Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un nouveau... shinobi [Teruru]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Mer 26 Mai 2021 - 16:24
Kisuke marchait avec sa câne jusqu'à l'académie. Son pas été légé. Un observateur avisé pouvait même se rendre compte qu'il ne s'aidait plus vraiment de cette câne pour marcher. Que c'était plus par habitude. Un Byakugan aurait observé autre chose. Du chakra.

Kisuke avait retrouvé ses capacités tout récemment, il passa donner quelques papiers à l'administration. Une inscription à l'Académie. Heureusement, quelqu'un lui avait déjà préparé toute la paperasse, il n'avait plus grand chose à faire. Puis il alla voir une personne qu'il commençait à connaitre, et qu'il désirait connaitre davantage.

Bonjour Teruyo-sama.

Si c'était bizarre d'appeler un jeune adulte ainsi ? Pas le moindre du monde, pour un Hyûga de la branche secondaire. C'était une des rares traditions tellement ancrées dans son psychée que même s'il le souhaitait, il aurait du mal à la révoquer. En outre, c'était bel et bien son responsable hiérarchique. Même si ses cookies étaient délicieux.

Mais Kisuke devait venir au fait. Il avait une simple requête, même si elle était assez égoïste. Mais il en avait besoin pour atteindre les sommets le plus rapidement possible.

Comme indiqué dans ma lettre, l'opération est un succès. Je viens de m'inscrire à l'Académie. Formation accélérée, avec un peu de chance je pourrais passer l'examen d'ici un mois. De plus... J'ai officiellement demandé à rejoindre votre équipe. Yanosa-sama me l'a conseillé, pour votre sens de la stratégie et vos connaissances en fuinjutsu - un discipline que j'aimerais développer.

Yanosa était aussi un supérieur hiérarchique, même si moins élevé dans les échelons. Son style taijutsu, par contre, était fortement intéressant. Et Kisuke s'en inspirait. Mais Yanosa-san avait des possibilités qui lui étaient fermés à tout jamais. Son assimilation en faisait un mauvais modèle général, car le Hyûga ne pouvait pas se permettre les mêmes ouvertures. Il n'avait pas le même type de ninjutsu - ni la même affinité. Yanosa pouvait être un mentor dans certains concepts, et très certainement un modèle en terme d'efficacité à atteindre au combat ou en infiltration. Mais son choix de chef d'équipe c'était porté sur un autre.

Teruyo-sama. Un stratège hors pair, mais pas que.

Le maitre fuinjutsu du village. Car c'était ce qui lui avait manqué dans sa précédente vie de shinobi. Une arme supplémentaire, différente des autres. Qui lui donnerait un caractère innovant, différent. Dangereux. Il forgerait ainsi sa propre voie, différentes de tous les autres Hyûgas. (Y compris de sa fameuse cousine samourai ou de son ultra traditionnel cousin représentant de clan). Il avait techniquement déjà lu sur le sujet, même si sa compréhension était encore très basique.

Après, il fallait sans doute commencer par les bases. Le fondamental. Ne pas s'emballer, rester terre à terre. Genin, il n'était pas encore.

... Même si, honnêtement, pour le moment je pourrais développer mon taijutsu avant tout. A cet égard, je voulais savoir si je pouvais vous demander l'honneur de partager un entrainement avec mon humble personne. J'ai récupéré quelques capacités et j'aimerais les mettre en application en situation réelle. Ou quasi-réelle.

Une façon de se dérouiller, mais également de tester ce dont il était capable pour le moment. Et peut-être de convaincre son futur sensei qu'il serait un bon disciple ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Mer 26 Mai 2021 - 18:23

Prenant connaissance de mes réunions et rendez-vous du jour, j’étais étonné d’y voir une nouvelle fois le nom de Hyuga Kisuke. M’asseyant dans mon fauteuil, une tasse de thé à la main, je tournais mon siège et me retrouvais face au soleil qui léchait désormais les sommets montagneux au-dessus du village, nous offrants ses premiers rayons de chaleur. Si le pharmacien m’avait averti de la réussite de son opération visant à recouvrer l’usage de son chakra, je me demandais bien ce qui pouvait le pousser à vouloir une fois de plus me parler. De nouvelles doléances à n’en pas douter, mais lesquelles ? Lui ayant déjà octroyé le statut de genin dès qu’il serait en mesure d’user de son chakra, n’ayant qu’à donner à l’administration le document officiel que j’avais émis, pour l’heure, je ne voyais qu’une seule chose, la volonté d’intégrer une équipe. Avait-il donc trouvé quelqu’un avec qui il pourrait évoluer ? Laissant de côté ces pensées pour l’heure, je m’attelais à mes diverses tâches avant que ce ne soit le tour de recevoir mon rendez-vous.

Affairé sur divers rapports et parchemins, la tête penchée sur mes dossiers, lorsque la porte s’ouvrit et m’annonça la visite attendue, je ne réagis pas tout de suite, laissant Kisuke pénétrer dans le bureau qui était bien plus en désordre que la dernière fois. C’est en entendant le terme « sama » que je réagissais enfin, levant les yeux de surprise avant de redresser le buste en voyant mon invité attendu. Tout sourire, je l’invitais à s’asseoir d’un geste de la main avant d’entamer la discussion.

« Tu sais, tu peux te dispenser du « sama ». Y’a pas vraiment de raison ou de nécessité à l’employer pour moi ahaha. »

Ressortant la lettre de sous la pile des documents du jours, je la balayais rapidement une nouvelle fois avant de poursuivre.

« Je ne m’attendais pas à des nouvelles aussi rapidement. Mais si j’ai reçu ce courrier c’est que tu as su te remettre de ton mal je suppose. Du coup, ma première question est toute simple. Comment vas-tu ? Comment te sens-tu ? Mais bon, je suppose que tu es là pour une raison particulière ? »

Effectivement, l’homme qui s’était tant affairé pour retrouver son potentiel perdu m’expliqua rapidement le but de sa visite. Et sa raison avait de quoi me laisser pantois. Si j’avais eu la tête posée dans la main, coude posé sur la table, j’aurais surement glissé de surprise. Pour autant, si je portais bien ma tête à l’heure actuelle, un certain étonnement se lisait dans mon regard. Gêné, trifouillant ma tignasse rousse comme toujours dans ce cas de figure, je souriais bêtement avant de poursuivre, balbutiant quelques mots avant de me racler la gorge et reprendre tout mon sérieux.

« Eh bien, je dois avoir être surpris pas ta demande, et encore plus en sachant qui t’a recommandé à moi. A l’heure actuelle, il reste effectivement une place dans l’équipe que je dirige, libre à toi d’y être intégré. Sache également que ce ne sera pas de tout repos, tu comprendras vite pourquoi. »

Déjà que l’arrivé de Ryuji avait été quelque chose, je me demandais ce qu’en penserait Masami de l’arrivée d’un énième partenaire. Mais au-delà de la personne, c’était leur faiblesse qu’elle verrait avant tout, ignorant par là qu’elle avait été à leur place il fut un temps. Ce serait dont à moi à faire en sorte que ce groupe fonctionne.

« Tu n’es pas le premier à exprimer le souhait de développer des talents dans le fuinjutsu. Je te dirais la même chose qu’aux autres, cela demande de la rigueur et de l’investissement. Si tu es prêt à cela, je peux te venir en aide et pour enchainer et répondre à ta question, j’accepte ta demande, allons donc voir ce renouveau tant attendu. »

Quittant rapidement le bureau, c’était vers les terrains d’entrainement de l’académie que nous nous dirigions. C’était l’endroit le plus proche pour s’entrainer tout en réduisant les risques de destruction des salles de l’académie car dans les faits, moi aussi j’avais besoin de tester mes nouvelles techniques et si je voulais éviter de mettre le feu aux bâtiments, il me fallait agir en extérieur. Une fois à l’extérieur, posant mes quelques affaires aux pieds d’un mannequins de bois, je me préparais à l’action. Me retournant vers Kisuke, je commençais à malaxer mon chakra.

« Bien, alors montre moi ce dont tu es capable. Quant à moi, si tu comptes exploiter le fuinjutsu et le taijutsu … »


C’est à cet instant que je revêtais ma forme animale, cette incarnation de Yonbi, ce singe volcanique dégageant une chaleur proche à celle de la lave en fusion.

Spoiler:
 

« … montrons quelques talents dans ce domaine. »

Spoiler:
 

_________________
Un nouveau... shinobi [Teruru] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Jeu 27 Mai 2021 - 8:02
Teruyo-san semblait accepter sa requête. Ils allèrent sur un terrain spécialement préparé, et le jonin fit l'impossible. Il se transforma en gorille. Bon, cette étape là était faisable en vérité. Non, ce qui était étonnant, c'était que cet être simiesque était en flammes. Et là, on arrivait tout de suite dans le domaine fantasque. Ce fut donc tout naturellement que Kisuke fit un mudra et dit.

Kai.

Cela ne marchait absolument pas. Kisuke esquissa une grimace. Impossible de savoir si sa technique était la cause de cette réaction, ou si c'était véritablement la réalité devant lui. En théorie, la douleur pouvait lui permettre de s'en dépetrer. Néanmoins, il n'avait pas foncièrement envie de se planter un kunai dans la jambe.

Un eisenin particulièrement sadique lui avait déjà fait suffisamment mal récemment. Il préférait éviter.

Hmm... si c'est pas une illusion, c'est de la triche. Comment peut-on se transformer en singe géant enflammé ? Je veux dire, cela brise toutes les lois chakratique que j'ai jamais apprise. Ou alors c'est un kekkei genkai particulier ?

Kisuke en avait des interrogations, mais il prit se temps se sortir d'une poche intérieurs deux objets. Deux gants renforcés. Il les enfila lentement, s'assurant de le faire bien. C'était une assurance supplémentaire, même si elle resterait modique, vis-à-vis de son intégrité vitale. Autant ne pas trop se brûler les mains. Au possible.

Mais soit passons. Voyons comment ceci se passe...

Kisuke se mit en position, à quelques mètres de son sensei. Un bras en position de garde haute, le bras droit en arrière, et les genoux pliés pour permettre un rapide mouvement. Il avait ce plaisir de sentir de nouveau le chakra circuler dans ses membres. La technique avec laquelle il comptait ouvrir ce bal n'était d'autre que la très célèbre paume du Hakke - une technique traditionnelle à la base peu commune, mais qui avait été fort démocratisée par l'école Jishin dont elle était la première base. (L'Ecole Jishin étant l'école Hyûga fondée par la Godaime, pour remettre dans le contexte).

Il avait connu cette technique auparavant, mais ne l'avait pas fortement pratiqué. Néanmoins, à son niveau, elle avait l'avantage certain de ne pas demander le byakugan d'activé et de pouvoir frapper à distance. La première raison était économique, donc. La deuxième raison était pragmatique. S'il pouvait éviter de trop s'approcher d'une source de chaleur, il le ferait. Ne serait-ce que pour éviter les brulûres.

D'un coup, il recula sa main disposé en forme de garde et avança l'autre bras pour frapper en direction du torse. Le mouvement était bien exécuté, pas trop maladroit, et consistait en un des kata les plus classiques du clan. Une vague de chakra s'en suivit, d'une taille et d'une puissance modérée.

Un début. Un prélude.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Jeu 27 Mai 2021 - 18:08

La réaction du pharmacien me fit sourire. Je n’avais aucune idée de ce que mon facies simiesque pouvait donner en souriant, mais sa réaction face à ma transformation fut inattendue. Si d’autres, pour ne pas dire tous les autres, tous ceux confrontés à cette métamorphose déifique avaient eu ce mouvement de recul, cette crainte justifiée que j’aurais surement moi aussi vis-à-vis de ce que certains pourraient appeler « monstre », le Hyuga s’était d’abord penché vers quelque chose de plus terre à terre en quelque sorte. Kai. Briser l’illusion qu’il avait devant les yeux. Briser cette apparence qui ne pouvait exister. C’était un choix judicieux, mais qui dans les faits actuels n’était pas bon. Conscient de son échec, ses réflexions le poussèrent à agir différemment.

Après quelques fluides mouvements, l’art de son clan se mit en branle. Entre ce que j’avais pu voir une fois au près de Toph et à quelques reprises avec Tsuyoshi, l’harmonie des mouvements me laisser songer à une attaque physique comme ils en avaient le secret. Au final, il n’en était rien. Malgré ce que j’avais pu imaginer, ce fut une vague de chakra qui se forma et qui fut propulsée dans ma direction. Malaxant mon propre chakra, après quelques mudras et frappant le sol de ce qui ressemblait à une patte de singe, un mur fragile se dressa devant moi, stoppant l’attaque, mais se brisant dans la foulée.

« Tu as raison, ce n’est pas une illusion. Quant à savoir quelle est la nature de ce pouvoir, tu es suffisamment intelligent pour le deviner par toi-même n’est-ce pas ? En attendant, puisque tu veux en apprendre davantage sur le fuinjutsu et le taijutsu, je n’userai que de ce type de techniques, de manières plus ou moins complexes. Que combat puisse aussi te servir d’apprentissage, après tout, l’un n’exclut pas l’autre. »


Mes deux mains reprenant une forme humaine, je sortais de ma sacoche un kunai qui était relativement chaud au touché.

« Bien. Je ne bougerais pas d’ici … »
dis-je en traçant un cercle de deux mètres de diamètre avec l’une de mes quatre queues.
« Ton objectif c’est de me faire sortir de ce cercle tout en esquivant mes attaques en apprenant d’elles. »

Si j’avais décidé de recouvrer l’apparence normale de mes deux mains c’était avant tout pour que partenaire d’entrainement et élève du jour puisse avant tout voir correctement quels seraient les mudras que j’utiliserais, la forme simiesque enflammée de mes doigts n’étant pas nécessairement le plus pratique à observer. Pour cette même raison, j’évitais cette fois d’user de mes différents subterfuges, dont la réalisation de mes fuinjutsus à l’aide d’une seule main. Maitriser un art était une chose, le transmettre en était une autre. J’avais à cœur d’enseigner à celles et ceux le souhaitant, ce n’était surement pas en fanfaronnant sur mes capacités que cela permettrait à quiconque d’apprendre.

Ainsi, le défi désormais lancé, j’usais de mes quatre queues pour m’asseoir sur elles comme l’on s’asseyait sur un tabouret. Une provocation gratuite et puérile pourraient penser certains, mais j’avais le sentiment que cela pourrait piquer au vif l’ancien civil redevenu shinobi. Finalement, face à lui, de gestes amples, je réalisais quelques mudras avant d’appliquer ma main sur le kunai, laissant apparaitre un sceau sur sa surface. Lançant l’arme vers mon adversaire, une fois ce dernier à portée, d’un simple mudra je provoquais l’explosion tant redoutée.

« Surprends-moi ! » finis-je par dire, le ton chaleureux, au sens propre comme au figuré.


Spoiler:
 

_________________
Un nouveau... shinobi [Teruru] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Ven 28 Mai 2021 - 8:49
Un mur pour se protéger. Une capacité ninjutsu que Kisuke pouvait imiter, mais dont il ne serait jamais maitre. C'était valide face à sa paume du hakke. Son sensei en profita pour mettre un petit défi. Le faire sortir d'un cercle tracé au sol. Evidemment, les dés étaient pipés dès le départ, et cette tâche serait certainement impossible.

Mais le scientifique en lui allait très certainement faire de son mieux pour essayer !

Enfin, quand il n'était pas distrait par un magnifique enchainement de mudras pour former un sceau explosif sur un projectile. Qui lui fonçait dessus, par ailleurs.

Esquiver ?

En voyant le projectile, le Hyûga se rappela d'un gros problème. Il n'avait pas du tout travailler sur certains aspects du combat. Comme se protéger. Sans capacité de parage, avec ses jambes en coton, il ne put que lever ses bras dans une garde peu utile mais salvatrice pour son visage. Boum !

Il secoua fortement son bras gauche qui avait encaissé le kunai et l'explosion. Heureusement, rien de trop grave. L'explosion semblait avoir été mineure heureusement. Et c'était assez cool comme technique pour être franc. C'était un exemple typique des capacités fuinjutsus.

Ha ha ha, je n'ai pas encore travaillé sur ma défense.

Il toussota un peu et brossa le suif hors de son manteau, tout en vérifiant que son bras ne souffrait pas trop. Il saignait, oui. Douloureux ? Check. Il bougeait néanmoins encore bien. Les muscles et ligaments ne semblaient pas touchés. Il fit une révérence.

Te surprendre ? Mais n'est-ce pas une tâche bien compliquée. Comment surprendre un shinobi aussi expérimenté que toi...

La tête penchée vers le bas, Kisuke tira son chapeau légèrement. De ce fait, il l'accrocha particulièrement bien sur sa tignasse blonde, et camoufla son activation de son Byakugan. Oh, cela serait sans doute remarqué par le shinobi. Teruyo avait certainement affronté de ses cousins ou cousines depuis le temps. Le Byakugan seul ne devrait pas être une surprise. Mais cela attirerait son regard plutôt sur sa tête et son chapeau - le temps d'avoir la confirmation visuelle de ses pupilles.

Et cacherait son autre main qui s'était glissé dans sa besace subtilement pour saisir un objet sphérique.

Et d'une décharge de chakra dans ses pieds, le Hyûga arriva à grande vitesse à côté du singe tout en lançant au sol le fumigène saisit qui déjà dégageait une masse de fumée opaque. Un pas, pour se placer sur le côté a couvert de la fumée, puis un coup de pied pour projeter une vague de chakra dans la direction des tenketsus qui brillaient à son regard lunaire. Caché par le fumigène. Dur à esquiver.

Et, si possible, le projeter en-dehors du cercle. C'était sans doute le plan le plus complexe qu'il pouvait mettre en place à son niveau.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Dim 30 Mai 2021 - 7:15

A ma grande surprise, bien que très simple comme attaque, Kisuke n’esquiva nullement le kunai affublé de mon sceau explosif. Il était impossible qu’il n’ait pas vu venir le projectile ou qu’il ne m’ait pas vu apposer un sceau sur la lame. Si effectivement le fuinjutsu faisait partie des choses qu’il souhaitait développer, le sceau explosif étant quelque chose de basique, même sans connaitre parfaitement la technique, il était possible de comprendre plus ou moins les effets que cela allait produire. Au final, la réponse à ces interrogations vint d’elle-même. Le bras surement endoloris par l’explosion sommaire, les vêtements légèrement brulés, c’est en secouant son membre qu’il m’expliqua ne pas encore avoir travaillé sur sa défense.

« Eh bien, toi qui pensais que me surprendre serait une tâche compliquée, sache que tu viens de réussir ce point. » dis-je en rigolant.

Ce furent mes quelques mots avant l’assaut qui s’en suivait. Je reconnaissais bien là les Hyuga. Ou plutôt, je retrouvais en quelque sorte Toph dans les actions de son ainé. Cacher la vue de son adversaire, cette fois avec une bombe fumigène à la place d’un nuage de brume, et ainsi profiter de la vue offerte par son clan pour tenter de prendre l’avantage en m’attaquant d’une zone aveugle. Je m’étais fait avoir lorsque j’étais encore genin. Mais depuis, de nombreux facteurs étaient à prendre en compte. Premièrement, j’avais déjà vécu ça contre Toph pendant un entrainement. Deuxièmement, j’étais habitué à me battre dans la fumée, usant moi-même de bombes fumigènes pour m’occulter de la vision adversaire et passer invisible. Troisièmement, la fumée ainsi déployée l’était sur une zone relativement restreinte, limitant le champ d’action. Au final, si l’idée était bonne, je connaissais bien trop de facteurs pour que cela fonctionne efficacement.

Les queues ancrées au sol, je m’attendais à une frappe visant à m’éjecter du cercle. Après tout, c’était là son objectif et je doutais qu’il tente quelque chose d’autre. C’est donc en voyant les volutes violettes tourbillonner sur elles-mêmes que je su de quelle direction venait le coup. Acceptant la frappe de chakra, me tournant légèrement pour recevoir cela sur l’épaule, la force libérée me fit faire un pas de côté, mes appendices volcaniques me permettant de rester sur place sans mal.

Le nuage dissipé, c’était un Kisuke essoufflé qui était à proximité de moi. Faisant tourner mon épaule, je sentais une certaine douleur, mais rien de réellement handicapant pour l’heure.

« Bien joué. Je disais donc que tu m’avais surpris en effet. On dit souvent que la meilleure attaque c’est la défense, et c’est souvent vrai. Ne pas savoir comment esquiver efficacement pourrait être dangereux. Avant même d’apprendre le sceau explosif, en tant que sensei et en tant que chef d’équipe, il me semble plus opportun que tu saches comment éviter un coup. »

Décrochant du sol mes queues magmatiques, je me tournais alors vers le Hyuga, sourire amical, enfin, pour moi, car avec cet attrait simiesque, je n’avais aucune idée du résultat, je poursuivais mon discours et mes explications.

« Tu as déjà quelques bases. J’ai vu ta charge. Il faut que tu partes de ce principe là pour éviter mon coup. Concentre ton chakra dans tes jambes et effectue un mouvement bref. Tu n’y arriveras peut-être pas du premier coup, mais ce n’est pas grave. »

Puis, avant d’agir, je levais le doigt en rigolant.

« Ah … et du coup, je vais déroger à ma règle, je vais sortir du cercle. Tâche donc d’éviter ce qui arrive. »

Chargeant à vive allure en direction du Hyuga, d’un geste vif, l’une de mes queues magmatiques tenta de balayer les jambes du vieux genin, tentant de le faire chuter. Compte tenu de la situation, je doutais qu’il parvienne à un résultat probant, mais il pouvait une fois encore me surprendre.


Spoiler:
 

_________________
Un nouveau... shinobi [Teruru] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Dim 30 Mai 2021 - 17:37
Diantre, ô râge, ô désespoir ! Oh vieillesse ennemie, n'ai-je donc pas essayé suffisamment fort que pour cette infamnie ? Sa stratégie avait été parfaite. C'était le summum de son art, utilisable uniquement dans des circonstances très précises et limitées, et voilà que ce métamorphe enflammé se permettait d'encaisser le sublime assaut de Kisuke avec quelques douleurs, et ses queues ancrées au sol pour se retenir solidement au sol.

Alors que lui était à bout de souffle, respirant fortement pour retrouver ses forces. Il lui indiqua qu'apprendre à esquiver était sa première priorité. En y réfléchissant bien, il n'avait absolument pas tord. Cela n'avait pas traversé l'esprit de Kisuke - trop obnibulé par ses talents de clan, et son envie de maitriser les techniques phares des Hyûga sans prendre le temps de s'arrêter au fondement même des shinobis. Celui de rester en vie avant tout. Une grossière erreure.

Certes Sensei. Vous avez entièrement raison !

A vrai dire, Kisuke avait su un jour comment faire ces esquives. C'était il y a longtemps. Mais cela devait être comme se servir d'un kunaï non ? Cela ne s'oubliait pas. C'était une question de retrouver ses bases enfouies dans des souvenirs bien vieux et reculer. Il suffisait de synchroniser un mouvement du corps avec du chakra. Comme la charge ? Oui et non, car si ses souvenirs étaient exacts, il y avait deux types d'esquives et...

... Et il n'eut pas le temps d'y réfléchir plus que Teruyo-sensei sortait du cercle, le chargeant à toute vitesse avant de l'attaquer par le biais d'un de ses coccyx sur-dimensionnés sur ses appuis. Le chakra ne bougea pas, contrairement à ses jambes qui tentèrent de se mettre en-dehors du chemin. C'était encore pire, bien entendu, car en dynamique la traction au sol était bien inférieures et la queue renversa les deux jambes avec une facilitée déconcertante.

Kisuke avait peut-être trop réfléchit. Trop intellectualisé au lieu d'agir.

C'était donc normal qu'il était au sol, les jambes et les coudes douloureux. La prochaine fois il essayerait avec du chakra. Oui, certainement. Mais certains réflexes étaient difficiles à remettre en route. Sa machine était rouillée, c'était indéniable. D'ailleurs, est-ce qu'il savait encore se servir d'un kunai a part pour éplucher des patates ? Le Hyûga se reconcentra et prit appui sur ses bras avant de faire tournoyer ses deux jambes au-dessus de lui.

Il porta alors deux coups à son sensei. Deux vagues de chakra - mais dont la puissance était diminuée. Il n'avait pas assez de chakra dans sa réserve pour se permettre une véritable paume du Hakke, il devait se contenter de la version diminuée de celle-ci. Et par simple principe physique, les deux frappes firent une légère contre-réaction que le Hyûga utilisa pour se remettre debout d'une belle pirouette. Il se toucha le bout du nez de son pouce. (Pourquoi ? Juste comme ça, pour la frime.)

Il se pencha vite pour ramasser son chapeau puis repris sa garde.

La prochaine fois, je ne me ferais pas avoir aussi facilement, sensei !

Le mouvement ET le chakra. Ne pas oublier ce dernier. Non, non non.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Mar 1 Juin 2021 - 17:12

La volonté était belle et bien présente. Le désir de réussite aussi. Malheureusement, cela n’était pas suffisant pour maitriser une technique. Même les plus basiques nécessitaient du temps, des essaies, des échecs, des correctifs avant d’arriver à un résultat probant. Et même une fois la connaissance acquise, le chemin était encore long avant d’en maitriser totalement l’essence. Kisuke était donc à un stade où il avait tout à réapprendre. Cependant, de par son expérience précédente et malgré la perte de ses talents, ses connaissances elles étaient intactes. Il ne lui faudrait surement pas autant de temps pour réapprendre ce que son corps n’avait plus réussi depuis longtemps. Au final, ces mouvements basiques ne pouvaient s’oublier comme ça, la mémoire physique entrait en ligne de compte et le guiderai bientôt vers la réussite. En attendant, il était nécessaire de le pousser encore et encore, l’obliger à se surpasser et à approfondir son entrainement.

Pour l’heure, le Hyuga continuait à me vouvoyer malgré mes demandes d’équité. Si je ne relevais pas en cet instant, c’est que j’étais entièrement focalisé sur son entrainement. Et d’expérience personnelle, si j’avais bien appris une chose pendant mes apprentissages, c’était que la réussite voyait le jour à mesure que l’on repoussait nos limites. Ainsi, comme je m’y attendais, le nouveau genin mordit malheureusement la poussière, ratant sa première tentative avec brio. Mais notre homme avait de la ressource et de la volonté.

Si je m’attendais à ce qu’il poursuive le combat, en revanche, je ne m’attendais pas à ce qu’il le fasse de cette manière, presque grotesque. La première vague de chakra me frappa dès lors la cuisse de plein fouet, m’obligeant à un pas de recul. Bien que la zone soit endolorie, cela ne m’empêcha pas d’esquiver la seconde fournée tournoyante.

« Voilà l’essence même de ce que ton corps doit se remémorer pour réussir à esquiver. Concentrer ton chakra et effectuer un mouvement basique. »

Avançant vigoureusement sur mon élève, j’armais mon poing, le recouvrant d’une fine couche de lave, bien moins qu’à l’accoutumée afin de minimiser les dégâts éventuels. Une fois à portée, mon bras chaleureux pris pour cible le torse adverse. Dans un même temps, usant d’un de mes pieds, j’effectuais quelques mudras d’une « main » et tentait d’appliquer un sceau de ma conception que je voulais apposer sur la jambe de mon adversaire. Le but était simple. Le mettre dans une position des plus défavorable afin de le pousser dans ses retranchements.

« Montre moi ce dont tu es capable. Esquive mes attaques et sache qu’à chaque tentative, je frapperais plus fort, encore et encore. Il t’appartient de réussir avant que tu ne sois blessé sérieusement. Maintenant, dépasse tes limites actuelles. » finis-je par dire d’un ton académique.


Spoiler:
 

_________________
Un nouveau... shinobi [Teruru] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Mer 2 Juin 2021 - 16:37
Son premier assaut avait fait mouche, le deuxième fut esquivé. Teruyo montrait là un excellent exemple de que faire et comment faire pour éviter une attaque dont ni l'ampleur ni la vitesse n'étaient grandes. Un mouvement parfaitement dosé pour se courber quand il le fallait.

S'il avait un calepin sur lui, il en aurait fait un croquis pour examination ultérieure. Malheureusement, il n'y avait pas pensé.

Puis, défiant toute logique, son maitre recouvrit son poing de lave. De LAVE. De combien de kekkei disposait-il donc ? Cet homme était une abération de la nature, et Kisuke se promit de découvrir son secret (afin de le repliquer à plus grande échelle, bien entendu. Maitriser de la lave avait un certain côté romantique et attractif, même si ce n'était pas la capacité la plus user-friendly)

Evidemment, il ne manquait que de la lave à tout ceci.

Pestant contre la polyvalence de son sensei, Kisuke se concentra et laissa venir le coup tout en anticipant un maximum ce que son adversaire allait faire. Il concentra du chakra dans son corps, et au moment où l'assaut fut lancé, il se contorsionna en arrière en même que brûlant du chakra pour lui permettre de la vitesse et de l'agilité. C'était... presque une réussite. Jusqu'au moment où il sentit son torse et son épaule chauffer grandement. Il tapota sur sa tunique qui avait pris feu sous la chaleur, et à l'odeur/désagrément, il divina une brûlure sous le tissus allait de sa poitrine jusqu'à la naissance de son épaule.

Foutue lave.

Observant un autre mouvement du Jonin, Kisuke fit un pas en arrière, en utilisant encore une fois une décharge de chakra. Le Juken était aussi un art où l'ont pouvait frapper des jambes, et c'était un élément dont il était excessivement méfiant - surtout quand on faisait des mudras avant. Une excellente esquive, cette fois-ci.

Un sourire s'afficha. Comme quoi tout finissait par rentrer.

Mais son souffle rauque et la transpiration sur sa carnation presque rouge carmin rêvélaient tous son état de fatigue. Deux dépenses physiques inhabituelles, deux dépenses de chakra en courte saccade. Il était crevé, et sa réserve de chakra était presque vidée de tout carburant. S'il voulait impressionner son sensei... il n'avait plus le droit à l'erreur.

Je... pense me rappeler... du concept et... de son application... mais mon chakra... à du mal à suivre...

Son chakra, et son souffle. Sa douleur ? Supportable, surtout après son inoubliable opération. Mais il n'était pas aussi jeune que cela, et ces esquives à la chaine le mettait dans une position difficile. Il devrait utiliser des objets et des équipements à son prochain assaut, mais cela demandait une certaine préparation. Il toucha un sceau situé dans sa besace. Des objets circulaires en sortirent. Difficile de dire quoi exactement, mais le plan de Kisuke se formait dans son esprit.

Toutes les conditions étaient remplies, ne manquait plus que reprendre un peu de son souffle, et d'espérer que cela puisse suffir à maitriser le grand singe qui jouait allègrement avec de la lave.

Son dernier essai, certainement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Mar 8 Juin 2021 - 16:47

Qu’est-ce qu’il me prenait d’agir ainsi ? Depuis quand j’avais pour habitude d’enseigner quelque chose de cette manière ? Ma philosophie de travail était pourtant toujours la même non ? L’apprentissage s’il ne passait pas une phase réelle passait aussi par de la réflexion. Pour autant, pour le coup, je ne pouvais dire que ce que je tentais d’inculquer à Kisuke l’était fait de manière pacifiste et cohérente. Alors que le Hyuga fut affublé d’une partie de la coulée magmatique, il fini par réussir son coup en évitant le sceau que je lui avais préparé.

Debout, face au nouveau genin, je restais sans bouger, tentant de comprendre ce qu’il s’était passé, délaissant totalement mon élève du jour et n’écoutant plus ses paroles. Pour l’heure, j’étais surtout dans la compréhension de moi-même. Ce comportement était-il lié à la présence de Yonbi en moi ? Etait-ce une réminiscence de comportement car j’utilisais ses pouvoir en ce moment même ou un trait de personnalité qui tendait à se développer ? Depuis que le Dieu Singe avait été scellé en moi, de nombreuses questions s’étaient posées et je n’avais eu que peu de réponses. Aujourd’hui encore, le lot d’interrogation s’accentuait.

Relevant finalement les yeux vers le pharmacien, j’abandonnais ma forme divine pour redevenir celui qui j’étais habituellement. Ce changement allait-il aussi s’opérer dans mon comportement ? Difficile à dire pour l’heure. Mais au final, une chose était rassurante en soi. Le fait de se rendre compte de ce changement me faisait penser qu’il n’était pas encore trop tard et que tout était possible. Il n’appartenait donc qu’à moi d’y remédier. Mais avant tout, cela me faisait aussi penser qu’il me faudrait prendre des précautions, et pour cela j’allais devoir me consacrer à moi-même pendant quelques temps et user de tous mes talents pour parvenir à un résultat efficace.

« Excuse-moi. » dis-je en inclinant la tête.
« J’ai encore du mal à maitriser certaines capacités. »

Me reculant un peu, je sortais de ma besace quelques kunais des plus classiques.

« Bien, j’ai vu que tu as réussi à éviter ma dernière attaque. C’est une bonne chose. Maintenant, terminons cet entrainement avec quelques lancés de kunais tu veux. Esquive-les. Je veux être certain que tu as de nouveau assimilé les bases et que ton corps n’a pas esquivé seul par réflexe mémoriel. En tout cas, il semblerait que tu fasses des progrès rapidement. C’est une bonne chose. »

Lançant finalement mes lames métalliques, je regardais avec attention le résultat de cette situation avant de poursuivre.

« Après cela, quand tu te seras reposé et que tu auras du temps, je t’apprendrais le sceau explosif. Après tout, c’était ce pourquoi nous étions là à la base. »


_________________
Un nouveau... shinobi [Teruru] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Mar 8 Juin 2021 - 18:45
Teruyo semblait perdu dans ses pensées. Puis, il décida finalement de couper court à l'entrainement, sans doute déçu de l'incapacité de Kisuke à se battre correctement. Il s'en voulait aussi, de cette réserve de chakra aussi faible. De son manque de techniques. Pourtant, cela lui revenait petit-à-petit. Son maitre avait l'air de dire rapidement. Mais Kisuke était perfectionniste, et tout cela était bien trop lent.

Il prendrait ses dispositions, pour accélérer tout cela. En temps et en heures.

Haaa, tant pis pour mon ultime assaut ?

Son maitre se contenta de lancer quelques kunais. Il était temps de se ressasser tout ce qu'il avait appris. Il prit une position défensive, et s'apprêta à bouger pour réagir à l'assaut. Avec une annonce de l'attaque, et son byakugan activé, en concentrant du chakra dans son corps, Kisuke arriva parfaitement à pivoter sur lui-même pour les esquiver. Timing presque impeccable - il aurait pu encore un peu s'améliorer pour retrouver son équilibre plus tôt et former une contre-attaque mais... Cela lui faisait du bien. Déjà en ce sens, c'était suffisant pour le moment. Il se sentait revivre. Il sentait qu'il retrouvait petit à petit ses anciennes capacités. Cet entrainement lui avait fait du bien pour cela. Il adressa à Teruyo un hochement de tête, signalant qu'il était satisfait du résultat et qu'il le remerciait du travail fourni.

Il apprendrait le sceau explosif une autre fois. Mais était-ce véritablement fini pour eux aujourd'hui ? Etait-ce de cette façon qu'il allait quitter son maitre et futur sensei d'équipe ?

ET BIEN NON BWAHAHAHA !

Sortant ses trois objets mauves à hauteur d'épaules, il les lança au sol, les brisant sous l'effort. La fumée qui s'en dégagea ne laissa aucun doute sur leur constitution : des fumigènes on ne pouvait plus classique. Mais de par leur nombre, c'était un constat d'un niveau supérieur d'opacité et d'envergure, de sortes que le genin était tout à fait camouflé dans le petit nuage.

Son Byakugan l'aidait à se repérer à merveille, mais cela tirait sur les dernières cordes de son chakra. Il aurait put porter un dernier assaut, mais devant les paroles de son maitre, il se ravisa. Il était temps de tirer sa révérence, et il fallait le faire en bonne et due forme pour montrer tout son talent shinobistique.

On se reverra sensei ! Kof kof kof

Et, sur ce toussotement démoniaque que n'eut point renié moult super-méchants, Kisuke s'esquiva, se promettant de bien étudier cet arcane secret de l'esquive.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Un nouveau... shinobi [Teruru] Empty
Mer 9 Juin 2021 - 18:12

Ayant eu une absence momentanée, absorbé par mes pensées concernant ce colocataire forcé scellé en moi, je n’avais plus vraiment fait attention à la fin de notre entrainement et encore moins à ce que Kisuke avait préparé pour la suite de nos échanges. C’était ce qui expliquait ce changement de méthodologie, optant pour une approche finale plus classique mais tout aussi efficace. Pour autant, contre toute attente, je fus surpris d’entendre celui qui était plus âgé que moi, chose assez rare il fallait l’avouer se comporter comme un adolescent. Si certains auraient pu trouver ce comportement puéril, je l’étais suffisamment moi-même pour trouver sa remarque assez intrigante, intrigante et drôle.

La douce fourberie de celui qui avait une pratique des arts ninjas depuis tant d’année et voilà que le pharmacologue m’amadoua efficacement, se pliant au jeu des kunais, parvenant à réaliser à de nombreuses reprises les exercices que je lui dédiais. Mais si le nouveau genin s’appliquait dans son apprentissage, son esprit était ailleurs et rapidement je sus ce qu’il en était. Si pour moi notre entrainement touchait enfin à sa fin, pour mon élève, il en était tout autre. C’est lorsque je vis apparaitre une immense quantité de fumée violette que je compris le sens de ses mots. C’était donc cela sa technique secrète ?

M’esclaffant pendant que je l’entendais toussoter, j’étais admiratif d’un tel amusement malgré son âge et le devoir qui lui incombait. Cet esprit libre, c’est ce que j’avais toujours voulu et même si aujourd’hui j’étais toujours égal à moi-même, hormis un invité en plus, je savais que le temps n’était pas nécessairement synonyme de changement et qu’il me serait surement toujours possible d’être le Teruyo que je voulais être. Amusé, perdu dans la nasse violâtre, j’effectuais quelques mudras, me permettant de détecter avec précision celui que je cherchais, et d’un bon rapide, j’arrivais rapidement à ses côtés, le sourire aux lèvres.

« On se revoit déjà ? C’était intéressant comme coup. N’hésite pas à l’utiliser à ton avantage. Mais fait attention face à qui tu l’utilises. Ceux qui sont habitués à ce genre de stratagème n’en seront que peu affectés. J’ai usé de méthodes similaires suffisamment souvent pour savoir comment m’échapper de ce piège. Mais continue dans cette voix, c’est une bonne chose. » finis-je par dire, disparaissant d’un bond dans une ruelle adjacente.


Spoiler:
 

_________________
Un nouveau... shinobi [Teruru] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Un nouveau... shinobi [Teruru]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: