Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Ekko Snow
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyAujourd'hui à 11:46 par Miyamoto Teruyo

» [Iwa] Daiki Iranos
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyAujourd'hui à 8:57 par Daiki Iranos

» Renaissance ✘ ft Akio et Ken
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyAujourd'hui à 8:22 par Zaiki Minako

» Tester ses pairs [Ft Sugimoto Kenzo]
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyAujourd'hui à 4:00 par Sugimoto Kenzo

» 果し合い Hatashiai [Miyuki]
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyAujourd'hui à 0:55 par Kogami Akira

» L'hégémonie de la violence
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyAujourd'hui à 0:43 par Kogami Akira

» 征服者 Le conquérant — Akira
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyAujourd'hui à 0:19 par Kogami Akira

» Barrière divine - 3eme édition
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyHier à 23:36 par Kentoku Akio

» Rendez-vous à O.K Iwa
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyHier à 22:59 par Oterashi Yanosa

» A l'aube d'une nouvelle ère
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] EmptyHier à 22:26 par Han Musashi

-26%
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] – 200€ sur la TV OLED UHD 4K – 65″ LG 65BX3
1399 € 1899 €
Voir le deal

Partagez

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi]

Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Sam 19 Juin 2021 - 22:50
Difficile de dire si la douleur qu’il ressentait tenait plus de l’état déplorable de son corps ou de sa frustration qui revenait au galop pour lui mordre sauvagement l’esprit. Dans l’état de semi-conscience dans lequel il se trouvait, son niveau de chakra vacillant tout juste au-delà du minimum vital, il n’avait de toute façon pas le loisir d’y penser, ni même les ressources. Chargé à dos de dindon d’argile, c’est à peine sur le guerrier tellurique réalisa qu’il était transporté par la voie des airs au-dessus de la cité pour laquelle il venait de se battre, amené comme un colis à délivrer jusqu’au centre médical d’Iwa. Dans ses songes, à cheval entre rêve et réalité, Yanosa revoyait passer devant lui des morceaux d’images, des scènes toutes récentes qu’il avait vécu, auxquelles il avait pris part. Sans le savoir, il se livrait au même exercice que leur ennemi proclamé, repassant certaines actions en boucle pour déterminer ce qu’il aurait pu faire de différent, de mieux, pour arriver à faire la différence et à éviter ce dénouement dénué de véritable succès critique. Une torture auto-induite, qui ne prit fin qu’à moitié lorsqu’il reprit enfin partiellement conscience au moment de son déchargement du dindon d’argile par celui qui l’avait créé.

« ...Tôsen...Tô...sen... »

Il revenait peu à peu à lui, mais comme pour témoigner de l’énergie infernale qui animait son corps, ses jambes faibles, blessées et flageolantes parvenaient déjà malgré tout à soutenir une partie de son poids, ne laissant à Taishi que la tâche de le guider et de le soutenir jusqu’à atteindre son prochain point de chute. Selon toute probabilité, un brancard ou un lit d’hôpital. Avant d’atteindre l’un ou l’autre, l’Oterashi regagna un semblant de vision et de conscience de son environnement, son visage se tendant en une expression sauvage.

« Kh...Khhhh… ! »

Finalement, il sentit son corps s’allonger, et ce fut à ce moment là que tous ses sens choisirent de revenir à la charge d’un seul coup, pour le meilleur et surtout pour le pire. C’était comme si, en quittant le cadre du combat et de l’adversité, l’adrénaline s’étiolant rapidement, son corps redevenait capable de lui envoyer tous les signaux d’alarme qu’il jugeait utile. Dans le cas présent, avec autant de plaies ouvertes sur le corps, autant dire que ce fut un véritable raz-de-marée qui déferla dans le cerveau du Chûnin, qui grimaça avec insistance.

« Gghhh aaah.. ! Taishi… t’es là.. ? Putain, mes yeux… j’arrive pas à les ouvrir... ! Qu’est-ce qui s’est passé bordel, pourquoi…. on l’a pas eu… Et Rei… il était… vaincu, ce fils de- »

Son poing se serra à en faire couler le sang, élargissant des plaies déjà profondes le long de son bras où les bandages s’imbibaient toujours un peu plus de son fluide vital. Dans un effort vain et futile, le Tellurique releva alors lentement ce poing, luttant contre une finalité déjà écrite et qu’il aurait voulu attraper pour lui tordre le cou. Enragé, mutilé, il semblait que plus que jamais, l’énergie qui lui permettait de rester accrocher au monde.. provenait de bien sombres tréfonds.


@Hayai Taishi
@Kobane Harumi

_________________
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Sam 19 Juin 2021 - 23:30
« Bordel, Yanosa ! »

Le dindon d’argile sur lequel ils étaient perchés redoubla de vitesse, l’inquiétude de l’Éclair Vert envers son frère d’arme croissante à mesure qu’ils progressaient. L’assimilateur était dans un sale état, et ça restait un euphémisme, le sang du Tellurique couvrait déjà l’épaule du manteau vert de l’Hayai, de même que le plumage de sa monture d’argile, des taches écarlates qui rappelait le prix qu’ils avaient payés pour infliger une blessure réelle au Chapelier.

Les dommages n’étaient pas que physique, le Clairvoyant semblait en état de choc total depuis que son corps s’était rassemblé. De toute évidence, prendre de plein fouet l’explosion la plus puissante du répertoire de l’Éclair Vert laissait des séquelles, surtout alors que son corps était dans une espèce de paralysie temporelle. Rien ne pouvait vraiment décrire ce que Yanosa vivait et ressentait actuellement.

Tout le monde ne faisait que réfléchir, mais l’esprit de Taishi était vide. Il se sentait… Vide, épuisé, dispersé. Il guidait sa monture dans une courbe descendante pour rejoindre l’hôpital d’Iwa, mais ne savait pas trop comment. Il ne faisait qu’agir. D’autres se demandait comment ça avait pu arriver; Taishi lui se demandait si c’était vraiment arrivé tout court.

Yanosa recommençait à s’agiter et l’Hayai devait l’empêcher de trop bouger d’une main sur la poitrine, gluante de son propre sang.

« Yanosa ! Yanosa ! Mais ****, arrête de-Hmph »

Le dindon volait en piquer, un atterrissage d’urgence alors que l’oiseau rebondissait sur le sol de la rue, ses serres d’argile raclant contre le sol. L’Hayai attrapa le chunin déchu par les épaules, commençant à le traîner alors que celui-ci criait toutes sortes de choses auxquelles Taishi n’avait pas de réponses.

« C’est… C’est l’explosion imbécile ! T’es aveugle… C’est temporaire »

L’Éclair Vert le tirait de l’avant, à moitié contre l’Oterashi qui se débattait, ne comprenant manifestement pas tout ce qui se passait.

« On l’a eu Yanosa, on l’a eu… Il a perdu un bras cet enfoiré, Yanosa, on l’a eu. Tôsen est un ******* de manchot, Yanosa »

Il poussa la porte de l’hôpital sans ménagement, tirant son partenaire de l’autre bras.

« On a besoin d’aide ici ! On a… Besoin d’aide »

Taishi lui-même avait une certaine vision en tunnel. Il voyait des gens approcher, des gens parler, mais ne comprenait pas tout ce qui se passait. Quelqu’un lui mit une main sur l’épaule, celle qui n’était pas pleine du sang de Yanosa, et il la repoussa. Une femme ? Un homme ?

« Un docteur pour ce… crétin »

Taishi essuya la sueur sur son propre front, mêlé de sang qui lui pourrit la vue pendant quelques secondes. Des mains se fermaient sur lui, non pas lui, sur Yanosa. L’Hayai essaya de lâcher prise, mais sa main était douloureusement refermé sur les vêtements détruits du type. Une crampe, l’ironie d’une crampe dans un moment pareil.

Enfin quelqu’un de plus fort intervenait, les séparait. Quelqu’un mettait Yanosa sur un brancard. Quelqu’un lui disait quelque chose.

« Je l’ai fait… exploser. Je l’ai fait exploser. Il a explosé. »

L’Hayai se laissa glisser le long du mur de l’hosto.

Bordel, où était Aimi ?

Où était-elle ?

« ****... »


Il avait besoin d'une minute.

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Mer 23 Juin 2021 - 10:59
Harumi venait à peine d’arriver à l’aide de son gigantisme ami à plumes à l’hopital qu’elle avait déjà de quoi faire. Il y avait plusieurs demandes aux urgences dont elle avait la charge depuis quelques temps maintenant. De par son expérience sur l’organisation de soins de guerre et de triage, la brunette avait imposé une méthode particulière afin de traiter aux mieux tous les blessés selon la gravité de la blessure. C’était certes un exercice difficile et périlleux où l’échec n’était pas de mise. Elle avait au bec une cigarette non allumé, comme un fétiche ou plutôt une addiction de ce corps.

Cependant, si jamais les blessés qui arrivaient restaient assez mineur, comme quoi les forces d’Iwa avaient bien travaillé pour le coup, un patient shinobi fit son apparition d’une des plus mauvaises possibles. Il fut amené rapidement sur un brancard et vu la gravité de l’état, Harumi allait s’en occuper personnellement. Il perdait beaucoup de sang, et les ordres commençaient à fuser avec une certaine rapidité et précision.

Kobane Harumi • « Je veux du sang universel, un antidouleur et une infirmière pour commencer à suturer les plais. »

A la voix ferme, calme et directive, Harumi s’approchait rapidement de Yanosa qui semblait être accompagné par quelqu’un d’autre. Vu son âge, il devait être tout aussi expérimenté que Yanosa. Elle claqua des doigts autour du visage de Yanosa afin de voir comment il réagissait et à quel point son niveau de conscience en était.

Kobane Harumi • « Hey ! Vous m’entendez ? Vous êtes à l’hopital et je suis ninja médecin, alors arrêtez de bouger. »

La mercenaire médicale regarda alors Taishi.

Kobane Harumi • « Vous, vous allez me résumer comment c’est arrivé et vous l’empêcher de bouger, sinon, je le fais-moi et ce sera plus radicale. »

C’était une manière d’avoir les informations tout en occupant l’accompagnateur afin de ne pas l’avoir dans les pattes et les autres questions inutiles qui pouvaient ralentir son travail. Elle remarqua rapidement que Yanosa n’y voyait rien du tout, mais la priorité était d’arrêter les hémorragies bien évidemment. Taishi lui résumé la situation et elle lève un sourcil.

Kobane Harumi • « Monsieur … se faire exploser, il faut éviter, ça fait mal hein. »

Lança avec une certaine pointe d’humour Harumi, qui avait dit cette phrase dans l’unique but de distraire pendant qu’elle était en train d’observer le corps afin de localiser les hémorragies. Elle indiqua les principales à l’infirmière avec elle avant de commencer à former un mudra et d’utiliser une technique afin d’être certaine de son diagnostic.



Heureusement que ce type était un assimilateur, sinon bien évidemment, il serait mort à l’heure actuelle. Harumi n’était pas du genre à utiliser des techniques ninjas à tout va, mais davantage à compter sur ses connaissances et son doigté en terme de médecine. Elle était rassurée de voir qu’il n’y avait pas de grave problème interne, seulement inquiétant. Elle utilisa une technique ninja plus poussée que celle précédente afin de refermer rapidement les hémorragies tout en régénérant les cellules des parties les plus touchés.



Kobane Harumi • « Commencer à transfuser le sang, et continuez à suture les plais. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Mer 23 Juin 2021 - 11:31
Cette nuit avait été un enfer. Après avoir vu de ses propres yeux une sorte de zombie apocalptique au domaine Hyûga avec ses cousins, Kisuke s'était empressé à l'Hopital avec tout son stock de remède de sa pharmacie. C'était dans ces moments-là que les réserves et les stocks de médicaments pouvaient vite diminuer. Il arriva à la réception et déposa tout ce qu'il avait, libérant au passage quelques sceaux de stockage.

Il était en train d'aider à nettoyer des instruments de chirurgie quand il aperçut une silhouette connue sur un brancard. Yanosa-san. L'éternel blessé d'Iwa. Il pris rapidement plusieurs médicaments de son stock qu'il mit sur une charette avant de se diriger vers la salle d'opération d'urgence.

Yanosa-san était son ami. Il ne pouvait pas le laisser sans support technique ici. Il croisa rapidement Taishi contre un mur, mais ne prêta pas trop d'attention à l'Eclair Vert. Il semblait relativement indemne pour le moment.

Je suis venu avec tous mon stock.

Une eisenin semblait s'occuper du gros des soins. Kisuke savait clairement qu'il ne fallait pas la déranger et fit le tour pour ne pas être dans son chemin.

Il poussa le chariot en acier inoxydable à côté de l'infirmière. Il déballa rapidement les sacs pour déverser sur la table différentes pillules, labellisée selon la fonction, la composition et la dose, suivit d'équipements de suture en acier et qui relâcha un relent d'alcool puissant. Une des règles d'or de la médecine - la stérilisation.

Anti-douleur standard. Vu son gabarit, 170% de la dose me parait approprié. J'ai stérilisé tout ces équipements à l'alcool.

Une stérilisation permettait de réduire les risques de contaminations et d'infections post-opératoire. Kisuke ne pouvait pas aider beaucoup plus, malheureusement. Il n'était pas formé aux soins d'urgence en tant que tel, malheureusement. Mais il pouvait aider l'informière pour l'anesthésie, la médication, et la logistique. Il prodigua des explications sur les composants chimiques sur la table, mais rapidement il se décida à invoquer son kuchyiose pour l'aider. Un serpent bleuté arriva sur son bras et descendit le long des supports de la table roulante. Car un problème venait de montrer le bout de son nez. Le sang universel n'était toujours pas là.

Je vais voir pour le sang. Si vous avez besoin de substance exotique, ou avez une question sur les pillules, demandez à mon kuchyiose.
Je sssssuis expert en venins. Je peux vous en faire à dosage léger.

Le serpent s'inclina.

Kisuke s'empressa dans les couloirs en direction de la banque de sang de l'Hopital. Heureusement, il n'y avait pas autant de victime que lors de l'attaque du démon, mais il y en avait suffisamment pour mettre un certain chaos ambiant dans les couloirs, et l'ordre du sang c'était sans doute perdu quelques part.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Jeu 24 Juin 2021 - 10:15
Arrêter de bouger. A ces simples mots, comme un relent d’énergie résiduel empreint de contradiction, le corps de l’Oterashi s’anima d’un nouveau sursaut, ses muscles se contractant envers et contre tout pour essayer de l’extraire de ce marasme de douleur et d’impuissance. En vain, bien sûr. Et ce fut en réalisant par lui-même la futilité de son agitation et de sa résistance sans fondement que le guerrier mutilé finit par regagner un semblant de calme. Un curieux paradoxe de la vie : plus le niveau de conscience augmentait, plus la douleur qui allait avec faisait de même, et il n’était nul besoin d’être grièvement blessé comme l’était présentement le Tellurique pour vérifier cet état de fait. La lucidité, bien souvent, pouvait se transformer en fardeau. La connaissance devenait une malédiction, le savoir une corde par laquelle se pendre. Sans doute Tôsen vivait-il cette expérience depuis longtemps à présent. Sans doute. Mais Yanosa n’avait pas d’empathie pour l’Homme au Chapeau, pas la moindre goutte, plus maintenant.

« Ngh kkkhh… C’était… notre seule… chance… !! Aah ! Bordel... »

Le Chûnin calciné était coutumier de la souffrance portée à des extrêmes indicibles, mais gérer l’afflux de douleur en étant plongé dans le creuset impitoyable d’un affrontement à mort n’avait rien de semblable avec cette même gestion en étant alité de force et vidé de presque toute énergie spirituelle. Sa hargne et sa colère, dans cet état, ne pouvaient guère se tourner que contre lui-même, ce qui n’allait certainement pas pouvoir aider le travail des médecins qui s’occupaient de son cas. Sur le côté, Yanosa entendit une voix familière. Non, deux voix. Taishi...Kisuke ? Et ce sifflement, il le reconnaissait, mais c’était impensable que Yurlungur se trouve à ses côtés, alors…

Dans un effort absurde, l’Oterashi força l’ouverture de ses yeux et amena aussitôt son bras devant lui pour éviter de se faire aveugler par la lumière ambiante. La bonne nouvelle, au moins, c’est qu’il voyait encore.

«Je.. Je vois… Je- Hrmm. »

Il se senti piqué, devinant de par le fait qu’une transfusion avait débuté et qu’il serait bientôt totalement hors de danger, même si ça n’avait pas été là son inquiétude première. Sur son corps, il sentait la sensation familière du chakra irou faisant son œuvre, restaurant les tissus les plus endommagés, refermant aisément les plaies les plus légères avant de s’attarder sur les entailles plus profondes.

« ...Ce fils de pute… Taishi… jure-moi qu’on aura… ce fumier... »

Il se tut, ses yeux s’acclimatant peu à peu à nouveau à la luminosité ambiante. La douleur était toujours là, aussi prégnante que jamais, mais passé le choc, passée cette impression persistante qu’il avait été en train de mourir pour la énième fois, la résolution du Tellurique se raffermit de plus belle. Tendu mais immobile, il attendit la suite des soins, jetant le regard le plus reconnaissant donc il était capable à la kunoichi nommée Harumi qui s’occupait de le remettre d’aplomb.

« ... »

_________________
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Ven 25 Juin 2021 - 10:36
Évidemment que sa réponse à la question de la femme médecin était stupide, et simpliste. Mais sur le coup, il n’avait su quoi dire d’autre. Au final, ça restait la vérité, non ? Le jônin regarda Harumi – il s’était déjà rencontrés, non ? Mais où… - accomplir son travail. Tout comme avec Aimi, Taishi n’y comprenait pas grand-chose, juste assez pour voir qu’elle ne semblait pas démesurément inquiète de l’état du Yanosa.

Des jutsus médicaux s’appliquaient et l’Hayai se sentait de trop dans la pièce, sans pourtant réussir à en sortir, comme s’il devait savoir à tout prix que l’Oterashi allait bien. À un moment ou un autre, c’est Kisuke, cet curieux vieillard, qui apparut dans son champ de vision, mais qui semblait occupé, les bras chargés de divers produits. Taishi ne savait pas qu’il travaillait à l’hôpital, encore moins qu’il était formé dans les arts médicaux… Ce Hyûga avait définitivement plus d’un tour dans son sac.

Docteur Harumi avait été très claire et Taishi n’avait rien à contribuer alors il se contentait d’essayer de tenir Yanosa en place alors qu’Harumi, Kisuke et infirmières s’affairait sur le Tellurique, qui recommençait à s’agiter. L’Hayai était fort physiquement, mais l’Oterashi l’était tout autant, et en douleur, c’était donc un combat de longue haleine.

L’Éclair Vert se réveilla de sa rêverie lorsque Yanosa prononça son nom. Taishi posa un avant-bras sur le rempart du lit. Si le Tellurique en était à dire ce genre de truc… Il s’en sortirait. Ce qui étrangement, n’apporta que peu de réconfort à l’impression déchirante qui le secouait actuellement.

« Quand on en aura fini de lui, Yanosa… Il sera encore plus laid que toi, c’est promis. »

Et c’était même réalisable, en plus.

Il réalisa les derniers mots de Kisuke, mais celui-ci avait quitté la pièce en laissant… Un serpent en charge ? Comme une réponse retardée, il y réagit un peu trop tard.

« Euh… Je n’y connais vraiment rien, mais mon sang, il serait compatible ? »

Une question autant envers le serpent, qu’Harumi. Taishi ne connaissait pas son groupe sanguin – le genre de chose qui lui passait par-dessus la tête – mais songeait que son dossier médical, méticuleusement tenu à jour par Aimi, devait avoir ce détail.

Taishi se surpris à regarder dans les fioles qu’avait amené Kisuke, par pour un médicament mais bien un échantillon d’alcool de cerise, auquel il n’aurait pas dit non, actuellement. Pour des raisons thérapeutiques, peut-être.

« Bordel, Yanosa. T’étais censé être assimilé… Mais qu’es-ce que t’as foutu… »

Quelque chose avait mal tourné, c’était certain. Le C5 était incroyablement fort en intensité, mais l’Oterashi avait encaissé une douzaine de C4 dans le passé sans le moindre problème. Alors où était la faille ? L’explosion avait-elle été plus rapide que l’assimilation ? Avait-elle endommagé l’intellect du Tellurique ?

Le Yuukan nous protège si Yanosa allait devenir encore plus cinglé après cet incident…

« Qu’es-ce qu’il a au juste ? Pourquoi il est comme ça… »

Des questions aussi débiles qu’inutiles, mais Taishi était loin d’être dans son état de pensée habituel.

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Mer 30 Juin 2021 - 15:17
Harumi était un peu ennuyée, le cas de Yanosa n’était pas si grave que cela. Bon quand même, mais de là à risquer le coup avec cet homme qui débarquait presque de nul part, c’était ennuyeux. Certes, il apportait comme fournisseur des produits à l’hôpital, mais elle était responsable des urgences. La vie de tous les patients qui arrivaient ici était entre ses mains. Elle se contenta de le regarder un bref instant.

Kobane Harumi • « Je ne sais pas à quel point je peux compter sur vous, alors, vous suivez mes ordres et tout se passera bien. Détendez-vous et respirez, on se détend. »

La femme médecin d’expériences ne voulait pas le sortir de force, il voulait vraisemblablement faire de son mieux pour le coup. Quoi qu’il en soit, son diagnostic pour calmer les douleurs de Yanosa était assez juste. Elle pouvait apparemment lui faire confiance la-dessus, mais il fallait le garder à l’œil. La brunette avait toujours un moyen radical de sauver le tellurique, mais elle préférait économiser le chakra. Elle regarda alors le serpent et soupira légèrement.

Kobane Harumi • « Très bien, alors, un anesthésiant légère, il faut qu’il reste conscient pour le moment. »

Kisuke put arriver alors là où le sang était stocké, une certaine agitation était à l’œuvre, mais l’infirmière envoyée était là avec la poche de sang. Il pouvait toujours la prendre et faire si jamais il en avait envie. Depuis son arrivée aux urgences, Harumi n’avait eu de cesse que d’organiser le service des urgences afin de pouvoir supporter ce genre d’épreuves. Elle-même était rompue à l’exercice malheureusement, pour l’avoir vécu plusieurs fois.

Kobane Harumi • « Il y en aura d’autres des occasions, il y en a toujours, croyez-moi. »

Répondit alors la Kobane quant au râle de Yanosa certainement dû au semi échec de l’opération du jour. Il était vrai qu’elle n’était pas forcément fière du résultat de son côté et de son inaction si on pouvait dire cela ainsi. Cependant, elle ne voyait pas du tout où elle avait pu faire de fautes, ils avaient été tout simplement très rapide, trop rapide. Ils avaient essayé de courir davantage vers l’une des deux proies, cependant, ils avaient échoué. Harumi avait laissé Taishi sur place, c’était surement important pour lui, mais également pour Yanosa. Si jamais il se focalisait davantage sur la discussion, il ne se canaliserait sans doute moins sur ce qu’il ressentait sans travailler du ciboulot. Elle les laissa discuter tranquillement entre eux pour le moment.

Kobane Harumi • « Le problème avec le sang, c’est que l’on ne sait pas, Il faut faire une analyse et le plus rapide, c’est une technique ninja. Alors pour le moment, il vaut mieux éviter, car si on se trompe, on peut le tuer. Ca va arriver, ne t’en fait pas. En tout cas, faudrait éviter d’exploser la prochaine fois. »

C’était presque de l’humour en fin de compte.

Kobane Harumi • « Il est en état de choc, il a perdu suffisamment de sang pour délirer un peu, sans compter qu’avec tout le chakra utilisé, il doit être fatigué. Cela n’aide pas. Avec des soins, du sang et du repos, cela ira, j’ai déjà vu bien pire …. Ou sa visite précédente par exemple. »

Commenta avec un calme parfait Harumi, tandis qu’elle poursuivait sa technique médicale. Cela pouvait suffire en elle-même pour finir par guérir Yanosa, mais elle préférait toujours utilisée le maximum de naturel sans la « magie » du ninjutsu. Elle était médecin de formation en premier avant d’être une ninja.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Kisuke
Hyûga Kisuke

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Mer 30 Juin 2021 - 23:24
Vous êtes capitaine du navire.

Kisuke obéit à tous les ordres de la médecine sans discuter. Il respira et essaya de se calmer. Elle lui aurait demandé de sortir, il l'aurait même fait. (Si si !). Heureusement, il pouvait se rendre un minimum utile dans cette situation. Il avait jeté un regard à Yanosa, et il avait frémit. Le Colosse invincible, dans un tel état. Un assimilateur vétéran, qui avait même survécut à l'estomac de Yonbi (à confirmer par une deuxième source).

Le sang trainait un peu, aussi Kisuke s'enfuit pour le chercher. L'adrénaline tonnait dans ses tempes. Pas question de risquer quoi que ce soit pour son ami et mentor. Il trouva l'infirmière avec la poche et se proposa pour faire le transport. Elle accepta - il y avait de quoi faire pour tout le monde et la moindre aide était la bienvenue. Il se hâta de retourner à la salle d'opération.

Voici le sang. Je...

Il déposa le sang et sentit son énergie tomber, son souffle se couper. Il eut un soubresaut de peur, en revoyant son ami, étendu sur le bloc opératoire. Il était si mal en point. Tellement proche de la mort. Ces blessures. Ce sang. Kisuke avait presque l'impression qu'il n'avait pas remarqué tous les détails du Tellurique la première fois qu'il était entré, trop concentré à autre chose. Maintenant, enfin, il contemplait l'étendu des dégâts.

L'eisenin - un beau bout de brin de femme - savait pertinemment ce qu'elle faisait, et faisait une technique médicale. Le Dragon Azur fournissait quelque chose.

Et lui ne servait plus à rien. Il était inutile. Peut-être autant que Taishi, l'éclair vert. Aussi présent dans la pièce, mais qui semblait tout autant désemparé. Tout ce que le Hyûga était capable de faire n'était que des gouttes d'eaux dans l'océan de maitrise et de compétence dans cette pièce. Même son invocation était plus utile que lui.

Eisenin, vous avez toute ma gratitude. Il est entre de bonnes mains. J'attendrais dehors. J'ai vraiment besoin d'un truc fort.

Il n'était plus nécessaire ici. Le restant des urgences étaient traitées en ordre. Il tituba en-dehors de la pièce avant de se tenir sur le mur et de marcher jusqu'à l'extérieur. Il s'assit à quelques mètres du bâtiment et dégoupilla une de ses bouteilles d'alcool. Sa main tremblait. Il ferma les yeux, mit le goulot à sa bouche et renversa sa tête en arrière, remplissant son gosier du liquide brûlant.

Il redéposa la bouteille.

Sa main ne tremblait plus.

Yanosa-san, tu m'as vraiment fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11145-hyuga-kisuke-civil#95880
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Jeu 1 Juil 2021 - 19:50
Harumi conseillait à Yanosa d’éviter d’exploser la prochaine fois, et Taishi songea que c’était une province que ce n’était peut-être pas une promesse qu’il allait pouvoir tenir. Sans trop s’avancer… Ils avaient trouvé une combinaison que le Chapelier n’avait pu prévoir. Sa blessure était un évènement sans précédent.

Yanosa n’allait pas l’oublier, et il n’allait pas lâcher prise après ça. Et Taishi, lui ? Il était trop fatigué pour y penser pour le moment, sans même parler du choc qu’était l’idée de faire exploser un frère d’arme… Un ami.

Son sang ne pouvait donc pas l’aider, ou bien pas pour le moment. Taishi ne comprenait pas trop la science derrière les faits, ou c’était une question d’épuisement là-aussi. Mais si Harumi le disait, il devait le croire. Et elle avait l’air de dire qu’il s’en sortirait.

Ce n’était pas pire que les dernières fois, au dirait. Yanosa était un habitué de cet endroit, encore plus que l’Hayai, qui y avait passé de longues semaines après la perte de ses jambes. C’était peu dire.

Kisuke ne semblait plus se sentir utile, ou bien en choc devant l’aspect grotesque de l’Oterashi, ou un peu des deux, peut-être. L’Hayai songea qu’il en était peut-être à la même conclusion. Il était complètement sans usage dans ce genre de situation, qu’il avait toujours laissé à Aimi dans le passé.

Mais partir lui semblait impensable, une sorte de bloc mental peut-être. Avec un signe de tête un peu nerveux envers la médecin, l’Éclair Vert se décida enfin à sortir de la pièce. Il avait besoin d’air, se passant la main dans ses cheveux en sueur tout en marchant dans le couloir. Il se demanda d’ailleurs où était la Rubiconde, ne l’ayant vu nulle part dans l’Hôpital. Peut-être à soigner quelqu’un sur le terrain… Taishi songea qu’il aurait bien aimé la voir à cet instant, mais ne pouvait pas se montrer si égoïste.

Il serait seul, comme il l’avait toujours été.

Quand il sortit du bâtiment, il remarqua Kisuke sur le côté, manifestement en train de calmer ses propres nerfs avec l’un de ses alcools artisanaux. Après un moment de réflexion, Taishi s’approchait du vieux type pour s’asseoir à côté. Son regard vert se posa sur la bouteille de l’homme, et après un autre moment de silence, il avança une main pour la prendre…

« Hayai Taishi ! »

L’Éclair Vert suspendit son geste alors qu’un homme allait à sa rencontre, un chunin.

« …Hmm ? »

« Vous êtes convoqués à une réunion d’urgence par Miyamoto Teruyo, à son bureau ! »
« … Plus tard… »
« Il m’a dit d’insister et de n’accepter aucun refus. »

Taishi soupira. C’était bien la dernière chose qu’il avait envie de faire actuellement, mais… Vaincu, l’Éclair Vert se releva, échangeant un regard avec Kisuke. Le devoir l’appelait, si on pouvait l’appeler ainsi.

Le dindon volant qui s’était écrasé près du vestibule se remettait sur pied à présent, comme s’il avait repris conscience. Claudiquant sur une patte endommagée, il fit son chemin vers Taishi en battant des ailes trouées. Un moment plus tard, Taishi reprenait les airs.

Vers une réunion qui s’annonçait encore plus explosive que sa monture…

_________________
Gods do bleed, Invité.
Taishi's Theme III : Rule Revolution
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] 56132_s
#GLOUBA`s THEME I : A MAJESTIC HUNTER
#PROLOGUE THEME : JIKKUKAN HERITOR / #TAISHI`s THEME I : THE GREEN FLASH / #TAISHI`s THEME II : DAEDALUS EMERGENCE
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Dim 4 Juil 2021 - 23:21
« Kh-Khhhh… Ch- Chak...ra…. »

Une tentative d’explication bien vaine, mais qui avait le mérite de détourner momentanément l’attention du guerrier de pierre salement amoché de la douleur délirante qui tentait de le noyer sous ses innombrables signaux. Le Chakra. Il n’y avait en effet aucune autre explication que celle-ci à son état, pour lui qui pouvait essuyer les pires blessures et endurer les techniques les plus destructrices de la création sous sa forme élémentaire. Une forme qui l’avait également aidé à se sauver du péril des entrailles mêmes de Yonbi, même si il n’en était pas ressorti exactement le même. Son corps tremblant sous le choc de ses nerfs à vif mais peu à peu apaisés par les soins prodigués par Harumi, Yanosa tâcha d’écouter ce qui pouvait bien se passer autour de lui. Du sens. Il avait besoin de faire du sens de ce qui venait de se produire, de pouvoir analyser dès maintenant les raisons de leur échec et d’accoucher immédiatement d’une nouvelle stratégie. Empêtré dans la seule réflexion qu’il devait éviter de laisser son esprit s’appesantir sur ses blessures, l’Oterashi ne put toutefois arriver à faire germer aucun raisonnement. Raisonner. Le seul fait d’avoir fait face à un homme capable de plier le temps à sa volonté avait de quoi mettre cette faculté en péril : ce n’étaient donc pas une myriade de plaies sanguinolentes sur un corps presque dénué de chakra qui allait arranger le bilan.

Lorsque l’eiseinin annonça l’utilisation d’un anesthésiant, il voulut protester, et faillit le faire. Se rappelant toutefois que toute la colère du monde, alimentée par sa souffrance, ne lui serait d’aucune utilité en l’état, il se ravisa, serrant les dents, tendant son corps pour tenter de se conformer au consignes de la femme médecin. Sa tête malgré tout continua à bouger de droite et de gauche, tandis qu’il essayait de rouvrir activement les yeux pour voir ce qui se passait au-dessus, à côté de lui. Se sentir ainsi impuissant, à la merci de tout et de tout le monde, lui donna presque le vertige malgré son état allongé. Habitué à recevoir l’aide des personnels médicaux de la cité, il l’était malgré tout également à garder le contrôle, et de contrôle il n’en avait présentement sur rien ni personne. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était accepter. Accepter son échec, leur échec. Accepter la douleur, qui se frayait encore un chemin au travers des substances qui coulaient dans ses veines, ainsi que les soins qui lui étaient prodigués pour éviter à davantage de sang de le quitter.

Sans vraiment parvenir à les dissocier dans la mélasse de sa vue en rémission progressive, Yanosa aperçut en sus de celui d’Harumi les visages de Taishi, de Kisuke,… de l’un de ses serpents. Tous ici, pour lui, et pourtant… Pourtant, le Tellurique ne parvenait pas à laisser cette franche gratitude qu’il reniait également pour lui-même gagner son esprit. Il le pouvait pourtant, il en était certain… mais le devait-il.. ?


Spoiler:
 

_________________
La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Kobane Harumi
Kobane Harumi

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Mar 6 Juil 2021 - 11:21

Si jamais Harumi pouvait être assez conciliante, lorsqu’il était question de médecin, de sa responsabilité et de vies, il fallait rapidement prendre le pli et suivre les ordres. Elle n’avait pas peur de donner des directives à n’importe qui. Elle était maitresse en son royaume. En voyant revenir Kisuke et son visage qui devenait blanc, elle se doutait du risque qu’il pouvait advenir. Cela lui rappelait ses tout débuts de son expérience en médecin où la vue du sang ou de la mort qui arrivait pouvaient glacer le sang. Cependant, la ninja médecin avait beaucoup de vécu maintenant, et elle n’avait pas le temps de gérer deux personnes en même temps.

Kobane Harumi • « Si tu veux t’évanouir, c’est sur une chaise. »

Invectiva la brunette en direction de Kisuke. C’était un message assez abrupt, mais c’était assez clair. Il devait prendre sur lui, il se contentait de fournir des produits médicaux et autres préparations alchimistes, et il n’était pas médecin pour un sou. Elle se contenta de hocher la tête doucement en direction du Hyuga dans ses compliments. Cela faisait plaisir, mais elle ne réagit pas davantage. Harumi devait rester concentrée sur sa tâche qui était délicat. Il ne suffisait pas d’agiter simplement les mains au-dessus d’un corps, elle était en train de reconstruire les endroits précis endommagés. Elle indiqua d’un mouvement de tête de préparer la poche de sang à l’infirmière. D’une manière assez professionnelle, elle l’installa rapidement et une nouvelle source de ce liquide carmin pénétra dans les veines de Yanosa. Cela allait nécessairement l’aider et le renforcer dans cette mauvaise passe. Taishi était également sorti de la pièce, il ne restait plus que Yanosa, qui lui ne risquait pas de quitter la pièce tout de suite.

Harumi laissa le serpent suspendre la douleur de Yasona sans le faire s’endormir, ce n’était vraiment pas le but. Avec l’arrivée du sang et la fin du traitement de la technique, Yanosa ne perdait plus de sang. Il allait finir à nouveau avec des bandages un peu partout sur le corps. Le plus gros était passé, maintenant, le plus difficile, réussir à maintenir sur un lit ce malade pour qu’il se repose.

Kobane Harumi • « Yanosa …. Tu m’entends ? Tu dois être un peu dans le potage, mais au moins, tu ne souffres plus, il n’y a plus d’hémorragie. Il faut attendre que la perf aille jusqu’au bout. J’apprécierais que tu gardes le lit quelques jours pour te reposer et te surveiller. Avec du repos, il n’y aura pas de conséquences a ta petite …. Sauterie. »

Harumi releva le visage pour l’infirmière.

Kobane Harumi • « Il faut vérifier la température régulièrement. Si elle chute, cela veut dire une hémorragie interne, et il faudra venir me chercher. »

La brunette avait arrêté la technique de soin. Sur un champ de bataille ou pendant une mission, elle aurait fait plus, mais là, elle devait soigner toute la journée et elle n’utilisait seulement le strict minimum pour tenir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Contenu sponsorisé

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi] Empty
Revenir en haut Aller en bas

La Rage de vaincre [Taishi/Harumi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: