Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka]

Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Dim 30 Mai 2021 - 1:27
Pour ne jamais se releverLe Complexe a reçu une demande spéciale aujourd'hui. Un temple de moine-guerrier vous demande, le coeur meurtri, de venir les débarrasser de la dépouille de trois de leurs défunts membres. Ils étaient les disciples les plus puissants ayant reçus leur enseignement. Craignant de voir leurs confrères relevés par les pouvoirs du Nécromancien, ils ont accepté, après plusieurs échanges avec des shinobis venus les alerter de la menace, de se séparer de leur précieux héritage. Le temple se trouve au sud de l'île de Mizu, votre tâche consiste à vous rendre sur place et à rapatrier les corps au village afin de les détruire. C'est une séparation douloureuse pour ses hommes de foi, faites preuve de compassion.


Vous rendre au temple
Rencontrer les moines responsables et récupérer les dépouilles
Ramener les corps à Kiri
Trouver un moyen de les détruire à tout jamais
Faire un rapport



Tôt ou tard, Misaki allait être amenée à rencontrer ce Kaguya Shitekka dont elle avait tant entendu parler. Si elle avait souhaité que cela se fasse dans un contexte plus jovial, il n'y avait pas de meilleure façon de faire la découverte d'une personne – et de ses valeurs – que par la façon dont il interagissait avec une population vulnérable. Si elle ne doutait absolument pas du bon fondement de sa personne et de ses capacités, les perceptions qu'elle avait du Héros de Mizu étaient grandement influencées par les différents discours échangés avec celle qu'elle aimait. S'il était facile de dire qu'une personne ne porterait pas de jugement sans en rencontrer une autre, ce serait se voiler là face et ignorer bien des facteurs inconscients.

De par sa nature anxieuse, elle appréhendait quelque peu sa rencontre avec cet homme que Mayumi décrivait comme étant « sévère » et avec qui elle ne s'entendait pas bien. Si elle souhaitait se faire sa propre idée du personnage, elle était quand même nerveuse quant aux sujets de conversation qu'ils pourraient bien avoir. Après tout, Misaki avait été, à l'origine, affectée à l'équipe numéro huit, il y avait de cela maintenant deux ans. Plusieurs embauchent s'étaient mises en place et avait ruiner ce projet, mais elle redoutait tout de même le jugement de cet homme, le tout biaisé par l'impression que lui avait laissé l'Églantine dans sa psyché.

Dans tous les cas, elle ne pouvait éviter l'inévitable et ne pouvait reporter cette rencontre comme son esprit de grande paniquée le souhaitait. Plutôt que de se concentrer sur quelque chose dont elle n'avait absolument pas le contrôle, elle avait pris la décision de contrôler – un peu à l'extrême – ce qu'elle pouvait. Le duo avait rendez-vous aux portes du village et Misaki s'était assurée d'être là dès les premières lueurs du soleil. Elle ne pouvait... Elle ne devait pas être en retard pour cette importante mission et souhaitait plus que tout faire bonne impression. Le regard posé sur les marécages brisés – enfin pour ce qu'elle pouvait voir au travers de cette épaisse brume -, Misaki attendait celui qui allait être son partenaire de mission.

Inspirant profondément, elle s'assura une dernière fois que tout était en ordre. Bandeau du village au coup, check ! Besace pleine de kunais à la jambe droite, check ! Bonne humeur, check ! Après, ce n’était pas super important ça. Cependant, alors qu'elle balayait son entourage du regard, son petit coeur d'anxieuse sauta un battement, apercevant le Kaguya s'approcher d'elle. Elle ne l'avait certes jamais rencontrée en personne, mais il était assez facile de le reconnaître. Plutôt connu parmi l'intégralité des forces militaires du village caché de la brume, suite aux événements lui ayant valu le titre de Héros de Mizu, elle avait dore et déjà eu une bonne idée de ce à quoi il ressemblait. Ajouté à cela le fait qu'elle avait directement posé la question « À quoi il ressemble, Shitekka ? » à Mayumi, elle serait sans doute capable d'en faire un portrait – si elle avait le moindre talent en dessin.- Après, la géante balafre qu'il avait au visage facilitait beaucoup son identification.

Alors qu'il arrivait à sa hauteur, Misaki arborait un sourire chaleureux. Sans dire un mot, elle s'inclina en direction de l'Urumi tandis que deux mèches de cheveux dorée tombèrent le long de son visage.

[Misaki] - Enchantée de faire votre connaissance, Shitekka-Sama. Dit-elle de la façon la plus protocolaire qu'elle connaissait... Et c'était une Yuki, elle en connaissait un rayons sur le sujet. Moi, c'est Yuki Misaki ! Ajoutait-elle en se relevant Mais vous devez dore et déjà le savoir.

Coinçant une mèche derrière son oreille, elle observa le Kaguya de haut en bas, posant ensuite son regard directement dans le sien. Son pauvre petit coeur battait à une vitesse folle, attendant la réplique celui qui, en cet instant, la terrorisait un peu.


_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Jeu 3 Juin 2021 - 22:02
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Xhvf

L'ancien chasseur repliait en trois parties l'enveloppe avant de la faire disparaître à l'intérieur de son kaparamip. La brume masquait les traits tirés du guerrier. L'humidité couvrait son regard morose, accentué par le port d'un bandana. La foule, elle, masquait sa démarche neurasthénique. De toutes les missions reçues jusqu'à présent, jamais Kaguya Shitekka ne s'était engagé à pareille entreprise. Ôter la vie était une chose. À l'encontre de ses principes moraux, hérités de ses ancêtres urumis. Mais profaner la vie après la mort en était une autre, infiniment plus grave. C'était cependant ce qu'envisageait d'accomplir le Palais de la Brume, au nom d'une menace capable de relever les morts.

Le souvenir de sa Huci, sa grand-mère, remontait alors qu'il approchait des enceintes de la cité embrumée. Il ne s'imaginait pas un instant reproduire sa mission sur son aïeule, ou quiconque d'autre. Pourtant, sa frustration montait car il comprenait totalement les enjeux de son travail. Il avait eu vent des méfaits du Nécromancien. Avec tout ces éléments en tête, la conclusion paraissait évidente. Mais son respect des ancêtres primait sur la froide rationalité du Palais de la Brume.

Il fut difficile pour le Jōnin de rendre la pareille au sourire chaleureux de son acolyte de mission. Au lieu de ça, il se contenta d'une simple courbette protocolaire. Le seul éclat solaire qui subsistait sur son visage se dégageait des deux iris mordorées dans l'ombre de son bandeau aux arabesques urumis.

« Bonjour, Misaki. "San" fera largement l'affaire comme suffixe, même si c'est déjà trop à mon goût. »
L'enfant de Saroruncasi apparaissait bien trop troublé pour se rappeler qu'il avait manqué de rencontrer l'héritière du clan des neiges. Au lieu de ça, il se concentra sur les enjeux de leur mission commune. Les deux Kirijins faisaient face à la porte Sud de Kiri.
« À présent, mettons-nous en route. »
Accompagné d'un bâton de marche typique de son ethnie, orné de crânes d'oiseau, le Jōnin de la Brume invita Misaki à le suivre en direction du temple où les attendait l'objet de leur mission. Un éclair de tristesse déchira le visage du Shitekka, qu'il peina à masquer auprès de son acolyte alors qu'ils quittèrent tout deux les frontières de la cité des embruns.

_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Sam 5 Juin 2021 - 16:03

Il ne fallait pas être maître en sensorialité pour se rendre compte de l'émotion qu'arborait le visage du Kaguya. Préfèrent ne rien dire, elle ne pouvait qu'imaginer les raisons de cette tristesse qui l'habitait. Ne le connaissant pas du tout, elle n'avait aucune idée du pourquoi un tel sentiment l'habitait et ce n'était pas sa place de dire quoi que ce soit sur le sujet. Il ne s'agissait pas d'une mission facile, ni pour les moines ayant demandé l'aide du village ni pour les shinobis chargés d'exécuter cette mission. Ils vivaient tous dans une sombre époque... Une époque marquée par la guerre et la mort... Une époque où même les morts ne pouvaient se reposer...

Se mettant en route en direction du temple, Misaki ne put s'empêcher de remarquer les symboles présents sur le bandeau du jônin. Si elle n'avait pas faire le lien immédiatement, ce n'était pas la première fois qu'elle avait aperçu de telles broderies. En effet, elle avait eu la chance de croiser Imekanu au détour d'un festival loufoque, mais très brièvement. Pour une bonne partie du trajet, ses pensées s'étaient tournées vers l'explication de son sentiment de déjà-vu face à la nature des ornements sur le couvre-chef de son supérieur hiérarchique. Elle avait finir par abandonner le projet à mi-chemin, se disant qu'elle finirait sans doute par s'en rappeler si elle arrêtait de mettre de l'énergie dessus.

Le trajet fut bien silencieux. Une demi-douzaine d'heures de marche séparait le village de la brume du temple moniale et l'atmosphère qui s'était installée dès le début de la traversée des terres de l'eau n'avait pas donné envie à la genin de dire quoi que ce soit. D'abord, parce qu'elle était trop anxieuse pour dire quoi que ce soit, alors que son partenaire ne semblait pas dans son assiette. Ensuite, parce qu'elle profitait du voyage en dehors des murs du village pour ancrer dans sa mémoire le paysage qui se déroulait devant elle. Elle n'avait pas eu la chance de sortir bien souvent du village caché qui l'abritait depuis qu'elle avait six ans. Elle avait pu explorer quelques-unes des îles ici et là, mais pas celle qui offrait refuge aux shinobis de la brume sanglante.

Somme toute, au trois quarts du chemin, elle regroupa son courage et prononça quelques mots en direction de son compagnon de mission.

[Misaki] - Comment pensez-vous qu'il faudra s'y prendre pour détruire les... Elle coupa son élan quelques fractions de seconde, n'étant elle-même pas alaise avec les mots qu'elle s'en allait prononcer. Elle choisit de changer sa formulation.Pour nous assurer qu'ils ne tomberont pas entre les mains du Nécromantien ?

La solution la plus simple et la plus évidente serait la crémation. Bruler le corps avec intensité pour réduire en cendre toute trace de l'existence même d'une personne. S'il s'agissait d'une solution pourtant si efficace, elle ne pouvait s'empêcher de détester cette possibilité. Existait-il d'autres options ? Son imaginaire fertile ne pouvait s'empêcher de divaguer hors de son champ de connaissance.

[Misaki] - Je parle un peu au travers de mon chapeau, mais est-ce que tu crois que par le biais du Fuinjutsu, il est possible de trouver une solution alternative à la crémation ? Je ne m'y connait absolument pas en sceau, mais est-il possible de couper la connexion entre l'âme d'une personne et son corps ? En assumant qu'une personne à même une âme... Ou que le Nécromentien en à même de besoin... Elle en savait si peu sur l'Édo Tensei, qu'il était difficile de formuler un quelconque plan crédible...J'ai vu que Naragasa Otsuge gardait des corps dans un sceau, peut-être pourrions nous cacher les corps dans un parchemin qu'on pourrait cacher quelque part afin de pouvoir rendre les corps une fois la menace du Nécromentien éradiquer ?.

Après, s'il tombait sur un tel parchemin, il aurait une armée de cadavre à sa disposition et ça allait à l'encontre de l'ordre de mission qui était d'éradiquer les corps de façon permanente. C'était juste une option qu'elle détestait particulièrement. Cette idée que, si elle venait à mourir, son corps ne pourrait pas être remis à sa famille pour qu'ils puissent faire un deuil convenable. Cette idée d'être détruite à jamais ne pouvant retourner à la terre et s'y reposer la dégoûtait particulièrement.

[Misaki] - Enfin, ce ne sont que les idées d'une genin un peu rêveuse. N'y porte pas trop d'attention ! Dit-elle complètement insécure de ses idées farfelues.

_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 13:03
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Xhvf

« J'ose imaginer que ta présence dans la mission n'est pas due au hasard, Misaki. Surtout en ta qualité de Yuki. »
Drôle de réponse à l'interrogation de son allocutrice. Mais, bientôt aux portes du monastère, Shitekka élabora aussitôt sa réflexion. Il poursuivit, toujours d'une voix quasi éteinte.
« J'ai songé sur le chemin à un moyen de s'assurer que ce sorcier ne soit pas en mesure de souiller la mémoire de ces moines. Tu verras en temps et en heure. »
Le balafré demeurait énigmatique malgré ses précisions. Était-ce pour entretenir purement et simplement le mystère autour de sa personne ? Ou plutôt par crainte de voir son plan ébruité par quelques oreilles mal intentionnées ? Au vu du passif craintif du guerrier, le choix paraissait évident. Pour Misaki, le temps lui montrerait le chemin. En attendant, le Kaguya tenta d'apporter de l'eau à son moulin, malgré la gravité de la mission qui pesait sur son moral.
« Du Fūinjutsu, hm ? Je m'y connais pas trop en la matière. Encore moins quant cela touche au ramat des gens… je veux dire, à leur âme, se corrigea derechef l'aborigène. Mais il y a une chose que je peux affirmer : tant que la dépouille subsiste, qu'importe le moyen, qu'importe la cachette, alors c'est un risque qu'on prend. Et c'est un risque que je ne souhaite pas que la Brume prenne. On a trop à perdre de lutter contre nos aïeux. »
Suite à ces quelques réflexions, le duo arriva finalement devant le temple. Ils avaient grimpé pendant un certain temps en altitude pour trouver ce refuge monial fiché entre les monts couverts de nuages. Un spectacle impressionnant, qui fut vite éclipsé par la priorité que représentait la mission des deux Kirijins. Le duo emprunta un long escalier escarpé avant d'atteindre deux grandes portes en bois marquant un passage obligatoire dans le monastère. Là, ils furent reçus par quelques moines qui les attendaient. Le petit groupe se dirigea dans la cour centrale du monastère, où quelques bonzes guerriers bravaient la fraîcheur alpine pour s'exercer au naginata.

Là, le groupe se réduisit, et Kirijins et religieux finirent leur marche silencieuse dans une plus petite cour qui donnait sur un grand jardin surplombé par les montagnes. Là les attendait le doyen du temple. Un homme dont les traits, usés par le temps, demeuraient impassible par la pratique de la prière.

« Merci d'être venus si vite, ninjas de Kiri. Je suis l'abbé Tokuitsu, et bienvenue au sein du temple de Mii-dera. Que les cieux veillent sur vous, tout comme nos trois frères disparus… Frère Eison… Frère Tenkai… et Frère Rōben. »
Le vieil homme joignit les mains avec gravité pour prier pour le repos des trois hommes. Shitekka emboita le pas, ses convictions morales ne l'empêchant pas de s'adresser aux kamuys pour qu'ils veillent sur les défunts du temple.
« Tokuitsu-nispa, nous vous remercions d'accepter de nous accueillir au sein de votre temple. Je suis Kaguya Shitekka. Et voici Yuki Misaki, qui m'accompagne dans cette mission. Un léger silence, avant de déglutir discrètement. Je suis navré d'en arriver là, mais l'urgence qui menace notre pays impose des mesures radicales. Au nom de la Brume, je me permets de vous remercier d'accepter de consentir à notre… travail. »
L'abbé hocha la tête lourdement à défaut de trouver les mots.
« Tokuitsu-nispa, si vous le voulez bien… pouvez-vous nous conduire… devant leurs dépouilles ?
Bien sûr. Entendu. Suivez-moi, je vous prie… »
Le petit groupe, mené par Tokuitsu, et suivi par quelques moines, se dirigea dans une petite salle. Sur le chemin, quelques murmures résonnaient dans les longs couloirs de pierre creusés à même le flanc de la montagne. Le Kaguya s'imprégna des rites locaux : il était de coutume pour les moines du monastère de retourner à l'éther à l'issue de la cérémonie de l'inhumation céleste. Une pratique incongrue, en tout cas aux yeux du balafré de Saroruncasi. Quoiqu'il en soit, on refusa aux trois moines-guerriers ce digne sort, de voir leur dépouille nourrir les serviteurs des cieux. Le risque demeurait trop grand.
« Qu'est-ce… que… »
Sur place, les deux ninjas de la Brume purent constater un léger imprévu. Parmi les tables recouverts d'un linceul blanc, seule une unique dépouille subsistait dans la petite salle. Frère Eison et frère Rōben semblait-il avaient décidé de se soustraire au travail des ninjas de Kiri, de son plein gré ou non.
« Misaki, on dirait qu'on va devoir retrouver frères Eison et Rōben avant de rentrer dans le… vif du sujet. Je soupçonne un des moines du temple de l'avoir enlevé, un proche de son vivant certainement. Puisqu'on a pas le choix… mettons-nous au travail. »

_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Tekka_signa_end



Dernière édition par Kaguya Shitekka le Jeu 1 Juil 2021 - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Ven 18 Juin 2021 - 2:22

Suivant sagement son partenaire de mission, elle le laissa prendre les devants lors des interactions avec les frères de ce temple. Elle avait légèrement salué l'Abbé de l'endroit, lors des présentations et était restée plutôt silencieuse par la suite. Préférant rester à l'écart, il n'y avait rien de plus qu'elle pouvait ajouter aux discussions entre le jônin et le représentant de cet endroit dont elle appréciait particulièrement l'architecture. Mii-dera, définitivement un nom qui allait rester gravé dans sa mémoire.

Cependant, s'il y avait une chose à laquelle elle ne s'attendait pas, c'était de voir se volatiliser deux cadavres de moines. Elle se doutait bien que cette pratique de la crémation n'était pas quelque chose qui devait plaire aux habitants de cette région, c'était même inscrit dans l'ordre de mission. Elle non plus, elle n'était pas bien avec l'idée de faire disparaitre complètement le corps d'un être cher, mais de là à aller voler un corps, c'était à un autre niveau. Dans tous les cas, peut-être que les moines n'y étaient pour rien et que son imagination sauter des étapes ?

Enfin, il était bien difficile d'imaginer autre chose qu'un moine. Le nécromancien ? Il n'aurait pas laissé un corps là, alors qu'il en aurait pris deux. Ils n'étaient pas vraiment morts ? Pratiquement impossible, le temps qu'il s'était écoulé entre l'envoi de la mission, l'acceptation de la mission et le trajet pour s'y rendre était bien trop grand pour que ce soit une option crédible.

Elle n'en voulait pas au voleur d'avoir agi ainsi. Elle était même empathique à sa situation. Difficile d'imaginer toute la douleur et toutes les émotions par lesquels il devait patauger. Cependant, elle était venue ici avec un ordre de mission clair. Une mission acceptée par les autorités du village caché de la brume et demandé par les hauts intense du temple dans laquelle elle se trouvait présentement.

Elle n'imaginait cependant pas qu'un seul homme soit derrière ce vol qualifié. La distance entre les corps et la porte du temple n'étaient pas si loin que ça. Misaki se disait que l'abbé avait dû être près des corps en attendant la venue des émissaires de la brume et ça ne laissait qu'une petite fenêtre aux criminels pour agir. D'autant plus que malgré leurs entraînements qui semblaient assez intenses, trimbaler un corps mort n'était vraiment pas la chose la plus facile à faire. Si en plus, il devait faire tout ça, sans se faire remarquer, deux fois... Elle ne voyait pas d'autre explication. Ils devaient forcément être entre deux et quatre. Moins que ça, impossible de trimbaler autant de corps sans se faire voir. Plus que ça, ils auraient sans doute réussi à prendre les trois morts.

Avec un peu de chance, si elle avait raison, sans doute étaient-ils encore ensemble ?

[Misaki] - Je crois qu'il est peu probable qu'une seule personne se soit baladée avec deux corps. D'autant plus qu'il n'y a que deux corps sur trois qui ont été volés, ce qui pourrait indiquer une fenêtre de temps réduite pour agir... enfin... je me trompe peut-être.

Dans tous les cas, Misaki réalisait une série de signes incantatoire.



Dermant les yeux, elle ouvrit son esprit petit à petit à la recherche d'une multitude de signatures chakrique regroupées au même endroit. Détectant d'abord le trio qui était composé des deux shinobis et l'abbé, Misaki percevait tranquillement de plus en plus loin. Chaque inspiration agrandissait son rayon d'action. Tranquillement, elle détectait de plus en plus de signatures. Il y avait quatre regroupements en dehors du sien et une multitude de signatures individuelles. L'un des regroupements était concentré à l'entrée du temple et il devait sans doute s'agir des hommes qui s'entraînaient à leurs arrivées.

Il ne restait donc que trois endroits à explorer. Elle relaya cette information à Shitekka.

[Misaki] - Je propose qu'on se sépare ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Je pourrais prendre le groupe à l'ouest de notre position, vous à l'est et on se joint au sud. Si jamais on ne tombe pas sur ce qu'on cherche d'ici là ?

_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Jeu 1 Juil 2021 - 14:48
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Xhvf

Confinés dans cet espace clos emprunt de mysticisme, les deux agents de la Brume s'attardèrent à retrouver la trace des dépouilles disparues. Nonobstant son titre d'aspirante ninja, l'enfant des neiges fit preuve d'une perspicacité certaine à l'égard du profil des profanateurs. Son associé n'eut aucune remarque complémentaire à ajouter, si bien qu'il se contenta d'approuver les réflexions de Misaki d'un simple geste de la tête. Au vu du temps restreint qui séparait la venue de l'escorte menée par l'abbé et l'enlèvement, et du nombre de corps disparus, le coupable disposait forcément de complices. Le monastère couvait dorénavant en son sein l'ombre de quelques malandrins. Alors, au sein de ces pierres séculaires chargées d'une histoire empreinte de conflits et de spiritualité, il fallait arpenter ces couloirs à la recherche des dépouilles destinées à disparaître à jamais.

Plutôt que de s'évertuer à trainer ses pas dans ce labyrinthe monastique, Misaki eut l'ingénieuse idée d'étendre ses perceptions pour cartographier mentalement le lieu selon les vivants qui l'habitaient. Troquant la vue pour son don surnaturel, la jeune Yuki indiqua à son supérieur les zones les plus susceptibles d'abriter les coupables. Spontanément, le sixième sens de l'enfant de Saroruncasi prit le relais sur ses imparfaits yeux mordorés.

« C'est une bonne idée, Misaki. Faisons comme ça, approuva âprement l'ancien chasseur. »
Par précaution, le Jōnin invita l'abbé et les siens à renforcer la sécurité du lieu duquel lui et la Genin partirent, afin d'éviter de partir à la recherche d'un troisième cadavre. Kirijins et religieux se séparèrent ainsi provisoirement. Les deux soldats de la Brume firent de même dans un croisement. Shitekka se dirigea vers l'aile est du temple, ses perceptions lui indiquant le déplacement de plusieurs auras, visiblement pressées. L'absence d'âmes aux alentours indiqua au Kaguya que l'endroit s'avérait peu fréquenté d'ordinaire. Une information qui accéléra le pas du guerrier, alors qu'il interpella les trois moines en vadrouille. Trois jeunes bonzes armés d'un naginata.

Au nom de l'étendard des quatre vaguelettes symbolisant l'autorité militaire de Kiri, Shitekka brandissait son bandeau frontal pour interrompre les crânes rasés et les bloquer dans le couloir. Le premier réflexe du Jōnin, plutôt que de céder à l'urgence de sa mission, fut de faire appel à un clone, lequel remonta le chemin emprunté par le petit groupe.

« Que faisiez-vous ici ? Répondez !
Euh, à vrai dire on… balbutia un premier blanc-bec.
… Ça ne regarde pas un visiteur, même un ninja de Kiri ! rétorqua un deuxième.
Ça me regarde si ça concerne un enlèvement de dépouilles. Surtout si je suis envoyé en mission à ce sujet, grommela sèchement le Jōnin. »
Alors que le troisième moine-guerrier s'emmura dans un silence gêné, le clone de Shitekka explora la petite remise où se trouvaient précédemment les trois interrogés. Il s'agissait d'une réserve d'armes. La plupart des naginatas avaient été décrochés pour l'entrainement. Le profil des trois hommes s'apparentaient davantage à des retardataires qu'à des voleurs de sépulture. Mais, dans leur précipitation, le petit groupe laissa à vue un indice criant pour le Kage Bunshin du balafré. Ce dernier s'approcha de la grande caisse en bois posée à l'abri de l'entrée, et dont les dimensions permettaient probablement de dissimuler quelques corps.

Le couvercle s'avérait maladroitement refermé. Le clone lorgna sur la maigre ouverture et fit glisser doucement le couvercle pour en révéler le contenu. Au même moment, Shitekka occupait encore les trois bonzes. La pénombre s'évanouissait progressivement dans le coffre. Avec un respect infini envers le corps des défunts, le clone mit à la lumière le fond de la caisse, avant de s'attarder dessus durant quelques longues secondes. Son air interloqué céda à un unique mudra, au cours duquel il disparut dans un écran de fumée.

« … Bon. Je vais faire comme si j'avais rien vu. Mais la prochaine fois, évitez d'être à la bourre, surtout pour mal planquer des rations. »
Le Jōnin plaqua son bras le long de son corps, au lieu de le maintenir appuyé entre deux murs pour bloquer le passage aux trois bonzes qui filèrent en courant. L'homme balafré décida de rejoindre bredouille Misaki dans l'aile sud, dans l'espoir que la Yuki ait pu trouver de son côté la trace des dépouilles enlevées. Ou faute de bonnes nouvelles, que leur chance tourne dans cour surmontée d'une terrasse en bois où il s'approcha de la noble de la Brume.
« Du nouveau de ton côté, Misaki ? A part quelques moines peu regardant sur les restrictions alimentaires en vigueur au temple, je n'ai rien trouvé. »


_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Dim 11 Juil 2021 - 17:52

D'un commun accord, le duo venait de se séparer le temps d'investiguer les multiples regroupements de signatures chakrique. Maintenant sa technique, Misaki se mise en route en direction de l'amas de chakra qui se trouvait à l'ouest de sa position. Pas à pas, elle se déplaçait au coeur du monastère et ses pupilles océaniques valsaient entre l'architecture unique qui l'entourait et le chemin qu'elle devait emprunter. Elle pouvait sentir toute l'histoire derrière cet endroit et toute la richesse culturelle qui l'habitait. La Yukijine appréciait les lieux unique et singulier, riche en émotion et en souvenir, elle ne pouvait s'empêcher de prendre quelques secondes pour s'imprégner de cet endroit.

Traversant une première porte, le chemin se séparait en deux directions. Prenant à droite, elle sentait la présence du regroupement de signatures approché. Ils étaient immobiles et bien qu'elle ne savait pas exactement leurs emplacements, ça n'allait pas être la tâche la plus difficile. Avançant en direction d'une seconde porte, elle la traversa d'un pas assurer et tombait nez à nez avec ce qui semblait être un entrepôt. Il y avait plusieurs caisses empilées les unes sur les autres, diverses armes rouillée ou abîmée qui s'entassaient les unes sur les autres et une multitude de textiles prennent la poussière venait renforcé cette image de cachette idéale.

Toisant la pièce du regard, il n'y avait pas âme qui vive. Enfin, pas à première vue, car il était clair pour elle que les différentes sources de chakra provenaient de cet endroit. Elle était certaine que ses sens et sa sensorialité ne l'avaient pas trompé.

[Misaki] - Je sais que vous êtes là, montrez-vous !

Criait-elle dans le vide. Si elle n'avait pas vraiment espoir quant à la collaboration des gens qui s'étaient cachés dans un tel lieu, elle n'avait pas envie de se mettre à chercher dans toutes les caisses de l'entrepôt pour exposer ceux qui se trouvait en ce lieu. Bien entendu, rien ne se produisit. Un simple silence, accompagné d'un sentiment d'agacement. Peut-être devrait-elle être plus autoritaire ?

[Misaki] - Je sais que vous êtes là. Je sais que vous m'entendez. Je vous laisse une dernière chance pour vous montrer, sinon je vous sors de force et vous aurez bien plus de problèmes que le vol de cadavre. 3...

Elle n'eut même pas à poursuivre son décompte d'un bout de tête chauve faisait son apparition dans le fond de l'entrepôt. Il semblait s'être caché derrière un nombre conséquent de caisse. Après s'être levé, il échangeait quelques caisses.

[Moine] - Woah ! Woah ! Un instant ! Dit-il en abaissant et en remontant ses bras ; un signe voulant dire de se calmerDe quoi tu me parles, un vol de cadavre ? J'ai pas volé de cadavre !

Soulevant un sourcil, Misaki lui répondit.

[Misaki] - Me prenez pas pour une conne, je sais que tu es pas seul.

Le moine serra des dents et faisait un signe de tête en direction de l'endroit où il s'était caché. Quelques instants après, deux autres têtes rasées avaient fait son apparition, l'air bien déçu d'avoir été repéré. Pas à pas, Misaki s'avançait vers le trio, cherchant à voir là où ils s'étaient cachés et surtout, s'il n'y avait pas les cadavres qu'elle cherchait qui serait caché avec eux.

Contournant quelques obstacles, elle fixait les trois hommes du regard. Une fois arrivé à leur niveau, elle s'étirait la tête à la recherche d'information et apercevant ce qu'ils complotaient, elle croisait les bras et les fixait d'un regard sévère.

[Misaki] - ...

Sans un mot, elle tournait les talons et se mettait en direction du point de rendez-vous. Bredouille, elle n'était malheureusement pas tombée sur les voleurs de corps, mais sur une bande de flancs mous qui s'était installé un coin tranquille derrière des caisses pour faire la grâce mâtinée et dormir en toute tranquillité. La paresse n'avait jamais été quelque chose que Misaki appréciait, mais elle n'était pas leur mère et elle n'était pas là pour leur faire la morale.

Rejoignant Shitekka, elle remarquait que lui aussi ne semblait pas avoir eu de chance dans ses recherches.

[Misaki] - Pas grand chose de mon côté non plus. Quelques paresseux qui se cachaient derrière des caisses dans un entrepôt histoire d'éviter leurs tâches.

_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Mer 1 Sep 2021 - 0:42
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Xhvf

Naturellement, le Kaguya et la Yuki se retrouvèrent à l'intersection de plusieurs couloirs. Les deux envoyés de la Brume revinrent mutuellement sans avancement sur leur mission. L'un débusquant quelques moines commettant le pêché de gourmandise, la seconde celui de paresse. Étrange paradoxe au sein d'un monastère. Mais l'Urumi, ayant maintes fois dévié du chemin de la spiritualité, n'avait aucune envie de leur jeter la pierre. La jeunesse constituait une étape cruciale dans le développement de la foi de quiconque, qu'il soit de Saroruncasi comme de n'importe quelle autre contrée.
« Tant pis, soupira doucement le Jōnin. Il ne nous reste plus qu'à fouiller l'aile sud. »
Comme prévu, les deux acolytes se dirigèrent vers la partie méridionale du monastère. Ils quittèrent l'intérieur du temple pour longer un sentier qui conduisait vers un verger. On y devinait des traces de roues fraîches qui s'éloignaient du monastère. En constatant accroupi les traces, Shitekka comprit vite de quoi il était question. Il se tourna vers Misaki tout se relevant, l'air grave.
« On dirait… qu'ils ont pris des brouettes. Probablement pour déplacer plus facilement les corps. On tient une piste. »
Au moyen de sa détection de chakra, Shitekka étendit ses perceptions là où se dirigeaient les marques de brouette. Ces mêmes traces s'accompagnaient de traces de pas. On devinait entre quatre et cinq paires de sandales différentes dans la terre humide. Le balafré invita la kunoichi à le suivre au gré de ses perceptions, tout en pressant le pas. S'ils ne se dépêchaient pas, les corps dont il devait s'occuper risquaient de disparaître au choix: dans la nature, la terre, ou en compagnie des charognards. Aucune de ces options ne garantissaient une sécurité contre les agissements du Nécromancien. Le tandem s'enfonça alors avec hâte dans un petit bosquet qui grimpait.

Après une course de quelques minutes tout au plus, l'ascension des envoyés de Kiri les conduisit à proximité d'un imposant précipice. Impossible de juger la hauteur de la falaise, tant un océan de nuages brumeux couvrait la distance jusqu'au sol. L'inhumation par les cieux, donc, songea Shitekka. Guidé par le don du Kaguya de Saroruncasi, les deux Kirijins confrontèrent quatre silhouettes chauves, alors en train de disposer les dépouilles, le tout au gré de quelques prières psalmodiées en urgence. Des hommes de tout âge : du jeune homme plein de fougue au vénérable empli de sagesse.

« Cessez tout de suite ce que vous êtes en train de faire ! »
Alors qu'il interpella les quatre voleurs de corps, ces derniers se tournèrent tous en sa direction. Shitekka s'avança prudemment, sans faire de geste brusques. En effet, les corps de frères Eison et Rōben se situaient très proches du vide. Il suffisait que deux moines s'y mettent pour faire disparaître la dépouille contre quelque rocher en contrebas.
« Au nom de Kirigakure no sato, nous devons récupérer les corps de frère Eison et Rōben, insista fermement le Jōnin.
Nous ne pouvons pas ! rétorqua un premier moine. Nous devons respecter les rites funéraires pour nos camarades.
O-oui ! compléta un second, peu enthousiaste. Leur enveloppe doit retourner à l'univers, et nourrir la nature. On… on ne peut pas faire autrement !
Ce serait un sacrilège, et une grande peine de ne pas offrir à nos camarades la cérémonie de départ qu'ils méritent… ajouta un dernier, le quatrième préférant veiller à ce qu'aucun des deux shinobis ne s'approchent de trop près. Laissez-les partir dignement, je vous en prie. »
La détermination des quatre bonzes empêchait au tandem de simplement reprendre les deux corps. Shitekka essaya de temporiser.
« Comprenez que nous ne faisons pas ça avec plaisir, messieurs ! Si nous sommes ici en mission, c'est pour éviter qu'à l'avenir, ces hommes que vous avez côtoyés dans la foi de votre vivant ne reviennent à nouveau, sous influence néfaste. Leur sacrifice aujourd'hui protégera le sort de nombreux innocents !
… Certes… je comprends… mais…
Faites nous confiance ! L'inhumation céleste effacera toutes traces de leur enveloppe charnelle ici-bas. Jamais vous n'aurez à craindre ce que vous affirmez ! »
Plutôt que de céder aux arguments du Kaguya, les bonzes avaient préféré s'ancrer dans leur position coûte que coûte. Ils continuèrent de déblatérer les fondements de leur pensée religieuse afin de se justifier dans leur entreprise. Certains tremblotaient. Ils avaient besoin de se donner du courage. Profitant de la cohue, Shitekka glissa quelques mots à sa partenaire de mission.
« Je vais foncer sur eux pour les surprendre. Quand je serai au milieu du groupe, bouche toi les oreilles. Là, il faudra que tu trouves le moyen de sécuriser l'une des dépouilles. Tu t'en sens capable ? »
Après avoir changé quelques signes de la tête, Shitekka interpella une dernière fois les quatre réfractaires avant de se lancer. Sa voix se mua au gré du don de Kotan-kor-kamuy, avant que sous l'impulsion de son chakra, il ne déchire l'air d'un cri perçant. Le hurlement strident éclata avec fracas dans l'écho des hauteurs. Les moines, eux, furent provisoirement sonnés par ce son si aigu et puissant.
« Maintenant ! »
L'enfant de Saroruncasi fit ensuite appel à la danse du lierre pour clore les débats. Son échine serpenta le long du bas de son dos, jusqu'à s'étendre à même le sol pour envelopper le corps de frère Rōben. Dans le même temps, il s'interposa entre les deux moines qui s'occupaient du corps, alors qu'un lierre d'ivoire recouvrait entièrement le cadavre. Maintenant que la situation était sous contrôle de son côté, l'œillade mordorée de Shitekka se tourna spontanément vers la silhouette de sa partenaire. Il espérait qu'elle soit parvenue à un résultat similaire, qu'importe la forme.


_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Ven 10 Sep 2021 - 17:30

Pas à pas, Misaki suivait le chemin tracé par le chariot. Les compétences sensorielles de son partenaire de mission guidaient le duo en direction de ce qui semblait être un quatuor. Brouette à la main, ils poussaient les deux corps des défunts que recherchait le duo de la brume. Une partie de cette mission touchait à sa fin et pourtant, Misaki n'avait pas du tout l'impression que les choses allaient être aussi simples. D'abord parce que le précipice qui s'ouvrait devant eux allait poser un problème monstre, s'ils parvenaient à y jeter les corps des moines, ensuite parce qu'elle ne pouvait chasser l'impression qu'elle avait de priver à trois hommes le repos qu'ils méritent ou qu'ils souhaitent à cause d'une guerre qui faisait rage.

Silencieuse, elle laissait le meneur de cette mission discuter avec les moines. Leur offrant l'opportunité de se rendre sans causer le moindre souci, elle ne pouvait qu'être d'accord avec cette tentative. Voyant cependant que ça ne menait à rien, Shitekka avait fait une demande particulière à Misaki. Il voulait qu'elle se bouche les oreilles ? D'un signe de tête, elle ne pouvait qu'obéir à cette demande qu'elle trouvait particulière.

Voyant Shitekka arriver au milieu du regroupement, Misaki s'exécutait et bouchait ses oreilles à l'aide de ses mains. L'intensité du cri qui s'en suivit eut été telle que, malgré la distance qui séparait le jônin de la genin et malgré le geste protecteur qu'il lui avait demandé de faire, les oreilles de Misaki bourdonnaient à n'en plus finir. Si elle-même ne s'attendait absolument pas à ça, elle n'osait même pas imaginer la confusion qui régnait dans l'esprit des quatre bronzes.

Ne voulant cependant pas manquer cette opportunité, la fille des glaces concentrait une quantité importante de chakra dans ses pieds avant de foncer à son tour en direction du corps qu'elle devait sécuriser. Elle put répandre de la glace sur le sol, comme elle en avait l'habitude, mais si près du précipice, elle ne souhaitait pas voir les moines glisser et tomber vers une mort certaine.

Une fois à proximité, elle réalisait une série de signes incantatoire. Le dernier, celui du chien, venait sceller le début d'une technique Hyôton. Crachant une importante quantité de glace, Misaki enfermait la brouette dans un dôme glacial et translucide. Dans son dôme se trouvaient désormais deux moines et le corps de sa cible. N'ayant pas pu réaliser cette technique de sa position initiale, ça avait offert le temps à deux moines de saisir la brouette avant d'essayer d'envoyer le corps par-dessus bord, mais ils avaient fini par être pris aux pièges par la construction cristalline de Misaki.

Sans perdre de temps, l'un des moines pris au piège du dôme vint frapper une des parois glaciales. La force de l'impact vint fragmenter la structure qui s'écroulait. Une frappe chargée d'un chakra qu'elle n'avait encore jamais rencontré jusqu'à présent. Ça avait quelque chose de différent et d'assez unique. Cependant, sans perdre de temps, elle réalisait une nouvelle série de mudras et invoquait un gigantesque mur afin de couper le groupe du reste du ravin. S'il souhaitait jeter le corps de l'homme dans le vide, il allait d'abord devoir affronter le duo de Kiri et au vu de la technique lancée par Shitekka, ça n'allait pas être quelque chose de simple pour eux.

[Misaki] - C'est terminé, ne vous acharnez pas. Nous n'avons aucunement envie de vous affronter, mais si vous tentez quoi que ce soit, nous n'y réfléchirons pas deux fois.

Elle utilisait le pronom nous, mais sa parole n'engageait que la sienne. Elle essayait seulement de calmer le jeu et la tension entre les deux groupes.

[Misaki] - Votre douleur est compréhensible, mais le danger que nous souhaitons éviter est bien réel.

Elle se doutait bien que si les mots du jônin ne les avaient pas atteints, les siens ne feraient pas plus mouche. Elle espérait seulement que la confusion créer par Shitekka et la présence d'un immense mur empêchant un accès à l'abysse. Par chance, le plus anxieux des quatre se laissait tomber à genou tout en verbalisant se rendre. Cette action eut un effet domino sur les trois autres qui, tour à tour, se rendait à l'évidence qu'il valait mieux se rendre plutôt que de s'attirer les foudres de Kiri La Grande.


_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Ven 17 Déc 2021 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Dim 28 Nov 2021 - 17:03
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Xhvf

Entre ciel et terre, la frontière dressée par le précipice sur lequel se tenait les moines ne faisait que s'amincir. Pourtant, jamais le franchissement de cette limite qu'incarnait l'inhumation céleste, ne fut conduite à son terme. Par l'os et par le givre, toute ambition cérémonielle fut annihilée. L'assaut conjoint de Misaki et Shitekka porta ses fruits : sous la surprise, les bonzes furent coupés dans leur élan. Il y eut bien sûr une tentative de lutter. En vain : les envoyés de Kiri parvinrent à prendre le dessus sur les hommes des montagnes.

La victoire des ninjas était totale, en pratique. Il restait dorénavant à faire accepter, autant que possible, cet échec, tant pour eux que pour d'éventuel Nécromancien mal intentionné. L'enfant des os laissa son homologue prendre la parole pour faire passer la pilule. Il fut tenté un instant de faire un laïus sur le sort des esprits après la mort, sur le voyage vers la demeure des kamuys qui attendrait probablement les trois défunts. Mais il se ravisa aussitôt, préférant éviter d'entrer en conflit spirituel avec les bonzes. La menace imminente de l'Homme au Chapeau et de ses agents sonnait plus concrète à ses yeux pour convaincre les vaincus de se rendre à l'évidence. S'ils n'abandonnaient pas leurs amis, alors ces derniers reviendrait probablement, et il y aurait bien plus de moines à abandonner aux vautours.

Au final, grâce aux paroles de Misaki, les quatre moines décidèrent de se rendre. Ils s'effondrèrent tour à tour sous l'émotion, laissant Shitekka d'un air interdit. Il songea au sort de sa grand-mère, et s'apitoya sur la peine qui accablait ses adversaires. Comment aurait-il réagi si sa Huci n'aurait pu être inhumée dignement pour rejoindre ses aïeux ? A vrai dire, il n'en savait rien, mais probablement qu'il aurait tout tenté en son pouvoir pour faire respecter le départ de son ancêtre vers le Kamuy-Mosir.

« À présent, partez, invectiva le Jōnin. Nous nous occupons du reste. »
Les moines comprirent bien assez vite là où l'enfant de l'os souhaitait en venir. Tandis qu'il retira son étreinte squelettique sur un corps, et qu'il invita Misaki à faire de même quant au dôme de glace, les quatre bonzes se recueillirent une dernière fois sur la dépouille de leurs camarades. Un silence sépulcral accentuait la scène. Puis, lentement et péniblement, ils quittèrent les hauteurs. Quelques minutes plus tard, au bord du précipice, il ne restait plus que Misaki et Shitekka. Ainsi que les trois corps, qui devaient disparaître.
« On va faire ça ici. Misaki, je compte sur toi pour éviter que d'autres zélés ne viennent nous déranger. Toi, et ta maîtrise de la glace, aussi. Ton dôme nous sera utile pour isoler ce que je compte faire… »
La voix du guerrier se noua alors qu'il acheva de mettre des mots sur l'inévitable. Shitekka prit une grande inspiration, puis invita son rachis à s'étendre autour des trois dépouilles rassemblées pour l'occasion. La colonne vertébrale du Kaguya s'enroula par la suite pour former une étrange coupole de vertèbres allongées. Puis Shitekka composa une série de mudras avant d'expulser une boule de feu de sa bouche, laquelle s'imbriqua dans le volume interne du dôme. Le crépitement qui résulta de cette fournaise démoniaque, taillée dans l'os, glaça le sang de Shitekka, qui prenait alors la pleine mesure de sa mission. L'homme resserra autant que possible l'étreinte de sa colonne vertébrale sur le bucher, de sorte à empêcher la moindre particule de cendre d'échapper à sa vigilance. Impossible qu'une seule particule de ces moines-guerriers n'aient une chance d'atterrir entre les mains de personnes malintentionnées, à commencer par le Nécromancien. Telle était la volonté du Kaguya.

A l'issue de quelques minutes de brasier, Shitekka souffla un peu. Son chakra avait abondamment quitté son corps, et il avait besoin de reprendre ses esprits. Puis il se tourna vers Misaki, son doigt désignait timidement le résultat de ses deux techniques combinées.

« Voilà. C'est fait. Sous cette forme, le Nécromancien ou quiconque ose profaner l'esprit de ces hommes auront bien du mal à réussir. Mais… je ne peux pas me permettre qu'on s'arrête là. Le risque est trop grand. Rien ne nous dit qu'il ne suffirait pas d'une unique cendre pour permettre à ces monstres d'invoquer les morts. C'est là où tu rentres en jeu. Pour s'assurer que personne n'aura accès à la moindre parcelle de ces corps, je souhaite disperser ces cendres dans l'océan. Misaki, puis-je compter sur ton Hyōton pour que ces cendres se dispersent dans l'immensité des courants de la mer ? »
Et sa voix s'étouffa, alors qu'il formulait enfin ce plan qu'il avait développé depuis leur départ de Kiri.


_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Yuki Misaki
Yuki Misaki

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Ven 3 Déc 2021 - 0:01

« C'est un bon endroit. »

Réfléchit-elle, alors que son partenaire préparait la scène. La genin n'était pas particulièrement croyante, mais se voulait respectueuse des croyances des autres. Elle avait une certaine sensibilité pour ceux qui peuplaient le monde dans lequel elle vivait. Elle n'était pas insensible à la symbolique de l'endroit où elle se trouvait. Ensemble, les trois moines seraient inhumés par des flammes représentant l'apogée des compétences élémentaire d'un shinobi de la brume. Ils seraient réduisent à l'état de cendre, près des cieux. Elle ne savait pas où irait son âme à sa mort et elle ne s'était jamais réellement arrêtée pour y réfléchir. Elle était trop occupée à vivre pour se soucier de l'au-delà. Sans doute était-ce là les défauts de sa psyché ou bien de son âge. Elle n'était pas mal intentionnée, bien loin de là, mais ne cherchait pas à en savoir davantage non plus, quoiqu'il s'agirait sans doute là de la quête d'une vie.

La chaleur des flammes de l'Urumi étaient-elles que malgré la protection mise en place, l'air ambiant semblait se tordre. La pyramide de glace qu'avait construit Misaki afin de piéger un des moines était en train de fondre à la vitesse grand V. Posant ses pupilles sur sa construction, elle se demandait bien comme elle aurait pu résister à une telle technique. Pas qu'elle s'attendait à affronter Shitekka dans un quelconque futur, mais il ne devait pas être le seul capable de produire des flammes de cette intensité.

[Misaki] - Absolument ! Vous pouvez sur moi. Je m'en occupe sans le moindre problème.

Répondit-elle au jônin qui l'accompagnait. Misaki avait rarement eu l'occasion d'assister à l'expression d'une série de technique aussi poussée et dévastatrice. Trahissant par le fait même les capacités martiales du Kaguya. Alors que les cendres étaient encore sous le dôme d'os, Misaki réalisait une série de mudras et concentrait du chakra Hyôton au niveau de sa gorge. Le froid glacial de sa nature chakrique refroidit de quelques degrés son corps.

Indiquant au Kaguya d'ouvrir un petit peu sa protection, Misaki s'empressait de cracher sa glace à l'intérieur de celle-ci, ne permettant pas à la moindre trace de s'envoler. Petit à petit, le givre remplit l'espace qu'occupaient les cendres et elle modelait un contenant à l'image d'un tombeau qu'elle avait vu au coeur d'une exploration dans des ruines de l'île d'Aato. Pouvant donner à peu près n'importe quelle forme à sa glace, elle avait souhaité offrir une tombe aux trois moines, bien que ce n'était rien de plus qu'une symbolique.



Il ne restait plus qu'à déplacer le tout loin de cette faille et vers l'océan. Réalisant une nouvelle série de mudras, elle invoquait des clones de glace qui l'aidèrent à déplacer l'amas de glace jusqu'à la brouette. Au moins, elle allait pouvoir se faciliter un peu la tâche. Avec l'aide de ses jumelles, ils prirent la route en direction de la plage la plus près.

***

Une fois installés sur le bord de l'eau, les clones de Misaki poussèrent la brouette à la mer. Offrant à son tour une dernière prière, à l'image de celle offerte par les moines alors qu'ils étaient encore près de la crevasse. Elle ne savait pas trop comment prier, mais encore une fois, elle faisait le tout plus par symbolique et par respect pour les morts. N'était-ce pas l'intention qui comptait ?

La structure de glace flottait au gré des vagues, mais allait inévitablement être amenée à revenir vers la plage due au ressac. Réalisant une nouvelle série de signes, Misaki crachait une gigantesque tête de dragon qui allait saisir dans sa gueule sa création de glace, et ce, afin de la porter en direction de l'horizon. Le plus loin possible. De là, les moines entreprendraient un dernier voyage, jusqu'à ce que sa glace fonde et relâche leur cendre dans l'océan... À l'abri du nécromancien ?



Se retournant vers son partenaire de la journée, elle ne put s'empêcher que de lui poser l'ultime question, tandis qu'ils se mirent en route vers Kiri la Grande.

[Misaki] - Que croyez-vous qu'il y a après la mort ?

Sans doute poserait-elle la question au premier shinobi réanimé qu'elle rencontrerait... quand la Grande Guerre éclaterait...


_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Empty
Lun 13 Déc 2021 - 19:05
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Xhvf

Une odeur insoutenable avertit les narines de Shitekka de la réussite de son entreprise macabre. Les trois bonzes furent réduits à l'état de poussière, avant que Misaki ne leur offre une sépulture décente, sculptée à même la glace de son don héréditaire. Plus que le contrecoup occasionné par l'emploi de deux techniques intenses, c'était le choc psychologique qui imposa un temps d'arrêt au fils de Saroruncasi. Pour sa faction, une fois de plus, il avait mis de côté ses principes moraux. Le ramat alentour, caractérisé par un air acrimonieux et aride, semblait lui faire comprendre l'effronterie de ses actes. Il baissa la tête. L'homme de foi essaya de lutter contre lui-même, en interne, pour accepter une fois encore sa tâche ingrate. Son devoir primait sur ses convictions spirituelles. Sa frustration fut contenue, le poing serrée, alors que Misaki et ses sosies embarquèrent la stèle de glace sur la brouette.

Un silence de mort soufflait sur les hauteurs du monastère. Le tandem de Kirijins ne daigna pas annoncer leur départ auprès de l'abbé et ses fidèles, ne serait-ce que par pudeur. Le petit cortège mortuaire quitta ainsi les monts pour atteindre les côtes de l'île de Mizu. Ce fut une marche pénible, où la descente imposait une rigueur de chaque instant pour éviter que la précieuse création de glace ne glisse et ne risque de se briser au passage. Une marche pénible aussi, pour celui qui avait transgressé les interdits de son peuple, au nom du bien commun.

Éreinté tant physiquement que mentalement, Shitekka fit face à la mer dans l'espoir d'y trouver un peu de réconfort. La brise océanique caressait son visage. L'odeur de la mer chatouillait ses narines. Mais décidément, le Jōnin n'était pas d'humeur à se réjouir de ce panorama d'ordinaire agréable. Il se contenta d'observer avec un visage de marbre la mise à l'eau du vaisseau de givre, portant dans ses cales glaciales une foultitude de passagers. La construction flotta vers le rivage quelques instants. Discrètement, le Kaguya de sang-mêlé adressa une prière, chantonnée avec peu d'énergie. L'Urumi invitait les kamuys à recevoir les esprits des trois moines-combattants dans leur domaine, à leur faire apprécier la vie dans l'au-delà, loin du risque de voir cette retraite spirituelle menacée par quelque Nécromancien.

Puis le tombeau fut brisé par la gueule du dragon de glace. Une nuée de grêlons dériva au gré des vagues. Il y eut un bruit de fracas, de bris de glace répandu à la surface de l'eau. Puis le calme, accentué par le roulis de l'océan. Bientôt, la glace fondrait, et les cendres se disperseraient dans l'immensité de la mer. Là, par l'entreprise de cette inhumation océanique, la dépouille des trois bonzes seraient protégés par les courants, la faune et la flore tapies dans les profondeurs de cet infini bleuté. Cette pensée essaya de rassurer tant bien que mal Shitekka, qui acheva son chant rituel dans le même temps.

« Puisse le Rep-un kamuy vous accorder sa protection. Puisse votre ramat se mêler à son domaine, et votre esprit atteindre le Kamuy-moshir. »
Il était temps à présent de quitter cet endroit. De faire leur rapport au Palais de la Brume. Shitekka comptait, malgré son humeur maussade, inviter les autorités de Kiri à exploiter ce procédé, bien que peu glorieux, pour s'assurer que l'Océan protège les héros disparus de l'archipel des méfaits de quiconque oserait profaner leurs dépouilles. Les bras de la mer étaient suffisamment grands pour accueillir les enfants de l'Eau.

Avant de partir, Misaki adressa une ultime question à son équipier. Jusqu'à présent, Shitekka se montra peu réticent d'aborder le sujet de ses convictions animistes. Il avait vécu l'opposition de certains au village sur ses pratiques, ses traditions. Face à la question de la Yuki, il se remémora un principe qu'il appliqua ici-même : n'évoquer le culte des kamuys que si on le conviait uniquement à le faire.

« Chaque être, animal, humain, végétal, minéral, et plus encore, est constitué de ramat. Un fluide, une énergie qui dépasse la notion même de chakra, car elle constitue la matrice-même de cet univers. Ainsi, lorsque nous mourrons, ce ramat retourne au monde. Notre âme, elle, voyage. Les justes sont conviés dans la demeure des kamuys, le Kamuy-Moshir. Quant aux autres… et il déglutit péniblement en évoquant cette alternative Leur âme s'enfonce progressivement sous le sol, avec leur dépouille, et s'expose aux différentes strates de l'enfer… ou alors est condamné à être enchaîné à jamais à ce monde, sans ne plus jamais pouvoir interagir avec ce qui l'entoure.»
Ce fut sur cette ultime possibilité que Shitekka fit volteface à la mer. Cette réponse à Misaki était un plus avertissement envers lui-même qu'un simple exposé de ses croyances. Sans afficher les ténèbres de son visage, il se mit en route vers Kirigakure no satō aux côtés de Yuki Misaki, acceptant envers et contre tout d'avoir accompli cette triste mission.

_________________
[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka] Tekka_signa_end

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11587-kiri-equipe-08-shotomori#100688 https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264

[Mission C] - Pour Ne Jamais Se Relever [Ft. Kaguya Shitekka]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Infiltrer les Yakuzas [Mission libre C - PV Kaguya Shitekka]
» Kaguya Shitekka
» Résultats de l'autopsie [PV Kaguya Shitekka]
» Dans ma bulle (PV Kaguya Shitekka)
» reliquat de la côte | pv kaguya shitekka

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Mizu no Kuni, Pays de l'Eau
Sauter vers: