Soutenez le forum !
1234
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

Partagez

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami]

Han Musashi
Han Musashi

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Ven 25 Juin 2021 - 23:23
Kaze no Kuni, Automne 204.
Quelque part, au sud de Taiyô.


Après leur duel pour le moins intense, les deux mercenaires se séparèrent pendant quelques heures, avant de se retrouver, la nuit tombée, devant les portes de Taiyô. Ils se mirent en route, sans perdre plus de temps, visiblement prêts à enquêter pour mener à bien leur mission. Cette fois-ci, il ne s’agissait pas mater de petits brigands par-ci et là ni de négocier un contrat pour telle ou telle personnalité, mais plutôt de trouver et de défaire une mystérieuse secte qui s’adonnait à des actes barbares et criminels.

Pour l’heure, ils ignoraient le nom de cette secte, tout comme ils ne connaissaient pas grand-chose sur son objectif, ils savaient néanmoins que ses partisans étaient dévoués au dieu du désert, Ichibi, et qu’ils avaient en l’occurrence du mal à accepter sa probable mort. Le mobile paraissait donc évident.

« Qu’est-ce que tu en penses de ces fanatiques ? » Lâcha Musashi, alors qu’ils s’approchaient de la petite oasis qui avait alerté les autorités de l’existence de cette secte.

Ce qui était certain, c’était que ce n’était pas la première fois que le Han allait avoir affaire à des fanatiques. En effet, son propre père l’avait été en quelque sorte. Puis, en réalité, il était assez fréquent de trouver ou de tomber sur des fanatiques à Kaze. D’aucuns louaient et priaient le vent, d’autres le sable ou le désert, encore d’autres le Dieu du désert. Si la bande qu’ils recherchaient s’inscrivait dans cette dernière catégorie, ils n’étaient certainement pas les seuls car, les cultes autour d’Ichibi étaient diverses et variées, certains pouvaient faire preuve de violence, d’autres se voulaient au contraire plus tolérants et pacifiques.

En dehors de Kaze, l’épéiste se souvenait aussi avoir affronté un fanatique lié à l’homme au chapeau. Oui, un jeune homme complétement fou, qui avait préféré se donner la mort que de se laisser capturer. Cette époque semblait si lointaine, songeait-il, tant il avait progressé depuis. En outre, beaucoup de choses s’étaient produits depuis cet événement qui avait contribué à l’exposer à la lumière.

« Il est toujours délicat de raisonner ce genre d’énergumène. Aussi, si nous venions à les retrouver, je compte sur toi pour faire le nécessaire. » Glissa -t-il, en regardant sa partenaire d’un coin de l’œil.

Oui, faire le nécessaire. Kaze avait déjà beaucoup à gérer, inutile de perdre du temps à raisonner avec une bande de fanatique qui prenait un malin plaisir à exécuter des civils qui n’avaient rien demander. D’autant plus que les probabilités que ce genre d’individus récidives restaient souvent élevés, alors inutile de prendre de risque qu’on pourrait leur reprocher par la suite.

Ils arrivèrent finalement à destination. Il n’y avait visiblement pas grand monde. En fait, il n’y avait à priori personne, en dehors d’un vieil homme qui semblait compter les étoiles, assis devant sa tente…

Ordre de mission:
 

_________________
[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Qmep
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Nagamasa Izanami
Nagamasa Izanami

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Jeu 1 Juil 2021 - 1:33
Le petit combat entre les deux samourais en herbe leur avait certainement permis de se défouler un peu, peut-être même de s’amuser au passage. Toute chose avait toujours une fin et de toute façon le travail faisait son appel pour les forcer à devoir se bouger le cul pour gagner quelques ryos au passage. C’est que l’ex-tetsujin aimait l’argent et le sang et… Bref, passons tout les détails dont on pouvait se foutre finalement. La mission en tant que telle pouvait s’avérer intéressante puisque le but premier consistait à arrêter d’une façon ou d’une autre des fanatiques.

Elle avait profité de ces quelques heures pour elle pour réfléchir à ce qu’ils allaient bien pouvoir faire avec ces abrutis finis. Elle savait que ce genre d’individus pouvaient être difficilement remis sur le droit chemin, non pas que c’était une tâche difficile mais en général un fanatique n’était pas réputé pour une ouverture d’esprit exceptionnelle.

Alors que devaient-ils faire ? Ils pouvaient essayer de les résonner ou de leur donner une fessée pour les calmer, dans l’espoir que se soit quelque chose de durable, mais elle doutait d’un tel succès. Il fallait savoir admettre que le pays avait vraiment plus important à gérer qu’une bande de singes en rutes qui vénéraient un être mort comme une grosse merde. Pour elle, la solution la plus simple allait être la plus efficace : Massacrer tout le groupe sans laisser le moindre survivant. Autant l’on pouvait tolérer des groupuscules religieux qui vénéraient tout ce qu’ils voulaient, même un bananier si ça les amusait, autant commencer à poser de sérieux problèmes à un pays dont les priorités était ailleurs, ce n’était pas la meilleure chose à faire.

La jeune Nagamasa rejoignit son coéquipier, ils allaient devoir résoudre se problème à deux. Elle ne savait pas ce qu’il préférait faire ou plutôt, quelle méthode il voulait privilégier. Elle jeta un furtif regard vers lui à sa question, prenant une légère inspiration, elle finie par lui répondre.


Ils m’ont l’air bien cons. C’est étonnant qu’ils vénèrent un pseudo-dieu tué par les mains des Hommes…

Elle laissait échapper un petit rire moqueur, elle les trouvait pitoyable, mais le pire était surtout leurs actes.

Le plus simple serait de tous les tuer je pense… Enfin, on peut leur proposer de rejoindre leur Dieu.

Un petit sourire en coin se dessinait sur ses lèvres alors qu’ils arrivaient enfin à leur destination. Son regard se mit immédiatement à scruter les environs à la recherche d’un quelconque élément dangereux ou du moins, qui pourrait l’être potentiellement. Elle s’attardait alors sur le seul être vivant dans le coin, un vieil homme. Elle trouvait étrange que la zone était si vide, mais l’homme ne semblait pas pour autant inquiet, un mauvais présage ? Sûrement pas en réalité.

Tu n’as pas peur de te faire attaquer quand tu es seul ?

L’homme se tourna vers eux, visiblement peu attentif à notre présence… Ou bien, il en avait juste rien à foutre, qui pouvait le savoir à ce stade. Il sourit un brin avant de se concentrer sur le ciel.

Pourquoi devrais-je avoir peur ? Des fanatiques ? Nullement.. Ils s’intéressent surtout aux jeunes femmes.

Elle fronce légèrement les sourcils, posant son avant-bras sur le pommeau de son arme l’air de rien. Son regard parcourait à nouveau rapidement les environs avant de reporter son attention sur l’homme.

Et tu sais où sont ses fanatiques ?

Le vieil restait un instant silencieux, réfléchissait-il ? Peut-être, en tout cas au bout de quelques secondes, il décida de répondre.

Je ne suis pas sûr… On m’a dit qu’ils traînaient dans les ruines du temple de leur dieu…. D’autres disent qu’ils ont une base dans les montagnes à l’est de Taiyo…

Elle reprit une inspiration, jetant un œil vers l’endroit où devraient être les ruines, bien qu’ils étaient trop loin pour les avoir avant que son regard ne se porte vers l’est, les fameuses montagnes. Ses lèvres se tortillaient un brin. Elle finie par regarder le blond.

Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12010-nagamasa-izanami-terminee#104755 https://www.ascentofshinobi.com/t12066-nagamasa-izanami#105165
Han Musashi
Han Musashi

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Sam 3 Juil 2021 - 0:12
Kaze no Kuni, Automne 204.
Quelque part, au sud de Taiyô.


« Non, cela n’a rien d’étonnant. Ce genre de croyance est assez répandue à travers Kaze, mais c’est rare qu’elle pousse les adeptes à faire preuve de violence. » Rétorqua le samouraï, alors qu’ils s’approchaient de leur première destination. « Mais tu as raison, le plus simple c’est de ne pas perdre notre temps à les raisonner. De toute évidence, vu la situation de la capitale, tout prisonnier risque d’être plus un fardeau qu’autre chose. » Ajouta -t-il, le regard porté vers l’oasis qui se profilait devant eux.

Une fois sur place, les deux mercenaires constatèrent qu’il n’y avait personne, en dehors d’un mystérieux vieil homme qui campait devant sa tente. Il avait l’air de compter les étoiles, ou quelque chose comme ça, avant qu’Izanami ne l’interpelle pour lui faire prendre conscience de leur présence. Loin d’avoir l’air effrayé, l'individu aborda de lui-même le sujet des fanatiques, les informant que de toute évidence ils en avaient qu’après les jeunes filles. Une information que le Han ne manqua pas de garder à l’esprit, puisqu’elle ne figurait nulle part dans les renseignements que leur avait fourni le médiateur.

La Nagamasa tenta d’en savoir plus au sujet de ces fanatiques auprès du vieil homme. S’il dit ne pas être certain, l’homme d’âge avancé leur fit savoir que les barbares trainaient soit autour des ruines du temple d’Ichibi, soit dans les montagnes à l’est de la capitale. S’il n’avait pas l’air tout à fait convaincu, les deux mercenaires devaient visiblement se contenter de ça pour le moment. Izanami finit par s’approcher de l’épéiste pour lui demander ce qu’il en pensait, ce à quoi le Han ne manqua pas de répondre en gardant un œil sur le vieil homme.

« Ce sont des lieux un peu délaissés par les autorités, donc j’imagine que ce ne serait pas étonnant qu’ils en aient fait leur fief. Toutefois, si on se fie sur les renseignements du médiateur, tout porte à croire qu’ils bougent beaucoup. Peut-être qu’ils ont des escouades chargés de trouver et de capturer ces jeunes filles ? Si oui, qu’est-ce qu’ils ont l’intention de faire d’elles ? » Fit Musashi, d’un air songeur.

Interpellé par les propos du bretteur, le vieil homme leva la main pour attirer l’attention du mercenaire.

« Ce sont des fanatiques, mon enfant. Ils ont l’intention de faire tout ce qu’ils peuvent pour provoquer le retour du dieu du désert. A votre avis, qu’est-ce qu’il faut à des fanatiques pour réaliser leurs rites et espérer que leurs prières soit entendu ? » Glissa le vieil homme, en se caressant le bouc.

Si le Han voyait plusieurs possibilités de réponses à cette question, la capture des jeunes filles lui fit éliminer la plupart des possibilités pour n’en garder qu’une :

« … Des sacrifices. Hum, je vois. Ça explique tout. » Rétorqua le manipulateur de cristal. « Merci pour votre collaboration. » Ajouta -t-il, avant de se retourner vers Izanami. « Commençons nos recherches par les ruines. J’espère que tu ne crains pas trop pour ta vie. » Conclut-il, sur un ton qui se voulait sarcastique.

Quittant l’oasis sans plus tarder, les deux mercenaires s’enfonçaient dans la petite tempête qui se levait pour rallier les ruines d’Ichibi. Plus ils avançaient, plus il devenait difficile de voir devant eux, ou ne serait-ce que de se situer. En effet, ce qui avait l'air d'être au début une petite tempête prenait, peu à peu, une dimension beaucoup plus importante, et devenait pour ainsi dire très menaçante pour leur vie. Alors que le Kazejin s'apprêtait à ériger un gros dôme pour se mettre à l'abri, il se fit surprendre par ce qui avait l'air d'un vers de sable géant, qui l'obligea à dégainer son katana avec une extrême vitesse pour contenir l'attaque de la créature. La Nagamasa pouvait aussi voir autour d'elle deux ombres surgir de la tempête pour l'empaler avec une violence inouïe...

_________________
[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Qmep
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Nagamasa Izanami
Nagamasa Izanami

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Jeu 8 Juil 2021 - 17:43
La situation se clarifiait rapidement et il devenait évident qu’ils kidnappaient les gens non pas pour leur offrir des fleurs – ce qui serait bien trop sympas de leur part – mais pour les sacrifier pour faire revenir leur Dieu. Ils ne comprenaient pas qu’il était un peu tard à ce stade pour espérer qu’il revienne, il était mort et déjà décomposé depuis un bon moment. Malheureusement, les fanatiques n’étaient pas réputés pour être de grandes lumières, bien au contraire, ils apportaient souvent la fin de l’intelligence. Elle laissait échapper un léger soupire, elle était aussi une jeune femme, peut-être pas à leur goût ceci dit… Devait-elle en être vexée ? Peut-être, allez savoir.

Les montagnes peuvent servir de bonne planque, ils descendent, font une petite attaque. Ils se positionnent alors au temple pour leur sacrifice et voila.

Du moins c’était une des nombreuses possibilités car en réalité, ils pouvaient aussi camper dans la nature. Le plus probable était qu’il faisait les sacrifices au temple, mais peut-ils en avaient fais un autre, plus secret… Allez savoir ce qu’ils mijotaient réellement. On pouvait même se retrouver avec un Ichibi 2.0 revenu à la vie après s’être amusé avec quelques vierges ! Tout était possible dans ce monde de fou lorsque même un vieux papy aigri portant un chapeau pouvait faire trembler un monde… Elle observait son compagnon, affichant un petit sourire amusé.

Ne t’en fait pas pour moi, je n’ai pas de regret si je meurs. J’espère que tu auras eu l’occasion de t’amuser avec une femme avant, ça serait triste de mourir sans avoir eu ce plaisir hein.

Elle lui fit un clin d’oeil avant d’éclater de rire. La petite troupe se mit en marche en direction du temple après la petite taquinerie lancée. La petite tempête qui débuta finie par devenir de plus en plus importante, rendant la vue de plus en plus difficile et même l’orientation. Il avait bien des choses qui pouvait faire chier dans le désert et une tempête de sable en faisait bien partie. L’heure n’était pas à la pleure, il fallait continuer pour accomplir la mission, mais bien entendu les choses n’allaient pas se faire aussi aisément.

Un vers sorti du sable pour essayer d’attaquer les deux shinobi, elle fit un petit bon en arrière pour créer momentanément une petite distance alors que Musashi avait préféré sortir son arme. Elle posa une main sur l’un de ses katana, son regard parcourant en un éclair la zone pour essayer d’identifier de potentielles menaces pour anomalie aux alentours. Il était important d’avoir une bonne vision sur l’ensemble du terrain.

La jeune ronin du jour aperçue deux ombres qui ressemblaient à des scorpions géants, leur forme particulière pouvait être aisément reconnue. Elle lâcha alors à son coéquipier.


Occupe toi du vers.


Alors que les deux bestioles l’attaquaient, elle esquiva avec un grand bon en direction de l’une des créatures, évitant le dard qui aurait pu avoir un effet fort déplaisant sur elle. Elle pouvait voir de plus prêt l’une des bestioles avec sa tronche peu reluisante et dont elle n’allait certainement pas gagner un prix de beauté. Elle dégaina rapidement sa lame, bloquant avec violence l’une des pinces qui voulait s’attaquer à elle.

Elle n’avait pas de temps à perdre, elle fit un bon dans les airs pour atterrir sur la tête de l’une des créatures, plantant immédiatement sa lame dans son crâne pour la neutraliser définitivement… Ou pour le dire autrement, pour la tuer. Un petit sourire s’affichait sur ses lèvres, visiblement satisfaite par la chose. Son regard se releva pour observer les alentours et voyant que l’autre créature voulait de nouveau lancer un assaut avec son dard, elle s’y prépara.

Sa lame sortie du crâne de la bestiole, laissant échapper quelques craquements et une petite giclée du sang de la bestiole. Elle bougea son corps vers le côté pour éviter la nouvelle attaque et profitant de cette ouverture pour lancer un assaut extrêmement rapidement, séparant le dard du restant de la queue.

La créature laissait échapper un cri de détresse, s’agitant sous la douleur et reculant de quelques pas, mais Izanami n’avait pas prévu de la laisser partir. Elle avait voulu le combat et elle allait l’avoir, le bémol c’est qu’elle allait le payer de sa vie. Elle prit appuie sur la tête du scorpion mort avant de se propulser à toute vitesse vers l’autre bestiole, passant entre les deux pinces. Il allait de soi que l’ennemi n’avait pas le temps de réagir que la lame lui fendit le crâne et le restant du corps en deux.

Elle n’était pas partie pour se laisser aller pour autant, son instinct de guerrière la poussait à rester aux aguets. A nouveau, son regard parcouru les alentours à la recherche de la moindre anomalie avant de regarder où se trouvait son compagnon. Après tout, elle devait s’assurer qu’il allait bien et peut-être avait-il besoin d’un peu d’aide. On ne pouvait jamais sous-estimer un adversaire, même si on pouvait le provoquer ou se foutre de la gueule.

Heureusement pour elle, le petit blond avait réussi à gérer le petit vers. Son regard parcouru à nouveau les environs alors que la tempête faisait toujours rage, elle ne voyait rien de suspect et un certain calme était revenu… Enfin calme… En dehors du sable qui vous fouettait la gueule bien sûr ! Elle s’approchait de lui.


Tu sembles t’en être sorti… On continue ou tu préfères que l’on se mette à l’abri avant ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12010-nagamasa-izanami-terminee#104755 https://www.ascentofshinobi.com/t12066-nagamasa-izanami#105165
Han Musashi
Han Musashi

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Ven 9 Juil 2021 - 23:46
Kaze no Kuni, Automne 204.
Ruines du temple d'Ichibi.


La théorie de la Nagamasa tenait la route pour le samouraï. Elle permettait, en effet, d’expliquer la difficulté de mettre la main sur ces fanatiques. Ils verront ce qu’il en était réellement lorsqu’ils atteindront leur seconde destination.

Se contentant d’un léger sourire pour répondre aux sarcasmes de sa comparse, Musashi songeait curieusement à une personne dont il avait un peu oublié depuis un certain temps. Les propos de la Nagamasa ne devaient probablement pas être étrangers à cette soudaine pensée qui le conduisait au pays de la terre. S’il n’était pas capable de contrôler ce genre de pensée, cette manie qu’avaient les souvenirs de surgir dans les moments où il ne s'y attendait pas, il parvenait néanmoins à exercer un certain contrôle sur les émotions qu’elle tentait d’éveiller en lui. Ainsi, il ne ressentait aucune culpabilité, mais peut-être une once de regret dans la façon dont choses s’étaient déroulées. Cependant, pour revenir au plaisir dont Izanami parlait, si c’était bien quelque chose qu’il avait connu et apprécié, aujourd’hui il n’en ressentait ni le nécessité ni le besoin. En ce point, on pouvait certainement le considérer très différent de la Nagamasa.

Quoi qu’il en fût, le samouraï revint rapidement à la réalité pour faire face aux dangers qui les menaçaient. En effet, outre la tempête de sable, qui se faisait de plus en plus violente, trois immenses créatures du désert surgirent des sables, juste au moment où il s’apprêtait à ériger un dôme de cristal, pour tenter de les dévorer. Dégainant rapidement son katana, Musashi put parer de justesse l’attaque surprise du vers de sable géant. La Nagamasa avait quant à elle affaire à deux scorpions de tailles toutes aussi impressionnantes, qu’elle comptait gérer sans l’aide de son partenaire.

Faisant confiance à Izanami pour s’en sortir toute seule, le Han évitait pour sa part les charges répétitives du vers qui s’acharnait contre lui. Lassée, la créature s’arrêta soudainement pour ouvrir sa gueule et aspirer toutes les choses qui se trouvaient en face d’elle, à savoir principalement du sable ainsi que Musashi. Serein, l’enfant du désert fit un mudra qui fit naître une aura pourpre, très lumineuse, autour de lui, tandis qu’il se faisait aspirer sans broncher. Sécrétant du chakra par ses pores, une très fine couche de cristal, aussi solide que le diamant, vint s’envelopper autour de sa peau, de la tête au pied.

Soudain, il se retrouva dans la gueule de la bête, qui se referma, tandis qu'elle se retournait cette fois-ci vers la Nagamasa. Cependant, sa tête vola avant qu’elle ne fasse le moindre pas, tandis que Musashi, de nouveau libre, enchaînait avec une autre technique, cette fois-ci verticale, pour fendre le reste du corps de la bête sauvage en deux. Recouvert par le sang de la créature, le samouraï tourna son attention vers sa comparse, qui semblait se déchainer contre les scorpions qui l'avaient pris pour cible. Léger sourire aux lèvres, il la rejoignit, tandis qu’elle lui demandait s’il était préférait se mettre à l’abri ou poursuivre malgré la tempête.

« Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre du temps. » Fit-il, en faisant apparaître un vautour fait de cristal. « Monte. Je compte sur toi pour nous guider vers notre destination. » Ajouta -t-il, avant de créer une protection frontale sur le dos du volatile pour éviter de subir les conséquences de la tempête.

L’oiseau artificiel se mit à voler et s’enfoncer sans plus tarder en bravant la tempête, tandis qu’Izanami se servait de ses dons sensoriels pour les guider vers leur destination…

Ce n’était qu’une heure plus tard qu’ils se retrouvèrent hors du champ de la tempête de sable, avec les ruines d’Ichibi qui se dessinait à l’horizon. Plus ils se rapprochaient, plus ils apercevaient les rochers et ruines des édifices qui constituaient le lieu. Mais il y avait aussi autre chose, l’odeur du sang et de cadavre qui empestait à mesure qu’ils se rapprochaient. Lorsque le volatile contourna l’un des obstacles majeurs qui les empêchaient d’avoir une vue d’ensemble, ils tombèrent sur ce qu’il restait d’un groupe de caravanes. Des charrettes en ruines, des marchandises pillées ou éparpillées par-ci et là, et des cadavres en état d’état de décomposition. Ils tenaient sans doute une nouvelle piste, et ce avant même de passer les ruines au peigne fin…


_________________
[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Qmep
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Nagamasa Izanami
Nagamasa Izanami

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Lun 12 Juil 2021 - 0:46
Le combat avait été rapide et sans pitié, les bestioles avaient été anéantis sans aucune autre forme de procès. Et heureusement que ce n’était pas la faune locale qui venait de mettre un arrêt à leur petite mission, la chose aurait fait quelque peu pitié quand même. L’un comme l’autre, Musashi décida de créer un piaf de cristal pour continuer le voyage, une chose plutôt agréable il fallait dire. Ils allaient pouvoir se reposer un peu, sauf si elle qui allait devoir utiliser ses capacités sensorielles pour les guider vers les ruines, mais ça, c’était qu’un détail sans grande importance.

La tempête était toujours aussi chiante et désagréable comme si le dieu du désert voulait nous empêcher de retrouver ses petits fanatiques, peut-être voulait-il leur épargner le même sort qu’il a subi ? C’est juste dommage qu’il allait échouer, comme d’habitude. Après un bon voyage, ils étaient enfin arrivé à destination, même si la vue et l’odeur restait largement à désirer. La mort, le sang. Elle reconnaissait ses odeurs parmi tant d’autres, elle les avait côtoyé depuis si longtemps qu’elle ne pouvait s’imaginer une vie sans. Elle avait pu repérer une seule présence vivante, bien que très faible et ça ne semblait pas être une bestiole. Ceci dit, elle n’en n’avait pas encore la certitude non plus.


Je ressens une présence vivante, peut-être un survivant.

Soufflait-elle à son compagnon de mission pour qu’il reste aux aguets, juste au cas où. Ils ne savaient pas avec certitude dans quoi ils étaient tombés, mais la première vue n’était pas une bonne. Une attaque sur une caravane n’était pas gratuite, les fanatiques ? Les brigands ? Il était impossible à le définir en ce moment, même si la balance penchait vers les fanatiques. Le piaf de Musashi fini par se poser et ils pouvaient descendre pour fouiller les environs.

Voyons voir s’il a des indices ou des survivants.

Sur ses belles paroles, la samurai se mit en marche. Elle observait les environs, les cadavres massacrés, les charrettes pillées et dont certaines marchandises étaient éparpillées tel que des outils ou ce genre de choses qui pouvaient être vue comme moins prioritaire. Avaient-ils besoin de ressources primaires pour survivre ? Peut-être, il semblait moins probable qu’ils aient visés la caravane pour de l’argent, bien que ce n’est jamais une mauvaise chose à avoir.

Dans tout les cas, les attaquants n’avaient pas été de main morte et ils s’étaient déchaînés ; pour ne pas dire qu’ils s’étaient amusés. Un certain excitement montait dans la samurai, la douce perspective d’un délicieux combat violent lui plaisait déjà.

Un petit grognement la fit sortir de ses pensées, agrippant son arme, elle se détendit immédiatement lorsque le bruit lui rappelait que ça ressemblait plutôt à un homme mourant. Elle marchait d’un pas lent, mais assuré. Les sens aux aguets, elle se dirigea vers le bruit pour trouver un survivant en sale état. Il était pâle, des bandages de fortunes rougeâtres semblaient couvrir son ventre. En le jugeant rapidement, il était ici depuis quelques jours et il était dans un très sale état, proche de la mort même.

Son regard s’assurait rapidement que les environs étaient sûrs avant de se rapprocher de l’homme, criant au passage pour ramener son coéquipier.

Musashi ! J’ai un survivant ici !

Elle se rapprochait un peu de lui.

Vous m’entendez ? Vous pouvez me dire qui vous a fait ça ?

Ben oui, c’est que la Nagamasa voulait avant tout savoir les responsables, sa survie ne lui importait pas vraiment en fait.

Ai...d..ez… Moi….. d’...abord…

La Nagamasa cachait sa frustration qu’il était si exigeant aux portes de la mort, enfin, pas trop non plus en réalité. Il avait le comportement de tout être humain pitoyable qui se respectait et s’accrochait à la vie comme une vulgaire sangsue.

Ne vous en faites pas, mon coéquipier est l’un des meilleurs médecins du coin, il vous remettra sur pieds. N’est-ce pas hein ?

Disait-elle en jetant un regard vers le blond pour s’assurer qu’il joue le jeu du docteur foireux… Elle savait qu’il n’était pas un vrai médecin mais bon, il n’avait pas à le savoir, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12010-nagamasa-izanami-terminee#104755 https://www.ascentofshinobi.com/t12066-nagamasa-izanami#105165
Han Musashi
Han Musashi

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Sam 17 Juil 2021 - 16:11
Kaze no Kuni, Automne 204.
Ruines du temple d'Ichibi.


Ils n’étaient pas seuls, à en croire la Nagamasa. Ce n’était pas plus mal, songeait Musashi, qui espérait justement mettre la main sur les fanatiques, ou au pire tomber sur des personnes susceptibles de les rencarder. Ceci dit, pas certain que les gens qui s’aventuraient dans ce genre de coin soit du genre coopératifs. Puis, il n’oubliait pas cette odeur immonde qui empestait dans toute la zone.

Finalement, le piaf en cristal se posa devant la scène de destruction des caravanes, avant de disparaître en poussière cristalline. Les deux mercenaires s’approchèrent naturellement de la scène qui s’offrait à eux, ne serait-ce que pour l’examiner de plus près.

Partageant la zone en deux, Izanami s’occupait de la partie gauche, tandis que le Han examinait la partie droite. Pour l’enfant du désert, il n’y avait pas besoin de réflexion poussée pour comprendre qu’il s’agissait d’un massacre. Ils ignoraient pour le moment les raisons, même s’il avait sa petite idée sur la question, surtout au regard de comment se dessinait la scène. Fouillant parmi les débris, il cherchait des éventuels survivants, qui pourraient sans doute mieux les renseigner sur ce qui s’était vraiment passé. Après quelques instants, s’il ne trouva toujours pas le moindre trace de survivant, il put néanmoins mettre la main sur un parchemin pour le moins intéressant. Il le glissa naturellement dans sa veste et poursuivait ses recherches…

Finalement, alors qu’il s’éloignait un peu du lieu du massacre, en suivant des traces de denrées, sa camarade l’interpella en lui confiant qu’elle avait trouvé un survivant. Il rebroussa rapidement chemin pour la retrouver. Une fois arrivé, il put voir le survivant en question, un homme très mal en point dont la vie semblait tenir qu’à un fil. Cela relevait presque du miracle qu’il put survivre aussi longtemps avec la blessure qu’il portait au ventre. Izanami chercha naturellement à en savoir plus sur ce qui s’était passé, cependant, le mourant refusait de coopérer, tout du moins pas avant d’avoir reçu des soins. Il savait peut-être qu’en parlant les deux shinobis l’abandonneraient à son triste sort.

La Nagamasa chercha à le rassurer en désignant le Kazejin comme étant un médecin et en lui assurant qu’il allait rapidement le remettre sur pied. Un mensonge grossier, mais qui semblait faire son effet, puisque la victime tendait la main vers le Han, comme pour le prier de se dépêcher de lui venir en aide. C’était triste de s’accrocher autant à la vie alors qu’il avait déjà un pied dans la tombe, trouvait le blond, qui ne manqua pas moins de le gratifier d’un très léger sourire, avant de se saisir de sa main.

« Je vais m’occuper de vous. Pendant que je vous soigne, dites-nous ce qui s’est passé. » Glissa -t-il, avant de réaliser un mudra.

Il généra de la poussière cristalline autour de ses mains, dont un simple regard avait suffi pour plonger l’individu dans une illusion qui lui procurait la sensation de bien-être. Plus de tracas, plus de douleur, ses inquiétudes disparaissaient, tandis que le Han dirigeait une partie de sa poussière cristalline vers la blessure de la victime, lui faisant croire qu’il soignait ses blessures.

« Merci. Merci, je crois que je me sens mieux… » Dit le mourant, l’air soulagé. Si seulement c'était aussi simple, songeait Musashi... « … On a été arrêté par des hommes qui portaient des masques d’Ichibi. Au début, ils nous ont demandé de leur remettre la petite-fille de notre chef, ainsi que la moitié de nos vivres, et en échange ils nous laisseraient la vie sauve. On a évidemment refusé. C’est là qu’ils nous ont massacré, avant de partir vers la grotte avec la petite-fille du chef et une bonne partie de nos vivres. Je ne sais pas qui ils ne sont ni ce qu’ils veulent faire de la fillette, mais si vous pouvez arrêtez-les et sauvez la gamine, je vous prie. Elle n’a que quatorze ans. » Ajouta -t-il, avant de cracher du sang.

Sa douleur s’intensifia et l’illusion ne faisait soudainement plus effet. Il le réalisait, l’air confus.

« Je vous remercie pour ces précieuses informations. » Fit Musashi, en dégainant son katana, sous le regard médusé du marchand mourant. « Malheureusement, vous êtes condamnés. Tout ce que je peux faire c’est abréger vos souffrances. Reposez en paix. » Ajouta -t-il, en lui transperçant le cœur de sa lame.

La victime n’eut pas le temps de placer le moindre mot. S’il n’était pas impossible qu’il eût voulu maudire le samouraï, toujours était-il qu’il était la personne qui l’avait délivré de ses souffrances.

« Allons voir ce que ça donne dans la grotte. » Glissa -t-il, à sa comparse. Il impulsa le pas sans perdre de temps. « D’ailleurs, tiens, j’ai trouvé ça dans les débris. » Fit-il, en lui offrant en chemin le parchemin qu’il avait trouvé dans les débris.

Enfin, ils arrivèrent devant l’entrée de la grotte désigné par le marchand, en réalité plus semblable à une sanctuaire en partie en ruines qu’une véritable grotte, mais peu importait. Musashi ne manqua pas de constater les traces de denrées qui arrivaient jusqu’ici, ni l’odeur du sang qui se voulait plus forte que jamais...

Spoiler:
 

_________________
[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Qmep
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Nagamasa Izanami
Nagamasa Izanami

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Mar 20 Juil 2021 - 1:27
La jeune Nagamasa décida de se relever et de s’éloigner de quelques pas pour laisser le blond s’occuper du mourant, c’est qu’elle n’avait pas grand-chose à faire de toute façon. Pendant qu’il lui racontait des histoires, elle laissait son regard parcourir les environs, restant tout de même sur ses gardes par précaution. Même s’il ne semblait pas avoir de menace imminente, on ne pouvait jamais savoir de quoi était fait l’avenir et encore moins ce que les fanatiques avaient en tête. Après tout, le prédateur venait toujours sur le terrain fertile où il trouvait beaucoup de proies, n’est-ce pas ?

Elle jeta un rapide regard vers Musashi lorsque celui-ci acheva l’homme sans trop de honte lorsqu’il avait donné les informations que le groupe voulait. La chose lui faisait ni chaud, ni froid. Des morts, elle en avait vue par centaine, si ce n’est par milliers alors une de plus ou de moins n’allait pas la faire pleurer. Après tout, pourquoi craindre l’inévitable dans la vie ? Personne n’allait pouvoir échapper à la mort, la question était plutôt si on voulait mourir avec dignité ou honte. Elle regardait le marchand, un brin de mépris à son encontre, pour son caractère qu’elle jugeait faible.

La jeune femme fut sortie de ses pensées par son compagnon, posant ses yeux sur lui, elle prit le parchemin qu’il lui tendit.


Merci bien, ça pourra servir j’imagine.

Elle se doutait que s’il lui donnait, c’était qu’il en avait pas besoin tout simplement. Elle n’allait pas s’en plaindre non plus. Elle le rangea pour l’heure alors que le petit groupe prit la direction de cette fameuse grotte dont parlait le marchand. Elle espérait que les choses allaient pouvoir vite se régler, mais qui pouvait bien le savoir à ce stade. Elle avait comme le présentiment que ce groupe de fanatique n’allait pas être si simple d’être trouvé, surtout usaient de méthodes de guerillas.

Le trajet jusqu’à la grotte se fit sans encombre, étrangement d’ailleurs car elle s’attendait à des attaques. Ils ne semblaient pas trop surveiller, étaient-ils trop confiant ? Peut-être bien, mais ça arrangeait la Nagamasa puisque cela allait fortement faciliter la chose. La dernière chose qu’elle voulait c’est qu’ils sachent qu’ils étaient poursuivis par des mercenaires.

Son regard se posait sur la groupe, l’avant-bras gauche posé de façon nonchalante sur la poignet de son arme. Elle pouvait ressentir diverses odeurs et parfois elle maudissait la qualité de son nez. Quelques odeurs de merde et de fer, du sang ? Difficile à dire, les odeurs étaient particulièrement désagréables dans ce coin.


Putain… ça pue ici…

Elle fit une série de mudras, essayant de détecter quelques présentes chakratiques dans les environs mais rien. Elle attendait un temps, silencieuse. Elle n’était pas certaine de savoir si cela était un piège ou non. Après tout, qui pouvait connaître leur maîtrise du chakra.

Je ne ressens aucune présence dans le coin.

Laissait-elle juste échapper avant de s’avancer dans la grotte, laissant son partenaire s’occuper d’apporter la lumière dans ce long couloir sombre. Le silence était totale, l’odeur pouvait être sacrément désagréable, la pourriture, la merde et d’autres choses ne rendait pas l’endroit le plus commode. Après une petite marche à travers un couloir, Izanami pouvait remarquer quelques pièces qui apparaissaient sur les côtés, creusez directement dans la roche. Ses pièces étaient du classique : Toilettes, chambres, réserves etc. Tout ce qui pouvait aider à la vie rapide dans un tel endroit pourri qui servait d’avant poste.

Ils se sont fais sacrément chier… Je me demande combien de ses planques ils ont…

Marmonnait-elle à son compagnon alors qu’elle continuait la route après avoir vérifié rapidement les pièces. Quelques pas de plus et le duo arrivait dans une pièce plus grande et qui semblait faire office de pièce centrale. Une grande table en bois ainsi que des bancs. Un peu plus loin, une sorte d’autel de pierre était présent. Elle restait silencieuse, écoutait pour essayer de définir quoi que se soit d’étrange mais rien, l’endroit était presque à faire flipper.

Je me demande comment ils peuvent vivre ici sérieux..

Elle se frottait le nez en grimaçant et continua sa marche pour fouiller les autres pièces présentes, tombant sur ce qui semblait être une sorte de bureau, quelques étagères de livres et d’autres babioles. Elle se rapprochait à ce qui ressemblait à une sorte de bureau miteux, elle observe les environs puis commence à le fouiller. Elle trouvait divers papiers, lettres avant de trouver une carte. Un petit sourire se dessine sur ses lèvres, elle l’étend pour l’observer. Le duo avait devant lui une carte du pays du vent, différentes croix entourées se trouvaient sur la carte, l’un se trouvait près du temple, un autre dans les environs où ils étaient en ce moment. D’autres étaient encore éparpillés dans les montagnes.

On dirait les localisations de leurs planques, non ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12010-nagamasa-izanami-terminee#104755 https://www.ascentofshinobi.com/t12066-nagamasa-izanami#105165
Han Musashi
Han Musashi

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Ven 23 Juil 2021 - 0:09
Kaze no Kuni, Automne 204.
Ruines du temple d'Ichibi.


Le chemin menant jusqu’à la grotte semblait désert, aussi étonnant que cela puisse paraître. Musashi restait malgré tout sur ses gardes car, si leurs informations étaient bonnes, il y avait tout lieu de penser que leurs cibles opéraient dans cette zone. Qui sait, peut-être qu’ils avaient disséminer de nombreux pièges et se cachaient dans l’ombre, en attendant que leurs proies tombent dans leurs filets.

Quoi qu’il en fût, les deux mercenaires purent avancer jusqu’à l’entrée de la grotte, où ils sentaient toutes les odeurs immondes qui provenaient de l’intérieur. Musashi ne saurait identifier toutes les sources, mais parmi les odeurs il n’eut pas de mal à reconnaître celle du sang. A priori, ils étaient sur une bonne piste, se disait-il, tandis qu’Izanami déployait ses sens pour savoir si d’autres personnes se dissimulaient dans les environs. Apparemment, ils étaient seuls, ce qui était étrange et invitait le samouraï à redoubler de vigilance.

« Restons sur nos gardes, on ne sait jamais. » Lui dit-il, juste avant de s’aventurer à l’intérieur de la grotte.

Il faisait particulièrement sombre, au point que Musashi se vit contraint de créer une torche de cristal, alimenté par son chakra katon. Ils progressaient ensuite lentement, prenant le temps de bien s’imprégner de leur environnement. Pour l’heure, ils ne trouvèrent rien d’intéressant à se mettre sous les dents. Pire, ils devaient supporter toutes ces odeurs nauséabondes, provenant un peu de tous les côtés. Si le samouraï n’avait pas appris à supporter ce genre de choses, il allait sans dire qu’il aurait gerber sur place et peut-être rebrousser chemin.

Quoi qu’il en fût, nos deux protagonistes avancèrent et arrivèrent dans un long couloir, où plusieurs pièces s’offraient à eux. Des toilettes, des chambres à coucher, ainsi que des réserves, ils ne faisaient donc aucun doute sur le fait que cette grotte abritait ou avaient abrité des gens. Izanami critiqua les efforts déployés pour faire de ce lieu ce qu’il était et s’interrogeait sur le nombre de planques qui existaient réellement. Si le Han était incapable de répondre à cette question, il ne pensait pas moins qu’il en existait d’autres, sans doute bien dissimulés dans les montagnes qui délimitaient les ruines, comme l'avait déclaré leur dernier informateur.

« Ce qui est sûr, ce qu’ils n’ont pas perdu leur temps pour s’accaparer ces lieux, autrefois sacrés. » Glissa Musashi pour répondre à sa collègue.

Finalement, le long couloir déboucha sur une autre pièce, un peu plus grande que les autres, mais tout aussi flippante. Le Han ne put passer à côté du grand hôtel de pierre en arrière-plan. Il prit naturellement le temps d’examiner attentivement la salle, tandis que sa comparse s’interrogeait sur ceux qui vivaient ou avaient vécu dans ces lieux. Pour Musashi, il ne faisait aucun doute que ces lieux n’étaient pas ainsi autrefois, mais peut-être qu’il se trompait.

« J’imagine que ça doit être plus facile pour repousser les aventuriers. Rare sont ceux qui accepteraient de s’aventurer par ici. Mais toute de même… » Fit-il, d’un air songeur.

Ils avançaient pour mieux examiner les autres pièces. Rapidement, ils arrivèrent dans une salle semblable à un bureau, qui méritait visiblement leur attention. Ils essayèrent, chacun de son côté, d’examiner la pièce pour voir s’ils ne pouvaient pas trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Si Izanami semblait avoir mis la main sur quelque chose, Musashi tomba également rapidement sur un uniforme. Un étrange uniforme plié et dissimulé dans un carton sous la table. Il aurait presque le zapper, si ses yeux ne s’étaient pas arrêtés sur l'emblème qu’arborait le costume.

Bien qu’il fût de retour à Kaze depuis peu, le Han ne se souvenait pas d’avoir déjà vu un tel logo à Kaze, ni depuis son retour ni autrefois lorsqu’il y vivait. Il arracha naturellement l'emblème, tandis qu’Izanami lui partageait sa découverte. Elle avait en effet trouvé une carte pour le moins intéressante. Il s’agissait d’une carte de Kaze sur laquelle certains lieux avaient été bien mis en évidence. Curieusement, on y trouvait le repaire dans lequel ils se trouvaient, ainsi d’autres points autour des montagnes qui délimitaient les ruines. Bien que la superficie à examiner semblait vaste, cette carte allait leur être utile, à n’en point douter, songeait le samouraï.

« Finalement, ils ne sont peut-être pas aussi malins qu’on le pensait. Garde-le précieusement, on va essayer de trouver d’autres indices pour mieux cibler le lieu où les têtes pensantes se terrent. » Rétorqua Musashi, avant de montrer le symbole, en forme de croissant de lune, qu’il avait trouvé sur l’uniforme. « Est-ce que cet emblème te dit quelque chose ? Je n’ai pas souvenir que ce soit lié à Taiyô ni avec les deux grandes villes à proximité. » Ajouta -t-il, d’un air songeur.

Soudain, un écho se fit entendre à travers le repaire. Difficile de savoir ce que s’était, mais Musashi tourna immédiatement la tête vers la porte, sur ses gardes, s’efforçant d’écouter attentivement pour savoir si quelqu’un ou quelque chose arrivait dans leur direction.

« … Je croyais qu’il n’en restait plus de ces uniformes. Tu es sûr qu’on va en trouver dans le vieux bureau ? » Fit une voix, qui résonnait dans le couloir. « La cheffe aurait quand même pu dispenser le nouveau de ce costume. » Ajouta la voix, qui semblait se rapprocher d’eux.

Rangeant immédiatement l’uniforme à son emplacement, Musashi éteignit sa lame et s’empressa de se glisser derrière la porte, aspirant Izanami avec lui en la prenant par le bras.

« Si elle t’entendait, elle te tuerait, hein. Ce costume est important si le nouveau veut pratiquer le rite. On n’en a plus dans le nouveau repaire des sacrifices, mais on en avait gardé en stock un peu partout dans les autres repaires. Attends-moi dans le couloir, je vais le récupérer rapidement. » Rétorquai une autre voix, qui allait visiblement d'un instant à l'autre entrer dans la pièce.

Si le samouraï espérait mettre la main sur les deux en se dissimulant derrière la porte, c’était raté. Désormais, ils se devaient d’appréhender rapidement les deux individus et les interroger pour remonter à leur cheffe…


_________________
[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Qmep
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5820-han-musashi-une-existence-aux-lourdes-consequences-fini#47387 https://www.ascentofshinobi.com/t6453-han-musashi-carnet-de-route#53995
Contenu sponsorisé

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami] Empty
Revenir en haut Aller en bas

[Mission B | Kaze] Calmer les fanatiques [N. Izanami]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: