Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Se préparer pour la guerre [Teruyo]
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 16:05 par Shizen Seiki

» Prémices du Senbazuru : Pénétrer les terres [Yahiko, Hanae, Ayuu, Kenzo, Shimaenô]
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 14:22 par Sendai Hanae

» Médecine Ancestrale [Meikyû Jotaro]
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 13:20 par Asaara Ôji

» Le mal du pays. [Ouvert]
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 13:19 par Oterashi Yanosa

» Absence d'un trio
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 12:37 par Gôgon Medyûsa

» Absence Yahiko
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 12:27 par Gôgon Medyûsa

» Passe d'armes [Sakura]
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 11:57 par Metaru Hideko

» 02. Valider un Combat/Entraînement
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 11:36 par Okita Sakura

» 思い出 Omoide [Kaya]
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 11:18 par Kogami Akira

» 強力 Puissance — Akira
Visite inattendue - Ancêtre et famille EmptyAujourd'hui à 11:00 par Kogami Akira

Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

Partagez

Visite inattendue - Ancêtre et famille

Zaiki Minako
Zaiki Minako

Visite inattendue - Ancêtre et famille Empty
Dim 27 Juin 2021 - 17:03
“ Nous étions deux, nous ne faisions qu'un.
Nous ne sommes plus deux, nous vivons en un.
Repose en paix. ”


Minako a réussi à marcher après de multiples séances de rééducation. Ce matin-là, après avoir eu son petit déjeuner, la jeune fille regarde sa poitrine.

“ Plus aucune cicatrice. Mon corps a définitivement compris que ma sœur n'est plus. Mon esprit aussi, l'a compris. Ma sœur est au ciel. ”

Elle arrive à se lever seule. Ainsi elle peut regarder le passage des personnes à la fenêtre. Il est déjà presque midi et le soleil est déjà bien haut dans le ciel. Elle fait la moue, préférant regarder le coucher du soleil. Une personne toque à la porte et l'ouvre.

Koyama – « Hey , p'tit cul, ça va ? »

Minako se retourne et voit le torse saillant de son ami. Koyama. Elle le regarde dans les yeux. Il s'approche d'elle et la câline.

Koyama – « J'étais tellement inquiet pour toi, ne me refais plus jamais ça. Mon amie… »

Minako – « Arrête, tu m'étouffes… »

Les yeux humides, Koyama la regarde. Il relâche l'étreinte et se met à côté d'elle, regardant lui aussi la fenêtre.

Koyama – « Je suis vraiment heureux, je t'ai vu, et… enfin… Tu as réussi à avoir Ken dans ton cœur, je suis vraiment heureux pour toi. »

Minako – « Je vois, et toi alors ? Tu as réussi à faire comprendre à tes parents que tu te sens mieux avec les hommes ? Ils ont annulé le mariage forcé ? »

Koyama – « Oui, ils ont eu la lettre de Junko leur indiquant d'annuler ça. Ils ont accepté à contre cœur et m'ont chassé de la maison. Je suis en coloc avec Ryuku actuellement. »

Minako – « Je suis rassurée. »

Le duo regarde l'extérieur. Les nuages avancent assez rapidement, indiquant que la pluie va arriver tôt ou tard.

Koyama – « J'ai des nouvelles de l'enfant qu'on a sauvé dans le bar, là. Kaito l'a pris sous son aile. »

Minako – « Oh ? La petite Mitsui ? Mais… mais son frère alors il est où ? »

Koyama – « Euh… hé bien comment dire… Les officiers ont retrouvé le corps du petit garçon dans le grenier du couple qui avait enlevé la petite. Le couple est incarcéré à vie, et je crois que leur co-détenus vont vouloir les tuer, clairement, ha ha. »

Minako – « Fais chier. Quelle bande de… bref, heureusement que Oto-san est là pour elle. Il faut essayer de la soutenir au mieux. »

Minako s'adosse contre le mur. Elle voue une colère contre ceux qui ont osé s'en prendre à des enfants purs et innocents. Le ciel s'assombrit, pour le plaisir des yeux et de son mal de tête qui se calme.

Koyama – « Hey en parlant de soutien. Kaito m'a demandé de te prévenir. Paraît que le Raikage lui-même veut te voir. C'est fou ! Du coup je me disais que ça te gênerait de te montrer en… »

Minako – « Quoi ? Quand ? Maintenant ? Mais je ne peux pas être dans cet état devant lui, c'est un manque de respect. Je dois me changer maintenant. »

La jeune femme fait le tour de son lit d'hôpital et récupère un pantalon tailleur noir et une chemise blanche. Dans la salle de bains, elle arrive à faire sa toilette. En se regardant dans le miroir, elle jure qu'elle va s'entraîner pour que plus aucun enfant ne subisse la bêtise humaine. Elle se voit toute blanche. Elle a l'impression de se voir comme étant une Yurei. Elle commence à rager intérieurement. Elle est dégoûtée.

“ En temps qu'artiste c'est normal qu'on suscite de l'intérêt et que plusieurs fan veulent nous rencontrer. Mais là, plusieurs personnes veulent me voir car j'ai eu une sœur siamoise. Le raikage lui-même qui veut… ”

Koyama – « Minako, l'infirmière me dit que je dois sortir car tu dois être seule avec le boss. En attendant je vais voir ton petit-ami. À plus p'tit cul. »

Minako est toujours dans ses pensées alors qu'elle a seulement enfilé son pantalon et mis sur son dos sa chemise.

“ Et s'il me rejette car j'ai eu ce problème ? Je serai la honte du village. Je ne le veux pas. Comment va-t-il se comporter ? Quel genre de regard il va porter sur moi ? Est-ce que j'aurai une vague de mépris de sa part ? ”

Tout en boutonnant sa chemise, à haute voix elle dit ceci :

Minako – « Mais bordel je ne suis pas une bête de foire ! Pourquoi il veut me voir en personne, il n'y a pas d'autres personnes plus intéressantes ? Je ne suis qu'un genin et je n'ai accompli aucune mission avec brio qui mérite ses félicitations. »

Elle soupire, se calmant ainsi. Elle doit se montrer calme et sérieuse face à ce visiteur inattendu. Doucement, elle ouvre la porte de la petite salle de bain et retourne ainsi dans sa chambre d'hôpital. Elle constate qu'il n'y a plus personne. Minako ne se sent pas très bien, ne sachant pas à quoi s'attendre. Elle s'assoit sur le rebord de son lit, prenant son cahier de musique et l'ouvrant sur une page actuellement blanche.

“ Merci de me l'avoir rapporté, Koyama. Je vais pouvoir tenter de travailler dessus en attendant l'arrivée du raikage. ”

l'Inspiration. Telle une poupée, elle reste assise, et chante cela. Son voisin de chambre, Ken, peut l'entendre.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Visite inattendue - Ancêtre et famille Empty
Lun 12 Juil 2021 - 6:00

Pénétrant calmement l’enceinte de l’hôpital, le Meikyû se présentait pour venir voir une patiente bien précise. Ayant plus ou moins intercepté son dossier par inadvertance, un rapport relatant une déduplication de personnalité avait été produit par un dénommé Nara Aizen.

S’il était vrai que beaucoup de soldats subissaient un tel phénomène suite à un traumatisme, pour une raison reposant pour le moment sur l’intuition, Raizen avait perçu les choses différemment. Ne pouvant s’empêcher de se demander si elle n’était pas possédée d’une entité dont elle n’avait encore aucun contrôle, il décida d’aller sur place pour confirmer son intuition.

Après tout, les Meikyûs étaient assez particuliers, suffisamment pour parfois marquer leurs descendances afin de leur offrir un passage de pouvoir sans forcément les avertir d’une quelconque manière.

Vestige de la nouvelle génération Meikyû, l’ouverture des aptitudes du clan aux étrangers avait énormément de bon, mais aussi une quantité importante d’éléments néfastes comme le manque de sensibilisation à cet égard.

N’ayant possiblement personne pour l’aider, à titre de rares Meikyûs de Kumo, il était ainsi de son devoir de se rassurer sur cette possibilité ou plutôt de l’invalider. Autrement, les médecins se chargeraient de poursuivre son suivi et son profilage de manière aussi discrète que compétente.

-Zaiki Minako.

Entrant dans la pièce sans se faire attendre, sa voix venait de tonner de manière aussi sévère que perturbante, surtout pour ceux qui n’avaient jamais rencontré Raizen.

-Yo !

S’adoucissant d’un seul coup, son faciès se transposa, dévoilant ce qui semblait être presque un sourire. Se voulant réconfortant, il leva soudainement la main afin d’accompagner son geste d’une brève salutation.

Prenant dès lors possession de la salle en observant les alentours, il s’adossa finalement contre un mur avant de poser son regard sur celle-ci. Ne pouvant s’empêcher de chercher le moindre symbole visible d’un sceau, rien d’apparent ne capta son attention. Or, comme toujours, il fallait voir au-delà des apparences.

-Je m’appelle Meikyû Raizen, shinobi de Kumo et j’ai vu ton dossier passer. Je me suis dit que ce serait une bonne idée pour moi de venir discuter avec les générations futures et voir de quelle manière on peut mieux les aider et les encadrer.

Subtil, on pouvait nettement voir que l’art de la parole était quelque chose qu’il maîtrisait surtout qu'il ignorait totalement son grade pour rendre la discussion plus légère.

-Parle-moi un peu de toi Minako, de tes origines, ta famille, ton histoire ou le moindre élément qui te représente, je pense que c’est la première chose à faire afin d’entamer la moindre discussion.

Souriant de nouveau, il ralentit soudainement la cadence de ses paroles avant de poursuivre :

-Tu peux prendre ton temps ne t’en fait pas.

Lui cédant dès lors la parole, un regard d’une concentration importante se manifesta sur le faciès du Meikyû tandis qu’il laissait planer la totalité de ses sens. Entrant quasi en transe alors qu’il prenait soin de détecter le moindre détail, une voix intérieure l’interpella, lui envoyant soudainement un choc électrique….


_________________
Visite inattendue - Ancêtre et famille J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Visite inattendue - Ancêtre et famille Empty
Mer 14 Juil 2021 - 16:29
Minako n'y croyait pas. Elle s'est senti tellement nulle, tellement faible, qu'elle pensait qu'elle n'aurait pas une potentielle aide du raikage lui-même. La demoiselle lève les yeux, ayant fini de lire une partition, lorsque l'homme qu'elle voulait rencontrer entre en scène. Elle n'osa pas lui couper la parole, par simple respect envers sa personne. Lorsqu'elle eut "l'autorisation" de parler, ses yeux s'illuminent, bien que son oeil gauche reste un peu plus sombre que l'autre.

« Je suis ravie de vous voir, monsieur. Oba-san avait fait mention de vous lorsque ma sœur et moi étions en conflit interne. » dit-elle en se levant, aussi naturellement que possible. « Ah oui, euh... Comment dire... Mitsai était ma sœur jumelle siamoise qui vivait en moi jusqu'à il y a un mois quand on a dû se faire opérer d'urgence. Si vous parliez de ce dossier à son sujet, on a réussi à découvrir qui était Mitsai avant l'examen des chuunin, mais je ne pensais pas qu'on aurait une paire de poumons supplémentaire… Elle s'est éteinte, je ne sens plus sa présence en moi. Cependant, je ne voulais pas parler d'elle. Il y a quelque chose qui me fait peur et je pense que vous pouvez m'aider… »

Minako sent une aura qui l'enveloppe doucement, inconnue à ce jour. Elle se souvient qu'elle a déjà senti cette chose durant son enfance, elle faisait souvent des insomnies, notamment à cause de mauvais rêves. C'était sa sœur qui la protégeait de la présence, maintenant la jeune Minako est sans défense face à ce cauchemars.

« Je suis née et j'ai grandi à Humy avec ma mère et mes grands-parents. Mon père travaillait à plein temps à Shidateru et venait très rarement nous voir, et n'était pas là lors d'un incident. » commence-t-elle, donnant ainsi un lieu et le contexte de sa mésaventure. « Je voyais souvent des bateaux de pirates passer par là à une période. Un jour où j'allais seule sur le marché, je me suis fait kidnapper, avec d'autres enfants. Nous étions dans une cale d'un bateau qui était encore au port, lorsque mon grand-père nous a retrouvés. Je me souviens qu'un grand homme me tenait par le cou, en hauteur de sorte à ce que mes pieds ne touchent pas le sol, quand il menaçait mon grand-père de me tuer s'il ne le laissait pas me prendre, avant de me donner une décharge étrange sur la gorge. Je ne crois pas que c'était du raiton, c'était autre chose, je ne saurai pas dire quoi. Je me souviens que quelque chose a eu une emprise sur ma voix, criant de sorte à assourdir le ravisseur et mon grand-père l'a abattu. Je me suis toujours demandé pourquoi et c'est pour ça d'une part que j'ai voulu être ninja. Je ne pense pas du tout que ce soit celle que je nommais Mitsai, c'était autre chose, plus sombre et plus puissant. Je me souviens que j'avais souvent des cauchemars et ça m'arrive encore parfois de faire des crises d'insomnies. Dans mes rêves, cette présence apparaissait flou, un homme de 2 mètres à peu près et assez potelé, avec des ailes d'oiseau de couleur rouge sang. Il nous disait des trucs comme ne pas écouter ses sentiments, que le fait d'avoir des amis et donner de l'amour c'était pour les faibles, et qu'il fallait que j'adhère à ses idées pour qu'il ne me fasse pas peur. »

On ne voit rien d'apparent sur son cou, mais paraît-il que la source de sa peur se loge ici. La jeune fille ne se sent pas bien d'en parler, elle l'a caché à tout le monde depuis que sa propre mère lui disait qu'elle raconte des mensonges pour devenir le centre d'intérêt et qu'elle ne le mérite pas. Elle se reprend en main et lui donne ses objectifs en temps que ninja.

« La seconde raison pour laquelle j'ai voulu être ninja, c'est que je veux me battre pour protéger les enfants des actes barbares de ce genre. J'ai fais des pieds et des mains pour que ma mère accepte que j'aille me former à Shidateru. Quand nous sommes arrivés le nom de la ville a changé. J'ai ensuite été à l'académie ninja. En y ressortant, j'ai appris l'existence de l'unité spéciale du Kyuubu, et c'est là mon but actuel, l'intégrer pour protéger les enfants. Mais actuellement je ne peux pas réussir tant que j'ai cette peur en moi, cette chose que je n'explique pas. En soi il n'est pas dangereux, n'apparaissant uniquement lors de mes nuits dans les rêves. Il n'a jamais fait comme ma sœur à prendre le contrôle de mon corps, à part quand j'ai un énorme coup d'adrénaline qui me fait crier. Je ne veux pas abandonner mon bandeau de shinobi, je veux être forte pour les enfants, pour les protéger. Je veux réussir à me débarrasser de ça, ou trouver une solution quelconque pour que je n'aie plus ces mauvais rêves. »

La jeune femme n'a plus grand chose à dire désormais, elle peut laisser son interlocuteur répondre et donner son point de vue à ce sujet. Elle a cette crainte qu'il la prenne pour une folle, elle ne veut pas abandonner son bandeau ni son but de protéger les civils de Kaminari.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Meikyû Raizen
Meikyû RaizenEn ligne

Visite inattendue - Ancêtre et famille Empty
Lun 19 Juil 2021 - 4:55

Sifflant légèrement, le Meikyû haussa un sourcil avant de s’adosser contre un mur, se permettant ainsi d’entendre la totalité de l’histoire du Minako. En lui demandant des informations sur elle et son passé, il ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle y aille tant en profondeur, mais surtout, pas aussi facilement.

Ne se demandant pas du tout pourquoi il désirait savoir cela ou autre, elle avait obtempéré, fort probablement dû à son statut important.

Ainsi, le Meikyû avait un élément de moins à gérer. Mieux encore, plus elle parlait et plus la liste d’éléments pertinents se résumait de manière tout aussi drastique que conséquente.

Dès lors, que ce soit le décès de sa soeur siamoise, sa seconde personnalité ou un homme inconnu dans ses rêves avec d’étranges ailes, tous les éléments invoquaient la présence d’esprit.

Représentant un duo plutôt qu’un, Raizen ne bronchait pas, se notant dans une partie de son esprit qu’il devrait gérer la situation des pirates à proximité de Humy et Matshu. En effet, si ceux-ci n’étaient pas toujours présents, lorsqu’ils étaient là, on pouvait aisément sentir leur présence, une problématique pour bien des gens, surtout au regard de leur impact.

Or, en ce jour, il était présent pour Minako et cela confirmait son changement soudain de personnalité. Agissant plus ou moins comme un mécanisme d’autodéfense, si Mitsai semblait être une âme un peu plus protectrice et bienveillante, l’homme aux ailes rouges incarnait quelque chose de beaucoup plus violent et vicieux.

Les ailes et le rouge ayant toutes deux des représentations assez mystérieuses, ils étaient respectivement dans une zone assez inconnue.

-Merci pour toutes ces informations Minako, ça n’a pas dû être facile.

Se courbant légèrement pour la remercier, le Meikyû ne comptait pas s’arrêter là. Au contraire, il avait une longue liste d’éléments à mettre sur la table…

-S’accrocher à ses rêves et par conséquent, devoir se contrôler est primordial, mais tu as raison. Tant que tu n’auras pas établi une certaine paix avec cet esprit, tu ne pourras pas forcément mesurer son influence ou son impact à un moment ou tu seras faible. Si ta soeur semble être l’esprit principal qui te protège au regard longueur d’onde assez intense, bien que cet homme ne pourra pas prendre possession de tes moyens de force, il pourrait tout de même le faire en t’influençant à lui céder la place à un moment de faiblesse…

Soupirant, il ajouta :

-C’est un élément pour le clan Meikyû que j’ai baptisé : la manifestation des âmes, un moment ou tu entres en transe ou perds le contrôle de tes moyens, incarnant ainsi une ou plusieurs de tes entités avec ou contre ton gré. Le seul souci, c’est qu’un esprit est généralement trop puissant pour son hôte si l’on considère leur puissance et nos puissances respectives…

Se mettant ainsi à détailler de nombreux éléments très complexes, Raizen n’hésita pas une seule seconde.

-Quoiqu’il arrive, il faudra que tu puisses savoir de qui il s’agit. Je te conseille aussi de tenter de le comprendre afin d’y détecter ses intentions et de quelle manière vous pouvez collaborer. Si l’on veut, c’est le meilleur moyen d’avoir une certaine paix d’esprit. Autrement, ça pourrait se retourner contre toi et avec un peu de chance, il acceptera peut-être de te céder une partie de son pouvoir…

Répondant à son degré de précision par de la précision, il finit ainsi par arriver sur la finalité :

-Si je t’offrais la possibilité de rencontrer les âmes qui te possèdent afin d’établir un lien avec eux, l’accepterais-tu? C’est une des premières étapes que tu peux faire afin de maîtriser des esprits à l’état...plus ou moins sauvage si je puis me permettre…

En effet, les Meikyûs n’étant pas proches de la branche principale étaient bien souvent en clin à de nombreux tourments sachant qu’ils n’étaient pas encadrés par une série de rites permettant la découverte du premier ancêtre, un élément pourtant important…

Schizophrénie ou réceptacle possible d’ancêtres Meikyûs? Le tout restait à confirmer. Or, s’il activait ses sceaux en sa présence, il pourrait possiblement créer une onde réveillant les esprits s qu'elle possédait afin de s’infiltrer dans le domaine des esprits : L’habitacle dans lequel ceux-ci demeuraient.

Si aller en enfer existait, c’était bien ce à quoi cela pouvait aisément ressembler… Pourtant, si elle voulait rejoindre le Kyuubu, il était clair qu’affronter des démons aussi intrusifs serait important et il était justement là pour s’assurer d’agir de guide à titre de membre du clan Meikyû et membre de l’ordre du corbeau.


_________________
Visite inattendue - Ancêtre et famille J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Zaiki Minako
Zaiki Minako

Visite inattendue - Ancêtre et famille Empty
Jeu 22 Juil 2021 - 22:06
“ Si j'ai une certaine paix avec l'esprit, alors je pourrai accomplir mon devoir de shinobi à perfection. Sans Mitsai, je suis potentiellement faible face à lui. ”

L'explication sur la manifestation des âmes fait sens à Minako. Si c'est vrai alors son cauchemar pourrait être trop fort pour la jeune femme qu'elle est. Elle a eu une réflexion à ce sujet.

« Si l'esprit est trop puissant pour son hôte, est-ce que ça peut expliquer mes pleurs et mes cris qui cassaient les vitres lorsque j'étais enfant ? »

Ça ne lui est pas arrivé uniquement lors de son enfance. Ça lui est également arrivé après le décès de sa sœur jumelle, avant son coma. Elle a peur de rencontrer cet esprit, mais s'il le faut pour commencer à avoir un lien avec, alors elle se doit d'accepter. Si elle veut réaliser son rêve, alors elle doit être en paix avec. Elle se dit qu'elle est en sécurité auprès du Raikage. Elle ne sait pas du tout à quoi s'attendre, ni comment celui-ci compte s'y prendre pour éveiller l'esprit pour que ce dernier parle à Minako.

« On m'a souvent dit que la communication est la clé. Je me sens prête à communiquer avec cet esprit et le connaître, comment allez-vous faire pour détecter s'il s'agit bien d'un ancêtre ? »

Dans ses souvenirs, l'homme qui lui a donné cette décharge dans la gorge s'est mis à s'énerver et à parler d'abandon de la part de son pouvoir. Minako n'a jamais su de quoi il s'agissait et ne s'est jamais posé de question, car étant enfant, elle pensait à jouer aux poupées et à s'enfermer dans sa chambre après l'incident.

« Je veux pouvoir aider l'esprit s'il est là par hasard. Je ne sais pas s'il était lié au ravisseur qui a voulu m'enlever quand j'étais enfant mais c'est depuis l'incident qu'il est là, je suis prête à le rencontrer. »

Minako en est sûre, elle n'a aucune maladie mentale, elle sait que ce qui est là est réel. Il lui est impossible d'être prise dans quelconque illusion de son propre esprit. Elle veut affronter son démon de toujours. Elle est si heureuse que le raikage la croit, car sa propre mère croyait à du mensonge et réduisait au silence sa fille au lieu de l'aider, c'est pourquoi Minako se cachait derrière Mitsai à chaque fois au lieu d'apprendre à affronter ses peurs. Elle est touchée de voir que le raikage lui-même veut l'aider. Ça peut se lire sur son visage, cette joie d'être prise au sérieux, comme si c'était la première fois qu'elle a ce privilège d'être crue.

“ C'est vrai que je n'ai rien raconté à Ken à ce sujet, il me faudra lui parler de ça. Je vais aussi raconter à Raizen à quel point mon petit-ami m'a aidé. Je lui raconterai après cette expérience de l'esprit. ”

Elle serre son carnet de musique contre elle, c'est pour elle un matériel de travail très important en plus d'être de valeur car elle y retranscrit des mélodies en compagnie de son amant. Elle a un peu peur de savoir ce qu'il va se passer, elle ne sait pas ce que peut faire le raikage actuellement, mais d'un autre côté, elle sait que ça se passera bien. Elle sait que c'est la seule solution pour devenir forte mentalement.

En son fort intérieur, une puissance bouillonne, elle veut sortir mais il n'y a aucun moyen pour y parvenir. Une petite trace noire se forme sur sa gorge, comme un point. C'est discret, il faut être assez proche d'elle pour voir. Son œil s'assombrit aussi comme pour canaliser la puissance de la gorge.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11345-zaiki-minako-o-presentation https://www.ascentofshinobi.com/t11399-dossier-shinobi-o-zaiki-minako
Contenu sponsorisé

Visite inattendue - Ancêtre et famille Empty
Revenir en haut Aller en bas

Visite inattendue - Ancêtre et famille

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Complexe scientifique
Sauter vers: