Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Ekko Snow
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyAujourd'hui à 9:13 par Ekko Snow

» [Iwa] Daiki Iranos
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyAujourd'hui à 8:57 par Daiki Iranos

» Renaissance ✘ ft Akio et Ken
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyAujourd'hui à 8:22 par Zaiki Minako

» Tester ses pairs [Ft Sugimoto Kenzo]
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyAujourd'hui à 4:00 par Sugimoto Kenzo

» 果し合い Hatashiai [Miyuki]
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyAujourd'hui à 0:55 par Kogami Akira

» L'hégémonie de la violence
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyAujourd'hui à 0:43 par Kogami Akira

» 征服者 Le conquérant — Akira
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyAujourd'hui à 0:19 par Kogami Akira

» Barrière divine - 3eme édition
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyHier à 23:36 par Kentoku Akio

» Rendez-vous à O.K Iwa
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyHier à 22:59 par Oterashi Yanosa

» A l'aube d'une nouvelle ère
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] EmptyHier à 22:26 par Han Musashi

Le Deal du moment :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
Voir le deal
39.99 €

Partagez

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa]

Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Sam 5 Juin 2021 - 16:40

Le jour P(af paf) était maintenant arrivé. Pour la première fois depuis son arrivée dans l'équipe numéro cinq de la brume, Misaki allait affronter son enseignante dans un véritable duel. Un vrai entraînement où elle n'avait, soyons francs, absolument aucune chance de gagner. Si elle avait grandement avancé dans sa maîtrise du chakra, en compagnie de la Gozan, elle n'avait pas atteint un niveau lui permettant d'affronter à armes égales cette Gladiatrice aux capacités monstrueuses.

Anxieuse, plus que d'habitude même, elle avançait pas à pas en direction du terrain d'entraînement qui allait servir de champ de bataille entre une Yuki et une chauve-souris. Un soleil chaud de début d'automne allait être le seul témoin de l'affrontement. Une légère brume recouvrait le village, pas assez intense pour gêner la visibilité de leur affrontement, mais plutôt typique au village caché de la brume. Sur le chemin entre le domaine familial et le complexe militaire, Misaki avait laissé son esprit divaguer dans son imaginaire.

Réfléchissant à mille et une tactiques qu'elle pourrait employer contre son enseignante, elle arrivait toujours aux deux mêmes résultats. Une défaite écrasante de la jônin sur son élève et l'impossibilité de Misaki de rester sur la défensive et d'espérer que la Gozan épuise ses réserves de chakra. Premièrement, elle avait une réserve bien plus importante que la fille des glaces. Deuxièmement, une telle victoire aurait été amère pour la Yukijine. Si la victoire n'était pas possible, elle allait essayer de se fixer un objectif personnel secret. Une tâche qu'elle essaierait d'accomplir et qui, en fonction de sa réussite ou de son échec, lui donnerait un minimum de sentiment d'accomplissement.

Cependant, elle n'était pas seulement stressée à cause de l'affrontement entre Misaki et Arukisa. C'était tout le contexte ayant mené à cet affrontement qui la faisait paniquer. Défi proposé par la Rose rouge en plein coeur d'une mission, suite à l'explosion d'émotion de l'adolescente, elle était quelque peu gênée de la situation. Elle n'avait aucune idée de ce que lui réservait son enseignante par rapport à cette discussion encore en suspens et elle n'était pas bien certaine de vouloir le savoir.

Le duel allait se passer sur le terrain d'entraînement numéro douze. Ce fidèle lopin de terre avait servi à mainte reprise à l'équipe numéro cinq et, cette fois-ci, allait assister au résultat des divers apprentissages offert par l'enseignante à son élève. Misaki était dore et déjà prête pour son duel. Son bandeau fièrement accroché après son cou, elle portait des habits propices à un duel. Habits qu'elle avait l'habitude de mettre alors qu'elle quittait en mission, ça dénotait le sérieux qu'elle donnait à la situation.

Son enseignant, quant à elle, l'attendait déjà. La voyante de loin, Misaki lui envoya la main tout en avançant dans sa direction. Chaque pas fait vers la Gozan augmentait son stress, mais pour une fois, il s'agissait de quelque chose de positif. Si elle avait été placée dans cette situation quelques mois auparavant, ça aurait été un stress paniquant et paralysant. Présentement, il s'agissait d'une anxiété de performance. Elle avait l'opportunité de prouver à Arukisa que les efforts qu'elle investissait dans la formation de son élève payaient et qu'elle ne perdait pas son temps en offrant ses enseignements à cette genin de la neige.

[Misaki] - Bon matin ! Arukisa-Senseï ! Dit-elle en commençant des échauffements !C'est aujourd'hui qu'on s'affronte ! Je suis prête... plus que jamais ! Elle avait un immense sourire au visage.

Bien que stresser, elle appréciait plus que tout particulièrement ce défi et surtout, cette chance qu'elle avait de prouver ce qu'elle valait.


_________________
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 13:14
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Aos_6610

Dans les ateliers du Complexe, Arukisa discutait avec un des intendants afin de refaire son kit d’objets. Ces dernières sorties avaient amenuisé ses ressources matérielles. Divers outils étaient installés sur des étagères en exposition afin que chaque shinobi puisse choisir les modèles qui lui convenaient le mieux. La gladiatrice ne trimballait pas tout un arsenal mais elle appréciait quelques accessoires basiques tels que des fumigènes ou du fil d’acier. Elle n’avait pas de missions prévues dans l’immédiat mais un exercice qu’elle attendait depuis longtemps devait être préparé avec minutie. Ainsi, après quelques échanges cordiaux avec l’intendant, la Rose quitta l’atelier, armée jusqu’aux dents.

C’est sur le terrain numéro douze que le rendez-vous était donné. Un lieu habituel, presque réconfortant, un endroit qu’elles connaissaient par cœur. Car Arukisa attendait celle qui avait foulé cette terre de nombreuses fois avec elle : Yuki Misaki. Sa chère élève était convoquée tôt pour une explication musclée. Déçue de son comportement récent, que ce soit en mission ou pendant ses entraînements, la jônin défia sa protégée lors d’un duel amical. Cette échauffourée avait, du point de vue d’Arukisa, plusieurs raisons d’avoir lieu.
La première, c’était de la confronter, seule, à un adversaire qui pourrait venir à bout d’elle. Sa négligence lors de leur mission Kenpei avait fait fulminer la sensei qui fut extrêmement déçue de son attitude. Un écart de conduite lors d’une sortie basique qui aurait pu tourner en fiasco si l’opposition avait été plus dangereuse. Plus que cette déconvenue, la gladiatrice voyait dans cette étourderie un échec de sa part. Celui de ne peut-être pas avoir été assez dure avec elle et de ne pas l’avoir assez préparé aux dangers de morts permanents qui les menaçaient à chaque mission. Aucun ordre ne devait être pris à la légère, même les plus basiques.
La seconde, c’était de l’évaluer, tout simplement. Malgré son agacement passager, Arukisa avait constaté de réels progrès de la part de son élève. Des efforts qui méritaient d’être salués et remontés à sa hiérarchie. Pour confirmer ses impressions, elle devait la juger sur un duel. Qui sait, peut-être la Rose allait-elle souffler le prénom de la Yuki pour une prochaine promotion. En tout cas, elle méritait sa chance.

Quand Aru’ vit Misaki arriver pour leur confrontation, celle-ci la salua d’un simple signe de main. Volontairement, elle ne lui afficha pas le sourire jovial qu’elle arborait habituellement. Elle voulait mettre son élève dans une situation inhabituelle, tendue, imprévue. Une condition qu’elle rencontrerait de nombreuses fois sur le terrain. Les ennemis n’ont souvent que peu d’humanité et aucune envie de la retrouver. La Rose détacha Mikazuki de son dos et la déplia en une fraction de seconde, provoquant un son mécanique atypique. Elle abaissa sa capuche et prit ses distances. Son visage caché, seul le bas de son faciès pouvait être perçue et aucun signe ne pouvait être perçu autre que son sérieux.

Une fine brume qui tournoyait et déambulait sur le terrain les séparait.

- Il n’y pas de sensei, pas d’Arukisa. Aujourd’hui, je suis ton ennemie. Je suis cette Yasei abattue violemment dans les ruines et qui t’a fragilisér au point de t’éloigner des enseignements que tu as reçus. Anéantie moi une bonne fois pour toute. Dit-elle en écartant les bras, prête à recevoir son adversaire.

Arukisa avait plusieurs façons de soigner cette blessure créée chez son élève et qui était certainement la cause de tous ces maux. La discussion, la psychologie, la méthode douce étaient probablement des méthodes adéquates. Seulement, la jônin avait pris la décision de lui montrer la réalité. Un shinobi n’a pas le temps pour ces états d’âme. Elle devait elle-même trouver les ressources en elle pour combattre et détruire ses démons. Ce n’est pas le premier obstacle, pas le premier choc, pas le premier traumatisme qu’elle subirait. Un ninja devait apprendre à les encaisser et à continuer sa route. Arukisa avait perdu presque deux années à digérer les événements de Shîto, elle ne voulait pas que son élève subisse le même cauchemar. Ce n’était qu’en se renforçant mentalement qu’elle avait outrepassé cette épreuve. Aujourd’hui, elle était capable de rester dans la voie de son nindô, peu importe l’adversité. La perte de son pied en était le témoin, jamais elle n’avait abdiqué durant sa convalescence.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 15:01

Était-elle anxieuse face à son enseignante ? Absolument, c'était normal. Devant elle se tenait une kunoichi ayant rejoint les rangs des jônins à 14 ans. À quatorze ans, Misaki venait tout juste de rejoindre le complexe shinobi du village caché de la brume. À 14 ans, sa propre maîtrise du chakra se limiter aux arcanes claniques propres au Clan Yuki. Sans réelle puissance, si elle avait dû mener un combat à cette époque, ça se serait rapproché plus de la bataille de boulle de neige que de quoi que ce soit d'autre.

Cependant, dû au jeune âge de la Gladiatrice, il arrivait plus fréquemment que la Yukijine en oublie son rang, quoiqu'elle avait elle-même quelque peu perdu sa voie dernièrement. Elle n'est définitivement plus à la même place émotionnellement que la dernière fois qu'elles se sont vues, lors de cette fameuse mission de la Kenpei. D'abord remis en place, sur le coup, par son enseignante, ça l'avait assez sonnée pour qu'elle dise tout haut ce qu'elle vivait tout bas. Pour que, avant tout, elle s'admette à elle-même la sévérité et la réalité de sa propre condition.

Aujourd'hui, elle entamait la seconde. En cet instant et en ce moment, à la demande de son enseignante, elle relâcherait toute cette colère, toute cette peine, toute cette peur qui l'habite depuis bien trop longtemps. Sous la forme d'un duel, elle aurait la chance de voir le résultat de ses efforts. Aujourd'hui, elle aurait la chance de se prouver à elle-même – pas aux autres - sa valeur.

Arukisa venait de prendre son arme en main. Ce bruit particulier, propre à Mikazuki annonçait le début du combat. Sans perdre de temps, Misaki ouvrit le jeu. Réalisant les quelques mudras propres à sa technique signature, elle posa une main au sol et répandit une importante couche de glace sur la totalité du terrain d'entraînement.

Au cours des derniers jours, elle n'avait eu que ce duel en tête. Elle n'avait fait que réfléchir à comment elle pourrait défier son enseignante et elle avait conçu, dans son esprit, mille et une façon d'affronter la Gladiatrice. De ses réflexions en étaient ressortis plusieurs plans et même plusieurs idées de technique. Si elle n'avait pas eu la chance de les finaliser, cette demande de son enseignante avait été le moteur de son imagination fertile et qui, sans le savoir, avait ouvert des réflexions intéressantes sur son cheminement dans les arts déceptifs de la dissimulation et des illusions.

Dans tous les cas, elle ne se voyait pas ne pas utiliser cette technique qui lui était propre. Cette fois-ci, elle ne serait pas prise au dépourvu, ne comptant pas trop sur la glace pour gêner les mouvements de son enseignante. Elle souhaitait avant tout diminuer les capacités défensives de la Gladiatrice en lien avec le doton. Quoiqu'elle était bien certaine que ce n'est pas ça qui changerait quoi que ce soit, c'était déjà un petit plus...


_________________
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 19:29
Lentement, les cristaux de glace quittèrent la paume des mains de la genin. S’éparpillant sur le sol comme un fléau de givre, la terre ne tarda pas à disparaître sous les pieds d’Arukisa. L’atmosphère prit tout à coup une teinte hivernale, la température s’abaissa et la jônin sentit ses appuis beaucoup moins stables que précédemment. La Yuki l’emportait dans son royaume hiémal.

Prévisible, sans surprise, la Yuki s’était immédiatement réfugiée dans son domaine de prédilection pour tenter de prendre l’avantage. Si cette atmosphère gelée pouvait surprendre n’importe quelle adversaire, Arukisa avait déjà vu cette technique à l'œuvre. Sans doute Misaki souhaitait-elle se réfugier dans ce qu’elle savait faire pour se rassurer et se mettre dans les meilleures conditions pour aborder cette confrontation. Bien qu’ayant un niveau supérieur, la Rose avait imaginé son affrontement avec son élève et ce jutsu signature revenait à chaque fois sur le devant de la scène lorsqu’elle tentait de deviner quelle serait son entrée. Cette configuration offrait de nombreux avantages à la Yuki, et elle le savait bien.

Pour le moment, la kunoichi prit la décision de rester immobile, quitte à être vulnérable. Tant qu’elle ne bougeait pas, elle ne subirait pas la déstabilisation agaçante de ce terrain gelée.

- Tous tes ennemis ne seront pas handicapés par ce sol glissant Misaki. Sors de ta zone de confort ! Lui lança Arukisa avec véhémence.

Les yeux dans les yeux, sa sensei la provoquait volontairement. Son but était de la pousser dans ses retranchements, de la bousculer, de la faire chuter pour qu’elle démontre ce qu’elle avait au plus profond d’elle-même. Plantant la lame de la faux lunaire dans la glace, la Rose composa quelques signes avant de prononcer un mot unique.

- Enkin. Dit-elle d’une voix à peine perceptible.

Ébranler son esprit, voilà ce qu’elle cherchait à faire avec ce genjutsu. Si Misaki voulait se réfugier sur son trône hyôton, Arukisa allait tout faire pour la mettre dans des conditions qu’elle n’avait peut-être jamais expérimentées. La déstabilisation psychique était certainement l’une des plus désagréables à surmonter. Perdre ses repères, ne plus savoir s’orienter, tordre la réalité, voilà la vision que la jônin lui offrait.
Aru’ ne comptait pas s’arrêter aussi tôt. Elle l’avait menacée de sortir de sa zone de confort et comptait bien imposer ses règles. La kunoichi suivait un principe simple : si les règles ne lui convenaient pas, il fallait les briser. Elle n’avait aucune intention de combattre sur ce sol à l’avantage de son adversaire. Par conséquent, elle attrapa Mikazuki et pointa son canon vers sa cible. Concentrant son chakra dans la pierre lunaire qui canalysait sa puissance, une salve de gouttes à peine visible s’étala sur toute la zone. Englobant la majeure partie de la glace, Misaki en son centre, la gladiatrice comptait sur sa perturbation précédente pour prendre par surprise son élève. Après un court laps de temps, les projectiles détonèrent, créant un brouhaha assourdissant. La déflagration atteignit la créatrice de ce vacarme, faisant voler des cristaux de givre qui vinrent percuter ses joues rosées. Au milieu des sphères de flammes et de fumée, elle ne put apercevoir l’état de Misaki. Néanmoins, son but premier était atteint. La brutalité de l’explosion et les quelques secondes de températures élevées avaient détruit la majeure partie du terrain gelée autour d’elle. Si tout le reste n’était pas complètement démantelé ou fondu, les différentes crevasses provoquées par la technique permettait désormais d’évoluer sur un sol beaucoup plus stable.

Son royaume venait de tomber.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 20:52

Alors qu'elle fixait son adversaire, s'assurant de pouvoir réagir correctement advenant le cas où elle décidait de lancer la moindre technique. Misaki fut particulièrement surprise de voir son enseignante réaliser une série de mudras. Il fallait dit qu'elle s'attendait à recevoir des balles de chakra, considèrent qu'elle venait tout juste de se saisir de sa géante faux mécanique. Non, à la place, elle l'avait planté dans le sol et avait choisi d'incanter un jutsu qui allait particulièrement surprendre la genin.

Tandis que le mot « Enkin » résonnait dans son esprit, l'Arukisa qui se tenait loin d'elle lui apparut soudainement en plein visage. N'ayant que peu de connaissance sur les capacités de la Gozan, elle n'eut aucune façon de savoir, dans l'immédiat, qu'il s'agissait d'un genjutsu. Prise de panique, elle qui s'attendait à subir un assaut au corps à corps, elle recouvrit sans mudras ses avant-bras et ses mains d'une apaisée couche de glace. Malheureusement, la femme en face d'elle n'était qu'un produit de son imagination, incapable d'infliger le moindre dégât. S'attendant à se prendre des assauts de sa faux, elle fut surprise d'entendre une détonation. Surprise par la situation, elle remarqua une panoplie de petites gouttes de chakra partout sur le champ de bataille.

Cette technique, elle l'avait vu à maintes et maintes reprises alors qu'elle s'entraînait à la réalisation d'un imposant mur de glace. Elle connaissait le timing entre l'apparition des boules et leurs détonations, n'ayant pas le temps de réaliser le moindre mudra, Misaki joignit ses deux bras ensemble, collant le tout sur son visage, son cou et le haut de son corps. Impossible pour elle de sortir intacte de cet assaut, elle pouvait au moins protéger quelques parties sensibles de son corps. La déflagration projeta la genin au sol, une vive douleur au niveau des jambes se faisait ressentir.

Si elle était encore en état de poursuivre le duel, c'était seulement parce que la majorité de l'attaque de la Gozan avait été envers son territoire hivernal et non pas envers elle. Cependant, la force de l'attaque et son incapacité à se protéger adéquatement les jambes lui avaient causé des dégâts plus que conséquence sur sa capacité à se mouvoir.

Profitant du chaos visuel, Misaki explosa un fumigène qui se mélangea à l'ensemble de la fumée présente près d'elle qu'avait généré la Gozan sur le champ de bataille. Puis, elle réalisa en secret les quelques mudras nécessaire à la création de deux clones. Eux, ils étaient capables de se déplacer, contrairement à l'originale. Bien que la couleur était d'un mauve assez caractéristique, elle espérait seulement gagner quelques secondes de doute. Bien entendu, elle espérait que son enseignante ne s'en rende pas compte. Peut-être serait-il possible qu'elle se dise qu'une telle explosion ait simplement déclenché le fumigène sans que Misaki n'ait eu à le lancer au sol ? C'était sur ce genre de doute qu'elle espérait gagner la seconde requise à l'exécution de son plan.

Dès son apparition, le premier des deux clones de l'adolescente se mit à marcher vers la Gozan en offrant une sorte de courbe. Un peu comme si son adversaire était un centre de gravité. Le but du clone était d'attirer l'attention d'Arukisa loin du mélange de fumé et du fumigène. Pour ce faire, il réalisa une série de signes et cracha une importante quantité de glace qui prit la forme d'une tête de dragon fonçant sur sa cible. À mi-chemin, la tête ouvrit la gueule, prête à se refermer avec violence sur la proie.

Pendant ce temps, Misaki resta au beau milieu de la fumé, cachée aux yeux de tous, souhaitant ne pas attirer l'attention de la Jônin trop occupée à se défendre de la fausse princesse des neiges. En secret, elle préparait son prochain assaut, en compagnie de son autre clone.



_________________
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 22:42
Concentrée, Arukisa scrutait des yeux sombres la zone touchée par ses explosions. Au milieu de la fumée épaisse qui commençait à peine à se dissiper, elle tentait tout de même de repérer la silhouette de son élève. Elle voulait lui donner une leçon, pas la blesser mortellement. Néanmoins, elle espérait que la Yuki soit capable de se protéger d’une technique qu’elle avait vu à l'œuvre plusieurs fois. La mémorisation et l’anticipation faisaient partie des qualités essentielles d’un bon shinobi. Elle ne devait pas se faire surprendre deux fois par la même stratégie. Les yeux plissés, elle attendait un signe, un mouvement, une révolte. Sa main droite se tenait proche du manche lustrée de Mikazuki, prête à l’agripper fermement au moindre danger approchant.

Soudain, l'attention de la Rose se porta la gauche du nuage de débris. Une forme semblable aux courbes de la Yuki se dessina jusqu’à devenir parfaitement reconnaissable. Marchant vers elle, Misaki semblait toucher aux membres inférieurs. Sa sensei remarqua immédiatement ses blessures et la teinte noire qu’avaient pris ses vêtements à cet endroit. La jônin fit la moue, elle n’avait pas totalement réussi à se protéger de son assaut. La fille des glaces osait donc se présenter ainsi, de face, les jambes mutilées, en marchant. Etait-elle devenue folle ou était-ce un coup fourré ? Sa sensei espérait que ce soit la seconde option, car elle n’allait pas la préserver pour autant.
En voyant les mudras de création du dragon élémentaire, la Rose s’apprêta à encaisser le choc. Le reptile ancestral, gueule ouverte, flottait dans les airs et fonça directement sur sa cible. Son cri bestial n’était que de la poudre aux yeux mais il ajoutait de la prestance à ce jutsu esthétiquement réussi. En réponse, Arukisa profita du sol désormais libéré de sa prison de gel pour opposer un mur doton à cette créature qui tentait de la dévorer de ses crocs givrés. Les mains au sol, elle fit bouillir les monceaux de terre à ses pieds jusqu’à ce qu’une coupole défensive s’élève devant elle et la protège sur tous les angles sauf derrière elle. A l’intérieur de sa protection, elle put entendre le fracas du dragon s’effritant en morceaux contre la paroi qui doucement commença à se désagréger également.
Profitant de cette cachette éphémère, la Rose porta son pouce à sa bouche pour se mordre jusqu’au sang et appeler son fidèle compagnon ailé. Tout droit sorti de sa caverne familiale, Hakubo fit son apparition et vint se réfugier immédiatement sous la capuche de sa maîtresse. Il exprima son empressement à l’idée de combattre avec une sorte de cri à peine audible.

- On y va doucement Hakubo, ce n’est qu’un entraînement avec Misaki.
- D’accord… Répondit-il avec une pointe de déception. Il est vrai que cela faisait quelque temps que la jônin n’avait pas fait appel à lui pour une situation réellement périlleuse.

Arukisa dégagea les restes de sa coupole rocheuse d’un coup de pied. Face à elle, se tenait Misaki, qui malgré son état semblait ne pas se laisser abattre et continuer de trouver la faille.

- Tu es à peine capable de marcher Misaki ! Abandonne ! Dit la Rose d’un ton provocateur. Je pourrais te faire danser une nouvelle fois si je le voulais, tu tiens à peine debout !

En réalité, Arukisa espérait qu’elle ne baisserait pas les bras. Son attitude agressive et moqueuse était volontaire pour tenter une nouvelle de faire flancher son moral. Misaki ne manquait pas de talent, mais sa faiblesse était son mental. Jusqu’où pouvait-elle tenir ? Aru’ attrapa Mikazuki dans sa main et pointa le canon en direction des jambes de son élève. Cette situation n’était pas sans rappeler leur précédente rencontre au Complexe où, dans une ambiance plus détendue, la jônin s’était amusée à faire danser son élève sur la glace en lui tirant dans les jambes. Là, hors de question d’en rigoler, elle voulait la mettre à terre, l’obliger à plier le genoux. Son doigt appuya sur la gâchette tandis que la fumée provoquée par les explosions finissaient de se dissiper, laissant apparaître une étrange purée de pois violette.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Lun 7 Juin 2021 - 23:50

Alors que la bataille faisait rage, en cette chaude journée automnale, une importante douleur pulsait le long des jambes de la genin. Handicapée pour les moments à venir, elle avait dû abandonner l'idée de montrer à son enseignante le travail qu'elle avait fait dernièrement sur son Taijutsu. C'était là, une bien importante leçon de vie ; « Les choses n'ont pas tendance à aller comme prévu. » Tant pis, ce n'était de toute façon pas comme si elle n'aurait jamais la chance de le lui démonter.

Complètement sous le couvert d'une importante brume, la genin n'avait aucune idée de ce qui se passait de l'autre côté de ce sombre voile. La suite de son plan dépendait grandement de sa capacité à avoir une idée précise de l'emplacement de son adversaire. Aussi, alors que le bruit retentissant de la pierre contre des crocs hivernale résonnait dans l'air, Misaki réalisa les quelques mudras nécessaires à l'activation d'une technique de sensorialité.

Tandis que son adversaire s'adressait à son clone, la genin se surprit à esquisser un sourire. Pourquoi souriait-elle ainsi ? Ce n'était pas comme si elle avait réussi à faire quoi que ce soit depuis le début de ce duel. La douleur de ses jambes, le stress qui arpentait sa psyché et l'adrénaline qui se répandait dans son corps au rythme de ses battements n'avaient pourtant rien de bien enchanteur pour cette manipulatrice de la glace. Pourtant, elle était là, en train de simplement apprécier le moment présent.

Son clone, celui qui faisait face à la Gozan, avançait pas à pas pendant n'écoutant pas vraiment ce que son enseignante lui disait. La distance et le bourdonnement incessant qui cillait dans ses oreilles – dû à la proximité des explosions de la Gladiatrice – faisaient en sorte que la véritable Misaki n'aurait le compte-rendu de cet échange unilatéral que lorsqu'il cessera d'exister. C'était exactement ce sur quoi elle comptait, car ce clone possédait l'une des choses les plus importantes pour cette tentative un peu désespérer de reprendre le dessus sur ce duel ; de l'information.

Alors qu'Arukisa tirait cette fameuse salve de balle en direction du double de glace, il choisit de se faire exploser plutôt que de se protéger. Réalisant lui-même les mudras nécessaires à son arcane Hyôton, il fit exploser la glace qui le composait. Impossible pour lui de survive à cet assaut, il se prit de toute façon la technique de son adversaire en pleine poire et, dans sa mort, envoya à son tour une plus grande quantité d'éclat cristallin en direction de son enseignante.

En simultané, Misaki réalisait la série de signes incantatoire apprise par son ancien partenaire de mission ; Yamanaka Tokage. S'il y avait bien une chose que Misaki avait enregistrée dans les demandes de sa mentore, c'était qu'elle se devait de la traiter comme si elle était la source même de cette peur développée en mission. Quoi que de mieux, afin de vaincre une bonne fois pour toutes cette peur, que d'y mettre un terme avec la même technique qui l'avait sauver des griffes de cette Hysko, quelques mois auparavant.

Une fois les signes composés, elle maintenu cet unique signe qu'elle se plaisait à appeler : « le mudra du fusil. » Visant cette source de chakra qu'elle avait détecté au préalable, elle ajusta son tour au moment où elle reçut l'information de son clone. Ce qu'elle voulait savoir, la localisation exacte de son enseignante. Ajustant sa main, elle expulsa une bale de chakra de la taille d'un Ryô. Son plan était bien simple, profitez du voile qui se dissipait afin de surprendre Arukisa avec sa technique. Elle comptait sur l'attaque du clone pour la déconcentrer, tandis qu'un projectile lui arriverait sur le côté.

Cependant, elle avait fait une modification à son attaque. Arukisa lui avait certes demandé de l'anéantir une bonne fois pour toutes, mais la Yukijine ne voulait absolument pas tuer son enseignante. Aussi, elle avait choisi de donner une forme ronde à son attaque. Si avec ça elle perdait des capacités de perforation du projectile, ça rendait quand même l'attaque non létale. Si la Gladiatrice venait à se prendre le projectile de plein fouet, la force serait bien suffisante pour lui couper complètement la respiration, pour lui briser quelques os et pour, l'espérait elle, lui donner la victoire.

Alors que le projectile filait en direction de son adversaire, le sourire de Misaki était devenu une grimace. Recevant les souvenirs de son clone, elle était bien contente de ne pas avoir eu à danser cette fois-ci. Elle trouvait quand même ça mesquins de sa part et ne pouvait s'empêcher de s'imaginer en train de souffrir le martyr en essayant d'éviter son attaque.


_________________
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Jeu 10 Juin 2021 - 23:18
C’est à l’instant où Arukisa ne vit aucune réaction de Misaki face à ses tirs rythmées qu’elle comprit que quelque chose ne se déroulait pas comme elle l’imaginait. Incapable de prévoir le subterfuge du clone glacée de son élève, elle ne put réagir à temps lorsque celui-ci explosa. Les débris de glace vinrent entailler la jônin à divers endroits. La Rose sentit sa peau se faire déchiqueter par des lames gelées. Les dents serrées pour encaisser le choc, elle tourna sa tête vers la droite. Un réflexe logique aurait été d’au moins se protéger le visage. Seulement, son expérience l’amenait à agir autrement pour ne pas tomber encore plus bas. Dans son esprit vif, le lien entre cette purée de pois violette et le clone en face d’elle se fit en une fraction de seconde. La Yuki préparait un sale coup, cachée au milieu de ce fumigène lancé volontairement. Aru’ avait pensé à un objet tombé à terre à cause de ses détonations mais non, l’acte était entièrement prémédité. La princesse des neiges semblait bien meilleure stratège que sa sensei lorsqu’elle était genin.
Usant de son expertise dans ses deux domaines de prédilection, la Rose réagit aussitôt, craignant une offensive immédiate. Tandis que d’une main elle réalisa des mudras, de l’autre elle concentra son chakra dans son arme avant d’appuyer sur la gâchette. Sans délai, ses ailes noires se déployèrent majestueusement et elle fut propulsée dans les airs par la détonation de Mikazuki. L’impulsion de ses attributs aériens et la force explosive de son artefact lui donnèrent assez d’élan pour se soustraire au projectile qui l’attendait. Ce n’est que grâce à sa maîtrise supérieure de ces deux techniques qu’elle réussit à s’en tirer. Elle sentit la balle de glace frôler sa botte contenant sa prothèse.

Continuant son envolée sur plusieurs mètres, Arukisa réalisa à quel point son élève avait progressé. Malgré la position délicate dans laquelle elle s’était retrouvée, elle avait trouvé le moyen de retourner la situation pour tenter de reprendre le dessus. Ses capacités techniques et mentales s’étaient réellement améliorées.
Tel un ange déchu, la gladiatrice dominait maintenant le terrain, faux à la main, ses ailes sombres battaient les airs pour la maintenir sur place. La dissipation lente du fumigène laissa petit à petit apparaître la Yuki, ainsi qu’un autre clone à ses cotés.

- Je dois admettre que tu m’as surprise. Mais maintenant, on va quitter ton terrain de prédilection.

Profitant de sa vitesse accrue, Aru’ n’hésita pas une seconde à foncer directement sur les deux kunoichis qui lui faisaient face. Elle fendit l’air, et tel un rapace piquant sur sa proie, elle ne quitta pas des yeux son repas. En arrivant à portée de lame, elle balança horizontalement sa faux sur la Misaki de gauche. Elle entamait sa danse balistique. La gladiatrice commença un enchaînement de plusieurs coups sur ses cibles, variant frappes puissantes et gestes rapides. L’exercice était facilité par la proximité des adversaires. Dans le même temps, elle parvenait à lancer des salves de balles sur la Misaki qui ne subissait pas les assauts tranchants, ne leur laissant aucun temps mort pour respirer. Cette succession de mouvements acrobatiques ressemblaient à la chorégraphie d’une représentation artistique, Arukisa représentait sa meilleure œuvre.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Ven 11 Juin 2021 - 0:59

Si l'assaut du clone avait fonctionné, il n'avait pas eu l'effet voulu. Les dégâts provoqués par l'attaque avaient été bien légers et n'avaient pas occupé la Gozan comme elle l'aurait souhaité. C'était sans doute là l'une des plus cruelles réalisations pour la genin. L'expérience et les compétences de son enseignante rendaient une quelconque victoire de la genin complètement impossible. Ça ne faisait que faire réaliser à Misaki à quel point l'écart était grand entre elle et sa mentore. Bien que comme n'importe quel élève, elle souhaitait un jour dépasser le maître, elle pouvait évaluer la distance qui la séparait de Gozan Arukisa... Et cette distance était de la hauteur d'une montagne.

Dans les airs, la Gladiatrice fonçait en direction du duo Yukijine. Si en temps normal, elle avait eu le temps de réaliser une série de signes incantatoire afin de se prémunir d'une telle avancer contre sa personne, la vitesse offerte par les ailes ténébreuses de sa maîtrise du domaine de la chauve-souris, ainsi que l'utilisation de la gravité rendait la tâche impossible. En cet instant et en ce moment, la petite tête de La paniquée tombait dans ses derniers retranchements. Elle se devait de formuler un plan dans le très court instant qu'il y avait entre le moment où son adversaire s'élançait et celui où elle viendrait la bombarder de coup.

Dans ce court laps de temps, Misaki avait formé deux plans possibles. Deux choix qui provenaient de sa propre expérience en situation de combat. Un plus agressif et un plus défensif. D'une part, elle pouvait essayer de coller un parchemin explosif sur le dos de son clone et l'envoyer sur son enseignante. Cette tactique avait été utilisée par Sendai Mayumi dans son duel contre elle il y avait de cela quelques jours. Cependant, ça la laisserait complètement vulnérable aux assauts de la spécialiste du corps à corps et elle était déjà bien trop blessée pour espérer s'en sortir. Suite à l'attaque kamikaze du clone, elle aurait pu essayer d'enfermer son enseignante dans une étreinte hivernale, mais pour ça, elle se devait d'être encore consciente, ce qui n'était absolument pas gagné.

Non, sa seule alternative, compte tenu des dégâts reçus au préalable était de se protéger. Elle allait devoir sacrifier son clone afin de résister à l'attaque de son adversaire. Sans mudra, elle recouvrit ses avant-bras de glace. Il s'agissait de la même technique qu'elle avait réalisée alors qu'elle avait aperçu son adversaire lui apparaitre en plein visage, quelques instants plus tôt.

La Misaki de gauche, le clone, s'élança en direction d'Arukisa. Le but était simplement d'offrir un peu de distance entre les deux genins, mais Misaki n'avait absolument pas prévu cette dance balistique offrant un mélange de corps à corps et d'attaques à distance et les blessures aux jambes n'avait pas permis au clone de gagner suffisant d'espace.

Ses simples réflexes et sa décision de faire apparaitre cette glace furent les seules choses qui lui avaient permis d'être encore debout. Elle était parvenue à se protéger de quelques assauts balistiques, mais la vitesse de la Gozan était nettement supérieure à celle de Misaki. Si elle avait réussi à se protéger de quelques attaques, elle n'avait pas réussi à contenir la totalité des assauts.

Son clone avait disparu, il avait succombé à cause de la lame mécanique de la Gozan. Alors que quelques éclats de glace filaient en direction de son adversaire, Misaki recouvrait de nouveau ses bras de glace, mais cette fois-ci, la forme se voulait bien différente. À la place d'êtres épais et bien réparti, pour pouvoir bloquer une attaque, les bras de la genin étaient recouverts de piques ici et là. Véritables cristaux capables de lacérer la chair de sa victime, elle s'élança dans un ultime plan face à cette spécialiste du corps. Jamais, elle n'aurait réussi à fuir le corps à corps. Pas contre la Gladiatrice et ses ailes et certainement pas à cause de ses jambes. Elle enchaînait une dizaine de coups, dont le dernier visait une des ailes de sa mentore.

Puis, dans une ultime tentative. Misaki réalisait une série de signes incantatoire, là au corps à corps. Elle allait tenter le tout pour le tout. Il s'agissait d'une technique encore jamais vue par la chef de l'équipe numéro cinq. Une technique secrète du clan Yuki.

[Misaki] - Arcannes Hivernales – Explosion Fractale.

Ce fut les seuls mots prononcés de tout le duel par la genin. Aller savoir pourquoi elle avait choisi d'ouvrir la bouche et de laisser s'échapper le nom d'une technique. Elle avait toujours trouvé ça un peu cringe, mais s'était sortie toute seule.

Alors qu'elle prononçait son dernier son, une intense quantité de glace émanait de la Yukijine. D'un seul coup, d'imposants pieux s'ouvraient dans toutes les directions dont Misaki en était l'épicentre. Si la Gozan faisait le choix de s'envoler pour éviter cette technique, elle pourrait observer, sur le champ de bataille, un gigantesque flocon de neige composé de glace et d'espoir.

En son centre, Misaki posait un genou au sol. Elle n'était plus en mesure de poursuivre l'affrontement. Elle était à bout de ce qu'elle pouvait endurer physiquement et ses réserves de chakra étaient si faibles qu'elle ne pourrait lancer une seule autre technique sans sombrer dans l'inconscience. Elle n'avait même plus la force de faire le focus avec ses yeux, sa vision était embrouillée, complètement perdu dans le vide. N'ayant aucune idée de où pouvait bien se trouver son enseignante, ni même de son état, elle prononça quelques mots.

[Misaki] - Hey ! J'ai au moins réussit à te faire bouger !

Une bien maigre victoire personnelle. C'était ça, cet objectif secret qu'elle s'était fixé. Elle ne voulait juste pas vivre la honte de ne pas avoir pu faire bouger son enseignante de tout le combat.


_________________
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Dim 13 Juin 2021 - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 12:51
Arukisa vit son élève encaisser les assauts malgré sa mauvaise posture. Ses protections de glace firent glisser la lame de Mikazuki sur elle. Une réaction adaptée qui lui permit de rester debout. Pendant son déchaînement, la jônin frappa volontairement le clone malgré les conséquences. Ce n’était pas quelques déchirures qui allaient la retenir. Ainsi, quand les copeaux de givre vinrent de nouveau lui molester le visage et le corps, elle l’accepta sans rechigner. La sensation de coupure était désagréable mais pas insurmontable. La gladiatrice était une guerrière redoutable dont la détermination était le moteur. Pas le temps de se protéger, elle voulait garder le dessus.

Seulement, Misaki ne baissait pas les bras. Et malgré ses blessures, elle tenta une nouvelle fois de toucher sa sensei. Cependant, au corps à corps, la Rose menait la danse. Si bien qu’elle opposa instantanément son arme au poing gelées de son adversaire. A chaque frappe, la glace venait percuter le métal et glisser contre celui-ci. Le givre éclaboussait les deux combattantes. L’agilité de la gladiatrice répondait à la puissance glaciale de la Yuki. Une joute rythmée qui s’arrêta lorsqu’Arukisa détourna la dernière tentative visant son aile. L’idée était ingénieuse, mais ce n’était qu’une prolongation de son corps, créée de toute pièce par son chakra. Quand bien même aurait-elle été abîmée, elle aurait pu la faire repousser à l’identique.
La technique qui suivit fut une surprise pour la Rose. Lancée dans un timing parfait, c’était la première fois qu’elle voyait son élève exécuter ce jutsu. Des pieux de glace partirent de sa position, perforant le sol et menaçant d’en faire de même avec le corps de la jônin. Une multitude de pics sortit tout autour de la position de la genin. Un véritable exploit de puissance et de beauté pour une jeune shinobi. En réponse, Aru’ usa de son suiton pour s’éviter l’empalement. Suite à un enchaînement de mudras, elle concentra son chakra dans sa gorge afin de concentrer un jet d’eau puissant qui vint créer une bulle autour de sa position. Le liquide se mit à tournoyer rapidement, détruisant tout ce qui s’en approchait. Ainsi, les pieux qui se formèrent sous autour de la kunoichi furent détruits dès lors qu’ils touchèrent la bulle sous pression. La glace explosa et vint se mélanger au tournoiement de l’eau avant d’être éjecté vers l’extérieur.

En une fine pluie, la bulle se dispersa autour d’Arukisa tandis que la zone avait retrouvé son calme. Au milieu de cette forêt hivernale, la Rose pouvait encore observer son élève et commença à avancer lentement vers elle. Impossible de se déplacer rapidement sur ce terrain accidenté. Epuisée, elle semblait avoir tout donné pour venir à bout de sa sensei. Néanmoins, elle réussit à adresser quelques mots à sa sensei qui esquissa un sourire en demi-teinte en guise de réponse.

- Tu as réussi à me faire bouger, c’est bien. Mais toi t’as l’air de ne plus en être capable ? Lui demanda-t-elle sans attendre de réelle réponse. A moins que tu aies besoin d’un peu d’aide ? Ajouta-t-elle sur un ton inquiétant.

La gladiatrice ne voulait pas en rester là. Si elle lui avait donné rendez-vous, c’était pour la pousser dans ses retranchements et lui faire vivre ce qu’elle s’apprêtait à faire. Une mise à l’épreuve pour prouver à sa sensei qu’elle était encore capable de se contrôler et de surpasser ses peurs. De ce fait, Arukisa avait fait durer le combat jusqu’à épuiser son élève et la rendre vulnérable. Elle était certainement dans un état physique et mental difficile, le moment idéal pour la bousculer.
Aru’ composa quelques signes, fixa Misaki et se mit à frotter ses mains en les enlaçant. Voilà ce que la gladiatrice mettait en place : une tromperie, une altération de la réalité, mais quelle réalité… Le cri strident et affolant de la Yasei serpent qui avait traumatisé la genin vint à ses oreilles. Derrière elle, ce son acéré, semblant sortir des entrailles d’un nid à vipère, venait de se manifester. Comment allait-elle réagir à cela ? Tétanisée ou remotivée ?

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 16:00

Elle était là, au beau milieu de cette forêt hivernale. La présence d'une aussi grande quantité de glace sur le terrain avait eu pour effet d'abaisser la température ambiante de quelques degrés. Rien de bien signification en cette chaude journée automnale. Tétaniser entre la conscience et l'inconscience, Misaki était au bout de ses forces. Autant physiquement que mentalement, la Gladiatrice avait poussé son élève dans un état psychique particulier.

Puis, alors qu'elle était déconnectée de la réalité, un imposant cri strident se faisait entendre. Son coeur, déjà à bout de force, venait de sauter un battement. Les pupilles de la genin s'étaient contracté quelques instants avant de s'ouvrir complètement. Le bleu azurin était devenu aussi noir que le jais et ce, afin de faire pénétrer le plus de lumière possible. Les poils partout sur son corps s'étaient redressés et ses mains se fermaient ensemble avec une telle intensité que ses oncles perçaient la peau de ses paumes.

Sa psyché valsait entre deux états. D'une part, le « Ça », la partie primitive de son esprit souhaitait plus que tout se réfugier dans une voute glaciale. Elle voulait répondre à cette pulsion lui indiquant un danger imminent à sa sécurité. Elle voulait se protéger des méfaits de cette créature et s'enfermer au coeur de sa protection ultime. Cependant, le « Surmoi » de sa psyché en avait plus qu'assez de cette réaction. Elle en avait assez d'être la proie de son inconscient. Plus qu'assez d'êtres prisent au piège dans sa propre tête.

Cependant, c'est alors que le « Moi » de son monde intérieur prit, pour la première fois, le dessus. Nourris par l'expérience acquise depuis cette rencontre fatidique entre l'Hyskos et elle. Renforcé par son désir de dépassement de soi et par cette confiance grandissante en ses capacités, principalement dues aux enseignements de sa mentore. Ce concept psychologique prit la forme d'une épiphanie. Un questionnement résonnait dans la tête de la genin. Pourquoi essayer de se débarrasser de cet événement ? Pourquoi vouloir être débarrassée de cette terreur qui l'habitait ? Ne pouvait-elle pas se servir de ce trauma afin d'y trouver une force ? Elle avait eu la chance de s'en sortir, elle avait pu expérimenter ce que d'autres vivaient quelques instants seulement avant leur mort. Pourquoi avoir peur de l'inévitable ? Pourquoi ne pas se servir de son désir de vivre comme un moteur vers le dépassement de soi ? Tous les efforts qu'elle avait faits pour se rendre jusqu'ici venaient en support à cette réflexion. Elle n'était plus la même kunoichi qu'il y a quelques mois. Elle avait rencontré l'amour, elle s'était fixé des objectifs de vie, elle avait développé une forte relation avec son enseignante. Elle avait travaillé sa maîtrise du chakra et avait développé un panel de compétences et de techniques afin de se sortir de ce trou sans fond. Elle avait entamé des recherches dans les arcanes du froid et avait fait la rencontre d'un homme lui ayant indiqué où elle devait aller pour signer un pacte avec un kuchiyose. Elle avait combattu plusieurs adversaires, dont le Mizukage, et s'en était relativement bien tiré. Non, elle n'était plus la faiblarde qu'elle croyait être. Elle venait de prendre conscience de sa propre valeur.

Puis, inspirant profondément, Misaki relevait la tête et plongeait son regard encore abyssal dans celui de son enseignante. Tranquillement, ses pupilles reprenaient un aspect plus normal et elle se mit en garde, indiquant à la Gozan qu'elle était encore capable de continuer. Bien qu'elle n'avait plus les réserves pour lancer des techniques de grande envergure, bien qu'elle n'avait plus la force de bouger de sa position, elle allait pousser ce duel jusqu'au bout. Encore capable de réaliser des mudras, elle continuerait tant qu'elle le pourrait.

Réalisant quelques mudras, elle cracha une flaque visqueuse en direction des jambes de la Gozan. Une technique qu'elle possédait elle-même dans son répertoire. Elle enchaînait ensuite avec une nouvelle série de signes et crachait une dizaine de projectiles dans sa direction. Elle savait bien qu'Arukisa pouvait aisément se protéger de la déstabilisation de la flaque visqueuse. Elle s'en était même servi afin d'apprendre une technique à Misaki qui servait JUSTEMENT à ça. Elle voulait que l'attention de sa mentore soit vers Misaki et vers les projectiles qu'elle venait de lui cracher, tandis que la véritable menace provenait d'ailleurs.

Une nouvelle fois, elle réalisait une série de mudras que la Gozan devait commencer à connaître. Cependant, instinctivement, sa technique avait pris un tout autre calibre. Provoquée par la réalisation que lui avait forcée la Gladiatrice, Misaki avait amélioré, sur le tas, cette technique qu'elle aimait tant.

Une fois le dernier mudra composé, Misaki faisait exploser un des piques de glace qu'avait laissé son explosion fractale et qui se situait derrière la Gozan. Anciennement, il aurait été trop loin pour elle et elle aurait du se rapprocher, mais plus maintenant. Ce regain de puissance venait d'ouvrir un éventail de stratégie pour la fille des glaces. Une multitude d'éclats de glace filait en direction de son adversaire, tous plus tranchant les uns que les autres.
.

_________________
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Mar 15 Juin 2021 - 18:03
La Rose avait été intraitable avec son élève. On aurait pu croire qu’elle était une sensei épouvantable et cruelle mais au contraire, elle la préparait au monde extérieur. Pour progresser en tant que shinobi, il y avait deux axes importants sur lesquels travailler : renforcer ses points forts, et réduire ses faiblesses. Un bon combattant n’hésitera pas à mettre la tête d’un adversaire sous l’eau en s'engouffrant dans la moindre faille. Misaki devait réduire ce déficit de confiance et de caractère qui la déstabilisait tant. Elle était dans l’obligation de combler ces fêlures pour que jamais quelqu’un ne puisse en profiter.
Ainsi, lorsqu’Aru aperçut sa protégée relever la tête et lutter contre ses démons pour ne pas tomber dans la panique, elle fut intérieurement soulagée. Puis, quand elle se recentra sur leur duel pour passer de nouveau à l’offensive, elle fut satisfaite. Son souffle haletant, la sueur sur son visage, ses cheveux légèrement décoiffés et la position anormale de ses jambes meurtries démontraient un état physique très amoindri. La Yuki puisait dans ses réserves pour ne pas abandonner. Si la princesses des neiges ne devait retenir qu’un enseignement des leçons de sa sensei, c’était la détermination. Cette capacité à trouver la force intérieure pour surpasser ses propres limites physiques et mentales. Cette adrénaline nécessaire à se faire du mal et à prendre des risques pour atteindre son objectif.

Néanmoins, le test n’était pas terminé.

La Rose observa la flaque qui se déposa entre elle et la genin. Un suiton qu’elle lui avait montré ? Vraiment ? Pas de doute, c’était un leurre. La Yuki savait pertinemment que la combattante ne se jetterait pas dans ce liquide glissant.

- Tu oses m’attaquer avec mes propres techniques, Misaki ? Lança Aru’ d’un ton provocateur.

Or, à peine eut-elle le temps de finir ses mots qu’une nouvelle salve de glace s’approchait d’elle. Cette fois, pas question de l’encaisser, ses contusions ne demandaient qu’à être encore plus approfondies pour la pousser elle-même à abandonner. Perdre la face était inconcevable. Aussi robuste soit-elle, elle devait penser à se préserver également. Les filets de sang qui s’écoulaient sur sa peau abîmée par les engelures n’étaient pas encore handicapants mais il ne fallait pas en rajouter plus. D’un bond vers l’arrière, elle se mit hors de portée des projectiles qui la menaçaient. Se pensant hors de danger, elle ne vit pas arriver le stratagème de la Yuki. Malgré la répétition claire des mudras maintes fois utilisés, les derniers signes furent presque salvateurs. Le bruit éclatant de la glace brisée se manifesta dans son dos. Son cœur se crispa, dépassée pendant une fraction de secondes. L’effet de surprise escompté par Misaki fonctionnait. Ce n'est que grâce à sa réactivité et aux capacités de son arme qu’Arukisa évita ce qu’elle avait provoqué : un dépassement de soi. Son doigt appuya sur la gâchette de Mikazuki pour déporter la frêle jônin de la trajectoire des stalactites. Les pics passèrent si près d’elle qu’elle put ressentir le souffle de la vitesse la caresser. Son échappatoire fut si spontanée et imprévisible qu’elle en perdit l’équilibre et se réceptionna le dos contre un autre pieu dépassant du sol. La Rose rebondit dessus comme un vulgaire chiffon et atterrit au sol en tentant de retomber tant bien que mal sur ses jambes. La collision avait été si violente qu’elle ressentit une forte douleur au niveau du flanc droit. Son expérience de casse-cou lui permit de déduire sans aucun doute qu’elle venait de se fêler une côte.

Émotionnellement, Arukisa ne savait pas sur quel pied danser. Devait-elle être fière des progrès de son élève ou déçue de s’être fait manipuler aussi facilement ? A vrai dire, elle ne doutait pas de ses propres forces, c’était possiblement là son erreur. Sous couvert d’un entraînement, elle était peut-être en train de nier une de ses propres faiblesses : son trop-plein de confiance parfois.

Cependant, la jônin n’avait pas dit son dernier mot. De nouveau, elle se joua des sens de Misaki. Seulement, au lieu de tester ses peurs, elle voulut mettre à l’épreuve son affect. Son véritable talon d’Achille. Une découverte qu’elle venait de faire récemment et qui l’avait menée à ce face-à-face. Ce n’est pas un son qui s’immisça dans l’esprit de la Yuki mais un prénom. “Misaki !” Put-elle entendre dans son dos d’une voix qu’elle chérissait tant. La tonalité si apaisante et cristalline de cette élocution était celle de Mayumi, la jeune Sendai avec qui elle avait affiché sa relation devant sa sensei en pleine mission.
Le shuriken qui partit dans sa direction était la dernière épreuve de cette journée. Était-elle capable de lutter contre ses sentiments pour assumer son rôle de shinobi de la Brume ?

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Mar 15 Juin 2021 - 19:54

Maintenant difficilement sa garde, elle alternait entre un moment de concentration et un besoin de faire le point. Une vision embrouillée ici, quelques secondes de lucidité par là. Un peu comme si elle cognait des clous dus à la fatigue accumulée. Enfin, cette analogie n'était pas tellement loin de la vérité, car en vrai, ses réserves de chakra complètement vide l'épuisaient au plus haut point. Elle ne souhaitait que faire une sieste pour en récupérer une partie. Cependant, la douleur pulsante des plaies présentes sur ses jambes, les multiples bleus qui lui envoyaient un sentiment de pincement dès qu'elle essayait de bouger le moindre muscle et une détermination dont elle avait rarement fait preuve étaient les seules choses qui la maintenaient encore debout. Ses jambes tremblaient et ça lui prenait tout son petit change pour ne pas crouler sous son propre poids, mais elle tenait encore debout.

Son enchaînement de technique semblait avoir eu un peu d'efficacité. C'était une bien maigre victoire pour l'adolescente, mais ça restait quand même quelque chose de positif. C'était tout du moins plus que ce qu'elle pouvait bien espérer. Elle avait d'autres cartes dans sa manche, mais plus les énergies nécessaires pour les sortirs. Sans doute aurait-elle la chance de le lui montrer dans le futur voire même de s'en servir dans un autre entraînement. Pour le moment, par contre, elle allait devoir se contenter de ce duel.

[Misaki] - C'était ça où un kunai explosif. Rétorquait-elle à son enseignante avec un certain retard.

La genin ne prenait pas souvent la parole en plein coeur d'un combat. Elle n'avait pas la confiance pour se vanter de quoi que ce soit et l'était pas du genre à annoncer au monde entier ce qu'elle comptait faire. Bon, ça lui arrivait quand même parfois d'adopter une petite attitude cringy et de crier haut et fort le nom d'une de ses techniques, mais c'était plus là pour y ajouter un effet. Un peu comme un spécialiste en arts martiaux hurlait à s'en époumoner alors qu'il arrivait à certain moment clé dans son combat imaginaire – lire Kata.-

Cependant, elle n'était pas au bout de ses peines. Lançant une nouvelle fois un genjutsu, Arukisa piégeait l'esprit de Misaki contre elle-même. Elle avait déjà vu cette technique en action, mais son état d'esprit ne lui permettait plus de faire un lien aussi rapide. Entendant son nom derrière elle, prononcé par la voix de celle qu'elle aimait, Misaki eut presque le réflexe de se retourner. Sans doute l'aurait-elle fait quelques instants auparavant, mais pas après cette révélation. Pas dans une telle situation où toute son attention devait être sur son adversaire. Et puis, lors de la mission Kenpei, elle était restée aussi surprise de l'attitude de Mayumi en pleine mission. Ça n'avait jamais été elle d'agir alors qu'elle représentait la brume, juste qu'elle ne s'y était absolument attendu et avait un peu improvisé en étant prise au dépourvu.

Dans tous les cas, qu'il s'agisse de Mayumi ou pas, les enjeux étaient trop grands pour qu'elle dévie son regard de son enseignante, ce qui en soi était une bonne chose, car elle venait de lui lancer un kunai. Fendant l'air dans sa direction, ce petit objet de métal aurait été problématique, si elle n'était pas restée concentrer. Portant sa dextre à sa besace, elle sortit un kunai à son tour. N'ayant même pas la force de le lancer correctement, elle opta pour simplement faire dévier le tir de la jônin avec sa propre arme en acier.
.

_________________
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Mer 16 Juin 2021 - 17:55
Le son métallique du shuriken heurtant le kunai sonna la fin du combat. Misaki venait de réussir son épreuve et de prouver à sa sensei qu’elle était capable de contenir ses émotions pour être efficace en tant que shinobi. Elle n’avait pas cédé à la panique et n’avait pas répondu à l’appel du cœur. Était-elle prête pour de nouveau retourner en mission avec sensei ? Seul l’avenir pouvait apporter une réponse indiscutable. Pour l’heure, elle avait convaincu Arukisa de sa volonté de poursuivre sa voie de kunoichi.

Plus que sa prestation mentale, la Yuki avait tout de même réussi à mettre la gladiatrice en mauvaise posture. Mieux que ça, la Rose sentait qu’elle avait dépensé une quantité non négligeable de chakra pendant cet affrontement. La fatigue commençait à amenuiser ses capacités et sa lucidité. Ses incisions devenaient plus douloureuses. Son souffle perdait de sa régularité.
Pour conclure leur entrevue, la Rose raccrocha Mikazuki dans son dos et usa une dernière fois de ses compétences animales. Ses ailes ébènes étendirent leur envergure au milieu des pieux de glace. Pianissimo, elle les actionna pour s’élever au-dessus des créations meurtrières. Son vol fut bien plus lent que la charge en piqué diagonal qu’elle avait exécutée peu de temps avant. Elle indiquait à Misaki que son approche était cette fois inoffensive. Quand Aru’ posa délicatement le pied à ses côtés comme un être divin tombé du ciel. Ses appendices aériens se désintègrèrent tandis qu’elle déposa une main sur l’épaule de son élève et de l’autre elle abaissa sa capuche, laissant apparaître un visage beaucoup plus amical qu’à son arrivée.

- La vie de shinobi n’est pas simple. On vit des moments difficiles, des traumatismes qui sont compliqués à oublier. On voit des meurtres, des choses inhumaines, on perd des proches. Il est facile de s’en détourner, qui aurait envie d’une vie pareille ? Dit-elle en marquant un silence. Tu peux retourner dans la vie civile, loin des atrocités de notre quotidien et fermer les yeux sur le monde qui t’entoure. Ou alors tu peux tenter de le rendre meilleur. Dépasser tes peurs, tes craintes et essayer d’améliorer ce qui peut encore l’être dans le Yuukan. Seule une poignée d’individus est capable de dépasser sa condition de simple civil pour changer le monde. Et je ne doute pas que tu en fasses partie.

La gladiatrice tourna les talons pour mettre fin à cette entrevue musclée.

- Soigne tes blessures. Je dois partir en mission quelque temps à l’extérieur du village mais attends toi à recevoir une lettre dès mon retour !

Spoiler:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] 63971_s

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Ven 18 Juin 2021 - 2:52

D'abord craintive, Misaki abaissait rapidement ses défenses. La fin du combat était annoncée et c'était une bonne chose, car elle n'était vraiment plus en mesure de se battre. Aujourd'hui, elle avait compris pourquoi Arukisa était une jônin. Aujourd'hui, elle avait pu évaluer une partie des capacités martiales de son enseignante et elles étaient à des kilomètres de distance. Après tout, elle ne s'était même pas servie de son Kuchiyose... et elle était reconnue au travers de Kiri pour sa maîtrise de ce domaine shinobi.

Elle écoutait le discours de son enseignante sans rien dire, reprenant tranquillement un rythme typique au niveau de sa respiration. Elle avait abaissé sa garde et accepté la main de son enseignante posée sur son épaule. Les mots de la Gozan rebondissaient dans son esprit et s'il y avait une seule chose à laquelle elle s'attardait, c'était sur le sens de ses phrases. Il était d'abord impossible pour Misaki de retourner à la vie de civile. Il n'y avait qu'une seule voie et c'était vers l'avant. Elle préfèrerait mourir au combat ou se perdre dans les atrocités du monde plutôt que de ne devenir qu'une simple représente de clan bonne à n'être que le trophée d'une alliance quelconque.

Cependant, c'était sur les derniers mots de son enseignante qu'elle avait le plus porté son attention. Arukisa qui venait de lui dire qu'elle ne doutait pas de ses capacités et surtout qu'elle ne doutait pas des possibilités qui s'offraient à Misaki avait l'effet d'une paume pour son pauvre petit coeur qui en avait vu de toutes les couleurs dernièrement. Qu'elle, la chef de l'équipe cinq et maître en Kuchiyose disent que Misaki avait ce qu'il fallait pour pouvoir changer le monde offrait une motivation sans nom à cette éternelle rêveuse. Après tout, elle était un peu naïve comme adolescente et souhaitait encore pouvoir améliorer cette terre qu'elle foulait. Des idées de grandeur, elle en avait des tonnes. Des projets, ils s'en créaient de jour en jour. Par contre que de savoir qu'elle arriverait là où elle poserait son regard, ça n'avait pas de prix.

[Misaki] - Me... merci... vraiment...

Ce fut les seuls mots qu'elle était parvenue à prononcer. Non pas parce qu'elle était épuisée au point de ne plus pouvoir parler, mais bien parce qu'il n'y avait rien d'autre à dire. Il n'y avait pas d'autres mots pour exprimer ce qu'elle ressentait et ce qu'elle souhaitait faire parvenir comme message. Rien de plus que le remerciement le plus sincère d'une femme qui en devait beaucoup à son enseignante et qui lui serait éternellement reconnaissante. Elle aurait bien voulu lui offrir quelque chose pour la remercier de tous les efforts qu'elle investissait en elle, mais elle connaissait assez bien la Gladiatrice pour savoir que le meilleur des remerciements pour Arukisa passait par les actions.

À partir de maintenant, elle ne pouvait être autre chose que la meilleure version d'elle-même.

Cela portait les choses vers l'annonce du départ d'Arukisa. Si elle s'attendait bien, un jour, à la voir quitter le village afin de partir en mission sans elle, elle aurait bien espéré que ça ne se ferait pas aussi vite. Ensemble, elle avait accompli une multitude de missions pour le village et si elle n'avait pas été choisie, c'était qu'il devait y avoir une bonne raison derrière ça.

[Misaki] - On ira manger des Takoyakis à votre tour. C'est moi qui paye.

Plaisant-elle en riant. Un rire qui lui faisait sentir toute la douleur des bleus qui arpentaient son corps.

_________________
Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Contenu sponsorisé

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Une Chauve-Souris Contre de la Glace ! [Feat. Gozan Arukisa]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: