Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Ekko Snow
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyAujourd'hui à 9:13 par Ekko Snow

» [Iwa] Daiki Iranos
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyAujourd'hui à 8:57 par Daiki Iranos

» Renaissance ✘ ft Akio et Ken
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyAujourd'hui à 8:22 par Zaiki Minako

» Tester ses pairs [Ft Sugimoto Kenzo]
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyAujourd'hui à 4:00 par Sugimoto Kenzo

» 果し合い Hatashiai [Miyuki]
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyAujourd'hui à 0:55 par Kogami Akira

» L'hégémonie de la violence
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyAujourd'hui à 0:43 par Kogami Akira

» 征服者 Le conquérant — Akira
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyAujourd'hui à 0:19 par Kogami Akira

» Barrière divine - 3eme édition
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyHier à 23:36 par Kentoku Akio

» Rendez-vous à O.K Iwa
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyHier à 22:59 par Oterashi Yanosa

» A l'aube d'une nouvelle ère
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] EmptyHier à 22:26 par Han Musashi

Le Deal du moment : -40%
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
Voir le deal
33 €

Partagez

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken]

Yuki Misaki
Yuki Misaki

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Lun 21 Juin 2021 - 21:36

Les pensées de la genin était envahie par des images de sa rencontre particulière avec ce Akuma. En effet, là, près des portes du village caché par la brume. Revoyant les scènes devant elle, elle était restée accrochée sur un petit détail qui avait quand même toute son importance. Ryûken, cet homme qu'elle avait affronté quelques mois auparavant – et qui lui avait fallu une bonne engueulade par son enseignante – dégageait un petit quelque chose de bien différent.

En effet, entre temps, le genin était parvenu à se glisser dans les rangs des 7 membres du conseil des Sabreurs et avait fait l'acquisition de deux sabres à pouvoir. Cette vision de Ryûken, celui qu'elle considérait comme une rivale, ayant acquis un nouveau pouvoir la dérangeait. Elle ne pouvait avoir que le goût d'une amère victoire contre quelqu'un qui n'était pas au top de ses capacités.

Voilà pourquoi elle prit le peine d'envoyer une lettre à celui qu'elle souhaitait affronter, celui dont elle voulait voir les progrès de ses propres yeux. Elle lui avait donné rendez-vous dans un terrain d'entraînement aux petites heures du matin, alors qu'il y avait moins de shinobis sur place. Si l'endroit n'était pas complètement vide, ils pourraient s'affronter sans se ménager et sans, cette fois, mettre la vie d'autres personnes en danger.

De toute façon, Misaki n'était plus la même femme qu'elle l'était lors de leur première rencontre. Bien que son évolution ne parvenait pas de l'obtention d'un pouvoir mythique, elle se reposait sur son assiduité dans ses entraînements et l'évolution psychologique faite depuis le temps.

Elle était donc là, en plein milieu d'un terrain, les bras croisés et attendant son adversaire. Déterminée plus que jamais à voir la réelle puissance de Ryûken, elle ne put s'empêcher de sourire à l'idée de se retrouver de nouveau face à un adversaire qu'elle avait reconnu comme étant redoutable.

Alors que celui-ci s'avant sur le terrain qui allait leur servir de champ de bataille, Misaki le salat à l'aide de et sa dextre et d'un sourire amical.

[Misaki] - Salut Ryûken ! Contente que tu ai accepté mon défi.

Elle se saisit alors d'un kunai dans sa besace et l'envoya dans les cieux. Comme lors de ce premier duel, sa retombé annoncerait le début du duel. Elle savait bien qu'elle n'avait à expliquer ça à son adversaire, mais il s'agissait là d'un petit geste d'une symbolique qu'elle appréciait.

Dès que le kunai se planta entre Ryûken et Misaki, elle craquait un fumigène qui explosa dans une imposante purée de pois violacé. Se déplaçant tout en composant une série de signe, Misaki avait perdu complètement contact avec son adversaire et, elle l'espérait, lui aussi.

Posant une main au sol, elle répandit une épaisse et résistante couche de glace. C'était là une technique que Ryûken connaissait bien, mais malgré ça, cette technique signature avait une importance bien spéciale pour la Yukijine.


_________________
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Ryûken
Ryûken

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Mar 22 Juin 2021 - 11:33
Le genin froissa la missive et s’en débarrassa dans la première poubelle qui croisa son chemin, laissant un fin sourire apparaître au coin de ses lèvres. Ses yeux se mirent à pétiller, trahissant toute son excitation quant à l’appel au combat de la Demoiselle des glaces. Une adversaire qui l’avait poussé à surpasser ses limites de leur premier affrontement, démontrant un panel de compétences très impressionnant pour un sabreur habitué à des affrontements plus « classiques ». Depuis, il n’avait cessé d’imaginer la revanche, pour d’une part mesurer ses capacités depuis l’obtention de ses lames mais aussi laver son blason tâché d’une vilaine défaite. Car si l’affrontement pouvait être considéré comme un match nul, Ryûken ne le voyait absolument pas de cette manière.

Les jours passèrent et l’impatience mena le vilain garnement jusqu’au Complexe Shinobi, lieu évidemment choisi par Misaki pour accueillir leur rixe. Cette fois-ci, il n’y aura pas de pigeon chakratique pour les déranger dans leur échange, ce qui arrangeait grandement le Sabreur qui n’avait pas pu aller jusqu’au bout de ses actions lors du précédent duel. Armé de ses précieux artéfacts à la ceinture, le Septième épéiste de la Brume se montrait confiant à l’abord de ce nouveau défi. Il gardait en effet un avantage de taille face à sa partenaire d’entraînement : le secret sur ses capacités actuelles. Depuis leur dernier échange, l’Ambidextre avait passé son épreuve des Lames et reçu ses fidèles compagnons, transformant ainsi son arc de compétences et multipliant son potentiel. Plus jeune Sabreur de la caste, il comptait bien assumer son statut d’élite en sortant vainqueur de cette joute.

Ses pieds foulèrent le terrain d’entraînement numéro Un et sa silhouette se présenta finalement à celle de Misaki, déjà présente pour son plus grand bonheur. Ses paumes se déposèrent sur les pommeaux de ses armes pour soutenir le poids de ses bras, tandis qu’il répondit à sa rivale en lui rendant son sourire chaleureux.


- Salut Misaki, content de voir que tu vas mieux depuis la dernière fois. Enfin, depuis notre dernier combat, plutôt. Encore désolé pour le restaurant, j’avais une mission de prévu ce jour-là.

Un mensonge, évidemment, mais il fallait bien cacher sa honte et son comportement de mauvais perdant. Qu’importe, il avait aujourd’hui la chance de remettre les compteurs à zéro en remportant cet entraînement, et c’est ce qu’il comptait faire. Il l’observa retirer le kunai de sa besace, conscient de la signification de cet acte, et laissa ses pupilles accompagner sa chute tandis que ses genoux se fléchissaient déjà pour renforcer ses appuis sur la fabuleuse terre ferme qu’il s’attendait déjà à voir disparaître.

Le métal rencontra le sol, sifflant le début des hostilités entre nos deux protagonistes. Le Chien Errant ne perdit pas une seconde, déversant une quantité phénoménale de chakra en extirpant la Belle de son fourreau. Fuse, d’une symbiose parfaite avec son possesseur, vint bénir le jeune Homme à l’aide d’une énergie des plus pures, décuplant ses capacités physiques dès lors qu’elle fut dégainer. Caché par un nuage de fumée craqué à l’instant par son adversaire, celle-ci n’avait aucune idée de la vitesse à laquelle le Chien de Chasse fusait, traversant l’espace pour rejoindre sa position estimée derrière le nuage.

Cependant, mais comme prévu, la glace rongea l’espace devant lui et condamna rapidement son chemin malgré sa célérité défiant les limites du corps humain. Mais loin d’être surpris par l’émergence de ce tombeau de glace, le Genin se laissa glisser en pliant ses genoux tout en extrayant le Mauvais de son fourreau après quelques signes incantatoires évidemment cachés par le fumigène toujours présent face à lui. Un grincement terrible retentit tandis que la lame grinça jusqu’au monde extérieur, délivrant avec elle l’illusion projetée à la Yuki si elle n’avait rien pour s’en prémunir. Une immense bête à la silhouette vaporeuse, armée d’une rangée de dents acérées prêtes à l’engloutir d’une traite. Un véritable monstre répondant au nom de Fuzen.

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Do29
Fuzen & Fuse

De son côté, Ryûken, bien plus rapide qu’elle ne pouvait l’estimer, traversa le nuage de fumée et se dévoila peut-être à la Yuki pas encore à portée pour être attaquée à l’aide de ses sabres. De plus, il ne disposait pas encore d’appuis dans sa position actuelle. Mais il avait gagné du terrain, et ses artifices gêneraient peut-être l’esprit de Misaki pour la suite des évènements. Le Sabreur avait répondu par le même sérieux que la Dame des Glaces, décidément prêt à en découdre.


Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Mar 22 Juin 2021 - 16:10

Perçant le voile brumeux du fumigène, Ryûken avait glissé sur la glace jusqu'à dépasser la position de la genin. En effet, Misaki était restée cachée à l'intérieur de cette fumée qui disparaissait complètement quelques instants plus tard. Cette vision du genin qui se laissait porté par ce terrain dépourvu de la moindre friction la ramenait à des souvenirs de son affrontement contre son ancien camarade d'équipe, Okogoto Ken, qui avait été aussi dans cette même situation, sauf que lui était sur le cul.

Ce retour dans le passé fut très succinct, car une fois le fumigène complètement disparu, le coeur de la genin sautait un battement. Une véritable vision intimidante se tenait devant elle. Un gigantesque loup brumeux fonçait droit sur l'adolescente. En effet, elle avait bien entendu le son de son arme qui sortait de son fourreau, n'ayant aucune idée qu'il s'agissait là du lancement d'une illusion – d'autant plus qu'elle n'avait pas vu les mudras réalisées par son adversaire -, l'esprit de La Paniquée virevoltait dans tous les sens.

Voyant que le loup ouvrit la gueule, elle passait en revue son arsenal de défense. Une esquive ? Si ça avait été possible, elle s'était elle-même piégée dans un enfer de glace. Normalement, elle se serait fait des patins, mais elle n'avait le temps que de composer une seule série de signes, alors que la bête s'approchait d'elle. Un mur ? L'énormité de son adversaire, qu'elle estimait être l'invocation d'un pacte Kuchiyose, rendait la création d'un mur futile. Sans effort, il pourrait le contourner et l'ignorer. Sa bulle d'eau ? Si cela aurait été une bonne alternative, la psyché de La Paniquée en pleine crise rendait difficile l'évaluation de la technique. En effet, elle y voyait à cette gueule, une intensité bien plus supérieure que son torrent aqueux, qu'il percerait sans le moindre problème... Ça lui aurait pris une maîtrise du Suiton au même niveau que son enseignante.

Non, sa seule option, pensant pouvoir se protéger de la bête, était de s'enfermer de tous les côtés dans une protection cristallisée. Ainsi, elle réalisait les mudras nécessaires à l'activation d'une technique défensive. Se terminant par le mudra du chien, un imposant dôme de glace faisait son apparition. Soulevant la princesse des neiges, il l'entourait de son étreinte glaciale complètement opaque et protectrice.

Cependant, la gueule de la bête se refermait sur Misaki, ses crocs passaient au travers de sa défense telle un être éthéré traversait la matière. Lui brouillant d'abord la vision, l'esprit de la soldate de la Kenpai s'emportait de plus en plus. Son rythme cardiaque s'accélérait et, avec lui, d'imposantes doses d'adrénaline pulsaient dans ses veines. Puis, le calme. Puis, la disparition. Cherchant sa respiration, la Yukijine était tombée sur les fesses alors que la bête l'engloutissait. Elle était là, au coeur de sa protection, incapable de voir son adversaire. Relisant un nombre infime de mudras, l'adolescente faisait apparaitre deux clones d'elle, à l'intérieur même de la sphère.

Devant retrouver ses esprits, elle était incapable de formuler le moindre plan et souhaitait acheter quelques secondes pour se remettre sur pied. Incapable de maintenir une quelconque concentration, elle ordonna à son clone de lancer la prochaine technique.

[Misaki] - Fai... Lève la tempête.

Sur ses mots, le premier clone de la genin réalisait une série de mudras. Tranquillement, une fine neige faisait son apparition sur le champ de bataille. Une neige qui graduait en intensité, mais dont la présence n'était aucunement gênante. Cependant, cette neige portait un chakra bien unique et, si Ryûken entrait en contact avec la tempête, il sombrerait dans une illusion à son tour.


_________________
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Signamisakigif
~ Thème ~


Dernière édition par Yuki Misaki le Mar 22 Juin 2021 - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Ryûken
Ryûken

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Mar 22 Juin 2021 - 18:03
Lancé sur la piste de glace tel un boulet de canon à l’assaut d’une forteresse, le Téméraire dépassa la position de son adversaire encore dissimulé dans le reste de fumée qui finissait de s’évaporer. Ni une, ni deux, le shinobi infusa immédiatement ses semelles de chakra pour repartir de plus belle dans l’autre sens, utilisant cette fois-ci la totalité de ses capacités physiques décuplées pour atteindre sa cible. Le sabreur dévorait la distance les séparant, réduisant de seconde en seconde l’espace restant entre nos deux combattants.

Tandis qu’il s’approchait, la Yuki prise de son illusion érigea une magnifique sculpture faite de son élément de prédilection. Un nouvel ajout au terrain qui n’allait cependant pas freiner la course de notre cher épéiste bien décidé à en finir. Peu importe les obstacles dressés sur sa route, personne n’allait lui enlever cette victoire qu’il irait chercher coûte que coûte. Propulsé par la vitesse prodiguée par Fuse, Ryûken engloutit la distance sans efforts, ne sentant même pas le léger flocon touché son épaule à l’instant même où ses lames se chargeaient d’une énergie toute particulière, celle du vent.

Le tranchant de ses lames meurtrières vint encore s’aiguiser à l’aide de l’affinité que lui avait fait découvrir son senseï. Il sauta à l’assaut du dôme érigé par l’impressionnante utilisatrice du Ninjutsu pour couvrir toute attaque extérieure, et fit une entrée fracassante – et sûrement surprenante - en le découpant sans rencontrer une once de résistance. Un sourire rayonnant s’échappait de son air survolté, les cheveux détachés depuis que l’Esprit de son sabre l’avait libéré de ses limites naturelles normalement imposées par le corps humain. Misaki, au sol et facilement identifiable parmi ses clones, put enfin réaliser l’ampleur de son talent physique.

Aux antipodes des qualités de la Dames des glaces, celles de l’Ambidextre venaient de secouer le rythme du combat pour le placer dans une tout autre dimension. Elle ne pouvait ni courir, ni fuir, prisonnière de son propre tombeau face au bourreau venu l’abattre. Dans un clignement d’œil, les lames du Sabreur enchaînèrent alors immédiatement pour la deuxième frappe de l’enchaînement, d’une fluidité multipliée par l’effet de la bénédiction de Fuse, et tentèrent de s’écraser – du plat de la lame, évidemment – de part et d’autre du corps de Misaki dans un coup croisé dévastateur et sûrement suffisant pour en finir si elle ne s’en prévenait pas.

Le neige, elle, gagnait en intensité au fil des secondes malgré la présence du dôme hivernal les encerclant. Mais cela allait-il avoir son importance ?


Spoiler:
 


_________________
"Venge."

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Mar 22 Juin 2021 - 18:55

Coincée dans un environnement aussi petit, la genin était comme prise dans la gueule du loup. Son adversaire ne lui laisserait définitivement pas le luxe de reprendre ses esprits, car il passait à l'assaut alors même que la défense s'érigeait. D'un premier coup de lame, il perça la glace de la genin, indiquant son intention. Par chance, cet environnement était autant une bénédiction qu'une malédiction. Misaki, le dos contre son dôme se voulait être dans une position des plus déplorables pour tenter une esquive, mais ses clones eux était bien placé pour se mettre dans la trajectoire des lames du chien de chasse.

Cependant, il bénéficiait d'une vitesse nettement supérieure et la seule qui permit à la genin de s'en tirer, avait été les quelques instants offerts par cette nécessité qu'il avait de briser le dôme pour pouvoir l'agresser personnellement. Les deux clones de la gamine se mirent le plus possible sur le chemin de la lame de Ryûken dans le seul objectif d'offrir quelques instants à Misaki pour éviter l'assaut. Se sacrifiant par le fait même.

Ne pouvant faire autre chose qu'un simple mouvement de son corps, elle parvient, grâce au temps acheté par ses clones à éviter de justesse la deuxième frappe de Ryûken. Elle s'était simplement retirée rapidement de la trajectoire de la lame en se poussant à l'aide des muscles de son dos et de ses coudes, glissant quelque peu sur la surface glaciale.

Alors que ses deux clones explosaient sous la frappe du genin, ils explosèrent en envoyant une série d'éclat de glace en direction de Ryûken. Sans doute n'aurait-il aucune difficulté à se défendre d'un assaut aussi simple, ça lui offrirait cependant, peut-être, l'opportunité de réaliser une série de signes afin de relâcher l'un des arcanes secrets du clan Yuki. Finalisant sa série, d'imposants pieux s'ouvrirent autour de Misaki et frappaient tout sur son passant. Autant la protection dans laquelle elle était enfermée que son adversaire qui avait lui aussi restreint son environnement en pénétrant dans le dos.

Un dôme qui s'écroulait en morceau, fragilisé par l'assaut de son adversaire et par sa propre technique de zone. Cependant, elle n'en resterait pas là et n'offrirait pas, elle non plus, le temps à son adversaire de souffler. Alors que les piques formait un flocon géant formant un flocon géant dont Misaki en était le centre, elle réalisait immédiatement une nouvelle série de mudras et une explosion pouvait se faire entendre dans le dos de Rŷuken. Une explosion qui envoyait une multitude de piques de glace vers son adversaire, tous plus tranchant les uns que les autres. Il allait devoir se protéger autant d'un assaut face à lui, que d'un assaut dans son dos. Son plan était simple, le prendre par défaut. S'il esquivait sa première attaque, peut-être se prendrait-il la seconde se trouvant dans son dos ?


_________________
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Ryûken
Ryûken

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Mar 22 Juin 2021 - 19:48
La fougue contre l’élégance, le chaos face au contrôle, l’instinct chassant la préméditation, tout opposait les deux Genin de la nouvelle génération de la Brume. Deux rivaux nés d’un simple duel comme ils échangeaient aujourd’hui, deux immenses potentiels aux qualités bien différentes. Peu importe qui allait emporter cette joute au milieu du tombeau de Glace, car la seule gagnante était Kiri. La cité pouvait compter sur ses enfants pour reprendre le flambeau des aînés, déterminés à les surpasser en s’affranchissant de leurs limites, prêts à dévorer ce monde si cruel qu’était celui des shinobi.

Ryûken fit exploser les clones sur son passage et la surprise de leurs pieux gelés s’enfonçant dans sa chair ne l’interrompit pas. Il serra les dents, assumant sa bêtise d’avoir sauté ainsi sur la Demoiselle au Ninjutsu infiniment meilleur au sien, mais refusa de laisser la douleur lui arracher une nouvelle victoire qui pendait au bout de son nez. Le Chien de Chasse abattit donc ses sabres d’une férocité sans nom, souhaitant clore cet échange en envoyant Misaki au pays des rêves, mais ne put que constater sa dérobade d’un mouvement bien senti.

Et dans sa chute au sol se cachait une série de mudrâ ne présageant rien de bon. Le Sabreur, vaincu une fois par cette technique dévastatrice, s’était longtemps entraîné dans l’optique de pouvoir la contrer. Il avait subi le courroux d’Honryu, encaissé ses plus puissants jutsu sans se plaindre, sachant pertinemment que dans la douleur résidait la force. Aujourd’hui, il pouvait enfin se servir de tout ce qu’il avait appris au fil des derniers mois, remerciant ainsi son mentor qui ne cessait de perdre du temps pour tailler son potentiel encore trop brut.

Sans perdre de temps, ses lames s’envoûtèrent d’une importe quantité d’énergie, avant qu’un mouvement des plus fluides ne guide sa rotation sur lui-même en expulsant cette puissante vague de chakra inoffensive qui cloua assurément la Yuki au sol tout en fracassant les pics de glace destinés à l’éventrer. Ses yeux vifs cherchaient déjà la suite des hostilités, car ils n’avaient évidemment pas manqué l'inlassable attitude avec laquelle Misaki enchaînait ses maudits signes incantatoires. Allait-elle cesser un jour ? Les explosions suivirent et furent à leur tour dégagées par l’ambidextrie parfaite du membre de la caste légendaire des épéistes de la Brume ; qui annihila l’assaut de la Dame des glaces à l’aide de deux nouvelles vagues de vent d’un côté et de l’autre de sa silhouette.

Le fait d’avoir ses deux alliés l’avait à nouveau sauvé. Eux, Fuzen et Fuse, qui n’étaient en réalité que le prolongement de son âme et de ses bras. L’inconvénient d’avoir deux armes, il savait le transformer en avantage.

Il était venu l’heure de sévir. Le Chien Errant s’engouffra dans le court laps de temps que Misaki lui offrit, plongeant d’abord Fuse pour feinter une première attaque, avant de libérer le pouvoir de son arme la plus offensive. Un enchaînement adroit, caractéristique de ceux qu’il répétait sans cesse sur les pauvres pantins du Grand Dojo, s’abattit sur sa proie allongée au sol. Un déferlement de coups de tailles et d’estocs qu’elle put croire assassin, mais qui, étrangement, se contentait simplement de la toucher innocemment. L’effet, tout autre qu’une vulgaire hémorragie résultante d’une découpe en morceaux, fit son apparition en même temps qu’une hypothétique première touche : une malédiction transmise par Fuzen paralysant l’ensemble de ses muscles dans l’objectif de la neutraliser.


Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Mer 23 Juin 2021 - 5:27

Avant même qu'elles ne parviennent à lancer son assaut à l'égard de Ryûken, alors qu'il était au-dessus d'elle, celui-ci avait enchaîné une série de frappes au corps à corps. Sans mudra, Misaki s'était recouverte les mains d'une apaisée couche de glace et s'était défendu sommairement des frappes du chien de chasse. Dans une position bien inconfortable et n'étant pas encore assez compétente en Taijutsu, la genin n'était parvenue à se protéger que le haut du corps et les bras. Dans l'échange de coup, Ryûken était parvenu à la taillader au niveau des jambes et des hanches. Des blessures certes superficiel, mais elle se disait que peut-être qu'il faisait preuve de pister face à cette rivale plus que démuni au corps à corps.

Réalisant ensuite son explosion fractale et son explosion de glace, Misaki comprit au moment où elle essayait de se relever que son rival ne l'avait aucunement épargné. Si les frappes n'étaient que des entailles, un venin paralysant courrait dans ses veines et gagnait en intensentif et en localisation à chaque battement de coeur de la pauve fille des Glaces.

Désormais incapable de bouger le bas de son corps, elle tenta le tout pour le tout. Elle considérait déjà que la victoire appartenait à son adversaire, car elle finira paralysée quelques instants plus tard. Jamais, cependant, elle n'allait s'avouer vaincue. Tant qu'elle serait incapable de bouger le petit doigt, tant qu'elle serait consciente et capable de lancer une technique, elle allait affronter l'adversité. Le duel n'était pas terminé et elle visait désormais l'égalité.

Se redressant du mieux qu'elle pouvait, Misaki réalisait une nouvelle série de signes incantatoire avant de cracher une imposante quantité de glace qui créa un dragon de glace filant à une vitesse monstrueuse en direction de son adversaire. À mi-chemin, la gélule s'ouvrit, rappelant la propre technique qu'avait lancée Ryûken quelques instants plus tôt. Le dragon menaçait de fermer ses crocs – bien réel eux – sur le genin s'il ne s'en protégeait pas.

La paralysie touchait maintenant les muscles de son basin. Incapable de tenir cette position particulière, ce regard se portait sur les nuages dans le ciel de Kiri. Elle n'abandonnerait pas. Réalisant une toute dernière série de mudras, elle posait ses mains au sol alors que la paralysie gagnait maintenant cette partie de son corps, relâche cette fameuse technique qui avait envoyé Mayumi et lui au tapis, lors de leur premier affrontement. Comment lors du premier duel, la technique est créer à ne pas tuer en arrondissant le bout de ses piques.

Est-ce que l'histoire allait se répéter ? Est-ce que ce duel allait, encore une fois, se terminer par une amère égalité ? Et de la même façon que la dernière fois en plus. Ou bien serait-ce une victoire totale – mais au moins pas écrasante – de Ryûken ? Dans tous les cas, elle allait devoir attendre que la paralysie passe. De toute façon, elle n'avait en réserve chakrique que ce qu'il lui suffisait pour rester consciente.

[Misaki] - Ryûken ?Dit-elle en regardant passer un nuage en forme de feuilleT'es toujours là ? C'était vraiment un beau duel !


_________________
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Ryûken
Ryûken

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Jeu 24 Juin 2021 - 11:09
Sa lame filait d’une dextérité folle, effleurant la peau de Misaki à de multiples endroits sans lui laisser le temps de suivre malgré une impressionnante maîtrise du Taijutsu qui lui permit de sauver le haut de son corps. Visiblement, Ryûken n’était pas le seul à travailler dans l’ombre et étoffer le panel des ses capacités encore à l’aube de son développement shinobi. Au milieu de la plaine de givre, le Sabreur savourait déjà les effluves d’une victoire qu’il avait tout fait pour mériter. Mais alors qu’il relâchait enfin la pression emmagasinée depuis que le kunai de la Yuki s’était planté dans la terre, celle-ci se relança dans une nouvelle série de signes incantatoires.

- Te fout pas de moi Misaki ! Tu as p-

Ses yeux se révulsèrent, laissant son air succomber à la nervosité dont il faisait preuve face à la Dame des glaces. Pourquoi ne laissait-elle pas tomber ?! Encore une fois, Ryûken aurait pu la finir, mettre un terme à cet affrontement dont le sort était scellé depuis déjà quelques temps, mais la kunoichi ne lâchait pas. Au fond, il la comprenait, car c’est bien comme elle qu’il aurait agi s’il s’était trouvé dans sa position. Ses lames gonflèrent instantanément d’une énergie maintenant connue par son adversaire et tranchèrent en deux le dragon à peine sorti de la bouche de la Genin, expulsant par ailleurs sa tête sur le sol congelé. Mais ses mains continuaient d’agir, inlassablement, profitant des dernières secondes pendant laquelle le venin paralysant continuait de ronger son corps à l’agonie. Alors comme précédemment, l’adolescent accueillit les pics à l’aide d’une spirale élégante, expulsant son fûton pour briser les terrifiants stalagmites pensés pour l’assomer.

"FINIS-LA !" Hurla Fuzen à l’intérieur de son esprit, tremblant de rage à l’intérieur de sa prison matérielle.

Ainsi, Ryûken se laissa guider dans sa colère et arma ses lames dans le but de conclure cet échange d’un violent assaut qui enverrait à coup sûr la ninja sans défenses à l’hôpital.

"Arrête. C’est fini Ryûken."

Les lames, prêtes à fracasser les os de l’inarrêtable Yuki, cessèrent leur agression à quelques centimètres de sa peau. Le gamin se redressa après plusieurs secondes durant lesquelles il observa sa rivale pour s’assurer de son état, puis rangea ses lames dans leurs précieux fourreaux avant de se laisser tomber sur les fesses. Une main vint s’enquérir du degré de ses multiples blessures. Ryûken grimaça puis se lamenta de douleur, rejoignant dans la foulée la position allongée de sa camarade.

Le temps passa, et le froid ainsi que la douleur poussèrent le Genin à s’endormir. Il ne se réveilla qu’au son de la voix qui vint perturber le silence ambiant, celle de sa rivale défaite aujourd’hui.


- Ouais.. Aïe…

Un son de gorge vint accompagner son réveil, trahissant une douleur bien présente dans l’ensemble de son corps qui cherchait à se relever. Dans une position encore assise, il observa quelques instants Misaki toujours couchée à côté de lui.

- Tu ne lâches rien, hein, j’ai bien cru ne jamais en finir. Mais ça fait un partout.

Un sourire fier vint évidemment accompagner ses paroles, tandis que ses mains se posèrent au sol pour l’aider à se relever malgré ses plaies encore fraîches. Il ne devait pas trop tarder, conscient que ses blessures devaient être traitées rapidement pour ne pas s’aggraver.

- Ta maîtrise du Ninjutsu est… incroyable. Tu es déjà capable de répandre ta glace sur des dizaines de mètres à chaque jutsu. Tu es la seule que j’ai vu d’aussi forte à notre âge, honnêtement.

Par sa puissance, la Fille des glaces avait gagné le respect de l’Ambidextre qui s’apprêtait à partir soigner ses plaies.

Spoiler:
 

_________________
"Venge."

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Unknown
© Aditya

"Tolère."


Dernière édition par Ryûken le Ven 25 Juin 2021 - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Ven 25 Juin 2021 - 17:47

Retrouvant petit à petit l'utilisation de son coeur meurtri par les assauts de Ryûken, elle ne pouvait s'empêcher de sourire. Malgré sa défaite, elle était satisfaite du combat qu'elle venait de mener contre son rival. Il l'avait surprise, vraiment. Le pouvoir de ses sabres et sa maîtrise du kenjutsu n'avaient rien d'anodin et elle était bien heureuse de voir progresser cet homme qu'elle appréciait et qui la forçait à se dépasser. Après tout, il avait été la raison de l'évolution de Misaki dans le domaine du Taijutsu. Il l'avait amené à se développer dans ce qui était une faiblesse quelques mois plus tôt. Bien qu'elle était loin d'être une maître dans le domaine, elle avait atteint une maîtrise équivalente à la maîtrise qu'avait Ryûken du kenjutsu lors de leur premier affrontement... Sauf qu'il l'avait dépassé sur ce sujet et, encore une fois, ça allait lancer Misaki dans une quête de perfectionnement.

S'asseyant difficilement sur sa glace, elle fixait de son regard azuré celui de son adversaire de la journée. D'une voix calme et apaisée, elle lui échangeait quelques mots.

[Misaki] - Ça fait un partout ! Répétait-elle, admettant sa défaite face à l'homme à la chevelure de jais.Je dois dire que ta maîtrise du sabre est encore plus pointue que lors de notre premier affrontement. Je te renvoie le compliment Ryûken. Enfin... dans les genins. Parce qu'Arukisa à notre âge, mais elle est à un autre niveau, c'est un monstre.

Elle éclatait de rire. Cette saine rivalité qu'il y avait entre elle et Ryûken, ce sentiment de satisfaction provenant d'un échange de coup entre deux personnes et surtout, cette réalisation interne de ses capacités l'avait mise de bonne humeur.

[Misaki] - Bon ! Je te dois bien quelques takoyakis ! J'espère t'y voir cette fois !

Elle faisait bien entendu référence au pari provenant de leur premier affrontement et à l'absence remarquée de Ryûken lors du repas festif. Elle essayait ensuite de se relever, sans succès. La paralysie faisait encore un peu de son effet et elle remarquait d'ailleurs l'état dans lequel elle avait mis son adversaire.

[Misaki] - Ah, mais d'abord un petit tour à l'hôpital pour toi s'impose ! Je t'accompagnerais bien, mais je ne peux pas bouger. Encore une fois, elle riait.

Elle se recoucha sur le dos, elle allait devoir attendre encore quelques moments avant de pouvoir se déplacer. Ce n'était pas bien grave, elle avait besoin d'un moment de calme pour rassembler ses idées et ses plans de bataille pour leurs prochains affrontements.

[Misaki] - Je vais partir quelque temps hors du village. Je vais retourner à Yuki pour améliorer mon ninjutsu ! On se refera ça à mon retour et, entre temps, ne chôme pas où je vais te dépasser en un rien de temps, tu verras !

_________________
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Ryûken
Ryûken

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Sam 26 Juin 2021 - 13:49
La nouvelle génération de la Brume promettait un bel avenir à la cité. Que ce soit la qualité des jeunes pousses ou celles de leurs mentors, chaque équipe du village recelait de talents et permettait d’instaurer un cercle vertueux découlant d’une rivalité logique entre chacun. Tous se tiraient ainsi vers le haut, motivés par les progrès de leurs compères et effrayés à l’idée d’être laissés sur le carreau. En tout cas, cela fonctionnait à merveille pour Ryûken et Misaki.

L’Ambidextre haussa un sourcil à la mention d’Arukisa, se demandant d’où est-ce qu’il pouvait bien connaître ce nom. Ses pupilles voyagèrent vers la gauche, signe de sa réflexion, avant de revenir à son interlocutrice armé d’un franc sourire.


- Arukisa, tu dis ? J’pars en mission avec elle et mon senseï après-demain, si j’dis pas de bêtises. Tant mieux si elle est douée.

Il aimerait tout de même observer son talent de ses propres yeux. Habitué à s’entraîner avec Honryu, un sabreur dont les qualités dépassaient largement celles de tous les autres membres de la caste hormis Saji, il se demandait où pouvait se situer le niveau de cette « monstrueuse » Arukisa. Misaki n’était sûrement pas la mieux placée pour juger le Bukijutsu de quelqu’un, mais Ryûken lui faisait tout de même assez confiance pour savoir qu’elle ne surestimait sûrement pas sa compatriote. Il gardait l’idée de se mesurer à elle dans un coin de sa tête, et comptait profiter de la mission qui arrivait pour évaluer tout son talent. En espérant qu’ils aient l’occasion de combattre, évidemment.

- Je ne refuserai pas deux fois l’invitation, surtout pour des Takoyakis.

Le genin se racla à nouveau la gorge, grimaçant de douleur tout en se massant une zone blessée pour évaluer les dégâts. Il ne fallait pas trop traîner, surtout que la glace commençait à fondre et risquait de laisser de belles plaies derrière elle. Il sourit aux paroles de Misaki, prenant conscience qu’elle ne pouvait toujours pas bouger à cause des malédictions de Fuzen. Il libéra Fuse de son fourreau à l’aide sa main gauche, laissant son éclat resplendir aux yeux de la jeune femme.

- Attention, laisse-moi faire.

L’épéiste vint délicatement déposer la lame au contact de la dame des Glaces, et doucement, une chaleur enivrante s’empara de son corps et la libéra du poids imposé par l’esprit maléfique. Un chakra d’une pureté incomparable, qu’elle ne fit que goûter avant qu’il ne s’évade dans l’atmosphère. Ryûken rangea sa lame et s’écarta légèrement pour lui laisser la place de se relever.

- Tu devrais pouvoir bouger maintenant, désolé pour ça.

Prêt à partir, le Chien de chasse écouta les paroles de sa rivale sans perdre l’éclat de son sourire. Ce nouveau défi ne faisait que stimuler sa motivation.

- Chômer ? Je n’sais même pas c’que veut dire ce mot. Et avant de me dépasser il faudrait déjà que tu me rattrapes… Bref, profite bien de ce voyage Misaki, à bientôt. J’ai des blessures à faire soigner.

Il partit dans l’instant, prenant la direction de l’hôpital pour s’occuper de ses plaies. La prochaine fois, Ryûken gagnerait sans même se faire toucher ! Enfin… C’était son objectif en tout cas.

Spoiler:
 


_________________
"Venge."

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Yuki Misaki
Yuki Misaki

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Sam 26 Juin 2021 - 16:48

Les paroles de Ryûken venaient faire un lien, dans l'esprit de la genin, avec les derniers que lui avait échangés sa mentore dans leur duel. Puis, ses yeux se rapetissaient au même moment que son coeur sautait un battement.

[Misaki] - Ne va surtout pas lui dire que j'ai dit que c'est un monstre hein. Je n'en entendrais jamais la fin... Elle est de toute façon bien trop humble pour l'admettre.

En entendant Ryûken accepter l'invitation de Misaki, elle ne put s'empêcher de sourire.

[Misaki] - Super ! On se fera ça à ton retour de mission.

Qu'il était doux de recevoir la bénédiction de Fuse. Bien qu'elle ne put ressentir le chakra de cette lame légendaire que brièvement, elle trouvait cette sensation de bien-être et d'apaisement enivrant. Elle pouvait sentir le chakra de Ryûken envahir son corps, venir se malaxer aux siens et finalement le quitter accompagner de ce qui paralysait la genin. Bien heureuse de pouvoir enfin bouger, elle se faisait une note mentale d'éviter le contact avec les lames de Ryûken coûte que coûte.

[Misaki] - Merci ! Je te souhaite un bon rétablissement et bonne chance dans ta mission. Au plaisir de te revoir à ton retour.

Sur ses mots, elle regardait le sabreur quitter le terrain d'entraînement. La glace avait commencé à fondre et était devenue un agréable mélange d'eau froide et de glace fragilisée. Pas à pas, le givre qui recouvrait le sol se fracturait dans un son plaisant et offrait au pied de la genin, une sensation qu'elle aimait tant.

À son tour, elle se mise en direction, après avoir dégagé le kunai de l'emprise de sa technique. Pas à pas, elle revoyait son duel en tête à la recherche des failles qu'elle allait devoir combler avant leur prochain combat.

_________________
Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Signamisakigif
~ Thème ~
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7571-misaki-yuki https://www.ascentofshinobi.com/t11620-kiri-equipe-5-shotosenpei https://www.ascentofshinobi.com/t11635-yuki-misaki-la-rose-hivernal
Contenu sponsorisé

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Rivalité Glaciale [Feat. Ryûken]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: