Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi)

Hyûga Rin
Hyûga Rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Dim 13 Juin 2021 - 21:54

Bien qu'elle était nouvellement arrivée dans les forces militaires du village caché par la roche, Rin put constater avec une efficacité assez radicale les besoins en personnel dont elle avait tant entendu parler. Un village dévasté par Yonbi, un village attaqué par le nécromancien et par l'homme aux chapeaux, de multiples besoins de main-d'œuvre. Cette constatation avait pu être faite par l'héritière du Byakugan qui, quelques jours à peine après avoir reçu son bandeau, elle était conviée par les hautes autorités Iwajin à réaliser une mission pour le village.

Ce qu'elle trouvait quelque peu anormal, cela dit, était l'identité de celui qui avait été assigné à la réalisation de cette besogne pourtant assez basse en difficulté. Hayai Taishi était un jônin expérimenter dont les prouesses martiales n'avaient d'égal que les plus hauts dirigeants du village. Pourquoi avait-il été assigné à une mission C avec une genin nouvellement arrivée ?

Ce n'était pas la première fois qu'elle rencontrait l'Éclair Vert de la Roche. En effet, quelques jours plus tôt ils avaient échanger quelques mots, quelques moments et elle avait eu, en si peu temps, l'occasion de le froisser au moins une fois. Avait-il lui-même demandé à être assigné à une mission avec Rin ? Peut-être était-ce pour cela qu'elle avait reçu un ordre aussi rapidement ? Peut-être était-ce vraiment le destin et le village besoin de main-d'œuvre à ce point-là.

Dans tous les cas, Rin fut rapidement sortie de ses pensées par l'arrivée du voyageur. Ils avaient comme point de rencontre le port du village. Situé au nord-est du village, il a été construit très rescapent. Bien entendu, l'homme avec qui elle allait partager cette mission détonnait un peu du paysage, une fois qu'on le connaissait un minimum. Ses fresques verdâtres sortaient de l'ordinaire. Le voyant approcher pas à pas, elle se positionna directement face à lui, posant ses deux mains le long de ses cuisses. Cérémoniquement, elle s'inclinait légèrement vers l'avant, envoyant ses deux mèches violacées lui longer le visage.

[Rin] - Taishi-Sama, qu'il fait bon de vous revoir !

Lui dit-elle d'une voix chaleureuse. Son non verbale se voulait neutre, sauf peut-être un très léger sourire à peine perceptible. Bien qu'un peu excentrique, elle avait apprécié la compagnie de cet homme, alors qu'il lui enseignait comment se défaire de liens simples.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Ven 18 Juin 2021 - 6:11
Spoiler:
 

L’Hayai maugréa en consultant le parchemin. Si on lui avait dit que la vie comme shinobi serait aussi pleine de problèmes bureaucratiques, il aurait reconsidéré son choix bien plus tôt dans sa vie. Ça ne suffisait pas de mettre en vie en danger pour le village, il fallait aussi risquer sa santé mentale dans ce genre de débâcle intellectuelle.

De toutes les affectations qu’il avait eu au sein du village, le Shishiza était probablement la moins excitante. Sans rancune pour Aimi, mais on était loin des opérations secrètes Tengu ou bien des rencontres diplomatiques à haut risque du Manazuru. Les problèmes de l’unité de sécurité intérieure frappaient tout près, trop près du village lui-même.

Apparemment, l’approvisionnement en métal, cruellement nécessaire à la reconstruction du village après l’émergence de Yonbi, faisait défaut en quantité et qualité. Si l’ordre de mission annonçait le besoin de ramener la situation à la normale, le creux du problème restait de connaître la raison de la situation elle-même.

Et on lui avat assigné une genin pour l’accompagner, et pas n’importe laquelle. C’était la femme avec qui ils avaient partagés de brefs moments BDSM derrière une maison effondrée. Historiquement, Taishi n’était pas vraiment connu pour ses talents d’enseignement; il ne menait pas d’équipe ni n’avait eu d’autre genin à sa charge depuis Musashi, autrefois. Mais les mots légendaires de Toph (« ENTRAÎNE LES GENINS ») semblaient toujours revenir à la charge d’une manière ou d’une autre, hein.

Peu importe, ça lui changerait peut-être les idées. Sans cérémonie, il enfilait son manteau vert avant de se mettre en route vers le port, là où la Hyûga devait le rencontrer.

Et elle était ponctuelle au dirait, arrivée même avant lui. Elle était toujours aussi singulière, accomplissant cette petite parade d’introduction un peu excessive. L’Hayai, un peu désarçonnée comme à chaque fois, relevait les mains de manière diplomatique.

« Ahem- Hmm, ce n’est vraiment pas nécessaire de faire tout ça, hein ! »

Le malaise passé, Taishi se concentrait sur la mission sans perdre plus de temps.

« Donc, le problème d’approvisionnement. Je suis curieux d’en apprendre plus depuis le maître forgeron mais avant de s’intéresser à qualité du métal, peut-être devrions-nous nous attarder sur sa quantité. C’est pourquoi nous sommes ici après tout. Je te laisse la décision finale, Rin. Je compte sur toi pour mener cette mission, à vrai dire. Je suis surtout là pour t’épauler, mais- »

Il fut interrompu par des éclats de voix depuis l’intérieur du port, nombreuses et agitées. Il y avait peu de chance que ce soit une coïncidence.

« On ferait mieux d’aller investiguer ça. »


_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Sam 19 Juin 2021 - 3:27

S'il y avait bien une chose à laquelle elle ne s'entendait pas, c'était de mener sa première mission à vie sous le rôle d'une leader. C'était en rôle qu'elle arborait quotidiennement dans sa qualité d'hériter et d'ancienne ambassadrice de sa branche familiale, mais ça avait un petit je-ne-sais-quoi de différent lorsqu'il s'agissait d'une mission officielle pour le bien du village. Elle ne doutait pas de ses capacités de chef d'équipe ni de ses compétences. Elle avait dore et déjà établi un plan d'attaque pour la réalisation de cette mission qui reposait sur la destitution de ce qui allait devenir un ancien partenaire de la roche.

Elle ne se voyait pas faire confiance à un marchand ayant failli aussi misérablement et dont l'incompétence allait potentiellement nuire à la reconstruction du village d'Iwa. Sur ce genre de concession, elle était aussi froide que les neiges de Yuki no Sato. Seulement, allait-elle avoir la chance de faire ressortir cette tigresse qui dormait depuis quelques jours maintenant ? Car, alors que son partenaire de mission lui avait demandé de mener à bien cette mission, il avait pris lui-même le lead l'instant d'après. Et si elle avait souhaité faire autrement que d'aller voir ce qui se passait ? Bon, ce n'était pas vraiment le cas, car c'était exactement ce qu'elle souhaitait, mais bon. Cette réalisation lui avait fait esquisser un microsourire tandis qu'elle tournait les talons pour se mettre en direction du bruit.

Pas besoin du Byakugan pour identifier la source du grabuge. Ils étaient assez loquaces et deux hommes semblaient s'échanger une multitude de mots plus colorés les uns que les autres. Autour deux, un attroupement de gens curieux questionnant sur la nature des événements créaient un brouhaha grandissant. Ça n'avait pas semblé déranger les deux échangeurs d'obscénité qui continuait de s'en donner à coeur joie.

D'après le peu d'information qu'elle avait retenu, Rin était en mesure de déduire quelques petites choses. Kiya Shiro, le marchand avec qui le village faisait affaire était en pleine engueulade avec l'un de ses entrepreneurs, Abo Tetsui. Shiro était un homme ayant passé la fleur de l'âge, âgé de 59 ans. Il avait de longs cheveux blonds probablement aussi droits que le plus traditionaliste des Hyûga. Petit détail complètement inutile pour la suite des événements, mais relativement notable, il lui manquait son pied gauche. À la place, une jambe de bois lui servait d'appui, tel un véritable pirate.

Le conflit semblait avoir débuté, alors que Shiro faisait l'inventaire de la marchandise qu'il venait de recevoir. Le second homme, Tetsui, semblait avoir pénétré dans la tente d'ores et déjà gonflée à bloc, le torse bondé comme un coq prêt à anéantir tout sur son passage. Il était venu se plaindre de la qualité des matériaux qu'il recevait rescapent et qui envahit envoyer un de ses employés à l'hôpital suite à un accident de travail. En effet, un des clous construits à même le fer exporté de la compagnie de Tetsui avait cédé sous le poids de la maison qu'il rénovait, alors que son gendre apportait les touches finales à la restauration d'une habitation. Si sa vie était hors de danger, il s'était fracturé quelques os et n'allait pas pouvoir retourner au travail pendant plusieurs longs mois.

[Rin] - Monsieur Abo Dit-elle en s'interposant physiquement entre les deux hommes, alors qu'ils allaient en venir au poing. Nous comprenons votre frustration, mais d'expulser votre colère dans le visage de cet homme ne règlera rien, si ce n'est que vous valoir quelques heures sous arrestation.

Son bandeau fièrement attaché autour de son bras droit, elle avait prononcé ses quelques mots d'un calme exemplaire. Bien entendu, il s'agissait là d'une menace cachée qu'elle mettrait à exécution s'il ne se calmait pas. Cependant, son affiliation aux forces militaires du village caché par la roche couplé à ses yeux typiques du clan Hyûga avait rapidement eu raison des ardeurs du client mécontent qui quittait les lieux furieux et en tapant du pied.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Sam 19 Juin 2021 - 19:08
Ils avaient rapidement trouvé l’origine de la dispute en cours. Si Taishi ne connaissait pas personnellement les deux impliqués, leurs rôles respectifs semblaient eux évidents, et lié au problème qu’ils devaient essayer de régler. Ils ne semblaient pas loin d’en venir aux coups, et l’Hayai, amusé, s’appuyait contre une des rambardes pouvoir observer le combat à venir, curieux de voir comment Rin allait négocier la scène. Il songea que si Yanosa avait été là… Ils auraient probablement tout deux fini à l’hôpital en fin de journée.

Mais par chance peut-être, Rin n’était pas le Tellurique, s’interposant pour mettre fin à l’incartade. En typiques mâles, les deux hommes n’osaient pas s’en prendre à elle au dirait, intimidé par son statut de shinobi mais aussi la braise de ses yeux. Mais dans le moment qui semblait s’éterniser, Taishi se gratta la tête, visiblement embarrassé.

« Allons, allons… Je pense qu’il y a meilleure manière de résoudre cela. Iwa est responsable d’acquérir des matériaux de qualité, autant que Monsieur ici présent l’est de les fournir. Iwa peut indemniser la blessure de votre employé. »

Tetsui qui semblait enfin entendre ce qu’il voulait entendre, mettait fin à sa pose agressive, jetant des poignards par les yeux à son homologue commercial, avant de cracher sur le côté pour faire demi-tour et quitter l’étalage où le marchand portuaire était installé.

Taishi soupira, échangeant un regard avec la Genin avant de reporter son attention sur Shiro, qui replaçait ses vêtements, comme un homme qui range ses armes une fois le combat terminé.

« Ceci dit, il n’a pas tort. Iwa remarque que la quantité et la qualité de l’acier amené par vos navires… n’est pas aux normes établies par nos contrats commerciaux. »

« Je n’ai rien avoir là-dedans ! »

Un silence s’installa, mais l’Hayai secoua la tête.

« Il va falloir faire mieux que ça. Il n’y aura pas toujours une genin pour vous protéger de vos propres produits. »

« Ce n’est pas mon acier ! Simplement celui que je vends à Iwa, et que j’achète moi-même ailleurs. »

« Je n’ai pas besoin d’un cours sur le mercantilisme. Tout ce qui m’intéresse ici, c’est quantité et qualité. »

« Allez dire ça à mes approvisionneurs, dans ce cas, et laissez-moi tranquille. »

De toute évidence, la conversation allait rapidement tourner en rond. Shiro amenait une piste de réponse, mais il ne semblait pas enclin à discuter celle-ci, alors qu’il semblait évident qu’il en savait davantage que ce qu’il voulait révéler. Il y avait plusieurs manière d’abord cette situation, mais l’Hayai souhaitait voir ce que Rin, elle, en pensait.

« Alors, Rin, que penses-tu des bons mots de notre ami marchand ? »

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Sam 19 Juin 2021 - 20:11

En vérité, Rin était bien ennuyée de l'attitude et de la réponse du marchand. Elle en venait même à contester le professionnalisme de la personne représentant le village et ayant accepté de signer avec un pareil individu. S'il s'agissait simplement de sa décision, elle couperait tous les liens entre lui et les autorités du village et irait à la recherche d'un fournisseur plus compétent. Car, c'était exactement ce qu'elle voyait en lui, de l'incompétence.

[Rin] - J'en pense que ses réponses sont bien insuffisantes pour un fournisseur dont le contrat avec le village est en jeu.

Son regard ivoirien fixait celui de Shiro.

[Rin] - Iwa investit des sommes énormes dans la reconstruction de son village. S'il est vrai que nous avons besoin de matériaux, ce n'est pas à tout prix. Ce n'est pas à nous à aller discuter avec vos contacts. Sinon pourquoi ne pas simplement faire affaire avec eux directement et éviter de passer par une tierce partie ?

Elle avait bien l'impression que quelque chose clochait, mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Pour son plus grand malheur, il était plus simple et plus rapide de faire pression sur cet homme plutôt que d'essayer de trouver un nouveau fournisseur, cependant il était inconcevable pour Rin que les choses perdurent de la sorte.

La genin à l'attitude nonchalante poursuivit sans laisser la moindre chance de réplique, et ce, sur le ton le plus neutre qu'elle pouvait composer.

[Rin] - Ne vous y méprenez pas, vous surévaluer votre utilité dans cette histoire.

Elle tournait les talons et se dirigeait vers le jônin qui l'accompagnait. Son idée était faite, elle préférait nettement accuser un peu de retard, le temps de signer un nouveau contrat avec quelqu'un de plus fiable, plutôt que de poursuivre avec quelqu'un ayant eu la chance de prouver ce qu'il valait et qui se galvauderait dans les excuses plutôt que dans les solutions. Cependant, elle savait bien qu'il lui faudrait plus qu'une simple attitude pour justifier le fait de rompre le contrat et pour ce faire, il fallait que le duo parvienne à prouver que l'homme qui se tenait maintenant derrière elle avait failli à sa part du marché. Pour ce faire, une visite chez le forgeron du village s'imposait.

[Rin] - Allons à la rencontre du forgeron.

Murmurait-elle en continuant son chemin et en sortant de la tente.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Dim 20 Juin 2021 - 18:52
Rin semblait plutôt portée sur l’idée de couper les ponts avec le marchand, mais Taishi savait que ce ne serait pas si simple, par expérience. Les commerçants se faisaient moins nombreux en ces temps d’incertitudes profondes quant à l’avenir d’Iwa. S’ils voulaient remplacer Shiro, il allait falloir un meilleur marché avec quelqu’un d’autre.

« Je ne serai pas intimidé par une genin ! Si vous pensez trouver mieux ailleurs, c’est votre problème, pas le mien. Vous avez besoin de moi. »

Les mots excédés du marchand visait l’Hayai, bien connu pour occuper un grade plus important au village. Mais Taishi haussa des épaules.

« Si j’ai appris quelque chose durant toutes ses années, c’est que personne n’est irremplaçable. Et surtout pas vous, Shiro. Pourquoi ne pas travailler avec nous plutôt que contre nous ? »

« Ça n’a rien à voir ! Je n’ai rien à voir avec ça ! Je suis juste un intermédiaire. J’organise le transport via la mer, que les taxes et les permis soient payées, que nos formulaires et ententes soient en règle. Ma part du marché, c’est que le fer se rende ici, ni plus ni moins. Ce n’est pas moi qui le mine, alors je n’ai aucun rôle dans sa qualité, quantité ou autre ? C’est si difficile à comprendre ? Crétins de ninjas. »

Le vieil homme était obstiné et l’Hayai dut consentir à la décision de Rin; négocier avec lui serait peine perdue à moins d’avoir des preuves qu’il était directement responsable du problème actuel. Ils quittèrent donc les lieux, Taishi espérant secrètement qu’un autre client insatisfait vienne « cogner » un peu de bon sens chez Shiro.

Le forgeron en chef aurait peut-être davantage de réponses, mais Taishi le connaissait un homme d’une taille colossale, constamment couvert de suie, et incapable de faire une pause. Du coup, à mesure qu’ils approchaient des ateliers, on pouvait bien entendre le bruit des marteaux.

« Je t’avertis, il est un peu… »

Mais la femme avancait d’un pas rapide et décidé, et ils entrèrent dans l’atelier principal avant que Taishi pu finir sa phrase. Le bruit ici était infernal, les différents ouvriers martelant le métal de toute sortes de manières. L’Hayai s’y connaissait un peu de par sa prédilection pour le Kunai, mais les procédés utilisés ici dépassaient sa compétence.

Au fond de la pièce, le contremaître – leur prochain contact- était lui aussi au travail, sa barbe hirsute couverte de traces de charbon. Ses bras étaient plus larges que Taishi ne l’était d’épaule à épaule.

L’homme sembla réaliser leur présence assez rapidement, donnant quelques derniers coups de marteau pour aplanir ce qui semblait été une poutre de charpente, sans doute pour un entrepôt.

« Hayai Taishi ! Ici pour prendre ta revanche ? »

Ils avaient fait un bras-de-fer, des années auparavant, quand l’Hayai était un chûnin un peu trop confiant de ses habilités et trop porté à la bouteille… Il suffisait de dire qu’il avait encore des douleurs dans son bras quand le temps était trop humide.

L’Hayai se mit la main derrière la tête.

« Tu sais bien que je n’oserais pas, mais –»

« Oh mais qui t’as amené avec toi ? Ta dernière conquête peut-être ? »

Le colosse gloussa de rire, le genre de rire qui résonnait dans l’atelier, couvrant même le bruit des autres ouvriers.

« Une autre apprentie peut-être ? Pas que ça t’arrête, hein, Hayai Taishi ! HA HA HA »

L’Hayai soupira en croisant les bras.

« Zoko, ce n’est –»

« Oui oui, tu veux parler affaires. Mais quelle idée d’amener une délicate petite fleur ici. Sa place est dans une cuisine. Hé toi! »


Cette fois il s’adressait à Rin.

« Pourquoi tu ne vas pas faire ta mignonne ailleurs, nous ramener une collation peut-être ? Mais fais gaffe, je ne voudrais surtout pas que tu salisses ta jolie petite tenue ! HA HA HA »

Taishi décida de croiser les bras sans rien dire de plus, jetant un regard à Rin pour voir comment elle allait gérer le type pas forcément hostile mais difficile à gérer. Pendant ce temps, il voyait sur le côté une pile de morceaux de métal et s’en approchait.

Beaucoup semblaient rouillés en surface.

Étrange.

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Lun 21 Juin 2021 - 3:20

Ce n'était définitivement pas la première fois que Rin avait affaire avec ce genre d'individu et ça n'allait très certainement pas être la dernière. Elle s'était dotée de plusieurs façons de réagir face aux commentaires sexistes d'un homme à la testostérone un peu dans le tapis. Avoir eu un caractère plus agressif, sans doute l'aurait-elle remis à sa place à l'aide d'une bonne gifle, mais ce n'était pas le genre d'expression qui lui plaisait. D'autant plus qu'ils avaient besoin de sa coopération. Il était important de ne pas réagir face à ce genre d'assaut, de rester le plus neutre possible et ça, c'était définitivement dans son rayon.

Dans cette situation, il y avait eu trois points sur lesquels il semblait aimer se complaire. Le premier ne concernait pas directement Rin, mais était une attaque directe envers le genre de fréquentation qu'avait Taishi. Elle n'était pas là pour laver son honneur, d'autant plus qu'il ne semblait pas plus déranger que ça. Et puis, il n'y avait rien de mal à apprécier la compagnie d'une multitude de femmes. Tout du moins, ce n'était pas le genre d'information qui intéressait l'héritière du clan Hyûga.

Le deuxième point touchait son apparence et ses traits fins. Bien que sous ses vêtements se cachait le corps d'une femme meurtrie par les entraînements claniques, il était bien vrai qu'elle faisait assez petite. Surtout face à un géant au bras aussi gros qu'un jônin. Face à ce genre d'assaut, il fallait simplement rediriger le point de vue vers de potentiel client, mais il ne lui avait pas offert assez de temps pour qu'elle puisse en placer une. Tant pis, ça devrait attendre à son prochain commentaire sur son apparence physique.

Non, à la place il en vomissait large sur des valeurs archaïques. La meilleure chose avait faire était de feindre l'ignorance. Ce genre de personne se croyait bien drôle et bien amical et se nourrissait de la réaction de l'autre.

[Rin] - Oh ? Pardons ?
[Zoko] - HA HA HA ! Je te disais d'aller nous chercher à manger !
[Rin] - Je vous avais entendu, mais je ne comprends pas ce que vous voulez dire par là ?

Le regard blanchâtre de la genin avait toujours eu l'avantage de lui offrir un petit côté niais, facilitant ce genre d'interaction !

[Zoko] - Et bien ! C'est quelle un peu conne. Pourtant tu n'es pas blonde !

L'opportunité parfaite !

[Rin] - Oh ! Une chance qu'il n'y a pas de blonde ici ! Vous auriez sans doute perdu une vente ! Elle accompagnait ses dires en fixant le colosse droit dans les yeux.
[Zoko] - Ben voyons ! C'est pas le travail d'une femme de venir acheter du métal de toute façon ! HA HA HA !
[Rin] - Ah non ? Dit-elle en accompagnant le tout d'un petit air incrédule, puis le regardait de haut en bas.Je ne vois pas pourquoi vous dites ça ! Ça doit être une différence de génération ça !

Et une petite pique sur son âge, une.

[Zoko] - C'est bien connu que les femmes, elles sont bonnes que pour la cuisine et porter de jolies robes !

Décidément, il était têtu et n'en manquait pas une ce connard. Elle ne voulait pas en arriver à ça, se rappelant amèrement ses rétines brûlées par Hayai, alors qu'elle utilisait les atouts de son clan, mais face à un tel individu, d'user de son statut pour l'achever semblait être la solution la plus adéquate. C'était soit ça, soit le défier au bras de fer et malheureusement, Rin ne bénéficiait pas de l'hyperforce.

[Rin] - Avec de tels commentaires, une femme se questionnerait à deux fois avant d'investir la fortune de son clan dans un forgeron recommander par l'Éclair Vert de la roche ! Elle fixait l'homme de son regard ivoirien.Une chance qu'on n’est pas la pour négocier pour mon clan, mais bien pour inspecter une livraison, mais... Elle accentuait ses prochains motsJe m'en souviendrais !

Elle offrait cette rotation typique de trente degrés, accompagnés d'un léger sourire carnassier avant de tourner les talons et d'aller rejoindre L'Hayai.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Mar 22 Juin 2021 - 22:22
Taishi n’avait pas suivi l’entièrement de l’échange, tant il était focalisé sur l’état étrange du métal entreposé Mais Rin ne semblait pas se laisser faire, et Taishi aurait été surpris du contraire; elle était peut-être une genin, mais ce n’était plus une adolescente facile à impressionner.

Par curiosité peut-être, il posa le doigt sur un morceau de métal, avant le porter à sa langue.

On aurait pu croire que les révélations du forgeron à son égard étaient embarrassantes mais Taishi était surtout amusé. Zoko était peut-être un pur macho, mais il tenait son poste depuis longtemps, plus longtemps que Taishi ne pouvait se souvenir en fait.

Et pas complètement obstiné non plus. L’idée de se mettre le clan Hyûga à dos sembla enfin faire son chemin dans le crâne rasé du forgeron alors que Rin le rejoignait et Taishi se remettait debout.

« Ok ok ! Si susceptibles, ces kunoichis ! »

L’Éclair Vert secoua la tête, n’espérant pas recommencer un match entre lui et Rin.

« Zoko, la rouille sur le métal… »

L’Homme grogna en posant son marteau.

« Ouais. Ça fait un moment que tout ce qu’on reçoit est comme ça. »

« Le métal est salé. »

« Eau de mer. »


Taishi rouvrit ses yeux fatigués un peu plus grand, surpris. Mais ça semblait peu probable. Le forgeron sembla lire dans ses pensées, jetant un regard méfiant à Rin.

« Iwa importe son métal dans des cales sèches de navire pour empêcher ce genre de chose. On sait depuis longtemps que l’air salin corrode l’acier et l’affaiblit dans sa structure. »

Davantage de questions s’accumulaient dans sa tête. La majorité du métal importé venait du port, et ce depuis des années. Cette rouille, il ne l’avait jamais vu avant.

« Depuis combien de temps ? »

« Depuis l’espèce de macaque qui a démoli la ville et m’a donné du travail pour 50 ans à ce rythme. »


Les pièces commençaient à s’emboiter. Taishi se tourna vers Rin.

« Nos accords commerciaux n’ont pas changé depuis Yonbi que je sache. Mais ils sont en forte baisse, logiquement. Zoko, si le transport en cale est censé empêcher la corrosion… Comment pourrait-elle avoir apparue ? »

L’Homme se gratta la tête avant d’hausser les épaules.

« Je suis pas marin, mais j’oserais supposer que le transporteur ne l’a pas mise en cale. »
« Et pourquoi ne l’aurait-il pas fait ? »

Zoko eut un malin sourire.

« Peut-être qu’il l’a fait, justement. Mais que c’est pas ce métal-là qui s’est rendu jusqu’ici. »


Quelqu'un sabotait le fer destiné à Iwa... Ou bien le vendait à quelqu'un d'autre.

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Sam 26 Juin 2021 - 0:20

Bien que Zoko aurait pu aisément passer un commentaire penchant dans une autre direction, Rin avait bien compris les enjeux d'une telle révélation. Elle n'appréciait pas particulièrement l'homme à la carrure d'un colosse, mais Taishi semblait lui faire confiance et c'était bien suffisant pour que, le temps d'une mission, elle reconnaisse son talent et son expertise. Dans tous les cas, il ne serait pas là ou il était avec une telle attitude si ses actions ne valaient pas quelque chose. Il était, en quelque sorte, protégé par cette force qui était la sienne, au déplaisir de l'héritière.

[Rin] - S'il est effectivement vrai que ce Kiya Shiro fournit au village un métal corrodé par le sel marin, il est difficile de comprendre les raisons l'ayant poussé à nous dire qu'il n'est pas responsable de l'état du produit qu'il nous livre. Il est assez facile de comprendre et de prouver l'inverse. Rin portait sa dextre à son menton, pensive, en ignorant au passage les quelques sons qui provenait du forgeron.]À moins qu'il n'ait déjà une réponse toute faite spécialement pour une telle accusation.

Dans tous les cas, il n'était plus question de faire affaire avec lui – quoi qu'elle était plutôt fermée à cette idée depuis bien longtemps.- Il fallait trouver une façon de prouver son implication. Sans doute avait-il préparé une défense du genre : « Je reçois le fer comme ça ». Il était cependant bien évident qu'il ne devait pas se promener avec des matériaux non protégés des éléments pour le simple plaisir de saboter l'effort de reconstruction. Sa cale devait être pleine... pleine de quoi ? Bonne question. Il était, après tout, un marchand et il devait viser le profit, pour quoi se déplacer avec une cale vide. Bref, si elle ne pouvait prouver qu'il était responsable de l'état de la marchandise en simplement l'accusant, peut-être devait-il avoir en sa possession des documents pouvant aider le duo de shinobi ?

[Rin] - Taishi-Senpaï. Je crois qu'une nouvelle visite chez ce marchand de guerres s'impose.

Dit-elle en indiquant à son partenaire la sortie. Sur le chemin du retour, elle lui exposait ses impressions et son plan.

[Rin] - Peut-être pourriez-vous vous infiltrer à la recherche de document ou de papier prouvant son implication ou sa négligence pendant que je le distrais ? Bien entendu, ça ne règle pas l'établissement d'un nouveau contrat commercial, mais j'ai peut-être deux petites idées pour ça. Qu'adviendrait-il de la compagnie de monsieur Kiya Shiro, advenant le cas où nous l'arrêtons pour négligence ? Si le tout est possible bien entendu. Peut-être pourrions-nous négocier l'acquisition de la compagnie pour le village et y mettre quelqu'un de confiance à sa tête ?

Elle ne croyait pas trop à cette option, mais peut-être était-ce réaliste ? L'autre chose qu'elle avait en tête allait demander un peu plus de temps, mais serait peut-être plus réalisable.

[Rin] - Sinon, l'apparition de Yonbi à créer l'ouverture de la terre. J'ai été envoyé en mission à plus de soixante kilomètres du village et on pouvait y ressentir les impacts de ce singe volcanique. Sur le chemin, j'ai pu observer la création de nouveau camp mineur encore très nouveau dû à la découverte de nouveaux filons apparu suite à la dévastation de ce dieu. Peut-être pourrions-nous négocier avec eux une aide de la part d'Iwa dans l'approvisionnement de vivre en échange d'une partie de ce qu'ils minent ?

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Mer 30 Juin 2021 - 2:01
Taishi savait que Rin était frustrée par le comportement machiste du forgeron, mais espérait qu’elle sache comment compartimentaliser ses sentiments et ses buts. C’était un trait essentiel du shinobi, qui faisait souvent face à l’adversité. Ils auraient pu invectiver Zuko, le remettre à sa place. Mais ce faisant, ils n’auraient probablement pas extraire les informations dont ils avaient besoin pour accomplir leur mission.

« Si nous parlons à Shiro du métal exposé, il dira probablement qu’il n’était pas au courant ou bien que ce n’est pas ses navires qui l’ont laissé hors des cales lors du transport… »

Elle semblait d’ailleurs l’avoir réalisé elle-même. Rin était très réfléchie pour une genin, faisant parfois oublier à Taishi qu’elle avait une bonne dose d’expérience de vie.

« Zuko, ce sera tout pour le moment. »
« Pas de prob. Oy Taishi, jeudi soir chez Ina ? »

L’Hayai se détourna, semblant considérer la question pendant un instant.

« Je serai peut-être en retard. J’ai un entraînement avec Yanosa juste avant. Mais j’y serais. »

Considérant le regard de la femme alors qu’ils quittaient la force, Taishi haussa les épaules.

« On joue au poker. Rin, j’espère que tu cultives tes relations dans la ville, et pas juste celles de ton clan ou bien même d’autres shinobis. Dans ce boulot, plus tu connais de gens et plus ils te connaissent – pour les bonnes raisons, selon le cas- plus tu es efficace. Parfois, ça règle des problèmes avant même qu’ils n’en deviennent. »

Rin voulait retourner voir Shiro, mais Taishi songeait qu’il leur fallait un plan et elle semblait avoir lu ses pensées. Elle semblait avoir cerné plusieurs des facettes de leur intervention.

« Ce qui arriverait… Avec mon autorité au Shishiza, je suppose qu’Iwa saisirait la compagnie de Shiro. Mais ça comporterait des problèmes en soit. Si Shiro est le boss ici, c’est parce qu’il est celui avec les contacts commerciaux pour obtenir ce fer. Si on en prend le contrôle, on perdra inévitablement la faveur de nos vendeurs et acheteurs. Ça en revient à ce que je te disais, la force des contacts. Il a beau être vieux et frêle, il est difficile à atteindre. »

Pas sans preuve, en tout cas.

« Négligence est une faute trop mineure. J’aimerais qu’on puisse prouver qu’il agit volontairement. L’idée de l’infiltrer est bonne. Et trouver de nouvelles sources l’est aussi, mais si nous utilisons des bateaux, c’est parce qu’ils sont plus rapides et économiques que des caravanes. Un seul bateau peut aisément transporter l’équivalent de dix chariots. Je sais que l’idée ne te plait pas mais… Si nous avons des preuves, nous pourrions les exposer à Shiro et ainsi… Le motiver à améliorer la qualité de ses services. Mais cela voudrait dire de garder un marchand possiblement corrompu en place, en échange d’un meilleur approvisionnement. Ça pourrait faire la différence entre une semaine ou un mois de plus à dormir à la belle étoile pour des réfugiés Iwajins."

Taishi sembla réfléchir puis haussa les épaules, amusés par leur dilemme.

« Découvrons ce qu’il a à cacher. La décision finale t’appartiendra, Rin. »

Si Shiro travaillait au port, il n’y habitait évidemment pas. Il fut simple d’obtenir son adresse grâce aux dossiers administratifs du village. Le vieil homme habitait une large maison non loin du point, à l’extrémité des quartiers résidentiels. Celle-ci était de construction récente, probablement rénovée depuis l’émergence de Yonbi.

Ils s’approchèrent de la maison alors que la journée tirait à sa fin. Shiro y était assurément, ayant fini sa ronde des navires quelques heures auparavant.

« J’aurai besoin que tu le distrais au moins quelques minutes. À l’intérieur ou l’extérieur de la maison, ça m’importe peu. Mais analyse la configuration de la maison et garde le loin de tout ce qui pourrait nous intéresser. Quand je serai prêt à partir, je te toucherai l’épaule. Bonne chance, Rin. »

Il fit quelque pas de côté, enchaînant les mudras alors que la lumière autour de son corps se déformait pour le rendre parfaitement invisible. Pas une de ces fausses imitations du paysage, mais réellement, et entièrement invisible.

« Quand tu veux, Rin. »

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Mer 30 Juin 2021 - 2:51

Il existait une multitude de façons pour occuper cet homme le temps que son partenaire parcourt la maison, mais laquelle allait être la plus efficace ? Ça aurait été tellement plus simple d'attendre le lendemain et que, pendant qu'il retournerait à ses occupations journalières, de simplement venir fouiller cette demeure qui avait été franchement facile à repérer. Sans doute là l'avantage de faire partit des forces militaires de l'une des plus grandes cités au monde.

Tels des voleurs, le duo attendait patiemment que la trentenaire se mette en marche. Afin d'obtenir le plus d'information possible, Rin réalisait quelques mudras et activait son Byakugan. C'était la première fois qu'elle utilisait ce dojutsu en dehors de l'environnement stérile qu'étaient les terrains d'entraînement. Somme toute, il s'agissait de l'une des meilleures opportunités pour s'en servir... Bien qu'elle gardait un amer souvenir de sa dernière rencontre avec Hayai Taishi et ses flashs de lumière.

Dans tous les cas, était-ce là trop dépendre de son Byakugan ? Elle ne le pensait pas. Trop dépendre de quelque chose était une chose, mais de ne pas se servir de ses atouts en était une autre. Terminant son dernier signe, car elle n'était pas encore capable de lancer cette technique sans la canalisation offerte par les mudras, d'importantes veines apparaissaient le long de ses tempes. Plus que d'habitude, plus que la dernière fois qu'Hayai avait vu ce jutsu à l'oeuvre.



Lui offrant une vision supérieure, Rin était en mesure de percevoir la vie, l'univers et tout le reste. Même ce qui était caché derrière les murs de la demeure. En quelques instants, elle détectait la présence de cet être qu'elle trouvait pourtant si abjecte. Il était seul dans la demeure, une bien triste vie solitaire qu'il menait. Assis à un bureau au fond d'une pièce, il griffonnait sur un bout de papier. Observant l'intérieur de cette maison, un petit détail lui sautait au visage. Dans l'un des tiroirs du bureau où se tenait sa cible, il semblait y avoir des documents qui flottaient les uns sur les autres avec un écart vide au milieu. Peut-être était-ce là un double fond ?

Ne voulant pas dire quoi faire à son partenaire, qui avait amplement plus de missions sous la cravate qu'elle, elle lui transmit quand même l'information qu'elle jugeait pertinente. Se doutant bien entendu qu'un détail aussi grotesque aurait absolument été dans la tête de l'Éclair Vert, elle souhaitait quand même acheter quelques minutes précieuses.

[Rin] - Il y a une pièce à votre gauche en entrant. Il y a un bureau dans cette pièce dont un tiroir semble avoir un double fond.

Sur ses mots, la conseillère du clan Hyûga désactivait son dojutsu qui, ne le cachons pas, était bien chakravore pour ses pauvres petites réserves de genin. Sans perdre un seul moment, elle réalisait un nouveau mudra et Rin disparue dans un nuage de fumée. Une fois dissipé, un homme avait pris la place de la genin. Un homme qu'ils avaient eu la chance de croiser quelques heures plus tôt.

En effet, Rin arborait maintenant l'apparence d'Abo Tetsui, l'entrepreneur colérique qu'il avait croisé dans l'échoppe de ce Shiro. En imitant une expression de colère, Rin frappait avec violence dans la porte de la maison de leur cible.



[Rin] - KIYA SHIRO !

Hurlait-elle en cognant de plus en plus fort. Il ne lui fallut pas attendre bien longtemps avant que la porte de la demeure s'ouvre. Profitant de l'effet de surprise, Rin saisit le marchand par le collet et le sortie de force du cadre de porte, laissant la porte grande ouverte pour Taishi d'entrer. Jetant sa victime au sol à l'aide d'une rotation de 180 degrés, elle lui criait toute sorte de noms.

[Rin] - COMMENT OSES-TU !? PENDANT QUE PLEIN DE GENS VIVENT À LA RUE ! TU TE PRÉLACE DANS TA MAISON DE MERDE.

Face à elle, au sol, Shiro était confus plus qu'autre chose. Sauf que ça ne durerait pas longtemps.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Mer 30 Juin 2021 - 18:35
Ils auraient pu attendre le lendemain pour enquêter sur Shiro, mais Taishi n’était pas certains qu’ils puissent se permettre d’attendre. Le marchand allait être inquiet après la scène de ce matin, et l’Hayai ne voulait pas qu’il essaie de détruire des preuves.

C’était aussi un bon entraînement pour Rin. Ce genre de combine était très commun dans la vie de shinobi. Les missions étaient rarement directes ou évidentes. Si c’était simple, ils auraient envoyé des civils pour le faire, non ?

Elle avait utilisé son Byakugan pour examiner la maison et Taishi hocha de la tête. Une utilisation plus judicieuse que lors de leur dernière rencontre.

Et sa diversion était… Brutale. Une fois le marchand écarté de la porte, Taishi s’engouffrait à l’intérieur, suivant les indications de la femme pour s’orienter. Il y avait effectivement une sorte de bureau au fond, sur le côté ouest de la maison.

Mais… Taishi tourna la poignée de la porte menant à la pièce. Verrouillée. Bordel. Ça n’aurait pas pu être aussi simple, songea t-il. Un marchand tel que Shiro ne pouvait pas être sans une dose de paranoïa.

Il devait agir vite, la diversion de Rin ne durerait pas éternellement. Quelqu’un allait finir par voir la femme déguisée malmener le vieil homme, et intervenir. Il mit la main dans sa poche, sortant une petite boule d’argile qu’il façonna avec rapidité, utilisant la mâchoire dentée sur son avant-bras brièvement avant de pousser l’argile sous le pas de la porte.

Celle-ci se déforma une fois le pas de la porte passé, devenant un tout petit dindon. On aurait même pu le qualifier de mignon si une telle chose était possible.

Le petit volatile battit des ailes, s’élevant à la hauteur du loquet de la porte avant d’utiliser son bec pour la déverrouiller. Taishi ouvrit la porte en silence et se glissa à l’intérieur, le petit dindon se posant sur une chaise en s’ébouriffant les plumes.

Une fois dans le bureau, il commença à fouiller, notamment pour ce fameux tiroir. Il fallut quelques instants pour découvrir le double fond, et d’autres pour le retirer et trouver son contenu. Un livret de comptes.

Bizarre. Il y avait d’autres livres de compte dans la pièce, qu’avait celui-ci de spécial ?

Taishi grogna légèrement. S’il le prenait, Shiro le saurait tôt ou tard. Autrement dit, Taishi devait être certain que la clé de leur enquête était à l’intérieur. Il ouvrit le livret. Rien de particulier. Des dates, des noms, des quantités… Du jargon mercantile, quoi.

Curieux, il ouvrit l’un des livres identiques sur le bureau. D’autres dates, noms, quantitées… Mais quelque chose attira son attention, qu’il dut vérifier en comparant avec le livret du tiroir. Ah… voilà donc.

Satisfait, Taishi glissa les deux livres dans son manteau, ceux-ci devenant alors tout aussi invisible que lui. Il refit le chemin inverse, utilisant sa création d’argile pour verrouiller derrière lui. Il ne faudrait pas longtemps au marchand pour voir le larcin, mais assez pour qu’ils puissent le confronter demain. Un vieux type comme lui n’allait pas se brûler les yeux à cette heure.

De retour dans la rue où Rin en était encore à rudoyer le type, Taishi passa derrière elle en touchant son épaule – et rien d’autre – avant de continuer son chemin. Il l’attendrait une ou deux rues en arrière.

Une fois celle-ci avec lui, ils iraient étudier leur trouvaille au meilleur bar d’Iwa, la taverne d’Ina.

Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Sam 3 Juil 2021 - 17:41

Ressentant une pression sur son épaule – et nulle part ailleurs – Rin comprit qu'il s'agissait là de son partenaire qui lui faisait signe. Ça avait été relativement rapidement et elle s'était attendu à devoir jouer le jeu un peu plus longtemps. Quoi que ça n'ait sans pas été à son avantage, car la scène qu'elle faisait commençait à réveiller le voisinage et des paires de yeux curieux commençaient à se poser sur elle et sur sa victime. Feignant de se rendre compte du grabuge et de l'apparition de témoin, Rin utilisait ça comme excuse pour mettre fin à l'interaction avec le marchand.

[Rin] - Tsk... Dit-elle en regardant un couple qui étaient sorties de leurs demeuresT'a de la chance...

Sur ses quelques mots, elle reculait de quelques pas, gardant son adversaire en vue. Puis, tournant les talons, elle quittait la demeure du marchand encore bien confus par ce qui venait se passer. Il se relevait, en colère et retournait dans sa demeure ou il verrouillait la porte. Marchant quelques rues sous son Henge, elle retournait à son apparence normale au détour d'une ruelle, à l'abri des yeux d'Iwa. À son tour, son partenaire apparu soudainement, deux carnets de comptes en sa possession.

[Rin] - Vraiment une superbe technique que vous avez là. Taishi-Sama.

Elle offrait à sa tête cette rotation caractéristique accompagné d'un très léger, mais bien réel, sourire. Elle commençait à cerner les capacités de cet homme qui avait croisé sa route à maintes reprises, depuis qu'elle avait rejoint les forces militaires. Bien entendu, il y avait encore beaucoup de choses à apprendre à son sujet et elle n'aurait jamais l'audace de croire avoir tout vu. Pas chez un homme de sa stature.

Ensemble, à l'abri des regards, ils comparèrent les deux carnets. Le langage mercantile ne lui était pas inconnu. Son statut de membre du conseil Hyûga lui avait valu maintes heures à étudier ce genre de document, alors qu'elle faisait affaire pour son clan. Ce qu'ils remarquaient, cependant, n'était pas bien dissimulé – enfin, si on oublie le fait qu'un des deux cahiers était caché dans le double fond d'un bureau.-

En comparant, les dates et les données, toutes les informations du cahier à la vue de tous ne correspondaient pas avec les dates du cahier. Les données du cahier dissimulé étaient plus grosses et plus importantes que ce qui était inscrit dans celui à la vue de tous. C'était comme s'il chargeait une plus grosse quantité de matériaux à ses points de ravitaillement et qu'une fois à Iwa, il n'en déchargeait qu'une partie. Bien entendu, dans le carnet destiné aux autorités Iwajine, la petite quantité qu'il déchargeait apparaissait comme étant la totalité. En suivante la trace du cahier dissimulé, il semblait vider ce qu'il restait dans l'embarcation ailleurs, quelques jours plus tard.

[Rin] - Je crois qu'on tient là une preuve assez irréfutable. Clairement, il charge plus que ce qu'il vend à Iwa. Si je devais parier, il doit seulement nous vendre ce qu'il ne met pas en cale et envoie les bons matériaux ailleurs, à quelques jours de bateau d'Iwa.

La position de Rin était bien claire quant à ce qu'il devait faire de cet idiot. Certes, ils pouvaient utiliser cette information pour faire chanter le marchand et le forcer à coopérer avec Iwa, sous peine d'être arrêté, mais pour la vieille genin, il s'agissait là d'une amère victoire. Taishi avait cependant soulevé un bon point, le ravitaillement par bateau offrait le transport d'une plus grande quantité de matériaux.

[Rin] - Je nous vois mal continuer à faire affaire avec quelqu'un qui respecte si peu le village et ses habitants. Certes, nous pouvons le faire chanter et gagner quelques jours dans la reconstruction, mais je ne peux être alaise avec cette solution. Une solution à court terme peut aisément devenir un problème à long terme.

La dernière option qu'il restait était de prendre le contrôle de la compagnie de ce marchand. S'il était effectivement possible qu'ils allassent perdre des partenaires plus fidèles à ce Kiya Shiro, Iwa représentait quand même un gros poisson en termes d'investissement et sans doute, avec un bon représentant, parviendrait-il à conserver les contrats ? Après tous, bien que fidèle, ils restaient tous des hommes d'affaires et quoi que mieux que l'appât du gain pour sceller de nouveaux accords commerciaux ?

[Rin] - Je crois qu'il serait plus judicieux de prendre le contrôle de la compagnie et d'y placer quelqu'un de confiance. J'ai quelques contacts au sein du clan qui serait sans doute capable de nous appuyer, mais si vous avez quelqu'un en tête n'hésiter pas.

Rin portait sa dextre à son menton. Elle aimait bien l'idée de placer un Hyûga à la tête de cet échange commercial, considèrent que la reconstruction du domaine pourrait facilement en bénéficier, mais elle ne connaissait pas l'avis de Taishi sur ce sujet. Si elle était une kunoichi avant tout, lors de cette mission, elle ne pouvait s'empêcher d'essayer de mettre son clan de l'avant, quand elle le pouvait. Bien que ça pouvait déplaire aux autres. Dans tous les cas, elle serait bien contente d'appuyer son partenaire, s'il avait quelqu'un à proposer.

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Dim 4 Juil 2021 - 21:25
Rin le complimenta sur sa technique d’invisibilité, et Taishi eut un petit rire en se posant la main derrière la tête.

« Juste un petit tour de passe-passe, vraiment. Et le Byakugan voit à travers de toute façon. »

Du moins, s’ils savaient où regarder. Une fois dans la taverne et confortablement assis dans un coin avec des verres de saké froid et rafraîchissant, les deux comparses commencèrent à comparer les deux livres de comptes.

« Celui-ci était caché dans le tiroir, mais celui-là était en évidence sur le bureau. Même numéro de carnet, même reliure, presque identique. »

Mais pas tout à fait. Les nombres rapportés dans les carnets étaient différents, et toujours inférieurs dans le carnet du bureau, par rapport à celui du tiroir. De toute évidence, le marchand détournait une partie du fer destiné à Iwa et le vendait à quelqu’un d’autre.

« Ce genre de combine ne serait pas censé fonctionner. Iwa paie un prix spécifique pour une quantité spécifique de ressources. Si une partie de cette quantité ne fait jamais son chemin à la cité, quelqu’un l’aurait remarqué. Sauf que… »

Les chiffres ne pouvaient pas mentir, même si Taishi était loin d’en être un fanatique.

« Si j’étais à sa place, une fois le métal vendu à un tier, j’utiliserais l’excédent monétaire pour prétendre que l’approvisionnement serait inférieur, et retourner l’argent de surplus à Iwa. Ça explique les nombres du carnet, mais il peut également garder la marge de profit qu’il a fait sur sa vente clandestine, en plus de sa marge sur celui d’Iwa. »

C’était simple mais astucieux. Et sans ces carnets… Ils n’auraient jamais pu le prouver.

« Je suis certain qu’on finira par découvrir qu’il ne remet à Iwa que le fer excédentaire qu’il garde hors des cales des navires. Son entreprise ne serait pas profitable s’il ne faisait qu’utiliser la capacité habituelle de ses bateaux, vu les dépenses pour un autre arrêt en cours de route. »

Cela prouvait donc qu’il était un escroc, mais ça ne réglait pas la question de son sort. Rin semblait avoir quelques opinions sur le sujet, et Taishi l’écouta en prenant une gorgée de saké.

« Une solution à long terme peut rapidement devenir un problème à court terme également. Et mettre un Hyûga à sa place, un conflit d’intérêt que beaucoup n’hésiteront pas à dénoncer. »

Il haussa les épaules en reposant son verre.

« Mais si c’est ta décision, c’est ce que nous ferons dès demain. Shiro sera arrêté pour corruption, sa compagnie saisie par le village. Nous perdrons notre approvisionnement pendant quelques temps, mais il sera peut-être de meilleure qualité une fois rétablie. Des familles devront passer encore quelques semaines de plus dans des camps de réfugiés, parce que nous avons choisi de faire passer la justice avant nos habitants. »

Un sourire amusé au visage, l’Hayai se resservit du saké.

« … Avant que tu ne poses la question, je ne pense pas qu’il y avait une manière parfaite de régler cette situation. Peu importe ce que nous ferons, il y aura un prix à payer pour quelqu’un, quelque part. C’est une leçon importante sur la vie d’un shinobi, Rin. Un jour tu auras à prendre des décisions encore plus importantes, aux conséquences inévitables. L’important, c’est de considérer les deux côtés de la pièce, et ne pas être aveuglé par nos sentiments, nos préjugés. Écoute ton expérience, mais garde l’oreille ouverte à tout le reste. Et avec un peu de chance, sois en paix avec tes choix. »

Il releva son verre.

« Trinquons. À la justice de ce monde ! »


Spoiler:
 

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Hyûga Rin
Hyûga Rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi) Empty
Lun 12 Juil 2021 - 0:35

Posant sa dextre sur le verre que venait de lui remettre le tenancier de la taverne, Rin fixait les pupilles de son partenaire de mission. Il lui avait offert plus d'opportunité de développement et plus de liberté que ce qu'on n'aurait accordé à son grade et appréciait ce geste, bien qu'il l'avait désarmé au départ. Écoutant avec attention les quelques mots qu'avait à lui dire l'Hayai, elle ne pouvait qu'être d'accord avec lui.

[Rin] - Certes, il est vrai que d'y mettre un Hyûga peut attirer quelques flammes, mais mes contacts sont principalement à même mon clan.

Politicienne de formation et membre du conseil du clan Hyûga, Rin avait passé sa vie dans les confins de la gestion clanique. Représentante de sa branche au coeur même des hautes instances du clan, elle avait évolué et développé des relations au coeur même de cet univers dans lequel elle était née. Si elle avait communiqué avec quelques têtes en dehors de sa famille, elle n'en savait pas suffisamment pour proposer autre chose. Si l'Hayai tenait à rester sur les décisions de Rin, c'était ce qu'elle maintiendrait, car il s'agissait là de la meilleure option au mieux de ses connaissances.

Elle savait bien qu'en prenant cette voie, elle s'attirerait les foudres de gens en colère et qu'elle et sa famille seraient sans doute blâmées pour les retards dans les rénovations, mais c'était un mal pour bien et ce n'était pas quelques plaintes qui allaient avoir le moindre impact sur la réputation de son clan.

Portant son verre à ses lèvres, elle dégustait une petite gorgée puis plongea son regard dans le liquide ambré qui reposait entre ses mains. Son attitude neutre détachait un moment de tristesse et de peine dans sa psyché. Évocation émotionnelle qu'elle chassait de son esprit à l'aide d'une claque mentale, alors que Taishi soulevait son verre et trinquait à la justice.

Amusée par la célébration de l'Éclair Vert, elle offrit à sa tête cette rotation caractéristique d'une vingtaine de degrés dans le sens des aiguilles d'une montre et accompagnait le tout d'un léger rictus au niveau de ses lèvres.

[Rin] - À la justice !

Répétait-elle en frappant son verre contre celui de son interlocuteur. En unissons, ils avalèrent le liquide contenu dans leur verre. Déposant le tout solidement sur la table, Rin se levait.

[Rin] - Merci pour vos conseils, Hayai Taishi ! Sur ce, je vais prendre congé. Je vous dit à demain pour la suite.

Elle s'inclinait en direction de son supérieur, puis tournait les talons et avançait de quelques pas. Au bout du troisième, elle s'arrêtait un instant et prononçait quelques mots à Taishi, sans même se retourner.

[Rin] - Oh ! Et bonne chance pour votre partie de poker !

Elle continua son chemin et sortie de l'établissement.


Spoiler Merci pour le RP !

_________________
~ Thème~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin

[Mission C] - Que Fer ? (Feat. Hayai Taishi)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: