Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Laboratoire pas si secret [solo]

Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Laboratoire pas si secret [solo] Empty
Dim 6 Juin 2021 - 17:04
La cave de la pharmacie était un laboratoire. Ce n'était pas secret dans le sens où c'était yanosa qui avait aidé à la construction, et qu'il n'y avait qu'une porte verrouillé pour y avoir accès. D'un autre côté, Kisuke n'en parlait pas non plus à n'importe qui.

Grâce à un emprunt à Tsuyoshi, il s'était équipé dans divers équipements. Des balances de précisions. Des alambic. Des éprouvettes. Des Bechers, des erlenmeyer, des entennoirs, des fallons à fond rond, des décanteurs, une centrifugeuse manuelle, plusieurs mortiers et pilons, des condenseurs, et une infinités de variantes de tubes pour autant de réactions possibles.

Il y avait de quoi faire son bonheur, et il avait tout un mur avec des étagères remplies d'éprouvettes de certaines solutions. Aujourd'hui, il tenait en main une solution d'un vert presque fluorescent de chakra à son byakugan. C'était un spécimen de la forêt interdite que Yanosa avait tué lui-même. Kisuke s'était contenté de récupérer les glandes à venin. Un excitant si puissant qu'il tuait par crise cardiaque après contact avec l'épiderme.

Mais ce n'était pas ce résultat là que Kisuke cherchait à répliquer.

Venin du scolopendre de la forêt interdite, cinquième essai, associé avec un mélange d'essences numéro 6. Concentration 0 point 1 et 0 point 3.

Il utilisa plusieurs contenants en verre pour faire ce mélange, essayant d'atteindre la meilleure pureté de produit possible. Son doujutsu était d'une certaine aide pour cela. Voir le chakra était un atout certain lorsque les réactions chimiques se mélangeaient à des susbtances qui en étaient pourvues.

Puis, il déposa une goutte de son produit final sur un petit morceau de fromage, une goutte des deux produits initiaux sur deux autres fromages. Il laissa le dernier morceau de fromage intouché. Il les déposa un à un dans une cage habité par un rat comme on en trouvait des milliers à Iwajuku. Puis, il observa les réactions.

Une expérimentation scientifique, donc.

Le sujet témoin est inchangé. Le sujet avec les herbes semble amorphe et ne réagit pas aux stimuli externes. Le sujet juste avec le venin est... mort. Le sujet avec le venin et les herbes est en train de détruire sa cage.

Un bruit métallique se fit entendre.

Correction. A détruit sa cage.

Le rat s'enfuit à toute vitesse - bien que son agilité était dans les normes pour son espèce. Il fut destabilisé par une paume du Hakke, et attrapé par des gants renforcés. Contre toute attente, Kisuke n'arriva pas à le retenir car la force de l'animal était supérieure à la sienne. Il s'échappa de nouveau, jusqu'à ce que le Hyûga du bloquer les tenketsus de l'animal pour l'immobiliser (un comble, quand même, de devoir requérir cette technique mythique de son clan sur un simple rat). Il le remit dans une cage avant de l'observer. Le chakra du venin semblait se dissiper petit à petit de son organisme. Le Pharmacien prit un bic et nota le résultat.

Cinquième essai - succès. Dénomination - superforce. Le sujet est gardé en observation.

Un petit bruit de cloche lui informa que son autre expérience en cours avait finit de refroidir. Il s'approcha de l'éprouvette, et la renifla.

Alcool de prune, vingtième essai, associé avec de la menthe. Concentration 1 pour 1 et 0 point cinq.

Avec le récent succès de son alcool de cerise, Kisuke s'était lancé de manière aventureuse dans de la distillation d'alcool à partir d'une autre base. En l'occurence, les très célèbres prunes d'iwa (à ne pas confondre avec les "cadeaux" du Shishiza). Il en avait fermenté dans une cuve, et avait plusieurs essais en cours. Celui-ci, il le ferait avec des extraits de menthe pour donner du goût, et cacher l'odeur puissante de l'alcool.

Il se prépara un petit short, qu'il but cul sec. Avant de changer de couleur et de devenir tout rouge. Il sentait de la chaleur se répandre dans son oesophage - ce qui n'était pas normal. En fait, il avait même l'impression de pouvoir suivre exactement le trajet du liquide dans ses boyaux par la douleur que cela faisait. Et le goût... Bon, en cul sec, il n'avait pas bien put goûter cette merveille. Il pris une note.

Pas...pire que l'essai précédent.

Il en reprit une rasade, juste pour être sûr...

Oui, se dit-il en recrachant. Le goût était infect.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Laboratoire pas si secret [solo] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 23:19
Le reptile bougeait tout autour de Kisuke. Il passait dans ses manches, sous son torse, dansait allègrement sur ses épaules, tandis que le genin lui fit le tour des lieux. Le visiteur était une invocation qu'il avait ramené de la forêt interdite. Pour le moment, il l'appelait "Ryu" mais ce n'était pas son véritable prénom. Kisuke se doutait bien que la confiance nécessitait un peu de temps avant de s'installer.

Comment ççççççça marche tout ça ?

Ils étaient tout deux dans le sous-sol, et le Hyûga était heureux d'avoir entendu cette question. Il se mit à parler à très grand débit.

On appelle cela un laboratoire. J'utilise ces différents outils pour des fonctionnalités spécifiques. L'idée est toujours de faire une réaction particulière avec le maximum d'efficacité. Par exemple, tu vois cette éprouvette ? Je peux la chauffer telle quelle, oui. Mais si je chauffe une substance expansive, le ballon rond aura moins de risque de se briser. Celui-là, c'est pour récolter du condensat. Celui-ci, c'est idéal pour mélanger deux liquides ensembles...

Le serpent était impressionné et intéressé. Ou alors, il faisait excessivement bien semblant de l'être. En même temps, le langage non-verbale d'un reptile était difficile à décrypter pour le Hyûga, il n'était pas sûr de tout pouvoir décoder.

Son interlocuteur se dressa à hauteur de sa tête, de son épaule gauche.

Et où esssssst-ce que j'interviens, là-dedans ?

Et bien, déjà, tu m'as dit que ton affinité était le katon, pas vrai ? Tu peux allumer la cheminée et garder les lumières allumées.

Le serpent regarda l'âtre, éteint. Il rougeoya de chakra quelques secondes, puis une langue de feu sortit de sa bouche et vint lêcher la cheminée. Les flammes sur les bûches reprirent vie, et dansaient de manière ondulée le long de la matière. Kisuke était assez content de son assistant. Lui-même n'était pas très doué en ninjutsu mais cela lui importait peu quand son allié pouvait tout faire à sa place de manière aussi efficace.

Un peu bassssique à mon goût. Mais cccccela sssssera fait. Quoi d'autres ?

Kisuke se frotta les mains, puis alla chercher un verre avec un côté ouvert en forme de V. Il était vide, mais cela ne tarderait pas longtemps. Il porta le verre à côté de la tête du reptile et lui dit simplement.

Craches.

Le serpent savait très bien où il allait avec cela. Kisuke avait été très transparent et franc avec le "dragon" de la forêt interdite. Les venins de ces kuchyioses étaient potents, rares et terriblement utiles. En avoir une source à domicile était véritablement une opportunité que Kisuke avait prioritisé en apprenant que ce pacte des serpents était accessible.

L'invocation ondula de son corps et déposa ses crocs à l'intérieur du vert, tout en ouvrant grand la gueule. Puis du liquide en coula. Une quantité faible - à peine la moitié du verre fut remplit. Mais c'était déjà très bien, et Kisuke déposa le verre sur la table avant de lui mettre une petite étiquette pour bien le labelliser.

Pour le bien de la Ssssscienccccce ! Celui-là, il devrait faire saigner par tous les orifices.

Kisuke s'arrêta quelques secondes, pour s'assurer qu'il avait bien compris.

Celui-là... tu veux dire que...

Le serpent hocha de la tête d'en haut vers le bas, dans une moue de confirmation. Il lui dit alors une phrase qui lui fit hérisser tous les poils de la nuque dans un frisson de plaisir.

Bien sssssûr, tout "dragon" qui se resssspecte peut moduler son venin.

Encore plus de possibilités pour notre ami pharmacien et ses stocks de substances exotiques. En réalité, cela ne paraissait pas si déconnant que la possibilité de chakra dans l'équation changeait la donne d'un point de vue purement biologique.

Encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Kisuke
Hyûga KisukeEn ligne

Laboratoire pas si secret [solo] Empty
Jeu 17 Juin 2021 - 23:40
Le serpent secoua la tête. La forte odeur qui régnait au-dessus de la solution était presque étouffante, et ce malgré le masque que Kisuke portait. Dedans baignaient des longues bandelettes de tissus rectangulaires. Un tissus solide, sans colorant et d'un blanc-gris naturellement assez accessible économiquement parlant.
Ccca sssssent fort. C'est pour faire quoi ?
Des bandages pour l'hopital.
Pourquoi l'odeur ?
C'est un bain d'alcool, pour les aseptiser. Du simple tissus est couvert de bactéries et autres agents pathogènes qui pourraient faire des complications même sur une simple blessure. Avec ce cocktail (littéralement) j'en élimine une grosse partie. Les seules bactéries qui survivent à cela sont en général des bactéries à coque, plutôt rare. Je peux rien faire contre elles, mais c'est déjà ça de pris.

Il sortit les bandages des sceaux d'éthanol presque pur, les enroula, puis les fit sécher dans une cloche de verre avant d'y appliquer un sceau de stockage pour y vider une grande partie d'air. Le vide ainsi créé permettait aux pansements de sécher de manière quasi stérile. Une fois sec, ils seraient stocké dans des sceaux de transport qu'il ferait simplement livré aux différents hôpitaux d'iwa.

Une fois terminé, le serpent s'échappa de sa manche et se dirigea vers une table avec un tas d'extraits d'arbre. Il huma l'air de sa langue, avant de hocher de la tête et de hisser sa découverte. Il l'avait déjà rencontré dans sa forêt natale.

Oh çççça je ssssssais. Ecorce de saule. Remède contre les maux de têtes et la fièvre.
Acide acétylsalicylique, chimiquement parlant. C'est un panacé oui. Mais il faut faire attention, il partage certaines propriétés de ton venin. Cela fluidifie le sang. Il ne faut pas en prendre avant une grosse opération, ou avant une bataille. Je compte en faire un extrait qui concentre l'effet recherché, et le décuple.

Kisuke fit passer tout ça au mortier, de manière vigoureuse et efficace. C'était monotone, il en profita pour parler biochimie avec son invocation.

Une fois tous les composant bien réduits en poudre, Kisuke les versa dans une éprouvette qu'il scella à la cire avant de clamper plusieurs tubes entre eux. Par appel d'air et l'usage de pompe périlstatique manuel, plusieurs composants allaient se mélanger avec un minimum de contamination par des particules étrangères. Le liquide obtenu, après quelques heures de cristallisation, allait donner une plaque de médicament qu'il casserait en petites doses typiques. Mais cela demanderait encore du temps.

Ensuite, Kisuke arriva à son projet du moment. Une énorme cuve en acier kumojin qu'il avait fait faire à grand prix. Des tuyaux en sortait et elle semblait particulièrement chaude au toucher. Le Hyûga vérifia certains paramètres avant d'expliquer à sa curieuse invocation avant qu'elle ne pose la fatidique question.

Et ceci est un bioréacteur basique. J'en ai un pour fabriquer de l'alcool à l'étage, mais j'essaie d'en faire un deuxième automatisé. J'essaie de faire de la culture de germes que je filterais pour avoir des éléments biologiques particuliers. Mais... C'est un projet prototype pour le moment.

Il constata que la couleur du résultat final signifiait qu'un autre champignon avait remplacé celui qu'il avait voulut développé, résonnant le tout comme un échec. Il fit signe à son Kuchyiose de tout purifier dans une vague de katon. Son principal problème venait de l'agitateur. Un bon bioréacteur - ou fermenteur - nécessitait notamment une capacité de se mélanger de manière continue et réglable. Il avait bien des ressorts et engrenages, mais cela n'était pas suffisant. Et il allait avoir du mal à pivoter la manivelle en continue lui-même. Un bunshin n'était pas non plus une solution. Il se disait qu'il devrait sans doute regarder du côté des fuins. Peut-être que là il pouvait trouver un mécanisme pour agiter et maintenir la température dans la cuve.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Laboratoire pas si secret [solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: