Soutenez le forum !
1234
Partagez

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke]

Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Sam 12 Juin 2021 - 0:12

Rin était là, assise en Seiza autour d'une table sur laquelle fumait l'eau d'un thé. En plein coeur du domaine Hyûga du village caché par la roche, elle attendait la venue d'une personne qu'elle n'avait pas vue depuis plusieurs années. Tout en laissant son esprit s'enfuir dans ses souvenirs de jeunesse, elle attendait patiemment l'arrivée de celui qui, aujourd'hui, allait être son invité. Bravant les conventions claniques, elle avait offert l'hospitalité à celui qui avait été renvoyé par ses parents, alors que ses tenketsus venaient d'être scellés et qu'il avait besoin, plus que jamais, du soutien de son clan – enfin, c'était ce qu'elle croyait.-

Hyûga Kisuke, un nom qui résonnait dans son esprit des souvenirs chaleureux alors qu'elle n'était qu'une gamine. Il était l'un des serviteurs de sa famille. Si son frère n'avait cessé de vanter les mérites culinaires de cet homme, elle s'en était toujours un peu voulu de n'avoir pu lui venir en aide, alors que la réalité Hyûga lui tombait en plein sur la tête. Dans tous les cas, elle avait eu vent des exploits de cet homme qui était parvenu à réparer ses tenketsus et à retrouver l'usage du chakra.

Si certain aurait pu voir une tentative politique de Rin de réinstaurée le pharmacien à une position de servant de la branche principale, ce n'est pas en temps que futur majordome que Rin l'avait invité, mais en tant qu'ami et invité de sa famille. Bien entendu, l'intégration aux forces militaires de la genin avait mis Rin dans une position bien particulière.

Là, au coeur des forces militaires de la roche, elle n'était rien de plus qu'une trentenaire pathétique sachant à peine marcher sur l'eau. En termes de capacité, elle était dépassée par des enfants de quatorze ans et allait faire tout ce qu'elle pouvait afin de rattraper tout ce retard accumulé par des années à se voiler la face sur sa réelle destinée.

Elle avait une requête bien égocentrique pour l'homme jadis déchu du clan Hyûga et c'est en tant que mentor qu'elle le recevait aujourd'hui, pas en tant qu'esclave de la branche principale. En effet, elle avait des souvenirs du talent de cet homme et, s'il l'acceptait, elle souhaite lui demander un coup de main, ne serait-ce qu'aujourd'hui.

Cependant, s'agissait-il là d'une tentative pour renouer le passé ou pour se faire pardonner le fait qu'elle n'avait rien dit, alors qu'il avait été renvoyé quelques années plutôt ? Souhaitait-elle réellement reprendre contact avec quelqu'un qu'elle avait apprécié en grandissant ou cherchait-elle à se pardonner elle-même ce fardeau imaginaire qu'elle portait sur les épaules ?

Dans tous les cas, elle fut rapidement sortie de sa torpeur en le voyant franchir le seuil de cette pièce qu'il connaissait déjà. En le voyant arrivant, elle ne put s'empêcher d'esquisse un sourire sincère et chaleureux.

[Rin] - Kisuke ! Comme je suis contente de voir que tu aies accepté mon invitation. Dit-elle en offrant une rotation de 30 degrés à sa tête.

Rapidement, elle invita son interlocuteur à s'asseoir tandis qu'elle lui servit une tasse de thé. Si, en temps normal, un des servants de sa famille se serait chargé de cette tâche pourtant si simple, elle ne voulait pas créer de malaise entre son invité et celui qui le remplaçait. Enfin, peut-être était-ce elle qui était trop sensible sur ce sujet...


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 12:07
Kisuke avait reçu une lettre qui, en la lisant, lui avait donné des sentiments partagés entre l'amertume et la douceur. L'origine de la lettre était un des enfants du clan dont il s'était occupé durant de longues années. Rin-Sama. Oh, et puis elle avait grandie, bien entendu, même si Kisuke avait quand même été là en tant que serviteur à ses côtés. Douceur, car c'était une personne qui ne s'arrêtait pas à certaines traditions Hyugesque. S'occuper d'elle et de sa fratrie avait été relativement facile et plaisant, s'il n'y avait pas eut leurs drastiques parents.

Amertume, car malgré tout, il s'agissait d'une invitation de la branche principale. Maintenant qu'il avait retrouvé ses chakras, il savait qu'il allait être de nouveau contacté. Et Rin-sama n'avait pas pris de nouvelles de lui depuis... quatre ans. Silence imposé par ses parents ou décision personnelle ? Une question que Kisuke avait retourné dans sa tête de longues heures, et il en avait été blessé. Car même si c'était imposé par ses parents, elle n'avait pas trouvé la force de s'y opposer. Et si cela avait été une décision personnelle...

Il franchit le pas de la pièce, affublé de son bob & kimono et menant la danse de sa cane. Il la vit qui l'attendait. Assise en seiza traditionnelle. Une belle femme, oui, mais un observateur attentionnée eut tôt fait de se frotter à son intelligence avant tout. Car c'était là sa principale caractéristique, et c'est ce qui en faisait quelqu'un de dangereux.

Je vous en prie, Rin-sama. Tout le plaisir est pour moi et je suis content que l'invitation vienne de vous.

Un autre de sa fratrie aurait aussi été acceuilli avec joie. C'était une belle bande d'Hyûga sympathiques, ceux là. Il s'installa, déposant sa câne au sol à côté d'une besace qu'il retira de son torse. Il ne se séparait plus vraiment de son matériel ninja ces derniers temps. Trop souvent le village avait été attaqué. Rester prudent n'était pas simplement une précaution, c'était une nécessité en temps de guerre.

Il eut un début de sourire. Début, parce qu'il ne savait pas exactement sous quel auspice cette réunion allait se dérouler. Malgré tout, il était heureux d'être là, et se décida à commencer l'entame de la conversation.

Je redoute un peu mes prochains contacts avec la branche principale. Mon inscription en tant que genin semble en tout cas me donner une marge de manoeuvre. Et vous, Rin-sama, comment allez-vous ? Comment se portent vos affaires ? Toujours dans la communication diplomatique du clan ?

Un peu gauche, un peu maladroit mais voulant du bien après tout. A l'image de son début de conversation.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 13:46

Portant une gorgée de l'infusion au jasmin, elle profitait des quelques secondes acquises par ce mouvement pour réfléchir à ce qu'elle allait dire. De voir cet homme qu'elle respectait tant lui avait fait comme un pincement au coeur. Elle n'avait jamais été d'accord avec la décision du clan de renvoyer son interlocuteur, mais il s'agissait là d'une opinion bien ordinaire, puisqu'elle ne s'y était jamais nécessairement opposée. Piéger dans son rôle d'héritière, il y avait certaines choses qu'elle ne pouvait se permettre de faire ou de dire.

[Rin] - Je comprends parfaitement vos appréhensions face à la branche principale et, bien entendu, notre rencontre ne se veut pas pleinement idyllique. Elle déposait la tasse et poursuivit d'une voix apaisante.Mais sachez que cette invitation ne concerne en rien les affaires claniques.

Son regard opalin était posé dans celui du quarantenaire, puis déviait un peu vers le sol bien malgré elle.

[Rin] - J'ai une requête bien égoïste à vous faire, Kisuke-Sama.

Elle s'adressait à l'homme avec respect, car c'était ce qu'elle avait pour lui. Si cette genin pouvait bien souvent paraitre froide et machinale, si elle pouvait aborder des sujets crus et sensibles comme on abordait la météo ou ce qu'il y avait comme dessert, elle restait en proie à ses désirs et à ses ambitions. Nouvellement arrivé au coeur des forces militaires du village caché par la roche, elle ne souhaitait qu'une chose, s'améliorer.

[Rin] - Il y a certaine chose, je crois, qu'il est important de savoir avant que je vous expose ma demande et ça répondra aux questions que vous m'avez posées. Il s'est passé beaucoup de choses en votre absence et particulièrement dans la dernière année. Si je vais bien, ce n'est pas le cas de mon mari, Hone Kallo et ma fille Hyûga Etsuko ont tous les deux péri dans l'attaque de Yonbi. Etsko n'avait que 10 ans lorsque vous nous avez quittés et à son tour, elle est partie cet été.

Posant ses mains sur ses jambes, à l'abri des regards, elle serra le tissu qui composait son habit.

[Rin] - Je... J'ai aussi décidé de rejoindre les rangs de la roche et je suis aussi genin. Motivé par la mort de ma famille, je souhaite reprendre leur flambeau et pour ça, je me dois de découvrir le chakra et les arcanes plus avancés du clan. J'ai beaucoup de temps à rattraper.

Voilà la raison ayant poussé Rin à sortir du silence qu'elle avait entretenu entre elle et Kisuke pendant tant d'années. Elle ne l'avait pas contacté parce qu'elle souhaitait le voir rejoindre à nouveau les rangs des serviteurs de sa famille, mais bien parce qu'elle entretenait des images d'un homme compétent dans la manipulation du chakra et dans les techniques secrètes du clan. Parce qu'elle souhaitait utiliser toutes les cartes dans son jeu afin de s'améliorer en tant que kunoichi. Jusqu'ici, elle s'était toujours tenue bien loin des arts de la guerre, il était temps que ça change.

[Rin] - Je vais aller droit au but. Elle allait toujours droit au but sur ce genre de chose.Certes, le retour de votre chakra est l'une des motivations m'ayant fait vous contacter, mais ce n'est pas en tant que diplomate, mais en tant que genin. Accepteriez-vous de m'apprendre ce que j'aurai dû savoir il y a tant d'années ?

Elle s'inclinait maintenant devant Kisuke, un geste qui aurait provoqué la colère de ses parents, s'il avait été là.

[Rin] - Accepterez-vous la requête égoïste d'une veuve et d'une parange ?

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 15:19
L'annonce tonna comme un séisme dans le coeur de Kisuke. Deux morts. Deux de plus. Que l'enfant soit décédé, en particulier, l'animait d'une tristesse sans fond. C'était un drame, une tragédie de plus. Un tragédie qui, pour la première fois, eut un nom. Celui de Yonbi (Il ne fit pas trop attention à ce moment-là à ce nom. Mais cela allait revenir plus tard). Il en lâcha presque sa tasse de thé.

Mes condoléances. Je ... n'étais pas au courant, si je serais venu personnellement vous apporter du soutien.

Il avait été pris de court, et il manqua clairement d'éloquence en ce moment-là. Les mots ne lui venaient pas en tête. Comment la consoler. Comment transmettre ce qu'il pensait et ressentait. Il n'y avait là qu'un vide et un silence. Finalement, il se décida à dire au plus simple.

Je me rappelle bien d'eux deux. C'étaient des bons iwajins.

Il ne les résuma pas à leur clan, cela aurait été montré d'affront à toutes leurs autres qualités que de la simple génétique. Il se rappelait d'un enfant joyeux. D'un mari attentionné. Des rires et des chants, des larmes de crocodiles et de négociations. Il avait été serviteur, mais quelque part, il avait été par moment précepteur et nanny aussi. C'était un peu de la tristesse de parents de procuration qu'il ressentait.

Rin expliqua ce qu'elle désirait. Pas un véritable désir de vengeance, mais désir d'honorer leur mémoire et de faire justice. Kisuke avait un sentiment proche d'elle, estimait-il. Moins vis-à-vis de ses proches et plus pour empêcher le même sort à tous les iwajins de manière global.

Un sentiment que nous partageons. Tous ces jeunes disparut... Ma plus grande motivation à retrouver mon chakra était avant tout de faire en sortes de protéger de mes propres mains les jeunes générations.

Puis vint la demande. Celle de l'entrainer. Kisuke ne l'avait pas vu venir, parce qu'il était loin le temps où il été doué au taijutsu et aux arts du clan. Certes, il avait retrouvé ses tenketsus, mais à son corps défendant il n'avait trouvé qu'une antiquité rouillée et blessée d'année d'absence. Et elle s'était mise dans une posture tout à fait indigne du clan ! Si les anciens venaient à l'apprendre. Elle devait se relever tout de suite.

Relevez-vous. Je peux vous enseigner ce que je sais, et ce que j'ai réappris. C'est la moindre des choses, je ne peux pas vous laisser réentrer sur le champs de bataille sans une préparation suffisante. Cela irait à l'encontre de mes principes. Certaines arcanes sont malheureusement encore obscures pour mon nouveau corps - je pense au Kaiten ou aux soixante-quatre coups du Hakke.

Son esprit réfléchis rapidement. Oui, il y avait bien une chose qu'il pouvait lui apprendre. Il pouvait lui apprendre un coup pour tuer quelqu'un qui ne connaissait pas son clan. Un coup qui ne nécessitait ni le Byakugan ni de compétences particulièrement développé. Quelque chose que tout Hyûga pouvait apprendre et être redoutable avec.

Mais il y a bien une technique au corps-à-corps que je trouve nécessaire. Pouvons-nous aller au dojo ? Et avoir un panier de fruit pour la démonstration serait instructif, même si ce n'est pas tout à fait nécessaire.

Kisuke s'autorisa à se lever et à ramasser ses effets lentement. Son coeur était encore triste de la nouvelle, bien entendu. Il se rendit compte à quel point il était égoïste de s'être séparé de son clan. De sa famille. Oeut-être aurait-il pu faire quelque chose. Se ressasser le passé être douloureux. Il ne pouvait agir que pour le futur, et honoré les défunts en entrainant du mieux sa cousine.

Lui donner une arme pour tuer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 17:10

Elle était bien heureuse de savoir que Kisuke acceptait sa proposition. Elle n'avait pu s'empêcher de remarquer le malaise qu'il avait vécu, alors qu'elle implorait son aide. Elle comprenait pourquoi, les dogmes du clan se voulaient sévères sur ce genre d'affront à l'honneur, mais de voir ce pharmacien aussi paniqué avait eu un effet d'amusement pour la genin. Peut-être qu'elle aurait agi différemment s'ils n'avaient pas été seuls ? Peut-être même que la seule chose qui lui avait permis cet agir avait été la relation qu'elle avait avec cet homme qui, plusieurs années auparavant, s'était autant occupé d'elle que de son enfant. Elle ne put s'empêcher de sourire en imaginant les pensées qui avaient bien pu parcourir l'esprit de Kisuke.

[Rin] - Bien sûr qu'on peut utiliser le dojo. Attends-moi quelques instants, je vais aller chercher ce panier de fruits.

Se levant à son tour, elle acceptait la requête de son interlocuteur. Avant de se mettre en direction du dojo familial, elle allait faire un court détour dans les cuisines. À la recherche d'un panier de fruits, elle se doutait bien du thème de la technique qu'il allait lui apprendre. Connaissant les tenants et les aboutissants des arcanes du clan Hyûga, elle avait une petite idée de l'utilité qu'il allait en faire. Elle était cependant bien curieuse et excitée à l'idée de parfaire ses connaissances... bien que de l'extérieur, elle était aussi nonchalante qu'à son habitude.

Portant le panier contre son corps, un peu sous sa poitrine, elle retenait le contenant plein de fruits à l'aide de ses deux avant-bras. Le dojo était un bâtiment à part, plutôt grand et étrangement vide. S'il était riche de vie, alors qu'elle était plus jeune, il n'était plus tellement utilisé depuis le décès du seul enfant de la famille. Kaori s'en servait, ici et là, souhaitant améliorer sa maîtrise du bukijutsu, mais elle n'était pas là en ce moment. Probablement en train de fermenter un coup fourré contre son frère. Kanchi, quant à lui, était bien trop fainéant pour passer ses journées au coeur de cet établissement.

Passant le seuil de la porte de ce qui allait servir de terrain d'entraînement pour le duo, Rin offrit le panier à son enseignant du moment. S'offrant quelques étirements, elle était d'attaque pour la suite des choses.

[Rin] - Merci de bien vouloir accepter ma requête. C'est apprécié... vraiment !

Dit-elle à son cousin, un très léger sourire au visage et ponctuant le tout d'une légère rotation de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 13 Juin 2021 - 22:35
Rin se leva à son tour et prit un panier de fruit avec elle. Elle semblait nonchalante pour cet entrainement, mais au vu de la conviction et des paroles qu'elle avait déclarée... Kisuke se doutait bien qu'elle prenait les choses très au sérieux, si pas encore plus au sérieux que le Pharmacien lui-même. Ils arrivèrent au dojo et Kisuke commença par prendre une orange dans sa paume.

Actives ton Byakugan et regarde bien mon chakra.

Il n'exerca aucune pression sur le fruit. Sans le Byakugan, il n'y avait aucun effet visible. Pourtant... la densité à l'intérieure changea de manière infîme. Si le fruit avait été un organe humain, il y aurait eu un cri d'agonie de la cible. Un fruit n'avait pas cette capacité, heureusement.

Puis, il arracha le sommet du fruit et en bus une grande rasade de jus. Tout semblait liquifié dedans, pulpes, pépins, mésocarpe et endocarpe, et c'était précisément l'effet recherché par Kisuke dans cette démonstration. Un corps shinobi était empli de chakra s'opposant à cet effet, ce qui rendait la technique moins efficace en situation réelle, mais c'était un point de départ comme un autre.

Et hop, un excellent jus d'orange, un.

Il montra ensuite la peau - intacte à par le point où il en avait arraché le sommet. Ce degré de maitrise n'était pas aussi simple à obtenir qu'il n'y paraissait. Cela demandait un contrôle du chakra incroyablement fin. Néanmoins, grâce au Byakugan, il était particulièrement aisé aux Hyûga de reproduire au plus proche ce qu'ils observaient avec précision.

Il jeta le fruit dans le panier - il était désormais inutile. Il pivota vers sa spectatrice, et ne fit pas de grands discours. Il ne donna pas d'explications particulières. La technique était fondamentale du Juken, et elle l'avait vu de ses propres yeux. Tous les éléments étaient dans ses mains pour commencer à faire cette technique.

Je ne te ferais pas l'insulte de t'expliquer ce qu'il s'est passé. Tu as tout vu. Reproduire ceci sur un fruit est le premier stade de l'apprentissage. Je ne veux voir aucun dégâts visible à l'extérieur, sinon tu recommences.

Ainsi commença le début de l'entrainement, tandis que Kisuke activait également son Byakugan pour percevoir au mieux ce que sa disciple d'aujourd'hui faisait de manière précise. Au besoin, il pourrait lui pointer des défauts dans sa circulation chakratique, même s'il était plus que probable qu'il n'y aurait pas de souci avant la prochaine étape, d'une complexité supérieure.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Lun 14 Juin 2021 - 0:23

Le Juken avait toujours été un aspect des arcanes claniques qui l'avait intéressé. Si elle ne s'était jamais réellement attardée dans son apprentissage de base des techniques du clan, elle y avait toujours trouvé un intérêt particulier. Si, jusqu'à présent, ses apprentissages s'étaient maintenus aux Byakugan et aux taijutsu Hyûga, maintenant qu'elle avait rejoint les rangs du village caché par la Roche elle avait une bonne raison pour parfaire ses connaissances sur le sujet.

En fait, elle avait même commencé en individuel à développer une technique utilisant justement ce principe, mais l'aide de Kisuke allait définitivement lui être précieuse. Elle n'avait d'ailleurs jamais pensé à utiliser des fruits jusqu'ici, ça allait dore et déjà être prometteur.

Réalisant un unique mudra, d'imposante veine apparue le long de ses temps et se glissant jusqu'à ses yeux. Ça avait toujours un je-ne-sais-quoi de spécial d'activer le Byakugan. Ce changement de vision, un peu comme si on mettait une lunette magique, demandait toujours quelques instants d'ajustement. Enfin, c'était le cas pour la genin qui ne s'était jamais réellement servi de son Dojutsu. Déjà, elle y voyait là une faiblesse sur laquelle elle allait devoir travailler. En situation bien réelle de combat, elle n'aurait sans doute pas le luxe d'avoir quelques secondes pour s'habituer à l'activation de sa technique.



Dans tous les cas, son arcane activé, sa vision modifiée, elle était maintenant capable de percevoir le système chakrique de Kisuke. Une multitude de tenketsu, de la taille d'une tête d'épingle, lui traversait le corps. Grâce à cette vision particulière, elle pouvait voir la totalité des 361 nodes présentées sur le corps d'un humain.

Rapidement, elle observait le flot de Kisuke se mouvoir à mesure qui activait sa technique. Tenant une orange, un fruit bien anodin et dépourvu de cette source de vie, elle pouvait l'observer alors qu'elle implantait son chakra dans ce qu'il tenait, et ce, à partir des points situés dans ses mains.

En temps normal, un shinobi lambda – aussi expérimenter soit-il – n'était capable de relâcher du chakra qu'à partir de ses mains ou de ses pieds. Ce n'était pas une limitation qui existait chez les maîtres du Byakugan. En effet, ils étaient capables de projeter leur énergie vitale à partir de n'importe quel point des 361 tenketsu de leur corps. Un talent qui les rendait particulièrement destructeurs au corps à corps.

Observant attentivement le pharmacien envoyer son chakra contre les parois de l'orange, Rin avait envie d'essayer. Elle avait envie de voir ce que ça faisait d'utiliser une technique de ce niveau. N'ayant jamais pris le temps de se rendre jusque là dans ses apprentissages claniques, elle était comme une enfant passionnée par la vie et par ce dont elle était capable.

Assistant avec patience à la totalité de la démonstration, elle se saisit à son tour d'une orange. Préfèrent conserver son chakra, elle avait choisi de désactiver son Byakugan. Elle n'en avait de toute façon pas besoin utiliser cette technique. Posant le fruit dans le creux de sa dextre, elle pulsa une dose de chakra des tenketsu présent dans sa main. Sauf qu'elle était un peu rouillée... cette nouvelle genin. Plutôt que d'injecter le chakra, elle l'avait simplement expulsé et le fruit s'envola en direction du plafond avant s'écraser entre les deux interlocuteurs.

Sans faire de scène, elle se saisit d'une pomme cette fois-ci. Elle redécouvrait son chakra et un temps d'adaptation était bien normal. Si elle était si douée au point de tout maîtriser d'un coup, on ne lui aurait pas laissé le choix d'être shinobi. Pas qu'elle était dépourvue de talent, bien loin de là, mais d'espérer une maîtrise parfaite dès le départ, c'était se voiler la face à la réalité de la vie.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Lun 14 Juin 2021 - 11:50
Sa disciple composa un unique mudra, sans doute pour l'aider à concentrer le chakra dans ses pupilles. Une fois que sa propre démonstration était finie, elle arrêta son doujutsu et saisit une orange. C'était... quelque chose qui surpris Kisuke, mais dans le bon sens.

Bon réflexe. De désactiver ton Byakugan, je veux dire. Cette technique n'en demande intrinsèquement pas l'utilisation, et c'est la raison pour laquelle je te l'apprends avant tout. Notre doujutus demande du chakra en continue. Une fois que notre réserve de chakra sera plus grande, sans doute serions-nous apte à le garder plus longtemps, voir sur tout le combat. Mais actuellement, il faut en minimiser l'utilisation. Par contre, je peux te conseiller de sortir un fumigène de ta poche quand tu l'utilises, histoire de tout mettre de ton côté.

Après ce conseil et cette remarque, Kisuke s'installa au sol et observa son élève du jour. Orange en main, elle se concentra et envoya un pulse. Néanmoins, ce pulse semblait très tonique, et plutôt que d'injecter le chakra, ce dernier fut propulsé hors de son corps. L'effet conséquent était différent - elle venait d'imiter une paume du Hakke. C'était le style Jishin, plutôt que du Juken. Kisuke se leva et alla chercher l'orange avant de la remettre dans le panier.

C'est plus proche de la paume du Hakke ce que tu viens de faire. Tu mets trop de propulsion dans ton chakra, trop d'impact. Il ne doit pas exploser. Il doit être calme, serein, et aussi dense que tu peux. Essaie d'imaginer une scène ou un objet avec ces attributs, cela peut t'aider. Recommence.

Elle avait saisit une pomme cette fois-ci. Un autre type de fruit, mais l'exercice allait rester le même globalement. Il apprécia le fait qu'elle ait cherché toute seule la suite de son entrainement, sans indication de sa part.

Ne te presse pas non plus. Tu as du temps pour cet exercice.

Il n'avait rien d'autres de prévu, lui non-plus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Lun 14 Juin 2021 - 17:38

[Rin] - Je ne veux pas non plus dépendre uniquement du Byakugan. Si je venais à en être privé, je serais bien prise au dépourvu. On pourrait dire que je ne veux pas mettre tous mes fruits dans le panier.

Blague à part, le conseil de Kisuke était juste. Elle avait rescapent découvert que son chakra avait une affinité pour le Suiton. Ce qui était plus difficile d'utilisation en plein coeur d'un village quelque peu dépourvu d'eau, mais elle avait dore et déjà quelques idées de technique basse sur cet élément.

Pomme en main, elle posa de nouveau le fruit dans sa dextre, elle était droitière après tout. À la recherche d'une image en lien avec la densité, Kanchi apparut au loin dans le décor. Il semblait passer d'un bâtiment à un autre sans porter attention à quoi que ce soit. Dans ses mains, il tenait un morceau de pain. Aussitôt, elle pensait à la mit d'un pain qui pouvait être à la fois très peu dense, donc très léger ou particulièrement dense – si c'était de mauvaise qualité –.

Fermant les yeux, elle se concentrait sur cette image en essayant de transposer ce ressenti, cette impression en énergie. Portant une partie de son chakra dans ses mains, elle essayait de transmettre à cette pomme une partie de son chakra. Plus calme, plus contrôlé, Kisuke serait sans doute en mesure de voir le fruit obtenir une bonne dose de chakra. Se frappant sur les parois de la chair, malheureusement pour Rin, elle se fendit à certains endroits.

Encore un peu trop fort, encore un peu trop violent, elle allait devoir ajuster une nouvelle fois la dose de chakra qu'elle transmet. Il est certain que la chaire d'une pomme se voulait nettement plus fragile et plus faible. Peut-être aurait-elle réussi si ça avait été une orange ? Dans tous les cas, le fruit qu'elle tenait était devenu particulièrement mou. Pas liquide au point de le boire en jus, mais ça c'était peut-être plus dû à la composition de la pomme vs la quantité d'eau présente dans une orange.

Dans tous les cas, elle remit dans le panier le fruit martyrisé et en repris un autre. Une orange, encore une fois. Elle n'était pas nécessairement satisfaite, après tout, Kisuke lui avait bien dit qu'il ne devait pas voir le moindre signe extérieur sinon elle recommençait.

De nouveau, elle fermait les yeux. Tranquillement, elle s'habituait à la difficulté de la tâche et parvenait de plus en plus rapidement à injecter son chakra sans pour autant l'expulser. L'envoyant dans tous les sens, il rebondissait sur les parois du fruit en maltraitant tout ce qui se trouvait sur son passage. C'était une technique plaisante, qu'elle appréciait particulièrement. Subtile, complexe et dévastatrice... Des qualités qui iraient bien avec ce qu'elle souhaitait devenir comme kunoichi.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Jeu 17 Juin 2021 - 8:55
Le premier essai n'était pas génial. Il aurait blessé un adversaire, oui. Mais ouvertement. Et si Rin voulait véritablement progresser dans le Juken, cette leçon était importante. Elle ne pouvait qu'infliger des dégâts internes. Les traces extérieures étaient une preuve que sa technique était encore mal maitrisée, et qu'elle perdait en efficacité. Puis, elle commençait à s'améliorer.

Mieux.

Sur la dernière orange le résultat devint presque convaincant. Il y avait néanmoins encore de nombreux point à améliorer avant d'en faire une compétence redoutable sur le champ de bataille. Elle devait se concentrer pour faire tout cela, alors que son corps savait pertinemment comment faire. Elle réfléchissait trop, en réalité. Il fallait l'abrutir.

Maintenant, je veux que tu jongles avec trois fruits, et que tu utilises la technique uniquement à mon signal, tout en continuant de jongler. Cela doit devenir un mouvement conditionné, proche de l'automatisme.

Il y avait derrière tout cela une direction. D'abord apprendre la technique dans sa forme la plus basique, puis apprendre à l'utiliser sous des contraintes de difficulté. En combat, elle n'aurait jamais le temps de garder un contact prolongé avec son adversaire. Pour que le juken soit efficace, il nécessitait d'être fonctionnel avec le moindre contact, aussi fugace et court était-il. Jongler avec ces fruits réduisait considérablement le temps de contact disponible.

En plus de la forcer à réfléchir à bouger en parallèle, ce qui était également nécessaire pour la technique.

Pomme !

le signal, le premier d'une longue série. Kisuke enchaina les ordres, en faisant varier le temps d'attentes entre deux ordres de la seconde à la douzaine. Lorsqu'il fut satisfait du résultat, il se décida à augmenter d'un cran la difficulté. Car jongler avec trois fruits, c'était un petit peu pour des amateurs. Elle était kunoichi. Elle était Hyûga. Il lui envoya trois fruits supplémentaires, l'un après l'autre, avec des trajectoires parfaites pour les faire atterrir dans sa main et ne pas perturber sa jonglerie.

Et maintenant plus de fruits ! Et il te faut jongler plus vite ! ORANGE !

Nouveau signal. Plus de fruit, plus vite. Temps de contact réduit. Plus le temps de réfléchir. Rin devait rendre automatique le mouvement maintenant, avant de pouvoir passer à la prochaine étape.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Sam 19 Juin 2021 - 1:26

Il était bien rare de voir la parange sourire honnêtement. Si, la plupart du temps, ils étaient forcés et servaient à assouvir un certain désir de contrôle sur la situation, cette fois-ci, c'était un facies bien sincère qui prenait naissance sur son visage. Rares étaient les moments qu'elle appréciait particulièrement et celui-ci en était définitivement un.

En compagnie d'un vieil ami, qui se trouvait avoir des compétences hors pair en termes d'apprentissage, elle s'amusait plus que tout à jongler et à expulser son chakra dans les pauvres fruits qui y goûtaient tous les uns après les autres. Définitivement, elle prenait un plaisir fou à massacrer les pauvres aliments riches en vitamine. Elle avait toujours douté apprécié le fait de devenir kunoichi. Elle avait fui cette partie de sa vie pendant plus d'une vingtaine d'années par peur.

Mais peur de quoi au juste ? Peur de ne pas pouvoir supporter les horreurs de la guerre ? Non, elle avait perdu son mari et son enfant et parvenait à trouver la force d'avancer jour après jour. Peur de ne pas être à la hauteur ? Elle avait toujours été méticuleuse et sans relâche, ce genre de qualité pesait lourd dans le développement d'un shinobi. Non, ce qu'elle ressentait était bien plus profond que ça. Elle avait, en quelque sorte, peur de ce qu'elle pourrait bien faire si elle venait à détenir le pouvoir de pourfendre un dieu. Peur du mal et de la souffrance qu'elle pourrait bien infliger aux gens autour d'elle, car elle avait peur du fait qu'elle adorait particulièrement apprendre à maîtriser son chakra. Elle aimait particulièrement cette sensation de pouvoir que lui offraient les arcanes shinobiques. Au fond elle, elle s'était toujours dit qu'elle était quelqu'un qui n'aurait jamais du apprendre à maîtriser le chakra.

Les trois fruits avec lesquelles elle avait débuté avait rapidement été réduit à l'état de légume... enfin de jus de fruits et elles dû rapidement les échanger. C'était une bonne chose que le panier semblait sans fond puisque Kisuke eut tôt fait de lui doubler le nombre de « balle » avec lesquelles elles devaient jouer jongler. Il voyait bien que la maîtrise de la genin s'accentuait à mesure qu'elle apprenait à contrôler son arcane.

Ayant maintenat six fruits dans ses mains, le défi de la tâche augmentait de plus en plus. Si le mouvement de jongler restait le même, que ce soit avec trois fruits ou avec six, c'était les ordres disparaitre du quarantenaire qui mélangeait la genin. La tâche se voulait être trois défis en un. D'abord jongler, ensuite identifier le bon fruit et y expulser la quantité de chakra nécessaire pour ne pas le faire tout simplement exploser. Il n'y avait cependant pas trente-six solutions, seule la répétition lui permettrait d'être capable d'utiliser cette technique en situation réelle de combat.

Alternant de mains en mains, les différents fruits avec lesquelles elle jonglait devenaient liquide petit à petit. Elle les renouvelait ici et là à mesure que Kisuke le lui en envoyait, mais le moment fatidique arrivait. Celui où elle allait manquer de victime vitaminée. Terminant l'entraînement avec une pomme, elle l'observait de fond en comble, cherchant la moindre trace d'injection. Heureusement pour elle, contrairement à celle utilisée plutôt, il n'y avait pas la moindre trace d'ecchymose sur la pelure. Cependant, elle pouvait sentir qu'elle tenait dans ses mains un fruit molasse et difficilement capable de soutenir son propre poids. Elle en prit une bouchée et croqua dans une purée plutôt que dans un fruit dur.

[Rin] - Est-ce que vous voulez que j'aille en chercher d'autre ?

Dit-elle à son interlocuteur. De la sueur perlait sur son visage, bien que super intéressant, cet apprentissage commençait à vider les réserves chakrique de la genin.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Sam 19 Juin 2021 - 22:54
Elle faisait des progrès. Elle n'arrivait pas encore à un stade où elle pourrait tuer quelqu'un, mais avec un peu d'entrainement elle tenait là une arme particulièrement bien affutée. Elle proposa d'aller chercher d'autres fruits, vu que le dernier du panier était désormais presque passé à l'état de panade.

Je m'en occupe, mais je vous donne un autre exercice en attendant. Un exercice plus traditionnel.

Il regarda autour de lui, et s'approcha d'un placard planqué dans un coin, qu'il ouvrit en grand. Il fit un peu de remue ménage, déplaçant moult nuages de poussières et toiles d'araignées (berk berk). Enfin, il sortit du placard en toussant comme un diable covidé et en trainant derrière.

Un mannequin de bois. Voici quelques formes basiques.

Kisuke s'approcha du tronc de bois pourvu de bras à différents endroits, certains pouvant pivoter. Il s'installa de manière statique, puis commença des katas, faisant danser ses bras le long du mannequin et ce dans différentes configurations. Ses poings brillaient d'un chakra bleuté discret avant chaque contact important.

L'exercice dura quelques minutes, avant que Kisuke ne commença à manquer de souffle et se recula. Il invita son hôte à faire de même.

Je veux que tu réfléchisses au poing souple dans son intégralité, dans son concept, la différence avec les autres styles, ou des similitudes avec d'autres, puis comment intégrer cette technique de manière efficace. Essaie d'utiliser ce que je t'ai appris avec le mannequin, mais au lieu de jongler, imites de vrais échanges.

Une étape importante. Jongler était bien beau et didactique, ce n'était pas véritablement l'environnement le plus proche d'une véritable situation de combat. C'était bien ça le problème. Puis il sourit.

Et j'irais chercher des fruits pour le dernier enseignement important.

Et Kisuke s'esquiva avant de retrouver son chemin dans ce domaine. Pas besoin de demander où se trouvait la cuisine, il le savait. C'était presque instinctif mais il savait parfaitement se diriger dans toutes les maisons de leur clan à l'instinct. Il est des choses qu'on n'apprends qu'après des années de servitudes. Il entra dans la cuisine, salua les cousins présents, et piqua quelques fruits ainsi qu'un large bol et quelques ustensiles de cuisine.

Pour la suite. La localisation.

Il avait hâte de revenir au dojo pour voir les progrès de son ancienne protégée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 20 Juin 2021 - 0:19

Ah ! Les katas Hyûga. Ce pantin de bois la ramenait involontairement dans des souvenirs d'enfance qui semblait pourtant si loin. Elle se revoyait là, entourée de ses ancêtres aux espérances si hautes pour l'héritière. Elle se revoyait en train de frapper sur ce pantin, apprenant à sa vitesse les différentes positions, les différents mouvements et surtout, les différentes frappes du poing souple. Nostalgique, elle ne put que se rendre compte qu'elle était encore en train d'essayer de rattraper le retard qu'elle avait accumulé pendant tant d'années. En cet instant et en ce moment, elle aurait bien aimé avoir le pouvoir de reculer dans le temps... mais elle chaussait très rapidement cette sotte idée de son esprit, tandis que Kisuke lui montrait les frappes.

Au bout de quelques minutes, alors que son aîné partait en direction d'une des cuisines du domaine, elle levait sa garde qu'elle collait sur les bras rotatifs du pantin. La sensation du bois sur sa peau, cette sensation si unique qu'elle n'avait pas ressentir depuis tant d'années lui fit esquisser un petit sourire. Répétant les frappes de Kisuke, tout du moins ce qu'elle avait enregistré, elle ne put s'empêcher de réfléchir aux tenants et aux aboutissants d'une telle technique.

En plein coeur de son échange avec le patin, elle ne put s'empêcher d'être insatisfaite. Machinalement, non intuitivement, elle frappait le pantin à l'aide de son poing souple. Malgré sa prestance, malgré sa maîtrise - quoique très rouillée – elle ne pouvait s'empêcher de ressentir comme un vide. Alors qu'elle bloquait les assauts rotatifs de la bête de bois, elle voyait dans ce kata l'apogée d'une erre ancienne. Insatisfaite, elle voulait innover sur cette technique, mais comment ? Comment pouvait-elle adapter un arcane pourtant si simple alors qu'elle n'était qu'une genin incompétente, même pas foutue de contrôler adéquatement son chakra ?

Elle ne pouvait que se concentrer sur la maîtrise de la base, mais elle ne se voyait absolument pas rester sur sa faim. Cette faim qu'elle découvrait à mesure qu'elle avançait dans sa formation de genin. Elle voulait plus, elle pouvait plus. Cette genin qui n'aurait sans doute jamais dû apprendre à contrôler le chakra avait une soif d'innovation, de développement perpétuelle. Elle prenait goût à sa nouvelle réalité, bien qu'elle l'avait fui pendant tant d'années.

À son retour, Kisuke pourrait tomber sur une véritable guerrière dans une trance combative. Haletante, elle frappait le bois, puis se défendait dans une danse synchronisée et intuitive. Comme lorsqu'elle jonglait avec les fruits, elle expulsait des doses de chakra dans le bois de son adversaire, ses poings prenaient, quelques instants avant une frappe, une teinte bleutée. Elle accélérait sa cadence, elle n'était pas satisfaite. Le regard fixé sur le pantin, elle terminait l'enchaînement, une fois sur le bord de l'épuisement physique, par une virulente frappe couplée à une paume du Hakke. L'un des seuls jutsus du clan qu'elle maîtrisait réellement. Ça devait changer.

Appercevant son mentor de la journée, un nouveau panier à la main, elle le saluait de la main. Ses paumes étaient rougies par les frappes perpétuelles et par du sang provenant de lésion nouvellement apparue. Elle ne s'en était pas rendu compte, la douleur ne se faisait pas encore sentir. Goutte par goutte, la gravité prenait le dessus et tirait le liquide carmin vers le sol.

[Rin] - C'est quand tu veux pour la suite !

Elle inspirait et expirait avec intensité, malgré elle, son corps cherchait à refaire ses réserves d'oxygènes.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 20 Juin 2021 - 0:53
Kisuke l'observa quelques minutes. Enfin, quand elle se dit "prête" pour la suite, il esquissa un sourire.

Prends d'abord une petite pause. Un jus de fruit ?

Kisuke lui tandis un verre rempli des fruits (fruits de son travail). Elle était visiblement exténuée et il ne voulait pas la pousser au-delà de ses limites. Parce qu'il n'y en avait nullement besoin à vrai dire. En plus, elle saignait. Il tendit sa main, paume vers le plafond, en direction de sa disciple - demandant implicitement ses mains. Il sortit de sa besace un bandage de sa propre confection et l'enroula autour de ses doigts et de ses mains, tout en serrant légèrement. Les bandages étaient imbibés de désinfectant et d'une lotion cicatrisante. La peau qui repousserait serait plus dure, plus caleuse. Mais c'était nécessaire même pour le poing souple.

Après quoi, il dit son diagnostic, et expliqua ce qu'il avait constaté.

Je suppose que tu sens que quelque chose cloche, mais que tu n'arrives pas à mettre le doigt dessus. N'est-ce pas ? As-tu remarqué que tu t'es contenté de donner des coups de poings et de paume, comme nos katas le font si bien. Pourquoi aucun coup de pied ?

Et pas une seule fois dans sa démonstration n'avait-il vu de coups de pieds ou de genoux entouré de chakra bleu. Certes, Kisuke n'avait pas montré de telles attaques, mais il ne les avait pas non plus interdit. Inconsciemment, Rin c'était limité toute seule. La faiblesse de leur clan reposait dans le poids de leur tradition. Un poids qui parfois était juste présent parce qu'on n'osait pas remettre tout en question. Le juken était un art de combat déjà bien développé sur bien des aspects. Remettre la BASE en question était...

... presque hérétique. Pourtant, l'idée ne venait pas de lui.

La Godaime, avant même de passer chunin, a fondé son dojo. Le style jishin. J'ai assisté à quelques cours. Ils apprennent à utiliser la technique que je t'ai montré avec d'autres membres de leur corps. Typiquement, le pied. On fait rarement attention aux jambes d'un Hyûga. Pourtant, elles ont une grande allonge, et peuvent toucher l'adversaire de manière assez innocente. Essaie avec ces fruits, même choses, mais utilises tout ce que tu peux à part tes mains.

C'était l'ordre de sa prochaine mission. Le prochain exercice. La localisation - faire en sorte de pouvoir activer cette technique à beaucoup d'endroits différents.

Et quand tu réussiras, alors tu pourras reprendre l'exercice du mannequin... mais en t'ouvrant à TOUTES les possibilités du Jishin. Et les raisons pour laquelle il est fou de se frotter à nous au corps-à-corps.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 20 Juin 2021 - 1:51

[Rin] - C'est exactement ça !

S'exclamait-elle avec joie. Kisuke avait vu juste, ce sentiment de vide qu'elle ressentait provenait de cette incapacité à exploiter tout le potentiel de cette technique. Pourquoi se contenter sur ses mains ? Tous les tenketsu d'un Hyûga étaient une arme. Même dépourvue d'une menace tangible et physique, elle était dotée de 361 armes capables d'injecter du chakra directement dans le corps de son adversaire. Cette révélation l'amenait d'ailleurs à penser à sa soeur Kaori. Depuis toute jeune, elle s'entraînait à la maîtrise de la lance. Si elle avait réussi à trouver une façon différente d'exploiter leur don, sans doute Rin pourrait-elle elle aussi y parvenir ?

Une fois ses blessures pansées, elle acceptait cette courte pause. Rin avait toujours été discrète et avait toujours eu un talent pour se fondre dans la masse et passer inaperçue ! - après, c'était quelque chose d'assez facile à faire quand ton frère et ta soeur attiraient l'attention de multiple façon.- Pouvait-elle exploiter cette facette de sa personnalité ? Sans doute lui serait-il possible de combiner à la fois sa maîtrise des tenketsu et des injections de chakra couplé à des feintes ou de fausse attaque ?

Plus elle y pensait et plus le nom de l'école jishin rebondissait dans son esprit. Elle en avait entendu parler de nom seulement, elle n'y avait jamais réellement porté attention. Peut-être était-ce là une opportunité d'amélioration ? Peut-être pourrait-elle ailler sa discrétion naturelle aux techniques de son clan ? Peut-être que ce style de combat avait déjà ce qu'elle souhaitait développer ? Après tout, pouvait-elle réellement innover les arcanes d'un clan existant depuis si longtemps ? Dans tous les cas, ça valait la peine d'en découvrir plus.

[Rin] - Je suis prête !

Dit-elle plus déterminé que jamais. De retour sur l'exercice des fruits, elle devait utiliser d'autre tenketsu que ceux présents dans ses mains. L'action de base était la même, que ça se fasse de ses mains, de ses pieds, de son nez ou de son coude. Dans tous les cas, c'était déjà plus naturel. S'il lui arrivait d'échouer ici et là – il n'était pas facile de s'absoudre d'une trentaine d'années d'apprentissage – elle reprenait d'aussitôt. Si elle avait apprécié ses entraînements plus tôt, ce n'était rien comme maintenant.

Enfin, elle se sentait à sa place dans sa maîtrise des arcanes claniques. Définitivement, cette école jishin allait être un endroit qu'elle irait rapidement visiter. Elle était déjà excitée quant au monde de possibilité qui s'ouvrait devant elle. Avec ses réflexions lui venait une idée. Pourquoi ne pas se servir d'un leurre pour concentrer l'attention de ses adversaires, tandis que la véritable menace proviendrait d'ailleurs ? Elle avait déjà une multitude d'idées de technique en tête. Pourquoi ne pas utiliser un katana ? Une arme devait nécessairement faire plus menaçant qu'un simple jeu de jambes, chez un adversaire qui ne connaissait bien entendu pas les capacités du clan Hyûga. Alors qu'elle l'agresserait d'un coup de katana attirant l'attention, elle pourrait simplement « accrocher » une partie du corps de son adversaire, lui infligeant d'importants dégâts.

Dans tous les cas, elle ne se pouvait plus d'attendre. Une fois l'exercice des fruits terminés, elle retrouva son adversaire de bois. Ses mouvements étaient moins fluides, moins souples que lors de l'exécution du kata d'avant, qu'elle connaissait par coeur, mais ce sentiment de vide avait disparu. Elle était satisfaite de cette découverte, mais elle avait besoin de travailler son nouveau jeu de jambes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 20 Juin 2021 - 13:00
Elle était motivée. Excitée. Emplie de joie. Kisuke aurait bien suivit son enthousiasme, mais il avait du mal. Les spectres des morts de Yonbi lui tournaient toujours autour de la tête. La mort des enfants, en particulier, lui pesait lourd sur la conscience. Pourtant, c'était pas comme s'il en avait. Du moins pas à sa connaissance. Rin se laissa soigner les mains sans aucun commentaire, presque sans remarquer le mal qu'elle s'était faite. Kisuke fit une note mentale de faire des check-up fréquents avec Rin, pour s'assurer qu'elle ne perde pas de vue de tenir son corps correctement en forme.

Il observait son nouvel exercice avec son Byakugan d'activé. Elle... faisait de beaux progrès. A ce rythme, elle allait le rattraper. Non, le dépasser. Il devrait faire attention, une concurrente et rivale apparaissait.

Tes pieds sont tes appuis, et il n'y a pas de force derrière un appui. Tout le monde sait cela. Utilise-le comme feinte. Exagères les mouvements de bras pour divertir l'attention. Donne un coup d'épaule, tout simplement.

Quelques conseils. Il montra quelques mouvements supplémentaires qu'il avait développé, ainsi que des mouvements qu'il était en train de développer, et auquel il réfléchissait. Le taijutsu n'était pas aussi simple que du ninjutsu. Quelques mudras ne suffisait pas à bien placer une techniques taijutsu, et encore moins une technique Juken qui était capable de changer toute la donne. Il fallait penser aux déplacements, aux capacités de ses articulations, à la suite. A ne pas s'exposer à un contre. A maintenir une défense pour parer un assaut adversaire qui suivrait.

Il montra ainsi différents endroits sur le mannequin - des endroits qui étaient creusés par l'effort et l'usure.

Les zones qui seront mortelles avec cette techniques sont le coeur et la tête. Zone difficile à toucher avec une jambe, j'en conviens, mais c'est bon à garder en tête. Le torse fera particulièrement de dégâts. Un coup placé dans les jambes rendra difficile des esquives. Un coup aux bras rendra difficile les parades, les frappes et les mudras. Tu ne peux pas te tromper.

Il l'a fit encore s'entrainer sur ces points en particulier, puis s'assit et but du jus de fruits à son tour. Il n'avait plus son endurance d'antan, entre la revalidation et son âge. La session d'entrainement avait pris un certain temps, mais la femme était douée. Elle progresserait rapidement dans les rangs shinobi, il en était certain.

J'espère que ce maigre enseignement te saura être utile, Rin-sama.

Kisuke salua la jeune femme. Pour lui, son enseignement était terminé. Sa cousine aurait bien besoin d'entrainer ce qu'il lui avait appris. D'ailleurs, lui-même devait aussi le faire. Mais il avait donné des clefs pour qu'elle puisse suivre le restant du chemin seule.

_________________
Palmarès shinobi:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Dim 20 Juin 2021 - 14:36

Alternant son poids de jambe, elle essayait d'ores et déjà de glisser quelques contacts discrètement en plein milieu de son enchaînement. Elle qui souhaitait développer un style plus discret, elle allait devoir mettre les bouchés doubles sur ses entraînements, car ça augmentait nécessairement le niveau de difficulté.

Alternant une expulsion de chakra de ses paumes, puis de ses jambes, suivi du coude en se protègent de la frappe de son adversaire de bois, les mouvements devenaient de plus en plus facile et de plus en plus naturel. S'il était vrai qu'elle possédait un certain talent, il ne fallait quand même pas oublier la qualité de l'enseignement que venait de lui offrir Hyûga Kisuke.

Puis, il annonçait que pour lui l'entraînement était terminé et qu'il quitterait. Arrêtant son enchaînement, elle offrit quelques mots à son enseignant de la journée.

[Rin] - Merci beaucoup, Kisuke-Senseï ! Ce fut vraiment une journée mémorable !

Elle s'était retenue de s'incliner cette fois-ci, se rappelant le malaise que ça lui avait créé plus tôt dans la journée. Il allait devoir se contenter d'un sourire et d'une rotation caractéristique de la tête d'une trentaine de degrés. Inspirant profondément, cherchant sa respiration encore une fois, elle sortit du dojo pour raccompagner Kisuke aux limites du domaine.

Sur le chemin, ils s'échangèrent quelques banalités et elle remercia une dernière fois quand venait le temps de se séparer. Plutôt que de retourner directement s'entraîner, elle tournait les talons et allait faire un arrêt à la cuisine. Cette fois-ci, les fruits allaient être épargnés, car ce qu'elle souhaitait était de se remplir une bouteille en bambou. Elle en profitait pour se réhydrater et retournait d'un pas certain en direction du dojo. Sur le chemin, elle réfléchissait aux tenants et aboutissants de la technique que lui avait enseignés Kisuke.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke] Empty
Mar 29 Juin 2021 - 0:00
Rin était une élève qui s'appliquait, en plus d'être talentueuse. Il ne doutait pas que d'ici quelques jours, elle se hisserait à son niveau. Il était sans doute temps qu'il commence ses expériences et expérimentations pour lui aussi se dépasser et aller plus loin. Sinon la jeune femme allait le planter dans la poussière. (En soi, ce n'était pas grave, mais un peu de rivalité ne faisait jamais de mal pour se motiver à travailler plus et mieux).

Elle le remercia de l'apprentissage et lui fit ce sourire de chouette, avec une tête qui tournait de presque 180°.

Une journée mémorable, oui.

Il eut un sourire devant l'enthousiasme de la femme. C'était rafraichissant de voir quelqu'un comme cela, malgré tout, malgré les efforts et les problèmes de la vie. Malgré les obstacles. Malgré les pertes. Les décès. Et il échangèrent des banalités. Apparemment, son frère était toujours fan de ses fameuses omelettes. Il devrait passer lui en cuisiner une, à Kanchi. (Petit ingrédient secret dedans : du fromage de la vache Kiri).

Ils échangèrent des salutations avant de partir chacun de leur côté.

Le sourire de Kisuke disparut très rapidement. Le barrage céda, et les émotions envahirent son coeur. Un enfant de plus, mort au combat. Mais qu'est-ce qu'il fallait de plus aux autorités iwajins pour mettre une interdiction formelle à tous les moins de vingt ans de servir en tant que shinobi ? Son mari avait été déjà plus vieux. Oui, il avait toujours été sympathique. Mais son gosse... ne méritait pas qu'on lui vole son enfance. Kisuke avait sourit à Rin, mais ce sourire avait été empreint de mélancolie et de tristesse. Car même si la Hyûga semblait avoir fait son deuil, le pharmacien ne faisait que de le commencer.

C'était pour cela qu'il devait reprendre du service. Pour cela qu'il devait redevenir fort et puissant. Pour éviter toutes ces tragédies. Iwa avait suffisamment de ténor et de puissants à ses côtés. Lui serait un bouclier. Un égide pour tous ces jeunes imbéciles. Il les sauverait malgré eux. Malgré tous les malheurs et dangers du Yuukan. Il devait sans doute presque quelques risques supplémentaires. Il avait quelques connaissances de drogues. Potentiellement dangereuses pour le corps, si mal dosées, mais qui pouvait permettre de se développer plus vite en terme de capacités physiques. A étudier.

Ce soir, son alcool de cerise et son gosier aurait un rendez-vous en tête à tête.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880

Mise à Niveau [Feat. Hyûga Kisuke]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: