Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken

Sendai Eien
Sendai Eien

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Empty
Dim 27 Juin 2021 - 18:59

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken


Pourquoi devait-il le faire déjà ? Pourquoi avait-il croiser Honryu ce jour, spécialement à ce moment de la journée, ou celui-ci semblait être le plus irritable. Les dieux ne voulaient-ils pas, pour une fois, être clément et protéger Eien de cette journée infernale qui s'anno nçait.

Devoir suivre Ryuken… Apparemment lui aussi avait été forcé de subir ce funeste destin, il n'y avait rien d'amusant, rien de ludique dans cet entraînement imposé, se battre encore et toujours, n'avaient-ils pas mieux à faire ? Il y avait d'autres moyens de travailler l'esprit d'équipe, Eien et Ryuken ne se parlait pas tellement, mais ils pouvaient sûrement avoir confiance autrement en l'autre qu'avec une lame en main.

Se rendant, malgré lui, dépité, jusqu'au lieu de rendez-vous, avec pour seule crainte que son sensei soit présent et qu'il juge le moindre de ses actes. Il avait songé à ne pas se présenter, mais si cette information parvenait jusqu'aux oreilles de son dit professeur… Non, mieux valait ne pas y penser.

— Ryuken. Dit-il en saluant son cadet, de quelques années tout au plus. Je pense que tu sais pourquoi nous sommes là, ne perdons pas de temps et discutons après.

Était-ce sa folle envie de rentrer rapidement chez lui qui le faisait agir ainsi ? Quoi qu'il en soit, il était temps de voir ce que valait réellement ce petit. Eien était sur, que lames en mains, ce petit homme, lui était supérieur, mais le Kenjutsu n'était pas le seul domaine où Eien pouvait prétendre pouvoir se débrouiller.

Enchaînant une rapide séquence de mûdra, Eien manifesta rapidement dans le ciel, une multitude d'armes, toutes différentes mais potentiellement très dangereuses. Divers axe, divers armes, le ciel bleu semblait pleurer ces lames, qui, dans un mouvement descendant du bras d'Eien, tombèrent tous sur la zone de combat, avec pour seul but d'atteindre le jeune prodige.

Sortant sa lame pour pouvoir se protéger d'une potentielle surprise, le Sendai recula de quelques pas, augmentant la distance avec son vis à vis, regardant s'abatte la colère des cieux sur le chien de chasse.

— Maintenant que nous sommes là, tâchons de nous amuser. Ou au moins de faire bref.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11556-over-the-top-sendai-eien#100370 https://www.ascentofshinobi.com/t11679-sendai-eien-les-chroniques-d-un-homme#101717
Ryûken
Ryûken

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Empty
Dim 27 Juin 2021 - 19:42
Aux côtés du flemmard se distinguait l’hyperactif, bien trop occupé par sa chasse au chat entreprise sur le chemin pour se morfondre comme se coéquipier aimait le faire. Ryûken fusait de part et d’autre du chemin, courant après le félin qui lui échappait à chaque fois en filant au travers des obstacles trop petits pour un humain. Eien pouvait l’entendre geindre, se plaindre de ce foutu animal qui ne voulait pas se laisser attraper malgré tous les efforts entrepris par le plus jeune membre de l’équipe 9. Il abandonna lorsque la bête disparut complètement de son champ de vision au détour d’un croisement, revenant doucement à son camarade d’entraînement l’air blasé.

Les mains croisées derrière ses cheveux, l’Ambidextre guida son partenaire de tous les jours jusqu’au terrain d’entraînement prévu pour les accueillir. Une grande place dénuée de toutes artifices, laissant nos deux shinobi sur un statut d’égalité au départ de ce nouveau duel. Honryu aimait en organiser de manière hebdomadaire, afin de mesurer leurs progrès mais surtout pour s’octroyer ses petites heures de temps libre, laissant les jeunes ninjas s’occuper entre eux.

Au fil du temps, nos deux protagonistes apprenaient à se connaître et même à s’apprécier. Loin d’être deux amis inséparables et prêts à sacrifier leur vie l’un pour l’autre, Eien et Ryûken tissaient doucement une relation de confiance, nécessaire à n’importe quelle équipe shinobi souhaitant fonctionner convenablement en mission.

Le Chien de chasse s’écarta du Sendai pour prendre place un peu plus loin. La distance nécessaire au début d’un combat respectée, il hocha d’abord la tête avant de tout de suite déposer ses mains sur les fusées de ses armes. Cet entraînement, Ryûken comptait l’emporter avec la manière, souhaitant prouver que le fruit de son travail pouvait rivaliser avec le génie de son compatriote apte à maîtriser le chakra sous a forme la plus pure.


- Je suis d’accord, que le meilleur gagne Eien.

Un sourire se dessina dès lors que les lèvres du Bâtard, persuadé que son adversaire du jour ne lui était pas supérieur. Cependant, il n’allait pas non plus le sous-estimer, connaissant bien toute l’étendue de son potentiel après plusieurs mois d’entraînement partagé à ses côtés. Ils se connaissaient plutôt bien, et ce combat allait uniquement reposer sur leur capacité à faire moins d’erreur que leur adversaire.

Ainsi, le taciturne lança les hostilités et n’attendit pas plus longtemps pour amorcer sa séquence de mudras. Ses doigts s’agitèrent et enchaînèrent les signes incantatoires que Ryûken maudissait par-dessus tout, tandis que ce dernier s’élançait déjà dans sa direction pour réduire l’espace entre eux deux. Les yeux alertes du sabreur suivirent la propagation du chakra du sendai, qui d’une maîtrise impressionnante, fit apparaître l’ensemble d’un arsenal de guerre au-dessus de son regard subjugué par l’ampleur de l’attaque. Il y avait assez d’armes pour abattre une troupe entière. Sans réfléchir, l’impulsif épéiste amorça à son tour une série de signes de mains puis infusa ses lames de fûton avant de tourner sur lui-même, expulsant une puissante vague de vent qui se chargea d’annihiler l’offensive du flemmard.

Cependant, un bruit strident accompagna l’extraction de Fuzen, qui plongea directement son adversaire dans une illusion des plus effrayantes. Le loup sortait de sa tanière pour le dévorer, se révélant au Sendai accompagné d’une mâchoire plus acérée que sa lame. Sa morsure serait fatale, mais heureusement, tout cela n’était qu’illusion. Fallait-il encore le deviner…


- Si t'es là pour t’amuser, sache que tu vas perdre !

L’Ambidextre semblait déjà prendre un immense plaisir à partager cette joute, fusant à l’assaut du talentueux manipulateur de chakra pur. Il devait rapidement atteindre son corps à corps s’il souhaitait avoir une chance.

Spoiler:

_________________
"Venge."

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Sendai Eien
Sendai Eien

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Empty
Dim 27 Juin 2021 - 22:10

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken


Reculant pas à pas, Eien observait la manière avec laquelle son vis-à-vis se défendait, exécutant les signes de mains nécessaires à la manifestation de sa technique. Tournant avec hargne, pour pouvoir se protéger de cet assaut dévastateur, sans aucune égratignure. Malheureusement, Eien n'allait pas en rester là, il allait voir jusqu'où pouvait aller son adversaire, lui faire atteindre ses limites.

Plongeant sa main dans sa sacoche shinobi, il s'apprêtait à sortir les armes parfaites pour cette situation… Mais il fut stoppé dans son mouvement, incapable de sortir le kunaïs qu'il avait saisit, la main beaucoup trop tremblante, hésitante face à cette vision de l'horreur. Un gigantesque loup brumeux se dirigeait vers lui, avec pour seul but de le dévorer vif… Que devait-il faire ? Comment devrait-il procéder ? Aucune idée… La seule chose qu'il savait, c'était que sa défaite était potentiellement imminente.

Non. Il ne pouvait pas perdre maintenant, il devait se ressaisir, et combattre. Par ego, par volonté de progresser, par envie de montrer l'étendue de ses capacités à Ryuken. Exécutant quelques mûdras, alors que le loup s'approchait dangereusement de lui, Eien tendit son bras, créant une orbe de chakra pur devant lui. Toute offensive complexe était chakra, et celle-ci allait redevenir chakra, sous sa forme la plus pure…

Mais il n'en fut rien, brisé entre les crocs de la créature, Eien, plongé dans l'obscurité se posa mille et une questions… pour finalement aboutir à la conclusion que si cette attaque n'était pas chakra, qu'il lui était impossible de l'absorber...

— Ce n'est pas réel. Dit-il en soufflant, plus de peur que de mal. C'était le cas de le dire. Ressaisis-toi. Dit-il en s'adressant à sa propre personne.

Effectuant un unique mûdra, Eien généra deux copies parfaites de lui-même, avant de lancer aux pieds de son seul ami, un kunai revêtit de son plus beau parchemin explosif, pour forcer le déplacement du sabreur, ainsi que pour lui offrir une brève diversion.

Désormais, il était encerclé par trois Eien, dans une formation semblable à un triangle dont Ryuken était le centre. Une chose était sûre, il allait prendre trois fois plus cher, désormais.

— Tu as raison, je vais me battre pour gagner, approches si tu l'oses.

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11556-over-the-top-sendai-eien#100370 https://www.ascentofshinobi.com/t11679-sendai-eien-les-chroniques-d-un-homme#101717
Ryûken
Ryûken

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Empty
Lun 28 Juin 2021 - 8:21
Observant son adversaire se raidir au moment de piocher des objets dans son arsenal, Ryûken comprit que son camarade subissait le courroux de son illusion. Il en profita pour gagner du terrain, courant à vive allure dans sa direction pour combler la distance qui le séparait encore du Sendai. Il savait très bien qu’il n’avait aucune chance de gagner s’il ne réussissait pas à rejoindre son corps à corps rapidement.

Il le vit tenter de se défendre, créant une sphère inoffensive dans l’espoir de se protéger d’un assaut qui n’était pas réel. Tant mieux, le sabreur gagnait un temps précieux grâce à son esprit malicieux, qui éprouvait un malin plaisir à effrayer le petit génie. L’Ambidextre entendait son rire vicieux au milieu de ses pensées, une télépathie qui ne le dérangeait même plus depuis plusieurs semaines, après un temps d’adaptation compliqué où il n’arrivait pas à se concentrer quand ses esprits prenaient la parole.

L’éveil de son partenaire d’entraînement le fit sourire. Il avait rapidement compris l’entourloupe, et préparait déjà sa vengeance qu’il amorça en invoquant deux copies conformes à ses côtés. Le kunai explosif suivit rapidement et força le genin à esquiver sur le côté, gardant bien en visuel l’original tout en subissant quelques brûlures anecdotiques sur le flan gauche de son kimono consumé par l’explosion. Tant pis, Eien lui en payerait un nouveau après la raclée qu’il comptait lui mettre.

Ses pupilles alertes suivirent dès lors le déplacement des trois genin, qui une fois écartés, subirent sa première initative. Ryûken leva ses lames dans les trois directions consécutives, expédiant des projectiles sur chacun d’entre-eux dans l’espoir de faire disparaître les deux copies factices. Puis soudain, du cœur de sa danse émergea une surpuissante aura d’énergie qui vint secouer l’espace en agitant les cheveux et kimonos de nos deux compatriotes. Eien pouvait instantanément reconnaître la nature de ce chakra, celui de Fuse, qui venait de bénir son enfant en décuplant ses capacités physiques.

Ryûken prenait visiblement les choses au sérieux.

Sa jambe droite le propulsa tel un boulet de canon dans la direction du Sendai identifié comme étant le vrai, et armé de sa vitesse surhumaine, le gamin aux prunelles azures injecta une partie de son chakra dans Fuzen pour lui permettre de maudire sa proie à la moindre touche. Sa maîtrise du Kenjutsu déjà surprenante pour son jeune âge venait gagner en rythme grâce à Fuse, transformant son enchaînement classique en une pluie de lames insaisissables, cherchant la moindre faille pour tétaniser les muscles du Génie.


Spoiler:

_________________
"Venge."

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Sendai Eien
Sendai Eien

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Empty
Lun 28 Juin 2021 - 10:57

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken


Sa dextérité avec un sabre n'était plus à prouver, à peine la formation achevée, Eien vit Ryuken armé, lancer trois lames d'airs acérés, une pour chaque Sendai ayant osé l'affronter. Le premier disparu, incapable de se protéger de l'assaut, dans un bref nuage de fumée. Sa vie avait été bref, pauvre clone. Le second, avait de son côté encaissé l'attaque, comme un vaillant. Regardant une entaille, au niveau de son torse, de laquelle sortit le liquide écarlate. Son fluide vital, son sang.

Ce n'était que le début, il n'allait pas s'avouer vaincu pour si peu. Alors que si visage se fendit en un sourire, Eien sentait parfaitement cette pression, alors que Ryuken semblait atteindre un profond état de concentration. Mais Eien ne pouvait le laisser agir à sa guise, aussi impunément. Le clone, encore vivant, présent dans le dos du chien de chasse commençait à composer ses mudras avant de se déplacer dans le dos de son meilleur rival.

Si le sabreur se croyait tout permis, il allait redescendre sur terre, et rapidement. Aussi rapidement qu'il se rua sur le véritable Sendai. Ryuken eut le loisir de voir un vortex de chakra, apparaître dans son dos et aspirer… afin de nullifier cette grisante et surpuissante bénédiction que le chakra lui avait offert. Il était né homme, et sous les offensives du Sendai… Il resterait homme.

Si posséder le chakra était un don… Pouvoir le retirer à un individu était un véritable cadeau des dieux.

— Il va falloir faire beaucoup plus… Souriant, Eien voyait son adversaire se ruer sur lui, mais à une vitesse incroyablement… banale. Si tu penses réussir à me vaincre.

Maintenant, il ne leur restait que leur talent de bretteur. Serrant son arme, Eien s'apprêtait à contrer l'offensive de son vis-à-vis. Dans une posture défensive, le Sendai allait voir si son génie était capable de rivaliser avec le dur labeur du chien de chasse. Fer contre fer, âme contre âme. Les sabres s'entrechoquent dans un bruit métallique. Parvenant à contrer chaque assaut de son adversaire, Eien attendait la suite.

Il n'avait qu'à atteindre un petit peu, et ce serait à son tour d'attaquer.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11556-over-the-top-sendai-eien#100370 https://www.ascentofshinobi.com/t11679-sendai-eien-les-chroniques-d-un-homme#101717
Ryûken
Ryûken

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Empty
Lun 28 Juin 2021 - 12:49
Sans plus de cérémonie, Ryûken avait fusé dans la direction de son adversaire sans même vérifier l’état de ses clones. Le sang qui s’écoulait de sa plaie au niveau du torse lui permettait d’être certain d’avoir affaire au Sendai originel, resserrant la poigne sur ses sabres avant de lui infliger un de ses nombreux enchaînements à l’épée. Fuzen chargée en chakra, l’Ambidextre survolté par la bénédiction de Fuse arriva au corps à corps de son adversaire, mais tandis qu’il s’apprêtait à l’assaillir de toutes parts, un étrange et désagréable sentiment s’empara de son corps. Il était lourd, affreusement lent. Non, pas exactement, Ryûken avait simplement retrouvé les limites de son corps, abandonné par la chaleur accordée par sa lame d’un blanc étincelant.

"Ryûken, je ne peux plus t’aider. Pas pour l’instant."

L’aura qui l’enveloppait s’envola pendant que ses yeux étonnés jetèrent un regard dans son dos. C’est ainsi qu’il comprit ce qu’il venait de se passer. Le manipulateur de chakra pur au potentiel tout aussi élevé que le sien avait mis au point une technique parfaitement adaptée pour ce combat. Quelle aubaine, mais le sabreur ne se ferait plus avoir de la sorte. Il grava ainsi cette scène dans sa mémoire et se jura de ne plus laisser le taciturne lui retirer les bénédictions de Fuse.

Etourdi par toute cette scène, son enchaînement ne fut pas aussi efficace que prévu, s’écrasant contre une parade agile de la part de son coéquipier. Il fallait dire qu’il s’améliorait à la lame, même si son talent d’épéiste ne rivalisait pas encore avec celui du Chien de Chasse, et encore moins avec celui du Torrent. Petit à petit, le flemmard gagnait le respect du survolté, prouvant qu’il méritait l’enseignement de leur sensei commun.


- Ferme-la, Eien ! Ce n’était que l’échauffement.

Pensait-il être en mesure de faire le malin, ici, au corps à corps d’une Bête enragée ? Ryûken rendit un sourire tout aussi beau à son camarade, galvanisé par l’adrénaline du combat. Il fit danser ses sabres d’une élégance propre à son talent, avant de mener son nouvel assaut bien plus terrifiant que le précédent. Malgré l’absence des pouvoirs de Fuse, Ryûken restait un des Sept épéistes de la Brume, un expert de la lame. Il ne comptait plus laisser respirer le malheureux Sendai.

D’un côté, sa lame écarlate vint s’alimenter de son chakra fûton, gagnant en intensité et se dirigeant dangereusement vers le genou du taciturne. Mais alors qu’elle s’apprêtait à toucher, celle-ci racla finalement le sol pour soulever un nuage de poussière alimenté de petits cailloux pour brouiller totalement la vue de son camarade de tous les jours. Un coup fourbe, pour camoufler l’enchaînement que sa lame sombre venait d’amorcer.

Une signature du Clan des Sabreurs, apprise au sein du Dojo et maîtrisée à la perfection. Un déferlement de coups de tailles et d’estocs d’une fluidité sans pareille, qui harcelait Eien du plat de la lame pour fracasser ses os et tétaniser ses muscles. A la fin, un violent coup tenta de frapper sa tempe pour le mettre hors du combat. Mais alors qu’il était peut-être déjà sous l’eau, buvant la tasse sous la ribambelle de coups projetés sous le nuage de poussière levé précédemment, une vilaine frappe cachée au milieu de toute cet enchaînement vint se glisser en direction de son foie. Heureusement, l’Ambidextre avait retourné son sabre d’un geste fluide pour frapper du pommeau, tentant de fracasser l’organe interne du Sendai pour le mettre hors course sans pour autant l’abattre. Le but restait tout de même de s’entraîner.


Spoiler:

_________________
"Venge."

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier
Sendai Eien
Sendai Eien

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Empty
Lun 28 Juin 2021 - 15:21

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken


Désormais au corps à corps, Eien était dans la zone de confort de Ryuken, si son instinct, sa logique, son cerveau et ses capacités de réflexion lui hurlaient de reculer, d'aller en arrière, de ne pas rester à portée de ses sabres. Mais son ego, son envie de triompher, peu importe le terrain dans lequel décidait d'aller le chien de chasse. Il ne devait pas non plus se surestimer, son adversaire était un des neufs sabreurs de la brume. Il ne pouvait pas le prendre de haut, surtout avec un sabre en main.
.
Malgré tout, le sourire gravé sur son visage ne voulait pas s'effacer, il pouvait, pour une fois, se donner réellement corps et âmes dans un combat. Avec un adversaire de force, égal, qu'il respectait par-dessus tout. Il aimait et respectait son ardeur et sa capacité à toujours se relever, toujours avancer, ce dont Eien était incapable. Il ne savait que se reposer sur ses acquis, se contenter de ce qu'il avait. De son titre factice, cette nomination de génie, dont il ne voulait même pas.

Tentant de se défendre de son adversaire, Eien ne parvient pas à voir la feinter arrivée et se voit couvert de poussière, troublant sa visibilité, mais surtout...

— Ah… Atchoum !! Elle lui était rentré dans le nez, il ne pouvait qu'éternuer. Quelle technique effroyable… C'est l'arcane la plus puissante que tu m'as montré depuis le début du combat. Dit-il en rigolant malgré tout, il y avait dans son mensonge un fond de vérité.

Aveuglé, Eien ne pouvait compter que sur son instinct à partir de maintenant. Il ne savait pas où, ni sous quel angle il allait être la cible d'attaques de la part de Ryuken, alors il prit la décision de reprendre une posture défensive, plus précise et puissante que la précédente. Avec aucune idée des destinations des coups, il ne pouvait que choisir, de défendre certaines zones de son corps, les plus fragiles.

Son visage, son cou et ses organes. Il ne pouvait pas faire mieux, et avec la précision dont il faisait preuve, il ne pouvait que limiter la casse. Et en effet, il y avait beaucoup à encaisser. Il subissait plein tarif sur les zones qu'il avait décidé de ne pas protéger. Sa garde était insuffisance, son corps se couvrait peu à peu de bleus un peu partout au fur et à mesure que le combat continuait.

Il ne pourrait pas tenir plus longtemps, pas dans ses conditions. Soufflant une nouvelle fois. Eien se jura de retenir cette attaque, de ne plus jamais la subir dans son intégralité. Mais aujourd'hui, il était temps de mettre en place la contre-attaque. Saisissant son sabre, Eien s'apprêtait à attaquer, quand un coup surgit depuis un angle mort, frappant sa tempe de plein fouet et le faisant basculer au sol.

Prenant appui sur son sabre, planté au sol. Eien se redressa. Le combat n'était pas fini et peu importe à quel point il était blessé. S'il tombait, il ferait chuter son adversaire avec lui. Il n'y avait pas d'autres alternatives.

— Eh bah dis donc… tu n'y va pas de main morte. Prenant le temps de respirer. Eien essayait d'économiser les maigres forces qu'il lui restait. S'essayant les yeux avec l'aide de sa manche, le sourire gravé sur son visage était toujours présent. Tu es un bien meilleur bretteur que moi, c'est clair. En effet, ce domaine était celui de Ryuken, il venait de le prouver aujourd'hui.

Mais si Eien était à bout de force, qu'en était-il de son clone, à pendant qu'il parlait, celui-ci tapotait doucement son sabre. Créant un rythme infernal dans lequel serait bientôt plongé le chien de chasse et dès l'instant où il serait plongé dans cette illusion, ou cette douleur sera ressentie par celui-ci, le Sendai dégaina son sabre, dans un assaut concentrant l'intégralité de ses forces. Il profitait de ce seul moment de faiblesse, d'inattention pour frapper au même endroit, en pleine tête…

— Mais ce n'est pas encore fini !!

Faisant d'abord croire à un assaut basique, Eien changea au dernier instant la vitesse de son coup pour prendre de surprise son adversaire et tenter de le faire chuter. De l'abattre.

Immobile, suite à son action, Eien ne bougeait plus d'un iota.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11556-over-the-top-sendai-eien#100370 https://www.ascentofshinobi.com/t11679-sendai-eien-les-chroniques-d-un-homme#101717
Ryûken
Ryûken

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Empty
Mar 29 Juin 2021 - 6:31
Le Chien de chasse frappa sans se retenir. Ses lames effilées tranchèrent dans un dynamisme qui lui était propre, guidées par ses mains habiles et ses poignets assouplis par des milliers d’heure d’entraînement. Tous ses efforts depuis des années servaient à ce genre d’instant, répétant la copie conforme des enchaînements que l’on pouvait l’observer infliger aux mannequins d’entraînement du Complexe Shinobi. La seule différence, très importante tout de même, résidait dans le fait qu’il frappait pour vaincre et non pour tuer. Infligeant de sérieux dégâts contondants à sa proie prisonnière de ses coups, Ryûken ne s’attendait pas à le voir se relever après la dernière frappe infligée au niveau de la tempe.

Le souffle lourd, épuisé par ses efforts pour surpasser son adversaire du jour, le gamin baissa les armes devant la silhouette à genoux de son frère d’armes. Était-il encore en mesure de se battre ? N’était-ce pas son égo seul qui l’empêchait de vaciller dans les bras de l’inconscience ?


- Désolé, j’me suis laissé emporter par l’entraînement. Mais t’es sûr que ça va ?

Trop aimable pour l’abattre sur le champ, l’Ambidextre ne put empêcher de remarquer un léger cliquetis qui se répétait inlassablement dans son dos. Soudain, une violente migraine vint dévorer ses pensées et celles de ses sabres, le poussant à porter une main à son front pour tenter vainement de digérer la douleur.

"Ryûken ?" s’étonna alors Fuzen, ne comprenant pas le comportement de son possesseur qui ouvrait sa garde à l’ennemi.

Cet adversaire, d’ailleurs, n’attendit pas pour bondir malgré son état lamentable. Il souhaitait en finir sur le champ en usant de sa ruse, une malice ingénieuse qui lui ouvrait peut-être les portes de la victoire. Mais Fuzen et Fuse se révoltèrent et hurlèrent au milieu du chaos créé par l’illusion d’Eien, poussant le Genin à la réaction malgré la douleur inexplicable qu’il ressentait à la tête. Ses mouvements évidemment handicapés par une tête excessivement lourde, le Genin ne put que dévier au lieu de parer, guidant la lame de son opposant jusqu’à l’épaule gauche dans laquelle elle se planta. L’Ambidextre poussa un gémissement de douleur et resserra l’emprise de sa lame sombre présente dans sa dextre.

Au même moment, une douce chaleur vint libérer le Bâtard de ses chaînes, expiant la douleur en la chassant de son esprit par un transfert d’énergie entrepris par Fuse. Evidemment, l’esprit béni avait compris le petit jeu du taciturne et sauvé son possesseur, lui laissant le champ libre pour mettre un terme à cet entraînement qui n’avait que trop duré. Ryûken éleva sa lame malveillante, prêt à agir, prêt à fracasser le crâne du pauvre Sendaï, mais la vision de son camarade ensanglanté calma ses pulsions.


- Arrêtons-nous là. glissa-t-il à son coéquipier d’une voix prise par la douleur.

Serrant la mâchoire et détournant le regard, l’épéiste de la Brume s’écarta d’un coup sec pour se délivrer d’Honjo Masamune, toujours enfoncée dans le creux de son épaule. Il grimaça, plaquant sa paume sur la plaie avec avoir rangé sa paire de lames. Si le Sendai le souhaitait, il pouvait toujours viser la victoire en profitant de ce moment pour assommer Ryûken. Ce dernier se contentait du match nul, ne souhaitant pas infliger de blessures plus sérieuses à son camarade de l’équipe 9.

- Direction l’hôpital, je suppose.

Cela devenait presque une habitude…

Spoiler:

_________________
"Venge."

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken Unknown
© Aditya

"Tolère."
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11578-pas-le-temps-pour-les-regrets-ryuken https://www.ascentofshinobi.com/t11586-ryuken-dossier

Seules les montagnes ne se rencontrent pas ₪ Ryuken

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ??? Ryûken ~ Dossier
» Lettre a Ryûken
» Absence Ryûken
» Squale et squamate ◈ ACTE I [FT. Ryūken]
» SQUALE ET SQUAMATE ◈ ACTE II [FT. RYŪKEN]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: