Soutenez le forum !
1234
Partagez

Mystérieux rendez-vous | Raizen

Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Ven 25 Juin 2021 - 20:19
Si le rythme de travail à Kumo était moins intense que sous le court règne de l'Asaara à Kaze, Sharrkan était néanmoins toujours content d'arriver à son jour de repos. Car l'argenté ne chômait pas pour autant ; après avoir annoncé ses ambitions à Raizen, il ne pouvait pas faire autrement que de se montrer à la hauteur.

D'ailleurs, en parlant du Meikyû, il ne semblait pas être dans les parages ce matin. Ce qui n'était pas vraiment étonnant, le Raikage n'étant visiblement pas un adepte des grasses matinées. Ni des nuits de sommeil, en fait ; c'était presque à se demander comment c'était possible de fonctionner avec aussi peu de temps de repos. Du coup, c'était assez fréquent que les deux Kazejins se croisent plus souvent à l'extérieur qu'à la maison. Mais au moins, cela permettait à Sharrkan de se balader à la Kazejine dans l'appartement sans risquer de se faire surprendre. Même s'il y avait déjà eu quelques... hmm, accidents.

La tête encore embrumée par sa nuit de sommeil, le manieur de chaleur traîna difficilement sa carcasse jusqu'à la cuisine, se persuadant qu'un petit-déjeuner serait l'arme efficace pour remédier à sa gueule de bois. Au pire, il y avait toujours la méthode d'Anzu ; même si celle-ci n'était utilisée qu'en cas d'extrême urgence, pour des raisons évidentes.

Aussi, Sharrkan fut assez surpris de trouver une note sur le paquet de biscottes. Il reconnut facilement l'écriture appliquée de Raizen, mais fut obligé de cligner des yeux plusieurs fois pour avoir une vision nette et ainsi déchiffrer le mot.

Rejoins-moi à la lisière de la forêt au nord du village.

Le Kazejin relut la note à plusieurs reprises, mais son contenu ne changea pas.

« Hmm... »

Voilà qui était bien mystérieux, même pour Raizen. Et plutôt embêtant. Est-ce qu'il l'invitait au restaurant ou est-ce qu'il souhaitait l'assassiner dans les bois ? Même si la première proposition était peu probable ; en effet, l'horloge était encore loin d'annoncer midi. Ou alors pour un brunch, peut-être. Quoi qu'il en soit, Sharrkan était prêt à prendre le risque pour en découvrir l'issue.

C'est donc une fois bien réveillé et apprêté - comme toujours - que l'argenté se dirigea à l'endroit mentionné dans l'étrange missive. Et avec un peu de sensorialité, il n'eut aucun mal à repérer le maître des corbeaux.

« Hey, Raizen. »

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Sam 26 Juin 2021 - 6:39

Attendant patiemment l’arrivée de l’argenté à la lisière de la forêt au nord du village, Raizen en profitait pour s’étirer tout en regardant calmement le ciel.

Ainsi, plus les années passaient et plus ça devenait assez difficile pour lui de se garder en forme. Toutefois, il le devait malgré ses responsabilités, au risque de ne pas être aussi puissant qu’il le devrait lorsque tout cela compterait.

Ainsi, alors que la présence de Sharrkan se faisait sentir, c’est un chef de village torse nu qu’il put croiser. Laissant dès lors la totalité du haut de son corps exprimer le fait qu’il venait fort probablement de passer plusieurs heures à s’entrainer sans relâche, le Meikyû se contenta de poser une main sur son menton.

-Sharrkan, j’y ai longuement réfléchi et je pense avoir une idée intéressante.

Posant dès lors sa main sur son cou, il eut un léger sourire avant de lui partager son idée.

-On se connait depuis suffisamment longtemps. Nous avons combattu, nous sommes entrainés, avons vaincu des puissances presque ultimes et vivons maintenant ensemble. Nous sommes tous les deux Kazejines, mais vivons à Kumo, mais plus important encore, nous nous connaissons très bien.

Beaucoup trop même songea-t-il alors qu’il se remémorait à quel point le jeune homme n’avait littéralement aucune pudeur et oubliait par moment qu’il n’était pas seul à vivre dans cette maison. Certes, Raizen le dépannait pour une durée indéterminée et certes, il n’était pas souvent à son domicile. Toutefois, ce n’était pas une raison pour en oublier qu’il ne vivait pas seul non ?

N’étant pas forcément mieux et ne le dérangeant pas forcément, Raizen préféra continuer sur sa ligne directrice.

-La longueur d’onde est quelque chose que j’arrive de plus en plus à saisir et à capter… et s’il y a bien une chose que je pense que nous pouvons réaliser ensemble c’est bel et bien la combinaison de nos deux forces en une seule et unique puissance.

Marquant une pause, il conclut :

-Faisons une technique combinée

D’un sérieux déconcertant, Raizen n’avait jamais su maîtriser de techniques combinés, reposant beaucoup trop sur l’usage de sa force personnelle. Or, en combinant les forces de deux personnes qui se comprenaient plus que bien, le résultat ne pouvait en être que dévastateur...

Comme si ce n'était pas suffisant, au moment de prononcer ses paroles, un vent important se leva alors qu'il avait même oublié de saluer l'argenté...


_________________
Mystérieux rendez-vous | Raizen J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Sam 26 Juin 2021 - 23:03
C'est effectivement près de la lisière que Sharrkan trouva le Meikyû... torse nu, les muscles contractés et luisant de sueur. Mhmm... Dire que le chef du village s'exposait de cette façon lascive, en public et à la vue de tous ; c'en était presque indécent. Cet homme n'avait-il donc aucune pudeur ?

Heureusement pour lui, Raizen pouvait compter sur son ombre autoproclamée pour défendre sa vertu. L'argenté se planta face à lui, les mains sur les hanches ; les larges manches de son kimono servant de paravent et cachant donc cette vision de débauche du regard des éventuels passants. Tss... exhiber ainsi ses biceps sculptés, ses pectoraux rebondis, ses abdos parfaitement dessinés, ses...

Oh, ce qu'il disait avait l'air important.

« Mhmm... Oh euh, oui, exact. »

Sharrkan se concentra sur le regard du Meikyû et tenta de reprendre le fil de la discussion. Tout ce qu'il disait était vrai, certes, mais il avait un peu du mal à voir où il voulait en venir, ni ce qu'il avait pu trouver comme idée de si intéressante. Et puis, cet air solennel donnait une tout autre ambiance à la scène. Le manipulateur de chaleur fronça les sourcils pendant le moment de suspens, ayant presque un rush d'adrénaline en attendant la fameuse révélation. Puis, Raizen l'annonça enfin.

« Ohh, c'est donc ça ! Ok. »

Une technique combinée. Les traits de l'argenté se détendirent immédiatement ; ce n'était pas si terrible que ce qu'il avait pu imaginer.

« Quand tu résumais notre incroyable alchimie et notre possibilité de fusionner nos forces dans une seule puissance, j'ai cru que t'allais me proposer de faire un bébé. »

Sharrkan leva un sourcil de façon suggestive, suivi de près par son habituel sourire taquin.

« Juste pour info, j'aurais dit oui, mais à condition que ce soit toi qui le porte parce que bon... »

Kumo était certes réputé pour être le village de la science, le Kazejin doutait quand même du fait que leurs scientifiques aient réussi de telles prouesses.

« Mais oui, c'est une bonne idée. Pour la technique combinée, je veux dire. A vrai dire, j'y ai déjà pensé rapidement, mais je n'ai pas trouvé de technique possible qui apporterait réellement quelque chose en plus. Les sceaux Meikyû sont probablement trop complexes pour que j'y comprenne quelque chose, de toute façon. Mais on pourrait combiner d'autres capacités. Tu as déjà des idées ? »

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Dim 27 Juin 2021 - 4:54

Arquant un sourcil, Sharrkan agissait étrangement. Lui parlant soudainement de la procréation, Raizen se demandait ce qu’il entendait par faire un bébé. Lisant toutefois à travers son ironie aussi délicate que subtile, il essuya un léger rire en entendant sa fameuse condition :

-Pourtant, je te verrais bien mieux porter un enfant que moi si c’était possible. M’enfin, ce n’est pas important puisque nous avons la chance unique de ne pas avoir à devoir vivre un tel phénomène bien qu’il demeure quand même merveilleux à sa manière. Dans tous les cas, tu garderas l'idée d'un bébé pour la technique. Tu pourras même lui donner un nom si tu veux...

Entre lui et Sharrkan, aucun des deux ne semblait réellement fait pour porter un enfant. Même s’il aurait voulu faire preuve de taquinerie, étrangement, il ressentait des frissons à l’idée de devoir passer à travers cela. Ainsi, faire du transfert d'un enfant à une technique était mille fois plus rassurant.

Se remémorant vaguement la période durant laquelle sa mère était enceinte de son frère, une expression de dédain perça son faciès rien qu’en y pensant…

-Avant que l’on commence, tu pensais faire ta technique combinée avec qui si ce n’est pas indiscret ? Il ne faudrait pas qu’on commence sur une mauvaise longueur d’onde, je pense.

Prononçant ses quelques mots d’un ton léger, le Meikyû très sérieux semblait s’être allégé ces derniers temps, comme s’il tentait d’avoir une approche plus sereine. Après tout, le Yuukan était déjà assez vivant en danger et sous-pression. Ainsi, être une source de stress supplémentaire ne le tentait pas. Plus important encore, il avait l’impression de revivre ces quelques moments à Joheki et Iwa, moment durant lesquels il avait tissé des liens avec l’argenté.

-Mais tu as quand même raison. L’art des sceaux bien que je l’aime est assez complexe et particulier. Il faudrait quelque chose de suffisamment représentatif et intuitif pour que nous puissions respectivement le visualiser et être confortables.

Réfléchissant quelque peu, le Meikyû posa sa main sur son menton, signe qu’il réfléchissait.

-Je pense qu’on devrait aussi miser sur un élément qu’aucun d’entre nous ne peut vraiment reproduire sans l’autre. Ainsi, si le Shakuton et le fuuton étaient tentants, tu pourrais très bien le faire sans moi...même si l’inverse est faux pour moi.

Poursuivant sa réflexion, inventer une technique n’était pas facile. Ainsi, ils allaient devoir réaliser le tout ensemble :

-Si je pense aux deux éléments qui semblent être respectivement unique, je dirais que nous devrions créer une combinaison de deux éléments entre le : Shakuton, le raiton, une frappe Meikyû ou un duo fuuton sachant que nous sommes tous les deux des manieurs du vent de Kaze.

Laissant transpercer un léger sourire, il ajouta :

-Par contre, il faudrait que cette technique soit plus ou moins une signature et un moyen de changer la tournure d’un combat… Ainsi, il faudrait qu’à un certain degré, le tout nous inspire...voire même nous représente.

Prononçant dès lors de nombreuses paroles visant à dévoiler les prémisses de ce qu’il avait en tête, la conception d’une telle technique n’allait pas être simple, mais ils allaient certainement trouver quelque chose qui représentait Sharrkan et Raizen...

_________________
Mystérieux rendez-vous | Raizen J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Dim 11 Juil 2021 - 1:01
Cette fois-ci, c'était au tour de l'argenté de prendre un air étonné.

« Comment ça, tu me verrais mieux ? Tu dis ça parce que j'ai des traits fins et délicats ? Mais non, c'est hors de question, mon alimentation n'est pas du tout adaptée à un bébé. Et puis, mon corps déformé ? Eww. Non, non, non. »

Rien que d'imaginer la chose était suffisante pour lui donner des frissons. Sharrkan était peut-être prêt à faire beaucoup de sacrifices pour Raizen, mais pas ça - là, c'était quand même abusé.

« Si tu veux vraiment un bébé, on ira en trouver un déjà fait quelque part mais bon, restons concentrés. »

Ce n'était pas le sujet de la discussion, après tout. S'il s'agissait bien de conception... c'était de technique dont il était question. Mais avant cela, certains détails se devaient d'être réglés.

« Je pensais faire une technique combinée avec Meikyû Bakabakashii. Un cousin à toi, peut-être ? »

Si le Sharrkan avait fait la connaissance de quelques Meikyû lors de ses aventures, notamment Ôji qui avait découvert ses racines et Manako, alliée du groupe Kazejin, il n'en connaissait qu'un seul à Kumo. Et qui de mieux que le Raikage en personne pour créer une technique à l'immense potentiel destructeur ?

Le Kazejin réfléchit un moment aux paroles de Raizen. En effet, il leur serait inutile de concentrer du temps et de l'énergie pour faire une technique à deux, s'ils pouvaient aussi bien la faire seuls.

« Je peux aussi faire du Doton. Mais je dirais que le duo Fuuton est à écarter, même si ça pourrait faire une technique d'envergure impressionnante, elle serait plus facile à contrer qu'une technique disons... polyvalente. »

Quelque chose qui les représentait... c'était une jolie façon de voir les choses. L'idée première serait de lier leurs pouvoirs héréditaires en une seule technique. Mais est-ce que leurs dons claniques étaient suffisants pour les représenter, ou est-ce qu'ils étaient plus que ça ?

La réponse semblait s'imposer d'elle-même : oui, ils étaient plus que ça. Ayant tous deux vécus de gros différents avec leurs clans, il aurait été réducteur de dire qu'ils n'étaient que de simples émissaires.

Ils venaient des mêmes terres, avaient vécu une partie de leur histoire ensemble et tenaient à cœur les mêmes valeurs, partageant certains objectifs.

« On pourrait peut-être trouver quelque chose en lien avec le Fukkatsu, Hayashi et Joheki, ou la reprise de Kumo... »

Mais au final, cela ne désignait pas qu'eux ; c'était un groupe de personnes.

« Ou nos liens avec Kaze autant qu'avec Kumo. »

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Lun 19 Juil 2021 - 4:48

Boire était un jeu dangereux, surtout autour de Sharrkan, un élément dont Raizen pouvait se vanter de ne pas être en train de faire alors que celui-ci enchainait les phrases particulières. Allant de la grossesse à l’adoption pour finalement citer un nom qui désignait clairement un oubli, la mention de son cousin l’acheva légèrement, lui étirant un rare sourire alors qu’il fronçait les sourcils.

Qu’avait-il mangé aujourd’hui ?

-Avec un nom aussi ridicule, j’ose croire que ce n’est pas vraiment mon cousin, bien que je ne juge pas. Ce serait mal venu en plus qu’il semble avoir des lettres doublées à la fin de son nom…

Haussant légèrement les épaules, le Meikyu se contenta de se recentrer en déployant son énergie à résoudre cette énigme commune que tous les deux partageaient depuis le début de cette journée. À défaut d’adopter un enfant, tous les deux finiraient fort probablement par donner naissance à une idée aussi solide que pertinente.

-C’est une bonne idée sinon.

Se disant que Sharrkan ne disait pas forcément que des paroles particulières, le Meikyû regagna soudainement sa concentration alors qu’une idée germait graduellement dans son esprit.

Hayashi, Fukkatsu, Joheki, Kumo..Kaze...Kumo..Kaze…

S’arrêtant sur Kumo et Kaze, s’il y avait bien un élément que Sharrkan et Raizen partageaient en commun, c’était bel et bien leur affiliation envers le village des nuages et leurs origines Kazejines, un élément aussi peu commun que particulier. Ayant d’ailleurs tous les deux considéré leur nationalité en renouant bien souvent avec leurs racines, le tout allait au-delà d’une simple identité, c’était même un point commun qui allait bien au-delà de cela, car il forgeait plusieurs autres racines qui s’interconnectaient, un peu comme la destinée.

-Le Fukkatsu signifiait Renaissance… donc on resterait dans la thématique de la naissance étrangement et si on regarde ce qui a plus ou moins fait germer nos liens, je pense bien qu’on finira par retourner à la base de nos points communs sachant qu’on est très différent sur bien des éléments.

Le fixant, le Meikyû lâcha soudainement :

-Au final, malgré nos différences, on demeure tout de même sur une longueur d’onde assez similaire sachant qu’on est tous les deux des Kazejines attachés à leur racine qui travaillent dorénavant pour Kumo…

Dès lors, Raizen décida de faire un test.

-Sharrkan, sais-tu ce que la foudre fait lorsqu’elle est dans un environnement à haute température ? On pourrait tenter quelque chose avec mon raiton et ton shakuton, deux aptitudes que nous maitrisons respectivement…

Lui lançant la balle, il ajouta :

-T’en pense quoi et surtout, si ça te plait, tu lui donnerais quelle forme toi?

Ressemblant plus ou moins à une simulation à ce stade, ce n’était pas tous les jours qu’ils avaient cette opportunité de personnifier une technique pour ensuite tenter de la reproduire. Or, à leur niveau, tout était possible.


_________________
Mystérieux rendez-vous | Raizen J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Ven 30 Juil 2021 - 17:50
L'identité de la technique était certes une donnée importante, mais elle n'était pas la seule à peser dans la balance ; car, à travailler pour créer une combinaison inédite, autant que cette dernière ne soit pas seulement décorative. C'est donc avec ces deux conditions en tête que les deux Kazejins devaient réfléchir : l'utile et l'agréable. L'idéal serait d'atteindre le plein potentiel de ces deux données, mais dans le cas où cela serait impossible, ils devraient décider quelle valeur ils préféraient favoriser.

« La combinaison de la chaleur et de la foudre ? Aucune idée. Peut-être que ça explose ? Ou alors, ça ne fait rien du tout. Tu veux tester ? »

Il y avait bien un phénomène appelé "orages de chaleur", mais est-ce que c'était réellement l'augmentation de la température qui attirait la foudre, ou est-ce que le processus était beaucoup plus complexe ? Et si c'était le cas, est-ce qu'ils pourraient en tirer un réel avantage ?

« Foudre et chaleur, donc. Kaminari et Kaze. Toi et moi. Oh, c'est intéressant... »

L'image était trouvée ; maintenant, il fallait réussir à trouver un processus pour les combiner de façon profitable. Ces deux éléments étaient surtout utilisés avec le Ninjutsu. Ainsi, il était nécessaire de trouver un moyen de les rendre versatile, au risque d'être esquivé ou contré aussi facilement qu'une technique simple. Le dragon élémentaire était donc hors de la liste.

Sans se concerter, les deux hommes semblaient s'être mis d'accord sur au moins une chose : cette technique serait une attaque. Peut-être qu'ils pourraient se pencher, une prochaine fois, sur la réalisation d'une défense d'envergure. Mais pour le moment, ils devaient se contrer sur un objectif : faire des dégâts.

« On pourrait partir sur une zone ou quelque chose nous laissant la possibilité de toucher plusieurs cibles, d'attaquer sur plusieurs angles. Ou une technique avec un très fort impact sur un point précis, mais le Shakuton est plutôt efficace en zone. Ou alors, une technique pour contrôler un large groupe, ce qui est possible en Raiton et en Shakuton. Mais faire perdre connaissance et tétaniser en même temps, ça peut être redondant. »

S'arrêtant un moment dans ses pensées, Sharrkan leur laissa à tous deux le temps de la réflexion. Le mieux serait encore de réaliser des tests, mais...

L'argenté observa les alentours. Les terrains d'entraînement de la ville n'était pas l'endroit le plus intime, et n'importe qui pouvait les observer à loisir. Après les termes qu'ils avaient discutés suite au retour de Sharrkan, un peu de discrétion ne leur ferait pas de mal. De plus, ce n'était peut-être pas le lieu le plus approprié pour s'exercer à une technique destructrice et d'envergure.

« On pourrait aussi aller tester ça à l'extérieur du village. Sans vouloir tomber dans la paranoïa, on ne sait jamais vraiment où sont nos ennemis et garder une telle technique secrète pourrait être un atout, jusqu'au moment où nous serions obligés de nous en servir. »

Le manieur de chaleur prenait son rôle au sérieux ; trop, peut-être.

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Lun 2 Aoû 2021 - 20:41

Attentif, Sharrkan avait plus que de bonnes idées, comme si tous les deux finissaient malgré eux par se compléter au point de rebondir sur les idées respectives de l’autre afin de créer tout un schéma commun qui progressait aussi rapidement qu’il avait connu naissance. Synonyme clair de progrès, Sharrkan comme Raizen empruntaient une direction commune qui avait tout pour être brillante. Or, il fallait avant tout finaliser l’image et fort probablement opter pour des tests afin de valider certains éléments qui pouvaient être tranchants.

-Je connais un endroit isolé dans lequel on peut tester cela. C’est un peu mon repère si l’on veut et l’endroit dans lequel je teste la plupart de mes techniques ou de mes idées. Ce n’est pas pour rien que je t’ai dit de me rejoindre ici, suit moi.

Lui souriant en lui faisant signe, le Meikyû menait la marche alors que l’argenté avait eu une bonne idée. Après tout, il valait mieux prévenir que guérir, surtout si c’était pour utiliser une technique combinée pouvant provoquer de dangereuses surprises.

-Autrement, je suis totalement partant pour une technique de zone sachant que le raiton comme le shakuton ont respectivement l’avantage de ne pas être très solides. Si l’on veut, ce sont des éléments qui fonctionnent respectivement mieux lorsqu’ils sont relâchés sur une grande surface ou du moins, ça maximise plus ou moins les aptitudes de les rendre utiles, au risque de voir notre technique bloquée ou défendue…

Soupirant alors qu’il marchait et réfléchissait, quelque chose résonnait assez bien entre la redondance du raiton et du shakuton, comme si cet indice saurait ouvrir la porte vers quelque chose d’intéressant.

-Quoiqu’il arrive, je pense que les deux éléments ont des objectifs de contrôles, mais demeurent quand même assez différents. Avec le raiton, je peux paralyser ou provoquer des dégâts tandis qu’avec le shakuton, tu peux provoquer des évaporations, brûler, mais aucunement paralyser. Qui plus est, notre plus grande ennemie respective est la défense d'éléments solides. Il faudrait donc s'assurer de couvrir la terre ferme, les hauteurs, mais aussi le sol...

Réfléchissant alors qu’il marchait, Raizen lâcha finalement :

-On pourrait faire un test pour voir comment l’électricité se comporte dans un environnement à haute chaleur, mais je pense qu’on pourrait utiliser l’électricité de manière à paralyser nos cibles pour mieux les abattre avec le shakuton de la manière la plus efficace possible. Ça pourrait justement servir à restreindre leurs aptitudes à réagir et se protéger à condition que l’électricité soit véhiculée de la bonne manière, au risque d’être elle-même freinée…

Se tournant vers l’expert, Raizen venait finalement d’arriver dans un lieu dans lequel subsistaient de nombreux cratères. Représentant dès lors une région assez écartée sur un terrain ouvert, en cas d’attaque, ils pourraient voir les espions avant même qu’ils ne puissent se rendre à eux. Suffisamment grand pour permettre à tous les deux de mettre en pratique une technique de zone de cette envergure, ils allaient toutefois commencer à grande échelle.

-Je peux songer à une manière de paralyser, mais je peux aussi provoquer des dégâts assez imposants qui à la fin de la journée, foudroieront une personne sur place pour laisser sa garde ouverte, ce sera peut-être plus pratique que de la paralysie… Par contre, je pense que pour décider, il faudrait que je puisse avoir une idée de ce que tu peux faire avec ton shakuton et ce que tu considères généralement le plus impactant pour savoir comment mieux te complémenter. En attendant…

Composant quelques mudras, il fit apparaître une sphère d’électricité qui effectuait des mouvements imprévisibles devant eux, laissant ainsi à Sharrkan tout le loisir d’y ajouter son shakuton pour voir si une réaction quelconque découlerait de la fusion des deux éléments.

-Testons la réaction de nos deux aptitudes pour s'assurer que ça ne déclenche pas une explosion sans que nous le sachions...

_________________
Mystérieux rendez-vous | Raizen J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Jeu 26 Aoû 2021 - 18:41
L'argenté leva les yeux au ciel. Bien sûr, Raizen semblait déjà avoir planifié la marche à suivre, ce qui impliquait évidemment de changer de lieu - ça, ou alors il faisait semblant d'avoir prévu le coup et ne pas avouer qu'en fait, il n'y avait pas du tout pensé. Bah, Sharrkan lui laisserait le bénéfice du doute... mais juste parce que c'était lui.

« D'abord ta maison, puis ton repère secret... Mhmm. »

Ne cachant pas le sourire narquois qui lui montait aux lèvres, le manieur de chaleur se contenta de suivre les pas du Meikyû sans préciser sa pensée. La discussion redevint bien vite sérieuse et Raizen souleva quelques points importants ; comme le fait qu'ils pourraient couvrir à la fois le sol et l'air de leur technique, rendant la fuite par l'un ou par l'autre... impossible.

« Complémentaires. Avec le Raiton, tu pourrais condamner l'entièreté du sol et outrepasser les défenses physiques. Avec le Shakuton, je pourrais rendre la surface invivable. Et la zone d'envergure serait tellement grande qu'il serait impossible de s'en enfuir sans être touché. »

Le cheminement semblait se diriger dans la bonne direction et grâce à leurs réflexions à voix haute, les deux Kazejins parvenaient à progresser dans leur idée tout en restant sur la même longueur d'ondes. Tout en marchant, ils élaboraient les prémices de leur projet.

Puis finalement, ils arrivèrent à l'endroit mentionné par Raizen. C'était une grande plaine, laissant tout le loisir à l'expérimentation d'envergure et laissant une vision dégagée sur une large zone. Le terrain, déjà altéré, possédait des zones de véritables cratères, signe qu'il n'en était pas à son coup d'essai.

« Woaw, c'est charmant comme endroit. Si t'as besoin de quelqu'un pour aplanir le terrain, tu sais où me trouver. »

Sans perdre de temps, Raizen lança la partie pratique et créa une orbe de Raiton, destinée à servir de crash test dans la combinaison de leurs deux éléments.

« Attention les yeux... »

Après un mudra, Sharrkan augmenta la température de l'air dans la zone de la sphère. Il attendit quelques secondes puis, devant l'absence de réaction, décida d'amplifier graduellement la chaleur dans le périmètre. La température grimpa dangereusement, jusqu'à atteindre la limite des capacités de l'argenté ; mais rien ne se déclencha de l'étrange association.

« Bien, je suppose que nous n'avons pas à craindre de réactions indésirée. De ce côté-là, en tout cas. »

Voilà que le premier obstacle majeur sur leur route s'effondrait avant même d'être érigé : s'ils pouvaient, éventuellement, se servir d'effets secondaires comme d'une arme, le fait de ne pas devoir gérer d'élément instable et imprévisible tout en gardant le contrôle total sur leurs créations était un avantage certain.

« Les effets du Shakuton dépendent de la zone touchée et de l'intensité. Je peux rendre l'air désagréable, irrespirable voire corrodant, infligeant des dégâts allant de simples désagréments à une perte de connaissance à quiconque se trouve au mauvais endroit. Si la chaleur est dirigée directement sur le corps, je peux rendre aveugle, dessécher totalement des membres ou... dessécher l'entièreté d'un corps, immédiatement. »

Alors qu'une expression dénuée de malice habitait son faciès, Sharrkan s'apprêtait à poser une des questions fatidiques qu'ils n'avaient pas encore abordée.

« Quel sera le but de cette technique, Raizen ? Contrôler, ou abattre ? »

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Ven 27 Aoû 2021 - 20:41

Ne pouvant s’empêcher d’apprécier de plus ou plus la dynamique du duo, Raizen conserva un sourire lorsque celui-ci émis un commentaire au regard de ce repère secret. Après tout, Raizen était un homme de bien des mystères. Si les gens se contentaient bien souvent de voir l’évident, d’autres avaient parfois l’occasion d’y découvrir des facettes de sa personne beaucoup plus particulière… voire unique.

N’étant pas forcément une énigme, il conservait tout de même son lot de faits intéressants. Ainsi, s’il y avait bien une chose que les gens le connaissant pouvaient savoir, c’était bien qu’il appréciait le progrès plus que tout.

Ainsi, lorsque Sharrkan manifesta ses aptitudes et le relança sur l’objet de la technique, il ne put s’empêcher d’y lire une croissance de confiance, d’aisance, mais surtout d’expérience.

Silencieux, l’espace d’un moment, le reflet du jeune homme ayant fraichement rejoint le Fukkatsu traversa ses pensées avant de le ramener sur terre. Lui rappelant qu’ils avaient parcouru un grand chemin, il était plus que motivé à l’idée de donner naissance à cette technique dévastatrice.

-Fais attention, je pourrais te prendre aux mots et t’y confier une mission haha.

Ricanant alors qu’il assistait à l’effet de la combinaison de leurs techniques, le Meikyû posa une main sur son menton, perplexe. Lui faisant étrangement penser à la foudre elle-même, il avait pu remarquer que de fortes intensités en chaleur finissaient par créer un amas de puissance dans les cieux, se transférant par la suite en puissance sous forme de foudre suite à une dépressurisation dans l’atmosphère.

Représentant par le fait même une certaine déchirure, sans qu’ils s’en rendent compte, cette technique représentait beaucoup plus Kumo et Kaze qu’ils ne pouvaient le penser. C’en était même assez ironique…

-Bien que nous soyons connus pour être assez… diplomatique dans notre approche, nous devrons nous préparer au pire. Ainsi, je pense que le plus efficace serait d’opter pour la combinaison des deux : obtenir le contrôle en abattant.

Lui souriant alors qu’une aura presque maléfique brillait dans ses iris, il poursuivit :

-Le point faible du raiton étant le fuuton, l’avantage de tes aptitudes est notamment le fait que même en résistant aux lésions, celle-ci pourrait devenir insupportable au point d’assécher le corps de ses victimes pour les transformer indirectement en momie…

Plus il y réfléchissait et plus son imagination laissant sous-entendre un résultat tout aussi chaotique qu’apocalyptique :

-Ainsi, je pense que l’idéal serait de choquer l’adversaire en lui infligeant des dégâts qui finiront par restreindre par défaut son aisance à lever le petit doigt, juste avant d’être abattue par une déshydratation totale… Une technique de dernier recours qui pourrait changer la tournure d’une situation dangereuse en fonction de la zone de notre choix, un peu comme la foudre s’abattant soudainement sur une région après une canicule.

Particulièrement excité à l’idée de tester ce résultat, il attendit d’avoir l’approbation de Sharrkan avant de poursuivre :

-On peut donc entamer le tout de manière simultanée. Il faudrait juste t’assurer que ton contrôle de la chaleur ne puisse pas être freiné par la moindre défensive inadéquate… Il faudrait donc que tu abattes ta technique du bas vers le haut tandis que je ferais l’inverse, ne laissant ainsi aucune échappatoire à nos cibles.

Représentant le parfait système pour écraser l’adversité, si Sharrkan était prêt, Raizen était déjà prêt à commencer la technique alors qu’il venait de faire apparaître deux clones.

-On pourrait utiliser des clones comme cobaye pour tester notre synchronisation, mais aussi les effets… L’idée serait donc au début de maîtriser assez rapidement notre tempo et le rythme de la danse avant de s’attaquer à l’intensité de la technique. Qu’en penses-tu ?

Prêt à passer à l’action, il renvoyait la balle en camp opposé alors qu’il visualisait déjà les mudras qu’il fallait adapter pour utiliser une technique raiton du genre.

Parfait mélange d’hyperconduction, il comptait adapter les aptitudes mères de son manteau de foudre pour libérer d’un seul coup tout ce chakra dans la zone de son choix, électrocutant tout sur son passage.

Visualisant le tout avec merveille, ils allaient pouvoir lancer les hostilités sous peu moyennant la validation de son partenaire.

_________________
Mystérieux rendez-vous | Raizen J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Lun 20 Sep 2021 - 20:52
L'argenté ne fut pas surpris d'entendre Raizen choisir la possibilité la plus... définitive, pour le résultat de leur technique. L'une ou l'autre option ne l'aurait pas étonné, d'ailleurs ; c'était pour cette raison qu'il avait posé la question au lieu de tenter de deviner. Comme l'avait dit le Meikyû, il était plutôt connu pour ses discours à rallonge qu'à sa soif de sang, même si tous étaient conscients de sa force de frappe. Pourtant, Sharrkan savait que Raizen cachait une part de noirceur en lui, sans en avoir vu l'étendue. Et pour le manieur de chaleur, qui était plutôt réputé pour être le comique de la bande, il n'avait jamais eu peur d'avoir les mains tâchées de sang - et encore fallait-il que les victimes aient toujours du sang à verser.

« C'était ce que je pensais. »

Il fallait seulement être conscient des conséquences en toute situation ; au moment de lâcher la technique, les "accidents" étaient rarement réels. Si les Kazejins venaient à réaliser cette technique en combat, ils seraient tous deux au fait des résultats que cela pourrait impliquer, et le feraient en toute connaissance de cause.

Pour autant, ce n'était pas une perspective qui amusait Sharrkan, la mort n'étant pas infligée par plaisir. Il se contenta donc de croiser le regard de Raizen en acquiesçant. Néanmoins, un sourire provocateur s'afficha sur son visage en entendant sa remarque sur les défenses inadéquate, la réponse lui venant instantanément.

« Assure-toi déjà que ton raiton ne soit pas stoppé par les défenses basiques, je ferai ma part. »

L'argenté laissa le maître des sceaux créer des clones pour l'expérimentation, étant celui qui devrait le plus faire attention à sa consommation de chakra. Il lui faudrait éviter de faire des dépenses inutiles, s'il voulait être capable de suivre la cadence : à sa pleine puissance, il ne pourrait pas réaliser des dizaines de tests de cette technique à la suite. Mais il possédait un léger avantage...

« Je ne devrais pas avoir de problèmes pour l'intensité de la technique, je l'ai déjà plus ou moins dans mon répertoire. Mais je ne doute pas qu'il nous faudra un bon nombre d'essais avant d'être parfaitement synchronisés, effectivement... »

En groupe, il fallait déjà être capable de ressentir le rythme de ses coéquipiers pour ne pas se gêner mutuellement au moment de lancer ses techniques. Dans le cas d'une technique combinée comme celle-ci... l'importance du timing était décuplée. Une seconde trop tard et l'effet pouvait être ruiné.

En combat, ils devraient être prêts à anticiper le temps de réaction de l'autre : dans le cas d'un duo, le mécanisme n'était pas le même que de simplement penser à la technique et la lancer.

« D'ailleurs, même si ce n'est pas l'objectif le plus important pour l'instant, il nous faudra trouver un mot simple ou un geste pour donner le signal à l'autre. Mais au plus tôt nous l'avons, et au plus tôt nous pouvons nous entraîner avec. »

Dans le feu de l'action, ils n'auraient pas le temps de discuter de la faisabilité ou non de la technique ; ce qui impliquait d'avoir une confiance presque parfaite à son coéquipier, mais également de lui porter une attention supplémentaire, dans une situation où chaque fraction de seconde serait comptée.

« On commence ? »

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Jeu 23 Sep 2021 - 6:21

Surpris, tel était le Meikyû qui voyait soudainement Sharrkan prendre de plus en plus de confiance. Depuis quand lui donnait-il des ordres pensa-t-il ? Se contentant d’un léger sourire qui représentait clairement un symbole de défi, mais aussi d’appréciation, il ne pouvait dévoiler le moindre regard négatif face au fait qu’il posait ses limites.

Signe de maturité, mais aussi de croissance à titre de shinobi, Sharrkan avait une nouvelle fois raison. Dès lors, il était plus que clair que dans sa situation, il avait tout à fait intérêt à se concentrer sur sa portion du travail sachant que la tâche ne serait pas forcément facile.

En effet, il devait opter pour la voie de la supraconduction, un élément qu’il avait testé à faible échelle sans pour autant apprendre à le manifester de manière aussi importante qu’il le désirait.

Composant ainsi quelques mudras afin de faire apparaître certains clones, s’il était vrai que Raizen possédait énormément de chakra, il comptait surtout utiliser ceux-ci à guise d’observateurs externes en quête d’indices sur ses failles. Après tout, il était toujours plus simple d’avoir un regard externe.

-Tiens tiens, ça commence bien, nous sommes exactement sur la même longueur d’onde Sharrkan.

Lui faisant son clin d’oeil signature, il appréciait la proposition du jeune homme alors qu’il était tout à fait aligné avec sa vision des choses. Or, plus important encore, il était vrai que trouver un mot signalant un moindrement le début des hostilités serait aussi important que pertinent.

-Pour une fois que ce n’est pas moi qui parle beaucoup, je dois avouer que je ne suis pas forcément pressé de commencer.

Lui envoyant une nouvelle remarque ayant pour objectif de le piquer, son ton changea soudainement.

-J’ai le mot Fukkatsu en tête, mais j’ai l’impression qu’il y a beaucoup trop de syllabes. Il faudrait quelque chose de plus tranchant en deux syllabes, quelque chose sur lequel tous les deux nous pourront nous calibrer…

Réfléchissant, le Meikyû préférait passer à l’action pour éviter d’y réfléchir trop longtemps.

-Pour le moment, nous pouvons faire un décompte de 3 avant de faire une proposition respective…

Composant quelques mudras alors que Raizen allait littéralement faire des tests, il prit les devants.

-3,2,1…Rai-Kan!

Puis d’un seul coup, alors qu’il venait d’appuyer sa voix sur le mot de signal à l’honneur de syllabes de leurs noms respectif, il libéra les prémisses de sa technique. Commençant par une violente salve électrique, tels de multiples lassos, il les manifestait vers l’avant alors qu’elles venaient lécher l’air et le sol sans pour autant être excessivement dominantes sur l’ensemble du terrain. Il allait lui falloir un peu de temps.

-Changement de plan… on pourrait peut-être essayer de maintenir la technique et de la reproduire avant de commencer le démarrage non? Ça nous donnerait une meilleure idée du rendu désiré et après, on aurait qu'à travailler notre synchronisation.

Tenant son mudras, Raizen commençait de plus en plus à diviser les rangées électriques pour en faire littéralement un filet chaotique qui venait perturber la totalité de la zone opposée à eux, signe qu’il commençait déjà à prendre la main sur ce qu’ils désiraient accomplir. Plus important encore, il venait soudainement de changer sa position pour voir si rapprocher sa main du sol lui permettait de mieux conduire l'électricité dans cette surface dans la direction de son choix.

_________________
Mystérieux rendez-vous | Raizen J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Sam 9 Oct 2021 - 6:38
Levant les yeux au ciel de façon théâtrale pour répondre à la provocation, Sharrkan ne put s'empêcher de rétorquer à son tour de façon sarcastique.

« Tu veux que je te réchauffe un café avant de commencer ? »

C'était là la première cause d'inefficacité, à chaque fois qu'ils travaillaient ensemble : pas la flemme ou un manque d'organisation, non. Simplement deux Kazejins déterminés à prouver à l'autre qu'ils avaient la meilleure répartie. Heureusement, ils étaient tout aussi rapides pour se remettre au travail : trouver un mot clé approprié pour lancer leur technique.

« En effet. »

De plus, le mot Fukkatsu ne les représentaient pas spécialement, et ils avaient déjà décidé d'abandonner le concept pour la création de la technique. Mais bien sûr, c'était encore en faisant des tests qu'ils avaient plus de chance de trouver le mot qui conviendrait le plus à la situation. Il fallait quelque chose de court, de représentatif, qu'ils ne pouvaient pas utiliser de manière aléatoire dans une conversation pour éviter les confusions...

« 1, 2, 3... »

Ah, déjà, ils n'avaient pas la même façon de compter. Ça commençait mal.

Mais au moment de lancer le mot fatidique, l'esprit de Sharrkan resta vide. Il n'avait pu compter que sur la spontanéité du moment pour trouver l'inspiration mais celle-ci l'avait vraisemblablement abandonné. Au moins, il avait pu entendre très clairement le mot choisi par Raizen. Fronçant les sourcils, il arrêta le mudra dans son élan et se tourna vivement vers son partenaire.

« Raikan ? Tu veux appeler notre enfant comme le monstre du lac de Besho ?! »

Drôle d'idée, ou alors, peut-être que lui aussi avait décidé de lancer le premier mot qui lui passerait par la tête. Un peu étrange de penser à un monstre du folklore de Kaminari à ce moment-là, mais n'ayant eu aucune idée, l'argenté était sûrement en mauvaise position pour juger.

Jusqu'à ce que le déclic se fasse dans sa tête : ce n'était pas du tout à la bête du lac que Raizen faisait référence.

« Oh, Rai-Kan... Oui, c'est hum, pas si mal. »

Détournant le visage un moment, Sharrkan trouva un point particulièrement intéressant à regarder à l'horizon. Il avait poussé la blague du "bébé" un peu trop loin et maintenant cela se retournait contre lui. Mais est-ce que Raizen avait une moindre idée de ce qu'il impliquait en mélangeant leurs prénoms de cette manière ? Probablement pas.

C'est avec un grand sourire qu'il revint à l'attaque.

« Un peu mégalo peut-être. Mais ça ira. »

Le manieur de chaleur se contenta d'acquiescer devant le changement de plan. Ils pourraient ajuster par la suite, mais cette approche était plus logique : pour pouvoir se synchroniser, il fallait déjà qu'ils aient quelque chose à synchroniser. En voyant les arcs électriques frôler le sol, Sharrkan composa ses propres mudra pour augmenter la température dans la même zone où le raiton ravageait la terre.

C'est à ce moment-là qu'il rencontra sa première difficulté : le Shakuton étant un élément non tangible, il était parfois difficile de contrôler sa direction avec 100% de précision sur une technique de grande ampleur. Et en temps normal, étant lui-même immunisé à sa propre chaleur, l'argenté n'avait pas besoin de faire spécialement attention. Mais avec Raizen aussi proche... Il ne pouvait pas se permettre une erreur. Il ne pouvait donc pas simplement balancer son chakra dans tout son champ de vision, mais devrait avoir une attention toute particulière pour sa trajectoire. Ce ne serait pas une grande difficulté non plus ; néanmoins, c'était un détail à ne pas négliger.

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Lun 11 Oct 2021 - 1:59

Marquant un sourire sincère, alors que la répartie du Kazejin commençait tout juste à lui manquer, voilà qu’il revenait de plus belle avec des commentaires aussi sarcastiques qu’intéressants.

Ne pouvant s’empêcher de faire des remarques qui déménageaient à moitié le Meikyû de répondre, s’il était bien souvent impassible aux réactions et comportements des autres, une réelle rivalité sur cet aspect existait entre lui et Sharrkan.

Or, alors qu’il comptait rétorquer, la mention du monstre du lac de Besho le fit sourciller. Hésitant soudainement, il se demandait si une créature portait bel et bien la fusion de leur nom composé. Toutefois, loin de lui l’idée de délaisser cet entraînement, il préféra se concentrer sur le vif du sujet.

Ainsi, alors qu’il avait composé ses mudras, il aperçut à son tour assez rapidement les failles de leurs techniques combinées. S’il était vrai que ses arcs électriques laissaient pour le moment à désirer, la température semblait vouloir imiter sa difficulté.

Imprévisible, le raiton était suffisamment volatile pour qu’il se soucis un moindrement du fait qu’elle n’électrocute les gens autour de lui. Après tout, difficile à contrôler en totalité, contrairement au fuuton qui était sensiblement plus aisé à manier, il se devait de redoubler de concentration, au même titre que la chaleur qui émanait dans la zone sélectionnée.

-Je pensais que tu me connaissais mieux que cela. J’aurais cru que tu m’aurais proposé du thé et non un café.

Souriant alors qu’il se laissait soudainement de plus en plus aller, il arrêta soudainement sa technique avant d’effectuer de nouveaux mudras et de tendre ses mains à deux extrémités.

Laissant dès lors un filet partir de chaque côté, les fouets électriques de Raizen vinrent soudainement lécher deux sections opposées. Servant d’extrémité, les marques étaient clairement visibles au sol. Dès lors, il ramena ses mains L'une contre l'autre afin de visualiser de manière plus adéquate la zone de propagation en un filet électrique.

-Essaye de te synchroniser sur cette zone. Si tu veux, je peux utiliser le raiton pour tracer le cadre. Ça te permettra de mieux te concentrer sur le contenant qui est l’atmosphère délimitée par ma technique, un peu comme la tasse qui supporte le thé alors qu'il entre en ébullition.

Ressentant la sueur qui perlait sur son front, l’objectif était simple : trouver le résultat final à reproduire pour mieux développer la chorégraphie par la suite.

-À moins que tu faisais de la projection et que tu aies besoin d’un café pour te réchauffer ? Ce n’est pas grave tu sais, à chacun son combustible…

Tentant de le provoquer, il était clair qu’il l’invitait à participer à un défi sincère et honnête. Après tout, à quoi bon écarter le plaisir lorsque leur longueur d’ondes planait sur les sphères des chocs entre deux esprits aussi rivales que complices.

-Si ça se trouve, il n’y aurait aucun monstre du lac de Besho si tu pouvais transformer le lac en Onsen...mais bon, je suppose que tu es en train de te réchauffer, c’est ça ?

Gardant une certaine confiance dans ses propos, l’art de la provocation de Raizen n’avait pas disparu. Loin de là. Pourtant, à jouer les trop fiers, il voyait sa technique perdre le nord et s’éparpiller en dehors de la zone délimitée.

De ce fait, alors qu’il commençait de plus en plus à s’épuiser, il inspira profondément en mordant sa lèvre pour ramener sa technique dans un cadre normal pour aider Sharrkan.

Cette technique s’annonçait difficile, surtout pour lui qui apprenait quelque chose de plus ou moins nouveau...

-Dis-moi... quand tu es prêt...hein


_________________
Mystérieux rendez-vous | Raizen J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Sam 13 Nov 2021 - 0:53
Ah, proposer du café à la place du thé, quelle erreur... Pourtant, Sharrkan était bien au courant des habitudes du Meikyû, vu le nombre de fois où il avait été sollicité pour faire bouillir de l'eau pour le thé à Joheki. Mais sur le moment, il n'avait pas pensé à adapter l'expression et évidemment, Raizen n'avait pas raté l'occasion de lui faire remarquer. L'argenté admis sa défaite avec un grognement. Il avait perdu une bataille, mais certainement pas la guerre.

Tant mieux, cette période de calme leur permettrait à tous deux de se reconcentrer sur leurs tâches. Formant à nouveau des mudra, Sharrkan s'occupa un moment de focaliser son attention sur la zone qu'il voulait affecter par sa chaleur, sans faire attention aux propres essais que faisait Raizen de son côté. Pour que la technique fonctionne ensemble, ils devaient déjà être capables de réaliser chacun leur part de façon indépendante.

Mais il aurait été étrange que tout se déroule dans le calme. Cette fois-ci, le Meikyû était le premier à attaquer. D'abord avec une de ses métaphores étranges, puis en le provoquant directement sur le Shakuton. Attaquer sur le reste était acceptable... mais le Shakuton restait un point de fierté particulier pour le Kazejin. Néanmoins, cela offrait une opportunité de contre-attaque toute trouvée pour l'argenté. Il modifia sa voix pour caricaturer celle de Raizen, reprenant ses mots exacts quelques minutes auparavant.

« Oh, je pensais que tu me connaissais mieux que cela. Tu sais bien que je suis toujours chaud. »

Composant des mudras, sourire arrogant sur le visage, Sharrkan augmenta d'un coup la chaleur sur la zone délimitée ; à son maximum, lui demandant une bonne dose de chakra qu'il ne pouvait pourtant pas se permettre de gaspiller. Inspirant sous l'effort, il déclama d'une intonation théâtrale.

« Raizen, si tu es la tasse à thé, alors je suis la bouilloire. »

Tout cela n'avait plus beaucoup de sens à vrai dire, il avait même du mal à déterminer où se trouvait la pique pour son adversaire. Mais comme le disait l'adage... c'était l'intention qui comptait. A son tour, Sharrkan essuya la sueur qui gouttait de son front avant d'abattre sa dernière carte.

« Mais bon je vais te faire une faveur, j'accepte de me synchroniser sur toi vu que tu as l'air de galérer... »

D'un geste du bras, il fit une légère révérence pour inviter Raizen à commencer. Maintenant, il avait plutôt intérêt d'être à la hauteur de sa prétendue vantardise.

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Dim 14 Nov 2021 - 21:43

Concentré dans la manifestation de cette technique nouvelle, Raizen était clairement un habitué du ninjutsu, mais il n’avait pas forcément une quantité énorme de technique qui nécessitait un maintien constant. Généralement, il était un peu plus à même à écrire les règles d’une technique, laissant dès lors un sceau automatisé reproduire l’ensemble de ce qu’il voulait manifester.

Or, dans le cadre suivant, il devait remplacer le mécanisme d’un sceau, devenant lui-même le maître de la tasse de thé qui était décrite par Sharrkan…

Tasse de thé… pensa-t-il.

À quoi tout cela rimait-il ? Si L’argenté était connu pour être une personne aussi rigolote que taquine, ce n’était pas pour autant que Raizen catégorisait tous ses propos d’humouristique. Loin de là, il avait peut-être une piste…

-Bouilloire… tasse du thé…

Souriant alors qu’il venait de libérer ses mudras, il observa Sharrkan avant de reprendre de plus belle en ajoutant quelques éléments.

-Tes talents d’imitateurs laissent un peu à désirer, surtout si tu comptes faire des missions d’Infiltration, mais je te pardonne cette pseudo-imitation comme étant un coup de chaud de trop que tu as reçu.


Poursuivant de plus belle alors qu’il allait lui partager son idée, le Meikyû attendit quelques secondes avant d’organiser ses pensées.

-Par contre, je pense que tu as raison. Au final, je vais t’offrir un cadre pour commencer dans le chaos électrique que je provoque. Tu devrais y détecter une forme puisque les lignes électriques seront un peu plus constantes. Cela représentera le cadre de la tasse de thé. Tout ce que tu auras à faire, c’est de transvider ton chakra bouillant dans la forme donnée, ni plus ni moins.

Comme si ce n’était pas suffisant, il fit un clin d'œil à Sharrkan.

-Considérons nos cibles comme le sachet de thé ou plutôt le moindre ingrédient qu’il fait bouillir ou amener au point d’ébullition et faire le meilleur thé possible.

Composons quelques mudras pour donner le signal, il précisa :

-Une histoire de Foudre et de Chaleur…

Terminant son dernier mudras, cette fois-ci, le Meikyû comptait utiliser la pluralité de ses sens pour délimiter une zone fixe d’électricité pour faire le contour de la région ciblée. D’un autre côté, il comptait faire fluctuer le reste de la foudre à l’intérieur de la zone afin de procéder à la confection de cette nouvelle oeuvre inspirante à base de thé. Or, contrairement aux pourtours, il comptait simplement laisser l’électricité s’affoler dans une zone de confinement, comme s’il devait toucher morceau par morceau chaque élément dans la zone. Ainsi, atome par atome, il allait s’adonner à la réalisation de la moitié de cette oeuvre, laissant son confrère compléter la suite.

-Rai ! -

Ressentant déjà le lourd contrat qu’il s’imposait en forçant son chakra à effectuer en simultanée deux éléments contraires, il aimait toutefois le défi que représentait une telle dissonance qui était à l’image de sa personnalité sur bien des aspects.

Mêlant ainsi humour et formalités au sein d’un même environnement, peut-être arriveraient-ils à dévoiler les premières prémisses d’une technique synchronisées avant de pouvoir en optimiser son efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Ven 14 Jan 2022 - 19:11
Bouilloire et tasse à thé, un mélange probablement inspirant pour le Meikyû. S'il était reconnu comme maître des sceaux, peu de monde savait sa réelle passion : le thé. Par contre, il n'était malheureusement pas aussi doué pour piquer l'argenté, et l'attaquait sur un domaine où il manquait quelques informations.

« Tu peux demander l'avis de la garde de Taiyô sur mes talents d'infiltration. Ah non ! Ils ne sont pas au courant, vu qu'ils ne m'ont jamais attrapé et que la mission a été une réussite. »

Répondant d'un air sarcastique, Sharrkan termina sa tirade par un clin d'oeil, une des signatures de Raizen. Peut-être que là, il serait satisfait de ses talents d'imitateur.

Mais ce n'était apparemment pas suffisant pour ce dernier vu que celui-ci ajouta une nouvelle étape à son entrainement : fournir un "cadre" à l'argenté. Comme un coloriage qu'on donnerait à un enfant, Sharrkan n'aurait qu'à "transvider son chakra dans la forme donnée". Le Kazejin n'avait bien évidemment pas besoin d'un quelconque cadre pour apprendre à gérer son chakra, ayant atteint le summum de maîtrise du Ninjutsu ; mais il devait bien reconnaître que l'idée n'était pas si bête, surtout dans le cadre d'une technique combinée. Cela ne l'aiderait pas à gérer son chakra, mais bien à être sûrs que les deux Kazejins visualisaient exactement la même zone d'attaque. Ne trouvant rien à redire, c'est donc sous un autre angle que Sharrkan riposta, connaissant bien le rejet de Raizen pour les formalités.

« Évidemment, Raikage-sama. Merci de votre sollicitude. »

Le voyant commencer les premiers mûdras, l'argenté se prépara à en faire de même, la fameuse zone délimitée apparaissant sur le terrain. Sharrkan était très proche de remplir sa part du marché en terme d'efficacité, mais le timing de synchronisation n'était pas toujours parfait. En particulier lorsque Raizen criait le nom de la technique, attendant que son coéquipier en fasse de même.

« Pff ! »

Mais Sharrkan ne pût s'empêcher de s'esclaffer au moment fatidique. Non vraiment, il lui faudrait un moment pour s'habituer à ce nom, encore plus à le crier à voix haute quand cela était nécessaire.

« Pardon, pardon... »

C'était probablement la partie qu'il avait le plus de mal à prendre au sérieux ; mais si cela pouvait paraître comique, ce contretemps leur faisait surtout perdre le précieux chakra dont ils tentaient d'optimiser l'utilisation.

« Pfiou... Je me concentre. Vas-y, réessaye. »

C'était ce que l'argenté affirmait, mais le sourire en coin ne disparaissait pas de son visage.


_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Dim 23 Jan 2022 - 23:54

Tirades, imitations, tackle et un savant mélange d’humour… Telle était la manière dont Sharrkan avait décidé de transformer cet entraînement ô combien sérieux. Blasphémant par le fait même l’aversion du Meikyû pour les titres trop formels, le Meikyû soupira profondément avant d’émettre un léger rire.

-Se vanter de missions d’Infiltrations au sein de Taiyo n’est pas la chose la plus subtile ne penses-tu pas ?

Prononçant quelques mots d’un ton et d’un timbre de voix assez formel, Raizen porta à peine un regard vers Sharrkan alors qu’il s’était décidé à ne pas relancer la technique maintenant.

-Tu as raison, l’exercice que nous faisons ne sert à rien. Optons plutôt pour un vrai test ou plutôt un vrai défi.

Le défiant calmement du regard, Raizen avait une idée en tête qu’il souhaitait déployer. Joignant ainsi l’utile à l’agréable, il comptait utiliser le comportement chaotique de l’argenté à bon escient.

-Je suppose qu’en infiltration il faut savoir se faire invisible, mais aussi se défaire de la moindre menace avec beaucoup de vitesse lorsqu’on se fait surprendre.

En arrivant à son idée, il poursuivit :

-Par contre, j’ai étrangement l’impression que tu n’es pas forcément le plus rapide à dégainer lorsque vient le temps de neutraliser une cible.

Laissant sous-entendre un air de défi, Raizen poursuivit :

-Je rigole, même si je pense que ce serait dommage si j’arrive à déployer ma zone raiton avant que ta chaleur puisse envahir la zone devant nous.

Dévoilant un mince sourire, son regard se bloqua totalement sur Sharrkan.

-Ce serait quand même délicat que je sois plus prompt et efficace que toi alors que j'avais du mal à maîtriser ma technique il y a quelques secondes non ?

Levant sa main, il dévoila 5 doigts.

-Je te propose donc cinq manches. Le premier à manifester sa portion de la technique gagne jusqu’à ce que l’un d’entre nous ait trois victoires.

Se positionnant légèrement, comme s’il ne s’attendait à aucune réponse en provenance de l’argenté, il lâcha doucement :

-Tu peux lancer une pièce en guise de signal, ne me dis pas que tu as peur des défis Sharrkan, tu me semblais très courageux à Joheki lors de notre entrainement…

Dévoilant une certaine distance tout en gardant cet esprit de provocation et de compétition, Raizen ne comptait pas lésiner sur les moyens pour tenter de le battre de vitesse à chaque reprise.

Commençant de plus en plus à comprendre les mécanismes de ce qu’il devait réaliser, il avait tout de même une stratégie. La première étant de laisser Sharrkan le premier tour pour qu’il s'assoit sur ses lauriers, il comptait ensuite tenter de gagner consécutivement les rondes d’après, lui permettant ainsi d’observer en premier lieu afin de comprendre la vitesse de déploiement et de réaction de son équipier.

Stratégique, joueur ou les deux, Raizen déployait ainsi son plan d’attaque pour la suite de la technique combinée tout en créant un défi intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Sharrkan
Sharrkan

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Lun 20 Juin 2022 - 1:36
Penchant la tête sur le côté d'un air songeur, Sharrkan semblait réfléchir. Il garda une expression pensive quelques secondes avant de répliquer :

« Subtile ? Qui a dit que je voulais être subtil ? Peut-être que j'essayais de t'impressionner. »

Le gratifiant d'un sourire fier, le Kazejin s'essaya même à faire un clin d'œil ; geste qu'il ne faisait jamais évidemment, sauf pour railler amicalement le Meikyû en recopiant sa signature.

Peu impressionné par les moqueries, Raizen trouva rapidement une nouvelle méthode pour entraîner la réalisation de leur technique : un jeu ou plutôt, un défi. Il fallait avouer qu'ils avaient quelques difficultés à progresser, probablement parce qu'ils se mettaient eux-mêmes des bâtons dans les roues. Et quoi de mieux pour s'améliorer, pour ces deux compétiteurs, que de s'affronter l'un l'autre ?

« C'est une bonne idée même si j'ai l'impression que par sa nature même, le raiton se propage plus rapidement que le Shakuton. Il me faudrait donc plus d'efforts pour le même résultat. »

Était-ce la vérité ? De la mauvaise foi ? Une nouvelle méthode de se vanter ou alors, d'assurer ses arrières en cas de défaite ?

« Mais j'accepte quand même. J'ai plus de maîtrise, de toute façon. »

Et le Raikage parlait et provoquait beaucoup, pour quelqu'un qui allait perdre. L'excès de confiance en sa personne serait-elle ce qui signerait sa chute ? Néanmoins, Sharrkan n'était pas le dernier dans ce domaine et s'aligna rapidement sur cet état d'esprit.

« Ça va être facile. Je lance la pièce, et on lance dès qu'elle touche le sol. »

Se mettant dans une position caricaturée comme s'il s'apprêtait à s'élancer dans une course de vitesse, genoux fléchis et buste penché en avant, l'argenté lança la pièce qui s'éleva haut dans les airs, avant de heurter le sol d'un bruit sourd.

La foudre et la chaleur prirent presque instantanément possession de l'espace délimité.

Et comme prévu, Sharrkan gagna la première manche. Comme annoncé, ce fut facile. Pourtant, il ne célébra pas : il plissa les yeux, fixant le Meikyû d'un air suspicieux.

« Mhmm... »

Le problème était que justement, le Kazejin avait gagné un peu trop facilement pour le niveau de Raizen. Et Sharrkan le connaissait assez bien pour se douter qu'il manigançait quelque chose.

Il lança donc la deuxième manche de la même façon que la première : la pièce s'éleva avant de retomber, la chaleur et la foudre se mêlant dans une aura brûlante. Mais tout en étant sur ses gardes, Sharrkan se fit quand même avoir de presque une seconde cette fois-ci. Il avait gardé le même niveau de puissance que la manche précédente ; c'était son adversaire qui avait changé.

« J'en étais sûr. T'as fait exprès. »

Si la remarque pouvait paraître accusatrice ou accablante, il n'en était pourtant rien. Au contraire, un grand sourire mangeait le visage du manieur de chaleur - une annonce de revanche.

« Ne pense pas t'en tirer comme ça, Raizen. »

Il n'en fallait pas plus pour remotiver l'argenté et il savait que c'était exactement pour ça que le Maître des sceaux avait agi de cette façon. Même la bouche fermée, il pouvait presque l'entendre parler de challenge et blablabla.

« Pourquoi cinq manches, d'ailleurs ? Tu n'es pas confiant de gagner en trois ? »

Plus concentré que jamais, Sharrkan avait repris sa position de compétition, les yeux rivés sur l'horizon.

« Égalité, mais je reprends l'avantage dès maintenant. »

_________________

Mystérieux rendez-vous | Raizen Lo79
© Aditya
Doomkatsu Gang:


Dernière édition par Sharrkan le Ven 22 Juil 2022 - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

Mystérieux rendez-vous | Raizen Empty
Mar 19 Juil 2022 - 4:06

Appréciant la lueur de défi qui se lisait dans l’intonation et la voix de l’Argenté, Raizen ne pouvait s’empêcher de sourire devant les provocations sans relâche de Sharrkan. S’il était vrai que Raizen appréciait énormément taquiner ses prochains malgré les apparences, Sharrkan était clairement un maître dans cet art.

Maniant l’usage du langage et de la provocation avec merveille, il pouvait aisément y voir un regard aussi vif voir plus imposant que celui d’un corbeau sous certains abords. Ciblant avec précisions les rouages et mécanismes de pensées qui auraient tôt fait de dévoiler un manque de confiance chez une autre personne, chez Raizen, l’effet fut plutôt inverse…

-Cinq manches pour te donner l’impression que tu as une chance de me vaincre… même si tu as déjà ton excuse comme quoi le raiton se propage plus vite que le Shakuton…

Émettant ses propos après avoir comme de fait perdu la troisième manche, Raizen en ajouta aussi pour sa défense.

-Lors des tempêtes de sable et d'orages à Kaze, j’avais pourtant l'impression de recevoir beaucoup plus rapidement les vents de sable chauds contrairement aux orages.

Frappant aussi vite que la foudre, peut-être avait-il menti ou peut-être touchait-il un point alors qu’il venait de subtiliser cette 4e manche…

-Je suppose qu’il y a donc qu’une seule manière de le savoir…

Lâchant calmement quelques propos il ajouta :

-Qu’est qui est le plus rapide Sharrkan, l’ombre ou la lumière ?

Laissant cette question en suspens alors qu’une énième pièce venait d’être projetée dans les airs et s’apprêtant en quelques secondes à tomber au sol pour marquer le signal, Raizen était fin prêt.

Beaucoup plus concentré que jamais, son regard semblait atteindre une transe quasi extatique tandis que ses mouvements semblaient calmement transcender son être. Se calibrant à une vitesse beaucoup plus importante qu’ils ne l’avaient jadis allé, Raizen suivait pourtant un rythme et un tempo qui tentait d’aller accrocher une note de similarité à ceux de Sharrkan, puis une autre puis une autre.

Délaissant l’ensemble des syncopes possible, le Meikyû tentait inconsciemment une folie qu’il n’avait jamais testée auparavant. Entrant ainsi pour la première fois en synchronisation des âmes avec quelqu’un d’autre que ses ancêtres, tant son profil de sensation que de ressenti sembla s’accentuer de manière exponentielle.

Se calquant ainsi au rythme du lien intelligible qui les unissait, le maître des esprits pianota ses mudras alors que l’énergie sombre, mais familière du fauve envahissait ses sens. Percevant même sa respiration comme si elle était sienne, cette projection trahissait une imposante synchronicité tandis que son aura à son tour se manifester pour venir envelopper celle du fauve. Lui permettant ainsi de pouvoir se dépasser au lieu de tenter de s’adapter, Raizen ne tenterait pas de dompter l’indomptable. Au contraire, il comptait le pousser jusqu’à son paroxysme, le défiant à son propre jeu pour voir qui en ressortirait gagnant même si ultimement la finalité était inévitable.

Synchronisation des âmes…

Dès lors, le fruit de cette fusion soudaine, mais puissante manifesta son chaos alors qu’il pouvait dorénavant constater le résultat de cette première tentative de synchronisation avec autrui…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

Mystérieux rendez-vous | Raizen

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Convocation] Pouvez-vous retirer le doute, aussi fort vous êtes ? - Meikyû Raizen
» Rendez-vous à O.K Iwa
» Un rendez-vous important
» Rendez-vous avec la Régente
» Le rendez-vous des traîtres [Privé]

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: