Soutenez le forum !
1234
Partagez

Challenge of the Masters • Hyūga Rin

Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

Challenge of the Masters • Hyūga Rin Empty
Lun 14 Juin 2021 - 21:51


Challenge of the Masters • Hyūga Rin K_r6enWn

Elle aurait tant aimé s'extirper de cette routine. De ces habitudes, ces efforts menés pour perfuser un espoir moribond de progrès. Elle aurait tant aimé ne pas revoir ce visage. Ces yeux, plus particulièrement. Elle aurait tant aimé abandonné ces duels sanctifiées par la pratique du Jūken. Elle aurait tant aimé ne pas être là, en cette journée, tout simplement.

Même la pluie qui tambourinait drument sur le toit du dojo l'empêchait de s'évader dans ses pensées. Oublier le présent et le passé. Ne pas songer à l'avenir. Rêver d'une autre vie, sans cet héritage qui lui collait à la peau. Alors, elle confronta la réalité de son regard opalescent. Cette réalité, c'était celle d'une famille stricte qui prenait les choses en main. La mort de son paternel n'avait guère changé grand chose à cette tradition hebdomadaire qui consistait à forger son corps à coup de poings souples.

Alors sa mère et ses oncles firent le nécessaire au nom de la Sōke. Et ce fut ainsi qu'elle se trouva au beau milieu de ce dojo, par un temps exécrable, cerné par ses pairs. Face à elle se tenait son adversaire du jour. Elle savait très bien comment ce duel, ou plutôt cette correction, allait se terminer. Son corps portait en permanence les stigmates de son impuissance. Mais peu se souciaient de son sort. La Déchue fixa son adversaire, son corps se positionnant par réflexe dans une garde des plus classiques de l'école du Poing Souple. Pas le temps pour les salutations d'usage. Seul le combat importait. Le combat, et les résultats.


Les veines cerclant son œillade se contractèrent, révélant l'instant d'après ses pupilles légendaires. Byakugan activé, Komorebi se tenait prête à affronter sans volonté sa cousine Rin. Une énième répétition d'une lutte perdue d'avance. Komorebi ne pouvait que se contenter de lorgner sur son apparentée avec un mépris mutuel, et espérer que le combat se termine au plus vite.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Challenge of the Masters • Hyūga Rin Empty
Mar 15 Juin 2021 - 5:49

Son regard opalin se portait sur celle qu'elle se devait d'affronter en cette triste journée automnale. Dans un décor ancestral, deux cousines s'affrontent. S'il s'agissait là d'une routine pour la grande majorité des membres du clan, pour Rin, ça avait une signification encore plus particulière. Ayant rescapent choisit de rejoindre les rangs de la roche, elle s'était échappée de ce genre d'affrontement depuis plusieurs années maintenant. Si elle avait l'excuse parfaite, fut un temps, ce n'était désormais plus le cas.

Bien entendu, elle restait une héritière du Byakugan et possédait tout de même les bases des arcanes claniques. Elle n'avait jamais réellement dépassé le niveau de simple apprentie et maintenant qu'elle visait d'autres sommets, il était temps de se remettre plus sérieusement aux entraînements.

Devant elle, Komorebi activait son Byakugan. D'imposantes veines avaient fait leurs apparitions sur les côtés de ses yeux. Rin avait bien essayé, alors qu'elle n'était une gamine, de développer une technique lui permettant de faire disparaitre ce signe assez caractéristique du clan Hyûga. Elle souhaitait pouvoir utiliser ses dons de vision sans avoir à l'annoncer au monde entier, mais hélas, il s'agissait là d'un incontournable.

À son tour, elle réalisait un unique mudra lui permettant l'activation de cet arcane héréditaire. Ce secret de clan qui avait attiré, quelque temps auraient, l'intérêt d'une tueuse en série bien particulière. De la même façon que Komorebi, ses pupilles ivoiriens s'accompagnaient désormais d'une cascade de veine. Capable de voir le chakra et les 364 tenketsu, elle se mise à son tour en garde. Portant sa senestre en direction de son adversaire et posant sa dextre sur sa hanche paume ouverte vers les cieux, elle était prête à débuter le duel.

D'un seul geste, elle pivotait ses hanches et envoyait sa main droite frapper le vide en direction de sa cousine. Brusquement, elle relâcha une grande quantité de chakra des tenketsu présents dans ses mains et expulsa une véritable vague fendant l'air et menaçant de fracasser l'intérieur de son adversaire, si elle ne faisait rien pour s'en défendre.

Elle se remit aussi en garde, se doutant bien que cet affrontement ne serait pas aussi simple.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

Challenge of the Masters • Hyūga Rin Empty
Mer 16 Juin 2021 - 21:25
Challenge of the Masters • Hyūga Rin K_r6enWn

Dorénavant, le silence présidait au sein de ce dojo, avec pour arbitres quelques vétérans du Byakugan. Dans cette enceinte, maintes fois foulée par de multiples générations de pupilles nacrées, se jouait une éternelle lutte familiale entre Komorebi et Rin. Sitôt son dōjutsu enclenché, la Déchue vit son adversaire en faire de même, avant de prendre l'initiative pour ce combat. En matière de Jūken, il n'existait guère de grande surprise pour chaque cousine. Aussi, lorsque sa vis-à-vis s'employa à projeter son chakra, Komorebi comprit dès l'exécution ce qui l'attendait. Ce mouvement, cette rotation… la projection de chakra, aussi faible était la sienne, n'avait aucun secret pour elle.

Sa réaction fut tout aussi immédiate. Ses jambes s'extirpèrent du sol en un bond, soutenues par une dose de chakra, alors que la kunoichi effectua une roulade sur le côté. La vague s'écroula sur le rivage blanc sans mer qu'était l'arène, remuant dans son sillage quelques nuages de poussière. La tension retomba dans la foulée, avant de gronder lentement, mais sûrement dans toute l'assemblée. Cette dérobade n'avait rien d'impressionnant. Elle ne faisait que retarder l'échéance, la sentence à laquelle s'attendait inévitablement Komorebi.

Elle aurait aimé en finir dès maintenant. Elle jeta un bref coup d'œil à ses pairs. Ils n'en démordaient pas. Ils en voulaient davantage. La correction ne faisait que commencer. Alors, voyant que leur regard se verrouillait inlassablement sur le spectacle des deux Hyūga, elle s'élança dans la mêlée. Dans sa course désespérée, la kunoichi ramassa en se baissant une poignée de sable, qu'elle n'hésita pas à balancer sur son adversaire. Un geste peu glorieux, qui lui offrait une fenêtre de tir. Komorebi enchaîna quelques coups autour de son adversaire, laquelle se protégea avec les bras contre le torse.

Sa ruse n'avait pas pris, et les deux Hyūga se déchainèrent comme deux lionnes sur le terrain d'entrainement. Chacune faisait montre du Jūken, sans qu'aucune ne parvienne à placer de coups. C'était un spectacle digne du clan Hyūga. Chaque Hyūga repoussait les assauts d'en face en déviant les coups avec leurs paumes, ou en esquivant en décrivant un arc de cercle. Un style de combat on ne peut plus classique parmi les membres du clan. Parfois Komorebi tentait d'innover, en jouant du genou, parfois du coude. Rien n'y faisait. Dès lors qu'elle s'égarait sur les chemins inexplorés du Taijutsu, la maîtresse du Jūken la rappelait à l'ordre.

Un jeu d'usure se nouait dès lors. A mesure que les échanges de coups s'étalaient dans le temps, une guerre d'attrition commençait à donner l'avantage pour Rin, plus tenace que son opposante. Les attaques perdaient en impact. Les mouvements s'alourdissaient. La danse folle des pupilles blanches suivait le tempo de la respiration haletante des deux combattantes. Komorebi, elle, ne faisait qu'essuyer des échecs, ou réussir à esquiver jusqu'à présent.

Grâce à un puissant coup feinté, invitant Rin à déployer une garde plus conséquente, Komorebi parvint à s'extirper de ce ballet à son désavantage. Ses tempes qui portaient la marque du Byakugan battaient à un rythme fou. La Déchue observa son adversaire. Les deux dames étaient séparées de la même distance avant le premier assaut de Komorebi. Cette dernière en profita pour reprendre son souffle. Son regard sacré se figea sur la silhouette constellée de lucioles de Rin.

Je crois que j'ai pas le choix… murmura-t-elle, essoufflée.

Sa charge n'avait rien d'innovant, mais au moment de délivrer le coup, son regard avait changé. A mesure que l'affrontement se poursuivait, les souvenirs de ses multiples défaites refaisaient surface. Et ils portaient avec eux des années d'humiliation, d'impuissance et de comparaison toxique. L'ersatz de Toph se contenta alors du mieux qu'elle put faire en cet instant, du haut de ses vingt-sept ans : un coup chargé de son chakra en plein dans le plexus de Rin. Ce premier coup en cachait un second, de sa senestre, qui visait alors le flanc gauche, afin de surprendre son adversaire, et ainsi espérer faire bonne impression avant de sombrer dans ses habitudes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Challenge of the Masters • Hyūga Rin Empty
Sam 19 Juin 2021 - 2:24

D'un pas certain, Komorebi venait d'éviter l'assaut de sa paume du hakke. Jutsu bien connu du clan Hyûga, elle n'en espérait pas moins provenant de sa cousine. S'en était ensuite suivi un enchaînement endiablé de parades, d'esquive et de frappes des deux côtés. Si Komorebi avait fait preuve d'ingéniosité en essayant de s'emparer d'un avantage, lui envoyant par le fait même une bonne dose de sable en pleine tête, il était difficile de surprendre un utilisateur du Byakugan avec un assaut aussi simpliste. L'effort était là, mais Rin n'eut aucune difficulté à éviter l'assaut.

Essayant tant bien que mal, à son tour, d'essayer de prendre le dessus sur sa cousine, il s'avérait que Komorebi possédait tout de même une maîtrise des arcanes claniques plus ou moins équivalente à Rin. Le résultat des deux Hyûgas qui s'affrontaient était bien beau à voir, mais les anciens qui entouraient le duo ne semblaient pas satisfaits de ce qu'ils voyaient. Enfin, il n'était jamais satisfait de toute façon. En effet, sous ce dojo s'affrontait une vieille genin n'ayant pas travaillé sa maîtrise du chakra et des arcanes du clan depuis plusieurs années et une genin ayant son lot de difficulté sur la manipulation de cette énergie vitale.

Dans tous les cas, qu'espérait-il ? Un duel rapidement terminé ? Une victoire sans défi et sans goût ? Quel aurait bien pu être le sens d'un tel affrontement. Elle qui souhaitait mettre ses capacités à l'épreuve, elle qui souhaitait rattraper le retard qu'elle avait accumulé avec les années, elle n'aurait probablement jamais rien appris dans un combat unilatéral.

Puis, du coin de l'oeil, elle aperçut une frappe précise en plein coeur d'une faille dans sa garde. Sa seule option, dévier la frappe en faisant usage de son coude, mais si c'était efficace pour cet assaut, ça allait la placer dans un moment de vulnérabilité. Dans tous les cas, il valait mieux se protéger immédiatement et voir quelles seraient ses options plus tard. Déviant l'assaut qui brisa sa garde, cela permit à Komorebi de se retirer du corps à corps sans craindre une contre-attaque de son adversaire. Elle avait des fourmis dans son bras droit, la frappe lui avait quand même touché le nerf. Profitant des quelques secondes de repos que lui avait offert son adversaire. Elle essayait de reprendre le dessus sur sa respiration tout en renouvelant sa garde.

Sa cousine prononçait ensuite quelques mots qu'elle ne put entendre, puis combla le vide nouvellement créé d'un bond rapide. Reculant d'un pas, elle aperçut le chakra de son adversaire naviguer dans son système pour se concentrer dans ses mains. Une première frappe se dirigeait droit sur elle, droit sur le centre névralgique des nerfs de la parange ; le plexus. À son tour, elle répliquait en frappant le membre de sa cousine d'un coup de paume afin de dévier l'assaut loin de ce point faible du corps humain. Cependant, elle n'avait pas dit son dernier mot et réitéra une frappe vers son flanc gauche. D'un mouvement similaire, elle répétait le même mouvement et dévia de nouveau l'assaut de son adversaire, déviant simplement le coup dans le vide.

Il s'agissait là d'une répétition sans fin. L'une des deux Hyûgas frappait, tandis que la seconde parait ou évitait l'assaut. Puis elle répliquait. Après tout, les deux cousines avaient un niveau similaire et bien que le duel ne plaisait pas aux observateurs, il plaisait bien à Rin. Ça la poussait dans ses retranchements et ça travailler ses capacités d'analyses et ses réflexes. À son tour, elle essaya de reprendre l'avantage et avait essayer d'innover en frappant de sa jambe droite cette de son adversaire qui avait vu clair dans son jeu. Évitant l'assaut, elle rétorquait tout aussi rapidement, alors que Rin déviait une nouvelle fois la frappe.

Un rare sourire sur son visage, elle appréciait ce défi et elle appréciait cet échange avec Komorebi, mais elle ne voulait pas perdre la face ni perdre ce duel. L'héritière se mise alors en position. Qu'il était facile pour son adversaire d'identifier l'enchaînement qui allait se déchaîner contre sa personne, mais ça n'empêchait pas Rin d'essayer de placer cette technique typique du clan Hyûga. Abaissant son centre de gravité, elle allongea ses deux bras. Concentrant son attention sur l'identification des tenketsu de Komorebi, elle débuta un enchaînement de frappes visant à dérégler le système chakrique de sa cousine. Elle visait 16 points qu'elle essayait de fermer. De la sueur perlait sur son front.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

Challenge of the Masters • Hyūga Rin Empty
Mer 23 Juin 2021 - 17:57
Challenge of the Masters • Hyūga Rin K_r6enWn

L'intensité des coups, la grande concentration des combattantes… la puissance déployée par chacune des Hyūga se traduisait par une imperceptible aura vaporeuse qui émanait de leurs corps échaudés par le duel. Komorebi donnait toutes ses forces dans cette lutte perdue d'avance. Sous l'œil inquisiteur des maîtres du Byakugan, elle avait tenté de frapper à deux reprises sa cousine. A deux reprises, ses tentatives furent vaines. La Déchue n'eut guère le temps de s'arrêter sur ses assauts infructueux que son adversaire riposta aussitôt.

La posture de la guerrière trahissait d'ores et déjà la technique qu'elle décida d'employer. Komorebi avait gravé dans sa chair le résultat obscène de cette même technique répétée à l'extrême. Pour cette raison, elle étouffa un sanglot, alors que son œillade se perdit vers les silhouettes austères de l'assemblée. Lorsque Rin chargea, elle eut grande peine à riposter, tant le traumatisme demeurait présent. Par chance, la parade ne réclamait pas d'expulser de chakra, son plus grand défaut. Rompue à la défense, l'ersatz de Toph fit usage de ses paumes pour dévier chaque poing qui menaçait ses tenketsus.

Chaque coup précéda un bruit sec, résultant du choc entre la paume de Komorebi et le poignet de Rin. Le souffle court, elle dévia un par un chacun des seize poings qui la ciblait. Ce fut pénible. Ce fut presque invraisemblable. Mais après quelques secondes qui défilèrent en un éclair, elle parvint à s'extirper de la menace du Jūken. Après un bond en arrière, Komorebi tenta de reprendre son souffle. Quelques gouttes de sueur s'écoulaient le long de son front et de sa joue. Alors qu'elle s'épongeait le front de l'avant-bras droit, elle crut entendre une voix qui perça à travers le silence sacré de l'arène.

Attaque ! Komorebi ! Sois sans répit… écrase-là… retourne sa technique contre elle !

Komorebi manqua de sursauter. Cet appel sinistre, elle ignorait d'où il venait. Elle avait beau chercher auprès du public, personne ne sembla s'approprier la parenté de cette invective agressive. Elle eut beau se secouer la tête, une unique conclusion paraissait possible. Et pour l'heure, elle préférait bien s'en passer.

Bon…

Inconsciemment, cet appel à riposter de la même manière força Komorebi à adapter son plan d'attaque. Il lui était difficile de ne pas faire autrement. Elle ne sut expliquer pourquoi. Il y avait quelque chose d'impérieux, un réflexe inconditionnel duquel elle ne pouvait se soustraire. Néanmoins, du fait de sa maîtrise fébrile du chakra et de ses projections, les Poings du Hakke demeuraient l'une des techniques les plus faibles de son répertoire. Alors pas le choix.

Joignant les mains sous le signe du serpent, son chakra irradia autour d'elle. Il ne s'agissait pas d'une simple projection. Mais d'une transformation de chakra. Et Rin ne tarda pas à en déduire la nature. De multiples arcs électriques commencèrent à se balader autour du corps de son adversaire. Bientôt, une aura albescente à haut voltage couvrait l'enveloppe charnelle de la Déchue.

C'était la première fois qu'elle exposait à ses pairs sa maîtrise affinitaire. Son père l'avait toujours concentré jusqu'ici sur la pratique excessive du Jūken, et des arcanes qui constituaient le socle du clan Hyūga. Il s'agissait en réalité d'un artifice pour Komorebi. Un support pour compenser ses lacunes dans l'art du Poing Souple. Alors, lorsqu'elle s'élança à nouveau sur Rin pour riposter avec sa technique, elle réalisait pleinement le manque d'efficacité qui en résulterait. Pour cette raison, elle décida de complémenter son attaque avec ce halo argenté qui l'aiderait à la tâche. Après quoi, tout dépendrait de sa capacité à encaisser la perte importante de chakra qui se faisait sentir dans chaque fibre de son être…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Challenge of the Masters • Hyūga Rin Empty
Jeu 24 Juin 2021 - 2:15

Sans surpris, son assaut avait été paré avec une grande facilité. Bien qu'elle ne comptait pas non plus remporter ce duel à l'aide une telle attaque frontale, ça ne diminuait tout de même pas les capacités défensives de sa cousine. Ça parlait autant de son inaptitude à utiliser correctement des arcanes claniques de plus haut niveau que l'aptitude de son adversaire de se protéger d'attaque qu'elle avait dû voir mille et une fois. Son attaque, cependant, avait fait reculer Komorebi lui offrant l'opportunité de soufflé un peu. Elle n'avait plus le même cardio que lorsqu'elle était gamine et, d'autant plus, elle n'était de retour dans les entraînements que depuis quelques semaines.

La suite des choses surprit l'héritière. À l'aide d'un mudra, sa fougasse cousine recouvrit son corps d'un aura électrifiant. Le crépitement de la foudre, les flashs lumineux qui virevoltaient autour de cette femme qu'elle affrontera et cette atmosphère intimidante qui pesait maintenant sur l'affrontement inquiétaient Rin. Les ancêtres observant le duel s'étaient échangé quelques mots dans ce qui était devenu un minuscule brouhaha, mais les sens de la genin étaient concentrés sur cette menace qui se tenait devant elle. Elle lui échange cependant quelques mots d'une attitude neutre et typique de cette femme nonchalante, mais si ça ne paraissait pas de l'extérieur, elle était quand même impressionnée par la puissance qui se dégageait de Komorebi

[Rin] - C'est vraiment une belle arcane ! Mais je peux voir que tu es en train de te vider de chakra. Elle faisait bien entendu référence aux capacités de son dojutsu.

Bien entendu, son message ne se voulait aucunement réprimandant et elle l'avait formulé sur un ton neutre, voir même chaleureux, mais allait-ce être reçu de la même façon ? Dans tous les cas, elle arrêtait en même temps qu'elle parlait l'acheminement en chakra dans son Byagukan, la trentenaire mettait fin à l'utilisation de son dojutsu. Les enjeux étaient désormais différents. L'expression élémentaire de Komorebi pesait lourd dans la balance. Son arcane clanique ne lui servait à rien, elle n'aurait aucune difficulté à suivre les mouvements de sa cousine avec tout le jus qu'elle dégageait et Rin pouvait abandonner l'idée d'aller fermer le moindre Tenketsu à celle qui était devenue une véritable pile électrique.

Se rapprochant dans sa direction, c'était au tour de Komorebi de montrer ce dont elle était capable. À son tour, elle prenait position dans une garde typique du poing souple et, à son tour, elle déferlait une série de coups visant les points chakrique de son adversaire. Sous le poids de la tradition, Rin avait décidé de ne pas avoir recours à ses propres arcanes élémentaires. Elle aurait probablement pu s'éviter quelques blessures, si elle s'était protégée à l'aide d'une bulle aqueuse, mais ce duel aux caractères Hyûga se voulait être, traditionnellement, un duel du poing souple.

Sans doute était-ce là l'une des plus grandes faiblesses de la vieille genin ; elle était liée corps et âme à des règles tradionnelles archaïques. Bien que Kaori, sa plus jeune soeur, essayait tant bien que mal de lui faire voir les erreurs de sa voie, elle n'était pas encore prête à les accepter.

Ainsi, elle choisit de se défendre de cet assaut électrifié à l'aide d'une parade. Frappant avec ses paumes – et se brûlant gravement au passage -, Rin faisait dévier les coups de son adversaire, se protégeant certes de la fermeture de ses tenketsus, mais au prix de ses propres mains. Une importante douleur pulsait dans ses mains dont un important courant électrique venait de lui carboniser la peau. Peu résistante aux souffrances corporelles, de simplement plier les doigts lui envoyait une douleur poignante.

Une fois l'enchaînement de Komorebi terminée, Rin élançait sa jambe droite en direction des appuis de son adversaire. Souhaitant la déstabiliser quelques instants. Elle savait qu'elle prenait un énorme risque – et qu'elle en paierait les conséquences – en entrant en contact avec le corps de cette femme à l'aura élémentaire, mais c'était une douleur qu'elle était prête à accepter.

Dans tous les cas, que sa frappe touche ou que son adversaire l'esquive, Rin ramènerait son genou au niveau de son torse et frapperait l'air – toujours à l'aide de son pied – qui se trouvait au niveau du plexus de son adversaire. Un véritable Yoko-Geri Kekomi, Rin se servait de cette frappe – et des tenketsus présent dans ses pieds – afin d'expulser une vague de chakra en direction de son adversaire.

Bien entendu, il ne s'agissait pas là d'une technique typique du poing souple, mais elle allait devoir improviser, ne pouvant plus facilement utiliser ses mains. Il s'agissait aussi là d'une frappe rappelant le style Jishin, le dojo fondé par Toph. Elle n'en connaissait pas particulièrement les tenants et les aboutissants, mais elle avait découverte, lors de son apprentissage avec Kisuke, qu'elle souhaitait développer un style de combat utilisant tous les tenketsus de son corps et pas seulement ceux de ses paumes.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin
Hyūga Komorebi
Hyūga Komorebi

Challenge of the Masters • Hyūga Rin Empty
Ven 25 Juin 2021 - 15:58
Challenge of the Masters • Hyūga Rin K_r6enWn

Peu réceptive au compliment de sa cousine, Komorebi accusait le coup de sa profonde dépense en chakra. Pour tenir tête à son adversaire, elle avait dû coupler sa maîtrise du Jūken à celle du Raiton. Un subterfuge qui porterait ses fruits, au bout du compte. Mais qui draina considérablement la vitalité de la dame à l'aura d'argent. En réalité, la kunoichi se retenait bien de retourner le compliment à sa cousine, bien trop focalisée sur sa réserve d'énergie spirituelle.

Les échanges entre poings souples et paumes furent à la hauteur des espérances des anciens venus présider à la rencontre. On devinait là l'intensité et la souplesse propres aux héritiers du Byakugan. Quand bien même l'une manquait de pratique, et l'autre tout simplement d'un corps adapté à la pratique du Jūken. Il n'empêchait que grâce à ce halo à haut voltage, Komorebi parvint à blesser sa cible. Une réussite qu'elle n'eut guère le temps de savourer. Malgré ses mains endommagées, Rin ne perdit pas de temps et décida de faucher les pieds de son apparentée.

Ça ne se passera pas comme ça, songea en son for intérieure la Déchue.

Sans chercher à innover dans son approche martiale, Komorebi fit usage de ses paumes pour repousser le croche-patte qui lui était destiné. Quelques arcs électriques accompagnaient son geste, alors qu'elle s'abaissait avec agilité au niveau de la jambe de Rin. Cette dernière fit preuve d'une redoutable ténacité : si tôt son attaque exécutée, elle enchaîna sans broncher avec une autre. Un coup de pied puissant exalté par ses propres tenketsus. De sa position accroupie, il devenait bien difficile de s'écarter à temps. Elle tenta de prendre appui sur sa cheville droite, chargée en chakra pour s'écarter sur le côté. Alors qu'elle initiait le mouvement de dérobade sur place, il était déjà trop tard.

Dans la précipitation, Komorebi fut incapable de se focaliser sur la vague d'énergie qui fusa de la semelle de son adversaire. Sa première réaction fut de sentir son bras droit comme broyé sous une pierre invisible. Un rocher fantôme qui traversa son membre dorénavant inutilisable. Malgré cette blessure familière, elle ne put s'empêcher de laisser s'échapper un soupir de douleur. Lequel se mua l'instant suivant en un grognement plus prononcé, alors qu'elle étouffait au mieux sa souffrance sous les yeux inquisiteurs de ses pairs.

Le bilan à présent s'avérait évident. Malgré la bonne performance précédent la riposte de Rin, Komorebi était à bout de souffle. A cette blessure handicapante, s'additionnait le prix de son dōjutsu et de son armure de foudre, ainsi que toutes les techniques antérieures. Au final, la Hyūga de seconde zone tenait à peine debout, sa main soutenant son autre bras brisé de l'intérieur. Elle serrait les dents. L'éclat sélénite de ses pupilles perdit de son intensité. Au même moment, les étincelles qui virevoltaient le long de son corps se dissipèrent. Le souffle long, Komorebi accusait le coup de ce duel. Elle hésitait à le poursuivre. A s'acharner pour un combat qui n'était plus le sien. Une lutte qu'elle savait perdue d'avance, et encore plus si elle poursuivait inutilement la rencontre.

Certains auraient envisagé qu'elle mobilise une nouvelle fois son chakra pour faire honneur à l'esprit combattif qui animait ses pairs. Au fond d'elle, une petite voix sépulcrale lui intimait de poursuivre. Animée d'un frisson désagréable qui parcourait son échine, la Déchue libéra son bras inanimé du soutien de sa dextre. Puis elle la leva au ciel, lentement, mais sûrement. Mue d'une assurance à la hauteur de sa résignation, sa voix s'échappa d'entre ses lèvres avec une profonde neurasthénie.

J'abandonne.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11934-dans-l-ombre-des-geants-o-hyuga-komorebi-termine#103985 https://www.ascentofshinobi.com/t12182-wu-chronicles-hyuga-komorebi#106202 https://www.ascentofshinobi.com/u757
Hyûga Rin
Hyûga Rin

Challenge of the Masters • Hyūga Rin Empty
Ven 25 Juin 2021 - 21:45

Un rictus de douleur avait pris naissance sur le visage de la trentenaire, alors que Komorebi bloquait sa tentative de fauchage. Cette armure de foudre venait lui rôtir la chair de ses jambes et malmener ses pauvres muscles de qui émanait l'odeur nauséabonde de peau carbonisée. Ça faisait aussi mal que ça sentait mauvais, mais ça n'avait pas empêché la vieille genin de remplir son genou vers elle et d'envoyer une vague de chakra en direction de sa cousine.

Incapable d'éviter adéquatement la frappe de Rin, elle venait d'être percutée au niveau du bras et avec ce coup s'en était suivi une fracture rendant son membre inutilisable. L'héritière ne pouvait que grincer des dents mentalement pour sa cousine. La douleur de sa frappe était visible sur le faciès de son adversaire et elle ne pouvait n'être qu'empathique face à sa situation.

Déposant sa j’ambre droite au sol, elle la releva immédiatement, se tenant en équilibre sur une seule jambe. En déposant son poids sur celle-ci, elle se rendit compte de la gravité de la blessure que lui avait infligée son adversaire. La moindre contraction d'un muscle lui donnait l'impression qu'il était en train de se faire mordre par une bête. Incapable de le déposer, elle se voyait difficilement poursuivre l'affrontement, mais Komorebi mit fin d'elle-même à cet affrontement.

Aucune des deux n'était ressortie de ce duel indemne et elles allaient devoir faire un tour à l'hôpital du village si elle voulait être sur pied assez rapidement. Dans tous les cas, ne pouvant joindre ses mains dans un signe de respect, elle les colla sur son corps et déposait très légèrement son pied sur le sol. D'un mouvement contrôlé afin de ne pas envoyer de poids sur son membre blessé, elle s'inclinait en direction de celle qui venait d'abandonner, par respect pour elle.

[Rin] - Merci pour le duel, Komorebi-san.

Sur ses mots, elle se relevait. Son regard ivoirin fixait son adversaire. Elle avait trouvée l'utilisation du raiton plutôt ingénieuse, mais elle trouvait dommage que les réserves de chakra de sa cousine fût bien trop maigres pour maintenir cet arcane sur le long terme – pas qu'elle en était plus capable de toute façon.- Si c'était quelque chose qui se corrigerait sans doute avec le temps, elle voyait là un certain potentiel.

À en écouter le brouhaha des ancêtres, ils ne semblaient pas d'accord avec elle. Il s'agissait là de la croix que devait porter Komorebi. Jugé par des êtres archaïques sur sa maîtrise d'arcane tout aussi ancestrale qu'eux, ils ne voyaient pas nécessairement la fougasse de cette femme et l'originalité de ses capacités comme un point fort, mais plutôt un manquement aux traditions Hyûga. Ce n'était pas la place de Rin de dire quoi que ce soit, elle même liée par un code de conduite ancré dans sa psyché.

[Rin] - Au plaisir de t'affronter de nouveau !

Elle avait accompagné ses mots d'une petite rotation d'une trentaine de degrés vers la droite et d'un très léger rictus sur le bord de ses lèvres. Il s'agissait là d'une habitude bien caractéristique de la genin, exprimant à la fois une certaine curiosité et une certaine sincérité dans ses paroles.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11935-hyuga-rin

Challenge of the Masters • Hyūga Rin

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: