter directement le sixième verrou. Pouvoir toujours impressionnant, son corps changea, tout comme l'aura qui pouvait se dégager de sa personne. Arme de destruction létale, il était un danger pour toute personne à proximité. Un coup mal contrôlé pouvait facilement venir à bout de quelqu'un. Il fixa alors son supérieur dans les yeux.

- Voyons ce que tout cet entrainement a pu m'apprendre, sur moi-même, mes compétences, et ce que j'étais capable de réaliser sans le savoir.

Le flux invraisemblable parcourant son corps était un faux-ennemi. La tentation terriblement grande de se reposer sur cette puissance démesurée, pouvant permettre toutes les libertés du Monde. Cependant, le pouvoir sans contrôle rendait fou, et n'en était finalement pas un, ou du moins s'accompagnait-il automatiquement d'une malédiction à la hauteur de la force empruntée.

Akio se plaça face au mur, sans vraiment d'élan. Il ouvrit les paumes, et rien que ce mouvement, basique, vint balayer d'une légère onde le sol à ses pieds. À ce niveau de puissance, peu de gens au sein de Kumo étaient capable de lui tenir tête en puissance brute. Il se tint en position de frappe, paume ouverte face à lui, actionna son épaule et tendit son bras dans un mouvement rapide, précis, et sec. L'impact n'eut bien entendu pas lieu car le jeune shinobi s'arrêta juste à quelques millimètres de sa cible. De légers mouvements, difficilement perceptibles, avec ses doigts, guidèrent le flux projeté dans une direction plus large que le tracé standard. L'obstacle vibra, comme si ce qui le composait se faisait frapper continuellement, et de façon de plus en plus violente.

Bientôt des craquèlements se firent entendre, venant du point d'impact principal. Les éclats suivirent les sillons provoqués par les fins mouvements des doigts d'Akio. Tout tremblant, la structure à l'allure solide ne le semblait plus. Maintenant, des mouvements du mur, amples de quelques centimètres purent être observés. Il était presque à son point de rupture. Alors le Céleste renvoya une nouvelle fois un coup, de son autre bras, au même endroit.

- Cette fois-ci, je le tiens.

L'immense muraille, atteinte dans son centre, explosa tout à coup. Un déchirement d'une envergure importante. Les débris volèrent tandis que le sommet, désormais brinquebalant, commença à s'affaisser sur lui-même. Aussitôt ou presque, Akio relâcha son pouvoir sacrificiel afin de conserver son intégrité physique. Même si il l'avait usé peu de temps, il en ressentait déjà les douleurs les plus évidentes, au niveau des biceps et de son poignet. Les épaules sifflaient de douleur également, mais il n'en laissa rien transparaitre. Au lieu de ça il se tourna, faisait face au Raikage.

- Qu'en dites-vous ? Ai-je réussi ce pourquoi nous travaillons depuis quelques jours ?

Son regard brûlait. Il brûlait d'entendre la validation suprême du ninja le plus émérite de Kaminari. Si ce dernier, sage et puissant, acquiesçait, alors Akio aurait fait un pas de géant dans sa quête perpétuelle de force. Puis au delà des apparences, quelque chose le touchait : il avait partagé un entrainement d'importance avec celui qui, de par sa sagesse et son niveau de combat, était l'un des meilleurs guerriers du Monde connu. Tout cet évènement jouerait forcément en sa faveur, à un moment ou un autre. Alors il se tint là, droit et fixant son enseignant, fier tandis que le rempart terminait sa chute sur lui-même, brassant le reste de poussière au sol, emmenant des débris jusqu'aux pieds des deux shinobi.

Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Jeu 9 Sep 2021 - 6:09

Admiratif, le Meikyû regardait Akio développer graduellement ses aptitudes. Démontrant dès lors une concentration et une rigueur importantes, les exercices d’hier appartenaient bel et bien à hier. Dès lors, tandis que celui-ci se concentrait, trois fois plutôt qu’une, il fut en mesure de réaliser l’impossible. Frappant dès lors avec bien plus que son corps, Akio frappait avec ce qu’il pouvait considérer comme étant la longueur d’âme.

Impactant dès lors les trajectoires à coup d'ondes de chocs, le plus intéressant dans ce mécanisme était bel et bien son aptitude à changer leurs directions, agissant plus ou moins comme un vent suffisamment violent pour changer la course d’un projectile sans forcément la détruire à l’instant t.

Démontrant dès lors un contrôle démesuré, mais aussi la manifestation d’un coup sec excessivement bien maîtrisée, tous les aspects de son corps témoignaient qu’il était prêt.

Dès lors, le Meikyû observa la magnifique aura verdâtre s’emparer de son corps. Élevant ainsi la terre autour de lui, cette manifestation était puissante et dangereuse. Suffisamment hostile et sauvage pour éveiller Hachiman, pour une des rares fois, son sceau s’éveilla sans son autorisation alors que par réflexe, il avait posé sa main sur son bras, activant dès lors son sceau de guerre sans faire appel aux moindres mudras.

Dès lors, il attendait, se faisant patienter alors que la première tentative était marquante. Pourtant, comme prévu, il semblait y avoir un élément manquant. En effet, il y avait une réelle différence entre frapper avec les portes et sans les portes. Confortable, l’absence de puissance absolue pouvait se révéler dangereuse à qui ne savait la maîtriser et ça , Akio l’avait bien compris.

Ne se faisant aucunement prier, il s’ajusta par lui-même. Usant dès lors de son corps, mais aussi de la manifestation de son pouvoir. De ce fait, de manière quasi instinctive, il se remémora ce qu’ils avaient pratiqué au préalable, s’ajustant pour venir réessayer à nouveau.

Si la première n’était pas bonne, la seconde était suffisamment belle pour éveiller en lui un mécanisme d’autodéfense. Fluide, puissant, mais contrôlé, son mouvement était impeccable. Signe parfait d’une transe à l’image de l’ouverture des portes, la frappe fut.

Dès lors, un puissant silence envahit l’environnement avant de détonner tel un boulet de canon alors que le mur devenait soudainement une arme offensive , écrasant par le fait même le moindre adversaire daignant s'être caché ou protégé par le fameux rempart.

Observant ainsi le jeune Akio d’un air sérieux alors qu’il venait de manifester l’objet de plusieurs années d'entraînement, contrairement à lui, ce pouvoir lui était beaucoup plus familier, voire naturel. Or, le prix était beaucoup plus intense à payer. Similaire à l’emprise totale que pouvait avoir un ancêtre Meikyû sur une entité, il utilisait toutefois le pouvoir du corps, une entéléchie qu’il savait manifester mieux que quiconque à Kumo.

Levant dès lors une main, s’il semblait avoir son mot à dire, son regard se détendit toutefois alors qu’il ramena la seconde main pour applaudir.

-Félicitations, Kentoku Akio, te voilà fier hôte d’un pouvoir puissant qui saura t’ouvrir ton chemin vers la différenciation. Bien des shinobis pensent que garder un adversaire à distance suffit à vaincre un combattant au corps à corps. Toutefois, en mémorisant cette sensation, tu pourras non seulement retourner les défenses adverses contre leurs cibles en les surprenant, mais cela t’ouvrira aussi la porte vers un nouvel angle de ta puissance : la manifestation.

Admiratif, il était rare que Raizen enseignait certaines de ses techniques. Toutefois, il prenait toujours le temps de faire le nécessaire lorsqu’il voyait un moyen d’aider les gens. Messager en quelque sorte, s’il voyait quelque chose et avait l'opportunité, il ne pouvait s’empêcher de le souligner, mettant dès lors l’accent sur l’éclat d’une puissance sans fin. Après tout, il ne faisait pas le talent ni le potentiel. Il n’était qu’attentif et le miroir même du potentiel Kumojine : l’ombre de Kumo.

- Pour te donner une idée, j’ai dû transcender la puissance de mon ancêtre pour atteindre un effet similaire, ce que tu as su rapidement maîtriser. Je ne peux donc que voir favorablement ton futur Akio. Ainsi, je ne peux que te recommander de continuer de t’exercer de la sorte jusqu’à maîtriser cette fois-ci la manifestation de ta puissance à distance. Une fois que tu seras à l’aise, je te montrerais une de mes techniques ultimes. Il est surtout important que tu ailles là où ton âme et ton esprit veulent t’amener, pas forcément là où ton corps t’amène, autrement, tu te priveras de bien des choses.

Pour ne pas dire que les cieux étaient la limite, il éleva calmement la main vers le ciel avant d’effectuer un bref geste dans la direction des cieux. Dès lors, les nuages qui étaient assemblés au sommet de Kumo semblaient paisibles jusqu’à ce que d’un instant à l’autre, un trou béant surgisse.

-Ce n’est qu’à ce moment que tu pourras aller au-delà de tes limites et élever ta puissance là ou ton potentiel te mènera. Pour le moment, continue de développer tes fondations et ta versatilité, tu es dans la bonne direction.

Se courbant respectueusement, Raizen étira un sourire. Si sa démonstration pouvait paraître quelque peu théâtrale, elle avait tout de même l’honneur de convertir l’abstrait en concret alors que sans appel, sa frappe aérienne brève et légère avait percé des nuages pourtant si loin dans les cieux. N’ayant usé d’aucune mudra, c’était bel et bien la manifestation pure et brute de sa puissance, les prémisses de son éveil.

La question était donc la suivante : À quoi ressemblerait l’élévation du Kentoku ?

-Si jamais il y a quoique ce soit, n’hésite surtout pas Akio. Bien que tu sois fort probablement bien entouré, ma porte n’est jamais fermée.

Attendant patiemment de voir si le jeune homme voulait ajouter quelque chose, Raizen pouvait considérer le travail comme étant accompli. Après tout, encore une fois, il misait sur la génération future, croyant avec fermeté qu’un jour viendra ou ils le dépasseraient, Akio parmi ceux-ci.





_________________
Puissance exponentielle [Ft Raizen] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Kentoku Akio
Kentoku AkioEn ligne

Puissance exponentielle [Ft Raizen] Empty
Aujourd'hui à 11:28
L'exercice touchant à sa fin, venait maintenant le temps pour Akio d'être jugé par le créateur de la technique envisagée. Le fier dirigeant Kumojin, au regard perçant, jaugea chaque mouvement de son subalterne. Dans un silence de cathédrale, des applaudissements brisèrent la glace. Tournant le regard vers le Meikyu, le jeune homme pu s'apercevoir de la satisfaction de ce dernier. Fatigué par l'usage explosif de son corps, Akio ferma immédiatement les portes célestes avant de venir rapidement se tenir l'épaule droite, qui le faisait particulièrement souffrir. Un soupir témoigna de son état intérieur : déçu de la faiblesse qui était sienne lorsqu'il annulait l'usage de son pouvoir, il n'était alors qu'un poids mort, surtout lorsqu'il s'agissait d'utiliser les plus hauts verrous chakratiques.

Alors le Céleste, heureux néanmoins d'une prestation aboutie, vint s'asseoir rapidement afin d'écouter les paroles pleines de sens de son ainé, faisant preuve une fois de plus d'une attention à toute épreuve. Un regard d'admiration et de remerciement braqué sur sa personne. Alors au milieu d'un discours plein de sens et après l'évocation de ce que l'ombre de Kumo nommait la Manifestation, il démontra une nouvelle fois pourquoi il était le shinobi le plus illustre du village. Akio leva les yeux vers un ciel provoqué par un simple mouvement de Raizen. Ebahit par cette démonstration, il revint poser son attention sur le plancher des vaches, fixé sur les possibles mouvements de son homologue.

Le Kentoku ne parvint pas à retenir sa langue, témoignage de toutes ses questions.

- Comment vous ...?!

Ce n'était rien, à peine un petit geste sans prétention. Et pourtant le ciel avait obéit et s'était ouvert sous l'impulsion... Akio s'était machinalement levé, sans même s'en rendre compte. Le regard intrigué et l'envie folle de progresser encore. Il se savait puissant. Son égo parlait sans doute mais en puissance brute, peu de personnes de son rang étaient capable d'atteindre son niveau lorsqu'il déchainait l'ensemble de sa force. Mais ce coup ridicule ayant brisé la voute nuageuse, tout lui rappelait les attributs que débloquaient la sixième porte. Mais sans la destruction qui l'accompagnait.

Il vint se rasseoir, attrapant une bouteille d'eau qui trainait dans ses affaires pour se désaltérer de quelques gorgées bienvenues. Terminant son intervention, le Raikage invita son élève du jour à le rejoindre si des questions ou un besoin d'aide se faisait sentir. Se relevant avec une petite difficulté, Akio effectua une révérence sincère envers son supérieur, avant de prononcer quelques mots pour le remercier de son temps.

- Vos mots me touchent, de même que le temps que vous avez su m'accorder. Je me sens privilégié et honoré de votre présence. Et je m'assurerais de ne pas vous décevoir. Je saurais progresser encore et toujours. Vous pouvez compter sur moi, Raikage-Sama.

La détermination qui brûlait en lui comme une flamme vive se ressentait rien qu'en le regardant. Et Raizen avait attisé ce feu intérieur avec cette démonstration discrète de sa puissance. Sur la voute céleste, les nuages semblaient vouloir reprendre leur forme originelle, mais sans y parvenir, ou du moins avec une difficulté inexplicable. Akio fixa derrière la position de son dirigeant les décombres issues de sa puissante offensive, avec une satisfaction importante. Ce nouvel atout allait lui être très utile et ce même en combinaison avec ses murs défensifs. Alors le Céleste se déplaça doucement vers la sortie du terrain, non sans avoir encore au préalable saluer une dernière fois le Meikyu.

Une deuxième rencontre très instructive et formatrice. Un échange qui avait renforcé l'estime du Kentoku sur le chef du village.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992

Puissance exponentielle [Ft Raizen]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: