Soutenez le forum !
1234
Partagez

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa

Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Jeu 27 Mai 2021 - 18:39
Dans une grande partie des nations du Yukan, l'Automne signifiait l'arrivée proche de la saison des pluies. Et dans un village gardé par l'épaisseur de sa Brume, cette période de l'année ne faisait qu'en renforcer l'opacité du brouillard. Ainsi, les matins à Kiri en Automne pouvaient donner naissance à des scènes particulièrement déstabilisantes quand on décide de s'aventurer dans ses rues et que notre regard peine à percevoir ne serait-ce que ses propres pieds. C'est lors d'une de ces journées que Yamanaka Kiyon se rendait au lieu qui lui avait été indiqué par une des missives qu'il avait reçu la veille.

Ce bout de papier tout droit venu des instances du village lui intimaient l'ordre implicite de la tenue d'une évaluation. Contrairement à ce qu'on pouvait s'attendre des responsabilités d'un Chunin, l'Épouvantail ne serait pas membre du jury ou des surveillants mais bel et bien l'évalué. Pour l'occasion, il troqua son kimono ample et aux couleurs et motifs conflictuels pour l'uniforme traditionnel du village, renforçant le cadre quelque peu formel de sa convocation. Il enfourcha son arc, ses flèches, son carquois et effectuait quelques retouches aux peintures qui ornaient son visage avant de passer le pas de sa propre porte et se rendre vers sa destination : les Terrains d'entraînement du Complexe Shinobi.

Le détail des tenants et aboutissants de son rendez-vous ne lui avaient pas vraiment été détaillées. Il essayait de passer en revue ce qui pourrait lui être reproché par l'ordre martial du pays mais il devait avouer sécher. Peut-être cette fois où après avoir endormi Yuki Misaki il se lança dans la réécriture de ses dernières mémoires afin de protéger le secret d'une de ses techniques ? Il l'ignorait. Dans tous les cas, il ne se caractérisait pas par le moindre sentiment d'insubordination donc qu'importe ce qui pouvait être retenu contre lui, il en accepterait les conséquences.

Bien sûr, rien n'indiquait que ce qui l'attendait était un redressement, mais son passé au Pays du Feu avait laissé quelques cicatrices inconscientes depuis son exil ce qui sans qu'il en est vraiment conscience le mettait quelques fois sur la défensive. Malgré le matin brumeux, l'heure de rendez-vous au zénith permit au brouillard de se dégager quelque peu. Dans une certaine mesure, en tout cas. On pouvait toujours penser que le soleil était mort mais les personnes présentes au sein du terrain d'entraînement pouvaient en voir clairement l'étendue ainsi que ceux qui y étaient postés. Les bâtiments alentours, tel que le reste du Complexe, restaient aveugles de toute silhouette derrière le rideau de Kiri.

Sur place, Kiyon devait admettre ne pas avoir déjà eu affaire à la personne qui se tenait devant lui. En revanche, son nom ne lui était pas inconnu. Gozan Arukisa, un ninja supérieur de Kiri. Tout bon chunin connaissait au moins de nom ceux qui leur étaient supérieurs, non pas par souci de collecte d'information mais plutôt par le conte de leurs actes qui se répandait dans les rangs des quelques moyennes classes impressionnés et admiratifs de ceux dont ils espéraient atteindre le prestige, un jour. Le Yamanaka n'était pas impressionnable, mais pas au point d'être insensible à la perspective de se retrouver seul avec un Jonin sur un terrain d'entraînement. Qu'est-ce qui l'attendait ?

Poliment, il fit l'effort d'enclencher les présentations. Bien qu'il connaissait de nom la jeune Arukisa, il ignorait si cela était réciproque. Et puis bon, un peu de politesse ne faisait de mal à personne ?

- Yamanaka Kiyon, enchanté. dit-il en s'inclinant martialement, avant de poursuivre : Sans vouloir m'illustrer par une quelconque impatience, puis-je savoir ce qui me vaut cette convocation ?


@Gozan Arukisa

Uniforme de Kiyon:
 

_________________
Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Ven 28 Mai 2021 - 22:26
Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Aos_6410

En ce début de journée, une ombre furtive pouvait être perçue sur les toits des habitations kirijines. A chaque passage, les volutes de brume s’agitaient, laissant une forme humaine frêle se dissiper dans l’atmosphère. A son balcon, un vieillard prenait l’air comme à son habitude tout en lisant le journal local. En relevant ses yeux au-dessus de sa paire de lunettes tenant au bout de son nez, il put apercevoir la silhouette fugace sauter au-dessus de lui pour s’enfoncer de nouveau dans les vapeurs insaisissables. Un léger sourire s’esquissa au coin de son visage alors qu’il reprit le cours de sa lecture.

- Sacré Arukisa… Marmonna-t-il en secouant la tête.

A vive allure, la Rose bondissait dans le ciel de la Brume pour rejoindre le Complexe. Capuche baissée, son chaperon s’élevait dans les airs lui donnant une allure de volatile rougeâtre planant au-dessus des bâtiments. La fraîcheur matinale caressait les joues rosées de la gladiatrice qui appréciait ce climat proche de celui du continent. Des températures moins tropicales que ce qu’on pouvait subir en été.

Si Arukisa s’empressait d’arriver à l’heure à son rendez-vous, c’est parce celui-ci était d’une grande importance pour celui qu’elle devait rencontrer. Et surtout, elle avait hâte de faire connaissance avec lui. Son identité lui avait été présentée par son élève. Misaki avait pu s’entraîner contre lui lors d’un combat amical et lui avait vanté ses mérites. Cela tombait bien, c’est exactement la raison pour laquelle la jônin devait le voir. Régulièrement, les shinobis n’ayant pas atteint le rang le plus haut de la hiérarchie était évalué afin de constater leur progression. Ainsi, la Rose devait mettre à l’épreuve le chûnin Yamanaka Kiyon afin d’analyser ses capacités. Pour ne pas fausser le duel, elle n’avait pas demandé plus d’informations sur lui afin qu’ils soient à armes égales. Cependant, son nom trahissait certainement ses compétences claniques. D’ailleurs, la kunoichi commençait à apprécier l’un de ses confrères. Tokage était une tête de linotte mais il avait bon fond.

En arrivant aux abords du terrain, Aru’ abaissa sa capuche pour dévoiler son visage. Elle secoua légèrement la tête pour replacer ses cheveux noirs et passa sa main sur ses yeux pour enlever les quelques gouttes d’humidité créées par la brume.

- Hoy ! Je suis Gozan Arukisa. Lui répondit-elle en le saluant à son tour.

Sans s’attarder, la gladiatrice observa rapidement le physique atypique de son adversaire du jour. Visiblement, il devait être au courant du caractère officiel de sa présence. Sa tenue règlementaire de shinobi démontrait un certain respect du règlement. Aru’, quant à elle, ne portait plus cet accoutrement depuis des années. Bien que sa praticité soit indéniable, l’esthétique était à revoir. Un homme frêle se tenait devant elle. Cette caractéristique couplée à sa grande taille lui donnait un air squelettique. A ce propos, la Rose se garda de lui faire un commentaire sur son alimentation. Peut-être parce que ce n’était pas le moment. Ou peut-être parce Kiyon devait faire au moins deux têtes de plus que la jeune femme.

- Kiyon, tu es convoqué pour un affrontement qui sera évalué. Et ton adversaire du jour, c’est moi ! Dit-elle en se montrant des deux pouces. Ne t’en fais pas, c’est une procédure habituelle pour jauger un peu le niveau des troupes. Et puis de toute façon, ce n’est pas comme si tu avais vraiment le choix de ton opposant… Ajouta-t-elle sur un ton plein d’ironie. A moins que tu refuses, je me suis déjà échauffée en chemin, on commence dès que tu le sens !

Sans tarder, la combattante se mit à distance respectable et détacha Mikazuki de son dos. Entièrement dépliée, elle était prête à fendre les airs et à donner quelques frayeurs au Yamanaka.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Sam 29 Mai 2021 - 22:47
- Et donc, ça veut dire quoi ? Je suis devenu un citoyen de ton Royaume ? Ton Prince charmant, ta concubine ?

Kiyon se tenait face à Inagomaru, le nouveau Roi de la Forêt de Zhuangzi. À deux, ils venaient de renverser la Reine Okinaran dont les tâches laissées par la décapitation traînaient encore au sol.

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Mante811

- Pas vraiment. Enfin oui et non. Faire de toi un citoyen de notre pays ne me dérange pas, mais je suppose que tu n'as pas pour projet de rester faire ta vie ici, n'est-ce pas ?

- Ce n'est pas dans mes plans, je veux bien t'accorder ça.

Subrepticement, la paire s'échangeait un sourire.

- Non, ce que tu viens de faire c'est signer un Pacte d'Invocation. Je suis un homme qui estime profondément l'honneur et la fidélité. Je te dois la vie. Il me paraît normal que tu puisses accéder à une fraction de ce que je viens de gagner en montant sur le trône. Tu pourras invoquer le moindre de mes sujets en mobilisant un peu de chakra maintenant que tu as signé ton nom de ton sang sur ce parchemin. Ça m'inclut également. Ah, et dernière précision, ne parle plus de Royaume. Le trône ne va pas rester longtemps en place. Je préfère me voir comme un Régent ou un Gardien plutôt qu'un Roi.

***

Le Terrain d'entraînement n'avait donc pas été choisi au hasard. Ce n'est pas une simple évaluation écrite qui allait attendre le Chunin mais bel et bien un véritable affrontement. Contre un rang supérieur, qui plus est. Il se demandait l'espace d'un instant si cet examen avait pour but de lui laisser une porte de réussite ou plutôt de voir "comment il allait s'en sortir". Il considérait avoir peu de chances de vaincre Arukisa, alors autant ne pas prendre la victoire comme unique issue acceptable de cette rencontre. Même si, après tout, avec un peu de ruse qui savait ce qui pouvait arriver ?

- Je n'ai pas prévu de refuser. Après tout, je ne peux qu'apprendre de cette passe d'armes, quelle qu'en soit l'issue. Il ponctua sa déclaration d'un sourire en coin mi-innocent mi-malicieux, avant de poursuivre. Je ne sais pas à quoi m'attendre, mais ... J'accepte !

Sans perdre plus de temps après sa déclaration, il vint au Yamanaka l'envie de tenter quelque chose dont il n'avait pas encore eu le bonheur de mettre en œuvre. Quoi de mieux, après tout, qu'un entraînement pour tester de nouvelles choses ? En situation réelle, cela aurait pu être dangereux mais il pouvait bien se permettre quelques fantaisies sur le Terrain d'entraînement du Complexe Shinobi. Ni une ni deux, le Chunin vint mordre son pouce entre deux canines pour y faire bourgeonner une perle de sang avant de se lancer dans la formulation de quelques signes incantatoires. Posant une main au sol, il créa un nuage de fumée avant de s'écrier :

- Kuchiyose no Jutsu !


Une littérale invocation. Le petit nuage se dispersa bien vite, balayé par un membre chitineux blanc et rose marqué de quelques piques. D'abord à genoux, la silhouette se dressa sur ses deux pattes, révélant un être mantide bien plus grand que le moindre shinobi dont le Décuplement ne fait partie des dons.

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Mante210

- C'est toi le Protégé du Régent, je suppose, Kiyon ? Notre peuple te doit beaucoup. Que puis-je pour toi ?

- Et bien, je n'ai pas de combat sérieux à te proposer pour l'instant, mais je suppose qu'il serait bon de s'entraîner avant que les problèmes viennent à nous ?

- C'est un raisonnement qui se tient. Tu es prêt ?

Ainsi, la Garde de Jade se mit en position face à son invocateur, membres fourchus dressés. En réponse, le Maître-Esprit mit ses bras en avant comme signe de reddition ou, en tout cas, qu'il y avait mésentente.

- Attends, attends ! C'est pas l'un contre l'autre qu'on va se battre, regarde !

Quelque peu résolu à devoir faire un geste malpoli, le shinobi pointait du doigt Arukisa qui se tenait de l'autre côté du Terrain.

- Mieux vaut travailler notre synergie et affronter un ennemi ensemble, tu ne penses pas ?

Dans un cliquetis désagréable causé par sa nature insectoïde, la Mante rétorqua vivement dérangée :

- Ça s'entend ... Je suis à ton service, après tout.

Sous ces quelques mots, l'Épouvantail décalait son torse pour maintenant faire face à la Rose de Kiri. Toutefois, il continuait à s'adresser à Hisui :

- C'est un entraînement, hein. Pas de morts. avant de vite hausser la voix et porter une main ouverte à côté de sa bouche, propulsant ses mots vers Arukisa. Je suis prêt ! On peut commencer !

Sa Gardienne se contentait d'acquiescer en se mettant en garde, genoux pliés et bras en avant, la paire était prête. Assez vite, la Mante se mit à courir sans pour autant concentrer de chakra dans ses pattes. Kiyon, lui accompagnait la course de cette dernière en lançant un kunai vers sa cible. L'arme, effleurait la tête de son Invocation avant de la dépasser et se diriger vers le Chaperon rouge.


Hisui, la Garde de Jade:
 
Résumé:
 

_________________
Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Dim 30 Mai 2021 - 16:24
La proposition était acceptée, le duel pouvait commencer. Malgré l’écart probable de niveau, Arukisa ne comptait pas prendre cet exercice à la légère. Certains chûnins pouvaient largement tenir tête à leurs aînés. D’autant plus que la kunoichi se souvenait très bien des capacités psychiques du dernier Yamanaka qu’elle avait affronté. Surprise, déboussolée même, elle avait eu tout le mal du monde à répondre à ses assauts télépathiques. Ce n’était que grâce à sa puissance de feu supérieure qu’elle avait pris le dessus.

Le corps positionné de façon à recevoir la première offensive, la Rose tenait la lame de sa faux vers l’avant, prête à découper tout ce qui s’approcherait d’elle. Néanmoins, venant d’un Yamanaka, elle ne s’attendait pas vraiment à un assaut physique. Pourtant, elle n’était pas certaine de la stratégie qu’il allait adopter. D’autant plus qu’en l’apercevant mordre son pouce jusqu’au sang, Arukisa comprit immédiatement ce qu’il avait en tête. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de la jônin. Il optait pour l’utilisation d’un kuchiyose contre une experte dans le domaine ? Le gars avait du courage, à moins que ce ne soit de l’ignorance. Cependant, elle ne put que saluer sa prise de risque et attendit avec impatience l’apparition de son acolyte bestial. La rencontre d’un nouveau pacte réjouissait toujours la kunoichi.

Lorsqu’Arukisa observa pour la première fois une invocation insectoïde, elle fut épatée. Jamais elle n’avait vu de ses propres yeux un insecte géant combattre. Son physique si étrange et ses mouvements inhabituels le rendaient hypnotisant. Il donnait l’impression de ne pas être à l’aise dans ce monde probablement plus grand que le sien, mais il ne fallait certainement pas le sous-estimer. Cette façon de se tenir et ce regard globuleux pouvaient être déstabilisants pour n’importe qui, mais pas pour la Rose qui savait très bien que les kuchiyoses pouvaient être des armes redoutables.
Alors que Kiyon l’informait du début des hostilités, Aru’ s’empressa de l’entretenir à propos de son compagnon.

- Belle trouvaille ! J'ai hâte de voir si vous êtes en parfaite harmonie maintenant ! Dit-elle sur un ton légèrement provocant.

Tandis que la créature commençait déjà à observer la gladiatrice, celle-ci pensa déjà à mettre en place sa réponse et raccrocha prestement Mikazuki à son dos pendant leur échange. Quand l’adversaire était en effectif supérieur, il fallait temporiser avant de rétablir l’équilibre : par la force ou la ruse. Les membres inférieurs de l’insecte semblaient prêts à se désarticuler à chaque pas. Vigilante, Aru’ put percevoir l’arme de jet lancée par le Yamanaka dépasser sa bestiole pour venir perturber la défense de sa cible. La Rose fit un bond en diagonale vers l’arrière pour à la fois reprendre de la distance avec les mandibules menaçantes et éviter le kunaï qui partit au loin derrière elle. Durant son échappatoire, elle enchaîna une série de mudras afin de poser les bases de son plan. Aussitôt, l’atmosphère changea jusqu’à ce que la brume sempiternelle de Kiri prenne place. Une véritable purée de pois couvrit la zone bloquant la vision à n’importe quel être bloqué à l’intérieur. Des perles d’humidité commencèrent à se former sur le métal luisant de l’artefact de la guerrière. Diviser pour mieux régner, telle était la manœuvre de la jônin. Maintenant que ses deux adversaires étaient séparés, il serait bien plus complexe pour eux de se coordonner. Du moins, c’est ce qu’elle espérait, Kiyon pouvait avoir une parade à ces conditions.

Expérimentée, Arukisa prit la précaution de ne pas rester immobile après son saut afin de ne pas rester à la dernière position où elle avait été aperçue. Elle garda tout de même en tête la position approximative de ses deux cibles. Les pistes brouillées, elle décida désormais de rétablir l’équilibre. Enfonçant ses incisives dans la chair de son pouce, un geste qui ne lui produisait plus aucune douleur tellement elle l’avait exécuté, elle usa de son sang pour appeler son fidèle allié. Au beau milieu de la brume, Hakubo déboula de sa caverne pour venir comme à son habitude se poser sous la capuche de sa maîtresse. Aussitôt, la kunoichi releva son cache-tête pour ne pas dévoiler la présence de la chauve-souris.

- Ce n’est qu’un entraînement, ne t’en fais pas. Mais notre adversaire n’est pas seul. Il a fait appel à un kuchiyose lui aussi, une espèce d'insecte à taille humaine. On dirait une grosse sauterelle. Sois vigilant !

Le chiroptère manifesta son enthousiasme avec un petit cri à peine audible.

- Soldat Hakubo, à vos ordres ! Dit-il avec enthousiasme.

Cela faisait quelque temps qu’Aru’ ne l’avait pas invoqué, il devait certainement commencer à tourner à rond, attendant de pouvoir se dégourdir les ailes.

Hakubo:
 

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Jeu 10 Juin 2021 - 0:00
Tout kirijin, puisse t-il être Aspirant ou Ombre de l'Eau, saurait reconnaître cette combinaison de signes incantatoires entre mille. C'est au village que cette technique devait son nom, le Kirigakure. Comme s'il n'y avait pas assez de brume aujourd'hui, Arukisa décidait d'en ajouter à son opacité. Voilà qui mettait Kiyon dans l'embarras, mais rien, a priori, d'insurmontable. En tant que Chunin, ce n'était pas la première situation de vision réduite à laquelle il faisait face. C'était, cela dit, la première fois qu'il faisait face à Arukisa. Il ignorait tout de ce que pouvait préparer cette brume. La gêne visuelle était-elle son seul et unique but ou ce manteau faisait-il plus largement partie d'un enchaînement de techniques contre lesquelles il devra se défendre, une stratégie ?

Pire encore, Hisui et le Yamanaka étaient à présent séparés. Les quelques pas qu'avait engagés la mante virent naître la séparation de cette épaisse couche brumeuse, chacun perdant l'autre de vue. Au final, le fait qu'il s'agisse de leur premier entraînement ensemble leur fut bénéfique car pour l'instant leur répertoire ne dépendait pas de la présence de l'autre et chacun pouvait se débrouiller. Mais on ne pouvait nier que si cette brume persistait et que la présence de l'invocation ne se rentabilisait pas, le chakra dépensé dans la mobilisation de ce pacte signé aurait été gâché et aucun progrès ne serait fait par la paire.

Oui, définitivement, qu'il s'agisse d'un point de vue défensif ou énergétique, l'Épouvantail devait se débarrasser de cette purée de pois. Mais il devait avant tout couvrir ses arrières. Subtilement, pendant que la Garde de Jade continuait sa ronde dans le brouillard, le shinobi joignit ses mains pour formuler les quelques signes qui convoqueraient un unique duplicata à ses côtés. Non seulement ce dernier l'aiderait à se défendre si dans ce champ réduit la jonin le surprenait avec une offensive trop grande mais il lui permettrait aussi de doubler la couverture de son champ de vision grâce à une seconde paire d'yeux.



L'intérêt du clone ne s'arrêtait pas ici. Kiyon aussi pouvait profiter de cette couverture visuelle s'il le souhaitait. Rapidement, le duplicata fit entouré d'un autre nuage duquel il ressortit en revêtant l'apparence d'Hisui. Ainsi, lorsque les deux shinobis se retrouveront, il y aura une chance que la Rose pense que l'Invocateur et son insecte soient ensembles alors que tapie dans les ombres la Mante se tiendrait prête à une embuscade. Bien sûr, la surprise n'était pas garantie mais au moins le Maître-Esprit se plaisait à tenter ces stratagèmes.



Maintenant qu'il avait gagné un peu de polyvalence, il était temps de faire rentrer chez soi cet inconvenant brouillard. Mais le jeune homme ne se contenterait pas de chasser la brume, non, il tenait à atteindre Arukisa d'une manière ou d'une autre. S'il ne pouvait voir la Belle, tant pis, il couvrirait un champ large pour s'assurer de l'atteindre. Cependant, il ne pouvait pas se permettre d'être offensif car Hisui rôdait encore dans le brouillard et il ignorait sa position. Malgré l'ensemble de ces contraintes, il disposait quand même d'une carte à jouer parmi son éventail de techniques.

Futon : Namkhrim'po
གནམཁྲིམ་དཔོན

Réunissant les doigts de ses deux pouces, index et majeurs pour former un triangle avec, Kiyon fit naître depuis son corps une large sphère venteuse, très large. Décidant de sa position, il pouvait manipuler sa trajectoire et la fit, en ce sens, parcourir une grande distance face à lui afin de s'assurer de l'atteindre. L'Épouvantail, cela dit, n'avait pas exploré la possibilité que la chipie puisse avoir choisi d'emprunter la voie des cieux. Ainsi, si cette dernière avait pris son envol, elle n'aurait rien à craindre de la technique que son adversaire avait nommé Le Juge Céleste. Par contre, elle ne bénéficierait pas bien longtemps de la discrétion prodiguée par l'étreinte du smog.


Résumé:
 

_________________
Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Dim 13 Juin 2021 - 0:59
Désormais isolée dans cette brume, accompagnée certainement de cet étrange insecte rôdeur, Arukisa attendait une action de son adversaire. Son compagnon animal à ses côtés, elle se sentait sereine dans cette atmosphère étouffante. Accompagnant l’aura glaciale des volutes blanchâtres, un silence mystérieux régnait sur le terrain. Kiyon se jouait lui aussi de ces conditions artificielles. Aucun cri, aucun bruit de pas ne vint interrompre le calme stressant du légendaire Kirigakure. Même en tendant l’oreille, la Rose ne put reconnaître les cliquetis insectoïdes de la créature qui la pourchassait.

Néanmoins, l’action ne mit que peu de temps à se relancer. Ce n’était pas une partie de cache-cache mais bien une évaluation. De ce fait, le Yamanaka devait se montrer, prendre les devants pour réussir le test. C’est l’agitation des arabesques brumeuses qui indiqua à la gladiatrice que quelque chose se tramait devant elle. De plus en plus agités, les courants aériens gesticulants obligèrent la jônin à réagir malgré l’inconnue qui faisait face à elle. A en croire le son croissant des bourrasques qui s'approchaient, la technique était de grande envergure. Accompagnée d’Hakubo, Aru’ ne prit aucun risque afin d’encaisser ce qui allait la dévorer. Le petit être n’était pas le plus endurant de ses semblables et il fallait le protéger. La Rose joignit ses mains afin d’appliquer les mudras qui constitueraient sa protection. De sa bouche jaillit un jet d’eau puissant qui s’éclata rapidement pour l’entourer instantanément. Le liquide se mit à circuler autour d’elle, formant une bulle défensive. Sous pression constante, la rotation excessive de l’eau repoussa tous les éléments extérieurs. Les vents violents passèrent autour de la kunoichi sans que celle-ci en soit attente. Inflexible, immobile, elle attendit que la tempête poursuive son chemin.

Cependant, le temps était précieux, et la brume n’allait pas s’éterniser. Si Arukisa voulait encore profiter de ses effets météorologiques, elle devait agir rapidement.

- A toi de jouer, trouve-les. Demanda la gladiatrice au chiroptère qui attendait pour faire son entrée.

En hâte, la chauve-souris s’exécuta, usant de ses capacités bestiales. Concentré, Hakubo envoya ses ondes à travers la zone afin de détecter la présence des individus présents. Ainsi, par ce miracle de la nature, les signaux envoyèrent à leur créateur les informations requises par sa maîtresse.

- En face de nous, il y a deux êtres immobiles, proches l’un de l’autre. Derrière nous, il y a quelque chose d’autre, mais il recule et s’éloigne. Il a l’air de suivre le vent !
- Hmm, tu utilises des clones pour t’en sortir… Mais je sais où tu es. Dit-elle avec confiance.

La Rose vint aisément à la conclusion que Kiyon se trouvait parmi les deux individus immobiles. La remarque d’Hakubo était pertinente, le troisième larron était probablement bloqué dans le vent et, par conséquent, il était impossible que ce soit le Yamanaka. D’autant plus qu’il était classique de garder une protection près de soi en cas d’attaque invisible. Bien que dissipée, la brume tenait toujours et la vision n’était pas encore parfaite. C’était exactement ce que la kunoichi était en train de faire. Une sécurité qui démontrait la capacité à s’adapter et à ne pas agir dans la précipitation. L’évalué marquait un bon point.

Maintenant, il était temps de passer à l’offensive pour tester ses défenses. Ses mudras accomplis, Arukisa sentit son chakra circuler dans ses avant-bras jusqu’à descendre dans ses mains et pénétrer le sol qu’elle venait de frapper. La terre se mit à bouillir en direction des deux cibles. L’onde de choc provoqua une vague de terre qui se mit à grandir au fur et à mesure qu’elle progressait. Elle emporta les cailloux et monceaux de terre qui se tenait au pied de la jônin. S’étalant sur la largeur telle une lame sous-marine, la Rose espérait engloutir Kiyon ainsi que la chose qui l’accompagnait. Attentive, Arukisa gardait tout de même un œil sur ses arrières, n’étant pas encore certaine de la position du kuchiyose.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Sam 19 Juin 2021 - 20:56
Une grande masse de chakra dépensée pour pas grand chose. Quelque peu, oui. Mais pas tant que ça. Les courants avaient dispersés un petit peu de l'opacité de la Brume et avait également forcé Arukisa à déployer des moyens à la hauteur de l'offensive. Le plan ne s'était pas déroulé comme prévu, mais très honnêtement il ne pensait pas que cela allait réussir. Il demeurait, également, une certaine satisfaction à montrer les techniques qui faisaient sa facture.

Une personne moins satisfaite que Kiyon, par contre, serait Hisui. La pauvre invocation était prise dans les filets du Juge céleste. C'était à prévoir. Après tout, la présence de la créature mantide était la raison pour laquelle le shinobi avait opté pour une immobilisation plutôt qu'une offensive qui rasait large. Ce paramètre était hors de connaissance du Chunin, n'ayant pas eu vent (sans mauvais jeu de mot) de la position précise de la Garde de Jade en plus de ne disposer d'aucun moyen de communication. Solitaire, la Maraudeuse continuait son trajet jusqu'à ce que la sphère ne s'éteigne. Comme indiqué par l'écholocalisation du petit Hakubo, la Mante se trouvait à présent aux confins du Terrain d'Entraînement derrière le Chaperon Rouge.

Une fois que le manteau aqueux de la belle avait fait son œuvre, cette dernière passait également à l'offensive. Peut-être bien que la Jonin avait eu accès à des fichiers de renseignement sur le Yamanaka avant leur rencontre. Peut-être s'était-elle préparée. Peut-être avait-elle une idée de son répertoire grâce à ces fichiers. Peut-être pas. En tout cas, Kiyon ignorait tout de quoi était capable celle qui s'était tenue face à lui si ce n'est, maintenant qu'elle pouvait faire usage du Suiton. Mais, chose rare à l'échelle des expériences vécues par Kiyon, l'Eau n'était pas le seul élément dont disposait la Rose faucheuse. Comme le démontrèrent ses quelques signes, une vague de terre se formait pour venir cueillir l'Épouvantail et son clone transfuge.

Ce duplicata prit le temps dans sa forme mantide de former comme il le pouvait avec ses faux membres quelques mudras. Ces mêmes mains seraient ensuite lancées en avant pour donner naissance, à leur suite, à un courant d'air violent qui tel un demi-dôme couvrira ce même clone et ses arrières afin de garder la vague tellurique à bonne distance de ce dernier. Le Kiyon originel, lui, avait pris une approche plus originale. Voyant la vague arriver, il se saisit de deux kunai qu'il plantait au sol. En tenant un de ses pieds sur chacun des projectiles plantés au sol, il espérait s'élever suffisamment pour ne pas avoir à être inquiété par la coulée de boue. C'était sans compter la puissance de cette dernière qui emporta bien assez tôt les deux piliers de fortune. C'est ainsi que le jeune homme chut avant de se faire emporter, subissant quelques dégâts modérés.

- J'ai été trop arrogant ... déclarait-il sous le regard inquisiteur de son propre clone.

Furieux de voir que celui qui était censé être son double n'avait pas eu la finesse de bien jauger ce qui se présentait à lui, le clone ne fit pas l'effort d'assister l'originel pour le relever. En pestant, il poursuivit sur une offensive, sans son propriétaire.

- Ton orgueil te perdra.

La fausse Mante joignait ses deux membres avant face à lui. S'il disposait encore de doigts, d'aucuns auraient pu reconnaître le signe ancestral de la Transposition. Une telle technique maintenant ? Sans aucune installation préalable ? Voilà qui serait voué à l'échec. En effet, aussi ravageuse que puisse être l'arcane Yamanaka, elle n'était pas faite pour être autre chose qu'un échec dans un cadre frontal. Du moins, pas sans immobilisation préalable ou couverture d'éventuels partenaires. Heureusement, Kiyon avait conscience de cela. Mais s'il s'agissait du même signe que le transfert spirituel, la technique était toute autre. Arukisa allait devoir faire face à un transfert partiel et quelque peu spécial.

Ninpo : l'Aiguille Spirituelle
ཀླད་པ་ཁབ

À l'orée de cette formule, le genou droit du lanceur s'écrasait au sol, comme inconditionnellement alourdi. En vérité, il en avait perdu l'usage pour le bien de cette technique. C'était un atout que le jeune homme ne sortait qu'en de très rares occasions. La dernière fois qu'il l'avait utilisé c'était justement pour aider Inagomaru à détrôner la Reine Mante. Quelle ironie de la lancer aujourd'hui sous ce déguisement. En parlant de Mante, d'ailleurs, c'est à cet instant qu'Hisui qui vadrouillait maintenant parmi la Brume depuis un certain temps se mit à agir.

Sans déplacement particulièrement élaboré, cette dernière fusait depuis sa précédente position à l'extrémité du terrain jusqu'à Arukisa qui lui était à présent visible maintenant que la Brume était dissipée. Espérant profiter de sa position relativement favorable à une embuscade, elle courait vers sa cible les deux membres tendus en croix, faisant croire à une offensive tranchante et portant l'attention d'éventuels regards sur ses mandibules. C'était une diversion. Le cœur de son offensive se situait sur son abdomen, sur son bas-ventre duquel s'échappait une substance crémeuse qui très vite cherchait à enrober le Chaperon rouge de la tête jusqu'aux pieds. Grâce à l'oxygène présent dans l'air, cette substance se solidifiait à toute vitesse et constituait, une fois qu'elle avait enrobé sa cible, une entrave durable et résistante ainsi que totale.

Bien sûr, Hisui avait parié sur la surprise d'une attaque venant du dos de sa cible pour pouvoir marquer. Mais elle ignorait que ce paramètre était entièrement annulé par la détection d'Hakubo dont elle n'avait connaissance des dons et encore moins de la présence. Mais qui sait ? Peut-être que le contrecoup de l'Aiguille spirituelle laisserait malgré tout une petite fenêtre qu'Hisui pourrait exploiter.

Kiyon, le véritable, lui, se relevait des quelques tâches et égratignures qu'il avait reçu des suites de la vague tellurique.


Résumé:
 

_________________
Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Lun 21 Juin 2021 - 16:29
Ce n’était pas courant de voir un insecte tenter de réaliser des mudras. Cette bizarrerie frappa Arukisa lorsqu’elle put apercevoir le kuchiyose prêt de Kiyon enchaîner maladroitement les signes pour se protéger de la vague doton. D’ailleurs, ce détail ne manqua pas d’attirer les soupçons de la jônin. Hakubo venait de lui indiquer quelques secondes avant qu’un troisième individu se trouvait approximativement derrière elle. Était-ce vraiment l’invocation qui venait de réaliser cette défense ? Elle commençait à en douter. Si ce n’était pas le cas, et qu’il s’avérait donc que c’était un clone camouflé sous les traits de l’insecte, cela expliquerait comment il s’était retrouvé aussi rapidement aux côtés du mentaliste, malgré la brume.
Le Yamanaka semblait manier la ruse et la supercherie avec habileté, deux aspects qui s'additionnent parfaitement à sa capacité naturelle clanique. Tromper son adversaire était un véritable art. Il tentait de jouer avec les nerfs de la jônin, de la désorienter. Cependant, ses aptitudes offensives donnaient l’impression d’être bien plus abouties que sa défense, sa tentative d’acrobatie laissa l’examinatrice perplexe. A quoi s’attendait-il avec ce genre de mouvement ? Était-ce de la suffisance ou de l’inconscience ?

Concentrée sur son adversaire, la Rose ne vit pas arriver l’assaut mental de son clone. Pourtant préparée à subir cette fourberie d'illusionniste, elle se prit tout de même de plein fouet la charge spirituelle qui la visait. Ce clone insectoïde était donc capable d'utiliser aussi les techniques Yamanaka… Le choc cérébral agit comme une décharge électrique sur l’esprit embrouillé de la gladiatrice. Si bien, qu’elle eut réflexe incontrôlable de recul sur le moment. Une douleur encéphalique intense s’empara d’elle pendant une fraction de seconde, comme si quelque chose venait de traverser sa paroi crânienne. Saleté de mentaliste ! Pesta-t-elle intérieurement. Aussitôt le choc absorbé, une giclée de sang s’échappa des narines d’Arukisa. La gerbe rouge éclaboussa le sol. L’attaque ne faisait pas que des dégâts mentaux. L’affliction s’évapora rapidement mais son esprit restait chamboulé par cet événement. La douleur était aiguë mais heureusement ne durait pas. Or, c’était cette impression de fatigue morale qui était la plus gênante, un sentiment qu’elle avait déjà vécu face à Tokage…
Par chance, seule Arukisa avait été touchée et le petit Hakubo, aux aguets et en pleine possession de ses moyens, put la prévenir à temps de l’embuscade qui l’attendait. Ses soupçons s’avéraient réels, le vrai kuchiyose ne se trouvait pas auprès de Kiyon, il s’apprêtait à bondir sur la kunoichi.

- Derrière toi ! S’exclama la chauve-souris.

Instantanément, la Rose appuya sur la détente de Mikazuki. La détonation de l’arme la fit sortir de la trajectoire du mucus visqueux qui la visait. Aru’ eut à peine le temps de voir la substance gluante passer auprès d’elle, laquelle se solidifia aussitôt avant de tomber au sol. La jônin venait d’échapper à une curieuse et dégoûtante technique. La créature ne voulait décidément pas la lâcher et disposait d’armes très étonnantes.

Or, l’espèce de sauterelle se trouvait désormais au corps à corps d’Arukisa et celle-ci n’allait pas manquer l’occasion de la renvoyer dans son monde. Usant de sa maîtrise experte, la jônin composa un unique signe de sa main libre avant d’ouvrir sa bouche en grand. Une nuée de chauves-souris semblant sortir d’une caverne profonde prit son envol pour foncer sur Kiyon et son clone déguisé. Les volatiles se mirent à voltiger de façon aléatoire à la recherche de leur proie. Poussant de multiples cris stridents, la masse noire se sépara en deux pour agresser de leurs canines acérées leurs cibles. Au moins, ils seraient occupés quelques secondes le temps qu’elle règle son compte à son assaillant.
Il n’en fallait pas plus pour la Rose qui éleva sa faux dans les airs avant de la laisser tomber sur l’insecte. Son ballet barbare pouvait débuter. Avec légèreté et dextérité, Arukisa balança son arme autour d’elle afin d’entailler sa cible. La complexité de cet assaut résidait dans la capacité de l’artiste à alterner frappes physiques et tirs à bout portant subtilement placés. Un enchaînement de précision et de force qui était difficile à contenir pour un individu non habitué aux joutes frontales. Les mouvements circulaires de Mikazuki fendaient le vent, dispersant les dernières volutes de brume autour d’elle. En tendant l’oreille, on pouvait entendre le sifflement de l’air contre la lame aiguisée de la Rose.

Son nez meurtri laissait encore s’échapper son sang mais son esprit vengeur avait prit le dessus pour venir à bout de ce premier obstacle. Pour le moment, elle arrivait encore à garder la tête froide, mais si ses attaques mentales se répétaient, elle pourrait bien être obligée d’abdiquer.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Lun 28 Juin 2021 - 0:36
Les choses avaient l'air d'avancer. De là à crier victoire ? Loin de là. Très loin de là. La Jonin méritait son titre et son grade. Si l'Aiguille spirituelle avait su ouvrir une fenêtre, la capacité d'adaptation de la Rose de Kiri se trouvait extrêmement pointue. L'Épouvantail, alors, serrait les dents mais se rassurait en constatant qu'il n'était pas en moins bon état que son adversaire. Sa réserve de chakra, cela dit, ne lui permettrait pas forcément de tenir éternellement la cadence de cet affrontement. Et cette même cadence ne semblait pas vouloir être calmée par l'espiègle Chaperon rouge qui, face à la multitude d'éléments à protéger, allait forcer le Yamanaka à se concentrer cette fois-ci sur son unique défense.

Si la pirouette du petit colibri rouge méritait quelques compliments, Kiyon était encore plus saisi par la structure sèche qui se dessinait des talents de son Invocation qu'il découvrait en cet instant. Nul doute que des enchaînements particulièrement intéressants pourraient naître de leur union une fois que leur synchronisation serait arrivée à son Panthéon. Mais de toute sa grâce, le temps semblait se suspendre en un imperceptible instant lorsque dans son acrobatie, la Jonin formula un unique signe qui marquait sa prochaine offensive. Son corps flottant dans le vent accompagné des toutes dernières volutes de brume alors que son corps se pliait dans les airs et que sa bouche laissait entrevoir la naissance d'une large masse noire avaient de quoi couper le souffle. Il en fallait, malheureusement, plus pour que Kiyon soit si impressionné qu'il se résigne à ne pas réagir.

De concert, l'Épouvantail et son clone insectoïde formulèrent la même incantation manuelle qui donna, ultimement, naissance à la même technique.

Futon : Kita Shosagoto
北所作事

Lorsque ce mantra fut prononcé, quelques sphères venteuses s'amassèrent face à chacun de ceux qui avaient ordonné l'exécution du Ballet Septentrional. Ces mêmes sphères englobèrent chaque chauve-souris pour venir stopper leur assaut jusqu'à ce que, ultimement, elles ne disparaissent. Si les deux venaient d'être mis hors de danger et avaient, accessoirement, totalement détruit la couverture du faux clone, le spectacle n'était pas terminé pour la vraie mante.

Si Kiyon faisait danser les vents, Arukisa faisait danser les balles. Hisui, la grande Mante intrépide, n'en demeurait pas moins agile. Sa souplesse était incomparable à celle de la Dame à la Faux mais elle avait de quoi faire montre de ses arguments et de sa hargne sans avoir à abandonner. Ses deux bras semblables à des pinces mortelles se croisèrent face à elle qui tout comme son invocateur pouvait faire appel aux vents cinglants pour, le temps d'un enchaînement, se prémunir de l'inquiétant ballet polyvalent qu'Arukisa avait à offrir.

Malgré sa parade qui semblait, au premier regard, convenue face à un tel assaut, la rengaine et la détermination de la kunoichi avaient un autre opinion sur la question. Armée de toute son expertise, plusieurs balles traversèrent le mur venteux dressé par Hisui pour venir lui arracher quelques impacts ce qui la fit reculer de deux pas.

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Mante212

- Vous êtes ... habile, humaine.

La cage thoracique de l'insecte gonflait puis se vidait à un rythme plus accéléré que précédemment. Entre la redescente de la vague d'adrénaline qu'avait provoqué la nécessité d'une réponse rapide à l'offensive de l'Humaine et les quelques blessures qu'elle lui avait malgré tout causé, voilà de quoi mettre Hisui dans une sacrée position. Mais la Mantide était loin d'avoir dit son dernier mot et tenait bel et bien encore debout. Elle n'en démordait pas.


Résumé:
 

_________________
Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Mer 14 Juil 2021 - 14:17
A la fin de son enchaînement, la Rose, d’un coup d'œil bref, put constater que l’assaut de ses chiroptères avaient été rapidement dispersés par le duo Yamanaka. Elle n’avait pu observer la manière, mais le résultat était sans appel, Kiyon tenait encore debout. Quant à l’insecte géant, celui-ci avait réussi à contenir une partie des assauts d’Arukisa. Usant de ses mandibules en les remuant de façon frénétique, la créature souffla sur les balles et les lames afin d’en diminuer l’impact. Quelques tirs firent mouche. Pas de quoi mettre à terre le kuchiyose, mais le travail de sape portait ses fruits.

Cependant, la bête semblait sonnée. Si cette faille n’était pas un leurre, il était opportun pour la gladiatrice de s’y engouffrer pour continuer à le harceler et se défaire de cet obstacle. Même si elle avait l’impression d’avoir la situation en main, l’équilibre des forces en présence penchait toujours pour Kiyon. Il fallait rapidement éliminer soit son clone, soit l’insecte pour prendre définitivement le dessus. Son incapacité à agir offensivement était le signe qu’il perdait peut-être le fil du combat, mais il fallait s’en assurer et tester ses limites.

La Rose usa de nouveau de son affinité suiton et, après quelques signes, cracha une légère quantité de mucus au niveau des pattes de la créature. Au plus près d’elle, elle n’eut pas de mal à viser juste. Puis, la jônin commença à s’éloigner de cette bestiole étrange qui semblait plus coriace qu’elle n’y paraissait. Portant sa course dans une direction lui permettant de prendre ses distances avec elle tout en gardant la même sécurité vis-à-vis de Kiyon, c’est Hakubo qui prit le relais.
Usant de ses capacités naturelles, la petite chauve-souris concentra son chakra pour répandre ses ultrasons vers l’insecte. Invisible à l'œil nu mais audible par la créature, elles avaient la propriété de provoquer d’énormes migraines aux individus touchés. Le regard fixe, le chiroptère n’était pourtant qu’une diversion pour affaiblir les possibilités d’échappatoire de la cible.
C’est Arukisa qui porta l’offensive en balançant un kunaï munit d’un parchemin explosif dans le mucus. Une rotation rapide pendant sa course lui permit de balancer l'arme avec grâce. Tout était mis en place pour compliquer la fuite de ce nuisible. L’arme fusa dans les airs pour venir se planter droit dans la mixture. Aussitôt, elle le fit exploser tandis qu’Hakubo tentait de maintenir son emprise mentale. La réussite de cet enchaînement reposait avant tout sur l’exécution rapide et coordonnée des différentes actions. Aru’ voulait déborder son adversaire pour le pousser à l’erreur.

Or, le véritable danger était ailleurs. Toujours hors de portée de ses assauts physiques, Kiyon ne devait pas être oublié pour autant. D’autant plus qu’il disposait encore de son clone pour agir et le suppléer en cas de besoin. L'évaluation du mentaliste était pour le moment réussi dans la mesure où il tenait tête à son opposante. Néanmoins, l’insecte semblait pour le moment être son meilleur atout. La Rose voulait voir ce que lui avait réellement dans le ventre. Malheureusement, il était impossible à cet instant de le tester au corps à corps.
Tant pis, la kunoichi ne voulait pas perdre le rythme du duel et lui laisser une chance de prendre le dessus. Mikazuki toujours déployée, elle planta violemment la pointe de sa faux au sol et porta sa mire vers ses nouvelles cibles. Son chakra vint s’amasser dans la pierre lunaire de son arme et une multitude de gouttes sortirent de son canon, tels des confettis. Éparpillés autour de la position du Yamanaka, elles flottèrent une poignée de secondes avant d’exploser à la chaîne créant une magnifique fresque chaotique. La déflagration fit virevolter les mèches brunes de la jônin tandis que le recul fut absorbée en resserrant sa poigne autour du manche de son artefact.

La santé de la Rose était à peine diminuée, mais son chakra commençait à être entamé, elle allait devoir passer à la vitesse supérieure.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yamanaka Kiyon
Yamanaka Kiyon

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Empty
Dim 3 Oct 2021 - 14:36
Le combat commençait à durer et la réserve de chakra de Kiyon tendait à le lui rappeler. Cette Arukisa était pleine de ressources, décidément. Mais plus le temps passait plus elle exposait la façon dont elle se battait et donc les ressources qui étaient siennes.

« Si je lance une attaque de grande envergure, elle crachera assez d'eau pour se défendre. Si je lance une attaque rapide, elle esquivera. Elle est parée à toute situation, mais je peux lui mettre des bâtons dans les roues. Ça va me demander du chakra mais ... »

À ces dernières pensées, il jetait un regard à Hisui qui échangeait ses quelques passes d'armes avec la Jonin. Le ballet était somptueux, il fallait avouer, aucune des deux n'en démordait et les acrobaties fusaient. Savoir que Kiyon tenait dans son répertoire une invocation capable de tenir le rythme d'un tel échange avec un ninja de rang supérieur lui aussi spécialisé dans le combat rapproché le ravissait. Le problème n'était donc pas son invocation mais bel et bien lui. Ou peut-être qu'Arukisa était tout simplement trop versatile pour permettre au Yamanaka d'exploiter les fenêtres qui lui étaient ouvertes par la Garde de Jade. Elle allait le forcer à ruser.

Alors que la Danse des lames se poursuivait entre l'Humaine et l'Insectoïde, un crachat visqueux s'interposa sur les appuis du Kuchiyose qui était un peu trop concentrée sur le mouvement de ses membres mandibulaires plutôt que sur ce qui pouvait éventuellement s'interposer entre ses pattes.

- Qu'est-ce que-... !

La Garde avait les pieds empêtrés dans ce mucus disgracieux qui sur l'instant, si il ne l'immobilisait pas, portait atteinte à la fluidité de ses pas. Le temps de se rendre compte de l'étendue présence de ce liquide, un vertige prit la Sauvageonne alors qu'un son indistinguible semblait couvrir son audition.

- Vous êtes vicieuse, Kunoichi ... lui confiait-elle, en posant genou à terre.

Il est vrai que rien ne semblait indiquer que ce vertige soit l'œuvre de la shinobi. Aucun signe, ses mains ne tenaient aucun instrument et sa bouche ne semblait laisser échapper quelconque son. Instinctivement, Hisui l'adoubait responsable mais aucune preuve ne l'épaulait. En plissant les yeux, c'est à cet instant qu'elle distinguait avec trouble une lueur se déplacer dans un espace entre les cheveux de la Rose rouge et sa capuche refermée. Mais sans avoir le temps de réellement s'attarder dessus ni émettre une véritable hypothèse sur cette ombre - ou encore s'assurer de la véracité de ce que ses yeux lui avaient transmis, un assaut au kunai vint former un autre obstacle à franchir.

Du fait de sa condition quelque peu perturbée couplé à la vitesse d'exécution de la Gladiatrice, le signal censé alarmer Hisui de cet assaut lui parvint un peu tard. La perturbation de ses mouvements était atténuée par le fait que la Mante-orchidée avait décidé de stationner sur place et de poser un genou à terre. Malheureusement pas suffisamment pour lui permettre de parer cet assaut convenablement. Si elle parvint à former un mouvement de bras suffisamment efficace pour détourner la trajectoire de l'arme et éviter de la retrouver fichée entre ses deux yeux, la détonation du parchemin explosif dont elle n'avait pas soupçonné la présence lui arracha de violentes brûlures au bras ainsi qu'une partie du visage maintenant noircie. Essoufflée, la Garde de Jade tint ces quelques mots à son adversaire :

- Serait-ce donc ma mort que vous entrepreniez ? Sieur Kiyon ne m'avait pas prévenu de la fougue des entraînements du Village caché dans la Brume.

La Bête était ébranlée mais tenait encore debout. Enfin, tenait encore à genoux, en tout cas. De l'autre côté, Kiyon et son clone doivent faire face à une autre offensive lancée par la même Arukisa. Face à l'affluence des projectiles, les deux membres de cette unité symbiote décident de se réunir pour permettre une défense optimale à moindre coût. Une garde pour deux, en soi. Alors que le duplicata se rapproche, l'Original lui susurre :

- Formation B : Les grands Vents du Nord.

Dans ce même temps, le symbiote avait déjà formulé les quelques signes qui serviraient à leur défense, de quoi écarter les quelques projectiles qui leur étaient destinés ailleurs ou en tout cas plus loin. Alors que le vent s'expulsait pour venir les couvrir de cette étreinte protectrice, l'autre partie du duo - le Kiyon originel, formulait lui aussi d'autres signes en fichant son regard dans celui de son adversaire. Une fois l'incantation lancée, le jeune homme pointait sa main droite face à lui avant de retirer un gant et écarter ses doigts. Sous ce signal, les longs cheveux du shinobi se mirent à se mouvoir allant jusqu'à percer le bandana qui servait à retenir les racines de ces derniers.

Chacune de ses mèches semblait en l'instant se retourner contre leur propriétaire, s'attaquer à son propre visage, l'étouffer puis s'agrandir pour recouvrir le reste de son corps qui semblait s'agrandir, s'allonger jusqu'à ce que la chevelure remplace la peau de l'Argonaute des Pensées et prendre texture similaire à celle de la Paille. Devant Arukisa, donc, se dressait à présent une sorte de Monstre-épouvantail qui laissait peser son regard carmin menaçant sur la petite fille au chaperon rouge.

Alors que tout cela s'exécutait, l'autre partie de la Formation "Grands vents du Nord" était portée à réalisation. Cette combinaison avait pour objectif la défense, puis l'immobilisation des mains de la cible pour empêcher la tenue de signes incantatoires et enfin une offensive face à laquelle esquiver ne suffirait pas.

Le clone, en arrière-plan de l'illusion lancée par son propriétaire exécutait donc d'autres signes afin de lancer l'ultime partie de cette formation : l'offensive.

Futon : Le Massacre du Léopard Céleste !
གནམགསའ་གསོད་པ

Voyant la masse de ces lames de vent arriver vers elle et Arukisa, Hisui, pleine de ressentiment, amorçait sa désinvocation pour éviter d'avoir à subir une telle offensive. Plissant le regard, elle pesta le nom de celui qui l'avait ramenée avant de disparaître dans un nuage de fumée qui allait vite se faire disperser sous les courants menaçants du Léopard Céleste. Alors que sa Mante était jusqu'ici à genoux, c'était maintenant le shinobi qui vacillait dans ses appuis jusqu'à en poser un au sol. Le chakra qu'il avait mobilisé pour cet enchaînement était plutôt colossal à l'échelle de sa réserve personnelle, surtout au vu de la durée déjà avancée de cet affrontement.

« Je ne gagnerai pas mais je veux pouvoir dire que je l'ai touchée ! »


Résumé:
 

_________________
Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa Wcl1
- #4a836c
Signature © Aditya
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10917-yamanaka-kiyon-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t10957-yamanaka-kiyon-carnet#94051 https://www.ascentofshinobi.com/t11777-shinrin-songshu-terminee#102548

Évaluation supérieure • ft. Gozan Arukisa

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: