Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Ekko Snow
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyAujourd'hui à 9:13 par Ekko Snow

» [Iwa] Daiki Iranos
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyAujourd'hui à 8:57 par Daiki Iranos

» Renaissance ✘ ft Akio et Ken
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyAujourd'hui à 8:22 par Zaiki Minako

» Tester ses pairs [Ft Sugimoto Kenzo]
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyAujourd'hui à 4:00 par Sugimoto Kenzo

» 果し合い Hatashiai [Miyuki]
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyAujourd'hui à 0:55 par Kogami Akira

» L'hégémonie de la violence
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyAujourd'hui à 0:43 par Kogami Akira

» 征服者 Le conquérant — Akira
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyAujourd'hui à 0:19 par Kogami Akira

» Barrière divine - 3eme édition
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyHier à 23:36 par Kentoku Akio

» Rendez-vous à O.K Iwa
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyHier à 22:59 par Oterashi Yanosa

» A l'aube d'une nouvelle ère
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi EmptyHier à 22:26 par Han Musashi

Le Deal du moment : -49%
-49% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
23.89 €

Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi

Narrateur
Narrateur

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Ven 28 Mai 2021 - 10:54
En ce jour, les quarts de finale réunissait @Kentoku Akio et @Metaru Akagi pour leur affrontement. Si la tension était palpable, les enjeux étaient tout aussi importants. Dans un affrontement qui pouvait être aussi dangereux que risqué, la créativité pouvait toutefois être mise à bon escient pour les plus rusés.

Entouré par les gradins, ce terrain d’entraînement a été complètement modifié : un grand désert rocailleux, partiellement plat et composé de terre sèche et de cailloux, le recouvre intégralement. Il n’y a ni rocher assez gros, ni autre obstacle permettant de s’y cacher, mettant en avant les affrontements directs.

Le désert se compose intégralement de cailloux et de sable ce qui peut rendre les déplacements un peu plus lents et exigeants.

Vous êtes ainsi à une distance moyenne l’un de l’autre afin d’initier le combat. Vous observant, seule la présence de l’arbitre vous rappelle que cette joute n’est pas une situation réelle, bien que ce combat sera totalement réel. Ainsi, vous entendez le signal invoquant le début de la confrontation.

Voici les règles et indications à suivre :
• Vous avez 72 heures pour répondre à la suite du post précédent.
• Vous devrez poster dans l’ordre suivant : @Kentoku Akio et @Metaru Akagi
• Vous pouvez demander deux délais de 24h chacun.
• En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. En cas de récidive, vous perdrez automatiquement le combat.
• Veuillez noter que vous ne pourrez utiliser que les techniques validées avant le jeudi 27 mai.
• Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.


Informations supplémentaires :

• Cette épreuve est notée et chaque participant recevra une note de E à A qui pourra être déterminante pour le passage chûnin.
• L’un des aspects de la note sera relatif au nombre de combats gagnés ou perdus de votre personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Kentoku Akio
Kentoku Akio

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Sam 29 Mai 2021 - 12:13
Alors dans la salle d'attente, tous les genins patientaient, ne sachant pas à quelle sauce ils allaient être cuisinés pour la suite. Certaines rumeurs circulaient ci et là, et au fond de lui, Akio espérait qu'elles soient fausses. L'émulsion palpable s'arrêta lorsque les autorités annoncèrent la suite. À côté de ses coéquipiers d'examens, avec qui il avait tissé des liens et s'était promis de les mener vers les plus hauts sommets, il tomba de haut. Son visage ne le trahissait cependant pas, gardant une certaine réserve face aux autres candidats.

Les soupçons étaient bons. Akio devait affronter Akagi. Son coéquipier d'équipe, d'examen. La personne de qui il était le plus proche dans les rangs shinobis. Entré dans l'arène qui allait servir à les départager, le Céleste regardait autour de lui. Les tribunes pleines n'attendaient qu'un combat violent et intense, à l'extrême opposé de ce qui animait actuellement le plus jeune des deux genins. Son regard se posa alors sur son "adversaire" qu'il dévisagea quelques instants pour savoir ce qu'il pensait de la situation. Sans même qu'il prononce le moindre mot, de part leur expérience commune et ce qu'il savait de son homologue, ce dernier n'oserait absolument pas à frapper le Kentoku.

« Cette épreuve ne rime à rien... à rien du tout. »

L'amertume semblait guider les propos du jeune garçon alors que l'arbitre débitait de façon automatique les règles qu'il avait dû apprendre par coeur. Les encouragements pleuvaient des gradins, des visages qu'il reconnaissait le toisaient. Il allait vraiment devoir affronter son pseudo ennemi ? Après les épreuves traversées ?

Malgré le peu de virulence à son égard, Akio ne voulait pas être humilié, il plaça correctement ses pieds au sol, en nettoyant une zone de sa poussière pour gagner de l'adhérence, pour se prémunir d'une réaction belliqueuse du Métaru. Il fit ce mouvement naturellement, comme en se déplaçant, pour balayer l'hypothèse qu'il préparait quelque chose.

« J'ai pas envie Akagi, pas après tout ça, c'est totalement idiot comme affrontement. »

Il ne mâchait pas ses mots à l'encontre de l'organisation. Pas dans le fond mais dans la forme : L'affrontement en un contre un était logique dans le cadre d'un examen. Faire s'affronter des coéquipiers ayant passé toutes les épreuves précédentes ensemble, non. Il fixa son camarade, sans utiliser la moindre technique, ne se préparant pas au combat.

« Autant te laisser passer... »

Il marmonna ces dernières paroles, l'arbitre le regarda quelques secondes avant de poursuivre et d'annoncer le début des hostilités. Akagi avait peut-être pu l'entendre, quoi que. Qu'allait décider l'ainé des deux membres de l'équipe une ?

Résumé:
 



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Sam 29 Mai 2021 - 21:36
Akagi entra dans l’arène dans la foulée d’Akio, ensemble comme il l’avait été depuis le début de l’examen mais cette fois-ci pour en découdre et se départager. Tel était le souhait de leur dirigeant et le choix fait pour cette troisième phase, un tournoi de duel entre genin. Si Akagi avait pu choisir il aurait préféré affronter Akio bien plus tard dans ce tournoi pour plusieurs raisons. L’amitié qui se créait entre les deux comparses de l’équipe 1 était la première raison. Leur opinion divergeait régulièrement mais le débat était toujours ouvert et intelligent et le cadet de l’équipe une avait l’esprit vif et ingénieux caractéristique qu’Akagi appréciait tout particulièrement. L’autre raison était aussi une certaine appréhension, Akagi connaissait bien désormais les capacités d’Akio, bien que certaines lui étaient surement encore caché. Il savait que cet utilisateur des portes célestes pouvaient serait un adversaire très difficile à battre et pour cause, Akagi lui-même se concentrait sur le corps à corps cependant surpasser un être ayant dévoué jusqu’à la moindre once de son âme au perfectionnement de cet art de combattre prêt à en subir les douleurs et les risques, surpasser cet homme sur son propre terrain ne pouvait être aisé.

Akagi s’arrêta laissant Akio continuer son chemin, afin que tous deux se retrouvent à une distance moyenne l’un de l’autre et alors que l’arbitre allait donner le signe de départ, Akagi entendit Akio qui jurait contre cette épreuve qu’il trouvait ridicule. Son coéquipier ne semblait pas motivé à l’idée de se battre contre lui. Quand leur regard se croisèrent, il ne lut pas la détermination dans celui-ci mais l’amertume. Les propos qui suivirent confirmèrent ce que le genin semblait apercevoir chez son coéquipier. Pas envie de le combattre. Akagi comprenait en partie son ressentit mais ne partageait pas du tout cet état d’esprit. Nouvelle preuve de leurs différences.

L’arbitre donna le coup d’envoi pourtant Akagi le devina le céleste qui aurait du se jeter sur lui avec toute la fureur de son taïjutsu ne fit qu’un mouvement simple sur le sol marmonnant quelques mots qu’Akagi eut peur d’avoir compris. Le genin ne voulait pas faire un grand discours et sermonner son coéquipier mais se battre contre un être qui n’en avait aucune envie ne l’intéressait absolument pas. Le Metaru devait aviver le compétiteur qui vivait en son coéquipier afin d’obtenir le combat intense que Kumo méritait d’avoir, qu’il méritait d’avoir. Il connaissait assez son coéquipier pour savoir qu’il était prêt à défier un ordre s’il le trouvait stupide mais là n’était pas l’objectif de cette épreuve. Le Metaru resta à distance et lança d’une voix suffisamment forte pour être entendue par Akio uniquement, le stade et ses spectateurs ne pouvait capter ses paroles. Celles-ci ne leur étaient pas destinées en cet instant :

« Tu ne me respectes pas ? Cet affrontement est qu’idiot si un seul de nous deux se bat. »

Akagi voulait aviver la colère de son coéquipier en le piquant, il savait que le céleste le respectait mais sa réaction le blessait tout de même profondément. Avec du recul la réaction d’Akio collait à sa personnalité en marge du fonctionnement autoritaire et rigoureux de l’état-major cependant en ce jour Akagi ne pouvait voir une quelconque justesse dans les propos de son coéquipier. Il avait déjà été outré par le comportement de sa cousine Metaru lors du tournoi des gradés et à cet instant Akio semblait retissant lui aussi, n’avaient ils pas pris en compte la dimension d’une telle épreuve ? Continuant sur le même ton Akagi lança :

« Ce combat est loin d’être ridicule. Tu es le genin que je respecte le plus, contre qui j’ai le plus d’envie et en même temps d’appréhension à me battre et pourtant en cet instant tu fais l’enfant égoïste. Vois plus loin.»

Le Metaru n’avait jamais utilisé leur différence d’âge pour quelconque débat considérant le Kentoku son égal. En ce jour cependant Akagi poussait le bouchon pour énerver le Kentoku bien que ses propos restaient cependant dans la ligne de sa pensée. Ses mâchoires se contractaient tout en parlant. Idiot, son coéquipier considérait idiot de l’affronter. Cette phrase le blessait profondément, le Metaru continua toujours à leur discrétion :

« Le tournoi est idiot pour toi ? Regarde autour de toi et vois plus loin que ce simple combat. Regarde comme la Kumo meurtri renait de ses cendres de ce simple évènement, les cris de la foule et des enfants. Les aspirants qui nous regardent, cherchant un exemple à suivre… La cité..., Le Metaru leva la tête levant les bras vers les tribunes dans le même temps la scène parlait d’elle-même quand on prenait le temps de penser à ce que la cité avait enduré, rien ne sert de palabrer plus… Nous avons toujours eu des idées différentes… je le sais mais si je peux te donner un dernier conseil. Ne gâche pas une occasion de gagner en échelons et de pouvoir faire valoir tes idées et d’utiliser ton savoir pour faire avancer Kumo. Si tu n’es pas d’accord avec le fonctionnement... Saisis cette chance de prouver ta force pour pouvoir influer dans les choix que tu penses déraisonnés. »

Akagi secoua une dernière fois la tête, il ne savait pas s’il réussissait à démontrer son point de vue à Akio mais décider il mit fin à cet échange de ces mots :

« Je te considère comme un ami et un rival. Ta réaction me blesse réellement. Si tu crois qu’en me brisant les os tu perdras mon estime, tu te trompes. Si tu crois que j’apprécierais te combattre dans l’état d’esprit que tu affiches… Tu ne me connais pas. Si la foule te gêne oublie-la. Si c’est l’ordre de te battre contre un coéquipier oublie-le, la dimension et la portée de l’évènement dépasse ce genre de considération. Je serais fier de me battre contre toi aujourd’hui que si tu te bats réellement. Dans le cas contraire, je ne montrais pas ce simulacre de combat à ce stade, pas devant tout nos concitoyens qui oublient les difficultés du monde actuel grâce à ce tournoi.
Quelle est ta réponse... Me respecte tu ?»


Le Metaru se prépara, ils avaient gardé la distance les séparant initialement. Si d’avance ses mots avaient touché, le céleste pouvait charger d’un moment à l’autre. Akagi regardait durement Akio dans les yeux pour déterminer si ces propos l’avaient ébranlé ou à minima énervé. Le céleste ne pouvait lui dire, au détour d’un verre dans une taverne, qu’il souhaitait lui être supérieur et se montrer si récalcitrant lorsque l’occasion de le faire ne collait pas avec sa vision pour le village. Comme Akagi lui avait dit, si sa vision divergeait, il se devait de saisir l’opportunité de pouvoir influer et faire avancer cette vision. Réagir comme un enfant ne servirait qu’à le garder loin de ses ambitions. Il se demanda si face à tout autre genin, il aurait réagi de la même façon. Vraisemblablement mais certainement pas avec autant de virulence et certainement pas avec ce sentiment complexe au ventre. Amalgame de colère et d'amertume teinté de trahison.

_________________
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku Akio

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Dim 30 Mai 2021 - 12:18
Comme il en était désormais de coutume entre les deux coéquipiers de l'équipe une, des divergences naissaient de la situation ubuesque dans laquelle ils étaient tous deux. Fixant le Métaru lui faisait face, Akio ne fut pas surpris de l'entendre partir dans de longues tirades en usant de diverses paroles et formules en cherchant à le piquer un minimum pour éveiller son instinct de combattant. À la manière d'un entraineur sportif cherchant à faire dépasser à son poulain le stade de réflexion logique servant de barrière au déchainement de violence.

Pourtant le Céleste ne bronchait pas, n'esquissant pas le moindre geste belliqueux vis à vis de son camarade qui finissait son intervention sur une question n'attendant pas de réponse verbale. Le public commençait à comprendre que quelque chose se tramait, que le combat de gladiateurs leur servant de catharsis pouvait ne pas avoir lieu du tout. Et finalement cette idée faisait un vrai cheminement dans l'esprit du plus jeune des deux shinobi. Sa carrière à court terme dépendait de cet affrontement. Mais le grade, était-ce bien important par rapport à ses pensées profondes ?

Levant la tête vers le ciel, fermant les yeux, il prit une profonde inspiration, avant de libérer ses poumons de l'air et des questionnements sans fins qui venaient lui parasiter l'esprit. Ce cher Akagi voulait donc combattre ? Sortir vainqueur la tête haute et ne pas profiter des états d'âme de son camarade ? Il parlait de respect sans même vouloir respecter les choix de son coéquipier ? Et bien Akio lui fournirait ce qu'il demandait, sans trop en faire, le jeu n'en valait pas forcément la chandelle. Pas besoin d'aller jusqu'à l'hubris pour lui faire apprécier un affrontement.

S'avançant de quelques pas, il indiqua à l'arbitre avec un signe de la tête négatif, revenir sur ses précédents propos, acceptant l'affrontement. Il s'attrapa successivement les épaules avec la main opposée en effectuant des mouvements amples de moulin, avant de faire craquer sa nuque sur le côté.

« Allez, si ça te fait plaisir. En avant. »

Akio commença à avancer tranquillement en direction de son adversaire tandis qu'une aura légère se dégageait de son corps. Tout en continuant de marcher, il ôta sa veste, continua les mouvements d'échauffement pour se préparer à l'action que son homologue désirait tant. Il n'allait pas être déçu, ça non.

« J''en ferais assez pour que ça te satisfasse. Mais pas plus. Que tu puisses au moins marcher alors que tu sortiras de l'arène. »

Autant cela était lancé sur le ton de la plaisanterie, du petit chambrage pré-affrontement, autant Akio en pensait chaque mot. Il voulait le blesser assez pour lui faire comprendre que sa décision initiale de ne pas combattre était axé sur sa façon de pensée comme sur le fait de vouloir sauvegarder l'intégrité physique de son homologue, afin que celui-ci puisse remporter le tournoi. Ses paroles du début comptaient toujours à ses yeux : il voulait que ses coéquipiers, Akagi et Atorasu, puissent remporter le tournoi. De toute manière, peu importe l'issue, même si il serait en mesure de gagner, il abandonnerait. Mais pour l'heure, il devait montrer une détermination sans faille, lisible facilement dans son regard, fixé sur le Métaru.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Dim 30 Mai 2021 - 15:47
La nonchalance des quelques mots en réponse à Akagi ne le satisfaire pas réellement. Le céleste acceptait finalement de combattre mais semblait-il pour faire plaisir au Metaru sans y mettre réellement l’envie nécessaire. Ainsi les mots du Metaru n’avait pas su trouver de résonnance dans l’esprit d’Akio. Soit. Akagi aurait le temps de discuter avec son compère pour éclaircir les raisons de son mécontentement plus tard. Au final l’état d’esprit du Kentoku n’était pas entièrement tourné vers ce combat néanmoins il se préparait désormais à se battre. Le Metaru hésita. Lui-même ne savait pas faire semblant. Se livrer uniquement en partie à une joute qu’il considérait importante ne lui paraissait pas juste. Faisant un choix intérieur. Ne reprenant plus la parole, Akagi croisa le regard d’Akio pour lui faire comprendre que lui ne se retiendrait pas.

Alors qu’Akio commença à se déplacer vers lui Akagi lui se déplaça afin de garder intacte la distance initiale qui les séparait. Initiant une sorte de ronde ou la distance les séparant ne diminuait pas. Le céleste était intelligent et alors qu’une aura apparaissait autour de son être Akagi savait que son compère se préparait à utiliser les portes et dans ce cas le laisser s’approcher ne pouvait être un atout pour le Metaru. Ainsi alors que celui-ci enlevait sa veste et voulait s’approcher de manière nonchalante Akagi se déplaça aussi réalisant des mudras pendant qu’Akio enlevait son vêtement. Il lança une dernière pique verbale vers le metaru montrant une nouvelle fois que ce combat ne l’intéressait guère tout en cherchant à chambrer son coéquipier. Akagi ne se laisserait pas faire aisément. Des mudras réalisés par Akagi, alors qu’Akio faisait tombait sa veste, naquit deux membres supplémentaires qu’il garda caché aux yeux du Kentoku en les créant le long de sa colonne vertébrale sous sa cape.

Le Metaru enchaina en stoppant sa marche et envoyant des makibishis sur la zone face à lui afin de limiter les déplacements d’Akio et une offensive de front. Les propos de son coéquipier restaient teintés de nonchalance, si le Metaru devait le faire rentrer dans ce combat soit. Il lui avait clairement fait comprendre que ce duel, dans cette arène durant le tournoi chuunin importait à ses yeux. Il utiliserait donc son arsenal pour le lui montrer réellement. Réalisant de nouveaux mudras, Akagi fit apparaitre trois fauves de métal devant lui. Ils s’élancèrent vers le genin en utilisant des courses variées. Deux fauves chargeaient à la même vitesse l’un plus sur la droite et l’autre sur la gauche du Kentoku. Le troisième était retrait et arrivait de face au céleste. Le combat était lancé et le genin espérait bien que l’ardeur de celui-ci réveillerait l’envie de son coéquipier. D’avance si les fauves l’atteignaient ils le bloqueraient dans leurs étreintes en évitant de mordre dans des zones vitales. Akagi ne souhatait pas blesser lourdement celui qu’il considérait comme son égal.

Résumé du tour:
 



_________________
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku Akio

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Dim 30 Mai 2021 - 17:53
Le regard du jeune genin s'obscurcissait à mesure où il avançait. Dans une valse guidée par la peur de l'autre, Akagi reculait en réalisant quelques mudras. Pour lui le combat était une solution, pas une fatalité, soit. Mais rien ne semblait pouvoir faire dévier celui aux cheveux blancs de sa route. Pas même le jet d'étoiles au sol, servant clairement à ralentir ses mouvements, qu'il accueillit avec un sourire froid. La tension montait, mais plutôt animée par l'amertume que par le désir d'en découdre. L'ainé du duo voulait se montrer meilleur que lui ? Durant le reste du tournoi, Akio avait compris une chose majeure : Akagi avait progressé, bien plus que lui. Il avait su garder cet état de fait pour lui, ne le témoignant jamais et laissant transparaitre ses nouvelles aptitudes au travers d'une poignée de techniques inédites.

Les premiers signes que le Métaru avait fait n'avait abouti à rien. Une technique secrète donc, impossible que ce ne soit qu'une feinte, ça n'avait aucun sens dans la situation actuelle. N'arrêtant pas sa marche froide, Akio comprit à la longueur des mudras suivants qu'une technique d'ampleur allait approcher. Face à lui, trois créatures de métal apparurent avant de s'élancer dans deux courses paraboliques opposées et une plus rectiligne mais ayant un léger retard. Logiquement les trois bêtes devaient arriver en même temps, sur la position du Céleste qui s'arrêta net.

« Amenez-vous... »

Il mis ses mains dans ses poches pour se saisir de deux objets, tout en guettant le mouvement et la vitesse de déplacement des deux créatures. Sous portes il allait assez vite pour attendre le dernier moment. Restant sur place, son regard allait et venait entre les trois bêtes : il allait les laisser se frapper entre elles. Lorsqu'elles furent à un peu plus de deux mètres de lui, Il écrasa sa main droite sur une bombe fumigène puis fit un saut à haute vitesse derrière lui. Akagi, vu qu'il n'avait pas lâché ses mudras, semblait devoir maintenir ses créations par un lien de chakra, bloqué sur place. Il devait la diriger par le regard. C'était logique pour le Céleste de devoir briser ce lien. De plus il avait laissé à son ancienne position, un parchemin explosif.

Akio enchaina rapidement sur quelques signes incantatoires pour pouvoir propulser en ligne droite des pieux Doton. Au moment de l'explosion face à lui, il en propulsa deux, puis deux autres avec des trajectoires légèrement obliques, essayant d'empêcher les esquives sur le côté. De quoi occuper son opposant qui allait devoir gérer un timing complexe juste après avoir lâché sa technique maintenue. Il reprit ensuite sa marche, au travers de la poussière envahissant la ligne de vue entre les deux combattants.

Depuis l'autre côté, on pouvait apercevoir sa silhouette transpercer petit à petit le nuage de fumée jusqu'à réapparaitre face à Akagi, sans vouloir attaquer plus que ça, toujours le même visage fermé et le regard sombre. Quelque chose paraissait changer chez lui : prendrait-il le risque de blesser son camarade ? Il marcha jusqu'à s'arrêter devant la nuée de makibishis. Fixant droit devant lui. Une idée ? Il en avait une qui lui permettrait de gommer littéralement l'écart de niveau.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Dim 30 Mai 2021 - 20:45
Akagi regarda Akio se défaire d’une facilité déconcertante de sa technique. Un fumigène fut lancé les bras mécaniques réagirent aussitôt lançant les mudras nécessaires pour permettre à Akagi de détecter la position approximative du Céleste dans la zone malgré la fumée qui se propageait. Ses deux premières bêtes furent détruites par ce qui semblait être un parchemin et la troisième fut éventré par deux pieux envoyés par le céleste. Akagi découvrit que son adversaire au cheveux blancs se trouvait toujours face à lui et vit dans le même temps deux autres pieux le visaient dans une trajectoire latérale.

Akagi réfléchissait tout en réalisant l’enchainement qui lui semblait le bon. Il était en position de force et avait les capacités pour surprendre violement son coéquipier, la vision cachée de celui-ci jouait en sa défaveur. Le Metaru n’avait cependant pas cœur à détruire face à la foule son coéquipier, alors qu’il savait pertinemment que celui-ci pouvait faire bien mieux si le cœur lui en disait. Le Metaru voulait que celui-ci profite aussi de ce combat pour comprendre ses faiblesses et qu’ils se dépassent devant les membres du village. Akagi était convaincu qu’Akio restait un atout précieux pour le village. Son esprit et ses capacités de taijuska faisait de lui un shinobi hors pair malheureusement son entêtement par moment pouvait lui porter préjudice. Akagi décida qu’en tant que coéquipier il lui donnerait ce coup de pouce, à sa façon. Son entame de match nonchalante l’avait placé dans une position difficile, qu’Akagi ne pousserait pas au bout. Le comprendrait il, Akagi n’en était pas sûr mais cela importait peu. L’important était que dans son âme intérieure, il se sentait en paix en laissant une opportunité à son coéquipier de prouver sa valeur. Le genin des forges convaincu qu’Akio en mettant de côté son entêtement pouvait très clairement le vaincre, sa rivalité avec lui ne naissait pas de nulle part. Cependant lui-même voulant prouver ses capacités ne laisserait pas d’autres occasion passer sous son nez.
Tandis que ses bras de métal s’activaient pour réaliser de nouveau mudras, Akagi prit sa hache et para les deux pieux avec vitesse dans un mouvement de rotation avec sa main armée et il tendit l’autre main pour envoyer un pieu métallique vers le nuage de fumée ou une silhouette se rapprochait baignée dans celle-ci.

Le Metaru espérait que son équipier distinguerait tout de même cette menace à temps s’étant lui-même aveuglé par son propre fumigène, le Metaru visant grosièrement ce qu'il pensait être le bas du corps de son coéquipier pour lui éviter une blessure mortelle et aussi réduire sa capacité de mouvement. Le genin savait désormais que sa technique active lui demanderait beaucoup de chakra et il ne voulait pas réitérer les erreurs qu'il avait faite face à Ikari en envoyant que des jutsu très puissant et se retrouver totalement vidé rapidement. Son coéquipier n'avait pas encore connaissance de ses bras. Akagi pensa qu'il garderait sa technique active jusqu'à ce que cette avantage stratégique soit perdu. Akagi devrait faire un choix dans tous les cas, soit conserver ce jutsu actif ou l'annuler mais se rappelant son état de fatigue face à Ikari, le Metaru se devait de ne pas réitérer la même erreur.
Résumé du tour:
 

_________________
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku Akio

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Mar 1 Juin 2021 - 19:19
Dans le nuage, alors qu'il commençait à émerger, Akio réfléchissait déjà à la suite. Akagi était mieux armé que lui, plus complet, moins de failles. Son seul objectif était de lui montrer que bientôt, le Céleste serait à prendre plus qu'au sérieux. Mais pour le moment, alors que son regard plongeait enfin dans celui de son homologue, il s'aperçut qu'un projectile fonçait vers lui. Trop rapide, trop tard. Il était temps de passer à la vitesse supérieure. Une aura bien plus puissante que jusqu'alors explosa avec le Kentoku au centre. Le reste de fumée fut dissipé, le javelot assez repoussé pour ne venir que lui causer une belle coupure à la jambe droite. Les mabikishis face à lui aussi furent balayés. Laissant seulement une légère ligne entre son camarade et lui encore intacte. Le genin dévoilait doucement un visage encore inconnu de beaucoup : celui du combattant.

"Bien joué Akagi" pensa le jeune homme alors qu'il se tenait là, debout à peine séparé par une zone couverte d'objets sensés l'empêcher d'atteindre son coéquipier. Il continua tout de même à avancer de deux pas avant de rigoler légèrement. Presque nerveusement. Vitesse supérieure. Ses yeux et sa peau avaient changé, la quatrième porte était ouverte. Le public comprenait que désormais l'accélération allait être violente. Beaucoup avait pu assister au duel précédent d'une des équipes de genin face à Keisuke, ou bien à l'un des entrainements du shinobi aux cheveux blancs, tous étaient au courant de la vélocité et du déchainement de violence allant de paire avec ce pouvoir si particulier. Et dire qu'il lui restait encore une étape derrière celle-ci qu'il pouvait franchir... Cette dernière serait son clou du spectacle, la dernière touche pour montrer à son homologue forgeron que la victoire qui allait être sienne ne tenait pas à grand chose.

« Prépares toi mon ami... »

Akio chargea subitement, à une vitesse bien plus élevée que tout ce qu'Akagi avait pu observer jusqu'ici. La charge utilisée était d'une autre envergure également, lui permettant de masquer ses trajectoires sous la forme d'une étoile, en adaptant sa course aux obstacles posés au sol. Le genin décida de montrer son instinct de combattant pour masquer qu'au fond de lui, la décision de laisser poursuivre le Métaru était déjà prise. Il changeait de trajectoire subitement, frappant à chaque passage le Genin. Des coups à la nature simple, mais bien plus rapides et plus puissants sous sa condition actuelle. Comment allait-il accueillir le nouveau rythme de ce combat ? Acculé, faire du ninjutsu était désormais prohibé, il n'avait plus le temps de jouer sur la distance. Bienvenue dans le monde du Céleste.

Malgré le peu de volonté qu'il avait au fond de lui, Akio n'oubliait pas de devoir faire bonne impression aux personnes le jugeant. Impossible de laisser son coéquipier devenir Chûnin sans le suivre à la trace dans ce parcours. La réussite des deux premières épreuves devaient servir de tremplin et non pas de finalité dans cette quête à la promotion.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Mer 2 Juin 2021 - 19:14
L’air se fendait, la pointe du pieu de métal transperçait ce gaz intangible à une vitesse terrifiante, alors que son partenaire sortait de la fumée d’une démarche presque décontractée. Cette pointe cherchant à se rapprocher au plus vite de la chair de la jambe du céleste pour la mordre et faire couler le premier sang. Premier sang synonyme de handicap pour les déplacements du Kentoku. Cependant le pieu qui filait à travers cet air se heurta brusquement à une onde de choc invisible et pourtant palpable dont l’épicentre n’était autre qu’Akio qui ouvrait dans son corps les portes, laissant libre court à son puissant pouvoir. Le pieu décida de changer son chemin trouvant tout de même dans sa course la cuisse du coéquipier du Metaru l’entaillant et faisant couler les premières gouttes du liquide rouge composant tout être.

Akagi ressenti la vibration même à mi-distance, cette fois-ci, il y était. Son coéquipier aller se jeter sur lui avec toute la fureur de ses poings. Le Metaru sourit sentant l’alégresse du combat le gagner, enfin il pourrait tester son nindo. Le ninjutsu au service du corps à corps. Akagi cherchait à devenir un maitre d’arme émérite, véritable bourreau utilisant hache et marteau d’arme pour trancher et écraser ses adversaires. Son sang bouillonnait lorsqu’il se retrouvait au cœur de l’action et afin de garder cette adrénaline, il travaillait son ninjutsu en ce sens. Ses jutsus seraient mis à rude épreuve face à son coéquipier utilisateur des portes mais rien de tel qu’un test difficile pour découvrir ses faiblesses. Akio avait le regard plus dur maintenant.

Le céleste se jeta sur lui avec férocité et une vélocité encore jamais atteinte tout du moins pas face au forgeron. Akagi ne se posa aucune question à cette vitesse son coéquipier serait un danger, il devait l’hanidcaper d’une façon ou d’une autre pour lui éviter de finir au tapis. Il claqua alors au sol un fumigène pour que la vue du Kentoku soit diminué et ainsi amoindrir l’impact de ses frappes. La vitesse du Kentoku était tel qu’il déplaçait la fumée à son passage et Akagi chercha à le suivre grâce à ses mouvements. Son coéquipier aux cheveux blancs ne s’arrêtant pas malgré la fumée sa charge encerclant Akagi il savait où le Metaru se trouvait approximativement. Il n’était plus qu’une masse floue se déplaçant autour du Metaru.

Akagi sa hache en main ne bougea pas, il attendit les frappes qui ne tarderaient pas et celles-ci se firent nombreuses aux nombres de cinq aux totales dans des angles différents à chaque fois. Tout se passa très rapidement. Akio semblait presque se téléporter entre chaque coup. Cependant le Metaru ne s’était pas entrainé sans relâche pour rien, sa hache en main le genin essaya de parer un maximum d’offensives de son coéquipier avec l’aide de la vision limité que lui offrait le fumigène. Ses parades étaient rapides mais Akio l’était encore plus et même s’il réussit à diminuer l’impact de certains coups grâce à ses mouvements de parade rapide, d’autres le touchèrent tout de même violement. Le céleste frappant et disparaissant repartant dans sa course folle. De l’extérieur l’on aurait pu voir une parallèle à un ours se faisant attaquer par une meute de loup, mais la meute ici n’était qu’un seul être à la vitesse faramineuse.

Akagi épiait du mieux qu’il pouvait les déplacements du céleste, son stratagème pour éviter un passage à tabac pur et lui permettait de suivre en partir le Kentoku graçe au déplacement de fumée à son passage mais il se prit de plein fouet une nouvelle offensive sur le haut de la pommette gauche malgré un mouvement d’esquive initié au moment de la frappe et para le quatrième coup enchainé par instinct. Akagi perdu rapidement l’usage de son œil droit après ce coup du fait de la puissance. Les tribunes devaient se demander ce qu’il se passait dans ce nuage de fumée. Akagi ne bougeait presque pas et arrêtait avec difficulté les offensives de son adversaire, mais il déterminait le pattern des déplacements du Kentoku au fur et à mesure. Sa fulgurance était un atout indéniable mais pouvait être retourné contre son utilisateur. Le genin voyait ses déplacements avec difficulté mais comprenait peu à peu la logique de ceux-ci et attendit le bon moment pour répondre à l’offensive. Ses mains mécaniques, elles n’étaient pas affligées par la douleur que le corps du Metaru ressentait et sous sa cape, les mudras s’enchainaient pour relâcher une technique au moment opportun. Le métal extension du mental et de l’être du métaru ce matériau noble qui créait tout restait l’arme absolu d’Akagi et en cet instant, il enviait presque sa cousine qui en était entièrement composé pouvant ne faire qu’un avec cette matière qu’il affectionnait tant.

La dernière frappe arrivait, Le Kentoku visa la tête du genin cette fois-ci. Akagi réussit une esquive fulgurante, déplaçant son corps de biais vers le bas passant sous la jambe d’Akio alors au dernier moment. Fruit de ses efforts de concentration et malgré les douleurs de son être, il esquiva cette frappe du céleste, cet unique coup mais Il ne fit pas qu’esquiver le coup du Kentoku. Ses mains mécaniques ayant créé un jutsu pendant qu’Akagi se faisait ruer de frappe, il abattit sa hache de foudre visant la jambe d’appui d’Akio alors que son autre jambe passait au-dessus de la tête du Metaru. Akagi profita de la fumée pour s’éloigner d’Akio une nouvelle fois. Il doutait que la douleur s’il avait fait mouche suffirait à l’arrêter complètement mais elle devrait réduire grandement la vitesse de déplacement du céleste.

Le combat s’intensifiait les deux genins au coude à coude menaient une bataille acharnée pour montrer leur capacité. Tout en ce déplaçant dans se nuage de fumée Akagi accrocha un parchemin explosif sur la tête de sa hache. Il sourit intérieurement, si sa prochaine idée marchait, son coéquipier rirait jaune de la provenance de celle-ci. Il prépara les mudras du jutsu suivant, afin d’être prêt dès qu’il aurait de nouveau sa cible sous les yeux. Son corps perclus de douleur commençait à montrer des signes de fatigues et sa vision était désormais réduite à son seul œil gauche.


Résumé du tour:
 

_________________
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Kentoku Akio
Kentoku Akio

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Ven 4 Juin 2021 - 10:17
Du sol se soulevait une poussière dense sous les pas véloces du Céleste. La fumigène envoyée par son coéquipier et adversaire rajoutait de la beauté intangible aux mouvements si rapides du shinobi aux cheveux blancs. C'était d'ailleurs la première fois qu'il exhibait sa technique de déplacement sous portes célestes. Et le résultat était bien à la hauteur du travail effectué pour la mettre au point. Oh oui ses muscles étaient au bout de ce qu'ils pouvaient faire, et l'afflux des portes, bourreau de ces derniers, était aussi ce qui permettait au Genin d'être en état de surpasser son adversaire du moment.

Est-ce que Akagi savait, pendant l'enchainement dévastateur, que Akio jouait une fabuleuse comédie ? Montrant son potentiel tout en conservant l'intégrité de son camarade pour ne pas le léser sur la suite du tournoi ? Les frappes fusèrent dans le brouillard, idée ingénieuse du Métaru pour suivre un minimum la furie blanche, mais il touchait, fort de sa puissance et de sa vitesse. Les mouvements étoilées aboutirent à une ouverture pour un coup final, directement au niveau de la tête. Akio se lança, jambe en avant, avant de se rendre compte qu'il tombait dans un piège.

D'un mouvement très rapide, une esquive parfaitement calibrée avant qu'un crépitement dantesque résonne, qu'un éclair jaune apparaisse sous une forme familière et ne s'abatte sur la jambe d'appui du genin. Sans réfléchir, par pur instinct, Akio choisit de sacrifier sa main pour conserver ses jambes : il exécuta un mouvement très rapide en effectuant une rotation. Son avant bras se retrouva sur le chemin de la lame énergétique. Il vint poser son pied sur l'épaule de son camarade pour s'extirper de ce mauvais pas.

Sortant de la fumée par ce mouvement, il se réceptionna avec difficulté à deux mètres de son adversaire. L'énergie sortant de son corps semblait faiblir, le temps était compté. Il vint se saisir de son bras endommagé, en l'observant sous toutes les coutures. La blessure était sérieuse mais les Portes cloisonnaient efficacement la douleur. Comment avait-il fait ? Créer un ninjutsu aussi rapide, sans mudra ? Quelque chose clochait.

« Que me caches-tu, mon ami ?... »

Il se redressa, essayant de bouger le poing, avec difficulté. Ce dernier était proche de l'inutilité. Du moins sur un point de vue de frappe. Les mouvements d'équilibre paraissaient encore possible. Un vrai sourire encore fixé sur le visage, il fixa à nouveau de son camarade. Le Kentoku avait décidé que ce serait la fin. La fumigène se dissipant, ils étaient là, tous les deux, à deux mètres l'un de l'autre. Ne restait plus qu'à lui montrer son nouveau stade de puissance.

« Moi, j'ai décidé de tout te dévoiler. Regarde... »

C'était la première fois qu'il allait montrer son nouvel état de puissance. La 6eme Porte. Un cri sortit vigoureusement de sa bouche, ses muscles semblèrent se tétaniser avant qu'une puissance encore inconnue ne surgisse. Des vortex de chakra tournoyant autour du jeune garçon. Dans les tribunes, des bruits de stupéfactions se firent entendre, certains se mirent debout pour observer encore mieux ce qu'il se passait sous leurs yeux. L'apothéose du travail d'un homme qui n'était pas né pour être shinobi. Son corps hurlait intérieurement de douleurs mais dans l'instant présent, seule lui importait l'impression qu'il renvoyait.

« Sixième Porte, Porte de la Contemplation... Ouverte. »

Akio serra le poing. Et une question lui vint : Son coéquipier était au courant qu'à cette distance, il ne pourrait rien faire face à un assaut ? Le genin aux cheveux blancs arma alors son poing et frappa le sol sous ses pieds. Ce dernier explosa sous l'impact, ni plus, ni moins. L'onde de choc déployée était phénoménale, bien plus que l'assaut sur Suzuri Takeshi précédemment. Avec cette technique, l'idée était de démontrer la vraie puissance qu'il avait atteint sans détruire son coéquipier de l'équipe une.

Autour de lui, des débris volaient, des morceaux de sol, sur une zone assez grande pour ne pas être esquivés complètement par son camarade. Lui, il était descendu d'au moins deux mètres, juste sous l'impact de son poing. Il avait réussi. À montrer son potentiel, et également à faire sentir à Akagi que, si il l'avait voulu sérieusement, le combat aurait été d'une autre envergure. La poussière soulevée par l'impact s'estompa alors, laissant une vision claire du déchainement précédent. Au milieu du cratère, le jeune taijutsuka, vidé de son énergie. Mais souriant, heureux malgré les douleurs.

Il leva la main, indiqua la direction d'Akagi, pouce levé.

« Bien joué Akagi. Tu l'emportes. Va me gagner ce tournoi maintenant. »

Et il laissa tomber son bras, cherchant à réguler son souffle qui se faisait saccadé. Les soins seraient longs, mais le jeu en avait largement valu la chandelle.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10490-kentoku-akio-un-seul-objectif-termine#90526 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t11432-dossier-de-kentoku-akio#98992
Metaru Akagi
Metaru Akagi

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Ven 4 Juin 2021 - 22:54
Sa hache poursuivait sa course, son œil gauche encore valide la suivait du regard alors qu’Akagi passait sous la jambe du Kentoku d’un mouvement rapide. Elle s’approchait de la cible mais dans un mouvement fulgurant voyant certainement le danger approcher de sa jambe, Akio réussit à protéger celle-ci dans un mouvement de rotation en opposant son bras. Choisissant de sacrifier celui-ci au profit de ses mouvements. La hache explosa dans une gerbe d’étincelle, brûlant les chairs du céleste.

Ce dernier pris appui sur le Metaru et s’éloigna d’un bond, Akagi lui poursuivit son déplacement dans la suite de son mouvement et se retourna. Le genin relâcha sa technique de bras mécanique trop consommatrice pour économiser les forces qui lui restait. Alors que la fumée se levait il décida de créer son manteau de foudre afin d’améliorer sa capacité de réaction par rapport à la vitesse incroyable de son adversaire. Il serait difficile d’atteindre le même niveau mais il devait réduire l’écart.

Alors qu’il préparait les prochains mudras pour sa technique suivante une nouvelle onde de choc apparu autour de son coéquipier qui l’avait interpelé quelques secondes auparavant. Lui disant qu’il lui montrerait tout. Akagi ne comprit d’abord pas cette déclaration mais les vortex de chakra entourant son coéquipier le firent comprendre la position dans laquelle il se trouvait. Le forgeron changea dans l’instant les mudras de sa technique suivante et relâcha aussi son manteau de foudre alors qu’il venait de le créer. Il n’aurait pas assez de chakra pour le conserver vu ce qu'il s'apprêtait à faire. Il devait tenir éloigné le céleste s'il voulait l'emporter.

Akagi avait voulu épargner son coéquipier et aussi garder caché certaines de ses capacités mais là, la situation devenait trop risquée. Il créa donc sa technique favorite, celle qu’il avait passé plusieurs mois à créer et à peaufiner. Il estimait que celle-ci le définissait en tant que Shinobi, représentant à la fois son courroux et la puissance metaru. Akagi créa un marteau immense finement ouvragé partant de ces mains tendues vers le ciel, celui-ci semblait recouvrir la voute du stade et les spectateurs derrières lui eurent l’impression de voir une éclipse, la crainte se lisait sur les visages des civils. Le Kentoku ayant bondit sur son épaule et lui-même s’étant éloigné, il pourrait abattre son marteau, il espérait juste assez rapidement. S’il avait pu garder son manteau de foudre pendant la technique pour maximiser la vitesse de l’impact, il l’eut fait mais vu sa consommation de chakra pendant le combat, il n’en était plus capable.

Akagi abattit sans attendre le marteau finement ouvragé vers son coéquipier qui avait ouvert son corps à une douleur sans nom mais aussi à puissance à l’équivalent difficilement mesurable. Alors qu’Akagi abattait son arme afin de pousser son adversaire à reculer ou à user de sa puissance contre celui-ci, il se passa totalement autre chose. Akio semblait ne pas vouloir attaquer Akagi, et il lança son poing avant de prendre conscience de ce qu’Akagi créait. Le céleste malgré les arguments du metaru et le combat n’avait pas été gagné par la ferveur de celui-ci et voulait simplement montrer sa puissance. Il frappait vers le sol. Il reconnut se mouvement celui utilisé face au Suzuri de la deuxième épreuve. Quel entêté il faisait, le Metaru jura intérieurement, en agissant ainsi, il se retrouvait sans défense face à la masse lui descendant sur la tête.

Akagi freina de tout son pouvoir la masse gigantesque qui allait vers son coéquipier cependant déstabilisé par la frappe du kentoku, Akagi relâcha un instant et la masse continua son chemin. Réagissant dans l’instant afin de garder l’équilibre un minimum, il concentra du chakra dans ses pieds et cria à plein poumon alors qu’il faisait une rotation sur le manche du marteau pour qu’il frappa le sol à sur son flanc et donc à côté du cratère dont l’épicentre était Akio. Finalement au bout d’un effort qui lui sembla surhumain, sa création percuta le sol et entraina une seconde vague de vibration dans tout le stade suivant celle créée par Akio. Un nouveau cratère vit le jour dans ce terrain d’entrainement qui semblait être le martyr de l’équipe une en ce jour.

Haletant, à demi recroquevillé sur lui-même, au bord de l’évanouissement. Akagi entendit un Akio, le féliciter et lui accorder la victoire. Akagi n’en croyait pas ses oreilles de quelle victoire voulait-il parler ? Akagi était épuisé. Il pensait avoir bien géré son chakra en arrêtant sa technique de bras à temps pour enchainer avec des techniques moins consommatrice pour finir mais il devait avouer qu’il ne pensait pas que le céleste avait déjà poussé son art si loin. Le Metaru avait encore beaucoup à apprendre, jamais plus il laisserait des ouvertures à un adversaire. Il se devait de travailler encore.

C’est un Akagi épuisé et perclus de douleur, borgne qui s’approcha doucement de son ami et coéquipier. Le Metaru représentait son clan en tout instant, il décida de marcher doucement à la lenteur d’un ancêtre mais il le fit en gardant le dos droit portant les couleurs de son clan avec ferveur. Ravalant la bile qui montait dans sa bouche des larmes de douleur brouillant son seul œil valide, il se rapprochait d’Akio. Il posa sa main sur l’épaule du Kentoku. Il rassembla ses forces pour s’adresser à Akio assez fort pour que l’arbitre entende sans s’évanouir :

« Il n’y a pas eu de victoire aujourd’hui sur ce terrain, mon ami. Et s’il en y a eu une, elle n’est pas mienne. »

Akagi ajouta en aparté pour Akio, étant fier d’être dans la même équipe du céleste :

« Tu deviendras la pointe de la lance d’arme de Kumo. »

Pour Akagi ces mots ne sonnaient pas creux, il savait Akio puissant mais ses progrès étaient encore plus fulgurants qu’il ne s’y attendait. Si à son âge Akagi, avait été aussi puissant, il serait peut-être déjà Kage à l’âge qu’il avait maintenant. Un regret passa sur son visage, son retard restait flagrant. Il devrait encore travailler inlassablement pour enfin combler ce creux que ses années passées à la forge plutôt qu’à l’académie avait creusé. Il sourit malgré la douleur reprenant l’image de leur rencontre alors qu’Akagi disait vouloir être capable de défendre sa citée bien aimée, continuant en aparté :

« Je ferais au mieux pour en devenir son bouclier. »

Il se plaça au côté d’Akio. Il savait que l’ouverture de la sixième porte coutait énormément au Kentoku pourtant Akagi ne lui prêta pas assistance pour rester droit, par respect. Le Metaru se disait que malgré son entêtement le céleste c’était finalement laissé prendre au jeu et avait démontré sa puissance… à sa façon.

« Arbitre, Le match et fini. Il s’agit d’une égalité. Si mon coéquipier ne souhaite pas poursuivre, je continuerais selon son souhait. »

Akagi souhaitait gagner le tournoi mais il refusait cependant d’accepter une victoire qui n’en était pas une et si le règlement était qu’en cas d’ex aequo aucun des deux shinobis passaient à la prochaine étape, soit. Son avis ne changerait pas.
Résumé du tour:
 

Ps: merci à toi :wink:

_________________
3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Pg49_110
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10457-kumojin-de-droit-et-de-coeur-metaru-akagi-terminee#90234 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10827-dossier-de-metaru-akagi
Narrateur
Narrateur

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Dim 6 Juin 2021 - 18:51

Alors que le combat venait soudainement d’être terminé, l’arbitre sortit finalement de sa tanière. Sortant dès lors de l’ombre alors qu’il s’était dissimulé pendant la totalité du combat pour ne pas nuire à celui-ci.

Curieux, ce combat avait pris une tournure particulière alors que deux membres d'une même équipe devaient s'affronter. Si le fruit du hasard leur avait plus ou moins tous joué un tour, il était tout de même intéressant de voir l'un d'entre eux refuser de se battre. Or, après un long moment de débat, le combat eut tout de même lieu, laissant place à un spectacle des plus impressionnant jusqu'à ce que celui-ci atteigne finalement la fin.

Serré, le terrain était aussi abîmé que les deux combattants qui ne semblaient rien vouloir lâcher jusqu'à ce que Akio encourage son adversaire à remporter la suite du tournoi. Était-ce l'ouverture des portes qui avaient causé cela ? Or, ses quelques paroles furent rapidement suivies d'une annonce d'Akagi indiquant une égalité. S'approchant dès lors des deux personnes présentes, il prit rapidement le temps de les observer avant de clarifier le tout.

-En cas d'égalité, nous regardons l'état mental et physique des deux combattants afin de déterminer lequel serait plus à même à poursuivre à l'étape suivante. Devant la situation actuelle, de ce que j'en comprends, Akio ne souhaitant pas poursuivre à l'autre manche suivante et au regard de votre état respectif, le tout ferait de Metaru Akagi le prochain à passer à la ronde suivante.

Les observant pour savoir s'ils étaient en accord ou en désaccord, il poursuivit :

-Sauf si Akio déclare vouloir poursuivre ou annule sa déclaration de forfait, Metaru Akagi passera à la ronde suivante. Quoiqu'il en soit, ce fut un beau combat et vous pouvez être fier de ce que vous avez démontré.

Dommage, mais compréhensible, il comprenait les motifs selon lesquels Akio ne désirait poursuivre le combat. Toutefois, il était hors de question de faire passer leur prochain adversaire à la ronde suivante pour un ex aequo, à moins qu'aucun des deux combattants ne puisse être logiquement remis sur pied pour la phase suivante, ce qui n'était pas le cas dans le moment actuel.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi Empty
Revenir en haut Aller en bas

3/01. PHASE 3 - Quart de finale genin : duel Akio contre Akagi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Examen Ninja de Kumo
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: