Soutenez le forum !
1234
Partagez

Chaque chemins mènent à la démence [Solo]

Itö Luna
Itö Luna

Chaque chemins mènent à la démence [Solo] Empty
Ven 11 Juin 2021 - 16:55

狂気


Les cheveux dans le vent, de légères fumerolles de sueur s’échappaient dans l’air frais du matin. Des pas, lourds et rapides, résonnaient à travers des bois encore endormis de la courte nuit d’été qu’ils venaient de passer. L’aube se levant lentement, des scintillements éclataient à travers les cimes et des éclats métalliques sonnaient l’heure d’une tragique journée. Virevoltants à travers branches et sol, des jeux d’acrobaties d’une extrême vitesse se confrontaient à un groupe de poursuivants. Huit hommes couraient entre les épais troncs chassants un des plus importants gibiers du territoire.

L’individu qui tenait distance à ses chasseurs aguerris, maintenait fermement un katana en main. Forgés dans le charbon de sa forêt natale, les marquages de son acier trempaient dans la perfection d’un fil destructeur. Oblitérant dans les souches à proximité chaque tentative d’offensive portée à son possesseur, l’acier tamponner par le symbole シルク “Soie” commençait à se fissurer par les nombreuses attaques qui lui étaient destinées.

----

À plusieurs endroits de ce point chaud, des cris de douleur résonnaient à travers les planches d’un cabanon, au bord d’un petit village forestier. Sur un matelas de quelques millimètres d’épaisseur, se trouvait allongée une femme avec une longue tignasse bouclée. Devant elle, une noble dame de foie se tenait, prête à accueillir une nouvelle vie sur les terres de ce monde en guerre.

Tenez encore un peu Dame Hyo ! Le bébé arrive… »

----

Les attaques devenant de plus en plus soutenues, l’homme armé de sa valeureuse lame se retrouvait face à un flanc de roche d’une centaine de pieds. Abrupte et acérée, l’impossibilité de l’escalader avant que ses détracteurs n’arrivent, était une évidence. Sans voix de fuite possible, l’arme chromée se retournait dos à la pierre pour faire face à son destin.

Coiffé de courts cheveux de la même couleur que le ciel, celui-ci qui tenait l’arme laissait couler sur son front des perles d’eau salée. Le regard profond, il connaissait son futur mieux que quiconque maintenant. Et seulement après quelques secondes, le groupe de poursuivants arrivait face à lui. Dans ses pupilles, le sentiment de satisfaction pouvait se ressentir.

« Tu ne souilleras plus jamais notre sang. La mort est la seule amante qu’il te reste ! »

Le détracteur habillé d’une riche toge et d’un demi-masque métallique forgé d’emblème représentant les exploits passés du clan Shinrin, se tenait avec puissance devant celui qui n’était déjà plus de ce monde. Et à la suite d’une série de mudra, un flot de flammes venait carboniser la chair de la proie piégée par la nature du pays du feu. Et dans une explosion assourdissante, celle-ci disparaît dans le néant.

----

Une détonation vint recouvrir les cris et les pleurs du nouvel être. Encore violacé par son arrivée dans le monde du vivant, celui-ci se tue rapidement au son de la mort.

« C’est une fille Dame Hyo ! »

N’ayant pas le temps d’apprécier cette formidable petite créature, la mère vit derrière la prêtresse une porte s’ouvrir avec fracas sur ses trois âmes. Trois membres du clan Shinrin s'avançaient sans aucune passion vers l’enfant encore humide de son périple post-natal.

« Elle a la couleur de ses cheveux. »
« Mais elle possède quand même une partie de notre sang. »

Arrachant le nourrisson des mains de la sage-femme, l’un des individus regarda avec attention les yeux de la jeune fille venant de naître.

« Elle sera considérée comme une bâtarde et vivra en fonction. Nous l’entraînerons et nous l’utiliserons comme arme. »
« Et pour Dame Hyo ? »
« Kanshisha veut la voir, emmenez-là ! »

Sans force, impuissante face à la scène qui se déroulait devant elle, Hyo n’eut qu’une larme se détachant de ses yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77533 https://www.ascentofshinobi.com/t13558-ito-luna#119946
Itö Luna
Itö Luna

Chaque chemins mènent à la démence [Solo] Empty
Sam 12 Juin 2021 - 4:56

狂気


Sous des fragiles planches vieillies par le temps, les quelques bouts de bois entassés les uns sur les autres servaient de tables, de lit et de chaise. L’odeur de la paille enivrait l’atmosphère de la bâtisse et alors que la lumière avait du mal à pénétrer à l’intérieur, une chanson provenant d’une petite fille se faisait entendre. Tapi dans un coin de la pièce, Akemi était accroupie en train de jouer avec un chiffon. L’heure approchait et la jeune fille le savait très bien.

Depuis maintenant plus de quatre ans, chaque jour, se ressemblait. Ouvrant la porte vers un monde extérieur qu’elle connaissait que trop peu, Deryu entrait dans les écuries aménagées en locaux de vie précaire.

« Akemi, viens… »

Comme à chaque fois, la jeune fille n’avait pas le choix que de le suivre pour partir dans une prairie en plein milieu de la forêt. Celle-ci était le seul coin de verdure sur terre qu’elle connaissait. Ici, le temps semblait aller à la même vitesse, qu’importe le temps et qu’importe la saison.

Mais ce jour était différent des autres. Pendant que la petite Akemi subissait un entraînement quasi militaire à peine âgé de plus de 8 ans, après des litres et des litres de sueur, de courbature et de souffrance, une chose arriva devant les yeux de celui qui était l’un des seuls à lui parler.

Le bout de chiffon qu’elle emmenait à chaque fois s'illuminait sous des minuscules mains innocentes. S’envolant au vent, les tresses de tissus se déroulaient un à un pour former des boucles et des spirales devant des yeux émerveillés par le spectacle.

« Akemi… Kanshashi va te voir… Retourne dans ta demeure et rends-toi présentable, on t’apportera de quoi te changer. »

Une bonne heure était passée et la jeune fille avait mis sur elle des vêtements qu’une servante lui avait apportés. La toilette qu’elle avait subie s’était fait dans un courant de rivière aussi glacial que les nuits d’hiver et elle était maintenant prête à rencontrer celui qui lui avait laissé la vie sauvent durant toutes ces années, celui dont chaque personne qu’elle croisait parlait en tant que Seigneur du clan Shinrin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9200-ito-luna#77533 https://www.ascentofshinobi.com/t13558-ito-luna#119946

Chaque chemins mènent à la démence [Solo]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chemins mènent tous à Kumo.
» Derrière chaque grand homme se cache une femme [Solo]
» Quand les chemins s'entrecroisent et se séparent - Honma
» Les grands voyages mènent aux grandes rencontres !
» On se retrouvera là où les vents nous mènent の Ft. Nagamasa Kamiko & Kagami

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: