Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen)

Nara Zenjirō
Nara Zenjirō

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Ven 11 Juin 2021 - 22:31


NARA ZENJIRŌ – Mendokusai め ん ど く さ い (= C'est chiant...)

L'Académie, le passé que Zenjirō avait décidé de laisser derrière lui après avoir été considéré comme un des jeunes shinobis des plus talentueux de sa génération. Et pourtant, aujourd'hui, il essaye d'oublier cette période. Une période sombre qui a débuté avec la trahison du premier Raikage, marquant surtout la trahison d'un membre de son clan. Une période de prise de conscience du rôle du Shibobi s'en est suivi. Conscience de son importance dans la milice et les diverses actions politiques. Les shinobis, de par la maitrise de leur chakra étaient amené, pour la plupart, à partir au combat, dans les guerres et les batailles sous prétexte d'y rapporter la paix. Mais du point de vue de Zenji, ils n'apportèrent que mort et désolation. Le village de Kumo, autrefois prospérant de sa culture, son art et son artisanat de métaux était aujourd'hui déforcé, faible, devant parfois s'allier dans des coalitions pour survivre. C'est ce monde-là que Zenji a souhaité mettre derrière lui.

Pendant trois ans, Zenji, s'est consacré à autre chose : aider les plus faibles, comme les civiles, ne contrôlant pas leur chakra, à faire face aux difficultés en ces temps difficiles. Pendant trois ans, Zenji à protégé, comme il l'entendait ces habitants. Il a donné de son énergie, il a pris des coups pour les autres, il a bandé des blessures en trainant dans les rues de Kumo tel un vagabond. Il déambulait les rues à la vue de tous mais n'était regardé par personne, tel une ombre. Et pourtant, aujourd'hui, il était à nouveau là, devant cette académie qu'il avait précédemment reniée, affichant cette fois, le bandeau des shinobis de Kubo, bandé à la ceinture de son kimono.

D'une bonne éducation, et ce, malgré les déboires du premier Raikage, Zenjirō a toujours eu un profond respect pour les membres de son clan. Lorsque la doyenne et chef de celui-ci est venu le voir en personne, elle lui fit prendre conscience de l'importance qu'il pourrait apporter à ce monde en étant Shinobi. L'importance de grandir, tel la graine que les Nara plantèrent à sa naissance donnant d'abord un arbuste qui deviendrait plus tard un majestueux arbre assez fort pour protéger les Cerfs de la forêt.

Mais le chemin vers la puissance pouvant apporter la protection d'autrui ne se fera pas sans douleur. Ce n'est pas en esquivant le monde réel qu'un membre du clan Nara pourra défendre les plus faibles. Non, c'est en s'exposant à la lumière qu'il pourra créer une ombre plus intense, plus forte et protégeant plus de monde du rayon du soleil. En pour grandir, pour évoluer, il faut s'entrainer, se nourrir de l'expérience d'autre, c'est ce pourquoi il se tenait là debout devant cette Académie.

Nara Shikatowa lui avait conseillé de rencontrer Nara Aizen, un épéiste du clan Nara. Plus âgé que Zenjirō, Aizen était une personnalité pouvait être aimée et redoutée par ses paires. Mais c'était surtout un excellent Chunnin qui aura les compétences et la faculté de pouvoir aider Zenji dans son apprentissage. Ceci à la condition seul qu'il en est envie. Zenjirō avait entendu parler d'Aizen. Certains passages étaient élogieux, d'autres tout l'inverse. On raconte même qu'il prendrait un malsain plaisir à torturer les Genins. Mais Zenji voulait prendre le risque. Il avait connu beaucoup de trop de mensonge et d'espoir jeté aux ordures que pour n'écouter, aujourd'hui que son instinct. Et son instinct lui disait de voir cet homme et de le convaincre de lui apprendre une technique, et ce, peu importe les souffrances qu'il pourrait endurer. Car pour pouvoir défendre efficacement, il faut être capable de souffrir sans plier et il en était préparé. Il espérait juste qu'il pourrait croiser le chemin du Chunin aux alentours de l'Académie.


NARA ZENJIRŌ – Yosha... Il ne reste plus qu'à attendre.

Zenji s'assit donc en tailleur et attendit le Shinobi.

@Nara Aizen


_________________

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) G9fm

THEME SONG.


Dernière édition par Nara Zenjirō le Lun 28 Juin 2021 - 8:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11952-dans-l-ombre-du-shinobi-nara-zenjiro-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11968-nara-zenjiro-dossier-shinobi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Dim 13 Juin 2021 - 22:19

Toujours cette même routine. Le Nara s’était maintenant bien habitué à sa vie de ninja intermédiaire qu’il lui donnait quelques responsabilités. Parmi celles-ci : former les futures générations qui composaient les bancs des salles de classe de l’académie. Ce n’était pas là la partie favorite de son métier, encore jeunes, les recrues de l’académie étaient souvent sans intérêt. Leur maîtrise de leur chakra était telle que même si l’un d’entre eux était talentueux le Nara n’aurait pu le déceler d’un coup d’œil.

C’est pourquoi il préférait s’occuper des Genins. Bien que souvent décevants dans un village étant en proie à la faiblesse générale depuis l’épisode avec l’empire du feu certains sortaient leur épingle du jeu. En effet le Nara avait plus de facilité à entrevoir le talent chez quelqu’un maîtrisant déjà les bases. Grâce à cela il nouait de premiers liens avec de possibles futurs alliés car certains évoluaient très vite. En étant pour eux une figure respectable sur laquelle se fier il espérait pouvoir les rallier à sa cause plus tard quand il aurait l’occasion de se présenter à la tête du village.

De plus, bien que souvent les gens pouvaient penser le contraire, le Chûnin ne se considérait pas comme omniscient, il savait qu’il y avait plein de choses qu’il ignorait et les livres de la bibliothèque, aussi grande soit-elle, ne pouvaient pas répondre à tout. En multipliant les rencontres avec les futurs forces kumojins il avait l’occasion de découvrir plein de pouvoir dont il ignorait l’existence, cela lui permettait aussi de se préparer. Il y avait toujours une leçon à tirer d’un enseignement.

Il savait qu’en aidant tous ces genins ils éprouveraient pour beaucoup une certaine reconnaissance envers lui, une redevance psychique qui lui plaisait assez même si c’était dans une moindre mesure. Car recevoir un enseignement efficace comme il savait le faire n’était pas anodin. C’était synonyme d’un gain de temps considérable comparé à un autodidacte. Le Nara par exemple avait pris beaucoup de temps à apprendre les arts samouraï, il avait été presque seul pour ça. La rencontre avec Ikari avait grandement accéléré le processus alors que ce dernier ne maîtrisait même pas encore tous ses pouvoirs. S’il avait eu accès à un maître samouraï dès le départ alors il aurait gagné du temps et serait sans doute plus puissant à ce jour. C’était donc là toute l’importance de transmettre son savoir, il donnait mais recevait aussi, il ne perdait pas de temps à enseigner. Si tant est que l’élève en question soit à la hauteur…Ce qui était loin d’être toujours le cas.

Ce jour là le Nara sortait donc d’une matinée à l’académie bien barbante, il avait dû donner sans rien recevoir alors il avait presque complètement perdu son temps. Mais au moins le village reconnaissait sa valeur en tant que professeur et donc maître dans plusieurs domaines. Une silhouette se dessina, un jeune homme se trouvait seul devant l’académie, l’esprit dans le vague. Le Nara se demanda d’abord s’il avait à faire à un élève perdu mais l’homme semblait quand même âgé pour être encore à l’académie bien que cela était malheureusement possible. Mais un détail ne trompait pas, le mystérieux brun portait un insigne kumojin, à la taille tout comme Aizen le faisait. Sans doute un genin.

Que pouvait bien faire un Genin ici, quoique certains pouvaient parfois aussi donner des cours aux élèves de l’académie. Mais seul ? Cela serait étonnant. Le Nara voulu continuer sa route mais il ne put s’empêcher de remarquer autre chose, un détail qui avait encore une fois son importance. Le Nara n’avait pu avoir que très peu l’occasion de rencontrer des épéistes parmi les rangs Kumojins alors quand il vit le katana accroché à ce jeune homme cela attisa d’autant plus sa curiosité. Malgré une météo de plus en plus douce la chaleur du soleil caressait le visage de Aizen. Était-ce Kougen qui avait mis cet homme sur sa route ? Il se rapprocha, voulant en savoir plus.
« Voilà une bien belle arme. Permettant d’accéder à un style de combat des plus nobles. »
Le Nara était souriant, parlait d’une voix enjoliveuse et avait une main posée de façon nonchalante sur le pommeau d’un de ses katanas, nuançant avec le reste de sa posture strictement droite.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Nara Zenjirō
Nara Zenjirō

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Lun 14 Juin 2021 - 10:09


Zenjirō était plongé dans ses pensées. Il repensait à ses années passées auprès des civiles pour beaucoup qualifiées comme des années perdues. En effet, en termes de technique Shinobi, le Nara n'avait pas eu l'occasion de parfaire de nouvelles compétences, si ce n'est l'entrainement quotidien des bases qu'il avait appris lorsqu'il était à l'Académie. Il se souvint encore du dernier combat qu'il avait effectué, afin de remporter le rang de Genin et des sacrifices qui lui en incombèrent. Il se souvint également de la remise du titre où tous les nouveaux Genins se congratulèrent ensemble avec leur famille, tandis que sa mère pleurait encore la disparition de son père. Il se souvint de cette prise de conscience qu'il avait eu sur le monde et de sa volonté de protéger les faibles. Il se souvint de la cause de ce changement. À ce souvenir, il serra de sa main gauche le fourreau de sa lame en repensant au premier Raikage.

NARA ZENJIRŌ – Tss... La faiblesse n'est plus permise.

Zenjirō n'avait pas pour habitude de laisser échapper ses pensées à voix basses comme il venait de le faire. Mais les souvenirs du lieu étaient encore très forts pour ce jeune Genin déjà âgé de 19 ans. Oui, car même si la pause ait été importante pour le Nara, celui-ci avait trois ans de technique Shinobi à rattraper et il était hors de question d'attendre tout ce temps pour parfaire son entrainement. Il était primordial de s'entourer de Shinobi plus expérimentés afin de l'aider à améliorer ses skills plus rapidement. Et ce, peu importe la difficulté des épreuves qu'il devrait endurer.

Alors qu'il était plongé dans ses pensées, une ombre se plaça au-dessus de sa tête. Lorsqu'il leva les yeux, il vit un Shinobi plus âgé que lui. Sa prestance était droite et confiante montrant une certaine fierté qu'il pouvait avoir en lui-même. Il avait également une main posée de manière nonchalante sur l'un des pommeaux de ses Katanas qui reflétait chez lui une tranquillité d'esprit, comme ci aucun danger ne pouvait plus l'atteindre. À ce titre, il était également vêtu d'une longue tenue vestimentaire blanche d'un tissu de qualité contrastant avec sa chevelure et ses yeux sombre. Il était extrêmement rare qu'un Shinobi soit vêtu de blanc, ceux-ci préférant souvent arborer des tenues sombres favorisant l'infiltration, l'espionnage. À sa ceinture était attachée un bandeau de Kumo rappelant pourtant son appartenance au monde Shinobi. Le sourire aux lèvres, la voix enjoliveuse, la tenue blanche, les katanas, il n'était plus permis d'un doute, le shinobi se dressant devant Zenji était bien Nara Aizen, un chunin de rang A, maitre en Ninjutsu et excellent sabreur, ayant reçu un apprentissage de guerriers Samurai.


NARA AIZEN – Voilà une bien belle arme. Permettant d’accéder à un style de combat des plus nobles.

Zenjirō se dit d'Aizen-Sama, qu'il a une manière bien propre à lui d'aborder les nouveaux Shinobis. Plutôt que de se présenter et s'intéresser à l'humain, son attention est d'abord focalisée sur l'arme de celui-ci. Il est vrai que très peu de Shinobis optent pour le sabre comme arme de combat. La plupart, préférant garder la distance, optèrent plus aisément vers des armes de types projectiles. Aizen souhaitait sans doute voir Kuroraijuu, une lame que j'ai moi-même forgé dans les forges de Kumo.

Zenji se leva donc sans dire un mot, détachant le fourreau de sa lame. Une fois debout, il ne put s'empêcher de constater la taille imposante d'Aizen approchant le mètre nonante tandis et était donc pratiquement une tête plus imposant que Zenjirō. Zenji recula son pied gauche pour obtenir une meilleure position pour sortir sa lame de son fourreau et la présenter de manière horizontale à Aizen.


NARA ZENJIRŌ – Elle se nomme Kuroraijuu. Elle est assez légère malgré sa taille légèrement supérieure à un Katana traditionnelle. J'ai entendu dire que vous maitrisiez l'art du Kenjutsu, j'aimerais que vous m'en enseignez quelques techniques, Aizen-Sama.

Zenji n'était pas du genre à tourner autour du pot. Prenant un temps certain à réfléchir, lorsqu'il parlait, sa discussion était souvent sans fioriture, allant directement à l'essentiel, ce qui pouvait irriter les amoureux de la langue de Molière préférant la discussion à l'action. Ainsi, sans perdre de temps, Zenji fit sa demande à Nara Aizen. Il inclina ensuite sa tête en avant en signe de respect, référence aux saluts Japonais traditionnels en attendant sa réponse.


_________________

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) G9fm

THEME SONG.


Dernière édition par Nara Zenjirō le Lun 28 Juin 2021 - 8:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11952-dans-l-ombre-du-shinobi-nara-zenjiro-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11968-nara-zenjiro-dossier-shinobi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Dim 27 Juin 2021 - 19:47

Aizen arqua un sourcil et son sourire s’agrandit. Cette rencontre lui plaisait déjà. Il fallait avouer qu’il avait devant lui la première personne qui le reconnaissait alors qu’il ne s’était jamais présenté à lui. Peut-être que le Nara commençait à être connu au sein du village et cette idée le ravit. Mais outre son égo bien chouchouté à cet instant il avait face à lui quelqu’un qui s’exprimait très correctement et qui semblait porter en haute estime le kenjutsu au point de donner un nom à son arme, cela le séduisait forcément aussi.

Alors le Nara sortit sa lame de la même manière que son interlocuteur et la présenta également de la même façon, à l’horizontale devant lui.
« Voici Kyoka Suigetsu, une lame très classique mais robuste. »
Il n’y avait pas grand-chose à dire de plus. Mise à part la dragonne au bout du pommeau qui était un ajout personnel le katana du Nara était très classique. Il n’y avait pas besoin d’avoir la meilleure des lames pour tuer.

L’intérêt du jeune homme pour son appréhension de l’art du kenjutsu parlait forcément au Nara. Lui aussi avait cherché de l’aide mais il avait dû se débrouiller quasiment seul car aucun épéiste n’avait été mis sur sa route. Comme toujours pour le Chûnin il savait qu’enseigner c’était aussi apprendre et il n’avait eu que très peu l’occasion d’enseigner sur ce domaine. Mais il devait d’abord savoir à qui il avait à faire.
« Je connais le nom de ton arme mais quel est le tiens ? »
Alors qu’il disait cela il rangeait son arme dans son fourreau sans le regarder avec la grande aisance d’un samouraï. Vu le comportement de son interlocuteur il était maintenant certain d’être face à un Genin comme il en avait le présentiment. Encore un, avait-il lui aussi un grand potentiel ?
« Plus que l’art du Kenjutsu je maîtrise les arts ancestraux des samouraïs. »
Le Nara annonçait cela non sans une certaine fierté qu’il exhibait sans aucune pudeur.
« Je peux effectivement t’enseigner quelques mouvements mais pour cela je dois d’abord savoir quel est ton niveau actuel. »
Le regard du Nara changea et son sourire s’effaça. Il n’était plus une simple personne croisée par hasard mais un nouvel adversaire pour le Genin qu’il avait en face de lui.
« Attaque moi comme si tu voulais me tuer et nous verrons ce qu’il est possible de faire. »
Aizen attendait, armes rengainées.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Nara Zenjirō
Nara Zenjirō

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Lun 28 Juin 2021 - 11:08


Kyoka Suigetsu. Une lame somme doute ordinaire, mais qui s'est avérée très robuste, et ce, malgré le nombre de combats impressionnant de Nara Aizen. Zenjirō contemplait le tranchant de la lame tendue à l'horizontal. Celui-ci était trop fin, pouvant couper une feuille de papier sur la tranche et presque aucune éraflure n'y était entaillée. Cela prouve une grande maîtrise dans le Kenjutsu. Cette maîtrise fut sans doute acquise grâce à un précieux entrainement de maître Samurai, les guerriers les plus adeptes à l'art du sabre.

NARA ZENJIRŌ – Je me nomme Zenjirō, Nara Zenjirō. J'aspire à devenir Ninja pour protéger les plus faibles. C'est la chef de notre clan qui m'a suggéré de te quémander de l'aide pour parfaire mon apprentissage.

Un apprentissage trop longtemps mi de côté, et cela s'est ressenti dans mon affrontement face à Hideko, un shinobi remarquable auquel je m'étais défait. Aujourd'hui, Zenji ne souhaitait pas seulement devenir plus fort, c'était devenu un impératif. Car comment protéger des personnes plus faibles, si c'est lui-même le plus faible de ces personnes. Après trois années mises de côté à errer dans les rues, il devenait impératif de se bouger et de proposer des atouts pouvant servir au mieux le village de Kumo.

Alors qu'il rengainait son sabre dans son fourreau, Aizen annonça qu'il maîtrisait l'art des samurais, un art qui demande plusieurs années d'expérience et qui pourtant était aujourd'hui maîtrisé par Aizen, seulement cinq an plus âgé que Zenji. À ce propos, Zenji avait pu en effet observer le combat de son interlocuteur dans la bataille des gradés. Il maîtrise le Kenjutsu et bien plus encore comme le Doton ou même l'art de la stratégie. D'autant plus que sa vitesse et son endurance étaient d'un tout autre niveau qu'Hideko. S'il avait très peu de chance face à Hideko, il en avait encore moins face à Aizen qui semblait montrer une sympathie auquel il ne s'attendait pas.

Nara Aizen finit enfin par accepter d'entrainer son interlocuteur à une seule condition.


NARA AIZEN – Attaque-moi comme si tu voulais me tuer et nous verrons ce qu’il est possible de faire

Le sourire et les yeux plissaient se transformèrent en une expression des plus sérieuses qui surpris Zenjirō ne s'étant pas préparé une des hostilités si soudaine. Lui qui avait l'habitude d'analyser l'environnement et la situation de son adversaire avant d'entamer une rencontre, se retrouvait là, pris sur le fait d'un affrontement imminent face à ce shinobi des plus impressionnant.

Zenji, sans dire un mot, reculait plusieurs mètres en arrière. Rapidement, il observa l'environnement présent. C'était une vaste plaine qui s'étendait sur plusieurs kilomètres. Quelques arbres parsemaient celle-ci par endroit, mais rien de franchement abondant. De toute manière, si Zenji serait à son avantage dans l'ombre, il en serait de même pour son adversaire, étant également un membre du clan Nara. Le ciel était par ailleurs dégagé et le soleil bien présent. Derrière Aizen se trouvait le bâtiment de l'Académie, à plusieurs mètres de là. Il n'y avait personne d'autres dans les alentours, ce qui pouvait s'expliquer par les examens se terminant et l'année académique se clôturant. C'était parfait, car personne ne serait impliqué dans ce combat.

Zenji tremblait intérieurement. Alors que pour beaucoup, ces tremblements seraient signe de peur, chez Zenji, ils étaient signes d'excitation. Il pourrait à nouveau se mesurer à un adversaire plus fort que lui et ainsi donner son maximum. Néanmoins, n'étant pas préparé à l'affrontement, Zenji ne portait pas sa nouvelle armure, juste un kimono de soie recouvraient son corps. Contre Hideko, il avait remarqué l'importance d'améliorer sa défense face au danger. Il fallait aujourd'hui redoubler d'effort et ne pas perpétuer des erreurs des combats passés.


NARA ZENJIRŌ – Je suis prêt. Commençons !

Le regard de Zenjirō changea à son tour. Celui-ci était rouge sang et sévère, prouvant ainsi tout le sérieux de l'affrontement. De sa main droite, il caressait les Makibishis qu'il s'apprêtait à lancer pour réduire le terrain de combat. Via le pouce de sa main gauche, il ouvra le fourreau se sa lame, prêt à dégainer si le besoin s'en fait ressentir.

Zenji courut alors vers son adversaire et lança le grand lot de Makibishis à la droite d'Aizen avant de changer subitement de trajectoire et courir en arc de cercle sur sa gauche afin de placer Aizen entre lui et les Makibishis. Il avait raté sa combinaison face à Hideko, voulant laisser une porte de sortie à son adversaire. Aizen lui avait demandé de se battre sérieusement et il avait toutes les facultés pour sortir du combat indemne. Zenji décida donc de donner directement tout ce qu'il a.


NARA ZENJIRŌ – Senkou No Jutsu !

Zenjirō chargea un kunai de Raiton et le lança sur les Makibishis pour créer un flahs de lumière puissant envoyant l'ombre dans sa direction. Ensuite, il stoppa net sa course, les deux pieds plantés au sol et lançant sa technique de l'ombre pour attraper l'ombre de son adversaire, s'approchant vers lui grâce au flash.

NARA ZENJIRŌ – KAGEMANE NO JUTSU !

SITUATION:
 

_________________

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) G9fm

THEME SONG.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11952-dans-l-ombre-du-shinobi-nara-zenjiro-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11968-nara-zenjiro-dossier-shinobi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Jeu 1 Juil 2021 - 11:08

Alors comme ça Aizen avait en fait un Nara face à lui. Qui plus est un membre du clan envoyé par la cheffe pour requérir son savoir dans le kenjutsu. Le Nara se demandait bien comme la cheffe de clan était au courant de ses talents dans le domaine. Elle l’avait peut-être observé pendant le tournois. Comme quoi les informations pouvaient aller très vite. Mais surtout comment se faisait-il qu’un Genin traite directement avec la cheffe de clan alors que même Aizen n’avait jamais l’occasion de la voir. Peut-être qu’il s’intéresserait à ce détail plus tard donc il rangea ses pensées dans un coin de son esprit pour se concentrer sur la démonstration de Zenjiro.

Protéger les plus faibles, encore un noble dessein que partageait souvent les jeunes de la nouvelle génération. Mais ce n’était jamais une fin en soit, pourquoi protéger les plus faibles ? Il y avait forcément une raison, il lui demanderait peut-être plus tard. Bien qu’il se fiche pas mal de ce que le garçon pouvait penser cela était important pour juger de ses capacités sur le terrain. L’esprit dirigeait le corps après tout.

Le Genin bien que semblant pris au dépourvu rentra rapidement dans le jeu et pris place. Son observation accentuée de la zone n’échappa par à Aizen. Il étudiait le terrain avant d’engager le combat. C’était bien un Nara qu’il avait face à lui et cela le fit sourire. Il ne comptait pas se jeter tête baisser dans un affrontement.

Finalement ce fut le regard on ne peut plus sérieux que le Nara cadet des deux se mit en mouvement. D’un lancer de makibishi il réduisit les possibilités de déplacements du Chûnin puis lança un kunai. Ce kunai chargeait en raiton semblait plutôt dangereux mais d’après la trajectoire Aizen constatait qu’il n’était pas visé. Il avait donc raté sa cible ? Ce fut la première pensée qui vint à l’esprit du Nara et il ne comprit même pas son erreur quand le flash lumineux eu lieu. En effet le Nara vit son ombre se déplacer en avant à cause de la lumière et il put également voir son adversaire s’arrêter dans sa course pour élancer son ombre.

L’instant d’après Aizen était immobilisé, contraint de copier les mouvements de celui qui venait de le capturer. Cette sensation ne le choqua pas et ne le gêna pas non plus. En tant que Nara ils étaient habitué dès leur plus jeune âge à subir la contrainte spéciale de cette technique pour s’y habituer. La sensation était alors connue pour lui bien que ça faisait longtemps qu’il ne l’avait pas ressenti.

Aizen sourit du mieux qu’il put alors qu’il ne pouvait contrôler aucun muscle de son corps si ce n’était ceux nécessaires à la parole.
« Impressionnant. » Lâcha-t-il simplement dans un premier temps.
Impressionné, il l’était réellement. Le Genin avait usé d’une stratégie habile pour piéger son aîné et cela avait bien fonctionné. Bien qu’il n’ait pas du tout montré de quoi il était capable le sabre à la main le Nara l’excusa pour la beauté du geste. Il serait donc intéressant de l’observer dans un affrontement complet un jour mais ce n’était pas le sujet de la rencontre.
« C’est une combinaison très intéressante que tu viens de me montrer. Mais maintenant libère moi et viens me montrer ce dont tu es capable le sabre à la main. Pour ce qui concerne les arts ninja nous pourrons voir ça une autre fois. »
Une chose à la fois, le Nara ne voulait pas s’éparpiller et il avait hâte de découvrir si Zenjiro avait autant de talent l’épée à la main.


Résumé:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Nara Zenjirō
Nara Zenjirō

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Jeu 1 Juil 2021 - 13:32


Aizen avait accepté d'encaisser sans bouger la combinaison de Zenji. Heureux, Satisfait, pas nécessairement, car en situation réelle, Aizen aurait sans doute trouver une parade qu'il s'était cette fois gardé de montrer. Ceci étant, Zenji accepta avec fierté le compliment d'Aizen, trouvant son enchainement impressionnant. Le sourire aux lèvres, le regard toujours sérieux, Zenji relâcha le jutsu et se mit dans une nouvelle posture de combat. Cette fois-ci, Aizen lui demande de l'attaquer aux sabres.

Zenji se souvenait de l'époque où il avait acquis son sabre, c'est un civil qui lui avait donné le remerciant d'avoir arrêté une bande de voyous qui s'en été pris à son échoppe. Toujours dans l'optique de ne blesser personne, le Nara avait toujours utilisé son sabre pour des techniques défensives, maîtrisant ainsi certaines parades et contre. Aujourd'hui, il allait devoir attaquer avec.

En analysant la situation très brièvement, une attaque de front sans charge serait du suicide. Ce serait même un déshonneur pour Aizen envers qui il avait déjà beaucoup de respect, admirant habituellement les autres membres de son clan. Zenji se dit qu'il pourrait sans doute s'aider de ses facultés de Raiton ou ses capacités spéciales pour proposer une attaque plus impressionnante. L'espace d'un instant le shinobi ferma les yeux imaginant différentes combinaison permettant d'octroyer un coup de sabre à son adversaire.

Fiiiiiuuuu

Après avoir pris une grande inspiration, Zenji prépara une attaque de charge en déplaçant doucement son pied d'appui droit vers l'arrière afin d'informer à son adversaire qu'il réalisera une course. De sa main droite, il dégaina le fourreau de sa lame, signifiant qu'il utilisera sa lame pour une attaque. Il plaça sa main gauche derrière lui, plongeant sa main dans son inventaire.

Prépare-toi à goûter à ma lame, Aizen-sama.

L'attaque qui s’ensuivit fut très rapidement. De sa main gauche, il lança directement une bombe fumigène aux pieds d'Aizen, l'instant d'après, il balança un Kunai, lâcha sa lame et fit un mûdra rapide en chuchotant sa technique.

Henge no Jutsu !

Le Kunai prit l'apparence de la lame de Zenjirō tandis qu'il tournoyait dans les airs en direction d'Aizen. Zenji saisit alors sa lame et la balança à son tour avant de la contrôler grâce à sa technique des ombres, le Kage Yose No jutsu. Contrôlé à distance, la lame fonça vers Aizen avant de changer de direction et faire une attaque horizontale au niveau de l'épaule gauche de l'adversaire. Zenji savait que son attaque n'était pas "honnête" préconisant sa stratégie fourbe et rudimentaire, mais il espérait tout de même avoir réalisé une combinaison d'attaque au sabre suffisante que pour quémander un entrainement de la part d'Aizen.





SITUATION:
 

HRP:
 

_________________

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) G9fm

THEME SONG.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11952-dans-l-ombre-du-shinobi-nara-zenjiro-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11968-nara-zenjiro-dossier-shinobi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Ven 2 Juil 2021 - 21:33

Le Genin prit le temps de se concentrer de nouveau. Il reprit ses esprits, l’assaut qui venait de lancer lui avait peut-être demandé des gros efforts. Après tout la manipulation des ombres n’était pas une technique anodine. Mais il ne l’avait pas maintenu longtemps alors Aizen ne doutait pas qu’il restait de la réserve à l’épéiste en herbe. I les mit donc en position et en l’observant Aizen pouvait facilement deviner que le jeune Nara prévoyait encore quelque chose. Sa première offensive n’était donc pas qu’un coup d’éclat isolé. Avant chaque attaque il semblait réfléchir sérieusement à la stratégie à adopter. Peut-être que le Chûnin était encore tombé sur un talentueux shinobi, il fallait encore le confirmer.
« Avec plaisir. » Répondit simplement Aizen à la pseudo provocation de son adversaire. Arquant tout de même un nouveau sourire presque sadique.
Le Nara n’était pas dupe, il avait bien vu Zenjiro plonger encore une fois sa main pour attraper quelque chose dans son équipement. L’instant d’après, il disparut. Un nuage de fumée provoqué par la bombe fumigène qu’il avait justement récupéré obstruait sa vision. Le Chûnin n’attendit pas pour agir cette fois, ne voulant pas se faire surprendre une nouvelle fois. Ainsi il entra dans un état de méditation profond. Le tout ne prit qu’un instant et était imperceptible par un observateur extérieur. Grâce à cela sa vision était plus fine mais surtout son ouïe et c’était ce dont il avait besoin à ce moment.

Il l’entendit, une arme volée vers lui, puis une autre. Kunai, katana, shuriken, il n’avait pas la capacité d’être aussi précis dans son analyse mais peu lui importait. Il se mit enfin en mouvement et il dégaina à une vitesse folle. Sans même prendre de pose de combat il dévia les deux projectiles dans la foulée sans aucune difficulté. Avant même que les projectiles déviés ne touchent le sol il avait déjà rengainé son arme et reprit sa position initiale.

Le Genin avait cette fois échoué, Aizen possédant des capacités bien trop supérieures pour se faire avoir de la sorte. Caché par la fumée Zenjiro n’avait sans doute même pas pu observer les parades de son adversaire et se demanderait donc comment il avait pu faire cela sans même bougé. Pourtant il avait bougé mais sans doute bien trop rapidement.
« Bien. » Annonça Aizen pour signifier la fin de l’exercice. Il en profita pour se dépoussiérer les vêtements rapidement avec ses mains.

« Toutes tes mouvements sont réfléchis et tu fais preuve d’une fourberie sans pareille mesure à chaque assaut. »
Le regard sévère, il fixait le cadet afin de le sonder.
« C’est bien… »
Il laissa planer un suspens, il observait son interlocuteur en même temps afin d’analyser ses réactions.
« Néanmoins, il faut savoir faire preuve de puissance brute de temps en temps. J’ai bien l’impression que c’est ce qu’il te manque encore. C’est bien normale mais peut-être pouvons-nous y remédier dès aujourd’hui. »
Aizen dégaina son arme et se décala sur le côté. Il se mit à attaquer violement le vide, imaginant un adversaire qu’il serait en train de trancher sans pitié. Bien que féroces ses coups étaient habillés d’une grâce propre à son style de combat qu’il avait développé. Loin de vouloir enseigner à Zenjiro la beauté de son art il voulait surtout lui inculquer la puissance et surtout la vitesse de ses coups, car là résidait la dangerosité de cette technique.

Le Nara rangea son arme et se remit face à celui qui allait peut-être devenir son élève le temps d’une journée, comme bien d’autres avant lui.
« Vouloir le genre de technique dont je parle. Plus frontale mais tout aussi dangereuse. »
Enfin vint la fameuse question, qui allait décider du déroulement du reste de la journée.
« Te sens tu capable d’apprendre une telle technique ? Si oui, montre-moi d’entrée comment tu te débrouilles en essayant de la reproduire. »
Il avait les cartes en mains.


Techniques utilisées pour se défendre:
 
Technique qu'il te montre:
 

_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586
Nara Zenjirō
Nara Zenjirō

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Sam 3 Juil 2021 - 22:31
Tandis que la fumée se dissipait, Aizen été toujours debout après cette attaque, donnant l'impression que celle-ci n'avait même pas eu lieu. Pourtant, l'attaque a bien réussi avait réussi à toucher. Zenjirō en était persuadé, grâce notamment au ressenti qu'il avait eu sur son nombre. Il remarquait d'ailleurs que son sabre était planté au sol non loin d'Aizen tandis que le Kunai était bien loin derrière lui, sur sa droite. Il n'y avait là qu'une seule explication; Aizen a réussi à parrer les deux coups à l'aide de son sabre pour ensuite le ranger dans son étui avant même qu'on est eu assez de temps que pour s'en rendre compte. Aizen était vraiment un shinobi impressionnant. Malgré une combinaison astucieuse qui aurait pu dérouter un Genin, Aizen était resté serein, concentré afin de bloquer l'attaque avec une vitesse impressionnante. La différence de niveau était telle qu'en y réfléchissant, et ce, malgré toutes les techniques, les chances pour battre un adversaire de ce niveau étaient actuellement nulles.

Ceci étant, est-ce que l'attaque de Zenji était suffisante que pour recevoir un apprentissage d'Aizen ? Était-ce, malgré la triche, une technique suffisante daignant l'intérêt de ce shinobi. Zenjirō l'espérait de toutes ses forces. Grâce à son Kageyose No Jutsu, Zenji envoya une ombre récupérer son sabre et le déposer dans sa main. Bien. Aizen par ce simple mot, mis fin à cet échauffement. Zenjirō se sentait crispait et serré le pommeau de son sabre de sa main droite en attendant le verdict d'Aizen.

Finalement, c'est le soulagement. Il semblerait qu'Aizen appréciait beaucoup les stratégies déployées par le jeune Zenji. Il était vrai, qu'affronter un adversaire en fonçant dans le lard en sachant n'avoir aucune chance, n'était pas du style de Zenji? Étant donné qu'il n'a actuellement aucune attaque en Kenjutsu, une attaque de ce genre aurait pu être un déshonneur au shinobi qu'il souhaitait être. N'ayant pas respecté fidèlement la consigne d'attaquer au sabre, il s'était préparé à être recalé. Mais lorsque Aizen appuya les différentes qualités de Zenji, cela le rassura. Néanmoins, il souligna également un de ses principaux défauts, dont une plus flagrante que les autres : Zenji n'avait pas d'attaque forte. Ce même défaut, Hideko l'avait également souligné. Zenji se rendait compte qu'il fallait réellement qu'il travaille sur ce point et c'est exactement ce que proposa Aizen comme enseignement.

Rapidement, Aizen se mis en position de combat et envoya dans le vide de violents coups de sabres à une vitesse impressionnante. Zenjirō était resté saisi sur place. Malgré une observation des plus attentive, il n'était pas sûr d'avoir pu suivre tous les coups et il était incapable de déterminer combien de coups avait été ainsi lancé. Par contre, il avait ressenti l'énergie qui s'en dégageait, ce qui démontrait une grande puissance dans la technique. Serait-il de la reproduire. Il n'en était pas sûr, mais il fallait qu'il essaye.

Bien, je vais essayer.

Zenji se mit en position de combat, dégaina son sabre et laissa des enchainements de coups dans les airs. Il remarqua avec surprises certains coups qui était déjà plus puissant que ce qu'il avait déjà exécuté. Malheureusement, les mouvements n'étaient pas aussi fluides que ceux d'Aizen. Ils étaient d'ailleurs bien plus lent que le sensei et bien moins puissant. Peut -être était-ce parce que Zenji ne se concentrait pas correctement sur la technique. Peut-être que la distraction qu'il a ressenti dans la technique l'a perturbé ? Peut -être qu'il tenait trop fermement son sabre ou peut être que la technique de la position de base n'était pas bonne. Rapidement, Zenji s'excusa d'avoir échoué en s'inclinant.

Gomen (désolé) J'ai échoué. J'aimerais que vous me remontiez la technique si vous le voulez bien, afin que je puisse l'assimiler plus rapidement. Pouvez-vous également me dire les éléments auxquels je dois faire attention. Je vous en remercie Aizen-Sama.

Zenji montra beaucoup de respect pour son sensei. Rien d'étonnant, sachant qu'il a toujours été très admiratif des shinobis de son clan. D'autant que les combattants aux sabres l'ont toujours impressionné, se battant souvent avec plus d'honneur qu'un simple Shinobi.



_________________

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) G9fm

THEME SONG.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11952-dans-l-ombre-du-shinobi-nara-zenjiro-termine https://www.ascentofshinobi.com/t11968-nara-zenjiro-dossier-shinobi
Nara Aizen
Nara AizenEn ligne

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen) Empty
Sam 10 Juil 2021 - 14:00

Observer et analyser. Telles étaient les deux premières tâches qui incombaient au jeune Genin. Face au samurai qu’incarnait Nara Aizen il fallait être bien attentif pour être capable de décrypter les mouvements qu’il effectuait. Car en plus d’être technique ce qui els caractérisaient surtout était leur vitesse. Un œil non averti aurait du mal à les suivre.

L’incertitude était quelque peu palpable chez le Genin. Avait-il bien pu observer la technique ? Nul besoin de se demander s’il avait compris ou même retenu les mouvements s’il n’avait pas pu les observer correctement. Pourtant alors que tout laissait à penser que Zenjiro n’avait aucune chance ce dernier annonça vouloir essayer.

Ses mots ne semblaient pas reflétés son état, il voulait sans doute avoir l’air assuré. Aizen appréciait cette détermination et d’un signe de main l’invita à faire sa démonstration.

Catastrophique. Voilà comment aurait pu être catégorisée sa médiocre tentative. Aizen avait cru avoir en face de lui, l’espace d’un instant, un enfant s’amusant avec un bâton. S’il fallait admettre que pour son niveau il savait faire preuve d’une malice sans commune mesure il en était tout autre de ses talents purs aux arts du kenjutsu. Lents, faibles, prévisibles, disgracieux. Tout autant d’adjectif qui venaient en tête du Nara pour caractériser l’essai de son frère des ombres.

Néanmoins, il s’excusa. Alors qu’il n’avait pas compris l’essence même de la technique il avait la lucidité pour s’apercevoir seul que son essai n’était pas au niveau. Aizen appréciait cet état de fait.
« Effectivement tu as échoué. »
Dit d’abord le Nara d’un air sévère avant de reprendre rapidement son sourire habituel.
« Mais je n’en attendais pas plus. Après une unique observation il était impossible pour toi de réussir. Tu as le sens de l’apprentissage car effectivement tu as besoin d’observer plus longuement mon exécution et tu as besoin de conseils spécifiques. »
Sur ces mots Aizen pris position en se décalant. Il dégaina de nouveau son katana et réalisa les mouvements mais cette fois sans la vitesse. On aurait même pu croire que le temps avait été ralenti. Dans le silence le Nara effectuait les mouvements avec une précision millimétrée et bien que de le faire à cette vitesse puisse déséquilibrer il en était rien pour lui. Les mouvements étaient exactement les mêmes que précédemment, seule la vitesse divisait un grand nombre de fois avait changé. Après avoir fini le Chûnin annonça.
« Maintenant avec commentaire. »
Car effectivement voir une chose ne voulait pas forcément dire la comprendre. Aizen s’attela donc à recommencer les mouvements au ralenti en commentant chaque point clef de chaque mouvement. Mais il commença par une mise en garde.
« Ce n’est une technique rigide. Ce que tu dois apprendre ici est un concept que tu pourras manipuler à ta guise plus tard. Les Shinobis doivent pourvoir rester polyvalent et donc tu ne dois pas t’enfermer dans une chorégraphie à apprendre par cœur. Il faut pouvoir t’adapter à chaque situation, chaque adversaire. Ce que je te montre là n’est qu’un exemple d’un grand nombre de possibilité. »
Des coups de biais, en diagonale, du bas vers le haut, en estoc, des déplacements latéraux pour ouvrir l’angle d’attaques. Tout autant de mouvements différents que le Nara effectuait tout en les décrivant. Mais en plus d’être précis même au ralenti on pouvait sentir la puissance dans chaque coup, pouvant presque déplacé l’air. Outre ces aspects Aizen restait gracieux, tout semblait si fluide et naturel malgré la lenteur des mouvements.

Une fois la démonstration avec description orale bien finie le Nara reprit.
« C’est à toi d’essayer de nouveau. Reprend tout doucement étape par étape, si tu as la moindre question n’hésites pas. Tu n’es pas obligé de reproduire exactement les mêmes mouvements que moi, chacun son propre style. Le plus important pour le moment est d’être précis et impactant, équilibré et bien placé. Nous verrons plus tard pour la vitesse. »
C’était de nouveau son tour, il avait tout pour proposer une meilleure composition que précédemment.


_________________
KUMO:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10477-nara-aizen-termine#90368 https://www.ascentofshinobi.com/t10800-kumo-equipe-1-nara-aizen-metaru-akagi-kentoku-akio https://www.ascentofshinobi.com/t10499-dossier-de-nara-aizen#90586

[APPRENTISSAGE] De retour à l'académie... (pv Aizen)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: